AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Ven 26 Avr - 23:34

    Suite de: http://theoc-area.forumgratuit.org/t1645-brulons-l-euphoria-dans-l-euphorie-pv-partie-2#24894

    Alors que Yuuri avait dit quelques derniers mots, fatigué et même épuisé disons-le. Le camion arrivait en vue de la jungle, loin des poursuivants et pour l'instant dans la plus grande des tranquillité. Rosa était d'accord quant au fait qu'il n'était pas près de se relancer à leur poursuite avec ce qu'ils venaient de manger, tant mieux, tout le monde était d'accord pour s'accorder un moment de répit. Ce n'était pas le dissident qui allait s'en plaindre en tout cas. Il prenait avec plaisir l'aide pour se relever...

    « En tous cas c'était... impressionnant. Je peux faire quelque chose pour t'aider à te remettre ? Ou bien ça ira avec un peu de repos ? »
    - Je dirais bien un baiser toride, mais une brune te pourchasserait partout en quête de vengeance... Alors disons qu'un peu de repos suffira ouais.

    Le garçon souriait faiblement, moqueur, mais son visage était encore endolorie... Il n'avait pas réellement de cœur, médicalement parlant, mais ça ne lui empêchait pas de pouvoir clamser avec ce genre de truc. Il regardait vers la jungle qui s'approchait de plus en plus... Puis soupirait de soulagement, avec ça, plus d'hélico et de courses poursuites, en tout cas pour un long moment. Il souriait à la rose qui elle même était souriante, bien qu'un peu bluffée. Pas étonnant après tout ça.

    « On devrait avoir assez de répit pour gagner la jungle et pour s'y enfoncer. Une fois là-bas, je devrais pouvoir prendre la relève pour les... gros travaux, si j'ose dire. Il faut avouer qu'avec une façon pareille de gagner du répit on a tout de suite plus de latitude ! Plus on avance, et plus j'espère ne jamais être ton ennemie ! »
    - Tant que tu tentes pas de me croquer, où que tu deviens pas chasseuse de prime ou blitzness, ça risque pas. Enfin... je suis pas contre un peu de repos là.. J'ai sommeil.

    Une fois dans la jungle, le clone faisait en sorte de placer le camion dans un coin tranquille et... Disparaissait... Le dissident sautait du toit et se faisait un rapide tapis de feuilles sur lequel il s'allongeait, lourd comme une enclume... Il était encore un peu haletant... La fatigue clairement visiblement sur son visage. Il n'était pas teremundo, manger ne lui redonnait pas d'énergie magique... Il avait les mêmes limites humaines que tout le monde.

    - Pfouah ! Ca fait du bien de poser ses fesses... Il soupirait d'aise. Tu devrais te reposer aussi Rosa-chan, ça ne te feras pas de mal.

    il fermait les yeux, laissant quelques rayons qui traversaient les feuillages bruler doucement son visage. Il faisait assez chaud ici aussi... Pas étonnant, ce n'était pas si loin du désert et du canyon, alors... Il retirait son haut, dévoilant sa cicatrice puissance sur son buste ainsi que plus impressionnante au niveau du cœur. Partie qui était aussi visiblement dans le dos, prouvant qu'il avait était transpercé au cœur.

    - Allez, faisons comme les scout, de la conversation ! Comme s'appelle ton chéri ? Allez, me le cache pas, une femme aussi belle est forcément amoureuse, craches le morceau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Mer 1 Mai - 4:45

    Les jeunes gens avaient donc gagnés un peu de répit, grâce à l'action de Yuuri. Ils pouvaient maintenant souffler, et espérer pouvoir se reposer un peu dans leur folle randonnée à travers le continent en direction du nord.

    « Je dirais bien un baiser toride, mais une brune te pourchasserait partout en quête de vengeance... Alors disons qu'un peu de repos suffira ouais. »

    Un léger éclat de rire s'échappa des lèvres de la belle alors qu'elle l'aidait à se relever. Elle ne savait pas qui était cette brune jalouse en question, mais de toute façon elle ne lui aurait bien entendu pas donné ce baiser. Il n'y avait qu'un seul homme qu'elle voulait embrasser et, malgré toutes ses qualités, Yuuri était loin d'être celui-là.

    « Tant que tu tentes pas de me croquer, où que tu deviens pas chasseuse de prime ou blitzness, ça risque pas. Enfin... je suis pas contre un peu de repos là.. J'ai sommeil. »

    La Teremundo sourit en l'entendant confirmer qu'ils ne risquaient pas de devenir ennemis, sauf dans l'une des circonstances peu probables qu'il avait évoqué plus haut, avant de hocher la tête à propos du sommeil. Elle voulait bien croire qu'il ait besoin de se reposer, après un pareil déploiement d'énergie. Elle ne dit donc rien alors qu'ils entraient dans la jungle et se garaient, son sourire ne faisant même que s’agrandir dans cet environnement qu'elle appréciait particulièrement. Pendant qu'elle profitait un peu de l'atmosphère, Yuuri descendit du camion et se fit une sorte de lit de feuilles, près duquel elle fini par le rejoindre pour poursuivre la discussion.

    « Pfouah ! Ca fait du bien de poser ses fesses... Tu devrais te reposer aussi Rosa-chan, ça ne te feras pas de mal. »

    Hochant la tête, la belle rose vint s'asseoir près de lui, alors qu'il se mettait torse nu. Elle ne pu s'empêcher de regarder son impressionnante cicatrice, et d'examiner un peu la pierre qui remplaçait son cœur. C'était franchement impressionnant... surtout que ça devait probablement être ça qui le maintenait en vie. Elle ne savait pas d'où pouvait provenir quelque chose comme ça, mais le peuple qui détenait de tels objets devait probablement être dangereux.

    « Allez, faisons comme les scout, de la conversation ! Comme s'appelle ton chéri ? Allez, me le cache pas, une femme aussi belle est forcément amoureuse, craches le morceau ! »


    Pour le coup, heureusement que Rosalia n'était pas en train de boire, sinon ça aurait été ce qu'elle buvait qu'elle aurait recraché. Elle ne s'attendait pas du tout à cette question, et elle le regarda avec étonnement. La question était franchement à mille lieux de la situation, pour le coup.

    « Je... mais... heu... Pourquoi tu veux savoir ça d'abord ? »

    C'était la surprise qui avait « parlé » la première au travers de la réaction de Rosalia, pour le coup, qui ne s'était véritablement pas attendue à ça. Néanmoins, elle se repris rapidement, secouant doucement la tête. Après tout, vu qu'ils risquaient leur vie ensemble la question n'était pas si déplacée que ça, et surtout elle n'avait pas honte de celui qu'elle aimait, au contraire.

    « Enfin... Il s'appelle... Il se fait appeler Datenshi. C'est un très puissant Archimage, très fort dans le maniement de nombreux éléments. Et un érudit aussi, il sait plein de choses sur tout un tas de sujet... sauf les femmes. »

    Alors que le ton de sa voix avait été admiratif tout le long de sa prise de parole, il s'était fait amusé à la fin, débouchant sur un petit rire de la damoiselle. En effet, Aeon savait bien des choses, mais il semblait totalement ignorant en matière de femmes, ou alors c'était vraiment un très bon comédien. Secouant doucement la tête, elle reporta son attention sur Yuuri.

    « Et toi, Yuuri, tu vois quelqu'un ? Peut-être cette fameuse brune qui voudrait me tuer en cas de contacts entre nos lèvres ? J'ai du mal à croire que tu n'ai pas une petite amie, ou au moins plusieurs prétendantes... »

    Il n'était en effet pas bien difficile d'avouer qu'il avait du charme, et pas qu'un peu. Il était fort, drôle, intéressant, et plutôt joli garçon aussi. Le cœur de la Teremundo était déjà pris, mais pour celles dont ce n'était pas le cas... Souriante, elle revint aussi sur un autre sujet.

    « Au fait, si je peux me permettre... D'où te viens cette pierre, dans ta poitrine ? C'est quand même impressionnant... Je suppose qu'elle a des pouvoirs, non ? Généralement les objets qui dégagent autant d'énergie ne sont pas fait pour simplement faire décoration, même s'il faut bien avouer aussi qu'elle est plutôt jolie à regarder. »

    La belle avait posé la question sans réelle indiscrétion, sur un ton plutôt détendu. S'il ne voulait pas répondre, elle n'insisterait pas, elle faisait simplement la conversation en se laissant aller à sa curiosité alors qu'ils reprenaient un peu de force avec cette petite pause bien méritée, sans doute prélude à une véritable prise de repos, du moins le supposait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Mer 1 Mai - 11:59

    La réaction de Rosa face aux quelques derniers mots de Yuuri fut vraiment marrante, elle manquait de s'étouffer avec rien, en fait. Visiblement elle ne devait pas du tout s'attendre à ce que le sujet déborde sur ça et c'était clairement vue dans sa voix qui s'était fait plus douce et surtout qui montrait clairement sa gêne sur le coup, se demandant pourquoi Yuuri lui demandait ça. Il allait lui dire de ne pas faire sa mijaurée mais il n'eut pas le temps puisque finalement, elle entrouvrait ses fines lèvres, prête à parler.

    « Enfin... Il s'appelle... Il se fait appeler Datenshi. C'est un très puissant Archimage, très fort dans le maniement de nombreux éléments. Et un érudit aussi, il sait plein de choses sur tout un tas de sujet... sauf les femmes. » Yuuri éclatait de rire
    - Oh ? Si je comprends bien il est du genre à te répondre pour des questions compliquées, mais quand ça parle de baisers là y'a plus personne

    Le dissident continuait de rire, il fallait dire que le ton de la belle était presque celui d'un groupie tout le long... Jusqu'à la fin de sa phrase. C'était mignon dans un certain sens... Mais la pauvre, ça ne devait pas être facile tout les jours si elle était à fond sur un mec ne comprenant rien à l'amour. Déjà que c'était compliqué quand on comprenait... Yuuri se redressait faiblement, se tenant le ventre, une larme perlant au coin d'un œil après son rire long et cinglant.

    « Et toi, Yuuri, tu vois quelqu'un ? Peut-être cette fameuse brune qui voudrait me tuer en cas de contacts entre nos lèvres ? J'ai du mal à croire que tu n'ai pas une petite amie, ou au moins plusieurs prétendantes... »
    - Moi ? Ahahaha non fit-il amusé. Je suis plutôt du genre à pas m'attacher. Mais j'ai des groupies, on va dire.

    Il riait à nouveau en se disant qu'Alwine et Lucia le tueraient si elles avaient entendues ça, mais c'était pas si faux en fin de compte. Il se reprenait, constatant que la belle rose observait son buste... Au début il ne comprenait pas car il avait tendance à oublier... mais rapidement i les souvenait de la gêne visible au niveau de son buste.

    « Au fait, si je peux me permettre... D'où te viens cette pierre, dans ta poitrine ? C'est quand même impressionnant... Je suppose qu'elle a des pouvoirs, non ? Généralement les objets qui dégagent autant d'énergie ne sont pas fait pour simplement faire décoration, même s'il faut bien avouer aussi qu'elle est plutôt jolie à regarder. »
    - Cadeau du peuple nain. Elle me sert de moteur pour mon cœur.

    Il met une petite pichenette dessus pour la faire sonner en souriant avant de se laisser de nouveau tomber sur le dos, son regard semblant se porter vers ses souvenirs... Il reste silencieux quelques secondes, ne disant rien et se souvenant des quelques flash de son passé et des rapports qu'il avait lu... Il se souvenait par réminiscence de ces quelques passages de sa vie... Certaines chose si forte qu'elles étaient restés gravées dans son esprit.

    - Si tu veux savoir pourquoi elle est là. Un jour lorsque j'étais soldat un teremundo m'a transpercé au cœur et tué... Mais on m'a offert une nouvelle chance. Quant à ses pouvoirs, c'est un secret~

    Il avait prit un ton malicieux sur la fin, il évitait de dire ce que pouvait faire et ce que faisait cette gemme, dans la mesure du possible. Il baillait longuement en fermant les yeux pour profiter d'une brise qui soufflait. On en avait peut-être pas l'impression, mais il se reposait là, le prisme se rechargeant au repos, il aurait bientôt assez d'énergie pour reprendre la route.

    - Enfin c'est du passé. Je n'en veux pas aux teremundos en fin de compte. La preuve je travaille avec l'un d'entre eux. Bon faut avouer qu'une femme si gracieuse et gentille, je pourrais pas la tuer, même si je le voulais. Datenshi-kun à de la chance. A supposer qu'il comprennent la différence entre moule et saucisse

    Une nouvelle fois il éclatait de rire, amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Ven 10 Mai - 2:49

    La discussion débutait donc entre les deux jeunes gens, quittant les sujets « sérieux » de leur entreprise commune, pour partir dans des domaines qui s'apparentaient plus à une façon de se détendre, voir de découvrir un peu l'autre, et même si l'orientation des questions de Yuuri avait un instant fait hésiter Rosalia, cela ne dura pas longtemps.

    « Oh ? Si je comprends bien il est du genre à te répondre pour des questions compliquées, mais quand ça parle de baisers là y'a plus personne »

    Cela semblait beaucoup amuser le jeune homme, mais la rose elle était plutôt entre sourire et grimace, car si il était vrai que dans l'absolut il pouvait paraître amusant de voir quelqu'un d'aussi instruit qu'Aeon être totalement incapable de comprendre quoi que ce soit aux femmes, quand on était la femme qui essayait de lui faire comprendre tout ça, justement... le point de vue était différent, même si elle avait aussi à cœur de ne pas dramatiser ni baisser les bras !

    « Moi ? Ahahaha non. Je suis plutôt du genre à pas m'attacher. Mais j'ai des groupies, on va dire. »

    Des groupies ? Pour le coup Rosalia sourit plus franchement, tout en se demandant ce que les jeunes femmes en question penseraient en s'entendant appeler comme ça... et aussi dans quels domaines exactement tout ce petit monde avait des relations, et de quel ordre. Mais ça, elle ne le demanderait pas, ce n'était pas son genre, et elle préféra glisser sur un autre sujet de curiosité.

    « Cadeau du peuple nain. Elle me sert de moteur pour mon cœur. »

    Rosalia ne savait pas trop ce qui l'impressionnait le plus, le fait que ce soit un cadeau d'un peuple mystique et inconnu, ou bien cette histoire de « moteur pour le cœur ». Elle attendit donc plus amples explications, alors qu'il semblait plongé dans ses pensées.

    « Si tu veux savoir pourquoi elle est là. Un jour lorsque j'étais soldat un teremundo m'a transpercé au cœur et tué... Mais on m'a offert une nouvelle chance. Quant à ses pouvoirs, c'est un secret~ »

    Un léger rire s'échappa des lèvres de la jeune femme devant sa façon de prononcer ces derniers mots, même si elle ne doutait pas que venant d'une homme comme lui le secret serait probablement fermement tenu. Cette histoire était quand même incroyable, cela dit, et elle ne l'aurait d'ailleurs probablement pas cru si elle ne l'avait eut sous les yeux.

    « Enfin c'est du passé. Je n'en veux pas aux teremundos en fin de compte. La preuve je travaille avec l'un d'entre eux. Bon faut avouer qu'une femme si gracieuse et gentille, je pourrais pas la tuer, même si je le voulais. Datenshi-kun à de la chance. A supposer qu'il comprennent la différence entre moule et saucisse »

    La damoiselle grimaça légèrement devant cette blague, secouant doucement la tête en finissant par sourire avec tout autant de légèreté. Ca n'aurait certainement pas été quelque-chose qu'elle-même aurait dite, mais dans sa bouche ça semblait assez amusant, finalement.

    « Je pense qu'il sait quand même faire ce genre de différence... mais par contre de là à ce qu'il profite pleinement de notre relation... je suppose qu'il faut que je sois patiente. »


    Rosalia sourit à nouveau doucement, n'étant pas du genre à se lamenter sur son sort, après tout. Elle avait retrouvé Aeon et elle avait quelques contacts avec lui, c'était déjà un énorme pas en avant par rapport à maintenant, alors elle saurait faire preuve de patience, en effet.

    « Enfin, ceci dit merci pour le compliment, Yuuri-Kun, je suis heureuse que tu ne puisses pas envisager de me tuer, la situation serait plutôt déplaisante pour moi. Et aussi que tu n'ai rien contre les Teremundos, il faut bien dire que ça simplifie les choses entre nous. »

    En effet, elle aurait difficilement imaginer la suite des opérations s'il lui avait tout d'un coup annoncé qu'il avait une haine mortelle pour ceux de sa race. Souriant doucement, la belle s'étira un peu, profitant de cette hâte qui lui permettait de souffler tranquillement.

    « Quand à ta pierre, hé bien... c'est impressionnant comme histoire, ce n'est pas tout les jours qu'on entend parler d'une survie pareille. Je suppose que j'aurais l'occasion de voir ses pouvoirs avant la fin de tout ça, si elle en a d'autres que de te garder en vie. »

    Les combats allaient sans doute aller en se durcissant, surtout une fois qu'ils seraient sorti de la jungle, de l'autre côté, hors du domaine d'action privilégié de Rosalia. Ils allaient selon toute vraisemblance devoir se donner à fond, et chacun verrait probablement les pouvoirs de l'autre ainsi que des objets qu'il utilisait, en tous cas elle le supposait.

    « Au fait, tu as prévu un truc pour qu'on s'en sorte tous les deux ensemble à la fin, ou chacun se débrouillera pour fuir ? Personnellement je pourrais utiliser un portail, donc les deux solutions m'iraient sans doute, mais j'avoue que je suis curieuse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Sam 11 Mai - 12:26

    Yuuri riait toujours de sa petite phrase épique digne d'un livre de dango irl. Quoi qu'il en soit, Rosa secouait doucement la tête avant de sourire malgré tout, ajoutant que son homme n'en était pas à ce point, mais qu'il allait lui falloir du temps pour consommer pleinement leurs relations. A l'entendre cette relation était partagée, mais elle avait l'air plus unilatérale qu'autre chose, comme quoi teremundo ou humain, le cœur d'une jeune femme ne changeait pas.

    « Enfin, ceci dit merci pour le compliment, Yuuri-Kun, je suis heureuse que tu ne puisses pas envisager de me tuer, la situation serait plutôt déplaisante pour moi. Et aussi que tu n'ai rien contre les Teremundos, il faut bien dire que ça simplifie les choses entre nous. »
    - Ravis de te ravir Rosa-chan.

    Lançait simplement le garçon en souriant doucement, les yeux fermés. Il ne pouvait pas dire que ça ne faisait pas du bien de se reposer après tout ça, les bras derrière la tête, il respirait lentement, comme s'il était en phase de s'endormir, bien que ce n'était bien sûr pas le cas. Yuuri entrouvrait alors un œil, regardant la belle qui avait les cheveux dans le vent. Elle n'évait rien à envier à Alwine... Elle était extrêmement belle, étrange que son homme ne soit pas tombé sous son charme. Souriant en se disant ceci, il la voyait entrouvrir ses lèvres.

    « Quand à ta pierre, hé bien... c'est impressionnant comme histoire, ce n'est pas tout les jours qu'on entend parler d'une survie pareille. Je suppose que j'aurais l'occasion de voir ses pouvoirs avant la fin de tout ça, si elle en a d'autres que de te garder en vie. »
    - Qui sait, je suis un homme mystérieux. Tu les as peut-être déjà vue... peut-être aussi que tu les verras pas~

    Souriant avec malice, il se redressait de son lit de feuille en s'étirant à son tour. Se reposer c'était une chose, mais il ne fallait pas oublier l'opération en court... puis il ne fallait pas non plus se faire bêtement prendre en restant statique trop longtemps. Il se relevait doucement en écoutant Rosa-chan lui demander s'il avait prévu quelque chose pour la fin de cette opération. Il faisait un léger sourire avant de répondre :

    - Nop, à la base je devais être seul. Je te conseil vivement d'utiliser un portail, ce sera même plus simple si les blitzness se séparent pour chercher deux individus au lieu d'un.

    Le garçon approchait du camion dans lequel il entrait, il était temps de reprendre la route, bien qu'il n'était pas très confiant quant à traverser la jungle. A chaque fois qu'il s'y essayait, il arrivait un truc chiant. Arêne de mercenaire, chute de dirigeables, attaque de blitzness, combat avec un bras droit... Il ne s’arrêtait jamais, dans cette jungle, c'en devenait vraiment horrible. Mettant le contact, il souriait malgré tout à Rosa.

    - En voiture Simone, c'est moi qui conduit c'est toi qui klaxonne.

    Il prenait donc de nouveau la route lentement, activant ses pupilles du démon ainsi que sa fusion canine pour être sûr de ne pas être prit par surprise. Sans doute Rosalia allait encore s'intérroger sur les pentacles tout juste apparus dans les yeux du dissident, mais bon au moins ça ferait un sujet de conversation, à supposer qu'il était abordé.

    - Allez en avant, vers l'infini (ou presque) et... pas au-delà parce qu'on aura plus assez d'essence~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Mar 14 Mai - 21:48

    L'ambiance était plutôt bonne entre les deux coéquipiers, et cela faisait plaisir à Rosalia. C'était le désavantage d'évoluer dans une Teremundis privée de beaucoup d'humanoïdes, on n'avait pas souvent l'occasion de discussion aussi civilisées avec un collaborateur, et il fallait bien dire que ça faisait du bien, au niveau du moral.

    « Ravis de te ravir Rosa-chan. »

    La réponse fit sourire doucement la belle Teremundo, amusée de sa façon de répliquée. Elle passait un bon moment dans tout ça, tout compte fait, entre les discussions assez plaisantes et les moments d'action où elle avait été loin de s'ennuyer.

    « Qui sait, je suis un homme mystérieux. Tu les as peut-être déjà vue... peut-être aussi que tu les verras pas~ »

    Un petit rire échappa à Rosalia, amusée par la façon qu'il avait d'esquiver ses questions, alors qu'il se levait, imité par la belle. Elle ne saurait sans doute pas ce que faisait sa pierre, au final, mais bon, ce n'était pas très important, c'était simplement de la curiosité. Elle avança avec lui vers le véhicule, tout en l’interrogeant sur la fin de la mission.

    « Nop, à la base je devais être seul. Je te conseil vivement d'utiliser un portail, ce sera même plus simple si les blitzness se séparent pour chercher deux individus au lieu d'un. »


    Acceptant la réponse d'un hochement de tête, car elle voyait bel et bien la logique de la chose, la belle monta dans le camion en même temps que lui. Visiblement la pause était terminée, et il était temps de reprendre la route. Il était vrai de toute façon que s'il avait été sage de prendre un minimum de repos, ce serait par contre stupide de laisser fondre toute leur avance...

    « En voiture Simone, c'est moi qui conduit c'est toi qui klaxonne. »

    La formule fit sourire Rosalia, qui observa alors qu'elle avait le regard tourné vers lui qu'un changement c'était fait dans ses yeux, des pentacles de couleur violette assez claire y étant apparu. Curieuse, elle n'eut toutefois pas le temps de poser directement des questions que le jeune homme plaçait une nouvelle intervention plutôt malicieuse.

    « Allez en avant, vers l'infini (ou presque) et... pas au-delà parce qu'on aura plus assez d'essence~ »

    Riant cette fois doucement, la belle n'en reporta pas moins son attention sur la jungle tout autour d'eux. Elle avait ouvert sa fenêtre, de façon a pouvoir au mieux utiliser sa magie sans entrave aucune en cas de pépin, ce qui finirait bien par en arriver, elle n'en doutait pas. Ça aurait été trop beau si on les avait laissé tranquille tout le long du chemin.

    « Dis-moi, Yuuri-Kun, est-ce que ce que tu as fais à tes yeux est aussi un mystère, comme ta pierre, ou bien je peux savoir ce que c'est ? J'avoue que ça rend assez bien, mais je serais étonnée de savoir que ça n'aurait été qu'esthétique. »

    La belle souriait doucement, alors qu'ils avançaient en s'enfonçant toujours plus profondément dans la jungle. Néanmoins, leur avance ne fut pas tranquille bien longtemps, car bientôt des bruits commencèrent à se faire entendre au loin, avant que brusquement ne surgisse au détour du chemin, quelques centaines de mètres plus loin, là où il faisait un coude derrière un bosquet d'arbre particulièrement dense et devant une petite pièce d'eau... un falco !

    « Contrôle de la flore ! »

    Rosalia n'avait pas perdu de temps, et de grosses branches surgirent soudain de la forêt pour frapper le falco par le côté sans pr&venir, l'envoyant voler contre un gros arbre dont il pulvérisa le tronc... tout en exposant. Elle usa encore de nouvelles branches pour faire tomber l'arbre à l'intérieur de la forêt et non pas sur le chemin, avant de tourner son regard vers Yuuri.

    « On dirait bien qu'on a été repéré, en tous cas s'il a eu assez de temps pour prévenir les autres... Il semblait surpris, mais les prochains ne seront sans doute pas aussi facile à avoir, malheureusement. »

    En effet, il aurait été étonnant que le premier réflexe d'un véhicule léger comme celui-là n'ait pas été tout simplement de prévenir sa base de sa trouvaille, probablement avant qu'on ait pu s'en occuper. Moralité la prochaine rencontre ne serait sûrement plus due au seul hasard. Pire, en passant à côté et en jetant un œil aux restes du véhicule, Rosalia pu confirmer l'impression qu'elle avait eu...

    « Il portait les couleurs de la Blitzness... visiblement, on dirait que les mercenaires ont passé le relais à nos vrais ennemis... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Mer 15 Mai - 14:05

    Le camion était donc élancé sur les routes de la jungle avec un Yuuri on ne peut plus prudent dont les pupilles un peu spéciales étaient actives. Rosalia ne manquait d'ailleurs pas de lui poser des question la-dessus, disant que c'était joli mais que ce n'était sans doute pas tout. Le garçon souriait pour lui répondre, il n'allait pas le lui dire, c'était trop facile sinon. A elle de deviner. Quoi qu'il en soit, Yuuri ne tardait pas à découvrir un Falco, il allait prévenir Rosa, mais cette dernière l'avait vu aussi.

    « Contrôle de la flore ! »

    Rosalia usait de son contrôle pour atomiser le véhicule, c'était réussit, mais il avait sans doute eu le temps d'activer sa balise de repérage. Ce n'était qu'une question de temps avant que les renforts n'arrivent sur eux. Yuuri passait la vitesse supérieure, en se concentrant comme il faut sur la route., le temps n'était plus à la balade romantique à présent, il fallait se montrer plus rapide et ma^lin, car ce n'étaient plus des mercenaires qu'ils affrontaient, mais bel et bien la blitzness. Des soldats entrainés.

    « On dirait bien qu'on a été repéré, en tous cas s'il a eu assez de temps pour prévenir les autres... Il semblait surpris, mais les prochains ne seront sans doute pas aussi facile à avoir, malheureusement. »
    - En effet... Ca va chier... Enfin de toute façon on a pas le choix maintenant, va falloir faire rougir les rouges.

    Le garçon appuyait sur le champignon alors que des sifflements de faisaient entendre et des falco arrivaient... un sur chaque côté du camion. En terme de vitesse on ne pouvait pas dire le camion avait un avantage fulgurant. Yuuri soupirait doucement, avant de lâcher le volant d'une main et de casse la fenêtre d'un coup de poing, il tendait le bras et claquait alors des doigts, envoyant une onde de choc qui explosait juste derrière le falco... Viser dans ces conditions était vraiment difficile.

    - Accroches toi ma belle, ça va secouer.

    Yuuri faisait un soudain écart, frappant le falco à sa droite et l'envoyant dans le décor... Mais c'était encore loin d'être terminé... le second falco passait devant et le dissident comprenait que ce n'était pas bon signe... En effet le bon pilote larguait des mines sur le sol. Criant un puissant « oh le con ! » Yuuri se mit à conduire de façon anarchique, dérapant autours des mines et faisant en sorte de pas les faire exploser.

    -Bon sang... Rosa ! Fais quelque chose pour ce falco avant qu'il ne mette le camion en rade !

    Yuuri laissait donc Rosalia faire tout en faisant en sorte de pas les tuer tous les deux... Après coup cependant, un barrage de la blitzness se faisant voir plus loin... Le regarde de Yuuri se portait sur la gauche... Une grande pente avec la suite de la route... Il n'avait pas le choix... Il coupait et se mit à dévaler la pente en dérapant avec la camion.

    - Putain ch'ui trop vieux pour ces conneries !

    << Hésite pas à faire avancer l'action comme tu veux, j'aime les surprises. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Jeu 23 Mai - 22:57

    Visiblement, la tranquillité dans la forêt était définitivement terminée. Maintenant que la Blitzness les avait trouvé elle n'allait sans doute pas relâcher son étreinte avant qu'ils lui aient échappé pour de bon, ou bien qu'ils se soient fait broyés.

    « En effet... Ca va chier... Enfin de toute façon on a pas le choix maintenant, va falloir faire rougir les rouges. »

    Souriant un instant devant la formule employée, Rosalia redevint néanmoins rapidement sérieuse, car il fallait bien dire que l'heure était grave. De nouveaux Falcos vinrent tenter de les prendre par les flancs, confirmant visiblement qu'ils avaient bel et bien été repérés. Yuuri pulvérisa sa vitre pour tenter de les dégommer, mais sans réussir, sans doute à cause du fait qu'il conduisait en même temps et qu'en plus toute la scène était régie par des mouvements assez chaotiques. Elle s'apprêtait à tenter quelque chose à son tour, mais n'en eu pas le temps, le rebelle aillant visiblement une autre idée en tête pour tenter de désamorcer la situation.

    « Accroches toi ma belle, ça va secouer. »

    Elle ne se le fit pas dire deux fois, aillant vu depuis le début de leur aventure que Yuuri savait prendre des solutions extrêmes et efficaces, s'accrochant à la portière... juste avant que le camion ne soit vivement secoué quand le conducteur l'utilisa directement pour envoyer voler un Falco dans le décors. Il était vrai que si leur véhicule n'avait pas l'avantage de la vitesse il avait celui de la masse. Néanmoins, leur second poursuivant ne comptait pas se laisser faire puisqu'il passa devant eux et... largua des mines sur leur chemin, que Yuuri tenta d'esquiver tant bien que mal. Non mais il était tout simplement malade ou quoi, ce type ?

    « Bon sang... Rosa ! Fais quelque chose pour ce falco avant qu'il ne mette le camion en rade ! »

    En effet, il devenait urgent de l'arrêter avant qu'il ne leur cause de véritables dégâts. Les Blitzness étaient plus hardis que les mercenaires ne l'avaient été, et il allait leur falloir lutter sérieusement pour rester en vie, cela ne faisait pas le moindre doute. Se penchant par sa fenêtre, Rosalia entrepris donc de s'occuper au mieux de la menace.

    « Vision occulte, précision occulte. Mini-Quasars ! »

    Usant de deux techniques pour voir et viser les points les plus faibles du Falco en dépit des conditions plus que mauvaises, elle envoya ensuite une volée de Quasars plus faibles que les normaux, mais dotés des mêmes caractéristiques, ne tardant pas à faire avoir des ratés à la machine, qui bientôt connu une petite explosion et s'arrêta, se mettant dangereusement sur leur route.

    « Contrôle de la flore ! »

    Une nouvelle fois, elle utilisa son contrôle floral pour projeter le véhicule hors de leur chemin, celui-ci finissant par exploser dans la forêt alors qu'ils dépassaient déjà ce point. Malheureusement, leurs ennuis ne faisaient visiblement que commencer puisqu'un peu plus loin les attendait un véritable barrage des forces de la Blitzness. Cela risquait d'être un problème de taille, mais Yuuri, plein de ressource, ne se laissa pas faire une fois de plus et leur fit prendre une autre voie, faisant dévaler une pente au camion qui rejoignit ainsi la route en contre-bas, au nez et à la barbe des soldats, Rosalia se chargeant d'écarter d'éventuels obstacles végétaux sur son chemin.

    « Putain ch'ui trop vieux pour ces conneries ! »

    Un léger rire s'échappa des lèvres de la belle rose à cette exclamation, car elle savait bien qu'elle était tout sauf vraie. Néanmoins, il n'était pas temps de plaisanter outre mesure. Bientôt, des bruits se firent entendre derrière eux, et Rosalia pu constater grâce aux rétroviseurs du camion que les véhicules venus soutenir le barrage étaient lancés à leur trousses... plus ennuyeux encore, deux jeeps, visiblement en retard, venaient d'arriver devant eux, rendant la suite délicate.

    « Yuuri ! Si je fais en sorte de les coincer, tu pourrais te charger des deux de devant, non ? Quand à moi... je vais tenter de bloquer ceux à l'arrière, mais ça risque de prendre pas mal d'énergie... ceci dit je ne vois pas d'autres choix si on veut éviter de se faire déborder. »


    Elle utilisa donc son contrôle de la flore pour faire jaillir des racines qui entravèrent les deux jeeps, permettant sûrement à Yuuri d'agir. Pour sa part, il allait lui falloir utiliser toutes ses ressources végétales pour mettre son plan à exécution. Elle attira une liane d'un arbre à côté et l'en détacha, la faisant s'attacher sur le côté de leur véhicule avant d'ouvrir sa portière et de l'utiliser pour grimper commodément sur le toit, d'où elle pourrait voir leurs poursuivants. Ils étaient nombreux, et n'attendaient que la bonne occasion pour agir, ne les aillant pas pulvérisé de l'arrière sans doute seulement par peur de détruire leur cargaison avec eux. Fermant les yeux, elle concentra toute son énergie avant de la laisser éclater, portée par son instinct de Teremundo et l'énergie accumulée avec toutes les victimes mangées au part avant.

    « Enfer... végétal ! »

    Dans un cri, elle déchaîna sa puissance, dans cet environnement qui y était très favorable. Les lianes et même les troncs surgirent de la jungle de chaque côté de la route, et de nouvelles pousses crurent très rapidement au beau milieu de celle-ci, attaquant impitoyablement la troupe de leurs poursuivants et ne leur laissant guère de chance de survie. Finalement les végétaux se refermèrent totalement sur la route, formant un véritable mur encore beaucoup plus dense que la jungle naturelle en plein milieu de celle-ci, et barrant ainsi le chemin à tous leurs futurs poursuivants... tout en aillant démolis et ensevelit la plupart de ceux qui les poursuivaient déjà. Exténuée, Rosalia revint dans la cabine grâce à sa liane, visiblement vidée de ses forces.

    « Il faudrait qu'on s'arrange... pour que je puisse manger quelques personnes. Je ne m'attendais pas à ce que ça me vide autant. »

    Elle fit une petite grimace, néanmoins contente d'avoir pu stopper les poursuites pour l'instant et détruit une belle petite force de frappe ennemie. Malheureusement, elle n'allait plus pouvoir aider Yuuri immédiatement, ce qui était ennuyeux vu qu'ils arrivaient dans une clairière où les attendaient une forte troupe de soldats bien armés qui semblaient déterminés à stopper leur course... cela allait visiblement être au rebelle d'agir directement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Ven 24 Mai - 15:40

    Yuuri n'était pas vraiment à l'aise avec ce camion, mais tout ceci semblait amuser Rosalia... ou alors c'était les diverses exclamations du dissident qui l'amusaient. Quoi qu'il en soit, les ennuis leur collait au train dans tous les sens du terme. A l'avant comme à l'arrière se trouvaient des jeep de la blitzness qui ne semblaient pas très enclines à laisser les deux personnes passer... Las Fantas n'était plus très loin, ce serait dommage de se faire avoir aussi bêtement si près du but.

    « Yuuri ! Si je fais en sorte de les coincer, tu pourrais te charger des deux de devant, non ? Quand à moi... je vais tenter de bloquer ceux à l'arrière, mais ça risque de prendre pas mal d'énergie... ceci dit je ne vois pas d'autres choix si on veut éviter de se faire déborder. »
    – Je sais ! Bon sang...

    Le garçon sortait la tête par la vitre et inspirait un grand coup, avant de souffler un rayon d'énergie qui frappait et faisait exploser l'une des deux jeep qui se trouvait devant lui... Profitant de cette ouverture, le garçon faisait passer le camion entre la carcasse du premier véhicule et le second... Ils s'étaient au moins débarrassés de ceux de devant, mais c'était encore loin d'être terminé... Le garçon ne pouvait cependant pas voir ce que faisait Rosalia tout en devant éviter de conduire comme une imbécile pour ne pas la faire tomber.

    « Enfer... végétal ! »

    Yuuri poussait un sifflement alors que, dans le rétroviseur , il pouvait voir un véritable enfer végétal se déchaîner sur la route, la rendant complètement impraticable tout en ayant sans doute fait la dose de dégâts... Yuuri ralentissait un peu maintenant que la tempête était terminée, ou en tout cas retardée, laissant la belle remonter à bord, visiblement exténuée... Cette technique ne semblait pas avoir que des avantages, visiblement.

    « Il faudrait qu'on s'arrange... pour que je puisse manger quelques personnes. Je ne m'attendais pas à ce que ça me vide autant. »
    – Ma foi... Tendons leur une embuscade alors. Ca les stoppera et ça te fera un en-cas.

    Le garçon finissait par arrête le camion dans des brousse à un virage et sortait dudit camion. Souriant doucement, il approchait de la porte du conteneur et l'ouvrait, dévoilant une sublime odeur de fromage... Se bouchant le nez, il approchait alors du fond du camion et ouvrait la porte secret avant de prendre le coffre qui s'y trouvait. Le soulever n'était pas facile puisqu'il pesait assez lourd... Mais pas impossible compte tenue de sa force.

    – On va planquer ça dans les brousses et mettre le feu au camion sur la route, ça va attirer les blitzness dans un guet-apens.

    Il posait donc le coffre dans d'epaisse brousse et laissait à Rosa le soin de bien le cacher. Il remontait dans le camion et le mettait en mieu de route avant d'en descendre et de s'entourer d'un manteau de feu avec lequel il incendiait le camion. Rompant alors sa technique, il se mit à courir et attrapait le bras de Rosa avant de sauter dans des buissons en la tirant avec lui tout en lui faisant comprendre d'un signe de main, de ne faire aucun bruit. Sans doute pouvait-elle voir qu'il était un ancien commando, avec ces gestes. Il ne fallu pas très longtemps pour que les soldats se ruent vers l'incendie dans l'espoir de le maîtriser et de sauver la cargaisons, avec des arts aquatiques mais...

    – Maintenant !

    Yuuri sortait du buisson avec vitesse fonçant sur un soldat et lui mettant rapidement deux coup de paume dans le buste, le tuant sur le coup. Un sourire fendait le visage du garçon alors que deux tirs d'eau se ruaient vers lui... Ces soldats étaient visiblement entraînés, et pas à moitié, c'était un fait indéniable... Car Yuuri n'eut pas le temps d'esquiver et fut toucher au ventre et à la cuisse, crachant une gerbe de sang, mais se remettant vite d’aplomb.

    ~ Hanabira Setsudan Sen ~


    Yuuri lançait un barrage de couteau qui tuaient séchement le premier lanceur de sort et forçait le second à sauter dans les buissons pour se protéger.. Grossière erreur, il allait servir de repas et de source d'énergie à Rosalia. Souriant de ce fait, Yuuri se tournait vers un homme qui se ruait vers lui, épée en main. Mettant une lame en interposition, il bloquait son premier coup mais le sol lui mettait un coup de genoux, le forçant à reculer. Ledit soldat tentait alors un coup d'estoc, mais Yuuri pivotait en tournant sur lui-même avant de placer un crochet du droit qui envoyer voler l'homme dans les buissons, le laissant inconscient.

    – J'espère que t'as assez de bouffe Rosa-chan ! Car ils sont encore nombreux !

    Lançait finalement le dissident en se mettant en position défensive regardant les lanceurs de sorts et épéistes qui se mettaient en position pour encercler le groupe, tout en continuant de tenter d'éteindre le camion... S'ils savaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Mer 5 Juin - 18:04

    La nouvelle technique de Rosalia avait prouvé sa brutale efficacité... mais également son côté plus que gourmand en énergie. Elle saurait qu'il ne faudrait l'utiliser qu'en dernier recours et de préférence en fin de combat, de sorte que son adversaire ne soit plus en état, après ça, de lui causer des dommages. Pour cette fois-ci, elle allait devoir compter sur l'aide de Yuuri, qui heureusement semblait être plein d'idées et de ressources, une fois encore.

    « Ma foi... Tendons leur une embuscade alors. Ca les stoppera et ça te fera un en-cas. »


    D'un sourire et d'un hochement de tête, la belle indiqua son approbation, préférant garder ses forces pour l'embuscade et les premiers combats qui devraient lui permettre de refaire quelque peu son énergie plutôt que de les gaspiller en paroles. Yuuri mettait donc le camion à l'arrêt et entreprenait d'aller chercher le coffre contenant la précieuse drogue qui était le but et l'enjeu de tout ceci, alors que la belle rose, elle, se contentait de descendre doucement le véhicule pour gagner les fourrées, s'économisant toujours autant que faire se pouvait, par prudence. Rien ne servait de gâcher des forces dont elle aurait sans doute bientôt besoin.

    « On va planquer ça dans les brousses et mettre le feu au camion sur la route, ça va attirer les blitzness dans un guet-apens. »

    Une nouvelle fois, elle ne pu qu'approuver, déployant une partie des forces qu'elle avait soigneusement économisées pour cacher efficacement le coffre dans la forêt, utilisant les racines d'un arbre pour l'enfouir en-dessous dudit arbre. Avec ça, il faudrait vraiment savoir où chercher ou déraciner tous les arbres alentours pour le retrouver. Pendant ce temps, le rebelle avait mis le feu au camion, et il revint près d'elle pour la prendre par la main et l'entraîner dans les broussailles, la belle se laissant guider. On voyait clairement sa formation et son expérience militaire autant dans sa façon de faire que dans ces gestes, dont celui utilisé pour demander le silence, mais bien loin de se questionner la damoiselle préférait de loin s'en réjouir, car cela allait jouer en leur faveur. Elle lui laissa donc diriger les opérations, les soldats s'approchant bien vite du véhicule pour tenter de sauver la marchandise qu'ils devaient supposer toujours être dedans... sauf que Yuuri avait visiblement d'autres plans pour eux, dans l'immédiat.

    « Maintenant ! »

    Il passait à l'attaque, mais malheureusement Rosalia ne se sentait pas vraiment de taille, immédiatement, à se joindre au combat, il lui faudrait une ou deux victimes pour pouvoir envisager de retourner au front. Elle le laissa donc agir dans les premiers instants, le voyant même se faire blesser, ce qui lui confirmait qu'elle avait bien fait de ne pas tenter de s'en mêlée avant d'avoir récupérer un peu, vu qu'ils semblaient avoir un bon niveau.

    ~ Hanabira Setsudan Sen ~


    Une véritable pluie de couteaux s'abattait sur les opposants de Yuuri, et l'un d'entre eux eut l'idée, pour survivre, de sauter dans les broussailles où se tenait tapie Rosalia. Une fort mauvaise idée d'ailleurs puisque, le prenant totalement par surprise et par derrière, elle n'eut aucun mal à le tuer d'un rapide coup de lance, son attention étant trop focalisée sur le rebelle pour réagir assez bien à cet assaut inattendu. Elle dévora ensuite rapidement mais proprement les parties porteuses d'énergie, refaisant ses forces, un autre corps inconscient venant voler dans les fourrées entre-temps, sans doute un cadeau de l'homme-loup, dont elle se dépêcha aussi de dévorer les parties vitales, alors que son partenaire d'opération lui rappelait que la situation n'était pas une partie de rigolade, ni un buffet à volonté d'ailleurs, même si de ce côté elle espérait bien y remédier.

    « J'espère que t'as assez de bouffe Rosa-chan ! Car ils sont encore nombreux ! »


    Jetant un œil hors des buissons, elle pu constater qu'en effet les ennemis étaient en nombre, et semblaient bien décidés à les encercler et les vaincre, tout en gaspillant heureusement leurs forces à lutter contre l'incendie du camion. C'était une idée de génie de la part de Yuuri, cet incendie, mais elle aussi avait une petite idée de ruse en réserve, vu le terrain.

    « Ne t'en fais pas, j'ai récupéré bien assez d'énergie pour balayer toute cette populace inutile une bonne fois pour toute ! »

    Elle avait parlé à voix haute sur un ton ouvertement arrogant, en sortant des buissons, relâchant son apparence de Teremundo et semblant préparer un Quasar, comme si elle avait voulu les détruire par la force brute. Mais en même temps elle lança un regard malicieux assorti d'un léger clin d’œil à Yuuri, semblant lui signifier que c'était une ruse, justement, avant de lui souffler, beaucoup plus bas.

    « Tiens toi prêt à attaquer... je vais les prendre à revers. »

    Après un léger sourire, elle se tourna vers le côté où il y avait le plus d'ennemis et tandis la main, dans l'attention visible d'attaquer de front, les hommes attendant pour agir qu'elle ouvre ainsi sa garde, leur permettant de contre-attaquer en force. Sauf que malheureusement pour eux, c'était une toute autre attaque qu'elle préparait...

    « Tir d'épines ! Pollen explosif ! »

    Puisant dans les forces qu'elle venait de restaurer, la belle ne déclencha pas une attaque de front et unique comme elle l'avait fait croire, mais multiple et venant de la jungle tout autour d'eux. Des plantes sortirent des épines aussi dures et rapides que des balles, qui fauchèrent les Blitzness dans le dos, là où ils étaient les plus vulnérables et n'attendaient pas d'attaques, alors que les fleurs relâchaient un pollen explosif qui créa un grand nombre d'explosions de petites forces, blessant ceux qui avaient survécu aux tirs et surtout gênant totalement la visibilité, les sorts lancés par les rouges dans la confusion ratant lamentablement leurs cibles.

    « Maintenant ! »

    Même si elle doutait que Yuuri ait besoin de cette indication, elle l'avait quand même lancée, au cas où et sans doute grandement par pure habitude, avant de fondre sur les rangs ennemis, là où il lui semblait qu'il y avait quelques survivants, bien que presque tous soient sans doute au moins blessés maintenant. Elle en acheva trois de sa lance, preste et rapide, avant que les autres ne puissent réagir, et eut même le temps d'arracher et de dévorer les organes vitaux d'un d'entre eux, s'appropriant ainsi son énergie, avant qu'une lame ne vienne fondre vers elle, la fumée un peu dissipée. Elle bloqua le coup puis fit tournoyer son arme, blessant son adversaire à la jambe d'un rapide revers avant de l'achever. Il ne semblait plus guère y avoir que trois autres survivants en état de combattre, deux tenant des épées et le troisième semblant préparer un sort.

    « Pluie d'aiguilles ! »

    Les coups rapides plurent sur les trois malheureux blessés, qui furent achevés avant que le mage n'ait pu lancer son attaque... mais non sans infliger à Rosalia une blessure à l'épaule gauche dans un mouvement d'épée désespéré. Reculant avec un petit cri, elle fut frappée à la jambe par un blessé pas tout à fait mort, et se retourna vivement pour l'achever en transperçant sa tête de part en part sous le coup de la douleur et de la rage. Les choses semblaient calmes autour d'elle alors que la poussière retombait... restait à voir où en était l'homme-loup, ce dont elle s'informa en se tenant sur ses gardes, légèrement appuyée sur sa lance pour soutenir sa jambe blessée, préférant attendre que le combat soit définitivement clôt avant de manger pour refaire ses forces pour de bon et aussi sinon surtout soigner ses diverses blessures.

    « Yuuri-Kun ? Ça va ? Tu t'en es bien sorti ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Jeu 6 Juin - 22:53

    Yuuri se tenait en position, encerclé, derrière lui la nature, devant lui la blitzness, dans un certain sens c'était presque bucolique... Mais il n'était pas seul et rapidement, Rosa lui répondait en disant qu'elle avait récupérée assez d'énergie pour balayer tout le monde... Un peu présomptueux, sachant que même s'ils étaient faible, ils étaient assez nombreux pour affronter des paliers de leur niveau. Quoi qu'il en soit, le dissident soupirait, regardant vers les ennemis devant lui... Il était temps d'attaquer mais Rosa voyait les choses autrement. Elle voulait les prendre à revers.

    – Hmpf.. Comme tu veux.

    L'instant d'après des épines venaient de nul part, tout comme du pollen explosif visiblement, ce qui créa un véritable chaos sur le champs de bataille. Si aucun sorts n'approcha Rosa ne serait-ce que d'un centimètre, les soldats n'étaient PAS des imbéciles et savaient parfaitement où se trouvaient les deux personnes avant l'attaque à revers, aussi une boule de feu se ruait vers le dissident , ce dernier s'enrobant de son manteau de feu pour absorber l'attaque avant de se ruer en avant vers les potentielles cibles ennemies qui se trouvaient par là, laissant Rosa seule.

    Yuuri arrivait donc au corps à corps, face à un soldat dont l'épée était entourée d'énergie de glace... Sans doute pour contrer un tant soit peu le manteau de feu du dissident qui, quoi que l'ont pouvait dire malgré le pollen, se voyait de par sa lueur. Yuuri qui n'était pas idiot, ne comptait pas rester une lampe torche repérable à vingt kilomètres à l'infini. Il rompait le manteau de feu, envoyant de nombreuses flammes vers son opposant qui ne semblait pas du tout s'y attendre puisqu'il prenait le coup en plein face, volant sur plusieurs mètres, son armure fumante.. Il n'était pas mort qu'il bougeait encore, mais était dans un mauvais état. Yuuri avançait pour l'achever mais...


    – Zoka !
    – … ne l'approche pas !

    La blitzness nommée Yugiri fonçait vers Yuuri en position d'estoc... Le dissident ne pouvait pas s'empêcher de sourire... C'étaient de bons soldats qui fonctionnaient bien en tandem et qui, contrairement à ceux qu'affrontaient Rosa, se battaient bien. Quoi qu'il ne soit, le garçon attrapait la lame au dernier moment, la pointe entrant dans sa chair... Il avait eut sacrément chaud, mais il avait aussi une belle ouverture à présent. Il portait un puissant coup de pied droit dans les hanches du soldat devant lui, le faisant reculer de quelques pas.

    – Pas mal les mioches, allez, venez à deux où vous allez mourir.

    De nouveau en position de combat, Yuuri se trouvait entre les deux personnes qui fonçaient toutes les deux en même temps. D'un pivot, tout ne tournant sur lui-même, Yuuri esquivait un coup de l'homme et lui portait un crochet en pleine tête le faisant tomber sur le sol avant de pivoter de nouveau, la jeune femme portant un coup diagonal vif et bien exécuté... Manque de chance, en terme martial, Yuuri leur était bien supérieur et ce coup n'allait pas le toucher...

    ~ SHUUREI ~


    Il déviait le coup avec une main tout en frappant instantanément avec l'autre, un coup totalement inesquivable qui frappait en pleine tête la personne qui était gravement sonnée et à la merci du dissident... Ce dernier soupirait, et frappait d'un coup de paume dans la poitrine de son opposante, la tuant sur le coup...

    – YUGIRI ! NOOOOOOOON ! ENFOIRE JE VAIS TE BUTER !
    – C'est ça, haïs moi !

    Le dernier soldat se redressait et fonçait sur Yuuri, portant un coup vertical avec les forces qu'il lui restait, butant cependant sur le dos d'un des gants du dissident qui détruisait sa garde d'un revers avant de le frapper de la même façon qu'il avait frappé la femme, le tuant sur le coup à son tour... Le combat était terminé et le rebelle soupirait de tout son être... Il aurait préféré ne pas avoir à les tuer, mais ainsi était faite la guerre. Rosalia qui en avait terminé avec toute la facilité du monde, lui demandait alors si tout allait bien.

    – Ouais... M'enfin je me suis visiblement mangé les deux seuls soldats compétents de la bande t'es soit t'es un dieu d'la guerre, soit t'es cocue. A toi d'voir.

    Le dissident haussait les épaule, blessé malgré sa force, et marchait vers l'endroit où se situait le coffre. Il atomisait tout simplement l'arbre, de mauvaise humeur, avant de prendre le coffre et de l'installer dans une jeep de la blitzness dans laquelle il montait.

    – Allez miss transit d'amour, manges et montes, j'ai vue assez de massacre pour aujourd'hui...

    << Technique apprise et utilisée: >>
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Lun 17 Juin - 18:15

    Visiblement, son coup de bluff au début de son action avait été plutôt efficace, puisque même Yuuri avait semblé mordre à l'hameçon, vu son regard. Cela fit sourire intérieurement la belle, même si elle n'en montra rien, soignant son jeu d'actrice pour mieux prendre par surprise les troupes Blitzness qui leur barraient la route.

    « Hmpf.. Comme tu veux. »

    Telle avait été sa réaction à son plan, son humeur visiblement marquée par le petit jeu de la belle... enfin, ce n'était pas le plus important. Le combat se déclencha rapidement sur la manœuvre « surprise » de la jolie Teremundo, avant de se dérouler de façon séparée pour les deux compagnons de route. Elle entendit des cris du côté de Yuuri pendant l'affrontement, et finalement retrouva celui-ci blessé, lui aussi... bien qu'il sembla ne pas tenir compte de ses blessures à elle.

    « Ouais... M'enfin je me suis visiblement mangé les deux seuls soldats compétents de la bande t'es soit t'es un dieu d'la guerre, soit t'es cocue. A toi d'voir. »

    Ou alors... elle avait agit rapidement en aillant son lot de dégâts elle aussi. Elle préféra ne pas commenter ceci dit et haussa les épaules, le laissant aller casser de l'arbre alors qu'elle commençait à manger, un corps après l'autre. Peu à peu, ses blessures commencèrent à se refermer alors que son énergie, mise à contribution non seulement pour l'enfer vert de tout à l'heure mais encore pour l'assaut au début de leur contre-embuscade, remontait également. Les deux corps de tout à l'heure avaient été bienvenus, mais vu l'énergie demandée, elle avait bien besoin de ce fort apport supplémentaire pour pouvoir refaire totalement ses réserves.

    « Allez miss transit d'amour, manges et montes, j'ai vue assez de massacre pour aujourd'hui... »

    Tout à son repas, et en confiance vu que Yuuri était là, elle n'avait pas vu ce dernier revenir avec leur « précieux » butin et le charger sur un des véhicules. Elle releva donc la tête vers lui, tout en essuyant un peu de sang au bord de ses lèvres avec un coin de tissu propre pris sur un des cadavres, et qui somme toute faisait une excellente serviette. Visiblement, le jeune homme, pourtant de bonne humeur avant l'affrontement, avait prit un rude coup au niveau de la joie, mais elle se dit que ce serait sans doute une bonne idée de ne pas faire de remarque à ce propos. Après tout, même s'il était un guerrier il restait humain, contrairement à elle.

    « Ça me semble un bon plan d'action... Par contre il va sans doute falloir attendre quelques instants, j'ai besoin de beaucoup d'énergie pour restaurer la force que j'ai brûlée et refermer mes blessures... ça n'a pas assez aussi facile pour moi que tu sembles le croire. »


    Avec un léger mais doux sourire, elle se remit donc à dévorer les soldats tombés au combat, ses blessures finissant par se refermer et disparaître alors qu'elle sentait son énergie revenir dans des normes beaucoup plus appréciables. Elle s'efforça tout de même de manger aussi vite que possible, sachant que même s'ils avaient réglé une partie des problèmes, mieux valait ne pas traîner... même si d'un autre côté être vidée d'énergie et blessée face à de nouveaux ennuis ne serait pas mieux, bien entendu. Ce fut donc après un temps assez raisonnable au final qu'elle revint vers le véhicule de Yuuri, ne laissant pas beaucoup de dépouilles intactes.

    « Hé voilà, j'ai fini ! Le point positif de tout ça c'est qu'on a gagné un véhicule plus rapide et sans doute plus discret que l'ancien, en plus d'avoir déjoué ce piège. »

    Visiblement, Rosalia était plutôt de bonne humeur, pour sa part. Après tous, les choses se passaient plutôt bien, et elle avait même pu faire plusieurs bons repas, ce qui était bon pour sa « croissance » de Teremundo. Ce fut donc en gardant son sourire qu'elle grimpa aux côtés de Yuuri, s'installant sur le siège en vérifiant que sa robe s'était bien remise après les différentes blessure qui l'avaient un peu abîmée, sans excès fort heureusement.

    « Allez, allons-y, on a de l'euphoria a faire brûler non ? Ça fera une belle conclusion en coup d'éclat pour notre aventure. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Lun 17 Juin - 21:57


    La belle teremundo s'occupait de son repas alors que le dissident s'occupait de charger le coffre dans une jeep, faisant en sorte de bien le ceinturer pour qu'il ne ballote pas dans tous les sens. Il soupirait doucement, voir un couple combattre comme ça, et voir sa moitiés mourir au combat, ça ne lui avait pas vraiment fait revenir de bons souvenirs. Elle lui lançait alors avec un léger sourire qu'elle avait besoin d'un peu plus de temps pour manger et se remettre d'applomb, car ça n'avait pas été facile pour elle. Le dissident haussait les épaules en riant moqueur.

    – Un teremundo qui finit avec tout ses membres en places, est un teremundo qui s'est battu avec facilité.

    Une phrase qui irait à ravir au roi de teremundo, qui dès lorsqu'un combat devenait ardu, perdait des membres comme les filles perdaient leurs virginité en approchant de Yuuri. Souriant à cette métaphore qu'il avait à l'esprit, il se mettait au volant, afin d'attendre que Rosa en ait terminé et soit prête à partir. Quelqu'un minutes passaient alors de cette façon, le garçon ayant la tête penchée en arrière, plongé dans ses bribes de souvenirs revenu après perte de mémoire, bien que beaucoup de choses étaient encore floues. Rosalia le sortait desdites songes en lui disant quelques mots... Il était temps de partir.

    – La ville n'est plus très loin... Il est temps d'en finir...

    Il mettait le contact et démarrait le véhicule avant de mettre les gaz, l'incendie continuant de ravager le camion, il irait sans doute bientôt dévorer une partie de la jungle, jusqu'à ce qu'une pluie ne tombe ou que des monstres n'usent d'arts occultes pour défendre leurs foyers, mais tout ceci ne regardait pas le dissident, il ne suivait pas la logique du monde et de la nature. Lui... Lui était l'élément perturbateur, l'anti-thése de l'humain voulant vivre protégé. Souriant doucement en pensant ceci, il tournait rompait sa fusion avec son compagnon canin qui se retrouvait à l'arrière du véhicule, visiblement exténué.

    – Hm... Cette victoire est amère à mes yeux. Contrairement aux teremundos, je ne suis pas un berserker qui n'aime que le sang et la mort. Je n'aime pas détruire des vies qui n'ont pas encore eut le temps de s'épanouir, je n'aime pas briser des liens en le coupant par la mort. Et pourtant, paradoxe... Je suis un faucheur, un monstre pire que vous, un renégat paria de l'humanité... Hmpf... aha....ahahahahah  

    Il éclatait de rire, mais ce n'était pas un rire d'amusement, c'était un rire ironique, une ironie de la situation, une ironie de sa vie et de son destin... Regrettait-il ses choix ? Non... Mais il savait qu'il allait créer d'autres bêtes de vengeance avec sa façon de procéder. La guerre n'était qu'un cycle de haine... Il soupirait doucement, alors que l'image de celle qui fut sa fiancée apparaissait dans son esprit. Mais cette brume se dissipait quand finalement il quittait la jungle, arrivant devant Las Fantas. Sans attendre il roulait vers le centre ville en riant.

    – Ce qui est bien avec la blitzness, c'est que les officiers ne se déplacent presque jamais en uniforme, alors personne ne soupçonne quoi que ce soit.

    Le dissident finissait par s'arrêter devant le casino, zone la plus bondé... Il ouvrait le coffre, répandait son contenue dans la jeep et y mettait le feu avant de porter son masque a gaz à la bouche, enfin... Son coquillage. Une fois mais pas deux. Il approchait rapidement de Rosa et lui donnait un bout de papier.... Un bout de papier qui allait assurer uen belle amité.

    – C'est mon téléphone, en cas de besoin, joins moi dessus. Je viendrai t'aider, que ce soit à faire la guerre ou à apprendre à séduire ton amour insensible. Allez ! Files avant qu'on ne te repère.

    Sur ces mots, le garçon prenait la fuite....

    << Fin de rp pour moi. Merci pour ce super rp, bien que ponctué de petit fail, je me suis bien éclaté. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   Jeu 20 Juin - 4:52

    Le combat était donc terminé, et si tout se passait bien, s'ils avaient de la chance, pouvait-on dire, il marquerait aussi la fin des affrontements dans cette opération, même si Rosalia comptait bien être prête en cas de nouveaux problèmes, raison de son « festin » de chaire humaine, d'ailleurs, si toutefois on pouvait l'appeler ainsi.

    « Un teremundo qui finit avec tout ses membres en places, est un teremundo qui s'est battu avec facilité. »

    Un léger rire s'échappa des lèvres de la damoiselle, amusée. Ce n'était pas son genre de faire voler ses membres pour rien, ce n'était pas parce qu'ils pouvaient se régénérer qu'il fallait se les arracher, ça manquait vraiment de classe et de noblesse, à son avis. Mais même sans devoir se régénérer des membres elle en profita largement pour se refaire, avant de monter en voiture une fois le repas terminée, car il ne s'agissait pas d'attirer de nouveaux problèmes en restant trop sur place.

    « La ville n'est plus très loin... Il est temps d'en finir... »

    Et en effet, ils se mettaient en route, Yuuri finissant après quelques temps par rompre sa fusion avec son compagnon animal, qui se séparait à l'arrière du véhicule, prenant visiblement un repos bien mérité. Il était vrai qu'il avait dû se donner autant à fond que son « maître », ou partenaire, comme on voulait, celui-ci n'aillant pas ménagé sa peine.

    « Hm... Cette victoire est amère à mes yeux. Contrairement aux teremundos, je ne suis pas un berserker qui n'aime que le sang et la mort. Je n'aime pas détruire des vies qui n'ont pas encore eut le temps de s'épanouir, je n'aime pas briser des liens en le coupant par la mort. Et pourtant, paradoxe... Je suis un faucheur, un monstre pire que vous, un renégat paria de l'humanité... Hmpf... aha....ahahahahah »

    Rosalia ne répondit rien, un peu pensive, se contentant de le regarder du coin de l’œil. Elle ne se considérait pas, personnellement, comme un monstre intéressé par le sang et la mort. Elle était juste un prédateur naturel des humains, et voilà, c'était eux qui trouvaient ça monstrueux, pas elle. Quand à son avis sur lui-même elle ne savait trop quoi en penser... ça ne devait pas être facile à vivre, mais elle espérait bien ne jamais avoir à être confronté à quelque chose comme ça. Quoi qu'il en soit, ils finirent après une bien longue route parcourue depuis leur départ à approcher peu à peu, et enfin, de la ville qui depuis le début était leur patiente destination.

    « Ce qui est bien avec la blitzness, c'est que les officiers ne se déplacent presque jamais en uniforme, alors personne ne soupçonne quoi que ce soit. »

    Et en effet, ils avançaient sans problème, faisant pouffer la belle, amusée. Visiblement, elle avait été méfiante pour rien, et ils n'auraient pas de nouveaux ennuis, même si elle allait rester sur ses gardes jusqu'à la fin, malgré tout. Elle « couvrit » donc Yuuri pendant qu'ils sortaient du véhicule et qu'alors qu'elle s'écartait il foutait le feu au véhicule et à la drogue qu'il contenait en utilisant un étrange petit objet pour respirer, mais encore une fois cela se révéla non-nécessaire, puisque personne ne vint même les interrompre. Visiblement, ils n'étaient pas attendus, sans doute que la Blitzness n'imaginait pas qu'ils allaient brûler une telle fortune en drogue, surtout pas au beau milieu d'une des plus grandes villes du monde. Ce fut donc avec un sourire éclatant qu'elle vit le jeune homme approcher d'elle et lui donner un bout de papier.

    « C'est mon téléphone, en cas de besoin, joins moi dessus. Je viendrai t'aider, que ce soit à faire la guerre ou à apprendre à séduire ton amour insensible. Allez ! Files avant qu'on ne te repère. »


    Cette dernière remarque troubla Rosalia, qui n'eut le temps que de crier un « au revoir » et un « merci » avant qu'il ne disparaisse. On commençait déjà à converger vers le petit incendie, aussi ne s'attarda-t-elle pas, empochant le papier donné par le dissident avant d'ouvrir un Portail de Petrific, sans se soucier qu'on voit sa nature de Teremundo vu que cette histoire allait sans doute apporter un gros plus à son caractère connu de toute façon, et disparu en direction des Catacombes avant que les fumées pleines de drogue ne l'aient atteintes, sans parler d'éventualité forces de l'ordre. Pour elle aussi, cette aventure était maintenant terminée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brulons l'euphoria dans l'euphorie.(partie 3) (Pv Rosa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Arrête de traîner dans mes pattes ! ... Partie de jeu ? » [PV : Petit Laurier.]
» [Théorie] Un Hoopa pour bientôt ?
» [ROSA] La fabrication des Pokéblocs.
» Deux nouveaux Mega dans la démo de Pokemon ROSA !
» La vie est une partie d'échec dans laquelle le roi finit toujours par mourir... [Pv Edwin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Jungle Archivant-
Sauter vers: