AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alwine Azamalon
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 23/08/2011

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 21359
Jobcard(s): Sage de Brakmor & Garde du Corps

MessageSujet: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Ven 26 Oct - 6:10

    Normalement, les plaines au nord d'Achivant étaient, de tous les endroits possibles du monde, assurément l'un des plus calmes. La raison la plus évidente à cela, c'était qu'ils alliaient le désavantage, pour les pillards, d'être relativement proches de la capitale d'Ethera City, et donc des renforts pouvant venir de la Blitzness Corporation facilement, à celui de ne pas présenter un grand intérêt en matière de rapines. Quelques villages disséminés ici et là, quelques relais sur les voies ferrées reliant Ethera à Las Fantas, des villas et des fermes perdues dans la campagne, et c'était à peu près tout. Les brigands préféraient donc de manière générale tourner leur attention vers d'autres lieux, et la Corporation n'avait, pas contraste, que très peu l'occasion d'y intervenir efficacement, sauf contre des idiots ou des amateurs, les ennemis plus confirmés ne manquant jamais de pratiquer la technique de l'attaque-replis, pour ne pas se faire massacrés par les soldats qu'envoyait la puissante organisation-état dans ce genre de cas. La grande bataille qui avait eut lieu à l'est, à Las Fantas, avait encore renforcée la main mise des « rouges » sur ces terres, les rendant donc de manière générale plutôt tranquilles et propices à une vie relativement paisible, en tous cas selon les standards de vie paisibles de Gaea.

    Mais pourtant, il semblerait que tous ne soient pas au courant. Ces derniers temps, un mystérieux groupe aux intentions floues semait le trouble dans le nord, pillant ici un village, là une ferme, commettant parfois un petit massacre ou l'autre, ce genre de choses. Des actes d'une relativement faible envergure pour l'instant, mais qui se prolongeaient, laissant augurer éventuellement des choses plus dangereuses par la suite. La Blitzness Corporation avait donc envoyé une patrouille enquêter sur place... et les soldats n'étaient jamais revenu faire leur rapport, ni faire quoi que ce soit d'ailleurs. Ils avaient donc soit été fait prisonniers, soit, et c'était la solution la plus probables, s'étaient fait massacrés, et sans causer de trop grands dommages à leurs adversaires par-dessus le marché puisqu'en plus il n'y avait eut aucune rumeur d'un grand combat dans la région et la période concernée par leur disparition. Ce n'était certes qu'une patrouille de soldats ordinaires, des combattants, quelques espions, un Falco, mais ils auraient largement dû pouvoir mater une bande de brigands, même bien organisés, ou à tout le moins battre en retraite partiellement et pouvoir faire un rapport, au minimum et en supposant un ennemi dangereux.

    Certes, on aurait très bien pu envoyer d'autres soldats en plus grand nombre pour enquêter et espérer résoudre le problème, mais cela aurait été risquer des pertes humaines et matérielles encore plus importantes, et cela n'était pas vraiment dans l'optique de la Blitzness Corporation, pas quand elle pouvait l'éviter en tous cas. Déjà, ça faisait mauvais genre pour le recrutement, et puis ça faisait des frais d'entraînement gâché, des soldes versées pour rien, de l'équipement à remplacer, éventuellement des funérailles ou des cérémonies à organiser, voir des dédommagements à payer... beaucoup de frais supplémentaires, dont l'entreprise se passait bien. Plutôt que de prendre ce genre de risque, on avait donc décider de faire appel à ce qui se faisait de mieux en matière de combattant régulier, à savoir la Section Un, celle des Élites, et plus particulièrement à la Capitaine... faisant fonction. Oui parce que la « vraie » Capitaine, l'officielle, celle qui apparaissait sur les papiers photocopiés et tout, était en congé d'entraînement à durée indéterminée. C'était donc Alwine, habituellement Lieutenante, qui prenait en main ses responsabilités, par voie hiérarchie naturelle ainsi que par les souhaits de sa supérieure régulière, émis... dans un mot griffonné avant son départ dans la nuit. Oui bon, on faisait mieux, mais comme le patron en avait aussi eu un « exemplaire », les choses roulaient comme cela, et voilà tout.

    Et voilà donc comment Alwine s'était retrouvée dans la région concernée, à pied. Ce n'étaient plus vraiment les Plaines Sombres proprement dites, et il y faisait plus clair, même si la zone était toujours reprise sous ce nom malgré tout, puisqu'il n'en existait pas d'autre officiel pour les plaines séparant les deux grandes villes du nord d'Archivant. Elle avait fait le chemin en Falco, mais avait renvoyé celui-ci une fois en zone dangereuse. Elle se considérait comme plus vigilante ainsi, et elle ne voyait pas l'utilité de risquer un si bel appareil dans une telle entreprise, vu le peu d'efficacité que celui qui accompagnait les soldats avait visiblement eut. Elle était seule, n'aillant aucune troupe de choc à emmener avec elle à ce moment là, pas avec suffisamment de force en tous cas. Le seul qu'elle aurait pu enrôlé dans l'expédition était Yuuri... indisponible pour le moment. Elle lui avait fait envoyé un message, au cas où, mais en attendant elle devrait probablement se débrouiller seule. Et seule elle parcourait donc la plaine, posant des questions quand elle rencontrait quelqu'un, restait sur ses gardes le reste du temps.

    Et c'était bien parce qu'elle était sur ses gardes que, en longeant un petit bois d'une dizaine d'arbres qui ponctuait la plaine, elle fit bouger des ombres entre les troncs, se mettant aussitôt en garde et faisant apparaître son épée géante... juste à temps pour parer une première estocade incroyablement rapide, visiblement destinée à tuer en un coup. Heureusement, elle avait une solide expérience elle-même, et avait même eut droit aux conseils d'un maître peu de temps au part avant... si c'étaient dans une embuscade de ce genre qu'étaient tombés les soldats, pas étonnant que le manque de rapports soit si criant, même s'il avait fallu quelque chose à plus grande échelle, vu leur nombre.

    « Qui va là ? Qui êtes-vous ? Au nom de la Blitzness Corporation, faites savoir vos intentions et rendez vous sans résistance inutile. »

    C'était la formule rituelle. Bien sûr, personne ne se rendait jamais sans résistance inutile, mais bon, ça faisait toujours bien sur un rapport. Aux aguets, Alwine attendait la suite des événements, se disant que les coups allaient sûrement arrivé en plus grands nombres. Elle ne savait pas encore qui étaient ses assaillants, et se doutait encore moins des forces qui allaient convergé vers elle pour l'aider à s'en sortir contre eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Ven 26 Oct - 15:34

    Bien paisibles devinrent les choses après tout les événements en rapports avec mon père, je profitais du calme qui régnait dans l'empire pour me reposer dans une atmosphère agréable, me contentant pour une fois, de ne gérer que le domaine administratif impériale, écrivant des lettres, m'occupant de la citée, buvant du thé et profitant des derniers champs automnales des oiseaux impériaux. J'étais tranquillement en cours de lecture d'un parchemin parlant de l’état des récoltes au sein de l'empire, quand un ninja apparaissait devant moi et déposait sur la table, un parchemin avec le symbole de ma famille, ce qui voulait dire que c'était une chose importante. Je dépliais le parchemin et lisais à voix haute pour confirmer le message au shinobi.

    « -- Rapport d'état sur l’enquête des lames sans maîtres, de nombreux rapports font parts d'assassins maniant le sabre de façon traditionnelle, ils semblent qu'ils soient des ronin, de ce fait, l'empire à pour devoir de les châtier. -- Je vois... C'est en effet un problème, un dragon déchu, ne saura se calmer tant qu'il possédera ses griffes... Je pars sur-le-champs. »

    Je me redressais et quittais la salle rejoignant mes amies à qui j'exposais la situation, avant de me souvenir de ce qu'Ellianne pensait de mes départs sans prévenir. Je soupirais doucement demandant au shinobi d'aller prévenir Ellianne du lieu où je me rendais, afin qu'elle soit au courant, bien que la connaissant, où qu'elle soit, elle s'empresserait de me rejoindre en criant «  dangooooooo t'es parti sans moi » dés qu'elle me rattraperait. Riant faiblement, je mettais Yukihana, mon nodachi, dans mon dos et partais rapidement vers ma prochaine destination ; la bordure extérieure des plaines sombres.

    Cela faisait longtemps que je n'avais pas voyagé en déployant mes ailes, sans risque de me faire attaquer par un armement antiaérien, c'était agréable de pouvoir de nouveau profiter de cette sensation-ci, quoi qu'il en soit le temps de vol, malgré ma vitesse, durant un long moment, un très long moment avant que je ne me pose dans les plaines sombres, un brise venant faire danser mes cheveux au rythme des souffles de la nature. Je me tournais vers Amaterasu et Tsukiyomi avant de leur dire.


    « C'est agréable.. Cependant Ama-chan, Tsu-chan, il est préférable que je ne me proméne pas avec un escorte, cela me ferait remarquer, cela vous dérange-t-il ?  »

    « - Faites selon vos souhait Akechi-dono. Cependant, si vous pouviez penser à récupérer quelques variétés d'herbe pour mes expérimentations de thé, je serais reconnaissante.  »


    Amaterasu qui baillait, me faisait comprendre qu'elle avait sommeil, dans ce cas la question était réglée, je les transformais en sabre avant de les faire disparaître, ne gardant sur moi que Yukihana, le long sabre que j'avais obtenu il y a très peu de temps. Je marchais le long des pleine, le regard affûté et prudent, je finissais au loin, par voir des ombres qui semblaient s'agiter de façon un peu étrange compte tenu du lieu. Approchant, je constatais qu'un groupe d'homme semblait attaquer quelqu'un. Je soupirais et tirais mon sabre, fonçant vers eux tel un tigre. Rapidement je me retrouvais entre les hommes et la personne encerclé, sans faire attention à qui elle pouvait être, repousser ces hommes était la première priorité.

    Les ronin étaient habillés comme des pirates lambda, mais leurs façon de se coordonner, de bouger, de tenir leurs armes, c'étaient clairement plus que des pirates. Deux d'entre-eux m'attaquaient, mais je bloquais les attaques avec ma longue lame avant de les repousser d'un revers tournant sur moi-même et frappant un fourbe qui s'était faufilé derrière moi, lui tranchant le ventre et le tuant sur le coup. Je voyais rapidement les deux homme de tantôt qui fonçaient de nouveau vers moi, je glissais comme un papillon dans l'air portant deux coup fulgurant, les laissant tomber au sol, visiblement mort. Je prenais un visage sévère tout en tenant mon sabre pour préparer un puissant revers.


    «  Satsugai-sha no Orochi ! »

    Je repoussais une poignée d'homme avec cette attaque, en tuant même quelques-uns avant de reculer, mon sabre posé sur mon épaule, jetant un coup d'oeil à la personne qui était prise dans l'embuscade, je finissais par sourire en coin tout en me retrouvant dos à dos avec elle, il s'agissait de quelqu'un que je connaissais bien avec qui j'avais livré de nombreux combat, décidément elle se retrouvait toujours mêlée à mes affaires.

    « Comme au bon vieux temps, le tigre et la panthère se réunissent encore une fois dans la tourmente de la bataille. Attires-tu l'infortune, Alwine Azamalon ?  »

    Lançais-je finalement en voyant les hommes hésitants, attendant la suite des évènements qui allaient promettre encore de l'action.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Sam 27 Oct - 1:48

    Ces temps-ci, Ellianne avait été très heureuse, toute contente et pétillante même, et cela pour une simple et bonne raison : son Dango-Kun-Chéri avait décidé de rester un moment dans l'Empire à s'occuper de truc-muche-machin-chose administrativitistes, ce qui voulait surtout dire, pour elle, qu'ils pouvaient passer du temps ensemble, les soirées, certaines parties de journées, toussa toussa... et puis les nuits aussi, qu'elle pouvait passer blottie dans ses bras... où à essayer d'autres petites choses qu'ils avaient découverts pendant leur voyage. C'était nouveau, certes, mais néanmoins plus qu'agréable, ajouté à toutes les autres bonnes raisons de rester à Ahi'Kufu pendant cette période elle aussi. Elle pourrait reprendre ses balades plus loin que la Forêt Mystique plus tard, quand lui-même reprendrait d'autres choses en main, repartirais sur ses propres chemins, mais pour l'heure la blondinette restait sagement chez elle ou autour de chez elle, se baladant dans l'Empire, travaillant de nouveaux motifs animaux pour son nouveau Sceau Masque-Nature qu'elle maîtrisait depuis peu, ou s'amusant de mille et une manière dans la grande forêt enchantée qu'elle aimait toujours beaucoup, quand elle ne priait pas les Dieux, entre quelques autres choses.

    Sauf que voilà, tout d'un coup, un shinobi était apparu près d'elle alors qu'elle se trouvait en bordure de la Forêt Mystique, lui apprenant que son Dango-Kun-Chéri n'était précisément plus dans l'Empire, mais qu'il se rendait au nord d'Archivant pour régler une affaire qui regardait l'Empire, et qu'il avait pensé à la faire prévenir. En soit, c'était déjà un grand mieux, puisqu'il la prévenait et tout, mais il était tout de même parti, et elle n'allait pas le laisser partir sans elle comme ça ! Ellianne aussi pouvait voler, et elle ne se priva pas, après avoir remercié le messager – qui, impassible, se laissa gentiment appeler Ninja-Chou, étant sans doute habitué depuis le temps, comme la plupart des gens qui croisaient Ellianne dans l'Empire – pour déployer ses larges ailes féeriques et s'envoler dans la direction indiquée. Après tout, s'il lui avait fait dire où il allai c'était qu'elle pouvait venir après tout, alors autant ne pas gâcher cette occasion d'aller s'amuser avec lui quand même ! Et puis, par ailleurs, elle était curieuse de voir qui pouvait faire du grabuge dans le nord d'Archivant. On lui avait toujours dit que personne ne faisait du grabuge là. Bon d'accord elle elle l'avait fait, mais elle c'était elle, fallait pas chercher la logique trop longtemps non plus. Pour les gens sensé, fallait soit être baka-baka... soit fort ou intéressant !

    C'était donc doublement poussée par sa curiosité et surtout l'envie de retrouver son fiancé que la blondinette avait filé au-dessus de la terre puis des flots, jusqu'à finalement apercevoir les Plaines Sombres, peu après son arrivée au-dessus d'Archivant. Elle continua de voler, pouvant avoir un plus large et meilleur point de vue de cette manière, et fini ainsi par voir au loin, près d'un petit bois, un groupe qui semblait pour le moins agité, et où elle reconnaissait même de loin les mouvements de l'homme de son cœur... ainsi que d'autres qui, étrangement, ressemblaient assez à ceux des Samouraïs. Néanmoins, ils affrontaient bel le Daimyo, alors ça devaient être des méchants ! Par contre, la madame qui se trouvait dos à lui – et qui était presque toute nue, elle venait de le voir en approchant – devait être une gentille, puisqu'elle repoussait plusieurs coups des méchants. Elle correspondait d'ailleurs à la description précise que ses Moines-Animaux lui avaient fait d'Alwine, l'amie de son Dango-Kun-Chéri. Donc voilà, les gentils et les méchants étaient identifiés, ça tombait bien, parce qu'elle arrivait justement sur les lieux du combat proprement dit.

    « Heeeeeeeey les méchants ! On touches pas à mon Dangoooooooo ♥ ! »


    Et, tout en criant cela, Ellianne lança une Vague de Pulsars qui fit reculer les assaillants, en laissant plusieurs blessés assez gravement, voir mort pour certains. Bah hé, l'assaut surprise d'une attaque aussi puissante, ça pardonnait rarement. Ce fut donc dans une zone relativement libre que la fille-fée-chimère pu se poser près du duo de choc, faisant disparaître ses ailes en même temps.

    « Nya, c'pas bien de partiiiiiiiiiiiir sans moi mon Dango-Kun-Chéri, t'aurais pu m'attendre et tout, surtout s'il y a des méchants qu'il faut taper, j'veux t'aider ♥ »

    C'était dit comme ça avait pas mal d'infantilité, à la manière caractéristique de l'ancienne Teremundo Numéros Trois, en fait, mais son entrée en matière rendait sans doute le tout plus crédible, même au près de ceux qui n'auraient éventuellement pas su ce dont elle était capable... comme la damoiselle à leur côté et les attaquants ? Possible... ou pas, en fait.

    « Et coucou madame-gros-néné-presque-apoil-chan-que-je-suppose-que-tu-dois-être-Alwine-chaaaaaaan ♥ J'suis contente d'enfin te rencontrer mais par contre... pas touche à mon Dango-Kun-Chéri hein, j'ai peut-être pas de supers seins mais l'est amoua, t'es prévenue ♥ »


    Bah quoi, on perdait rien à le préciser après tout. Et oui, elle comptait bien le dire à toutes les femmes séduisantes que son chéri fréquenteraient de prêt, après tout il était tellement crobien que c'était normal de prévenir que c'était le sien, naméo ! Cela dit, pour l'heure, les ennemis mystérieux semblaient aussi être un bon sujet de préoccupation, en dépit de tout ce qui leur était tombé dessus. Était-ce tout ? Ça, ça restait encore à prouver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Sam 27 Oct - 15:09

    J'en avais vécus des choses en allant de lieux en lieux et d'îles en îles, la dernière fois que j'avais vu Alwine, c'était quand on était dans le désert pour mon petit test marrant. Quoi qu'il en soit, j'étais passé par l'île de la pomme, prenant deux trois plats et boissons locaux, espérant les partager avec la ch'tite Wiwine en revenant de voyage, j'arrivais donc à Ethera la truffe au vent, fièrement, enfin presque. J'avais pas mal changé, en terme d'apparence, mes cheveux avaient poussés et j'avais forgé mon corps de façon à ne plus me faire vaincre aussi facilement que fasse au Dva. Je me retrouvais bien rapidement dans les étages du bureau de la section-I entrant dans celui d'Alwine mais elle n'était pas là, la barbe ? Un soldat me disait alors :

    «  Oh Yuuri, si tu cherches le vice-capitaine Azamalon, elle semble être partie dans la bordure extérieure des plaines sombres, pour une mission. »

    Je remerciais le soldat d'un mouvement de tête et décidais à mon tour de partir pour les plaine sombres, histoire de passer un peu de temps avec ma ch'tite Wiwine affectueuse comme un chat. Encore fallait-il la trouver, je descendais donc dans les garages, trouvant son falco et demandant à ce qu'il soit ouvert pour vérifier le dernier itinéraire, et pif paf pouf, la dernière destination connue m'était donné, aaaaaaah les plaisirs de la technologie. Je me mettais rapidement en route, un soldat m'accompagnant avec un véhicule, bah quoi, vous croyiez que j'allais marcher ? Bande de moules.

    Je fus déposé là où Alwine s'était arrêtée avec son falco, devant à présent trouver la demoiselle à la poitrine aussi fournie que l'arsenal de Zeddling. Cependant avant ça, je voulais regarder les détails de la mission, le petit papier m'expliquait qu'il s'agissait d'un groupe sévissant dans la régions, un groupe de bandit mais d'un niveau un peu plus élevé que la normal puisqu'un groupe de la section-I n'était pas revenu de sa mission de reconnaissance, voilà qui expliquait pourquoi Alwine y allait elle-même au moins. Soupirant, j'entendais soudain des explosions, et pas de la petite, c'était au moins ce que faisait un quasar.


    «  Ca sent le sapin... »

    Je me ruais vers l'endroit d'où venait le bruit, voyant ma ch'tite Wiwine kawai, un homme aux cheveux violets qui me semblait familier et l'ex-tri, Ellianne Carpophorus, et bah ça s'était du triumvirat de choc... Je soupirais et courais vers eux, formant un javelot d'argent que je lançais vers l'opposant le plus proche, le transperçant de part en part, devant ce nouveau renfort, les ennemis prirent la fuite rapidement, inutile de poursuivre d'après le signe du mec. Je regardais son sabre, il paraissait que plus long était le sabre, plus longue était la teu--- Bref, j'avais entendu les dernière parole de la petite blonde alors j'approchais d'Alwine et attrapais sa tête pour la blottir contre mon torse. Disant d'un voix sexy

    «  Et cette superbe femme et mienne. » Je riais doucement en lâchant la dame de glace ajoutant : «  Quelqu'un veut bien m'expliquer ce qu'il se passe ?. »

    Croisant les bras, j'attendais des réponses, surement que les choses n'allaient pas simplement s'arrêter ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwine Azamalon
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 23/08/2011

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 21359
Jobcard(s): Sage de Brakmor & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Mar 30 Oct - 1:35

    Si le combat avait continué tel quel, les choses auraient pu très mal tourner pour Alwine. Elle repoussa plusieurs autres assauts, avec difficulté, notant que ses adversaires semblaient être des maîtres au sabre. Mais avant que les choses vraiment sérieuses ne commencent, une nouvelle silhouette arriva... une silhouette qu'elle connaissait bien, en fait. Une silhouette dont la maîtrise des sabres était bien plus haute, et qui fit plusieurs victimes dans les rangs ennemis, avant de lancer un coup spécial de grande envergure.

    « Satsugai-sha no Orochi ! »

    La redoutable technique fit reculer les ennemis... alors qu'une nouvelle fois il se retrouvait dos à dos avec elle. Une nouvelle fois, car cette silhouette n'était autre que celle d'Akechi, redoutable Samouraï Impérial possédant un haut rang dans sa hiérarchie, et surtout son ami.

    « Comme au bon vieux temps, le tigre et la panthère se réunissent encore une fois dans la tourmente de la bataille. Attires-tu l'infortune, Alwine Azamalon ? »

    Un sourire naquit sur les lèvres de la jeune femme, qui redressa sa garde alors que les attentions de leurs adversaires se concentraient à nouveau sur eux. Sans doute se demandaient-ils comment vaincre le duo de combattants, qu'on sentait non seulement puissants mais aussi habitués à combattre ainsi, dos à dos, ce qui voulait dire qu'on devait s'en méfier. Néanmoins, quoi qu'ils aient eut l'intention de faire ils n'en eurent pas le temps, pas plus qu'Alwine n'eut celui de répondre quoi que ce soit à son ami, car déjà une nouvelle intervenante entrait dans la partie.

    « Heeeeeeeey les méchants ! On touches pas à mon Dangoooooooo ♥ ! »


    Et, alors que la voix retentissait et qu'une silhouette descendait directement du ciel, une vague d'attaques explosives et dorées qui ressemblaient vaguement à des Quasars, mais en plus puissants, fondirent sur le groupe ennemi, en blessant ou en tuant plusieurs, et forçant les autres à reculer. Ce fut ainsi que pu atterrir une charmante damoiselle qu'Alwine reconnu tout de suite, pour avoir longtemps vu sa tête sur des avis de recherche placardés un peu partout, en plus de l'avoir déjà rencontrée une fois, bien que brièvement, dans une situation de plus... explosives.

    « Nya, c'pas bien de partiiiiiiiiiiiir sans moi mon Dango-Kun-Chéri, t'aurais pu m'attendre et tout, surtout s'il y a des méchants qu'il faut taper, j'veux t'aider ♥ »

    Ses paroles, et surtout celles où elle appelait Akechi « chéri » semblaient confirmées une bonne fois pour toute à qui elle avait affaire, à savoir Ellianne Carpophorus, autrefois Siem puis Tri de Teremundis, et maintenant une Prêtresse à Ahi'Kufu, ainsi que la fiancée de son ami... sans compter qu'elle n'était plus une Teremundo, ce qui était toujours appréciable. Elle avait l'air toute gentille comme ça, mais elle venait de prouver un instant plus tôt que sa puissance était bien loin de s'être évanouie avec son départ du Classement des Huit Grands...

    « Et coucou madame-gros-néné-presque-apoil-chan-que-je-suppose-que-tu-dois-être-Alwine-chaaaaaaan ♥ J'suis contente d'enfin te rencontrer mais par contre... pas touche à mon Dango-Kun-Chéri hein, j'ai peut-être pas de supers seins mais l'est amoua, t'es prévenue ♥ »


    La belle ne pu s'empêcher d'éclater de rire devant sa façon spontanée de réclamer pour sien le beau Samouraï. Il était vrai qu'Akechi était plus que séduisant, mais ce n'était vraiment pas le genre d'Alwine d'aller braconner sur les terres d'une autre fille, encore moins quand elle avait l'air aussi amoureuse que la jolie blondinette en face d'elle. Mais, l'empêchant une nouvelle fois de répondre, un autre intervenant arriva soudain, transperçant son opposant avec une lance d'argent. Cela seul aurait suffit à l'identifier, en dépit de son changement d'apparence depuis la dernière fois, et sans compter qu'elle le connaissait bien, mais, dans un mouvement typiquement de lui, il s'approcha d'eux et l'attira contre lui, tout prenant la parole d'une voix aux accents chauds et sexy.

    « Et cette superbe femme et mienne. »

    Presque malgré elle, Alwine ne pu s'empêcher de frisonner de tout son être... et soupira en l'entendant rire l'instant d'après. C'était toujours ainsi avec lui, et elle s'écarta un peu en secouant la tête... un sourire sur ses lèvres malgré tout. Ça aussi, c'était toujours ainsi.

    « Quelqu'un veut bien m'expliquer ce qu'il se passe ?. »

    Voilà par contre une requête plus sérieuse, qui intéressait aussi la belle Dame de Glace. Elle était heureuse de revoir Akechi, et de profiter de l'aide que le couple apportait, mais elle se demandait bien le fin mot de l'histoire dans tout ça, quand même.

    « Je dois avouer que ça m'intéresserait aussi. Personnellement je suis là parce que des troubles se multiplient dans cette région normalement paisible, et que les gens qu'on avait envoyé se rendre compte sur place ont disparu... vu l'embuscade à laquelle j'ai eu droit, je dirais qu'ils ont été massacrés par un groupe du même genre mais plus important. Mais je n'en sais pas plus, et je ne sais pas non plus pourquoi deux hauts dignitaires impériaux sont aussi sur le coup... même si je suis très contente de te revoir Akechi-Kun, et heureuse de te rencontrer Ellianne-Chan ♥ »


    Avec un petit sourire, la Lieutenante se dit que cela ne ferait pas de mal, à ce propos, d'opérer une petite présentation générale, pour que tout le monde remette tout le monde et qu'ils puissent avancer pour la suite des opérations.

    « D'ailleurs, je me rend compte qu'à part moi tout le monde ne connaît peut-être pas tout le monde. Yuuri, voici Akechi-Kun, Daimyo Impérial, l'homme qui a entre autres battu Neosis. C'est un ami et il m'a même donné des cours dans l'art de manier l'épée. À ses côtés tu auras sans doute reconnue Ellianne, qui maintenant est une Prêtresse d'Ahi'Kufu et sa fiancée. Akechi-Kun, Ellianne-Chan, ce bel homme qui m'a réclamée pour sienne mais qui malheureusement ne le pensait guère, je le crains, n'est autre que Yuuri, un de mes amis les plus proches, qui fut aussi mon professeur et mon mentor quand je suis entrée dans la Corporation, et qui maintenant occupe les fonctions de Vétéran dans la Première Section. Il a une force au moins aussi grande que la mienne, pour vous faire une petite idée, ne vous fiez pas à son grade. »

    La belle avait tenté d'être à la fois aussi concise que possible et aussi complète qu'elle le pouvait, pour que chacun voit bien qui était qui... quand elle vit un cinquième intervenant s'approcher, reprenant sa place habituelle aux côtés de Yuuri.

    « Et ce magnifique chien-loup, qui a bien grandit depuis la dernière fois que je l'ai vu, c'est Enuma, compagnon et partenaire de Yuuri. »

    Bah quoi, techniquement, le chien pouvait être qualifié de « partenaire de patrouille » du beau chevalier d'argent, puisqu'il figurait comme étant recruté sur le même contrat d'embauche. Néanmoins, son sourire s'atténua alors qu'elle reportait son attention sur Akechi-Kun.

    « Alors, qui sont ces types au juste ? Que font-ils ici et qu'ont-ils avoir avec l'Empire ? Puisqu'ils sévissent sur les terres qu'on doit protéger, j'aimerais en savoir plus sur eux, et vous proposer une association de nos forces pour mettre fin à leur agissements. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Dim 4 Nov - 14:24

    Malgré mon intervention, on pouvait dire que la situation était épineuse puisque les ennemis étaient expérimentés et n'étaient pas de simple coupes-gorges arpentant les routes commerciales et touristiques, le combat semblait être ambitieux, du moins aurait dû l'être car une vague de petits rayons dorés venait s'abattre sur les rangs ennemis, avant qu'une voix n'hurle qu'il ne fallait pas toucher à son dango, j'avais parié qu'elle me suivrait, je ne m'étais pas trompé, en effet il s'agissait de ma douce et tendre Ellianne. Elle se posait non loin de moi avant de sourire avec son optimisme éternel :

    « Nya, c'pas bien de partiiiiiiiiiiiir sans moi mon Dango-Kun-Chéri, t'aurais pu m'attendre et tout, surtout s'il y a des méchants qu'il faut taper, j'veux t'aider ♥ »

    Je soupirais faiblement, elle savait pertinemment que je n'aimais pas l'exposer aux dangers et que c'était pour cette raison que je ne la traînais pas dans mes différents voyages. Enfin à présent c'était trop tard puisque elle était ici et en position de riposte, je ne pouvais plus l’empêcher d'être exposée aux dangers du fronts et du combat, j'allais de toute façon faire en sorte de la protéger autant que possible. Quoi qu'il en soit l'hésitation de nos opposants était de plus en plus palpable avec ce nouveau renfort.

    « Et coucou madame-gros-néné-presque-apoil-chan-que-je-suppose-que-tu-dois-être-Alwine-chaaaaaaan ♥ J'suis contente d'enfin te rencontrer mais par contre... pas touche à mon Dango-Kun-Chéri hein, j'ai peut-être pas de supers seins mais l'est amoua, t'es prévenue ♥ »

    Un renfort peu sérieux ma foi. Je souriais cependant, il était marrant de voir Ellianne entrer ainsi en croisade pour faire comprendre que j'étais son sien. Cependant l'instant n'était pas au rire, les épéistes se regardaient comme pour confirmer qu'ils devaient attaquer tous en même temps, si ça arrivait ce serait dur même pour nous, d'autant qu'au corps à corps, Ellianne n'était pas très dégourdies, ce qui me forçait à restreindre mes mouvements pour la protéger. Cependant un javelot d'argent vint transpercer un homme, faisant éclater la tension du groupe ennemi qui prenait la fuite alors qu'un homme aux cheveux platiné, au regard arcanique arrivait en renfort, connaissant visiblement Alwine vu la façon qu'il avait de l'attraper.

    « Et cette superbe femme et mienne. »

    Alwine semblait perturbée ce qui m'étonnait, cependant lorsque l'homme se mit à rire de vive voix, elle soupirait, était-elle déçue ? Difficile à dire, quoi qu'il en soit, l'homme était le renfort de trop pour nos ennemis, mais le combat n'était pas terminé, puisqu'ils étaient toujours en vie, ils n'allaient pas tout simplement se dissiper pour retourner aux champs. Ledit renfort demandait ce qu'il se passait exactement, réponse à quoi, ce fut Alwine qui réagissait la première :

    « Je dois avouer que ça m'intéresserait aussi. Personnellement je suis là parce que des troubles se multiplient dans cette région normalement paisible, et que les gens qu'on avait envoyé se rendre compte sur place ont disparu... vu l'embuscade à laquelle j'ai eu droit, je dirais qu'ils ont été massacrés par un groupe du même genre mais plus important. Mais je n'en sais pas plus, et je ne sais pas non plus pourquoi deux hauts dignitaires impériaux sont aussi sur le coup... même si je suis très contente de te revoir Akechi-Kun, et heureuse de te rencontrer Ellianne-Chan ♥ »

    En effet il était difficile d'expliquer à quelqu'un d'extérieur qu'il s'agissait de ronin, d'ancien impériaux déchu, ou alors des personne extérieures ayant suivit des entraînements de ronin. Ce qui en faisait une affaire impériales importante. Cependant je n'avais sans doute pas le choix, la présence d'un prêtresse et d'un daimyo laissait sous-entendre qu'on ne venait pas ceuillir les champignons malgré l'automne... Encore qu'avec Ellianne, ce n'était pas impossible.

    « D'ailleurs, je me rend compte qu'à part moi tout le monde ne connaît peut-être pas tout le monde. Yuuri, voici Akechi-Kun, Daimyo Impérial, l'homme qui a entre autres battu Neosis. C'est un ami et il m'a même donné des cours dans l'art de manier l'épée. À ses côtés tu auras sans doute reconnue Ellianne, qui maintenant est une Prêtresse d'Ahi'Kufu et sa fiancée. Akechi-Kun, Ellianne-Chan, ce bel homme qui m'a réclamée pour sienne mais qui malheureusement ne le pensait guère, je le crains, n'est autre que Yuuri, un de mes amis les plus proches, qui fut aussi mon professeur et mon mentor quand je suis entrée dans la Corporation, et qui maintenant occupe les fonctions de Vétéran dans la Première Section. Il a une force au moins aussi grande que la mienne, pour vous faire une petite idée, ne vous fiez pas à son grade. »

    Dire ainsi que j'étais celui qui avait vaincu le Ras, n'était pas vraiment bon pour la discrétion, mais je n'en voulais pas à Alwine, de toute façon les rumeurs s'étaient propagées il y a longtemps sur la défaite du Ras face à moi. Finalement elle confirmait mes soupçons avec sa faible mou boudeuse en reparlant de ce qu'il avait dit en arrivant. Il se nommait donc Yuuri, et il était aussi fort que la dame de glace donc, c'était intéressant à savoir, un renfort de poids en somme, ce qui allait rendre les choses infiniment plus simples. Tradition d'orient oblige, je tendais ma main droite après avoir rangé mon sabre, afin de lui serrer la main. Écoutant la question finale d'Alwine :

    «  Il s'agit de Ronin, des anciens bretteurs impériaux, ou alors des tierces personnes entraînées par des dissidents. Un ronin est une lame sans maître, dont les but ne sont plus du tout en accord avec l'optique impériale, c'est pourquoi nous somme là pour faire s'abattre notre justice. Je ne m'attendais cependant pas à ce que la Blitzness soit impliquée, les choses ont l'air de s'être complexifiées avec le temps. »

    Je faisais quelques pas pour approcher d'un corps, me baissant et l'examinant avant de le fouiller, il avait un parchemin sur lui, tâché de sang malheureusement et en partie déchiré, il allait être difficile de le lire correctement, mais au moins ce serait un premier indice sur la provenance et l'énergie de cette tempête. J'ouvrais ledit parchemin avant de soupirer.

    «  Il semblerait que les ennemis n'agissent pas de façon aléatoire, au vu du codage utilisé dans cette lettre, il semblerait qu'ils agissent avec une hiérarchie, nous devons impérativement les poursuivres avant qu'ils ne se perdent dans la nature. »

    Sans attendre, je courrais dans la même direction qu'eux, sans voler ou autre, afin de ne pas me faire repérer à des kilomètres, la situation allait être difficile à démêler, mais j'avais confiance en mes équipiers...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Mer 7 Nov - 5:36

    Ce qu'on ne pouvait nier, c'était bien que l'équilibre des forces s'était sensiblement modifié pour les pauvres attaquants. Ils avaient attaqué une femme seule, et maintenant voilà que deux hauts dignitaires impériaux s'étaient joints à elle, leur compliquant singulièrement la tâche. Malgré tout, ils semblaient résolus à poursuivre leur assaut, quand soudain un javelot argenté fila dans les airs et vint transpercer l'un d'entre eux de part en part. Le lanceur du projectile en question ne tarda pas à ce joindre au petit groupe, et cette fois leurs ennemis semblèrent juger que la balance venait définitivement de basculer en leur défaveur. Ils rompirent les rangs et s'enfuirent alors qu'Ellianne leur tirait la langue, cependant que l'inconnu s'approchait d'eux et saisissait Alwine-Chan pour l'attirer contre lui, la blondinette se tournant vers la scène avec curiosité.

    « Et cette superbe femme est mienne. »

    Il semblait ainsi faire écho à la déclaration d'Ellianne elle-même, qui réclamait son Dango-Kun-Chéri pour sien. Néanmoins, la belle guerrière semblait mitigée à ce propos, voir carrément troublée, ce qui alluma la curiosité de l'ancienne Teremundo Numéros Trois – une curiosité qui, avouons-le, n'avait jamais été bien difficile à allumer, par ailleurs. Néanmoins, il n'était pas temps de pousser le sujet, car l'inconnu poursuivait déjà, par une question cette fois.

    « Quelqu'un veut bien m'expliquer ce qu'il se passe ? »

    Une question légitime, à n'en pas douter, mais Ellianne n'avait pas vraiment de réponse concrète. Tout ce qu'elle savait, c'était que la question regardait l'Empire, et elle ne s'était d'ailleurs pas vraiment creusé la tête plus en avant, de toute façon. C'était donc à son Daimyo de fiancé d'éclaircir la lanterne du jeune homme, et sans doute celle de l'autre jeune femme aussi bien que celle de la blondinette, au passage. Néanmoins, ce fut Alwine-Chan qui prit la parole en premier, avant l'homme de son cœur, aillant visiblement elle aussi des choses à dire.

    « Je dois avouer que ça m'intéresserait aussi. Personnellement je suis là parce que des troubles se multiplient dans cette région normalement paisible, et que les gens qu'on avait envoyé se rendre compte sur place ont disparu... vu l'embuscade à laquelle j'ai eu droit, je dirais qu'ils ont été massacrés par un groupe du même genre mais plus important. Mais je n'en sais pas plus, et je ne sais pas non plus pourquoi deux hauts dignitaires impériaux sont aussi sur le coup... même si je suis très contente de te revoir Akechi-Kun, et heureuse de te rencontrer Ellianne-Chan ♥ »


    En gros, elle était venue rétablir l'ordre chez elle et se demandait pourquoi ils étaient là aussi ! Ça prouvait bien que c'était une gentille madame ! Bon, d'accord, tout cela était bien subjectif, puisque quand c'était elle qui semait le désordre ici les gens qui venaient rétablir l'ordre s'étaient les méchants, mais bon, elle avait toujours été subjective, de toute façon. Sans trop se tracasser, elle sourit donc plutôt à la belle, heureuse de la voir elle aussi maintenant qu'il était établit qu'elle ne pouvait en aucun cas toucher à SON Dango-Kun-Chéri.

    « D'ailleurs, je me rend compte qu'à part moi tout le monde ne connaît peut-être pas tout le monde. Yuuri, voici Akechi-Kun, Daimyo Impérial, l'homme qui a entre autres battu Neosis. C'est un ami et il m'a même donné des cours dans l'art de manier l'épée. À ses côtés tu auras sans doute reconnue Ellianne, qui maintenant est une Prêtresse d'Ahi'Kufu et sa fiancée. Akechi-Kun, Ellianne-Chan, ce bel homme qui m'a réclamée pour sienne mais qui malheureusement ne le pensait guère, je le crains, n'est autre que Yuuri, un de mes amis les plus proches, qui fut aussi mon professeur et mon mentor quand je suis entrée dans la Corporation, et qui maintenant occupe les fonctions de Vétéran dans la Première Section. Il a une force au moins aussi grande que la mienne, pour vous faire une petite idée, ne vous fiez pas à son grade. »

    Une séance de présentation, en voilà une bonne idée. La sus-nommée Prêtresse d'Ahi'Kufu fit un signe de la main à Yuuri-Kun, se disant que s'il était aussi fort que la jeune femme – qui elle était forte, elle le savait, aillant eut des rapports sur tous ses faits et gestes pendant sa visite à son amoureux, y compris la séance d'entraînement – ce serait un renfort appréciable. Ces baka-méchants-gens allaient se faire laminer, foi d'Ellianne Carpophorus !

    « Et ce magnifique chien-loup, qui a bien grandit depuis la dernière fois que je l'ai vu, c'est Enuma, compagnon et partenaire de Yuuri. »

    Le regard d'Ellianne tomba sur le chien-loup tout kawai et tout beau, et ses yeux se mirent à briller, alors qu'elle commençait à se rapprocher discrètement de lui, l'air de rien, un plan d'une extrême simplicité se formant dans sa petite tête blonde.

    « Alors, qui sont ces types au juste ? Que font-ils ici et qu'ont-ils avoir avec l'Empire ? Puisqu'ils sévissent sur les terres qu'on doit protéger, j'aimerais en savoir plus sur eux, et vous proposer une association de nos forces pour mettre fin à leur agissements. »


    De bonnes questions, et une proposition intéressante. Tout en s'approchant du chien-loup, Ellianne tendit l'oreille à ce qu'allait répondre son Dango-Kun-Chéri, curieuse de savoir les détails de l'histoire elle aussi, et tout cela sans relâcher son attention vis-à-vis de la « bestioleukawaieuh », pour emprunter un terme d'expert. Dans ce genre de cas où sa curiosité et son amour de la kawaïtude se mariaient si bien, la blondinette était capable de diviser utilement son attention d'une façon que la plupart des gens n'auraient pas envisagé chez elle en temps normal.

    « Il s'agit de Ronin, des anciens bretteurs impériaux, ou alors des tierces personnes entraînées par des dissidents. Un ronin est une lame sans maître, dont les but ne sont plus du tout en accord avec l'optique impériale, c'est pourquoi nous somme là pour faire s'abattre notre justice. Je ne m'attendais cependant pas à ce que la Blitzness soit impliquée, les choses ont l'air de s'être complexifiées avec le temps. »

    En gros c'étaient des méchants traîtres, ou les élèves de méchants traîtres, et il fallait les tuer pour plus qu'ils trahissent, toussa toussa. Ellianne penchait personnellement pour des élèves, ou alors de mauvais anciens-samouraïs, parce que quand on y pensait cela avait été relativement facile d'en tuer plusieurs et de les mettre en déroute. Certes, ils étaient tous puissants, mais à son avis un bataillon de pures guerriers de l'Empire aurait été plus compliqué à battre... Pendant qu'elle pensait – et finissait sa manœuvre d'approcher – son Dango-Kun-Chéri avait trouvé une sorte de parchemin sur un cadavre, et vu la tête qu'il faisait, il ne devait pas être porteur de bonnes nouvelles.

    « Il semblerait que les ennemis n'agissent pas de façon aléatoire, au vu du codage utilisé dans cette lettre, il semblerait qu'ils agissent avec une hiérarchie, nous devons impérativement les poursuivre avant qu'ils ne se perdent dans la nature. »

    Et voilà qu'il partait en courant... Mais mais... ça n'allait pas du tout ! Avant de courir, Ellianne avait encore quelque chose d'autre à faire, quelque chose d'important. Aussi, sans prévenir, avec toute l'agilité des Moines... bondit-elle sur le chien-loup pour le câliner.

    « Supeeeeeeeeeer câlin rapideeeeeeeeeuh ♥ »

    En riant, elle fit un rapide et gros câlin au pauvre canidé tout kawai, puis se hâta de rejoindre son Dango-Kun-Chéri, usant de sa technique de fuite améliorée, reprenant une course normale une fois son retard rattrapé. Bah hé, un câlin ça valait bien de devoir faire un p'tit sprint après !

    « Diiiiiiiiiiiiiit mon chéri tu sais plus ou moins où on va, et puis ce qu'on va affronter ? Parce qu'il faudrait peut-être faire de la stratélgique, non, à moins que tu ne préfères improviser sur place ♥ ? Moi je suppose que je vais à l'arrière et que je les canarde quand ils sont pas en contact avec vous nous, en super unité de soutient kawai ♥ ? »

    Hé oui, pour Ellianne, Akechi était le Daimyo, et elle avait retenu de leur dernière aventure ensemble que quand il donnait des directives s'étaient les bonnes. Et puis elle avait aussi vu que tout ça pouvait le mettre en danger. Alors elle allait tout casser comme d'habitude, mais en essayant de faire en sorte... hé bien... que cela soit le moins dangereux possible pour lui, donc confirmer un peu ses idées quelques minutes à l'avance n'était pas superflu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Sam 10 Nov - 22:19

    Bon avec tout ça, les ennemis s'étaient enfuit, Alwine était encore toute mignonne en me voyant et... Il y avait un gars étrange et l'ex-tri. Putain pas cette folle... Bon je gardais donc mon regard sur Alwine c'était plus agréable au moins, d'ailleurs ce fut Alwine qui prenait la parole en première juste après moi. Elle expliquait que ça l'intéressait aussi et qu'elle voulait savoir pourquoi deux hauts-dignitaires impériaux étaient ici. Hauts-dignitaires ? Sérieusement ? Pour le mec je voulais bien, il avait une certain allure et prestance mais... L'ex-tri complètement givrée d'la cervelle ? J'avais envie de soupirer avec force mais je fus coupé.

    « D'ailleurs, je me rend compte qu'à part moi tout le monde ne connaît peut-être pas tout le monde. Yuuri, voici Akechi-Kun, Daimyo Impérial, l'homme qui a entre autres battu Neosis. C'est un ami et il m'a même donné des cours dans l'art de manier l'épée. À ses côtés tu auras sans doute reconnue Ellianne, qui maintenant est une Prêtresse d'Ahi'Kufu et sa fiancée. Akechi-Kun, Ellianne-Chan, ce bel homme qui m'a réclamée pour sienne mais qui malheureusement ne le pensait guère, je le crains, n'est autre que Yuuri, un de mes amis les plus proches, qui fut aussi mon professeur et mon mentor quand je suis entrée dans la Corporation, et qui maintenant occupe les fonctions de Vétéran dans la Première Section. Il a une force au moins aussi grande que la mienne, pour vous faire une petite idée, ne vous fiez pas à son grade. »

    Même pour Alwine, ça en faisait de la parlote. L'homme aux cheveux violacés étaient donc un Daimyo impérial hein.. J'avais entendu des rumeurs à ce sujet, moi et Alwine n’avions rien pu faire face au Dva et au Ras, j'avais du mal à croire qu'un garçon aussi frêle ai vaincu l'un d'entre eux pour être franc. Ce qui était le plus étonnant et qui se voyant su mon visage consterné, était la situation d'Ellianne, prêtresse et mariée ? What the....HOLY SHIT OF THE FUCK ! Ah par contre j'appréciais le compliment sur ma force, ça c'était cool, ce quatuor avait en tout cas le mérite d'être composé de gens sacrément forts.

    « Et ce magnifique chien-loup, qui a bien grandit depuis la dernière fois que je l'ai vu, c'est Enuma, compagnon et partenaire de Yuuri. »

    Ah, Enuma, l’insérable duo. D'ailleurs à la vu de ce dernier, l'ex-tri eu les yeux qui se mirent à briller, commençant à se glisser très faiblement l'air de rien, vers ce dernier, ce qui me faisait sourire, elle n'avait absolument pas changé depuis la première fois que je l'avais rencontré, quelques années en arrières. Finalement, Alwine demandait une bonne fois pour toute, qui étaient ces ennemis pour attirer l'empire, le samurai prit la parole :

    « Il s'agit de Ronin, des anciens bretteurs impériaux, ou alors des tierces personnes entraînées par des dissidents. Un ronin est une lame sans maître, dont les but ne sont plus du tout en accord avec l'optique impériale, c'est pourquoi nous somme là pour faire s'abattre notre justice. Je ne m'attendais cependant pas à ce que la Blitzness soit impliquée, les choses ont l'air de s'être complexifiées avec le temps. »

    En effet ça s'était un peu complexifié, d'autant que les affaire impériales n'étaient pas vraiment compatibles avec celles de chez nous en général, mais la situation était pour le moins intéressante d'un point de vu guerrier. Cela dit des ronin, c'est la première fois que j'entendais ce terme, je pensais que des gens de ce genre devenaient de simples mercenaires, ou vagabonds, mais ce n'étaient visiblement pas le cas, ou alors ça ne l'était plus au moment où lesdits ronin s'étaient mit à répandre le crime.

    « Il semblerait que les ennemis n'agissent pas de façon aléatoire, au vu du codage utilisé dans cette lettre, il semblerait qu'ils agissent avec une hiérarchie, nous devons impérativement les poursuivre avant qu'ils ne se perdent dans la nature. »

    A fond les manettes hein... Voyant l'ex-tri sauter rapidement sur Enuma, je riais avant de me joindre à la course, comptant uniquement sur mon athlétisme naturel. J'entendais la blondasse qui parlait de diverses histoires de savoir où aller etc etc, c'était inutile dans un cas pareil. Il y a un temps pour la stratégie et un pour l'action comme il se dit si bien. J'approchais des deux en souriant faiblement, décidant de répondre à la petite blonde :

    « Inutile, dans ce genre de cas le plus important et de ne pas perdre la trace de l'ennemi, sans quoi il disparaît totalement. Je pense pas qu'on ai le temps de jouer au conseil de guerre. »

    Je clignais un œil avant de regarder vers Alwine qui était ici elle aussi, j'avais l'irrésistible envie de la taquiner, ça me brûlait de l’intérieur, comme un envie ravageuse d'aller faire caca mou après avoir prit un laxatif, finalement incapable de résister j'approchais d'elle et lui soufflais quelques mots discrets avant de me reculer en souriant de façon amusée mais pas moqueuse ajoutant ensuite :

    « Cela dit j'suis content de te revoir ma p'tite Wiwine, toujours pas décidé à devenir ma femme ? J'attend que ça moi, de te faire mienne jour et... nuit »

    Lançais-je avec un ton sérieux et séducteur histoire d'installer un bon malaise, après tout autant allier travail, alliance et amusement hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwine Azamalon
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 23/08/2011

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 21359
Jobcard(s): Sage de Brakmor & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Mer 14 Nov - 1:15

    Akechi-Kun et Yuuri se serrèrent la main, ce qui sembla de bonne augure à la belle guerrière des glaces. Après tout, cela augurait bien d'une future collaboration entre les deux hommes, non ? Elle savait leur valeur à tous les deux et elle était sûre que l’association de leurs forces, plus encore les siennes et celles de l'ancienne Teremundo Numéros Trois suffirait à pulvériser leurs ennemis, quels qu'ils soient. Et d'ailleurs en parlant des ennemis et de ce qu'ils étaient, le Samouraï ne tarda pas à reprendre la parole à son tour pour éclairer ses compagnons là-dessus, comme les deux orientaux l'avaient demandés... oui bon d'accord ils seraient plutôt centrineutaux tous les deux, voir un-peu-partout-nentais pour Yuuri vu qu'il était né dans un lieu qui bougeait tout le temps, mais ne chipotons pas, hein !

    « Il s'agit de Ronin, des anciens bretteurs impériaux, ou alors des tierces personnes entraînées par des dissidents. Un ronin est une lame sans maître, dont les but ne sont plus du tout en accord avec l'optique impériale, c'est pourquoi nous somme là pour faire s'abattre notre justice. Je ne m'attendais cependant pas à ce que la Blitzness soit impliquée, les choses ont l'air de s'être complexifiées avec le temps. »

    Hummm... si elle comprenait bien, c'étaient des sortes de renégats et élèves de renégats de l'Empire, ce qui faisait que l'Empire en question se sentait le devoir de régler les problèmes qu'ils causaient. C'était assez logique, et Alwine comprenait, elle approuvait même. Par contre ils auraient dû se douter que puisque tout cela se passait sur un territoire de la Blitzness Corporation celle-ci allait intervenir. Après tous, les civils mis à mal étaient sous leur protection à eux ! Néanmoins, cela tombait plutôt bien, puisqu'ils se connaissaient et pourraient donc collaborer ensemble. Pendant qu'elle pensait ainsi, Akechi-Kun avait récupéré et examiné un parchemin sur un des cadavres des hommes qui avaient perdu la vie dans l'affrontement.

    « Il semblerait que les ennemis n'agissent pas de façon aléatoire, au vu du codage utilisé dans cette lettre, il semblerait qu'ils agissent avec une hiérarchie, nous devons impérativement les poursuivre avant qu'ils ne se perdent dans la nature. »

    La belle hocha la tête et lui emboîta le pas vivement... alors que pendant ce temps Ellianne faisait un câlin à Enuma. C'était vrai qu'elle l'avait regardé étrangement depuis qu'il était apparu, elle aurait dû s'en doutée. Amusée, la Dame de Glace n'en suivit pas moins le rythme de l'Impérial, tout comme Yuuri, voyant bientôt la blondinette les rejoindre, vraisemblablement en utilisant un art occulte de vitesse pour combler la distance entre eux.

    « Diiiiiiiiiiiiiit mon chéri tu sais plus ou moins où on va, et puis ce qu'on va affronter ? Parce qu'il faudrait peut-être faire de la stratélgique, non, à moins que tu ne préfères improviser sur place ♥ ? Moi je suppose que je vais à l'arrière et que je les canarde quand ils sont pas en contact avec vous nous, en super unité de soutient kawai ♥ ? »

    « Inutile, dans ce genre de cas le plus important et de ne pas perdre la trace de l'ennemi, sans quoi il disparaît totalement. Je pense pas qu'on ai le temps de jouer au conseil de guerre. »

    Visiblement cela discutait stratégie – ou télgique, selon les personnes – et Alwine se contenta d'écouter la conversation en souriant, sans y prendre part... en tous cas jusqu'à ce que Yuuri s'approche d'elle et lui murmure des mots coquins au creux de l'oreille, la faisant frissonner, avant de continuer à voix haute, sans doute pour mieux en faire profiter les autres.

    « Cela dit j'suis content de te revoir ma p'tite Wiwine, toujours pas décidé à devenir ma femme ? J'attend que ça moi, de te faire mienne jour et... nuit »

    Son ton était sérieux, séducteur même, et un instant la belle fut troublée. Cela ne dura pas, toutefois, car elle écarta fermement toute trace de trouble, commençant à être habituée aux petits jeux aux quels il aimait se livrer avec elle depuis toujours et plus encore depuis leur retrouvailles... il fallait bien dire qu'elle lui rendait la pareille chaque fois que faire se pouvait, aussi.

    « Je pourrais sérieusement me laisser tenté... si seulement ce n'était pas déjà la dixième fois au moins que tu me faisais ce coup-là ! Visiblement une fois que le temps est venu de tenir tes engagements tu te réfugies toujours dans les bras de la Veuve Poignet pour satisfaire aux besoins conjugaux, alors arrête de tenter une faible femme ! »

    Elle avait dit cela sur un ton faussement mélodramatique, avant de lui tirer la langue. Elle adressa ensuite un regard rassurant à Akechi-Kun, comme pour lui dire que tout était normal et qu'il ne fallait pas s'inquiéter. Cela faisait partie de la marche normal de sa relation avec son ancien professeur, même si cela pouvait sembler étrange de prime abord.

    « Et sinon, nonobstant tous les espoirs déçus de mariage d'une jeune Dame des Glaces éplorées, vous pensez que la piste vas encore continuer longtemps, comme ça ? Il me semble que les traces que nous suivons sont plus fraîches, nous devons gagner du terrain ou nous approcher de leur base d'opération, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Jeu 15 Nov - 19:52

    Courir dans tous les sens, voilà bien longtemps que je n'avais pas fait quelque chose de ce type, cependant je ne pouvait pas permettre aux ronins de s'échapper, en pleine course Ellianne me posait alors une question sur les choses à faire et s'il n'était pas mieux de faire un plan. Je n'eus pas le temps de répondre puisque c'était Yuuri qui s'en occupait et il avait parfaitement raison, si nous prenions le risque de faire un plan, il était possible qu'ils effacent leurs traces et que nous les perdions définitivement . Mieux valait foncer tête baissée cette fois, s'ils avaient fuit c'était de toute façon car ils étaient trop faibles pour faire front.

    « Cela dit j'suis content de te revoir ma p'tite Wiwine, toujours pas décidé à devenir ma femme ? J’attends que ça moi, de te faire mienne jour et... nuit »

    Je tournais légèrement la tête en arquant un sourcil en entendant cela, Alwine ne m'avait jamais dit qu'elle avait une telle relation malgré le fait qu'elle était mon amie, elle ne me faisait pas confiance ? Enfin bref, leur échange était pour le moins... Particulier et c'était peu de le dire, je reportais rapidement mon attention sur l'avant, une embuscade n'étant pas encore impossible et la sécurité d'Ellianne étant ma première priorité.

    « Je pourrais sérieusement me laisser tenter... si seulement ce n'était pas déjà la dixième fois au moins que tu me faisais ce coup-là ! Visiblement une fois que le temps est venu de tenir tes engagements tu te réfugies toujours dans les bras de la Veuve Poignet pour satisfaire aux besoins conjugaux, alors arrête de tenter une faible femme ! »

    Une fois encore je tournais la tête en affichant mon incompréhension, elle jouait clairement la comédie là, mélodramatique en plus, cette femme ne cessait de me surprendre chaque fois que je la rencontrais, son lien avec l'homme devant elle était encore plus étrange, mais le regard d'Alwine me faisait comprendre que je ne devais pas m'inquiéter de ça et que c'était parfaitement normal, mais fois je lui faisais confiance alors... Si elle voulait me transmettre ça, c'était sans doute vrai.

    « Et sinon, nonobstant tous les espoirs déçus de mariage d'une jeune Dame des Glaces éplorées, vous pensez que la piste vas encore continuer longtemps, comme ça ? Il me semble que les traces que nous suivons sont plus fraîches, nous devons gagner du terrain ou nous approcher de leur base d'opération, non ? »

    « - Non, les rônins n'ont pas de bases d'opération ,ce sont des nomades éternels. Et il est peu probable qu'ils ne se soient pas rendu compte que nous les pistions, nous allons sûrement droit dans une embuscade. Mais comme disait mon maître ; c'est dans sa gueule, que le dragon est le plus vulnérable. »

    Je continuais donc à courir jusqu'à atteindre une clairière où nous attendaient des ennemi, bien plus nombreux, qui firent sauter des fumigènes, visiblement ce combat allait se passer dans la fumée, pour ce que ça changeait au final, ce n'était pas si grave. Je faisais disparaître Kazehana pour faire apparaître Amaterasu que je dégainais, une flamme bleue brillant dans la lumière.

    « Ils vont sans doute être attiré par la lumière... Trouvez quelque chose de distinctif qui nous permettra de nous reconnaître rapidement malgré la fumée. Pour ma part, je vais leur montrer qu'un stratagème de ce genre de sert à rien... Ah et ne frappez que si vous êtes sûr de ne toucher que des ennemis. »

    Lançais-je finalement en me ruant à l'assaut, laissant les autres agir comme ils le voulaient...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Lun 19 Nov - 22:06

    Alors même qu'elle courait aux côtés de son Dango-Kun-Chéri après l'avoir rattrapé suite à son câlin canin, le propriétaire de l'animal câliné s'avança vers eux, et, avant que son fiancé n'ait pu lui répondre, prit la parole, non pas pour se plaindre de mauvais traitements par excès de câlins sur son compagnon, mais tout simplement pour répondre à ses paroles, ce dont elle ne se formalisa pas. Certes, elle avait parlé à son chéri, à la base, mais si leurs compagnons voulaient intervenir ils pouvaient, sinon ça aurait été un bien mauvais compagnonnage !

    « Inutile, dans ce genre de cas le plus important et de ne pas perdre la trace de l'ennemi, sans quoi il disparaît totalement. Je pense pas qu'on ai le temps de jouer au conseil de guerre. »


    Ellianne fit la moue – pour une fois qu'elle voulait prévoir à l'avance, voilà qu'on lui disait qu'il ne fallait pas – mais elle ne dit rien, puisque son Dango-Kun-Chéri semblait d'accord avec le monsieur. Cela étant dit, elle ne comprendrait vraiment jamais rien à toutes leurs histoires, quand elle voulait foncer dans le tas il fallait faire des plans, et puis quand elle voulait faire un plan pour être gentille et tout... ben il fallait même pas ! Secouant sa jolie petite tête blonde, elle résolut de ne plus se soucier de ce genre de trucs à l'avenir, elle se contenterait de foncer et puis s'il fallait faire des plans elle laisserait les autres lui dire quand il fallait en faire, na ! Pendant qu'elle prenait cette « bonne » résolution, Yuuri s'était rapprochée d'Alwine, qui entre temps s'était portée elle aussi à leur auteur, mettant ainsi leur petit groupe au complet. Il lui chuchota quelque chose à l'oreille, avant de continuer à voix haute, ce qui était plus gentil parce que comme ça il faisait profiter tout le monde !

    « Cela dit j'suis content de te revoir ma p'tite Wiwine, toujours pas décidé à devenir ma femme ? J'attend que ça moi, de te faire mienne jour et... nuit »

    La blondinette n'avait pas tout compris, et elle regardait le duo avec curiosité. Une fois il disait qu'elle était à lui, puis en fait non, puis en fait ça maintenant... c'était bizarre comme histoire toussa ! Alwine sembla brièvement troublée, puis se repris rapidement, comme si c'était limite un petit jeu entre eux deux dont elle n'aurait pas compris la nature.

    « Je pourrais sérieusement me laisser tenté... si seulement ce n'était pas déjà la dixième fois au moins que tu me faisais ce coup-là ! Visiblement une fois que le temps est venu de tenir tes engagements tu te réfugies toujours dans les bras de la Veuve Poignet pour satisfaire aux besoins conjugaux, alors arrête de tenter une faible femme ! »

    C'était qui ça, la Veuve Poignet ? Une amie qu'elle ne connaissait pas ? Elle devait être drôlement sexy pour que Yuuri se réfugie près d'elle au lieu d'aller dans les bras de la jolie Alwine ! Mais bon, puisqu'ils en plaisantaient, elle ne devait encore une fois pas tout comprendre... décidant que c'était trop compliqué pour elle encore tout ça, elle laissa ces histoires de côtés, d'autant que la conversation revenait sur des sujets plus sérieux.

    « Et sinon, nonobstant tous les espoirs déçus de mariage d'une jeune Dame des Glaces éplorées, vous pensez que la piste vas encore continuer longtemps, comme ça ? Il me semble que les traces que nous suivons sont plus fraîches, nous devons gagner du terrain ou nous approcher de leur base d'opération, non ? »

    Ah oui tient, maintenant qu'elle le disait en effet les traces semblaient devenir plus fraîche. Toute à ses pensées et questions, Ellianne n'y avait pas trop fait attention, et puis c'était pas grave puisque de toute façon il y avait d'autres gens qui le faisaient, la preuve !

    « Non, les rônins n'ont pas de bases d'opération ,ce sont des nomades éternels. Et il est peu probable qu'ils ne se soient pas rendu compte que nous les pistions, nous allons sûrement droit dans une embuscade. Mais comme disait mon maître ; c'est dans sa gueule, que le dragon est le plus vulnérable. »

    Bon alors en résumé s'ils se rapprochaient c'était parce qu'on leur tendait un piège, mais c'était pas grave parce que vu qu'ils étaient croforts ils allaient y aller et en profiter pour les massacrationner tous dans leur piège à la noix ! En tous cas c'était ce qu'elle avait compris. Et justement ils y arrivaient, à ce piège. Les ennemis les y attendaient en plus grand nombre, et ils emplirent la clairière qui allait servir de champ de bataille de fumée, sans doute en espérant les y perdre.

    « Ils vont sans doute être attiré par la lumière... Trouvez quelque chose de distinctif qui nous permettra de nous reconnaître rapidement malgré la fumée. Pour ma part, je vais leur montrer qu'un stratagème de ce genre de sert à rien... Ah et ne frappez que si vous êtes sûr de ne toucher que des ennemis. »

    « Ouééééééé, on va leur casser les dents pour leur apprendre à toujours faire des embuscadations ♥ Avec nous ça marche pas, mawahahahahah ♥ »

    Ellianne le vit bondir dans la mêlée, ne se faisant pas de soucis pour lui, il était laaaaaargement meilleur que ces michants ! Quand à elle, elle allait avant tout profiter du fait que le groupe était encore plus ou moins unis, et qu'elle ne risquait donc pas de toucher un de ses alliés en attaquant, tant qu'elle ne visait pas la direction où était parti son Dango-Kun-Chéri. Elle pivota donc dans le sens opposé à lui, rassemblant l'énergie dans ses mains.

    « Vague de Pulsars ! ♥ »

    La blondinette ne vit pas exactement où aboutit son attaque où les dégâts qu'elle pu faire, mais ce n'était pas bien grave, puisque les cris de surprise et de douleur qui raisonnèrent en face d'elle lui dirent assez que les boules à tête chercheuses, arrivant dans la fumée, avaient fait du dégât. Restait à voir quelle attitude adopter, elle... elle n'était pas au niveau pour affronter dans la fumée au corps à corps des gens qui avaient un entraînement de samouraï, même s'il n'était pas poussé à fond. Elle sorti donc ses ailes et prit de la hauteur au-dessus de la fumée, accumulant l'énergie pour intervenir en faveur de ses alliés à la moindre ouverture qu'elle pourrait déceler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Ven 23 Nov - 13:59

    Taquiner Alwine était toujours aussi marrant, surtout lorsqu'elle était aussi réceptive qu'elle ne venait de l'être. La voir frémir et frisonner avec des mots, alors que les températures n'arrivaient pas à provoquer ces réactions, me faisait toujours autant rire. D'ailleurs elle me répondait en me disant qu'elle se laisserait bien tenter, si ce n'était pas la dixième fois que je faisais le coup de l'ennuyer avec ça. En tout cas sa façon de se venger, presque en alexandrin, me fit rire aux éclats.

    « Et sinon, nonobstant tous les espoirs déçus de mariage d'une jeune Dame des Glaces éplorées, vous pensez que la piste vas encore continuer longtemps, comme ça ? Il me semble que les traces que nous suivons sont plus fraîches, nous devons gagner du terrain ou nous approcher de leur base d'opération, non ? »

    En effet en y regardant de plus près, les traces étaient assez évidentes et fraîches, un peu trop d'ailleurs si on y repensait. Des hommes qui ne s'étaient jamais fait capturer jusque là, pouvaient-ils vraiment laisser des pistes aussi évidentes ? J'étais assez sceptique à ce propos, avec mon expérience passée. Je regardais vers le samurai, puisqu'il était visiblement le leader de ce groupe, il avait sans doute des choses à dire à propos de tout ça.

    « Non, les rônins n'ont pas de bases d'opération ,ce sont des nomades éternels. Et il est peu probable qu'ils ne se soient pas rendu compte que nous les pistions, nous allons sûrement droit dans une embuscade. Mais comme disait mon maître ; c'est dans sa gueule, que le dragon est le plus vulnérable. »

    C'était une expression assez marrante, encore fallait-il ne pas se faire broyer par les crocs pour profiter de ladite vulnérabilité. Malgré tout le samurai semblait avoir une confiance sans bornes, comme s'il ne ressentait aucune forme de danger pour sa vie dans cet assaut. Dans un certain sens j'étais forcé au respect par ce qu'il dégageait. Je soupirais intérieurement continuant de suivre le groupe, rapidement nous nous retrouvions enfumés, génial j'adore jouer les pompiers.

    « Ils vont sans doute être attiré par la lumière... Trouvez quelque chose de distinctif qui nous permettra de nous reconnaître rapidement malgré la fumée. Pour ma part, je vais leur montrer qu'un stratagème de ce genre de sert à rien... Ah et ne frappez que si vous êtes sûr de ne toucher que des ennemis. »

    « - Ouééééééé, on va leur casser les dents pour leur apprendre à toujours faire des embuscadations ♥ Avec nous ça marche pas, mawahahahahah ♥ »

    Des embuscada--- Quoi ? Enfin bref... Le samurai avait bien réagit, une réaction rapide et précise, il s'était adapté en un clin d'oeil à la situation, quel mec incroyable, enfin bon je pouvais pas rester là à rien glander. J’invoquais plusieurs armures armées d'épées, j'étais au moins certain qu'elles n'allaient pas se tromper de cibles. Souriant et m'entourant de mon armure, je lançais :

    « Avec toute cette fumée, on croirait faire une baptême du feu de pompier, hey Alwine, tu veux voir ma lance à incendie ? »

    Je riais aux éclats prenant garde de ne pas perdre la lumière cyan et la lumière dorée de vu, puisqu'il s'agissait des deux impériaux... Pour ma part je devais trouver mon propre signe distinctif si je ne voulais pas me faire confondre avec un méchant pas beau qui embuscadationne comme dirait la blonde. Je déployais donc mes chaînes les faisant sonner réguliérement, niveau discrétion fallait repasser, mais au moins on allait pas me perdre. Je souriais et posais les mains sur mes étuis

    « Hanabira Setsudan Sen »

    Les lames se ruaient vers le potentielles cibles, même si pour le coup... Je tirais en aveugle sans voir dans quel trou je m'enfonçais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwine Azamalon
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 23/08/2011

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 21359
Jobcard(s): Sage de Brakmor & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Dim 25 Nov - 4:52

    Sans trop de surprise, Yuuri avait rit à ses réponses, alors que les deux autres avaient eut un air plus qu'interloqué, surtout pour Akechi-Kun. Mais bon, elle n'y pouvait rien, espérer que son ami se « normalise » pour la seule raison qu'il y avait deux personnes avec eux étant totalement surréaliste... tout comme le fait d'imaginer qu'elle ne lui réponde pas, ce qui aurait été encore plus étrange aux yeux des autres d'ailleurs, en tous cas elle le pensait.

    « Non, les rônins n'ont pas de bases d'opération ,ce sont des nomades éternels. Et il est peu probable qu'ils ne se soient pas rendu compte que nous les pistions, nous allons sûrement droit dans une embuscade. Mais comme disait mon maître ; c'est dans sa gueule, que le dragon est le plus vulnérable. »

    Alwine hocha la tête, enregistrant l'information. L'important, à ses yeux, c'était tout simplement qu'ils approchaient, et que les ennemis les attendent ou pas cela ne ferait pas grande différence au final, elle en était convaincue. Elle connaissait sa propre force, bien entendu, et savait que Yuuri était au moins aussi fort, alors qu'Akechi-Kun, lui, l'était plus encore. Quand à Ellianne... elle ne pouvait pas vraiment le dire, mais elle la supposait dans le même ordre de force, logiquement. Ce fut donc sans crainte qu'elle déboucha au milieu des ennemis, qui lancèrent des fumigènes. De quoi gêner le petit groupe... mais aussi les guerriers renégats. S'ils pensaient que ce petit jeu allait leur permettre la victoire, ils se trompaient bien largement...

    « Ils vont sans doute être attiré par la lumière... Trouvez quelque chose de distinctif qui nous permettra de nous reconnaître rapidement malgré la fumée. Pour ma part, je vais leur montrer qu'un stratagème de ce genre de sert à rien... Ah et ne frappez que si vous êtes sûr de ne toucher que des ennemis. »

    « Ouééééééé, on va leur casser les dents pour leur apprendre à toujours faire des embuscadations ♥ Avec nous ça marche pas, mawahahahahah ♥ »

    Visiblement, la blondinette était motivée par le combat. Elle lança d'ailleurs des attaques explosives dans la masse des ennemis, avant de s'élever dans les airs, ses ailes nimbées d'un halo doré. Akechi-Kun avait pendant ce temps déjà disparu dans la fumée, sans la moindre crainte apparente. Yuuri non plus n'allait pas rester les bras croisés : il invoqua plusieurs de ses armures d'argent, avant de prendre la parole, alors qu'elle-même se préparait rapidement.

    « Avec toute cette fumée, on croirait faire une baptême du feu de pompier, hey Alwine, tu veux voir ma lance à incendie ? »

    La belle ne se retint pas pour rire avec lui, avant de revenir au sérieux qui convenait au combat. Rapidement, le bruit de ses chaînes ce fit entendre, permettant ainsi de le localiser assez facilement. Parfait... c'était l'heure de sortir son propre signe, alors. D'un geste, elle convoqua son épée démoniaque géante, et l'entoura aussitôt de sa double aura, la lumière qui la composant se voyant de la même façon que les auras des deux autres.

    « Et voilà, en mode luciole moi aussi... j'arrive messieurs les renégats ! »


    Augmentant la valeur de son ouïe, plutôt que sa vue, sachant que ce serait plus utile dans cet environnement, et se jeta dans la brume elle aussi. Se guidant à l'oreille, elle para plusieurs attaques, ripostant de façon fulgurante et réussissant plusieurs fois à blesser ou tuer son adversaire. Pour plus de sécurité, elle créa des protections légères sur son corps, et une plus importante dans son dos, augmentant parfois le bouclier un instant pour parer un coup. Elle tomba finalement sur un ennemi particulièrement irritant qu'elle reconnaissait de loin en loin dans les échanges, parant chacun de ses coups... jusqu'à ce qu'elle décide d'y mettre un terme.

    « Tranchant démoniaque boréal ! »

    Lorsque leurs lames se rencontrèrent encore, la sienne projeta une puissante onde tranchante qui mit brutalement fin à la vie de son opposant, et déclencha même quelques cris plus en avant. La brume en fut tranchée un instant dans une vague de clarté glacée, avant de se refermer sur cette large zone... alors qu'Alwine se retournait brusquement et, la lame presque collée au corps, parrait deux coups tranchants redoutables qui la visaient en riposte. Si le combat continuait de la sorte, le moins que l'on pouvait dire c'était qu'il risquait fort d'être long...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Sam 1 Déc - 1:36

    Le cri de guerre d'Ellianne était pour le moins particulier, mais on s'y faisait rapidement avec le temps. Quoi qu'il ne soit, je regardais droit devant moi marchant tranquillement jusqu'à voir un opposant qui se ruait sur ma position, nos sabres se rencontraient à plusieurs reprises il n'était pas mauvais, mais son habilité était loin d'égaler celle des samurai impériaux. Finalement, au moment même où il levait un peu trop sa garde, dans un battement de cil, je portais un revers et lui tranchais le buste profondément, sans parler de la brûlure provoquée par le sabre, le tuant sur le coup.

    « Avec toute cette fumée, on croirait faire une baptême du feu de pompier, hey Alwine, tu veux voir ma lance à incendie ? »

    Je souriais faiblement, il n'avait pas l'air effrayé pour un sous, il s'amusait même à l'écouter. Quoi qu'il en soit, l'instant d'après, de nombreux sifflement se firent entendre, ainsi que des bruits de chairs, quoi qu'il venait de faire, ça avait était sans aucun doute efficace. Finalement j'entendais du bruit et tournais faiblement la tête pour apercevoir une lueur.

    « Et voilà, en mode luciole moi aussi... j'arrive messieurs les renégats ! »

    Charger des ennemis avec la dame de glace, quelque chose que je n'avais pas fait depuis bien longtemps à présent. Je courrais donc moi aussi vers l'avant en prenant garde de ne pas gêner ma petite fée joyeuse et Yuuri, qui eux semblaient attaquer à distance. Un ennemi m'attaquais par surprise, mais bien heureusement pour moi mes réflexes étaient aiguisé et j'esquivais l'attaque de peu avant de repousser un second homme d'un revers. Le premier ennemi à présent derrière moi en profitait pour prendre une position d'estoc. D'un mouvement rotatif je déviais sa lame avant de me tourner et de porter un coup diagonal descendant, lui entaillant le dos profondément. Finalement je prenais une grande respiration.

    « Sen dango shuriken !!»

    Je soufflais une salve de broches a dango devant moi, tuant rapidement le second opposant, reprenant mon souffle, je me ruais rapidement vers l'avant jusqu'à arriver au pied d'une petite colline, sur laquelle je grimpais, le sommet de ce petit relief était hors de la fumée et il y avait de nombreuses affaires dans un creux, visiblement celles des dissidents, ils n'étaient pas si malins que ça, ça ne devait être que des sous-fifres. Rangeant mon katana je regardais les diverses affaire avant de reconnaître le symbole de mon père, que je prenais et cachais dans mon kimono.

    « Mushi Mushi, si vous m'entendez, suivez le son de ma voix ! Cette zone est hors de la fumée, si vous n'avez plsu d'opposant vous pourrez respirer tranquillement et s'il vous en reste cette zone est facile à défendre. Je vous y attends.»

    Il était possible que j'attire des ennemis, mais dans cette éventualité, il me suffisait de les trancher comme je l'avais fais avec les trois précédents, bien que cela ne me réjouissais pas de guerroyer sans cesse et sans pauses...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Lun 3 Déc - 2:32

    Le combat avait donc commencé, et battait même son plein, mais pour l'instant Ellianne ne pouvait pas faire grand-chose. De là où elle était il lui fallait attendre qu'un de ses compagnons prenne une initiative lui ouvrant une brèche pour agir sérieusement. Et pour commencer, que les deux membres de la Blitzness Corporation se décident à s'identifier clairement, ce pour quoi elle n'eut heureusement pas à attendre bien longtemps.

    « Avec toute cette fumée, on croirait faire une baptême du feu de pompier, hey Alwine, tu veux voir ma lance à incendie ? »

    Il disait ça en riant, mais Ellianne ne comprit pas bien la blague... enfin bon, l'important c'était qu'il en profita aussi pour commencer à faire tourner ses chaînes, créant ainsi un effet sonore propre à le faire repérer facilement. Restait maintenant l'autre femme du groupe, mais la blondinette avait bon espoir qu'elle ne tarde pas à user de sa propre façon de se distinguer, et en effet, une fois encore son attente ne fut pas bien longue, perchée là haut dans les airs.

    « Et voilà, en mode luciole moi aussi... j'arrive messieurs les renégats ! »


    Et en effet, l'ancienne Teremundo Numéros Trois pouvait maintenant facilement distinguer sa lueur, aussi bien que celle de son Dango-Kun-Chéri et que le bruit du troisième larron. Moralité, toutes les zones où ne se trouvaient pas ces trois signaux lumineux ou sonores étaient ouverts au tir. La damoiselle lança donc plusieurs Vagues de Pulsars, un peu à l'aveuglette dans les zones où aucun de ses amis ne se trouvait. C'était assez aléatoire, mais les boules étaient suffisamment redoutables pour frapper parfois quelques ennemis, les cris de douleur indiquant assez bien les impacts. Mais la jeune femme faisait plutôt cela pour meubler, et elle restait aux aguets de quelque chose de propice venant des trois autres, pour lui permettre d'être plus utile. Et, sans doute par chance, une telle occasion fini bel et bien par lui être offerte, alors qu'elle venait de cesser ses attaques depuis quelques minutes pour cause d'infructosité chronique. Sans doute les ennemis étaient-ils maintenant tous rassemblés autour de ses compagnons...

    « Tranchant démoniaque boréal ! »

    L'attaque en elle-même n'intéressait pas plus Ellianne que les autres coups spéciaux lancés dans la fumée, mais ce qui était beaucoup plus intéressant pour elle c'était la trouée qui se créa dans la fumée, et où tous les ennemis étaient loin d'être morts. Heureusement, votre blondinette préférée était là pour remédier à ce petit problème mineur !

    « Déferlante de foudre ! ♥ »

    La terrible technique – la plus puissante qu'elle possédait dans l'école de la foudre – fondit sur les rônins découverts, passant dans leur lame ou les frappant directement, tuant la plupart d'entre eux sur le coup. Héhé, le bonheur de l'assaut surprise aérien ! Par contre, entre tous les Pulsars et ça, elle commençait à être un peu essoufflée, et laissa la fumée se refermer sans rien faire d'autre. Elle se demandait ce qu'elle pourrait faire encore, quand elle vit soudain son Dango-Kun-Chéri émerger un peu plus loin, hors de la fumée, et hausser la voix pour eux trois.

    « Mushi Mushi, si vous m'entendez, suivez le son de ma voix ! Cette zone est hors de la fumée, si vous n'avez plus d'opposant vous pourrez respirer tranquillement et s'il vous en reste cette zone est facile à défendre. Je vous y attends.»

    Il ne fallait pas le lui dire deux fois ! La blondinette piqua aussitôt vers lui et se posa à ses côtés, faisant disparaître ses ailes. Elle profita que personne ne soit encore en vue pour lui faire un rapide câlin, avant de se poster dos à lui, histoire de couvrir toute manœuvre de contournement de son chéri. Certes, il l'aurait probablement senti si ça arrivait, mais elle préférait ne pas courir de risque, et puis comme ça chacun protégeait l'autre et personne n'était gêné dans ses mouvements.

    « On est en train de gagner j'ai l'impression ♥ J'ai vu Wiwine-Chan y a deux minutes elle allait bien et pis j'pense que Lance-de-Pompier-Kun doit bien s'en sortir aussi ♥ On va leur mettre la pâtée comme j'avais dit, mwahahahah ♥ »

    Ellianne était quelqu'un de relativement simple, et il en fallait peu pour qu'elle soit de bonne humeur, généralement. Alors gagner une bataille aux côtés de son Dango-Kun-Chéri et de deux autres coupains, c'était largement assez pour réveiller sa joie de vivre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Lun 3 Déc - 20:39

    Alwine riait de ma bêtise, comme pour changer les bonnes habitudes en somme. Cela dit tout ce miasme ne rendait pas les choses facile, d'autant que la blonde faisait la reconstitution de la bataille de Las Fantas, en atomisant tout ce qui n'était poas un allier, y compris le vide. Dans ces conditions, difficile de combattre facilement. Un homme arrivait en courant vers moi, je bloquais sa lame et la déviait avant de lui porter un coup de secondes phalanges dans la gorge puis un uppercut droit dans le menton, l'envoyant au sol sans autre forme de procès derrière tout ça, le zone continuait de se trembler à cause des attaques de l'ex-tri.

    * Quel bordel... *

    Alwine brillait elle aussi, j'étais le seul à pas avoir l'option luciole visiblement. Quoi qu'il en soit le combat continuais, il y avait des lueur bleue ici, des lueur dorées là, des lueur blanchâtre ici... J'étais comme un spectateur de feu d’artifice en fait, enfin tant qu'à faire, autant briller aussi. Je concentrais de l'énergie dans un de mes bras, le faisait lui de rouge et me ruais sur un homme non loin d'Alwine, lui portant un coup en plein buste et brisant ses côtes et son cœur.

    «  Hop hop hop les ronin, Alwine m'appartient »

    « - Mushi Mushi, si vous m'entendez, suivez le son de ma voix ! Cette zone est hors de la fumée, si vous n'avez plus d'opposant vous pourrez respirer tranquillement et s'il vous en reste cette zone est facile à défendre. Je vous y attends.»

    Visiblement le samurai avait trouvé un bon coin, je tapais sur les fesses d'Alwine avant de courir vers l'endroit d'où venait la voix, de toute façon il ne devait plus rester grand monde après ce que venait de lancer la blonde. Je montais doucement la colline et me plaçait non loin du petit couple, attendant que la dame de glace n'arrive à son tour. Le moins qu'on pouvait dire, c'est que le combat avait été court mais intense. Je souriais faiblement en regardant les deux amoureux dos à dos, ça avait plutôt sympa comme relation.

    «  A vous voir comme ça, ça me donne vraiment envie d'avoir une petite amie forte à qui je pourrais confier mes arrière, dommage je ne connais personne pour ça ahahaha. »

    Le calme était revenu, il n'y avait sûrement plus d'ennemis, ici en tout cas. Je reprenais donc une position plus cool, ça faisait un moment qu'Alwine ne m'avait pas vu et j'avais pas mal changé depuis le dernière fois, j'avais reprit ma couleur de cheveux naturel et les avais coupé et ma tenu avait pour le moins changer, elle ressemblait à celle que portait la lieutenante de la section XI a vrai dire.

    «  Bon et maintenant qu'on a fait assez de bruit, grâce à une blonde dont je ne citerai pas le nom, pour faire pleurer une fanfare, on fait quoi, on attends un autre attaque ?»

    Lançais-je finalement en souriant toujours en coin, regardant la fumé qui se dissipait tout doucement, on allait bientôt voir l'étendu des dégâts fait par la baka-blondasse... Ca risquait de pas être joli joli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwine Azamalon
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 23/08/2011

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 21359
Jobcard(s): Sage de Brakmor & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Lun 10 Déc - 20:57

    La bataille était intense, mais elle semblait toutefois peu à peu tourner à leur avantage, pour autant qu'Alwine puisse en juger. D'autant que, visiblement, certains de ses compagnons ne dédaignaient pas de profiter de toutes les occasions offertes. Elle non plus, du reste, seulement elle n'avait pas pu en profiter beaucoup jusqu'ici. Par contre, elle en avait visiblement créée une, puisque, quand son attaque ouvrit une large brèche dans la fumée, la mort ne tarda pas à pleuvoir depuis les cieux, sans doute en provenance d'une petite blondinette kawai.

    « Déferlante de foudre ! ♥ »

    Les éclairs tombèrent du ciel et, telle une vengeresse foudre divine, grillèrent sur pied les rônins révélés par son attaque. Hé bien les pauvres, ils avaient dû le sentir passer. Le sourire aux lèvres, la belle pivota sur elle-même pour chercher de nouveaux adversaires, et vit une lueur rouge passer non loin d'elle, suivit d'un craquement sinistre, avant que la voix de Yuuri ne se fasse entendre.

    « Hop hop hop les ronin, Alwine m'appartient »

    Souriante de cette proclamation, même si une partie d'elle se doutait bien que c'était sans doute très humoristique, Alwine chercha une nouvelle fois autour d'elle des ennemis, et ne trouva qu'une seule silhouette dans la brume, sur qui elle abattit sa lame. Au bout de quelques instants, le rônin fut découpé en deux, selon une diagonale qui allait de son épaule gauche à sa hanche droite... hé oui, une épée géante démoniaque, ça ne fait pas dans la dentelle. Alors qu'elle dégageait son arme, la Dame de Glace entendit raisonner la voix d'Akechi-Kun.

    « Mushi Mushi, si vous m'entendez, suivez le son de ma voix ! Cette zone est hors de la fumée, si vous n'avez plus d'opposant vous pourrez respirer tranquillement et s'il vous en reste cette zone est facile à défendre. Je vous y attends.»

    Alors qu'elle allait suivre la voix de son ami, n'aillant rien contre enfin pouvoir respirer à l'air libre, elle sentit la main de Yuuri claquer sur ses fesses. Visiblement, il était resté à proximité. La belle eut un petit cri suivit d'un léger rire, puis le suivit à travers la fumée jusqu'à la zone découverte par le Samouraï. Elle arriva juste après son ancien professeur, trouvant les deux amoureux dos à dos dans une posture classique mais toujours efficace pour pouvoir se couvrir mutuellement.

    « A vous voir comme ça, ça me donne vraiment envie d'avoir une petite amie forte à qui je pourrais confier mes arrière, dommage je ne connais personne pour ça ahahaha. »


    La belle brune lui jeta un regard acéré mais ne fit pas de commentaire, concentrée à voir si d'autres ennemis allaient s'approcher d'eux. Visiblement, ce n'était pas le cas. Ils avaient dû en éliminer la majorité, et sans doute les survivants n'étaient-ils pas très chauds à l'idée de les affronter à la loyal dans une position qui avantagerait leur défense... Elle nota pourtant au passage que le nouveau style de Yuuri lui allait vraiment bien, encore plus ainsi au combat, lui donnant un air de combattant sexy qui la fit frisonner... bonne raison pour reporter son attention sur la fumée.

    « Bon et maintenant qu'on a fait assez de bruit, grâce à une blonde dont je ne citerai pas le nom, pour faire pleurer une fanfare, on fait quoi, on attends un autre attaque ?»


    Comme toujours, une fois redevenu sérieux, Yuuri posait des questions tout à fait pertinente... ce n'était pas un vétéran et le professeur de deux des officiers les plus réputés de la Corporation – comment ça, réputées pour tout détruire... et alors, j'ai juste dit réputées, j'ai pas dit pourquoi, hein, on peut pas tout avoir – pour rien. Alors que la fumée s'éclaircissait, révélant un champ de bataille marqué par de gros trous, des zones calcinées et quelques autres stigmates comme la trace de son immense attaque tranchante, Alwine cru bon de donner son avis, tout en constatant que les rônins ne les avaient pas attendu pour fuir, maintenant qu'ils étaient clairement désavantagés.

    « Nous pourrions les suivre et espérer qu'ils nous mèneront cette fois à leur chef ou à quelque chose de plus intéressant... nous n'avons pas tellement d'autres pistes, si, à moins que nos amis Impériaux ne connaissent une donnée que j'ignore ? »

    Tout en disant cela, la belle Lieutenante s'était tournée vers Akechi-Kun et Ellianne, un étincelle d'interrogation dans le regard. Le champ de bataille ne présentait plus que les restes de leurs combats ainsi qu'un certain nombres de cadavres de rônins, dans divers états de détérioration. Aucun d'eux n'avait vraiment prit garde à faire cela en douceur et délicatement, même si la plus expansive avait sans aucun doute été l'ancienne Teremundo, comme sa réputation du temps où on entendait parler de ses exploits de Tri l'aurait laissé supposé. Alwine avait parfois reconquis des villes annexées à Teremundis par la blondinette et se souvenait qu'elle laissait toujours des traces bien visible de son passage quand elle se déchaînait...

    « Avec les informations dont je dispose je ne vois pas quoi faire d'autre en tous cas. Nous ne savons ni où se trouvent leurs commandants, quels qu'ils soient, ni leur nombre ni même où ils vont frapper ensuite... et nous ne pouvons pas raisonnablement courir le risque de les voir s'en prendre à de nouveaux civils parce que nous les auront laissé échapper... »

    Le regard d'Alwine était grave, une fois n'était pas coutume. Cette terre appartenait à la Corporation, et elle était l'officier supérieur ici, envoyée pour régler le problème. Si des gens mourraient, ce serait sa responsabilité et surtout sa faute, et elle aurait préféré être blessée elle-même plutôt que de laisser cela arriver. Néanmoins, elle attendait l'avis ou les directives d'Akechi-Kun, faisant confiance au stratège impérial pour agir au mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Jeu 13 Déc - 18:17

    Ellianne fut la première à me rejoindre en haut de la colline, me gratifiant d'un rapide câlin que je lui rendais avec plaisir malgré la situation. Elle me disait que les choses semblaient se passer pour le mieux en contrebas et que la derrière fois qu'elle avait vue Alwine elle combattait et allait bien, dans ce cas c'était parfait, je me tournais pour poser un baiser dans le creux du coup de ma douce avant de me tourner, le second à arriver fut l'ami d'Alwine, Yuuri, suivit de près par Alwine elle-même.

    « A vous voir comme ça, ça me donne vraiment envie d'avoir une petite amie forte à qui je pourrais confier mes arrière, dommage je ne connais personne pour ça ahahaha. »

    Je souriais tendrement, partager ma vie avec Ellianne était un bonheur infini en effet, mais même si elle était forte cela ne m'empêchais pas de m'inquiéter souvent poue elle, elle n'était pas souvent maligne, jamais prudente et très curieuse, le tout ensemble l'envoyait les deux pieds devants dans les ennuis , j'étais souvent la peur au ventre que quelque chose lui arrive, à ma petite fée joyeuse. Je soupirais doucement en constatant le regard acéré que lançait Alwine à Yuuri... Était-elle ?...

    « Bon et maintenant qu'on a fait assez de bruit, grâce à une blonde dont je ne citerai pas le nom, pour faire pleurer une fanfare, on fait quoi, on attends un autre attaque ?»

    Je soupirais doucement avant de rire, en effet Ellianne et la discrétion... Mieux valait choisir un éléphant pour l'infiltration plutôt qu'elle. Je ne répondais cependant pas toute suite, réfléchissant à ce que nous pouvions faire ensuite. La fumée se dissipait, révélant un véritable chaos, bien heureusement que seule Elli était du genre à utiliser un pouvoir monstrueux totalement au hasard en explosant tout dans son passage, sinon nous serions quelque peu ennuyé par la décors laissé derrière nous.

    « Nous pourrions les suivre et espérer qu'ils nous mèneront cette fois à leur chef ou à quelque chose de plus intéressant... nous n'avons pas tellement d'autres pistes, si, à moins que nos amis Impériaux ne connaissent une donnée que j'ignore ? »

    Je hochais la tête, puisqu'ils nous retenaient pour que nous ne continuions pas dans la même direction, vers le sud, dans ce cas il fallait continuer dans cette direction, ça ne coûtait rien d'essayer. Je souriais et marchais doucement, inutile de courir, ce serait nous fatiguer pour rien, marcher était reposant et meilleur pour le cœur. Alwine nous regardait cependant avec un air grave, je voyais facilement où elle allait en venir.

    « Avec les informations dont je dispose je ne vois pas quoi faire d'autre en tous cas. Nous ne savons ni où se trouvent leurs commandants, quels qu'ils soient, ni leur nombre ni même où ils vont frapper ensuite... et nous ne pouvons pas raisonnablement courir le risque de les voir s'en prendre à de nouveaux civils parce que nous les auront laissé échapper... »
    « Je sais qui est leur commandant, mais c'est une affaire qui ne vous concerne pas. Si vous tentez d'obtenir des informations ou de trouver ledit commandant je serais dans l'obligation de faire de vous mes ennemis... Je ne plaisante pas, Azamalon-dono. »

    Je la regardais avec un air glacial, qui voulait dire que je ne plaisantais absolument pas... C'était mon affaire et celle de l'empire, même si cela impliquait des civils d'ici, ce n'était pas à la Blitzness de s'occuper du cas de mon père. Je continuais de marcher l'air attristé... Mes deux amis morts au combat... Les blessures qu'avait failli subir Ellianne, celle que devait subir l'esprit de ma mère et de ma famille... L'honneur bafoué de mes ancêtres, rien de tout ça n'allait rester impuni.

    « En outre... Les ronins sont des vagabonds, mais ont un minimum d'honneur, ils n'attaquent pas femmes et enfants encore moins sans raisons. Mais contrairement à l'armée impériale, leur morale est chancelant, il est possible que nous ayons mit fin à leurs activité simplement en les mettant en déroute ici.. »

    J'approchais d'Ellianne et la serrait un peu contre moi tout en marchant, repenser à tout ce qu'il s'était passé à cause de mon père m'avait quelque peu troublé... Moi qui tentait d'oublier les nombreuses vies perdues qui entrachaient mon ombre tout en alourdissant les fardeaux sur mes épaules.

    « Et d'ailleurs Alwine-dono, vous semblez vous intéresser particuliérement à Yuuri, vu les regards que vous lui lancez. »

    Disais-je finalement pour détendre l'atmosphère que j'avais sans doute tendu...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Dim 23 Déc - 0:39

    Finalement, personne ne les attaquait, les survivants, pour ce qu'il en restait, préférant visiblement faire retraite plutôt que d'attaquer la position défensive de ceux qui avaient déjà éliminé la plupart des leurs dans de mauvaises conditions. Tsss, les gens sensés reculaient vraiment pour trois fois rien ! Du coup, les seules personnes qui étaient sorties de la fumée qui se dissipait peu à peu était Yuuri puis peu après Alwine. Tout danger était visiblement écarté, et leur allié-ami – pour Ellianne les deux se rapprochaient souvent – ne se priva pas pour entamer la discussion.

    « A vous voir comme ça, ça me donne vraiment envie d'avoir une petite amie forte à qui je pourrais confier mes arrière, dommage je ne connais personne pour ça ahahaha. »


    L'ancienne Teremundo Numéros Trois sourit, ravie du compliment, sans bien entendu voir la taquinerie adressée à Alwine, ni même la réaction de cette dernière, pourtant perçue par son propre fiancé. Mais bon, c'était Ellianne, il ne fallait pas trop lui en demander, surtout quand on lui disait de gentilles choses comme ça, la faisant sourire et même ronronner doucement de plaisir, toute contente. Elle formait un super duo trop inspirant avec son Dango-Kun-Chéri, ça c'était sûr !

    « Bon et maintenant qu'on a fait assez de bruit, grâce à une blonde dont je ne citerai pas le nom, pour faire pleurer une fanfare, on fait quoi, on attends un autre attaque ?»


    Une blonde ? Il parlait d'elle ? Vu qu'elle était la seule blonde, ça paraissait probable, et le léger rire de son cher et tendre le lui confirma. Quelque peu vexée, la damoiselle afficha une moue boudeuse. De toute façon, ils savaient déjà qu'ils étaient là, puisqu'ils leur avaient tendu une embuscade et tout, et que certains avaient déjà pu filer prévenir d'éventuels autres alliés sans problèmes. En plus elle elle avait fait du dégât de masse et tout, alors elle leur tira la langue, parce que c'étaient rien que des médisants... enfin, selon son analyse personnelle, ce qui valait... ce que ça valait... sauf pour Ellianne elle-même, qui ne cessa son manège à l'attention de Yuuri qu'une fois que la conversation repris, cette fois en provenance d'Alwine.

    « Nous pourrions les suivre et espérer qu'ils nous mèneront cette fois à leur chef ou à quelque chose de plus intéressant... nous n'avons pas tellement d'autres pistes, si, à moins que nos amis Impériaux ne connaissent une donnée que j'ignore ? »

    Connaissaient-ils des données ? Elle n'en savait trop rien, laissant la connaissance machin-donnéique à son Dango-Kun-Chéri. Comme celui-ci sembla approuver et se mettre en route, elle en fit de même, souriante. Après tout, ils venaient de gagner, alors autant être joyeuse, non ? Pourtant, les autres, eux, semblaient graves... bah, ce n'était pas pour ça qu'elle allait se priver de joie, elle !

    « Avec les informations dont je dispose je ne vois pas quoi faire d'autre en tous cas. Nous ne savons ni où se trouvent leurs commandants, quels qu'ils soient, ni leur nombre ni même où ils vont frapper ensuite... et nous ne pouvons pas raisonnablement courir le risque de les voir s'en prendre à de nouveaux civils parce que nous les auront laissé échapper... »

    Ellianne n'était pas trop la mieux placée pour répondre, sur le coup, non seulement parce que, comme avant, son fiancé était plus qualifié qu'elle, et qu'elle n'était pas vraiment dans le ton de sérieux de la belle Lieutenante, mais aussi parce qu'elle avait elle-même commis plusieurs massacres dans la zone autrefois – oui, il fallait être pas bien dans sa tête pour le faire, mais bon... « bien dans sa tête » n'était pas vraiment un qualificatif qui lui allait bien de toute façon – et donc le coup des gentils civils morts et tout, ça aurait fait assez... décalé.

    « Je sais qui est leur commandant, mais c'est une affaire qui ne vous concerne pas. Si vous tentez d'obtenir des informations ou de trouver ledit commandant je serais dans l'obligation de faire de vous mes ennemis... Je ne plaisante pas, Azamalon-dono. »

    La blondinette suivait l'échange qui semblait assez tendu, mais sans trop s'inquiéter. Ils étaient entre amis après tout, donc aucune raison que les choses se passent mal. Elle était plus peinée par l'air triste de son Dango-Kun-Chéri, consciente du fait – dans ce domaine elle savait mieux être perspicace, parfois – qu'il pensait sans doute à des choses douloureuses, et n'aimant pas cela.

    « En outre... Les ronins sont des vagabonds, mais ont un minimum d'honneur, ils n'attaquent pas femmes et enfants encore moins sans raisons. Mais contrairement à l'armée impériale, leur morale est chancelant, il est possible que nous ayons mit fin à leurs activité simplement en les mettant en déroute ici.. »

    Tout en parlant, il s'approcha d'elle et la serra doucement contre lui, la faisant ronronner tendrement, un ronronnement de contentement mais aussi de réconfort alors qu'elle se blottissait doucement contre son torse, posant une main sur celui-ci, comme pour mieux l'apaiser, dans la mesure de ses moyens. Elle n'aimait pas qu'il soit triste et encore moins qu'il ressasse ses vieilles blessures, comme il le faisait sans doute vu le thème abordé. Même quand c'était elle qui l'abordait pour rire il était blessé, comme elle l'avait appris à ses dépends, malheureusement.

    « Et d'ailleurs Alwine-dono, vous semblez vous intéresser particulièrement à Yuuri, vu les regards que vous lui lancez. »

    Ah bon ? Ellianne – fidèle à elle-même – n'avait pas spécialement remarqué. Elle regarda le duo avec attention, pour voir leur réaction à l'un et à l'autre, un sourire amusé fleurissant rapidement sur ses lèvres à nouveau, après la brève moue inquiète pour son fiancé.

    « Nya, c'est toujours marrant l'échange de regards ♥ Faudra nous raconter ce qu'il y a entre vous, n'adore les ragots moi, même si j'vais pas ragoter sur vous paske vous êtes des coupains c'est toujours marrant à entendre ♥ »

    Du tact ? Non, on ne lui en avait pas trouvé aux dernières nouvelles, mais bon, elle compensait par une maxi-dose de bonne humeur irradiée tout autour d'elle dans l'ambiance au par avant tendue. Avec elle, une ambiance n'était jamais bien difficile à détendre.

    « Et sinon vous en faites pas, on va pas abandonnationner la partie au moins avant d'avoir chassé tous les méchants d'ici, on va pas laisser tomber les gentils civils et même les gentils-pas civils qu'il y aurait par ici ♥ ! Après tout nous aussi on est des gentils alors c'est normal qu'on les aide, et puiiiiiiis c'est vous qui devez les protéger et vous êtes nos zamis alors logique qu'on vous aide... surtout que c'est méchants là faut qu'on les explosationnes tous ♥ »

    Comme toujours tout à fait elliannesque dans ses explications, la blondinette espérait tout de même réussir à mettre tout le monde d'accord si ce n'était pas déjà le cas. Et comme elle considérait avoir bien travaillé, elle sauta au cou de son Dango-Kun-Chéri et lui fit un énooooooooorme câlin pour qu'il aille définitivement mieux, assorti d'un tendre baiser sur la joue, puis retomba sur ses pieds et se remit en marche en sautillant et en souriant, toujours aussi joyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Sam 29 Déc - 17:56

    Bon bon bon, tout ça devenait pour le moins ennuyeux. Alwine proposait de les suivre et faisait aussi une pique aux impériaux... Cette fille savait pas tenir sa place ou quoi ? On était déjà simplement alliés par circonstance, si en plus elle se permettait de supposer qu'on nous cachait des choses... Par moment je me demandais si Alwine n'avait pas tout dans les seins, rien dans le crâne.. Enfin, elle était peut-être tout simplement comme ça aussi... Je soupirais doucement en regardant vers l'horizon.

    « Avec les informations dont je dispose je ne vois pas quoi faire d'autre en tous cas. Nous ne savons ni où se trouvent leurs commandants, quels qu'ils soient, ni leur nombre ni même où ils vont frapper ensuite... et nous ne pouvons pas raisonnablement courir le risque de les voir s'en prendre à de nouveaux civils parce que nous les auront laissé échapper... »

    Je regardais la dame de glace par-dessus mon épaule, après la dérouillé qu'ils venaient de prendre, je doute qu'ils reviendraient de si tôt dans la zone en outre... S'ils savaient à présent que les impériaux étaient après eux, ils allaient se faire plus discret, c'était de la stratégie basique... J'aurais dû enseigner ça à ces deux busty girls de la section I... Enfin, trop tard. La blonde ne disait rien, pas étonnant puisqu'elle était tri, autrefois.. ; S'immiscer dans ce sujet serait un paradoxe plus gros que Faras.

    « Je sais qui est leur commandant, mais c'est une affaire qui ne vous concerne pas. Si vous tentez d'obtenir des informations ou de trouver ledit commandant je serais dans l'obligation de faire de vous mes ennemis... Je ne plaisante pas, Azamalon-dono. »

    Je me tournais et regardais le samurai, interloqué, il savait ? Cependant le ton du samurai était bien plus glacial maintenant qu'avant.. Enfin ça me regardait pas, c'était entre lui et ma belle Alwine, dont je me méfiais... Il fallait dire qu'elle ne m'avait pas encore fait de remarque sur le coup du désert, alors ça me semblait pour le moins... Étrange. Enfin bref, je regardais de nouveau vers l'horizon, écoutant le samurai qui disait un peu comme je pensais, que les ronin ne frapperaient sûrement plus aussi aveuglément. Il changeait de sujet alors ; disant :

    « Et d'ailleurs Alwine-dono, vous semblez vous intéresser particulièrement à Yuuri, vu les regards que vous lui lancez. »

    J'éclatais de rire, et la réaction de la blonde sur les ragots n'arrangeaient rien. On pouvait que ce samurai avait les mots qu'il fallait, si en plus Alwine se souvenait du désert, ça ferait ma journée là... Enfin, c'était bien plus agréable de rire que de rester bloqué à se disputer à propos des « si » ... Après tout avec des « si » on mettrait Ethera en bouteille...

    « Et sinon vous en faites pas, on va pas abandonnationner la partie au moins avant d'avoir chassé tous les méchants d'ici, on va pas laisser tomber les gentils civils et même les gentils-pas civils qu'il y aurait par ici ♥ ! Après tout nous aussi on est des gentils alors c'est normal qu'on les aide, et puiiiiiiis c'est vous qui devez les protéger et vous êtes nos zamis alors logique qu'on vous aide... surtout que c'est méchants là faut qu'on les explosationnes tous ♥ »

    «  Ouais enfin toi, tu exploses tout, pas que les méchants. Tu devrais te calmer sur les pulsar tu sais... Et pour Alwine, elle m'aime pas, elle a déjà quelqu'un. Moi je suis comme un grand frère complice disons, pas vrai Enuma ? »

    Le chien-loup aboyait joyeusement en tournant doucement autours de moi puis en allant réclamer des câlins à Ellianne avec une bouille de p'tit chiot mignon. Ce qui me fit sourire. Je reportais mon attention sur l’horizon et poussais un léger hm alors qu'ils s'agitaient derrière moi. Je soupirais finalement longuement avant de réajuster mes gants de combat...


    «  Y'a pas d'adamanxelon ici dans les plaines hein... Alors je crois que les ennuis arrivent, je pars devant. Ja nee »

    D'un signe de main, je dévalais la pente de la colline et me ruer vers les deux ennemis sans me douter un instant... Que je me retrouvais dans un champs de créatures plantes, de la faune locale, des Rosélia Miasma... Ca allait être un gros bordel tout ça... Sans attendre, je fusionnais avec mon loup, ayant des oreilles et une queue de loups, noires, et un air plus bestial, Alwine allait aimer ça.. ; Enfin bref je me plaçais devant l'une des plante et prenais une grande respiration avant de pousser un hurlement de loup qui s'entendait sûrement dans toute la zone... En plus d'envoyer un puissant rayon.

    Okami Hoeru !!!

    Le hurlement soufflait une Rosélia et lançait les hostilité.. ; Qu'allaient faire mes alliés, je sais pas trop.. Il y avait trois ronin étranges et plein de fleur pas nettes... Ça risquait d'être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwine Azamalon
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 23/08/2011

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 21359
Jobcard(s): Sage de Brakmor & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Mer 2 Jan - 1:44

    La gravité n'était généralement pas une expression que l'on pouvait aimer arborer avec un ami, et Alwine ne faisait pas exception à cette tendance. Elle aurait préféré garder une attitude décontractée, mais ce n'était pas toujours possible, malheureusement, d'autant que quelque chose lui disait qu'Akechi-Kun aussi allait probablement plonger vers plus de gravité, du coup.

    « Je sais qui est leur commandant, mais c'est une affaire qui ne vous concerne pas. Si vous tentez d'obtenir des informations ou de trouver ledit commandant je serais dans l'obligation de faire de vous mes ennemis... Je ne plaisante pas, Azamalon-dono. »

    Le regard de son ami, glacial, semblait bien faire comprendre qu'il ne plaisantait pas. Cela dit, plaisanterie ou pas, Alwine aurait toujours à cœur la vie de ceux qu'elle devait protéger, même si pour cela elle devait se faire des ennemis ou en mourir. Ici, toutefois, c'était visiblement une affaire personnelle, une question d'honneur peut-être, pour ce qu'elle savait des samouraïs. Surtout, si Akechi-Kun avait une telle résolution à propos de ce personnage, elle doutait sérieusement de la survie à long terme du personnage en question, quel qu'il soit. Elle, tout ce qui l'intéressait c'était d'être sûre que plus rien n'arriverait aux civils vivant dans ces plaines et se trouvant sous sa responsabilité et celle de la Corporation, non pas seulement aujourd'hui ou pendant quelques mois le temps qu'ils se refassent, mais définitivement. Si régler leur compte à leur commandant – un renégat peut-être, ça aurait bien collé – faisait partie des priorités de l'Empire ou même de son ami et professeur, elle leur laissait cette vie bien volontiers.

    « En outre... Les ronins sont des vagabonds, mais ont un minimum d'honneur, ils n'attaquent pas femmes et enfants encore moins sans raisons. Mais contrairement à l'armée impériale, leur morale est chancelant, il est possible que nous ayons mit fin à leurs activité simplement en les mettant en déroute ici.. »

    C'était possible, oui, voilà bien le problème. Qu'ils aient des raisons ou non, qu'ils frappent des femmes et enfants ou des hommes tentant d'empêcher une de leur opération, par exemple, toutes ces violences possibles ne plaisaient guère à la jeune femme. S'ils ne trouvaient pas le moyen d'être sûrs de leur départ des lieux, elle ferait envoyer des soldats pour surveiller tout ça, quitte à devoir revenir elle-même plusieurs fois. Elle n'allait pas chercher le commandant, puisque cela semblait si important pour son ami, mais les sbires elle comptait bien les chasser définitivement de ces lieux, si toutefois ce n'était pas déjà chose faite.

    « Et d'ailleurs Alwine-dono, vous semblez vous intéresser particulièrement à Yuuri, vu les regards que vous lui lancez. »

    La question laissa Alwine bouche bée, clignant des yeux, car il changeait carrément de registre pour le coup, et l'avait franchement prise par surprise. Bien entendu, Yuuri ne manqua pas d'éclater de rire, tandis que la blondinette en profitait pour en rajouter une couche.

    « Nya, c'est toujours marrant l'échange de regards ♥ Faudra nous raconter ce qu'il y a entre vous, n'adore les ragots moi, même si j'vais pas ragoter sur vous paske vous êtes des coupains c'est toujours marrant à entendre ♥ »

    Dans la famille manque de tact, je demande la mère... son ancien mentor n'en riait que de plus belle, et la jolie brune ne pu s'empêcher de sourire à son tour, car il était vrai que la situation était pour le moins amusante. Cela dit, elle ne se prit pas à rire pour autant, ne pouvant s'empêcher de songer fugacement au baiser échangé sur les sables chauds du désert, même si elle était presque certaine que cela n'avait été pour Yuuri qu'un moyen de la taquiner et de mettre fin au combat. Elle resta donc silencieuse, ce qui n'empêcha pas Ellianne de continuer.

    « Et sinon vous en faites pas, on va pas abandonnationner la partie au moins avant d'avoir chassé tous les méchants d'ici, on va pas laisser tomber les gentils civils et même les gentils-pas civils qu'il y aurait par ici ♥ ! Après tout nous aussi on est des gentils alors c'est normal qu'on les aide, et puiiiiiiis c'est vous qui devez les protéger et vous êtes nos zamis alors logique qu'on vous aide... surtout que c'est méchants là faut qu'on les explosationnes tous ♥ »

    C'était dit d'une façon pour le moins.... étrange, mais il n'empêchait que c'était assez réconfortant à entendre, une fois qu'on avait décoder le message, d'autant que la formulation était assez chaleureuse pour faire naître un sourire plus doux sur le visage de la Dame de Glace. Il était vrai qu'elle ne devrait pas douter de la bonne volonté de ses alliés. Elle savait qu'Akechi-Kun n'était pas du genre à laisser mourir des innocents, même s'ils n'étaient pas sous sa responsabilité, et d'autant plus quand il avait une affaire à régler avec le chef de ceux qui les menaçaient...

    « Ouais enfin toi, tu exploses tout, pas que les méchants. Tu devrais te calmer sur les pulsar tu sais... Et pour Alwine, elle m'aime pas, elle a déjà quelqu'un. Moi je suis comme un grand frère complice disons, pas vrai Enuma ? »

    Ledit Enuma approuva avant d'aller demander des câlins à une certaine blonde qui ne manquerait sans doute pas de les lui accorder. En voilà deux qui allaient bien s'entendre. Néanmoins, la Lieutenante, de son côté, regardait son ami avec surprise. Elle ? Ne pas l'aimer, avoir déjà quelqu'un ? Elle ne savait pas depuis quand elle « avait quelqu'un » activement, sans compter que c'était lui qui la repoussait toujours en en profitant pour tourner les choses à la farce, si bien qu'elle avait plus ou moins pris le plis depuis, surtout qu'elle n'avait pas trop le choix. Néanmoins, alors qu'elle allait prendre la parole pour répondre, elle changea d'avis en voyant l'expression de son mentor et vieil ami, qui avait changé tout d'un coup.

    « Y'a pas d'adamanxelon ici dans les plaines hein... Alors je crois que les ennuis arrivent, je pars devant. Ja nee »

    En effet, trois silhouettes se faisaient voir plus loin, et deux d'entre elles semblaient avoir les mêmes teintes, de loin, que les terribles tortures géantes et très difficile à battre que l'on trouvait par exemple dans le Désert Brûlant. Toutefois, en avançant pour voir où en était Yuuri, elle pu voir qu'il se retrouvait prit au milieu d'une sorte de petite mer de plantes indigènes. Ce n'étaient pas vraiment des créatures dangereuses, mais leur nombre allait les rendre pour le moins gênantes, surtout qu'elles apparaissaient au plus mauvais moment. Soudain, Alwine dû cligner des yeux, car son mentor sembla comme fusionner avec son compagnon animal, en acquérant certains attributs et semblant aussi gagner une partie de l'agilité d'Enuma, si pas d'autres caractéristiques dont elle ne pouvait vraiment se rendre compte à cette distance.

    Okami Hoeru !!!

    Alwine reconnu la technique qu'il avait mis au point durant leur dernier entraînement, sauf que maintenant, sans doute grâce à la fusion, le rayon venait directement de lui. C'était redoutable, surtout qu'il pouvait sans doute jouer sur les deux tableaux... mais il n'était pas temps de l'admirer, toutefois, c'était le moment d'entrer dans la danse ! Avant cela, toutefois, elle s'adressa brièvement à ses deux autres compagnons, proposant une ébauche de plan.

    « Si je puis me permettre, je pense que comme vous pouvez voler tous les deux vous devriez sauter la case mauvaise herbe et vous occuper des trois personnes que l'on voit là-bas, s'ils sont venu en si petit nombre alors qu'on a déjà vaincu une large bande de leurs compagnons, ils doivent être au-dessus du lot, ou en tous cas avoir une raison d'être plus confiants. Yuuri et moi pouvons gérer les plantes tout en les traversant, et venir vous prêter main forte ensuite, en tous cas je le pense, après je n'ai pas d'ordre à vous donner, je vous fais confiance pour agir au mieux de toute façon, vous n'êtes pas des débutants non plus ! »

    Avec un dernier sourire, Alwine bondit à son tour dans la mêlée végétale, faisant apparaître une nouvelle fois son épée démoniaque. Elle fit aussi apparaître une armure de glace légère, afin d'éviter de se faire inoculer du poison sans y prendre garde, en passant. Et sur ces entrefaites elle était déjà parmi les monstres. La puissante lame gelée se leva, puis s’abattit, une fois, puis une autre encore, fauchant à chaque fois une plante devant elle.

    « Pieux de glace ! Boules de Lumières et de Ténèbres ! »

    Lançant deux vagues d'attaques successives, Alwine projeta d'abord des pieux tout autour d'elle, tuant plusieurs plantes et en blessant encore plus, avant de lancer les boules élémentaires, faisant une nouvelle fois des dégâts sur de nouveaux monstres, et en finissant certains déjà blessés. Au final, elle avait créé une belle zone remplie de créatures mortes ou blessées. Celles qui avaient survécu ne manquèrent d'ailleurs pas de se ruer sur elle, avides de vengeances, rendues agressives par cette vague de dégâts dans leurs rangs.

    « Triple aura ! Vitesse occulte de niveau un ! »

    Ses coups rendus plus rapides, elle fit valser sa lame, achevant toutes les plantes autour d'elle. Elle avait attiré l'attention des monstres restant, et entre elle et le hurlement de Yuuri cela devrait permettre au couple impérial d'agir contre l'ennemi principal sans être dérangé, le temps qu'ils les rejoignant après avoir tuées ou mises en fuites les bestioles restantes... enfin, si le duo d'amoureux décidait d'agir comme elle le pensait, sinon on verrait comment cela tournerait, dans tous les cas ils feraient ce qu'il faudrait pour tenter de gérer tout cela, elle était confiante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Mer 9 Jan - 2:47

    Ce fut peu étonnant, mais la première personne à réagir à ma remarquer, fut Ellianne qui se mit à débiter encore des choses inutiles qui s'ajoutaient avec le rire de l'équipier à Alwine. Elle disait que les ragots c'était mal, mais que c'était bien ! Mais qu'elle allait pas ragoter sur des amis, mais que c'était drôle... Oh bon sang... Je soupirais alors qu'Alwine semblait décontenancée, ce qui ne m'étonnait pas vraiment en fait, vu la situation actuelle. Quoi qu'il en soit faisant disparaître mes sabres et m'armant d'Orochi, je regardais vers les jeunes femmes.

    « Et sinon vous en faites pas, on va pas abandonnationner la partie au moins avant d'avoir chassé tous les méchants d'ici, on va pas laisser tomber les gentils civils et même les gentils-pas civils qu'il y aurait par ici ♥ ! Après tout nous aussi on est des gentils alors c'est normal qu'on les aide, et puiiiiiiis c'est vous qui devez les protéger et vous êtes nos zamis alors logique qu'on vous aide... surtout que c'est méchants là faut qu'on les explosationnes tous ♥ »

    «  - Je ne sais pas si je dois applaudir ton zéle de la justice, ou pleurer devant la façon de le dire ahah. Ma foi, ne te soucis pas trop des paroles d'Ellianne, Alwine. »

    Je regardais ladite Ellianne en lui souriant tendrement malgré mes quelques piques, elle savait que c'était de la bonne camaraderie quand je la taquinais ainsi. Alwine souriait elle aussi, comprenant sans doute qu'il s'agissait d'une parole pleine de gentillesse venant d'Ellianne, pour ladite Alwine, imaginer que la prêtresse fut la Tri fut un temps, devait être assez difficile dans le cas présent. Je faisais quelques pas pour me diriger vers une bordure, regardant vers l'horizon, tout semblait calme.

    « Ouais enfin toi, tu exploses tout, pas que les méchants. Tu devrais te calmer sur les pulsar tu sais... Et pour Alwine, elle m'aime pas, elle a déjà quelqu'un. Moi je suis comme un grand frère complice disons, pas vrai Enuma ? »

    Je soupirais ne pouvant que lui donner raison, malgré tout le loup de l'homme s'approchait doucement d'Ellianne pour venir réclamer des câlins, elle avait toujours été proche des animaux, c'était aussi le cas pour celui-là, visiblement. Quoi qu'il en soit, Alwine était promise ? J'en apprenais chaque jour sur elle, qui l'aurait cru avec sa façon de regarder les autres hommes, la psychologie n'avait jamais été mon point fort cela dit. Mon regard captait alors quelque chose de familier mais je n'avais pas le temps de dire quoi que ce soit.

    « Y'a pas d'adamanxelon ici dans les plaines hein... Alors je crois que les ennuis arrivent, je pars devant. Ja nee »

    «  - Eux ? Quelque chose cloche, ces hommes... Je les ai tué il y a quelques jours, je n'aime pas ça. »

    L'homme semblait bien se débrouiller et je n'attendais pas la fin des conseils d'Alwine, déployant mes ailes et me ruant vers les sbires de mon père... Alors c'étaient eux qui commandaient les rebelles ici ? Je me posais devant ces dernier et constatais que les deux en armure étaient... Des mort-vivant, la troisième personne était une femme aux airs sombre portant une kimono de prêtresse, mais noir et vert... Nécromancie ? Je devais en avoir le cœur net, je dégainais Yukigane-No-Orochi et l'infusais avec le ryoba tenkyu et transperçais l'armure et le cœur du lancier, laissant l'épéiste au bouclier dans son coin. Je me reculais l'homme tombait comme mort puis... Se relevait.

    «  De la nécromancie hein... Oser trouver le repos des morts, c'est la pire insulte envers les dieux, seul le Grand Architecte décide de ce qui vie et meurt, je n'aurais aucune pitié pour toi, profanatrice. »

    «  - Si ce n'est pas mignon... Quel beau samurai, une fois mort je profiterai de ton corps hihi. »

    «  - Hmpf.. Ellianne ! J'occupe les deux guerriers, je te laisse combattre la nécromante. Prend garde elle maîtrise les barrières et la magie noires. »

    Comment le savais-je ? Et bien je les avais déjà affronté... Me mettant en position de combat, je me préparait à combattre de nouveau contre ces deux hommes qui reviendraient à l'infini tant que la nécromante, plus forte du groupe sans doute, ne serait pas morte...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Jeu 10 Jan - 17:22

    L'enthousiasme d'Ellianne était parfois difficile à bien comprendre pour les gens qui l'entouraient, mais de toute façon, ce n'était pas ça qui allait l'arrêter, surtout quand il s'agissait de dispenser de la joie et de la bonne humeur !

    « Je ne sais pas si je dois applaudir ton zéle de la justice, ou pleurer devant la façon de le dire ahah. Ma foi, ne te soucis pas trop des paroles d'Ellianne, Alwine. »

    La blondinette remplaça aussitôt son sourire par une moue boudeuse, avant de tirer ostensiblement la langue à son fiancé. Bien sûr qu'il fallait applaudir son zèle, et puis même qu'il fallait faire attention à ce qu'elle disait, parce qu'elle était quand même la plus mieux, au moins ce qu'elle disait faisait sourire les gens, la preuve, la madame brune – qu'elle avait autrefois appelée « cheveux bruns-chan », d'ailleurs – elle avait sourit, comme quoi ce qu'elle disait servait au moins à mettre de bonne humeur, et la bonne humeur ben heu... c'était bien ! Oui, c'était un raisonnement elliannesque, fallait pas vous attendre à des conclusions incroyables quoi...

    « Ouais enfin toi, tu exploses tout, pas que les méchants. Tu devrais te calmer sur les pulsar tu sais... Et pour Alwine, elle m'aime pas, elle a déjà quelqu'un. Moi je suis comme un grand frère complice disons, pas vrai Enuma ? »

    Nianiania... décidément ils s'y mettaient tous à être michants, ses techniques elles étaient crobien... bon y avait quelque trous dans le sol de-ci de-là, mais bon, on avait rien sans rien, quand on voyait pas où on visait, on faisait ce qu'on pouvait. Heureusement, il y avait quand même quelqu'un de gentil dans toute cette histoire : Enuma ! Le chien-loup tout mignon vint demander un câlin à l'ancienne Teremundo Numéros Trois, qui s'empressa de le lui donner, toute contente que quelqu'un apprécie enfin sa capacité à donner du namour à volonté ! Et puis il était tout meugnon aussi, ça aidait bien quand on voulait des câlinous de la blondinette.

    « Y'a pas d'adamanxelon ici dans les plaines hein... Alors je crois que les ennuis arrivent, je pars devant. Ja nee »

    Nan mais c'était pas vrai, on pouvait pas être tranquille deux minutes pour câliner un nanimal tout kawai maintenant, fallait toujours se faire déranger ? Ellianne afficha une petite moue boudeuse, une fois encore, alors que son Dango-Kun-Chéri confirmait la chose et apportait des précisions...

    « Eux ? Quelque chose cloche, ces hommes... Je les ai tué il y a quelques jours, je n'aime pas ça. »

    Ah oui en effet, c'était ennuyeux.... mais encore plus ennuyeux, le chien-loup avait du rompre le câlinou pour suivre son maître, parti à l'assaut des méchants pour se trouver pris dans... un champ de plantes agressives. Décidément, les choses se cumulaient ! Elle allait leur montrer à tous ces vilains ce qui l'en coûtait de gâcher ses câlinous !

    « Si je puis me permettre, je pense que comme vous pouvez voler tous les deux vous devriez sauter la case mauvaise herbe et vous occuper des trois personnes que l'on voit là-bas, s'ils sont venu en si petit nombre alors qu'on a déjà vaincu une large bande de leurs compagnons, ils doivent être au-dessus du lot, ou en tous cas avoir une raison d'être plus confiants. Yuuri et moi pouvons gérer les plantes tout en les traversant, et venir vous prêter main forte ensuite, en tous cas je le pense, après je n'ai pas d'ordre à vous donner, je vous fais confiance pour agir au mieux de toute façon, vous n'êtes pas des débutants non plus ! »

    En effet, ça semblait un bon plan... si bon que le temps qu'elle l'écoute tout le monde était parti à l'assaut ! Déployant ses ailes féeriques, Ellianne suivit donc son Dango-Kun-Chéri, filant dans les airs aussi vite qu'elle pouvait. Elle se posa derrière lui, juste au moment où il transperçait un des deux guerrier. Celui-ci tomba au sol... avant de se relever aussitôt !

    « De la nécromancie hein... Oser trouver le repos des morts, c'est la pire insulte envers les dieux, seul le Grand Architecte décide de ce qui vie et meurt, je n'aurais aucune pitié pour toi, profanatrice. »

    « Si ce n'est pas mignon... Quel beau samurai, une fois mort je profiterai de ton corps hihi. »


    « Hmpf.. Ellianne ! J'occupe les deux guerriers, je te laisse combattre la nécromante. Prend garde elle maîtrise les barrières et la magie noires. »


    Nan mais ! Heureusement qu'il la lui laissait ! Un air courroucé se peignit sur le visage de la blondinette alors qu'elle s'approchait, le petit échange qui venait d'avoir lui ne lui aillant visiblement pas plu, mais alors pas du tout du tout.

    « Hey toi ! La madame nécromantatique là ! T'as pas le droit de toucher, c'est mon Dango-Kun-Chéri a moua, y a que moi qui en profite ! Et puis pas le droit de le tuer non plus ! »


    Avec un regard mécontent – qui ne faisait pas vraiment crédible avec elle, mais bon, on fait ce qu'on peut – la damoiselle aux cheveux d'or tendit la main en avant, propulsant un Pulsar sur son adversaire. Mais la méchante se contenta de ricaner et d'utiliser une barrière judicieusement parler pour dévier la boule directement sur le sol, creusant un petit cratère entre elles mais s'en sortant indemne. Évidemment, ça n'allait pas être aussi facile...

    « Hé hé, bien tenté ma jolie... tu es très mignonne tu sais, surtout quand tu fais ta petite fille jalouse. Quand tu seras morte, je te lécherai toute la nuit ! »

    « Nya, comme j'ai dis au monsieur en camisole à l'asile des fous, ZE SUIS PAAAAAAAAAAS UNE GLAAAAAAAAAAAAACE ! »

    Cette fois, Ellianne fit naître des boules de foudre et de feu rapidement entre ses mains et les lança sur la jeune femme, leur faisant prendre divers angles qui les faisaient arriver sur elle par toutes les directions, imprévisibles. Mais la nécromancienne n'était pas dénuée de ressource : elle tourna sur elle-même pour tout gérer, réussissant à bloquer ou à dévier plusieurs attaques, en contrant d'autres avec des vagues de ténèbres, même si au final plusieurs boules de foudre arrivèrent jusqu'à elle, explosant en lui faisant pousser un petit cri de douleur.

    « Tu vas me payer ça ma mignonne ! »

    Prononçant quelques mots étranges, probablement le nom d'une technique, elle fit un large geste, et des espèces de tentacules de ténèbres sortirent du sol, semblant avoir pour but de frapper la blondinette et de la ligoter de toutes parts. Ellianne redéploya aussitôt ses ailes et tenta de s'envoler, mais se fit attraper une jambe. Poussant un cri de panique, elle réagit alors à l'instinct, déployant son mode chimérique. Heureusement, l'instinct était bon, puisque son corps, en grossissant brusquement, réussi à se défaire de l'étreinte, permettant à la blondinette de s'élever au-dessus de son adversaire, pouvant voir venir et donc éviter facilement les tentacules malsaines.

    « Huk huk, tu te transforme en « glace » géante ? Comme c'est gentil, j'ai toujours voulu avoir un cadavre de fée pour satisfaire mes envies, alors en plus en grand format... »


    « Même pas en rêveuh ! »

    Avec un cri outré, Ellianne déchaîna sa plus puissante attaque de foudre sur son ennemie. Est-ce que cela allait suffire à faire évoluer le combat ? À voir, mais en tous cas la blondinette n'avait pas l'intention de s'arrêter avant d'avoir vaincue cette madame toute dégoûtante qui en plus voulait lui prendre son Dango-Kun-Chéri... ça, ça ne pardonnait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Sam 12 Jan - 19:09

    Je m'étais séparé du groupe pour m'occuper des plantes... Ces créatures n'étaient sûrement pas là au hasard, la blitzness s'occupait de « désherber » régulièrement pour empêcher ce genre de chose d'arriver justement... Enfin ce n'étaient pas des créatures puissantes, surtout gênantes en fait. Quoi qu'il en soit Alwine me rejoignait au combat pendant que les deux impériaux allaient se charger de ce qui semblait être les chefs ennemis... Je voulais bien aller les aider mais je me faisais un peu bloquer par un mur de ronce qui nous entouraient et séparaient, moi et Alwine... Enfin elle savait se débrouiller et des ronces allaient sûrement pas bloquer sa lame.

    «  Hey Alwine tu t'en sors ? Fais rien de bizarre avec les tentacules parce que personne te voit, si t'es vraiment en chaleur j'peux m'en occuper ce soir, après un bon verre. »

    Je riais doucement avant de soulever un monstre avec mon pied puis de porter un autre coup de pied, rotatif cette fois, l’éjectant et lui infligeant des dommages létaux, sans attendre je me tournais en sortant mes couteaux en lançant plusieurs vers l'autre créature, la transperçant de part en part et la laissant pour morte.. Je pensais être tranquille mais un fouet de ronce me lacérait le dos j'attrapais ledit fouet, mes gant me protégeant et tirais dessus pour attirer la créature avant de la recevoir avec un sublime coup de poing qui la fit éclater en morceau... Cependant je me sentais assez mal... Du poison ? J'arrivais près d'Alwine en sueur...

    «  Je déteste... Les créatures de la natures.... »

    Je me laissais tomber sur elle comme si tout d'un coup je lui faisais un câlin, ça devait la surprendre si ce n'est la perturber totalement, moi qui n'avait pas l'habitude de faire ça... Il fallait dire que le poison venait de ma tétaniser tous les muscles... La douleur était forte, très forte, même si mon cœur ne pouvait pas cesser de battre puisqu'il ne battait déjà plus finalement après quelques courtes minutes, l'effet se dissipait.

    «  Ton buste est un sacré coussin bien doux... Faut vraiment que j'trouve des raisons d'y aller plus souvent... Pour le verre après tout ça... J'étais sérieux... Bon allons aider les deux zigotto. »

    Je faisais alors volte-face shootant un dernier Rosélia comme un ballon de rugby et l'expulsant vers l'un des deux hommes en armure.. ; Autant allier le marrant au pratique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwine Azamalon
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
♦ Impératrice des Glaces ♣ Vétéran ♦
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 23/08/2011

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 21359
Jobcard(s): Sage de Brakmor & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   Mer 16 Jan - 20:05

    Les deux Impériaux ne lui avaient rien répondu, mais ils avaient visiblement eut le même raisonnement qu'elle, à moins qu'ils soient tout simplement du même avis. En tous cas le combat avait pu commencer. Elle ne voyait que très vaguement ce qu'ils faisaient tous les deux – entendant principalement les explosions de la blonde, et voyant une vague lumière dorée – parce que les monstres lui bouchaient la vue, et aussi parce qu'elle était légèrement occupée à les massacrer. Elle voulait surtout faire attention à éviter les poisons, ne goûtant pas spécialement ce genre d'effet, que du contraire même. Soudain, la voix de Yuuri lui parvint, provenant de plus loin dans la mer végétalo-monstrueuse dans laquelle ils étaient tous les deux.

    « Hey Alwine tu t'en sors ? Fais rien de bizarre avec les tentacules parce que personne te voit, si t'es vraiment en chaleur j'peux m'en occuper ce soir, après un bon verre. »


    La belle brune éclata de rire, amusée par sa boutade. Cela dit, elle lui rappellerait l'invitation, à l'occasion, même si elle doutait qu'il s'occupe de ses éventuelles « chaleurs », comme il disait. Enfin, on en était pas encore là. Pour l'heure, ils étaient occupés avec ses plantes, et heureusement son armure la protégea de quelques coups de lianes empoisonnées, alors que son épée frappait ici, et là, et là encore, créant à chaque fois le vide. Contre des ennemis nombreux et peu résistants comme ceux-ci, c'était une arme idéale, puisque sa large surface d'action permettait d'en faucher un grand nombre d'un seul coup. Elle utilisa aussi plusieurs fois des pieux de glace en « soutient », histoire d'en finir plus vite ou de repousser un assaut. Cependant, alors que le nombre des bestioles diminuait grandement, elle vit s'approcher Yuuri, en sueur, l'air pas vraiment bien.

    « Je déteste... Les créatures de la natures.... »

    Et, sur cette phrase saccadé il... tomba sur elle. Surprise, Alwine fit rapidement disparaître la fine couche de glace sur son buste pour plus de confort, et le laissa se coller contre elle, le soutenant de sa main libre, l'autre tenant toujours sa lame. Il lui faisait... un câlin ? Franchement sciée, pour le coup, et ne faisant même plus attention aux bestioles – heureusement, la glace toujours présente sur son dos lui évita de se faire empoisonner elle-même, ça et le fait que presque plus aucune plante n'était en vie, et que les survivantes attaquaient bien peu – et mit plusieurs instants pour remarquer qu'il était totalement tétanisé... ce n'était donc pas une marque d'affection comme elle avait pu l'espérer pendant ces quelques instants, mais simplement un geste pratique pour ne pas s'écraser alors qu'il était paralysé. La Lieutenante en fut légèrement déçue, mais bon, un câlin restait un câlin, c'était toujours bon à prendre de sa part, même si c'était simplement pour des raisons pratiques. Il fallut quelques minutes à peine pour que son ami récupère, non seulement sur le plan physique mais aussi, preuve qu'il allait bien, sur le plan... humoristique.

    « Ton buste est un sacré coussin bien doux... Faut vraiment que j'trouve des raisons d'y aller plus souvent... Pour le verre après tout ça... J'étais sérieux... Bon allons aider les deux zigotto. »

    Une fois encore, un petit rire s'échappa de la gorge de la Dame de Glace, alors même que son compagnon se retournait et shootait un bon coup dans une des rares plantes rescapées, l'envoyant sur l'un des deux guerriers en armure. Visiblement, Akechi-Kun combattait ces deux-là, pendant qu'Ellianne se chargeait de la troisième. Enfin... ça devait être Ellianne, mais en taille king size pour le coup ! Elle ne savait pas trop quelle était cette technique, mais ce n'était pas vraiment important pour le moment, tant que ça se passait dans le camp de ses alliés !

    « Bien entendu que c'est confortable, et ce n'est pas moi qui t'empêche d'y aller que je sache ! Quand au verre, ce ne sera pas de refus, surtout en bonne compagnie... même si je doute d'avoir droit à l'apaisement des chaleurs promis ensuite, sauf peut-être si j'en rêve ! »

    Un sourire malicieux s'afficha un instant sur les lèvres de la belle brune, mais elle redevint rapidement sérieuse. Il convenait en effet d'aider leurs compagnons de combat, mais vu la matière dont semblaient être faites les armures des morts-vivants les affecter allait être difficile... quand à celle du centre elle était plongé en plein combat magique. Une intervention directe serait donc assez peu utile, voir même dangereuse pour elle comme pour l'allié qu'elle voudrait aider. Par contre, il y avait quelque chose qu'elle pouvait faire à distance, et qui pourrait bien les aider.

    « Création de Glace Éternelle : Cercueils partiels ! »

    La glace éternelle, plus résistante et dur à faire fondre que de la glace ordinaire – sa glace « de luxe », en fait – se matérialisa autour des jambes des trois ennemis, les emprisonnant tous jusqu'à mi-cuisse. De quoi faciliter la tâche de ses alliés, du moins elle le pensait. En attendant, elle ne manqua pas de s'approcher, histoire de voir si elle pouvait encore intervenir de manière utile dans le combat avant qu'il ne s'achève, à leur bénéfice, elle n'en doutait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des routes convergeantes... vers où mèneront-elles ? [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La route vers la mer [Libre]
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Plaine sombre-
Sauter vers: