AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 XII, heure au soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evernem

avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 23

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2250
Jobcard(s): Lancia

MessageSujet: XII, heure au soleil   Mer 10 Juil - 11:31

Cette journée aurait pu être une journée tout à fait normale. Une journée où il ne se passerait rien. Une journée où il aurait pu se plonger encore dans les livres qu'il appréciait tant, découvrir ainsi les merveilles d'Archivant et des autres continents. Une journée, où il aurait pu également aller au parc et écouter tranquillement les oiseaux. Bref une journée comme il a en l'habitude et qui n'aurait perturbé en rien son train train quotidien. Seulement voilà, ce n'était pas une journée normale.

On était venu le chercher ce matin aux aurores, à la demande du capitaine Hadeus lui avait-on dit. Depuis quand Raph était-il matinal? C'était quoi cette blague de mauvais goût? Mais devant l'insistance du soldat messager, il avait vite compris qu'il ne s'agissait pas d'une simple plaisanterie. Et pour qu'on vienne le réveiller, cela devait être urgent. Aussi ne s'était-il pas plus attardé. Il avait sauté dans sa tenue de combat, pris les deux ou trois effets personnels nécessaire et dix minute plus tard, il était au building, cheveux quelques peu en pétard, mais prêt à toute éventualité.

Cinq de plus et il le quittait en compagnie du capitaine et sans plus d'explication que celle de le suivre. Il ignorait la raison de sa présence. Il ignorait ce qu'ils devaient faire. Et il avait atrocement envie de son lit mais ça il le garderait pour lui. Ils avaient pris un véhicule, surement un de la blitzness, il n'y avait pas fait attention, et voyageaient depuis maintenant plusieurs heures vers une destination inconnue. Enfin inconnue... Le désert selon toute probabilité à en croire son PDA.

"Alors Raph, si tu m'expliquais pourquoi il est nécessaire de me lever à 5h du mat pour aller dans le désert?"





Dernière édition par Evernem le Dim 10 Nov - 10:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 21
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: XII, heure au soleil   Dim 21 Juil - 5:00

Raph s’était levé avec le soleil, avec une résolution pour la journée. Partir en mission avec l’un de ses soldats à problème pour voir si celui-ci avait bien, ou pas, sa place dans sa section… En gros tout se jouerait aujourd’hui pour le soldat Evernem, et peut-être sa vie en même temps. Le capitaine s’était équipé de ses armes, prenant ses reliques avec lui en faisant bien attention de ne rien oublier.

Il envoya un de ses hommes chercher son compagnon de mission tandis qu’il s’échauffait en faisant quelques flexions et en réfléchissant à la meilleure manière d’assurer la protection du soldat… Une chose était sure, il devrait lui inculquer la discipline ou celui-ci crèverait rapidement... Trop rapidement, surtout quand on sait à quel point le jeune homme tient à la survie de chaque homme qu’il rencontre.

Enfin, Evernem arriva, et quelques instants plus tard, ceux-ci partaient pour se faire déposer au désert par un véhicule de la B-Corp, moyennant quelques heures durant lequel le capitaine usa de sa technique de l’endormi éternel grâce à la compagnie de Panpan. Enfin, lorsque leur transporteur s’arrêta, il sauta et leur fit signe qu’ils pouvaient s’en aller.


"Alors Raph, si tu m'expliquais pourquoi il est nécessaire de me lever à 5h du mat pour aller dans le désert?"

« Alors, tout d’abord on va faire une chose très simple… Je ne t’ai pas encore autorisé à me tutoyer, donc pour l’instant on s’en tiendra au "Capitaine Hadeus", "Capitaine", ou encore "Monsieur", d’accord ? Et ensuite "Monsieur le soldat qui apparemment n’est pas content de se lever aussi tôt", aujourd’hui, tu vas avoir l’occasion de faire tes preuves dans une chasse au Teremundo humanoïde… Et pourquoi pas un entrainement contre moi juste après. Mais pour l’instant, trouvons notre adversaire. »


Le capitaine se mit en route, se dirigeant en se fiant à son instinct… Ca faisait pas mal de temps qu’il n’était pas parti en chasse et son œil les guiderait assez rapidement à un endroit où se situaient des Teremundos, même s’il sentait néanmoins une douleur constante dans celui-ci depuis qu’ils étaient arrivé dans la zone… Signe de l’impatience "subconsciente" qu’il avait à combattre ses proies.

« Ah oui, autre chose, on a pas d’eau, donc évite de parler pour ne rien dire. Et tiens, des goules ne sont pas très loin, surement en train de dévorer des restes de scorpions ou de pauvres passants qui se sont perdus… Je te laisse les affronter, montre-moi ce que tu sais faire. »

Alors qu’il était en train de parler, son œil de Teremundo s’était activé, montrant l’emplacement des goules dans un rayon de cinquante mètres. Celles-ci étaient cinq, rien de bien difficile, restait à avoir comment Evernem gérerait la situation. Ils ne mirent pas très longtemps pour arriver en vue des Teremundos qui eux aussi les avaient repérés et semblaient déjà se précipiter vers eux. Le capitaine asséna une tape dans le dos de son compagnon pour le pousser en avant.

« Allez, montre-moi ce que tu sais faire ! C’est à toi de jouer ! »

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evernem

avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 23

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2250
Jobcard(s): Lancia

MessageSujet: Re: XII, heure au soleil   Dim 17 Nov - 14:32

Il ne tarda pas à avoir la réponse à sa question. Malgré le temps qu'il avait passé à dormir dans le véhicule Raph, semblait déborder d'énergie.


« Alors, tout d’abord on va faire une chose très simple… Je ne t’ai pas encore autorisé à me tutoyer, donc pour l’instant on s’en tiendra au "Capitaine Hadeus", "Capitaine", ou encore "Monsieur", d’accord ? Et ensuite "Monsieur le soldat qui apparemment n’est pas content de se lever aussi tôt", aujourd’hui, tu vas avoir l’occasion de faire tes preuves dans une chasse au Teremundo humanoïde… Et pourquoi pas un entrainement contre moi juste après. Mais pour l’instant, trouvons notre adversaire. »




 Ca y est. On le rappelait déjà à la hiérarchie. Non mais sérieusement on s'en tapait un peu de comment il l'appelait. C'était une perte de temps et d'énergie totalement inutile. Enfin, Raph était déjà moins obtu que Yuuri ou que cet arrogant d'Aeon, au moins lui, il laissait la porte ouverte au tutoiement. Et par respect pour ce geste il allait essayer de faire un effort. Surtout qu’apparemment aujourd'hui ils allaient avoir du boulot.
 Chasser un humanoïde n'est pas de tout repos. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il avait à peine fait illusion face au dernier qu'il avait eu l'occasion d'affronter, à Las Fantas. Il avait vaguement tenu une petite dizaine de seconde à coup de ruses pas franchement convaincantes. Oh, bien sur il avait quasiment fait jeu égal avec Ellissia. Mais ça ne comptait pas. Elle l'avait sous estimé au départ et avit volontairement évité les points vitaux. Il doutaient que son ou ses adversaires du jour aie le même tact. Enfin il pourrait toujours leur demander quand il serait en face... Juste pour voir leur hilarité...

 Suivant le capitaine, il poursuivait sa réflexion. Raph avait parlé de faire ses preuves. Il souhaitait donc le tester. Et à voir la manière dont il avait parlé de s'entrainer après, il pensait sans doute que se débarrasser du ou des humanoïdes serait une formalité. Il allait devoir être créatif et surtout prendre des risques aujourd'hui s'il voulait se montrer à la hauteur...
 Mais pour l'instant il n'avait toujours pas trancher de comment il appellerait Raph... Mmh... Monsieur ça faisait plus valet qu'autre chose, donc c'était hors de question. Capitaine? Trop militaire... Restait Capitaine Hadeus... Au moins ça lui donnait un coté humain. Il ferait ainsi.

« Ah oui, autre chose, on a pas d’eau, donc évite de parler pour ne rien dire. Et tiens, des goules ne sont pas très loin, surement en train de dévorer des restes de scorpions ou de pauvres passants qui se sont perdus… Je te laisse les affronter, montre-moi ce que tu sais faire. »





Il manqua de s'étouffer. Aller dans le désert sans prendre d'eau!! Et pourquoi pas aller faire le ménage en string chez Takuyai pendant qu'il y était!! Non mais il avait quoi dans le crane? Pour pinailler sur les désignation hiérarchiques il était fort mais alors pour la préparation de mission... N'importe quel commis de la blitzness, ne connaissant rien au terrain aurait penser à au moins prendre une gourde avant de partir pour le désert! N'importe quel commis pas Monsieur Hadeus apparemment... Enfin, il avait d'autres chats à fouetter. Les goules dont Raph avait parlé étaient déjà en vue.

« Allez, montre-moi ce que tu sais faire ! C’est à toi de jouer ! »





Et il avait joint le geste à la parole en le poussant en avant... Il voulait le tester sur des goules? Ca allait être expédié. Il en avait déjà combattu dans le passé. Et déjà à l'époque ça ne lui avait pas posé beaucoup de problème. Enfin si, mais elles étaient une vingtaine, pas cinq... Il prit sa décision. Vu qu'ils n'avaient pas d'eau il allait la jouer à l'économie. Il fit basculer sa canonnière quasarium depuis son dos jusqu'à son épaule. Ca devrait être suffisant... Il tira pulvérisant littéralement la goule la plus proche sous l'impact du rayon quasar. Au quatre coin du désert qu'on pourrait la retrouver...

Une de moins. Mais il n'allait pouvoir reproduire cela qu'une fois avant que les goules ne l'atteignent, la faute au rechargement de l'arme. En attendant, il n'allait pas se priver de sa puissance de feu. Comme prévu une deuxième goule en fit les frais. Les 3 autres étaient désormais au corps à corps.
Il laissa la canonnière tomber au sol afin de gagner en légerté et sortit ses cures dents.
Malgré leur manque d'intelligence, les goules restante prirent la peine de l'encercler. Sans doute quelque chose tenant plus de l'instinct animal que du pensé... Enfin ça ne changeait rien. Les trois ouvrir leur gueules dévoilant d’impressionnantes rangées de dents, au moins aussi aiguisées que les couteaux de la section culinaire, et se jetèrent sur lui.

Vain. Avec sa technique survivant il avait vu venir le coup de loin et s'était tout simplement baissé. D'un uppercut il envoya voler les 3 goules. La suite ne fut qu'une répétition de ce qu'il avait déjà pu accomplir dans la plaine sombre. Tour à tour, il agrippa les goules avec sa ceinture pour les ramener à lui. Et tour à tour il fit exploser leur têtes d'un coup de poing à l'intérieur de leur bouche.
 
 Le combat ne devait pas avoir excédé quelques minutes. Sa tenue n'était plus aussi immaculée qu'au départ, mais il n'avait subit aucune blessure. Même si son style laissait à désirer, cela avait du suffire pour convaincre Raph. Il ramassa sa canonnière et la replaça sur son dos. Ca avait été facile, mais il était tout de même un peu essoufflé. Et puis, s'il devait combattre un ou des humanoïdes, il aurait besoin de ses lentilles. Il tourna la tête vers son capitaine.

"Laissez moi trente seconde."




C'était lapidaire, mais après tout, n'avait-il pas dit qu'il devait économiser ses paroles? Tournant de nouveau le dos à son capitaine, il retira les lentilles de contact qu'il portait. D'une main habile il les remplaça.

"Et si on passait à la suite, capitaine Hadeus?"






Ses yeux bleus étincelants parcoururent les dunes. Les choses sérieuses allaient commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 21
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: XII, heure au soleil   Ven 3 Jan - 20:31

Evernem s’était débarrassé sans grande difficulté des goules grâce à une arme qui devait provenir de Zeddling vu la tronche qu’elle avait. Celle-ci lançait des Quasars qui semblaient… Assez puissants, largement plus qu’un normal. Enfin, alors qu’il finissait de les vaincre, il prenait quelques secondes pour changer de pair de lentilles, les nouvelles devant très certainement avoir un pouvoir spécial… A moins que ça ne soit que pour faire joli.

« Allez, on a une traque à commencer nous ! »

Il se mit alors à avancer dans la direction d’où venaient les goules avant de commencer à croiser des cadavres d’animaux, et même un d’humain. Ils semblaient tous vidés de leur sang, et presque totalement rongés de leurs chaires. Il s’approcha pour regarder plus précisément leur état, et surtout voir comment était conservée le peu de viande qu’il restait dessus. Celle-ci semblait sèche, mais très légèrement humide encore.

« Vu la chaleur du désert, le Teremundo ne doit pas être très loin si tu veux mon avis, d’ailleurs, regarde, y’a des traces de sang dans le sable, la pauvre personne déjà mangée ne devait pas être seule. »

Il avait pointé du doigt une longue trainée un peu plus loin qu’il se mit alors à suivre, faisant bien attention à ce qu’Evernem le suive. Alors qu’ils étaient en train d’avancer, trois goules entrèrent dans son champ de détection, et elles semblaient occupées à faire quelque chose. Au moment de les apercevoir, le capitaine réalisa qu’elles étaient en train de dévorer le cadavre d’un scorpion du désert, un beau bestiau qu’elles avaient sûrement eu du mal à tuer d’elles même.

« Tiens tiens, on dirait que notre proie laisse ses sbires derrière lui. »

En même temps qu’il disait ça, il s’était élancé sur l’une des goules qu’il décapita proprement en dégainant son épée du dragon blanc. Les deux autres se retournèrent instantanément pour tenter de le mordre et d’exercer leur art du vampirisme… Trop tard, le capitaine avait lancé un Quasar de sa main libre qui alla directement ravager le thorax de son deuxième adversaire.

La dernière goule, elle sembla faire preuve d’un acte d’intelligence puisqu’elle tenta de se jeter à travers l’explosion de la technique de l’ex-Tri pour camoufler son attaque… Sauf qu’elle n’avait pas prévu que le capitaine possédait une technique de détection et qu’il n’eut qu’à tendre son épée pour que le monstre s’empale gentiment dessus, arrivant presque jusqu’à la garde de la lame. Raph dégagea le cadavre du Teremundo avec son pied puis fit un geste sec pour nettoyer sa lame avant de la rengainer. Il fit alors visière avec sa main pour scruter l’horizon.


« Tiens, j’aperçois une oasis pas loin, ça va être l’occasion pour toi de boire un coup si tu en as envie… Et peut-être qu’avec un peu de chance, notre cible aura eu la même idée. »

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evernem

avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 23

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
3/8  (3/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2250
Jobcard(s): Lancia

MessageSujet: Re: XII, heure au soleil   Dim 19 Jan - 13:46

Bien que sa question ne soit que purement rhétorique, le capitaine y répondit par son impatience non sans un certain humour. A moins que le soleil et la soif ne commencent déjà à le faire divaguer? Après tout ce n'était pas bien important.

Il se remit donc en route dans les pas de raph, découvrant au passage quelques propriétés intéressantes de ses lentilles. Il savait déjà ces dernières capables de percer des murs mais il ne se doutait pas qu'il en était de même pour les dunes de sables. Enfin, du moins en partie. La base devait être trop large pour la puissance occulte de ses yeux du crépuscule. Mais sur le tiers haut de la dune cela fonctionnait pas mal bien que s'estompant au fur et à mesure que la dune s'étoffait.

Ils ne tardèrent pas à croiser quelques cadavres d'animaux. Enfin quelques... Un euphémisme pour dire une demi douzaine... A chaque fois le capitaine pris le temps de les examiner. Il en fit de même. Puis ce fut autour d'un cadavre humain, un des tribus nomades devant vivre dans le désert à en juger l'accoutrement. Ou un touriste très à propos peut-être. Dans les deux cas sa fin n'avait pas du être tendre... Il reprirent leur progression.

« Vu la chaleur du désert, le Teremundo ne doit pas être très loin si tu veux mon avis, d’ailleurs, regarde, y’a des traces de sang dans le sable, la pauvre personne déjà mangée ne devait pas être seule. »





Il suivirent donc la trace. Plus attentif que jamais avec ces lentilles, il ne découvrit pourtant qu'une fois le sommet atteint les goules dévorant un drôle d'animal ressemblant à un scorpion dans le creux qui les séparait de la dune suivante. Il fouilla dans sa mémoire... A en juger par les écrits qu'il avait lu et ce qu'il voyait, il devait s'agir d'un scorpion géant, ou plutôt de ses restes. En tout cas il voyait mal les goules avoir causé tant de dégâts...

« Tiens tiens, on dirait que notre proie laisse ses sbires derrière lui. »





Le capitaine en était donc arrivé à la même conclusion. Et ce dernier fondit immédiatement sur ses proies. A en juger par le rapport de force c'était sans doute le terme juste. Alors que lui même peinait un peu à suivre, Hadeus se débrassa des 3 goules en deux temps et trois mouvement... Au sens propre du terme. Il faisait preuve d'une aisance déconcertante. Pas de fioriture ou de superflu dans sa gestuelle. Juste des mouvements d'une précision mortelle. Finalement, il avait peut-être été un peu trop léger pour convaincre le capitaine dans son précédant combat... Raph ne montrait pas le début du commencement de l'amorce d'un signe infinitésimal d’essoufflement. En revanche, il lui désigna la direction d'une oasis qu'il n'avait pas vu, trop concentré sur la lutte la démonstration que venait de faire l'homme à la tête de la section XII.

« Tiens, j’aperçois une oasis pas loin, ça va être l’occasion pour toi de boire un coup si tu en as envie… Et peut-être qu’avec un peu de chance, notre cible aura eu la même idée. »





Arrivé sur place pourtant, nulle trace de leur cible. Seule du sable, deux palmiers et de l'eau. Une oasis normale quoi. Après avoir confirmé l'absence de l'humanoïde d'un regard vers le capitaine il s'agenouilla au bord de l'eau et extirpa de son sac sa gourde. Sa combinaison blue lagoon qui le protégeait tant bien que mal de la chaleur avait besoin d'être rechargée en eau ainsi que lui même. Il fit donc provision du précieux liquide. Alors qu'il se relevait, il l’aperçut. Une forme humanoïde se trouvait juste derrière le sommet de la dune située à une centaine de mètres devant eux. Et elle semblait progresser en leur direction. Bénissant ses lentilles sans lesquelles il n'aurait jamais pu la voir il dégaina sa canonnière et la pointa vers la cible potentielle.

"Capitaine Hadeus, il y a du mouvement."






[HRP: Désolé pour l’attente, j'avais des partiels]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raph Hadeus
₪ Maire de Vesperalès ₪
₪ Maire de Vesperalès ₪
avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 21
Localisation : Dans son lit en train de pioncer avec panpan

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/8  (6/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 31300
Jobcard(s): Epéiste & Sage de Brakmor

MessageSujet: Re: XII, heure au soleil   Ven 24 Jan - 18:16

Alors qu’ils arrivaient à l’oasis, le capitaine soupira, il n’y avait strictement aucune traces du Teremundo… Une chose le chiffonnait pourtant, il n’y avait plus aucun cadavre dans toute la zone qui les entourait. De son côté, Evernem semblait récupérer un peu d’eau et il pointait déjà une direction avec sa canonnière. L’homme continuant d’avancer vers eux, Raph posa sa main sur l’arme du soldat…

A cent mètre de distance, celui-ci n’était pas une menace pour eux, et alors qu’il pénétrait dans le rayon de 50 mètres de détection du capitaine, celui se relâcha, l’homme n’était pas un Teremundo. Celui-ci passa d’ailleurs à proximité des jeunes gens, s’interrompant pour leur demander ce qu’ils faisaient. Raph se présenta et expliqua qu’ils recherchaient des Teremundos, l’homme leur souhaita bonne chance et continua sa route.


« J’espèce que tu n’allais pas lui tirer dessus, ça aurait risqué d’être problématique… Oh tiens…»

Le jeune homme avait vu quelque chose briller au fond de l’oasis… Oasis qui semblait étrangement profonde d’ailleurs. Ni une ni deux, il plongea directement dans celle-ci en faisant signe à Evernem de l’attendre dehors et de monter la garde. Il chercha donc ce qui pouvait donner cette impression… Nageant, encore et encore, jusqu’à finalement trouver une sorte de tunnel qu’il remonta jusqu’à entrer dans une sorte de vieilles ruines.

« M’ahah, c’est donc ici que tu dois te cacher… »

Il se redirigea donc vers la surface en prenant bien sa respiration, celui-ci en manquant légèrement sur la fin, jusqu’à ressortir de l’eau d’un bond avec l’aide d’un pentacle ténébreux, en faisant signe à Evernem d’approcher, un sourire sur le visage, fier de sa découverte.

« Allez, suis-moi, j’ai trouvé quelque chose ! »

En disant ces mots, il s’était replacé derrière Evernem et l’avait poussé de toutes ses forces dans l’eau avant d’y plonger à son tour, lui faisant signe pour lui montrer la direction de l’endroit où leur petite nage allait les mener. Ils pénétrèrent alors dans le petit tunnel, jusqu’à finalement arriver dans les ruines qui étaient d’ailleurs éclairées par des torches, preuve qu’elles étaient habitées ou tout du moins entretenues.

« Il y’a de grandes chances que le Teremundo soit là, explorons la zone, mais ne tente rien d’imprudent, il doit certainement y avoir des pièges ici… »

Le capitaine ne tarderait surement pas à détecter le Teremundo… Il suffisait qu’ils s’approchent suffisamment de lui, et la mission serait amplement simplifiée.

[HRP]Ever, s’il-te-plait, essaye de rajouter un peu plus de matière pour moi dans ton RP, parce que j’dois avouer que c’est relativement compliqué si je dois vraiment faire avancer l’action tout seul, merci d’avance.[/HRP]

Signé ~~~~~~~~~~~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: XII, heure au soleil   

Revenir en haut Aller en bas
 
XII, heure au soleil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « L'heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil. »
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Désert brûlant-
Sauter vers: