AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)   Ven 6 Juil - 1:02



" Non... Sérieusement, je veux pas faire ça. Non... j'vous jure je veux pas faire ça... Vraiment pas... C'est... c'est haut, et quand c'est haut, c'est haut, et quand c'est haut j'ai le vertige et quand j'ai le vertige c'est haut et...

- ta gueule et saute ! Yuri à toi

- Oui m'dame

- Ch'ui un monsieur, pauvre con"


Et je sautais dans le vide depuis un avion, sous moi se trouvait la jungle Archivant, un belle petite chute, sans armes, sans vivres, la grande joie... Avec les hirondelles et tout. Comment j'en étais arrivé là ? Et bien pour savoir ça, il fallait en revenir quelques jours en arrière alors que j'étais dans mon petit bureau au marché de Phil...

---------------------------- J - 5 Marché de Phil ---------------------------

Je me tenais dans mon bureau improvisé, comme à l'accoutumé les choses étaient assez calmes et allaient de bon train, enfin presque. Des rapports inquiétants tombaient de plus en plus souvent dans nos oreilles, à nous autres mercenaires. De nombreux d'entre nous disparaissaient durant leurs boulots et ne revenaient jamais. Le point commun avec tous ces bons monsieur c'est qu'ils étaient assez réputés. Seto ne bougeait bien sûr pas, il n'y avait pas de grosse prime sur ce travail, alors il n'allait surement pas se déplacer. Cependant, une femme entrait dans mon bureau, une femme de mercenaire... Elle venait me parler de cette affaire visiblement.

Après une longue discutions, j'acceptais de prendre son travail. Il était difficile de se faire une idée précise du lieux où tout ceci se déroulait. Aussi n'avais-je finalement pas le choix.. Il me fallait me renseigner auprès des bons gens du marché. Soupirant j'allais donc farfouiller du côté des bars et tavernes préférés des mercenaire. Ont sentait que l'ambiance était tendue... Un homme élevait le ton en me voyant

" Hey Yu' ça fait un bail, je te préviens je fais plus crédit !

- Pas de soucis boss, je viens pas consommer.

- Alors dégage ! raclure !

- Oui promis mais...Avant ça... J'aurais des petites choses à te demander.

- Toujours la même avec ces mercenaire grumpf ! Ca picole pas ! Mais ça tchatche pire qu'une gonzesse !"

Je lui expliquais un peu les choses afin d'en savoir plus sur tout ça... Faisant en sorte que les oreilles indiscrètes sachent ce que je cherchais, après tout si je pouvais attirer des indices humains, c'était bien aussi. Je marchais donc vers chez moi et ce que j'attendais arrivait bien rapidement... Un homme portant une sorte de bure ressemblant à la mienne, en plus menaçant. Il approchait de moi avec un air menaçant. Je lâchais alors en riant

" Toi tu viens de regarder Gaea Wars, la revanche de K

- ...

- Okay, le bon vieux sith qui s'est fait couper la langue par le seigneur K... Okay okay, j'ai compris... Approche"

Je ne savais pas ce que voulait l'homme mais ce qui était sûr c'est que ce n'était pas amical. Mon expression, je saisissais sa gorge avec mon pouvoir, donc sans le toucher, avant de l'envoyer sur la gauche, contre un mur. Il s'y écrasait lourdement mais revenait bien rapidement vers moi, portant un revers horizontal au niveau de ma gorge, il visait des points mortels... C'était visiblement un assassin. J'évitais le coup, reculant et me retrouvant dos à un mur alors qu'il reportait un second coup similaire. Souriant, je faisais apparaitre un pieux d'argent depuis le mur, brisant sa lame et son flanc... Puis je le propulsait vers le mur voisin avant de l'étrangler avec mon pouvoir, le tenant par-dessus le dol, jusqu'à ce qu'il meurt... Je le laissais ensuite tomber au sol avant de retirer sa capuche.

" LE PUTAIN DE BOULANGER ! Le boulanger a tenté de me tuer... Où va le monde sérieux.. Hm c'est quoi ça"

Il avait une note sur lui, je la lisais. Elle n'avait pas de signature mais parlais d'une histoire d’arène... Que les dignes et forts allaient combattre pour une grande récompense... Et que les faibles mourraient dans la souffrance. Ils se prenaient vraiment pour des mec de Gaea Wars ma parole. Rangeant le bout de papier, je volais la toge du boulanger Sith laissant mes collègue s'occuper du ménage. Pour moi, il était temps de s'en mêler... Le mari de ma cliente était en danger... S'il n'était déjà pas trop tard. Enfilant ma capuche je pestais contre ces fan de Jedi, me tournant je disais finalement en partant.

" Que la force soit avec toi, Marché de Phil.

- Il dit que ça le fait chier mais il est totalement dedans hein...

- Carrément.. Je me demande s'il va pas faire des conneries

- Si surement... Comme d'hab. Bon... Avec tout ça je vais me méfier de mon charcutier maintenant"


A suivre....

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)   Ven 6 Juil - 13:44

Le n'avais pas vraiment beaucoup de pistes à cet instant.. Alors prit d'une idée plus ou moins folle, je décidais d'aller fouiller chez lui voir si je pouvais trouver de nouveaux indices, tant qu'à faire cela ne pouvait pas faire de mal. Et puis au pire quoi ? Je tomberai sur des pains d'épices de combat. Bref, je toquais à la porte avant de me souvenir que le boulanger qui n'était en fait pas un boulanger était mort. Sa maison étant vite je me gênais pas d'y entrer. Le boutique du bas était comme à l'accoutumé rangée, accueillante et une odeur de pain flottait dans l'air, mais ce qui m'intéressait c'était l'étage du dessus. Je m'y rendais donc rapidement et je commençais à farfouiller.

Je ne trouvais pas grand chose d'intéressant finalement, je décidais donc de repartir, mais c'était sans compter sur le fait que mon chier fit légèrement se soulever le tapis, ce qui eu pour effet de me faire me prendre les peds dedans... Je ma rattrapais à une commode, mais avec ma force je la faisais tomber à l'étage d'en dessous en la faisant passer par dessus un embarde. Oups. Grand classique quand tu nous tiens, il y avait une porte dérobée tirant la langue content de ma victoire pas faite exprès, j'entrais dans un pièce qui était un mix de grenier et de remise. Il y avait des armes partout, ce boulanger était un vrai terroriste ma parole. J'ouvrais un tiroir et prenais un livre avant d'entendre un *bip*


" Bip ? C'est toi le chiens.
- Whaou... *hoche la tête négativement*
- Oh putain....."


Et oui, un compte à rebours et surement une bombe aussi. J'attrapais mon chien et courais comme un grand dératé vers la couloir puis la fenêtre que je traversais d'un saut... Puis ce fut l'explosion. Le souffle m'envoyais m'encastrer dans une maison voisine, je traversais le toit puis m'écrasais lourdement sur une table, démontant la sono au passage et coupant donc la musique d'amour super forte qui avait pour but de couvrir un couple qui était en plein ébat sur le canapé devant moi. Me redressant doucement encore sonné je leurs lançais.

" Vous dérangez pas pour moi... Vraiment continuez."

Je me relevais en regardant avant tout si mon chien allait bien ce qui semblait être le cas... Puis si le livre qui m'avait valu ce saut était intact. Finalement je regardais si j'étais entier avec de sourire d'être en bon état. Je saluais les deux personnes avant de commencer à partir, puis je revenais en marche arrière en pointant l'homme du doigts avant de dire avec un ton un peu con.

" Ah et... Vous devriez changer de position votre engin est trop petit pour faire quoi que ce soit dans cette position, conseil de connaisseur"

Déclenchant le fou rire de la dame, la gêne de l'homme, je quittais finalement le demeure en ouvrant le livre. Il s'agissait du journal du boulanger... Sérieux un boulanger qui tient un journal.... Enfin bref, il parlait de choses Ô combien intéressantes, comme le goût des baguettes, l'amour dans un croiscant, le chocolat dans un pain au chocolat... Le sang qu'il répandait en tuant comme un barbare, la farine blanche et----- HEIN ! Je relisais le livre encore plus doucement, ce con plaçait des meurtres entre le pain et la farine ? Il était encore plus dingue que je le croyais. En tout cas je lisais vite une partie qui m'intéressait, à voix haute.

" 'Hier j'ai rencontré un homme étrange... Masqué et vêtu d'un sorte de bure armure en composite, il m'a dit qu'il savait tout sur moi.. Y compris les choses sombres que je cachais. Il m'a dit que si je participais à une sorte de combat d’arène après qualification, et que je gagnais, il ferait de moi un homme riche et conserverait mon secret... Ma première cible est un autre mercenaire ici, au marché, j'ai de la chance ça va être du gâteau' "

Je restais assez perplexe, je savais pourquoi un boulanger avait tenté de me tuer, mais je n'avançais pas vraiment, puisque je n'avais toujours pas de pistes rentables, à part cet homme en bure armure... Il fallait que je le trouve si je voulais continuer tout ceci. Soupirant je jetais le livre dans les flammes qui rongeaient la maison du boulanger pas si boulanger mais boulanger quand même, avant de me mettre à l'esprit l'idée de trouver cet homme et pour des renseignements.... Il fallait que j'aille voir mon ami tavernier ! Ou Seto, mais Seto c'était trop cher, le tavernier était mieux. Arrivant chez le tavernier je le saluais

" Encorrrre toi ! Rrrrah mais dégages !

- Rooooh toute suite ! Allez j'ai encore des petites choses à te demander.

- NAN !

- Mais.... Si ?

- COMMANDE UNE BIÈRE SINON JE TE DIS RIEN ! RACLURE !!

- ?!.... Bon bah... une vodka alors"


Je soupirais buvant mon verre, les quelques personnes intéressée par cette histoire s'étaient réunies autours de moi alors que nous échangions des informations, ils semblaient assez intrigués par cette histoire. Finalement l'un d'entre eux disait qu'il avait rendez-vous avec l'homme un bure, grand coup de chance... Il nous disait qu'il avait rendez-vous dans le canyon à l'ouest du marché..... Je pleurais intérieurement, comme si il ne faisait pas assez chaud ici... Soupirant, nous nous décidions de partir pour le canyon mais seulement après une bonne soirée de tournée et une bonne nuit de sommeil, me souvenant mélancoliquement de mes années commandos, je m'amusais la nuit durant... Car au réveil, ce serait à présent une bataille à mener qui allait me régir..

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)   Ven 6 Juil - 18:22

----------------------- J-4, non loin du canyon ------------------------

Notre petit groupe acidulé tirait la gueule et pou cause... La plupart d'entre nous avions la gueule de bois. J'étais épargné par ça l'alcool n'ayant pas vraiment d'effet sur moi, comme les drogues, du fait de mon coeur un peu spécial. Bref, nous avions plus l'air d'une bande de potes sortant de boites que de mercenaires.... Enfin en oubliant les armes et les tenues je veux dire. Bref, nous marchions le longs des flancs praticables du canyon sans savoir ce qui pouvait bien nous attendre, cet homme en bure composite était pour le moins étrange, mais ce n'était pas le genre de chose auxquels je n'étais pas habitué en fin de compte, les gens étranges s’enchaînaient dans ma vie depuis Ovuns...

Cela faisait déjà quelques heures que nous marchions et il faisait chaud, très chaud, trop chaud. Comme d'habitude, je suais comme un saucisson au soleil, mes amis n'étaient pas dans un meilleurs état que moi, les autres mercenaires que je connaissais pas non plus. Visiblement, le soleil devait faire un trollface dans son coin de l'espace. Quoi qu'il en soit tout se passait pour le mieux mais quelques chose semblait trop calme, même si c'était un canyon il n'y avait rien, pas d'insectes, pas d'animaux volants ou pas... Je plissais les yeux, un mauvais pressentiment m'éreintait.... Et rapidement il se concrétisait, puisque de nombreuses goules arrivaient, sortant de divers fentes dans les murs.


" Et merde ! C'est toujours pareil, dés qu'on a un boulot simple, faut qu'il y ait des goules !

- Si t'as le temps de te plaindre, alors ta gueule et tires !

- Oui m'dame !

- Mam'zelle ! je suis pas une madame ! *tire vers lui*

- Woooooh ohohoho... Pardooon"


Et elle tirait vraiment vers moi la blondasse, bref, les coups de feu fusaient, l'acier chantait et moi.... Bah je faisais pas de bruit, c'est l'utilité du pouvoir de la force, m'voyez. Une goule s'approchait du groupe, je l'attrapais avec mes arts et je l'envoyais dans un mur, puis dans un autre, puis je la balançais dans le vide en riant. Cependant je tirais un tête étrange, ces monstres étaient de plus en plus nombreux... Les sourcils froncés je voyais au loin un petite lueur bleutée qui était de plus en plus grosse et... Oh merde... Oui je me disais ça sur le coup puisque c'était une salve d'éclair qui se ruait sur nous. Je faisais apparaître un mur d'argent aussi rapidement que possible, stoppant l'attaque...

Bien sûr, j'avais combattu des teremundo très longtemps alors je savais que des goules ça balançait pas d'éclairs, en principe. Si leurs mettait une Lucia aux fesses ou un générateur dans l'fion j'dis pas mais là... Rapidement un silhouette se faisait voir, l'homme en bure, visiblement il avait un temps d'avance sur nous le couillons. Quoi qu'il en soit il semblait maîtriser un art élémentaire si on s'en référait aux éclairs qu'il nous avait lancé. Soupirant, je faisais apparaître une dizaine d'armures pour combattre les goules et décidais de m'occuper de fou de la dynamo. Approchant, je créais un javelot d'argent que je lui lançais avec mon art spécial mais il évitait d'un bond sur le côté, bon déjà il était visiblement pas lent... Trop génial. Vu qu'il maniait la foudre, je ne faisais apparaître ni mon bouclier, ni ma lance, trop dangereux.


" On dirait que les rats ne se déplacent jamais seuls gniahahaha
- T'as une voix de... de.... souris ayant sniffée de l'helium alors ta gueule."


Sans attendre j'envoyais des particules d'argent vers lui, érodant son épaule dans un bruit de déchirement de chair, il poussa un râle avant de tendre deux doigts vers moi, une petite lueur bleue apparaissait au bout et je comprenais que j'étais dans la mouise n'ayant pas d'autre solutions, je me jetais dans le ravin en affichant une moue boudeuse... Je faisais un peu trop de chutes libres ces temps-ci. Soupirant je créais des chaînes les envoyant vers le bon monsieur. Attrapant son bras en faisant un rire de renard farceur, je le traînais avec moi dans le vide.

Il ne semblait pas content puisqu'il faisait passer des éclairs le long des chaînes... Mais je pouvais faire ce que je voulais de l'argent, alors je coupais les chaînes pour qu'il ait l'air bien con, je l'attrapais avec mes pouvoir et le tirais vers le sol, me retrouvant donc au-dessus de lui dans cette chute libre. Je mettais une main en arrière et envoyais une onde, l'aidant à atterrir plus vite avant de m'enrober d'un bouclier d'acier... Puis de m'écraser à mon tour. Je quittais mon cocon d'acier avant de tilter qu'il n'y avait plus le moindre coup de feu... Je sortais mes jumelles avant de regarder vers la zone de combat... Des hommes étrange en armures semblables à celles de la Blitzness, mais en blanches, se tenaient autours des mercenaires.


" Et merde... Même Enuma est avec eux... J'espère qu'il pourra m'aider à les retrouver."

Je soupirais longuement, commençant doucement à escalader, il ne fallait pas que je me fasse prendre aussi où tout serait inutile... Après plusieurs longues minutes, voir des heures, j'arrivais là où j'étais avant de tomber...Je voyais de nombreux cadavres de mercenaires, seulement des gens que je connaissais de vu. Serrant les dents je sortais mon téléphone et demandais à l'aubergiste d'envoyer quelqu'un aux coordonnées GPS... Puis finalement je me tournais... Constatant plein de petites boulette de crotte, laissées par Enuma sans doute. Je me pliais de rire des larmes perlant dans mes yeux.

" Ce chien est vraiment trop con... Courage petite boule de poil, j'arrive.. Oh une boulette écrasé, je plains le mec qui a marché dedans.."

Laissant les cadavres derrière moi en leur promettant vengeance, je partais à la poursuite de mon chien, des survivants et de nos ennemis.. Cette histoire devenait de moins en moins clair... Clairement.

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)   Sam 7 Juil - 21:09

Je suivais la piste d'Enuma depuis quelques temps à présent, ses .... crottes... m'avaient fait quitter le canyon pour les dunes ardentes du désert. Comme s'il na faisait déjà pas assez chaud. Qui plus est, le sable recouvrait les boulettes et je n'avais finalement plus que mon instinct pour me guider. Des gus en armures blanches, dans le déserts, ça devait briller, en principe... Il ne me restait donc que la bonne vieille solution de facilité facile et clichée, monter au sommet d'une bonne grosse dune. Je lançais mon regard vers l'horizon, ou du moins j'essayais, afin de repérer quelque chose.

" Du sable... Encore du sable... Du sable.... Du sable sombre qui avance vers moi, du sable... du... ET MEEEEERDEUH"

Oui, du sable foncé qui avançait avec vitesse, c'était une belle tempête de sable qui approchait... Comme quoi ma chance légendaire ne m'avait pas quittée. Inutile d'espérer avancer dans les dunes dans de telles conditions, il ne me restait plus que l'option de trouver un abris. De notoriété, tous savaient que de nombreuses ruines se trouvaient entre les grains de sables infinis du désert et pour le coup j'avais plutôt intérêt de trouver vite, où j'allais devenir un mister freezz, mais sans freeze, ni mister d'ailleurs. Bref, je sortais mes jumelle cherchant une forme qui laissait présager la présence d'une ruine....

Seul un petit rocher avec un symbole étrange y faisait penser... Juste devant la tempête. Je tirais une tête digne d'un troll avant de courir vers lesdites ruines, je n'avais pas de temps à perdre et... Les hommes ennemis s'étaient surement réfugiés aussi, avec cette tempête, alors avec de la chance... Enfin je ne comptais pas trop dessus non plus, ça restait assez rare que la chance me sourit.... Et pourtant, lorsque enfin mes jumelles pouvaient me faire voir clairement les ruines, j’apercevais un homme en blanc.


" Un coup de chance ? Okay, maintenant c'est sûr, il va m'arriver une grosse merde dans les minutes qui viennent... Et elle va pas sortir du petit cul de poule de Enuma..."

Je soupirais en me frottant l'arrière du crâne par-dessus ma capuche, les choses ne semblaient pas partis pour s'arranger de si tôt. J'attendais que la tempête souffle sur moi, cela faisait longtemps que j'avais pas joué les commandos... Une fois que la tempête me couvrait bien, sans parler d'à quel point il est agréable de manger du sable, j'avançais vers les ruines, doucement. L'avantage des armures blanches, c'est qu'elles se repéraient facilement, ainsi j'approchais doucement d'un homme et lui attrapais la gorge avec mon pouvoir avant de le tirer vers moi en souriant doucement... Une fois mort, je lui retirais son uniforme pour l'enfiler.

" Et le loup se couvrit de farine pour entrer dans la bergerie héhé ~ "

Fier de ma bêtises, je pénétrais dans les ruines, mettant un foulard devant ma bouche pour justifier un possible changement de voix. Ça faisait un sacré paquet de temps que je n'avais pas mit une armure de ce genre, ça me rappelait des souvenirs, enfin je n'avais pas le temps de m'égarer dans mes songes puisque bien rapidement je voyais quelques hommes qui parlaient, j'approchais d'eux, les écoutants:

" Et là... Je prend la fille par les nattes et je cri ' HUUUUDADAAAAA ! ' En claquant ses nattes comme...

- Oh, Gwouda t'es revenu. Alors comment ça se passe dehors ?

- *tousse et prend une voix abimées* Du sable, du sable, du sable et des kektuks... Et uen femme à poil sur les dunes aussi.

- Sérieux ?! Faut qu'on voit ça !"


Et les deux couillons partaient vraiment voir... Je restais perplexe, une goutte de sueur perlant sur la joue, finalement je constatais rapidement qu'il y avait un caisse de bouteilles de vodka, vides... Aaaaaaah bah toute suite ça devenait plus logique. Riant doucement je continuait à m'enfoncer dans les ruines... Arrivant devant ce qui semblait être une cage montée sur roue, improvisée. J'y voyais la blondasse de tantôt avec un autre mec dans un sale état et Enuma. Souriant je retirais mon casque hurlant comme un singe en rut

Je pointais alors mon fusil vers un ennemi et le criblait de balles avant d'approcher de la cage et de tendre le fusil à la blondasse puis j'écartais les barreaux en faisant un clin d'oeil, il était temps de se casser de là... Où du moins de sécuriser les ruines, minimum syndical puisque la tempête soufflait toujours dehors. Je ne m'en faisais pas trop pour les collégues, ils savaient utiliser des armes, je m'inquiétais plus pour ceux qui n'était pas là. Ainsi, nous repartions, arrivant dans la salle précédente où se trouvaient les deux hommes de tantôt... Qui furent vite neutralisé par mes alliés... Ainsi nous avions sécurisé cet avant post, mais il était temps de discuter.


" Yuri ! ....

- Si tu veux me remercier fais le plus tard. Dis moi plutôt ce qui est arrivé aux autres.

- Je ne sais pas... Ces gars les ont trainés autre parts, ils m'ont laissés là pour s'amuser plus tard.. Et Guizmo, c'est parcequ'il s'est foulé la jambe visiblement...

- Je vois, je suis pas plus avançé alors

- Whouaf !

- Mais... J'ai entendu leur chef dire qu'ils partaient vers le sud...

- Le sud ? me dites pas que.... Oh non....

- Yuri ?

- Ces cons vont a Nabrest, à tous les coups.... Et bien me voilà partie à leur poursuite, merci blondasse, prends Guizmo et repartez à Phil."


Finalement, profitant de l’ambiance et de l'avantage du sauveteur je la posais sur une table, un air taquin et séducteur au visage... Je ne dirais pas ce qu'il s'est passé cette nuit là. Cependant uen fois le matin arrivé, il était temps pour moi de partir vers le sud à mon tour, Nabrest... Je n'aimais pas cette ville, mais si des enfoirés allaient quelque part, avec des otages, c'était surement là... Ou dans la crypte, mais la crypte me semblait peu envisageable. Soupirant, je prenais la route, une fois encore, avec mon fidèle Enuma...

" Whouaf whouuuuu ! *semble offusqué*

- Quoi ? C'est aps maf aute si on trouve pas des jolie femelle chien dans l'désert ! t'as qu'à te faire un Vulpes

- GRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR Wouarf !!!

- Oui bon je sais, je sais, je pensais à quelqu'un d'autre pendant cette nuit.

- Whouaf ! *prend une pause fiere*

- Et, bien joué, petit poussé merdeux"


C'est dans le rire que je continuais mon périple...

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)   Dim 8 Juil - 16:26

--------------------------------- J-2, Nabrest --------------------------------

Le voyage dans le désert avait été long et assez éprouvant aussi je dois dire. Mais finalement la ville Ô combien agréable de Nabrest se faisait voir devant moi. Je n'étais pas vraiment très ravis de revenir ici après tout ce temps, je n'aimais vraiment pas ces lieux, mais je n'avais pas le choix pour aider mes potes, et je savais parfaitement qui je pouvais aller voir pour me lancer dans ma quête.... Angelot, un vieux pote chef d'un famille assez calme mais respectée. Si je voulais avancer quelques part, c'était vers lui que je devais me tourner. Mais les rumeurs que j'entendais étaient inquiétantes, visiblement il y avait eu du grabuge du côté de Nabrest...

Je soupirais me disant que ça me poursuivait visiblement. Apparemment un crétins aux cheveux bleus était venu jouer au épéistes ici et avait foutu un boxons pas possible. Et bien au moins on s'occuperait pas du retour un bon vieux couillon en capuche. Je ne perdais pas plus de temps à me renseigner et me dirigeait vers le club très... hot... qu'affectionnait le fils d'Angelot. Ainsi j'y entrais après une fouille minutieuse, arrivant vers lui qui semblait content de me voir après tout ce temps.

" Yuri vieille branche ! Pour une surprise, t'as décidé d'arrêter de jouer les fantômes ?
- Fermes-là sale blond, et c'est quoi ce cache-oeil ? Tu te mets à la piraterie ?"


Je m'asseyais près de lui regardant des filles peu vêtues se dandiner. Il m'expliquait ce qu'il s'était passé ici il y a peu, l'histoire avec le dissident, l'épéiste et un groupe étrange avec des armures ressemblant à celles de la Blitzness mais dans d'autre colories, voilà qui m'intéressait un peu plus, puisque c'était eux que je voulais trouver en venant ici. Ainsi la conversation continuait de longues minutes afin d'en savoir plus sur ces gus. C'était assez compliqué, ces couillons se trouvaient un peu partout entre les zone habité et les zones interdites où les gens disparaissaient, dans les sous-sol. Je réfléchissait alors que deux dames nues venaient se frotter à moi.

" Toujours aussi populaire.
- Toi de même, même si toi c'est grâce au pognon
- Connard.
- Raclure blonde. "


Nous rions de bon ton et j'avais mes infos, je savais vers où chercher, je connaissais une boutique louche où on m'avait parlé d'un trappe il a quelques temps en arrière. Je laissais mon pote avec ces jeune fille en lui faisant un clin d'oeil, il était temps pour moi de m'occuper de quelque chose de plus important... Non pas que j'aimais pas revoir de vieux amis, mais la pour le coup je me devais de sauver mes autres potes. Je fonçais donc dans le quartier marchand non sans une certaine flemme. Comme je disais plus tôt, je n'aimais vraiment pas Nabrest... D'autant que le marchand était connu pour être un vrai chieur. Chance pour moi, il était occupé... Je me glissais discrètement chez lui et arrivais devant la trappe que j'empruntais rapidement sans hésitations.

" Encore des sous-terrains, j'arrête pas ces temps-ci dis moi"

Je soupirais avançant doucement, c'était un sous-terrain tout con, plus un tunnel qui devait surement être relié à quelques choses... Après une longue marche, le tunnel me faisait sortir dans une cave où j’apercevais un caméra, on dirait que c'était le jackpot. Je voyais finalement un rat crevé, que je déplaçais avec mon pouvoir de la force pour obstruer la caméra et pour passer cette première sécurité, allant me mettre en bas d'escaliers entendant des conversations... Visiblement j'étais au bon endroit, souriant, je me préparais car ça allait bien swinguer...



Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)   Lun 9 Juil - 1:37

Il était temps d'aller taper des méchants, je ne savais pas combien ils étaient là-haut, mais je savais que je devais les éliminer, rien de plus, rien de moins. Souriant je fonçais vers l'étage défonçant la porte avec une impulsion de force... Ce qui envoyait le pauvre fou dernière la porte s'encastrer dans une mur. Mais je m'étais un peu mit dans la mouise, puisque rapidement, neuf tireurs m'avaient en joug. Je faisais apparaitre un mur en argent sur lequel les balles s’arrêtaient je soupirais avant de voir deux personne arriver épée en main vers moi. Génial des épéistes... Le premier arrivait trop rapidement je me dérobais comme je pouvais mais sa lame m'entaillait la joue alors que le second épéiste fut attrapé et envoyé sur un mur par mes soins.

Je n'attendais bien sûr pas qu'il se relevé, je faisais sortir un pieu du sol, le tuant surement net sur le coup. Cependant je ne pouvais pas m'amuser à rester derrière se mur tout ma vie, je faisais apparaitre mon bouclier, en le modélisant donc, et je courrais vers la droit en protégeant mon flanc gauche, de nombreuses balles ricochaient sur mon bouclier quand soudain, un bruit peu agréable, celui d'un goupille, rapidement mes yeux balayait l'endroit d'où venait le bruit et dès lors que l'homme la lançait, j'usais de mes don pour mettre la grenade en stase dans l'air, ce qui la fit exploser devant son lanceur


" Haha quel con..."

Puis un aboiement me prévenait d'un danger immédiat, l'épéiste se ruait vers moi... Soudain la scène se passait comme au ralentie pour moi, mon chiant sautait en faisait une flip de 360° lâchant un pet puissant et disgracieux dans la face de l’épéiste qui se figeait vu ce qu'il avait reçut en plus du vent. Riant comme une con, je faisais apparaitre ma lance transperçant l'homme, puis je tournais sur moi-même mettant le cadavre en interposition avec les tirs... Avant de tirer moi-même. Mes ennemis se mettaient à couvert mais l'un d'entre eux fut quand même descendu. Souriant j'expulsais le corps meurtrie avec mon pouvoir de la force avant de me mettre à couvert derrière du béton.

" Pfiouuu... c'est une vraie valse bohémienne.
- WAHOUUUUUUUU *semble s'éclater*
- T'es vraiment une fêlé Enuma.... Bah tel chien tel maitre ! C'est parti let"s go ! Yuri Yuri Yuri l’explorateur... Enuma et Yuri les copains sympas
... *silence dans la salle*
- Putain ce mec chante du dora !
- Ta gueule et tires !"


Et les tirs reprenaient de plus belle... Je faisais dépasser ma lance et tirais un petit coup de canon vers leur mur... le faisant sauter et faisant donc taire leurs armes. Je plantais ma lance par terre avant de quitter mon abris, bouclier en avant. Je fonçais vers... Le mur, le traversant avec tout mon poids et emportant une con dans ma charge... Avant de l'expulser par la fenêtre mais je payais ma folie, prenant une balle dans l'épaules, bien heureusement elle traversa... Je faisais un nouveau mur d'argent me tenant l'épaule. Ils n’étaient visiblement plus que quatre à se dispatcher dans la salle.

J'attendais, faisant comme si j'étais mort, ne faisant plus un bruit.. Et lorsque devant moi j'entendais des bruits, je liquéfiais mon mur avant que le liquide ne devienne lame et je l'expulsais avec mon pouvoir transperçant deux hommes. Je poussais un petit soupira de satisfaction avant d'entendre des bruits dans les escaliers tout proche... Mais mon chien s'occupait de ça. Il posa une belle crotte entre deux marche... Un des malheureux marchait dedans glissant et tombant lourdement au sol. Pouffant j'usais de mon pouvoir pour voler le fusil du second avant de le mitrailler... Puis je tirais une balle dans la tête de celui au sol avant de jeter le fusil. Tout s'était passé rapidement.


" Pfiouuu en fin termi---
- ---- WHOUAF !"


En effet mon chien hurlait pour m'avertir qu'une lance de glace me fonçait dessus, lance que je stoppais grâce à ma stase, regardant une homme vêtue d'une sorte de tenue made in méchant mégalo de Resident Theoc, mais en blanc. Quoi qu'il en soit il était clair qu'il maniait le givre, je pensais qu'on allait combattre mais il se contentait de créer un mur avant de fuir.

" Hm... Le serpent ne tente plus de manger les oeufs que le rapace arrive hein"

Je secouais négativement la tête avant d'approcher d'un porte hautement blindée... J'usais de mon pouvoir sur elle... Elle était vraiment lourde et j'étais fatigué, je suais en exerçant une pression dessus... finalement dans un cri digne d'un acteur de porno, j'arrachais a lourde porte et entrais dans la salle où se trouvaient plusieurs détenus, dont des amis. Après avoir libéré tout le monde et récupéré des documents, je retournais Angelot... Il était temps de savoir où se trouvait le responsable de toute cette merde... Et après étude, il semblait que la fameux survival avait lieu dans la jungle.

" Je vais vous fournir un hélicoptère, Yuri prends Zeheart avec toi et allez régler cette histoire.
- Ouais Angelot, j'y compte bien..."


Ainsi, il était temps d'attendre deux jours... Pour les préparations et le repos..
.

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)   Lun 9 Juil - 13:39

------------ Jour-J, au dessus de la jungle -----------------



" Non... Sérieusement, je veux pas faire ça. Non... j'vous jure je veux pas faire ça... Vraiment pas... C'est... c'est haut, et quand c'est haut, c'est haut, et quand c'est haut j'ai le vertige et quand j'ai le vertige c'est haut et...

- ta gueule et saute ! Yuri à toi

- Oui m'dame

- Ch'ui un monsieur, pauvre con"

Et je sautais dans le vide depuis un avion, sous moi se trouvait la jungle Archivant, un belle petite chute, sans armes, sans vivres, la grande joie... Avec les hirondelles et tout. Oui un impression de déjà vu de la narration.... Puisque j'ai expliqué tantôt comme je m'étais retrouvé là... Je tombais donc dans le vide avec Zeheart et un péon qui avait la trouille, assez marrant d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, le dernier acte allait se jouer dans la forêt, c'était une certitude certaine. Nous ouvrions nos parachutes aux dernier instants, micro et radio placés sur le tête et nous commencions notre petite opération famille Delajungle.

Je déployais mon parachute au dernier moment, avant d’atterrir dans les arbres et de décrocher mon dos de la voile avec une lame, il était temps de mettre fin à ce jeu. Je me déplaçais dans la jungle en souriant. Depuis le ciel nous avions but une formations de petites tours blanches, qui protégeaient surement le camp principal, ainsi je ne perdais pas de temps je faisais apparaître plusieurs armures et je leur ordonnais de me couvrir en sauvant un maximum de participant quitte à les assommer et finalement, ma petite armée se joignait à la bataille. Je courrais alors sans me soucier de rien vers mon dernier opposant, l'organisateur de tout ça... Mais alors que mes armures s'occupaient de la jungle, moi j'avais mon propre lot d'ennuie. Le couillon avec les lances de glace se tenait entre moi et mon objectif.


" Revoilà le fuyard, décidé a en découdre pépé ?
- Hmpf... Arrogant... Je vais te faire payer au prix de ta vie, tous les ennuis que tu m'a apporté."


Il envoyait alors deux lances de glaces vers moi, avec mon pouvoir j'en déviais une, l'envoyant sur la seconde avant d'envoyer une onde qu'il évitait en glissant sur le sol. Un vrai fan d'Alwine. Il fit apparaître une lame de glace et fonçait sur moi en portant un coup verticale simple et puissant que je bloquais en modélisant rapidement ma lance... Je le repoussais d'un revers avant de liquéfier ma lance.. Et j'envoyais le liquide en hauteur avant qu'il ne prenne la forme de lames de faux et se solidifie, il en esquivait la plupart mais l'un d'elle venait taillader son épaule.

Il envoyait une sorte de dragon de glace vers moi, souriant je faisais prendre une forme de sphère à l'argent qui rencontrait le dragon de glace, bien sûr elle ne pouvait pas l'arrêter mais lorsqu'elle était assez près, je lançais une onde de force hautement condensée... Le boulet fonçait comme une fusée dissipant le dragon et envoyant l'homme s'écraser contre les baraquements qu'il protégeait. Souriant, je faisais prendre à mon argent liquide sa troisième forme.. Une longue épée qui tombait tel Damocles sur l'homme au sol. J'arrachais ma manche détruite par le givre et constatais que mon bras était devenu un peu mister freeze... Je lâchais un gloussement, quand soudain mon micro résonnait:

" Yuri, leur chef se barre en dirigeable !
- Et merde je m'en occupe... Planquez vous le plus loin possible, et dites dans les haut--parleur à tous les participant de se planquer eux-aussi"


J'envoyais une quantité moyenne d'argent dans le ciel, je n'avais pas besoin de toute la puissance pour un dirigeable.... Et usant de mon pouvoir je faisais s'écraser un météore de taille respectable sur le dirigeable... Qui explosa partiellement avant d'aller s'écraser dans la jungle... J'éclatais de rire alors que dans le micro on me hurlait:

" Putain, mais t'es un grand malade ! Tu essayes de tous nous tuer où quoi ?
- Mais non, mais non, la météo avait prévenu que des météores allaient tomber aujourd'hui"


Souriant, j'étais content qu'un petit météore suffise à se débarasser de ce fichu dirigeable.. Souriant, nous faisiosn se réunir les survivants vers le centre de la forêt, il y avait des mercenaires, des soldats, des péons... Des femme, des gamins, des vieux, un peu de tout. Le gars qui avait organiser ça était vraiment un grand malade. Finalement, récompense du destin...

" Vous êtes Gehort ?
- C'est bien moi...
- Une femme vous attends à la maison et elle est très inquiété.
- Mi... Mina va bien ?"


Il m'expliquait qu'on avait menacé sa famille pour l'obliger à participer alors que de riches inconnus pariaient... Finalement, nous repartions, moi à Phil avec les mercenaires libres et mon pote à Nabrest avec les prisonniers, toute cette histoire se terminait enfin... C'est donc fatigué que finalement j'étais accueillis à Phil... Ce jour là on me disait:

" Ils vont faire un nouveau Gaea wars, le retour du Yuri
- Ahahahahahah t'es trop con"


Fin

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Survival dans la jungle, l'aréne de l'ombre (solo/entrainement)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]
» Cachés dans la jungle [PV Tore Ae]
» Dans la jungle, terrible jungle...
» (kopa) dans la jungle, qui pue qui schlingue, le lion est mort ce soir.
» Voyage dans la jungle [CLos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Jungle Archivant-
Sauter vers: