AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Sam 5 Mai - 16:20

La façade est de l'île Moncha. Un environnement hostile fait de roche friable qui se dérobait sous les pieds, de précipices sans fond et d'un vent violent et imprévisible.
Bref un petit paradis de calme et de sécurité par rapport à l'île Fearghas que le tueur venait de "visiter".
Varig progressait rapidement le long de la pente désolée de la montagne, quasiment joyeux. Cette fois Sugita n'avait que très peu d'avance sur lui; il n'avait que quelques heures, au mieux. Il n'avait pris que le temps nécessaire pour faire le trajet et se rééquiper. Mis à part les quelques goules qu'il avait accidentellement interrompu en plein repas en bas de la montagne et abattus de quelques tirs bien ajustés, l’ascension avait été tranquille jusqu'à présent.
Comble du bonheur, il n'y avait que deux ou trois endroits proches du sommet qui soient à peu près sûrs. Plus besoin d’enquêter durant des jours ou de claquer une fortune dans le magasin d'un elfe. Quelques heures de randonnée paisible suffirait.
Ou plutôt ça aurait été une randonnée paisible si on avait pas essayé de l'écraser avec un hélicoptère.
Revenons quelques instants auparavant pour mieux comprendre ce qui s'était passé.
Le tueur grimpait tranquillement sur une corniche particulièrement raide quand il entendit le bruit lointain mais caractéristique d'un moteur d'hélicoptère. Varig se hissa en haut du monticule en quelques bonds avant de chercher l'appareil du regard. Un "Fury" de la Blitzness corporation faisait des figures impressionnantes, porté par les courants ascendants entourant la montagne. Le tueur fronça les sourcils derrière ses (nouvelles) lunettes. Drôle de terrain pour faire des acrobaties. Ici à la moindre erreur c'était le crash dans l'océan ou contre la roche abrupte.
Il haussa les épaules et repris son ascension. Il monta quelques mètres tranquille, mais le bruit de moteur se mit à enfler anormalement.
Le tueur se retourna juste à temps pour voir l'appareil lui foncer dessus avec toute la vitesse de ses moteurs.

-Oh.

Sans ses réflexes de mutagène, le tueur serait probablement mort décapité ou écrasé par les quatre tonnes de ferraille lancées à pleine vitesse. Au lieu de quoi il sauta par dessus l'appareil d'un bond d'une rapidité et d'une puissance inhumaine. L'instant d'après, l'hélicoptère s'écrasa violemment contre la roche dans un fracas indescriptible de tôles froissées et de hurlements d'agonie du moteur.
Quand à Varig il atterri souplement à plusieurs mètres de là sur le bout de la corniche, dos tourné à la catastrophe. Il se redressa en rajustant ses lunettes et évita un morceau de rotor qui filait vers lui en sifflant en penchant légèrement la tête sur le côté. Puis il se retourna, parfaitement calme.
Derrière lui, l'appareil avait fait deux rebonds avant de s’immobiliser, définitivement hors service.

-Et bien et bien... Finalement ce n'était peut être pas de la voltige artistique tout à l'heure. C'est bête, elle va beaucoup moins bien marcher maintenant.

La machine était en piteux état. La queue était tordue, le rotor en miette et le cockpit ne valait pas beaucoup mieux. La carcasse se tenait en partie encastrée dans la pente, tenant encore par miracle dans un équilibre précaire au dessus du vide. Mais ça risquait de ne pas durer.
Varig s'approcha d'un pas nonchalant en évitant soigneusement les débris coupants intégrés au sol avant de sauter et d'atterrir sur le cockpit. De là haut, accroupis en équilibre sur le blindage, il chercha ce qui restait du ou des malheureux pilotes à travers la longue faille qui s'ouvrait dans le métal juste devant ses pieds.
L'impact avait arraché un gros bout du poste de pilotage; en fait il en manquait pratiquement la moitié. Juste en dessous de lui, à l'intérieur de ce qui restait de la cabine, il n'y avait qu'une jeune fille blonde qui -miracle- n'avait pas trop souffert de l'accident. En fait elle ne semblait pas blessée, juste un peu choquée. Varig claqua des doigts pour attirer son attention et elle leva la tête.

-Vous avez bien failli gâcher ma promenade. Je ne dis pas que c'est la première fois qu'on essaye de me tuer avec un hélicoptère, mais je dois avouer que vous avez mis au point une technique vraiment inédite. Au fait devriez sortir de là... Je veux dire avant que la carlingue n'achève de tomber dans le vide ou que le carburant ne s'enflamme. Simple conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Dim 13 Mai - 18:04

Une journée presque tout à fait normal. Enfin, le début cette journée avait été tout à fait normal. Elle avait rapidement pris une tournure assez étrange, presque burlesque. Emilia s'ennuyait un peu, à remplir toute la paperasse dans son bureau. Classer des dossiers en cours ou ceux terminés, réprimandais quelques uns de ses sous fifres qui ne faisaient pas ce qu'il fallait. Assise sur le grand siège de son bureau, la jeune femme regarda un instant par la fenêtre et fut prise d'une envie d'évasion, une envie de faire des bêtises, bouleverser son quotidien, en quelque sorte. cela faisait combien de temps qu’elle n'avait pas chanter? Un peu trop longtemps à son gout. Long soupire. Oui, changeons un peu ce quotidien un peu morne. Emilia rangea un peu mieux son bureau et finit par sortir tranquillement. Quelques ordres laissés a Salicar avant de quitter l'étages, sans pour autant indiquer où elle se rendait. Ni combien de temps elle partait. Elle était seule dans l'ascenseur, se demandant encore où elle pourrait aller exactement. L’ascenseur continuer de monter les étages, et Emilia envoya tapota un simple petit message pour un subordonné. Histoire que tout soit prêt à son arrivée.

Centième étage. Une bourrasque de vent accueillie Emilia, ses cheveux s'envolant dans tout les sens. Un hélicoptère l'attendait. Un "Furry". Emprunté gentiment à la B-corp. La capitaine risquer d'avoir quelque problèmes à vrai dire. Utiliser l'Héliport demander toute une série de demandes. Demandes qu'elle n'avait pas faites. Elle s'était contenter de donner un ordre précis à un sous fifre. Enfin soit...Les problèmes viendront plus tard. remerciant la personne qui lui avait amener l’hélicoptère, elle se mit à la place du pilote. Congédiant toute personne présente sur l'héliport et dans le Furry, elle décolla. La Capitaine connaissant les bases concernant le pilotage de ce genre de véhicules. Mais vraiment al base de la base. Si bien que, au final, elle ne se dirigea pas vers la direction voulu, et pendant un long moment, plusieurs heures même, elle se retrouva a voler au dessus de l'océan, sans savoir où elle était exactement.

Alors qu'essayer désespérément de retrouver son "chemin", elle finit par arriver aux alentour d'une archipel. Outre la beauté de l'endroit, c'est le petit "bip bip bip" qui l’inquiétait: réservoir vide. Gros moment de panique quand elel perdit le contrôle du véhicule, qui commença a faire toute sorte de figure aérienne pour le moins originale. Long cris lorsque l’appareil vient se crasher sur une montagne "sortit de nulle part". Du bruit, beaucoup de bruit. Un violent, fulgurant mal de tête alors qu’elle essaye de comprendre ce qu'il se passe.

Huuumf....Bordel.....

Un claquement doigt. Emilia leva le regard en direction du bruit, si distinct parmi tout les autres présents. La jeune femme ne compris pas exactement les paroles prononcés par l'inconnu qui était près d'elle, et ce, à cause du crash. Du moins elle en compris suffisamment pour se rendre compte qu’elle était dans une situation critique. Son regard se déplaça autour d’elle avant de trouver ce qu’elle cherchait: Son arme. Elle la prit rapidement d'une main puis, lentement, commença a se dégager du siège. Elle savait qu'un geste brusque pourrait faire tomber la carcasse du véhicule dans le vide, autant éviter cela. Après une bonne minute, elle finit par s'extirper su cockpit, se retrouvant aux côté de cet inconnu. Elle le détailla un instant, le regardant de haut en bas. Légère méfiance, avant de se rappeler ce qu'il venait de faire.

Merci bien...Et navrée pour votre promenade.

Emilia se frotta un instant la tête et remit ses vêtements et ses cheveux correctement en place. En parlant de vêtements: Elle portait sa tenu de Capitaine, sur laquelle on pouvait voir son appartenance à la section X. Elle regarda un instant autour d'elle avant de lâcher un petit soupire. Vraiment aucune idée de l'endroit où elle se trouver. Une multitude de questions jaillissaient dans sa tête et ses idées étaient difficiles à mettre en place pour que tout soit ordonné.

Excusez moi mais....On est où la?
Revenir en haut Aller en bas
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Lun 14 Mai - 12:10

Après quelques efforts, la jeune femme parvint à sortir de la carlingue et à se hisser à côté de lui. Elle le regarda de haut en bas d'un air pas vraiment amical avant de lâcher:

-Merci bien...Et navrée pour votre promenade.
-Il n'y a pas de mal...

Il en fallait beaucoup plus pour mettre le tueur de mauvaise humeur. Enfin un autre jour, il se serait probablement énervé, voir aurait poussé la carlingue dans le vide avec son expression des mauvais jour tout en maudissant la malheureuse pilote pour les 18 générations à venir. Mais là, il se contentait de discuter tranquillement avec elle.

"A la limite c'est plutôt gentil par rapport à l'autre... L'espèce de... Bestiole!"

Le tueur rajusta ses lunettes. Penser à cette saleté de Teremundo psychotique avait presque réussi à le mettre de mauvaise humeur. Presque. Au pire il aurait balancé la capitaine par dessus bord et continué sa promenade pour... Capitaine?!
Le visage de la jeune femme lui semblait familier effectivement... Il n’eut à chercher qu'une seconde ou deux avant de retrouver son nom et le contenu de son dossier, qui ne l'avait pas passionné à vrai dire mais que ça mémoire de mutagène avait tout de même retenu.
Emilia, capitaine de la section X. Responsable "visible" de la propagande, et visage de la Blitzness corp de même qu'Itchi. Chanteuse populaire utilisant sa voix pour manipuler les foules. L'idée de la balancer dans le vide paraissait nettement plus tentante tout d'un coups. Mais c'était une mauvaise idée. La Blitzness corporation en aurait fait une martyr... Contre productif.

-Excusez moi mais... On est où la?

Varig fit un effort pour sourire. S'il n'avait pas connu l'incompétence pathologique des agents de la corporation pour tout ce qui ne touchait pas à la destruction globale (à quelques exceptions prêt), il aurait pu mettre ça sur le compte du choc.

-Chère mademoiselle, vous trouvez sur l'île Moncha. Plus précisément sur une carcasse d'hélicoptère remplie de carburant hautement inflammable et suspendue au dessus du vide. Aussi je suggère que cette dernière localisation change rapidement et...

Un craquement sec suivi d'une secousse ébranla l'appareil qui bougea brusquement sans tout à fait basculer. Apparemment encore secouée par l'impact, la jeune femme perdit l'équilibre et bascula. Varig plongea et lui rattrapa la main "in extremis" avant qu'elle ne fasse le grand plongeon. Paradoxalement sa mort aurait trop profité à Blitzness, ce qui impliquait que Varig la maintienne en vie autant que possible.

-Quand je disais qu'on devrait s'éloigner je ne pensais pas si rapidement...

Il la hissa sur la carlingue.

-Permettez?

Sans lui laisser le temps de réagir, le tueur la souleva et sauta de la carlingue avec toute la force de ses jambes. La pression acheva de balancer dans le vide la triste carcasse du Fury, qui dévala la pente avant d'exploser loin en dessous d'eux.
Quand au tueur et la capitaine, il atterrir dans le trou qu'avait creusé l'impact, sans mal grâce aux mutagènes de Varig. Il la posa au sol et contempla le cratère en contrebas, semé de débris et noircit qui était tout ce qui restait du Fury.

-Eh bien, il semble que nous l'ayons échappé belle... Oh mais je suis impardonnable, j'en ai oublié de me présenter. Spectre, mercenaire pour vous servir mademoiselle... Ou plutôt devrais je dire capitaine?

Varig se fendit même d'une petite inclinaison du buste du meilleur effet.

-Puis je connaitre quel noble dessin -car la Blitzness corporation ne nourrit que de nobles dessins, n'est ce pas?- vous a poussé à vous crasher par ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Sam 2 Juin - 22:07

--- Un peu plus loin... ---



Mot d'ordre : Cueillette.
Il ne manquait que quelques reliques et produits pour finir les nouveaux articles inédits dont il avait besoin. Il ? Je veux bien entendu parler de Sugita. Le meilleur marchand de tout les temps ! Le bricoleur itinérant, l'ermite aux articles foireux ! Alors qu'il cherchait dans un buisson des pierres rares de la zone, un bruit se fit entendre... comme un hélico qui jouait au ski sur gazon. Il leva les yeux, et qu'est-ce qu'il n'aperçut pas ? Un hélico de la Blitzness, en flammes, qui dévalait la pente vers lui. Sugita haussa un sourcil, avant de sauter du buisson, pour aller se réfugier sur une branche. Être en équilibre sur une branche était une petite prouesse athlétique en soi, mais encore plus lorsque cette même personne portait un sac de 60 kilos, et marchait avec des getas d'un mètre de haut. Oui, un mètre de haut. L'hélico continua à glisser dangereusement, démolissant tout sur son passage, avant de freiner petit à petit vers Sugita, pour finalement s'arrêter à 5 centimètres de son visage. Ce dernier faisait les gros yeux... pas parce qu'il avait peur, oh non... L'origine de ses gros yeux se dévoila petit à petit.


<< Tout ce qu'il me fallait ! Une pièce rare ! >>

Il sauta sur l'hélico qui n'avait pas encore explosé, sortit un petit pied de biche, et en extrait une partie du moteur, qu'il s'empressa de ranger dans son sac. Il avait eu une nouvelle idée d'article louche à mettre en vente, grâce à cet évènement. Mais, il se souvint d'un détail...

<< Mince, le propriétaire a dû dépenser une fortune là dedans... Je dois lui rendre, c'est la moindre des choses. Un petit quelque chose ici... et un autre là... >>

Il aspergea le moteur d'une solution de sa composition, qui gelèrent le feu lui même. Oui, les flammes étaient gelées, prises dans la glace. Sans doute un liquide occulte, donc. Puis, en l'espace de deux minutes, il avait réinstallé les pneus et rajouté des roulettes en dessous de la carcasse, et avait vissé des fusées à l'avant, du côté du cockpit. Il alluma le tout. Bien que sa spécialité était le marchandage et les explosifs, il s'improvisait aussi mécano. Les fusées firent des flammes colorées, digne des feux d'artifice, et propulsèrent la carcasse du Fury le long de la pente, vers le haut, par le même chemin qu'il avait emprunté. Mais voilà, il n'avait pas pensé aux freins. Bon, au moins, le pilote sera content de retrouver son appareil en état de "rouler", et à l'abri des explosions... ou presque... oui, les fusées n'étaient pas très stable. Sugita reprit donc ses recherches, comme si de rien était.

<< Alooooooors... Ah oui, bien bien bien... >>

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Lun 9 Juil - 3:05

Tout c'était passé très vite. Du moins c'était le ressenti d'Emilia, certainement encore sous le choc de cet accident. Elle écoutait attentivement l'homme à ses côtés, sans véritablement se méfier de lui. Après tout, il ne l'avait pas encore pousser dans le vide, bien au contraire. Certes, il la regardait d'une façon bien particulière, bien que ce soit difficile pour la jeune femme de le savoir, puisque monsieur porte des lunettes. Ce qui pouvait paraitre étrange, c'était surtout cette façon de parler si... Polie. En temps normal, la Capitaine se serait posait énormément de question. Sauf que, dans la situation actuelle, rien n'était normal. Outre le fait de s'écraser en hélicoptère conter une falaise et s'en sortir vivante, voila maintenant que cet "inconnu" la saisissait pour sauter puis atterrir dans un trou semblait-il former par l'impact. Bon. Il marquait un point en l'ayant sauver trois fois de suite. Tant de chose en si peu de temps. Voila qu'il se présentait maintenant. Spectre donc? Intéressant comme nom quand même. Enfin, au vu de sa "profession", à tout les coups, il s'agit d'un nom d'emprunt ou quelque chose comme ça. Emilia choisit néanmoins de l'appeler par ce nom et surtout se décida à ne pas trop poser de question sur son "travail". Moins elle en saurait, mieux elle se porterait. Ce qui était certain, c'était sa curiosité naissante pour la Capitaine et surtout la raison de ce crash sur l'île Moncha. Le plus grand souci rester le fait qu'Emilia ne savait plus vraiment pourquoi elle était ici. Elle réfléchit un bref instant avant de répondre avec un naturel presque convainquant:

Avec tout le respect que je vous doit, vous vous doutez tout de même que... Au vu de mon rang, je ne peut divulguer ce genre d'information. Ne serait-ce que pour voir mon salaire diminuer de moitié.

Petit sourire. Jouer la comédie faisait partie de ses qualités. Peut être qu'elle ne tromperais pas cet homme se nommant Spectre Mais cela permettrais de voir deux trois choses: notamment le fait de savoir jusqu'où sa curiosité pouvait le pousser. Pourquoi faisait-elle ça? Aucune idée à vrai dire. La logique aurait voulu qu'elle cherche en premier lieu un moyen de repartir, puisque son véhicules d'emprunt était comme... Bon pour la déchetterie, et encore. Emilia se mit à regarder à nouveau autour d'elle avant que ces yeux ne se pose sur la falaise et ce qu'il restait à parcourir pour arriver au sommet.Cela risquait d'être assez compliqué, mais pas impossible. Rien n'est impossible non? Ou presque. C'est vrai, après tout, il est impossible qu'un hélicoptère complétement, ou presque complétement détruit se mette à rouler à vive allure. Et bien apparemment si, cela est possible: preuve en est ce bruit inquiétant qui se rapproche un peu trop vite au gout d'Emilia. Curieuse, elle pencha un peu la tête vers le vide, se tenant par le bout des doigts au mercenaire, via sa manche. Difficile de décrire son visage a ce moment la. Voir ce genre de chose en choquerais plus d'un. La Capitaine n'échappait pas à cela. Son visage était disons...décomposé. Elle se remit droite face à Spectre et tacha de garder son calme.

Je suppose que vous ne savez pas voler n'est-ce pas? Bien dommage... Chevaucher l'inchevauchable, vous avez déjà essayer? Si ce n'est pas le cas, voila l'occasion rêver.

Elle ne semblait pas paniquée, mais ne savait pas non plus ce qu'elle pouvait faire dans cette situation. Lancer quelques boules de feu ne serviraient certainement à rien, tirer dessus aussi. Grimper sur la falaise? Risque tout de même et même si cet homme sauter assez haut, Emilia doutait qu'il soit capable de faire cela en continue, surtout avec un relief aussi difficile. Il fallait agir vite, la réflexion pouvait leur couter la vie. C'est dans ses moments là, que la Capitaine regrette un peu son manque d'expérience sur le terrain.




Revenir en haut Aller en bas
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Mer 11 Juil - 23:28

-Avec tout le respect que je vous doit, vous vous doutez tout de même que... Au vu de mon rang, je ne peut divulguer ce genre d'information. Ne serait-ce que pour voir mon salaire diminuer de moitié.

Il était possible sinon probable qu'elle cherche Sugita ce qui étais mauvais pour les affaires du tueur... La jeune capitaine lui fit un petit sourire et il dû prendre une fois de plus se retenir pour ne pas l'envoyer dans le vide. Au lieu de ça il répondit à son sourire de manière assez convaincante:

-Qui sait peut être pourrais je vous aider. Et puis vous...

Un bruit étrange attira l'attention de Varig, qui s'interrompit au milieu de sa phrase. Ça venait de la falaise en dessous d'eux... Et ça approchait. Vite. Manifestement, Emilia avait elle aussi entendu le bruit. Elle lui attrapa la manche et se pencha au dessus du vide pour voir de quoi il retournait.
A nouveau le tueur du se faire violence pour ne pas la balancer dans le vide. C'était une véritable invitation au meurtre. Il suffisait d'un mouvement sec...
Heureusement elle ne prolongea pas le mouvement plus de quelques secondes et revint rapidement sur le surplomb, lui lâchant la manche par la même occasion. Son visage était décomposé... Quoi qu'elle ai vu, ça ne lui avait vraiment pas plu. Toutefois le tueur doutait que la chose soit de nature à l'effrayer. Pas après ce qu'il avait vécu sur l'île Fearghas.

-Je suppose que vous ne savez pas voler n'est-ce pas? Bien dommage... Chevaucher l'inchevauchable, vous avez déjà essayé? Si ce n'est pas le cas, voila l'occasion rêvée.

Le tueur se pencha à son tour, plus intrigué qu'inquiet. Quelque chose remontait la pente à toute vitesse. On aurait dit la carcasse du Fury mais... Drôlement bidouillé. En tout état de cause, c'était une sorte de gros missile à roulettes qui grimpait allègrement le long de la paroi.
Le tueur en déduisit la source probable en moins d'une seconde. Quand on voit un objet d'allure étrange potentiellement explosif et fabriqué avec un talent indéniable, si Sugita se trouvait dans les 50 kilomètres ont pouvait raisonnablement supposer qu'il en était la cause. Donc le marchand se trouvait sans nul doute en contrebas...
Eviter le missile aurait été possible. Toutefois le tueur avait une autre idée plus... Sportive.
Il se retourna vers Emilia.

-Je regrette de devoir contredire une aussi jolie femme, mais...

Il lui faucha les jambes d'un mouvement rapide et la rattrapa au vol avant de se retourner face au vide. Le missile étais de plus en plus prêt et il du élever la voix pour se faire entendre.

-... Ce sont mes deux spécialités.

Sans lui laisser le temps de réagir il avança d'un pas.
Aucun humain normal n'aurait pu survivre à l'impact avec le "Sugifury" lancé à pleine vitesse. Mais Varig n'était définitivement pas un humain normal et ses mutagènes lui permirent de réaliser sa périlleuse manœuvre. Profitant de toute l'énergie fournie par le choc, le duo décolla à la verticale comme projeté par une canon de foire. Quand au missile/Fury il continua son escalade vers le sommet dans un vacarme difficilement descriptible à base de chuintement, grognements et bruits de chocs métalliques.
Quand à Varig et Emilia, la gravité reprit rapidement ses droits et ils tombèrent donc à toute vitesse vers le bas de la pente. Très à l'aise, le tueur se observait les points d'appuis possible, un peu gêné par Emilia qui s'agitait.
La chute dura de longue seconde. Enfin, ils s'abattirent sur un grand rocher tel un météore.
Étrangement malgré leur vitesse, la pierre sur laquelle ils atterrirent n'eut presque aucun dégâts, seulement quelques éclats arrachés lors de l'impact. Quand à Varig et Emilia, ils étaient indemnes grâce aux mutagènes dont la jeune femme avait indirectement profité.
Mais le tueur ne s'arrêta pas là. Fléchissant sur ses jambes il fit un second bond, moins impressionnant que leur "descente" certes, mais définitivement inhumain.
Cette fois il atterrirent sur de l'herbe, juste derrière Sugita. Le tueur déposa aussitôt Emilia pour saluer le marchand.

-Maître Sugita je présume? Vous êtes un homme plutôt difficile à trouver.

Derrière eux, quelque chose explosa violemment dans la montagne, déclenchant un mini feu d'artifice aux couleurs étranges et secouant le sol. Sans doute les fusées du "Sugifury"... Le tueur siffla.

-Sympa les effets pyrotechniques. Ça s'achète? J'ai une véritable passion pour les bombes. N'y voyez aucune allusion capitaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Mar 31 Juil - 23:13

Sa cueillette se déroulait plutôt bien... Il avait trouvé quelques ingrédients qu'il cherchait depuis longtemps, et était d'humeur euphorique. Mais ceci, c'était jusqu'à qu'un homme arrive comme un bourrin, une femme dans les bras.

<< Maître Sugita je présume? Vous êtes un homme plutôt difficile à trouver. >>
<< Ohayo ~ C'est exact, c'est bien moi. Oh oui, je suis plutôt occupé, il faut faire tourner la boutique, haha ! Et vous êtes ? >>

Mais une explosion colorée mit fin à sa phrase. Le fury avait explosé dans un nuage de débris coloré et des explosions arc-en-ciel.

<< Sympa les effets pyrotechniques. Ça s'achète? J'ai une véritable passion pour les bombes. N'y voyez aucune allusion capitaine... >>
<< Mince... Ce n'était pas l'effet attendu... Si je rajoutais un peu de poudre 247... et quelques feuilles de verre, pour que ça soit plus stable... hmmm... ... OH ! On parle d'acheter !? Biiiienvenue dans la boutique de Sugita, marchand itinérant ! Prenez votre temps, prenez votre temps ~ >>

Il enleva son sac et le posa lourdement au sol, avant de simplement enlever deux agrafes de ce dernier, ce qui déroula un grand tapis au sol, rempli d'articles, d'étiquettes et d'affiches publicitaires. Le marchand se frotta les mains.



< Chaque article n'est disponible qu'en cinq exemplaires maximum ! Shop disponible que pour vous deux. >

Comprimé de Sugita n°250
<< Voici une autre invention bizarre de Sugita. Avec la participation de Callo, cette pilule permet à son consommateur d'avoir une chance du diable pendant un quart d'heure. >> (Donne aussi le droit de prendre les cartes qu'on veut au Blitz Blaster, et de changer les dés lors d'un lancer de dé)
Prix : 1 400 Penas
Comprimé de Sugita n°251
<< Voici une autre invention bizarre de Sugita. Avec la participation de Callo et sa clé, cette pilule permet à son consommateur de déverrouiller n'importe quelle porte close ou accès bloqué, juste une fois ! Pratique si vous avez perdu vos clés. >>
Prix : 1 700 Penas
Comprimé de Sugita n°252
<< Voici une autre invention bizarre de Sugita. Cette pilule permet à son consommateur de respirer sous l'eau indéfiniment, jusqu'à qu'il en sorte, ce qui consumera le comprimé. >>
Prix : 900 Penas
Comprimé de Sugita n°253
<< Voici une autre invention bizarre de Sugita. Cette pilule permet à son consommateur de parler aux animaux, et de les comprendre, durant une demi heure. Bien entendu, ça ne les empêchera pas de vous bouffer. >>
Prix : 900 Penas
Fusée made in Sugita
<< Cette fusée est compatible avec absolument toutes les machines et tout les armes, grâce à sa base adaptable ! Il est à tête chercheuse, est étudié pour ne pas se faire prendre par des pièges stupides (leurre, débris, art occulte), et en prime, forme un énorme feu d'artifice de toutes les couleurs lors de l'impact ! On lui reprochera quand même l'affichage d'une publicité sur les produits de Sugita sur le point d'impact après l'explosion. >>
Prix : 800 Penas

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Sam 11 Aoû - 16:26

Tandis que Sugita déployait son shop, Varig retira ses lunettes révélant des yeux brillants de convoitise, et oubliant jusqu'à l'existence d'Emilia. Des objets inédits... Des dizaines d'objets inédits super puissants! Finalement ça valait la peine de se donner tant de mal. Enfin presque...

-C'est... JE PREND! J'ACHEEEEEEEEEEETTTTTTTTTTEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!

X5=7 000 penas
Comprimé de Sugita n°250
<< Voici une autre invention bizarre de Sugita. Avec la participation de Callo, cette pilule permet à son consommateur d'avoir une chance du diable pendant un quart d'heure. >> (Donne aussi le droit de prendre les cartes qu'on veut au Blitz Blaster, et de changer les dés lors d'un lancer de dé)
Prix : 1 400 Penas

X1=1 700
Comprimé de Sugita n°251
<< Voici une autre invention bizarre de Sugita. Avec la participation de Callo et sa clé, cette pilule permet à son consommateur de déverrouiller n'importe quelle porte close ou accès bloqué, juste une fois ! Pratique si vous avez perdu vos clés. >>
Prix : 1 700 Penas

X3=2 700
Comprimé de Sugita n°252
<< Voici une autre invention bizarre de Sugita. Cette pilule permet à son consommateur de respirer sous l'eau indéfiniment, jusqu'à qu'il en sorte, ce qui consumera le comprimé. >>
Prix : 900 Penas

X2=1600
Fusée made in Sugita
<< Cette fusée est compatible avec absolument toutes les machines et tout les armes, grâce à sa base adaptable ! Il est à tête chercheuse, est étudié pour ne pas se faire prendre par des pièges stupides (leurre, débris, art occulte), et en prime, forme un énorme feu d'artifice de toutes les couleurs lors de l'impact ! On lui reprochera quand même l'affichage d'une publicité sur les produits de Sugita sur le point d'impact après l'explosion. >>
Prix : 800 Penas

TOTAL=13 000 penas


Le tueur embarqua la totalité de ses achats dans un grand sac et remis ses lunettes avant de sortir un téléphone de la poche intérieure de sa veste. Sa mission s'achevait, plus qu'à quitter les lieux. Il donna quelques instructions rapides avant de raccrocher et se tourna vers Emilia et Sugita.

-Maitre Sugita, Capitaine, vous voulez profiter d'un taxi pour repartir d'ici? A moins que vos affaires dans le coin ne soit pas terminées...

Le tueur comptait bien en profiter pour poser quelques questions à Sugita, mais il ne pouvait pas le faire en présence d'Emilia... Aussi espérait il qu'elle reste terminer sa "mission" plutôt que de monter avec lui dans l'hélicoptère qui viendrait bientôt...

[hrp]
Spoiler:
 
[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Ven 9 Nov - 3:47

Achat effectué

Sugita se frotta les mains, tout souriant, en admirant son cher client dévaliser littéralement sa boutique. Ses produits avaient toujours autant de succès visiblement ! Il repartit avec un sac presque aussi gros que celui de Sugita. Mais... il ne semblait pas avoir fini ses petites affaires. Il fit une proposition au marchand.

<< Maitre Sugita, Capitaine, vous voulez profiter d'un taxi pour repartir d'ici ? A moins que vos affaires dans le coin ne soit pas terminées... >>

Le marchand fit la moue, observant l'homme, puis la femme, puis la marchandise.

<< Désolé, pas confiance. Je monte pas avec elle, on va croire que mon marché favorise la B-Corp, les teremundos auront peur ! C'est très important vous savez ! >>

Ses affaires n'étaient pas finies ici en effet... mais dans un sens plus général, ses affaires ne sont jamais finies, peu importe où il va. Après tout, n'importe quoi peut faire office de marchandise et de richesse, où qu'il soit, et surtout entre ses mains. Toutefois, il avait déjà assez marché, et son sac était bien (trop) rempli. Il fit donc ses bagages, rangeant ses marchandises... ah oui, peut être qu'il boudait Emilia, qui sait. Rares sont ceux qui ne lui achètent rien du tout. Pour un commercial tel que lui, ça relève du miracle. Il fût fin prêt.

<< Allez, je suis partant pour un p'tit voyage ! Tu veux parler affaire, c'est bien ça ? Où comptes tu m'emmener, mon cher client ? Ah oui, tant que t'es là. Mes fournisseurs et mes ressources sont différents selon le lieu où je suis. T'auras une autre marchandise si tu me trouves ailleurs ! Ça peut te servir, m'haha ! >>

Rien ne vaut une bonne publicité bien marquée pour agrémenter l'achat de masse qu'il venait de faire. Une bourse de 13 000 penas, ce n'était pas rien ! Après tout, rien ne pouvait lui faire face... ou alors peut être qu'une seule personne... Vincent Kalviéra...

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Jeu 6 Déc - 23:34

Au grand soulagement de Varig, Emilia n'eu pas l'occasion de pouvoir se joindre à eux, Sugita la regardant comme une chose nauséabonde ou venimeuse en lâchant:

-Désolé, pas confiance. Je monte pas avec elle, on va croire que mon marché favorise la B-Corp, les teremundos auront peur ! C'est très important vous savez !

Apparemment, la jolie capitaine ne l'était pas assez pour que Sugita accepte qu'elle lui coûte de l'argent. Saint homme!
Il fit rapidement son "paquetage". Varig ne proposa même pas de l'aider; avec Louis, il avait prit l'habitude de ne pas mettre ses mains sur les objets mal connus bidouillés -ou pas- par un fana d'explosifs.
Quand il acheva d'empaqueter ses affaires, le rotor de l'hélicoptère se faisait déjà entendre au loin.

-Allez, je suis partant pour un p'tit voyage ! Tu veux parler affaire, c'est bien ça ?

Le tueur sourit et rajusta ses lunettes.

-On peut dire ça...

Le tueur fit de grand signes vers le Fury pour qu'il s'approche. Sugita haussa le ton pour se faire entendre.

-Où comptes tu m'emmener, mon cher client ? Ah oui, tant que t'es là. Mes fournisseurs et mes ressources sont différents selon le lieu où je suis. T'auras une autre marchandise si tu me trouves ailleurs ! Ça peut te servir, m'haha !

Le tueur aquiesca avec un sourire tandis que le Fury achevait sa manoeuvre. Sans atterrir, le pilote maintenait son appareil à moins d'un mètre du sol, permettant à ses passagers de monter sans avoir à couper le rotor.
Sugita traça droit vers l'appareil et déposa son balluchon sur le sol avant de monter et de s’asseoir dans un des sièges. Varig quand à lui se retourna vers Emilia.

-Capitaine, ce fut un plaisir mais pour notre prochaine rencontre par pitiez prenez un vélo. Je serai plus rassuré...

Le tueur jeta un oeil vers le haut de la montagne, défigurée par plusieurs cratère noircis. Le Fury...
Il recula rapidement et fit un salut militaire en direction de la jeune femme, sourire au lèvres avant de sauter à bord du Fury.

-A la prochaine et... Bon courage pour rentrer quand vous aurez fini votre mission! cria il tandis que le Fury prenait de la hauteur.

Tandis que l'hélicoptère contournait la montagne et s'éloignait, les portes mobiles se refermèrent plongeant l'intérieur de l'appareil prirent le relais. De petites lumières s'allumèrent aussitôt.

-Je rentre sur Archivant, annonça le tueur. Ethera city, ou n'importe où dans le coin ça vous irait?

Varig retira ses lunettes, révélant ses yeux bleu acier. Il entrait dans le vif du sujet...

-Pour parler affaire, un de mes amis a fait une grosse commande il n'y pas énormément de temps. J'aurai aimé commander le même type de "matériel"... Que pouvez vous me proposer?

Une bonne méthode pour connaitre le contenu de la cargaison du credo, si le marchand se laissait prendre.

-Cet ami a reçu la cargaison il y a quelques semaines dans un petit port du Pugnent-Isfel. Une grosse cargaison, vous vous en rappelez surement?


[hrp]
Spoiler:
 
[/hrp]


Dernière édition par Varig Atorias le Dim 6 Jan - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Ven 4 Jan - 23:15

Le voyage allait commencer. Ils prirent place dans le fury, saluant une dernière fois la capitaine de la B-Corp. La récolte dans ce lieu reculé était terminé à présent.

<< Je rentre sur Archivant, Ethera city, ou n'importe où dans le coin ça vous irait? >>

Voici une question des plus délicates... Demander où aller à un marchand itinérant, c'était comme demander à un grand aventurier d'aller à la boulangerie. Il n'avait pas pour habitude de savoir où il allait traîner les pieds, c'est là toute la joie de l'aventure ! Néanmoins, il ne fallait pas le comparer à l'ex-capitaine Cifer, de la section sécurité, qui réfléchissait de la façon opposée... il voulait aller à un endroit précis mais se perdait lamentablement contre son gré. Le marchand mit donc un certain temps avant de se mettre d'accord sur sa destination.

<< Je m'en fous ! M'haha ! >>

Voilà, ça au moins c'était clair. On aurait pu le déposer dans un volcan en fusion qu'il aurait toujours trouvé moyen de trouver le coin sympathique et de dénicher des ressources rares et méconnues pour ses articles chelou. Toutefois, une petite balade revigorante du côté de la capitale n'allait pas lui faire de mal. Il avait fini sa cueillette, il était donc temps d'écouler les stocks et de faire sonner les penas.

-Pour parler affaire, un de mes amis a fait une grosse commande il n'y pas énormément de temps. J'aurai aimé commander le même type de "matériel"... Que pouvez vous me proposer?

Encore une question déroutante. Des commandes, il en passait des milliers par jour, ce n'était pas le meilleur marchand du monde pour rien ! Il fit toutefois un petit effort, après tout, contrarier un client potentiel n'était pas dans son intérêt.

<< Punent'Isfel... Grosse cargaison... Y'a bien une caisse de cristal pandélien du Lac d'Acier... mais je doute que c'est ce que tu veuilles, m'haha !! >>

Il rit tout seul. Le lieu qu'il avait annoncé était inconnu, et comme tout autre lieu de Gaea, il s'y passait sans doute des choses étranges, surtout pour avoir un nom pareil. L'objet qu'il avait énoncé était donc encore un truc tordu aux effets chelous. Mieux valait ne pas savoir. Il continua de réfléchir.

<< Mmmmh... Oh ! Oui ! Un dispositif de truc qui fait des machins bizarres et marchant avec des bidules... Encore une machine d'intellos. Mais, ce qui est bizarre, c'est qu'Oeron n'en était pas le client... Ni Attila... Ni K.... Ni Calvin... >>

Si cette commande n'appartenait pas à un génie reconnu, c'était hautement suspect. Mais il oublia très vite cette affaire. Il se préparait à la fin du voyage, pour reprendre sa route sur les grands chemins mondiaux du commerce...

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Ven 11 Jan - 11:55

Une fois à bord de l'hélicoptère, qui décolla aussitôt, Sugita sembla cogiter intensément durant une dizaine de secondes.

- Punent'Isfel... Grosse cargaison...

Ses yeux s'éclairèrent, à la grande satisfaction de Varig.

- Y'a bien une caisse de cristal pandélien du Lac d'Acier... mais je doute que c'est ce que tu veuilles, m'haha !!

Il s’esclaffa, comme s'il venait de sortir une bonne plaisanterie tandis que Varig haussait légèrement les sourcils en plissant les yeux derrière ses lunettes. Cristal pandélien? Lac d'Acier? Un lieu qui ne disait strictement rien au tueur, sans doute une île peu connue de l'océan ou du shima barnas, voir un recoin de la forêt mystique. Qui pouvait savoir... Après tout le marchand allait dans des coins reculés et hostiles pour élaborer ses articles, à la différence de l'assassin mercenaire qui préférait la foule protectrice des villes.
Il ouvrait la bouche pour émettre un encouragement polis quand Sugita claqua des doigts, déclenchant une petite détonation et des étincelles bleutées.

-Oh ! Oui ! Un dispositif de truc qui fait des machins bizarres et marchant avec des bidules... Encore une machine d'intellos.

Varig recula légèrement contre son siège, pensif. Du matériel scientifique... Ytoran.
Le credo était en train de développer quelque chose, quelque chose qui nécessitait du matériel assez atypique pour faire appel au marchand. Mais quoi? Voila qui serait bien plus difficile à découvrir.

-Mais, ce qui est bizarre, c'est qu'Oeron n'en était pas le client... Ni Attila... Ni K.... Ni Calvin...

Le tueur hocha la tête.

"Evidemment, pensa le tueur, sans répondre. Je ne m'y interesserait pas sin... Attila!?"

Attila... Un nom qui était totalement inconnu de l'assassin malgré sa mémoire et tous les dossiers qu'ils connaissait. Or le marchand venait de le citer aux côtés de trois des plus grands esprits connus de Gaea. Qu'est ce que ça signifiait? Qu'un nouveau génie était arrivé sur l'échiquier ou que celui ci était si secret que ni le credo ni la base de donnée de Louis ne le mentionnait?
Distrait de sa réflexion sur le credo, le tueur continua de réfléchir et d'élaborer des hypothèses. Puis il dégaina son portable et envoya un SMS à Louis.

"Recherche infos sur Attila, scientifique. Urgent."

Il tapa et envoya le message en une poignée secondes avant de se redresser vers Sugita.

-Ce Attila que vous venez de mentionner... Est ce un bon client? J'avoue ne jamais avoir eu affaire à lui, ni même en avoir entendu parler. Conçoit il des choses intéressantes que vous pourriez me vendre?

Avant que Sugita ne puisse répondre, le portable du tueur vibra dans sa main. Il afficha aussitôt le message.

"Attila Glove, un des principaux concepteurs du Goliath de Blitzness. Info classifiée, pas de dossier personnel, ou super caché. Continue recherche, mais aucune donnée accessible en informatique. Ce sera plus long."

Le tueur ne mit qu'une demi seconde à lire le message, et une seconde supplémentaire à trouver comment en tirer partit.

-Attila Glove. Il appartient à la Blitzness corporation? Puisque vous ne les favorisez pas, je suppose que vous pouvez me parler de lui sans problème.

L'hélicoptère se rapprochait d'Archivant à pleine vitesse, et le marchand ne tarderait pas à débarquer, dans quelque minutes tout au plus... Il devait se hâter de lui tirer les vers du nez s'il voulait en apprendre plus sur ce mystérieux scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Ven 8 Mar - 20:03

Un nom venait de tomber sur le tapis. La réaction de Varig fût immédiate, comme troublé par ce nouveau facteur dans ses plans. La demande d'info fût immédiate, et la réponse tout aussi rapide. Il n'y a pas à dire, il avait l'air efficace.

<< Ce Attila que vous venez de mentionner... Est ce un bon client? J'avoue ne jamais avoir eu affaire à lui, ni même en avoir entendu parler. Conçoit il des choses intéressantes que vous pourriez me vendre ? >>

Le marchand réfléchit à nouveau... sortant des documents avec quelques comptes où se situaient ses chiffres d'affaires. Y'a pas à dire, il faisait une véritable fortune ! Il n'est pas le meilleur commercial pour rien. Dans quoi partait tout son argent au juste ?

<< Hmmm... Hmmmm... Je me demande... Hmmm... Mon chiffre d'affaires mensuel... Hmmm... Glove, Glove, Glove... M'haha, désolé ! La seule chose qui s'y rapporte, c'est une quelconque institution scientifique de machin truc je ne sais quoi. C'était une commande groupée en fait. >>

Il avait bien tenté de se souvenir du pourcentage de chiffre d'affaires associé à une quelconque Attila Glove, en se remémorant visuellement sa liste alphabétique des clients possédant une carte de fidélité... mais rien y fait. Le mercenaire continua son enquête.

<< Attila Glove. Il appartient à la Blitzness corporation ? Puisque vous ne les favorisez pas, je suppose que vous pouvez me parler de lui sans problème. >>
<< Aaaah, oui, voilà, je me souviens, Attila Glove ! Non, elle ne fait pas partie de la Blitzness Corp... ce "truc" est à Zeddling, une ville futuriste récemment découverte par le monde entier. >>

Enfin, il disait ça avec légèreté. Pour être plus exact, Zeddling se dévoilait au "bas peuple". Les principaux acteurs du monde de Gaea étaient déjà au courant de son existence. Eh oui, lui aussi ! Après tout, il ne fallait pas restreindre ses clients, il fallait être présent sur tous les marchés ! Les infos lui revenèrent petit à petit.

<< Tu sais, je me souviens de deux catégories de clients... Les fidèles, qui me font gagner plein de blé... et les dangereux ! Elle fait malheureusement partie de la deuxièmr catégorie, m'hohoho !! Elle a été mêlée à deux accidents majeurs, de ce que je sais... dont un qui se situe à un endroit non répertorié sur notre carte du monde. Oh, c'est tout ce que je sais. >>

Hélas, Attila Glove était relativement peu connue. Tout simplement parce qu'elle a très peu d'entourage, ou que ses amis n'ont pas survécus pour étendre sa réputation. Et sa folie actuelle l'empêchait d'arranger les choses. Elle était enfermée à Zeddling, dans un endroit placé en zone de quarantaine.

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   Ven 8 Mar - 22:29

-Aaaah, oui, voilà, je me souviens, Attila Glove ! Non, elle ne fait pas partie de la Blitzness Corp... Ce "truc" est à Zeddling, une ville futuriste récemment découverte par le monde entier.

Varig resta quelques secondes sans réaction. Zeddling, une ville sur laquelle courait pas mal de bruit...
Il se souvenait d'une discutions entendue par hasard dans un bar du marché de Phil alors qu'il traquait une petit criminel ayant eu l'idée malheureuse de s'attaquer à un agent de Blitzness. Un des premiers "faits d'armes" du major Guillaume Rester d'ailleurs.
La conversation repassa en accéléré dans son esprit de mutagène.

Ces types en blancs ou gris, là les soldats *hoquet suspect, révélateur d'une bonne cuite en cours* ben yzont laissé rentrer personne ces ... Pas assez connus qui disaient, devenez des héros qui disaient! Alors ben nous on a voulu leur taper sur leur trooooonnnncheuuuuuuu... Et un verre de plus pour mamounette! Ahhhhhhh ça rafraîchit le gosier. Je disais quoi déjà? Tu sais que t'es sympa mademoiselle?
Heu, Hank je crois que t'as un peu forcé là, moi c'est Thomas...
Y'mfaut bien ça! Zes types en gris, y m'ont envoyés en plein milieu du bunker des rouges... Deux zemaines, y mont gardé ces zalopiauuuuuuuuddddd! Deux zemaine de prizon un nhonnète cyton... Cytayen... Cyt... Pour un monzieur honnête, oui ma bonne dame!


Se repasser le souvenir avec une parfaite exactitude n'avait pris qu'un battement de cil au tueur, qui liait celui ci à des dizaines d'autres presque instantanément. Spots d'informations, remarques et rumeurs entendues ça et là, articles...
Zeddling. Ville cybernétique. Hermétiquement close, aussi étanche qu'un vagin de grenoui... Où diable avait-t-il put entendre cette expression!?
Devenir un héros, hein? Les Zeddling avaient l'air d'avoir une sacré puissance, et de drôle de plans. Alors une de leur scientifique...
Car Sugita employait bien "elle" pour en parler.

Le tueur allait poser une nouvelle question mais Sugita fut plus rapide.

- Tu sais, je me souviens de deux catégories de clients... Les fidèles, qui me font gagner plein de blé... et les dangereux ! Elle fait malheureusement partie de la deuxième catégorie, m'hohoho !! Elle a été mêlée à deux accidents majeurs, de ce que je sais... dont un qui se situe à un endroit non répertorié sur notre carte du monde. Oh, c'est tout ce que je sais.

Décidément un précieux moulin à informations ce Sugita.
Alors qu'il tentait d'analyser les informations fournies, le PDA de Varig émit une nouvelle vibration, signalant une réception de fichier. Il parcouru rapidement le message.

-Mon employeur vous fait dire qu'un de ses clients serait intéressé à acheter une machine de combat. Quelque chose comme un gros exosquelette blindé de trois bons mètres de haut avec de l'armement d'assaut à l'échelle, des missiles sol-air et sol-sol capable de démolir l'ennemi au corps à corps en protégeant le pilote... Si par hasard vous bricoliez entre deux collectes, n'hésitez pas à le faire savoir autour de vous. Je me débrouillerait pour vous remettre la main dessus, et vous n'aurez pas affaire à un ingrat.

Le tueur passa les minutes suivantes à expliquer aussi précisément que possible la machine décrite par Louis, à grand renfort de schémas.
Et c'est à demi convaincu que le marchand avait compris que Varig finit par le laisser en paix.

Ils atterrirent au marché de Phil une dizaine de minutes plus tard.

Sautant le premier hors du Fury, Varig se contenta d'un rapide au revoir au marchand avant de disparaître dans la foule.
Ses "vacances" avaient été dangereuses mais prolifiques, et désormais de nouveaux éléments venaient se greffer à son plan, devenu encore plus complexe.

Zeddling, Attila, Sugita, Ellianne...
Décidément ces quelques jours s'étaient montrés riche en information. Et le tueur était impatient de les exploiter.

< RP clot >


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la poursuite de maître Sugita [PV Emilia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poursuite d'un voleur
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]
» Course-poursuite sur les toits
» [cal. event] : a la poursuite des Amis
» Course poursuite sur les toits d'Oshibana [pv Layle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Archipel Franseza :: Île Moncha-
Sauter vers: