AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Lun 28 Mai - 19:39

Varig retira ses lunettes de soleils et fixa l'improbable amoncellement d'objets de toutes tailles et de toutes sortes qui emplissait la grotte. Les statues païennes se mélangeaient aux flacons, grimoires et chaudrons de même que des dizaines d'objets moins identifiables, comme un os (sans doute un fémur) qui mesurait plusieurs mètres de haut, un automate auquel étaient fixées en guise de mains de longues lames en argent - etqui semblait heureusement inactif- ou encore l'étrange balle lumineuse qui flottait près du plafond, éclairant la salle d'une lumière dorée. Sugita se serait probablement évanouhit de bohneur s'il avait connu cet endroit.
Le tueur siffla, impressionné.

-Et bien et bien... Louis ne s'est pas fichu de nous sur ce coups là. N'est se pas Elaine?

La jeune fille acquiesça, elle aussi impressionnée. Varig se retroussa les manches et jaugea le tas.

-Voilà on y est. Il faut trouver quelque chose qui ressemble à un fauteuil... Au travail.

Revenons un peu en arrière à Ethera city...
Pour la seconde fois en quelques semaines, Varig frappa à la porte d'Elaine. Elle ouvrit assez rapidement. Le tueur ne lui laissa même pas le temps de dire quoi que ce soit.

-Attrapez quelques affaires en vitesses, nous partons sur le Punent Isfel.

A peine deux heures plus tard, ils survolaient déjà l'océan en direction de leur objectif: la montagne aux temples. La raison de la précipitation du tueur était dans le peu de temps dont il disposaient pour mener à bien leur quête.
Le matin même, Louis l'avait informé qu'une de ses amies pensait pouvoir résoudre le problème d'Elaine. Varig ne s'était pas intéressé aux détails, retenant seulement l'essentiel: une sorcière du nom de Fortuna avait entreposé des objets dans une des grottes de la montagne aux temples, parmi lesquels un artéfact capable de séparer l'esprit d'un corps. Exactement ce qu'il leur fallait pour se débarrasser de Reflect.
Il avait donc envoyé ses équipiers en mission en espérant qu'ils ne déclencheraient pas de catastrophes sans lui, avant de passer prendre Elaine dès la minute où il eu la certitude qu'ils avaient bien quitté la ville...
Il n'aimait pas particulièrement leur mentir mais Elaine ne coopérerait pas s'il révélait son problème à des "extérieurs". Quand à Elvanshalee, mieux valait éviter de la lâcher dans un entrepôt remplis d'objets magiques. Qui sait comment ils pourraient réagir face à une Teremundo, sans parler de sa tendance pathologique aux "accidents" destructifs...
Le tueur passa une bonne part du vol à surveiller Elaine du coin de l'oeil. Il lui en avait dit le moins possible, Reflect n'ayant ainsi aucun moyen de savoir précisément ce qui se passait. Stratégie qui sembla fonctionner puisque le démoniaque alter ego de la jeune fille ne se manifesta pas de tout le voyage, pas même durant les longues heures qu'ils passèrent sur les routes poussiéreuses menant à la montagne aux temples durant lesquels Elaine dormi sans arrêt. Mais Varig restait vigilant; peut être Reflect gardait elle ses forces pour se manifester au dernier moment...
Le tueur conduisit ensuite leur véhicule de location à travers le continent, les menant dans un temps remarquablement court jusqu'à la grotte indiquée par Louis. Quand ils parvient à leur objectif, la nuit tombait seulement. Là seulement il réveilla Elaine. Celle ci eu du mal à émerger de son sommeil difficilement. Rien d’étonnant. Varig avait discrètement glissé un somnifère dans son café à l'aéroport; mieux valait que Reflect ne sache pas non plus où ils se trouvaient. Elle était peut être colérique mais certainement pas suicidaire, et cela limitait grandement ce qu'elle pouvait faire.

-On est arrivés. Suis moi de prêt.

Varig avait garé le 4X4 fournis par Louis -une version civile n'étant même pas à l'épreuve des balles, le type de véhicules habituellement utilisé par Varig étant trop compliqué à amener dans les délais à l'aéroport peut fréquenté dans lequel ils avaient atterri- en bas de la colline dans laquelle se trouvait la grotte.
Le lieu avait tout pour faire fuir les visiteurs. Un grand plateau totallement désert dans toutes les directions, au sol inégal fait de pierre et de quelques rares touffes d'une herbe malingre, balayé par un vent mordant qui produisait un soufflement inquiétant. Une peluche repoussante plantée sur une pique en haut de la colline qui semblait marquer l'entrée de la grotte et achevait de donner un ton définitivement sinistre, et la nuit qui tombait n'allait rien arranger.
Toutefois il en fallait beaucoup plus pour impressionner Varig qui grimpa tranquillement le petit relief, s'éclairant à l'aide d'une grosse lampe torche militaire. Il vérifiait réguliérement qu'Elaine suivait, facillement repérable grace à la lampe frontale qu'il lui avait confiée. Une fois en haut, ils trouvèrent un escalier qui s'enfonçait dans le sol. Sans hésiter Varig s'enfonça dans les profondeurs, Elaine sur ses talons. Après une longue déscente ils arrivèrent dans une grotte remplie des artéfacts de Fortuna.

-Voilà on y est. Il faut trouver quelque chose qui ressemble à un fauteuil... Au travail.


Voila comment Varig et Elaine se retrouvèrent à fouiller une bien étrange caverne du Punent Isfel en plein milieu d'une nuit sans lune.
Fouiller un tel bric à brac prenait du temps. Le tueur avait beau chercher, l'objet décrit par Louis restait pour le moment invisible, sans doute caché dans une armoire magique ou une quelconque curiosité volumineuse. Ce n'était qu'une question de temps...
Alors qu'il tentait de contourner un kaktus géant ayant envahit plusieurs mètres carrés, un bruit de voix lui fit dresser l'oreille. Il y avait la voix d'Elaine et... Non son ouïe devait lui jouer des tours. Ca ne pouvait pas être elle... Il suivi silencieusement les voix à travers la grotte pour trouver Elaine en grande conversation avec... Ellianne Carpophorus. En moins de temps qu'il n'en faut à Elvanshalee pour déclencher une catastrophe -ce qui signifie très vite pour ceux qui ne la connaitrait pas encore- le tueur dégaina son pistolet avec un grognement. Il ne savait pas ce que cette saleté de bestiole faisait ici mais il allait lui faire regretter d'être née.
Avec un hurlement de rage il sauta sur elle et l'expédia voler dans un monticule d'objets d'un puissant coups de poing. Il pointa ensuite son arme, décidé à faire la peau une fois pour toute à cette insupportable bestiole.


Dernière édition par Varig Atorias le Dim 11 Nov - 23:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Evans

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 21

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Lun 28 Mai - 21:25


-Voilà on y est. Il faut trouver quelque chose qui ressemble à un fauteuil... Au travail.

Elaine aquiesça et se mit à chercher. Comment s'était-elle retrouvée à fouiller une grotte sur un autre continent... Bien sûr, elle n'avait pas besoin qu'on lui réponde, et de toute façon la jeune fille s'en fichait. Si il y avait une chance qu'elle puisse se débarasser de...de...du truc qui l'avait poussée à commettre un meurtre, pas la peine d'hésiter. Elaine releva la tête, un air concentré sur le visage. Varig l'avait emmené loin d'Ethera, avec une simple phrase. Le voyage avait néanmoins semblé rapide. D'ailleurs...pourquoi Elaine s'était-elle endormie pendant la totalité du trajet ? C'était assez bizarre mais bon ?...
Tout en y pensant, la jeune fille réussit à faire tomber le contenu douteux d'une caisse sur sa tête. "Aie" aurait été un bien petit mot, mais également inutile à dire. Avec un juron, la jeune fille se releva en observant les livres étalés au sol. Elle cherchait un fauteuil, et n'allait sans doute pas le trouver en hauteur. Quoicque, vu le rangemant de cette réserve ? cet entrepôt ? Bref, vu son rangement, ça n'aurait pas été si étonnant. Elaine chercha Varig des yeux, l'apercevant beaucoup plus loin. Bon maintenant, elle se sentait vraiment inutile. Il était bien plus efficace qu'elle.
Avec un soupir, la jeune fille partit dans la direction opposée, soulevant des bâches, écartant des tentures. Cet objet était-il vraiment là ? Elaine se releva d'un coup en distinguant un mouvement. Ce n'était pas Varig... Elle fut confortée dans cette idée en voyant de longs cheveux blonds... De longs cheveux blonds ?


_Elli ! C'est bien toi hein ?

Sans réfléchir, Elaine courut vers elle, un grand sourire aux lèvres. C'était très improbable, mais elle était sûre d'elle. Son amie était facilement reconnaissable. La jeune fille se jeta dans ses bras, trop contente de la voir. Au passage, elle fit tomber sa lampe par terre. Ceci calma son brusque accès de joie, la ramenant à la réalité. Flûte, elle avait réussit à casser ce que Varig lui avait donné. Elaine s'écarta un peu d'Ellianne, pour mieux la voir dans l'obscurité. Même ainsi, elle pouvait distinguer ses yeux vairons.

_Dis, pourquoi tu es...

Avant qu'elle ait pu finir sa phrase, Varig passa devant elle, envoyant valser Elli dans le décor. par chance, Elaine reprit rapidement ses esprit et, le voyant pointer son arme sur elle, elle dégagea ses deux couteaux de leurs foureaux, attachés à ses cuisses. C'était bien plus pratique pour bloquer ce genre d'attaque. En une seconde, elle donna un coup rapide dans le pistolet braqué sur son amie, le coup partant ainsi vers le haut. Elaine sentit son bras trembler, mais se remit rapidement en garde, les pieds espacés pour plus d'équilibre. Elle avait un air concentré, se demandant ce qui était passé dans la tête de Varig.

_Nan mais ça va pas ?! Qu'est-ce qui te prends !?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mar 29 Mai - 19:58

    Des vibrations magiques. C'était ce qu'elle avait dit. Des vibrations de sorcières, ou un truc dans le genre. Et vu qu'elle était une sorcière-fée, ben elle l'avait cru, tout naturellement, après tout elle devait bien savoir ce qu'elle disait ! Et puis de toute façon même si elle n'avait pas su ça n'aurait pas été ce petit détail qui aurait empêché Ellianne de suivre ses indications ! Après tout sa Lilith-Choutte aussi avait le droit de les faire aller où elle voulait sur simple lubie, sinon ça n'aurait pas été très juste ! Et voilà donc comment, sur conseil et demande de son amie-dans-sa-tête-chan, Ellianne se détourna-t-elle – une énième fois – de son objectif premier, à savoir l'exploration des Temples de la Montagne aux Temples et voir en quoi ils étaient différents de son Temple na elle et toussa toussa pour gagner... une grotte. Oui bon hein, c'était pas elle qui avait choisi, c'était sa p'tite fée intérieure chérie, donc voilà, c'était pas à elle qu'il fallait s'en prendre. Du reste, il se révéla bien vite que, sous ses dehors assez hasardeux, l'idée de Lilith était comme souvent excellente.

    Pour commencer, elle trouva une pièce avec pleeeeeeeeeeeeeein d'objets dedans, le genre d'objets tout tordus et de plein de nature qui indiquait généralement l'entrepôt d'une personne particulièrement bordélique et avec une forte tendance à l'accumulation. Seulement c'était un peu plus que cela, comme la voix dans sa tête ne tarda pas à lui apprendre.

    C'est du bazar de sorcière !!!

    Nyaaaaaaaaaaa, de toi ?

    Mais naaaaaaan, pas de moua !

    Ooooooooooooooh... dommage ♥ C'est na qui nalors ?

    Heu... je sais pas mais en tous cas c'est sorcièristique ♥ !

    Claaaaaaaaaasse ♥

    Un sourire aux lèvres, la jeune femme allait entreprendre d'explorer un peu tout ce « bazar » de sorcière, quand soudainement une autre voie familière se fit entendre, mais dans la pièce cette fois et non plus dans sa tête comme pour Lilith-Chérie.

    « Elli ! C'est bien toi hein ? »

    Hein ? C'était... Elaine ? Sans bien réaliser ce qui se passait, la blondinette se fit sauter dessus alors qu'en même temps la lumière s'éteignait. Et non, elle n'avait pas trouvé étrange jusque là qu'il y ait de la lumière sans qu'elle en connaisse la cause, après tout elle était dans une grotte de sorcière ! En tous cas, même si elle ne comprenait rien de ce qui se passait elle n'en poussa pas moins un cri de joie avant de réceptionner son amie et de la câliner joyeusement... oui ça fait beaucoup de joie et alors, on parle d'Ellianne, elle en avait encore bien plus à donner à la phrase !

    « Dis, pourquoi tu es... »

    Elle ne su jamais pourquoi elle quoi, car elle fut soudain projetée en arrière par la magie du poof-divin-de-je-fais-agir-les-perso-des-autres-dans-la-joie-et-la-bonne-humeur-et-youhou-osef-des-lois... ahem... pardon, par un coup de poing surprise qu'elle ne vit pas venir et n'esquiva même pas un peu se laissant faire comme une grosse merde de base parce que... heu... parce que... hé bien... voyons... j'en sais rien m'a foi, demandez au narrateur qui c'est cru autorisé à envoyer balader les règles élémentaires du rp ! Personnellement je sais juste qu'Ellianne fini contre un... coussin magique... dont les pouvoirs magiques me sont inconnus, demandez à Lilith c'est elle la sorcière-fée dans l'histoire après tout, pas moi !

    Nan, j'sais pas non plus ♥

    Okay, j'ai un personnage qui se prend pour Ovnus en plus... enfin bref, revenons à l'action, après le on-ne-reviendra-pas-sur-le-truc-d'avant, Varig pointa enfin un pistolet sur la jolie blondinette... pistolet qui fut heureusement et rapidement dévié par Elaine, la balle allait se perdre on-ne-sait-pas-trop-où. Oui, y a beaucoup de choses qu'on ne sait pas et qu'on ne fait pas, que voulez-vous, c'est la vie ! En tous cas, la serveuse – ou ancienne serveuse maintenant qu'Ellianne avait tué son patron, ça non plus on ne le sait pas trop – ne semblait pas vraiment heureuse des actions de son comparse encore inconnu de l'ancienne Teremundo Numéros Trois.

    « Nan mais ça va pas ?! Qu'est-ce qui te prends !?! »

    Une question que se posait aussi Ellianne, jusqu'à ce qu'elle relève les yeux... et identifie soudain la troisième personne présente ! Oui, elle pouvait l'identifier, parce que les lampes du plafonds s'étaient rallumées – elles s'éteignaient visiblement de temps en temps puisque les deux amies s'étaient retrouvées plongées dans le noir quand Elaine avait fait tomber sa torche, mais ne cherchons pas à comprendre la logique des objets de sorcière.

    « Nyaaaaa le messant de l'autre fois ! »

    En temps normal, elle aurait probablement eut un réflexe plus meurtrier, mais là, peut-être à cause d'Elaine ou tout simplement par un réflexe différent né de son hasardeuse et hasardante envie, elle lança sur Varig, à bout portant et sous le coup de la panique... une Colère de Lilith, l'attaque qui remplaçait son Deculpa et pouvait le changer en... une bande de papillons dorés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Dim 3 Juin - 12:05

Dès la seconde ou Ellianne était entrée dans son champ de vision Varig avait quelque peu perdu son légendaire sang froid professionnel. Et de manière générale il n'était pas très conseillé de mettre en rage un assassin mutagène, surarmé et surentraîné...
Profitant que son attention était concentrée sur Elaine il s'était jeté sur elle et lui avait décroché un violent direct avant qu'elle puisse réagir, l'envoyant dans le décors. Mais alors qu'il se préparait à la cribler de balle avec toute la rancoeur accumulée dans l'archipel Franseza, un adversaire inattendu contraria son mouvement. Elaine dévia son arme en frappant un coups de couteau remarquablemen précis et rapide sous la canon du pistolet. La balle destinée à la bestiole -ou plutôt à l'ex bestiole, bien que Varig n'en sache rien- alla donc se perdre dans le plafond.

-Nan mais ça va pas ?! Qu'est-ce qui te prends !?!

Excédé -ou aveuglé par la rage- le tuer commis l'erreur de se tourner vers Elaine plutôt que de transformer Ellianne en passoire comme il en avait préalablement.

-C'est une saleté de bestiole! Elle a essayé de me tuer déjà une bonne cinquan...
- Nyaaaaa le messant de l'autre fois !
-Tu vois elle...

Il y eu un flash de lumière.
La première chose qui frappa Varig c'était qu'il n'était étrangement pas mort. Une très bonne nouvelle. En fait l'attaque ne lui avait même pas fait mal...
La seconde chose qui le frappa c'est la nuée de papillon qui l'entourait. Des papillons? Il bougea ses antennes, perplexe. Ses antennes?
S'il avait pu hurler il l'aurait fait exactement à ce moment là.
Il s'était transformé en papillon. Non. Elle l'avait transformé en papillon! Un sphinx à tête de mort d'une bonne quinzaine de centimètres d'envergure, certes sublime, mais un malheureux papillon quand même.

"Bestiole dégénérée perverse psychotique détestable! Espèce de petite saleté..."

Je vous passe la longue minute d'insulte mentales, qui restera probablement la plus grosse crise de colère de toute l'histoire de la race des papillons. Varig se reprit ensuite un peu et se mit à réfléchir intensément malgré la taille ridicule de son nouveau cerveau. Il n'y voyait pas très bien, n'entendait rien mais apparemment la bestiole n'avait pas mis en pièce Elaine. Enfin une bonne nouvelle. Le papillon agita ses antennes en continuant à voleter. Il était vivant et Elaine aussi. Tout allait pour le mieux dans ce putain de saleté de meilleur des mondes!
Elaine avait besoin de lui pour se débarrasser de Reflect. Donc elle avait une bonne raison de faire tout son possible pour le retransformer en humain... Troisième bonne nouvelle.
Le papillon s'approcha du tas d'objets au jugé avant de se poser malhabilement sur une pierre lumineuse qui émergeait du monticule et s'y accrocha. Plus qu'a prier pour qu'Elaine trouve une solution...
En fait avec un peu de recul, sa vie était entre les main d'une serveuse, de sa double personnalité psychopathe et d'une bestiole qu'il venait de rater de peu.

"Je suis foutu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Evans

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 21

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Dim 3 Juin - 14:45


-C'est une saleté de bestiole! Elle a essayé de me tuer déjà une bonne cinquan...

- Nyaaaaa le messant de l'autre fois !

-Tu vois elle...

Elaine sursauta et plissa les yeux, aveuglée momentanément. Un instant plus tard, lorsqu'elle se tourna vers Varig elle vit...des papillons. Euh, oui, tout à fait. Bon, d'abbord se calmer. La jeune fille regarda la nuée dorée se poser plus loin. Nan, c'était quand même pas...Varig ? Tout en se demandant ce qui pouvait bien se passer, Elaine se rendit compte que des lampes s'étaient allumées. Sans réfléchir, la jeune fille se dirigea vers les papillons pour...ben...euh...on va dire qu'elle le sait. S'approchant, elle tendit la main. Tout ça devenait bizarre, trop. Mais elle avait l'impression d'oublier un truc... Ah oui, bien sûr, Elli.
Elaine se retourna d'un coup et se précipita vers son amie. Elle semblait en pleine forme à vrai dire. En fait, elle semblait très en forme mais aussi très énervée. A bien y réfléchir, au vu de la réaction de Varig et d'Elli, Elaine se dit qu'ils devaient se connaître. Mais pas s'entendre, certainnement pas. Bon, ça suffit les réfléxions, y avait urgence là ! Elaine aida Elli à se redresser, tout en se débrouillant pour rester devant les papillons. Elle savait de quoi son amie était capable quand elle était énervée. Elaine lui prit les mains, surtout pour l'empêcher de faire quoi que ce soit, après avoir rangé ses couteaux.


_Elli ça va ? Euh, dis c'est toi qui a fait ça ? C'est bien Varig hein ?

Elaine se tourna vers les papillons. Certains étaient posés, d'autres voletaient autour, la plupart semblant un peu désorientés. Ben quand un papillon vole pas droit, et qu'il s'agit de Varig transformé, on peut supposer que c'est parce qu'il est désorienté. Après, ce n'est qu'une supposition. Reprenons. La jeune fille commença à paniquer. Elle ne connaissait pas Varig depuis longtemps, mais elle n'avait pas particulièrement envie pour autant qu'il reste comme ça, et en plus il devait encore l'aider. Bizarrement, quelque chose lui disait que ce serait pas plus mal de le laisser là... Non non non. Elaine secoua la tête et le va les yeux vers son amie.

_S'il te plaît, fais le redevenir normal ! S'il te plaît, Elli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mer 27 Juin - 18:13

    L'homme aux lunettes noires semblait pour le moins en colère, comme quoi il était visiblement bien rancunier ! Ellianne, de son côté, était surtout surprise de le trouver là, dans un endroit aussi magique, alors qu'il n'avait pas semblé avoir la moindre affinité avec la magie lors de leur précédente rencontre, que du contraire même ! Et ses réactions n'allaient être dictées que par cette même survie et son simple instinct de survie – ainsi que sa tendance innée à faire tout et n'importe quoi sauf éventuellement ce qu'on attendait d'elle, accessoirement.

    « C'est une saleté de bestiole! Elle a essayé de me tuer déjà une bonne cinquan... »


    Nya nya nya, il commençait déjà à mentir, aussi n'eut-elle aucun scrupule à le couper au beau milieu de sa phrase. Naméo, déjà elle était pas une « bestiole », elle l'avait jamais été, objectivement, et même en prenant ses standards en carton à lui elle ne l'était plus puisqu'elle était une Chimère, alors vala ! Et puis elle avait essayé de le tuer que une fois, d'abord !

    « Tu vois elle... »

    Puisqu'il ne se résignait pas et continuait dans sa lancée, elle le transforma donc en une nuée de papillon, dans un mouvement de réflexe. Le tueur n'était visiblement pas immunisé à ce genre de choses, et quand le flash de l'attaque passa ce fut bel et bien une nuée de papillons désorientée qui se laissa voir à la place de l'homme aux lunettes noires. Héhé, c'était bien fait pour lui ! Elaine semblait néanmoins un peu moins ravie de l'état des choses, à voir son air alors qu'elle aidait l'ancienne Teremundo à se relever en lui tenant les mains. À bien y réfléchir, puisque le jeune homme c'était trouvé ici avec elle et qu'elle n'avait pas eu l'air plus apeurée que ça, sans doute qu'elle était amie avec lui ou quelque chose comme ça. Mais bon, ça avait été de la légitime défense, il avait voulu le tuer et elle elle l'avait simplement changée en une nuée de beaux papillons, franchement elle avait été gentille sur le coup hein !

    « Elli ça va ? Euh, dis c'est toi qui a fait ça ? C'est bien Varig hein ? »

    La jolie blondinette hocha la tête pour répondre aux trois questions, tout en observant les papillons, se demandant si elle devrait les crabouiller ou les laisser voleter. Bah, ils étaient zoulis, alors autant les laisser, ça faisait bien dans le paysage, tout féerique ! Digne d'un débarras de sorcière, en tous cas de son avis, même si son état de sorcière-fée-chimère y était peut-être pour quelque chose.

    « S'il te plaît, fais le redevenir normal ! S'il te plaît, Elli ! »

    Hum ? Le faire redevenir « normal » ? Bon déjà il avait jamais été très normal, et puis heu... elle n'avait pas les moyens de le faire redevenir normal, elle ! Bon, techniquement elle avait un objet pour en cas d'urgence mais elle n'en avait pas les pouvoirs sinon, et elle n'allait certainement pas gaspiller son éclat de gemmage juste pour lui !

    « Alors oui, c'est moi qui ai fait ça, c'est une de mes nouvelles techniques, c'est classe hein ! Et toi monsieur papillon arrête de m'appeler bestiole, j'suis une Chimère moi maintenant, bwahahahahahahahahah ! Par contre... je n'ai absolument pas les pouvoirs pour te faire redevenir humain, désolée ! Faut un sort de soin ou alors un anti-enchantement et j'ai aucun des deux en magasin, donc tu vas rester un papillon ! »

    Hé oui, sans doute était-ce un peu paradoxale de ne même pas connaître de technique pour défaire sa propre technique, mais c'était comme ça ! Enfin, comme Elaine avait l'air un peu perdue et qu'elle donnait l'impression de vraiment vouloir qu'il se rechange – elle avait même doublé ses « sil te plaît » quoi ! – la blondinette y réfléchit encore un peu, finissant par demander de l'aide intérieure. Après tout, c'était Lilith la sorcière-fée, et c'était sa technique de base !

    Ma chooooooooooooooooooutte ♥ ? Tu sais quoi qu'on fait ?

    Heu... on peut chercher autour de nous, il doit bien y avoir un objet de soin ou d'anti-charme quelque part dans ce bazar ♥

    Nyaaaaaaaaaaa, bonne idée ♥

    Oui, je sais, elle est de moua ♥ !

    Riant de la blague de son amie – oui, de l'extérieur elle riait simplement toute seule comme une débile, mais chut – la damoiselle regarda autour d'elle, avant de se tourner vers son autre amie, celle qui était encore de chaire et de sang, elle.

    « Alooooooooooors ma coupine que j'ai dans ma tête, qui était une sorcière avant de devenir une Chimère et d'être liée à moi, même si elle a passé un bon moment avant la dernière étape, me dit qu'on devrait fouiller autour de nous pour trouver un truc contre ça, normalement on devrait trouver ça quelque part ♥ MAIS je ne consentirai qu'à utiliser les pouvoirs de sorcière de Lilith-chan au travers de cet objet que si ton coupain promet d'abord qu'il n'essayera pas de me tuer ou je le retransforme aussi sec en papillon ! Et qu'il fasse gaffe à ce qu'il marmonne, je comprend tous les animaux ! Alors pas d'entourloupettes ! »

    Hé oui, elle comprenait les animaux et était comprise d'eux, donc Varig avait pu parfaitement entendre tout ce qu'elle avait dit. Mais bon, comme c'était follement amusant de chercher dans un tel fouillis elle commença dessuite... et tomba rapidement sur un sceptre qui fit crier Lilith.

    STOP !

    Quoi ? T'as trouvé ce qu'il fallait ♥ ?

    Peut-être, je ne sais pas ! Mais ça, c'est mon sceptre magique !!!

    Oooooooooooh, coooooooooool ♥

    Souriante, la jeune femme tira sur le sceptre... et fut propulsée au sol quand il vint, n'aillant pas calculé qu'il était plus grand qu'elle, mesurant entre cinq et six mètres, à voir. Ben quoi, c'était le sceptre de Lilith, donc il était à sa taille. Se frottant un peu la tête, elle changea de forme et prit la baguette en main, celle-ci s'allumant légèrement au contact.

    Sceptre de Lilith
    << Le sceptre appartenant à Lilith la sorcière, avant sa disparition. Elle a perdue un peu de sa magie avec les années, isolé dans le décor, à l'abri des regards. Ce sceptre a la faculté d'invoquer des petits papillons et lapins dorés magiques, sous forme de paillettes flottant dans l'air, qui se dissipent lorsqu'on les percute. Ils n'ont pas d'utilité en particulier, si ce n'est de faire de la lumière et de rajouter un côté féérique. >>
    Ne se vend pas
    Si Valkyria mode appris : Lorsque Lilith tape son sceptre au sol, cela crée un cercle d'incantation doré de 10 mètres de diamètre. C'est la Lilith Area. A l'intérieur, Lilith peut modéliser les objets et créatures qu'elle veut à base de paillettes dorées, afin de l'aider dans sa tâche, avec comme seule limite, sa propre puissance magique, et la taille de l'Area.
    Nécessite le palier 7 minimum

    « Tadaaaaaaaaaa ♥ ! Tu vois ma choutte c'est ma nouvelle forme spéciale ! Et comme le remarquera monsieur le michant papillon c'pas une forme Teremundo, et toc ! J'ai aussi retrouvé son sceptre mais... »

    Affichant une moue dépitée, elle fit bouger le sceptre, sans grand succès. Visiblement, il avait perdu toute une partie de ses pouvoirs avec les années, et ne suffirait pas à retransformer le tueur en humain. Dommage, il allait falloir chercher encore !

    « On dirait qu'il est moins puissant qu'avant, il peut plus rechanger les gens en humains ♥ Va nous falloir autre chose je crois ! Mais avant, je veux la promesse de mister papillon qu'il va calmer ses ardeurs si on le rechange ! J'suis pas une cible géante et vivante ♥ ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Dim 1 Juil - 17:03

Varig était en colère. Très en colère. Très très en colère. Vraiment en colère.
S'il n'avait pas été transformé en papillon, son expression aurait sans doute été effrayante. Mais en fait s'il n'avait pas été transformé en papillon, il n'aurait pas été autant en colère, n'est ce pas?

-Elli ça va ? Euh, dis c'est toi qui a fait ça ? C'est bien Varig hein ?

Le phallène décolla de son perchoir et émit un minuscule crissement à peine audible. En exclusivité et parce que tout le monde ne parle pas le papillon voici une traduction en temps réel.

-Oui cette saleté de bestiole dégénérée m'a transformé en une PUTAIN DE SALOPERIE DE PAPILLON!

L'accent des phallène est très difficille à comprendre, nous offrons donc une version littéraire. Pour ceux souhaitant affiner la traduction, voici la version originale:

"Criiiiiiiii cri cri! *battement de l'aile gauche accéléré tandis que l'antenne droite s'agite* Criiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! *accélération de l'aile gauche, les pattes remuent* Crrrrrrrriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, crrrrrriiiii cri criiiiiiiiiiiiiiiiiii! Criiiii Criiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! *virage à 180°* criiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Cri cri criiiiiii! *looping vers la droite en agitant les antennes* Crii criii criiiii cri Criiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Criiiiiiiiiiiiii!"

Elaine, regarda autour d'elle sans pretter attention aux crissements indignés de Varig. Elle semblait vraiment refouler sa panique... Elle se retourna vers la responsable qui hochait la tête apparement très satisfaite d'elle même.

-S'il te plaît, fais le redevenir normal ! S'il te plaît, Elli !
-Quelle merveilleuse idée! Non parce que voleter et butiner toute la journée c'est peut être super mais moi j'avais quelques trucs à finir avant et ce sera plus facile si j'ai pas une putain de paire d'ailes d'insecte dans le dos, sans parler du reste! Quand ce sera fait, bestiole, je te ferais passer le goûts des métamorphoses foireuses...

En version originale:

"Criiiii."

Eh oui, le papillon est une langue vraiment subtile. Tout est dns les intonations. Enfin bref je crois qu'on va pouvoir se passer de la version non traduite. Ellianne fit un grand sourire à Elaine.

-Alors oui, c'est moi qui ai fait ça, c'est une de mes nouvelles techniques, c'est classe hein!
-T'as de la chance que je sois pas moi même bestiole. J'ai tué des gens pour beaucoups moins que ce genre de phrases!

L'ex Tri se tourna vers Varig, sans cesser de sourire.

-Et toi monsieur papillon arrête de m'appeler bestiole, j'suis une Chimère moi maintenant, bwahahahahahahahahah!

"Ah il vaut mieux que je surveille mon langage... Chimère? Je me demande bien de quoi elle parle..."

-Par contre... je n'ai absolument pas les pouvoirs pour te faire redevenir humain, désolée!
-Désolé? DÉSOLÉE!? COMMENT ÇA DÉSOLÉE!?
-Faut un sort de soin ou alors un anti-enchantement et j'ai aucun des deux en magasin, donc tu vas rester un papillon!
-[Intraduisible]

Le papillon se posa sur l'épaule d'Elaine sans cesser de crisser bizarement. Se mettre sur son épaule étais la seule défense qu'il avait trouvé; elle lui servait de bouclier humain. Geste assez vain mais rassurant vu son état de vulnérabilité... Ellianne parut réfléchir intensément quelques secondes puis éclata de rire.

-Alooooooooooors ma coupine que j'ai dans ma tête, qui était une sorcière avant de devenir une Chimère et d'être liée à moi, même si elle a passé un bon moment avant la dernière étape, me dit qu'on devrait fouiller autour de nous pour trouver un truc contre ça, normalement on devrait trouver ça quelque part ♥

Le crissement s'arreta aussitot. Même transformé en papillon, Varig restait l'une des personnes les plus intelligentes et les mieux informées de Gaea, et il rangea soigneusement les informations dans un coin de son cerveau.

-MAIS je ne consentirai qu'à utiliser les pouvoirs de sorcière de Lilith-chan au travers de cet objet que si ton coupain promet d'abord qu'il n'essayera pas de me tuer ou je le retransforme aussi sec en papillon! Et qu'il fasse gaffe à ce qu'il marmonne, je comprend tous les animaux! Alors pas d'entourloupettes!

S'il son visage n'avait pas été une masse de chitine fort peu expressive, le tueur aurait certainement eu un rictus méprisant. Se fier à une parole arrachée de force à un assassin... Cette bestiole était apparement bien stupide. De toute façon, pour le moment il n'avait pas interêt à la provoquer.
En quelques minutes, son cerveau avait pu annalyser à nouveau la situation. Carpophorus connaissait Elaine, plutôt bien même vu qu'elle évoquait sa nature de Teremundo (ou ex-nature? Difficille de saisir cette histoire de chimère...) devant elle et que cette dernière n'en semblait ni surprise ni effrayée. Étrange quand on connait la peur viscérale des Teremundos soigneusement entretenue et amplifiée par Blitzness. Ça aurait été une bonne nouvelle pour Etel, mais il lui serait difficile de se réjouir dans sa situation.
En tout cas l'ex Tri ne venait pas pour se battre et Elaine ayant pour le moment besoin de lui... Elle ne chercherait pas à le tuer tout de suite.
Celle qui lui devait des explications à la réflexion, c'était Elaine. Non seulement elle l'avait empéché de tuer la Teremundo, dont elle connaissait déjà la nature, mais en plus Varig se demandait bien comment Carpophorus s'était retrouvée ici si ce n'était pas avec son aide? Pourtant il l'avait endormie... De plus, si elle lui avait caché ça, que lui avait elle caché d'autre?
Tandis que son esprit de papillon passait en revue des dizaines de scénarios possibles, la "chimère" -puisque c'est ainsi qu'elle définissait sa nature- s'était déjà mise à fouiller. Au bout de quelques secondes elle poussa un grand cri de joie.
Dans un grand fracas elle tomba du monticule, tirant une sorte de... D'énorme truc. Ca ressemblait à une colonne de temple, ou à un hochet pour géant...
Le papillon n'eu pas le temps de pousser plus loin ses observations. Dans un éclair de lumière Carpophorus laissa place à une énorme créature humanoide ailée mesurant plusieurs mètres de haut et tenait mainteant l'étrange objet comme s'il ne pesait rien. Le tueur en resta... Sans voix.

-Tadaaaaaaaaaa ♥ ! Tu vois ma choutte c'est ma nouvelle forme spéciale ! Et comme le remarquera monsieur le michant papillon c'pas une forme Teremundo, et toc ! J'ai aussi retrouvé son sceptre mais...

Les pensées du papillon se bousculaient. Quoi que fut devenue Carpophorus, ce n'était pas humain... Le scpetre était peut être en cause mais pas forcément. Cela ressemblait plus à un dérivé du camouflage Teremundo...En vraiment plus grand. C'était dont cela une "chimère"? Il n'avait jamais entendu parler de telles créatures et ça lui était éminamen désagréable. Il faudrait en avertir Calvin, au plus vite. Si les Teremundos pouvaient évoluer en ce genre de monstres... Mais elle prétendait ne plus en être un. Qu'était donc cette créature!?

-On dirait qu'il est moins puissant qu'avant, il peut plus rechanger les gens en humains ♥ Va nous falloir autre chose je crois! Mais avant, je veux la promesse de mister papillon qu'il va calmer ses ardeurs si on le rechange! J'suis pas une cible géante et vivante ♥!

Les nouvelles informations affluaient à grande vitesse. Son sceptre... Avant... Sorcière... Copine dans la tête... Serait il possible que cette chimère soit une chose plus ancienne que Carpophorus? Il fallait en informer le credo aussi. Il y réfléchirait plus tard, s'il y avait un plus tard pour lui. Il répondit avec toute la conviction que peut mettre un papillon dans une phrase:

-Il semble que j'ai commis une erreur en nous croyant toujours ennemis mademoiselle Carpophorus... Si vous êtes une amie d'Elaine, nous avons des intérets communs. J'ignore ce que vous êtes, mais vous avez ma parole de ne pas vous attaquer aussi longtemps que vous ne ferez de mal ni à moi ni à Elaine.

Il espérait avoir fait assez convaincant. Le fait qu'il parle de protéger Elaine mettrait assurément Carpophorus dans de bonnes dispositions... Et de toute façon après leur précédent combat, il étais convaincu qu'attaquer le monstre géant sans informations serait plus que mal avisé.
De toute façon, Elaine estimait avoir besoin de lui et l’appuierait sans doute puisqu'elle ne savait pas ce qu'ils cherchaient. Mais si la chimère étais capable de se servir du fouillit, se prétendant liée à une ancienne sorcière, il n'aurait pas forcément une grande utilité... Et ne pas servir à grand chose signifiait une nette baisse de son espérance de vie.
Pour la première fois dans l'Histoire, un papillon se mit à prier.


Dernière édition par Varig Atorias le Mer 18 Juil - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Evans

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 21

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Dim 1 Juil - 18:38


« Alors oui, c'est moi qui ai fait ça, c'est une de mes nouvelles techniques, c'est classe hein ! Et toi monsieur papillon arrête de m'appeler bestiole, j'suis une Chimère moi maintenant, bwahahahahahahahahah ! Par contre... je n'ai absolument pas les pouvoirs pour te faire redevenir humain, désolée ! Faut un sort de soin ou alors un anti-enchantement et j'ai aucun des deux en magasin, donc tu vas rester un papillon ! »

_Quoi ?!

Une Chimère ? Maintenant ? Nan mais plus important, Varig allait rester un papillon ?! Elaine jeta un regard consterné à son amie. Ce devait être un gag... La jeune fille soupira et se rendit compte qu'un papillon était venu sur son épaule. Ce dernier était plutôt joli à regarder, mais Elaine était sûre que si il avait put parler, Varig n'aurait pas utilisé un language aussi "joli" que sa forme actuelle. Pendant ce temps, Elli sembla réfléchir un instant puis éclata d'un coup de rire. Il était juste joyeux, et même si Elaine savait que son amie était un peu spéciale et déjantée sur les bords, elle avait du mal à le replacer dans le contexte.

« Alooooooooooors ma coupine que j'ai dans ma tête, qui était une sorcière avant de devenir une Chimère et d'être liée à moi, même si elle a passé un bon moment avant la dernière étape, me dit qu'on devrait fouiller autour de nous pour trouver un truc contre ça, normalement on devrait trouver ça quelque part ♥ MAIS je ne consentirai qu'à utiliser les pouvoirs de sorcière de Lilith-chan au travers de cet objet que si ton coupain promet d'abord qu'il n'essayera pas de me tuer ou je le retransforme aussi sec en papillon ! Et qu'il fasse gaffe à ce qu'il marmonne, je comprend tous les animaux ! Alors pas d'entourloupettes ! »

Elaine sursauta à l'évocation de quelqu'un dans la tête de son amie. Elle avait des fois un peu de mal à la suivre quand même. mais c'était pas bien grave, l'essentiel c'est qu'il y avait un moyen pour ramener Varig à sa forme habituelle, et qu'Elli était d'accord pour ça. Et puis, même si il avait la forme d'un papillon, le mercenaire aurait sûrement un instinct de survie suffisamment développé pour ne pas provoquer Elli... Elaine se tourna à nouveau vers le petit papillon sur son épaule, se demandant ce qu'il pouvait bien se passer dans sa tête.
Elle se retourna en entendant un bruit sourd et vit son amie qui tenait un...pillier de temple revisité ? Une poutre stylisée de six mètres ? Dans tous les cas, c'était géant et Elli s'était cognée dessus. Et là, sans qu'elle comprenne vraiment ce qui se passe, Elaine vit son amie disparaître dans un flash lumineux, laissant place à une géante ailée pour qui ce qui se révèla être un sceptre dans ses mains semblait fait pour elle.


_Mais qu'est-ce que...

-Tadaaaaaaaaaa ♥ ! Tu vois ma choutte c'est ma nouvelle forme spéciale ! Et comme le remarquera monsieur le michant papillon c'pas une forme Teremundo, et toc ! J'ai aussi retrouvé son sceptre mais...

Elaine la regarda avec de grands yeux surpris. Elli était une Teremundo ? C'était une révélation plutôt étrange compte tenu de sa bonne humeur et sa joie permanante... Mais non, elle disait qu'elle était une Chimère maintenant... La jeune fille regarda sans rien dire son amie désormais géante qui agita le sceptre - tout en songeant que si elle touchait une paroi, elle s'en sortirait mais que c'était moins sûr pour l'humaine et les papillons.

« On dirait qu'il est moins puissant qu'avant, il peut plus rechanger les gens en humains ♥ Va nous falloir autre chose je crois ! Mais avant, je veux la promesse de mister papillon qu'il va calmer ses ardeurs si on le rechange ! J'suis pas une cible géante et vivante ♥ ! »

Elaine se tourna vers le-dit papillon qui agitait ses antennes et émettait de léger crissements à peine audibles. La jeune fille sourit en se disant que Varig avait beaucoup moins l'air d'un dangereux psychopathe comme ça...puis se dit qu'il l'aurait peut-être tuée si elle lui avait dit ça... Bref, se rendant compte que c'était inutile de le regarder comme ça puisqu'elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il pouvait bien raconter - si il racontait quelque chose bien sûr - mais se doutant qu'il faisait ce que lui dictait son instinct de conservation, Elaine releva la tête vers le visage d'Elli, loin au dessus d'elle.

_Alors Elli ? C'est bon maintenant ? Qu'est-ce qu'il faut pour le faire redevenir comme avant ?

Tout en parlant, la jeune fille examina les alentours qui avaient quelques peu souffert de la précédantes altercations et des évènements la suivant. pas mal d'objets de toutes formes étaient tombés, certains avaient aussi été piétinés et Elli avait faire tomber une sacré pile en se transformant. Seul l'espace où elle se trouvait était à peu près dégagé. Malheureusement, malgré la belle vue d'ensemble qu'elle avait, Elaine n'avait pas la moindre idée de ce à quoi pouvait ressembler un anti-enchantement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Sam 4 Aoû - 22:02

    Ce qu'elle disait pouvait être étonnant, sans doute. Ce n'était pas facile à suivre, quand on ne connaissait rient de tout ce qui avait pu se passer ou même des détails des personnes à qui on parlait. Ainsi l'étonnement d'Elaine n'étonna-t-il pas Ellianne – cela aurait été plutôt embêtant, si tel avait été le cas, car cela aurait pu faire naître une chaîne d'étonnement sans fin plutôt dérangeante dans le contexte présent, ce qui faisait beaucoup de plutôt, d'ailleurs, en passant – même quand il s'exprima verbalement, en plus de ce qui pouvait se lire dans ses yeux et son visage.

    « Quoi ?! »

    Elle pouvait peut-être comprendre, mais ce ne fut pas pour autant qu'elle prit la peine de plus développer, après tout, elle ne considérait pas cela comme vraiment nécessaire, cela viendrait tout seul ! Elle préféra continuer à parler et fouiller la pièce, jusqu'à finalement trouver... hé bien son sceptre ! Elle prit sa vraie forme, et le sceptre sembla fait pour sa main quand elle le brandit, déclenchant une nouvelle intervention de son amie toute choutte. Une intervention qui traduisait encore une incompréhension, il ne fallait pas que ça devienne une habitude !

    « Mais qu'est-ce que... »

    Oui, Elaine semblait vraiment perdue... cela devait être un peu dur pour elle qui n'avait jamais voyagé nulle part et qui restait souvent plongée dans ses livres – Ellianne se souvenait de tout cela, car elles en avaient parlé lors de leur dernière rencontre – sans rien voir du monde. Elle allait donc commencer sa vie aventureuse en beauté ! Varig, par contre, semblaient comprendre bien mieux la situation, et il fit des efforts pour présenter ses excuses de façon claire... enfin, claire pour la Chimère, car elle doutait fort que la jolie humaine comprenait. C'était déjà mieux que toutes les méchantes choses qu'il avait lancé avant, tout à fait dans la même veine que lors de leur dernière rencontre mais pas vraiment appropriées à sa situation présente...

    « Il semble que j'ai commis une erreur en nous croyant toujours ennemis mademoiselle Carpophorus... Si vous êtes une amie d'Elaine, nous avons des intérêts communs. J'ignore ce que vous êtes, mais vous avez ma parole de ne pas vous attaquer aussi longtemps que vous ne ferez de mal ni à moi ni à Elaine. »

    Hum hé bien... c'était mieux que rien, surtout s'il reconnaissait qu'ils étaient dans le même camp ! Et tant qu'il ne l'attaquait pas, elle, ça lui allait. Au pire, elle pourrait toujours le re-changer en papillon plus tard ! Bwahahahahahah ! Un sourire s'afficha donc sur le visage de la fille-fée-chimère-géante – le gigantisme n'étant que momentané, certes, mais pas moins présent – alors qu'Elaine reprenait une fois encore la parole, pour une intervention un peu plus construite cette fois.

    « Alors Elli ? C'est bon maintenant ? Qu'est-ce qu'il faut pour le faire redevenir comme avant ? »

    Ce fut en souriant toujours que la jolie blondinette format XXL – si ce n'était pas plus encore – se tourna vers son amie. Bien sûr que maintenant c'était bon, puisque l'homme-papillon avait été gentil et avait promis de ne plus faire l'idiot tant qu'elle-même n'allait pas attaquer qui que ce soit dans le petit groupe, ce qui serait bien la dernière chose qu'elle ferait ! Elaine était son amie, et si l'homme étrange voulait l'aider alors elle n'allait pas le taper quand même !

    « Bien sûr oui, c'est bon ! Je vais laisser Lilith-chan-chérie-dans-ma-tête me dire ce qu'il faut utiliser et puiiiiiiiiiiiis on l'utilise et on le soigne et puis après on pourra t'aider toi, comme ça tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes ♥ »

    Et ce fut en riant qu'elle retourna fouiller dans le fouillis... pour finalement trouver un objet étrange, de forme tordue et qui luisait légèrement de blanc, qui déclencha une réaction vive dans la tête de la blondinette. Enfin pas autant que le sceptre, mais disons... joyeuse !

    Walaaaaaaaaaaaaaaaa ♥ !

    Wala ♥ ?

    Ceyça qui faut ♥ !

    Nokiiiiiiiiiiiiii ♥

    Souriante, la jeune femme géante prit l'objet dans sa grande main et le pointa vers Varig-papillon sans prévenir et sans dire ce que c'était. Il s'établit un lien blanc entre l'objet et le tuer, l'objet se mit à vibrer, le tueur à luire... et finalement, dans une explosion de lumière, l'artefact disparu alors que le génophage reprenait forme humaine devant les deux jeunes femmes.

    « Eeeeeeeeeeeeeeeet... tadaaaaaaaaaaaa ♥ ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mer 19 Sep - 16:28

Quand une lumière blanche inonda le tueur-papillon, il se retint avec peine de foncer dessus. Puis il leva la main pour protéger ses yeux.
Sa main. Deux bras. Deux jambes. Un bassin, un tronc et même une tête, le tout à sa place. Humain. le tueur était à nouveau dans son corps...

"Merveilleux."

L'artefact de la "chimère" -puisque qu’apparemment ce n'étais plus une "bestiole"- semblait avoir fonctionné, lui rendant même ses vêtements et ses armes. Bref l'effet du sortilège avait été inversé. Même s'il détestait l'admettre, la magie avait du bon. Enfin quand elle ne servait pas à transformer les gens en papillon ou à faire d'eux des Teremundos assoiffés de sang.
Le tueur se redressa avec lenteur avant de se rappeler de la présence d'Elaine et Ellianne. A ce demander comment il avait pu oublier la présence de l'immense chose qui lévitait à quelques mètres de lui. Il leva la tête vers le visage de l'ex Tri et grimaça un sourire qui n'aurait pas convaincu un gamin de sept ans de sa sincérité.

-Des remerciement s'imposent on dirait... Je ne vous sert pas la main, je ne tiens pas à mourir écrasé. Mais le coeur y est soyez en sûre.

Son regard se baissa ensuite sur Elaine, préférant s'adresser à elle plutôt qu'à Ellianne, pas certain de pouvoir rester amical bien longtemps. Il était agacé... La présence du "troisième larron" imprévu bouleversait ses plans au plus haut point. De plus Elaine avait utilisé son prénom devant Ellianne. Elle n'avait peut être pas relevé, mais ça l'agaçait au plus haut point qu'une ennemi sache comment il s'appelait malgré toutes ses précautions. Moralité, il aurait dû donner un faux prénom aussi. Ça lui apprendrais à faire du sentimentalisme...

-Vous avez là une amie qui sera bien utile dans notre travail. Comme je le disais avant d'être réduit à l'état de lépidoptère -il insista bien sur ce mot comme si c'était sa faute, employant également le vouvoiement plutôt que de la tutoyer- nous cherchons un fauteuil. Un fauteuil avec un signe rouge dessiné dessus... Quelque chose qui ressemble à un V et un A entremêlés.

Tandis qu'il parlait, les rouages du cerveau du tueur tournait en même temps à plein régime sur un autre problème. Si il devait combattre l'ex Tri dans un futur plus ou moins proche quelle serait la meilleure stratégie? Sans doute de prendre Elaine comme bouclier humain. Mais Etel lui avait demandé de...
Le tueur chassa le souvenir du Teremundo. Il était mort. Ses dernières volontés n'entraient pas en ligne de compte pas plus que les sentiments personnels du tueur ne devaient pas influer sur sa stratégie.

-... Je pense que notre "grande amie" n'aura pas trop de mal à fouiller la grotte surtout avec l'aide de sa "sorcière".

Toutefois il ne connaissait pas assez bien la Tri et sa relation avec la jeune fille. Peut être n'hésiterait elle pas à les mettre en pièce. De plus ouvrir le feu dans ce dépôt d'objets instable n'étais sans doute pas l'idée du siècle.
D'autant que ses armes s'étaient révélées aussi efficace contre elle qu'un coton tige contre un chêne lors de leur dernier combat. Qui sait de quelle puissance elle disposait réellement? Il n'avait ni l'armement, ni l'effet de surprise pour attaquer la Tri. En fait il n'avait qu'Elaine. Non. Il avait Elaine et Reflect...

-Une fois qu'on aura mis la main dessus je pourrais faire quelque chose pour te soigner. N'en déplaise à notre sorcière, je doute qu'elle puisse l'utiliser...

Ce n'étais pas exactement du bluff puisque lui seul avait de quoi faire fonctionner le fauteuil mais ça lui assurait surtout de garder au moins temporairement son intégrité physique lui laissant un temps précieux pour établir une tactique.
Reflect tenterait peut être de se défendre, créant un effet de surprise suffisant pour lui laisser une chance. Si l'ex Teremundos n'étais pas au courant et ne se méfiait pas...

-... Bref au travail.

Mauvaise idée à la réflexion. Au mieux elle l'attaquerait comme promis lors de leur dernière rencontre. Au pire, elle dresserait Elianne contre lui. La meilleure stratégie consistait à en parler immédiatement.

-... Au fait Elaine, je ne suis pas sûr que Reflect ne tentera pas de faire des sienne. Prévient ton amie, ça nous rendras service à tous.

Une psychotique surpuissante suffisait largement, inutile d'en rajouter une dont il ignorait aussi l'étendue des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Evans

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 21

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Dim 23 Sep - 16:04


-Des remerciement s'imposent on dirait... Je ne vous sert pas la main, je ne tiens pas à mourir écrasé. Mais le coeur y est soyez en sûre.

Elaine regarda Varig sans rien dire. Mais quelle sincérité ! Enfin, ça se comprenait, vu l'expérience très désagréable et peu répandue qu'il venait de vivre à cause d'Elli. Enfin, c'était quand même lui le premier à avoir attaqué après tout, la...chimère de dix mètres de haut s'était défendue. Même si à ce stade là ça devenait presque déloyal. Elaine vit Varig se tourner vers elle et le regarda d'un air interrogateur.

-Vous avez là une amie qui sera bien utile dans notre travail. Comme je le disais avant d'être réduit à l'état de lépidoptère nous cherchons un fauteuil. Un fauteuil avec un signe rouge dessiné dessus... Quelque chose qui ressemble à un V et un A entremêlés.

Elaine baissa la tête et cligna plusieurs fois des yeux....? Bizarre. Elle se redressa et regarda un peu autour d'elle. Est-ce que l'endroit n'était pas un peu sombre ? Pourtant, tout était éclairé maintenant... La demoiselle s'interrogea quelques secondes avant de se rendre compte que l'éclairage était normal. Tiens, curieux...Mais pas si grave puisque tout était normal. Non. Elaine porta la main à sa tempe.

-... Je pense que notre "grande amie" n'aura pas trop de mal à fouiller la grotte surtout avec l'aide de sa "sorcière".

Franchement, qui il essayait de convaincre avec sa fausse sympathie ? Pathétique !... Elaine secoua la tête. Bon, c'était pas faux, mais présenté comme ça...et puis c'était Varig, à quoi s'attendre. La demoiselle inspira profondémment pour s'éclaircir un peu les idées. Vraiment, cet endroit ne lui réussissait pas. Vivement qu'elle en sorte, et de préférence entière. Pour ça, ce serait pas mal que Varig et Elli calment le jeu...

-Une fois qu'on aura mis la main dessus je pourrais faire quelque chose pour te soigner. N'en déplaise à notre sorcière, je doute qu'elle puisse l'utiliser...

Rouge... Elaine n'écoutait que distraitement Varig, observant plutôt les monticules d'objets les entourant. Oui, rouge. C'était la couleur de la marque sur le fauteuil qu'ils cherchaient. N'avait-elle pas vu ça quelque part ? Elle s'en serait rendu compte quand même... Sauf si c'était pendant l'altercation entre Varig et Elli, parce que là elle avait eut autre chose à penser. Mais maintenant, en y réfléchissant bien... La jeune fille croisa les bras. Mais de quel côté ? De quel côté...

-... Bref au travail.

Elaine sursauta, puis aquiesça. Elle l'avait vu, ce qu'ils cherchaient. Elle en était sûre. Mais voulait-elle vraiment s'en souvenir..... Bien sûr que oui ! Elle en avait besoin, vraiment besoin.

-... Au fait Elaine, je ne suis pas sûr que Reflect ne tentera pas de faire des sienne. Prévient ton amie, ça nous rendras service à tous.

Elaine se tourna vers Varig avec un air indéchiffrable sur le visage. Puis elle se tourna lentement vers Elli qui lévitait tranquillement.

_Elli. Quand on aura trouvé ce qu'on cherche, et qu'on l'utilisera, même si j'essaye de partir ou que je te demande de m'aider à sortir, tu pourras m'en empêcher ? S'il te plaît ?

Elaine lui fit un sourire rassurant, même si elle se sentait de plus en plus bizarre. est-ce que c'était Reflect ?... C'était possible, mais dans ce cas, elle aurait déjà attaqué Varig, nan ? Ou bien elle aurait tenté de fuir au moins ? N'empêche... Elaine regarda Varig, puis Elli. Depuis tout à l'heure déjà, elle avait une sensation bizarre. Elle se sentait...légère ? Comme si tout ce qui se passait autour d'elle était très loin...et ce bourdonnement, d'où venait-il ? C'était vraiment agaçant. Si il pouvait s'arrêter, au moins un petit peu. La jeune fille marcha jusqu'à une pile d'objet d'une taille assez impressionnante et s'adossa. Allez, ça suffit. Il était temps de se ressaisir. Elaine fixa tous les bibelots étalés ça et là sur le sol. Elle avait eut de la chance de ne pas trébucher dans son état. Seule Elli n'aurait aucun problème pour se déplacer. En ce sens, elle était la mieux plaçée pour chercher.

_Ah ! c'est...

Elaine ouvrit grand les yeux et se força à chasser l'engourdissement qui l'envahissait. Après quelques secondes, elle put mieux réfléchir et regarda droit devant elle. C'était contre une paroi de la grotte, coincé dans le bazar environnant. Bien que ce soit loin, la demoiselle remarqua la couleur rouge d'une sorte de sigle qui ressortait. Elle le pointa du doigt et interpella son amie.

_Elli ! Dis, ce ne serait pas ça là-bas ? Regarde, contre le mur, sous une sorte de coffre.

De ce qu'elle voyait, ça correspondait à ce qu'avait dit Varig. Enfin peut-être. C'était dans l'ombre, donc dur à dire. En plus, ce serait difficile à atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mar 2 Oct - 14:55

    Tout c'était passé pour le mieux. Oh, pas vraiment qu'elle en doute, mais dans certains cas il paraissait que les objets magiques pouvaient avoir des ratés, et générés par exemple des monstres avec huit jambes, ce genre de choses. Heureusement, ce ne fut pas le cas ici, et ce fut un tueur en parfait état de marche qui fut rendu au monde, là où avant c'était tenu une nuée de papillons, et un en particulier qui c'était excusé pour que ceci soit possible. Et en plus, maintenant il la regardait en souriant. Un sourire un peu bidon, mais c'était un début !

    « Des remerciement s'imposent on dirait... Je ne vous sert pas la main, je ne tiens pas à mourir écrasé. Mais le cœur y est soyez en sûre. »

    La blondinette géante lui fit coucou de la main en réponse, un sourire bien plus éclatant aux lèvres, pour sa part. Ben quoi, c'était un coupain maintenant, alors plus de raison d'être fâchée ni rien ! Reportant son attention sur son Elaine-Choutte, peut-être pour ne pas se faire mal au dos à regarder l'ancienne Teremundo Numéros Trois, l'homme poursuivit ensuite. Et non, pour ceux qui se demanderaient encore, Ellianne n'avait toujours pas perçu le manque flagrant de sincérité de Varig, ce n'était pas le genre de nuance qu'elle comprenait, habituellement.

    « Vous avez là une amie qui sera bien utile dans notre travail. Comme je le disais avant d'être réduit à l'état de lépidoptère nous cherchons un fauteuil. Un fauteuil avec un signe rouge dessiné dessus... Quelque chose qui ressemble à un V et un A entremêlés. »

    Dans son esprit, la damoiselle se représenta la chose... un V et un A entremêlés, ça faisait genre une étoile à six branches quoi, facile à retrouver comme symbole, surtout avec l'aide de Lilith-dans-sa-tête-chan qui semblait avoir un certain talent pour retrouver ce genre de trucs !

    « ... Je pense que notre "grande amie" n'aura pas trop de mal à fouiller la grotte surtout avec l'aide de sa "sorcière". »

    Le tueur mettait de l'emphase sur des mots bizarres, quand même. Un type étrange ce Varig, pas à dire. Parce que oui, maintenant, elle savait même comment il s'appelait, pratique si elle voulait encore aller gentiment l'embêter plus tard, héhé !

    « Une fois qu'on aura mis la main dessus je pourrais faire quelque chose pour te soigner. N'en déplaise à notre sorcière, je doute qu'elle puisse l'utiliser... »

    Ouai, ça s'était pas dit hein ! La blondinette tira ostensiblement la langue à l'homme au manteau noir – un vrai manteau de pédophile d'ailleurs, fallait faire gaffe à ces choses-là – comme pour dire « nananère, on verra si je sais pas m'en servir ! ». Elle n'était néanmoins pas plus troublée que ça, trouvait l'attitude du tueur pour le moins amusante. Et puis il voulait aider Elaine-Choutte à se soigner, et même si elle n'avait pas su qu'elle était malade avant aujourd'hui, Ellianne était bien déterminée à les y aider. Après tout, c'était son amie quand même !

    « ... Bref au travail. »

    On aurait dit un vrai petit chef de chantier... enfin... d'un autre côté ce n'était pas si éloigner de ce qu'ils devaient faire, un chantier de recherche et de déblayage. Néanmoins, contrairement à ce qu'avait cru l'ancienne Teremundo Numéros Trois, le petit discours introductif n'était pas encore fini, puisque le tueur repris une fois encore la parole.

    « ... Au fait Elaine, je ne suis pas sûr que Reflect ne tentera pas de faire des sienne. Prévient ton amie, ça nous rendras service à tous. »

    Reflect ? C'était qui ça encore ? Curieuse, la blondinette se tourna vers Elaine-Choutte, puisque c'était elle qu'on avait instruite de lui expliquer – étrange d'ailleurs, il pouvait lui parler directement aussi hein le gugus aux lunettes noires – ce qui tombait bien, puisqu'elle se tournait aussi vers elle.

    « Elli. Quand on aura trouvé ce qu'on cherche, et qu'on l'utilisera, même si j'essaye de partir ou que je te demande de m'aider à sortir, tu pourras m'en empêcher ? S'il te plaît ? »


    Gniah ? Au lieu de s'éclaircir comme elle aurait logiquement dû, la situation semblait de plus en plus complexe aux yeux de la Chimère. Pourquoi elle devait l'empêcher si elle lui demandait ? Ça lui expliquait rien du tout là, ça rajoutait encore d'autres éléments qu'elle comprenait pas ! Et elle savait toujours pas qui pouvait bien être cette fameuse Reflect et ce qu'elle venait faire dans tout ça. Faisant la moue, elle regarda distraitement autour d'elle, pas vraiment concernée par la recherche mais bien plutôt par toute cette histoire.

    Diiiiiiiiiiiiiiit t'y comprends quelque chose toua ♥ ?

    Heu... nan ♥ ! Faudrait peut-être leur demander !

    Bonne idée ♥

    Mais avant qu'Ellianne ait pu mettre à profit ce petit conciliabule intérieur entre elle et son autre-elle-dans-la-tête-que-c'était-pas-tout-à-fait-elle-mais-quand-même-vachement-proche-d'elle, Elaine-Choutte attira son attention sur elle par une exclamation.

    « Ah ! c'est... »

    Ah c'est ? Ah c'est quoi au juste ? Curieuse, la jeune femme – géante, okay, on va pas le dire à chaque fois – regarda autour d'elle, un peu au pif, avant de voir que son amie désignait quelque chose de bien précis du doigt, en s'adressant à elle.

    « Elli ! Dis, ce ne serait pas ça là-bas ? Regarde, contre le mur, sous une sorte de coffre. »

    En quelques coups d'ailes, Ellianne s'approcha de l'objet désigner, pour constater que ça ressemblait bien à la description du tueur. Il était pour le moins difficile d'accès... sauf quand on vole et qu'on fait huit mètres de haut, bien sûr. Renvoyant son sceptre elle-savait-pas-trop-où – Lilith lui avait dit qu'elle pouvait le faire apparaître à volonté maintenant qu'elle l'avait retrouvé, elle ne comprenait pas tout mais c'était un truc de sorcière, paraissait-il – la blondinette dégagea le fauteuil, puis le transporta jusqu'à un espace vide. Elle n'avait pas une force titanesque de base, mais une fois que tout était adapter à sa nouvelle taille, forcément, ça marchait mieux.

    « Et voilà, un fauteuil magique, un ♥ ! »

    Souriante, la jeune femme repris sa forme humaine, histoire de pouvoir voir d'un peu plus prêt l'objet et tout ce qui allait en découler. Néanmoins, une fois que les deux autres furent prêt d'elle elle se mit ostensiblement devant, les bras croisés.

    « Mais avant qu'on l'utilise, je veux des explications. Toi là, Varig-Chou, t'as dit à Elaine-Choutte de m'expliquer qui était Reflect et ce qu'elle risquait de faire toussa, mais finalement, moi, j'ai pas eu d'explications, et tant que j'en aurai pas et que je saurais pas de quoi tout qu'il en retourne pas touche au fauteuil magique ! »

    Pour bien marquer son propos, elle leur tira de nouveau la langue. Certes, ils étaient deux, mais ce n'était pas pour autant qu'ils pourraient faire le poids contre elle si elle décidait qu'il ne convenait pas d'utiliser ce fauteuil, même si là, elle voulait surtout comprendre.

    « Oh et tant qu'on y est pourquoi je dois empêcher ma choutte de partir même si elle change d'avis et me demande de le faire toussa toussa ? C'pas clair toutes vos histoires, alors je veux que tout ça soit explicationné avant de poursuivre ♥ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mer 3 Oct - 15:21

Varig était en train de fouiller un tas d'objets -empochant d'ailleurs un petit collier au hasard mais qui valait sans doute quelque chose puisqu'il était entreposé ici- quand un cri d'Elaine interrompit sa besogne.

-Elli ! Dis, ce ne serait pas ça là-bas ? Regarde, contre le mur, sous une sorte de coffre.

Trouvé? Le tueur sortit du bric à brac pour avoir une meilleure vue sur ce que désignait Elaine. Sa "nouvelle amie" était en train de transporter un fauteuil en lévitant à travers la grotte.

-Et voilà, un fauteuil magique, un ♥ !

Elle le déposa dans un espace à peu près dégagé et reprit forme "humaine"... Varig quand à lui sentit un sourire s’épanouir sur ses lèvres. Le même symbole que dans le temple et sur le codex. Ytoran en ferait une crise d’apoplexie s'il venait à l'apprendre. C'était bien le bon artefact.
Elaine arriva à peu près à ce moment. Le tueur fit mine de s'avancer vers le siège, mais Ellianne lui barra la route, bras croisés.

- Mais avant qu'on l'utilise, je veux des explications. Toi là, Varig-Chou, t'as dit à Elaine-Choutte de m'expliquer qui était Reflect et ce qu'elle risquait de faire toussa, mais finalement, moi, j'ai pas eu d'explications, et tant que j'en aurai pas et que je saurais pas de quoi tout qu'il en retourne pas touche au fauteuil magique !

Varig sentit une petite décharge électrique tandis que ses muscles se contractaient sous l'effet d'une bouffée de haine. Toutefois il se repris très vite et en quelques secondes son visage retrouva sa placidité habituelle. Il jeta un coup d'oeil par dessus son épaule vers Elaine. Vu qu'elle ne semblait pas décidée à se lancer immédiatement, le tueur répondit pour elle.

-Elaine est "malade". Elle a... Le tueur marqua une courte pause le temps de trouver comment exposer le phénomène le plus simplement possible .... Quelqu'un dans la tête. Un peu comme toi sauf que c'est une méchante qui cherche à lui faire du mal. Elle s'appelle Reflect, et cette chaise devrait l'en débarrasser... Si vous me laissez faire.

Varig avait laissé un peu de son agacement poindre dans la dernière phrase, aussi se sentit il obligé d'ajouter:

-C'est assez urgent. Reflect risque de tenter de prendre possession d'Elaine pour nous attaquer et nous empêcher de l'aider.

Espérant que ça suffirait, il contourna rapidement Ellianne pour se pencher sur le fauteuil. C'était un ouvrage ancien fait d'un bois précieux. Le rembourrage ne semblait pas moins travaillé. Toutefois Varig se moquait éperdument de la finition du meuble, et même se moquer de ce qui se passait autour de lui tant il semblait fasciné par le glyphe intégré au bois.
Son doigt ganté suivi la veine d'argent qui formait le symbole (une sorte de losange dont on aurait prolongé certaines lignes et rajouté une diagonale au centre). Ses lèvres formèrent silencieusement un mot que ses "compagnes" ne purent déchiffrer étant derrière lui. Satisfait il se redressa et se retourna. Son sourire se crispa légèrement quand ses yeux passèrent sur Ellianne. Elle changeait ses plans, désagréablement... Mais peut être serait elle utile au final. Son regard se tourna vers la "bénéficiaire" de ses efforts.

-Elaine? On peut y aller. Vient t'asseoir. Et met ça à ton doigt. Elle va s'y adapter naturellement, tu verras.

Il avait sortit une bague argentée marquée du même symbole que le fauteuil qu'il lança à Elaine avant de poser une main sur le dossier de l'artefact. Bientôt si tout allait bien, ce serait terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Evans

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 21

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Sam 6 Oct - 18:59


« Et voilà, un fauteuil magique, un ♥ ! »

Elaine regarda avec un air stupéfait son amie reprendre forme humaine après aoir déposé le fauteuil dans un endroit à peu près dégagé de la grotte. C'était quand même impressionnant de voir ça... Varig fit un mouvement vers le siège, mais Elli se plaça sur son chemin. Elle croisa les bras et Elaine se fit la réflexion qu'elle ne faisait pas un vigile très crédible si on ne la connaissait pas.

« Mais avant qu'on l'utilise, je veux des explications. Toi là, Varig-Chou, t'as dit à Elaine-Choutte de m'expliquer qui était Reflect et ce qu'elle risquait de faire toussa, mais finalement, moi, j'ai pas eu d'explications, et tant que j'en aurai pas et que je saurais pas de quoi tout qu'il en retourne pas touche au fauteuil magique ! »

Elaine soupira. En même temps, elle-même avait un peu du mal à comprendre tout ça, alors pour l'expliquer à quelqu'un d'autre. Tout ça commençait à lui donner une sérieuse migraine. Mais bon, ils avaient le fauteuil, et Varig était de nouveau lui-même, alors ce serait sans doute bientôt fini tout ça. D'ailleurs, le mercenaire s'avança pour fournir une explication sommaire.

Elaine est "malade". Elle a...Quelqu'un dans la tête. Un peu comme toi sauf que c'est une méchante qui cherche à lui faire du mal. Elle s'appelle Reflect, et cette chaise devrait l'en débarrasser... Si vous me laissez faire.

*...Faux...*

Elaine sursauta. Comment ça faux ? Non, c'était tout à fait ça, et bien résumé en plus. Varig avait tout dit de manière simple...

-C'est assez urgent. Reflect risque de tenter de prendre possession d'Elaine pour nous attaquer et nous empêcher de l'aider.

Elaine aquiesça. Mais étrangement, ça ne l'inquiétait pas. En même temps, il n'y avait pas grand chose à craindre. Elle avait déjà vu Elli à l'oeuvre, et se savait incapable de la blesser de quelques façon que ce soit. Et réciproquement, elle ne pensait pas son amie capable de lui faire du mal. Dans tous les cas, ça devrait aller...à peu près. Elaine regarda Varig qui examinait le fauteuil. Il l'éflleura, puis se retourna avec un sourire crispé. A cause d'Elli ? Possible, après tout elle l'avait quand même changé en papillon il y a peu...

-Elaine? On peut y aller. Vient t'asseoir. Et met ça à ton doigt. Elle va s'y adapter naturellement, tu verras.

Elaine réceptionna la bague argentée dans sa main droite, puis la fixa un instant. Elle porta le même symbole que le fauteuil qu'ils avaient trouvés. La demoiselle passa devant Elli et lui fit un sourire tout en enfilant le bijoux sur le majeur de sa main droite.

_Merci de m'aider Elli ~ Je suis contente qu'on se revoit, même si c'est pas tout à fait ce que j'imaginais.

En effet, normalement, Elaine aurait du aller jusque chez son amie - du moins jusqu'à mi-chemin, après quoi Elli serait venue la chercher. Mais bon, la demoiselle était finalement très contente d'avoir croiser son amie - même si ça ne semblait pas être le cas de Varig... Elaine se tourna d'ailleurs vers lui. Il avait posé une main sur le fauteuil et l'attendait. Après une courte inspiratipn, la demoiselle le rejoignit et prit place sur le fauteuil... C'était assez bizarre de se dire que c'était ce vieux meuble qui allait l'aider... Vieux, mais tout de même, un minimum condortable. Elaine s'appuya conte le dossier et posa ses mains sur ses genoux. La jeune fille remua un peu, regardant autour d'elle sans rien chercher en particulier. Cette situation avait de quoi la stresser quand même. Elaine s'immobilisa au prix d'un sacré effort et sentit une migraine pointer. Fermant les yeux pour tenter de la chasser, la jeune femme s'adressa à Varig.

_Alors ? Comment ça se passe maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Sam 13 Oct - 2:26

    Si Ellianne avait fait ce genre de petit manège devant de parfaits inconnus, qui n'auraient absolument pas eu connaissance de qui elle était et de ce qu'elle pouvait faire, sans doute le geste aurait-il été bien moins portant, de part le fait. On en aurait sans doute ri, on on l'aurait ignoré, enfin, ce genre de choses quoi. Mais pas ici. Ici, on s'arrêtait, on ne la défiait point. Ces gens savaient très bien, ces deux personnes, une qui était son amie et l'autre qui ne l'était point, mais mieux placée encore pour connaître sa dangerosité, qu'il pouvait être bien dangereux de la braver. Aussi, même si Varig-Chou en paru brièvement mécontent, prit-on la peine de lui expliquer et tout et tout, comme elle le demandait, et fort légitimement en plus, lui semblait-il !

    « Elaine est "malade". Elle a...Quelqu'un dans la tête. Un peu comme toi sauf que c'est une méchante qui cherche à lui faire du mal. Elle s'appelle Reflect, et cette chaise devrait l'en débarrasser... Si vous me laissez faire. »

    Aaaaaaaaaaah ben voilà, c'était simple à comprendre en fait ! C'était un fauteuil à enlever les méchantes madames de la tête ! Bon c'était moins fun que d'en avoir une gentille en plus, mais avoir une méchante en moins ça devait être bien aussi, après tout ! Hum ? Quoi ? Remarquer le changement de ton du tueur sur la fin ? Heu... non, absolument pas !

    « C'est assez urgent. Reflect risque de tenter de prendre possession d'Elaine pour nous attaquer et nous empêcher de l'aider. »

    Quoi, dans le corps d'Elaine-Choutte ? Ça allait être difficile de l'attaquer efficacement dans ces conditions, quand même, enfin sans être méchante ni rien avec sa choutte, mais voilà, ça allait être coton, surtout si elle reprenait sa forme Chimérique. En attendant, l'homme aux lunettes noires avait contourné la blondinette pour aller examiner le fauteuil, la jeune femme le laissant faire puisque sa curiosité était satisfaite et qu'elle avait maintenant de quoi penser. Il se passa encore un petit moment, avant que Varig-Chou n'appelle la jeune humaine.

    « Elaine? On peut y aller. Vient t'asseoir. Et met ça à ton doigt. Elle va s'y adapter naturellement, tu verras. »

    N'aillant visiblement rien à faire dans l'histoire, Ellianne s'écarta un peu et regarda la scène, curieuse de voir ce qui allait bien pouvoir se passer. Tout en passant la bague que le tueur lui donnait, sa choutte lui sourit, ce qui la fit sourire en retour, bien entendu !

    « Merci de m'aider Elli ~ Je suis contente qu'on se revoit, même si c'est pas tout à fait ce que j'imaginais. »

    Mais il n'y avait rien de plus normal, après tout ! Non mais, c'était sa super coupine, elle allait pas la laisser tomber quand ça allait pas bien, ça aurait été pas coupinatif, et ça, c'était pas son genre ! Ce fut donc en souriant toujours qu'elle observa les préparatifs, curieuse et assez attentive, pour une fois. Parce que oui, avoir son attention, c'était pas toujours gagné...

     « Alors ? Comment ça se passe maintenant ? »

    Ah vui, c'était une bonne question ça... malheureusement, elle n'avait pas la bonne réponse, c'était à l'intéressé d'aviser ! Elle-même s'approcha plutôt de sa choutte et lui tapotta la main avant de sourire et de reculer. Ne servir à rien ? Ben oui, tout à fait...

    « Allez courage ma choutte, tu vas y arriver ♥ ! Et comme tu dis je suis là pour t'aider ♥ J'suis contente de te revoir aussi, et t'en fais pas, ce qu'on avait prévu on pourra toujours le faire un peu plus tard, ça presse pas après tout ♥ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Jeu 18 Oct - 16:30

Varig observait les deux jeunes femmes -si Ellianne pouvait encore être qualifiée de jeune ou même de femme- d'un air songeur. Il était agacé et en même temps impatient de commencer. La présence d'Ellianne mettait complètement par terre son projet de discuter avec Reflect avant de "l'extraire". Ennuyeux mais par rédhibitoire pour la suite... Et c'était la suite qui était intéressante. Pleine d'inconnue...

-Alors ? Comment ça se passe maintenant ?

Le tueur sourit et s'approcha du fauteuil. Ellianne recula pour le laisser passer.

-Allez courage ma choutte, tu vas y arriver ♥ ! Et comme tu dis je suis là pour t'aider ♥ J'suis contente de te revoir aussi, et t'en fais pas, ce qu'on avait prévu on pourra toujours le faire un peu plus tard, ça presse pas après tout ♥

Tiens tiens... Elles avaient prévu de se voir. Laisser un ou plusieurs agents de Louis surveiller Elaine serait plus qu'une excellente idée. Un jour il aurait la tête de ce monstre aux yeux vairons.
Un jour. En attendant il avait mieux à faire.

-Maintenant, il est temps...

Il retira son gant droit et se mit face à Elaine. Les yeux clos, il ôta ses lunettes. Il les rouvrit et se pencha encore un peu plus, ses yeux plantés dans ceux de la jeune fille. Sa lame rétractile gauche jaillit sans un bruit.
Il mis sa main droite sur le tranchant et appuya légèrement. La brûlure glacée de l'acier entamant la chair le transperça, mais son expression ne varia pas. La lame rentra dans son logement sans bruit tandis qu'un peu de sang ruisselait sur la paume du tueur. A une vitesse presque effrayante, Varig attrapa soudainement la main d'Elaine, plaquant l'entaille encore ouverte contre la bague.

-... De dire au revoir à Reflect.

La bague et le sang brillèrent d'une lueur rouge tandis que les yeux d'Elaine se révulsaient. Le fauteuil brilla à son tour. La bague se fondit, devenait liquide, semblable à du sang. Lentement elle s'enroula autour du doigt de Varig.
Le fauteuil continua encore de briller quelques secondes avant de s'éteindre.
Varig recula et leva la bague devant ses yeux. Le symbole brillait encore mais achevait de s'éteindre. D'argentée, la bague était devenue rouge sombre. Parfait...

-C'est fait... lâcha il dans un soupir.

Et puis il s'effondra.


"Je me sent confuse, dis la voix."

Varig ouvrit les yeux. La grotte...
Son épaule l'élançait. Il été tombé dessus... Le blanc avait dû être très court, sans quoi il ne la sentirait pas refluer aussi vite. Quelques minutes tout au plus.

"Qui es tu? Demanda la voix."

La voix ne parlait pas. Elle était dans son esprit... Ça avait marché apparement. Il se redressa légèrement, répondant mentalement à la voix. Ça n'étais pas comme parler. Ce n'était pas non plus penser. C'était différent... Une autre sorte de langage. Infiniment plus rapide et clair que la parole.

"Je m'appelle Varig Atorias. Connais tu ton nom?"

Le tueur récupéra ses lunettes et les remis. Du coin de l'oeil, il vit le fauteuil. Vide.

"Je m'appelle... Reflect."
"Non. Tu ne t'appelle pas Reflect. Tu te trompe."

Il y eu un silence.

"Ah... Je suis désolée. Je me sent très confuse... Je suis perdue."
"Ce n'est pas grave. Tout va bien. Je vais prendre soin de toi... Aimerais tu connaitre ton nom?"

Nouveau silence.

"Oui."
"Tu t'appelle Anima. C'est ton nom."
"Anima?"
"Oui. C'est un plaisir de te rencontrer, Anima."

C'était comme dans le manuscrit de Credo. Le fauteuil avait remplis son office; il avait arraché Reflect à Elaine et avait détruit sa conscience. Enfermant dans l'anneau un fragment... Anima.
Elaine devait être débarrassée de Reflect maintenant même s'il en resterait toujours des traces au plus profond d'elle même. C'était un paris risqué mais le fait qu'elle croit s’appeler Reflect montrait bien que ce n'étais pas Elaine qui avait subie le processus. Comme prévu.
Le tueur remis péniblement son deuxième gant et acheva de se relever. A part quelques contusions et la plaie à la main qui l'élançait, il se portait bien même s'il se sentait légèrement perdu. Effet secondaire de "l'implantation" sans doute.

"Un plaisir... De me rencontrer? Je crois... Que nous nous sommes déjà rencontrés."

Varig s'était préparé à ce jour il y avait des mois, lorsqu'il avait compris le parti qu'il pourrait tirer de Reflect. Il savait ce qu'il devait répondre à Anima...

"Non. Tu ne pouvais pas me connaitre. Parce tu n'existais pas avant aujourd'hui... Aujourd'hui est un beau jour. Le jour de ta naissance. Connais tu ton nom?"

Nouveau silence.

"Oui. Je m'appelle Anima."

Le tueur sourit.

"C'est bien."
"Je suis fatiguée... Confuse...
"Repose toi. Nous parlerons quand tu te sentiras mieux. Nous allons faire de grandes choses tous les deux... De grandes choses."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Evans

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 21

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mer 24 Oct - 15:38


-Allez courage ma choutte, tu vas y arriver ♥ ! Et comme tu dis je suis là pour t'aider ♥ J'suis contente de te revoir aussi, et t'en fais pas, ce qu'on avait prévu on pourra toujours le faire un peu plus tard, ça presse pas après tout ♥

Elaine regarda son amie avec reconnaissance. Elle trouvait ça méchant de penser ainsi, mais Varig lui faisait un peu peur quand même. Et comme il n'était pas des plus loquaces, ça n'arrangeait rien. La demoiselle le vit s'approcher en souriant et eut un frisson. Il faisait un peu froid dans cette grotte, surtout en restant immobile.

-Maintenant, il est temps...

Elaine regarda Varig se pencher vers elle sans ses lunettes et ouvrir les yeux. Ils étaient incroyablement clairs, et la demoiselle resta immobile, ne voyant pas ce que le mercenaire faisait. Jusqu'à ce que Varig lui attrape brusquement la main.

*Rouge !*

Elaine tenta aussitôt de dégager son bras, effrayée par le changement d'attitude du mercenaire autant que par le liquide poisseux qui coulait sur ses doigts. Du sang ! La demoiselle sentit l'entaille contra sa main et faillit crier.

-... De dire au revoir à Reflect.

Elaine n'entendit cette phrase que confusémment. Elle crut voir une lumière, mais aussitôt ce fut le noir. Enfin, pas exactement. Elle avait les yeux...fermés ? La jeune fille tenta de les ouvrir.

Rouge. Un sol et un ciel rouge. Pas un sol. Plutôt un liquide, comme de l'eau. Des ruines partout. Personne. Tout est brouillé, avec un bruit de machine cassée. Insupportable. Impossible de se boucher les oreilles. De bouger. De parler. Ah, quelqu'un apparait devant. Une fille. De longs cheveux bruns. Des yeux aussi rouges que ce qui l'entoure. Des yeux sans lumière. Comme ceux d'un mort. Un air triste sur le visage. Si triste. Elle parle. Impossible de l'entendre. Soudain elle disparait. Non ! Au moins... Au moins lui dire...


_Attends !

Elaine tomba lourdement sur le flanc, et en eut le souffle coupé. Elle tourna la tête, et vit derrière elle le fauteuil où elle s'était trouvée il y a...quelques...secondes ? Minutes ? Peu importe. Les idées encore embrouillées, la demoiselle leva brusquement sa main devant ses yeux. Elle s'en souvenait ! Du sang ! Pourtant, Elaine vit avec surprise que sa main était indemne, aucune tâche sombre ne couvrait sa peau. Mais comment ?

La demoiselle tente de se lever. Elle se souvenait de ce qu'elle avait vu. Au moment où Varig avait parlé, et où la lumière avait jaillit. Une silhouette dans un paysage apocaliptyque. Toute seule, et vraiment triste... Elaine porta une main à sa tempe.


*C'était...Reflect ?*

Elaine se sentait...vraiment bizarre. Elle avait une telle impression de vide...et une angoisse étrange lui enserrait le coeur. Mais pourquoi ? Sans Reflect, tout irait bien mieux...bien mieux... La demoiselle tourna soudain la tête.

_Elli ?

Mais au lieu de son amie, ce fut Varig que la jeune fille aperçut. Il était près du fauteuil et remettait ses lunettes en souriant. Elaine crut entendre un murmure, mais il ne bougeait pas les lèvres. Trop confuse pour tenter de comprendre quoi que ce soit à ce qui se passait, la jeune fille se laissa lourdement tomber au sol, levant à peine le visage. Rien que le fait de parler semblait la vider de son énergie. Et puis, elle se posait des questions. Avait-elle bien fait de se débarasser de Reflect dès qu'elle avait appris son existence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Ven 2 Nov - 1:26

    Bon, maintenant, Ellianne n'avait plus grand-chose à faire, à part observer avec curiosité. Jusque là, elle avait encore pu aider, mais maintenant elle préférait laisser faire les deux autres, quitte à devoir intervenir en cas de problème. Ouai quoi que en fait... Nan, c'était chiant ! Si elle entendait des cris de détresse elle verrait bien si elle venait, et puis voilà ! Elle s'engagea donc dans le dédales d'objets tout chelou de sorcière, discutant avec Lilith de ce qu'était ceci ou cela, pour ce qu'elle savait dire en tous cas. Elle n'identifiait pas toujours tout, parce que ça faisait longtemps qu'elle avait été enfermée dans un objet, mais quand même, il y avait de quoi bien s'amuser ! Ellianne ne se serait pas permise d'emporter quelque chose, cela dit, à part bien sûr le Sceptre de Lilith, ben... parce que... c'était à Lilith quoi ! Normal de reprendre un sceptre qui était à sa coupine-dans-sa-tête-cro-choutte, puisqu'après tout elle c'était elle maintenant, et inversement, de sorte qu'on pouvait aussi dire qu'elle s'était elle. Enfin donc c'était son sceptre à elle du coup maintenant, alors voilà, elle pouvait le prendre, c'était que du normal !

    Mais là, elle cherchait autre chose, quelque chose pour s'amuser un peu. C'était bien beau les histoires de méchantes madames dans la tête et tout ça tout ça, mais bon, au bout d'un moment c'était chiant quand même. Après tout, si Varig-Chou pouvait rester dans son atmosphère morose toute la journée, c'était parce qu'il avait un balais dans le cul et tout... ce qui, de par le fait, n'était absolument pas le cas de la blondinette. Elle, son truc, c'était de mettre de la joie, de la bonne humeur, et surtout d'être, elle, joyeuse et de bonne humeur, avant tout ! Voilà donc l'objet de sa quête, et ce qu'elle trouva... ce fut un stock de vieilles potions. Elle en déboucha une et la huma, curieuse. Lilith pouvait identifier les différentes potions, même si d'après elle les couleurs n'avaient plus rien à voir avec leurs couleurs d'origines. Ce fut en riant que la jeune femme appris l'effet de plusieurs d'entre elles, et une idée tordue lui vint en tête, qui la fit bien rire. Attrapant un plateau qui traînait non loin, elle versa deux potions dans des flacons neutres, qui ressemblaient un peu à des verres, et en avala une troisième, qui la fit frisonner tout son long.

    « Nyaaaaaaaaaa mais ceybon ♥ ! »

    Souriante, la blondinette reprit son plateau, investie pour un temps limité d'un nouveau pouvoir, et elle retourna vers ses deux compagnons. Tous les deux avaient visiblement volé par terre à un moment donné, et si Varig se relevait déjà, Elaine-Choutte semblait encore un peu sonnée. En souriant, l'ancienne Teremundo Numéros Trois alla la relevée et la fit asseoir sur une caisse, avant d'en approcher deux autres petites et une grosse, formant ainsi un grossier complexe table-chaise.

    « Eeeeeeeeeeet maintenant pour fêter que c'est réussi, piske je suppose que ça l'est vu que personne n'essaye de tuer personne, apéroooooooooooo ♥ ! Et ça vous aidera aussi à vous remettre tous les deux ! Allez, on choisi un verre et on boit ♥ »

    Le pouvoir puissant du Philtre de l'Apéro qu'elle avait bu agissait maintenant sur les deux humains, alors qu'elle leur montrait le plateau portant deux fioles-verres, l'une avec une couleur blanche et l'autre avec une couleur mauve, différentes de leurs teintes d'origines.

    « Lilith m'a dit que c'était une tradition de sorcière donc si vous buvez pas elle sera en colère, et donc ze devrai l'être aussi ♥ ! Et pis apéro powaaaaaaaaaa ♥ »

    À la magie du philtre s'ajoutait donc maintenant la menace qu'Ellianne se mette en colère en cas de refus, pour ne rien arranger. Bien sûr, ce n'était pas une tradition, mais c'était bien Lilith qui lui avait dit de dire ça, trouvant elle aussi l'idée très amusante et bonne pour le moral des deux autres, donc en fait, c'était pas vraiment un mensonge. Souriante, la jolie blondinette attendit donc que ses coupains se servent, curieuse de voir qui allait faire quoi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Dim 11 Nov - 23:31

Une fois sa "discutions" mentale avec Anima terminée, Varig revint à des réalités plus pragmatiques, reprenant ses habitudes bien rodées.
Elaine était au sol, choquée par le processus sans nul doute.

Le tueur plissa légèrement les plis de sa bouche. Le manuscrit de Credo n'était pas clair au sujet de la source d'Anima, mais elle avait un rôle certain. Il la tiendrait donc à l'oeil avec une attention toute particulière.

Alors qu'il allait s'avancer pour la relever, Ellianne surgit de nulle part et le devança, amenant -ou plutôt traînant- la jeune femme jusqu'à une caisse d'aspect étrange et sur laquelle Varig ne se serait assis pour rien au monde. Elle apporta ensuite trois autres à grande vitesse, tirant ces charges sans effort.

Le tueur ressentit une brusque bouffée de haine, et une seconde, il fut sur le point de tirer à nouveau sur la "chimère", comme il avait tenté de le faire un peu plus tôt. Elle ne semblait pas être particulièrement sur ses gardes, et peut être arriverait il à l'abattre avant qu'elle ne réagisse. Peut être... Il lui faudrait moins d'une seconde. Moins d'une seconde pour...

Il secoua la tête, laissant retomber sa main qui commençait déjà à monter avec lenteur, presque inconsciemment. Trop risqué. Une autre fois...


Varig s'approcha en rajustant ses lunettes, le visage aussi inexpressif que d'habitude. Il devait beaucoup refouler ses envies meurtrières ces derniers temps, mais mieux valait éviter de tenter le diable.
Profitant quEllianne avait de nouveau disparu derrière le monticule, le tueur se pencha vers Elaine, encore fragile.

-Comment ça va Elaine? lança il. On dirait que ça a bien fonctio...

Avant qu'il n'est terminé sa phrase, Ellianne avait resurgit, un plateau à la main. Le tueur eu une nouvelle bouffée de haine et dû faire un effort sur lui même pour que sa main reste à sa place, se redressant aussitôt.

- Eeeeeeeeeeet maintenant pour fêter que c'est réussi, piske je suppose que ça l'est vu que personne n'essaye de tuer personne, apéroooooooooooo ♥ ! Et ça vous aidera aussi à vous remettre tous les deux ! Allez, on choisi un verre et on boit ♥

Le tueur eu un léger tic nerveux, qui contracta une seconde son visage.

Personne n'essaye de tuer personne. Personne n'essaye de tuer personne. Personne n'ess...

Saleté de main.

Le tueur entendit à peine la phrase suivante, submergé par une vague de haine irrepressible.

-Lilith m'a dit que c'était une tradition de sorcière donc si vous buvez pas elle sera en colère, et donc ze devrai l'être aussi ♥ ! Et pis apéro powaaaaaaaaaa ♥

Il détestait sa voix. Il détestait son visage. Il détestait sa manière de parler.

Et il avait soif.

La dernière constatation en plein milieu d'une intense poussée de haine froide le plongea dans des abîmes de perplexité. Il avait vraiment soif... Envie de trinquer. Le manuscrit ne parlait absolument pas de ce genre d'effets secondaires, alors qu'est ce qui diable pouvait... !?
La bestiole. C'était encore la bestiole. C'était forcément la bestiole.

L'envie de prendre le verre était forte. Très forte. Il ne pouvait pas en même temps en se retenir de la refroidir séance tenante et s'infliger le supplice de ne pas boire le contenu étrange de la fiole-verre...
Si la saleté avait voulu le tuer, elle l'aurait fait directement. Elle semblait aussi incapable de faire des plans tordus et sournois que Master Seto de cuisiner une charlotte aux fraises. Et puis...

-Deg... Rzs...

Proche de la surchauffe mentale, malgré son visage resté presque inexpressif, déchiré par des envies contradictoires, le tueur avait émit deux sons inarticulés et se massa les tempes. Il fallait prendre une décision, d'urgence avant de devenir complètement fou.
D'un mouvement brusque, il saisit une des deux fioles dans l'intention de la jeter par terre. C'était une erreur.

Le contact du verre à travers ses gants acheva ce qui restait de son sang froid. Il avala le liquide mauve au goût ignoble d'un trait avant de jeter la fiole en verre à travers la grotte, d'un geste violent. Celle ci fila à toute vitesse dans l'ombre, vola pendant plusieurs secondes avant de se briser contre quelque chose...

Le tueur eu un hoquet et tomba à quatres pattes, le souffle soudain coupé.

-Gargl... Saloperie de bestio...

C'est à ce moment que la potion commença à faire effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Evans

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 21

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mar 13 Nov - 20:05


« Nyaaaaaaaaaa mais ceybon ♥ ! »

Elaine entendit la voix plutôt lointaine d'Elli, ce qui la réveilla complètement. La demoiselle tourna la tête à droite et à gauche, ne voyant partout que le mobilier étrange de la grotte. Puis, entendant un bruit, la jeune fille leva la t^te vers Varig qui s'approchait. Il ne fallait pas qu'elle oubli de le remercier.

-Comment ça va Elaine? On dirait que ça a bien fonctio...

- Eeeeeeeeeeet maintenant pour fêter que c'est réussi, piske je suppose que ça l'est vu que personne n'essaye de tuer personne, apéroooooooooooo ♥ ! Et ça vous aidera aussi à vous remettre tous les deux ! Allez, on choisi un verre et on boit ♥

Elaine sourit de soulagement en voyant son amie surgir, un plateau dans les mains. Enfin, c'est en la voyant elle qu'elle ressentit du soulagement. Parce que les boissons, en revanche, ne lui inspiraient pas confiance du tout. Mais bon, Elli avait beau être un peu...ben... comme elle était quoi, elle n'allait sans doute rien utiliser de dangereux. Normalement. En esperant un peu. Elaine se tourna vers l'autre occupant de la caverne avec l'intention de répondre à sa précedente question, mais l'expression qu'il affichait la dissuada vite. Il n'en avait pas vraiment, mais tout de même. Bon, elle allait peut-être éviter de lui adresser la parole maintenant. C'est qu'elle tenait un peu à la vie quand même la demoiselle.

« Lilith m'a dit que c'était une tradition de sorcière donc si vous buvez pas elle sera en colère, et donc ze devrai l'être aussi ♥ ! Et pis apéro powaaaaaaaaaa ♥ »

Elaine se redressa puis se leva, en se demandant pourquoi son malaise était parti. Elle y pensait comme à un lointain souvenir maintenant. La demoiselle se planta sur ses jambes, désormais bien plus sûres. Elaine s'ravança en se demandant si elle faisait bien de suivre les instructions de son amie.

-Deg... Rzs...

Elaine, surprise, regarda Varig qui se massait les tempes. Il semblait avoir vraiment beaucoup de mal à suporter Elli... Ce qui était compréhensible, vu son caractère, même si ce n'était pas le cas de la serveuse. Qui saisit l'une des deux boissons en s'écartant légèrement de l'homme qui l'avait aidée. Des fois, il faisait quand même un peu peur. D'ailleurs, sa réaction suivante acheva de suprendre Elaine qui avalait le breuvage en s'interrogeant sur son goût plus qu'étrange, qui lui laissait une sensation plutôt désagréable sur le palais. Mais alors qu'elle baissait la fiole, la demoiselle s'écarta lorsque Varig attrapa la deuxième d'un geste violent, avant de la vider d'un trait puis de la jeter.

Le récipient désormais vide vola dans la large grotte et alla exploser contre un mur. Les débris s'éparpillèrent au sol, invisibles parmis tous les biens amassés dans la caverne. Elaine l'avait suivie des yeux, aussi se retourna-t-elle en se demandant quand les surprises allaient cesser, entendant Varig hoqueter. Maintenant au sol, il semblait avoir du mal à respirer.


-Gargl... Saloperie de bestio...

Elaine tendit la main vers lui sans trop savoir quoi faire, quand elle eut également quelques sensations étranges dans le thorax. La demoiselle sursauta, et jeta un coup d'oeil à son amie en se demandant ce qu'elle avait prévu.

_Elli, qu'est-ce qu'on a bu ...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mar 11 Déc - 2:58

    Le moins que l'on pouvait dire, c'est que, du point de vue d'Ellianne, il y avait des moments où Varig était plus sympathique qu'à d'autres. Là par exemple, il était assez marrant à voir, avec l'air bizarre qu'il arborait, au point que la blondinette ne se retint pas de pouffer. Visiblement il avait quelques problèmes avec sa façon de présenter les choses, ou son pouvoir d'apéro tout nouvellement acquis – et temporairement, aussi – allez savoir avec lui...

    « Deg... Rzs... »

    Il en faisait des bruits étranges, et il n'avait même pas encore goûter la potion ! Mais quand il la goûta, il alla encore plus loin dans la performance. Il commença par la saisir brutalement avant de l'avaler d'un trait puis de jeter le verre au loin, comme s'il faisait exprès de le faire se pulvériser. Après quoi il se mit à faire encore plus le pitre, tombant à quatre pattes, le souffle court... ce qui... hé bien... ne faisait pas du tout partie des effets possibles de la potion. Soit Varig était allergique à cette potion précise – et là il avait fait un épic mauvais jet de dés sur la table de la malchance – soit il jouait la comédie, soit il était tellement persuadé que ça allait faire ça qu'il en avait convaincu son corps. Dans tous les cas, ça fit bien rire la blondinette, tant s'était saugrenu.

    « Gargl... Saloperie de bestio... »

    Visiblement, il était toujours d'aussi bonne humeur, mais cela ne fit guère qu'augmenter l'amusement de la damoiselle. Il prenait tout ça vraiment trop au sérieux. Néanmoins, même Elaine-Choutte avait pris un air inquiet maintenant, sans doute convaincue par le petit manège du tueur.

    « Elli, qu'est-ce qu'on a bu ...? »

    Un doux éclat de rire s'échappa des lèvres de la blondinette alors qu'elle désignait Varig du regard. Un Varig qui se mettait à... à danser, aussi étrange, grotesque et saugrenue que puisse être cette scène, ce qui d'ailleurs fit redoubler le rire de la damoiselle.

    « Deeeeeeeeeeees potions magiques ♥ Par contre te laisse pas troublé par ses bruis étranges et son tombage à quatre pattes, ça a pas ce genre d'effet, c'est juste lui qui est pas bien dans sa tête ♥ Le vrai effet c'est que visiblement il a choisi la potion de danse... mwahahaha, ça va être marrant, regarde ça ça fait un super spectacle dans un flacon, le tueur dansant ♥ »

    De son nom complet « Potion de danse incontrôlée », le breuvage allait affecter le mutagène pendant quelques heures, et Ellianne imaginait déjà qu'elle allait en avoir mal aux côtes avant la fin, sauf s'il s'en allait avant ou qu'elle s'en laissait, mais la deuxième option était peu probable.

    « Par contre je crains que tu ne parles un peu bizarrement du coup, ne t'inquiète pas c'est l'effet de ta potion à toi ♥ »

    Elaine-Choutte avait en effet écopée par défaut du « Philtre de l'accent marseillais » qui allait lui donner un accent typique d'une ville qui n'existait même pas, ce qui ne l'empêchait pas d'être bien marqué, et cela pour toute la journée... ça aussi ça allait être drôle !

    « Je les ai trouvé au fond de la réserve et je me suis dit que ce serait marrant de s'amuser un peu en vous les faisant boire grâce au pouvoir du philtre que j'ai bu sans faire gaffe, leeeeeeeeee tout puissant philtre de l'apéro ♥ »

    Et, riant toujours, la blondinette reporta son attention sur Varig pour voir ce qu'il pouvait bien être en train de danser, marquant la mesure en claquant joyeusement dans ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Dim 13 Jan - 14:43

-Elli, qu'est-ce qu'on a bu ...?

Toujours à terre, Varig répondit le premier.

-Sorcellerie hérétique et dégénérée... gronda le tueur entre ses dents, en guise de réponse. Cela va tellement bien à Carpophorus...

Lentement, le tueur se redressa, avant de commencer à exécuter quelques pas de danse au rythme d'une invisible musique. Perdre le contrôle...
Ses muscles lui échappaient. Son corps tout entier était en train de lui échapper...

Ravie du phénomène, Ellianne qui riait, aux anges.

-Deeeeeeeeeeees potions magiques ♥ Par contre te laisse pas troublé par ses bruis étranges et son tombage à quatre pattes, ça a pas ce genre d'effet, c'est juste lui qui est pas bien dans sa tête ♥


C'était donc bien une potion de sorcière comme il le pensait... Après lui avoir empoisonné la vie, voilà maintenant qu'elle l'empoisonnant tout court. Et en plus elle se moquait de lui.

-Le vrai effet c'est que visiblement il a choisi la potion de danse... mwahahaha, ça va être marrant, regarde ça ça fait un super spectacle dans un flacon, le tueur dansant ♥

Insulte et menaces défilèrent à une vitesse impressionnante dans l'esprit du tueur, dont le sadisme envers la responsable de son infortune en cet instant n'avait pas grand chose à envier à celui des plus cruels Teremundos.
En quelques secondes, Carpophorus finit mentalement brûlée vive, empalée, noyée, étranglée, écorchée vive, démembrée, dévorée vivante par des rats et subit encore un grand nombre de morts douloureuses et violentes.

-Par contre je crains que tu ne parles un peu bizarrement du coup, ne t'inquiète pas c'est l'effet de ta potion à toi ♥ Je les ai trouvé au fond de la réserve et je me suis dit que ce serait marrant de s'amuser un peu en vous les faisant boire grâce au pouvoir du philtre que j'ai bu sans faire gaffe, leeeeeeeeee tout puissant philtre de l'apéro ♥

L'ex-Teremundo battait la cadence, hilare.

-Je ne suis pas certain d'apprécier cette plaisanterie...
lança le tueur d'une voix assez froide pour congeler un loup des glaces.

Varig dansait toujours au rythme de l'inaudible musique. Il bougeait vite, accélérant progressivement et enchaînant des figures impossibles, aussi impressionnantes que ridicules vu le contexte, l'éclat meurtrier de son regard plein de haine caché derrière ses lunettes.

-Quand vous aurez fini de glousser comme un dindon Firmien, Carpophorus, j'apprécierai que vous mettiez fin à ce ridicu...

Il ne termina pas sa phrase. Sans qu'il puisse rien contrôler, il s'approcha d'Elaine de quelques pas de danses tourbillonnants avant de l'entraîner dans une valse impeccable, obligeant sa "cavalière" à suivre son rythme grâce à sa force de mutagène.

-Saleté de magie! aboya il en désespoir de cause. Carpophorus, vous allez arrêter ça!?

Se radoucissant très légèrement pour éviter de terroriser Elaine, il ajouta:

-Non que je déteste danser avec vous, vraiment, mais là je craint de commencer à perdre un peu mon sans froid si cette chose ne se décide pas à y mettre fin dans les plus brefs délais...

Arborant à nouveau son sourire inquiétant et carnassier, il ajouta sans cesser de tourner:

-Et personne n'a intérêt à ce que je perde mon sans froid, veuillez me croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elaine Evans

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 21

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mer 23 Jan - 21:53


-Je ne suis pas certain d'apprécier cette plaisanterie...

Elaine regardait tour à tour Varig et Elli, puis lacha un gros soupir. Elle n'arrivait pas à en vouloir à son amie, dont la bonne humeur et la joie omniprésente empêchait tout reproche pour l'instant, mais comprenait que le mercenaire soit si énervé. Cette situation devait l'insupporter, au vu de la haine qu'il portait à Elli. la demoiselle se redressa et hoqueta. Puis plus rien, elle ne ressentait rien d'anormal. Mais d'après son amie, elle allait parler de façon étrange maintenant. Par conséquent, la serveuse tenta de garder sa bouche fermée pour l'instant. Ce qui était dur avec le rire joyeux de la jeune femme à ses côtés.

-Quand vous aurez fini de glousser comme un dindon Firmien, Carpophorus, j'apprécierai que vous mettiez fin à ce ridicu...

Elaine avait levé les mains en un inutile geste d'apaisement, mais n'avait pu pousser plus loin. Varig s'était approché rapidement, avait saisi ses mains et la guidait à présent dans une valse rapide avec une force étonnante. La demoiselle, les yeux grands ouverts, vit bien qu'elle ne pourrait pas le forcer à la lacher et essaya donc de suivre un minimum le mouvement en désespoir de cause. N'empêche, pauvre Varig. Il était venu dans la grotte avec l'intention sans doute d'en ressortir vite, mais avait vu Elli qu'il détestait ostensiblement, avait été transformé en papillon, et était maintenant contraint de danser pendant un certain temps. Ce qui était assez comique, du fait du contraste avec le masque haineux qu'arborait le mercenaire. La serveuse retint un sourire, sachant qu'elle n'avait pas intérêt à rire.

-Saleté de magie! Carpophorus, vous allez arrêter ça!?

Elaine sursauta violemment, même si elle continuait à danser. Varig était très près, et par conséquent elle avait eu l'impression qu'il lui criait dessus. C'était plutôt effrayant d'ailleurs, et c'était peu dire.

-Non que je déteste danser avec vous, vraiment, mais là je craint de commencer à perdre un peu mon sans froid si cette chose ne se décide pas à y mettre fin dans les plus brefs délais...

Elaine resta impassible devant le visage de Varig, qui souriait maintenant d'un air inquiétant.

-Et personne n'a intérêt à ce que je perde mon sans froid, veuillez me croire.

Elaine resta quelques instants sans rien dire, puis éclata d'un rire joyeux. Nan mais franchement c'était trop drôle ! Et pas crédible du tout ! Si Varig voulait intimider quelqu'un, le faire en dansant cassait un peu l'effet. La serveuse parvint à se contenir après quelques secondes, bien que sa respiration soit difficile entre le rire et la valse.

_Pardon, ce n'était pas-

Elaine s'arrêta brusquement. Ah, d'accord, elle comprenait de quoi parlait Elli avec son accent bizarre. Elle avait mis des accents sur les mots de façon assez étonnante et illogique. Est-ce que ça existait, un accent pareil ?! Mais qu'importe. La demoiselle rigola à nouveau. Elle n'arrivait pas à s'énerver, tout simplement. Ah, mais ce serait peut-être bien de calmer Varig.

_Du calme, l'effet va passer. Et Elli peut sûrement faire quelque chose... aha...hahaha ~

Elaine tenta de se calmer un peu, malgré la situation assez particulière dans laquelle elle se trouvait. Encore fallait-il que son amie soit d'accord pour agir. Sinon...eh bien sinon Varig allait valser quelques heures, et elle aussi par la même occasion. La serveuse essaya de jeter un coup d'oeil à Elli, mais le mercenaire bougeait un peu trop vite, et Elaine s'emmêlait les pinçeaux. Mais elle se doutait qu'Elli se reconnaîtrait.

_Elli, ça va durer longtemps ?

Parce qu'elle avait intérêt à fuir avant que l'effet ne prenne fin, sur Varig du moins...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Jeu 31 Jan - 3:28

    Le moins que l'on pouvait dire, c'était bien qu'Ellianne s'amusait, même si ses motifs d'amusement n'étaient malheureusement pas du goût de tous, visiblement... enfin, on ne pouvait pas plaire à tout le monde dans tout ce qu'on faisait, c'était la vie ça !

    « Sorcellerie hérétique et dégénérée.. Cela va tellement bien à Carpophorus... »


    La blondinette lui tira la langue, l'air de dire « nananère »... non mais, c'était lui l'hérétique d'abord, elle, elle était une gentille prêtresse toute souriante et toute gentille de la vie et tout, c'était pas pareil quand même ! Enfin, bientôt il fit moins le fier, quand sous ses éclats de rire il se mit à danser.

    « Je ne suis pas certain d'apprécier cette plaisanterie... »

    Hé ben il avait tord, parce que c'était rudement drôle quand même. En riant toujours, Ellianne continuait de battre la mesure des mains, s'adaptant plus ou moins à sa façon de danser. Pas à dire, elle ne regrettait même pas une toute petite seconde son idée avec les potions, parce que s'était tout simplement hilarant, en tous cas de son point de vue !

    « Quand vous aurez fini de glousser comme un dindon Firmien, Carpophorus, j'apprécierai que vous mettiez fin à ce ridicu... »

    Roh il y connaissait rien, elle gloussait pas comme un dindon, ni même comme Firmin, même si elle se demandait bien qui ça pouvait être. Elle lui tira donc la langue une fois encore... avant de le voir prendre Elaine-Choutte pour cavalière et de rire encore une fois de plus belle, adorant décidément la tournure que tout cela prenait.

    « Saleté de magie ! Carpophorus, vous allez arrêter ça !? »

    Même si elle avait pu, sur le coup, elle ne l'aurait pas fait, rien que pour lui faire les pieds à insulter la magie. Naméo, la magie c'était super cro bien de la vie et tout et tout, fallait pas dire que c'était une saleté ou une autre bêtise du genre quoi, y avait des choses qu'on devait respecter dans la vie !

    « Non que je déteste danser avec vous, vraiment, mais là je craint de commencer à perdre un peu mon sans froid si cette chose ne se décide pas à y mettre fin dans les plus brefs délais... »

    Si Elaine-Choutte était affectée par le sourire et le ton du tueur, ce n'était absolument pas le cas d'Ellianne, qui continuait son petit manège en les regardant danser, ravie du spectacle qu'elle avait créé. Forcément, le sourire de Varig était peut-être intimidant pour un humain normal, mais elle n'était pas normale... et puis pas humaine, non plus.

    « Et personne n'a intérêt à ce que je perde mon sans froid, veuillez me croire. »


    Décidément, s'il n'y avait eut que les menaces à deux penas de Varig, Ellianne se serait depuis longtemps mise à bailler, si pas complètement endormie. Heureusement, il y avait le spectacle créé par sa potion... bientôt rejointe par le philtre d'Elaine-Choutte, quand elle prit la parole.

    « Pardon, ce n'était pas- »

    Pour le coup, elle ne savait pas pourquoi son amie toute mignonne voulait s'excuser, mais quoi que ce soit elle éclata une nouvelle fois de rire devant l'accent incroyable qu'elle avait prit, en pleurant tant tous les effets comiques conjugués la faisaient rire, pour le coup.

    « Du calme, l'effet va passer. Et Elli peut sûrement faire quelque chose... aha...hahaha ~ »

    Visiblement, tous les deux, le tueur comme la choupinette, semblaient persuadés qu'elle pouvait arrêter les effets des potions aussi facilement qu'elle les avait fait commencer... malheureusement, ils allaient vite déchanter... tient, une potion de chant ça aurait été parfait pour compléter la scène, dommage qu'elle n'en ait pas eut sous la main !

    « Elli, ça va durer longtemps ? »

    Ah, enfin une question sensé ! Pour le coup, Ellianne prit la peine d'y réfléchir au lieu de rire – enfin, elle gloussa quand même un peu, pas encore habituée à l'accent de son amie – consultant le savoir de Lilith, et répondant après quelques instants en souriant.

    « Alooooooooooors dans ton cas ça va durer une journée ma pitite choupinette ♥ Et pour monsieur le tueur ronchon qui n'a pas d'humour, ça devrait durer quelques heures, puis commencer à s'estomper peu à peu et revenir par spasme le temps que tout passe... mwahahah j'aurais trop envie de voir ça le spasme de danse au beau milieu de son numéros de ténébreux à l'imperméable et aux lunettes mais sans l'option pédophile ! Mwahahah ! »

    Et voilà, c'était reparti pour un monstrueux éclat de rire, alors que la blondinette imaginait la scène dans sa petite tête. Décidément, cette rencontre, qui avait commencé sous des auspices plutôt défavorables, l'aurait fait rire comme aucune depuis un bon moment.

    « Alala... Sinon, contrairement à ce que vous semblez penser je n'ai aucuuuuuuuuun moyen de vous guérir désolé ♥ Le seul moyen de soigner les effets d'un philtre ou d'une potion de sorcière, c'est de prendre le remède correspondant, ou alors un remède universel, ça marche aussi ♥ Malheureusement... ou heureusement, en fait, y en avait pas là où j'ai trouvé les potions, mais l'échoppe de Fortuna est pas très loin, je crois que c'est seulement un petit millier de penas pour contrer les effets, c'pas grand chose... et sinon suffit d'attendre ♥ »

    Décidément, l'ancienne Teremundo Numéros Trois ne semblait pas très impressionnée par le petit numéros du tueur, vu ses réponses, son ton joyeux voir gentiment moqueur par moment et sa façon de remuer joyeusement au rythme d'une musique imaginaire.

    « Et sinon Vava-Chou-le-méchant-tueur, je te signalerai deux choses ♥ D'abord je suis une prêtresse, alors ceytoua l'hérétique ♥ Ensuite j'ai déjà mangé en tête à tête avec le Ras, et quand il souriait parce qu'on lui passait le bras gauche il avait un sourire plus effrayant que toua quand tu fais des efforts ♥ Et c'est même pas le sourire le plus impressionnant que j'ai vu ♥ Et enfin, troisième point bonus parce que j'suis cro généreuse et cro bien de la vie, même sur le ton du psychopathe, tu fais légèrement pitié quand on a été dans le laboratoire du Docteur K-Sama en personne, lui c'était beaucoup plus réussi de la vie, alors te fatigue pas ♥ Continue de danser plutôt, t'es plus doué pour les représentations comiques que pour les scènes d'horreurs ♥ »

    Sur quoi elle lui tira de nouveau la langue, avant d'éclater de rire une fois encore, se fichant clairement de lui, cette fois... comme quoi c'était particulièrement difficile de faire peur à Ellianne, sachant qu'aucun des événements sus-cité ne l'avait vraiment terrifiée en lui-même. Ah, ça faisait longtemps qu'elle s'était pas aussi bien amusé, pas à dire, même si elle avait dû payer les potions au prix fort au lieu de les trouver dans une caisse elle n'aurait pas regretté son geste, c'était sûr.

    « Aaaaaah ceyencore plus marrant que quand j'avais réussi à retourner Ovnus contre toi l'autre fois, mwahahaha ♥ J'me demande ce que ce sera à notre prochaine rencontre, si on se marre de plus en plus à chaque fois ♥ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   Mar 12 Fév - 14:26

Quand Elaine avait parlé d'annuler le sortilège, Varig avait eu l'espoir qu'Ellianne accéderait rapidement à sa demande. Se sentir à ce point ridicule n'était pas agréable mais se sentir sans défense était presque effrayant. Heureusement que l'ex-Teremundo n'avait pas l'intention de le tuer... Du moins pour le moment. Difficile de savoir.

Alors qu'il tournait toujours avec Elaine au rythme d'une inaudible musique, le tueur vit du coin de l'oeil la responsable de leurs malheurs réfléchir.
Au bout d'une bonne minute, elle lança.

-Alooooooooooors dans ton cas ça va durer une journée ma pitite choupinette ♥ Et pour monsieur le tueur ronchon qui n'a pas d'humour, ça devrait durer quelques heures, puis commencer à s'estomper peu à peu et revenir par spasme le temps que tout passe...

Varig fronça un peu plus les sourcils derrières ses lunettes, et pendant une demi seconde, son visage n'exprima que de la haine pure.
Pas gênée, la Teremundo éclata de rire alors que le tueur fermait les yeux et inspirait pour se calmer.

-Mwahahah j'aurais trop envie de voir ça le spasme de danse au beau milieu de son numéros de ténébreux à l'imperméable et aux lunettes mais sans l'option pédophile ! Mwahahah !

Ellianne repartit dans un grand éclat de rire, et les yeux du tueur restèrent clos tandis que ses lèvres articulaient silencieusement:

"Pas autant que moi ta tête empalée sur une pique pourriture dégénérée."

L'éclat de rire se calma un peu, et Ellianne reprit:

-Alala... Sinon, contrairement à ce que vous semblez penser je n'ai aucuuuuuuuuun moyen de vous guérir désolé ♥ Le seul moyen de soigner les effets d'un philtre ou d'une potion de sorcière, c'est de prendre le remède correspondant, ou alors un remède universel, ça marche aussi ♥ Malheureusement... ou heureusement, en fait, y en avait pas là où j'ai trouvé les potions, mais l'échoppe de Fortuna est pas très loin, je crois que c'est seulement un petit millier de penas pour contrer les effets, c'pas grand chose... et sinon suffit d'attendre ♥

Varig grimaça encore un peu plus.

-Super idée. "Salut on vient de piller votre dépôt et on a bidouillé des potions pas nettes, vous pouvez nous aider?" La dernière fois que j'ai sauvé les miches d'une sorcière hérétique en ton genre elle a failli me faire griller et tout pulvérisé sur plusieurs kilomètres à coups d'éclairs. Sans parler de notre rencontre où tu as essayé de me massacrer tout le long sans raison... Franchement je préfère danser.

La ton était sarcastique et le vocabulaire du tueur se dégradait, montrant qu'il commençait à récupérer un peu de son sang froid. Malheureusement les sarcasmes perdent beaucoup en efficacité quand celui qui les lance est en train de danser une valse sans musique... Ce que ne manqua pas de faire remarquer Ellianne avec sa bonne humeur habituelle.

-Et sinon Vava-Chou-le-méchant-tueur, je te signalerai deux choses ♥ D'abord je suis une prêtresse, alors ceytoua l'hérétique ♥ Ensuite j'ai déjà mangé en tête à tête avec le Ras, et quand il souriait parce qu'on lui passait le bras gauche il avait un sourire plus effrayant que toua quand tu fais des efforts ♥ Et c'est même pas le sourire le plus impressionnant que j'ai vu ♥ Et enfin, troisième point bonus parce que j'suis cro généreuse et cro bien de la vie, même sur le ton du psychopathe, tu fais légèrement pitié quand on a été dans le laboratoire du Docteur K-Sama en personne, lui c'était beaucoup plus réussi de la vie, alors te fatigue pas ♥ Continue de danser plutôt, t'es plus doué pour les représentations comiques que pour les scènes d'horreurs ♥ Aaaaaah ceyencore plus marrant que quand j'avais réussi à retourner Ovnus contre toi l'autre fois, mwahahaha ♥ J'me demande ce que ce sera à notre prochaine rencontre, si on se marre de plus en plus à chaque fois ♥

Jugeant prudent de ne pas abuser de ses bonnes dispositions, le tueur ne répliqua pas, soudain pensif. Décidément cette idiote païenne était étonnante. Prêtresse... Donc impériale? Et elle parlait du docteur K... Deux excellentes informations qu'il s'empresserait de vérifier.
Tant qu'à être ridicule, autant que ça serve à quelque chose.
Son visage repris son expression habituelle en quelques secondes, et un fin sourire se dessina sur ses lèvres.

-Moi qui ai toujours regretté de ne pas avoir appris à danser, lâcha-t-il dans un retournement spectaculaire. Finalement je devrais peut être te remercier en fin de compte. Qu'est ce que tu en pense Elaine?

L'accent d'Elaine avait l'air d'amuser Ellianne, et il comptait bien s'en servir.
Son corps sembla s'adapter à son humeur puisque le rythme de la danse devint plus rapide, plus joyeux.

-Alors comme ça, ajouta-t-il quelques secondes plus tard, t'es devenue prêtresse et chimère? T'as fait de la route depuis notre dernière rencontre... Ça fait un bail non?

Difficile de savoir où le tortueux assassin voulait en venir... Et plus difficile encore de savoir comment Ellianne allait réagir à cette subite cordialité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme le reflet d'une ombre [PV Elaine/Ellianne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sur cette terre, comme l'ombre nous passons. Sortis de la poussière, nous y retournerons. PV Louvly
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Le reflet du passé [Terminé]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Montagne aux temples-
Sauter vers: