AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Légende d'Aten Deligati

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥


Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Jeu 10 Jan - 1:56

Et voici d-d-d-d-d-daaaark fureuil ♥
Pas de penas ni d'objets, et une nouvelle fois, un rire sinistre et moqueur résonne du plafond, d'on ne sait où.


Encore ce rire étrange. Une ombre furtive semblait filer de l'étage pour aller à l'étage suivant. D'ailleurs, la salle suivante était bizarre... une aura malsaine planait. C'était étrangement calme... il y avait zéro bruit. Un mal de tête soudain vous saisissait, comme si un mauvais esprit essayait de compresser votre tête...
Le centre de la pièce était occupé par une chose bizarre... oui, c'était un fureuil, mais il avait l'air étrange. En premier lieu, il était absolument immobile, au poil près, ses deux yeux brillants comme des lampadaires vous fixant de loin, remplis de rage. Puis, il commença à se déplacer pour se distordre dans l'air, laissant traîner une aura noire derrière lui. Oui, c'était lui le voleur.


[ Vous contrôlez ces monstres ! RP de 40 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant ! ]







Race: ??? // Nom: Edo-Fureuil de Mathias
Taille: 1 mètre // Poids: 0
Créateur: Tyamatt

Info: Ce fureuil au look étrange appartient à son maître, Mathias, et personne n'en connait son origine. Il possède une ceinture en or gravée de runes autour de sa queue.
Arts occultes: Art martial: Combo du fureuil, Ceinture d'or // Art élémentaire: boule ténébreuse, épée d'or, pique d'or, modelage de l'or // Art de soutien: super vitesse niveau 5, insensible aux illusions, insensible aux poisons // Art de la faune: transformation temporaire en edo-tigre // Art extra-sensoriel: illusions sous forme de clones, de cauchemars
Technique exclusive: Prison d'or runique (: Sa ceinture d'or runique se détache et s'enroule autour de sa cible pour la piéger magiquement. Incassable. Il faut distraire l'edo-fureuil pour s'en libérer.)
Apparition de Mathias (: Si l'edo-fureuil se fait attaquer trop de fois dans un court laps de temps, Mathias pénètre cet étage, et le duel s'éternisera, étant infiniment plus compliqué et ambitieux. (attendre l'admin))

/!\ Contrôlable par vous dans votre propre RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Jeu 10 Jan - 3:12

- « Bon... il doit nous manquer un truc, c'est clair... Mais quel genre, c'est ça la question ! Sinon, tu trouves pas ça bizarre qu'on ait rien attrapé alors qu'on vient de battre un gros Teremundo, Martel ? », demanda Aten en se dirigeant vers l'étage au-dessus. « C'est... étrange, depuis le début, la taille du gain est proportionnelle à la difficulté qu'on a eu à rétamer le monstre...

- C'est pour ça qu'on a eu une carte moisie à l'étage des B-Corps », ricana la chaîne maudite. « Ils étaient tellement difficiles à battre en même temps... Hum, sinon on a ENCORE entendu ce foutu maître de maison de foutre de notre gueule, tu as entendu ? Je te jures, celui-la... Je le chope, je lui pète les dents !

- Hum... bonne chance, car pour péter les dents d'un mec qui crée une tour comme ça... Honnêtement, je ne sais même pas si je veux savoir à quoi il ressemble, ni combien de pénas il a mit dans ce putain d'endroit pour y mettre tous ces monstres... »

Martel, pensive, resta silencieuse pendant une poignée de secondes. « Dis Aten... si on considère qu'au sommet de la tour, il y a le truc le plus puissant de la création que tu aimerais pas affronter... A ton avis, c'est quoi ou qui qu'on risque de trouver en haut... ? »
Aten réfléchit à la question, s'immobilisant pendant une bonne minutes. Puis il s'appuya contre le mur en soupirant.

- « ...Le boss, je dirais. », finit-il par dire d'une voix laconique. « Je présume que ce que j'ai le moins envie d'affronter, c'est bien le Boss...

- Le Boss ? Tu parles de Dial ? », fit Martel en se dressant comme un serpent. « Pour toi, c'est lui le plus dangereux ? Chais pas, quand on le voit... On dirait pas. »

Le bras droit du boss en question étouffa un rire. C'est clair que lorsque l'on apercevait Dial... C'est pas vraiment l'incarnation du danger que l'on croyait avoir en face de nous. « Hum... Ouais, mais bon... tu sais aussi bien que moi qu'il est costaud... J'ai jamais eu l'occas' de le voir combattre, mais crois-moi, je n'aimerais pas l'avoir en face de moi en tant qu'adversaire. Et toi Martel ? Qu'est ce que tu ne voudrais surtout pas affronter au 100eme étage ?

- Un blob de la taille d'un gratte-ciel. », répondit instantanément et avec le plus grand sérieux possible Martel, arrachant un hoquet de rire à Aten. Les deux partenaires rirent ensemble pendant une trentaines de secondes, semblant oublier l'endroit ou ils étaient, pris par leur fou rire, avant de finalement réussir à se calmer, ahanant comme c'est pas permis. Aten en était presque à pleurer, tellement il avait rit.

- « Ça faisait combien de temps qu'on avait pas rit comme ça..., », demanda-il, le sourire aux lèvres, contemplant le plafond. Martel lui répondit d'un ton joyeux :

- « Je crois que ça remonte à la fois ou tu as tué un bataillon de Teremundos en trébuchant, quand t'étais capitaine... Tu sais, tu te démerdes en t'endormant pour faire tomber l'humanoïde... et ce dernier avait tellement peur qu'il s'est mis à balancer des quasars dans tous les sens... »

Aten sourit à ce souvenir. « Le plus drôle, je crois, ça avait quand même été de faire croire à la division que l'on avait fait exprès... Et je crois que le lieutenant s'en est servi pendant longtemps pour illustrer l'exemple de l'initiative que devait être capable de prendre un soldat. »
Ils rirent encore un peu, soudainement d'excellente humeur. Puis finalement, Aten se redressa, et avança encore un peu.
Enfin, ils se retrouvèrent à l'étage supérieur, avançant avec prudence. Jusqu'à ce qu'une espèce de ricanement résonne. Martel réagit aussitôt :

- « ATEN, C'EST L'ENFOIRE QUI SE FOUT DE NOTRE GUEULE DEPUIS TOUT A L'HEURE ! », hurla Martel, qui voulait absolument le démolir. Aten la saisit, prêt à combattre... Jusqu'à ce qu'il se rende que l'adversaire en question, noyée dans cette impression maléfique était un... fureuil. Bon, en soi, ce n'était pas le genre de fureuil classique, vu qu'il puait les maléfices, qu'il avait de l'or sur lui, et surtout qu'il avait une couleur et une manière de se mouvoir... différente. Mais ça restait un fureuil.

- « ...De qu... », il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Se mouvant à une vitesse proprement diabolique, le fureuil se retrouva derrière la tête d'Aten, transformant l'or qu'il portait au bras en une espèce de masse d'arme qu'il abattit sur le visage de son adversaire. Aten eut la présence d'esprit de reculer au moment de l'impact, réduisant l'effet du choc, mais laissant une belle marque accompagnée d'une vive douleur sur sa joue. « ...Il est bon, Martel. On va essayer de l'avoir en un coup. J'pense que c'est lui qui nous pique tous nos butins depuis tout à l'heure.

- L'enfoiré. », répondit Martel, très concentrée. « Mais ou...GAFFE ATEN ! BOULES ! »

Aten écarquilla les yeux et se jeta sur le côté pour esquiver la rafale de boules ténébreuses qu'envoyait le fureuil démoniaque. Il se reprit très vite, mais trop tard. La bestiole était déjà dans son dos, et venait de lui transformer l'or qu'il portait au bras en un véritable étau qui emprisonnait le jeune homme. « ...Putain de bête... », maugréa-il, prêt à décharger Martel pour craquer une Maille de Lune qui réduirait en cendre le fureuil.
Il se figea. Une bête ? Attends... Sous l'impulsion du moment, Aten gueula :

- « OH ! CINQUANTE MILLE PENAS ! »

Le fureuil ouvrit grand les yeux, se retourna, pour apercevoir la fortune. Aten en profita. Se libérant des chaînes d'or, il leva la main droite, et cette fois ce fut le fureuil qui se fit emprisonner par la chaîne du bras droit de la Blitzness. Il poussa un gémissement, qui n'attendrit aucunement ni le trentenaire, ni sa chaîne, qui eu contraire le suppliait de le tuer le plus douloureusement possible. Aten esquissa un léger sourire.

- « Désolé, je crois que t'as ennuyé ma partenaire. »

Art de la chaîne : Etau !
Dans un splosh assez dégoûtant, le fureil explosa. Aten esquiva souplement les éclaboussures. En voilà un qui ne l'avait pas volé, son sort. Ça lui apprendrait à voler l'argent qui revenait de droit à deux honnêtes citoyens, non mais ho.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Jeu 10 Jan - 4:11

+500 penas.
Runes de protection
<< Il s'agit d'un ensemble de pierres runique qui, une fois activés, tournent autour de l'objet ou la créature à modifier, avant de disparaître. Ceux là rajoutent un peu d'art de soutien des boucliers en général. >>
Prix : 950 Penas

Suite ici (FishMan est revenu dans sa position de départ, les gens du tour d'avant ont disparu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Ven 11 Jan - 13:50

Précédemment...

Après un dur (?) combat contre Super Fishman, et quelques temps de repos, l'étage 15 attendait déjà. Cette salle n'avait rien de particulier, si ce n'est que les murs étaient transparents. On pouvait voir l'extérieur, la lumière du jour. Ça faisait un moment. La hauteur était déjà bien respectable. On s'approchait des nuages, petit à petit, et on voyait l'océan à perte de vue. De temps en temps, des mouettes s'approchaient des parois de la tour.

Deux boules bizarres tournoyaient ensemble au milieu de la pièce. Une boule de feu, et une boule de glace. Elles s'approchaient progressivement de leur cible.


[ Vous contrôlez ces monstres, RP de 21 lignes mini demandé pour passer à l'étage suivant. ]








Race: Élémentaire // Nom: Élémentaire de feu
Taille: 2 mètres // Poids: 20 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Les élémentaires sont un concentré de magie avec une volonté propre. Ils sont spécialisés dans un unique élément qu'ils maîtrisent parfaitement, du moins, généralement.
Arts occultes: Art élémentaire: Feu (palier 2 à 6) // Art de soutien: Grande résistance aux attaques physiques, Absorbe-feu, Attire-feu, Aspire-feu // Art de la faune: Invocation de feu follet, invocation de boules de feu explosives
Technique exclusive: Kamikaze (: Lorsque l'élémentaire est très affaibli, il arrête d'attaquer et explose violemment contre sa cible pour se suicider, espérant embarquer sa cible avec.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\


Race: Élémentaire // Nom: Élémentaire de glace
Taille: 2 mètres // Poids: 20 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Les élémentaires sont un concentré de magie avec une volonté propre. Ils sont spécialisés dans un unique élément qu'ils maîtrisent parfaitement, du moins, généralement.
Arts occultes: Art élémentaire: Glace (palier 2 à 6) // Art de soutien: Grande résistance aux attaques physiques, Absorbe-glace, Attire-glace, Aspire-glace // Art de la faune: Invocation de flocons explosifs
Technique exclusive: Kamikaze (: Lorsque l'élémentaire est très affaibli, il arrête d'attaquer et explose violemment contre sa cible pour se suicider, espérant embarquer sa cible avec.)
Onde boréale (: Une trainée colorée se crée derrière l'élémentaire, gênant la vue et empêchant de correctement le viser.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Sam 12 Jan - 0:01

Repos ? Hum, le terme est une douce métaphore pour exprimer l'état dans lequel se trouvait Aten à ce moment-là... Recevoir une chaîne dans la gueule, surtout à vitesse énorme et quand tu n'as pas le temps de de préparer, ça te repose pas, ça t'assomme. Le bras droit de la Blitzness était ainsi resté, complètement sonné, à même le sol, pendant... une bonne heure. Avant qu'il ne puisse enfin se relever, s'épousseter, et engueuler Martel, qui n'en avait strictement rien à faire. Le plus intéressant restait quand même le fait qu'il... avait touché une récompense pour sa défaite. Ouais, il y a des jours ou tu ne cherches pas à comprendre la logique des gens.

- « ...Putain, ça fait mal. », marmonna Aten en se passant la main sur la tête, qui était ornée d'une belle marque. « La prochaine fois, Martel... évites de viser la tête. C'est moche, et en plus ça fait un mal de chien !

- T'as raison, mon grand. La prochaine fois, je te massacrerais les coui...


- JOKER ! JOKER ! », l'interrompit le trentenaire, ne voulant même pas imaginer à quel point la douleur pourrait être atroce si jamais Martel décidait de le frapper dans le vif du sujet. Au sens propre.

- « Je plaisante. Ça serait ennuyeux si tu pouvais plus faire de gamins parce que je l'aurait cassé... ce serait même tragique, ah là là...

- Qu'est ce que tu en aurais à faire, de toute façon ? Tu manques de trucider toutes les filles qui s'approchent un peu trop de moi, donc...

- Poses pas trop de questions, crétins, ou je vais vraiment finir par m'énerver, c'est clair ? Et là, je ne réponds plus de mes gestes. »
répondit Martel... Cette fois, elle semblait... à la fois gênée et bouder, alors que ce n'était clairement pas son habitude.

Aten ne préféra pas creuser, sachant à quel point elle pouvait être horripilante quand elle le désirait. A la place, il franchit la porte qui menait au prochain étage... Quelle allait être l'épreuve cette fois-ci ? L'homme à la chaîne se tint prêt, regardant les coins et recoins de la salle... Sauf qu'il n'y avait rien de vraiment caché. Au centre de la salle... Il y avait juste deux élémentaires, un de feu et un de glace qui trônaient magistralement.
Pas des adversaires de rigolos, quoi. Aten saisit Martel, alors que celle-ci se préparait pour le combat. Des élémentaires n'étaient pas à prendre à la légère.
Le premier envoya une gerbe de feu sur les deux compères, qu'Aten esquiva d'un pas sur le côté. Néanmoins, le second, plus malin, fit pleuvoir une grêle de javelot de Glace, obligeant Aten à utiliser son bouclier se chaînes. C'est là qu'il eut son idée... Feu et Glace, hein... ?


Art de la chaîne : Flèche !
L'extrémité pointue de Martel fusa, et blessa l'élémentaire de Glace. Mais c'était surtout pour les distraire, car... En plus de le blesser, l'attaque avait poussé l'élémentaire de glace vers celui de Feu. Et la glace et le feu ensemble... ça fait pas bon ménage.


Art de la chaîne : Etau !
Il ne pouvait pas les tuer en les broyant. Alors il avait juste à les forcer à se détruire mutuellement. Martel serra. Les élémentaires qui se tuaient l'un l'autre crachèrent des attaques, de plus en plus faibles, vers Aten, qui les esquiva sans mal puis... explosèrent. Martel fut désintégrée.
Aten tendit le point, et au prix d'un effort, elle se regénéra :

- « Ben dis donc coco, c'était intense ! »


Le bras droit sourit. Ils étaient assez puissants pour ne pas être vraiment en danger face à des créatures de ce niveau. C'était toujours bon pour le cœur de savoir ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Sam 12 Jan - 0:22

Original ♥
Pas de penas
Gain de l'objet suivant:

Etoile d'invocation de Lance
<< Cette étoile, une fois éclatée en poudre, se dissipe dans l'air et invoque un élémentaire de feu, grâce à la magie de la faune. Néanmoins, il est sauvage, et ne vous obéira pas. >>
Prix : 1300 Penas

L'étage suivant prenait l'allure du sommet d'une montagne. Les murs de la tour n'étaient pas visibles, et des nuages s'y trouvaient à la place. On ne voyait que le ciel à perte de vue, et le sommet... et une porte vers l'étage suivant, qui était encore scellée.. mais bien vite, le soleil se fit camoufler par une ombre gigantesque...

[ Vous contrôlez ces monstres, RP de 22 lignes mini demandé pour passer à l'étage suivant. ]







Race: Volatile // Nom: Condor
Taille: 10 mètres // Poids: 160 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: On ne retrouve les condors qu'en très haute altitude dans le ciel, les rendant à peine plus gros qu'un pigeon vu du sol... jusqu'à qu'ils aient un petit creux et qu'ils descendent ratisser le sol. On peut toutefois les monter, si on lui a montré qui était le plus fort, et qu'il ne peut pas prendre la fuite.
Arts occultes: Art martial occulte: Griffes, coup de bec // Art élémentaire: Vent // Art de soutien: Insensible à la terre, au sable
Technique exclusive: Bourrasque (: Le condor bat violemment des ailes pour envoyer l'une de ses cibles à 100 mètres, avec un tas de débris et de poussière, pour le faire momentanément sortir de la zone de combat. Si c'est utilisé dans un lieu restreint, la cible se prend de gros dégâts, à défaut d'être éloigné.)
Cyclone (: Le condor tourne dans le ciel, formant un cyclone temporaire qui atteint toutes ses cibles, tout en étant hors de portée, sauf si la cible sait voler au même rythme que la créature, pour ne pas être emportée.)
Empaler (: Le condor rétracte son cou, et le déploie d'un coup, pour tuer en un coup sa cible en l'empalant de façon net et précis avec son bec. Ne marche pas si la cible a une armure ou déconcentre le condor.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Sam 12 Jan - 18:37

- « Je dois avouer que ce lieu était le dernier ou je m'attendais à faire... de la randonnée. » marmonna Aten, alors qu'il marchait d'un pas vif pour rejoindre le sommet de l'espèce de montagne artificielle. Cela faisait quelques bonnes minutes qu'il s'esquintait à rejoindre le sommet de la montagne, tout simplement parce qu'il avait vu que la porte se trouvait au sommet, et que par logique, son adversaire se trouver devant... Enfin, normalement... C'est vrai que quel genre d'adversaire a besoin d'une montagne pour se battre à plein potentiel... ? Mouais, on y pensera lorsqu'on aura atteint le sommet, hein.

- « Allez, montres-moi que t'as des biceps, mon petit Aten ! », chantonna Martel, d'excellente humeur vu qu'elle n'avait strictement aucun effort à faire. « Ce n'est pas une petite montagne de rien du tout qui vas te stopper... si ? Hum, si c'est le cas, laisses-moi te dire que tu me déçois, je m'attendais à beaucoup mieux de la part du bras droit de la Blitzness Corporation. »

Ledit bras droit en question lâcha un méchant juron, et continua à grimper. « Boucles-là... un peu, Martel. Je voudrais t'y voir, à ma place... Ça fait combien d'années que tu te fais porter...hein ? Tu vas pas me dire que c'est pas cool...

- Ça a son côté pratique, en effet... Enfin bon... Toi au moi, tu décides ou tu vas. Un de mes anciens propriétaires allait au moins une fois par semaine dans un bar à prostituées, je te raconte pas comment c'était galère d'être obligée de le suivre...


- Moui, c'est pas faux. », admit Aten en arrivant finalement au sommet de la montagne. Il chercha des yeux son adversaire, prêt à en découdre. Mais il ne le trouva pas. Eh bien quoi... cette épreuve consistait juste à escalader cette pu**** de montagne, ou quoi ? Ce fut à cet instant qu'une ombre gigantesque obscurcit le soleil. Etonné, le trentenaire leva la tête, cherchant du regard ce qui pouvait causer ce phénomène.
Et manqua de laissa tomber sa mâchoire en apercevant l'oiseau le plus grand qu'il ai jamais vu lui arriver dessus en volant. Et de battre des ailes à une allure inimaginable, projetant une bourrasque qui fit voler Aten... loin derrière. Là ou il n'y avait plus de sol pour le soutenir. Il réagit par instinct :

- « MARTEL ! EN RESSORT ! »

La chaîne réagit rapidement. Elle se tendit sous la forme d'un ressort au sol. A défaut de le projeter en l'air, cette technique lui permit néanmoins ne pas mourir de la chute. Il sauta au sol, scruta le ciel, ou on voyait encore l'oiseau qui piquait vers lui. « J'ai mis tant de temps à gravir cette montagne... Et je vais devoir recommencer à cause de toi ? »
Aten serra les dents.

Art de la chaîne : Crochet !
Contre un adversaire volant, Martel était la pire des adversaires que l'on pouvait imaginer. Elle fusa au dessus de l'oiseau, l'entoura, et se planta profondément dans son plumage. Après quoi elle se rétracta. Le condor sentit soudain un poids énorme sur lui, à mesure que le sol s'approchait à une vitesse proprement ahurissante. Il se croûta en beauté, mais avant qu'il ait le temps de se remettre, Aten était déjà sur lui. Se saisissant de la pointe de Martel, qu'il arracha de l'oiseau, il l'enfonça dans la tête du volatile, qui s'effondra.

- « Ça c'est fait... Bon, on a plus qu'à regrimper.

- Bonne chance ♫ ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Sam 12 Jan - 20:09

Tu sais que tu pouvais utiliser Martel pour atteindre un rocher très haut, monter jusque là grâce à elle, puis recommancer jusqu'au-dessus en lui laissant faire le boulot ? What a Face
+300 penas


Et encore un combat de bouclé. On sentait le niveau grimper, petit à petit. La porte menait à l'étage suivant, encore une fois. Mais, soudain, le décor flasha et vous vous retrouvez bloqué dans le monde spectral. Puis, un nouveau flash, et c'est l'inverse, vous êtes bloqués dans le monde physique. Le responsable était situé non loin... un blob gigantesque.

[ Vous contrôlez ces monstres, RP de 23 lignes mini demandé pour passer à l'étage suivant. ]

/!\ Le thousand blob fait automatiquement changer votre dimension. Soit vous vous retrouvez dans le monde des esprits, soit dans le monde réel :
Monde spectral : Lors de l'entrée dans le monde spectral, votre corps physique s'évanouit, comme un coma temporaire (sauf imagias, dieux et transcendants). Les attaques physiques ne marchent pas. Vous ne pouvez rien influencer sur le monde physique, et vous traversez le monstre comme un spectre invisible.
Monde physique : La magie espace (temps exclu) ne marche pas, les imagias sont affaiblis, les dieux ne peuvent pas montrer leur forme divine, les teremundos transcendants sont inanimés pendant ce temps.








Race: Blob // Nom: Thousand Blob
Taille: 5,6 mètres // Poids: 130 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Ce blob a vécu mille ans, et en a profité pour s'imprégner de la magie espace-temps, pour enfin voir les esprits dans le monde spectral. On dit que lorsqu'il voit une personne, il peut la projeter dans le monde spectral ou physique.
Arts occultes: Art de soutien: Insensible à la terre, feu, glace, eau, foudre, vent, résistant aux attaques physiques // Art extra-sensoriel: Boost de magie, boost de vitesse // Art espace-temps: Frappe-dimensions
Technique exclusive: Switch spectre (: Dès qu'il voit une cible, il peut décider de l'envoyer dans le monde spectral.)
Switch corps (: Dès qu'il voit un spectre, il le matérialise dans le monde physique... ou le fait disparaître momentanément s'il n'en possède pas.)
Oeil dominion (: L'un de ses yeux s'imprègne de magie, et se fait propulser à une très grande vitesse dans sa cible, pour lui infliger des dégâts magiques.)
Regard thousand (: Le simple fait de regarder sa cible sans rien faire lui draine doucement sa puissance magique à distance, pour augmenter sa propre puissance. Très efficace contre les imagias.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Sam 12 Jan - 22:56

- « Martel, tu ferais mieux de ne pas regarder... », marmonna Aten, alors qu'il passait le pas de la prochaine salle, à l'étage supérieur. Après un combat contre un adversaire qui ne leur avait pas opposé tant de résistances que prévu, les deux compagnons se dirigeaient vers la salle suivante. Sauf que pour une fois... Aten repéra l'adversaire avant sa partenaire.

- « Ne pas regarder... ? Pourquoi ? GAAAAAAAAAH. Nan... pas ça... des blobs partout... BORDEL, C'EST QUOI CETTE TOUR ?


Devant eux, ne se dressaient pas plusieurs blobs pour une fois, mais juste... un blob gigantesque, le genre de bestiole que tu ne croise qu'une seule fois dans ta vie. La créature gélatineuse faisait sensiblement trois fois la taille du bras droit de la Blitzness Corporation, et pour la chaîne, qui avait une sainte horreur des blobs, cette vision était juste l'incarnation d'un esprit démoniaque. Néanmoins... leur lutte ne s'arrêta pas là. En effet, dès que le blob millénaire les aperçu, une lumière blanche les enveloppa, et Aten vit que... son esprit était en train de se dissocier de son corps. « Il se passe qu... » Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase.
Quelques secondes après, il se retrouvé, accompagné de l'esprit de Martel qui ne l'avait pas lâché, dans une dimension qui n'était pas la même. Le monstre le regarda avec ses plusieurs yeux, puis finit par projeter ce qui semblait être un morceau de la dimension dans laquelle ils étaient.

- "On se protège, Martel !"

Art de la chaîne : Ecu !
Le bouclier se forma sur le bras droit d'Aten, prêt à encaisser l'attaque.
Ou pas.
L'attaque du blob traversa le bouclier de chaînes pour frapper l'homme qui se trouvait derrière. Aten fut projeté en arrière, réussissant in extremis à rester conscient. « Bordel... le bouclier n'a pas marché... est-ce que... Dans ce monde, ce qui est physique ne fonctionnerait pas ? »
Il se regarda... En effet, il ne semblait plus être constitué de matière physique, alors utiliser Martel, même sous forme d'esprit, ne marcherait pas. Elle était trop... « tangible. »
Il allait falloir frapper d'une autre manière...

- « Martel, on y va à fond ! Si tu te retiens, je ne suis pas sûr qu'on le passe, cet étage, donc tu n'as pas intérêt à me décevoir !

- Fais-moi confiance, coco ! Si je me retenais contre un BLOB, je me renierai moi-même !

Aten, sous sa forme spectrale, fonça vers le blob millénaire qui se dressait en face de lui. Ne perdant pas une seconde, Martel traça un cercle imaginaire autour d'eux, mais qui était assez grand pour contenir le blob. Aten concentra tout l'énergie qu'il pouvait trouver. En plus de ça... On pouvait considérer ça comme un entraînement pour leur prochaine technique.

ART DE LA CHAÎNE : MAILLE DE LUNE !
La chaîne maudite explosa, remplie d'énergie, et ses mailles enveloppée de cette énergie traversèrent tout ce qui se trouvait dans la zone. Contre une attaque de cette envergure, le blob n'avait pas la moindre chance de survie.
Transpercé de part en part, le blob géant s'effondra. Lui décédé, Aten et Martel furent ramené dans le monde qu'ils connaissaient. Assez crevé, Aten alla s'allonger dans un coin de la pièce. Utiliser cette technique était toujours fatiguant, alors le faire dans le monde spectral après avoir reçu une technique puissante dans la gueule...

- « ...Tu me pardonnes, Martel... Mais je vais faire dodo... »

La chaîne enchantée s'enroula affectueusement autour de son propriétaire, utilisant une très légère technique élémentaire de feu pour augmenter sa température, et ainsi le réchauffer.

- "Dors bien Aten, je me charges de tout."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Sam 12 Jan - 23:06

Haaaaaan Martel elle fait câlin chat botté *a retenu que ça*
Pas de penas

Bille occulte de temps
<< Ces billes sont imprégnées de la magie temporelle. Vous pouvez les utiliser de deux façons différentes. Soit ralentir la cible de la moitié de sa vitesse pendant quelques minutes, soit stopper net le temps de la cible pendant une fraction de seconde. Usage unique. >>
Prix : 1850 Penas

Après le thousand blob, d'anciens amis se montrèrent. Deux races plutôt ennuyantes quand elles sont séparées, mais maintenant, elles sont regroupées, pour votre plus grand plaisir. L'étage suivant prenait l'allure d'une plage au sable fin. Bien sûr, ce n'était qu'illusion, encore une fois... mais l'environnement, ses conséquences et son étendue, étaient pourtant bien réels...

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 24 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Cnidaire // Nom: Corail magique
Taille: 1 mètre // Poids: 12 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le corail magique est immobile et n'attaque jamais, enfin, en apparence. En effet, il dégage naturellement des nuages de spore occultes, créant des illusions diverses, brouillant les sens, la vue et la réflexion, et faisant remonter des souvenirs oubliés. C'est d'autant plus puissant si le corail est à proximité.
Arts occultes: Art de soutien: Mutisme, cécité, allergies // Art extra-sensoriel: Illusions, brouillage des sens, nostalgie
Technique exclusive: -
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Insectes // Nom: Insectes Shangunaha
Taille: 80 millimètres // Poids: 10 milligrammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Ces insectes se déplacent toujours en colonie entière. A la moindre attaque, ils se dispersent dans toute la zone, avant de se réunir au même endroit de façon synchronisé. L'accouplement et les naissances s'effectuent en plein vol.
Arts occultes: Art de soutien: Piqûre de paralysie, piqûre empoisonnée, piqûre de sommeil, piqûre aveuglante, piqûre démotivante, piqûre de démangeaison
Technique exclusive: Gestation express (: Si deux insectes shangunaha sont présents, un troisième voit le jour quelques temps après.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Dim 13 Jan - 0:02

Lorsque Aten se réveilla, il constata avec une once de surprise que Martel était enroulée autour de lui. Cependant, il la connaissait assez pour savoir que ce n'était pas une tentative de lui gêner ses mouvements ou l'ennuyait. Non, si elle avait une forme humaine, ce serait l'équivalent d'un câlin, qu'elle était en train de lui faire, et elle serait actuellement lovée contre lui.
Aten sourit. Malgré leurs engueulades, on ne pouvait être que proche d'une personne qui partageait continuellement nos pensées, et cela, même si on n'était pas fait pour s'entendre.

- « Allez, Martel... remettons-nous en route, nous sommes encore loin du sommet de cette tour... », dit doucement le second bras droit de la Blitzness. Il ne voulait pas la brusquer, les périodes ou elle avait envie de faire des câlins étaient suffisamment rares pour qu'il ait envie de les préserver.

- « Hum... oui, tu as raison. Allez, monsieur Deligati, on continue ! », répondit-elle, un poil plus énergique. « On aura pas fini avant une semaine si on s'arrête tout le temps pour dormir ! »

Sa bonne humeur pas entamée, Aten se redressa, une fois que Martel l'eut libéré, et continua d'un pas tranquille vers la prochaine salle. Tant qu'il serait avec elle, il savait qu'il était protégé de tout ce qui pourrait potentiellement lui arriver de négatif...
Les deux partenaires, plus soudés que jamais, entrèrent dans la salle qui suivait. Néanmoins, ils ne firent pas un pas de plus. Ils se retrouvaient cette fois sur une plage, le genre d'endroit ou tu ne t'attends clairement pas a arriver après avoir franchi une porte.
Cependant, ce n'était pas cela qui les avait fait réagir. En plus d'un bourdonnement qu'ils ne connaissaient que trop bien, une brume était présente sur les lieux. Aten la reconnut instantanément... c'était la même brume qui l'avait fait halluciner au troisième étage... Cette fois, il ne comptait pas retomber dans le même piège.

- « ENCORE CES PUTAINS DE CORAUX ET D'INSECTES, RAAAAAAH ! », beugla Martel, qui semblait affreusement en colère. Aten se passa la main sur la tête.

- « Je présume que l'on peut dire adieu à la poésie... Bon, Martel... tu connais le deuxième intérêt de l'hélicoptère ? Non ? Eh bien... C'est que ça fait également ventilateur !

- Tu ne comptes pas... », commença la chaîne maudite, pas vraiment rassurée par les paroles d'Aten.

- « ...Oh, si... Mais cette fois, on va commencer directement fort. Ce n'est pas une plage qui risque de prendre feu, si ? »
, dit le trentenaire avec un sourire sadique qui en disait long sur le fond de sa pensée.

Chaîne embrasée !

- « ...Une minute, Aten ! WAAAAAAAAAAH ! », se mit à crier Martel alors qu'Aten la faisait tournoyer à toute allure. Les flammes dont elle était recouvertes en faisait une arme redoutable contre les insectes. En plus... en tournant comme ça, Martel produisait du vent... assez pour repousser le miasme craché par le coraux.
Avec cette méthode, les deux camarades avancèrent tranquillement, jusqu'à trouver le corail qui empêchait Aten de respirer convenablement. Cela fait, il fut détruit dans le règles de l'art et son miasme dispersé, le bras droit se sentit mieux.
Maintenant, on pouvait passer au second avantage. Un insecte c'est... con. Et c'est attiré par toute source de lumière vive. Comme par exemple des flammes. Ainsi, les insectes allèrent s'empaler avec allégresse sur Martel enflammée, qui n'eut même pas le temps de comprendre ce qui se passait, tellement la « tête » lui tournait.

- « Allez, Martel, on continue ! On doit avoir fini avant la fin de la semaine, c'est ce que tu disais, non ?

- Wooooh... Je te hais... enflure ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Dim 13 Jan - 0:11

Mwahaha xD
+220 penas

Poudre de corail | InfosUne fois lancée en l'air, cette poudre produit un brouillard, imbibé de la magie nostalgique: les malheureux qui en inhalent ont des souvenirs douloureux du passé qui ressurgissent, couplés d'allergies.


• Allergies provoquées si inhalé
• Souvenirs douloureux qui resurgissent si inhalé

A défaut de sniffer autre chose...
| 200 Penas



<< ... >>

L'étage semblait inondé dans une aura maléfique... comme isolé du reste de la tour. Les enfers... ? Des flammes bleues dansaient dans la zone, et la lumière était quasi inexistante... un regard rouge luisant se baladait dans les murs.

<< ... quel... quel...qu'un... ? >>

Un esprit malveillant rôdait. Une âme qui a péché autrefois. Un damné, solidement enchaîné au sol, se présentait au milieu de la pièce sombre. Le poids de sa peine et de sa douleur aurait pu faire pleurer le pire des criminels rien qu'à l'approcher.

<< ... A... l'ai... de.. !! >>

Il commençait à avoir de violents spasmes, de plus en plus conséquents... puis les chaînes se cassèrent, les unes après les autres... il redevint calme, se mettant péniblement debout, en tordant son corps, tout doucement.

<< ... A l'aide.... A l'aide !! >>

Soudainement, il fonça à une vitesse fulgurante.

<< A L'AIDE !!! >>

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 25 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]

/!\ Attention !

L'environnement des enfers est reconstitué. A chaque fois qu'il meurt, il ressuscitera.








Race: Imagias démoniaque // Nom: Damné
Taille: 1 mètre 80 // Poids: 16 tonnes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le damné est la première forme des esprits des criminels, et "vivent" dans le niveau le plus haut des enfers, le purgatoire du damné. Ils portent le fardeau de leurs péchés, expliquant leur poids conséquent. Ils passent leur temps à se plaindre, souffrent en permanence, et ont renoncés à l'idée de lutter. Certains s'en prennent aux bonnes âmes de manière violente, pour espérer obtenir un pardon, voulant de l'aide par tous les moyens.
Arts occultes: ???: Suicide, mutilation, toutes les attaques et tout les éléments sont ressentis au centuple // Art martial: Combo de spasmes violents // Art de la faune: Transformation en flaque noire
Technique exclusive: Toucher Désespoir (: Lorsqu'un être bienveillant touche le damné, une brûlure atroce est infligée, proportionnellement à la bonté de l'âme de la cible, autant à celle ci qu'au damné.)
Aktiva saphir (: Envoie un rayon de ténèbres. Ces ténèbres ne sont pas comptés comme un élément normal, et donc les protections contre les ténèbres ne marchent pas. Art élémentaire)
Portail de pétrific niveau II (: Permet d'aller des enfers au monde de Gaea, et dans ce dernier, du monde spectral où ils sont invisibles, au monde réel, mais ça leur coûte de l'énergie. Art de l'espace-temps)
Vision spectrale (: Détecte et peut interagir avec la forme divine des divinités, et l'esprit des teremundos transcendants. Art de l'espace-temps)
Modelage (: Les imagias peuvent modeler des membres de leur corps en autre chose: Bras en épée, ou en ailes... Jambes en queue de poisson... La transformation ne coûte pas d'énergie, et doit rester de masse équivalente au membre transformé. Art de la faune)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Dernière édition par Ellianne Carpophorus le Lun 19 Aoû - 4:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Dim 13 Jan - 0:45

Aten franchit rapidement les escaliers qui menaient à l'étage suivant. Sans trop savoir pourquoi, il ressentait une sorte de malaise qu'il ne parvenait pas à expliquer. Il faut dire que l'étage était plongé dans une atmosphère maléfique. Le lieu en lui-même semblait être lié aux enfers, comme si il s'agissait d'une réplique miniature de ce lieu. Aten fouilla dans sa poche pour en tirer son paquet de cigarettes, et en alluma une. Fumer dans ce lieu lui permettait au moins de se déstresser.
Martel, néanmoins, n'avait pas de déstressant comme lui, et se sentait franchement mal à l'aise.

- « Je le sens moyens, cet étage... », marmonna-elle... « Quand il y a juste un truc à massacrer, c'est mi... KYAAAAAAAAAAAAAAA ! »

<< ... quel... quel...qu'un... ? >>

Devant le groupe se dressait un sorte d'âme déchue. Une damné, une personne qui n'était pas parvenu à se pardonner et qui était maudite pour l'éternité sous cette forme. Aten inspira longuement sur sa cigarette. Il sentait le malheur et la désespoir irradier de cette être, et le tabac était le meilleur moyen qu'il avait à disposition pour ne pas se faire engloutir.

<< ... A... l'ai... de.. !! >>

- « ATEN, BORDEL, C'EST QUOI CE TRUC ? IL ME FAIT PEUR, MERDE ! J'AI JAMAIS RIEN VU D'AUSSI FLIPPANT !

- Calmes-toi, Martel, tu vas l'effrayer... », dit d'une voix calme le bras droit. Aten regarda le visage empli de souffrance de la créature, écouta ses appels à l'aide... Il se sentit brusquement très mal pour lui. "... Je penses qu'il faut l'aider. C'est... une âme en peine. On ne vas pas la tuer..."

Aten ne se doutait même pas qu'il ne pouvait pas la tuer. La créature brisa ses chaînes, et se redressa doucement. Aten la suivit du regard. Lorsque tu était confronté à ce genre de créatures... Il ne fallait surtout pas paniquer. Il caressa doucement la chaîne, pour apaiser Martel, ce qui fonctionna. Quoique tendue, elle laissait le soin à Martel de gérer la situation.

<< ... A l'aide.... A l'aide !! >>

Soudain, elle chargea. Aten fit un bond en arrière, leva sa main droite, prêt à réagir. Il ne devait surtout pas la tuer, cette pauvre chose souffrait déjà assez sans qu'il en rajoute. Martel se déroula le long de sa main tendue.

<< A L'AIDE !!! >>



Art de la chaîne : ETAU !

Le damné se retrouva, une fois de plus, contenu par des chaînes. Toutefois, ce n'était pas les mêmes que les précédentes. Martel frémit à son contact, mais ne le blessa pas. Conformément à l'ordre d'Aten, elle se contentait de l'empêcher d'attaquer. Le bras droit de la Blitzness s'agenouilla devant le damné qui était pris de spasmes incontrôlables, en prenant soin de ne pas se faire toucher. Qu'est ce qui aurait pu aider cette pauvre bête...? Il semblait avoir un grand poids sur lui, alors peut-être que...

- « Racontes-moi ton histoire. », dit tout doucement Aten. Le damné se calma instantanément et regarda, une lueur d'espoir brillant au fond de ses yeux vides, ce qui confirma le B-Corps dans son idée. « Je suis venu pour l'entendre, alors racontes-moi ce que tu as fait dans les moindres détails.

- Mon...Histoire ? Histoire.... mon... histoire ? », répéta le damné, qui semblait ne pas trop croire à ce qui se passait. Aten, toujours sans le toucher, le regardait avec bienveillance. En fait, il avait pitié de cette créature.

- « Oui... ton histoire. », répéta le trentenaire, fixant sans ciller de ses yeux noirs le damné. Celui-ci n'hésita pas longtemps, et se mit à parler. Aten l'écouta, sans bouger, et sans cesser de le regarder. L'histoire dura longtemps, mais Aten ne l'interrompit pas. Il écoutait tout simplement, patient. Lorsqu'elle fut terminée, et que le damné attendait, Aten dit tout simplement.

- « Je suis venu dans ce monde apporter, la justice... Et au nom de la justice, je le dis... Mon frère, tu as assez souffert, maintenant, reposes-toi, je te pardonnes.

- Repo...Reposer ? A l'aide...A l'aide... Je peux me ...reposer ?

- Tu es pardonné. Reposes-toi... Maintenant et pour toujours. Ta souffrance prends fin aujourd'hui. »

A ces mots, le visage du damné s'éclaira, et il disparut, tout simplement. Martel, qui se retrouvait à serrer du vide, revint presto se coller à Aten. L'atmosphère maléfique de la salle semblait s'être dissipée, aussi elle se sentait mieux. Elle demanda à Aten :

- « Tu as fait quoi, exactement... ?

- Certaines créatures, Martel... n'ont besoin que d'êtres comprises. Tuer n'est pas toujours la solution... Ce damné n'avait besoin que d'un pardon. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Dim 13 Jan - 1:08

Allez, ceybon cette fois xD
Gains :



Le damné disparaissait, petit à petit... comme apaisé par l'écoute (plus ou moins) attentive de son adversaire. Après tout, c'était la seule solution pour sortir de cet endroit. L'étage suivant n'était pas plus gai pour autant...
Les murs semblaient zigzaguer, comme si l'on était dans un rêve... L'étage était très sombre, et semblait être très doucement éclairé par des lueurs mauves et violettes. Aussi, des esprits traversaient les murs... C'était l'heure du tourment.


[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 26 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Spectre // Nom: Poltergeist
Taille: 2 mètres 35 // Poids: 0 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le poltergeist est un mauvais esprit imagias visible depuis le monde réel. En revanche, on ne peut le toucher que dans le monde spectral, ou par des moyens détournés: psychologie, peur, art ou objets de l'espace-temps... ou alors de la magie pure, comme le feu.
Arts occultes: Art de l'espace-temps: Disparition - Apparition // Art extra-sensoriel: Torture psychique // Art de soutien: Invulnérable aux attaques physiques et à l'élément lumière, ténèbres - Résistant à la magie
Technique exclusive: Chant maudit (: Il se met à murmurer des incantations sur une mélodie maudite, et un rayon runique se dirige vers vous pour exploser. Ne peut pas s'esquiver. Les vides magique sont immunisés à cette technique.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Mar 15 Jan - 21:37

Aten laissa derrière l'étage du damné avec une pointe de douleur au niveau du cœur. Après tout, même s'il ne l'avait pas ressenti avec autant d'intensité que l'âme tourmentée, il avait pu percevoir sa peine, sa douleur qui ne voulait pas refluer... Et malgré son air détaché, il avait été touché par ça, par cette chose qui ne désirait que la rédemption. Et même s'il faisait semblant de rien, Martel savait qu'il était troublé par tant de douleur... Un châtiment éternel comme celui-ci... Ce n'était pas justice, ou en tout cas, pas celle que le trentenaire poursuivait.
Martel était lovée autour de son cou, faisant office d'écharpe au bras droit de la Blitzness Corporation qui était quand même affecté par cette attention. Oui, des fois elle s'en voulait de ne pas être capable de ressentir les mêmes peines que lui. C'était mignon, selon lui.

- « Apparemment, les étages sombres sont à la mode. A croire que le propriétaire de cette tour n'avait plus les moyens de se payer des vitres... Mouais, c'est franchement glauque. », fit remarquer l'homme aux yeux noir, ayant surtout peur de tomber sur un autre damné, car il ne se sentait pas vraiment d'attaque à écouter une autre histoire de crime et à donner une fois de plus son pardon. Dans le cas présent, même un massacre pur et simple lui aurait plus convenu.

- « Moui... Le noir, c'est cool, mais si ça continue comme ça, on va finir par s'éclairer à la lueur de ta cigarette, et on risquerai de percuter... un blob. Urk. », glapit Martel en se serrant un peu plus contre Aten. Ce dernier marcha soudainement un peu moins vite, et passa sa main gauche sur son visage. « Qu'est ce qu'il y a, mon vieux ? T'as pas l'air bien.

- Rien de grave... Va savoir pourquoi, j'ai juste un mal de tête abominable... Woh putain, qui a lâché des lucioles teremundos dans le couloir ? »
, lâcha Aten en apercevant l'étrange lueur violette qui envahissait le couloir, avant de commencer à voir le couloir qui se barrait en live, et les murs zigzaguer. « Martel... Tu as mis quoi dans mon tabac ?

- Eh ! Je touche pas à ce genre de trucs moi ! Et j'y suis pour ri... Oh punaise je vois. Regardes Aten... Des esprits. », maugréa Martel.

Aten suivit la direction indiquée par l'extrémité de la chaîne du regard, et et vit en effet, deux esprits qui se dirigeaient vers eux, qui tiraient une tronche tout bonnement abominable. A croire que leurs petits noms étaient Ongle Incarné et Blessure Au Petit Orteil (BAPO pour faire plus court), et qu'ils le tenaient pour responsable de leurs malheurs.
Les deux fantômes dévisagèrent de leur gueule de déprimés le bras droit, qui tout à coup... sentit son cerveau s'agiter.

- « C'est moi qui ai tué mes parents... Impuissance, tu ne sers à rien, Aten... Pourquoi tu n'as pas protégé Maman, dis-moi, vilain garçon ?.. Tu n'es qu'un homme qui possède une bête et qui n'arrive pas à la contrôler... Massacre... Teremundos... Inutile, inutile... Papa est mort pour te sauver, le sais-tu... ? »


Aten saisit sa tête, tentant de repousser par la force de son esprit les voix qui prenaient maintenant celle de Martel. « Pourquoi j'ai accepté de faire équipe avec toi... ? Tu n'es qu'un parasite qui dépend de ma puissance, tu ferais mieux de t'allonger et de mourir, que je puisse trouver un autre camarade. .. C'est ça, allonges-toi, et meurt en silence. »

Ce fut à cet instant que la même voix retentit. « PERSONNE NE PEUT SE PERMETTRE DE SQUATTER LES PENSEES D'ATEN A PART MOI, LES DRAPS VOLANTS, VU? »

Aten était déjà en train de reprendre le dessus, mais l'intervention de Martel lui permit de finir ça. Il rouvrit les yeux, et d'un geste, enflamma sa chaîne, qui fusa ers Ongle Incarné, qui rôtit dans la seconde. BAPO regarda son camarade brûler avec... effroi (mais non, c'est pas un effroi, mais un poltergeist /SPAF/). Mais bientôt, ce fut son tour de se faire attraper par la chaîne vivante. Avec un petit sourire, Aten regarda cramer son deuxième bourreau. Ça lui apprendrait à lui faire penser des conneries.
Il savait très bien que Martel n'était pas le genre à avoir ces pensées... Tout simplement car ce n'était pas le genre à savoir les dissimuler. Elle était trop franche pour ça.
Le bras droit de la Blitzness, après un mot de remerciement envers Martel, continua sa route d'un pas vif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Mar 15 Jan - 21:56

Ow, original, tu es le premier à exploiter autant la torture psychique, t'as un bon pour un câlin, pour la peine ♥
Gain de 300 penas, et de l'objet suivant :

Sceau de poisse
<< Sceau à usage unique, se collant sur quelqu'un ou quelque chose. Il attire ennuis, catastrophe, animosité et malchance pendant quelques très loooooooooongues heures. >>
Prix : 950 Penas

La salle suivante aspirait à la folie complète. Les décors étaient mal foutus, les murs n'étaient pas droit, et c'était le souk complet, comme dans une chambre très mal rangée. Des objets extrêmement variés s'y trouvaient, et même des animaux de compagnie diversifiés. Néanmoins, au milieu de la pièce, neuf trappes pouvaient faire rentrer de nouveaux objets. Une voix de fond résonna.

<< Wohohooo !!! Ceci est un message pré-enregistré ! Bienvenue dans le stand de jeu de folie by Sugita !! Prend le marteau posé au sol en face de toi, et frappe les vrais monstres parmi les objets qui se présenteront à toi par les élévateurs ! Comment ça, le marteau est en plastique ? C'est exact ! Les monstres n'auront absolument aucunes blessures !! Oh, et... surveille tes arrières. J'ai jamais dit que les monstres se situaient dans les trappes. Haha !! >>


[◘21○ U9;~##[[|`|`\\^^@][Minimum de lignes à deviner.]







سباق: Teremundo - فخ / / الاسم: مقلد
الحجم: 1 متر 30 / / الوزن: 100 £
الخالق: أ Deculpa من Teremundo من أسرة، وصدورهم أو الكراسي.

معلومات: وتقليد خطير بشكل خاص، لأنها كانت تتظاهر بأنها كنز أو قطعة من مشهد لاجتذاب المغامرين، حتى أنهم لا يأكلون. وعلاوة على ذلك، فمن قوي نسبيا.
الفنون غامض: دعم الفن: التمويه، وحصانة / / خارج الحسية الفن: نسيم الدفاع

/ \ خاضعا لك في العلاقات العامة الخاصة بك / \



Race: Teremundo - Piège // Nom: Mimic
Taille: 3 mètre 10 // Poids: 700 kilos
Créateur: Un Deculpa de Teremundo à partir d'animaux insignifiants

Info: Ce type de mimic est extrêmement redoutable lorsqu'on ne s'y attend pas. De nombreuses familles ont perdus leurs proches, en pensant caresser un petit lapin dans la nature, avant de se faire avaler net par une vague d'énergie noire gluante.
Arts occultes: Art de soutien: camouflage, invulnérabilité // Art extra-sensoriel: brise-défense // Art de la faune : Transformation totale en lapin
Technique exclusive: Trésor (: Lors de sa mort, un familier aléatoire est gagné.)
Kamikaze (: Si le mimic voit qu'il est en difficulté et sur le point de mourir, ou que ses cibles sont très nombreuses, sous la forme du lapin, il s'approche de la foule, et... explose violemment.)
Assimilation (: Il peut gober un personnage ou un monstre, ce qui lui permet d'en apprendre toutes les transformations de la faune.)
Switch (: Il échange de place avec des éléments du décor qui sont similaires, incognito.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Ven 18 Jan - 18:56

- « J'ai du picoler ce matin, c'est pas possible autrement... D'abord, des murs qui bougent, et maintenant... ça. », dit d'une voix blasée Aten, en se passant la main sur le visage. « Manquerait plus qu'on croise Delta dans le coin pour que ça soit clairement le bordel.

- Ne me parle pas d'un homme que l'on ne peut pas tuer, j'ai horreur de ça. » répondit Martel, boudeuse car elle savait très bien que la force de l'homme en question dépassait totalement la sienne ainsi que celle d'Aten, ce qui avait le don de l'horripiler totalement, surtout qu'elle l'avait déjà vu à l’œuvre. « Mais t'as raison... bordel, c'est quoi cette tour ? »

Ils se trouvaient dans une salle aux dimensions proprement indéfinissables étant donnés que les parois de cette salle se barraient proprement dans tous les sens, un nombre d'objets de tout genre étaient répandus sur le sol (entre autre, des faux organes, des peluches, un jeux de carte, une bombe de déodorant... et également un maillet de plastique d'une taille tout bonnement hors norme), de plus, neuf trappes étaient vers le milieu de la pièce. Ce fut à ce moment qu'une vois résonna, annonçant que le duo se trouvait dans le stand de folie... Et que le but de la salle était de frapper les monstres à l'aide du terrifiant marteau de plastique.
Aten manqua de se cogner la tête contre le mur tellement il était blasé. Et ce dut là qu'il les aperçu, et qu'il envisagea sérieusement de se tirer un projectile dans la tête.

- « ...Je crois qu'une personne lambda essaie effectivement de se foutre de notre gueule, Martel. », maugréa Aten, en lui indiquant la direction dans laquelle regarder. « EXPLIQUES-MOI COMMENT TU VOUDRAIS QUE CA SOIT CREDIBLE DE TROUVER UN LAPIN A CET ETAGE, MERDE !

Martel considéra pendant une poignée de secondes l'innocent petit animal qui se promenait comme un... comme un lapin quoi. Elle lui désigna ensuite les deux coffres, qui trônaient au côté du lapin fièrement dans la salle. « Et ça... ? C'est une récompense parce qu'on est arrivé là, tu penses ?

- Tu n'as jamais joué à des jeux vidéos, Martel ? Ah, question bête, excuse-moi... C'est un piège classique, le coffre qui s'ouvre et qui te bouffe vivant. Honnêtement, ces machins là, vaut mieux jamais s'en approcher.


- Et le lapin ? Je peux le trucider ?
", demanda d'un ton PRESQUE innocent la chaîne maudite, qui elle ne désirait que se défouler dans cet étage à la con.

- J'en sais rien, mais il a le mérite de me GONFLER ! C'est quoi cet étage, bordel ? », gueula presque Aten en ramassant le maillet en plastique et en l'envoyant de toutes ses forces vers le lapin. Il le percuta de plein fouet, et dans un WCHHHHTYMPKJOFGOIFL retentissant, à la place du lapin, une énorme vague d'énergie noire fut libérée, absorbant net le marteau en plastique. Aten resta scotché sur place pendant trois ou quatre secondes. « ...Je verrais plus jamais les lapins pareil.

- Punaise, je pensais pas qu'être un geek, ça avait autant d'utilité. », fit Martel, passablement impressionnée. « Maintenant, je t'autorise à jouer après vingt-trois heures, mon vieux. Bon, et ces coffres, je peux les démolir ?

- Fais-toi plaisir. »
, répondit son partenaire en se frottant le visage, essayant de vérifier s'il n'avait pas la migraine, au vu du nombre de conneries que son organisme visuel supportait aujourd'hui.

Les faux coffre sont des créatures vraiment redoutables, quand ils te prennent par surprise. Néanmoins, quand tu est prévenu par avance que le machin risque de te sauter dessus, tu es bien plus prudent. Aussi, lorsque le premier se fit transpercer par Martel, il se transforma, et tenta de sauter sur le bras droit de la Blitzness. Qui se trouvait tellement loin que le temps qu'il y arrive, il ressemblait plus à un tas de bois pour le feu qu'autre chose.
Le deuxième coffre restait imperturbable, mais Martel chargea quand même dessus, même quand il se fut transformé pour se défendre. Sauf qu'elle avait décidé de s'embraser, ce qui fit qu'il ressembla bientôt à un tas de cendres.
Aten soupira.

- « Entre Super Fishman et maintenant... ça, le créateur de cette tour a clairement un GROS problème. La prochaine fois ce sera quoi ? Raph Hadeus en tutu ? Tu me diras, c'est même pas si improbable que ça, vu ce que je connais du type... Ouais, vaut mieux ne pas y penser. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Ven 18 Jan - 19:15

Les dialogues sur ce post étaient... épics Cool
Gain de 400 penas et de l'objet suivant x3

GHB (drogue du viol)
<< Un paquet de GHB, à faire dissoudre en vitesse dans le verre de l'élu(e) de votre cœur pour la violer sans retenue pour provoquer une certaine euphorie, une certaine décontraction et une amnésie passagère. >>
Prix : 300 Penas
Les portes s'ouvrirent enfin vers l'étage suivant. De la fumée en sortait, comme un léger brouillard ambiant. Une grosse machine se situait au plafond... plus précisément, un GAlem. Lequel ? Der Richter, le GAlem juge. Il lança un sort avant de disparaître. Une règle spéciale avait inondée la zone, et les détails à ce sujet s'étaient inscrit dans le mur.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 28 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
Attention, pour cette étage, une règle est mise en place et change à chaque fois selon l'adversaire, pour être la plus handicapante possible. Pour toi, la règle est : Interdiction de porter des coups avec une chaîne.]








Race: Betroyal // Nom: Betroyal sauvage
Taille: 2 mètres 30 // Poids: 170 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: On le qualifie de "monstre" uniquement car il vit à l'état sauvage, mais en réalité, c'est une race intelligente à part entière. Il n'attaque que les intrus sur le territoire de l'Empire. Bien entendu, il n'hésitera pas à attaquer les membres de l'Empire en dehors de ce contexte. Il est silencieux est extrêmement doué avec les épées, katanas et nagitanas.
Arts occultes: Art martial occulte : Epée, Katana, Nagitana, Qi // Art élémentaire : Sacré // Art de soutien : Insensible à l'hypnose et à l'éblouissement, vision nocturne, bonne vitalité
Technique exclusive: Kyrie (: Un coup d'épée fait naître une vague arc-en-ciel sacré infligeant de lourds dégâts aux êtres et esprits démoniaques ou neutres, tout en soignant les bons.)
Mantra betroyal de purification (: Une incantation marmonnée dans la langue des betroyals, améliorant sa condition physique et mentale, avec son entourage allié, avec le temps .)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Ven 18 Jan - 22:01

Une fois qu'ils eurent passé l'étage que tous deux qualifiaient d'hérésie, le duo se dirigea vers l'étage supérieur, en traînant des pieds. Si le degré de connerie augmentait d'un cran à chaque étage, qu'est ce qu'ils allaient croiser au 100 eme ? Néosis Blood en train de cultiver un parterre de fleurs non carnivores et sans effets hallucinogènes qui lui permettrait de violer quelqu'un ? Encore une fois, mieux valait éviter d'y penser... Le bras droit de la Blitzness avança vers l'étage suivant... avant de constater qu'une espèce de brouillard avait envahi la zone.
Troublé, il s'avança encore un peu, essaya de distinguer à travers le brouillard... Ce n'était pas des vapeurs toxiques issues d'un corail, il s'en serait rendu compte avant. Non, c'était un brouillard d'origine... occultes, probablement ? Cherchant l'origine, il leva la tête et aperçu... UNE ENOOOOORME MACHINE ! Interloqué, Aten lâcha un :

- « Putain, c'est quoi ce machin ? », qui retentit assez fort avant que la machine balance un sort et disparaisse aussi soudainement, laissant Aten et Martel dans le brouillard, à la fois mental et situationnel. Il venait de faire quoi, là... ?

- « Aten... regarde... sur le mur. », lâcha Martel d'une voix blanche. Suivant son indication, le bras droit de la Blitzness Corporation porta son regard noir sur le mur et... manqua de s'étrangler relativement disgracieusement.

En lettre violette, sur le mur, était inscrit : DANS CETTE ZONE, INTERDICTION DE PORTER DES COUPS A LA CHAÎNE.

La cigarette que le trentenaire tenait dans sa bouche tomba, alors qu'une sueur froide envahissait son dos. Il n'avait pas le droit de... frapper avec Martel ? Ce fut à ce moment qu'un rugissement résonna derrière lui. Se retournant lentement, il aperçut... une épée, qui fusait dans un coup d'estoc dans sa direction.
Sa réaction fut instantanée.


Art de la chaîne : ECU !
Le bouclier se forma rapidement sur son bras droit, juste à temps pour qu'il encaisse la charge de son adversaire, mais ce dernier avait une telle force qu'Aten fut projeté en arrière, percutant le mur ou la règle était fixée avec douleur. Tombant au sol, Aten vit une nouvelle attaque arriver, ce qui l'obligea à bondir sur le côté, alors que le mur en prenait un sacré coup.

- « C'est quoi, ce truc, Aten ? »
, beugla Martel, horripilée à l'idée de ne pouvoir RIEN faire, de manière offensive.

- « Un betroyal ! », parvint à répondre Aten en esquivant in-extremis un coup qui l'aurait décapité net. Instinctivement, il tendit la main, prêt à projeter Martel... Mais non, il ne pouvait pas. Dans cette situation... comment il allait devoir faire ? Se plaçant de profil, il tendit la main gauche devant, la main droite au dessus de la tête. Il allait devoir se baser sur son expérience du combat, pour ce match...

Le betroyal chargea. Aten esquiva d'un pas sur le côté, laissant la lame géante frôler son visage, puis frappa des deux paumes. Aucun effet, malgré un punch raisonnable, il était trop résistant. Et à ce moment là, le bras droit reçut dans la figure le plus puissant crochet du gauche qu'il n'ait jamais reçu, assez pour manquer de lui arracher la tête et le projeter dans les airs.
Il s'écroula au sol, sonné. Puis se redressa. Il devait y avoir une solution, merde !

- « Martel... j'ai besoin de temps. Couvres-moi.

- Ça roule, coco. », répondit sur le champs la chaîne, qui savait que le B-corps jouait clairement sa vie, sur ce combat ou il perdait son principal avantage.

Art de la chaîne : Blindage !
Il recouvrit son corps de chaîne, faisant plusieurs épaisseurs, et croisa ses bras devant son visage, mettant un genoux à terre. Voilà, de cette manière... Il ne pouvait presque plus bouger, mais était assuré de tenir un petit moment. Le betroyal chargea, mais se heurta à la défense très solide du B-Corps, qui, pendant qu'il essuyait les féroces assauts de son adversaire... réfléchissait. Oubliant sa position précaire, il réfléchissait juste.

- « Grouille-toi, Aten ! On ne vas pas tenir longtemps !

- ...Je sais. LIBERES-MOI, VITE ! », hurla tout à coup le jeune homme. Sa chaîne s’exécuta instantanément. Libéré, Aten bondit entre les jambes du betroyal à toute allure, esquivant son épée avec adresse, réussit à faire une roulade et se redressa. Saisissant son sac, il en sortit une poignée de poudre rose, qui brillait légèrement.

- « De la poudre de corail... ? Mais...

- MARTEL, FAIS LE VENTILATEUR, VITE ! », hurla Aten en jetant la poudre devant lui. Martel obéit, et de cette manière, Aten réussit à ne rien inhaler, alors que toute la poudre fusait vers le betroyal. Cette poudre avait pour effet de faire revenir à la surface des souvenirs extrêmement douloureux, ainsi que de créer des réactions allergiques...

Dès que son adversaire commença à en ressentir les effets, Aten sut qu'il baissait sa garde. Il reconnaissait les symptômes qu'il avait lui-même vécu. Il attaqua à ce moment, forçant le betroyal à essayer de se reconcentrer, mais... Aten était déjà sur lui.


Art de la chaîne : Crochet !
Aten ne pouvait pas porter de coups avec sa chaîne. Néanmoins... il pouvait quand même attraper la cheville du betroyal qui ne réagissait pas assez vite avec, et tirer un bon coup. Déséquilibré, le betroyal s'effondra de tous son long, son épée fut projetée en l'air, lorsqu'il la lâcha...
Le trentenaire comptait là-dessus. Peu importe que son épée soit trop grande pour lui, s'il n'avait pas besoin de la manier ! Se propulsant dans les airs en prenant appui sur Martel, Aten réussit à saisir le manche, en l'enserrant de ses bras, et à l'orienter. Tombant sur le betroyal qui se redressait, il le transperça avec sa propre épée, au niveau du cœur.
Pendant toute la durée de l'enchaînement, il avait retenu sa respiration, pour ne pas inhaler les résidus de poudre de corail. Il s'éloigna du corps, et reprit goulûment sa respiration. Il avait l'impression que sa tête allait se détacher.

- « ...Je veux plus jamais avoir à refaire ça. »

Objets utilisés :


Poudre de corail
<< Une fois lancée en l'air, cette poudre produit un brouillard, imbibé de la magie nostalgique: les malheureux qui en inhalent ont des souvenirs douloureux du passé qui ressurgissent, couplés d'allergies. >>
Prix : 200 Penas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Sam 19 Jan - 0:05

Joliement géré la situation, bravo ♥
Gain de l'objet suivant

Livre d'apprentissage : Dialogue Betroyal
<< Ce livre explique comment apprendre cette technique. >> (S'utilise en RP solo pour l'apprendre. La différence entre ça et un RP solo d'apprentissage normal, c'est que les restrictions et limites de techniques ne s'appliquent pas, comme si vous ne vous étiez jamais entraîné. De plus, il n'est pas nécessaire de connaitre d'autres techniques de palier inférieur.)

Dialogue Betroyal: Palier 2
- Permet de comprendre et de communiquer avec les Betroyals, permettant de leur demander des services ou le cas échéant, de leur donner des ordres si vous faites partie de l'Empire.

Nécessite :
- Rien

Prix : 21 000 Penas

L'étage suivant semblait tout à fait normal. Rien de menaçant à première vue. Pour aller plus loin, la pièce semblait même presque accueillante. Les blessures se guérissaient et une joie de vivre et une bonté vous submerge. C'est alors qu'un rayon de lumière fit apparaitre les trois papillons de lumière...

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 29 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Qi // Nom: Papillon de lumière
Taille: 60 centimètres // Poids: 10 grammes
Créateur: Diamond

Info: Ce monstre est peu commun, et possède plusieurs particularités : Il soigne tout ce qui bouge par de multiples sorts variés et ne peut jamais faire de mal à qui que ce soit. Bien qu'il ressemble à un esprit ou à un art occulte, il n'en est rien, étant intégralement constitué de.... Qi. Le qi est l'énergie de l'âme de tout individu. Il ne peut donc être détruit que par du qi de la tendance opposée. Comme Diamond est une bonne personne, il faut donc une attaque composée de Qi 100% maléfique, provenant d'une personne malfaisante.
Arts occultes: Art de soutien : Régénération, anti-poison, anti-paralysie, anti-rhume, anti-cécité, anti-bronchite, anti-fièvre // Insensible aux attaques physiques, insensible aux arts occultes (sauf art 100% maléfique, ce qui fonctionne aussi)
Technique exclusive: Absorb-Qi (: A chaque attaque de qi, il grossit légèrement.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Sam 19 Jan - 1:19

Suite ici : Here !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Sam 19 Jan - 18:39

Tu gagnes l'objet suivant
X2
Bille de Qi
<< Cette bille est remplie d'énergie de qi. Objet rare car dur à fabriquer. Elle peut être balancée pour créer une pulsion de qi, ou avalée pour légèrement accroître les capacités de qi... sauf quand on n'en a pas. Utiliser une bille sur une technique occulte de votre part transforme la technique en énergie de qi. Utilisable qu'une seule fois. >>
Prix : 2000 Penas

Et on monte encore d'un étage !
L'étage suivant était dépourvu d'éclairage, et semblait sous l'emprise de sorts d'illusions et extra-sensorielles diversifiées. Tout était prétexte à bouleverser la salle... Un simple pas semblait faire trembler magiquement le sol... Un regard trop insisté semblait créer une illusion au loin... Une écoute trop attentive créait des sons bizarres venues d'outre-tombe... et dans cette pièce se situait un ennemi, bien évidemment. Il fallait s'en sortir en gardant les pieds sur terre.


[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 30 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
Le Félinae est sous l'emprise des objets suivants :]


Comprimé de Sugita n°250
<< Voici une autre invention bizarre de Sugita. Avec la participation de Callo, cette pilule permet à son consommateur d'avoir une chance du diable pendant un quart d'heure. >> (Donne aussi le droit de prendre les cartes qu'on veut au Blitz Blaster, et de changer les dés lors d'un lancer de dé)
Prix : 1 400 Penas
Drone Devotio
<< Cette machine s'active simplement via un bouton, ou en se balançant dans les airs. Elle se met ensuite à tourner autour du propriétaire, comme un satellite, créant un champ de gravitation, permettant de mettre en orbite autour du lanceur les attaques lancées (boules électriques, armes de jet, obus, etc). Possibilité de désactiver la gravitation, pour faire tomber ou dissiper tout ce qui a été attiré, puis de recommencer. Attention, le drone est destructible. >>
Prix : 800 Penas
Talons de Trimûrti
<< Ces chaussures s'adaptent à la taille de leur porteur. Elles permettent de doubler la vitesse de déplacement en permanence, et en prime, de marcher sur les ténèbres à l'état pur, dans l'environnement des enfers. >>
Prix : 3800 Penas







Race: Félin // Nom: Felinae
Taille: 1 mètre // Poids: 35 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le félinae est extrêmement intelligent et fourbe, et peut parler par télépathie. Il devine les pensées et prévoit ses actions à l'avance. Il est aussi terriblement capricieux et écoute rarement son maître. On en voit qu'à Punent'Isfel, dans les villes, la nuit.
Arts occultes: Art de soutien: immunité aux illusions, somnifère // Art extra-sensoriel: double d'illusion, migraine, choc mental, télépathie, hypnose
Technique exclusive: Devin (: Il voit 3 secondes dans l'avenir, en permanence, lui permettant de prévoir ses prochaines techniques.)
Piller (: Il peut voler des objets communs à sa cible lors d'une attaque.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\


Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 24
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   Dim 17 Fév - 0:56

Ces papillons, à défaut d'être bien méchant, s'étaient montrés extrêmement chiant. Comment tu veux combattre une créature qui ne t'attaque pas et qui est pourtant insensible à toutes tes attaques ? Ouais, c'est impossible, vous avez compris l'idée. Surtout que pour ne rien faciliter au niveau moral... ces foutus papillons avaient une bonne aura lumineuse, le genre de truc qui avait retiré la fatigue d'Aten, et lui avait même soigné ses blessures. Bref, pour avancer, il fallait poutrer la gueule de ceux qui t'avaient soignés, belle leçon de morale.
En plus de cela, il avait du se rabattre sur l'aide d'un impérial, Akechi en l'occurrence, qui lui seul avait réussi à démonter les créatures, expliquant au reste du groupe qu'ils étaient constitués d'une matière appelée « Qi ». Bref, un bon gros bordel qu'il n'était pas parvenu à gérer seul, et ou Martel ne lui avait été absolument d'aucune aide.
Ce qui expliquait que cette dernière fasse la gueule, alors qu'Aten continuait à avancer, une nouvelle cigarette à la bouche, cette dernière l'aidant à ne pas trop penser aux papillons. Mais visiblement, même cela ne lui était pas permis, car dans un éclair violet, Aten vit passer une espèce de bolide devant lui. La seconde d'après, il n'avait plus de cigarette, et une... espèce de félin se foutait de sa gueule en... lui ayant fauché sa clope, qu'il fumait !

- « Toi, tu as signé ton arrêt de mort. », dit d'une voix neutre le bras droit de la Blitzness Corporation, qui avait pourtant une espèce de flamme qui s'était allumée dans son regard. « Personne... je dis bien personne n'a le droit de toucher à mes cigarettes.

- C'est ce qu'on appelle le complexe du fumeur, je présume. », fit remarquer Martel, assez blasés de la colère soudaine de son partenaire, lui qui restait la majorité du temps dans un calme assez absolu, alors que c'était elle qui exhalait les pulsions meurtrières qu'il se chargeait de calmer, ou tout du moins d'orienter dans un sens qui lui convenait plus.

Sans se préoccuper de la remarque de la chaîne maudite, son manieur l'empoigna à deux mains, et dans un mouvement circulaire projeta Martel dans une attaque destinée à faucher en deux la créatures qui l'embêtait. Sauf que celle-ci n'était déjà plus là. Aten écarquilla les yeux en la voyant courir sur la chaîne, en évitant les pointes qui étaient pourtant sortie, et allant à une allure proprement anormale, percuta de plein fouet le bras droit, qui fit un pas en arrière, sonné. En plus de ça, il avait maintenant une migraine persistante qui... Ah, d'accord. C'était l'autre con qui faisait ça, c'est ça ? Il avait pas plus pénible comme pouvoir ?

- « Il est rapide... Il va falloir anticiper pour le toucher. »
, maugréa Aten d'une voix concentrée. « Mais peut-être que si on augmente notre vitesse...

- Tu es trop naïf, ce n'est pas seulement ça. », dit d'une voix calme Martel, pour une fois plus tranquille que son partenaire. « Il avait bougé avant même que tu ai commencé ton mouvement d'attaque. Cette bestiole est capable de prédire tes mouvements, Aten. Il va falloir jouer serré. »

Aten tenta de mettre au point une stratégie, mais la migraine atroce que lui filait le Felinae n'avait pas un effet bénéfique sur sa concentration. En désespoir de cause, il transforma Martel en ombre, et tenta de l'emprisonner avec un Filet des Ombres. Mais non, la bestiole, par sa haute vitesse, le surclassait et esquivait toujours ses attaques par un angle mort. Il commençait à désespérer. Jusqu'à ce que le chat violet fasse l'erreur de son existence. Essayant de déstabiliser le trentenaire, il connecta son esprit au sien, prêt à lui administrer un féroce choc mental... Mais à la place de cela, ce fut lui qui se le mangea, lorsqu'une voix étrangère cria, ou plutôt beugla dans sa tête.

- « DIS DONC, LE CHAT PASSE AU LAVE-LINGE ! CETTE TÊTE, C'EST MON DOMAINE, C'EST CLAIR ? ALORS RETOURNE EMMERDER TES SOURIS SI TU VEUX, MAIS DEGAGE DE LA ! »

Surpris, le Felinae écarquilla les yeux, rompant momentanément ses pouvoirs. Libéré, Aten réagit sur le champ, et enferma dans sa prison de chaîne le Felinae qui était bien trop estomaqué pour réagir. Il récupéra sa cigarette, la replaça dans sa bouche, et tira une longue latte. Pour cette fois, c'était le sale caractère de Martel qui leur permettait de ne pas avoir à y aller trop fort. Drôle de leçon, quand même.

- « ...Eh bien, tu auras mérité ta punition. »
, dit-il d'une voix tranquille, maintenant qu'il avait récupéré sa chère drogue qui le tuait à petit feu.


Art de la chaîne :ETAU !

Dix secondes plus tard, les deux ne laissaient derrière eux plus ce qui ressemblait à de la purée qu'à un être vivant. Aten sifflotait presque, complètement détendu. Comme quoi, dans certaines circonstances, même un massacre était justifié. Et ce n'était pas sa chaîne maudite qui allait contre dire ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légende d'Aten Deligati   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légende d'Aten Deligati
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Les lieux de la légende...
» Quelque vilains dans la Légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Tour de Lance-
Sauter vers: