AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Lun 22 Avr - 5:01

Nina Denzy, capitaine de la B-Corp, déambulait à travers les différentes allées du célèbre marché de Phil. Les différents kiosques ne l'intéressaient guère. Lorsqu'un marchand l'invitait à observer sa marchandise, la jeune femme lui lançait un regard noir. Ce simple regard les dissuadaient tous de continuer à lui montrer les diverses babioles. D'ailleurs, Nina avait apporté sa gigantesque poêle à frire ce qui lui valut plusieurs coups d’œil curieux des passants. Elle se dirigeait présentement vers le centre du marché pour assister à un événement hors du commun. Chaque année, ce village de marchands organisait une grande vente qui rassemblait les différents cuisiniers du monde entier. Et oui, vous l'avez deviné, nous parlons bien sûr de...

« LA VENTE AUX ENCHÈRES CULINAIRE EST SUR LE POINT DE COMMENCER ! OHYEAAAAAAH BABY ! »

En voyant l'animateur de cette vente aux enchères, la capitaine eut un haut le cœur. Il était trop joyeux, possédait des dents trop blanches, des cheveux trop brillants et une tendance à bouger son corps d'une façon peu virile. Mais, la jeune femme devrait réussir à supporter cet étrange personnage. Elle allait bientôt pouvoir observer des aliments rares et uniques. Cette simple pensée l'excita comme une gamine ayant reçu un poney rose en cadeau.

Les organisateurs de l’événement avait installé divers sièges. Mais, il n'en restait plus aucun de disponible. Ne désirant pas rester debout durant les prochaines heures, la cuisinière s'avança tranquillement vers une vieille dame. Cette dernière occupait un siège. Elle était petite et peu bruyante. Personne ne semblait l'avoir remarqué. C'était parfait. Nina la saisit par le collet et la lança dans un buisson un peu plus loin pour ainsi pouvoir prendre sa place. Le respect des personnes âgées n'occupait pas une grande place dans la vie de notre capitaine...

«C'est l'heure de commmmmmmencer ! Préparez-vous à saliver devant nos aliments au goût totalement HORS DU COMMMUUUUUUUUN ! »

S'il continuait ainsi, Nina allait le tuer. Par la suite, la vente aux enchères débuta. On eut droit à une cuisse du célèbre BwakBwak, à un fruit du démon ou même à une asperge disparut du désert brûlant. Mais, aucun des aliments présentés vint attirer l'attention de notre cuisinière. Elle recherchait quelque chose de réellement unique. Quelque chose qui rendrait ses propres plats légendaires.

« Et maintenant, voici un chocolat au goût hallucinant. Il est dit qu'une seule bouchée de cette sucrerie suffirait à faire saliver un homme pour le restant de ses jours. Il a été concocté par une tribu de nains dans l'une de leur pâtisserie souterraine. Alors, c'est paaaaaaartis ! »

Notre cuisinière venait de dénicher l'aliment légendaire qu'elle attendait. Elle avait entendu plusieurs histoires concernant ce chocolat, mais jamais elle n'aurait crû qu'il existait réellement. Ce chocolat serait parfait pour concocter divers desserts. Elle désirait à tout prix s'en emparer et elle était prête à tout pour mettre la main dessus.

« Je propose 50 penas ! »

Elle fut la première à se lever. Les gens autour échappèrent aussitôt des petits ricanements. Le montant moyen pour les aliments présents étaient de plusieurs milliers de penas. On pouvait même atteindre les millions. Donc cinquante penas était une somme peu commune en ces lieux.

« 50 000 penas ici ! »

Un homme grassouillet venait de se lever. Un large sourire arrogant se dessinait sur visage. Comme quoi il était fier de tourner en ridicule notre cuisinière. Mais, celle-ci n'abandonna pas. Certes, elle ne possédait aucune fortune. Par contre, elle avait des atouts féminins. Elle était prête à les utiliser pour mettre la main sur son chocolat.

« CE CHOCOLAT EST POUR MOI, ESPÈCE DE GROS LARD ! »

Elle venait de donner un bon coup de poêle à frire directement dans la gueule du pauvre homme. Ce dernier revola quelques mètres plus loin. En parlant d'atout féminin, je parlais bien sûr de la force phénoménale d'une femme. Rien ne peut rivaliser avec cela ! Nina lança aussitôt un regard menaçant à la foule pour les dissuader de proposer une offre. Sa stratégie fonctionnait très bien. Personne n'osait recevoir un coup de poêle. L'animateur avait commencé son décompte. Dans trois secondes, le chocolat serait au capitaine. Fière de son coup, elle laissa échapper un large sourire de satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Mar 23 Avr - 2:15

    Une nouvelle journée, une nouvelle aventure ! Ellianne se trouvait ce jour-là au Marché de Phil pour... acheter des croquettes pour dragon en pleine croissance ! Ben quoi, vous pensiez peut-être qu'elle serait venue dans le but précis de participer à une ventre aux enchères qui rassemblait plein de bonnes choses ? Bwahahahahah, ce serait très mal connaître notre petite blondinette nationale ! Elle était venu dans un but tout différent, guidée par l'envie de voir si son petit compagnon dragonique préféré se porterait mieux avec de la nourriture spéciale, s'il grandirait plus vite pour devenir un grand et puissant dragon comme ceux que son fiancé avait croisé sur l'île qui était leur état naturel, ce genre de choses. Elle y croyait assez peu, mais bon, si c'était vraiment de l'arnaque elle aurait qu'à venir atomiser le marchand après, parce qu'arnaquer les filles toutes kawai comme elle ça se faisait pas, non mais !

    Ceci dit, elle n'arriva jamais jusqu'au marchand de croquette pour jeunes dragons, en fait, car son attention fut attirée bien avant cela par la tente colorée où se passait la ventre aux enchères. Il en sortait des voix, un bruit de foule, et pour couronner le tout de délicieuses odeurs ! Comment une petite Ellianne affamée – oui elle n'avait pas encore manger depuis son arrivée DONC elle était affamée, logique elliannesque, ne cherchez pas – aurait-elle pu y résister ? Hé bien de fait... elle ne pouvait pas ! Ce fut donc en souriant qu'elle s'approcha, alors que la vente battait déjà son plein.

    « Et maintenant, voici un chocolat au goût hallucinant. Il est dit qu'une seule bouchée de cette sucrerie suffirait à faire saliver un homme pour le restant de ses jours. Il a été concocté par une tribu de nains dans l'une de leur pâtisserie souterraine. Alors, c'est paaaaaaartis ! »


    Ooooooooooooh, elle arrivait pille au moment où on proposait du chocolat ! Du chocolat de nains en plus, si ça venait vraiment de là et si c'était vraiment bon elle irait les embêter pour en avoir tient, ce serait l'occasion rêvée ! Car bien sûr, elle comptait acheter ce chocolat, mais le temps qu'elle retrouve ses sousous les enchères avaient déjà commencées.

    « Je propose 50 penas ! »

    Cette première offre sembla amuser la salle, mais Ellianne, qui n'avait aucune idée particulière de où elle était tombée ou des tarifs en court dans ce genre de lieu, ne compris ps tellement pourquoi c'était drôle, bien que l'offre suivante fut bien plus importante.

    « 50 000 penas ici ! »

    Ah, d'un coup, ça faisait beaucoup plus ! Mais la première enchérisseuse sembla vouloir mettre dans la balance un argument qui, tout non-financier qu'il soit, n'en était pas moins des plus... heu... hé bien percutant, oui, on pouvait le dire comme ça. Elle le fit voler dans les airs d'un bon coup de poêle géante en pleine face, faisant rire la blondinette.

    « CE CHOCOLAT EST POUR MOI, ESPÈCE DE GROS LARD ! »

    Pour une scène amusante, on ne pouvait pas dire que ce n'était pas une scène amusante. Néanmoins, tout en riant la Chimère percuta soudainement qu'il fallait qu'elle enchérisse, sinon le chocolat allait lui échapper. Supposant l'enchère du gros annulée, elle leva donc la main en sautillant.

    « Hé hé monsieur monsieur ! J'vous en donne heu... 142 penas, paske le 42 c'est le pouvoir, mwahahahahahahah ♥ »

    Dans le silence plutôt pesant qui s'était installé après le coup de poêle énergique de la mystérieuse femme à poigne, la voix toute joyeuse et enfantine de la blondinette semblait grandement déplacée. Son enchère n'en était pas moins sérieuse, ceci dit.

    « Et si l'enchère est restée à 50 000 penas ou un coup de poêle géante, j'peux aussi tous vous atomiseeeeeeeer et prendre le chocolat ♥ »

    Histoire de souligner son point de vue, elle lança une grosse boule d'énergie dorée très dangereuse, un Pulsar, sans cible précise, au hasard. Celui-ci cibla un étal de fruit un peu plus loin et le fit exploser, laissant un beau trou à la place.

    « Doooooooooonc nala mon enchère, 142 penas et la survie des gens présents qui voudraient me truander mon chocolat-crobon-des-coupains-barbuuuuuuuus ♥ Mwahahah et merci madame aux cheveux rouges chan de m'avoir montré comment fallait enchérir ♥ »

    Dans la foule, des murmures inquiets commençaient à courir. On avait reconnu Ellianne, l'ancienne Tri de Teremundis, qui avait faillit raser la ville un jour, et n'avait été mise en fuite que par l'arrivée opportune de Master Seto soit-même en personne. On disait aujourd'hui qu'elle s'était rangé et ne détruisait plus les villes, mais visiblement elle était toujours aussi dangereuse, et la Capitaine lui avait fait croire que les enchères se menaient ici à coup d'attaques dans la face...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Jeu 25 Avr - 3:17

La capitaine contemplait le chocolat avec un large sourire. Dans quelques secondes, cette sucrerie légendaire serait entre ses mains. Personne n'osait proposer une offre dépassant les 50 penas de peur de recevoir un coup de poêle. Personne sauf une gamine aux cheveux blonds. Agissant comme une fillette, elle proposa une offre malgré les menaces de notre terrifiante cuisinière. Le regard de Nina s'enflamma. La nouvelle venue continua d'attirer l'attention de tous en faisant exploser une bonne quantité de fruits. Décidément, elle possédait de bien puissants pouvoirs. D'ailleurs, l'assemblée commença à paniquer. Plusieurs avaient reconnu cette étrangère. Mais, son visage ne disait tout simplement rien au capitaine. La gamine pris même toute la foule comme otage pour pouvoir obtenir le fameux chocolat. Mais pour qui se prenait-elle ? Arriver ainsi et voler le rôle de vedette à notre combattante. Nina ne pouvait plus supporter cette peste plus longtemps. Elle s'en approcha et lui jeta un regard peu sympathique.

« Je te préviens... Ce chocolat est à moi. Donc, tâche de partir loin d'ici et de retourner faire quelques bricolages. Puis, je te déconseille de manger un aliment aussi sucré. T'as quelques kilos en trop, faudrait pas empirer ton cas... »

Et oui, Nina n'aimait pas cette gamine et ne faisait rien pour le cacher. Toutes les personne étaient silencieuses. Chacun attendait de voir un affrontement féroce entre ces deux femmes au fort caractère. Mais, la cuisinière tourna simplement le dos à son interlocutrice et s'avança vers l'estrade où était déposés les nombreux aliments.

« Donc, le chocolat est pour moi non ? »

L'animateur n'osait pas bouger. Il tremblait. L'homme jetait des coups vers l'étrange gamine, puis en direction de la foule muette et regardait Nina. Apparemment, il ne savait pas quoi répondre. Mais, la cuisinière continuait de le fixer en attendant sa réponse.

« Je... Euh... J'sais pas... J'imagine que... Euh... »

Notre capitaine jugea cette réponse amplement suffisante. Elle s'avança en direction de la boîte de chocolat avec un regard rempli d'excitation.

« Ohohoh ! Inutile de prendre ce chocolat... Il est pour moi ! »

Un autre individu venait d'entrer dans la tente. Il était de petite taille et en voyant les rides sur son visage, on devinait qu'il devait posséder un certain âge. L'étranger avançait à l'aide d'une petite canne de bois. À ses côtés se retrouvaient deux hommes habillés proprement. L'un avait de longs cheveux noirs et l'autre un crâne entièrement chauve. Ils étaient bien costauds et devaient certainement être les gardes du corps du vieillard.

« Voici une bourse contenant 100 000 000 de penas. J'imagine que c'est amplement suffisant pour m'octroyer le chocolat ? »

Nina n'en croyait pas ses oreilles. Cet homme était prêts à fournir une telle somme seulement pour une boîte de chocolats !? Le vieillard tendit gentiment la bourse à l'animateur et prit l'aliment avec un rythme incroyablement lent. Puis, il adressa un mince sourire à notre cuisinière. La capitaine ne comprenait pas. Elle aurait bien voulu bouger et prendre possession du chocolat, mais cela lui était impossible. Sans ajouter un mot de plus, il quitta la tente toujours suivis par ses deux gardes du corps. Enfin, l'étrange ambiance qui s'était installée disparue. Nina commençait sérieusement à s'énerver.

« NON MAIS.... ! IL VIENT DE PARTIR AVEC MON CHOCOLAT!? ATTENDS-MOI ESPÈCE DE VIEILLE PEAU SÈCHE ! »

Sans perdre une seconde, elle s'empara de son arme et fonça directement hors de l'endroit pour retrouver le vieil homme. C'est donc, sous les regards incrédules de la foule, qu'elle partit à toute vitesse. Mais, déjà, dans sa course folle, elle fonça directement dans la gamine aux cheveux blonds. En se relevant, Nina regarda l'étrangère quelques instants, Puis, sans lui demander son autorisation, elle l'aggrippa par le bras et ensemble, elles sortirent de la tente.

« Hé la grosse ! Tu vas m'aider à arrêter ces voleurs en leur lançant, tes trucs lumineux ! »

C'est ainsi, que nos deux jeunes femmes se retrouvèrent à courir à travers le marché de Phil espérant retrouver les trois individus et le chocolat.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Sam 11 Mai - 1:55

    Forcément, un Pulsar c'était plus impressionnant qu'un coup de poêle, et puis une fille qui pouvait détruire une ville ça faisait plus peur qu'une qui était de la Blitzness et donc tenue à ne pas raser n'importe quoi n'importe où et n'importe quand. Pourtant, Nina ne semblait pas vraiment comprendre le raisonnement, en fait.

    « Je te préviens... Ce chocolat est à moi. Donc, tâche de partir loin d'ici et de retourner faire quelques bricolages. Puis, je te déconseille de manger un aliment aussi sucré. T'as quelques kilos en trop, faudrait pas empirer ton cas... »

    Ellianne ne compris pas trop la dernière phrase, et se contenta de rester sans rien dire à la regarder, clignant des yeux en se demandant ce qu'elle comptait faire. Elle avait clairement fait une démonstration de force moins convaincante, et même si elle faisait un visage méchant et tout, ça n'allait pas empêcher la blondinette de prendre ce qu'elle voulait...

    « Donc, le chocolat est pour moi non ? »

    La damoiselle pencha la tête sur le côté, se demandant à quoi jouait l'inconnue, ne semblant pas remarquer les regards que lui lançait le présentateur. Elle croyait vraiment qu'elle allait avoir le chocolat qui n'était crobon juste parce qu'elle allait arracher la boîte au pauvre monsieur ? Sauf si elle se téléportait, ça risquait d'être dur...

    « Je... Euh... J'sais pas... J'imagine que... Euh... »

    Il imaginait beaucoup de choses, mais ne faisait pas grand-chose, hein ? Visiblement, cela sonna comme un « oui » pour la cuisinière puisqu'elle s'avança pour prendre la boîte, Ellianne n'aillant pas le cœur de lui faire remarquer qu'elle allait pouvoir lui prendre la boîte deux minutes après en évitant même de payer cent quarante-deux penas. Mais cette scène ne pu jamais se passer, puisqu'un nouvel intervenant arriva soudainement.

    « Ohohoh ! Inutile de prendre ce chocolat... Il est pour moi ! »

    Il s'agissait d'un... petit vieux. Ellianne regarda sans agir les diverses étapes de sa prise de possession du chocolat, puis de la sortie du vieil homme. Prise dans son illusion, elle n'avait presque pas réalisé ce qui se passait, ne revenant à la réalité qu'au cri de l'inconnue, qui visiblement avait subit le même genre d'effet que la charmante jeune fille aux cheveux d'or, tout comme le reste de ceux avec elles, d'ailleurs. Ceci dit, la fin de ce petit tour fut... disons... manifesté avec force.

    « NON MAIS.... ! IL VIENT DE PARTIR AVEC MON CHOCOLAT!? ATTENDS-MOI ESPÈCE DE VIEILLE PEAU SÈCHE ! »

    Bon hé bien... elle n'était pas contente. Cela fit rire l'ancienne Teremundo, qui pour tout dire ne savait même pas encore elle-même ce qu'elle allait faire. Sauf que voilà, visiblement, elle n'allait en fait pas avoir le choix, puisque, sans lui demander son avis, l'autre lui agrippa le bras au passage alors qu'elle se lançait à la poursuite du vieil homme.

    « Hé la grosse ! Tu vas m'aider à arrêter ces voleurs en leur lançant, tes trucs lumineux ! »


    Ellianne était toujours traînée derrière la jeune femme aux cheveux et au caractère – et aux techniques, mais ça elle ne le savait pas encore – de feu. Elle lui sourit, sans paraître très préoccupée par toute cette histoire, cela dit.

    « Dis grosse poêle-chan, tu sais, je maîtrise pas que les boules de lumière qui roxxent de la vie tu sais, j'ai d'autres dons ! »

    Souriant toujours, elle agrippa soudainement son bras comme elle agrippait le sien, dans une sorte d'attachement mutuel. Sauf que ses intentions étaient légèrement moins innocentes que celles de sa compagne, si on pouvait dire que les siennes l'étaient.

    « Éclair Majeur ♥ »

    Sans signe avant-coureur, marque de concentration spéciale, tension magique ou autre chose de ce genre, Ellianne avait fait passer un puissant éclair directement dans sa main qui agrippait son bras, l'éclair ne se matérialisant donc même pas comme tel puisqu'il rencontra directement sa cible, un énorme courant électrique passant directement dans Nina. Il s'agissait d'une attaque assez puissante, surtout vu la force de la Capitaine, capable de causer de gros dégâts ou de terrasser un homme ordinaire, surtout directement. Mais elle trouvait la jeune fille aux cheveux de feu plus solide... il fallait espérer qu'elle ne se trompait pas.

    « Faut pas traiter les gens de gros, surtout quand ceypavrai, et pis même que tu dois peser plus lourd que moi sur la balance avec tes airbags et tout ♥ Et si tu recommences ou que t'essayes de me taper tu vas finir en pa-pi-llon ♥ J't'ai pas fais exploser le bras pour te prévenir paske t'es amusante, j'suis gentille hein ♥ ? »

    Toute souriante, comme si rien ne venait de se produire, la damoiselle retira son bras de celui de la Capitaine pour scruter les alentours avec une main en visière, comme une enfant. Hein ? Non, ça ne servait absolument à rien. Mais, coup de bol, elle aperçu tout de même le trio, en train de disparaître au coin d'une rue. Elle se tourna à nouveau vers Nina, étant restée sur ses gardes pendant cette observation, plus par habitude que par réelle prudence, d'ailleurs.

    « Ils sont là-bas grosse-poêle-chaaaaaaaaaaaan ♥ Tu peux courrationner après eux avec moua, par contre si tu veux le chocolat faudra me battre paske je compte bien le manger paske ils ont dit qu'il était crobon et que le chocolat c'est la viiiiiiiiiiiiie ♥ »

    En riante, la blondinette se lança à la poursuite des trois méchants sans attendre l'avis ou la réponse de l'autre, courant étonnamment vite, pour ensuite encore accélérer. Oui, il s'agissait de sa fuite à toutes jambes améliorées, qui s'était déclenchée par la puissance de son envie de chocolat ! Elle ne tarda donc pas à arriver au coin de la rue... avant de brusquement se jeter en arrière.

    « Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! »

    Elle bondit en arrière au dernier moment, esquivant par réflexe le véhicule qui semblait entre le quatre-quatre avec gros pare-buffle et limousine, avec visible à l'arrière le petit vieux, et conduit par un des gars qui l'accompagnait. Visiblement il tentait de se faire la malle au plus vite, aillant sans doute compris que des acquéreurs violents étaient dans la place. Surprise, la blondinette laissa un petit temps de latence... restait à voir ce qu'allait faire Nina !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Sam 11 Mai - 20:06

Nos deux jeunes femmes venaient tout juste de sortir de la tente des enchères et poursuivaient présentement le petit vieux. Nina était bien déterminée à mettre la main sur le chocolat des nains. Mais, alors qu'elle tirait la grosse aux cheveux blonds, celle-ci parla brièvement de ses pouvoirs. Puis, elle afficha un large sourire qui n'annonçait rien de bon. Sans prévenir, elle s'empara du bras de notre cuisinière et soudain, une décharge parcourue ce même bras. Suite au choc, notre capitaine lâcha sa prise et tomba violemment au sol. La douleur qu'elle ressentait était horrible. Mais, elle n'allait pas se laisser abattre aussi facilement. Avec difficulté, Nina se remit sur pied tout en lançant un regard violent à la gamine.

Cette dernière se contenta de faire la morale. Puis, apparemment, elle possédait d'autres pouvoirs encore plus terrifiants. La cuisinière commençait à en avoir marre. Voir tous ces gamins en ce monde aux pouvoirs hallucinants l'énervait tout simplement. Mais, elle allait montrer à cette peste qu'elle était bien apte à attraper ce foutu chocolat. D'ailleurs, la jeune fille au pouvoir électrisant venait de repérer les ennemis. Ceux-ci tentaient de prendre la fuite à bord d'une énorme limousine. C'était maintenant ou jamais.

« Laisse moi m'occuper de ce véhicule pauvre tâche ! »

En effet, Nina ne connaissait pas très bien la politesse. Mais lorsqu'elle n'aimait pas quelqu'un, elle ne le cachait surtout pas. Sans perdre une seconde, la capitaine se jeta littéralement devant le véhicule, prête à l'intercepter. Par contre, le conducteur décida d'accélérer et percuta violemment la pauvre femme. Celle-ci revola quelques mètres plus loin. Sa tentative n'était qu'un gros échec lamentable. Elle n’impressionnerait jamais la petite peste de cette façon. Elle allait devoir utiliser son contrôle sur le feu. Malgré la douleur qui lui parcourait encore le bras, elle s'empara de sa poêle à frire d'une main et de l'autre, créa plusieurs boules enflammées. Un mince sourire se dessina sur son visage.

Frying Pan HomeRun !

Aussitôt, elle tint sa poêle comme un batte de base-ball et frappa violemment chacune des grosses balles de flammes. Elles foncèrent directement vers la limousine. Par contre, certains projectiles percutèrent quelques kiosques. Les quelques personnes se trouvant dans les environs commencèrent à paniquer. Mais, l'essentiel était que le véhicule du vieil homme était en flammes et en très mauvais état. D'ailleurs, celui-ci avait réussi à sortir intact de l'amas de feu et était toujours accompagné par ses deux gardes du corps. Il affichait le même sourire chaleureux qu'auparavant. Nina s'en approcha et lui lança un regard sévère.

« ALLEZ, DONNE MOI MON CHOCOLAT MAINTENANT, OU J'TE DÉFONCE LE CRÂNE ! »

« Ohohoh, je suis désolé, mais, ce chocolat est pour moi. »

Il continuait de sourire. Puis, le vieillard jeta un bref coup d’œil vers les deux femmes avant de donner un petit coup de bâton au sol. Suite à cette action, lui et les deux autres hommes se volatilisèrent tout simplement. La limousine enflammée avait disparu. Les passants continuaient de marcher comme si rien n'était jamais arrivé. Ne comprenant pas la situation, Nina se tourna vers la gamine aux cheveux blonds. Bien sûr, les deux jeunes femmes ignoraient qu'elles se trouvaient présentement prisonnières d'une illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Mar 21 Mai - 4:26

    Elle avait fait mal à la jeune femme avait son éclair envoyé à bout-portant... et c'était le but. Si on ne pouvait pas dire qu'Ellianne était quelqu'un de méchant, loin de là même, ce n'était pas non plus quelqu'un de gentil, même si elle montrait souvent de la gentillesse. Au fond, elle était surtout amoral, et n'avait aucun problème à faire mal à la cuisinière pour lui enfoncer les bonnes manières dans la tête, si c'était la seule façon de faire qui marchait correctement avec elle. Du reste, cela ne suffit pas à tuer sa conquérante d'enchère, puisque celle-ci ne tarda pas à se relever avec l'intention manifeste de faire face à la voiture elle-même, ce qu'elle ne tarda d'ailleurs pas à confirmer d'une manière pour le moins... expéditive.

    « Laisse moi m'occuper de ce véhicule pauvre tâche ! »

    Ce n'était pas très polis, mais tant qu'on ne la dénigrait pas comme en la traitant de grosse elle n'était pas du genre à s'en offusquer. Elle se contenta donc de bondir un peu plus loin en souriant, laissant faire la jeune femme pour l'instant. Celle-ci commença par se mettre sur le chemin de la voiture, visiblement décidée à l'arrêter... mais se faisant simplement percuter, volant plus loin sous les rires et les applaudissement de la blondinette, qui s'amusait bien, pour le coup. Mais la cuisinière ne se laissait pas facilement démonter, il fallait bien lui reconnaître cela. Changeant de tactique, elle fit apparaître des boules de feu, aillant visiblement une autre idée.

    « Frying Pan HomeRun ! »

    Elle frappa les balles avec sa poêle, produisant un effet que la blondinette salua par de nouveaux applaudissements, s'amusant décidément bien dans toute cette histoire. D'ailleurs, les boules allèrent droit au but – si on exceptait quelques étals auxquels on avait foutu le feu, mais on ne pinaillait pas sur des détails de ce genre, ce n'étaient que des petits dégâts collatéraux de rien du tout – parvenant d'ailleurs très bien à arrêter le véhicule, dont le vieil homme et ses deux gardes du corps parvinrent néanmoins à sortir sans trop de mal, ceci dit.

    « ALLEZ, DONNE MOI MON CHOCOLAT MAINTENANT, OU J'TE DÉFONCE LE CRÂNE ! »

    « Ohohoh, je suis désolé, mais, ce chocolat est pour moi. »

    L'homme était visiblement très assuré, en dépit de l’agressivité de la jeune femme à la poêle, et alors qu'Ellianne s'attendait à un petit combat amusant à regarder – elle oubliait un peu qu'elle devait participer, avec tout ça – le vieil homme se contenta de frapper le sol de sa canne, avant de tout simplement... disparaître. D'ailleurs tout avait disparu, même la scène de destruction et tout le reste, ce qui était juste... pas possible. Même un Dieu ne pouvait pas faire quelque chose comme ça, fallait un portail et tout et tout, à moins que...

    « Le vieux cey l’Architecte ! Ah non ça se tient pas il aurait pris le chocolat à distance ou fait un ordre pour en avoir un directement. »

    Oui, elle avait lancé la réflexion foireuse à voix haute en ne se souciant pas trop d'être entendue ou non. Elle cherchait à comprendre... et ne comprenait franchement pas, ce qui était énervant. Et quand elle était énervée, elle avait généralement une solution très simple : tout faire péter sans se poser de question et voir ce qui se passait.

    « Ça m'éneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerveu ! Fais attention grosse-poêle-chaaaaaaaaaaaan, j'ai un plan d'action spéciaaaaaaaaaaaal ! »

    Ouai, tout casser et voir quoi, tu parles d'un plan. Mais bon, ce n'était pas pour ça qu'elle allait se priver de l'appliquer, au contraire même. Elle tendis la main vers l'avant, de l'énergie dorée s'y faisant voir avant qu'elle ne relâche une puissante attaque.

    « Vague de Pulsars ♥ »

    De multiples boules dorées fusèrent devant elle, creusant de gros trous dans le sol et dans les bâtiments autour, puisqu'elle ne leur avait pas donné de véritables cibles. Les choses autour d'eux se mirent ensuite à vaciller, puis à se morceler... avant d'éclater en une multitude de morceaux. L'illusion n'agissait pas sur leur subconscient, en les enfermant dans leur propre tête individuellement mais visait un groupe entier et créait un paysage illusoire qui se substituait au vrai. Malheureusement, cela voulait dire que l'attaque d'Ellianne avait été réelle et par chance le vieil homme avait été balayé par l'onde de choc d'une des boules lancées au hasard, ne lui causant pas de dégât – ni au chocolat heureusement – mais lui avait fait perdre le contrôle de sa magie, rompant ses illusions... toutes ses illusions, en fait.

    « Jeunesse... irrespectueuse... vous n'aurez pas... mon chocolat... »

    La voix de l'homme s'était faite plus hostile, et son apparence avait changé. Le vieil homme sous ses airs inoffensifs était en fait... un Teremundo déguisé qui maintenait une grosse illusion autour de lui en permanence. Il ressemblait toujours à un vieil homme, mais sa peau était maintenant rouge et noire et son regard semblait presque démoniaque. Plus gênant ceci dit, ses gardes du corps aussi révélaient leur vraie nature, celle de deux gros Teremundos humanoïdes prêts à l'attaque.

    « Ce chocolat fait partie de la recette du Gâteau Mystique de Jouvence qui me rendra ma jeunesse et me force, je ne puis vous le laisser. Brutus, Marcus, occupez-vous d'elles ! »


    Visiblement, il s'adressait aux deux gardes du corps, qui s'avancèrent, l'air pas très malins mais assez forts. C'était sans doute leur nature qui leur avaient permis de survivre sans mal à l'accident. Ellianne réagit... en riant comme une bossue. Oui, Brutus et Marcus les gardes du corps elle trouvait ça tout simplement trop bidon, c'était plus fort qu'elle, pour le moment elle riait, même si elle allait sans doute intervenir à nouveau plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Sam 25 Mai - 7:05

Le décor et l'ambiance avaient changé. Nina sentait bien que quelque chose clochait. D'ailleurs, la petite peste aux cheveux blonds partageait le même avis que notre cuisinière. La gamine s'énerva en laissant échapper un raisonnement plutôt original. Puis, celle-ci décida de tout simplement faire exploser le marché au complet en lançant plusieurs de ses rayons lumineux. Mais, cela s'avéra bien utile. L'air se fissura et le marché de Phil explosa en plusieurs morceaux pour faire place au véritable marché. Les deux jeunes femmes avaient donc été prisonnières d'une illusion. Au moins, la gamine pouvait s'avérer bien utile.

Une expression d'étonnement se lisait sur le visage du vieillard. Apparemment, il était bien surpris de voir les deux personnes sortir aussi rapidement de sa puissante technique. D'ailleurs, il ne tarda pas à passer aux choses sérieuses. Ce vieil homme ainsi que ses deux gardes du corps révélèrent leur véritable apparence. Ils étaient des teremundos ! Comme simple réaction, Nina cracha au sol et leva les yeux au ciel. Tout le monde s'avérait être un teremundos ces derniers temps, donc rien de cela ne l'étonna. Bref, le vieux monstre envoya ses gardes du corps Marcus et Brutus, s'occuper de nos deux demoiselles. La capitaine ne pouvait pas laisser filer ce nouvel adversaire pour deux raisons. Il possédait son précieux chocolat et, s'il réussissait à manger ce gâteau mystique de jouvence, la situation deviendrait catastrophique. Tandis que le vieillard tentait de s'enfuir en courant avec ses petites jambes, Nina se tourna vers sa soi-disant coéquipière.

« Pas de temps à perdre ! Faut arrêter ce vieillard avant qu'il pique MON chocolat ! Alors dépêches-toi et envoie lui tes supers boules lumineuses ! »

Suite à ses paroles, la femme aux cheveux de feu commença à courir pour rattraper son vieil adversaire. Mais, dans sa course, elle reçut un coup dans le dos qui la propulsa plusieurs mètres au loin. Le responsable n'était nul autre que Brutus. Sa véritable forme était bien différente du beau garçon que Nina avait aperçut auparavant. Il possédait de gros yeux globuleux, une langue de serpent et un ventre bien gras. D'ailleurs, sa peau brillait au contact des rayons du soleil.

« Gahaha ! Tu ne comptais tout de même pas fuir sans avoir fait ma connaissance ma jolie ? Allez, t'as pas envie de jouer un peu avec moi !? »


Notre cuisinière n'avait aucune seconde à perdre avec cet individu. Elle se remit sur pied et lança un regard menaçant à ce gros gaillard. Elle l'éliminerait bien vite. Malgré sa taille impressionnante, il ne l’impressionnait pas du tout.

FireRocket

La combattante commença par envoyé une dizaine de boules enflammées vers l'ennemi pour l'aveugler quelques instants. Puis, armée de sa poêle à frire, elle fonça directement dans sa direction pour lui asséner le coup fatal. Elle concentra une bonne partie de sa force dans ses bras pour donner un coup à la force impressionnante.

Frying Pan Impact

Elle attaqua directement le crâne du teremundos. Mais, suite au choc, la poêle revola quelques mètres plus loin et on entendait la tête de l'ennemi résonner. D'ailleurs, celui-ci affichait un large sourire et ne semblait avoir subi aucune blessure. Il prit la jeune femme par les jambes et commença à l'abattre violemment au sol à plusieurs reprises.

« Je suis désolé de te l'annoncer, mais ma peau est aussi solide que l'acier et je possède une bonne résistance à la chaleur ! Tu ne peux rien contre moi ! Gahahaha ! »

Notre cuisinière réussit à se défaire de l'emprise de l'ennemi en lui enflammant la tête. Mais, Brutus continuait de rire à haute voix. Il ne sentait absolument rien, le feu semblait le chatouiller. Par la suite, Nina reprit sa poêle et chargea vers la créature pour l'attaquer à maintes reprises. Son arme ne cessait de rebondir à chaque fois. . Aucune de ses attaques n'affectaient son adversaire. D'ailleurs, celui-ci envoya valser la capitaine avec un bon coup de poing. Puis, il sauta bien haut dans les airs. Il désirait retomber sur la jeune femme et l’aplatir comme une crêpe. Heureusement, elle réussit à esquiver en roulant rapidement sur le côté. Elle se releva et laissa tomber sa poêle au sol. Nina était sérieusement énervée et cela était bien malheureux pour notre pauvre teremundos.

« Quoi, tu abandonnes déjà ? Allez ma belle, j'te croyais plus résistante que ça ! »

« Pffeuh, décidément ta mère ne t'as jamais appris comment traiter une femme. Puis, si c'est ce que tu souhaites, je vais te montrer toute ma force et en finir avec toi ! »

Elle lança un regard terrifiant à Brutus. La combattante concentra toute son énergie et sa magie dans son poing droit. Elle allait tout donner dans cette dernière attaque. Telle une bête féroce, elle lança un hurlement à glacer le sang et fonça vers son adversaire. Nina lui asséna un coup de poing destructeur directement dans le ventre. Brutus eut le souffle coupé et revola plusieurs mètres plus loin pour retomber directement dans un kiosque de vases. C'en était finis, la jeune femme sortait vainqueur de ce combat. Par contre, elle commençait à être affaiblis suite aux récents événements. Elle venait d'ailleurs de dépenser une bonne quantité de son énergie. Elle ramassa difficilement son arme et jeta un coup d'oeil à l'horizon. Le vieillard devait être rendu bien loin désormais. Nina devait l'empêcher de concocter son gâteau, et au plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Mar 25 Juin - 2:51


    La vile illusion avait donc été détruite grâce à Ellianne et sa stratégie bri... heu... bourrine, en fait. Mais bon, ça avait marché, alors aucune raison de critiquer, en fait ! D'ailleurs puisque les adversaires s'étaient révélés être des Teremundos cela faisait une bonne raison à son « compagnon » d'aventure de leur taper dessus aussi, donc moins de boulot pour elle, mwahahahah ! D'ailleurs, pendant que la blondinette était en train de rire devant les noms bidons des deux gardes-du-corps, l'autre prouva qu'elle était toujours utile en... ben en restant un peu confrontée à la réalité, tout simplement.

    « Pas de temps à perdre ! Faut arrêter ce vieillard avant qu'il pique MON chocolat ! Alors dépêches-toi et envoie lui tes supers boules lumineuses ! »

    Ah oui tient, le vieux foutait le camp ! Ellianne envoya donc quelques boules non pas sur le vieillard, car malheureusement cela aurait aussi détruit le chocolat, en imaginant que cela suffise à l'arrêter, mais bien devant lui, ouvrant... un gros trou au milieu de la route. Oui, elle ne reculait pas devant les moyens pour arriver à ses fins, après tout, c'était pas sa route ! Cela força le vieux à s'arrêter, mais alors que la blondinette allait s'élancer pour en profiter et l'attaquer, elle fut brutalement arrêtée par une hache géante qui faillait la trancher en deux, la forçant à bondir en arrière pour éviter le redoutable tranchant.

    « Mwahahahahah ! Si tu crois que je vais te laisser poursuivre le patron comme ça, laisse-moi te dire que tu rêves, gamine ! »

    Hé oui, tout comme son compagnon, le second garde du corps, Marcus, était venu stopper l'une des attaquantes, laissant idéalement son patron filer librement. Malheureusement pour lui, le Teremundo avait tiré le mauvais numéros, au niveau de l'adversaire à affronter.

    « Booooooon mon chou, tu as le choix, où bien tu t'écartes tout-de-suite-euh, ou bien je vais devoir te faire maaaaaaal ♥ »

    Son adversaire était un énorme monstre aux épaules larges et aux muscles très développés qui, vu son visage portait encore une corne géante, devait avoir été à l'origine un rhinocéros. Cela semblait présager une force encore au-delà de ce qu'on pouvait imaginer au vu de sa taille, et il en était visiblement conscient puisqu'il se contenta de rire et d'abattre une nouvelle fois sa hache monstrueuse, telle qu'un humain normal n'aurait jamais pu en soulever une, mais qu'il maniait d'une seule main, en direction de la damoiselle.

    « Je vois que les trouffions sont touzours aussi stupideuh ♥ »

    Avec un rire amusé, visiblement pas le moins du monde inquiète, la jeune femme déploya ses ailes et s'envola en reculant, évitant ainsi l'arme gigantesque, avec un grognement de rage de la part du monstre qui prépara une attaque de sa main libre. Pourtant, au lieu de s'en inquiéter Ellianne, qui venait de voir le vieillard fuir en aillant contourné les cratères, du fait de sa prise de hauteur, tendit les mains vers les cieux, se concentrant un instant.

    « Invocation de Drift Merry ♥ »

    Deux nuages-teremundos sortirent de ses mains et s'en volèrent vers le haut alors qu'elle leur désignait le vieil homme du doigt. Ils filèrent en avant, mais elle n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit que, avec un grognement de colère, Marcus propulsait vers elle un énorme Quasar, très rapide et puissant, qui devait visiblement être son attaque ultime, la forçant bel et bien à reporter son attention sur lui, pour le coup.

    « Mal élevé, je faisais autre choseuh... t'aurais pu attendre ♥ ! »

    Toujours pas troublée outre mesure dans sa bonne humeur, Ellianne traça rapidement un signe d'une main tout en tendant l'autre, revers vers le haut. La sphère de néant arriva sur elle à grande vitesse avec un rire tonitruant du Teremundo et... fut totalement aspirée.

    « Bwahahahahahah ! Tu fais moins la mali... QUOI ?!? »

    Aillant déjà commencé à fanfaronner à l'avance, Marcus s'arrêta brusquement, les yeux exorbités, devant la petite peste qui lui souriait joyeusement en lui faisant coucou, visiblement amusée par la situation. Il fallait dire que tout cela lui rappelait le bon temps de Teremundis, quand elle pouvait s'amuser presque quotidiennement des tentatives souvent pitoyables des « petites » Teremundos pour la tuer et lui ravir son rang et son énergie vitale.

    « Qu'est-ce que... comment... mais... t'es quoi bordel !?! »

    « Ça, c'est une question que tu aurais dû te poser avant ♥ »

    Avec un éclat de rire, Ellianne arriva sur lui et lui lança de petits éclairs, volant juste hors de portée de la hache maniée maintenant à deux mains, ce qui témoignait sans doute plus de l'état de fatigue du monstre que de sa rage, même si celle-ci était bien présente. Il avait mit toute son énergie dans sa grosse attaque, et n'avait maintenant plus beaucoup de forces, visiblement. La fille-fée-chimère poursuivit le jeu quelques instants, riant encore, avant de finalement s'approcher en tendant la main, alors que, avec un cri de victoire, la bête humanoïde levait sa hache.

    « Ce fut marrant grosse-hache-kun, mais j'ai un chocolat à récupérer ♥ Brise-sceau. »

    D'un geste rapide, elle descella l'attaque du garde-du-corps... qui parti en arrière sur plusieurs mètres avant de se faire... hé bien... séparé en deux morceaux, le milieu de son corps aillant disparu dans l'explosion sombre, du sang giclant sur les côtés, mais pas jusqu'à la blondinette qui s'en tira fraîche comme une rose, se tournant en souriant vers la cuisinière, qui venait de laisser tomber son arme. Curieuse, elle suivit la suite des opérations, applaudissant en riant quand elle envoya le monstre dans le décors, aillant visiblement tout donné. Logique, si les Teremundos humanoïdes « simples » étaient très en-dessous d'Ellianne, ils avaient un très bon niveau, vu de l’œil de Nina.

    « Bravoooooo, grosse-poêle-chaaaaaaaaaaaaaaaan ♥ Bien joué ♥ Cela dit tu devrais pas trop traîné, ou le monsieur tout vieux il va s'échappationner ♥ »

    Oui, elle arrivait à dire ça avec naturel et bonne humeur alors que si elle avait combattu sérieusement dès le début son propre adversaire elle aurait sans doute déjà pu rattraper le vieil homme et même récupéré le chocolat dérobé par celui-ci. Sans aucun état d'âme, et sans même y penser, à vrai dire, elle s'amusait bien elle après tout ! Ce fut donc avec le sourire qu'elle pointa le ciel où, à quelques distances, un clignotement électrique signalait par intermittence le second nuage-teremundo, à quelques distances derrière le premier qui, plus discret, restait au-dessus du vieillard sans le perdre de vue. Heureusement, ils étaient plus subtiles que leur créatrice.

    « Le méchant iléparla ♥ Par contre à pied on va pas le rattrapationner je pense ♥ Je pourrais voler, mais faudrait te porter, et t'as l'air d'être lourdeuh quand même ! Alors si t'as une autre idée à toi de jouationner ♥ Oh et je monte pas dans une voitureuh, si t'en prend une t'iras sans mouaaaaaaaaaaaaaaaa ♥ »

    Tout en tact et en finesse, Ellianne observait la cuisinière, curieuse de voir ce qu'elle allait faire. Pour tout dire, elle la trouvait plutôt marrante, au final, et avait donc décidé de la laisser un peu faire, histoire de pouvoir s'amuser un peu. Au final le chocolat était surtout un caprice pour elle et elle n'était pas vraiment inquiété par son truc-machin de jouvence, il fallait bien le dire. Et puis au pire si ça marchait pas, elle pourrait toujours voler et tenter de chopper le vieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Jeu 27 Juin - 1:27


Notre féroce cuisinière venait de vaincre son adversaire, ce qui lui avait demandé beaucoup d'énergie. De son coté, la gamine semblait s'être occupée du deuxième garde du corps. Désormais, il ne restait plus qu'à rattraper le vieillard. La blondinette avait d'ailleurs envoyé deux petits nuages qui suivaient à la trace le voleur de chocolat. Nina devait avouer que cette idée était plutôt ingénieuse. La jeune magicienne s'avança vers la capitaine en parlant avec ses airs enfantins. Apparemment, celle-ci refusait de prendre une voiture, sous peine d'abandonner la combattante à la poêle. Cela fit sourire la femme aux cheveux orangés.

« Parfait! Alors, tu peux attendre là pendant que je rattrape ce vieil homme, adieu pauvre tâche, bwahaha! »

Elle avait aperçu une moto qui traînait dans le coin. De plus, la clé de démarrage était déjà après l'appareil. Nina sauta sur le véhicule en continuant de rire de la gamine. Puis, elle tenta de démarrer l'engin, mais celui refusait d'avancer. Il n'avait plus d'essence. La honte. Notre pauvre cuisinière cessa de rire brusquement, se leva et lança la moto avec colère. L'engin retomba brusquement sur une vieille dame. Il s'agissait de la même vieille à laquelle Nina avait volé le siège lors de l'enchère. Pauvre dame. La capitaine tourna son regard vers la blondinette qui avait assisté à cette scène.

« … »

Enfin, usant de ses dernières réserves d'énergie, elle partit à pas de course. Nina suivait tout simplement les petits nuages qu'elle pouvait voir en levant la tête. Elle ne laisserait très certainement pas la petite gamine aux grands pouvoirs prendre le chocolat à sa place. Dans sa course, elle percuta plusieurs passants, mais ne prit même pas la peine de s'excuser. Fort heureusement, le vieillard n'avançait pas très vite dû à son âge avancé et elle put aisément le rattraper. Il était présentement dans la partie ouest du marché où l'endroit s'avérait plutôt vide. Puis, son regard était pointé en direction du ciel et Nina comprit bien vite pourquoi. Un hélicoptère descendait. Il devait être conduit par d'autres subordonnés du vieil homme. Comme quoi, même les teremundos avaient certains moyens. Armée de sa poêle à frire, la cuisinière fonça vers l'adversaire pour l'empêcher de s'enfuir. Mais, celui-ci se contenta d'envoyer un mince sourire en direction de la jeune femme tout en donnant un petit coup de bâton au sol.

« J'ai pourtant été clair, ce chocolat est à moi... »

Soudain, surgit de nul part, une centaine de teremundos apparurent et s'attaquèrent à la capitaine. Celle-ci tentait du mieux qu'elle pouvait de parer les coups et de contre-attaquer. Mais, ils étaient beaucoup trop nombreux. Elle avait beau les faire flamber ou les aplatir, il semblait toujours en venir de plus en plus. De son côté, le vieillard venait de monter dans l'hélicoptère et envoya un second sourire à la cuisinière pour lui dire au revoir. Enfin, le véhicule commença à s'élever tranquillement. Nina devait se débarrasser de ses bestioles au plus vite. Par contre, cela semblait être une mission impossible. Les passants qui marchaient dans le coin voyait une tout autre scène. Certes, ils voyaient très bien l'hélicoptère et la jeune femme, mais aucune armée de teremundos. Tout ce qu'il voyait c'était une pauvre femme qui tapait dans le vide avec une poêle à frire. Plusieurs s'éloignaient en croyant que notre pauvre cuisinière était folle...
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Jeu 8 Aoû - 0:35

    Le moins que l'on pouvait dire, c'était sans aucun doute possible qu'Ellianne passait une bonne journée, il n'y avait pas à discuter là-dessus. Elle s'amusait bien, elle, avec toutes ces histoires de méchants Teremundos et de chocolat ! D'ailleurs, la madame qui partageait son aventure devait bien s'amuser aussi, puisqu'elle lui souriait.

    « Parfait! Alors, tu peux attendre là pendant que je rattrape ce vieil homme, adieu pauvre tâche, bwahaha! »

    La blondinette n'avait pas encore tout bien compris, surtout qu'elle volait, elle, sans avoir besoin d'objet pour ça, mais elle regarda quand même la jeune femme enfourcher une moto et... échouer lamentablement à la faire démarrer. La Chimère pouffa... puis éclata franchement de rire devant le visage de sa coéquipière. Pas à dire, cette histoire de chocolat avait vraiment été une très bonne idée, elle s'amusait vraiment bien ! D'ailleurs, elle ne fit que rire de plus belle quand finalement la cuisinière, excédée, balança la moto sur une petite vieille innocente et se tourna vers elle.

    « … »

    Il y eut un blanc, forcément, qu'Ellianne aurait été bien incapable de combler, vu qu'elle riait toujours autant. Peut-être vexée, ou peut-être simplement parce qu'elle tenait à son chocolat, la damoiselle repris rapidement sa poursuite, à pied cette fois-ci. Ellianne, elle, continua surtout de se marrer un moment, avant de se décider à déployer ses ailes pour rattraper l'action. Elle pu voir Nina en train de se débattre comme une folle au sol, pendant que l'homme prenait la fuite dans un hélicoptère, avec le précieux chocolat. Une situation délicate... mais qui allait lui permettre de s'amuser un bon coup, pas de doute là-dessus !

    « À l'attaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaqueuh ♥ »

    À qui exactement parlait la blondinette ? Pas à Nina, bien entendu, vu qu'elle était plongée dans son monde – enfin pas vraiment le sien, mais c'était la même idée – mais bien plutôt à... ses nuages-teremundos ! Hé oui, ils ne faisaient pas que suivre des pistes, les pitits ! Ils se changèrent en foudre et passèrent dans les moteurs de l'appareil... les faisant exploser sur le coup alors que l'hélicoptère plongeait vers le sol. Mais Ellianne ne restait bien entendu pas inactive pendant ce temps, fondant sur la cuisinière en utilisant sa technique d'invocation d'arme pour attraper directement dans son inventaire de quoi la réveiller grâce à un....

    « GIGA COUP DE POEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEELLE ♥ »

    Hé oui, retour à l'envoyeur pour Nina qui, dans un moment où elle frappait à gauche eut soudain une poêle maniée par une furie blonde qui qui lui arriva par la droite, lui donnant un puissant coup sur le côté de la tête. C'était la méthode d'Ellianne pour la sortir de son illusion, sans doute en grande partie influencée par le style de la cuisinière d'ailleurs, mais bon, ça devrait quand même être efficace... si ça ne l’assommait pas, mais on ne pouvait pas tout avoir.

    « Et wala ♥ »

    Avec un éclat de rire, elle se retourna pour voir justement l'hélicoptère se cracher plusieurs centaines de mètres plus loin, assez prêt pour entendre le kaboum et assez loin pour ne pas subir le souffle explosif. Elle avait sans doute l'air complètement folle au final, mais bon, elle n'était pas à ça prêt de toute façon, alors ce n'était pas ce genre de détail qui allait parvenir à la tracasser très longtemps. Elle voyait des formes bouger dans l'incendie, signe sans doute que ce n'était pas fini.

    « Allez ma choutte, cette fois ceymoua qui conduit ♥ ! »

    Le sourire d'Ellianne était de mauvaise augure, à supposer que Nina puisse le voir... mais dans tous les cas, elle activa sa transformation, et se changea donc en fée-sorcière-géante faisant plusieurs fois la taille de la cuisinière, qui n'eut aucun mal à l’attraper par le bras et à la porter comme un sac en s'envolant, gagnant le lieu du crash dont étaient déjà sorti deux hommes, le vieillard et sans doute le pilote, ayant lui aussi une forme de Teremundo, beaucoup plus petit et chétif que les deux gardes du corps ceci dit... mais étant aussi armé. Ellianne vit une volée de balle lui fondre dessus et réagit instinctivement en... diminuant sa taille et son poids tout en s'écartant, redevenant elle-même en faisant un déplacement rapide en arrière. Sauf que...

    « Oups ♥ »

    Sauf qu'elle avait aussi lancé Nina pour réduire son poids tout en contre-attaquant, l'envoyant d'une hauteur de quatre ou cinq mètres environs... droit sur le tireur, depuis le haut. Le malheureux ne l'aillant pas vu venir, elle allait lui tomber droit sur la tête, juste à côté du vieux qui tenait toujours la boîte de chocolat, sauf imprévu. Bah, elle n'était pas habitué à avoir quelqu'un en main comme ça, elle avait fait au mieux et puis bon...

    « Au moins j'ai vachement bien lancé ♥ ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Jeu 8 Aoû - 20:59

Nina continuait de combattre les nombreux teremundos qui arrivaient de toutes les directions. Mais ceux-ci étaient incroyablement nombreux. Elle avait beau en aplatir ou en calciner quelques-uns, d'autres arrivaient en plus grand nombre. Soudainement, elle reçut un bon coup de poêle directement dans la gueule. Pendant quelques secondes, elle cru s'être frappée elle-même. Mais, notre cuisinière aperçut bien vite la blondinette flotter à l'avant avec une poêle en main. D'ailleurs, tous les teremundos s'étaient complètement évaporés. Encore une fois, notre capitaine s'était retrouvée prisonnière d'une illusion et la gamine l'avait sauvé. Un peu gênée, Nina détourna son regard en se frottant la tête à l'endroit où elle avait été frappée.

De plus, elle vit l'hélicoptère du vieil homme s'écraser un peu plus loin. Comme quoi, l'étrangère devait s'en être occupée. Cette dernière changea d'apparence en abordant un sourire peu rassurant. Elle avait grandis de plusieurs mètres et possédait maintenant une grande paire d'aile. Sans prévenir, la gamine s'empara de notre cuisinière et s'envola vers le lieu du crash. Nos deux jeunes femmes aperçurent le vieillard et très certainement le pilote sortirent des débris de l'hélicoptère. Le pilote, armé d'un fusil, commença à tirer en direction de notre duo. La petite magicienne évita les premiers projectiles, mais par mégarde laissa tomber notre pauvre capitaine...

« ESPÈCE DE SALE PETITE PESTE...! »

Furieuse, Nina agrippa son arme et assomma le pilote pour ensuite retomber brutalement à côté du vieillard. Ce dernier semblait apeuré et ignorait comment réagir. Le regard noir de notre charmante combattante ne semblait pas améliorer son état. Elle s'avança, récupéra la boîte de chocolat que le vieillard tenait entre ses mains, brandit sa poêle à frire et envoya l'homme revoler dans les airs directement sur la mystérieuse gamine.

 «Et voilà, petit cadeau! Ce fut un plaisir de collaborer avec toi, au revoir! »

La femme aux cheveux de feu brandit la boîte de chocolats ainsi que son majeur en direction de la blondinette. Puis, elle prit la fuite avec un large sourire au visage. Tout en bavant, elle ouvrit la boîte pour admirer cette sucrerie légendaire. Nina arrêta sa course aussitôt. La boîte ne contenait qu'un petit mot qu'elle s'empressa de lire :« Et oui, j'ai dérobé le précieux chocolat des nains! Maintenant j'ai tous les ingrédients nécessaires pour concocter le magnifique Gâteau Mystique de Jouvence! La farine maudite des lamas, des œufs de dragons, du lait de vaches... Bref, désolé d'avoir pris ton chocolat pauvre naze! Signé, L'animateur le plus classe. Ohyeah Baby! »

S'il désirait passer inaperçu, c'était raté. Nina lança la boîtes de toutes ses forces. L'animateur de la vente aux enchères avait réussi à tromper nos deux femmes ainsi que le vieillard. C'est très certainement grâce à son métier d'animateur aux différentes ventes culinaires qu'il était parvenu à dérober autant d'ingrédients. Nina devait retourner à la grande tente le plus vite possible pour récupérer son chocolat et empêcher l'animateur de manger le Gâteau Mystique de Jouvence. Mais, il n'y avait qu'un seul moyen d'y parvenir rapidement... Notre capitaine fit demi-tour et retourna voir sa soi-disant coéquipière. Elle préféra agir comme si rien n'était arrivé.

« Hé gamine! On poursuit la mauvaise personne depuis le début... Il faut retourner à la vente aux enchères le plus vite possible. Si tu pourrais nous y transporter avec tes ailes, ça serait parfait! »

Nina tendait le petit mot pour que la gamine puisse le lire. Elle espérait simplement que celle-ci accepte sa proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Sam 24 Aoû - 4:12

    Le lancé d'Ellianne, s'il n'avait pas été calculé, avait visiblement été très heureux malgré tout, quoiqu'on ne puisse pas vraiment dire qu'il ait été du goût de tout le monde, l'un dans l'autre... on ne pouvait pas faire que des heureux !

    « ESPÈCE DE SALE PETITE PESTE...! »

    Oui bon, l'important c'était bien que ça marchait, même si en fait Ellianne ne l'avait pas vraiment fait exprès, si on voulait être parfaitement honnête. Mais bon, au final tout le monde finissait assommé, et en guise de preuve la cuisinière lui lançait même un des corps hors-jeu, visiblement fier de son effet... elle aurait pu dire merci quand même, naméo !

    «Et voilà, petit cadeau! Ce fut un plaisir de collaborer avec toi, au revoir! »


    La blondinette renvoya le gens d'un coup de paume vigoureux, croyant à une sorte de partie de volley mais avec des gens à la place du ballon. Seulement voilà, il n'en était rien finalement, et le « pauvre » homme se crasha simplement à terre, sans personne pour le renvoyer. Nina de son côté était déjà en train de fuir avec la boîte, la blondinette étant occupée à relancer le monsieur quand elle eut son geste malheureux avec l'un de ses doigts, ce qui valait sans doute mieux, enfin, en imaginant qu'elle comprenne. Alors qu'elle regardait donc simplement la cuisinière courir, se demandant s'il s'agissait d'un jeu ou si elle espérait vraiment lui échapper en étant à pied alors qu'elle elle volait... mais avant qu'elle n'ait changé la question, l'attitude de la femme à la poêle fatale changea encore, puisqu'elle balança la boîte avant de revenir vers elle.

    « Hé gamine! On poursuit la mauvaise personne depuis le début... Il faut retourner à la vente aux enchères le plus vite possible. Si tu pourrais nous y transporter avec tes ailes, ça serait parfait! »

    Ellianne regarda longuement l'autre jeune femme, le temps que l'information monte jusqu'à son cerveau de baka-nelli et y soit traité correctement, avant que ça ne fasse enfin « tilt » à l'intérieur de sa petite tête. Et alors, promptement elle... éclata de rire tout en reprenant sa taille normale, une petite – c'était le cas de le dire – fée joyeuse se retrouvant donc avec le fou-rire, au-dessus de la tête de la cuisinière de choc de la Blitzness Corporation.

    « Bwahahahahahahahah on court après la mauvaise boîte depuis le début, ceytrop marrant on s'est fait avoir comme deux bakabruties ♥ Enfin moi ça va on sait que j'suis baka-baka mais pour toi ceeeeeeey trop la honte mwahahahah ♥ »

    Oui, elle se foutait un peu de sa gueule, en évacuant rapidement sa propre responsabilité. Elle rit pendant quelques longues minutes, avant de finalement se calmer en lui tirant la langue malicieusement, fouillant dans ses vêtements pour trouver une amulette.

    « Enfin si faut aller vite je vais appeler du renfoooooooooooooort ♥ Et puis ça m'évitera de te porter, teylourde quand même l'air de rien ♥ »

    Je ne sais pas si vous aviez remarqué, mais le tact et Ellianne vivaient sur deux continents séparés... ce qui était assez visible, en fait. Mais ça ne l'empêchait pas pour autant d'être pleine de ressource, comme elle le prouva en invoquant grâce à son amulette finalement retrouvée un énorme dragon de quelque vingt mètres de long, aux magnifiques teintes arc-en-ciel...

    Spoiler:
     

    « Et wala mon super draco-taxiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ♥ »

    En toute décontraction, elle utilisait un dragon rare et puissant comme monture... enfin, c'était bien fait pour monter dessus aussi hein ! D'un geste de sa maîtresse, il utilisa sa maîtrise du vent pour les amener toutes les deux sur lui, elle juste derrière son cou, Nina plus loin sur son dos.

    « Je te conseil de bien te tenir ♥ »

    Et sans attendre de voir si elle se tenait ou pas, elle fit démarrer le léviathan qui ne tarda donc pas à partir de toute sa vitesse sonique, parcourant beaucoup plus vite que lors de leur « allé » la distance qui les séparaient du lieu de la vente, déclenchant des cris de panique ou de ravissement sur son passage, selon que les gens restaient centrés sur le beau spectacle ou sur le fait qu'une bête de cinq tonnes passe au-dessus d'eux, capable de les écraser d'un coup de queue. Elle n'en fit rien toutefois... jusqu'à l'arrivée en tous cas où, sur un cri enthousiaste de la blondinette qui le commandait, le dragon poussa un peu trop son atterrissage, défonçant la tente des enchères en se posant, avant de déblayer tout le reste autour d'un large « coussin » de vent utilisé pour amortir ledit atterrissage, beaucoup trop rapide. En gros... y avait plus de tente. En espérant pour les gens qu'ils avaient eut la bonne idée de sortir avant, mais bon, ça ne tracassait pas Ellianne qui, après avoir regardé tout autour depuis le dos de sa monture, se tourna vers Nina.

    « Alooooooors baka-baka-chan, on fait quoi maintenant ♥ ? Paskeeeee en fait tu m'as pas dit la suite après revenir ici, et ze vois pas de chocolat ! »

    Oui, vous n'avez pas rêvé, Nina lui avait tendu la boîte avec le papier qui l'aurait renseignée autant qu'elle ne l'était elle-même, mais Ellianne l'avait bien entendu totalement ignorée, tout à son fou-rire puis son appel... c'était donc à la Capitaine de déterminer la suite des événements, quelque puisse être la suite en question, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Mar 27 Aoû - 2:00

Voilà que nos deux jeunes dames venaient de remarquer qu'elles poursuivaient la mauvaise personne depuis le début. Nina tentait de faire comprendre cela à sa coéquipière. Celle-ci ne prit même pas la peine de lire le petit papier comprenant le message laissé par le voleur de chocolat. Au moins, elle semblait avoir capté l'essentiel. La blondinette avait repris sa taille normale et laissa échapper quelques commentaires désagréables envers notre pauvre cuisinière. Cette dernière resta calme et se força même à faire un sourire. Elle avait absolument besoin de la gamine pour se rendre au chapiteau de la vente aux enchères le plus rapidement possible. D'ailleurs, cette même  gamine fit soudainement apparaître...

« UN DRAGON!? Mais t'es quoi au juste...!?»

En effet, une gigantesque bestiole aux couleurs éblouissantes venait d'apparaître comme par magie. Notre capitaine, la bouche grande ouverte, observait le dragon et la gamine à tour de rôle. C'est la première fois qu'elle voyait une telle créature. Et très certainement la première fois aussi pour les nombreuses personnes parcourant le Marché de Phil. En hurlant de terreur, plusieurs partaient à la course. Le dragon propulsa les deux demoiselles sur son dos. Légèrement inconfortable, Nina suivit le conseil lancé par sa partenaire et s'agrippa fermement à la légendaire créature. Celle-ci décolla à toute vitesse. Décidément, notre cuisinière n'était pas née pour voler. Elle eut aussitôt un haut le cœur et son état ne s'améliora pas lors de leur petit trajet. C'est avec soulagement qu'elle sauta au sol lorsque notre duo fut arrivé à destination.

Le dragon de compagnie de la blondinette avait littéralement détruit la grosse tente. Plusieurs personnes sortaient des décombres et repartaient en courant en voyant l'incroyable bestiole. Nina jetait des coups d’œil dans toutes les directions. L'animateur ne devait pas se trouver très loin.

C'est alors qu'une odeur particulièrement agréable attira notre jeune femme. Cette odeur en vint même à la faire saliver. Elle aperçut l'animateur sortir des débris de la vente aux enchères. Il avait des cheveux blonds et soyeux, des dents entièrement blanche et des lunettes de soleil. Sauf, que cette fois-ci, il était aussi équipé d'un tablier et de grosses moufles. Il tenait un gâteau au chocolat fraîchement sortit du four. Ce dessert, à première vue, semblait sans intérêt. Mais, l'odeur qu'il dégageait prouvait tout le contraire. Ayant reconnu les deux jeunes femmes, il s'avança tranquillement dans leur direction en frémissant légèrement en apercevant le dragon.

« Je suis bien content de vous revoir par ici mes dames! J'imagine que vous êtes venues chercher votre fameux chocolat? Vous êtes bien chanceuses, il m'en reste justement un peu! »

L'individu sortit la fameuse boîte de chocolats, la vraie cette fois-ci. Puis, en riant sauvagement, il la jeta violemment au sol et écrabouilla le tout. Le visage de Nina changea complètement. La colère envahissait peu à peu notre féroce combattante. Cet homme osait saboter un ingrédient si rarissime sans aucune gêne.

« Maintenant que j'ai enfin mon Gâteau Mystique de Jouvence, je vais pouvoir devenir immortel! »

L'animateur retira ses lunettes pour dévoiler deux yeux entièrement rouges et plutôt effrayants. Puis, sans hésiter, il prit une grosse bouchée de sa fameuse pâtisserie. Nina s'était déjà avancée et avait brandit sa grosse poêle à frire

« Pauvre imbécile, comme si un gâteau pouvait réellement rendre immortel. »

Frying Pan Impact


Elle donna aussitôt un violent coup de poêle directement sur l'animateur qui revola plus loin. Le gâteau explosa en plusieurs morceaux. Fière de son coup, notre cuisinière laissa échapper un large sourire. Alors qu'elle s’apprêtait à ramasser la boîte de chocolats écrabouillée, l'homme aux cheveux blonds se releva. Il possédait désormais d'énormes muscles et de larges canines. D'ailleurs, l'individu était en train de grandir de plusieurs mètres à une vitesse impressionnante. Nina avait reculé de plusieurs pas pour se retrouver aux côtés de sa partenaire.

« Certes, ce gâteau ne rends pas immortel... Mais, il ne faut pas pour autant sous-estimer le pouvoir de la nourriture. »

Voilà que l'animateur n'avait plus rien d'attrayant. Ses cheveux étaient incroyablement longs, il grandissait de plusieurs mètres et ses muscles devenaient de plus en plus intimidants. Comme si le gâteau lui permettait de croître à un rythme ahurissant. Nina tenait fermement sa poêle. Elle n'allait pas l'avouer, mais cet homme commençait sérieusement à l'effrayer.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Jeu 19 Sep - 21:58

    Ellianne ne s'était évidemment absolument pas rendu compte que ses remarques avaient pu froisser la cuisinière au caractère explosif. En plus elle ne lui dit rien à ce sujet, signe qu'elle n'était pas fâché bien sûr, bwahahah, imparable logique elliannesque. Par contre, la réation vint bel et bien quand la blondinette fit appel à son incroyable monture.

    « UN DRAGON!? Mais t'es quoi au juste...!?»

    Ahah, ça c'était une question qu'elle aurait sans doute dû se poser bien plus tôt... et qu'elle allait en tous cas devoir reposer bien plus tard car plutôt que de répondre la Chimère aux Kaktuks, comme on l'appelait dans l'Empire, s'amusa à les emporter jusqu'au Marché de Phil sur son incroyable monture. Suivirent panique et destruction, mais bon, c'était pas de sa faute, elle ne l'avait pas fait exprès. Du reste, alors même qu'elle descendait de sa monture chatoyante, elle sentit une délicieuse odeur lui ravir les narines : ça sentait le manger, et le bon manger ! La source s'en révéla bientôt, il s'agissait de l'animateur de tout à l'heure qui brandissait un gâteau sentant super bon.

    « Je suis bien content de vous revoir par ici mes dames! J'imagine que vous êtes venues chercher votre fameux chocolat? Vous êtes bien chanceuses, il m'en reste justement un peu! »


    Sur quoi il révéla une boîte, qu'il jeta à terre et piétina aussitôt après, ce que la damoiselle ne compris bien entendu pas très bien. Elle en conclu que c'était encore une fausse boîte, pour faire une farce ! Ben oui, après tout il avait dit qu'elles étaient chanceuses c'était pas pour piétiner leur chance, nan ? En tous cas, elle ne percuta pas du tout ce qu'il y avait réellement dans la boîte, n'aillant pas encore capté sans doute que le gentil monsieur impressionnable était un méchant. Fallait pas lui demander de réfléchir trop vite hein, et puis il avait un gâteau qui sentait bon, et quelqu'un qui avait un gâteau ne pouvait pas être fondamentalement mauvais, hein ?

    « Maintenant que j'ai enfin mon Gâteau Mystique de Jouvence, je vais pouvoir devenir immortel! »

    Ça en jetait, mais quand vous aviez vu un Dieu mourir vous aviez un peu de mal à croire au sérieux de l'affirmation d'immortalité d'un gens simplement parce qu'il avait un gâteau, si bon soit-il. Ellianne se contenta donc d'applaudir, en pensant que c'était une sorte de représentation, et sourit alors qu'il mangeait un morceau de gâteau, se disant que la distribution allait sûrement commencer ! Sauf que voilà, la cuisinière en décida autrement...

    « Pauvre imbécile, comme si un gâteau pouvait réellement rendre immortel. »

    Frying Pan Impact


    Et là, le gâteau explosa. Poussant un petit « kya », la blondinette bondit, déploya ses ailes... et attrapa au vol un des morceaux. Elle se reposa ensuite en ronronnant, toute heureuse de son sauvetage, et ne tilta pas une seconde la transformation de notre animateur de service, puisqu'elle lui tournait le dos, occuper à vérifier que sa trouvaille n'avait pas trop souffert.

    « Certes, ce gâteau ne rends pas immortel... Mais, il ne faut pas pour autant sous-estimer le pouvoir de la nourriture. »

    Sans réfléchir plus que ça, la blondinette se tourna vers la dame qui parlait, pour lui demander ce qu'elle racontait, et éventuellement lui proposer un bout de gâteau, si jamais c'était quelque chose de gentil, le sourire toujours aux lèvres.

    « Tavu tavu, j'ai sauvé un bout ♥ Qu'est-ce qui t'as pris de le casser comme ç... oh tient le monsieur blond il a mochit... et grandit aussi. »

    Sans paraître plus affolée que ça, elle fit le plus important pour le moment : manger. Elle dévora son morceau rescapé en quelques bouchées, faisant légèrement blêmir le monstre qui était en train de se former en face d'elle mais... rien ne se passa. Il faut croire que le gâteau ne fonctionnait que pour les Teremundos ! Par contre, il était quand même rudement bon.

    « Mwahahahahahah votre tentative pour vous accaparer mon pouvoir à échouée, et vous allez bientôt être réduits aux affres du désesp... hé, tu m'écoutes au moins ! »

    « Nya, c'était bon ♥ Tu fais bien les gâteaux grand-monsieur-tout-moche-kun, mais par contre t'as l'air d'un michant nan ? Pis tu pues de la gueule, même d'ici ♥ »

    Bien entendu, Ellianne ne l'écoutait absolument pas, et cet état de fait, associé à ses paroles, semblèrent le mettre en rage. En grognant de colère, il frappa avec force en direction de la jeune femme – les, en fait, puisque Nina l'avait rejointe – du haut de sa taille de quatre mètres environs... et fut bloqué par une queue de dragon bougeant à toute vitesse, recouverte de glace.

    « Trop leeeeeeeeeeeeeeeent ♥ »

    Alors qu'elle riait, il cria cette fois de colère et envoya un Quasar... qui fut paré de la même façon, le dragon étant tout simplement insensible à ce genre d'attaques. Arrivé à ce stade, le monstre semblait de fort mauvaise humeur, sans que ça tracasse beaucoup Ellianne.

    « C'est marrant de jouer avec toi ♥ Tient Poêle-Chan, essaye toua aussi, j'vais me reculer un peu pour que tu puisses t'amuser ! »

    Et, déployant ses ailes, elle sauta d'un bon sur le dos de son dragon qui se recula un peu, laissant Nina seule face au monstre qui fonçait maintenant sur elle, enragé. Mais oui voyons Ellianne allait l'aider... quand elle réaliserait le danger... Ouai en fait valait peut-être mieux appeler à l'aide en cas de besoin, parce que le temps que la blondinette réalise toute seule la cuisinière aurait eut le temps d'être broyée et avalée par le monstre, voir même déjà à moitié digérée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Dim 22 Sep - 23:59

Désormais, l'animateur avait une taille d'environ quatre mètres. Il était loin d'être attrayant et possédait des muscles impressionnants. Bien sûr, la partenaire de notre capitaine ne comprenait tout simplement rien à la situation. Parfois, collaborer avec une gamine pouvait s'avérer difficile pour les nerfs. Elle en vint même à avaler un morceau de gâteau. Nina observait la fillette avec curiosité. Étrangement, rien n'arriva. Les pouvoirs du Gâteau Mystique de Jouvence ne devait pas avoir effet sur toutes les personnes. Peut-être bien que seule la première bouchée comptait. Ou alors, la pâtisserie procurait des pouvoirs seulement aux teremundos. En effet, l'animateur révéla sa vraie nature après avoir lancé un quasar, l'attaque typique de ces affreuses bestioles. L'énorme dragon bloqua l'attaque aisément. En plus d'être insupportable, la blondinette s'amusait à insulter l'ennemi.

Après avoir bloqué les deux premières attaques de l'ennemi, la gamine et son dragon reculèrent. Elle invita Nina à combattre elle-aussi. Notre cuisinière interpréta cela comme un défi. La blondinette se croyait bien forte. Notre féroce femme allait lui montrer ce qu'était réellement la force. Elle allait éclater ce géant.

Avant tout, elle récupéra la boîte de chocolats écrabouillé et la fourra dans sa poche. De cette façon, l'animateur ne pourrait pas écraser d'avantage ce précieux aliment. Enfin, notre combattante passa à l'action. Toujours armée de sa poêle à frire, Nina fonça vers l'ennemi et lui asséna un coup directement sur le pied. Puis, elle enchaîna en l'attaquant à plusieurs reprises au torse. Suite à ces nombreux coups, l'ennemi tenait toujours en place. Il semblait même avoir grandis d'un ou deux mètres. Il riait à haute voix.

« Owi, frappe moi encore plus fort beauté. »

Notre pauvre femme combattait un masochiste. Offusquée par cette réplique, la cuisinière passa de nouveau à l'attaque en enchaînant divers coups de poêle. Mais, ce fut de nouveau le même résultat. L'animateur riait et grandissait. Notre femme compris aussitôt. Chaque coup donné permettait au teremundo d'augmenter sa taille. Le pouvoir des gâteaux pouvait s'avérer terrifiant par moment. Nina était tombée sur un bien mauvais adversaire. Le talent de notre femme était justement de frapper bien fort. Elle observait le géant sans savoir comment réagir.

« T'as déjà finis de frapper? Dommage, je commençais à trouver cela amusant. »

Puis, à l'aide de son énorme bras, il projeta la cuisinière quelques mètres plus loin. Elle se releva aussitôt. Si la force ne servait à rien, elle allait utiliser ses flammes. Nina tint sa poêle à frire comme s'il  s'agissait d'un bâton de base-ball.

Frying Pan Homerun

Elle créa plusieurs boules de flammes. À l'aide de sa poêle, elle les frappa et les envoya directement sur l'ennemi. Malheureusement, le feu semblait à peine le chatouiller. Il fallait détruire cet homme en une seule et puissante attaque. Mais, notre cuisinière ne possédait pas suffisamment d'énergie pour utiliser une telle technique. Sa longue journée dans le Marché de Phil l'avait affaibli. Par contre, elle était accompagnée par une incroyable gamine qui possédait un pouvoir impressionnant. Nina devait lui donner l'occasion d'arrêter ce géant. Elle allait lui montrer où reposait sa véritable force. Elle allait frapper.

FireJump

De petites flammes apparurent sous les pieds de notre capitaine aux cheveux de feu. Cette dernière arriva devant les deux gros yeux rouges du teremundo. Celui-ci continuait de rire en voyant notre demoiselle.

« Alors, ça te dirait d'me frapper une autre fois? Mwahaha! »

« TU PEUX COMPTER SUR MOI! TU VAS BIENTÔT REGRETTER D'M'AVOIR RENCONTRÉE, ESPÈCE DE GROSSE POURRITURE! »

FRYING PAN IMPACT


Le géant fut frappé directement entre les deux yeux. Le coup s'avérait fort puissant. L'ennemi vacilla quelques instants avant de tomber lourdement au sol. Dû à l'impact, la cuisinière avait revolé plusieurs mètres plus loin et était retombée sur un kiosque de fruits. Elle se releva péniblement. Elle espérait simplement que la gamine profite de la situation pour éliminer le gêneur.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   Lun 28 Oct - 3:35


Ellianne avait donc laissé la cuisinière dans sa mer... s'amuser elle aussi ! Et d'ailleurs elle sembla apprécier l'attention puisqu'elle ne manqua pas de frapper copieusement le monstre, qui d'ailleurs en fait... apprécia aussi. C'était moins normal ça, mais bon, c'était un monstre, il n'était pas sensé être normal de toute façon, n'est-ce pas ? D'ailleurs, il riait et il grandissait, presque comme si ça lui faisait vraiment du bien, en fait.

« Owi, frappe moi encore plus fort beauté. »


Ahah, visiblement elle avait vu juste, puisqu'il en redemandait ! Et elle l'exauça, continuant de le frapper sous les encouragements de la blondinette qui s'amusait beaucoup, ne regrettant pas d'avoir laissé la place à Nina dans cet activité qu'elle aurait sans doute réussi un peu plus facilement qu'elle, en formulant un bel euphémisme. Que c'était beau d'avoir des partenaires !

« T'as déjà finis de frapper? Dommage, je commençais à trouver cela amusant. »


Héhé, comme ça ils étaient deux ! Mais Nina, elle, sembla trouver les choses beaucoup moins drôles quand ce fut soudainement à son tour de voler sur plusieurs mètres suite à un coup de son opposant. Ellianne craignit quelques instants que ce ne soit déjà fini, alors qu'elle aimait bien le spectacle, mais non, la cuisinière se remit debout et décida de passer aux attaques enflammées.

Frying Pan Homerun

Des boules de feu fusèrent sur le monstre, mais sans grand effet, il fallait bien le dire. Néanmoins l'humaine ne baissait toujours pas les bras, visiblement décidée plus que jamais à donner une bonne leçon à la bestiole en face d'elle. C'était impressionnant de volonté... sauf pour Ellianne, qui ne tiltait toujours pas le sérieux de l'affrontement, en fait, et qui se contenta d'applaudir joyeusement.

FireJump

Elle faisait naître des flammes sous ses pieds et la blondinette applaudit de plus belle, trouvant cela très intéressant et marrant à voir. Visiblement elle s'amusait mieux que jamais, et en riant en plus, mais dans le monde des choses sérieuses le dernier assaut se préparait.

« Alors, ça te dirait d'me frapper une autre fois? Mwahaha! »

« TU PEUX COMPTER SUR MOI! TU VAS BIENTÔT REGRETTER D'M'AVOIR RENCONTRÉE, ESPÈCE DE GROSSE POURRITURE! »

FRYING PAN IMPACT


Le coup au front, magistral, envoya le monstre au sol, sonné sous la puissance de l'impact. Nina, de son côté, fini dans un étal de fruit, sans doute avec quelques bleus au passage, mais ce petit sacrifice valait bien la peine puisque la créature de cauchemar était maintenant à la merci d'Ellianne qui allait pouvoir, tel le messager vengeur de la Justice, le réduire à néant une bonne fois pour toute ! Sauf que voilà elle... ne capta absolument pas que c'était à elle de jouer. Hé ouai, on lui avait pas dit, du coup elle avait pas compris la pauvre ! Et le monstre, aillant la tête dure, ne resta pas longtemps sonné, ne tardant pas à se relever en grondant, le coup surpuissant l'aillant fait croître de plusieurs mètres d'un seul coup – c'était le cas de le dire – en plus de le mettre dans une rage noire.

« CLOPORTES !!! JE VAIS VOUS FAIRE REGRETTER CE GESTE, JE VAIS VOUS RÉDUIRE EN BOUILLIE !!! »

Il semblait au maximum de sa rage ce qui, chez les Teremundos, était toujours synonime d'un déferlement de puissance. Il envoya un gros Quasar sur Nina, dans le but évident de la détruire, avant de se tourner vers Ellianne et de la charger. Son familier le repoussa à nouveau mais, faisant jaillir des griffes le monstre parvint à lui infliger une blessure avant de se faire éjecter et de reculer de plusieurs mètres, les yeux de la blondinette se chargeant soudain d'éclairs.

« HEY !!! Fait pas de mal à mon coupain ! »

Oui, elle n'avait pas réagis quand Nina avait été frappée et attaquée de toute part... mais bon elle jouait elle. Et puis elle était moins féerique à regarder. Mais bon, quoi qu'il en soit, la jeune femme était maintenant en rage et l'inconscient Teremundo allait apprendre une dure leçon : mettre en rage Ellianne en blessant ou tuant un de ses amis était un engrenage qu'il n'était pas conseillé de mettre en route quand on voulait survivre. Pourtant, en la voyant s'élever, ses ailes de papillon déployé, la créature eut un rire sarcastique.

« Aahahah ! Tu crois pouvoir me vaincre maintenant petite chose ? J'ai atteint ma forme maximale je suis immortelle je suis invinc... »

Ses paroles s'étranglèrent dans sa gorge alors qu'elle changeait de forme, prenant celle de Lilith, la main étincelante d'énergie rassemblée. Au final avec les nombreux repos qu'elle s'était accordée et le nombre relativement faible d'ennemis rencontrés, Ellianne avait encore beaucoup d'énergie en stock, et il allait bien vite le découvrir à ses dépends...

« Crèveeeeeeeeuh espèce de vilain blesseur de dragon magique ! Boulet de Pulsar ! »

L'énergie de la Chimère vola soudain devant elle et percuta la créature avec une puissance formidable. Le choc l'envoya à nouveau au sol, mais quand il s'abattit, ce fut quelques instants seulement avant l'attaque qui explosa de toute sa puissance proprement phénoménale, dans une énorme explosion dorée. C'était la puissance d'un palier sept offensif, encore augmentée par le mode chimérique. Une énorme zone d'explosion se forma, Nina se trouvant juste à la limite, détruisant les restes du pavillon de ventre, quelques kiosques déserts – toute personne saine d'esprit aillant largement eut le temps de fuir devant le combat énorme qui se livrait – et surtout le monstre. Au centre de la tourmente, il fut proprement annihilé, détruit par l'énorme puissance relâchée en un seul coup. Cette fois-ci, il ne reviendrait plus jamais...

« Tient ça t'apprendra... à pu être missant ! »

Haletant un peu, Ellianne repris forme humaine en redescendant vers le bord du cratère, où l'attendait son familier. Elle caressa doucement sa tête et vit qu'il avait doucement gelé sa blessure, interrompant ainsi son saignement.

« On te soignera dès notre retour à la maison, ça a pas l'air grave. Alors c'était amusant hein Poêle-Chan ♥ Tient mais... où elle est ?  »

Tiltant seulement que Nina n'était pas à côté d'elle, la jeune femme se mit à la chercher, jusqu'à la découvrir, où que le combat l'ait finalement emporté, en lui souriant joyeusement, l'air un peu fatiguée mais dans les larges limites du raisonnable.

« Alors, on s'est bien amusé hein ! T'as récupéré le chocolat qui était crobon finalement ? Paske en gâteau ceyvrai qu'il était bon ♥ Mais bon, moi il va falloir que je file, parce que j'ai des marrons glacés sur le feu tu vois, si ça dégèle c'est plus glacé pis si ça brûle non plus, alors c'est un timing serré ♥ »

Oui, cette phrase était très... elliannesque. Mais bon, on parlait bien d'Ellianne, justement ! Et pour elle cette raison, si invraisemblable fut-elle, était déjà très suffisante. Elle câlina donc une dernière fois, sans lui demander son avis et sans se soucier de l'état de son corps, la Capitaine-cuisinière, avant de sauter sur son Léviathan et de prendre le large en agitant joyeusement la main, dans un bel effet d'arc-en-ciel, laissant Nina gérer la situation et expliquer ce qui s'était passé à qui de droit... mais bon les militaires ça servait à ça, nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chocolat, Chocolat, CHOCOLAT! [Pv: Elli]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chocolat ou chocolat ? Tel est la question. [Evie+Magy]
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille
» Le salon du chocolat à Paris
» Tarte au chocolat et à la noix de coco
» Patte de Chocolat ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Marché de Phil-
Sauter vers: