AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gretchen
Black Coney
avatar

Messages : 749
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 31

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/8  (5/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 4260
Jobcard(s): Femme d'Affaire et Garde du Corps

MessageSujet: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   Mer 26 Déc - 13:53

    Drôle de manie, drôle de manie. Même après être devenue Teremundo, Gretchen avait quand même su garder certaines habitudes de sa forme d'avant, quand elle était capitaine de la B.C. L'une d'entre elle consistait à tenir des bases de données toujours très précises de l'endroit où elle vivait, afin d'avoir une idée claire de la moindre motte de mousse dans le moindre trou de mur ou du moindre champignon poussant sur la moindre carcasse putréfiée dans le moindre petit coin sombre de son habitat souterrain... Tous ces "moindres" nous conduisent à la plus difficile des tâches jamais réalisées par notre trivia préférée : Celle de répertorié tous les Teremundos vivant dans cette cave malfamée où tous peuvent mourir n'importe quand, que ce soit dévorés par leurs congénère bestiaux ou désintégrer par les humanoïde frustré pour x ou y raison !

    Passer son temps à faire des chiffres... Tous les jours étaient d'un chiant. Gret' n'avait pas gardé sa patience d'en temps, du coup, chaque fois que l'un d'eux clamsait, ben voilà, il était mort, on ne pouvait pas lui en vouloir plus que ça. Par contre, quand des Teremundo ayant une lueur d'intelligence essaient de se la jouer rebelle et se tirent pour aller taper l'incruste ailleurs juste pour échapper à la domination des plus puissants d'entre-deux, la lapine ne pouvait pas le supporter. Les déserteurs doivent être châtiés ! (Vous reconnaîtrez l'ironie de la chose, étant elle-même un déserteur...)

    C'est ainsi que ce midi-là, à l'heure du déjeuner, l'humanoïde se rendit chez son voisin Eriel, le bouffeur de brochette, l'attrapa par le col sans même lui demander son avis et le tira jusqu'à l'extérieur, non sans provoquer quelques hurlements de désapprobation en même temps ! Qu'est-ce qu'ils pouvaient être bruyant ces deux-là... Bref, les voici partis après une courte explication de la part de la lapine :

    " On a des déserteurs qui se sont barrés à la fôret de bamboo, on va aller s'en charger... Et on pourra manger en chemin *smile* "

    Le ton de la voix de Gretchen ne laissait pas vraiment d'ambiguïté par rapport au fait que c'était important pour elle de s'occuper d'eux. C'était soit ça, soit ils se battaient tous les deux au risque de s'affaiblir déraisonnablement, le choix devrait être vite fait. En tout cas, elle n’avait pas envie d'être seule...



Dernière édition par Trivia de noël le Mer 26 Déc - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   Mer 26 Déc - 14:27

- Dans ma caverne qui puuuuuuuuuuuuuuuuuuut y pousse plein d'champignons !
- Dans ma caverne qui puuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut y'à un con en train de chanteeeeeeeeeeer et plein de trucs à bouffeeeeeeeeeeeeeer !

Et oui, dans ma caverne qui put ! On en avait aménagé une avec Kephram dans les Cata-qui-puent parce qu'on avait rien d'autre à faire, et surtout que les champignons y poussaient bien. Et les champignons c'est sacré ! Du coup on avait même pas de lit, parce que les champignons couvraient même le plafond. Y'avait un gaz bizarre qui flottait en permanence dans la pièce, non pas un pet!, venant des champi. Car oui, les champi normaux caylemal, un champi bon est un champi qui fait avoir des hallucinations. Du coup personne venait me casser les pieds, et vu que j'étais immunisé, j'avais pas foutu les pieds hors de mon trou depuis ... longtemps.

Jusqu'à qu'une Lapinofolle de ma connaissance vienne me rendre visite. Pardon, elle entra comme une furie, me prit par la peau du coup et me traina dehors. Du coup Kephram l'insulta de tous les noms pendant que j’essayai de mordre la main qui me tenait. Bavi c'tait une amie, j'allais quand même pas lui balancer des ondes dans la tronche ! L'envie commençait sérieusement à me prendre quand elle se déica enfin à parler


" On a des déserteurs qui se sont barrés à la fôret de bamboo, on va aller s'en charger... Et on pourra manger en chemin *smile* "
- Laisse moi partir, je veux mes champignoooooooooooooooons !
- Kidnapeuse, assassin ... voleuse de champignons !

Voleuse de champignons était la pire insulte existant ! Je profitait qu'elle parle pour la mordre, ce qui fit qu'elle me lâcha. Elle avait l'air sérieuse mais c'est pas ça qui me fit tilter. Forêt = CHAMPIGNOOOOOOOOOOOOOOOOOOONS ! Je me mettais à sauter partout comme un con avant de lui faire une bise et de foncer sans l'attendre vers la forêt ... et de me manger le mur de l'entrée des Cata-qui-puent. Je plissais les yeux comme une taupe parce qu'il y avait trop de lumière avant de me planquer sous un rocher ou y'avait pile poil la place.

- Han la lumière piiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiique veux pas y aller, même si y'à des champignons !

Je me mettais à pleurer, m'agripant à mon rocher. Si elle voulait m'embarquer, la Lapinofolle, elle allait devoir tirer le cailloux avec ! Et puis le cailloux me lança un regard noir et je décampais en hurlant comme une fillette, avant de m’apercevoir que c'était en fait un teremundo en caillasse. Du coup je me retrouvais comme un con, planté devant la Lapinofolle, en me disant que prendre l'air me ferai le plus grand bien, histoire que j'arrête de gueuler pour un rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   Ven 28 Déc - 15:29

[HRP] Dans les RP ouverts après celui-ci, Stanley n'aura plus de couverture et aura donc froid la nuit et agira en vrai Teremundo, c'est-à-dire qu'il mangera plein de gens ! [/HRP]

Depuis quelques temps, Stanley sentait une grande lassitude s'emparer de lui. Le métier qu'il exerçait lui convenait, les revenus étaient largement satisfaisants, son entreprise connaissant un succès qui n'était plus à prouver. Néanmoins, il s'ennuyait. A vrai dire, il en avait assez de jouer les humains. Il était un Teremundo, et même s'il savait contrôler ses instincts et son appétit, toute cette comédie commençait à l'exaspérer. Il allait donc devenir une menace connue, recherchée, mais ce statut lui apporterait de l'adrénaline, au moins. Il savait que, ce faisant, il ne pourrait plus revenir à sa place actuelle, mais peu lui importait. Pendant plusieurs jours, il contrôla ses employés de façon discrète. Il voulait savoir qui faisait partie des plus doués, des plus talentueux, mais surtout qui faisait preuve d'une obéissance suffisante. Une fois cela fait, il fit réaliser par ceux-ci des tenues qui ne seraient pas commercialisées, ce qu'il se garda bien de leur dire. Il leur donna comme consigne d'amener ces tenues directement dans son bureau une fois confectionnées. Lorsqu'elles lui parvinrent, il les examina. A n'en pas douter, le travail avait été bien fait. Il alla alors parler individuellement à chacun des cinq employés qu'il avait retenus. Parmi eux, deux femmes et trois hommes. Il aurait préféré qu'il n'y ait que des femmes, mais peu importait. Il leur dit, sans que leurs collègues ne l'entendent, qu'il souhaitait les voir dans son bureau, et pour cela, leur donna une heure commune. Lorsque les cinq employés frappèrent à sa porte, puis entrèrent, il amena son intention de manière subtile, afin de ne pas éveiller leur méfiance, mais également d'attiser leur convoitise.

"Si je vous ai fait venir aujourd'hui, c'est que j'ai un projet. J'ai demandé à chacun de vous de me confectionner une tenue, et voici le travail réalisé par chacun. Un travail d'orfèvre. Si vous êtes ici, c'est que je vous considère comme les meilleurs dans cette entreprise, ce qui n'est pas peu dire. Je ne vais pas vous le cacher, je compte quitter cette entreprise."

L'un des cinq employés voulut l'interrompre, les quatre autres ne dissimulant pas leur surprise. Mais Stanley n'avait pas terminé.

"Je vous ai sélectionnés pour que vous me suiviez dans mon départ. Rassurez-vous, vous exercerez des activités que vous savez faire. Quant aux nouvelles tâches qui vous seront demandées, vous vous y ferez vite. Maintenant, fermez les yeux."

Le Teremundo attendit que chacun ait obéi, puis il fit apparaître le Papillon du Désespoir, et le faisant se multiplier, afin que cinq exemplaires soient là, un devant chaque employé.

DECULPA MAJOR

Les cinq papillons se nimbèrent d'un halo violet qui accentua leur couleur, puis chacun d'entre eux vint se fondre dans la poitrine d'un employé. Les cinq humains s'effondrèrent en même temps. A terre, ils se tordirent de douleur, leur corps semblant se disloquer. Etonnamment, ils ne firent aucun bruit tandis qu'ils se transformaient en Goules. Lorsque les créatures violettes se relevèrent, Stanley contempla ses créations d'un air satisfait, puis leur montra les tenues qu'elles avaient réalisées dans leur précédente existence.

"Désormais, vous m'appartenez. Vous ne tiendrez vos ordres que de moi, et vous vous y tiendrez, si vous voulez survivre. Interdiction formelle de vous battre, ou de vous entre-dévorer. Je vous offrirai ce dont vous aurez besoin pour évoluer et recouvrer une forme semblable à celle qui était vôtre. Conservez ces tenues, elles seront la preuve de votre identité et de ma propriété. De plus, voici vos nouveaux noms : Anger, Envy, Greed, Pride, et Lazyness."

Une fois que les Goules eurent enfilé leurs tenues, Stanley se tourna vers un des murs de la pièce et tendit le bras. Un portail violet de forme humaine apparut. Stanley ordonna à ses créatures d'emprunter ce portail puis le franchit à son tour. Ce portail les mena vers les Catacombes. Mais une fois arrivés, les Goules s'enfuirent. Fronçant les sourcils, le Gentleman se lança à leur poursuite. Ils les pourchassa jusque dans la forêt de bambou autour des Catacombes, croisant un individu qui visiblement manquait de sommeil, ou du moins de substances un peu plus licites dans son alimentation et d'une demoiselle qui ressemblait, aussi étrange que cela puisse paraître, à une lapine. Cela dit, près des Catacombes, le mot "étrange" n'avait plus beaucoup de signification. Cependant, il ne pouvait être sûr que ces deux individus étaient eux aussi des Teremundos, aussi se garda-t-il de leur dire la vraie raison de cette course-poursuite.

"Veuillez m'excuser, auriez-vous vu passer un groupe de Goules vêtues de tenues de haute couture ? Si oui, pourriez-vous m'aider à les rattraper ? Je mène une expérience sur celles-ci, et il semblerait que ces Goules soient "nées" recemment, et que des Goules tout juste transformées aient tendance à ne pas écouter ce qu'on leur dit. Peut-être seront-elles plus dociles avec une deuxième tentative. Vous devez vous dire "Mais pourquoi fait-il une expérience sur des Goules ? Soit il est fou, soit il est inconscient !" mais rassurez-vous, des Goules, même en groupe, ne constituent pas un réel danger pour moi."

Et sur ces paroles, ne souhaitant pas perdre de temps, Stanley se remit en route, tâchant de repérer le plus de traces possible du passage de ses Goules, avant que celles-ci ne se dévorent entre elles ou ne se fassent dévorer.

[HRP] Et bien voilà, on retrouve l'ami Stan dans tout son art ! [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   Sam 29 Déc - 12:08

- J'ai une mission qui devrai te plaire.
- Quand on est polit on dit bonjours Louis !

Petit retour en arrière. Ryu pionçait, et pas qu'un peu. Elle rentrait tout juste de sa looooooooongue aventure à Nabrest, et venait de se coucher quand trois gorilles de Louis avaient à moitié défoncé sa porte en essayant de toquer. De très mauvais poil au réveil Ryu avait balancé du canapé, situé en face de la porte, un éjecteur sur ladite porte qui avait avoir défoncé la table basse avait fait tomber la porte en question sur les trois gêneurs. De toute manière, Ryu changeait au moins une fois par semaine sa porte à cause des gars de Louis, alors elle s'en foutait un peu, bien qu'elle aurai aimé éviter la table.

Du coup, après les avoir balancé par la fenêtre, ouverte, Louis ne lui payait que les portes, Ryu avait prit le temps de manger avant de se rendre au bureau de son patron qui était ... noir, du sol au plafond. Et c'était pas de la suie. Qu'est-ce que Louis avait encore pût bien inventer?! D'ailleurs, en parlant de Louis, lui aussi était noir. Et il y avait un cercle plus noir que le reste au centre du bureau. Ryu ne voulait même pas savoir ce qu'il avait bien pût mettre dans la bombe qu'il avait fait péter.


- Oui, oui, bonjour, ça te vas? On m'as signalé du mouvement teremundo à la Forêt de Bambou, juste avant que mon espion ne disparaisse dans la nature. J'ai eu le temps d'entendre: goules en costard.
- Des goules en costard? Soit quelqu'un à été assez taré pour les habiller, soient elles sont déculpisées de frais. Et si c'est le cas ...
- Ça veut dire qu'un humanoïde n'est pas loin. Tu va y aller?
- Ouaip, j'ai rien d'autre à faire et tu m'as pourrit ma nuit. Ah oui, si j'étais toi je changerai de femme de ménage. La dernière fois que je l'ai vue elle achetait de l'acide. D'ici à ce qu'elle t'en mette dans le café ... Quoi que, vu ta couleur elle te différencierai sans doute pas du mur !

Ryu se tira en riant au moment ou Louis lui balançait un truc dessus, qu'elle évita en roulant, comme dans un film. Le mur en face d'elle finit rose pétard. Des bombes de peinture ... Soit la femme de ménage avait déjà frappé, soit Lois s'ennuyait. Toujours en riant, elle sortit et prit le premier transport pour Punent-Isfel, après avoir récupéré son katana.

Ça faisait longtemps qu'elle n'était pas venu ici. L'endroit était calme. Pas un ennemi en vue ... rien du tout, d'ailleurs, en vu. Même pas un foutu piaf. Garde du katana en main elle s'engageât dans les bambou. Il ne lui fallut pas longtemps pour ressentir la présence des goules. Cachant sa propre présente teremundo, Ellissia passait pour un simple voyageur. Fallait pas attirer l'attention de l'humanoïde, si humanoïde il y avait !

Elle trouva les goules rassemblées dans une espèce de clairière, enfin un petit espace sans le moindre bambou. Silencieusement elle s'approchait, afin de toutes les tuer en un seul coup. Soudain les goules s'affolèrent. Ryu se retint de jurer. Louis avait dit un humanoïde, pas trois ! Trois humanoïdes assez puissants pour qu'elle ressente leur énergie de là. Ces idiots allaient faire fuir les goules ! Elle sortit à toute vitesse des bambou, tirant son katana, dans le but de tuer les goules avant qu'elles ne fuient. Quand aux trois humanoïdes ... ben elle fuirait, faut pas être suicidaire non plus.



[hrp]J'ai fait exprès de pas lancer d'art occulte sur les goules pour que vous puissiez les sauver. Pour le moment vous pouvez pas savoir que Ryu est un tere, elle passe pour un "simple" promeneur^^. Vous pouvez l'attaquer si vous voulez.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Gretchen
Black Coney
avatar

Messages : 749
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 31

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/8  (5/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 4260
Jobcard(s): Femme d'Affaire et Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   Dim 30 Déc - 21:48

    " Laisse-moi partir, je veux mes champignoooooooooooooooons ! "
    " Kidnappeuse, assassin ... voleuse de champignons ! "

    Au moment de plus ou moins forcer Eriel à le suivre, Chen l'avait sans aucun doute déranger pendant son repas, c'était un grand goulafre... Il passait son temps à s'empiffrer, mais surtout se droguer de champignon hallucinogène dans le même temps. Il rappelait un peu cette races de jeunes pseudo-rebelle dont les idées étaient contre le système dans lesquelles ils vivent, mais n'agissaient jamais pour changer quoi que ce soit. L'aspect "peace and love" sans les convictions qui allaient derrière dans le cas du Teremundo Eriel Mielo.

    Puis quand il sortit, il continua à faire preuve de beaucoup de... Pitrerie. Qui sait ce qu'il avait déduit qu'il pourrait faire une fois à leur destination, en tout cas, elle avait reçus une bise, puis le jeune mangeur de brochette essaya de sortir des catacombes avant de s'aveugler avec la lumière du jour qui s’engouffrait dans la petite ouverture.

    " Han la lumière piiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiique veux pas y aller, même si y'à des champignons ! "

    Elle souriait, bien que bête, il était assez distrayant et ne cachait pas son goût pour cet aspect de sa personnalité. Voilà pourquoi elle était devenue son amie. Ils se mirent donc en chemin ensemble... Arrivés à la forêt, Steinlatel était perturbée, les innombrables bamboo et la végétation l'empêchait donc d'évaluer la taille de l'endroit, de détecter les traces d'énergies occultes grâce aux signatures de pétrific, bref, la poisse, ils allaient devoir chercher seuls...

    C'est là qu'il apparut. Un homme en costard et doté d'un haute forme. Que faisait-il là se demandait-elle, quoi que de toute façon, s'il n'était pas un déserteur elle l'aurait de toute façon tué et mangé avec Eriel. Quand il s’expliquât, elle eut une meilleure idée :

    " Veuillez m'excuser, auriez-vous vu passer un groupe de Goules vêtues de tenues de haute couture ? Si oui, pourriez-vous m'aider à les rattraper ? Je mène une expérience sur celles-ci, et il semblerait que ces Goules soient "nées" récemment, et que des Goules tout juste transformées aient tendance à ne pas écouter ce qu'on leur dit.

    Peut-être seront-elles plus dociles avec une deuxième tentative. Vous devez vous dire "Mais pourquoi fait-il une expérience sur des Goules ? Soit il est fou, soit il est inconscient !" mais rassurez-vous, des Goules, même en groupe, ne constituent pas un réel danger pour moi. "


    " Oh, vous devez être très fort pour vouloir vous mette à la recherche de Goule dans cette forêt, mais quel que soit votre force, à moins d'être un Teremundo Humanoïde particulièrement fort, vous ne pourrez jamais affronter seuls les innombrables Teremundo qui vivent par ici... Je fais surtout référence à des bestiaux que nous pourchassons depuis quelques semaines. Dont nous avions perdu la trace... "

    Elle mentait décidément très bien, Gretchen était prête à mener ce gars à la baguette pour parvenir à retrouver à la fois les Goules qu'il cherchait et ses propres déserteurs, une fois que le travail serait terminé, hop... Miam l'inconnu héhé.

    " Je vous propose un marché : Vous nous aider à trouver les bestiaux et nous vous aidons à trouver les Goules, c'est équitable non ? Ainsi, aucun de nous ne se gênera mutuellement et nos trois forces devraient nous permettre de nous en sortir si nous tombons sur trop d'ennemi... Voir un Humanoïde ! "


    < à vous de faire avancer >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   Lun 31 Déc - 17:48

J'étais en train ... de chercher des champignons. Réflexe. J'avais même pas capté qu'un autre tere humanoïde c'était joint à la bande. Comment je le sais alors? Kephram. Moi je cherche les champi, lui il surveille. Du coin de l'oreille j'avais entendu "goules" et "chercher" ... chercher des goules? Dans une forêt pleine de goules? Ah bah bon courage ! Et puis, la Lapinofolle ... lui proposa de l'aide. Nan mais ça va pas la tête?! On devait déjà chercher des bestiaux ... enfin eux, moi je cherchait des champi, point barre.

Puis soudain, là, sous un bambou, ou plutôt dans ses racines, la perle rare. Un champignon violet à poix noirs. Le truc par excellence pour causer des plaies par son simple contact quand il était en poudre ou en fumée. J'en avait trouvé deux depuis que j'étais né ! Je m'approchais du champignon, lentement, quand je sentis des goules pas loin ... qui fonçaient vers moi. Mon cerveau fit tilt, et je me précipitait vers le champignon ... qui finit sa vie sous le pieds d'une goule.


- SALOPERIE DE GOULEEEEEEEEEEEEEEEEEES !
- Attention devant !

Je levais la tête, vers une espèce de mini-clairière. Les goules passèrent à coté de moi avant de se carapater dans tous les sens. Une ... femme à moitié à pwal, katana tiré à la main, qui menaçait les goules qu'on devait récuperer ... donc c'est elle qui les avait fait bouger et crabouiller mon champignon !

- A cause de toi ... A CAUSE DE TOI CES FOUTUES GOULES ONT MASSACRE MON CHAMPIGNON !


Pétant légèrement un câble , je lui lançais une série d'Ohajiki et de Hadouken, mitraillant la zone ou elle se trouvait. Civile ou pas, elle avait bousillé mon champignon ! Je ne savais pas si les deux autres seraient assez vif pour attraper les goules qui leur fonçaient droit dessus. Ce fut à nouveau Kephram qui m'évita des ennuis ... et un coup de katana. Je sais pas comment diable elle avait fait, mais la fille était encore en vie, et à part quelques bleu dût à mes billes de terre elle n'avait rien. Je parais un coup de katana avec Kephram avant de lui lancer un Tsuku dessus. Il ne restait plus qu'à attendre que la Lapinofolle vienne m'aider, parce que j'avais l'impression qu'à moins de me transformer j'allais pas y arriver. Et puis pourquoi m'emmerder vu qu'on était trois?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   Mar 22 Jan - 23:09

Alors que Stanley faisait sa requête aux deux individus qu'il avait rencontrés, celui qui était le plus proche de l'être humain se détourna très vite de la conversation, contrairement à la personne qui l'accompagnait, qui lui répondit aussitôt, alant dans le sens des propos de Stanley lorsque celui-ci avait affirmé être assez fort, ce qui éveilla d'emblée la méfiance du Gentleman. Elle évoqua également les Teremundos humanoïdes, ce qui, à moins qu'elle ait eu à en affronter par le passé, trahissait le fait qu'elle faisait partie de cette race, sans forcément être au même stade d'évolution. Et donc, par la même occasion, son compagnon aussi. Elle avoua en revanche avoir été semée par les créaturs qu'elle pourchassait, un point que Stanley ne relèverait pas, par pure politesse. Il écouta ensuite attentivement le marché qu'elle lui proposa, pour ne pas tomber dans un piège. Ils l'aidaient à trouver les Goules si en échange il les aidait à trouver les créatures échappées. Cela semblait correct. De plus, être plus nombreux leur permettrait de peut-être tenir tête à un ennemi plus puissant, d'après elle. Si elle savait... Néanmoins, attendre le moment opportun afin de révéler sa véritable nature pouvait avoir comme effet de lui assurer leur obéissance. C'est pourquoi il joua le jeu de celui qui ne savait rien.

"Ainsi il existe des Teremundos possédant une forme proche de celle d'un humain ? Et ils sont si forts que ça, pour vous sembliez les craindre à ce point ?"

Pendant qu'il parlait, l'autre individu, qui portait un sabre, était parti de son côté, et regardait par terre, sans doute pour ramasser des plantes aux effets plus ou moins psychotropes. Après l'avoir fait remarquer à la demoiselle, il le suivit, et le regarda bondir lorsqu'une Goule écrasa un champignon. D'ailleurs, à moins que l'ouïe de Stanley ne lui ait joué des tours, il lui sembla entendre deux voix à ce moment précis. Deux voix provenant de l'individu au sabre. Puis celui-ci se jeta sur une jeune femme très courtement vêtue, une jeune femme qui ne lui était pas inconnue d'ailleurs. Ce ne fut qu'au bout de plusieurs secondes, pendant lesquelles elle croisait le fer avec l'autre illuminé - bien que la lumière lui aurait sans doute fait plus de mal que de bien - qu'il se mit enfin à réagir. Sa réaction fut proche du réflexe, si on ne considère que sa vitesse d'exécution, et non le temps mis avant qu'elle ait lieu. Car une fois l'information que la demoiselle était une connaissance de Stanley arrivée au cerveau de celui-ci, il se dit que les deux belligérants pouvaient fort bien lui être utiles. Et qu'ils seraient bien plus efficaces s'ils ne se combattaient pas assez sérieusement pour ne pas réussir à rester au même endroit sans se battre. Et Stanley devait faire attention à ce que ses Goules ne prennent pas à nouveau la fuite. Aussi, il tendit la main vers une zone entre les Goules et les deux combattants, et commença à incanter une invocation, plus pour la forme que par réelle nécessité.

"Viens à moi, Piano de la Complainte ! Que la Première Symphonie dissipe la colère et réunisse les coeurs !"

L'illusion d'un piano noir aux reflets violets apparut, un papillon violet ornant le bois peint. Le symbole de Stanley. Bien sûr, le piano n'était qu'une illusion, mais la magie de Stanley, en plus de produire des illusions particulièrement réalistes, manipulait la perception de ceux qui les voyaient, de sorte que les images paraissent bien réelles, et que leurs effets le soient également. Aussi, bien que personne ne soit en train d'appuyer sur les touches de l'instrument, une musique festive résonna, afin de dissiper toute véléité de combat. Les Goules commencèrent aussitôt à danser ensemble, et Stanley, lui aussi influencé par sa propre magie, ne put réprimer un sourire amusé. Il espérait que l'illusion serait assez forte pour contraindre les deux combattants à cesser leur assaut, mais il ne pouvait en être sûr, bien qu'il soit un Teremundo humanoïde, par conséquent bien plus puissant qu'un Teremundo classique. Cela dit, la puissance brute n'avait jamais été son fort, il préférait s'insinuer dans l'esprit de sa proie, et de ce fait, sa magie manquait singulièrement d'efficacité lorsqu'il devait prendre directement part dans une bataille, ou qu'il faisait face à plusieurs assaillants. Dans le doute, il préféra joindre les mots aux gestes.

"Cessez, tous les deux ! Cette jeune femme est mon amie."

Cela ne suffirait peut-être pas pour les calmer, mais il aurait au moins donné un avertissement avant d'utiliser des illusions plus offensives.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   Lun 25 Mar - 15:31

Alors qu'elle courrait après les goules Ryu entendit une chose tellement ... étrange? ... qu'elle abandonna la course. Un gamin, un teremundo qui ne se cachait même pas, venait de lui hurler dessus parce que les goules avaient écrasé ... un champignon. Bouche bée, Ryu se demandait si elle n'était tout simplement pas en train d’halluciner, quand le gamin lui envoya ... des billes de terres et d'autres boules d'origine indéterminé dans la tête. Ne prenant surtout pas le temps de réfléchir au double sens immédiat que prenait sa dernière phrase Ryu se propulsa en hauteur, usant d'un bouclier pour parer ce qu'elle ne pouvait éviter. Mais les boules inconnue le traversèrent, la jetant au sol, et formant de joli bleus sur sa peau.

Sifflant furieusement, la jeune femme lança un Slash sur le gamin ... qui le para comme si de rien était, avant de la projeter dans un arbre sans la toucher. Un manieur d'ondes, ça ne pouvait qu'être ça, ou de la télékinésie. Elle se redressa ... et se retrouva nez à nez avec ... un piano noir. C'était la journée des hallucinations ou quoi? Le piano jouait un air si joyeux qu'il était difficile de ne pas pouvoir danser ... DANSER ?! Oui, Ryu avait commencé à danser, avant de comprendre ce qu'elle faisait et piler net. En même temps, si vous aviez vu sa danse, vous auriez comprit pourquoi. Elle leva la tête et vit deux autres personne derrière le gamin. Une femme et ... une vieille connaissance. Merde !


"Cessez, tous les deux ! Cette jeune femme est mon amie."


C'était mauvais. Même si il ne semblait pas l'avoir reconnue, une partie de lui avait reconnu une connaissance. Il ne fallait surtout pas que quelqu'un découvre son ancienne identité. Mais même si elle était inquiète, Ryu était avant tout ... curieuse. Qu'est ce que trois teremundo humanoïdes pouvaient bien faire ensemble? Elle était censée les taper à la base, mais trois humanoïdes en même temps? Même pas en rêve. Elle ne pensait pas avoir une seule chance de les vaincre en même temps, et la présence de Stanley l'intriguait. Elle choisit de jouer la carte de l'innocence, faisant comme si elle ne savait pas qu'il s'agissait de teremundo.

- Qu'est ce que vous faites ici? Y'à plein de teremundo, c'est dangereux !

Ele avait rengainé son katana, fixant sans animosité les personne en face d'elle. Elle savait très bien comment elle présenterai ça à Louis si il lui venait à l'oreille qu'elle avait "laissé échapper" des humanoïdes. Donc abandonner sa mission pour satisfaire sa curiosité ne la dérangeait pas.

- Si je peux vous aider dites le moi ! Je suis venue chercher un ami. Il m'as donné rendez vous ici mais n'est jamais venu. Peut être qu'en vous accompagnant je le trouverai !

Elle espérait le mensonge bien convainquant. Après tout elle n'était pas débutante en la matière. Elle adressa un sourire à tout le monde, attendant avec impatience une réponse, tout en observant d'un air ébahit les goules qui dansaient... et en espérant que personne ne lui demanderai pourquoi elle les avait attaqué, parce qu'elle ne savait absolument pas quoi répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Gretchen
Black Coney
avatar

Messages : 749
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 31

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/8  (5/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 4260
Jobcard(s): Femme d'Affaire et Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   Sam 18 Mai - 17:24

    Y'aurait-il un jour une journée qui se déroulerait comme on l'entend en ce bas monde ? Gretchen désespérait voir ça avant d'être annihilée par une succession d'imprévus désagréables. D'abords ces foutus Ghoules qui désertent alors qu'elle s'était donné tant de mal à les répertoriées toutes, puis Eriel et sa manie de toujours bouffer des champignons hallucinogènes et piquant sa crise comme un gamin... Et maintenant, ça, une andouille presque pas vêtue se mettant à danser de paire avec les déserteurs de Teremundi sans raison apparente, un piano invoqué par un mec en tuxedo sortit de nul part et... Et... Merde !

    " MERDE !! "

    Cette fois, plus question de ce prendre la tête. La lapine décidait qu'il fallait arrêter les mascarades pour une fois et d'y aller franco. Dés l'instant où elle décidât ça, Steinlatel se mit à faire des bips et il se mit en route, passant automatiquement en Gefürte, les Ghouls étaient ciblés, l'instant suivant, ils avaient tous été transpercés d'un rayon laser... Mort sur le coup, la jeune femme révéla sa forme Teremundos, de Robomundo plutôt puisqu'elle était à mi-chemin entre une machine et un lapin humanoïde rayé de ligne rouges verticales un peu partout. Le noir prédominait la silhouette transformée de la créature et maintenant, du haut de ses deux mètres, au moins, elle dominait tous les autres personnages présent : Elle était sérieuse.

    " Bon, je vais vous bouffer tous les deux maintenant... ERIEL arrête t'es conneries et viens m'aider !"

    Gretchen fit surgir deux exemplaires de Schwert licht zwei, armée de ses deux sabres lasers aux tons jaunes, maintenant, Steinlatel menaçait la fille presque nue d'un rayon... Alors que la lapine, elle, préparait déjà un Quasar.

    " Ça va chier mes cocos ! "

    Les deux projectiles partirent. L'un visant, bien entendu la jeune fille, l'autre (le Quasar) visant l'homme. En même temps, robomundo était près à attaque au corps à corps si dans l'éventualité, l'un des deux venait à s'en sortir. Puisqu'elle ignorait que l'un comme l'autre était "spécial". Tout ce qu'il fallait espérer, c'est que Eriel se remettrait de son deuil de champignon et viendrait se battre aussi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brochette de déserteur ! [ Pv : Chen, Eriel, Stan et Ryamaru ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Fête d'Al-Chen [Tout le monde est convié !]
» Mon ami le déserteur
» [PV, Prof. Chen, Forrest] Avant l'affrontement
» Petit bug Chen
» Une histoire de clés! [Stan & Gwen ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Forêt de bambou-
Sauter vers: