AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Un entrainement doublé d'une pseudo-mission d'extermination!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Un entrainement doublé d'une pseudo-mission d'extermination!   Sam 29 Déc - 15:49

Un entrainement extrême, dans un milieu extrême, voilà ce que s’était concocté le capitaine de la douzième section de la B-Corp, en effet, Raph avait enfin réussit à virer ses secrétaires de son bureau après d’énormes efforts… Et ouais, quand on peut pas taper les gens pour les forcer à lui obéir, forcément, ça gênait légèrement ! En attendant, il devait rassembler ses affaires, et principalement ses sabres et quelques provisions pour le long mois qui l’attendait à sa magnifique destination ! J’ai nommé le désert brûlant ! Et oui, après l’iceberg Nebula, il prenait l’un des seconds endroits où les conditions climatiques étaient les plus difficiles à supporter dans le monde entier.

Il prit un transporteur qui le largua au-dessus de la zone, il commençait à avoir l’habitude maintenant, sauter d’un hélicoptère en plein vol, sans parachute, c’était son lot quotidien, comme s’en prendre plein la gueule à longueur de temps, ou encore se faire emmerder par des secrétaires hystériques. Pendant le voyage, Raph avait réfléchit, qu’allait-il privilégier dans son entrainement ? Le maniement de ses sabres ? Ses capacités physiques ? Très certainement tout à la fois, même s’il y’avait quelque chose qu’il voulait à tout prix travailler.

Il se réceptionna grâce à ses ailes à environ trois mètres du sol, puis se posa tranquillement avec Panpan sur son épaule. Quoi ? Vous aviez très certainement cru qu’il allait l’oublier ? Et bien vous vous mettiez le doigt dans l’œil ! Naméoh, Raph sans sa peluche, et puis quoi encore ? Un Yukai sans bonbon ? En atterrissant, il regarda autour de lui… Et continua de tourner pendant dix bonnes minutes, réalisant qu’il n’apercevait rien mis à part… Du sable.

"Et meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde, dans quoi j’me suis encore fourré moi… Au moins, à l’iceberg y’avait de l’eau et à bouffer, mais ici j’vais devoir m’en tenir à mes réserves… Et j’ai quoi pour un mois… "


Il ouvrit son sac puis commença à regarder ce qu’il avait pris… Deux litres d’eau, et des provisions militaires pour tenir environ… Une semaine, et bien il devrait chasser, et tenter de trouver une oasis dans la région ! En tout cas, il était franchement dans la merde. Cependant, et heureusement pour lui, grâce à Panpan, il pouvait se chauffer, et le problème des nuits extrêmement fraiches du désert n’en était plus un.

Maintenant, il était temps de se mettre au boulot ! Sa première volonté était de s’habituer au maniement de son sabre écarlate et de celui de Quasar, il se transperça alors le bras, fit apparaître son membre de sang et son deuxième sabre en quelques instants, la douleur commençant à devenir une habitude à force de faire sa technique, il grimaçait toujours, mais arrivait de mieux en mieux à la supporter. Son but premier était de tenir le plus longtemps possible dans ce mode, et de trouver les quelques teremundos qui semblaient avoir élu domicile dans le désert pour avoir quelques cibles à frapper quand même !

Il commença à courir un peu partout en enchaînant les déplacements éclairs jusqu’à ce que son œil s’active et repère les monstres présents dans la zone. Il se déplaça rapidement jusqu’à eux… Et comme de juste, ce qui ne manqua de le faire sourire, deux humanoïdes étaient en train de manger un cadavre d’humain desséché qui semblait moisir depuis pas mal de temps dans le désert.

"Alors les crevards ? On a tellement la dalle qu’on se retrouve à manger des trucs tout desséchés ? J’serais vous, j’irais attaquer une oasis… Ah oui, c’est vrai, vous devez être trop faible pour vous en prendre à des proies vivantes ! "

"Tu vas finir dans notre estomac pour ce que tu viens de nous dire humain"

Le second Teremundo qui était encore en train de manger n’eut même pas le temps de se retourner que le capitaine était déjà en train de taillader son pote à coups de lame de Quasar. Celui-ci se prenait de multiples coups ultra rapides, et ne semblait pas réellement comprendre ce qu’il lui arrivait. Un humain qui utilisait une épée de Quasar ? Qui plus est avec un œil de teremundo ? Il n’en avait strictement jamais entendu parler, et mourrait dans l’incompréhension. Juste après que son cadavre ait touché le sol, l’autre monstre se leva, puis se jeta sur le capitaine.

Celui-ci semblait plus fort que son camarade et offrit plus de résistance au sabreur, d’ailleurs, il possédait un espadon dans le dos dont il ne tarda pas à se servir… De la force brute contre de la vitesse ? Qu’espérait-il ? Pouvoir toucher le capitaine avec sa grosse épée ? Surtout que de toute évidence, celui-ci n’avait pas du beaucoup s’entrainer avec à la vue de ses mouvements qui étaient imprécis, lourds, lents et anarchiques, comparés à ceux du capitaine qui touchaient à chaque fois, faisant soit subir une extrême douleur au teremundo, soit lui arracher de la peau grâce au sabre de Quasar, si bien qu’au bout d’un moment, celui-ci ne peut plus se battre.

Alors même que Raph tentait de le ménager pour pouvoir faire durer l’affrontement, et se fit achever d’un coup dans la gorge, décapitant le monstre… Raph soupira, il avait eu l’espoir en voyant deux humanoïdes que le combat soit à la hauteur de son entrainement, mais il avait un arrière-goût de déception dans la bouche.

La nuit allait tomber et Raph sorti son sac de couchage, posant Panpan à côté de lui, et activant sa technique de la peluche chauffante en voyant la température tomber. Il réfléchit à sa première journée d’entrainement, celle-ci n’avait pas été spécialement riche en évènement : il n’avait trouvé que deux humanoïdes… Il n’avait aucune idée d’où se terraient les autres qui avaient été repérés, mais il lui restait un mois pour les retrouver. En attendant, il était agréablement surpris au sujet de ses épées, il avait réussi à les garder activées tout au long de la journée, même s’il s’était senti de plus en plus fatigué. Il s’endormit en pensant aux combats qui l’attendaient s’il trouvait la cachette des teremundos…

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Un entrainement doublé d'une pseudo-mission d'extermination!   Sam 29 Déc - 22:58

Quinze jours étaient passés depuis sa première altercation avec des humanoïdes, les journées suivantes avaient été globalement similaires, le capitaine ne rencontrant que quelques teremundos isolés, des bestiaux, des humanoïdes, aucun groupe ne lui avait offert une réelle résistance, et il espérait bien que ça commence pour de bon ! Il avait depuis longtemps épuisé ses propres réserves de nourriture et d’eau et avait eu la chance de trouver une tribu nomade qui l’avait réapprovisionné et lui avait donné des indications pour trouver une oasis si jamais il en avait besoin.

Son maniement de ses sabres s’accentuait de jours en jours, si bien que certaines nuit, il gardait même sa technique activée afin de ne pas se charcuter le bras le lendemain matin, heureusement qu’il avait prévu assez de bandages et d’antibiotiques, sinon il n’aurait pas tenu longtemps. Il prenait cependant toujours soin de bander sa plaie, de la nettoyer et de la désinfecter plusieurs fois par jours. Sa technique lui permettant de convertir son énergie en sang lui était bien utile, sinon il aurait souffert depuis longtemps du manque de sang causé par ses entailles quotidiennes.

Soudainement, il sentit quelque chose de différent dans l’air… Comme une odeur nauséabonde, et l’instant d’après, son œil s’activa, lui montrant une petite armée de goules qui convergeaient vers lui… Une petite armée, c’était manière de le dire, mais il y en avait bien une bonne vingtaine qui semblait arriver dans sa direction. Si bien qu’il se leva rapidement, ne prit pas le temps de se faire à manger puis se prépara, activant ses épées. Aujourd’hui, l’entrainement serait plus intéressant que d’habitude !

"Bon Panpan, prépare toi parce que ça va secouer, c’est pas souvent qu’on se retrouve à un contre vingt ! On va enfin avoir un peu de challenge comparé à d’habitude, surtout que mon petit doigt me dit que ces goules ne nous sont pas envoyées par hasard dessus !"


Il s’assit par terre, en plantant ses épées devant lui, puis attendit tranquillement. Au bout de quelques minutes, les teremundos le virent, et comme si la vision d’un proche repas concentré en arts occultes leur attisait la faim, celles-ci redoublèrent de hargne et se précipitèrent vers lui en poussant des cris de prédateurs qui ne manquèrent de faire sourire le capitaine

"Quand faut y aller, faut y aller ! "

Il activa sa technique du corps de foudre pour faire un premier passage dans leurs rangs, et ainsi faire le vide. Sa fauchée en tua deux, un avec chaque épée. Les monstres avaient eu l’intelligence ? Ou plutôt la chance d’adopter une formation où ils étaient tous les uns à côtés des autres, en ligne, si bien qu’un trou s’était formé à l’endroit où les deux goules étaient mortes, l’une, la gorge littéralement éclatée qui n’avait pas eu le temps de souffrir et la seconde, d’une longue entaille oblique le long de sa poitrine qui lui avait fait arracher un cri de douleur qui ressemblait plus à un cri de… Bah pas à un cri de goule en tout cas.

Les autres se retournèrent puis se jetèrent sur le capitaine en même temps… Un mouvement que Raph redoutait, il se fit rapidement submerger par les morsures et les coups de griffe, jusqu’à ce qu’une vague de Quasar perfore le dôme de goules qui l’entouraient en en annihilant trois et lui laisse un échappatoire où il put s’envoler, laissant ses adversaires pantois devant l’ancien endroit où il se trouvait… Et ouais, des pauvres goules ne pouvaient pas suivre sa vitesse, cette caractéristique étant la principale du capitaine.

Raph fit le compte, il en restait encore quinze… A ce moment précis, le capitaine eut une idée tout simplement géniale, puisqu’il n’avait presque plus rien à manger, pourquoi ne pas se faire une petite réserve de nourriture de goule ? Après tout, il en avait déjà mangé et ce n’était pas spécialement dégueu… Tout dépendait de ce que la goule avait été à l’origine, et dans le désert, ça devait être un animal du style serpent, ou même renard, ou un charognard ! En attendant, il replongea au sol, et utilisa Ryu no Hiko deux fois d’affilée entraînant la mort de deux monstres.

"Allez, encore treize, mais ça commence à être légèrement chiant quoi…"

Il fonça dans le tas puis entama son ballet mortel, sa technique du corps de foudre activée, il tua trois autres goules jusqu’à ce qu’il vit un gigantesque Quasar lui tomber dessus… Comment une goule avait-elle put envoyer une technique pareille ? En attendant, vu la distance où celui-ci se trouvait, il ne trouverait pas le temps de bloquer l’attaque, il devait donc la fuir. Il enchaîna les déplacements éclairs jusqu’à environ vingt mètres puis vit l’explosion détruire les teremundos restants.

"Oh pitaing qui a fait ça…"

Il leva les yeux dans la direction d’où venait l’attaque puis se propulsa dans les airs boostés par son corps de foudre, il commençait à sentir la fatigue, mais l’adrénaline due à un possible adversaire à sa mesure le faisait recouvrer ses forces ! En arrivant dans les airs, il vit un homme en face de lui, un teremundo humanoïde, son œil lui indiquait. Cependant, il avait l’intime conviction de le connaître. L’homme en face de lui possédait des cheveux bruns, exactement de la même couleur que lui, un long manteau semblable à ceux de la B-Corp, même si aucune inscription ne résidait dessus, et deux épées étaient également présentes dans son dos. Raph ne put cependant s’empêcher de détourner les yeux du regard de l’inconnu… Celui-ci possédait ses yeux, ou plutôt les mêmes que lui dans sa version Teremundo.

Il ne savait pas qui il avait en face de lui, mais à première vue, il semblait être un humanoïde très puissant, très certainement de son niveau, si ce n’est supérieur. Raph s’approcha de lui, et le vit dégainer l’une de ses épées. Pourquoi pas les deux ? Comptait-il lui tenir tête avec un seul de ses sabres ? Ou voulait-il tout simplement le jauger ? Le capitaine n’en avait aucune idée.

" Qui es-tu? Si tu désires m’affronter, présente-t…"

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que d’un déplacement ultra-rapide, l’homme apparut devant lui avec son épée dégainée, puis avant que Raph ne put réagir, il sentit une grande douleur au niveau de ses yeux, avant que le noir ne se fasse… Et qu’il ne sombre tout bonnement dans l’inconscience.

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Un entrainement doublé d'une pseudo-mission d'extermination!   Dim 30 Déc - 15:44

Tout était noir… Les ténèbres envahissaient le jeune capitaine pendant sa chute, des cauchemars envahissaient ses pensées, des images de lui-même, se transformant en Teremundo, redevenant ce qu’il était avant le scellage, puis il sentit la vie revenir, il sentit quelque chose passer sur son corps, en le touchant, il réalisa que c’était du sable.

Il se rappela où il était, dans le désert, très certainement au milieu des goules qu’il avait tué auparavant, puis il ouvrit les yeux… Et ne vit rien. La peur lui noua le ventre, l’homme avait attaqué ses yeux, et par extension le sceau où Siren Redge était contenu… Ainsi donc, c’était terminé… S’il ne s’était pas encore retransformé en teremundo, ce n’était qu’une question de temps, ces moments de tranquillité étaient finis, et il allait redevenir le monstre qu’il était.

Il attendit, attendit, et attendit pendant un temps qui semblait être une éternité, puis sentit une main se poser sur son épaule, qui était-ce ? Il n’en avait aucune idée, en tout cas, l’homme ou la femme le fit se lever et le guida vers un endroit… Le capitaine se laissait mener, à vrai dire, plus rien n’avait d’importance. Il avait reperdu son humanité, et par extension la vue… Au bout d’un moment l’homme s’arrêta, puis lui adressa la parole, il s’avéra en réalité que c’était une femme, très certainement une nomade dans le désert.

"Jeune homme, pendant ton inconscience, j’ai examiné tes yeux… Il n’y a strictement aucune chance pour que tu les retrouves un jour, cependant je ne peux pas te laisser comme ça. De plus, j’ai vu une sorte de tatouage à l’intérieur de celui de gauche, je ne sais pas ce que c’est et ne veux pas le savoir. Je n’ai pas de nourriture pour toi, mais j’ai trouvé… Quelque chose ou plutôt quelques animaux avec lesquels tu pourras te nourrir. J’espère que tu survivras, maintenant je dois te laisser…"


Le capitaine ne répondit pas, il n’écoutait que d’une seule oreille, puis réalisa une chose. Le tatouage que cette femme avait vu, est-ce que ça pouvait être ce qu’il pensait ? Ainsi donc le sceau était intact, tout espoir n’était pas perdu. Cependant, il restait toujours le problème de ses yeux… Lorsqu’il n’était pas scellé, il avait possédé une immense capacité de régénération due à la nourriture, et il pensa que peut-être, il l’avait conservée. Restait le problème de retrouver les goules qu’il avait tué afin de se nourrir… Sans yeux, ça allait être compliqué.

Il se déplaça un peu puis buta dans quelque chose, surement ce que la femme lui avait laissé à manger, il ne savait pas ce que c’était mais possédait encore ses épées. Il en embrasa une, puis bombarda la chose de vagues de flamme. Lorsque l’odeur lui fit comprendre que la cuisson était terminée, il attendit un peu, tata si Panpan était toujours sur son épaule pris son courage à deux mains puis.

"Quand faut y aller, faut y aller ! "

Il attrapa un morceau de viande, l’arracha puis commença à le manger… Puis réalisa enfin ce que c’était. La femme l’avait de nouveau laissé au milieu du cimetière de goules qu’il avait fait quelques heures auparavant. Pendant qu’il mangeait, il réalisait que la nuit était surement en train de tomber à cause de la fraicheur. Il activa sa technique de la peluche chauffante puis continua de se nourrir. A vrai dire, il n’avait franchement rien à perdre et tout à gagner. S’il ne retrouvait pas ses yeux, il allait très certainement mourir, soit d’une embuscade, soit de soif.

Et pendant plusieurs jours, il se consacra à se nourrir. Sa vision augmentait de plus en plus, jusqu’à en retrouver une presque normale. Cependant une chose ne se passait pas comme il le voulait… Son œil du Teremundo, celui avec le sceau ne guérissait pas, ou plutôt, même si la chaire se reformait, il ne voyait toujours pas de celui-ci et n’arrivait pas à détecter les teremundos. Il devait attendre de les trouver normalement, puis de les manger…

Les combats s’enchaînaient, il développait de plus en plus une nouvelle technique liée à son art du sang, visant à lui conférer une armure… Pour l’instant, il réalisait à en matérialiser quelques pièces, juste ce qu’il fallait pour parer les morsures, même si ces pièces s’apparentaient plus à du sang solide qui recouvrait tout simplement son corps. Sa technique de conversion lui était une fois de plus bien utile, à force d’utiliser son art du sang, il aurait risqué de manquer du précieux fluide dans le cas contraire.

" Bon Panpan, ça fait maintenant treize jours que l’humanoïde nous a attaqué, et je doute qu’il nous laisse tranquilles le temps qu’on refasse encore nos forces. Il va surement se pointer bientôt pour nous achever, d’ailleurs je ne vois pas du tout pourquoi il ne l’a pas fait la première fois…"

Il s’allongea dans le sable puis s’endormit, avant de se réveiller encore une fois avec un homme devant lui, et cet homme, il le connaissait, il l’avait déjà affronté auparavant, à l’iceberg Nebula… Cependant, cette fois-ci, il semblait avoir changé, son regard était… Différent, et le capitaine sentait en lui autre chose, une chose de similaire à sa propre énergie, même s’il n’arrivait pas à voir ce que c’était.

Raph se leva, il savait ce qui l’attendait, cependant il avait maintenant un désavantage comparé à avant, son œil gauche qui refusait de fonctionner. Il l’avait bandé, en espérant que la plaie se referme plus rapidement, mais il n’y avait aucun signe de progrès, le droit était redevenu normal, même si de temps Raph sentait un douleur dans celui-ci qu’il n’arrivait pas à arrêter, et devait le garder fermer pendant une bonne demi-heure pour que celle-ci s’estompe.

"Ne pars pas gagnant, Raph Hadeus, parce qu’aujourd’hui, je vais te montrer l’étendue de ma force, comparé à notre dernier affrontement"

Raph frissonna avant de ramasser ses sabres, il sentait que celui-ci ne mentait pas, et que cette fois-ci, leur affrontement serait bien plus difficile… Il devrait donner tout ce qu’il avait, et heureusement pour lui, il avait bien récupéré. Cependant, il n’avait pas finalisé sa nouvelle technique, et ça risquait d’être embêtant si son adversaire s’était amélioré… Raph leva la tête et remarqua que l’homme qui lui avait tranché les yeux était dans le ciel, et le regardait avec intérêt… Qui était-il et que lui voulait-il ? Le capitaine n’en avait aucune idée, mais pour l’instant, il devait se concentrer sur son affrontement…

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 22
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Un entrainement doublé d'une pseudo-mission d'extermination!   Dim 30 Déc - 23:22

L’homme engagea le combat d’un coup d’estoc visant directement son cœur que Raph pensa parer sans difficulté, jusqu’à ce qu’il réalise que la vitesse du jeune homme était totalement différente, et que la puissance l’était également. Ses pieds raclèrent le sable quand il plaça sa lame en opposition, et il grimaça. Comme il le pensait, ce ne serait pas la même paire de manche que la dernière fois.

En attendant, la suite arrivait, et son adversaire n’avait pas l’air de vouloir le laisser souffler : il le harcela de nombreux coups vifs, précis, puissants, un style de combat que le jeune capitaine connaissait, puisque les deux combattants avaient le même. Un match miroir, très bien, il n’avait aucune peur de ce genre de combat. Il activa ses sabres élémentaires puis largua deux vagues : une de foudre et une de flamme que son adversaire para sans difficulté en plaçant ses lames en opposition.

Raph se jeta dans la fumée, puis en augmentant sa vitesse grâce à son corps de foudre pris son adversaire de vitesse et lui brûla en partie le bras gauche en l’attaquant, celui-ci réagit immédiatement en envoyant en plein dans le visage de Raph une poignée de sable qui le fit hurler de douleur, et le rendit totalement aveugle. Le jeune capitaine ne pouvait plus ouvrir les yeux…

"Ahah, tu es à ma merci Raph Hadeus !"


"Ne crois pas ça… Ce n’est pas une ruse de bas-étage comme celle-ci qui m’empêchera de me battre…"


Raph se plaça en position défensive. Si une chose l’avait bien entrainé pendant ces deux dernières semaines, c’était de se battre en partie avec une vision nulle ou presque nulle, il avait profondément augmenté son ouïe, et même si en recouvrant la vue, ces effets allaient très rapidement retomber, il pouvait encore en profiter pour cet affrontement.

Il para la première attaque de son adversaire en entendant siffler la lame, mais n’entendit pas la seconde qui vint se planter directement… Dans son bras gauche. Son ennemi sembla réalisé ce que le capitaine faisait pour pouvoir continuer à se battre et utilisa une technique… Qui provoqua un son inhumain, très important, trop important qui fit siffler les oreilles de Raph… Désormais, il n’avait plus rien pour se repérer. Il se transperça son bras gauche puis activa sa technique du sabre de Quasar et du sabre écarlate, avant de bombarder le terrain de vagues de Quasar afin de pouvoir souffler un peu.

Un temps de répit se fit sentir jusqu’à ce que deux épées lui perforent chaque épaule… Le capitaine tomba au sol, au bord de l’inconscience jusqu’à ce qu’il entende une voix dans sa tête. De toute manière, tout ceci n’avait plus d’importance… Il avait perdu, et allait mourir… Cependant, la voix ne voulait plus le lâcher, il tentait de l’ignorer mais n’y arrivait pas. Il réussit finalement à comprendre ce que celle-ci lui disait, et à la reconnaître… C’était sa propre voix, lorsqu’il était encore Siren Redge.

"Alors comme ça, le pauvre capitaine n’y arrive plus ? Il décide d’abandonner ?"

"Tais-toi! Tu n’es plus, et tu ne seras jamais plus, et pour répondre à ta question, je ne peux plus rien faire… Je n’entends plus, je ne vois plus, c’est finis désormais, même cet œil qui me permettait de me battre n’est plus…"


"Ainsi donc, ma version humaine qui m’a combattu avec tant d’ardeur abandonne face à un de ses congénères ? Soit, je vais t’aider, mais c’est la dernière fois… Sache désormais que nous ne faisons qu’un, et que ce que je suis toi, comme tu es moi. Nous ne sommes qu’une seule et même personne, donc reviens dans ton monde, dans mon monde, DANS NOTRE MONDE !"


Le Teremundo scellé ouvrit les yeux, puis réalisa une chose : il voyait, il entendait, et se tenait en position de combat. Ainsi donc, pour quelques instants, c’était Siren qui avait repris les rênes, comment était-ce possible, il n’en avait aucune idée… Mais il se sentait, différent, comme si c’était finis, il avait acquis le total contrôle de ses capacités de Teremundo.

Il se sentait prêt à faire une chose désormais. Il activa sa technique de transposition occulte, puis utilisa ce qu’il développait depuis maintenant deux semaines, c’était ce qu’il lui manquait, il avait finalisé sa technique. Une fantastique gerbe de sang créé grâce à son énergie jaillit de son œil, plus précisément du sceau qui s’y trouvait, mêlé à de l’énergie de Teremundo puis le recouvrit totalement, avant de se dissiper, et de laisser apparaître un Raph Hadeus… Changé.

Il avait perdu ses yeux d’humain pour laisser ses yeux de Teremundo prendre le dessus, l’iris noire, la pupille jaune, fendue comme un lézard, et le reste de l’œil rouge, le pentacle étant désormais présent sur les deux yeux. Ses cheveux avaient également changé de couleur et pris la teinte rouge caractéristique de sa forme de Teremundo. Ses vêtements également avaient été métamorphosés : ils étaient tous d’une teinte rouge sang, avec un long manteau qui recouvrait tout son corps, ouvert, flottant au vent, celui-ci cachait une armure légère. Des pentacles étaient dessinés en de plusieurs endroits, les plus remarquables étant ceux sur chacune de ses épaules, ainsi qu’un immense, dans son dos dont partaient deux grandes ailes de Quasar.

Il adressa un regard noir à son adversaire, celui-ci allait payer, payer pour lui avoir fait perdre espoir. Aujourd’hui, et sous cette forme, ce n’était plus Raph Hadeus qui combattait seul, mais l’union de deux esprits, de deux instincts totalement dédiés au combat. Un humain et sa volonté de survie, et un Teremundo et sa soif de détruire, de tuer. Le scellé remarqua cependant une chose, sa technique de détection semblait amplifiée. En effet, l’homme dans les airs était un Teremundo, or celui-ci se trouvait à plus de cinquante mètres de Raph, et celui-ci n’aurait donc pas du pouvoir le détecter…

Il se jeta sur le jeune homme en face de lui puis l’attaqua avec sa lame de Quasar, Raph sentit rapidement que l’armure qu’il venait de se créer était beaucoup plus adaptée au combat que ses vêtements habituels. Elle semblait plus résistante, et ses mouvements n’étaient pas le moins du monde entravés, il se sentait plus à l’aise. Il activa également son corps de foudre pour pousser sa vitesse à son paroxysme, puis le combat tourna pour de bon.

Les échanges étaient en sens unique, déjà que son adversaire ne pouvait bloquer à peine la moitié de ces coups, ses lames étant à leur niveau maximum lui faisaient arracher des cris de douleur, et lui arrachaient la peau lorsque c’était celle de Quasar qui touchait. L’équilibre était rompu, et le jeune homme n’avait plus aucune chance. Quand celui-ci comprit que le combat était perdu, il tenta de fuir… Peine perdue, Raph décomposa son armure, et fit disparaître son sabre de Quasar, alors que le sang qui avait servi pour l’armure gravitait lentement autour de sa lame de souffrance, il envoya son attaque finale, sa vague de sang.

" C’est finis…"

L’homme dans le ciel eut tout juste le temps de réagir pour venir tenter de contrer l’ultime technique du capitaine, en tentant de protéger le jeune homme, il s’en prit une grande partie qui le blessa à un tel point que celui-ci ne pouvait presque plus bouger et dû se faire porter par le jeune fuyard. Cependant quand Raph tenta de les poursuivre tous les deux, il chuta dans le sol, avoir tant utilisé d’énergie laissait forcément des séquelles : son corps de foudre, plus son armure l’avaient totalement vidé, et il ne pourrait pas bouger avant un long moment.

Il sourit en regardant le ciel, son entrainement était finis, et ce mois passé dans le désert n’avait pas servi à rien finalement. Il retournerait à la B-Corp quand il aurait récupéré quelques forces. En attendant, il devait vite soigner ses blessures. Pendant le combat, celui-ci les avait comblées avec sa technique du membre de sang pour éviter de ne trop perdre du fluide vitale, mais désormais la technique s’était estompée, et il lui restait tout juste assez de bandage pour ses quelques transperçages.

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un entrainement doublé d'une pseudo-mission d'extermination!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un entrainement doublé d'une pseudo-mission d'extermination!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission-Stargate
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Désert brûlant-
Sauter vers: