AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les savoirs impériaux (Pv PNJ)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Dim 9 Déc - 21:59


    Je rentrais tout juste de mes divers entraînements hors de l'empire, mais les choses s'étaient complexifiés et ma force actuelle ne convenait plus... Il y avait un apprentissage que j'avais refusé autrefois, pour me concentrer dans la voie martiale, que je me devais de reprendre aujourd'hui, l'art des mantra. Des puissantes prières adressées aux dieux et qui avaient des effets tout aussi puissants, cependant utiliser un tel art demandait de la force et de l'ingéniosité, réciter en plein combat n'étant pas évident. Bien sûr, apprendre un tel art tout seul était impossible ou presque... Il me fallait l'aide d'un moine et j'en connaissais une qui pouvait m'aider. Elle était connue pour sa sagesse et son grand âge, Yzebel-sama

    Ainsi une fois dans l'empire, je libérais mes amies, seul Yuki-hime restait avec moi, sans doute dame Yzebel reconnaîtrait l'énergie un peu particulière qui se dégageait de mon amie, vu son grand âge, mais la n'était pas le sujet. Je me renseignais auprès des moines afin de pouvoir obtenir un audience auprès de la taoïste, finalement je finissais par être mit en attente devant l'un des nombreux temples impériaux. En levant mon regard je pouvais apercevoir l'endroit ou siégeait l’évêque elle-même , je m'avançais rarement aussi loin dans la zone impériale, malgré mon statue.


    «  Et donc Ake-kun, expliques moi ce que nous faisons ici ? Je pensais que tu voulais prendre du repos un peu, je sais pas, aller à grandia coquilla ou rester au calme... Mais encore un temple ? » 
    « Je compte apprendre à user des mantras, mais j'ai besoin de l'aide d'un taoïste sage, Yzebel-sama me semble le parfait maître pour cela. Mais tu n'es pas obligée de m'accompagner partout, Hime-sama » 
    « Je n'ai rien de plus intéressant à faire que de rester avec toi et puis, je suis curieuse de voir à quoi ressemblent vos mantras et ce que tu vas apprendre, même si je doute être la bienvenue dans un temple kahahaha. » 
    « Tu vis dans le temple du calme, aux dernières nouvelles. »

    Je souriais faiblement avant que l'on me vienne me chercher me disant que je pouvais entrer dans le temple. Ledit temple ne ressemblait en rien à celui d'Ellianne, c'était un fait ? Je marchais calmement en observant l'endroit qui était nouveau pour moi malgré tout le temps que j'avais passé dans l'empire. Finalement j'arrivais dans ce qui semblait être une salle de méditation. Si Yzebel-sama n'était en rien ma supérieure, je la respectais pour son grand âge et sa sagesse, c'est pourquoi je m'inclinais avec respect.

    «  Bonjour, Yzebel-sama, je suis le chef du clan Amatsuki et second Daimyo impérial. La jeune fille à mes côtés, est Yukihime Amatsuki, elle aussi membre du clan. »

    Je marquais une légère pause afin de ne pas paraître pressé et de laisser à la dame âgée le temps de bien sauvegarder nos noms et visages dans son esprit. Après quoi je la regardais directement en sans détour, avec un regard neutre, ni pressé, ni enhardie, un regard d'impérial voulant protéger l'empire tout simplement.

    «  Je viens aujourd'hui quérir votre aide pour parfaire mon apprentissage d'impérial. Bien que j'ai maîtrise le Qi et que les sceaux ne m'intéressent pas, il y a un autre art que je me dois d'apprendre. Je souhaiterai que vous m'appreniez à user des mantras, Yzebel-sama, aussi rude soit l’entraînement. »

    Je m'inclinais de nouveau pour appuyer ma demande, attendant la suite des choses , si elle refusait de m'aider, je devrais aller demander à un autre moine, bien que cela ne m'arrangeait pas. Pour un apprentissage d'esprit, la personne la plus sage convenait plus que tout autre et.... Je me voyais mal demander quelconque service au Bannisseur ou à Zing Zhe Fu-sama

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Lun 17 Déc - 18:20

    Lorsqu'on avait atteint son âge, ou même simplement dépassé la centaine d'année de vie sur terre en tant que simple humaine, on avait généralement un certain besoin de calme et de repos, pendant une certaine partie de la journée, surtout quand on n'usait sur son métabolisme d'aucune technique qui aurait pu en prolonger la jeunesse et la vigueur au-delà des limites de l'humanité. C'était ainsi que l'on pouvait dire qu'à cent-trois ans... ou cent-deux... cent-un, était-elle si jeune ? C'était possible... Enfin bref, à son âge avancé – on ne va pas chipoter sur une année ou deux dont elle n'est pas sûre hein, essayez de compter pendant plus de cent ans vos anniversaires, surtout avec la mémoire qui flanchait un peu – la Prêtresse appréciait de pouvoir se ressourcer sous le regard des Dieux qu'elle avait passé sa vie à servir, dans les lieux souvent les plus calmes que l'Empire si paisible – et qu'elle aimait tant – recelait, à savoir les Temples. Oui, les Temples offraient à la fois une certaine tranquillité et une proximité avec le divin à laquelle l'Ancêtre Sage, comme on la surnommait, était particulièrement sensible après toutes ces longues, si longues années à être au service d'Ahi'Kufu, qui était lui-même le centre de la spiritualité le plus légitime de Gaea... même si bien peu de monde pouvait en profiter, mais bon, c'était ça la vie.

    Autrefois, elle choisissait souvent le Temple du Calme pour y faire ses méditations, mais à présent une nouvelle Prêtresse occupait les lieux et y vivait pour l'entretenir, et si le sang neuf était plus que bienvenue, de l'avis de Yzebel, elle ne pouvait non plus nié que les lieux étaient parfois plus agités qu'ils ne l'avaient été par le passé. Elle avait donc plutôt choisi, cette fois-ci, de venir prier et se ressourcer dans le Temple de la Pureté, qui avait sa propre aura que la vieille femme savait appréciée. Elle finissait d'entretenir l'autel de la déesse quand un moine vint la prévenir que quelqu'un demandait à la voir, quelqu'un d'important. Le second Daimyo, finit-elle par comprendre. D'un hochement de tête, elle accepta l'entrevue, et dit au jeune homme – tout le monde ou presque lui semblait jeune, de toute façon – de faire entrer le Samouraï dans la salle de méditation attenante à celle de l'autel, pendant qu'elle-même s'y rendait. Elle arriva la première, puisqu'elle était juste à côté, et vint s'asseoir sur un siège bas servant à méditer, d'autres étant disposés autour au cas où plusieurs personnes méditeraient en même temps, que ce soit chacune pour elle-même ou d'une autre façon, attendant son jeune visiteur.

    La matriarche n'eut pas longtemps à attendre avant de voir entrer deux personnes, un homme à l'air martial qu'elle devina tout de suite être le Daimyo, accompagné d'une jeune et belle guerrière qui dégageait une aura étrange, différente de celle d'une simple samouraï qui aurait accompagné son chef pour une raison ou une autre. Cela alluma une étincelle de curiosité chez la Prêtresse, mais celle-ci ne dit rien car l'âge avait non seulement tempéré sa curiosité mais lui avait également appris la patience. Elle inclina la tête en réponse au salut du militaire – elle était assise après tout, et ne s'essayait de toute façon que rarement à des marques de déférences plus prononcées, non par arrogance mais parce que son vieux corps voûté ne s'y prêtait guère – et attendit qu'il prenne la parole, ce qu'il ne tarda d'ailleurs pas à faire.

    « Bonjour, Yzebel-sama, je suis le chef du clan Amatsuki et second Daimyo impérial. La jeune fille à mes côtés, est Yukihime Amatsuki, elle aussi membre du clan. »


    Yukihime... Une princesse ? La perplexité et la curiosité de la vieille femme s’agrandirent, mais en dehors d'une légère étincelle au fond de ses yeux elle n'en montra pas trace. Son vieux visage ridé laissait passer assez peu d'émotions, de toute façon, et les années passées lui avaient également apprises, entre autres choses, à ne pas trop se dévoiler, sans même qu'elle ait à y penser.

    « Je viens aujourd'hui quérir votre aide pour parfaire mon apprentissage d'impérial. Bien que j'ai maîtrise le Qi et que les sceaux ne m'intéressent pas, il y a un autre art que je me dois d'apprendre. Je souhaiterai que vous m'appreniez à user des mantras, Yzebel-sama, aussi rude soit l’entraînement. »

    Cette fois, Yzebel enregistra l'information d'un léger signe de la tête, et un plis tout aussi léger se marqua sur le coin de ses lèvres, alors qu'elle réfléchissait. Les Mantras... c'était un grand pouvoir, et une fois qu'on le connaissait de grandes possibilités s'ouvraient devant vous, comme pour à peu près tous les arts impériaux. Elle laissa passer plusieurs minutes avant de répondre.

    « Je suis heureuse de faire ta connaissance, mon enfant. J'avais déjà entendu parler de toi par mes collègues et le premier Daimyo, mais je n'avais encore jamais eut l'occasion de te voir... Tu m'as l'air à la hauteur de ta réputation. »

    Yzebel avait tendance à tutoyer tout le monde avec bonheur, et appelait « mon enfant » la majorité des jeunes gens à qui elle avait affaire, en raison de son grand âge. On aurait un peu dit une vieille mamie gâteau au fond de son fauteuil... même si elle était bien plus dangereuse que cela.

    « Tu me sembles digne de posséder une grande force, et d'ailleurs d'autres en ont déjà jugé ainsi, puisqu'on t'as donné les clés de la maîtrise du Qi. Mais le pouvoir des Mantras touche à la puissance des Dieux... il te faudra me prouver que tu es également digne de posséder ce genre de pouvoir, cette genre d'influence bien particulière sur le monde qui relève des êtres divins passés et présents... C'est un pouvoir tout particulier. »

    Le ton de la Prêtresse c'était fait plus grave, preuve qu'elle parlait pour elle d'un sujet tout à fait sérieux, ce qui était sans doute logique après une vie passée à servir tous ces dieux dont les Mantras tiraient l'essence même de leur pouvoir et de leur action. Toutefois, une fois cela mis au point son visage ridé se fendit d'un léger sourire.

    « Néanmoins, si la force de ta résolution est assez grande, il n'y a nulle raison que tu n'y parviennes pas. Dit moi donc, ô Daimyo, quel pouvoir divin voudrais-tu approcher ? Je ne pourrai t'en enseigner qu'un seul aujourd'hui, alors choisi avec sagesse. Il te faudra découvrir les autres au fur et à mesure de ta progression, avec ou sans aide. »

    Le savoir des Mantras était en effet vaste, et le pouvoir d'un être divin difficile à apprivoiser. Rares étaient ceux qui connaissaient tous les Mantras répertoriés par l'Empire, et leur apprentissage leur avait généralement prit un bon bout de temps.

    « Par ailleurs, j'aimerais aussi savoir quelle est exactement la nature de celle qui t'accompagne, et la raison de sa présence ici. Je ne veux pas me montrer offensante, mais on croise rarement des femmes avec une telle aura, encore moins prétendant à la dignité princière, et les Mantras sont un art qui ne requiert pas de partenaire pour être mis en œuvre, c'est pourquoi je dois avouer ma curiosité à son égard... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Mer 19 Déc - 23:24

    La femme devant moi dégageait un grand calme et une grande sagesse. Un long et pesant silence s'installait alors, un silence que personne n'osait troubler, plein de respect et de sérénité. Finalement la taoiste me disait que c'était un plaisir de me rencontrer et qu'elle avait d'ores et déjà entendu parler de moi. Je hochais doucement le tête, il n'était pas surprenant que je sois connu, aussi bien pour ma témérité un peu trop grande, ainsi que pour les opposants que j'avais vaincu au nom de l'empire, que pour ceux qui m'avaient entraîné... Tant de raisons possibles.

    « Tu me sembles digne de posséder une grande force, et d'ailleurs d'autres en ont déjà jugé ainsi, puisqu'on t'as donné les clés de la maîtrise du Qi. Mais le pouvoir des Mantras touche à la puissance des Dieux... il te faudra me prouver que tu es également digne de posséder ce genre de pouvoir, cette genre d'influence bien particulière sur le monde qui relève des êtres divins passés et présents... C'est un pouvoir tout particulier. »

    Je buvais ses paroles avec grande attention, Yzebel-sama était connue pour sa sagesse sans limites et tous l'écoutaient. Elle me parlait des spécificités des mantras. Tous les samurai prêtaient allégeance à l'impératrice et à l'empire, et donc aux dieux. Nos lames chantaient déjà les louanges des dieux lorsque nous défendions l'empire, alors je ne craignais pas une épreuve telle que celle-ci. L'acquisition du Qi avait aussi été difficile, des mois de pratiques, près d'une année à présent pour le maitriser pleinement et en devenir un maître.

    « Néanmoins, si la force de ta résolution est assez grande, il n'y a nulle raison que tu n'y parviennes pas. Dit moi donc, ô Daimyo, quel pouvoir divin voudrais-tu approcher ? Je ne pourrai t'en enseigner qu'un seul aujourd'hui, alors choisi avec sagesse. Il te faudra découvrir les autres au fur et à mesure de ta progression, avec ou sans aide. »

    En plus de me demander quel mantra je voulais apprendre, elle me posait des question sur Yukihime, comme prévu. Je souriais très légèrement tout en gardant un visage malgré tout respectueux avant de regarder vers mon amie, qui me faisait signe qu'il n'y avait pas besoin qu'elle se défende ou cache quoi que ce soit. Je tendais donc une main vers elle, la faisant redevenir un sabre, que je mettais à ma ceinture avant de me tourner vers la moine.

    « Un samurai ne se sépare jamais de son sabre n'est-il pas ? Yukihime était la fille unique d'une famille impériale, il y a fort longtemps, mais cette famille n'existe plus aujourd'hui. Le titre princier est donc surfait. Pour diverses raisons, elle fut condamnée a devenir katana. Ne vous en faites pas, elle est avec moi depuis mon enfance, j'ai entièrement confiance en elle. »

    Je la laissais sous forme de sabre, avant de m'incliner légèrement une nouvelle fois en signe de respect, car je venais de demander à la sage Yzebel-sama d'oublier quelque chose qui semblait l'intéresser. Une demande qui manquait de respect donc, mais que je me devais de faire. Me redressant je décidais d'en revenir au sujet le plus important.

    « Pour ce qui est du mantra. Je souhaite apprendre le mantra du savoir, de la divinité Tesla. Un homme disait, connais toi toi-même, connais ton ennemi, tes amis et même ce que tu n'as pas besoin de connaître, alors le monde ouvrira une infinité de possibilités devant toi. Je suis conscient de la difficulté d'apprentissage d'un art impérial, comme vous l'avez si bien dit Yzebel-sama, j'ai appris le Qi, fut un temps ; comme simple disciple. »

    Je souriais de nouveau, un peu plus enthousiaste cette fois-ci, attendant les réponses de la moine et la suite des évènements.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Jeu 27 Déc - 0:40

    Ce n'était pas souvent qu'elle avait un visiteur aussi intéressant, même si beaucoup de monde venait la visiter. Il fallait bien dire aussi qu'il n'y avait que deux Daimyos dans l'Empire, et qu'elle connaissait le premier depuis de bien, bien longues années. Celui-ci, au contraire, était un fils d'Impérial revenu sur la terre de ses ancêtres après un long voyage, et ce n'était pas vraiment non plus une espèce commune dans l'Empire. Une bonne raison d'être quelque peu curieuse, surtout que sa compagne avait indubitablement quelque chose de spécial, elle aussi. La vieille dame en reçu d'ailleurs la preuve quand la belle damoiselle se changea en arme et fut rengainée par le samouraï. Une technique rare, qu'elle n'avait pas souvent observé, en dépit de ses longues années d’existence et d'expérience, à contempler bien des choses du monde et de la vie.

    « Un samurai ne se sépare jamais de son sabre n'est-il pas ? Yukihime était la fille unique d'une famille impériale, il y a fort longtemps, mais cette famille n'existe plus aujourd'hui. Le titre princier est donc surfait. Pour diverses raisons, elle fut condamnée a devenir katana. Ne vous en faites pas, elle est avec moi depuis mon enfance, j'ai entièrement confiance en elle. »


    Voilà qui ne répondait pas totalement à sa question, n'est-ce pas ? Elle avait certes une partie de la réponse, mais pas tout, et de loin. Cela dit, elle ne pensait pas insister pour l'instant pour avoir ce genre de renseignements. L'occasion viendrait peut-être plus tard, et si tel n'était pas le cas elle pourrait sans doute trouver l'information par les archives de l'Empire, ou bien par d'autres moyens de renseignements. Quand on avait son âge, on savait toujours prendre son temps. Elle hocha donc la tête avec un léger sourire, pour signifier qu'elle acceptait les explications du samouraï.

    « Pour ce qui est du mantra. Je souhaite apprendre le mantra du savoir, de la divinité Tesla. Un homme disait, connais toi toi-même, connais ton ennemi, tes amis et même ce que tu n'as pas besoin de connaître, alors le monde ouvrira une infinité de possibilités devant toi. Je suis conscient de la difficulté d'apprentissage d'un art impérial, comme vous l'avez si bien dit Yzebel-sama, j'ai appris le Qi, fut un temps ; comme simple disciple. »

    La vieille femme hocha doucement la tête, en réfléchissant à son choix. Finalement, sa tête effectua un nouveau mouvement, approbateur cette fois, au même titre que le sourire qui fendit son vieux visage ridé. Elle se redressa légèrement, sans se relever pour autant, comme quoi son corps n'était visiblement pas aussi irrémédiablement voûté que ça, même s'il n'était certainement plus droit.

    « Tu as choisi avec sagesse, mon enfant. Le Dieu du Savoir est un des Dieux les plus précieux pour l'Empire, qui s'est toujours voué à collecter le savoir de part le monde. Je t'apprendrai donc cette technique, et te ferai confiance pour en user avec la même sagesse, ainsi que tous les autres arts touchant au divin que tu pourrais apprendre par la suite. »

    Vu son âge, Yzebel ne faisait jamais de faux compliments, et ne disait jamais rien qu'elle ne pensait pas. Son approbation était sincère, ou elle n'était pas du tout, c'était aussi simple que cela. Néanmoins, un bon choix n'allait pas suffire à lui faire partager son savoir, ça aurait été bien trop facile, et un tel pouvoir devait bien entendu se mériter... Et puis le sujet aurait été un peu court si ça avait été si simple, vous trouvez pas ?

    « Avant cela, toutefois, je vais t'imposer une série d'épreuves, pour être certaine que tu mérites déjà ce savoir. Si tu échoues, il faudra que tu travailles sur toi avant de pouvoir apprendre cette technique que tu es venu me demander de t'enseigner. »

    En soit, c'était déjà une épreuve, car l'attente faisait partie de la sagesse nécessaire au savoir, si on en arrivait là. Un instant, la vieille femme sembla réfléchir à ce qu'elle allait faire, puis repris la parole pour lui faire commencer ses épreuves.

    « Pour commencer, le savoir demande de la rigueur dans sa recherche. Ta première épreuve consistera donc à rester sérieux et à ne pas rire pendant une minute entière. Mais comme tu t'en doute les choses sont plus complexes que cela. Tu vas vivre ta première expérience de l'Art des Mantras par la même occasion... »

    Sans en dire plus, la vieille femme joignit les mains devant sa bouche et se mit à marmonner. Cela donnait « Solve ruminare prohibere te nomen Dei bonus. Prohibere esse gravis ! », répété en boucle, mais les paroles n'étaient pas compréhensibles et juste faiblement audibles, habitude qu'elle avait acquise pour ne pas dévoiler ses actions à ses adversaires, ni communiquer son savoir en plein combat, en option. Il s'agissait d'un Mantra bien sûr, le Mantra... de la Joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Sam 5 Jan - 16:54

    Suite à mon choix, celui du savoir, la taoïste semblait en plein moment de cogitation, à quoi pensait-elle ? Difficile de le dire avec précision, sans doute à l'épreuve qu'elle allait me donner en rapport avec le choix que je venais de faire, d'ailleurs je constatais sans sourciller qu'un large sourire venait d’apparaître sur son visage, elle venait sans doute de trouver une idée... Elle se redressait plus ou moins sans se lever complètement alors que je restais immobile et calme, attendant simplement la suite des événements.

    « Tu as choisi avec sagesse, mon enfant. Le Dieu du Savoir est un des Dieux les plus précieux pour l'Empire, qui s'est toujours voué à collecter le savoir de part le monde. Je t'apprendrai donc cette technique, et te ferai confiance pour en user avec la même sagesse, ainsi que tous les autres arts touchant au divin que tu pourrais apprendre par la suite. »

    En effet, le dieu du savoir était celui qui me convenait le plus, j'étais déjà quelqu'un de calme de base, alors ATild n'était pas le meilleur choix. La sagesse m'allait donc parfaitement, bien que je n'étais pas aussi intelligent que ne l'étaient les grands esprits, cela ne m'empêchait pas de faire preuve de stratégie et de sagesse dans les moments le plus sombres comme les plus calmes... Quoi qu'il en soit, Yzebel-sama était d'accord avec mon choix et elle me disait qu'elle comptait bien à ce que je n'utilise pas ce pouvoir autrement qu'avec parcimonie. Je hochais simplement la tête en guise d'acceptation.

    « Avant cela, toutefois, je vais t'imposer une série d'épreuves, pour être certaine que tu mérites déjà ce savoir. Si tu échoues, il faudra que tu travailles sur toi avant de pouvoir apprendre cette technique que tu es venu me demander de t'enseigner. »

    Bien évidement, Suraisu-sama m'avait fait combattre face à lui, bien qu'il se retenait sans l'ombre d'un doute, pour vérifier si j'étais digne des secrets du Qi. Je ne comptais cependant pas échouer... Je regardais mon entraîneur du moment avec un regard résolu, preuve que je n'avais pas peur d'affronter ce devoir qu'elle me donnait à présent, j'allais faire front comme je l'avais toujours fait... Et comme je le ferais toujours.

    « Pour commencer, le savoir demande de la rigueur dans sa recherche. Ta première épreuve consistera donc à rester sérieux et à ne pas rire pendant une minute entière. Mais comme tu t'en doute les choses sont plus complexes que cela. Tu vas vivre ta première expérience de l'Art des Mantras par la même occasion... »

    Elle récitait quelques mots dans une langue étrange et dans une voix éthérée... Je me sentais soudain prit d'une joie immense ; le rire allait sortir mais je me souvenais de ce sentiment de joie incalculable, quelqu'un me le donnait déjà chaque jour.. Je fermais les yeux, canalisant toute ma joie dans l'image d'Ellianne que mon esprit affichait, me laissant tomber sur le sol en position assise de samurai, c'était comme être en méditation, en quelque sorte. Bien que j'avais envie de frétiller comme un poisson avec toute la joie en moi, je tentais de rester calme en pensant le plus fort possible à ce qui m'inspirait déjà la joie en temps normal.

    * Quel pouvoir effrayant.. ; Contrôler les émotions d'un homme... Tenir une minute ne sera pas de tout repos.

    Les yeux fermés, je restais immobile, avec une respiration très lente mais montrant clairement que je luttais pour ne pas céder au rire... Il fallait tenir un petite moment et l'épreuve serait terminé, quoi que pouvait me réserver Yzebel, mon esprit n'était pas aussi faible au point de succomber si facilement à une émotion que je côtoyais chaque jour devant SON sourire.. ; Celui de ma tendre fée joyeuse.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Mar 8 Jan - 21:12

    Résister aux Mantras n'était pas une chose facile, puisque ces techniques touchaient au pouvoir des divinités elles-mêmes. Mais pourtant, c'était quelque chose de possible, si l'on se trouvait dans la bonne situation, comme ici, et qu'on avait suffisamment de force mentale, une assez grande rigueur et la bonne inclinaison d'esprit pour y résister. Inutile de demander à un guerrier sanguinaire de résister au Mantra de la Rage, à un gros flemmard de résister au Mantra du Calme, ou encore à une pille électrique comme Yukai ou Ellianne de résister au Mantra de la Joie. Néanmoins, Akechi n'était précisément pas une pile électrique sur pattes, contrairement à sa fiancée, et il était donc possible qu'il parvienne à ne pas céder à l'influence du pouvoir du Dieu qui aurait pu être celui des bonbons et des poneys. Yzebel n'avait de toute façon pas pour habitude d'imposer des épreuves impossibles à ses élèves, mais bien des épreuves difficiles, que l'on pouvait néanmoins réussir si l'on allait chercher toutes ses ressources.

    La vieille femme vit son élève d'un jour se mettre en position de méditation, sans doute pour mieux se concentrer, et le laissa faire, continuant sa morne litanie pour en appeler aux pouvoirs du Dieu de la Joie. Cela se poursuivit, comme prévu, pendant une longue minute, au cours de laquelle elle ne perdit pas le fil une seule fois, habituée qu'elle était à user de ce genre de pouvoirs. C'était la seule chose qu'elle avait veillée à garder profondément encrée dans son esprit : les Mantras qui venaient des divinités, celles qu'elle avait servies pendant toute une vie. Quand ce savoir lui échapperait, elle déposerait le manteau de prêtresse, mais en attendant elle pouvait toujours en user, comme elle le faisait présentement sur le jeune Samouraï. Finalement, toute la minute s'écoula, et la matriarche mit fin à ses marmonnements, reprenant un souffle plus normal.

    « Hummm... Bien, je vois que la force de ton esprit est assez grande pour te préserver du pouvoir mental des Dieux. C'est remarquable d'avoir tenu toute une minute, je te félicite. Toutefois, ce n'était que la première étape, avant que je te transmette le savoir divin il faudra encore passer d'autres épreuves. Viens, suis-moi. »

    Se remettant totalement debout, et prenant sa canne posée à côté d'elle, Yzebel se dirigea vers une petite porte située derrière l'autel. Après un court couloir, on débouchait sur un jardin, dans lequel se trouvaient plusieurs arbres et de nombreuses plantes, ainsi qu'une petite cascade, en face de la porte, qui laissait couler son eau dans un bassin, pour ensuite former un petit ruisseau au lit de galets qui longeait tout le bord gauche du jardin, avant d'en sortir par une petite rigole de pierre.

    « L'on m'a signalé peu avant ton arrivée un petit problème, dont je viens juste de me souvenir, et que j'aimerais que tu règles pour moi. Il est ici un animal blessé. »

    Tout en parlant, elle désigna un point, à l'autre bout du jardin, du bout de sa canne. Il s'y trouvait un oiseau dont l'aile semblait clairement être fracturée. Elle fit ensuite glisser son instrument de marche sur le côté, montrant, contre le mur du Temple, un nécessaire de soin rudimentaire, avec des bandages et de quoi maintenir un membre animal, ainsi qu'un grand couteau à l'air terriblement affûte... pour couper le bandage à la bonne taille ? Possible.

    « Le savoir apporte la sagesse, et nécessite les bonnes motivations. Occupe toi de cette créature de la manière que tu jugeras appropriée. »

    Cela semblait simple comme épreuve, dit comme ça, mais il y avait bien entendu un piège. Avant même qu'il ne puisse s'avancer, la vieille femme se mit à réciter un nouveau Mantra, joignant à nouveau les mains devant sa bouche et parlant toujours de façon à être difficilement compréhensible, cela donnant, si on avait pu faire en sorte de bien entendre : « Cor continet tenebris. Hoc velle quod possideas spiritus tenebrarum. ». Il s'agissait cette fois du Mantra de la Malice... une seconde épreuve mentale, dans un cadre moins favorable cette fois, avant de passer à d'autres épreuves qui toucheraient d'autres sphères, plus physiques cette fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Jeu 10 Jan - 16:51

    Ce fut une longue, très longue minute, bien que j'arrivais à canaliser ma joie en pensant autant que possible à Ellianne, ladite joie commençait vide à déborder et me donner envie de rire et sourire... Bien heureusement pour moi, Yzebel-sama cessait bien rapidement de réciter son mantra, dès lors l'effet cessait en moins et la joie se dissipait, comme si elle n’avait était qu'un court ouragan déjà terminé... Ainsi donc, je venais de découvrir les faiblesses des mantras. Ils devaient être maintenue pour fonctionner et cesser de faire de l'effet au moment où l'on arrêtait de les scander.

    « Hummm... Bien, je vois que la force de ton esprit est assez grande pour te préserver du pouvoir mental des Dieux. C'est remarquable d'avoir tenu toute une minute, je te félicite. Toutefois, ce n'était que la première étape, avant que je te transmette le savoir divin il faudra encore passer d'autres épreuves. Viens, suis-moi. »

    «  - Je vous remercie pour ces félicitations Yzebel-sama. La joie est un sentiment que je connais bien, cela a joué en ma faveur je dois l'avouer. »

    En effet, si je n'avais pas connu Ellianne et que j'avais toujours été sérieux, je ne sais pas si j'aurais pu canaliser l'afflux de joie. Quoi qu'il en soit, si je devais affronter les effets d'autres mantras, les choses ne seraient peut-être pas aussi simples qu'elles ne l'avaient étés avec celui de la joie, KoT possédait déjà un capacité féroce... je n'osais pas imaginer ce que pouvaient faire les autres dieux sur le cœur et l'esprit d'un humain.. Silencieux je suivais mon instructrice, jusqu'à ce que finalement, nous arrivions dans un jardin.

    « L'on m'a signalé peu avant ton arrivée un petit problème, dont je viens juste de me souvenir, et que j'aimerais que tu règles pour moi. Il est ici un animal blessé. »

    Je ne disais rien, me contentant de regarder vers la direction indiquée par la taoïste. En effet une moineau blessé s'y trouvait... Son doigts changeait de direction avant que je n'ai le temps de dire ou faire quoi que ce soit alors qu'elle me montrait bandages et matériaux coupant... Soudain elle se mit à marmoner... Ma poitrine devenait douloureuse et l'envie de mettre fin aux jours de l'oiseau me tiraillait... Alors que l'une de mes mains descendait vers mon sabre, comme pour le dégainer... Je me retenais au dernier moment, retirant le sabre de ma ceinture et le posant contre le mur, avant de m'éloigner de tout ce qui était tranchant.

    «  Si... La mort... Guide... ma lame... Il me suffit... Ne de pas... La porter... Ni elle... Ni... Une autre »

    Malgré tout lorsque j'approchais de l'oiseau, j'avais envie de le prendre entre mes mains et de l'y écraser avec sadisme... Quel était ce mantra horrible qui altérait ainsi ma personnalité, rendant mon cœur sombre comme celui du Ras ? Je me portais un coup de poing sur le front, assez fort pour y faire une plaie et me sonner... Un temps précieux qui allait me permettre de sauver l'oiseau... Je traçais un cercle autours de lui avec mon sang avant d'y insuffler une grande quantité d'énergie occulte.

    – Kaguya no... Shukufuku... –

    Le cercle se mit à briller fortement et l'instant d'après, l'oiseau prenait son envol comme si de rien n'était, sa blessure étant guérie... J eme laissais tomber sur les genoux, mon cœur criant encore au sacrifice alors que mon esprit et ma nature luttaient contre ça, comme si la bataille contre teremundis se jouait dans mon âme...Je ne me plaignais cependant pas... j'allais résister aussi longtemps que possible, jusqu'à ce que Yzebel-sama rompe le sortilège divin...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Dim 13 Jan - 6:00

    Apprendre les Mantras à quelqu'un, c'était tout une aventure, en tous cas pour Yzebel. Ce n'était pas quelque chose qu'elle pouvait apprendre par écris ou simplement en faisant une bête leçon. C'était quelque chose de plus profond, quelque chose qui méritait une initiation qui servait non seulement d'épreuve, mais aussi à habituer peu à peu aux pouvoirs des Mantras, à faire comprendre l'étendue de ce qu'ils pouvaient faire.

    « Je vous remercie pour ces félicitations Yzebel-sama. La joie est un sentiment que je connais bien, cela a joué en ma faveur je dois l'avouer. »

    La vieille femme hocha la tête sans répondre. C'était bien de reconnaître qu'on avait eut une facilité, mais cela ne diminuait pas son mérite. Après tout, il fallait bien commencer de façon progressive, et pas en allant directement à l'épreuve la plus difficile. La matriarche continua donc son programme, l'emmenant dans le jardin et le soumettant à l'épreuve de la Malice. Ignorant même le couteau mis à disposition, sa main se porta directement à son sabre, comme s'il avait voulu découper l'oiseau en morceau. Mais il ne le fit pas. Il se défit plutôt de son arme, la posant contre le mur, comme pour être sur de pouvoir résister efficacement à cette envie induite en lui par le Mantra.

    « Si... La mort... Guide... ma lame... Il me suffit... Ne de pas... La porter... Ni elle... Ni... Une autre »

    En effet, c'était une assez bonne solution, mais il fallait encore soigner l'oiseau. Pour se faire, il choisi d'ignorer aussi le matériel de soin. En s'approchant de la petite créature ailée, il se porta un coup à la tête avec son poing, comme pour se sonner un peu ou se sortir ses mauvaises pensées de son crâne. Mais cela ne suffirait pas longtemps face au pouvoir divin, comme il le savait sans doute fort bien. Il avait d'ailleurs sans doute une idée derrière la tête, vu qu'il n'avait pas l'air stupide, à moins qu'il n'ait envie de l'étriper à mains nues... mais elle allait vite voir ce qu'il en était.

    – Kaguya no... Shukufuku... –

    Une technique de soin... et visiblement puissante. Après avoir tracé un cercle, il y insuffla de l'énergie, guérissant totalement l'oiseau, qui s'envola, comme neuf. Impressionnant... mais visiblement épuisant, aussi, puisqu'il tomba à genoux. C'était une façon originale de venir à bout du problème, qui lui apprenait beaucoup sur le jeune homme. Yzebel arrêta rapidement ses marmonnements, un sourire fendant une fois encore son visage ridé.

    « Impressionnant, mon enfant. C'était bien pensé d'ignorer à la fois le matériel pour bien faire et la tentation de mal faire. Tu possèdes vraiment une grande force mentale, c'est quelque chose d'important pour bien maîtriser les Mantras. De plus, cette dernière expérience est très intéressante par ce qu'elle m'apprend sur toi. »

    Hé oui, visiblement les épreuves de la vieille prêtresse portaient sur plus qu'une simple réussite ou qu'un simple échec... mais après tout, cela n'avait rien de très étrange pour une femme aussi vieille, qui avait eut le temps de peaufiner son enseignement et sa façon d'évaluer les gens.

    « Non seulement tu as fait montre d'intelligence, mais en plus j'ai pu te voir lutter contre des pulsions très meurtrières. Le Mantra que j'ai utilisé cette fois était celui de la Malice, qui révèle la face cachée du cœur des hommes. Le fait que tu ais été pris de fortes pulsions négatives prouve que tu es quelqu'un de profondément bon au naturel. »

    En d'autres thermes, si quelqu'un avait simplement soigné l'oiseau sans gros efforts, cela aurait prouvé qu'en fait il avait une grosse part d'ombre dans son véritable caractère, et l'aurait aussitôt disqualifié. Mais Akechi avait aussi passé ce test là... il était temps de passer à la suite. Yzebel pointa à nouveau quelque chose de sa canne : à l'autre bout du jardin, en haut d'un arbre, se trouvait un objet aux couleurs vives, un ruban rouge dans les plus hautes blanches.

    « Puisque tu es là, autant que tu continues à m'aider. J'ai perdu ce ruban en haut de cet arbre il y a quelques semaines, il faudrait que tu ailles me le chercher. Mais attention à ne pas abîmer le jardin, toutes ces plantes sont précieuses, il ne faut pas les blesser. »

    Bien entendu, il y avait encore bien des complications derrière cet énoncé simple, et la dernière précision n'était pas là pour rien. Une nouvelle fois, la vieille femme se remis à marmonner de la même façon, une nouvelle incantation : « Socium et naturae vires. Ut me adiuvet et adiuvate me in munere meo. ». Encore une nouveau Mantra, celui de la Nature cette fois... au milieu d'un jardin totalement composé d'éléments naturels, avec pour unique cible le Samouraï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Lun 14 Jan - 2:18

    Le moins qu'on puisse dire, c'est que ces épreuves étaient rendues incroyablement difficiles par les mantras... Si de simple gestes de tout les jours devenaient si difficiles, je n'osais pas imaginer ce que cela pouvait bien donner dans des situations plus épineuses. Je me redressais finalement en reprenant longuement mon souffle, en temps normal cette technique m'épuisait bien plus que cela, mais la créature soignée demandant très peu d'énergie, je récupérais déjà mon souffle, me tournant vers la taoïste qui était souriante.

    « Impressionnant, mon enfant. C'était bien pensé d'ignorer à la fois le matériel pour bien faire et la tentation de mal faire. Tu possèdes vraiment une grande force mentale, c'est quelque chose d'important pour bien maîtriser les Mantras. De plus, cette dernière expérience est très intéressante par ce qu'elle m'apprend sur toi. »

    « - Je vous remercie pour le compliment Yzebel-sama. Si l'empire m'a bien inculqué une chose... C'est que l'esprit surpasse bien des choses et que ce dernier doit être aussi affûté que la lame qu'il conduit, mais j'ai encore du chemin à parcourir. »

    Cela dit, sa dernière phrase me faisait comprendre que je n'étais pas seulement jugé sur les faits accomplis, comme si la moine tentait de sonder mon âme, oubliant tout ce qu'il se disait sur moi et fondant son propre jugement... La sagesse ancienne avait le don de me rendre admiratif, que ce soit Yzebel-sama ou Suraisu-sama... C'était comme s'ils pouvaient regarder au travers des âmes à partir de trois fois rien.

    « Non seulement tu as fait montre d'intelligence, mais en plus j'ai pu te voir lutter contre des pulsions très meurtrières. Le Mantra que j'ai utilisé cette fois était celui de la Malice, qui révèle la face cachée du cœur des hommes. Le fait que tu ais été pris de fortes pulsions négatives prouve que tu es quelqu'un de profondément bon au naturel. »

    Je me contentais cette fois de répondre par un sourire, n'ayant rien à redire face à de tel compliment. Aussi humble puissiez-vous être, il est impossible de faire preuve de modestie en pareille circonstance, simplement accepter le compliment et se taire était la bonne solution. De tout façon, elle pointait sa canne vers un nouveau lieu, sans doute pour me donner une nouvelle épreuve. Je regardais ladite direction, voyant un arbre au centre du jardin, au sommet de l'arbre, on pouvait entrevoir un ruban.

    « Puisque tu es là, autant que tu continues à m'aider. J'ai perdu ce ruban en haut de cet arbre il y a quelques semaines, il faudrait que tu ailles me le chercher. Mais attention à ne pas abîmer le jardin, toutes ces plantes sont précieuses, il ne faut pas les blesser. »

    « - L'un des premiers enseignements taoïste n'est-il pas.. La nature nous nourrit et nous protège, alors nous la protégeons et la respectons. Bien, je récupérerais votre ruban sans abîmer la moins feuille, Yzebel-sama »

    Bien sûr je me doutais que les choses ne seraient pas aussi simples qu'elles ne semblaient l'être, un nouveau mantra allait sûrement enchevêtrer la facilité dans les méandre du défi et en effet... Les plantes se mirent à m'attaquer, comme animée par une volonté divine, bien sur toutes les trancher serait un jeu d'enfant... Mais ce n'était pas chose à faire, j'usais de mon art de mitsunari pour voir plus facilement les attaques, les esquivant comme je pouvais, cherchant une solution pour ne pas abîmer le jardin même sans le faire exprès... Finalement je trouvais une solution.

    « Si fouler le sol sacré m'est impossible, il me suffit de m'en éloigner. »

    Je déployais mes ailes et quittais le sol décrivant des cercles au-dessus de l'arbre, de cette façon les plantes ne pouvaient pas m'attraper... Finalement, alors même que le ruban était à porté de vu, grâce au shokan, technique de qi, je me ruais sur l'objet tel un faucon sur sa proie, le récupérant et m’éloignant le plus possible du jardin, jusqu'à finalement me poser tout près d'Yzebel.

    « Voici votre ruban... J'imagine sans mal qu'il s'agissait du mantra de la nature. »

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Sam 19 Jan - 0:27

    Pour l'instant, Yzebel semblait pour le moins bien disposée à l'égard de son élève. Il lui faisait bonne impression, ce qui était loin d'être systématique chez ceux qu'elle formait ou testait, et elle ne se priva pas pour le lui faire savoir, tout comme elle ne se privait pas pour faire savoir aux gens quand ils lui avaient déplût, quand tel était le cas.

    « Je vous remercie pour le compliment Yzebel-sama. Si l'empire m'a bien inculqué une chose... C'est que l'esprit surpasse bien des choses et que ce dernier doit être aussi affûté que la lame qu'il conduit, mais j'ai encore du chemin à parcourir. »

    La vieille femme hocha la tête, approuvant visiblement la sagesse naissante qui se trouvait dans ses propos. C'était quelque chose d'appréciable, surtout chez quelqu'un d'aussi jeune – car oui, il paraissait bien jeune aux yeux de la prêtresse. Néanmoins, elle ne modifia pas son attitude pour autant, notant simplement ce point positif parmi les autres dans son esprit, et continuant ce qu'elle avait à dire. D'abord finir son analyse des choses, et ensuite lui indiquer son prochain objectif, qui ici aussi semblait simple... du moins de prime abord. Mais il devait commencer à avoir compris le truc, maintenant, sans doute se doutait-il que cette première apparence allait être trompeuse.

    « L'un des premiers enseignements taoïste n'est-il pas.. La nature nous nourrit et nous protège, alors nous la protégeons et la respectons. Bien, je récupérerais votre ruban sans abîmer la moins feuille, Yzebel-sama »

    Yzebel sourit légèrement, mais ne commenta pas, car elle avait déjà commencé à incanter son Mantra, donnant vie à la nature tout autour d'eux par le pouvoir de la Déesse de la Nature. Conformément à ses recommandations et à ce que lui-même avait dit, Akechi ne se défendit toutefois pas face aux premiers assauts du jardin, se contenant d'esquiver le plus gros des attaques, visiblement avec une technique ou une autre pour s'aider, à moins qu'il n'ait un talent naturel pour l'esquive. En tous cas, elle était curieuse de savoir quelle solution il allait bien pouvoir trouver cette fois pour déjouer l'astuce du Mantra. Elle n'eut d'ailleurs pas à attendre longtemps, le jeune homme confirmant une fois encore qu'il était plein de ressources.

    « Si fouler le sol sacré m'est impossible, il me suffit de m'en éloigner. »


    Sur quoi il... déploya des ailes et s'envola. Un Samouraï volant, c'était pour le moins original, mais cela devait être utile dans bien des situations, dont celle-ci. Il tourna un instant dans les airs, puis utilisa soudain un déplacement très rapide pour arriver à l'arbre, prendre le ruban et s'écarter en laissant les branches fouetter l'air en vain. Impressionnant... une technique de Qi ? C'était possible, après tout c'était l'élève de Suraisu, et il avait le rang de Daimyo. Quoi qu'il en soit, il revint se poser prêt d'elle, alors même qu'elle arrêtait d'incanter, le jardin reprenant son aspect d'origine comme si de rien n'était, après quoi elle s'arrêta.

    « Voici votre ruban... J'imagine sans mal qu'il s'agissait du mantra de la nature. »


    Avec un sourire approbateur, la vieille femme hocha la tête une fois encore. Elle semblait de plus en plus approbatrice d'ailleurs, à croire qu'Akechi grimpait sérieusement dans son estime. Elle prit le ruban et le rangea dans une poche de sa robe de prêtresse, avant de répondre.

    « En effet, c'est bien à ce Mantra que j'ai fait appel. Tu as montré que tu pouvais composer avec le pouvoir des Dieux, aussi bien dans le domaine de l'esprit que dans ceux du cœur ou de la matière. Et je pense que tu commences aussi à comprendre l'étendue du pouvoir des Mantras, ainsi que leur dangerosité. Je suis certaine que tu en useras avec sagesse. »

    Cette dernière phrase laissait entendre qu'elle devait envisager très sérieusement de lui apprendre son art, puisqu'elle en parlait au futur. Toutefois, les choses n'étaient pas encore terminées, et la doyenne se dirigea vers le centre de la cours, là où ils ne risquaient pas d'abîmer grandement le jardin tout autour d'eux, faisant signe au jeune homme de prendre place en face d'elle.

    « Toutefois, le sage ne doit pas composer qu'avec l'influence divine, il est un autre élément capital, le hasard. Voyons si tu sais le gérer correctement. »

    Sans rien ajouter de plus, elle ferma les yeux et se concentra, semblant visiblement préparer quelque chose. Quelques instants passèrent, avant qu'elle n'ouvre soudain les yeux et lance la même attaque cinq fois de suite, avec seulement une légère pause entre chaque pour se re-concentrer.

    « Mémoire aléatoire X5 »

    C'était une des techniques spéciales de Yzebel, qu'elle avait développée quand sa mémoire active avait commencé à se détériorer. Par cinq fois, elle alla puiser dans le formidable réservoir de ses savoirs d'autrefois, lançant de fait cinq attaques différentes, et totalement aléatoire.

    « Foudre divine. »

    La première attaque fut un éclair qui tomba soudainement du ciel à grande vitesse, frappant précisément l'endroit où se tenait le jeune Samouraï, avec la précision chirurgicale qu'aurait sans doute eut une divinité légendaire frappant un impie.

    « Boules de neiges. »

    Dans un tout autre registre, des boules de neige se formèrent tout autour d'Akechi, en cercle à un mètre de lui environs, avant de toutes se lancer sur lui exactement en même temps. Oui, ce n'était absolument pas dangereux, elle n'avait pas appris que des techniques mortelles dans sa vie, hein.

    « Fardeau de roche. »

    Cette fois, un rocher se matérialisa autour des pieds du guerrier, emprisonnant totalement ses jambes jusqu'en dessous des genoux, dans une étreinte serrée, représentant de plus un très gros poids, car la roche en question était très dur.

    « Rayons imprévisibles. »

    Arrivant d'angles morts inattendus, deux rayons de lumière se ruèrent sur Akechi, frappant de façon à être très difficile à éviter tous les deux ensemble.

    « Grâce céleste. »

    Et enfin, la dernière technique fut... une technique de soin, une aura d'énergie blanche entourant le Samouraï pour soigner ses blessures, diminuant d'ailleurs plus les réserves de la vieille femme qu'elle ne l'avait prévu. C'était les deux grands points faibles de sa technique : elle ne maîtrisait pas ce qui allait se passer – attaque positive ou négative, faible ou forte – et elle ne pouvait pas non plus contrôler l'ampleur des techniques. Néanmoins, il y avait un avantage, c'était qu'une fois la vague de techniques originelle lancée, elle n'avait plus à s'en occuper. Pendant que les cinq attaques suivantes se lançaient à la suite, elle avait donc pu utiliser un nouveau Mantra, veillant bien cette fois à ne pas être entendue. Mais cela ne sembla avoir strictement aucun effet immédiat, ni sur Akechi, ni sur l'environnement, ni même sur ses techniques. Qu'avait-elle fait cette fois ? Il allait probablement falloir attendre pour pouvoir le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Dim 20 Jan - 22:32

    Yzebel-sama confirmait ce que je venais de dire avec un faible hochement de tête et un nouveau sourire, c'était bel et bien le mantra de la nature qu'elle venait d'user sur le jardin, un mantra pour le moins redoutable. Elle se dirigeait ensuite vers le centre de la cours tout en me faisant comprendre que j'avais sans doute saisis l'essence des mantras, ainsi que la dangerosité et les défauts qu'ils avaient... Mais je doutais que les choses soient aussi simples... Le test n'était sans doute pas encore terminé et j'allais bientôt être fixé à ce propos. Nous nous figions au centre de la cours, mon regard restant respectueux et curieux malgré tout.

    « Toutefois, le sage ne doit pas composer qu'avec l'influence divine, il est un autre élément capital, le hasard. Voyons si tu sais le gérer correctement. »

    Je hochais la tête positivement en guise de réponse, la regardant qui fermait les yeux, sans doute pour se concentrer. Encore un mantra ? C'est ce que je croyais, mais le résultat fut tout autre, une lueur fonçait vers moi depuis le ciel. Je m'enrobais rapidement d'un kekkai sur mon corps, me protégeant de la majeure partie de l'impact bien que mon épaule s'était faite touchée, j'aurais pu esquiver mais cela aurait abîmé le temps... Ce qui n'était pas l'intérêt, mais l'assaut ne cessait pas pour autant, puisque ce furent cette fois-ci des boules de neiges qui se ruaient vers moi, rapidement aspirées par mon bracelet.

    L'instant d'après, mes jambes furent prise dans de la roche... Je sortais mon éventail et mon kimono et y insufflait du Qi, fendant ladite roche avec aise avant de déployer l'éventail parant les rayons pour la plupart, bien que certains me touchaient à cause de leurs trajectoires imprévisibles... Finalement toutes les blessure et douleurs disparaissaient, le dernier sort était un soin ? Et bien au moins ça facilitait les choses. Elle semblait encore user d'un mantra... Qui n'avait pas d'effet...


    « Un art surprenant ma foi... Mais peu prudent, sans offenses, surtout lorsque je suis désarmé, bien heureusement seule la foudre était réellement dangereuse »

    Je repliais mon éventail avant de le ranger dans mon kimono un faible sourire aux lèvres, j'étais un combattant après tout, faire face aux sortilèges était dans doute la chose que je faisais mieux. Quoi qu'il en soit... je faisais apparaître Orochi à ma ceinture, ne tenant pas à subir une autre de ces attaques surprises, dans tout les sens du terme. Mon regard balayait la zone alors même que je pensais ceci, vérifiant qu'il n'y avait aucun dégât au sein du temple sacré.

    « Et bien à moins d'envoyer à présent sur moi, une volontés occulte, je suppose que je peux considérer être prêt à toutes les surprises.  »

    Je riais faiblement, attendant la suite des événements, toujours curieux de savoir quel mantra, qui n'avait pas d'effets, avait-elle récité...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Mer 23 Jan - 15:56

    Comme Yzebel s'y attendait, arrivée à ce stade, Akechi géra parfaitement les cinq assauts aléatoires qui étaient arrivés sur lui. Elle-même n'avait absolument pas choisi ce qui se produirait, elle avait laissé sa technique puisée dans la vaste étendue de sa mémoire à demi-perdue. C'était bel et bien l'épreuve du hasard, et le Samouraï s'en était remarquablement bien sorti, usant pour cela du Qi et de son éventail, ce qui était un style original mais pour le moins intéressant.

    « Un art surprenant ma foi... Mais peu prudent, sans offenses, surtout lorsque je suis désarmé, bien heureusement seule la foudre était réellement dangereuse »

    Avec un léger sourire, la vieille femme arrêta de réciter son Mantra, hochant la tête. Oui, c'était peu prudent, mais c'était la dernière épreuve : elle était sûre, arrivée à ce stade, que son élève pourrait gérer les choses, ou alors elle se serait lourdement trompée sur son cas. Le guerrier impérial fit réapparaître son sabre à sa ceinture, prêt cette fois à parer à toute éventualité, mais ce ne serait plus nécessaire. Yzebel s'avança vers lui alors qu'il reprenait la parole avec un certain humour.

    « Et bien à moins d'envoyer à présent sur moi, une volontés occulte, je suppose que je peux considérer être prêt à toutes les surprises. »

    Le jeune homme riait légèrement, et un petit rire échappa également à la matriarche, qui semblait plus détendue. Les épreuves étaient-elles finies ? C'était possible, mais la leçon ne l'était en tous cas sûrement pas à ce stade, surtout qu'Akechi n'avait pas encore appris l'essentiel.

    « Non, je crains de ne pas avoir ce genre de pouvoir à lâcher sur toi, mon enfant. Du reste, je ne pense pas en avoir besoin. Tu as prouvé que tu pouvais composer avec différents pouvoirs divins, agissant sur différentes sphères de notre monde, aussi bien qu'avec le hasard, tout en démontrant ta sagesse et ta bonté de cœur. Tu es digne de recevoir de moi le savoir que tu es venu chercher aujourd'hui. »

    Yzebel semblait plus ouverte, clairement approbatrice, sa voix aillant un accent chaleureux. Toutefois, alors même qu'elle souriait, son bâton cingla rapidement, frappant en douceur et sans intention de faire mal les points les plus faibles de la posture d'Akechi, avant qu'elle ne reprenne.

    « Tu t'es peut-être demandé quel Mantra j'ai utilisé alors que tu parais mes techniques aléatoires ? Il s'agissait de celui que tu as émis le souhait d'apprendre : le Mantra du Savoir. Il m'a montré tes points faibles, et je dois d'ailleurs te féliciter car ils sont peu nombreux et assez mineurs. Il m'a aussi permis d'analyser ton style et tes actions en profondeur. Tels sont les effets de ce que je me propose de t'enseigner maintenant. »

    Hé oui, après tout il aurait été bien étrange qu'elle lui fasse la démonstration de plusieurs Mantras, mais pas de celui qui l'occupait au premier chef ce jour-là, tout de même. La veille prêtresse continuait son exposé tranquillement, se faisant plus bavarde maintenant qu'elle expliquait concrètement, sa voix vieillie laissant encore entendre un amour de la transmission du savoir.

    « C'est donc un Mantra moins direct que d'autres dont j'ai fais usage au cours de tes épreuves, mais je te sais maintenant assez sage pour savoir bien l'utiliser. Il te permettra de trouver les faiblesses, les techniques cachées, tout ce qui est analysable, sauf les plus grands pouvoirs mystiques. Il peut aussi te servir sur un objet, un sort, par exemple pour un piège ou ce genre de choses... les possibilités des Mantras sont vastes, à toi de savoir les exploiter. »

    Il fallait bien dire que ce Mantra plaisait particulièrement à la veille et sage prêtresse, qui aimait analyser les choses avant d'agir quand elle en avait l'occasion, maintenant que les années pesaient sur ses épaules. En souriant, elle gagna un petit banc de pierre dans le coin du jardin et s'y assit, faisant signe au Samouraï de la suivre.

    « Bien... comme tu as peut-être pu t'en rendre compte, un Mantra repose sur la récitation d'une prière, dans une langue sacrée oubliée, qui permet de se connecter au pouvoir des Dieux. Il faut répéter la phrase en boucle pour qu'elle fasse effet : tant que tu la répètes elle fonctionne, quand tu te tais l'effet prend fin. Je te conseil de faire en sorte de ne pas être entendu ou compris par tes adversaires, ou tu risques de leur dévoiler le principe des Mantras, voir de leur révéler ce que tu fais s'ils s'y connaissent un peu, et malheureusement certaines forces occultes hors de l'Empire peuvent être instruits au moins de leur existence... il faut faire attention, donc. »


    C'était après tout le premier Mantra qu'Akechi apprenait, aussi jugeait-elle bon de l'instruire des modalités précises de cet art bien particulier, qui ne ressemblait à aucun autre art et fonctionnait selon son propre principe qui faisait appel à des forces extérieures par la prière.

    « Il faudra te concentrer, en te tendant intérieurement vers le divin. Prend garde à ne pas oublier que c'est une prière, et non un ordre ! Pour faire appel au pouvoir de Ŧesla, Dieu du Savoir, la formule est la suivante. Grave la bien dans ton esprit : « Huic vocationi respondere omnem scientiam mundi. Lectiones de praeteritis ac futuris praesentes sunt robore vires. ». Si tu le souhaite je te l'écrirai, mais il faudra rapidement confier la prière à ta seule mémoire et brûler le support écrit, car cet art doit rester un art secret. »

    Il ne s'agissait en effet pas que cela tombe en de mauvaises mains, mais elle était de toute façon convaincue que le Samouraï devait bien le voir par lui-même, elle ne le précisait que par précaution. Souriante, la vieille femme attendit que son élève face un essai, histoire de voir s'il maîtrisait les bases du principe du Mantra, ou s'il lui faudrait attaquer cela par un autre angle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Ven 25 Jan - 22:19

    Les tests semblaient terminés pour la plupart, Dame Yzebel riait même quelques cours instants avec moi. Avant de me dire qu'elle n'avait pas tel pouvoir à user sur moi, bien heureusement dans un certains sens, les mantras étaient déjà bien assez redoutables. Je souriais alors qu'elle disait quassi que j'avais fait mes preuves, je n'étais pas du genre à prendre la grosse tête, mais voir ses efforts reconnus par un pair était toujours une chose agréable qu'on se le tienne pour dit. Cependant quand je ne l'y attendais pas elle frappais des zone que j'avais le plus de mal à défendre malgré toute mon expérience... Elle avait vue les failles dans ma garde aussi facilement alors même que je n'avais pas usé de mes sabres ?

    « Tu t'es peut-être demandé quel Mantra j'ai utilisé alors que tu parais mes techniques aléatoires ? Il s'agissait de celui que tu as émis le souhait d'apprendre : le Mantra du Savoir. Il m'a montré tes points faibles, et je dois d'ailleurs te féliciter car ils sont peu nombreux et assez mineurs. Il m'a aussi permis d'analyser ton style et tes actions en profondeur. Tels sont les effets de ce que je me propose de t'enseigner maintenant. »

    « C'est un effet pour le moins effrayant, bien que l'user en situation de combat ne soit sans doute pas évident. Cependant je devine que le mantra ne dit pas tout en si peu de temps d'incatation, n'est-il pas ? Sans quoi il n'y aurait pas besoin d'user si longuement. »

    Je ne la remerciais pas pour le compliment, mon visage légèrement souriant suffisait à montrer que ses paroles étaient agréables à entendre sans pour autant que je n'ai besoin de le lui dire. Cependant je buvais ses paroles... Ce mantra permettait donc d'analyser une personne visiblement... Ses faiblesses, techniques et secrets de façon profonde... Autant dire que ce mantra pouvait se montrer redoutable sur un opposant, encore plus s'il n'était pas connu dans sa façon de combattre où s'il cachait des faiblesses mortelles.

    « C'est donc un Mantra moins direct que d'autres dont j'ai fais usage au cours de tes épreuves, mais je te sais maintenant assez sage pour savoir bien l'utiliser. Il te permettra de trouver les faiblesses, les techniques cachées, tout ce qui est analysable, sauf les plus grands pouvoirs mystiques. Il peut aussi te servir sur un objet, un sort, par exemple pour un piège ou ce genre de choses... les possibilités des Mantras sont vastes, à toi de savoir les exploiter. »

    « Un grand pouvoir mystique ? Je suppose que cela a un lien avec le spiritualisme et ce qui concerne Aurasar-sama. Mais ce sujet ne me regarde pas, j'ai saisis le principe de ce mantra... Il porte bien son nom. Je pourrais sans doute regarder le monde dans un nouvel angle en usant de ce dernier. »

    En effet c'était ma première préoccupation, plus que de combattre je voulais accéder à de nouvelles perspectives, voir autrement ce qui me semblait anodin à présent, toucher inaccessible de plus près... Je n'étais pas un génie sauf en arts de la guerres, mais je voulais toujours avancer dans l'inconnu... Ce mantra allait m'ouvrir bien des portes, mais en attendant je voyais la taoïste qui me faisait signe.

    « Bien... comme tu as peut-être pu t'en rendre compte, un Mantra repose sur la récitation d'une prière, dans une langue sacrée oubliée, qui permet de se connecter au pouvoir des Dieux. Il faut répéter la phrase en boucle pour qu'elle fasse effet : tant que tu la répètes elle fonctionne, quand tu te tais l'effet prend fin. Je te conseil de faire en sorte de ne pas être entendu ou compris par tes adversaires, ou tu risques de leur dévoiler le principe des Mantras, voir de leur révéler ce que tu fais s'ils s'y connaissent un peu, et malheureusement certaines forces occultes hors de l'Empire peuvent être instruits au moins de leur existence... il faut faire attention, donc. »

    Je ne disais rien, me contentant d'écouter avec attention ce qu'elle disait, comme je le pensais les mantra ne pouvait être efficace qu'en cas de maintient. Pour ce qui était de deviner l'effet d'un mantra j'avais des doutes... Même si quelqu'un découvrait qu'il s'agissait d'une langue morte... Il ne pouvait pas la différencier, il y avait par exemple la langue Adelphinienne, qui était une langue mystérieuse dont on ne savait rien... Donc faire le lien d'une langue mystérieuse avec l'empire et des effet étrange était difficile. Finalement après un court récit je fermais les yeux pour me concentrer.

    -- Huic vocationi respondere omnem scientiam mundi. Lectiones de praeteritis ac futuris praesentes sunt robore vires. --

    Je répétais doucement cette phrase à plusieurs reprise sur mon sabre Orochi ,ce qui me donnait des information sur cette dernière... Dont je me serais passé, comme ses mensuration et son statue de vierge... J'ouvrais les yeux avant de les plissé... Puis de rire doucement les joues rougissantes. Je me tournais vers Yzebel souriant toujours de façon nerveuses.

    « On dirait bien que je ne contrôle pas encore ce que j'apprends... Malheureusement... D'ailleurs Yzebel-sama, dites-moi... Les informations récoltée sont-elles aléatoires ? Ou bien la concentration permet de viser des informations précises ? »

    Je devais savoir ça, pour corriger cette erreur... Je ne voulais pas connaître les mensuration de tout Gaea... En guise de nouveaux horizons...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   Mar 29 Jan - 17:35

    Les tests étaient donc terminés, et l'enseignement en lui-même pouvait à présent commencer. Une fois encore, dans la longue histoire de sa vie, Yzebel allait transmettre une partie de son savoir à un élève pour qu'il ouvre ses propres voies et découvre de nouveaux horizons. C'était toujours un moment particulier pour la matriarche, qui enseignait depuis longtemps maintenant mais y trouvait toujours un certain plaisir lorsque son élève était digne du savoir qu'elle lui transmettait, comme c'était justement le cas ici.

    « C'est un effet pour le moins effrayant, bien que l'user en situation de combat ne soit sans doute pas évident. Cependant je devine que le mantra ne dit pas tout en si peu de temps d’incantation, n'est-il pas ? Sans quoi il n'y aurait pas besoin d'user si longuement. »

    La vieille femme hocha la tête, semblant ainsi approuver sa remarque. En effet, plus le temps d'incantation était prolongé, plus les informations apportées pouvaient être nombreuses et précises... en en effet, ce pouvoir pouvait effrayer celui qui y était confronté, et qui voyait soudain ses secrets percés au jour par son adversaire. Cela dit, il fallait avoir l'ingéniosité nécessaire pour pouvoir le déployer au bon moment, mais elle ne doutait pas du potentiel d'Akechi dans ce domaine, alors elle ne se faisait pas trop de soucis pour lui de ce côté-là.

    « Un grand pouvoir mystique ? Je suppose que cela a un lien avec le spiritualisme et ce qui concerne Aurasar-sama. Mais ce sujet ne me regarde pas, j'ai saisis le principe de ce mantra... Il porte bien son nom. Je pourrais sans doute regarder le monde dans un nouvel angle en usant de ce dernier. »

    Une fois encore, la Moine Taoïste approuva de la tête. Il pourrait découvrir bien des choses, sur le monde et sur les gens, à l'aide de ce savoir qu'il était en train de se voir transmettre, c'était le Mantra le plus adapté à ce genre de but. Sans compter qu'il ouvrait aussi la porte des autres Mantras, qui, plus ou moins directement, pouvaient aussi influer sur la façon de voir le monde et ce qui s'y trouvait. Le Samouraï semblait mieux se rendre compte que d'autres élèves de son âge qu'elle avait pu avoir de ce qu'impliquaient les Mantras, bien plus que de simples techniques supplémentaires vaguement liées aux Dieux, et elle n'en était pas mécontente. Elle continua donc ses explications, jusqu'à ce que vint le moment pour Akechi d'essayer par lui-même d'user pour la première fois du pouvoir de Ŧesla, prenant pour cible le sabre qu'il avait apporté avec lui.

    -- Huic vocationi respondere omnem scientiam mundi. Lectiones de praeteritis ac futuris praesentes sunt robore vires. --

    Pour le coup, Yzebel, intriguée dès le départ par cette arme qui était également une jeune femme, était curieuse de savoir ce qu'il allait apprendre. Mais elle ne s'en-mêla pas, tout comme elle n'avait pas utilisé cette même technique sur ce même objet, respectant les secrets du guerrier et de sa lame. Cela dit, quelles que soient les informations obtenues, elles eurent un effet assez inattendu, puisque le Daimyo fini par rire tout en rougissant. La Taoïste leva un sourcil surpris alors qu'il se tournait vers elle, sans toutefois faire de commentaire directement à ce sujet.

    « On dirait bien que je ne contrôle pas encore ce que j'apprends... Malheureusement... D'ailleurs Yzebel-sama, dites-moi... Les informations récoltée sont-elles aléatoires ? Ou bien la concentration permet de viser des informations précises ? »

    Visiblement, les informations obtenues n'étaient vraiment pas celles qu'il aurait attendu, et la matriarche eut un léger sourire alors que son sourcil retombait, tout en réfléchissant à sa question. Elle n'en posa pas elle-même sur ce qui venait de se passer, préférant aller directement à la réponse, sans passer par la case indiscrétion, l'âge lui aillant entre autre appris le respect de ce genre de choses, même dans des situations telles que celle-ci.

    « En effet, la concentration et la pratique te permettront d'affiner quelque peu la nature de ce que tu obtiendras, sans que ce soit infaillible toutefois. Te concentrer en priorité sur tel ou tel aspect, sans que cela soit trop pointu, si tu préfères. Sinon tu finirais submergé par les informations inutiles avant d'avoir eut le temps de savoir ce qui pourrait te servir. Je pense toutefois que tu as saisi le principe de base, le reste viendra avec l'entraînement et la mise en pratique, comme pour tout art nouveau. »

    Le sourire de la vieille femme se fit brièvement rassurant, avant qu'elle ne se lève de son banc, en s'aidant de sa canne, symbole du poids des années qui pesait perpétuellement sur ses épaules, et qui n'irait pas en s'allégeant, elle le savait bien.

    « Je crois que tu sais à présent tout ce que tu devais savoir sur les Mantras en général et celui que je t'ai appris en particulier. Si tu as des questions ultérieurement, n'hésite pas à me contacter, je serais heureuse de t'aider, mais pour l'heure je vais me retirer. Il est l'heure pour moi de prier puis de me reposer un peu. Que les dieux veillent sur toi, jeune Akechi. »

    Avec un geste de bénédiction puis un léger salut, la vieille femme pris ainsi le chemin de la sortie du jardin de son pas lent et tranquille, laissant le Daimyo libre de ses mouvements, doté maintenant d'un nouveau savoir qui lui en apporterait bien d'autres...

[Fin du RP pour moi, tu peux encore répondre une fois si tu le souhaite. Tu apprends donc le Mantra du Savoir, en cours de rajout dans ta fiche technique. Tu gagnes aussi +1000 de réputation et 800 penas, pour avoir fait forte impression sur Yzebel. Merci pour ce beau RP ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les savoirs impériaux (Pv PNJ)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les savoirs impériaux (Pv PNJ)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet Garde Impériaux
» Renégat impérial
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» Eul' Komité' Révolucionnér' Grot!
» Un Rp commun aux impériaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Empire Ahi'Kufu :: Palais de l'Empereur-
Sauter vers: