AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 21
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   Sam 25 Mai - 23:16

Raph se promenait à Punent Isfel, enfin se promenait… Il s’était en réalité perdu et cherchait des points de repère. Il marchait totalement au hasard, même s’il semblait en réalité guidé vers un endroit quelconque… Son œil avait commencé à lui faire mal au début de la journée et s’activait de lui-même à intervalles régulier, s’agitant dans tous les sens, comme s’il cherchait une proie à affronter.

Il marcha pendant longtemps, très longtemps, jusqu’à arriver sur un lieu qu’il connaissait plutôt bien… La montagne aux temples, l’endroit qui avait été témoins de son affrontement contre Aokira Mind, le Teremundo Dva du classement. Il gardait un bon souvenir de son duel contre l’épéiste et espérait le retrouver un jours prochain pour faire la revanche afin de prouver cette fois-ci sa supériorité envers son adversaire.

Enfin bon, aujourd’hui ce n’était pas pour ça qu’il était là et il était paumé ! Il continua de marcher jusqu’à ce que son œil se réactive, sauf que cette fois-ci il avait détecté une petite vingtaine de goules. Qui semblaient bouger dans la même direction, en meute, comme si elles avaient repéré quelqu’un. Il se dirigea vers celles-ci tranquillement, avant d’apercevoir un homme dans son champ de vision. Il lui adressa un signe de main.


« Hey monsieur ! Va y’avoir plein de goules qui vont débarquer ici donc je te conseille de partir très vite, je sais pas si j’vais pouvoir te protéger vu leur nombre. »

Le capitaine se mit à marcher tranquillement en direction des goules, se mordant le bout de l’index gauche afin de dessiner un pentacle de sang dans sa main droite, on ne sait jamais si un Teremundo humanoïde décidait de débarquer durant la bataille. Il tourna la tête vers l’homme, celui-ci n’avait pas l’air de vouloir partir… Peut-être savait-il se battre ? Enfin bon, il l’avait prévenu, il ne restait plus qu’à attendre la petite armée de goules.

« J’te l’aurais dit… Si tu es blessé, ça sera pas ma faute. »

L’ex-Tri s’assit alors en attendant que les Teremundos arrivent, celles-ci n’étaient plus très loin et arrivaient dans leur direction, effectuant cependant quelques détours lorsqu’elles croisaient des ruines. Son œil lui permettait de suivre leur progression sans trop de difficulté, Panpan sauta de son épaule pour se dégourdir un peu les jambes, enfin dégourdir… Pour sautiller partout comme un lapin normal l’aurait fait.

Le jeune homme soupira, comment allait-il pouvoir expliquer ça si l’homme lui demandait quelle sorte de créature était son compagnon ? Il allait encore devoir produire quelque chose de totalement farfelu et que personne ne goberait, enfin bon, avec un peu de chance l’inconnu ne s’y connaissais pas beaucoup en art occulte.

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   Ven 31 Mai - 21:32

Alors qu'il crapahutait sur un chemin de montagne depuis déjà une bonne heure, le tueur atteint enfin son objectif, le sommet d'une pente rocailleuse surplombant les ruines d'un temple à quelques kilomètres seulement de la forêt mystique.

S'accordant une pause bien méritée, il laissa tomber le lourd sac de sport qu'il transportait, rajusta sa veste noire et ses lunettes de soleil, profitant du paysage et de l'air frais de la montagne durant quelques minutes.

Son travail du jour s'annonçait plus dangereux qu'à l'accoutumée, et plus plaisant aussi.
Un groupe de Teremundos avait récemment rasé un temple, et l'information était remonté par d'étranges circonstances à une bande de jeune gens d'Ethera City. Des jeunes gens assez riche pour se payer les service du meilleurs garde du corps de Louis afin de venir "s'exercer en combat réel" dans un étrange safari. Apparemment une des dernières lubies de la jeunesse dorée de la ville...
En bon commerçant, l'intermédiaire avait empoché sa commission avant de contacter les riches -très riches- géniteurs de ces chasseurs de monstres amateurs et proposé ses services pour éliminer le gros des Teremundos avant même leur arrivée sur place.
Une opération simple et très rentable... Sur le papier. En excluant la partie où le mercenaire choisi par Louis affrontait une horde de monstres bien décidés à le mettre en pièce et à le dévorer.

Toutefois Varig avait accepté sans hésiter. Il avait déjà anéantit un groupe de goules dans le même secteur quelques mois plus tôt et n'avait pas put en trouver l'origine. Peut être le Teremundo-en-chef se montrerait-il cette fois?
Et puis le "bonus" proposé par un des employeur ne se refusait pas.

Mettant fin à sa pause, le tueur se pencha sur son sac, en tirant un énorme fusil.

Spoiler:
 

Prenant son temps, il commença par l'épauler, sans paraître réellement gêné de son poids grâce à sa force de mutagène. Il régla ensuite la lunette, un véritable ordinateur à elle seule avant d'introduire un premier chargeur et d'armer le fusil d'assaut.
Fouillant dans le sac en gardant son arme levée, il en sortit un second chargeur nettement plus gros. Avec plus de précaution, il l'enfila dans la crosse de l'arme avant de tirer un second levier d'armement qui revint à sa place dans un claquement sec.

Épaulant à nouveau l'étrange fusil, Varig régla le sélecteur de tir à côté de la poignée pistolet avant de tirer.

L'arme fit feu dans une détonation sourde et peu sonore, pratiquement sans recul. Le projectile quand à lui fila s'écraser dans les ruines en contrebas, produisant aussitôt une épaisse fumée rougeâtre qui monta haut dans le ciel et se détachait nettement.

Satisfait, le tueur arma à nouveau le lance-grenade 20mm intégré à son fusil, introduisant cette fois un projectile à fragmentation plutôt qu'une simple fusée de signalisation dans sa chambre. Il venait de marquer sa position et même le plus idiot des Teremundos à 15 bon kilomètres à la ronde comprendrait le message: humain près du signal. Exactement ce qu'il voulait. Pas question de faire dans la finesse contre ces monstres... Les faire venir, les tuer, repartir. Un plan digne de la section I.

Il ne restait plus qu'à attendre.



L'attente ne fut pas très longue, mais ce ne fut pas un Teremundo qui se montra le premier. Débouchant d'un sentier à une centaine de mètres de Varig, un jeune homme venait d'entrer dans le secteur de tir du tueur.
Serait-ce...?

Utilisant sa lunette comme une paire de jumelles, le tueur zooma sur le visage du "promeneur", vérifiant ce qu'il supposait déjà. Le jeune homme n'était autre que le capitaine Hadéus, chef de la section XII de Blitzness.
Anti-Teremundo, logique qu'il soit là... Bien qu'en l’occurrence Varig ne puisse savoir que sa présence était due à un hasard -heureux?- couplé à un sens de l'orientation défaillant.
Relevant l'oeil de sa mire, le tueur repéra aussi un groupe de goules qui montait la pente, arrivant déjà aux ruines du grand temple.
Apparemment son petit fumigène avait remplit son office.

Plutôt que d'attendre en hauteur, Varig décida de descendre à la rencontre du capitaine. Choisissant une position de tir à petite distance de son "allié du jour" et des limites des bâtiments, il dévala la pente jusqu'à celle ci.

-Hey monsieur ! Va y’avoir plein de goules qui vont débarquer ici donc je te conseille de partir très vite, je sais pas si j’vais pouvoir te protéger vu leur nombre.

Le tueur sauta par dessus un rocher, atterri là où il le voulait et mit un genoux à terre, épaulant son fusil sans répondre.
Les ruines n'étaient plus qu'à une cinquantaine de mètres, et l'ouïe ultra-sensible du tueur captait déjà les grognements et la cavalcade des goules. Encore quelques secondes avant qu'elles n'arrivent à vue...

- J’te l’aurais dit… Si tu es blessé, ça sera pas ma faute. conclu le capitaine devant son mutisme, en s’asseyant à petite distance du tueur.

Celui ci lui accorda à peine un regard, revenant aussitôt sur le temple en ruine en dessous d'eux. La peluche du jeune homme qui gambadait joyeusement ne l'avait pas particulièrement marquée; après tout il y avait en ce monde des choses bien plus étranges...
Au moins elle ne ressemblait pas à un katuk.

Les premières goules débouchèrent simultanément de trois ouverture creusée dans les murs protégeant le temple, se ruant à l'assaut de la pente. Ignorant celles qui chargeaient vers le capitaine, légèrement à l'écart, le tueur tira un de ses projectile à fragmentation vers l'un des groupes, réarmât en un battement de cil et en expédia un second dans une autre des brèches d'où déboulaient les goules.
Projetés aussi vite qu'un carreau d'arbalète, les explosifs éclatèrent au dessus des goules et les arrosèrent copieusement de shrapnels ainsi que d'éclats mortels, clouant sur place les premières à s'être avancées hors des ruines. Peu impressionnées, la dizaine de survivantes bondit à travers les nuages de poussière soulevés par les détonation, poursuivant leur course, se dispersants pour encercler leur "proie" plus par instinct que par stratégie coordonnée.

Décidé à "tester" son arme, Varig la fit passer en fusil d'assaut et se mit à descendre vers les goules à pas rapides, tirant méthodiquement de courtes rafales mortellement précises, envoyant quatre créatures au tapis en quelques secondes.

Mais il ne les tuait pas assez vite. Courant à toute vitesse, les goules arrivaient déjà à son niveau, tentant de le déborder sur les côtés...
Faisant passer son fusil dans son dos et dégainant son pistolet occulte en tournant sur lui même, Varig tira deux balles sur la goule à sa droite, poursuivit son mouvement pour abattre deux goules sur sa gauche avant de se mettre à courir au contact.
Devant lui, un des monstre prit appuis sur un muret à moitié effondré pour bondir vers sa gorge, mais le tueur la balaya d'un puissant coup de poing qui l'expédia à plusieurs mètres dans un écœurant bruit d'os brisés.
Bondissant à son tour par dessus le muret, le tueur se réceptionna d'une roulade avant de se redresser. Une goule se jetait déjà sur lui mais il la saisit au vol dans un mouvement trop rapide pour être suivi, serrant sa gorge qui craqua sèchement.
Il abattit une dernière créature sur sa droite d'une balle entre les deux yeux avant d'écraser celle qui tenait au sol avec toute sa force. Enchaînant sans hésiter, il mit son canon sous sa gueule et lui tira plusieurs balles occultes de gros calibre à bout portant dans la tête, faisant jaillir une petite gerbe de sang qui éclaboussa son visage.

Sans s'en formaliser, il rengaina son arme en un battement de cœur, se retourna en reprenant son fusil avant d'achever la goule qu'il avait projetée une seconde plus tôt et qui revenait péniblement à la charge. Les balles de 5.56 millimètres la traversèrent de part en part, brisant les os sans la moindre difficulté et la créature s'immobilisa, définitivement cette fois.

Tournant sur lui même plus lentement, Varig acheva une goule au sol qui tressautait encore d'une courte rafale, bien qu'elle soit déjà probablement plus morte que vive.

Satisfait, il arracha changea son chargeur, réarma son fusil d'un mouvement fluide et se tourna vers le capitaine. La "fusillade" n'avait pas durée plus de dix secondes, mais celui ci avait surement nettoyé ses propres opposants...

Son arme en bandoulière, le tueur enleva le gros du sang sur son visage et ses lunettes du revers de sa main gantée tout en se dirigeant vers lui sans se presser. Il n'avait toujours rien dit, laissant au capitaine l'initiative de démarrer la discutions.


Dernière édition par Varig Atorias le Mer 5 Juin - 22:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 21
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   Dim 2 Juin - 0:21

Raph attendait que les goules arrivent tandis que l’homme semblait s’amuser avec un fusil. Le capitaine soupira… C’était pour ça que beaucoup de soldats mourraient, ils ignoraient les ordres des personnes plus fortes qu’elles. Enfin bon, ce n’était que des goules qu’ils allaient affronter, et il y avait de fortes chances pour que l’inconnu puisse s’en tirer, et au pire des cas, Raph pourrait le secourir s’il galérait trop.

Les goules semblèrent se scinder en deux groupes… Dont dix qui vinrent en direction de Raph pour l’encercler, il soupira.


« Et encore une chasse monotone… »

Le capitaine amorça un déplacement éclair pour se retrouver devant une goule en lui adressant un sourire, alors qu’il dégainait Aube pour la décapiter proprement, avant de reculer pour esquiver la gerbe de sang qui vola dans sa direction… Aussitôt son pendentif se mit absorber le liquide écarlate pour la suite du combat. Les Teremundos qui ne semblèrent cependant pas tant que ça tristes de la mort de leur compagnon se jetèrent tous en même temps sur Raph.

L’ex-tri sourit alors qu’il tournoyait sur lui-même, tout en dégainant dans le même mouvement Éclipse, tuant deux autres goules sur le coup, et obligeant les dernières qui restaient à reculer. L’une d’entre elles se jeta sur les cadavres de ses compagnons pour pouvoir drainer leur énergie, et le jeune homme lui envoya une vague de ténèbres sur le crâne lui faisant exploser la tête dans une giclée de sang, de cervelle et d’os qui auraient donné envie de vomir à une personne qui n’avait pas l’habitude de voir ce spectacle.

Il restait cinq goules qui ne semblaient pas vouloir avancer, Raph se mit cependant à marcher dans leur direction avant de sourire et d’effectuer un déplacement éclair en rengainant ses épées et en sortant celle du dragon blanc, en Adamantium bénis grâce au refuge de la vouivre, pour porter un violent coup de taille aux monstres, en achevant deux autres en les tranchant proprement en deux.

Les trois dernières finirent le crâne transpercé proprement par la même épée, le capitaine fit un brusque coup sur le côté pour que le sang qui était sur celle-ci s’en détache et aille s’écraser sur le sol. Il n’avait pas essuyé de blessure, les goules semblaient bien désorganisées, et étaient étrangement faibles… Même pour des goules. Il tourna la tête vers l’homme qui semblait également avoir finis de tuer celles qui l’avaient attaquées.


« Alors, toujours en vie ? Je m’appelle Raph, et toi ? »

Raph effectua quelques flexions pour se dégourdir les jambes en rangeant son épée dans son magnifique fourreau. Puis se mit à marcher dans sa direction pour examiner le fusil que celui-ci portait. Peut-être voulait-il se lancer dans la traque de Teremundos ? Et bah… Avec ça, il ne ferait pas long feu contre de plus gros calibres.

« Beau fusil, par contre je doute que tu puisses faire quelque chose contre un Atlas ou un dévoreur avec… »

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   Mar 4 Juin - 22:12

Alors que le tueur s'approchait du capitaine, celui ci achevait sans difficulté les dernières goules assez imprudentes pour avoir choisies la mauvaise proie. Quoi qu'à bien y réfléchir celles qui l'avaient attaqué ne s'en étaient pas mieux sorties...
Se retournement vers son allié du moment, le jeune capitaine lui lança:

-Alors, toujours en vie ? Je m’appelle Raph, et toi ?

Sans attendre la réponse il s'étira et rengaina son épée d'un mouvement fluide avant de venir à rencontre de Varig. Ce dernier continua à s'approcher, souriant, sans sembler gêner de la trace de sang de Teremundo sur sa joue.

-Beau fusil, par contre je doute que tu puisses faire quelque chose contre un Atlas ou un dévoreur avec… remarqua-t-il en fixant son arme.

Le tueur s'arrêta. Les deux hommes étaient désormais assez près l'un de l'autre pour se toucher en tendant le bras.

-Ton épée n'est pas mal non plus. Cela dit la dernière fois que j'ai rencontré un Atlas dans le coin, ça ne s'est pas très bien terminé pour lui. Mais j'avais effectivement un flingue de plus gros calibre, donc je prend bonne note de ta remarque experte...

Il hésita une fraction de seconde. Capitaine Hadéus? Raph?

-... Raph, décida-t-il finalement.

Il tendit la main, lâchant la crosse de son arme, suivant du coin de l'oeil le compagnon en peluche de son interlocuteur.

-On m'appelle Spectre. Heureux de faire ta connaissance. Alors que fais tu dans le coin Raph? Toi et ton... Ami? demanda-t-il en regardant ostensiblement vers panpan pour bien faire saisir de qui il parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 21
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   Dim 9 Juin - 22:35

Raph étudiait l’homme qui était en face de lui… A première vue, il ressemblait à un mercenaire, faisait-il partie de ces hommes sans foi ni loi qui passaient leurs temps à tuer d’autres humains et tout ceci pour de l’argent ? Raph méprisait ces personnes-là, mais il ne pouvait rien y faire à part les trainer en prison… Et la perspective de trainer un homme comme ça depuis la montagne aux temples jusqu’à Ethera n’était pas très alléchante.

-Ton épée n'est pas mal non plus. Cela dit la dernière fois que j'ai rencontré un Atlas dans le coin, ça ne s'est pas très bien terminé pour lui. Mais j'avais effectivement un flingue de plus gros calibre, donc je prends bonne note de ta remarque experte... Raph

Vaincre un Atlas avec une arme à feu ? Celle-ci devait être très éloignée de celle qu’il a actuellement en vue des capacités du Teremundo… D’ailleurs celui-ci avait mis un peu de temps avant de dire son nom, comme s’il avait hésité… Pourquoi, avait-il peur de lui ? De plus, celui-ci s’était mis à lui tendre la main que Raph serra sans hésitation.

-On m'appelle Spectre. Heureux de faire ta connaissance. Alors que fais tu dans le coin Raph? Toi et ton... Ami?

« Humm… Et bien, je me suis perdu… Euh attend, t’as bien dit ce que je crois là ?


Celui-ci avait dit s’appeler le Spectre… Un criminel recherché en gros, bon bah pour le coup, il devrait se le trainer jusqu’au Bunker… Il ne le tuerait pas, c’était contre ses principes, il allait juste le mettre K.O. en attendant qu’un hélicoptère vienne les chercher. Il regarda l’homme d’un regard blasé, avec un peu de chance, celui-ci lui offrirait peut-être un beau combat… Enfin bon, il ne fallait pas trop en espérer des criminels qui avaient une si petite prime.

« Alors comme ça t’es le Spectre… T’es débile ou quoi? Pourquoi tu m’as dit ton identité ? T’as envie de finir en taule ? Moi si j’étais à ta place, j’aurais dit un faux nom et pas mon pseudonyme de tueur… Enfin bon, maintenant on va devoir se battre… »

Raph dégaina son épée du dragon blanc d’un mouvement fluide alors que celle-ci était renforcée par le refuge de la vouivre et commença par un premier coup vertical simple avant de renchaîner sur d’autres coups d’estoc en plusieurs points du corps de son adversaire. Il ne visait pas à le tuer, juste à le blesser suffisamment pour qu’il tombe dans l’inconscience… Il en profitait également pour le jauger et voir ce que celui-ci vaudrait, continuant de l’attaquer en enchaînant les coups afin que le spectre ne puisse riposter.

Au bout de quelques instants, il jugea cependant bon de rompre l’échange pour reculer et lui envoyer une vague de ténèbres simple. Il n’allait pas à fond dès le début du combat et ne comptait pas trop user de ses forces… A moins qu’il n’en soit obligé, et que pour le coup il y aille réellement à fond.

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   Lun 10 Juin - 11:00

Raph sembla un instant embarrassé quand à la question du pourquoi du comment de sa propre présence sur place et fini par répondre:

-Humm… Et bien, je me suis perdu… Euh attend, t’as bien dit ce que je crois là ?

Varig n'eu pas vraiment à réfléchir que le capitaine enchaînait déjà:

-Alors comme ça t’es le Spectre… T’es débile ou quoi? Pourquoi tu m’as dit ton identité ? T’as envie de finir en taule ? Moi si j’étais à ta place, j’aurais dit un faux nom et pas mon pseudonyme de tueur…

L'assassin rajusta ses lunettes agacé. Le jeune homme avait totalement raison... Comment avait il put faire une bourde pareille, lui d'habitude si prudent? Non vraiment il n'y avait aucune raison plausible à ce...

-Enfin bon, maintenant on va devoir se battre…

Joignant le geste à la parole, le capitaine dégaina à nouveau son épée, interrompant la réflexion de son opposant.

-A ce point de la procédure, n'ais-je pas le droit à un avocat normalement? objecta le tueur d'un ton neutre.

Peu sensible à la plaisanterie, le capitaine frappa un coup plongeant. L'attaque était plutôt rapide pour un humain normal mais le tueur n'eu aucun mal à l'éviter, pivotant souplement de côté et laissant la lame frapper dans le vide.
Se reprenant en moins d'une seconde, Raph enchaîna en tentant de lui transpercer l'épaule. Le tueur ne riposta pas, déviant la pointe de l'épée avec son avant-bras, évitant toutefois soigneusement d'en frôler le tranchant. Même avec des gantelets blindés il ne risquerait pas un de ses membres sur leur solidité.

Pas découragé, Raph poursuivit malgré tout ses assauts durant quelques secondes, obligeant le tueur à reculer et plus seulement à esquiver. Il le testait, le harcelait...
Varig semblait avoir l'avantage de la vitesse -du moins pour le moment- mais n'avait dégainé aucune arme, se contentant de dévier les coups les plus menaçant en reculant toujours.
De plus le fusil qu'il portait encore le gênait trop pour jouer longtemps à ce genre de jeu avec un combattant de ce niveau, même si celui-ci ne faisait manifestement que le jauger.
Profitant de son relatif avantage de vitesse, le tueur accéléra brusquement le rythme de ses mouvements, créa une ouverture en frappant le plat de la lame de sa paume avec toute sa force avant d'entrer dans la garde de son adversaire. Dans le même mouvement et profitant de la vitesse ainsi acquise, il envoya son coude vers le plexus de Raph. Un coup plus destiné à le faire reculer qu'à réellement blesser que le capitaine esquiva sans difficulté, reculant et rompant l'assaut...
Se remettant en garde, il ouvrit la bouche pour lancer une avertissement mais celui-ci ne franchit jamais ses lèvres.
Raph s'était avait profité de la distance pour activer sa magie, propulsant une vague noire directement sur son adversaire qui n'eu cette fois aucune chance d'esquiver. In extremis, il se ramassa sur lui même et activa son bouclier de poignet pour atténuer le choc qui le fit glisser plusieurs mètres en arrière, désactivant la protection sans pour autant le faire tomber.
Se redressant et rajustant ses lunettes et sa veste, le tueur reprit où l'assaut l'avait interrompu, une pointe d'agacement dans la voix:

-Je ne suis pas venu ici me battre contre la Blitzness mais contre les Teremundos, alors je vais tâcher de considérer les 10 dernières secondes comme une "amicale passe d'armes". Mais si vous continuez à insister de la sorte je risque d'être nettement moins conciliant.

Il était rare qu'il transige de la sorte face à un adversaire, mais en se battre contre les agents de la corporation à visage découvert n'était pas encore au programme de ses plans. Toutefois il doutait que le capitaine voit les choses sous cet angle...
Se préparant à la réponse qui risquait d'être violente, il jeta le fusil à terre, dégainant sa canne épée du "fourreau" caché dans son dos et un de ses pistolets occultes en une fraction de seconde.
S'il étant temps de se battre, il était prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 21
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   Mar 11 Juin - 22:16

Un avocat ? Pour une personne qui avait une prime sur la tête ? On aurait tout vu… En tout cas l’adversaire de Raph semblait plutôt bien se débrouiller en esquivant ses épées et en les déviant de temps en temps. Celui-ci avait d’ailleurs essayé de l’attaquer au moment même où Raph reculait de lui-même… Un intérêt ? Aucun, probablement pour se donner de la contenance et avoir l’impression que son mouvement avait servi à quelque chose.


-Je ne suis pas venu ici me battre contre la Blitzness mais contre les Teremundos, alors je vais tâcher de considérer les 10 dernières secondes comme une "amicale passe d'armes". Mais si vous continuez à insister de la sorte je risque d'être nettement moins conciliant.

« Tu risques d’être nettement moins conciliant ? Et bien j’attends de voir ça… »


Alors même que Raph finissait sa phrase, celui-ci utilisait un déplacement éclair afin de se retrouver dans le dos de son adversaire et de lui infliger plusieurs coups de taille normaux avant de brusquement changer de tactique et de se déplacer extrêmement plus rapidement en activant son corps de foudre pour se retrouver de l’autre côté de son adversaire.

Toujours boosté par sa technique de vitesse, le jeune homme rengaina son épée et la ressorti extrêmement rapidement pour porter une estocade dévastatrice… Et hop, comment inventer une technique sur un mouvement qu’on trouvait classe, surtout quand il est boosté par une relique qui transforme la lame en Adamantium divin le temps du coups, améliorant ainsi grandement son tranchant !

Le jeune homme recula néanmoins de quelques bonds en arrière pour désactiver sa technique de vitesse et faire apparaître son épée de souffrance en recouvrant la lame de son propre sang au moyen du pentacle dessiné précédemment sur celle-ci. Il réfléchissait également. S’il comptait pouvoir suivre son adversaire qui semblait avoir des mouvements de base plus rapides que lui, il devrait très rapidement activer son œil de Teremundo…

Il choisirait donc à la prochaine offensive du Spectre la démarche qu’il adopterait pour vaincre l’homme et l’emmener en prison avec lui. Un criminel recherché… Il ne restait qu’à espérer qu’il ne soit pas contraint de le tuer ou que celui-ci ne meures pas par inadvertance.

Signé ~~~~~~~~~~~~





Dernière édition par Vesperavos le Dim 22 Sep - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   Jeu 13 Juin - 23:36

A sa "mise en garde", le visage de Raph se durcit et le tueur sentit qu'il allait passer à l'attaque. Peu de gens avait le courage de menacer de la sorte un capitaine... Et rester vivant assez longtemps pour s'en vanter.

-Tu risques d’être nettement moins conciliant ? Et bien j’attends de voir ça…


La suite s'enchaîna extrêmement vite. En un battement de cœur le capitaine se "téléporta" derrière son adversaire, frappant aussitôt. Malheureusement pour lui, Varig avait anticipé le mouvement et c'était baissé dès qu'il avait disparu de son champ de vision, évitant ainsi le premier coups. Il bondit en arrière esquivant ainsi d'être tranché en deux, levant aussitôt son arme pour tirer à bout portant sur son adversaire des balles de gros calibre chargées d'énergie ténébreuse tout en fouettant l'air devant lui avec son épée au niveau de la gorge de son adversaire pour le maintenir à distance.

Mais avant qu'il ne puisse vraiment le mettre en difficulté, le capitaine accéléra son rythme. Considérablement...
En fait il bougeait si vite que même les yeux de mutagène de Varig peinaient à le suivre.
Glissant entre les tentatives du tueur de l’intercepter -qui semblaient soudain lentes et maladroites- Raph passa derrière lui en un battement de cœur et frappa de sa pointe. Le tueur n'eut cet fois ni le temps ni la rapidité nécessaire pour l'esquiver, c'est tout juste s'il évita d'être empalé en pivotant juste à temps.
Alors qu'il pivotait, une douleur cuisante explosa dans son dos alors que la pointe puis lame déchiraient veste renforcée et gilet pare balle comme du papier, traçant un long sillon d'un bon centimètre de profondeur dans la chair de leur victime, sans même faire jaillir une goutte de sang tant le tranchant était acérée.
La simple onde de choc causée dans l'air par le coup suffit à projeter le tueur dans la pente, comme s'il avait reçu une violente bourrade.

La blessure, quoi que superficielle, lui arracha un grognement de rage plus que de douleur.
Il accentua sa chute en avant pour exécuter un plongeant, se réceptionna d'une roulade et atterri un genoux à terre, face à son adversaire, pistolet pointé sur...
Une grenade flash qui filait droit sur son adversaire.

Varig détourna le regard et pressa la détente en une fraction de seconde, faisant éclater son projectile dans un flash éblouissant et une détonation suffisante pour faire longuement siffler tout tympan non protégé...
Rengainant sa lame et reprenant son second pistolet occulte en un instant, le tueur se mit aussitôt à courir vers les ruines du temple au maximum de sa vitesse en tirant vers son adversaire qu'il espérait désorienté, formant un véritable mur de balles. Les armes vomissaient des dizaine de douilles à chaque seconde, infligeant un véritable tir de barrage ciblé sur Raph que la dispersion des tirs rendait dangereux pour tout ce qui se trouvait autour de lui.
Avec ça, le capitaine aurait déjà fort à faire... Et plus de difficulté à atteindre ce qui restait du temple avant le tueur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 21
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   Mar 16 Juil - 3:41

Alors que Raph était en train de réfléchir alors que soudainement, le Spectre lançait une grenade Flash en direction du capitaine, l’obligeant à détourner le regard afin de ne pas se prendre les dégâts de plein fouet, même si ses oreilles étaient en train de sifflées, il reporta dès que possible ses yeux en direction de son adversaire, une attaque était si vite arrivée quand on quittait quelqu’un des yeux…

Et pour le coup, ça n’échappait pas à la règle car le mercenaire s’était mis à courir vers les ruines d’un temple tout en lui tirant en même temps dessus un véritable déluge de balles, l’ex-Tri utilisa aussitôt un déplacement éclair afin de se mettre à couvert derrière une colonne issue de restes de temples, comme tous ceux qui constellaient la zone. Il allait se mettre à la poursuite du criminel quand soudainement…

Une douleur le transperça au niveau de son œil gauche, lui faisant arracher une grimace… Il ne pourrait pas continuer son combat, il n’arrivait pas à endiguer Siren plus longtemps, ses instincts allaient refaire surface… Il ne comptait pas tuer le spectre, mais juste l’emmener en prison, mais le véritable Ex-Tri, lui, serait nettement moins conciliant. Il tourna la tête en direction du temple puis hurla.


« Hey toi, un Teremundo humanoïde de haut niveau arrive par ici, je te conseille de vite te casser, on se reverra une autre fois… Mais sache que je serais nettement moins conciliant à ce moment-là. »

Le jeune homme se mit alors à enchaîner le plus de déplacements éclairs pour s’éloigner le plus rapidement possible de l’endroit… Jusqu’à ce que soudainement l’effort ne devienne trop intense et qu’il s’immobilise totalement en fermant les yeux… Puis lorsqu’il les rouvrit, son regard était changé : c’était fait, Siren avait repris le dessus, et Raph n’avait pas mis assez de distance entre son ennemi et lui.

L’ex-Tri s’envola alors qu’il prenait doucement sa forme Teremundo, changeant la couleur de sa peau et rendant méconnaissable le corps de Raph alors qu’il se rapprochait de l’ancien endroit où se situait le Spectre pour s’y poser… Et lancer un Quasar Sidéral au-dessus de lui histoire de pilonner la zone et en même temps détruire le temple dans lequel celui-ci s’était caché précédemment.


« Alors Monsieur le mercenaire ? J’espère que tu ne t’es pas enfuit… »

Siren portait toujours à la main son épée écarlate de sang, prêt à frapper dès qu’il verrait sa proie et esquivant de temps en temps un Quasar qui tombait du ciel d’un léger pas sur le côté histoire de ne pas prendre de dégâts inutilement.

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le spectre rencontre un gosse [Pv: Varig]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Montagne aux temples-
Sauter vers: