AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le disciple toujours reviendra (pv Raph)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Jeu 13 Sep - 22:55

Les choses s’étaient calmées du côté de l’empire, il n’y avait pas le moindre souci à l’horizon et la plénitude régnait comme à l’accoutumé, ma forte activité en terme d’actions et de combats, avait fait rougir les oreilles de certains moines. Visiblement il valait mieux que je me tienne à carreaux quelques temps, au moins le temps d’arrêter de trop faire parler de moi ou de trop affiner mes arts, comme disait Tael-dono, trop s’entrainer pouvait détruire le corps. C’est pourquoi, alors que je jonglais entre méditation et devoirs de Daimyo, je fus agréablement surpris par la demande de Tsukiyomi.

« Susanoo-sama, puis-je vous demander un service ? »

« Bien sûr Tsu-chan, quel est-il ? »

« Je voudrais aller dans la jungle d’Archivant, récupérer certains types d’herbes, pour mes recherches de thé, pouvons-nous… »

« Bien sûr, nous partons sur-le-champ, l’Empire est assez calme pour que je laisse Suraisu-sama se débrouiller ahah »

Ainsi je quittais donc l’empire afin d’aller vers la jungle au sud d’Ethera, je l’avais déjà survolé, mais jamais je ne m’y étais posé, l’intérêt était assez moindre en fin de compte. Que faire dans une jungle lorsqu’on avait une forêt en face de chez soi. Quoi qu’il en soit, j’arrivais après quelques temps, dans la jungle que convoitait mon amie, il y faisait assez chaud, tel point que cela me rappelait Franceza lorsque je m’y entrainais au tout début lorsque je n’étais qu’un épéiste de seconde zone. Je m’enfonçais dans la jungle avec mes deux amies, qui avaient bien changée, mentalement et vestimentairement, depuis le temps. Quoi qu’il en soit la jungle était un lieu insolite.

Alors que je marchais tranquillement, des traces de pas attiraient mon attention, visiblement quelqu’un était fraichement passé par là, par curiosité je décidais de suivre les traces, qui étaient très irrégulières peut-être s’était-il passé quelques chose. Je finissais par arriver dans une clairière ou se trouvait un point d’eau.. Remplie de traces, encore plus, qui partaient dans tous les sens, pas de doute, des gens avaient dû fuir quelque chose. Je soupirais en me redressant alors qu’un bruit de buisson se faisait entendre derrière moi je me tournais, ma main frôlant mon Katana, près a bondir.

« Raph-kun ? »

En effet c’était mon premier disciple et neveux qui se trouvait devant moi. Inutile de lui demander ce qu’il faisait ici, sans doute son travail, et si ce n’était pas le cas et bien… Difficile de dire. Peut-être qu’il se baladait comme moi et mes deux amies, bien que je voyais mal Raph Hadeus se balader au cœur de la jungle pour récolter des herbes, il ‘était pas impossible qu’il ait lui aussi suivit les traces, mais spéculer ne mènerait à rien, il me donnerait bien vite des réponses de toutes façons. J’approchais de lui en souriant faiblement avant de dire :

« Tu as l’air en forme, tant mieux, je suppose que tu es arrivé ici en suivant ces traces toi aussi ? »

Je pointais du doigt lesdites traces derrière moi, lui faisant comprendre de quoi il en retournait, bien que ce n’était surement pas le genre du capitaine de s’occuper de traces sur le sol. Encore que, je ne le connaissais pas si bien que ça. Le regardant rapidement dans les yeux, je constatais qu’il semblait avoir encore fait des progrès, sans doute avait-il eu sa dose de vécu entre notre entrainement et maintenant, en plus de l’exécution.

« Et donc, ceci à part, que fait le capitaine de la section anti-teremundos au cœur de la jungle ? Un peu de tourisme ? »

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Dim 16 Sep - 13:41

Et voilà que Raph devait retourner en mission à la jungle... Cet endroit lui rappelait tellement de souvenirs, sa rencontre avec Arthur, par exemple où leur mission a dû être interrompue d'urgence par un rappel au bunker pour une réunion de la plus haute importance, ou encore, plus important, un évènement qui changea sa vie à tout jamais, quand Yukai scella sa partie Teremundo dans son oeil gauche.

En attendant, il était parti en hélicoptère depuis le toit du building, pour se faire larguer juste au dessus du lac de la forêt, à l'endroit où avait été repéré la créature. Sa mission était de voir s'il ne s'agissait que d'une nouvelle espèce d'animaux de la jungle, encore jamais vue ou d'un Teremundo bestial. Et vu les témoignages des rares personnes l'ayant aperçut, il penchait plutôt pour le Teremundo.

Il arrêta sa chute en faisant apparaître ses ailes de Teremundo, réduisant ainsi la vitesse et se posant sans grande difficulté, il ne mit pas longtemps à trouver les traces dont on lui avait parlé, celles-ci semblaient plutôt anciennes, mais il n'avait aucun doute qu'elles le conduiraient à l'endroit où se tapissait le monstre. Son oeil ne s'était pas activé, ce qui signifiait que celui-ci n'était pas très proche, il examina les traces pendant quelques minutes, déduisant grâce à l'expérience que ce n'était ni un Atlas, ni un Golem, ni aucun Teremundo qu'il n'avait jamais combattu.

En les suivant, il remarqua que la créature se déplaçait de manière Anarchique, surement comme si elle tentait de fuir un chasseur, ou même était totalement pétée après une soirée bien arrosée, même s'il ne voyait pas comment on aurait pu se procurer de l'alcool au cœur même de la jungle d'Archivant. Pendant sa marche, il entendit quelques bruits, sa technique de détection restant de marbre, si la créature était présente, ce ne serait pas un Teremundo, cependant il valait mieux rester prudent. Il dégaina son épée du dragon blanc, désormais présente dans son dos. Il avança doucement, jusqu'à rentrer dans un buisson puis soupira en voyant la personne dont il s'agissait, sortant tranquillement en rangeant son épée.

"Raph-kun ?"


"Bah ouais, tu veux que ça soit qui? Tu reconnais même plus ton neveu adoré?"

Et voilà qu'en arrivant en mission, il retrouvait son sensei, et oncle, Akechi, l'un des Samurai de l'empire qui lui avait rappelé les bases du maniement des sabres, et lui avait ainsi permit de bien améliorer son art. Et tout ceci s'était ressenti au cours des nombreux affrontements qu'il avait eut l'occasion de faire depuis quelques temps, comme sur l'iceberg Nebula, tout seul contre un jeune inconnu, ou encore pendant son combat à LéaFirma contre l'une de ses anciennes collègues.

"Tu as l’air en forme, tant mieux, je suppose que tu es arrivé ici en suivant ces traces toi aussi ?"


Les traces? Quelles traces? Celles qu'il suivait depuis le début? Et bien, ça l'arrangeait tout ça, son maître pourrait surement l'aider puisque lui aussi avait repéré les empreintes du sol, et semblait les suivre, de plus il les lui montra, celles-ci semblaient beaucoup moins désordonnées qu'auparavant, comme si la créature n'avait pas su où elle allait, et avait enfin retrouvé son chemin.

"Et donc, ceci à part, que fait le capitaine de la section anti-teremundos au cœur de la jungle ? Un peu de tourisme ?"


"Nan nan, j'ai été envoyé en mission ici, d'ailleurs faire du tourisme dans ce lieu me semble inapproprié, je préfèrerais largement Grandia Coquilla, ou encore une autre de ces destinations paradisiaques. D'ailleurs, ça te dirait de m'aider un peu? Les traces que tu sembles avoir également remarquées appartiennent très certainement soit à un animal encore inconnu, ou un puissant Teremundo. J'ai été envoyé ici pour enquêter, et un peu d'aide de ta part ne serait pas de refus... Et pourquoi pas, une fois qu'on en aura terminé, s'entrainer un peu ensemble?"


En parlant, il avait recommencé à marcher en direction des empreintes, il ne devait pas perdre son objectif principal de vue, jusqu'à ce que ce qui devait arriver arriva. A son grand mécontentement, il vit une petite lignée de cadavre humains le long des traces, trois pour être précis... Il n'y avait désormais aucun doute sur le fait qu'un Teremundo se cachait par ici, et il n'avait pas pris le temps de manger totalement les cadavres, les laissant en partie pourrir le long du chemin... Étonnant, la plupart du temps, ceux-ci les rongeaient jusqu'à la moelle. Mais il avait pu évoluer, et dans-ce cas partir pendant sa mutation... De nombreuses questions se bousculaient dans la tête de Raph, et si sa seconde hypothèse s'avérait être la bonne, ça risquerait d'être difficile pour eux.

"Bon, maintenant, ça ne fait plus aucun doute, un Teremundo est passé par ici... Tu veux venir avec moi ou pas? Soit dit-en passant, ça me ferait plaisir, vu qu'on passerait un peu de temps entre oncle et neveu, et j'pense que ça pourrait être cool, même si on a des difficultés à vaincre la bébête!"

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Mer 19 Sep - 16:31

    Raph Hadeus, ce garçon était prometteur, bien que sa réputation était de souvent finir chaos, il apprenait de ses défaites et un jour il surprendrait surement tout le monde, du moins c'est ce que je pensais. Je le regardais après ma question, il n'était sans doute pas ici pour rien, encore moins pour du tourisme, vu que ces lieux étaient pour le moins inhospitalier pour nous autres, humains et humaines. Quoi qu'il en soit, Raph-kun répondait bien rapidement à ma question, en m'expliquant les raisons de sa présence ici, comme je me doutais:

    « Nan nan, j'ai été envoyé en mission ici, d'ailleurs faire du tourisme dans ce lieu me semble inapproprié, je préfèrerais largement Grandia Coquilla, ou encore une autre de ces destinations paradisiaques. D'ailleurs, ça te dirait de m'aider un peu? Les traces que tu sembles avoir également remarquées appartiennent très certainement soit à un animal encore inconnu, ou un puissant Teremundo. J'ai été envoyé ici pour enquêter, et un peu d'aide de ta part ne serait pas de refus... Et pourquoi pas, une fois qu'on en aura terminé, s'entrainer un peu ensemble? »

    Je souriais doucement, comme je le pensais, il était ici en mission, et au vu de son grade et de la nature de sa section, je pouvais deviner avant qu'il ne me le dise, qu'un teremundo se trouvait possiblement dans la jungle. Je souriais, nostalgique, lorsqu'il parlait de Grandia Coquilla, je ne pouvais pas dire que j'y avais de bons souvenirs. J'hochais la tête positivement à la fin de ses paroles, l’entraîner un peu serait reposant, les choses avaient été pour le moins mouvementée ces temps-ci, alors une petite pause avec un membre de ma famille ne pouvait que être bénéfique, même s'il s'agissait d'une traque suivit d'un entrainement. Il suivait les traces alors que je me tenais derrière lui, le suivant, après tout c'était son travail.

    « Bon, maintenant, ça ne fait plus aucun doute, un Teremundo est passé par ici... Tu veux venir avec moi ou pas ? Soit dit-en passant, ça me ferait plaisir, vu qu'on passerait un peu de temps entre oncle et neveu, et j'pense que ça pourrait être cool, même si on a des difficultés à vaincre la bébête ! »

    Je hochais la tête positivement, bien que je doutais qu'un teremundo puisse m'apporter un plus grand défis que le Ras. Mais qui sait, le monde est plein de surprise, comme j'ai souvent tendance à la constater depuis peu. Suivant les traces de pas accompagné de Raph et de mes deux amies, je restais prudent. Qui sait si ce monstre n'allait pas jaillir de nul part, accompagné de goules ou autre. Je me tournais vers Tsukiyomi qui récupérait des herbes et fleurs, après tout nous étions venu pour ça à la base.

    « Il est certain que je vais venir avec toi Raph-kun, je ne peux décemment pas laisser un monstre de teremundis en liberté dans cette jungle, qui sait quand il en sortira, et avec quelle force de frappe, mieux vaut prévenir que guérir. Pour ce qui est de s’entraîner, nous verrons cela si tu es en état pour ce faire, après cette purge. »

    Je riais à la fois moqueur et chaleureux. Aidant Tsukiyomi à se redresser après qu'elle se soit baissée pour ramasser diverses choses. Reprenant la marche les bras croisés je me plaçais aux côtés de Raph, mon regard continuant de balayer la jungle en quête d'ennemis, les poursuivant avaient rarement l'avantage dans de tels lieu. Tsukiyomi me rejoignait rapidement en souriant chose rare.

    « C'est une agréable randonnée pédestre, cependant, n'avez-vous pas peur que ces traces soient justement là pour que nous les suivions ? Susanoo-sama.. »

    « - Remarque pertinente Tsu-chan, j'y ai pensé... Cependant même si cela nous mènes vers une ambuscade, je doute que l'on puisse briser aussi facilement notre association, à moi et Raph-kun, qu'en dis-tu neveu ? Penses-tu que nous faisons un bon tandem de combattants inébranlables ? Ahaha. »

    Disais-je finalement en me doutant que les ennuis n'étaient surement plus très loin.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Sam 29 Déc - 16:18

Alors qu’ils avançaient encore en suivant les traces, Raph remarqua enfin la jeune femme qui accompagnait son oncle, et qui était occupée à ramasser des fleurs, Akechi ne les avait pas présenté et n’y avait surement pas pensé. Au moment où Raph allait lui demander qui elle était, celui-ci prit la parole.

" Il est certain que je vais venir avec toi Raph-kun, je ne peux décemment pas laisser un monstre de teremundis en liberté dans cette jungle, qui sait quand il en sortira, et avec quelle force de frappe, mieux vaut prévenir que guérir. Pour ce qui est de s’entraîner, nous verrons cela si tu es en état pour ce faire, après cette purge. "

Et voilà qu’il se moquait de lui ! Il ne payait rien pour attendre, en attendant, après avoir aidé son acolyte à se redresser, il reprit la place à côté de Raph, qui réfléchissait à ce qu’il pourrait faire pour contrer son oncle. Il s’était préparé pour un possible entrainement, de nouveau avec lui, et ne comptait pas prendre aussi cher que la dernière fois désormais qu’il connaissait son adversaire.

" C'est une agréable randonnée pédestre, cependant, n'avez-vous pas peur que ces traces soient justement là pour que nous les suivions ? Susanoo-sama.. "

"Remarque pertinente Tsu-chan, j'y ai pensé... Cependant même si cela nous mènes vers une ambuscade, je doute que l'on puisse briser aussi facilement notre association, à moi et Raph-kun, qu'en dis-tu neveu ? Penses-tu que nous faisons un bon tandem de combattants inébranlables ? Ahaha. "

Raph sourit en entend les derniers mots d’Akechi, recevoir des compliments de la part d’un combattant aussi valeureux que son oncle était la meilleure chose qu’on pouvait lui faire ! Actuellement, il ne craignait rien, sachant qu’il pouvait faire confiance à son compagnon d’armes, et que celui-ci pouvait également lui faire confiance. Cependant, leur adversaire ne semblait plus être très loin du tout, et l’œil du teremundo du capitaine s’activa, lui montrant l’endroit où se situait leur futur adversaire… Une chose était sûre, ce n’était pas un humanoïde. Cependant, il n’arrivait pas à évaluer la taille de celui-ci en raison de la distance.

"Je l’ai repéré… C’est bon, je n’ai aucun doute sur notre duo tonton, mais la prudence s’impose quand même, j’ai l’impression qu’on va en baver pour lui mètre sa misère à celui-ci, d’ailleurs ça te dirait de faire les présentations entre la jeune femme qui t’accompagne et moi ? "


Raph avança dans la direction qui lui indiquait son œil, remarquant de plus en plus de cadavres, que ce soient d’animaux ou d’humains… Aucun n’était totalement terminé jusqu’à ce qu’ils arrivent devant une sorte de grotte qui fit blêmir le capitaine quand il jeta un œil dedans, celle-ci avait l’air d’un véritable labyrinthe… Malheureusement, même si Raph savait dans quelle direction le monstre se trouvait, son œil ne lui permettrait pas de savoir quel chemin prendre.

"Bon, c’est ici que ça se complique tonton, même si mon œil me permet de dire avec certitude qu’il est ici, cette grotte a l’air d’être constellée de multiples tunnels, alors forcément, on va galérer pour le trouver ! Après, on peut essayer de tout péter, mais ça risque de s’effondrer sur nous, je te laisse le choix. "

Le capitaine soupirait, en attendant que son oncle prenne sa décision. Il pourraient très bien se perdre dans la grotte et devoir tout exploser dans tous les cas, mais il préférerait éviter cette éventualité au risque de se retrouver ensevelis sous plusieurs tonnes de pierres, puisque même avec leur puissance, détruire une colline pour en sortir, ça relevait presque de l’impossible…

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Mer 2 Jan - 16:46

    La jungle défilait derrière nous, Raph riait à mes discutions avec Tsuki-chan, il semblait en pleine forme malgré les récents événements. Après un long moment, Raph me disait qu'il avait repéré le monstre, comme la rumeur le voulait, il était plus qu'efficace pour ce faire, même moi n'avait pas encore pu déterminer la présence du monstre. Mon neveu me disait que celui-ci allait nous en faire baver, j'avais du mal à l'imaginer... Les teremundos n'avaient que très rarement une puissance de feu imposante loin des catacombes. Il faut dire que pour la plupart des monstres, la taille est diapason de la puissance et que dans un territoire Blitzness, être trop gros donnait l'assurance de se faire repérer. Finalement nous arrivions devant une grotte qui semblait labyrinthique.

    "Bon, c’est ici que ça se complique tonton, même si mon œil me permet de dire avec certitude qu’il est ici, cette grotte a l’air d’être constellée de multiples tunnels, alors forcément, on va galérer pour le trouver ! Après, on peut essayer de tout péter, mais ça risque de s’effondrer sur nous, je te laisse le choix. "

    Je réfléchissais quelques secondes... Un teremundo caché dans un endroit comme celui-ci, je devais pas manger très souvent. Je sortais Orochi de son fourreau et me faisait une entaille pour saigner légèrement, l'odeur du sang allait vite attirer le monstre, peu importe le chemin que nous allions prendre. Je remettais mon sabre dans son fourreau avant de le faire disparaître et que Tsuki-chan devienne sabre à ma ceinture, échange de sabre, donc. Je dégainais ledit sabre, provoquant une lueur qui rendait l'air plus froid et illuminait légèrement la grotte d'un ton laiteux.

    «  Tu l'as déjà rencontré, il s'agit de Tsukiyomi, l'une des deux filles qui m'accompagnent toujours. C'est elle qui t'as soigné après notre entraînement dans la bordure impériale. Ta mémoire laisse à désirer, mon neveu »

    Je riais de façon moqueuse, continuant de rire. La marche continuait jusqu'à ce que nous arrivions devant ce qui semblait être un lac, dans la grotte... Sans doute relié aux grands lac de la jungle... La salle était assez grande malgré le fait qu'il s'agissait d'une grotte et des cristaux bleutés donnaient des sources de lumière ici et là. Je balayais l'endroit du regard avant de voir des ombre qui quittait les linceuls sombres de la grotte... Des goules... Je me mettais en position défensive alors que de l'eau du lac, deux longues tours apparaissaient, des Golem teremundos... Visiblement le sang avait attiré plus de mon que prévu.


    «  Je ne t'apprends rien mon neveu et disciple, cependant je pense qu'il faille s'occuper des golem teremundo en premier, s'ils viennent à user de leur rayon quasar, je ne donne pas cher de la grotte. »

    J'appliquais du Qi sur ma lame, ainsi que de l'énergie occulte pour utiliser le ryoba tenkyu et me ruais vers l'un des Golem portant un coup diagonale qui l'entaillait avec une profondeur qui devait même étonner le capitaine... Je m'étais grandement amélioré depuis notre dernière rencontre. L'instant l'instant d'après, les deux monstre envoyaient leur poing géant vers moi, d'un déplacement vif j'esquivais le premier et et d'un vif coup droit, je frappais le second pendant qu'il passait, le coupant en deux, tout simplement. Je faisais un léger sourire à Raph avant de me laisser tomber dans l'eau, nageant vers la base du Golem.

    * Hayabusa no Onshitsu*
    * Shisubeki Hayabusa !*

    Je portais rapidement douze coups d'estoc au monstre et disparaissais avant d'apparaitre derrière lui en ayant porté deux satsugai-sha no Orochi ... Le coupant comme on couperait un gros arbre. Le monstre fendu en deux, toute sa partie supérieure tombait dans l'eau, l'approchait de sa tête et la transperçais pour l'achever avant de remonter à la surface pour rejoindre Raph, prenant une grand respiration en sortant de l'eau.. ; C'était la première fois que j'utilisais de tel technique sou l'eau et ça m'avait totalement essoufflé.

    «  Et de un. ! Vite Raph ! Le second va tirer ! »

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Sam 19 Jan - 22:47

Juste après sa question, son oncle se fit une légère entaille au niveau du bras, histoire d’attirer les Teremundos surement… Bien que le capitaine doutait de l’intelligence des monstres pour sortir de la grotte, il n’y avait aucune raison que ceux-ci n’y arrivent pas. Juste après, il lui expliqua qui était la jeune femme avant de se moquer de lui… En marchant dans la grotte, tandis que le sabre d’Akechi les éclairait légèrement, ils arrivèrent à un lac avec des cristaux lumineux qui firent ouvrir la bouche de Raph devant tant de beauté… Beauté qui fut bien vite gâchée par les goules et les Golems dont il repéra l’exacte position juste après être entré dans la salle… Comme quoi le stratagème de son oncle avait finalement marché !


" Je ne t'apprends rien mon neveu et disciple, cependant je pense qu'il faille s'occuper des golem teremundo en premier, s'ils viennent à user de leur rayon quasar, je ne donne pas cher de la grotte. "

Le Samurai commença à se battre avec le Golem… Lui portant un coup d’une puissance dont le capitaine resta abasourdis, ainsi donc l’écart s’était encore creusé entre eux… Très bien, Raph n’en attendait pas moins de son oncle, et ça le rendait encore plus chaud ! Raph observait le combat jusqu’à ce qu’Akechi coupe l’un des golems en deux, et parti dans l’eau afin de… bah le finir, et le fendit tout simplement en deux, avant de rejoindre l’ex-Tri, essoufflé, Et bien oui, à vouloir se la péter, on ne récoltait que ce que l’on semait, même si pour le coup, c'était pas vraiment un vrai essoufflement dû à de la fatigue, mais chut, faut pas le dire!

" Et de un. ! Vite Raph ! Le second va tirer ! "

"Allez, maintenant, c’est mon tour de te montrer les progrès que j’ai fait ! "


Raph utilisa son corps de foudre, puis en volant arriva jusqu’à la tête du Teremundo avant même que celui-ci ne put tirer avec l’un de ses yeux puis lui planta une lame dans l’œil, qu’il transforma aussitôt en sabre élémentaire de niveau deux, lui assénant par la même occasion une énorme décharge et laissant le temps au capitaine de retourner à la base du Golem, avant de remonter avec un formidable Ryu No Hiko de la part de ses deux sabres en enflammant toute une bande du Golem, et laissant une trainée de foudre également. Le capitaine plongea ensuite sous l’eau, activant sa lame de Quasar par la même occasion.

Il envoya deux vagues de Quasar à la base du Teremundo, afin de le faire chuter, puis se dirigea en poussant avec ses ailes qu’il venait de faire apparaitre vers la tête du Golem, slalomant entre les coups de poings maladroits durant la chute de celui-ci, il planta son épée dans l’un des deux yeux restant de celui-ci, puis fit apparaître une autre vague de Quasar, le faisant cette fois-ci littéralement exploser, il ressortit de l’eau, essoufflé aussi… Il avait consommé pas mal d’énergie pour enchaîner ses trois vagues de Quasar et changer en à peine une minute deux formes de sabre. Les goules arrivèrent ensuite vers eux… Elles étaient au nombre de vingt, dix chacun quoi.

"Allez tonton, maintenant c’est l’heure de s’amuser et faire du massacre à la chaîne ! Le premier qui a tué dix goules a gagné !


Il se précipita dans la mêlée, puis activa de nouveau ses sabres élémentaires de niveau deux, tuant deux goules sur le coup d’une vague de flamme et de foudre bien placées et leur éclatant littéralement le crâne, avant que les huit autres se jettent sur lui et que deux vagues de flammes noires et de foudre noire les fassent valser, en explosant deux autres sur le tas. Il utilisa ensuite son corps de foudre pour finir le massacre, puis tailladant les rangs des monstres, en tuant une d’un coup précis au cœur, suivit d’une seconde décapitée.

Il en restait désormais quatre… Dont une qui se prit un cristal en pleine tête qui était tombé à cause d’une vague de foudre noire qui avait continué jusqu’au plafond et avait fragilisé ce qui le retenait. Les trois dernières furent finies sans rien de bien remarquable, mis à part qu’elles furent presque toutes coupées dans tous les sens possibles et imaginables, si bien qu’on ne les reconnaissait plus en tant que goules à la fin du combat.

"Hey Hey Hey, j’ai gagné hein hein ? "

Il n’avait strictement pas regardé son sensei pendant tout le combat et par conséquent n’avait pas vu qui avait finis en premier, en attendant il continua d’avancer… Trouvant un tunnel qui débouchait vers une lumière à première vue, il tourna la tête vers Akechi lui faisant un signe de main pour venir… Le Teremundo se trouvait au bout de ce tunnel.

"Bon, cette fois-ci, c’est bel et bien lui, on va lui mettre sa misère et je ne saurais trouver un meilleur compagnon d’armes que toi tonton !

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Mar 22 Jan - 3:42

    Raph s'était clairement amélioré, ce qu'il me montrait face au Galem teremundos, bien qu'il lui fallait beaucoup d'attaques, me prouvait qu'il n'avait pas passé tout le temps qui s'était écoulé entre nos rencontres à être oisif. Je souriais faiblement en faisait disparaître Yukigane-No-Orochi et m'équipant plutôt d'Amaterasu, qui émettait une chaleur qui me séchait rapidement. Raph en terminait alors avec son golem, au moins ces créatures n'allaient plus cause trop de soucis à la grotte, mais il restait encore quelques invités indésirables.

    "Allez tonton, maintenant c’est l’heure de s’amuser et faire du massacre à la chaîne ! Le premier qui a tué dix goules a gagné !

    « L'élève tente de surpasser le maître ? Défi relevé. »

    Je fonçais sur les goules en appliquant du Ki a ma lame, lorsque j'arrivais à portée, d'un revers, je tranchais la tête d'un des monstre avant de rapidement pivoter sur moi-même et de porter une coup ascendant fendant une créature en deux, Je faisais alors apparaître Tsukiyomi la dégainant en lançant une attaque de Iado tout en insufflant du Ki à ma lame, tranchant deux goules en deux. Il n'en reste que six, ce qui n'était pas un soucis pour moi... Je croisais mes deux sabras et disparaissais avant d’apparaître derrière les créature qui furent toutes coupées en deux l'instant d’après... Ce n'étaient que des goules après tout.

    – Shisebuki Hayabusa... –

    Je rengainais mes deux sabres avant de me tourner vers Raph qui était toujours en combat, envoyant onde ici et là avant de finir par trancher des goules, un peu malproprement, certes, mais ça restait tout de même du bon travail. Il semblait enthousiaste en se tournant vers moi, un guerrier galvanisé en valait deux découragés, ce qui me fit faiblement sourire. Il allait sûrement me parler du paris de tantôt.

    "Hey Hey Hey, j’ai gagné hein hein ? "

    « Sans doute, c'est du beau travaille, mon neveu. »

    C'était faux, bien sûr, j'avais été bien plus rapide, mais comme je le pensais plus tôt et toujours à présent, un soldat galvanisé en valait deux découragés. Je suivais ledit guerrier dans un tunnel à peine éclairée par quelques cristaux occultes et cavités naturelles, si le monstre était dans l'obscurité la plus totale, le combattre n'allait pas être évident. Mais bien heureusement, le monstre qui se trouvait ici était dans une salle baignée d'une lumière suffisante pour ne pas avoir de mauvaises surprises... Bien que le monstre lui-même était déjà une mauvaise surprise. Il j’agissais d'une sorte de crabe géant, teremundo sur sa couleur, avec de très crabes plus petits, sans doute d'à peine plus d'un mètre, qui gigotaient sur sa carapace.

    « Toute une portée de monstre teremundo crabe... Comme c'est grisant, il va sans doute falloir fournir des effort si tu veux briser sa caparace. »

    Avec le ryoba tenkyu, je pouvais la traverser comme si elle n'était que du beurre... Mais je tenais à voir les progrès de Raph face à un ennemi qui lui était naturellement résistant... Je tirais mes deux sabres avant de foncer vers les crabes qui étaient descendus de leur matriarche... Le temps était à la mise à mort.


------------------------

Hrp: Rappel sur les sabres d'Ake:

Spoiler:
 

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Mer 23 Jan - 22:18

Le jeune capitaine avait sauté de joie quand son oncle lui avait dit qu’il avait gagné leur petit défis, et il se sentait débordant d’énergie, prêt à faire un beau massacre sur les prochains teremundos qui allaient bientôt apparaître dans la grotte. Tandis qu’ils avançaient et arrivaient dans une nouvelle salle, ils y découvrirent un crabe Teremundo avec plein de ses bébés, mêmes s’ils étaient plus grands qu’un chien. En d’autres circonstances, ça aurait été mignon, mais pas aujourd’hui pour le coup.

" Toute une portée de monstre teremundo crabe... Comme c'est grisant, il va sans doute falloir fournir des efforts si tu veux briser sa carapace. "

Le capitaine soupira, il avait bien entendu le "tu veux briser sa carapace", c’était donc lui qui allait en grande partie combattre. Mais en premier lieu, il devait tout d’abord se débarrasser de la mini armée de mini-crabes. Raph rangea ses deux sabres normaux, puis dégaina l’épée que lui avait donnée Akechi, l’empoignant à deux mains et courant vers les bébés teremundos crabes qui attaquèrent en premier. Il frappa sur leur carapace avant de ressentir le choc se répercuter dans son corps tout entier, autant dire qu’elle était solide comme du roc !

Comment allait-il bien pouvoir faire pour percer celle-ci ? Pour ce combat, il s’était dit qu’il n’allait pas utiliser d’arts élémentaires, mais ça semblait un peu compromis. Le premier pas était d’activer sa lame blanche sur son épée. L’aura était apparue et avait donné une idée au jeune capitaine… Pourquoi ne pas tenter d’améliorer celle-ci, afin de rendre ses lames plus tranchantes ? Il tourna la tête vers Akechi, lui faisant un signe de l’épée.

"Ca y’est, je sais comment faire ! Laisse-moi juste un peu de temps, histoire que je développe ma nouvelle tech…

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que l’un des crabes lui sauta dessus pour tenter de le bouffer, et infligea une vision d’horreur au jeune capitaine qui augmenta drastiquement la dose d’énergie autour de son épée du dragon blanc, et affuta celle-ci afin de tenter de planter le bébé crabe de un mètre. Il réussit à atteindre son cœur, la carapace se situant sur l’abdomen étant beaucoup plus souple que celle de son dos, lui permettant de se débarrasser déjà de l’un de ses opposants.

Il se releva en s’aidant de sa lame, avant de réfléchir à comment il pourrait encore en augmenter le tranchant. Il devrait affiner l’énergie qu’il mettait dans l’épée, afin que celle-ci ne fasse pas qu’entourer celle-ci, mais l’affute plus, lui permettre de s’immiscer plus facilement dans la matière et de la couper avec plus de facilité… Bon, dans l’esprit de Raph c’était plus "Plus d’énergie pour que ça coupe plus", mais on allait quand même faire avec ! Le plus important était qu’il avait trouvé comment faire, désormais l’application allait venir avec le combat, même si pour l’instant il n’arrivait pas encore à bien trancher des carapaces comme celles du dessus des autres bébés crabes.

"Bon allez tonton, tu vas pas rester là à te tourner les pouces ! Montre-moi un peu comment tu leur découpe la carapace et comment t’en fais des sushis !

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Lun 28 Jan - 10:37

    Je regardais mon disciple, ce dernier ne semblait pas ravis que je lui laisse le travail de transpercer la carapace du titan, mais après tout, si c'était moi qui m'en occupais, le combat serait terminé en quelques secondes... Ce n'était pas moi qui avait besoin d’entraînement d'épéiste après tout, enfin c'était le cadet des mes soucis puisque Raph me faisait quelques signes avec son épée en disant qu'il avait une solution.. Avant qu'un créature ne lui saute sauvagement dessus... S'il ne pouvait pas gérer une chose aussi triviale, je serais inquiet pour son futur... Mais chance pour lui, il parvenait à vaincre la créature.

    "Bon allez tonton, tu vas pas rester là à te tourner les pouces ! Montre-moi un peu comment tu leur découpe la carapace et comment t’en fais des sushis !

    Je souriais faiblement en coin et approchais d'un monstre croisant mes sabres et portant une double revers, tuant nette la créature.. En effet leur carapace n'était pas plus solide qu'une autre... Alors ce n'était pas un souci à mon niveau. Pivotant, je portais un coup ascendant avec Amaterasu de ma main droite, soulevant un crabe avant de bondir et de lui asséner un un revers avec mon autre sabre, le fendant en deux.

    « Hmpf... Tu as encore du chemin à parcourir, si ces carapaces t'ennuient, mon disciple et neveux. »

    J'avançais doucement vers les crabes, d'un pas lent et calme, je n'avais pas besoin de me presser après tout... Ce n'étaient que de vils teremundos basiques, les tuer revenait à trancher des pousse de soja, ce n'était pas un défis en soit... Mais Raph semblait mettre quelque chose au point, avec son arme, c'était ce qui était le plus intéressant dans cette rixe dont la balance de force était abusivement déséquilibré. Une fois proche des crabes, ces derniers se ruaient vers moi... Je faisais un léger double mouvement avec mes deux sabres...

    – Nisshoku –

    Des dizaines de coups incroyablement difficiles à voir à l'oeil nue faisaient un véritable massacre parmis les assaillants... Cependant l'utilisation trop abusive du Ryoba Tenkyu commençait à me fatiguer. Je désactivais donc ce dernier avant de ranger mes sabre et de me mettre en position de combat à mains nues, il y a longtemps que je voulais tester quelque chose... J'expirais longuement avant de porter un coup de paume dans le vide, expulsant un loup.

    – Kami Okami... –

    Un Kami Okami... Oui c'était un loup de d'énergie occulte, qui se ruait droit devant traversant plusieurs crabe y compris la matriarche, blessant cette dernière et tuant les plus petits... En réponse à ceci la matriarche se mit à nous bombarder de nombreux quasar, comme une véritable furie... Je formais une barrière autours de moi pour me protéger de l'assaut meurtrier avant de sourire faiblement regardant vers Raph.

    « J'ai fais ma part du travail à présent c'est à ton tour... Si tu veux trancher sa carapace... Alors visualise ton énergie comme si elle était une lame par-dessus ta lame... Ce n'est pas la quantité qui fait le tranchant, mais la maîtrise et l'affinage... »

    Le souffle plus rapidement à cause de ma barrière qui brûlait beaucoup d'énergie à l'activation, j'espérais que ce conseil aide mon jeune disciple à mettre finalement au point sa technique... Au pire il ferait comme tout les autres blitzness.... Tout sauter.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Mar 19 Fév - 20:16

Le capitaine resta la bouche grande ouverte en voyant Akechi se ramener vers les monstres et le déglinguer… Comme ça, naturellement de simples coups comme si leur carapace n’était rien. Pour le coup, Raph soupira, le fossé entre les deux épéistes s’était encore creusé, et le jeune capitaine pensait de plus en plus qu’il ne réussirait jamais à rattraper son maître et oncle qui semblait plus fort à chacune de leurs rencontres.


" Hmpf... Tu as encore du chemin à parcourir, si ces carapaces t'ennuient, mon disciple et neveux. "

Pendant qu’Akechi pourfendait les rangs des crabes, Raph regardait son épée et réfléchissait à comment se servir de son énergie, tout en en dépensant le moins possible pour affiner le tranchant de son épée et ainsi pouvoir couper des matières dont il ricochait dessus auparavant. En même temps, il regardait toujours le combat en souriant et en admirant le massacre. Et vit Akechi ranger ses sabres à son grand étonnement et à se battre à main nues avant d’envoyer un loup d’énergie tuant pleiiiin de bébés crabes Teremundos et amochant bien la grande vieille et moche.

Juste après, celle-ci ripostait avec une véritable nuée de Quasar que le capitaine n’eut pas de réelle difficulté à esquiver grâce à son corps de foudre et en en parant quelques un avec ses épées quand il voyait qu’il ne pouvait l’esquiver. Juste après, celui-ci lui adressait la parole par rapport à sa technique.

" J'ai fait ma part du travail à présent c'est à ton tour... Si tu veux trancher sa carapace... Alors visualise ton énergie comme si elle était une lame par-dessus ta lame... Ce n'est pas la quantité qui fait le tranchant, mais la maîtrise et l'affinage... "

Visualiser, son énergie… Pourquoi pas, en tout cas ça valait le coup d’essayer, il n’avait rien à perdre. D’ailleurs, il ne restait plus que trois des gros bébés, et il allait en profiter pour finir d’affiner sa technique ! Il fit un bond en l’air assez haut pour se réceptionner avec ses pieds au plafond, puis poussa un coup fort afin de se précipiter sur le sol avec son épée pointée en avant, et visualisa comme une seconde lame, plus fine fusionnée avec l’épée du dragon blanc. Le résultat fut sans appel : le coup traversa littéralement le pauvre crabe dans une belle giclée de sang de Teremundo. Le jeune homme sauta de joie en hurlant "GYAAAAAAAH J’AI REUSSIIIIIIII".

Cependant, le combat n’était pas encore fini, et il enchaîna avec deux déplacements éclairs les deux derniers bébés crabes, laissant en vie la matriarche qui cette fois-ci avait une carapace largement plus solide que sa progéniture. Pour le coup, ça allait se compliquer plutôt pas mal, même si le capitaine ne doutait pas que sa nouvelle technique lui permettrait de l’amocher quand même, même s’il n’allait pas la transpercer comme du beurre comme ses deux petits bébés.

Il fonça vers celle-ci, puis en sautant, puis en reprenant appuis sur le plafond, il se jeta, sa vitesse amplifiée par son corps de foudre sur la matriarche, plantant bien profondément son épée du dragon blanc dans celle-ci, si bien qu’elle lui échappa des mains et qu’il fut obligé de dégainer Aube et Eclipse juste après afin de pouvoir continuer le combat. En effet, le Teremundo n’attendit pas et se précipita sur le jeune homme, tentant de le tuer de ses multiples coups de pattes et de mandibules.

Le capitaine utilisa sa nouvelle technique pour améliorer le tranchant de ses épées, puis vit en souriant qu’en parant l’une des pattes de son adversaire, celle-ci se sectionna en deux puis tomba sur le sol. Il profita aussitôt de l’ouverture pour grimper sur le monstre, puis planter ses deux épées à l’endroit où se trouvait son épée du dragon blanc, faisant rentrer encore plus profondément ses lames dans la chaire du monstre, et lui faisant hurler de dépit tant le coup était violent.

Bien entendu, cela ne s’arrêtait pas là, et tandis que la créature gigotait dans tous les sens, le capitaine attendit le bon moment puis envoya un Quasar sur un stalactite juste au-dessus d’eux qui tomba et acheva la créature, plantant encore plus profondément les épées jusqu’à ce qu’elles sectionnent des artères vitales. Raph dégagea ensuite le rocher en le faisant exploser avec un autre Quasar puis tira sur Aube et Eclipse afin de les récupérer avec difficulté… Cependant, quand vint le tour de son épée du dragon blanc, il resta bloqué pendant dix bonnes secondes avant de chuter en arrière et de se relever comme si de rien n’était.

"Ahah, c’était fun hein? Ça te dit qu’on se repose un peu et qu’on fasse notre revanche de la dernière fois ? Que j’te montre ce que je suis devenu ! "

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Mer 27 Fév - 17:10

    Le samurai se défendait toujours contre les crabres qui approchaient de lui sans grandes difficultés, gardant un œil sur son disciple. Ce dernier faisait de beaux mouvements, se servant bien du terrain, bien que ce serait difficilement efficace contre de puissants ennemis... Mais doucement et surement, il parvenait à affiner ses coups, ils étaient moins barbares et plus tranché... Sa lame qui était émoussé malgré sa qualité devenait tranchante, faisant fiérement sourire son oncle. Il combattait finalement la matriarche des crabes la tuant d'une façon parfaite... Il n'était pas chasseur de teremundos pour rien, une fois l'obstacle de la carapace passé, il avait facilement ôté la vie du monstre par un coup létal et précis.

    "Ahah, c’était fun hein? Ça te dit qu’on se repose un peu et qu’on fasse notre revanche de la dernière fois ? Que j’te montre ce que je suis devenu !
    – Hm... L'honneur du samurai me pousse à ne jamais décliner un duel. Je suis curieux de voir si tu as progressé depuis la fois dernière. Yokarou, faisons ainsi. »

    Yokarou... Signifiant très bien, un mot impérial que le garçon usait parfois dans ses phrase. Il approchait de son neveu et lui faisait signe de se redresser. Si la matriarche n'était plus de ce monde, il n'était pas exclu que d'autres créatures, pas forcement teremundos, plus fortes se trouvent là. Dans un espace aussi confiné, le samurai préférait ne pas avoir à combattre. Il marchait donc vers une lueur, grimpant un long moment jusqu'à arriver vers la fente qui dégageait la lumière... Cette dernière donnait sur un ouverture non loin du lac... Le samurai sortait de la grotte se protégeant les yeux d'un faisceau lumineux inattendu dont ses yeux avaient perdu l'habitude dans cette grotte sombre.

    « Bien... Nous voilà en dehors de ces lieux, je préfère autant que les choses se déroulent ainsi cependant... Il tirait son katana et portait plusieurs coup dans l'ouverture, scellant le passage derrière lui, mieux valait éviter que qui que ce soit entre ou sorte de là... cette grotte ferait mieux de rester fermée. »

    Il avançait vers le lac et remplissait sa gourde, tantôt vidée, avant de la lancer vers son neveu, c'était lui qui avait combattu le plus, il devait sûrement avoir soif. Le daimyo se tenait alors droit, sortant son fourreau de sa ceinture pour garder ce dernier en main, un style de combat qu'il n'avait pas encore à montré à Raph, le véritable style de combat de la famille Susanoo... Le Iado. Un style de combat aux coups rapides, imprévisibles, incisifs et dont le sabre et le fourreau étaient alliés dans les attaques et la défense.

    « Avant tout mon neveu... Saches que je ne me retiendrai pas, même s'i ls'agit d'un duel amical, je tiens à ce que tu en fasses en même. »

    Le Daimyo ne disait bien sûr pas à Raph qu'il avait doublé voir triplé sa force depuis le temps, il ne voulait pas le décourager d'avance, puisque le but était de voir ses progrès en tant qu'épéiste. En position neutre mais ne souffrant pourtant pas d'ouvertures, le samurai attendait que Raph se décide à attaquer ou bien à se reposer plus longuement, malgré la longue marche paisible de tantôt...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Dim 17 Mar - 21:20

Akechi avait accepté sa proposition de duel, et ça pour le coup on pouvait dire que ça rendait le jeune homme aux anges, autant qu’un rasoir pour une certaine personne velue qui raffole des bâtonnets au fromage kibidoo, mais il appréhendait quand même ce futur affrontement qui allait le mettre à mal vu le niveau que le Samurai possédait déjà à leur dernière rencontre et que l’ex-Tri se doutait qu’il n’avait pas chômé. Il l’avait suivi jusqu’à sortir de la grotte et à arriver au niveau du lac, un endroit que le jeune capitaine appréciait tout particulièrement dans la jungle.

" Bien... Nous voilà en dehors de ces lieux, je préfère autant que les choses se déroulent ainsi cependant… Cette grotte ferait mieux de rester fermée. "

En même temps que celui-ci parlait, il avait scellé la grotte d’un coup d’épée bien placée, et l’instant d’après, le jeune homme se prenait une gourde en plein visage, le faisant tomber à la renverse et se relever avec la marque de la gourde encore bien présente sur son visage. Il la ramassa en soupirant… Pourquoi fallait-il que ce genre de conneries n’arrivent qu’à lui ? Il but alors à sa soif, vidant totalement la gourde, et pendant qu’il la remplissait pour la rendre à son oncle, celui-ci se mit à parler.

" Avant tout mon neveu... Saches que je ne me retiendrai pas, même s'il s'agit d'un duel amical, je tiens à ce que tu en fasses en même. "

"Ahah, je n’oserais pas, et puis de toute manière… Je me doute qu’il y a des chances que je passe quelques jours à l’hôpital si je me retiens… Mais d’abord, je te propose qu’on profite un peu de la beauté du lac, avant de commencer notre affrontement."

Pendant qu’il parlait, il lança à son tour la gourde sur le Daimyo, espérant secrètement que celui-ci se la ramasse comme lui, histoire que pour une fois ce ne soit pas lui le seul qui passait pour un débile profond. Le jeune homme eut alors une petite idée… Pourquoi ne pas profiter de ce moment avant leur affrontement pour s’amuser un peu ? Il enleva ses chaussures, son T-Shirt ainsi que son Jean afin de se retrouver en caleçon puis posa Panpan sur la berge avant de courir à toute vitesse pour plonger dans l’eau.

"YATAAAAAAAAAAAAH ! Hey Tonton, ça te dirait de venir avec moi? Histoire de passer un petit moment sans nous battre… Je trouve que ça manque de nos jours, on s’entraînera après ! "

Le jeune homme plongea puis écarquilla soudainement les yeux et vit de longs serpents… Des serpents du ciel, il avait entendu dire que des bébés se regroupaient dans le lac et rendaient celui-ci magnifique la nuit mais ne les avait jamais vus de ses propres yeux, autant dire que pour le coup il était totalement aux anges. Il en vit un sortir de l’eau puis remonta à son tour pour pouvoir le suivre de son regard ébahi.

"Haan, j’en avais jamais vu de mes propres yeux ! GYAAAAAAAAAH C’est génial ! "

L’espace d’un instant, le chasseur de Teremundos qu’était Raph avait totalement déserté son esprit qui reprenait son caractère normal dû à son âge, le caractère d’un gosse qu’on emmène au zoo pour la première fois. Le jeune homme ne pensait plus qu’à une seule chose, le fait que ces serpents étaient magnifiques, et en voyant ça, il ne pouvait se dire qu’une seule chose… Les Teremundos semaient la discorde partout où ils allaient, et ils risquaient de noircir ces magnifiques endroits et merveilles que renfermait Gaea… Et ça, il ne pouvait le tolérer, et puis baah juste après avoir pensé ça, ses yeux se remirent à briller tandis que le serpent replongeait dans l’eau dans toute sa splendeur.

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Mar 19 Mar - 15:41

    Raph affirmait qu'il n'oserai jamais se retenir face à un adversaire même durant un entraînement, ce qui faisait sourire son oncle. Il proposait cependant de profiter quelques temps du lac avant de s'imaginer combattre un peu. Rompant sa garde, le samurai ne pouvait qu'être d'accord, il révoquait ses sabres pour ne pas les laisser sans surveillance ou les plonger dans l'eau une fois de plus avant d'attraper la gourde que lui relançait le capitaine. La reposant il retirait lui-même son kimono dévoilant un corps fin mais néanmoins aux muscles bien dessinés, allant à son tour dans l'eau.

    "YATAAAAAAAAAAAAH ! Hey Tonton, ça te dirait de venir avec moi? Histoire de passer un petit moment sans nous battre… Je trouve que ça manque de nos jours, on s’entraînera après ! "
    - Je suis déjà là, je sais aussi me reposer malgré ce qu'on pense.

    Il souriait, en effet le daimyo était connu pour être un homme qui ne cessait pas d'avancer, devenant toujours plus fort et affrontant des monstres toujours plus forts, encore et encore sans repos... Ce n'était pas tout à fait vrai, il lui arrivait parfois de profiter des choses simple, comme du thé sous les cerisier, une étreinte paisible avec ses amies ou sa tendre et douce, voir même une baignade avec de la famille. Raph plongeait d'ailleurs avant de ressortir, suivant une créature de la faune locale.

    "Haan, j’en avais jamais vu de mes propres yeux ! GYAAAAAAAAAH C’est génial ! "

    Riant à son tour le daimyo eu la soudaine envie d'en savoir plus sur cette créatures, fermant les yeux, il se mit à réciter doucement quelques mots dans une langue étrange, de façon inaudible... Il usait du mantra du savoir... Le maintenant longuement afin d'en savoir un peu plus sur cette créature étrange qui vivait ici... C'était uen créature visiblement calme et paisible, maitrisant fumée et eau ainsi qu'un peu de sensoriel... Cependant alors qu'il continuait de réciter... Une autre information étrange lui parvenait... L'analyse qu'il venait de faire le fit se stopper net alors qu'il figeait son regard sur Raph...

    - Au fait Raph... tu ne me l'as jamais dit directement mais... Tu es anciens teremundo du classement, n'est-ce pas ? Le samurai se mit à rire doucement. n'ai pas l'air aussi surpris, ce n'est pas si difficile à deviner quand on est un impérial.

    Pourquoi le daimyo lançait-il ce sujet tout d'un coup ? Et bien le mantra lui avait apprit que la puissance de teremundo de son neveu... Était assez grande, il voulait voir s'il allait lui parler lui-même de son passé en tant que teremundo où s'il préférait le cacher, tel cas Akechi ferait des investigations, sa curiosité éveillée... Ce mantra était une véritable tare pour tout ceux qui se faisaient cibler directement ou non.

    - Enfin à l'heure actuelle tu es surtout toi-même, alors peu importe qui tu étais autrefois.

    Bien qu'il souriait, Akechi n'avait rien de différent de Blitzness quand il s'agissait de parler de teremundo... Mais pour rapidement se calmer il décidait de se montrer plus espiègle, il mettait une pichenette dans l'eau expulsant du Ki... Et envoyant de ce fait une vague kingsize vers son neveu... Autant profiter un peu du lac.. Même en hiver, ma foi.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Mar 19 Mar - 20:18

Pendant que le jeune homme s’amusait à nager entre les serpents du ciel, à tenter de les attraper en s’amusant comme un petit fou, il tourna la tête vers Akechi qui le fixait dans les yeux. Leurs regards se croisèrent et Raph réalisa que quelque chose n’allait pas… Et pour le coup, ça allait réellement lui gâcher l’instant qui semblait pour le moment tout ce qu’il y avait de plus gentil, heureux et tout le tralala.

« Au fait Raph... tu ne me l'as jamais dit directement mais... Tu es anciens teremundo du classement, n'est-ce pas n'ai pas l'air aussi surpris, ce n'est pas si difficile à deviner quand on est un impérial. »

Le jeune homme resta silencieux, son regard perdu dans le vide, et toute la joie de vivre qu’il avait eu auparavant avait déserté son regard… Ce moment devait arriver, cependant il ne comprenait pas comment son oncle avait réussi… Et surtout, quelle serait sa réaction ? Pendant quelques secondes il revit défiler devant ses yeux toutes ses mauvaises actions en tant que Teremundo. Soudainement, il entendit la voix d’Akechi le sortir de sa torpeur.

« Enfin à l'heure actuelle tu es surtout toi-même, alors peu importe qui tu étais autrefois. »

Une vague arriva juste après sur le capitaine qui se contenta de faire apparaître ses ailes et avec sa technique du corps de foudre de s’envoler sur la berge, le regard toujours vide. Il tourna ensuite la tête vers son oncle en cherchant à croiser son regard, on pouvait bien voir une grande tristesse dans ses yeux qui d’habitude étaient si joyeux. Il mâchait ses mots puis pris enfin la parole.

« Seulement quelques personnes sont au courant… Cependant, maintenant que tu le sais, je ne vais rien te cacher… Mon véritable nom est Raph Hadeus, cependant j’ai aussi été connu sous un nom qui faisait trembler de nombreuses personnes… Celui-ci était Siren, Siren Redge, je suis l’ex-Tri… J’ai tué de nombreuses personnes, j’ai pris du plaisir à les voir mourir, et… et… J’en ai dévoré énormément…

Sa voix se brisait tandis qu’il parlait, des larmes coulant de ses yeux, il baissa le regard vers ses épées, puis tenta de se maîtriser afin de continuer. Ces mots n’étaient jamais sorti de sa bouche, ils étaient toujours restés au plus profond de son cœur, prenant sur lui-même pour continuer d’avancer, toujours et encore malgré tout ce qu’il avait fait, et les remords qu’il avait, le passé ne pouvait changer… Il releva les yeux vers le Samurai puis continua.

« Tu sais, mes victimes… Je les revois la nuit… Leurs visages apeurés viennent me hanter, je doute que tu puisses imaginer ce que cela fasse à mon âge de savoir que des enfants sont orphelins par ma faute, je ne peux réparer ce que j’ai fait, ni demander pardon, c’est impossible… Cependant je me dois de continuer d’avancer, justement à cause de ce que j’ai fait, pour expier mes pêchers, même si je sais que ça ne les réparera pas, je dois faire mon possible pour empêcher que d’autres Teremundos fassent ce que j’ai fait… Depuis que je suis devenu un humanoïde, j’ai tout essayer pour renier ma nature… Redevenir humain, chose en laquelle j’ai réussi grâce à un sceau d’un amis…»

Il repensait à Yukai qui lui avait permis de réaliser son rêve… De l’aider pour son avenir, de lui donner un avenir, cependant il y avait toujours des moments de doute dans une vie, surtout quand elle était aussi difficile que celle du jeune homme, tiraillé par le remord. Il se baissa et ramassa son épée du dragon blanc qu’il dégaina et planta devant lui, des larmes continuant de couler, il posa un genou à terre puis regarda Akechi droit dans les yeux.

« Désormais que tu connais mon histoire… Toi qui es un Daimyo de l’empire et mon oncle, je donne le choix, me laisser vivre afin que je continue d’expier mes pêchers… Ou me tuer, et que je parte rejoindre l’enfer, afin d’endurer ce que j’ai fait à mes victimes… Je ne me défendrais pas si tu choisis ce choix, et ne t’en tiendrait pas rigueur… Je te demande juste une chose, je veux que mon corps soit enterré dans la plaine sombre… Ce monde de noir qui reflète le quotidien de ma vie depuis ma naissance… »

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Ven 22 Mar - 18:56

    Raph semblait vide, le daimyo avait visiblement touché un corde sensible. Marchant vers la berge, il regardait son neveu droit dans les yeux, ces derniers affichaient une tristesse qui n'était pas très difficile à déceler. Sans doute avait-il regret... Tout le monde en avait après tout. Finalement, le samurai posait pied sur la rive à son tour se tenait non loin du capitaine qui lui, semblait commencer un court récit.

    « Seulement quelques personnes sont au courant… Cependant, maintenant que tu le sais, je ne vais rien te cacher… Mon véritable nom est Raph Hadeus, cependant j’ai aussi été connu sous un nom qui faisait trembler de nombreuses personnes… Celui-ci était Siren, Siren Redge, je suis l’ex-Tri… J’ai tué de nombreuses personnes, j’ai pris du plaisir à les voir mourir, et… et… J’en ai dévoré énormément…

    Akechi gardait le silence, se contentant de boire les paroles de son neveu qui semblait vouloir se confier à première vue. Siren Redge... Ce nom ne lui était pas inconnu, pas personnellement non, mais il avait lu quelques références à propos des anciens teremundo... Ce dernier nom revenait parfois. Il semblait hésitant, rassemblant visiblement son courage pour continuer son récit alors que l'épéiste sacré gardait le silence, continuant d'attendre et de ne pas le couper, par respect pour cette confession.

    « Tu sais, mes victimes… Je les revois la nuit… Leurs visages apeurés viennent me hanter, je doute que tu puisses imaginer ce que cela fasse à mon âge de savoir que des enfants sont orphelins par ma faute, je ne peux réparer ce que j’ai fait, ni demander pardon, c’est impossible… Cependant je me dois de continuer d’avancer, justement à cause de ce que j’ai fait, pour expier mes pêchers, même si je sais que ça ne les réparera pas, je dois faire mon possible pour empêcher que d’autres Teremundos fassent ce que j’ai fait… Depuis que je suis devenu un humanoïde, j’ai tout essayer pour renier ma nature… Redevenir humain, chose en laquelle j’ai réussi grâce à un sceau d’un amis…»

    Une fois encore, Akechi comprenait ce que ressentait son neveu, bien que le contexte et les aboutissants étaient différent, le samurai avait fait couler le sang de frères, d'amis et bien d'autre, des visages qui continuaient de revenir dans ses rêves, lui imposant le fardeau de porter des vies qu'il avait ôté. Pour ce qui était du sceau, ce n'était pas un mystère pour le daimyo puisqu'il venait du lieu qui avait vu naître cet art, il savait bien quel effet avec le sceau de scellage de teremundo...

    « Désormais que tu connais mon histoire… Toi qui es un Daimyo de l’empire et mon oncle, je donne le choix, me laisser vivre afin que je continue d’expier mes pêchers… Ou me tuer, et que je parte rejoindre l’enfer, afin d’endurer ce que j’ai fait à mes victimes… Je ne me défendrais pas si tu choisis ce choix, et ne t’en tiendrait pas rigueur… Je te demande juste une chose, je veux que mon corps soit enterré dans la plaine sombre… Ce monde de noir qui reflète le quotidien de ma vie depuis ma naissance… »


    Akechi faisait alors apparaître Yukigane-no-Orochi, dégainant sa lame dans une lueur, il plaçait cette dernière sous la gorge de Raph... Allait-il réellement le tuer ? Bien sûr que non... Il allait simplement lui passer un sermon. Le regard du samurai se faisait plus sévère bien que restant noble et brave, il dévisageait l’homme devant lui.

    - Tu estimes ta vie aussi bonne à jeter que ça, Raph Hadeus ? Tu penses que la mort effacera tes fautes et apportera le repos aux victimes ? Tu te trompes, vivre en portant le fardeau d'avoir tué des centaines de personnes, est bien plus difficile que se réfugier dans la mort.

    Il retournait son sabre et mettait un coup avec le pommeau de ce dernier, sur le menton su garçon, avant de plantait son arme dans le sol, il fit quelques pas pour se retrouver à ses côté, posant alors une main sur son épaule, il se mit à sourire en fermant les yeux, se voulant rassurant et toujours noble d'aspect.

    - Quand un homme choisit de prendre la voie des armes, que ce soit en ayant une orientation bonne ou mauvaise, voir même neutre. Il est voué à priver des femmes de maris, des fils de pères, des soeurs de frère, des parents d'enfants... C'est ainsi, tu n'as rien fait de plus mal que ce que j'ai fait, ou qu'ont fais d'autres guerriers avant toi. Ce fardeau, ne le laisse pas t'écraser sous les remords, mais sers-t'en pour devenir plus fort.

    C'était le conseil sage du daimyo pour cette fois. Il donnait alors forme humaine à son sabre Orochi... Cette dernière s'étirant, regardant raph avant de cligner de l'oeil et de se mettre à son tour en petite tenue pour sa baigner. Le samurai soupirant et attrapant son visage dans sa main, aucune pudeur... Finalement il se plaçait devant Raph, lui faisant dos et regardant vers le ciel.

    - On ne choisit pas sa vie, tu as commis des fautes, mais aujourd'hui tu tente de te racheter. Siren Redge n'est plu, tu es Raph Hadeus, un jeune épéiste et capitaine talentueux voué à accomplir des bonnes choses. N'oublies jamais ça et ne te perds pas toi-même, mon neveu.

    Lançait-il finalement au garçon.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Jeu 28 Mar - 18:51

Raph soupira en voyant Akechi faire apparaître une lame et la placer sous sa gorge. Les larmes cessèrent d’elles même, une sorte de paix intérieure commençait à emplir le cœur du jeune homme. Ainsi, tout allait se finir dans les prochains instants, son calvaire allait enfin se terminer après tant d’années. Il était d’une certaine manière reconnaissant envers le Samurai de le libérer, mais avait comme un amer goût de raté dans la bouche… Il n’était pas venu à bout de la tâche qu’il s’était confié.

« Tu estimes ta vie aussi bonne à jeter que ça, Raph Hadeus ? Tu penses que la mort effacera tes fautes et apportera le repos aux victimes ? Tu te trompes, vivre en portant le fardeau d'avoir tué des centaines de personnes, est bien plus difficile que se réfugier dans la mort. »

Raph esquissa un léger sourire résigné… Alors en fait ça n’était pas fini, soit. Il ferait avec. Il se prit cependant un coup du pommeau du sabre du Samurai, tandis que celui-ci plantait son arme dans le sol à côté de sa propre épée et se plaça à côté de lui en mettant l’une de ses mains sur son épaule, Raph leva les yeux vers celui-ci.

« Quand un homme choisit de prendre la voie des armes, que ce soit en ayant une orientation bonne ou mauvaise, voir même neutre. Il est voué à priver des femmes de maris, des fils de pères, des sœurs de frère, des parents d'enfants... C'est ainsi, tu n'as rien fait de plus mal que ce que j'ai fait, ou qu'ont fait d'autres guerriers avant toi. Ce fardeau, ne le laisse pas t'écraser sous les remords, mais sers-t ‘en pour devenir plus fort. »

D’une certaine manière, les paroles d’Akechi résonnèrent en Raph, comme ce qu’il lui manquait pour trouver le courage de continuer à avancer, la petite étincelle qui ferait qu’il ne tomberait plus dans des moments de faiblesse comme à l’instant d’avant… Il vit juste après ça une jeune femme apparaître puis se… Déshabiller pour aller se baigner, faisant légèrement rougir les joues du jeune homme qui détourna la tête de celle-ci.

« On ne choisit pas sa vie, tu as commis des fautes, mais aujourd'hui tu tentes de te racheter. Siren Redge n'est plu, tu es Raph Hadeus, un jeune épéiste et capitaine talentueux voué à accomplir des bonnes choses. N'oublies jamais ça et ne te perds pas toi-même, mon neveu. »

Le jeune homme se releva suite aux paroles de son oncle puis retira du sol son épée du dragon blanc, désormais il continuerait d’avancer. De se battre pour ses idéaux, sa détermination était totalement retrouvée, mais dans son esprit il devait sceller sa résolution par un acte. Il entailla la paume de sa main droite avec son épée puis se plaça face à Akechi, tendant son poing fermé avec quelques gouttes de sang qui en ruisselaient.

« Pour ce que tu as fait aujourd’hui, je te serais éternellement reconnaissant… Tu m’as redonné la force d’avancer, et je jure sur mon sang que plus jamais je ne baisserais les bras, et que je suivrais toujours mes idéaux. »

L’ex-Tri replaça son épée dans son fourreau l’en ayant au préalable nettoyée de la mince trainée de sang due à sa main. Il se retourna vers le Samurai qui l’accompagnait tandis qu’il vit des silhouettes qu’il n’avait pas remarquées juste avant. Des serpents du ciel s’étaient mis à les entourer, et il commença à entendre une douce mélodie qui semblait venir d’eux, une technique de défense dont Raph avait entendu parler, mais qui actuellement ne comprenait pas la raison, le jeune homme sourit à son oncle.

« C’est comme si eux aussi ont été touchés par notre conversation... Mais maintenant que c’est finis, j’te propose qu’on retourne se baigner et après, baaah on verra ! »

Et oui, Raph n’était pas Raph s’il ne respirait pas la joie et l’insouciance à chaque moment de sa vie ! Il écouta encore quelques instants le doux chant des serpents du ciel, puis après avoir déchiré un bout de tissu de ses habits, qui étaient encore sur la berge, pour bander sa main, il courut à l’eau et effectua une magnifique bombe de tout son poids pour s’amuser, et tenter d’asperger Akechi en vengeance au coup de pommeau qu’il s’était pris juste avant.

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Dim 31 Mar - 21:14

    Les discours étaient faits et Raph semblait aller un peu mieux, tout du moins son visage s'était doucement mais sûrement illuminait aux fils des mots que prononçait le samurai, ce dernier n'en était que d'autant plus heureux, préférant que son neveu ne se laisse pas écraser par le remord. Sous le regard curieux bien que neutre du Daimyo, Raph s'entaillait alors la main avant de la tendre, poing fermé, sans doute un serment sur le sang... Akechi avait lu des choses sur cette façon de prêter serment.

    « Pour ce que tu as fait aujourd’hui, je te serais éternellement reconnaissant… Tu m’as redonné la force d’avancer, et je jure sur mon sang que plus jamais je ne baisserais les bras, et que je suivrais toujours mes idéaux. »
    - C'est la bonne voie à suivre, mon neveu.

    Le garçon souriait au dit neveu, sans rien ajouter, il en avait déjà bien assez dit auparavant.. Ce dernier partait ensuite se baigner après s'être bandé la main ce qui faisait sourire l'impérial de façon presque moqueuse, quelle utilité de se trancher soi-même si c'était pour ensuite devoir faire un bandage... D'autant que s'il lui avait laissé le temps, Akechi aurait largement pu s'occuper de cette plaie.. ; Chose qu'il allait faire d'ailleurs... Bien qu'il se faisait éclabousser en guise de vengeance. Continuant d'approcher malgré tout, le daimyo faisait apparaître Tsukiyomi dans une de ses mains et lançait son sort de soin basique sur son neveu afin de guérir sa plaie.

    - Inutile de tâcher l'eau du lac avec du sang.

    Ceci étant fait, Yukihime, ou Orochi c'est selon les préférences quant à son nom, revenait de sa baignade, en bikini... Akechi ne voulait même pas savoir pourquoi elle avait un maillot avec elle... Mais c'était sans doute mieux ainsi que nue. Elle faisait un large sourire charmeur avant de reprendre sa forme de sabre et de rester sur la berge... Sans doute prenait-elle à présent du repos... Suspicieux, l'impérial se demandait pourquoi elle était si calme... Sans doute préparait-elle quelque chose...

    - Quoi qu'il en soit, mon neveu, ne te tranche pas la main, pour ensuite devoir la bander en urgence, la prochaine fois que tu promets quelque-chose

    Il se mit à rire de façon moqueuse, avant d'envoyer une nouvelle vague d'eau vers Raph... Après tout quitte à s'être fait éclabousser, il pouvait lui rendre la pareille non ? Souriant, profitant rarement de ces moments de paix loin du combat, le samurai se contentait d'être un oncle parmi tant d'autre... Enfin, si on oubliait qu'il était un oncle parmi tant d'autre pouvant trancher un rocher géant comme si c'était un poil de phallus...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Sam 13 Avr - 17:22

Juste après s’être pansé la main, Akechi lui avait soignée avec un sort de soin, et la jeune femme qui semblait avoir fini de se baigner alla se placer sur la berge alors que le jeune homme continuait de nager dans l’eau pure du lac et admirait la beauté des serpents du ciel. La liberté dont ils jouissaient dans cet endroit était totale, et ils n’avaient qu’à vivre sans se soucier du temps qui passe, chose que le jeune homme aurait bien aimé pouvoir passer sa vie à faire.

« Quoi qu'il en soit, mon neveu, ne te tranche pas la main, pour ensuite devoir la bander en urgence, la prochaine fois que tu promets quelque-chose. »

Raph regarda son oncle avec une mine boudeuse avant de se prendre une vague d’eau en pleine tronche qui l’envoya un petit peu plus loin avant de s’envoler en faisant apparaître ses ailes puis de replonger à toute vitesse pour provoquer une vague bien bien grosse, histoire de se venger un petit peu de son oncle, actuellement il s’amusait comme un petit fous, mais apparemment ça n’allait pas durer en voyant les serpents du ciel commencer à s’agiter.

Il tendit un peu l’oreille jusqu’à entendre un bruit de moteur, puis vit une dizaine de véhicules abritant chacun quatre personnes se garer autour du lac puis se boucher les oreilles avec des espèces de trucs bizarres. Il tourna un regard interrogateur vers Akechi, ne comprenant pas très bien ce qu’il se passait puis réalisa quand il les vit commencer à se diriger vers les serpents du ciel avec des sortes d’armes…


« Des braconniers… »

Raph voulut mettre une main à son fourreau puis réalisa qu’ils étaient dans l’eau, sans armes. Même s’ils n’en étaient pas pour autant inoffensifs, le jeune homme devait récupérer son équipement, surtout que les hommes venaient de repérer leurs habits et par conséquent les deux nageurs juste après. Plusieurs d’entre eux pointaient leurs fusils sur eux, tandis qu’ils étudiaient les affaires des deux jeunes gens. L’ex-Tri leva les mains en l’air en souriant, faisant un clin d’œil à Akechi au passage.

« Vous là, pas un geste où on vous bute ! Vous allez gentiment sortir de l’eau sans faire d’histoire. Et d’ailleurs… Je vous remercie pour vos armes, elles sont plutôt belles, je vais pouvoir les revendre assez cher au marché de Phil… Et pour la jeune fille aussi au passage, je sens que nous allons passer un bon moment.»

« Huuum… Excusez-moi mais…


Il tourna la tête vers Akechi, un véritable sourire d’enfant sur le visage.

« Je peux ? »

L’instant d’après, Raph était sorti de l’eau, sa vitesse augmentée par son corps de foudre et il administrait un énorme coup de genoux à l’homme qui venait de parler, les hommes avaient tenté de lui tirer dessus, cependant son accélération brutale les avait totalement pris au dépourvu, et l’homme qu’il venait de frapper était désormais K.O. avec très certainement plusieurs côtes de cassées. Le jeune capitaine ramassa ses armes.

« Je ne me suis pas présenté, excusez-moi… Je me nomme Raph Hadeus, capiTAAAAAAAAAAAINE… »

Il n’avait pas eu le temps de finir sa phrase que tandis qu’il ramassait son épée du dragon blanc, il ne voyait pas une peau de banane qu’un homme avait lancé quelques instants plus tôt, ayant fini de la manger. Il glissa bien entendu dessus, criant au passage, puis au moment où il voulut se relever il vit un homme pointer sur lui une arme, à une distance le jeune homme n’était pas spécialement sûr de pouvoir totalement esquiver la balle.

« Hihihi, je suis un gâteau de riz ? »

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Lun 15 Avr - 11:56

    Un jeu enfantin et aquatique, mais où le samurai restait noble... Alors qu'une grosse vague se dirigeait vers lui, il chargeait du Qi dans sa main et portait un coup ascendant avec cette dernière, faisant une faille dans la vague dans laquelle il s'engouffrait, ne faisant malgré tout tremper, il évitait de cette façon de se faire éjecter comme son neveux un peu plus tôt, mais les réjouissace se stoppaient rapidement que Akechi voyait arriver des mercenaires qui ne semblaient pas très enclins à laisser les deux personnes être témoins de la scène... Les cheveux du daimyo devenaient blanc, il activait son mode sen'nin

    « Vous là, pas un geste où on vous bute ! Vous allez gentiment sortir de l’eau sans faire d’histoire. Et d’ailleurs… Je vous remercie pour vos armes, elles sont plutôt belles, je vais pouvoir les revendre assez cher au marché de Phil… Et pour la jeune fille aussi au passage, je sens que nous allons passer un bon moment.»
    « Huuum… Excusez-moi mais… Je peux ? »

    - Tu peux.

    L'instant qui suivait, Raph quittait l'eau et se ruait vers un opposant lui portant un puissant et rapide coup dans les côtes, le mettant K.O sans autres formes de procès. Akechi pour sa part ne bougeait pas, constatant qu'une homme se saisissait d'Orochi... Quel imbécile. Alors même qu'il touchait l'épée, sa main fut simplement détruite par le quasar qui parcourait l'arme... Le samurai haussait les épaules, ça lui ferait une bonne leçon. De son côté Raph criait et allait se présentait, mais glissait sur une peau de banane, faisant soupirer l'impérial.

    « Hihihi, je suis un gâteau de riz ? »

    Le Daimyo disparaissait alors de l'eau, se trouvant derrière un homme et lui mettant un coup du plat derrière la nuque avec le Qi, brisant cette dernière... puis il disparaissait de nouveau pour apparaître devant le second homme qui lui recevait un coup de paume dans le ventre, puis dans le menton, toujours avec le Qi... Finalement le daimyo récupérait son sabre et le dégainait rapidement, achevant son dernier opposant en lui tranchant la gorge. Tout s'était passé en quelques battements seulement. Il remettait son kimono puis son sabre à sa ceinture, avant de tendre une main à Raph.

    - On peut encore les stopper. Ne demande pas ce qui est arrivé à mon corps, ce serait bien trop complexe de te le l'expliquer et nous n'avons pas le temps.

    Souriant doucement. Le daimyo regardait les hommes qui chargeaient des serpents dans des conteneurs sur des camion avant de partir, d'autres chargeaient encore le 'marchandise' c'étaient ceux-là qu'il fallait arrêter... De toute façon les routes de jungle étaient étroites alors ils ne pouvaient pas rouler trop vite... Dans un faible soupire, le daimyo respirait un grand coup puis lançait des broche à dango qui se démultipliaient.

    侍 Sen Dango Shuriken 侍


    Les broche allaient éclater les pneus des véhicules, les immobilisant et attirant l'attention des mercenaires braconniers vers le tandem d'épéistes. Pas effrayé pour un sou par le nombre d'opposant, le samurai tournait la tête vers Raph.

    - Allons-y, nous avons des serpents à sauver.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Ven 19 Avr - 0:50

Raph regardait toujours l’arme que l’homme pointait sur lui, tandis que son oncle trucidait les rangs de leurs ennemis. L’instant d’après, son adversaire avait la gorge tranchée, ce qui ne manqua pas de faire grimacer Raph qui avait espéré ne pas en tuer, mais apparemment Akechi n’était pas du même avis. Il lui tendit la main pour se relever, le jeune homme ne se fit pas prier.

« On peut encore les stopper. Ne demande pas ce qui est arrivé à mon corps, ce serait bien trop complexe de te le l'expliquer et nous n'avons pas le temps. »

Raph tourna la tête dans la direction que regardait le Samurai… Des hommes partaient déjà et d’autres continuaient de capturer les serpents. L’ex-Tri allait partir pour tenter de rattraper les hommes quand il vit Akechi lancer des espèces de broches à la chaîne sur ceux qui les chargeaient, faisant éclater les pneus des voitures. Raph dénombra les hommes : il en restait une bonne dizaine, cinq au niveau de chaque véhicules.

« Allons-y, nous avons des serpents à sauver. »

« Bon allez, cinq chacun ! »

Raph parti à l’assaut, faisant apparaître sa lame blanche sur son épée du dragon blanc, tranchant d’un geste les armes des braconniers puis se mit en position de combat alors que ses adversaires dégainaient des armes au corps à corps : couteaux, tonfas, faucilles, pas mal de trucs ! Cependant, la technique du jeune homme lui permit de les découper assez facilement et d’enchaîner en tailladant ses adversaires, les empêchant de continuer le combat.

Au bout d’un moment il planta son épée dans le sol puis continua le combat à coup de crochets, d’uppercuts et de coups de coudes pour continuer son œuvre de neutralisation. Il finit son affrontement puis entreprit de libérer les serpents présents dans l’espèce de camionnette, ne doutant pas que son oncle avait terminé lui aussi son affrontement. Il tourna ensuite la tête vers lui.


« Bon… Certains ont réussi à fuir, j’vais essayer d’avoir des informations sur eux auprès de la section espionnage à la B-Corp, je te contacterais dès qu’on les aura retrouvés. Sur ce, j’vais partir tout de suite à la pêche aux infos !»

Raph fit un signe de la main à son oncle alors qu’il s’envolait et envoyait un message pour que des soldats viennent faire prisonnier les hommes agonisant sur le champ de bataille. Il regarda la beauté des serpents et réalisa qu’il devait à tout prix sauver ceux qui étaient actuellement prisonniers avant que les braconniers ne leur fassent du mal. Et la section espionnage était son meilleur amis actuellement.

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   Ven 19 Avr - 13:08

    Il restait peu d'hommes, une dizaine à vrai dire. Raph proposait au samurai qu'ils prennent chacun cinq homme pour en finir. Silencieux, le daimyo se contentait de hocher la tête positivement tout en tirant Yukigane-no-Orochi de son fourreau. Il y avait deux manieurs de faucilles, deux épéiste et un fusilier. Ce dernier était prioritaire sur les autres puisqu'il était susceptible de tirer sur Akechi ou Raph par surprise. Le damiyo faisait donc quelques pas en avant... Puis disparaissait et se retrouvait juste devant le tireur, mystifiant les hommes présents...

    - Disparais

    D'un revers ascendant diagonal, Akechi tranchait à la fois le fusil et à la fois le buste de l'homme, le laissant pour mort et insufflant l'hésitation chez ses alliés, qui hésitaient à présent à avancer, ils se retroupait alors que le daimyo inspirait un grand coup. Son disciple semblait en avoir terminé et lui disait qu'il allait livrer un message. Hochant la tête ; il le laissait partir, Akechi allait en faire de même, mais après avoir vaincu ses ennemis, d'un coup d'un seul. Il se mettait en position de Iajustsu, arme dans le fourreau et affichait un air démoniaque alors que du Qi s'accumulait dans son arme, visible à l'oeil nue tant c'était dense...

    侍 Satsugai-Sha No Masamune 侍


    Le mouvement se fit en un battement, deux coup centrifuge puis une onde de choc.. ; Dans un spectacle horrible, les quatre hommes furent coupés en deux comme s'ils n'étaient que du carton visant à stopper un bus à 200Km/h... Le sol s'était creusé profondément sous Akechi et même l'air et l'espace semblait avoir été fendu... Un puissant souffle de Qi avait dû balayer une partie de la zone, soulevant un nuage de poussière immense. Lorsque ce dernier retombait, c'était de la charpie que l'ont pouvait voir à même le sol... Le samurai pour sa part haletait légèrement. Il ne s'attendait pas à ce que cette technique secrète de son clan soit aussi... Puissante. Il rompait le mode Sen'nin, se tournant vers l'endroit duquel son neveux avait décollé.

    - Heureusement qu'il n'a pas vu ça... Il aurait été découragé de voir la vitesse à laquelle j'évolue. Ce ne serait pas le premier... Courage, mon neveu. Je compte sur toi.

    Le serpents étaient en sûreté pour l'instant, et ils finiraient bien par trouver les braconniers... En attendant, Akechi avait fort à faire, c'était bientôt l'anniversaire de mort de Glen et il devait se recueillir sur sa tombe... Souriant amèrement en pensant à ça, il se dirigeait à présent vers l'île des dragon.. ; Silver Enwa.

    << Fin de rp, merki raphikiki, c'était un rp sympatoche ! >>

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le disciple toujours reviendra (pv Raph)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le disciple toujours reviendra (pv Raph)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Que cherche Raph Nader ?
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Jungle Archivant-
Sauter vers: