AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Légende d'Akisa Sawada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Légende d'Akisa Sawada   Mar 11 Sep - 18:59

L'escalade de la tour allait commencer. Voici l'étage 1, le plus facile. On pouvait y monter avec pas mal d'assurance, les mains dans les poches... au fond de la salle, on pouvait distinguer deux gelées qui bougeaient dans votre direction.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 10 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Blob // Nom: Blob de feu
Taille: 1 mètre // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le blob de feu est un bébé blob ayant grandi en absorbant de la magie occulte naturelle de feu. Il est quasi inoffensif.
Arts occultes: Art élémentaire: feu
Technique exclusive: -

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Blob // Nom: Blob de glace
Taille: 1 mètre // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le blob de glace est un bébé blob ayant grandi en absorbant de la magie occulte naturelle de glace. Il est quasi inoffensif.
Arts occultes: Art élémentaire: glace
Technique exclusive: -

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Mar 11 Sep - 20:02

Non mais franchement ... La marche jusqu'à cette saleté de tour était longue ! Pour sûr qu'il y était allé en volant, le connaissant. Mais quel flemmard ! Je suis sûre qu'il se repose dans cette tour tranquillement ! Non mais oh, je vais lui apprendre à s'emporter contre moi et relever un défi qu'il ne pourrait pas faire tout seul ! Qu'il est stupide, ce bakabruti ! Enfin bref. J'y étais, et c'était désormais impossible de faire demi-tour ... Deux sales tas de confiture de je ne sais quoi semblaient vouloir m'empêcher de sortir. Humpf ... C'était juste ça, cette fameuse tour ? Ah bah c'était rien de bien grave alors ...

Sans perdre une seule micro-secondes, je fis apparaître tout d'abord ma faux dans ma main droite avant de venir joindre la gauche sur le manche, et de faire élancer ma lame en direction des tas de gelées, pour venir envoyer une vague de vent tranchante vers ceux-ci. Le bleue se prit cette même vague et se fit trancher simplement en deux. Ah hah ! C'était rien alors, ces petits imbéciles ... Mais non, il bougeait encore ! Mon Dieu ! C'est sûrement pas humain ce truc ! Oula, fallait que je fasse gaffe, je voulais pas salir mes beaux habits avec cette pâtée pour chiens !

Puis l'autre s'énerva, ou semblait être de ce point là. Il cracha un souffle de feu très léger, même minime ... Pff, pitoyable ... Donc si on suivait la logique couleur, l'autre était d'eau ou de glace. Mais j'allais bien le savoir, tôt ou tard ! Enfin, même maintenant. Je me mis à courir sur le côté, en esquivant ce souffle. Je vins sur le flanc gauche du bleue, et l'attrapa en l'embrochant avec la lame de ma faux. Puis, de ma main libre, je tirais alors un léger Drift sur le orange pour l'énerver histoire qu'il recommence. Et ça avait marcher ! Il avait recracher son petit souffle certes peu puissant, mais qui pouvait être utile. Je me déplaçais alors de nouveau sur le côté, et plaçais seulement le bout de ma faux dans le souffle, ainsi que cette confiture. Et elle se mit à fondre très rapidement. De la glace, huh ? Bah parfait ça ! Un de moins, déjà !

Mais il restait toujours celui du feu ... J'avais une idée ... Whirlwind. Je me mis à tourner sur moi même avec ma faux en mains, jusqu'à former un tourbillon autour de moi, et me stopper dans mon élan pour le balancer sur la gelée qui parti s'écraser sur un des murs en diverses parties. Et voilà ! Pu de confiture ! Plutôt une flaque orange et moche ... Je me dirigeais alors vers les escaliers, sans faire disparaître mon arme ...
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Dim 16 Sep - 23:56

Vraiment désolée pour le retard, je n'avais pas vu cette réponse !
Récompense: +20 penas.

Gain de 2 objets:

Bille occulte de feu
<< Cette bille est remplie de l'art occulte du feu. Elle peut être balancée pour créer une petite étincelle, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de feu. >>
Prix : 40 Penas
Bille occulte de glace
<< Cette bille est remplie de l'art occulte de la glace. Elle peut être balancée pour créer un peu de verglas, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de glace. >>
Prix : 40 Penas

Les ennemis de cette zone avaient disparus. L'affrontement suivant allait être un peu moins facile. L'étage deux sentait un peu la forêt, bien que la pièce était parfaitement identique à la précédente. On voyait un fureuil au milieu de la pièce... un ? Non. Sa queue se promenait derrière lui, mais elle se dédoubla soudainement en deux... puis trois... puis quatre... puis une 3ème oreille apparut... en réalité, cinq fureuils étaient les uns derrière les autres. Ils se mirent à courir à tout allure dans la pièce, à une vitesse folle, sentant l'ennemi arriver.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 13 lignes mini, pou pouvoir passer au suivant !]







Race: Animal de la forêt // Nom: Fureuil
Taille: 60 centimètres // Poids: 28 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le fureuil a été appelé ainsi par un voyageur ivrogne, qui a cru voir un furet à côté d'un écureuil, et qui a bafouillé en parlant. Depuis, c'est resté dans les livres. Il est extrêmement agile et rapide, adore voler des choses précieuses, et s'infiltrer dans les vêtements pour fouiner.
Arts occultes: Art de la faune: Dialogue animal // Art extra-sensoriel: Super vitesse
Technique exclusive: Harcèlement (: Il suit sa cible sans attaquer, en esquivant l'intégralité de ses techniques grâce à sa vitesse fulgurante.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Lun 17 Sep - 13:24

Voilà qui était déjà fait ! Même si ce n'était qu'un seul étage, je me rapprochais sûrement à grands pas de ce gros flemmard qui doit roupiller quelque part dans cette tour ! M'enfin ... Là n'était vraiment pas le plus important. Le plus gros de mes soucis actuellement, c'était ces sortes d'écureuils, ou peut-être de furets ... Enfin, quoi que ce soit, ça courrait super vite ! Et donc, j'allais vraiment avoir du mal à les attraper, ces petites choses poilues et supersoniques. Puis sans pousser un seul bruits, les petits animaux se mirent à me suivre dans mes divers déplacement dans la pièce. Aaaah ! En plus des pots de colles, je déteste ça ! C'est ... Comment dire ... HORRIBLE !

"Bon les petites bestioles, vous commencer à me courir sérieusement sur le système, là ! Ou vous me laisser passer, ou je prends soin de vous trancher la tête bien correctement !"

Criais-je alors. Mais rien du tout ! Juste des petits bruits ainsi que des regards entres-eux, rien d'autre. Alors il voulait pas hein ... Je brandis alors ma faux dans le airs, et vint la faire chuter droit sur une des bestioles, qui évita automatiquement le coup. Bah oui, c'était trop beau pour être vrai ... Mais ce qu'elles me saoulent ces choses ! Mais alors que l'un avait esquiver, je senti quelque chose de poilu entrer en contact avec mon corps, me faisant par occasion pousser un frisson d'horripilation. Cette chose montait, jusqu'à que je la voie chiper mon joli collier en argent. Alors là ... Une veine très visible pulsa sur ma tempe gauche et un grognement de moi se fit très perceptible à son tour pendant que la chose s'enfuyait avec mon collier entre les pattes. A cet instant là, je ne voulais ma lâcher la chose des yeux, je la suivis donc du regard, malgré que c'était plutôt très difficile, jusqu'à ce que le moment opportun arrive. Dans ce virage, c'était l'occasion idéale. Même ces choses avaient besoin de ralentir dans les virages. Alors à ce moment, je me concentrais pour créer un courant d'air à contre sens de la bestiole, la ralentissant donc à un stade de vitesse humain. Je me rapprochais alors de la bestiole avec mon arme en main, et vint porter un coup avec celle-ci pour venir décapiter la tête de la pauvre chose, laissant donc son sang couler à flot. Elle l'avait chercher, non mais oh ! Je m'abaissais ensuite pour récupérer mon collier de ma main libre, puis le nettoyer avec un mouchoir que je venais de sortir de ma poche.

Je me retournais ensuite vers les quatre autres choses qui semblaient affolées après la mort de l'une d'entre elles. Je les dévisageais avec un regard on ne peut plus agressif, avant de leur offrir le même sort du ralentissement. Les pauvres bêtes, elles étaient réellement stupides. Elles bougeaient toutes en fonction de mes déplacements, donc suivaient toutes le même chemin. Pas besoin de grand effort, pour le coup. Je me rapprochais donc de nouveau des quatre bestioles qui s'enfuyaient, lentement ... J'étais désormais face à elles qui bougeaient au rythme de marche normal, ce qui faisait que je pouvais les suivre, et de plus dans le sens avantageux du vent. Je leur adressais une dernière fois un sourire sadique, avant de leur offrir toute en même temps le sort qui avait atteint l'autre petite bestioles. C'en était fini de cette étage ...

Je m'en allais alors vers la suite, ou vers les escaliers plutôt, puis me mit à les grimper, en m'offrant une petite pause de quelques minutes dans ceux-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Lun 17 Sep - 14:18

Joli Smile
Récompense: +35 penas


Les fureuils étaient maintenant complètement explosés. L'étage suivant l'attendait déjà. A première vue, rien ne se trouvait dans la pièce. Puis, une étrange fumée brillante prenait forme dans l'air, créant des illusions, des reflets, formant des souvenirs passés... la pièce entière semblait se déformer... oui, la source, c'était le redouté corail magique. Il n'est pas puissant en soi, mais sa fumée magique pourrait rendre fou n'importe qui, créant des illusions, faisant ressurgir des souvenirs... L'épreuve était de pouvoir l'atteindre, en survivant à ce brouillard troublant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 15 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Cnidaire // Nom: Corail magique
Taille: 1 mètre // Poids: 12 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le corail magique est immobile et n'attaque jamais, enfin, en apparence. En effet, il dégage naturellement des nuages de spore occultes, créant des illusions diverses, brouillant les sens, la vue et la réflexion, et faisant remonter des souvenirs oubliés. C'est d'autant plus puissant si le corail est à proximité.
Arts occultes: Art de soutien: Mutisme, cécité, allergies // Art extra-sensoriel: Illusions, brouillage des sens, nostalgie
Technique exclusive: -
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Mar 18 Sep - 1:09

Voilà, j'étais prête à attaquer la suite de cette tour, toute reposée, donc en super forme pour la suite. Pour le moment, c'était plutôt facile avec un peu de jugeote, mais pour combien de temps cela allait-il durer ? Qui sait ... Tout ceci n'était peut-être qu'une simple mise en bouche ou quelques échauffements, mais dans tout les cas, plus je montais, et plus ça allait devenir dur. Quoique ... Ça se trouve, il y aurait quelques endroits où j'aurai un avantage du terrain, ou encore sur les capacités de l'adversaire ... Qui sait, peut-être que cette salle emplie de brume allait être à mon avantage. Mais quoi qu'il en soit, je n'entrais pour le moment pas dans cette brume, et me tenait bien à l'écart de celle-ci. Je ne sais pourquoi, mais cette dernière ne m'inspirait pas du tout confiance. De plus, à travers, on voyait une légère ombre, malgré qu'elle était difficile à distinguer. Mais elle était immobile. De cette distance, on ne pouvait pas trop juger sa taille, mais elle semblait être une sorte de boule à plusieurs branches. Ah non, je n'allais pas tomber dans le piège cette fois-ci ! Il fallait être vraiment stupide pour foncer tête baissée dans cette brume. Quoique ... Si ça se trouve, mon imbécile de frère dormait dedans ... Il serait capable de tout, celui-là !

Je soupirais alors, avant de placer ma faux sur mon épaule droite en la maintenant avec ma main et d'entrer dans cette fameuse brume. Je cherchais une silhouette humaine, mais rien ... Il y avait juste cette forme très étrange dont je tentais de m'approcher, mais j'avais l'impression de faire du sur-place ... C'est quoi ça ?! De plus, j'avais l'impression d'entendre des voix dans ma tête ... Des voix que je connaissais plutôt très bien. On aurait dit celle de mon père, ainsi que celle de mon frère plus jeune ... Ah ah ! Mais c'est pas possible ça, je délire totalement ! Attend, je suis pas Jeanne d'Arc moi ! Non mais, je suis sûr que c'était cette brume qui me faisait délirer ... Puis d'un coup, j'eus un faible souvenir, un souvenir d'avoir lu un livre avec un corail rouge et une brume mentionnée dedans ... Puis plus rien ! C'était parti comme ça, pouf ! Comme de la poussière portée par le vent ... Le vent ... Mais oui ! La solution c'était de faire dégager cette brume ! J'avais trouvé la solution, mais un inconvénient de taille vint s’immiscer là. J'avais eu une légère sensation d'aveuglement, ainsi que de ne plus rien entendre et ni ressentir pendant un instant ... C'était encore uns des effets farfelus de cette brume hein ? Alors il fallait faire vite, avant que celle-ci ne m'emporte totalement dans la folie ... Mais rien à faire, c'était presque impossible de se concentrer avec tout ça ! Je serrais les dents, agacée par tout cela. Y'avait rien de plus énervant que de ne rien pouvoir faire, croyiez-moi ! Mais que faire, alors ?! Comment arriver à repousser cette brume dans l'impossibilité d'agir avec des techniques ? C'était carrément ne pas avoir de conscience ! Et encore une fois, je fus très aidée par mes pensées ... Pas de conscience ... Mais oui ... Avancer inconsciemment ! Tout cela sans utiliser le moindre de ses sens de perception !

D'un pas décidé, je me mis alors à marcher droit devant, les yeux fermés, en faisant le vide dans mon esprit et en ignorant le moindre petit bruit, y compris ceux de mes pas. Je ne savais pas si ça marchais, mais il n'y avait que ça qu'à faire, dans mon état actuel. Je continuais donc à marcher ainsi pendant un temps que je ne pouvais déterminer, jusqu'à ce qu'il semble que mon crâne ait heurté l'un des murs de la pièce, et perturba ma concentration alors que j'avais poussé un petit "Aïe". C'est à ce moment qu'en ouvrant les yeux, j'avais remarqué que j'étais dans un recoin de la pièce, et que la brume ne m'avait pas suivie. Tant mieux, je pouvais mettre mon plan a exécution, maintenant ! Sans perdre de temps, je calais ma faux contre le mur de la pièce, et pris une inspiration en plaçant mes mains devant moi, créant un courant d'air de mon sens, et plus puissant avec mes deux mains libres. Parfait ! Maintenant que la brume se reculait, je pouvais apercevoir la chose que je devais vaincre. C'était un corail rouge et immobile, celui qui provoquait cette brume plus précisément ! Je repris alors rapidement ma faux, et désactiva rapidement ma technique après avoir achevée une rapide course vers le corail, et de venir lui porter plusieurs coups de ma faux, venant le trancher en plusieurs petits morceaux désormais sans vie. Dès l'instant où le corail était en assez petits morceaux différents, la brume se dissipait peu à peu, jusqu'à disparaître totalement. Parfait ! Un autre de moins ! Je soupirais alors de soulagement, jusqu'à que j'aperçoive les escaliers, et me dirigeaient vers ceux-ci. Et en attendant, je me demandais ce que faisait ce flemmard ... Je ne l'avais pas encore vu ...
Revenir en haut Aller en bas
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Mar 18 Sep - 1:26

(je reprend temporairement ton ascension, pendant l'absence d'Ellianne)
Récompense: +40 penas en cours de rajout par Yukai

Gain d'un objet:

Poudre de corail
<< Une fois lancée en l'air, cette poudre produit un brouillard, imbibé de la magie nostalgique: les malheureux qui en inhalent ont des souvenirs douloureux du passé qui ressurgissent, couplés d'allergies. >>
Prix : 200 Penas

Ce fût le combat le plus éprouvant pour l'instant, surtout mentalement... Un affrontement simple allait changer les idées. L'étage suivant sentait le coyote... et c'était peu de le dire. Deux vulpes se tenaient là. On ne savait pas trop s'ils dormaient ou s'ils étaient éveillés, ayant les yeux fermés, mais se baladaient dans la pièce malgré tout. Ils ne semblaient pas vraiment méchants, même plutôt pacifiques et joueurs... mais malgré tout, il fallait les tuer pour passer à l'étage suivant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 14 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Coyote // Nom: Vulpes
Taille: 1 mètre 10 // Poids: 35 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le vulpes (se prononce vulpèsse) est à mi-chemin entre le renard, et la race canine. Il a la particularité d'avoir les yeux fermés en permanence, ne laissant pas deviner s'il dort ou s'il est éveillé. Néanmoins, il se repère très facilement malgré ceci. Il est totalement pacifique, et même relativement serviable... sauf lorsqu'on blesse un membre de sa meute.
Arts occultes: Art de soutien: Soin mineur
Technique exclusive: Prescience (: Il se déplace et repère ses cibles sans regarder. Il peut même deviner des attaques quelques secondes avant impact.)
Rage (: Si un membre de sa meute a été blessé, il devient très agressif et beaucoup plus puissant, du moins pour ses quelques prochaines attaques. Effet amplifié si mort d'un compagnon.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\


Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Mar 18 Sep - 7:43

Bon, au moins voilà une chose plutôt bonne de faite. Mais la suite allait sans doute être plus redoutable encore, étant donné que j'avançais sans perdre un seul instant dans cette tour. A vrai dire, à part les grandes salles de combat, il n'y avait que des escaliers pour mener à la prochaine salle. Décor sinistre en soi, j'espère que ça allait au moins un tantinet changer ... Enfin, pour le moment, ça n'avait pas l'air d'être le cas. Il y avait toujours cette grande salle, et au milieu se tenaient deux animaux identiques entres-eux, et très ressemblants à des coyotes si ce n'est qu'un léger maquillage sur la face. Et bien au moins j'avais un point commun avec eux ! Ça m'aurait peut-être presque chagriner d'en finir avec eux. Mais malheureusement pour ces derniers, je suis impartiale avec tout ce qui me gêne. Mais des ces bêtes, un détail me chiffonnait. Elle ne m'attaquait pas, et se laissait déplacer dans la salle, avec les yeux fermés. Mais ... Ils ont quoi comme problèmes eux ? La brume c'est en bas ! Enfin, pu maintenant quoi ... Mais de toute les façons, j'allais en finir avec eux, il n'y avait pas vraiment le choix. Je m'approchais alors calmement des bestioles en soupirant, avant de lever ma faux, et tenter un coup que très simple histoire de voir leurs réactions. Rien, mis à part une légère accélération de vitesse juste avant que je ne porte mon coup. Coïncidence ? Avec les yeux fermés, je pense oui ! Je soupirais alors de nouveau avant de retenter le même procédé sur l'un des deux, mais qui s'enfuit rapidement encore une fois. Non, là c'était bel et bien réel ... Ils avaient soit un sixième sens, ou soit ils pouvaient prédire ce qu'il allait arriver dans quelques secondes dans le future.

Mais alors comment les atteindre ? De plus ils sont pacifiques, et n'ont pas l'air de trop vouloir engager le combat. Ah la la ... Encore un combat casse-tête, non de dieu ! Je soupirais alors une troisième fois en tentant de garder mon calme, ne sait-on jamais si ces bêtes deviennent folles de rage lorsqu'elles sentent de l'agressivité ou quelque chose de négatif. Je me servais de ma faux comme appui, en réfléchissant calmement à une quelconque stratégie lorsque quelque chose de froid et râpeux entra en contact avec ma jambe. J'ouvris alors les yeux en poussant un frison de surprise et avant de me rendre compte de quelque chose. Si c'était un des coyote qui venait là, c'est qu'ils avaient un don de perception limité, et que c'était donc ma chance. Je m'assis alors calmement à côté de la bête sans que celle-ci ne devine quoi que ce soit pour le moment. Et pendant ce temps, discrètement, je plaçais mon poignet droit près d'une des pattes de l'animal, faisant mine de la caresser alors que mon bracelet s'attachait dans les poils de celui-ci. Ça y est ! Il avait pigé le truc ! A cet instant la, il tenta rapidement de s'enfuir, mais rien à faire lui, il pouvait se délier facilement, mais pas en deux secondes. Je me levais alors, en restant courbée pour maintenir la bête à ma porter, et de l'assommer au sol avec un coup du manche de ma faux. Et oui, la lame n'était pas utilisable dans cette position. Enfin, malheureusement pour lui, c'en était fini de lui. Je me relevais cette fois-ci en le détachant, et en prenant ensuite ma faux pour la faire balancer vers l'animal et le couper en deux. Et un de moins !

Mais j'y pense ... Comment je ferai pour atteindre l'autre maintenant, si il a vu ça ? Et puis d'ailleurs, il est où l'autre ? Je regardais partout autour de moi mais rien, du moins jusqu'à ce que sente une forte pression sur ma cuisse droite, qui me fit pousser un terrible hurlement de douleur. Je baissais la tête vers ma cuisse en grimaçant pour voir ce qu'il s'était passé. Et c'était cette saleté de bête ! Il semblait plus ... Puissante ... Et agressive ! Mais mince ! Sa morsure était telle que je me demande si il ne m'a pas broyé quelques tendons. Je soulevais alors difficilement ma faux sous la douleur, tentant ensuite de porter un coup à l'animal, mais celui-ci lâcha prise et s'éloigna quelque mètres plus loin, en poussant des grognements on ne peut plus hargneux. La sale bête ! Le sang était en train de couler le long de ma jambe que je tentais de faire bouger. Fort heureusement, il n'y avait que les perforations faites par les crocs de la bête, puisque je pouvais visiblement bouger ma jambe, même si ce n'était qu'un minimum. Elle m'avait prise au dépourvu, cette chose ! Je la dévisageais à cet instant d'un regard plutôt agressif. Et oui, je pouvais être aussi sauvage malgré tout. Mon si beau corps ... Souillé provisoire par cet animal ! Qu'est-ce que j'allais dire à mon crétin de frère hein ? Enfin bon ...

Je grognais alors à mon tour, et sans idée de stratégie précise, j'allais l'éliminer ! Tout d'abord, je laissa ma faux tomber sur le sol, car la faire disparaître puis réapparaître plus tard, c'était pas le top pour économiser de l'énergie. De mes deux mains, je fis trois ou quatre geste avec la paume vers le coyote, qui semblait au moins avoir capté quelques trucs. Je pris alors rapidement ma faux, pendant qu'il bougeait de droite à gauche pour éviter trois Drift que j'avais envoyés. Mais il s'était fait avoir ! La vrai attaque était derrière, et vint visiblement de frapper sa patte arrière gauche, pour l'immobiliser provisoirement. c'est ça l'avantage de Nexus, si on l'utilise correctement. Je marchais alors difficilement vers la bête, récupérant peu à peu l'utilisation de ma jambe. Une fois en face d'elle, je ne perdis pas de temps et n'attendais pas que celle-ci récupère ses déplacements pour lui trancher la tête, à celle-ci. Pfeuh ... Ça devenait assez dangereux là. Quoique peut-être que non ... J'avais été sûrement trop imprudente. Enfin, quoi qu'il en soit, c'était fini et je pouvais passé à la suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Mar 18 Sep - 14:59

Malpropre '-'
Récompense: +60 penas en cours de rajout par Yukai.


Et c'est comme avec un sentiment d'habitude que les vulpes se firent transformés en gigots, avec ou sans leur consentement. Les combats s'enchainaient, et ne se ressemblaient pas... Le niveau montait progressivement, lentement mais sûrement. Dans la salle suivante, rien était visible au sol à première vue... c'est lorsqu'un battement d'ailes, suivi d'un chant mélodieux d'oiseau perça le silence, que les trois bestioles rentrèrent dans le champ de vision. Soudain, la salle s'illumina, et se brisa pour faire place à un autre environnement, votre présence semblant avoir déclenchée l'art occulte environnant. La salle prenait maintenant la forme d'un ciel, où une chute pourrait être mortelle, et où seuls quelques îlots flottant en l'air permettaient de rester ici.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 15 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'environnement est le ciel, les zones accessibles sont limitées aux rochers flottants, une chute est éliminatoire.]








Race: Oiseau // Nom: Diamant Mandarin
Taille: 50 centimètres // Poids: 100 grammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le diamant mandarin sauvage adore vivre en colonie. On n'en trouve jamais isolé. Il s'est imprégné de magie occulte, et adore les attaques groupées.
Arts occultes: Art de soutien: Chant d'encouragement / Art de la faune: Lance-oeuf
Technique exclusive: Deux fronts (: Avec l'aide d'un autre diamant mandarin, il fonce en piqué vers la cible par une direction précise, tandis que l'autre prend l'opposé.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Oiseau // Nom: Sénégali
Taille: 1 mètre 15 // Poids: 3 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le sénégali n'est pas trop dangereux, mais plutôt chiant à abattre. En effet, il est insensible aux arts occultes conventionnels, étant né dans un environnement magique.
Arts occultes: Art de soutien: Insensibilité à l'art élémentaire (complètement), et aux autres arts (du palier 1 à 6)
Technique exclusive: Harcèlement (: Le sénégali se sert de son insensibilité magique pour foncer tête baissée vers sa cible, et la gêner autant que possible, avec de petits coups de bec, des cris et des griffures.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\


Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Jeu 20 Sep - 20:33

Me voilà à l'étage suivant, on dirait bien. Celui-là était plutôt pratique en soi, pour moi. Des îles flottantes, un grand vide en dessous, un léger vent qui soufflait. En bref, les conditions parfaites pour mon art élémentaire. Mais il y avait bien évidemment les adversaires aussi, et sur ce terrain, c'était certainement des oiseaux, ou des choses volantes. C'était bête comme chou ! M'enfin après ... Mon frère n'aurait sûrement pas dormi ici, par peur de tomber dans le vide. Je soupirais alors, en entant intégralement dans la salle et en sautant sur un des îlots qui flottait. Je regardais ensuite ce qui allait me servir d'adversaire. Deux petits oiseaux, ou pas si petit que ça en fin de compte. C'était des Diamants Mandarins, je m'en rappelle encore. On en voyait plutôt pas mal en ce moment. Les livres disaient que tout seul ils étaient inoffensifs, mais à deux, ils formaient des sortes d'enchaînements en groupe. Puis au milieu, il y avait un gros morceau. Un Sénégali pour être précis. Selon les documents, il serait aussi embêtant que la peste lorsqu'il se mettait à harceler les gens. Et oui, j'en savais des choses sur les oiseaux. A vrai dire c'est normal, je dois tout connaître des milieux avantageux à mes pouvoirs, c'était primordial. Enfin bon, le combat allait commencer, et maintenant avec les deux Mandarins qui partirent chacun d'un côté pour revenir sur moi plutôt rapidement.

Pfeuh ... Que c'était basique. Enfin, après tout je savais presque tout des oiseaux, ainsi que de leurs combinaisons ou art occulte. De plus, leur attaque avait un immense point faible. Celui-ci étant que les oiseaux se rencontrent donc à un point précis lors de l'impact avec l'attaque. Mais si on l'esquive, eux aussi malheureusement ... Mais j'avais le moyen de contrecarrer ceci. Je me reculais alors, et comme prévu, les oiseaux se redirigèrent rapidement vers le point de départ, ou pas ... Et oui, ils étaient pris dans mon Slowness, les pauvres volatiles ... De plus, ils n'étaient pas aussi lourd que ça, donc facile à retenir. Je cala ensuite ma faux sur l'îlot où j'étais, avant de balancer mes deux paumes vers les deux oiseaux. Nexus. Ils allait être pris du mauvais sens pour eux, celui où mon Slowness faisait effet. Vitesse de l'attaque décuplée, et puissance, du coup. Et visiblement, c'était très suffisant pour que les oiseaux tombent dans le vide après que j'ai stoppé mon Slowness.

Mais sans le voir venir, le gros oiseau qui était encore lâ vint très rapidement piquer ma faux entre ses serres, et de s'en aller avec. Malheureusement lui, je ne pouvais le retenir à cause de sa foutue insensibilité aux arts occultes ! Il se mit donc à me narguer de là où il était, en gardant ma faux entre ses serres quelques instants, puis la lâcha dans le vide avant de foncer sur moi rapidement, et de venir m'agresser le crâne à coup de bec. Bordel, il faisait mal pour un piaf ! Enfin, vu qu'il était insensible aux arts occultes, il fallait lui poutrer le crâne à celui là ! J'attrapais alors vivement l'un de ses serres de ma main gauche en poussant quelques grognements à cause des coups de becs, puis fit réapparaître ma faux précédemment tombée dans le vide. Et oui, en fin de compte c'était pratique ! C'est alors que, sans lâcher l'animal, je vins trancher avec ma faux l'une de ses ailes avant de le balancer sur le sol de l'îlot, et le regarder piailler, agonisant presque. Je regardais ensuite l'animal, toujours en grognant, avec de lui percer l'autre aile de mon talon, histoire de le faire souffrir avant qu'il ne meurt tout seul. Ça, c'était pour tout les coups de bec ! une fois ceci fait, je fis disparaître ma faux, et me mit à sauter d'îlots en îlots, jusqu'à atteindre la suite, les escaliers ..
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   Jeu 20 Sep - 22:44

Zouli
Pas de penas

Plume absorbe-magie
<< Cette plume venant d'un sénégali est d'une très grande utilité. En effet, si vous la brandissez en face d'un sort magique, peu importe sa puissance, qui arrive vers vous (mais au bon moment), cette plume peut l'encaisser à votre place, avant d'être réduite en cendres. Cela ne marche donc qu'une fois. >>
Prix : 1000 Penas

La salle reprit son aspect initial, et la voie vers l'étage suivant était maintenant libérée. L'épreuve d'après allait nous placer dans un nouvel univers... Rien qu'à y rentrer, on pataugeait dans l'eau. Plus ça allait, plus le niveau montait. L'eau semblait arriver de nulle part, bien que l'étage soit visiblement identique aux précédents... Cela ne signifiait qu'une chose: des monstres aquatiques.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 16 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est rempli de 2 mètres d'eau.]








Race: Créature marine // Nom: Gely
Taille: 1 mètre // Poids: 15 grammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le gely a une particularité: A chaque attaque physique direct, il se divise en deux, et cela à cinq reprises ! Ceci mis à part, il est surtout redouté pour ses piqûres.
Arts occultes: Art martial occulte: Piqûres
Technique exclusive: Division (: A chaque attaque, il forme deux gelys. Cela marchera encore quatre fois sur chacun d'entre eux.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Mollusque // Nom: Octopus
Taille: 1 mètre 35 // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: L'octopus s'accroche à ses cibles comme pas permis. Mais il peut aussi les étrangler. Son autre spécialité est de lancer de l'encre dans les yeux comme un véritable fusil de précision. Bref, chiant et collant.
Arts occultes: Art de soutien: Jet d'encre, Amortissement des chocs // Art martial occulte: Ligoter
Technique exclusive: Syphon (: Lorsqu'il panique, il tourne sur lui même, créant un courant d'eau déviant ses cibles dans le sens opposé, et dans le pire des cas, l'enfoncer dans les profondeurs de la mer.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légende d'Akisa Sawada   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légende d'Akisa Sawada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Les lieux de la légende...
» Quelque vilains dans la Légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Tour de Lance-
Sauter vers: