AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   Jeu 7 Mar - 16:01

Depuis que Lucia avait prit congé d’elle-même par rapport à la B-corps, celle-ci voyageait beaucoup, découvrant le monde sous un angle tout à fait différent. Lucia en apprenait également sur elle-même. Enfin, elle apprenait à avouer certaines choses et l’une d’elles était que son sens de l’orientation était surement le pire de Gaea. Depuis son entraînement à Franceza, la capitaine voyageait avec Zeddling comme destination… Le souci, c’est que cela fait des mois que c’est le cas alors que le trajet, fait à pied, jusque là aurait du lui prendre moitié moins de temps…

Où est-ce que je suis cette fois ?!

Se demanda-t-elle pour elle-même à voix haute en frappant du pied dans une pierre qui passait par là. La pauvre, le plus loin où elle est allée, ou le plus proche de Zeddling plutôt, fut la forêt de bambous. Ensuite elle a bizarrement rebroussée chemin jusqu’au marais où elle a affrontée Akechi, lieu portant encore les séquelles de ce combat, alors qu’elle pensait être dans la bonne direction. Et maintenant ben… Aucun signes de sa destination, juste des ruines de temples et des sentiers qui serpentent dans la montagne. Ah ! Si elle savait qu’elle était déjà passée devant pour arriver jusqu’à sa position actuelle, elle serait probablement capable de défoncer la zone où elle se trouve dans un élan de rage envers elle-même.

Au moins je découvre de nouveaux lieux, c’est le bon côté…

La jeune femme s’arrêta pour observer un peu le paysage alentour et tenter de trouver le chemin qu’elle cherchait, concentrée jusqu’à ce que son ventre ne se mette à gronder. La pauvre n’avait pas pris le temps de s’arrêter pour manger depuis un bail, la faim se faisant finalement ressortir avec une intensité assez violente. Heureusement qu’elle n’a pas besoin de trimballer tout un pique-nique sur elle, pensant à acheter et à marquer des choses aussi utiles qu’inutiles lorsqu’elle fait un passage dans une ville ou village quelconque.

Se disant qu’il était l’heure de manger, la capitaine fit apparaître… Une pizza ! Mets dont on peut la qualifier d’accroc, avec leur croûte croustillante, le fromage fondu, la sauce tomate ainsi que pleins d’autres petites choses qui la rendent si délicieuse. Rien que d’y penser Lucia en a déjà l’eau à la bouche. Pas encore cuite, elle fit apparaître un petit réchaud de voyage et plaça la pizza au-dessus, s’asseyant juste à côté, boisson à la main et n’ayant plus qu’à attendre que ça cuise. Ca prend du temps, mais pour tenir le coup on peut s’enivrer de l’odeur de plus en plus forte de cette sublime nourriture en train de cuir à son aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 23
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   Lun 25 Mar - 19:19

Le bruit que faisait l'hélicoptère agaçait Aten. Cela faisait un petit moment déjà qu'il avait grimpé dans l'engin de la Blitzness Corporation, le problème étant qu'il avait prévu de dormir pendant le trajet qui était censé l'amener à destination, soit le continent Punen-Isfel. Mais il y avait un tel bordel dans cet appareil, entre les pales qui faisaient un bruit monstrueux, et le pilote qui se sentait obligé de lui faire la conversation qu'il n'avait tout simplement pas pu se reposer. Il soupira, chez lui, le manque de sommeil pouvait avoir des conséquences assez... fâcheuses.

- « Au fait ! »
, fit le pilote, levant la voix pour que le bras droit puisse l'entendre. « Vous venez y faire quoi, dans ce trou paumé ?

- « Je viens chercher quelqu'un ! »
, répondit sur le même ton Aten. « La capitaine absente, vous savez ? Je viens voir ce qu'elle devient ! »

La capitaine en question s'appelait Lucia Aikawa, et c'était elle qui était censé diriger l'élite de la Blitzness, la section I. Problème, ça faisait un moment qu'on ne l'avait pas croisé, et Aten avait vu la lieutenante de cette section, qui jouait justement le rôle de capitaine. C'était assez intriguant pour que le second Bras Droit de la Blitzness s'y intéresse, tout du moins. Non pas qu'il souhaite la ramener de force, mais vérifier qu'elle était en bonne santé, et comprendre la décision qui a motivé son départ pouvait s'avérer utile.
Le pilote consulta son radar. Le signal qu'ils avaient fixé, et qui correspondait au dernier endroit auquel une image satellite avait identifié Lucia était juste en dessous d'eux. La montagne aux temples. Maintenant, c'était à lui de descendre.
Comme ça au moins, il échapperait à ce bordel.

- « Ben voyons... T'as vu sa photo, et t'as flashé sur elle, c'est ça, hein ? Avoue que tu veux passer du bon temps avec elle, p'tit con.

- Martel, pour l'amour du Grand Architecte, je ne fais que mon TRAVAIL ! Et arrête de croire que je vais passer sur ou sous le corps de chaque femme que je croise, ça devient pénible ! »


La chaîne s'enferma dans un profond mutisme. Elle allait encore lui faire une crise de jalousie telle qu'elle était la. Ah, les femmes...
Aten s'approcha du soldat à l'arrière de l'hélicoptère. Ce dernier l'aida à passer son parachute. Il avait déjà quelques sauts derrière lui, donc ça ne lui posait pas de problèmes. Prêt, il sauta sans hésiter. Parfait, il s'éloignait enfin du bruit que représentait cette hélicoptère... C'était plus calme, quand même... Aten ferma les yeux.
Enfin un endroit paisible.

- « Monsieur Déligati, déployez votre parachute ! »
, cria le soldat resté dans l'hélicoptère, réalisant que ce n'était pas encore fait. « Monsieur... ? »

Soudain, il comprit. Affolé, il se mit à hurler :

- « LE BRAS DROIT DELIGATI S'EST ENDORMI ! FAITES QUELQUES CHOSES !


- QUOI ? », fit Martel, avant de constater que c'était vrai. « Aten ! Réveilles-toi bon sang ! »

Mais non. En chutant, il se sentait curieusement bien, dans ce silence... Mais quelque chose le poussa à ouvrir les yeux. Une odeur, qui vint agréablement lui chatouiller les narines. Une odeur de... pizza ? Affamé, Aten ouvrit les yeux. OH Punaise ! Il tira prestement sur un cordon, et le parachute se libéra, freinant enfin sa chute. Mais il avait réagi un peu à la bourre quand même, aussi son atterrissage sur un rocher fut quand même assez violent. Quoique, le terme crash était un peu plus approprié.
Aten, endolori, grimaça et se releva. Et réalisa qu'il n'était pas seul. Une personne était la, en train de... cuisiner. Essayant d'oublier son estomac qui grondait, Aten dit :

- « ...Oh. Lucia Aikawa, je présume ? Enchanté, je suis Aten Déligati, le second bras droit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   Mer 1 Mai - 2:55

Peu importe où l’on est et ce que l’on fait, il faut savoir prendre le temps de faire une pause afin de casser la croûter lorsque votre ventre vous fait savoir qu’il est temps de manger et c’est ce que fit Lucia. Son arrêt lui permit en même temps de se reposer, une fois de plus perdue sur ce continent, toujours à la recherche de Zeddling sans savoir qu’elle tourne autour. Heureusement qu’elle n’a pas pleins de bagages à trimballer derrière elle sinon elle passerait son temps épuisée vue ses aller-retour incessants. Mais bon, comme il y a toujours un bon côté, on peut dire que cette fois la bonne chose était l’odeur de la pizza qui lui emplissait les narines tout en égayant son appétit de plus en plus insoutenable.

La jeune poussa un long soupir, impatiente de pouvoir déguster cet aliment rond près dans peu de temps. Néanmoins son ventre ne manqua pas de lui faire savoir que lui aussi avait hâte de recevoir tout cela, son appétit ayant été décuplé par l’odeur. Lucia finit par couper son réchaud et coupa sa pizza en plusieurs parts qu’elle se mit à manger avec des yeux en étoiles, trop sublimée par ce goût auquel elle est totalement accroc. La première finie, ce fut au tour de la seconde mais un enfoiré d’oiseau voulant lui voler son repas vint perturber la quiétude de son repas en pleine montagne, lui faisant lever les yeux vers le ciel de manière désagréable.

Rah mais y va dégager lui ?! J’aimerais manger tranquillement !

Elle n’hésita pas à lancer un éclair vers le ciel, cherchant à viser l’oiseau. Le premier essai raté, elle recommença sans même se douter que ça pouvait être dangereux pour ceux qui passeraient par là, voulant juste qu’il dégage vite fais pour laisser le calme revenir TOTALEMENT durant son repas.

Enfin totalement, c’est vide dit… Ayant repris une part de pizza dans laquelle elle mordit, la jeune femme aux cheveux rouges se retrouva cette fois avec autre chose pour la perturber… Cette fois c’était un homme, totalement inconnu, littéralement tombé du ciel. Non, le terme qui convient le mieux pour décrire son arrivée serait plutôt… Une chute ? Pas vraiment. Un atterrissage alors ? Non plus… Un crash ! Exactement cela ! Un crash comme on en voit que rarement quand on sait qu’il y a un parachute déployé.

Tient ? Il pleut des hommes maintenant ? Pas que ça me dérange…

Bah quoi ? Dans un monde comme Gaea, après tout ce que vous auriez déjà vécu, ça vous étonnerait vraiment, vous, qu’il se mettre à pleuvoir des hommes ? Bah alors ne la regardez pas comme ça… Mordant sa part de pizza, Lucia fut surprise de voir qu’il portait l’uniforme de bras droit de la Blitzness et manqua de s’étouffer avec sa nourriture sous la surprise.

Sérieusement ?! Il y aura un bras droit qui bosserait réellement à la Blitzness ?! Je ne suis pourtant pas partie si longtemps…

Elle sait de quoi elle parle hein, après tout c’est l’un de ces drôles d’oiseaux qui lui doit toujours une salle d’entraînement après avoir détruit la précédent puis s’être barré parce que c’était l’heure de regarder Pokémon. Sacré Yukai, il faudra qu’elle lui fasse un petit coucou quand elle sera dans le coin, histoire de lui rappeler sa dette.

Toujours est-il que la capitaine parvint à calmer les quelques toux qui la harcelait à cause de son étouffement de surprise, ayant repris son calme, et son repas par la même occasion, lorsque l’homme s’adressa à elle par son nom alors qu’en soit elle ne le connaissait pas. C’était le cas jusqu’à ce qu’il se présente à son tour. Son nom ne lui disait rien, probablement arrivé durant son absence. Enfin, ce n’est pas un secret de savoir que bras-droit vont et viennent à ce poste.

C’est bien moi en effet. Tu es nouveau ? Je ne t’ai jamais vu avant.

Elle s’interrompit et continua de fixer Aten du regard tout en esquissant un sourire en coin, amusée par le bruit de ventre qu’elle entendait, ayant eut les mêmes un peu plus tôt.

Tiens, mange. Ca te fera du bien et nous permettra de discuter sans être interrompu par un troisième participant.

Dit-elle en lui tendant la pizza dont il n’avait qu’à prélever une part pour se remplir la pense. C’est déjà rare qu’elle partage son repas alors en plus sa pizza, il doit être bien chanceux ce gars… A moins que la capitaine de la section d’élite le fasse par bonté. Il faut qu’il reprenne des forces après un tel crash. Tout en mâchant une nouvelle bouchée de pizza, la jeune femme tourna la tête vers le garçon, lui faisant une place pour qu’il puisse s’asseoir, c’est toujours mieux pour manger.

Tu me cherchais, je me trompe ? Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? J’espère que ce n’est pas pour me ramener ‘de force’ à la Blitzness car c’est mort. Je reviendrai quand je l’aurai décidé et pas avant, désolée.

Autant être claire directement pour que les choses soient claires et se passe bien entre les deux collègues. Quand elle avait parlée de la façon dont il pourrait vouloir la ramener, on avait pu sentir dans sa voix un léger ton de défi, l’air de dire qu’il était libre de tenter sa chance mais qu’elle ne se laisserait pas faire. Après elle n’a pas spécialement envie de se battre là tout de suite, surtout quand une pauvre et innocente pizza ne demande qu’à être mise à l’abri dans son ventre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 23
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   Mar 21 Mai - 16:28

Apparemment, son arrivée avait provoqué de la surprise. En même temps, peu de personnes pouvaient se vanter d'avoir vus des gens tomber du ciel avec classe et se vautrer avec au moins autant de classe.

- « Sérieusement ?! Il y aura un bras droit qui bosserait réellement à la Blitzness ?! Je ne suis pourtant pas partie si longtemps… »

Heu... C'était en effet une autre manière de voir les choses, en effet. C'est clair que quand on voyait le travail magistral qu'effectuait le premier des bras droit, en l'occurence Yukai Soichi, probablement occupé à l'heure actuelle par une partie de Pokémons, on pouvait se demander si le poste n'était pas le meilleur pour ceux qui aimaient glander, et être rémunérés pour ça.
Enfin, dans tous les cas, elle lui parla enfin, une fois qu'il se fut présenté.

- « C’est bien moi en effet. Tu es nouveau ? Je ne t’ai jamais vu avant. »

Donc cette femme était bien Lucia Aikawa. Parfait... Ah, merde, elle lui avait posé une question. C'était vrai qu'il ne l'avait jamais croisé... Enfin, dans un sens, ça pouvait sembler cohérent, étant donné que visiblement, ni elle ni lui n'étaient souvent à la base.

- « Nouveau ? Pas spécialement... Je travaille à la Blitzness Corporation depuis environ douze ans. Mais oui, ça ne fait que quelques mois que j'ai accédé au prestigieux rang de Bras Droit... Et ou j'ai l'impression d'abattre le travail d'un régiment, accessoirement. »

Il avait plus marmonné la fin qu'autre chose, blasé d'avoir à bosser pour deux, voir pour trois, si l'on comptait l'attitude au travail de son patron, le distingué Dial Blitzness. Ouais, il bossait comme un acharné, il devait l'avouer. Lucia lui tendait sa pizza... Aten déglutit.
MANGER ! Il avait les crocs, bon sang, alors il ne fallut pas lui répéter deux fois. Après un signe de tête en remerciement, il attrapa une part et commença à la grignoter avec vigueur, se remplissant l'estomac avec un plaisir non feint, une fois qu'il se fut assis à côté de Lucia.

- « Tu me cherchais, je me trompe ? Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? J’espère que ce n’est pas pour me ramener ‘de force’ à la Blitzness car c’est mort. Je reviendrai quand je l’aurai décidé et pas avant, désolée. »


Et ben, ça avait au moins le mérite d'être clair. Aten laissa échapper un sourire, en mangeant son morceau de pizza. Il n'avait pas dans l'optique de la ligoter avec Martel (même si cette dernière frémit à cette idée), pour la ramener de force à la Blitzness Corporation, hein, il n'était pas non plus une brute.

- « Non, je ne suis pas barbare au point de vouloir ramener de force une personne au bercail, bien que l'idée me démange maintenant que tu l'as suggéré. », répondit Aten, tout sourire. Le tutoiement avait fusé, naturel. Etant donné qu'elle ne s'ennuyait pas avec des signes de hiérarchie, il n'y avait pas de raison pour qu'il se prenne la tête. « Non, disons que depuis ma promotion, je passe un peu plus de temps à la base... Et du coup, j'en profite pour essayer de connaître les têtes importantes de la société, et tu en fais partie, ma chère capitaine. »

Le second Bras Droit chassa un peu de poussière de ses vêtements, vestige du crash avant de reprendre :

- « J'ai déjà eu l'opportunité de rencontrer ta lieutenante, Alwine... C'est vraiment quelqu'un de bien, et discuter avec elle m'a donné envie de rencontrer la mystérieuse capitaine disparue, alors j'ai fait des recherches, et me voilà. »

Il avait eu l'occasion de s'entraîner avec Alwine. Elle était redoutable, assez pour l'avoir vaincu en entraînement. Certes, il n'y avait eu aucun mouvement de sérieux, mais assez pour supposer qu'elle le dominerait en combat classique. D'ailleurs, à la mention de la lieutenante, Martel se dressa comme un serpent, avant de s'entortiller autour du bras droit de son partenaire, comme pour le punir de lui rappeler cette défaite.

- « Alors, puisque l'on en est amené à discuter... Qu'est ce qui fait que vous avez disparu pendant si longtemps ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   Jeu 6 Juin - 17:29

Lucia avait beau chercher dans sa mémoire, il ne lui semblait pas avoir déjà croisé réellement le bras-droit venu la trouver. Certes, elle avait peut-être déjà du l’apercevoir d’un rapide coup d’œil dans la salle de détente ou en se croisant dans un couloir mais rien de plus, sinon elle s’en souviendrait –sa mémoire n’est pas aussi mauvaise que son sens de l’orientation-. Sans cacher un léger sourire en coin, la capitaine l’écouta parler et surtout répondre à sa question, précisant bien le temps depuis lequel il travail pour la Blitzness Corporation. La jeune femme ne put s’empêcher de rire en l’entendant marmonner des choses au sujet du travail qu’il a à accomplir depuis sa nouvelle promotion. Qui ne le serait pas en s’imaginant à sa place, le pauvre homme devant bosser pour deux au moins…

On aura enfin au moins un bras-droit qui méritera sa paye… Même si je t’avoue que je n’envie pas ta place vu tout ce que tu dois avoir à faire comme paperasse en plus de celle des autres… Héhé ~

Oh ce n’est pas elle qui jalouserait une promotion de ce genre, ne faisant déjà pas sa propre paperasse alors devoir passer quasiment ses journées à ça… Autant être honnête elle serait comme les autres dans ce cas-là : Payée pour ne rien faire. A nouveau Lucia ne put que sourire quand elle vu la façon dont son collègue se jeta quasiment sur la part de pizza qu’elle lui proposait. Ce type à côté d’elle serait aussi un fan de pizza, comme elle ? Dans ce cas elle ne peut que l’apprécier parce qu’il aime la pizza autant qu’elle ! ♥

Ce qu’il dit ensuite, du moins au début, n’était peut-être pas la meilleure chose à dire à la capitaine de la section d’élite. Bon d’un côté, elle est en train de manger une pizza, faim plus nourriture préférée égale Lucia amadouée, mais quand même. Des sbires sont morts pour moins que ça ! Si elle n’avait pas à manger, il est clair qu’elle l’aurait réellement mal pris, facilement irritable quand elle a faim. A la place ce qu’il dit fit légèrement glousser la belle entre deux bouchées, la faisant tourner le visage vers lui afin de le regarder en souriant, amusée et surprise par tout ce qu’il lui dit.

Oh ? Envie de tenter le coup pour me ramener ? Tu es joueur… Une autre fois peut-être, là il y a une pizza qui ne peut pas attendre ! ♥ » Elle reprit une bonne bouchée avant de continuer « Moi dans les têtes importantes ? Si je m’y attendais…

De quoi être surprise. Certes elle sait trainer derrière elle une certaine réputation depuis Las Fantas principalement mais quand même. Jamais la jeune femme aux cheveux rouges n’a prétendue ou s’est jugée plus « haute » que ses collègues, surtout pas quand il y autant d’autres capitaines à part elle mais il est vrai qu’il lui est parfois arrivée de se vanter un peu mais bon… A qui ça n’arrive jamais de le faire hein ?

Elle proposa une nouvelle part au bras-droit, se doutant qu’une seule lui suffise vu comment il avait dévoré la précédente mais de toute manière il aime les pizzas donc c’est un motif suffisant pour lui en proposer encore ! Elle l’aime déjà bien lui. L’entendre parler d’Alwine fit sourire à nouveau la jeune femme bien que cette fois il s’agit plutôt d’un sourire avec une pointe de nostalgie, ne l’ayant plus vue depuis son départ son amie lui manquait, évidemment. Au moins avec ça elle sait qu’Alwine va bien et son voyage lui fait comprendre qu’elle ne peut pas quitter la Blitzness si jamais l’envie-lui en prenait, tenant à trop de personnes qui s’y trouvent.

Et moi ça me donne l’occasion de rencontrer le premier Bras-droit travailleur de la Blitzness, voilà qui n’arrive pas tous les jours ! C’est plutôt moi qui devrais te féliciter ou je ne sais quoi !

Sa pizza diminuait à vue d’œil mais heureusement pour elle c’en était une de taille maximale, donc pas embêtée de partager quelques parts avec son collègue. C’est autour d’une bonne pizza qu’on crée des liens comme dit souvent le MamadouShaco ! D’ailleurs en parlant de liens… Une autre forme de cette appellation se manifesta à côté du Bras-droit. Une chaine s’était redressée tel un serpent qui vous menace une fois nez-à-nez avec lui. Voilà qui n’est pas commun, même après toutes les choses bizarres qu’à déjà pu voir la capitaine de la section d’élite –et elle en a vues !-.

Pendant un bref délai, Lucia avait fait une sorte d’arrêt sur image, fixant la chaine redressée à côté d’Aten, les joues gonflées par la bouchée de pizza prise juste avant qu’elle avait cessée de mâcher aussi. Il s’écoula facilement plusieurs secondes sans qu’elle ne bouge ou fasse le moindre bruit, fixant juste son collègue puis la chaine avant d’hausser subitement les épaules et continuer de manger comme si de rien n’était.

C’est normal qu’il y ait une chaine en train de jouer au serpent juste à côté de toi ?

On peut toujours demander non ? Même si vu sa réaction et le ton de sa voix, c’était comme si ce n’était pas plus inhabituel que ce qu’on peut voir à certains endroits de Gaea. Si vous voulez vraiment voir un truc bizarre, allez donc jeter un œil dans la chambre de Dial, là vous n’en croirez pas vos yeux. A côté de ça une chaine qui bouge, pas de quoi en faire toute une montagne !

Sa curiosité est néanmoins piquée et la discussion ne se finira pas sans qu’elle ait cherché à en apprendre plus sur cette chaine, croyez moi. Finissant sa part de pizza, la capitaine tourna la tête vers le jeune homme pour le regarder et l’écouter parlant, s’étant attendue évidemment à ce qu’une question comme celle-ci vienne bien vite pointer le bout de son nez.

Je me suis rendue compte que je manquais de force et que j’étais loin d’arriver à la cheville des personnes vraiment puissantes… C’est Nello qui me l’a fait comprendre. J’ai donc décidé de voyager afin de m’entraîner et combler ce manque, voilà tout.

Lucia repensa à son affrontement avec Nello et face à ROB Dragon, ayant compris face à l’épéiste qu’elle n’était clairement pas assez forte pour atteindre son but. Rien que le fait de se dire qu’il y a tellement de différence entre elle et eux suffit à la faire bouillonner, ne supportant pas cette idée.

C’est à peu près tout, je ne sais pas quand je rentrerai, une fois que je jugerai que c’est suffisant je suppose… » *Elle prit une nouvelle bouchée avant de reprendre* « Mais toi, qu’est-ce qui t’as poussé à vouloir me rencontrer ? Si c’était une chose simple tu aurais pu attendre que je revienne mais tu as fais tout ce chemin jusqu’à moi… Pourquoi ?

Il y a de quoi éveiller sa curiosité non quand, comme elle l’a dit, il pouvait simplement attendre qu’elle rentre pour la voir, ça lui aurait évité tout ce chemin. Enfin, ce n’est pas que ça la dérange, disons que c’est plutôt dans le but de poursuivre la conversation vu qu’ils ont tous les deux du temps à tuer visiblement et que la pizza n’est toujours pas totalement vaincue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 23
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   Mar 11 Juin - 17:53

- « Oh ? Envie de tenter le coup pour me ramener ? Tu es joueur… Une autre fois peut-être, là il y a une pizza qui ne peut pas attendre ♥ ! Moi dans les têtes importantes ? Si je m’y attendais… »

Le second bras droit de la Blitzness sourit. Visiblement, cette capitaine ne transigeait pas avec certaines de ses valeurs, et la pizza faisait parties de celles-la. Enfin, ce n'est pas comme si il avait vraiment eu l'envie de l'affronter de toute façon. Il était affamé, et il se battre avec n'importe qui n'était pas franchement dans ses principes.
Bon, par contre, la dernière phrase était à clarifier.

- « Oui, en effet. L'exceptionnelle capitaine démolisseuse de buildings ou de tout ce qui existe et qui a tendance à faire partie du matériel de travail... Disons que tu as une réputation qui te suit, et je suis venu... vérifier la véracité de cela on va dire. Plus sérieusement, j'avais envie de faire connaissance. »

Lucia lui redonna un part de pizza, qu'il accepta de bon cœur, étant donné qu'il crevait réellement de faim, et que mine de rien, les pizzas de Lucia étaient bonnes à dévorer. Le sourire de la capitaine s'était empreint de nostalgie, à la mention d'Alwine. C'était normal, après tout, la relation capitaine-lieutenant devait être forte dans la section I, et cela devait faire un moment qu'elles n'avaient pas pu se voir.
Il ne lui avait pas précisé que Alwine était en bonne voix pour devenir la troisième des bras droit, mais de toute façon, ça, elle le verrait à son retour.

- « Et moi ça me donne l’occasion de rencontrer le premier Bras-droit travailleur de la Blitzness, voilà qui n’arrive pas tous les jours ! C’est plutôt moi qui devrais te féliciter ou je ne sais quoi !

Aten étouffa un fou rire. Bon dieu, mais quelle réputation Yukai avait dans cet établissement ? Bon, certes, il n'était pas foutu de remplir le moindre document officiel, ce qui faisait que Aten avait sensiblement le double de travail à faire, mais de là à dire qu'il était le premier à bosser... Hum, mieux valait, pour sa crédibilité, éviter de parler de ses siestes dans les lieux zarb, comme les placards, machine à café, ou autres trucs du même genre...Narcolepsie powa !
Ce fut la qu'il remarqua que la jolie demoiselle aux cheveux rouges était genre... en mode bug. Le regard fixé sur un truc indéfinissable, Lucia resta totalement figée pendant une poignée de secondes, pizza en bouche, avant de finalement se faire une raison et de continuer à manger sa pizza.

- « C’est normal qu’il y ait une chaine en train de jouer au serpent juste à côté de toi ? »

Ah oui. C'est vrai que la plupart des gens avaient du mal à considérer l'idée qu'une arme soit vivante. Forcément, vu qu'il la cotoyait depuis presque vingt ans, il avait fini par s'y habituer, surtout qu'elle n'était pas méchante, quand on savait comment la prendre, vu son mauvais caractère.

- « Ne t'inquiètes pas... C'est ma partenaire. Elle s'appelle Martel, et c'est heu... une chaîne vivante. Elle a un sale caractère, mais on forme un duo... Bon, elle me parle aussi en permanence par télépathie, mais ça c'est une autre histoire. »

Pour la qualité de l'information, on repassera. Mais bon, après tout, si Lucia voulait plus d'informations, elle lui demanderait. Mais bon, avant que ça soit son tour de répondre aux questions, c'était à Lucia de révéler les raisons de son départ. Un manque de force, hein... ? Aten comprenait le besoin de s'améliorer également. Depuis qu'il s'était fait rouster par Aokira Mind, il s'était entraîné comme un damné, dans le but de ne plus subir une humiliation de la sorte.
Lorsque l'on avait l'envie de devenir plus fort, ce n'était pas une organisation ou des lois qui allait nous en empêcher. Mais du coup, Aten se demandait jusqu'à quel point Lucia avait put devenir puissante. Déjà avant, il paraissait qu'elle faisait des ravages, alors quel résultat cela pouvait donner maintenant ? Bah, il aurait probablement l'occasion de la voir à l’œuvre tôt ou tard.

- « C’est à peu près tout, je ne sais pas quand je rentrerai, une fois que je jugerai que c’est suffisant je suppose… Mais toi, qu’est-ce qui t’as poussé à vouloir me rencontrer ? Si c’était une chose simple tu aurais pu attendre que je revienne mais tu as fais tout ce chemin jusqu’à moi… Pourquoi ? »

Aten prit soin de finir son morceau de pizza, histoire que le grondement de son estomac s'apaise, avant de répondre. Après tout, il n'allait pas non plus manger trop vite, au risque de gâcher la saveur de cette pizza bénie. Lucia devait connaître la valeur d'une pizza, donc elle ne se formaliserait pas qu'il mette un peu de temps à répondre.

- « Eh bien... C'est pas compliqué, comme tu n'avais apparemment pas décidé de rentrer depuis un bon moment, que je n'avais aucun moyen de deviner quand est-ce que le retour au bercail te tenterait, donc j'ai décidé de venir. Tu sais, la relation entre collègues de travail... Non, plus sérieusement, je ne fais pas ça avec tous les capitaines, mais rencontrer Alwine m'a motivé... Du coup, me voilà. Oui, moi aussi je ne passe pas mon temps à bosser, Yukai me démotives trop pour ça. »

Aten dessera un peu sa cravate et entrouvrit sa chemise. Le costume de bras droit était bien, mais dans un lieu comme celui-ci, il avait plus tendance à l'étouffer qu'autre chose. Sa part totalement finie, Aten se tourna vers la capitaine.

- « Alors, est-ce que le voyage valait le coup ? Ça fait quand même un bon moment que tu es partie... L'augmentation de force a été au rendez-vous ? Et à défaut, tu as au moins pu voir des choses intéressantes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   Lun 17 Juin - 1:06


Depuis son petit voyage –enfin petit, façon de parler-, Lucia avait changée mentalement et dans son comportement avec les autres. Mine de rien sa défaite face à Nello lui a beaucoup appris sur elle-même. Enfin disons plutôt que ça l’a décidée à s’absenter un moment et que cela lui aura permis de devenir nettement moins sérieuse qu’avant, ne se contentant plus de quelques mots rapides avec quelqu’un qu’elle ne connait pas, comme ça aurait pu être le cas avec Aten si celui-ci était venu la trouver quelques mois plus tôt. Elle l’avait d’ailleurs un peu taquiné en parlant comme s’il était venu pour la ramener de force au bercail, ce qui avait d’ailleurs bien amusé la jeune femme qui continua de manger en l’écoutant répondre.

Rien que ça ! J’espère que c’est une bonne réputation que je traine dans ce cas. ~ Mais du coup ça me permet de faire la connaissance du Bras-droit que j’ai surement le moins croisé dans ma carrière, c’est une bonne chose pour moi aussi !

Dit-elle en riant tout en marmonnant que peut-être lui pourrait s’occuper de ses fiches de payes, ça augmentera probablement ses chances de les voir un jour arriver ainsi que son argent. Actuellement on dirait presque une bénévole et elle a du mal à croire qu’elle casse suffisamment de choses pour que toute sa paye y passe… Quoique…

Quand elle entendit le rire de son camarade, bien qu’étouffé, la jeune femme ne put s’empêcher d’esquisser un léger sourire à son tour en sachant que ce qui le faisait rire avait de grandes chances d’être en rapport avec leurs commentaires sur Yukai et son travail. Décidément le pauvre en prend pour son grade mais ce n’est pas nouveau et il s’en sort bien en étant kawaii. Tout le monde y est habitué depuis le temps et sait bien que la Blitzness Corporation regorge de drôles d’oiseaux. Et en parlant de drôle d’oiseau, Lucia est visiblement en compagnie de l’un d’eux en voyant la chaine se dresser et pointer le bout de son métal tel un serpent sortant de son panier au son d’un charmeur en pleine symphonie.

Oh, je vois. Enchantée, Martel ! C'est bien la première fois que je rencontre un mec avec une chaine vivante... Quoique pas le premier dans le genre, en faite...

Lâcha Lucia d’une manière beaucoup trop décontractée pour quelqu’un qui se retrouve en face d’une chaine vivante. Bon d’accord ce n’est pas commun comme truc mais bon, quand on est capitaine de section à la Blitzness –et rien que lorsqu’on est sous la direction de Dial- on prend vite l’habitude de voir des choses vraiment bizarres et on s’y habitue au point de trouver tout ça pour ainsi dire tout à fait normal, comme le fait maintenant Lucia avec Martel, ayant haussé les épaules comme pour dire « normal quoi » avant de recommencer à manger sa part de pizza.

Puisqu’on parle en ce moment de ce délicieux met rond qui suffit à amadouer Lucia, celui-ci avait diminué plus vite que prévu en partageant avec Aten mais la capitaine n’a pas de regret puisque c’était une taille maxi et qu’en plus c’était avec un autre fana de la pizza qu’elle avait mangé. On est bien d’accord, si c’était une personne qui mangeait  à peine la moitié et laissait le reste de la part elle n’aurait pas hésité à l’enfoncer dans le sol à coup de poings !

La question qu’il lui posa au sujet de son voyage fit sourire la capitaine de la section d’élite qui repensa aux nombreuses rencontres qu’elle avait faite depuis son départ, le marais maintenant vitrifié étant un très beau souvenir aussi.

Disons que c’est très instructif jusqu’à maintenant mais pour être honnête… Le gain de puissance n’est pas suffisant à mon goût donc je ne pense pas être prête à rentrer prochainement…

Certes elle avait apprise un art secret et pouvait presque faire de la chasse au dragon et sa vitesse n’avait plus grand-chose à voir avec celle d’avant mais ça n’était pas assez, il lui fallait plus, beaucoup plus pour se sentir prête à rentrer au bercail. En tout cas il est sûr qu’elle ne rentrera pas tant qu’elle ne jugera pas sa force suffisamment augmentée, peu importe ce qui peut bien arriver. Après est-ce qu’elle rechercher réellement plus de force brute ou bien une force différente ? Dur à dire. C’est à cela qu’elle pensa avant de reprendre ses paroles pour répondre au Bras-droit en train de se mettre dans un mode un peu plus décontracté, dirons-nous.

Enfin, gagner de la force est quelque chose de difficile à décrire comme on le voudrait… Mais sinon oui, j’ai…

Pendant quelques secondes la jeune femme s’arrêta, ayant à nouveau tournée la tête pour regarder son collègue mais de façon fort gênée…

J’ai vu beaucoup de paysages oui… Je crois qu’il y en a même certains que j’ai un peu trop vus, à mon goût...

Lucia força un petit rire gêné lui aussi, essayant de garder la face alors qu’elle devait avouer –de façon détournée quand même- s’être pas mal perdue sur le continent et avoir tournée en rond certaines fois, comme ses passages répétés par le marais, à titre d’exemple… Sans tarder ni rien dire, elle mordit à pleine dent dans la dernière part de pizza, survivante de leur repas et reprit du courage à travers chaque bouchée, son moral remonté à bloc en un coup ! Ca vous ferait mal aussi de devoir avouer n’avoir aucun sens de l’orientation, alors chut…

J’ai quand même du mal à croire que la Blitzness compte un Bras-droit travailleur… C’est bien toi qui effectue ton boulot, hein ? Ce n’est pas une sorte de robot ou de faux-toi qui le fait à ta place ?

Demanda-t-elle après l’avoir longuement dévisagée. La jeune femme était là depuis longtemps, au sein de cette entreprise donc normal qu’elle ait quelques doutes à dissiper, toujours sur ce sujet. La capitaine termina sa part de pizza avant de s’étirer et se laisser tomber doucement vers l’arrière pour se tenir allongée quelques instants, n’ayant pas manquée de shooter le petit réchaud avec ses jambes par mégarde.

Alors dit moi, quelles sont les nouvelles ? Je peux au moins me tenir informée au cas où il y aurait du neuf et dans ce genre d’entreprise il se passe rarement plus de quelques jours sans que ça soit le bordel… Dial a enfin apprit à signer les fiches de paye, d’ailleurs ?

Bah quoi ? On peut toujours demander non ? Qui sait, ça la ferait peut-être revenir plus vite si on lui disait que toutes ses fiches de payes en retard l’attendaient, empilées et signées sur son bureau. Non… Impossible que ça se produise, même une chose aussi folle ne peut arriver. Elle avait d’ailleurs posée cette dernière question en secouant brièvement le pauvre Bras-droit qui n’y peut pourtant rien mais se trouvait là donc ben… Évacuation de frustration powaaaa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aten Deligati
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 23
Localisation : Probablement en train de pioncer dans un lieu insolite.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 29 300 de reput
Jobcard(s): Reliquaire de Félunie & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   Lun 15 Juil - 23:32

Visiblement, elle n'était pas plus étonnée que ça de la présence de Martel. Bon, d'un autre côté, vu le nombre de situations improbables que l'on pouvait rencontrer à la minute dans un bâtiment à la Blitzness (comprendre, par exemple, la présence du plus ancien des Bras Droits en train de jouer à la GameBoy ou le distingué capitaine de la section Anti-Teremundo en train de glisser sur un peau de banane. Et notez que je n'ai même pas parlé du PDG), un homme avec une chaîne vivante avide de sang n'était pas un détail qui surprenait tant que ça.

- « Disons que c’est très instructif jusqu’à maintenant mais pour être honnête… Le gain de puissance n’est pas suffisant à mon goût donc je ne pense pas être prête à rentrer prochainement… »

Eh bien, au moins, ça c'était dit. Visiblement, la capitaine de la section d'Elite ne voulait pas rentrer, du moins pas tout de suite. Aten se demanda brièvement ce qui allait advenir de la section I maintenant que la Lieutenante ainsi que la Capitaine était absente. Enfin, Alwine n'était pas réellement absente. Juste qu'en tant que bras droit qui travaillait réellement, elle n'aurait jamais suffisamment de temps pour s'occuper d'une section dont elle n'avait plus la charge. Peut-être qu'en soufflant cette idée à Lucia, d'ailleurs, cela pourrait la motiver à revenir. Un gain de puissance ne se faisait pas nécessairement par un voyage, lui-même avait considérablement progressé ces derniers mois, bien que lui non plus ne s'estime pas satisfait, alors que le dessous de son bureau avait pas mal supporté ses siestes intempestives. Vive la narcolepsie.

- « Dommage, j'aurais aimé voir une tête que j'aime bien dans le bâtiment. Pas qu'il n'y a pas grand monde avec qui je m'entende bien, a part mes collègues bras droit, mais j'ai tendance à m'ennuyer. Surtout que l'une travaille, et l'autre est un touriste, ce qui n'aide pas à les trouver. Quand au PDG, le nombre de mots que l'on a échangé est à proprement parler négligeable. »

Aten sortit de sa poche son paquet de cigarettes, en sortit une, qu'il porta à ses lèvres, avant de l'allumer, en embrasant brièvement Martel, ce qui la fit grogner, étant donné qu'elle ne supportait pas l'addiction au tabac dont était victime son collègue et camarade. Il en inspira une longue bouffée, et s'appliqua à souffler la fumée loin de Lucia, ne voulant pas l'incommoder. Mais déjà, la jolie jeune femme (pour ne pas dire la bombe sexuelle) le regardait avec ce qui semblait être... de la gêne ? Vu qu'elle rougissait, apparemment.

_ « J’ai vu beaucoup de paysages oui… Je crois qu’il y en a même certains que j’ai un peu trop vus, à mon goût... »

Elle se perdait ? Quelque part, ça expliquait qu'elle ne soit TOUJOURS pas rentrée. Aten ne parvint pas à retenir son sourire, se sentant d'emblée en confiance avec Lucia.

- « Tu n'as pas pensé à prendre boussole, ou bien tu l'as détruite par accident, elle aussi ? », lâcha-il avec un air taquin. Mais déjà, la jeune femme aux cheveux rouge renchaînait.

- « J’ai quand même du mal à croire que la Blitzness compte un Bras-droit travailleur… C’est bien toi qui effectue ton boulot, hein ? Ce n’est pas une sorte de robot ou de faux-toi qui le fait à ta place ? »

Etant donné que le PDG faisait son travail en jetant des Pénas pour que les employés bossent à sa place, la question était légitime. Aten manqua de s'étouffer avec sa cigarette à cause d'une bouffée, de rire, reprit avidement son souffle, puis répondit.

- « Non, je te rassures ! Bon, moi aussi j'ai une réputation de flemmard, mais c'est pas vraiment de ma faute, c'est à cause de mes tendances narcoleptiques. Mais au moins, je fait mon travail, et tout le monde ne peut pas en dire autant, surtout pas les petits garçons blonds, mais je ne citerai personne. »

Quand aux nouvelles qu'elle réclamait...C'était difficile à dire. Il se passait tant de choses par jour à la Blitzness Corporation qu'il était difficile de dire ce qui était marquant ou non. Alors qu'elle le secouait comme un prunier pour savoir s'il avait des informations sur ses fiches de salaires, Aten s'astreignait à ignorer cela pour réfléchir à la question qu'elle lui posait.
Mais bon, Lucia ayant bien entendu une force de bourrin, il y eut bien évidemment un moment où elle le secoua un peu trop fort, au point que... ben Aten quitta à proprement parler le sol pour être tiré vers elle, ou il s'effondra proprement, par dessus elle, dans une position pour le moins chelou. Pour ne pas dire totalement tendancieuse. Une poignée de secondes s'écoula, le temps que Aten réalise juste ce qu'il se passait, et se redresse, un poil gêné quand même, et faisant de son mieux pour rester imperturbable.

- « Les nouvelles, donc... Alors, tout d'abord pour rester dans le positif... Tu sais, Alwine ? Eh bien elle a eu une promotion. Elle est passée Bras Droit, rajoutant un peu de féminité dans ce monde de brute. Et je crois franchement qu'avec elle, le boulot risque de filer beaucoup plus droit qu'avant. Tu devrais te débrouiller pour lui envoyer un message de félicitations, ça lui ferait sûrement plaisir. »

Aten sourit en repensant à Alwine. Elle était vraiment le genre de personne qui méritait sa place de Bras Droit, probablement bien plus que lui en tout cas. Elle disposait d'une réelle puissance, et était à craindre autant pour sa tête, remarquablement bien faites (note de l'auteur : Sans parler du reste de son corps /SBAF/)

- « Mais du coup, sans Alwine pour gérer, j'ai bien peur que ça devienne un peu la dèche à la section I, c'est aussi pour ça que je te cherchais. Mais bon, tant pis, si tu n'as pas envie de rentrer, ils se débrouilleront. Sinon en nouveautés... Ces derniers temps, les Teremundos sont beaucoup plus calme, mais la plus grosse menace actuelle, ce sont plus les Neo Hydra. J'ignore si tu en as déjà entendu parler, il s'agit d'une team de... rebelles. »

Aten reprit son inspiration, et poursuivi.

- « Apparemment, les anciens de la section I sont de mauvaises humeur... Dust Nihilus, que tu as eu dans ta section, a été porté disparu, après avoir fait exploser un de nos bâtiments, et je serait prêt à parier qu'il est en colère contre nous, même s'il n'est pas dit qu'il ai rejoint le mouvement. Quand au chef... Il s'agit de Yuurin Shuurin. Je crois que tu le connaît. Il nous trahi, et à causé la mort de Delta, et a blessé Raph Hadeus et moi. C'est un criminel de la pire espèce... que j'ai juré de mettre en prison. Pour ne pas dire une vermine. »

Aten ne pouvait pas en avoir conscience, mais en parlant ainsi de Yuuri, il venait probablement de jeter un froid dans la conversation. Pour ne pas dire de se mettre dans la mouise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   Sam 2 Nov - 17:42


Lucia n’était pas du genre à passer par quatre chemins pour dire ou faire quelque chose, expliquant sans doute son choix de dire clairement à son collègue en uniforme qu’elle n’était pas encore prête à rentrer au bercail. L’avantage c’est qu’il n’essaya pas de la convaincre de rentrer en se mettant à étaler divers arguments sur la table afin qu’elle change d’avis. Il dit cependant quelque chose qui fit sourire la capitaine de la section d’élite tant son explication correspondait parfaitement au fonctionnement des employés de la Blitzness et lui permit d’imaginer parfaitement la situation dans laquelle il se trouvait.

« Oh, je vois. Désolée de ne pas pouvoir t’aider pour l’instant mais il faut d’abords que je trouve Zeddling et y fasse ce que j’ai à faire. Avant cela, l’idée de rentrer est exclue catégoriquement. Pourtant on s’ennuie rarement au QG tant c’est le bordel et qu’il y a de façons de passer le temps. Surtout à la section I, par exemple… »

Après réflexion, il faut avouer que ces derniers mots étaient bien lotis question de sous-entendus douteux mais pour une fois Lucia n’avait pas du tout ça en tête. C’est rare en effet et sa réputation la précède mais en parlant elle pensait plutôt aux nombreux lieux où on peut s’entraîner et trouver des personnes prêtes à se livrer à de petits combats amicale, même si taper du sbire n’est pas toujours le plus passionnant on ne peut nier que ça à le mérite de calmer ses nerfs quand il le faut.

La jeune femme le laissa tranquillement allumer sa clope à côté d’elle tout en répondant à sa question, gênée comme chaque fois qu’elle doit avouer s’être perdue. En sois, la fumée de cigarette ne l’embête pas, fumant elle-même de temps à autre bien que cela soit très rare. De son côté, elle récoltait quelques garnitures tombées hors des pars de pizza, notamment une tranche de tomates ainsi qu’un peu de sauce qu’elle goba simplement avant de se tourner vers son camarade, le doigt en bouche pour ne rien perdre de cette sauce tomate incroyable.

« J’en avais prise une avec mais… J’ai tapée dessus pour qu’elle marche sauf qu’au final je l’ai eu en miettes dans ma main alors je l’ai jetée. »

Dit-elle sur le ton le plus naturel du monde, habituée à tout casser, tandis que d’autres auraient sans doute été embarrassés par une telle bourde si facilement évitable.

« Mais on peut dire que ça rend le voyage plus palpitant, d’un côté. De l’autre je ne me fie pas aux panneaux d’indication, ils sont très mal foutus ! »

Chemins mal indiqués ou capitaine qui ne sait pas suivre un chemin et continuer dans la même direction jusqu’à croiser un nouveau panneau ? Bizarrement l’option numéro deux semble la plus plausible étant donné la personne concernée. Cela passa bien vite au second plan lorsque le sujet des salaires tomba, chose à laquelle tient Lucia même si elle n’a jamais eu l’occasion de voir la couleur du sien, ce qui doit expliquer pourquoi elle se met d’un coup à secouer le pauvre homme au point de pouvoir faire des castagnettes avec ses testiboules. Le genre de choses qu’elle ne sait pas faire sans retenir sa force.

Ce détail fut une fois de plus prouvé en regardant le bras-droit qui se soulevait peu à peu de se place en se faisant secouer, jusqu’à ce qu’il n’ait plus aucun appuis fiable et ne se fasse carrément emporté par la force de la jeune femme. Heureusement, ce fut vers elle qu’il décolla, ce qui aurait pu être pire dans le sens contraire mais la capitaine ne s’y attendait pas non plus, basculant vers l’arrière misérablement pour finir par se retrouver en-dessous du jeune homme quasiment assis sur elle, ses jambes bloquées en l’air par le rocher qui lui servait de chaise auparavant.

« Voilà qui s’appelle se jeter sur une femme. Au sens propre du terme… ~ ♥ »

Dit-elle en toussant doucement, bien que moins gênée que doit être Aten face à cette situation. La gêne d’un côté, la surprise de l’autre et une position fort tendancieuse entre un homme et une femme. A croire que même lorsqu’elle discute simplement Lucia ne peut éviter les choses de ce genre. Comme elle lui avait demandé des nouvelles afin de rester au courant, ces dernières arrivèrent bien entendu mais c’est avec presque un sourire d’amusement que la jeune femme écouta, n’ayant pas manquée de constater que son collègue s’était juste redressé et lui faisait son petit résumé en restant confortablement installé sur elle. A croire qu’elle est confortable.

« C’est une bonne chose pour elle, je suis ravie qu’on la reconnaisse enfin à sa valeur et lui permettent d’aller plus loin qu’un simple poste de Lieutenant. Elle ne sera pas trop dépaysée vu ce que je lui laissais déjà comme tâches à l’époque. »

Elle était vraiment contente qu’Alwine accepte enfin une place plus importante que son poste précédent, n’ayant pas manquée de demandes diverses à ce sujet-là, d’ailleurs. A son retour, Lucia comptait bien la féliciter pour cela et surtout fêter cette promotion comme il se doit. Ca lui permettra en plus de ne pas avoir été là à ce moment précis.

« Je le ferai dès que possible ou quand je ne servirai plus de siège. Suis-je assez confortable à ton goût ? ♥ »

Finit-elle par lui demander sur un ton taquin en prenant une petite voix suave comme pour appuyer sur la situation, enfin position, tendancieuses dans laquelle ils se trouvaient toujours tous les deux depuis quelques minutes maintenant. La capitaine ne s’inquiétait pas pour sa section, ses membres comptant parmi les plus entrainés et expérimentés dans leur domaine. « Ils sont tout à fait capables de se débrouiller seuls un moment » pensa la jeune femme avant de montrer sa curiosité quand Aten évoqua un nom lui étant complètement inconnu.

« Jamais entendu parler. »

Elle ne dit rien de plus pour le moment afin de le laisser poursuivre son explication, entendre le nom de Dust ravivant une panoplie de souvenirs. Ca faisait un bail qu’elle n’avait plus entendu parler de lui. D’un part elle était contente de le savoir en forme, mais de l’autre elle le fut nettement moins de savoir quel chemin il avait pris. Un rebelle ? Il va lui falloir se mettre à sa recherche et le rappeler à l’ordre comme au bon vieux temps. Son rôle de capitaine consiste aussi à ramener les brebis égarées dans le droit chemin, particulièrement lorsqu’elle en a été plutôt proche et a partagée ses connaissances avec… Voir ce qu’ils en font maintenant ou pourraient en faire suffit à la mettre en rogne !

« … ! »

Cette fois, son visage témoigna très clairement d’une surprise immense quand la suite des explications arriva et qu’Aten accusa Yuuri d’être le chef de ce mouvement rebelle en plus d’avoir déjà une belle liste de crimes graves à son actif. Ne pouvons d’abords pas le croire, la capitaine parvint à se redresser pour empoigner le col d’Aten de façon assez brutale et coller son front au sien.

« C’est impossible !! Yuuri est membre de la section I, il l’a toujours été et je me suis chargée moi-même de la convaincre de revenir ! Tu mens, il ne peut pas faire une chose pareille, encore moins nous trahir !! »

Lucia hurlait sur le pauvre bras-droit qui ne faisait que lui transmettre l’actualité et le choc la poussa d’abords à ne pas pouvoir, ou vouloir, croire de tels dires. Sa prise sur son col était dure et la faible distance entre leurs visages laissait voir les larmes qui perlaient aux coins de ses yeux.

« Yuuri n’est pas comme ça, je le connais bien ! C’est lui qui m’a formée, je sais que jamais il ne pourrait nous trahir, tout ça est faux ! »

Continuant encore de nier, la jeune femme repoussa son collègue afin de se lever et s’éloigner de quelques mètres afin de se calmer. Isolée, Lucia s’appuya contre une paroi rocheuse avec sa main, la tête baissée alors qu’elle tentait de comprendre. Elle avait croisée Yuuri il y a peu dans la forêt de bambous et celui-ci n’avait pas l’air d’être une personne ayant commis de telles atrocités mais pourtant… Plus elle y réfléchissait et plus il lui avait semblé quelques peu différent, évasif même sur certains points, comme pour faire en sorte qu’elle n’aborde pas le sujet de son retour à la Section d’élite.

Plus elle y réfléchit et plus ses observations consolident la déclaration d’Aten et prouvent qu’il a raison. Il ne lui avait rien dit alors qu’ils s’étaient livrées à des activités charnelles aussi intenses qu’agréables, ayant passés un moment comme si tout était normal alors que l’un savait très bien ce qu’il en était et avait choisit de ne rien lui dire délibérément. Plus elle y pense et plus cela l’énerve, la main précédemment contre la paroi s’étant retirée pour se fermer et crépiter de façon inquiétante jusqu’à ce que Lucia ne mettent un coup extrêmement violent au même endroit, libérant sa rage au travers d’art occultes. La paroi vola en éclat alors qu’éclairs et séismes se libérèrent. D’accord ce n’est pas très écologique mais ça défoule et la violence de cela suffit à montrer à qu’elle point cette nouvelle ne lui plait pas du tout.

« Depuis quand est-ce qu’il nous a trahit ?! En a-t-on la preuve indéniable que c’est bien lui le responsable et pas un autre qui utiliserait son apparence, par exemple ?! »

Demanda-t-elle une fois un semblant de calme repris tout en revenant vers son collègue. Le pauvre, c’est lui qui allait devoir essuyer le tempérament de la capitaine dans une situation pareille et ce n’est pas la plus facile à gérer, surtout quand on parle d’une personne à qui elle tient beaucoup, qui l’a formée et qu’on accuse de trahison grave, finissant comme son frère…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un, deux, trois, la pizza est là ! [Pv Aten-kun ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un, deux, trois. Mickey, Donald et moi ♫
» Un, deux, trois : TA GUEULE ! [PV Arth]
» un, deux, trois, toi et moi ; quatre, cinq, six, on est des sis' ! → jane & kath.
» Un deux trois quatre cinq six sept... Québec !
» Un, deux, trois, nous irons au bois [PV Kazeigan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Montagne aux temples-
Sauter vers: