AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   Ven 15 Mar - 15:58


    L'hiver touchait à sa fin, mais il faisait encore un froid de canard par endroit et manque de chance pour le dissident, les montagnes aux temples faisaient partie de ces lieux glaciaux... Il portait un épais blouson en cuir avec l'intérieur en fourrure, type aviateur, un treillis qui semblait lourd ainsi que des ranger. Ses cheveux eux, étaient coiffé en une queue de cheval afin que les vents et la neige n'aillent pas les rendre gênant pour la visibilité déjà pas très bonne par moment, bien sûr... Ses mains étaient comme d'habitude protéger par ses puissants gants dattelbrant. Que faisait-il dans les montagnes exactement ? Et bien il traversait le continent, les transport maritimes étaient trop surveillé en outre c'était un bon lieux pour profiter de l'air pure, malgré les apparences, Yuuri était quelqu'un aimant et pratiquant les arts de la faune après tout.

    Son camarade quadrupède à ses côtés, il avançait lentement dans les neiges qui tapissaient ces sols montagnards, chance pour lui, le temps était agréable et le soleil au zénith, rendant la marche agréable et la vue sublime. En parlant de vue, alors qu'il continuait de progresser, une faible lueur bleuté se fit voir, une qu'il connaissait bien puisque son ami, Valérian, en possédait une de ce genre. Il plissait les yeux, c'était sans doute pas une illusion, étant illusionnite, il l'aurait rapidement repéré... Peut-être juste un effet de lumière. Haussant les épaules il grimpait en haut d'un sommet et des éclairs rouges se mirent à parcourir son avant bras droit dont le poing était fermé.


    ~ Gémissement Écarlate ~


    Il abattait ce dernier au sol dans une force qui briserait un bras si on devait le bloquer provoquant une avalanche... Question discrétion, zéro assuré. Quoi qu'il en soit, s'il y avait vraiment quelqu'un qui jouait avec feu ou lumière, ça devrait le réveiller... Sinon et bien ça irait faire chier des voyageurs et ça c'était déjà pas mal. Riant à cette idée, le dissident reprenait sa marche dans les montagnes, jusqu'à tomber sur ce qui semblait être une effluve... Sans doute un passage d'eau qui faisait la liaison entre ouest et est de l'océan... Il décidait de s'arrêter ici usant bois, alcool et étincelles pour allumer un feu...

    - N'empêche ces montagnes sont foutrement calmes... T'es pas d'accord Enuma ?
    - Whouaf ! Whoua ?! Grrrrrrrrr

    Le dissident arquait un sourcil tout en croquant dans une pomme qu'il venait de faire légérement griller, quelqu'un approchait visiblement, vu que les sens de Enuma étaient infaillible... S'il grognait c'était que c'était une odeur inconnue déjà.. Mais le dissident n'était pas vraiment paniqué, au contraire, il caressait son chien-loup pour le faire cesser de grogner, continuant de manger sa pomme et lui en donnant un bout, attendant de voir si quelqu'un allait venir, il lançait malgré tout :

    - Ne grogne pas mon ami, l'odeur d'une bonne pomme ne peut qu'attirer que des belles femmes. Ou alors des gros vers occultes mangeurs de pommes et de trente mètres de haut, mais en montagne ça m'étonnerait ahahaha

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   Sam 16 Mar - 1:37

Les récentes escapades d’Azenor dans le monde des humains lui avaient bien montrées que pas mal de choses étaient en mouvements, que certains rapports de force pourraient même balancer subitement si cela n’était pas surveillé. Bien que dans un premier temps, ce qui concerne les humains, être inférieurs et mortels, ne l’intéresse que très peu, la princesse des enfers voyait dans tout cela autre chose. Une chose très importante pour elle. Quoi donc ? La possibilité de faire le nécessaire pour que la balance entre bien et mal penche indéniablement pour son camp, ce qui ne lui ferait que du bien et causerait beaucoup de soucis à ces anges dont l’attitude la dégoûte rien que d’y penser. Ceci n’est pourtant que pour le futur, dans ce qui est de plus proche, la démone vise quelque chose de plus intéressant et surement commun à tous ceux qui occupent le même poste qu’elle aux enfers : Conquérir les autres territoires les uns après les autres en s’occupant des autres Princes jusqu’à ce qu’il ne reste qu’elle et qu’elle règne ainsi sur les enfers.

Enfin, cela aussi n’est pas pour tout de suite, il lui faut d’abords plus de force mais aussi des occasions pour mettre cela en place. Qui préférerait aller frapper à la porte d’un Prince pour le défier quand on pourrait l’évincer d’une autre manière ? Tient, ça lui ferait presque penser à un plan pour rendre Nelus utile. Vu sa maladresse, il serait capable de causer suffisamment de dégâts pour qu’elle n’ait plus qu’à finir le travail et revendiquer un nouveau territoire. Elle pourrait aussi…

« Vous savez qu’une étude faites par des nains aurait démontrée que la consommation d’Euphoria serait liée au mal d’orteils ? »

Quand on parle de la boule de billard ailée, celle-ci n’est jamais bien loin. Cette fois-ci il restait dans les airs, battant de ses petites ailes tout en tenant une sorte de journal entre les pates. Depuis quand il sait lire lui ? Et d’où il sort ça ? Surement du aller faire un tour dans le monde humain, ou bien c’est elle qui l’a oublié là-bas, fort probable.

« Depuis quand tu sais li-- Qu’importe... Ne me dérange pas pour ça !! J’étais en train d’imaginer un plan pour accroitre mon territoire et me débarrasser de toi en même temps, si j’ai de la chance... »

« Ooooh… Vous voulez m’offrir un palais, c’est trop gentil, maîtresse ! Je suis heureux de vous ser-- » … Il s’interrompit avant de se prendre un coup de pied de Nonor qui l’envoya voler plus loin « ---viiiiiiiiiiiiiiiir ~ »

Aze’ ne dit rien sur le moment, étant restée les yeux fermés alors que le temps de son coup de pied elle se tenait sur un bras, à l’envers. Elle n’y allait pas de mainmorte avec le petit être sans défense qui lui sert de serviteur mais les conneries qu’il peut lâcher en un temps minime ont vite raisons de la patience de l’Imagias. Celle-ci avait ouvert un portail qu’elle emprunta. Déconcentrée par Nelus, ce ne fut pas là où elle espérait qu’elle se retrouva. Au lieu d’une ville où elle aurait pu manger des brochettes de boulettes, la princesse se retrouva… En plein dans la neige et le froid… Enfin, froid, c’est assez relatif quand on vit aux enfers et quand on se change en yuko ou qu’on se bat avec des flammes, on s’en tape en faite !

Voilà donc notre Princesse démoniaque au beau milieu de nulle part dira-t-on, les pieds dans la neige. Cet endroit n’était vraiment pas celui qu’elle voulait mais bon, tempi. Au moins cette fois on ne pourra pas la surprendre en lui disant d’un coup que c’est l’hiver ! Pas comme la dernière fois qu’elle est sortir faire une petite promenade en tout cas. Seulement voilà, la demoiselle était là depuis peu que cette fois ce fut une avalanche qui s’en prit à elle, lui fonçant dessus dans un bruit sourd.

« Non mais sérieux, c’est possible d’avoir la paix cinq minutes dans CE PUTAIN DE MONDE ??!! »

Petit craquage de câbles pour l’Imagias mais au point ou elle en est, ce n’est pas ça qui fera empirer l’avalanche alors on s’en fou hein. Sans attendre plus que nécessaire, Azenor se revêtit sa forme de Yuki et s’envola afin de prendre suffisamment de hauteur pour ne pas être engloutie par l‘avalanche. Malgré que c’était sur elle qu’elle fonçait au départ, la belle ne pouvait qu’apprécier ce spectacle, signifiant la plupart du temps de nombreux blessés, dégâts, disparut, pleins de malheur et de mauvaises choses en somme. Tout ce qu’elle aime. La princesse vola tranquillement, redescendant progressivement une fois que la neige fut calmée histoire de ne pas trop se faire remarquer non plus, ayant déjà prise sa taille minimum disponible dans cette transformation.

Elle continua ainsi jusqu’à ce qu’une odeur de nourriture vint lui chatouiller les narines et… Lui rappeler qu’elle avait aussi faim. Si ça n’avait fait que le lui rappeler, passerait encore mais ça allait jusqu’à faire gargouiller son ventre de plus en plus fort. Dans ce genre de lieu, il n’est pas dur de repérer un feu, lequel semblait appartenir à un jeune homme qui se faisait cuir une pomme en compagnie de son chien. Toujours en forme de petit Yuko pas plus grand qu’une mouette, Azenor se posa dans un premier temps face au garçon, faisant mine d’être un simple animal bien que les gargouillements de son ventre en étaient presque… Terrifiants.

« … »

Avança en faisant de petits sauts, l’Imagias alla se placer devant le chien qui semblait lui grogner après, répondant à cela par quelques petits coups de becs rapides façon Woody Wood Peker et s’en éloigna pour aller se planquer et reprendre une forme humaine à l’abri des regards, revenant près du feu en marchant tranquillement pour s’en arrêter à moins de deux mètres.

« Voilà qui est rare… Trouver quelqu’un en train de se faire à manger alors qu’une avalanche vient d’avoir lieu… Inconscient ou Insouciant ? Dur à dire… »

Comme à chaque fois, la Princesse faisait mine d’être là par hasard en se déplaçant, regardant le jeune homme assis avant d’humer l’odeur de pomme cuite qui venait flirter avec son odorat, provoquant un énième gargouillement. Chose particulière, la faim semble adoucir le tempérament de Nonor. De prime à bords elle n’a pas de raison de s’en prendre à cet homme alors à quoi bon provoquer un combat ? Il n’y a rien à détruire et une mort humaine passera quasiment inaperçue dans la balance des forces alors autant rester neutre autant que possible pour le moment…
Revenir en haut Aller en bas
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   Lun 18 Mar - 19:44

    Le dissident faisait donc tranquillement griller sa pomme quand un Yuko sauvage apparaissait... Pas besoin de s'appeler Oeron pour savoir que les yuko ne venaient pas jusqu'ici, craintif de nature et restant autours de leur village natal, et qu'il s'agissait sans doute d'un art de faune... Enfin, même sans ça, Enuma n'aurait pas grogné envers un animal s'il en était réellement un. Le garçon haussait les épaules quand soudain quelques minutes après, une personne faisait son apparition comme hasard comme si de rien n'était.

    « Voilà qui est rare… Trouver quelqu’un en train de se faire à manger alors qu’une avalanche vient d’avoir lieu… Inconscient ou Insouciant ? Dur à dire… »
    - Ah bah faut dire que l’avalanche c'était moi, héhé

    Il se toquait doucement la tête en clignant un œil et tirant la langue, moqueur avant de reprendre un visage moins caricatural... Et aussi parce qu'il venait d'entendre un gargouillement de vendre digne d'une Ellianne ayant été privée de glace pendant des années. Riant doucement, le dissident lançait une de ses pommes vers l’étrange femme à la poitrine aussi grande que la connerie d'une Ellianne. Elle n'était pas grillée mais libre à la femme de choisir ce qu'elle voulait en faire.

    - Enfin je pourrais retourner le commentaire. Une femme en train de se balader affamée dans les montagnes. Inconsciente ou insouciante... Dur à dire.

    Souriant doucement, il croquait dans sa propre pomme avant de se redresser tout sourire regardant d'abord les yeux de la personnes... Puis sa poitrine... Puis ses jambes avant de siffler... Finalement il tiltait un truc assez important, un détail auquel il s'était étrangement habitué et pourtant.. ; Elle avait une aura bleuté ! Comme Val-kun ! Il se mit à éclater de rire sans prévenir avant de reprendre briévement son sérieux.

    - Bah ça alors, encore uen luciole... Et en plus avec une superbe plastique, Valérian m'avait pas mentis en disant que les 'femmes-lucioles ' étaient vachement belles ahahaha. Moi c'est Yuuri, dissident et chef d'un groupe de sales gosses qui tapent sur la blitzness. Et toi belle Luciole ? La femme ou une amie à Valérian ?

    Car oui... Yuuri et Valérian étaient des amis si on peut dire, des associer s'étant promis de s'aider mutuellement a devenir seigneurs dans leurs domaines respectifs, alors il se sentait plutôt bien en présence de ces gens lucioles, c'était pas plus bizarre que lui qui pouvait fusionner avec son bon vieux chien-loup. Chien loup qui s’asseyait en regardant la femme avec des yeux brillant et sa langue qui pendouillait, visiblement le loup lui faisait confiance.

    - Ah ouais... Et lui c'est Enuma, mon éternel compagnon.

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   Lun 29 Avr - 16:00

Même si dit comme ça, sur le coup, cela pouvait plus ressembler à une blague qu’autre chose, la Princesse ne douta pas que cet homme seul dans la montagne pouvait être le responsable de l’avalanche qui s’était produite un peu plus tôt. Quand elle était arrivée, Azenor n’avait pas relevé de signes propices à déclencher ce genre de choses et elle savait que certaines personnes dans le monde humain avec cette capacité à tout détruire autour d’eux et provoquer ce genre de catastrophes aussi aisément que s’ils se mouchaient. A force de toujours tomber sur des cas à part lors de ses escapades dans son monde, l’Imagias allait finir par croire que le monde réel était surtout peuplé par des spécimens bien étranges, encore tombée sur l’un d’eux visiblement vu son air un peu moqueur, faisant hausser un sourcil à la demoiselle qui attrapa la pomme au vol.

« Hum… Merci... »

Dit-elle, l’air déstabilisée. D’habitude les gens se montraient plus méfiants face à elle et à juste titre mais celui-là semblait s’en foutre totalement, ne lui posant même pas l’habituelle question sur la lueur qui l’entourait. Après tout pourquoi s’en plaindre ? Ca fait une excuse bidon en moins à trouver. Haussant les épaules, Aze’ mordit dans la paume à pleine dent pour en prendre une bonne bouchée. A défaut de calmer sa faim cela devrait l’apaiser un petit moment, le temps suffisant pour se rendre en ville et trouver un marchand de brochettes de boulettes comme elle aime tant.

« Disons juste que j’étais en route pour aller manger et je passais par ici. »

Lui donna-t-elle comme réponse quand il réutilisa pour elle ce qu’elle avait dit en arrivant, n’ayant même pas l’air de croire elle-même à cette explication. Après tout comment croire que cet endroit était sur le chemin d’une ville munie d’au moins un restaurant ? Quand on la regarde et qu’on constate son allure disons noble, on peut se douter qu’elle n’est pas le genre de femme à manger dans une auberge pittoresque. Il lui faut un minimum tout de même !

« Ça va tu profites bien de la vue ? »

Comment ne pas remarquer la façon disons… intensive qu’il a pour la fixer de haut en bas, remarquant les arrêts sur sa poitrine. D’accord elle est généreuse et peu couverte mais quand même, il pourrait être plus discret ! Azenor est vraiment tombée sur un drôle d’oiseau –le comble pour une femme qui se transforme en Yuko- et ce qu’il dit ensuite ne manqua pas de la surprendre et… de l’amuser. Alors comme ça elle n’est pas la première Imagias qu’il rencontre, à supposer que ce soit les gens comme elle qu’il appelle luciole. Sa surprise fut d’autant plus grande quand il mentionna le nom de Valérian. Savoir qu’il avait croisé son acolyte et qu’il était toujours en vie, disant qu’ils avaient parlé ensemble éveillait la curiosité de la Princesse.

« Ainsi je ne suis pas la première que tu rencontres ? Voilà qui est intéressant… Savoir que tu as croisé Val’ et est toujours en vie, c’est une chose rare… »

Depuis tout ce temps passé avec lui, durée déjà énorme dans leur monde alors en temps humains cela est dur à évaluer mais soit, Azenor connaissait bien le tempérament de Valérian, s’il laissait quelqu’un en vie c’est soit qu’il lui était impossible de le battre soit qu’il avait quelque chose d’intéressant. Étrangement, Aze ne voulait même pas savoir ce qu’avait bien pu dire son compère au sujet des femmes, se contentant de mordre à nouveau dans la pomme avant de lui répondre.

« Je m’appelle Azenor, Princesse d’un endroit… Lointain. Disons entre les deux, pour répondre à ta question mais comment le connais-tu ? Il n’est pas du genre à discuter comme ça avec n’importe qui. »

La demoiselle était intriguée, voulant en savoir plus car elle y trouverait probablement son intérêt aussi si Val’ y avait trouvé le sien. Bien que ce ne fût pas son monde, elle connaissait la Blitzness mais n’avait pas encore connaissance que des gens se dressaient contre eux. Qui que soit ce gars, il éveillait la curiosité de la princesse qui continua de manger sa pomme, tendant la main devant Enuma comme pour le saluer à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   Mar 30 Avr - 14:31

    S'il appréciait la vue ? Totalement et il ne le cachait pas vue son hochement de tête. Après tout, il n'y avait pas de raisons de cacher qu'on aimait regarder les belles choses non ? Quoi qu'il en soit, la discutions allait de bon train avec la dame luciole. Cette dernière semblait malgré tout légèrement surprise que Yuuri ait connue Valérian... En tout cas il était sûr que elle, le connaissait, à présent. D'ailleurs elle ne tardait pas à lui confirmer ça :

    « Ainsi je ne suis pas la première que tu rencontres ? Voilà qui est intéressant… Savoir que tu as croisé Val’ et est toujours en vie, c’est une chose rare… »

    Yuuri n'ajoutait rien à ces quelques mots et se contentait de laisser sortir un léger rire de sa gorge. Valérian était plutôt cool dans son souvenir... Il fallait dire que les deux hommes s'étaient assez bien entendu, mais Yuuri avait pu voir que la luciole était aussi forte que lui au moins... Du moins à cette époque, donc il comprenait ce que venait de dire la femme luciole. Yuuri semblait alors soudainement pensif, la femme luciole était-elle aussi forte que Valérian du coup ? Sans doute, enfin, ce n'était pas très important de le savoir.

    « Je m’appelle Azenor, Princesse d’un endroit… Lointain. Disons entre les deux, pour répondre à ta question mais comment le connais-tu ? Il n’est pas du genre à discuter comme ça avec n’importe qui. »
    - On est pote. On s'est promis de s'aider mutuellement à transcender nos statuts. Il est plutôt sympa, en tout cas il a pas essayé de me tuer. Façon il aurait pas réussit.

    Yuuri faisait un grand sourire et croquait dans sa pomme à son tour. Arrogant ? Un peu . Confiant ? Sans doute, il n'était peut-être pas une légende, enfin presque vue sa popularité, mais il était bien assez fort pour combattre du monde... En tout cas il l'était assez devenu pour être plus fort qu'Alwine. Souriant faiblement et amèrement en pensant à elle, il reportait plutôt son regard sur la créature de rêve brillant, littéralement, devant lui. Il semblait pensif. Princesse d'un pays lointain ?

    - Princesse d'un pays lointain ? C'est bizarre, je connais que deux trucs contentant des princesses... L'premier, j'en suis originaire et c'est Miriam. Le second, c'est un peuple disparu dont je connais une représentante. Je doute que tu sois une des deux...

    Pendant qu'il parlait, les yeux du garçon s'étaient faits plus sérieux et malicieux qu'auparavant, preuve qu'il était loin de manquer de jugeotte. Enfin ce n'est pas pour ça qu'il disait que la femme mentait, c'était peut-être vrai, mais yuuri avait du mal à imaginer ça... Sauf si un pays qu'il ne connaissait pas existait dans Gaea, mais ça semblait la aussi peu probable, il était celui qui avait découvert un peuple perdu... Rien ne lui était vraiment inconnu en terme de villes.

    - Enfin... Peu importe. T'as la beauté d'une princesse ça c'est sûr. Et tu es éclatante comme une phare, ça aussi c'est sûr, mais pas que dans le sens métaphorique. Toi et Val voulez pas mettre ça sur OFF ?

    C'était pas gênant, mais perturbant de voir quelqu'un briller comme une teub ayant trop servie et luisant d'un rouge cramoisie symbole de surchauffe. Oui comparaison Yuuriesque. Quoi qu'il en soit, il terminait sa pomme et s'étirait en baillant, malpoli comme pas deux, mais bon. Son regard se posait sur le ciel, qu'il fixait quelques secondes, puis sur la luciole femelle.

    - Enfin, les amis de mes amis sont mes amis, en principe... Donc je suppose que je peux te voir comme une alliée.

    Lançait-il finalement avec un faible sourire en coin.

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   Dim 19 Mai - 18:15

Faire la rencontre de quelqu’un qui avait pu frayer d’une manière ou d’une autre avec un Imagias était vraiment très rare, surtout si cette personne reconnaissait du coup qu’ils ressortaient de la masse alors que d’autres personnes ne voyaient presque rien d’étrange à l’aura qui émane d’eux. Enfin c’est le risque quand on s’amuse à se promener dans le monde des humains en étant bien visible on dira… En tout cas il faut être idiot pour reconnaître que cet homme est assez spécial dans son genre, n’ayant même pas hésité à répondre positivement à la question pleine de sous-entendu de la Princesse, amusée par cette réaction et même par le comportement général de Yuuri.

Elle fut cependant intriguée l’espace de quelques instants quand il lui révéla la teneur de son espèce d’arrangement avec Val. S’aider mutuellement à transcender leur statut ? Pas besoin d’être un génie pour savoir que dans le cas de son allié il parle d’accéder à l’une des places de Prince. S’ils étaient humains, Azenor pourrait se dire qu’elle ne risque rien mais vu qu’ils ont tout deux évolués dans les enfers, les illusions n’ont pas leur place et rien n’exclu la possibilité que ce soit contre elle qu’il tenterait quelque chose, ayant de nombreuses occasion de la prendre au dépourvue mais ce serait étonnant vu la teneur de leur arrangement.

« Je me doute de ce que veut Val, mais toi… Quel genre de statut vises-tu pour conclure un marché avec lui ? »

Un petit rire lui échappa sur la fin des paroles de son interlocuteur sans même avoir du mal à le croire sur parole. Étrange n’est-ce pas ? Ce qui le fut davantage c’est la petite mise au pied du mur de Yuuri au sujet de la région de laquelle elle sous-entendait être Princesse. Aze ne peut quand même pas lui dire clairement qu’elle fait partie des quatre Princes des Enfers à moins de tomber sur quelqu’un de suffisamment idiot pour croire qu’une région inconnue porterait ce nom mais aucun doute sur le fait que ça ne marchera pas avec celui-là…

« Huhu… En effet, tu vois juste. C’est un endroit inaccessible pour la plupart mais sache que le titre de Princesse est un haut rang plus qu’un titre de noblesse. »

Sa pomme terminée depuis un moment son ventre s’était remis à gargouiller à cause de la faim à peine atténuée par le fruit gentiment offert. L’Imagias s’approcha de son interlocuteur avant que son regard ne soit attiré par un sac contenant de la nourriture… Puisqu’il lui a donné une pomme, il ne lui en voudra pas si elle lui pique encore autre chose ? Ca lui permettra de tenir plus facilement la conversation que s’ils sont toujours interrompus par son ventre qui crie famine…

Azenor ne demanda même pas si elle pouvait et se servit, saisissant un saucisson qui dépassait avant de s’en couper une tranche après avoir modelée son index en couteau, pratique comme pouvoir pas vrai ? Cette dernière fixa le jeune homme qui parlait de son aura comme si c’était quelque chose qu’elle pouvait activer pour rendre mieux dans les soirées disco et le désactiver en cas de besoin.

« Si on ne le pouvait crois moi on le ferait, malheureusement c’est quelque chose qu’on doit se trimballer constamment… »

La princesse soupira, blasée par moment à cause de cette aura qui attire toujours pleins de questions auxquelles elle doit trouver des explications parfois farfelues. Heureusement qu’en contrepartie leur faculté à rester dans le monde spectrale leur laisse la possibilité de se déplacer librement sans être vus ou touchés et donc sans devoir se soucier de leur aura. Ca aide quand on veut être discret, il faut l’avouer !

« Comme une… Alliée ? Pas vraiment non, sauf si on conclut un pacte qui nous arrange tous les deux… Bien que je doute que tu puisses m’être d’une quelconque utilité tant que je ne saurai pas quel est ton but… »

Prononcer le mot allié avait semblé lui brûler la gorge sur le coup. Même si elle n’avait rien tenté contre cet homme, ils n’étaient pas au point d’être comme des alliés, juste deux personnes se rencontrant de manière neutre. Aze n’avait pourtant pas exclut la possibilité de s’allier réellement, se disant que si Val avait put y trouver une raison valable pour s’allier avec cet homme alors elle le pourrait certainement aussi mais elle ne le saura que s’il lui révèle son but et que ce dernier lui permet d’en tirer quelque chose de profitable pour elle, peu importe la façon. Elle continua de le regarder en coupant d’autres tranches de sauciflard avant de le déposer, en prenant une en bouche tout en laissant les autres à la portée de Yuuri au cas où il en voudrait aussi, au moins il ne fallait plus en couper pour l moment.
Revenir en haut Aller en bas
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   Mar 21 Mai - 13:59

    Un endroit que inaccessible hein... Le dissident avait du mal à y croire mais ne disait rien de plus, après tout si elle ne voulait pas en dire plus c'est qu'il y avait une raison valable à tout ça. Ce qui était plus sujet à débattre, c'était que la demoiselle semblait intriguée par ce que que lui et Valérian s'étaient dit, souriant doucement en coin, il décidait de laisser ça couleur, après tout, pourquoi devrait-il répondre, si elle n'était pas son alliée, il n'avait aucune raison de l'aviser de ses plans, c'était logique, non ? Quoi qu'il en soit, le sujet revenait doucement aux dernières questions du dissident :

    « Si on ne le pouvait crois moi on le ferait, malheureusement c’est quelque chose qu’on doit se trimballer constamment… »

    Il se mit à rire, cette aura semblait plus la gêner qu'autre chose, le garçon en concluait que c'était quelque chose de naturel et pas d'actif, il ne savait pas ce qui causait ça, mais si c'était une raison immuable, il ne pouvait s'empêcher de demander qu'est-ce qu'elle était, après tout il n'avait jamais vue que deux personnes ayant cet aspect un peu particulier et cette aura. Enfin, encore une fois il n'avait pas envie de creuser, Valérian finirait bien par lui dire un jour ou l'autre, en principe. Le garçon se contentait à présent d'écouter le demoiselle qui piquait dans son sac.

    « Comme une… Alliée ? Pas vraiment non, sauf si on conclut un pacte qui nous arrange tous les deux… Bien que je doute que tu puisses m’être d’une quelconque utilité tant que je ne saurai pas quel est ton but… »
    - Je ne compte pas t'être utile, je fais par éliminations, ceux qui ne sont pas des ennemis sont des alliés. Et ceux qui ne sont pas des alliés sont des ennemis. Si tu es mon ennemie, tu es celle de Valérian. C'est tout ce qu'il y a à comprendre, non ?

    Il souriait moqueur, sa logique était pour le coup imparable, si elle n''était pas alliée avec lui, elle était ennemie avec lui.. ; Donc avec ses alliés... Donc avec Valérian. Le dissident ne se doutait pas de la profondeur de ces mots, car de là d'où venait la belle, les alliances et guerres étaient d'une importance capitale. Il s'étirait avant de saisir quelque chose dans son sac, un paquet de donnut qu'il se mit à grignoter avec un sourire qui ne diminuait pas.

    - Quant à mes objectifs, disons qu'ils sont assez intéressant pour que Valérian les soutiennent, tu n'auras qu'à lui demander, si vous êtes réellement amis, non ?

    La voix du jeune homme était emplie de malice, il faisait clairement exprès de ne pas lui dire ce qu'elle voulait savoir, sans lui-même savoir comment elle réagirait à cette pseudo provocation. Mais sur le fond, Yuuri n'était pas en tord, il n'allait pas avouer ses plans aux premiers venues, mêmes s'ils brillaient. Le rouge ne fait pas le blitzness, comme il le disait si bien. Il se redressait un peu et plantait son regard orchidée dans les yeux de la luciole femelle.

    - Et d'abord, quand on a un tant soi peu de sens commun, on demande pas aux autres de déballer leurs plans d'avenir en piquant leur bouffe.

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   Jeu 8 Aoû - 17:07


Discuter avec un humain et l’idée de s’allier avec l’un d’eux n’était pas du tout quelque chose qui plait à la Princesse Imagias. Néanmoins, même si elle n’apprécie pas cette race, cette dernière est capable de reconnaître ceux qui se démarquent de la masse et même –aussi dur que cela puisse être à croire- en apprécier quelques uns. Naturellement sa préférence va de base pour les Teremundos qui dévorent les humains et se renforcent grâce à cela, mais rien que maintenant de part son fort caractère Yuuri parvient à monter dans l’estime d’Azenor. Malgré tout il faut avouer que celle-ci n’apprécie pas toujours le ton qu’il prend pour lui parler, bien que sa dernière réponse la fit esquisser un sourire sur ce qu’il dit, n’ayant aucun doute sur le fait que Valérian, même belliqueux ou « avide » de pouvoir supplémentaire, ne la trahirait pas pour un humain, ayant certaines garanties de ce côté-là.

« Si tu le dis… Ufufu… Cependant on n’est pas là pour faire un concours de bites, il me semble, non ? C’est bien comme ça que vous dites ? »

L’expression résume assez bien la situation en elle-même, aucun des deux participants n’ayant l’air de vouloir être le premier à jouer carte sur table et se dévoiler le premier. Ce n’est déjà pas avec la Princesse que les négociations sont les plus simples mais si en plus de ça chacun tient tête à l’autre comme pour montrer qui est-ce qui domine ils risquent de ne pas bien avancer dans leurs échanges ou alors se sera du genre « un pas en avant pour trois vers l’arrière ».

Au moins ça lui change de d’habitude. En plus, qu’elle le dise ouvertement ou non, Azenor trouve son interlocuteur plutôt drôle dans son genre, ses paroles venant d’ailleurs de la faire pousser un léger rire. Sur le coup elle doutait terriblement que Valérian, s’il lui fallait choisir, préfère s’allier avec un humain plutôt qu’elle, bien qu’au final ça ne l’étonnerait pas plus que ça, mais quand même ce cas de figure la surprendrait au plus haut point.

« Ufu… Libre à toi de t’imaginer cela si ça te chante, mais à ta place je garderais en tête que s’il peut me trahir, moi, alors il n’aura aucun scrupule à faire de même avec toi dès que possible. Ufufu. »

Peut-être qu’il avait l’air de la tenir à la gorge au niveau des arguments, pourtant l’Imagias ne cherchait pas tellement à se défendre et n’avait pas envie de risquer de révéler sa nature avec l’un de ses arguments. Pourtant dans son esprit, elle connait mieux Val’ que lui et surtout depuis tellement d’années qu’on les compte par paquet de cent et encore. De quoi se faire une idée de ce qu’il pourrait en venir à faire à quelqu’un qu’il connaîtrait depuis beaucoup moins de temps.

« Les humains ont l’esprit tellement simple… »

Dit-elle pour elle-même en baissant le ton de sa voix au travers d’un long soupir, presque épuisée de voir cela ainsi qu’une façon de raisonner aussi simple qui ne mène généralement jamais à rien de bon d’après son expérience.

« Ce n’est pas le genre d’arguments qui a une réelle valeur à mes yeux, mais je peux te laisser le fait que ça a déjà le mérite de l’intéresser. »

Azenor ne se priva pas de fouiller le sac contenant la nourriture de son interlocuteur, la pomme qu’il lui avait précédemment donnée n’ayant pas suffit. La femme avait d’ailleurs déjà mise la main sur quelque chose à se mettre sous la dent, déjà occupée à le mâchouiller lorsque le jeune homme lui fit la remarque. Pour toute réponse, elle se contenta de le regarder avec un regard interrogateur. Elle n’est pas « d’ici » après tout donc tout ce qui concerne la façon de se comporter entre humains lui est inconnu. Là d’où elle vient c’est la loi du plus fort donc on se sert sans rien demander quand on veut quelque chose.

« Vu l’allure où on est partis sur ce point, autant avoir le ventre pleins, non ? Et puis c’est toi qui me l’a proposée en me donnant à manger, là tout de suite. »

Pour elle, lui avoir lancé la pomme un peu plus tôt était pareil que lui dire de se servir dans son sac et manger ce qu’elle voulait. Donnez-lui la main et elle vous prendra le bras si ça ne suffit pas à la contenter. Pouvant se montrer parfois généreuse malgré tout, Azenor tira la pièce de viande à moitié mangée de sa bouche et la tendis à son interlocuteur pour lui en proposer  –se voir proposer de manger la nourriture qui nous appartient de base, c’est un comble non ?-  tout en gardant une attitude assez détachée.

« Tu en veux ? »

Comme si Yuuri avait besoin qu’on lui propose ses propres biens, vraiment du grand n’importe quoi. La Princesse finit par se relever et dessina un cercle avec son pied dans la neige placée en diagonale du jeune homme et du feu. Cette manœuvre fit apparaître ses flammes noires pour faire fondre la neige et ainsi pouvoir s’asseoir plus aisément sur une surface qui n’est pas froide afin de ne pas se geler les fesses, déjà qu’elles ne sont pas super couvertes alors si elle doit en plus les poser dans la neige…

« Tu as du cran et surement de l’ambition. Pourquoi est-ce qu’on ne jouerait pas carte sur table, hein ? Je peux t’offrir une capacité de destruction dont tu n’aurais pas idée et ainsi une puissance de frappe incomparable…  »

L’Imagias avait bien évidemment Apophis en tête quand elle parlait de cette puissance qu’elle pouvait utiliser, sans parler de la sienne qui n’est pas à prendre à la légère, mais c’était surtout de l’invocation dont elle parlait, capable d’aisément détruire des villes si elle le laisse faire. Elle ne l’appellerait qu’en dernier recours vu son caractère, bien entendu, mais c’est un argument comme un autre qui pourrait peut-être faire avancer un peu les choses entre ces deux têtes de mules.

« Tu veux connaître mes projets ? Sache que je souhaite éteindre mon pouvoir sur l’endroit d’où je viens, je désire plus, toujours plus ! »

Difficile d’en dire beaucoup sur ses ambitions pour Azenor puisque se serait presque devoir révéler sa nature réelle et puis comment voulez-vous parler des Enfers à un mortel ? Pour l’instant elle tente de retranscrire cela comme si elle vivait sur terre, exercice assez difficile mais nécessaire. Par la suite, si ça marche, elle pourrait envisager d’en dire plus mais ça demanderait déjà une certaine entente entre les deux, point qui ne semble pas être près d’arriver s’ils continuent de se tenir tête et se taquiner de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   Jeu 15 Aoû - 21:31

    La femelle luciole marquait un point, si Valérian pouvait trahir d'autres personnes, Yuuri n'était pas à l'abri d'une trahison lui aussi. Il souriait faiblement, pas effrayé pour autant, il était même plutôt amusé en fin de compte. Le sujet revenait rapidement sur autre choses après qu'elle ait dit que les humains avaient l'esprit simple.. Tant mieux, Yuuri était plus un loup ou un fantôme qu'un humain alors il ne se sentait pas vraiment touché par ces remarques, puis rapidement la bouffe redevenait le centre des priorités de chacun.

    – Ca s'tient... Enfin vas-y, si t'es aussi affamée que ça fais toi plaisir.

    Il haussait les épaules souriant un peu moqueur, pour quelqu'un qui trouvait les humains faibles d'esprit, elle était pourtant touchée par les maux que ces mêmes humains. Elle tendait malgré tout un bout de la nourriture qu'elle mâchait avec tant de joie, demandant au possesseur de cette même nourriture s'il en voulait. Il riait doucement avec se secouer une main devant son propre visage, l'air de dire que ça allait, elle pouvait se faire un festin. Rapidement elle en venait à d'autres points, visiblement pas aussi non intéressée qu'elle le disait.

    – Une force de frappe colossale hm...

    Le garçon se mit à briller et changeait d'apparence (voir avatar/signa) tout en ayant enfilé ses gants... Il s'éloignait un peu et serait le poing, activant le prive qui doublait sa force, ainsi que sa force palier soit... Puis frappait le sol, faisant trembler ce dernier et faisant s'écrouler une moitié de versant avant d'approcher de nouveau d'Azenor., un air neutre au visage, comme si pour lui cet acte était naturel... A vrai dire il n'avait même pas utilisé toute sa force...

    – Tu dis la même chose que Valérian, mais si ton pouvoir n'est pas aussi puissant que le dixième du mien que je viens de te montrer, alors une collaboration serait inutile.

    Il réajustait ses gants et se craquait la nuque, sa véritable apparence était bien plus imposante et charismatique, il croisait les bras, sans perdre son sourire, regardant l'imagias manger, bien qu'il ne savait pas que c'était une imagias. Il marquait un long silence, buvant dans la gourde qu'il venait tout juste de saisir à sa ceinture et finalement, il plongeait son regard mystique sur les sei--- euh non, dans le regard de la belle.

    – Nos objectifs sont similaires, sauf que moi, c'est Gaea entière que je compte purger. Je détruirais la blitzness, je détruirais teremundis et deviendrais seul seigneur... Peu importe le temps que ça prendra, peu importe combien de créatures mystiques je devrais éveiller et même si je dois vendre mon âme au diable.

    Il était parfaitement sérieux et sa voix tantôt moqueuse et jemenfout était devenu plus posée et puissante... Dans un certain sens, c'était comme avoir un véritable seigneur devant soit... Même si pour Azenor ce n'était sans doute pas si impressionnant. Il se posait en tailleur à même le sol, posant un coude sur une cuisse, serrant le point et posant la joue dessus.

    – Qu'est ce que tu gagnerais à m'aider ? Je n'ai rien à te donner, un seigneur loup n'a que sa fierté et sa férocité. Je n'ai ni richesse, ni gloire à t'offrir. Fit-il finalement, son visage se faisant à la fois impérial et amusé.

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chérie, les lucioles se multiplient [Pv Nonor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'eau ruisselle et que les lucioles dansent
» Nausées sous les lucioles de papier.
» Pourquoi est-ce que les lucioles meurent tellement vite ? - Tombeau de Lucioles
» ~Patate Fluo & Luciole en Frite ♥ ~
» Au coeur d'Evanya... [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Montagne aux temples-
Sauter vers: