AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Liés par le destin (Pv Elli)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Liés par le destin (Pv Elli)   Mer 2 Oct - 18:53



Le samurai s'était retiré un long moment, afin de s’entraîner, de prendre du recule, il était plus calme, plus serein, plus dangereux sans doute... Il avait apprivoiser ses sombres envies de revanches, en conséquence de l'affaire Siren, en soit il était le parfait guerrier du bushido à présent. Mais son long entraînement touchait à sa fin, il devait à présent revenir à la réalité des choses et en finir avec son père, c'était sa priorité absolue avant de retourner dans l'empire, il ne pouvait pas laisser cette épine dans son pied plus longtemps, mais avant ceci, il décidait de s'offrir une pause... Il allait donc sur un lieu de l'Archipel Franseza qui serait pour lui un havre : Les jardins privés de sa tendre et douce Ellianne.

– Ellianne ne semble pas être ici. Ce n'est pas si mal, je ne saurai pas quoi lui dire. Lançait le samurai à l'attention de ses amies.

Il entrait rapidement dans la maison, le gardien des lieux l'ayant reconnu il ne tentait pas de l'arrêter. S'en suivait alors un déferlement d'animaux, de nombreux kaktuks qui stationnaient ici vinrent tourner autours du samurai, ayant visiblement reconnu ce dernier, ou bien l'odeur de Ellianne, qui sait... Ce fut rapidement un Vulpes qui sortait à son tour pour venir renifler le samurai qui se baissait et la caressait derrière les oreilles, ce qui semblait le rendre heureux. Souriant, Akechi se redressait rapidement et partait se placer sur un balcon qui était dos à l'entrée de la maison. Il s'y posait alors que Tsukichan lui faisait du thé avant de partir se reposer, redevenant sabre.

– Quel endroit paisible... N'est-ce pas ?

Cette fois, le samurai s'était adressé aux animaux de Elli qui le regardaient curieux, visiblement pas trop sûr d'eux puisqu'il ne s'agissait pas de leur maîtresse câline , cependant, un sourire du samurai et un geste de la main et les créatures se ruaient autours de lui, le Vulpes se couchant la tête sur ses cuisses et les kaktuks se plaçant autours de lui, serein et se reposant, alors même qu'à part pour boire son thé, le daimyo restait immobile. Il ne voyait plus le leviathan céleste, peut-être que ce dernier était partie se reposer en sachant la maison en sécurité, ou prévenir Ellianne... Qui sait, difficile à dire.

– Ahaha, votre affection me rappelle votre maîtresse, c'est agréable. Lançait-il finalement en terminant son thé alors que les kaktuks roulaient un peau en se frottant à lui, visiblement en mal de câlin, signe que Elli n'était pas venue ici depuis quelques temps... Sans doute... Même si le daimyo n'était pas le plus câlin des hommes, une présence semblait les ravir.... Mais ils n'étaient pas au bout de leur surprise puisque bientôt, autre chose allait se passer.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Liés par le destin (Pv Elli)   Jeu 3 Oct - 2:41


Les recherches d'Ellianne, si assidues fussent-elles, avaient malheureusement été jusqu'ici totalement infructueuses. Ce n'était pas faute de volonté ni même d'effort d'ailleurs, car la petite blondinette se donnait du mal pour trouver ce qu'elle cherchait avec tant d'assiduité, mais la chance n'était vraiment pas de son côté. Et comme elle n'était pas vraiment du genre à se faire aider par la logique non plus, au final hé bien elle ne trouvait vraiment pas, si fort qu'elle l'ait voulu, ce qu'elle était venue chercher, où qu'elle aille. Ce qu'elle cherchait, c'était bien entendu son fiancé, son Dango-Kun-Chéri qui avait « mystérieusement disparu », comme elle disait, même si en fait le mystère ne tenait pas tant à la raison de sa disparition qu'au lieu vers lequel elle s'était opérée. Son chéri était parti pour s'entraîner, ça ça avait été facile à découvrir, mais par contre pour savoir où il s'entraînait au juste c'était totalement une autre paire de manche et, de fait, la plus kawai de toute les Chimère connues semblait avoir de moins en moins de chance de tomber sur lui.

H, elle avait bien eut quelques aventures intéressantes en cours de route, qui auraient pu justifié à elles seules le voyage, si ça avait été un voyage ordinaire. Parmi les plus notables, il y avait bien entendu, au premier rang d'entre-elles – comment seulement envisager de la mettre ailleurs ? – sa rencontre avec Aeon-Kun sur une petite île perdue. Dans un autre registre, l'autre événement marquant de cette « saga » de recherche du « Dango perdu », était beaucoup plus prosaïque puisqu'il s'agissait d'un problème de... vêtement ! Hé oui, notre petite nElli-doudou nationale avait fait un bel accroc à sa robe, et, comme elle se trouvait dans un île habitée à ce moment-là – l'Île de la Pomme, pour les petits curieux – elle avait décidé d'en profiter pour s'en acheter une nouvelle. Après tout elle méritait bien une petite auto-récompense pour avoir dépensé tant d'énergie pour dénicher son Dango-Kun-Chéri ! Seulement quand elle y était allé, le magasin n'avait plus de robe, et à sa grande surprise elle avait finalement trouvé à son goût une tenue toute différente...

Ce fut donc dans une tenue si pas incroyable du moins résolument nouvelle sur sa charmante petite personne toute kawai qu'Ellianne fini, à force de voyager d'île en île, par arriver sur l'archipel où elle avait une villa. Elle se trouvait plutôt jolie dans sa tenue plus ajustée, dans les tons rouges, qui lui donnaient une impression de vie, et surtout elle était aussi bien dedans que dans ses robes habituelles, ce qui était le principal. Elle se proposait d'explorer l'endroit, voir si son fiancé n'avait pas été se perdre dans une mine de nain, ce qui aurait expliqué à ses yeux qu'elle ne le retrouve pas – on a une logique d'Ellianne ou on en a pas hein – quand elle fut soudain surprise par son dragon de compagnie, un Léviathan Céleste scellé par ses propres soin qui lui appris – merci le pouvoir de parler la langue des animaux – que son fiancé se trouvait en fait... chez elle !

Surprise mais ne doutant pas de la parole de son compagnon, la chibi-damoiselle se rendit donc à sa villa, qu'elle trouva déserte, et en l'explorant lentement, désireuse de surprendre son fiancé – elle lui devait bien ça après lui avoir autant couru après – elle entendit des bruits venant du balcon de derrière. Visiblement, tout ses animaux étaient avec lui hummm... ils devaient autant aimer son Dango qu'elle, mais c'était normal, il était adorable ! Soudain prise d'une idée, la jeune femme se changea en Kaktuk, reconnaissable si on savait où regarder à ses yeux vairons, et sautilla pour rejoindre les autres boules végétales qui se trouvaient près de son fiancé, lequel câlinait le Vulpes apprivoisé de la blondinette, Zarvion. Sans se faire remarquer, la jeune femme déguisée roula jusqu'à son fiancé puis... lui bondit soudain dessus, épines rentrées bien sûr.

« DANGOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO ♥ »

Sa voix était bien reconnaissable par contre alors qu'elle lui sautait au cou et il ne fallut qu'un instant pour que l'image du Kaktuk se brouille pour laisser apparaître en lieu et place une chibi-Ellianne dans sa nouvelle tenue, qui câlinait son fiancé.

« Héhé, je t'ai eeeeeeeeu mwahahahahahahahahah ♥ »

En riant, la blondinette lui posa un baiser sonore sur la joue, comme pour marquer sa victoire. Restant blottie contre lui, elle caressa Zarvion qui ne semblait pas plus surpris que ça de sa venue, sans doute l'avait-il sentie venir, après tout il voyait un peu l'avenir. Les Kaktuks au contraire faisaient les fous, sautant dans les airs comme pour attirer son attention.

« Nya, ils sont mignons hein ♥ Je vois que t'as fais connaissance avec tous mes coupains de la vie qui sont trop bien, alors alors t'en penses quoi ils sont tous supers classes hein ♥ C'est les cousins de ceux de l'Empire, mais pas tout à fait les mêmes quand même, pis ils ont un entraînement spécial câlin, et pis je les ai formé pour qu'ils s'occupent de leurs coupines les plantes dans la jardin, comme je suis pas souvent là ♥ »

La damoiselle, toujours pas décidée à descendre de son fiancé qu'elle continuait de câliner, semblait très fière de son « personnel » très particulier. Elle grattouilla encore son petit Vulpes, qu'elle semblait particulièrement aimé. Elle n'avait jamais trop su pourquoi elle avait ressentit ce grand vide et cette grande tristesse, comme un souvenir d'amis oubliés et d'actes très tristes, en passant devant sa cage, mais le vide avait été amplement remplis par la joyeuse créature.

« Et pis y a Zarvion il est tout kawai hein ♥ Dommage qu'il a fallu que tu disparaisses pour que tu viennes ic... »

Comme si quelque chose lui revenait soudainement en mémoire, Ellianne se stoppa, plissa les yeux en regardant son chéri et... lui mit une tape sur la tête, puis plusieurs autres sur le torse, ses coups étant bien sûr tout faibles et tout minus, exprimant plus son mécontentement qu'autre chose.

« Et puis d'abord oui comment ça se fait que t'avais disparu sans rien me dire super longtemps ! Je t'ai cherché tout partout, j'ai retourné toutes les îles et la moitié d'un continent et j't'ai pas trouvé ! C'était pas gentil ! T'es un vilain, vilain Dango ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Liés par le destin (Pv Elli)   Ven 4 Oct - 0:17

Le samurai était avec les kaktuks et le vulpes, restant paisible et immobile tout en regardant vers l'horizon bleu... Un kaktuks venait rouler devant lui avant de sauter sur lui en criant 'dangoooooooo' ce qui faisait rapidement savoir au garçon qui était ce kaktuks... Il n'eut pas besoin de le voir se transformer en Ellianne pour savoir, pourtant il lui rendait volontiers son étreinte, constatant d'un regard bref que devant cette apparition, les kaktuks étaient devenu fous de joie.

– Je savais que tu allais venir, quand le leviathan s'en est allé.

Il ne s'attendait pas à ce que cela se fasse de cette façon bien sûr, mais la surprise était bien atténuée. Il était néanmoins heureux de revoir sa douce et tendre Ellianne Carpophorus, son sourire et son pétillant naturel lui ayant manqué quoi qu'il puisse en dire. Elle parlait rapidement de ses animaux, elle les adorait après tout... Elle disait qu'ils étaient spécialement entrainés pour s'occuper du jardin et de surveiller la maison, ce qui faisait rire le samurai, ils étaient déjà plus reponsable que leur maîtresse.

– Je vois... Et bien en effet, j'ai vite fait connaissance avec eux, et ils semblaient savoir que j'étais affilié à toi.

Ellianne continuait de ronronner sans bouger de son dango, câlinant le Vulpes en même temps tout en disant avec joie que c'était dommage qu'il ait du disparaître pour venir ici... C'est alors qu'elle tiltait une chose essentielle, son dango était partie sans prévenir, comme l'attestaient de ses tapes qu'elle lui donnait en le traitant de vilain dango. Il riait doucement, tendrement même, venant poser un bisou sur le front de sa tendre et douce.

– Je suis partie m'entrainer avec Tsukiyomi et Amaterasu, pour maîtriser mes pouvoirs et méditer longuement... Je suis désolé Ellianne, c'était impossible de m’entraîner si longuemetn et sérieusement en te prévenant.

Il lui posait un nouveau baiser au coin des lèvres en guise d'excuse avant de se redresser, rompant de ce fait le câlin mais c'était pas la mort, Ellianne ne tarderait pas à venir en réclamer un autre... Mais en attendant, le samurai regardait Elli de haut en bas, sa nouvelle tenue était aussi inhabituelle que belle, ce qui le faisait sourire, il cherchait quoi lui dire mais n'était pas doué en compliment... Finalement il poussait un petit soupire et lui disait simplement ce qu'il avait à l'esprit.

– Cette tenue te va incroyablement bien Ellianne, tu es très belle... Et... tu m'as manqué.

Il posait un nouveau baiser sur son front et avançait vers le balcon, regardant un peu plus vers l'horizon il restait neutre, puis se tournait avec Ellianne, le regard un peu plus sombre cette fois-ci... Il regardait Ellianne avec sérieux et n'allait pas tarder à comprendre ce qu'il se passait, car elle était là au début... Et elle serait là à la fin... C'était une assurance...

– Mon père est sur cette île, Ellianne... Ce que nous avons commencé ensemble avec l'aube d'argent.... Je vais le finir aujourd'hui avec les Ashigaru

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Liés par le destin (Pv Elli)   Dim 13 Oct - 3:12

L'attaque-surprise à base de câlins et de Kaktuk mise au point par la blondinette, si elle avait bel et bien surpris son fiancé dans une certaine mesure, n'avait pas causé autant de surprise qu'elle l'aurait souhaité, ce qu'il ne tarda pas à expliquer.

« Je savais que tu allais venir, quand le leviathan s'en est allé. »

Une petite moue boudeuse passa sur le visage de la damoiselle, qui aurait largement préférer pouvoir surprendre totalement son fiancé, mais ça ne dura pas longtemps. La joie d'être près de lui et de pouvoir lui faire visiter sa demeure était bien plus grande après tout ! Elle lui parla ainsi de ses compagnons domestiques, dans la joie et dans la bonne humeur.

« Je vois... Et bien en effet, j'ai vite fait connaissance avec eux, et ils semblaient savoir que j'étais affilié à toi. »

Cette fois, ce fut un sourire fier qui fit un petit tour par les lèvres de la damoiselle. Évidemment, ils étaient intelligents ses p'tits choux, ils savaient reconnaître les gens de sa famille qui roxxaient tout plein ! Néanmoins, l'humeur de la blondinette fini quand même par s'assombrir à nouveau, quand elle se rappela de la disparition de son fiancé qu'elle avait cherché partout, celui-ci lui répondant d'abord par un rire tendre et un baiser sur son front, avant de passer aux paroles.

« Je suis partie m'entrainer avec Tsukiyomi et Amaterasu, pour maîtriser mes pouvoirs et méditer longuement... Je suis désolé Ellianne, c'était impossible de m’entraîner si longuemetn et sérieusement en te prévenant. »

Ellianne allait faire une trogne boudeuse à nouveau, mais elle en fut empêchée par un baiser... c'était vil, ça ! Comment elle était sensée bouder si elle se faisant embrasser, c'était juste pas possible, surtout vu comment son Dango il embrassait tout bien ! Son fiancé rompait ensuite le câlin pour pouvoir la regarder de haut en bas en souriant, ce qu'aucune fille du monde n'aurait sans doute trouvé déplaisant, et la blondinette ne faisait pas exception !

« Cette tenue te va incroyablement bien Ellianne, tu es très belle... Et... tu m'as manqué. »

Un sourire fleurit à nouveau sur les lèvres de la blondinette, ravie du compliment autant que du baiser sur son froid. Elle tourna sur elle-même pour qu'il puisse mieux la voir, mais il s'était déjà détourné vers le balcon, semblant plus songeur. Il fallu quelques instants à l'ancienne Teremundo pour enregistrer le changement, mais elle se fit un peu plus sérieuse – un peu seulement, on parlait d'Ellianne, quand même – quand il se tourna à nouveau vers elle.

« Mon père est sur cette île, Ellianne... Ce que nous avons commencé ensemble avec l'aube d'argent.... Je vais le finir aujourd'hui avec les Ashigaru »

Cette mention, par contre, suffit à rendre tout son sérieux à la jeune fille d'ordinaire si pétillante, ce qui arrivait rarement. Son visage se fit plus résolut et une étincelle plus dure passa dans son regard pendant un instant. Elle se souvenait de la douleur de son fiancé pendant l'affaire de l'Aube d'Argent, et elle était déterminée à faire en sorte qu'il ne souffre plus de la sorte, surtout si cela impliquait à nouveau son père.

« Nous allons le finir ensemble, je suis sûre que c'est ce que tu as voulu dire ! Après tout si on l'a commencé tous les deux normal qu'on finisse ça pareil ! Et puis je te laisserai jamais y aller tout seul de toute façon. »

Fidèle à elle-même malgré ce regain de sérieux, la Taoïste tira malicieusement la langue à celui dont elle avait décidé de faire le compagnon de sa vie entière, et vint lui prendre la main avant de se blottir contre lui tendrement, sans son exubérante habituelle, comme pour lui offrir un peu de tendresse et de réconfort... après tout ça servait à ça aussi une chérie !

« Alors c'est les nouveaux sbires de ton père, les Ashigaru ? C'est pas ça qui va nous empêcher de les 'crabouiller, après tout même s'ils sont plus dangereux que ses anciens larbins nous aussi on est devenu plus forts, et je suis sûre qu'ensemble on peut tout faire ! »

Le doux sourire de la baka-blonde la plus connue du monde – au moins dans le domaine de la bakanitude – disait à la fois la confiance qu'elle avait en son fiancé et son désir de l'aider jusqu'au bout, quoiqu'il en coûte. Sentant un petit grattement contre sa jambe, elle se pencha et prit son compagnon poilu dans les bras.

« Lui aussi il est sûr qu'on peut le faire, et pis il voit l'avenir d'abord, bwahahah ! Bon pas aussi loin, mais c'est pas grave. »

Comme toujours – ou presque, mais ces « presque » n'étaient guère de bonnes circonstances – la damoiselle ne laissait jamais la joie et la bonne humeur loin d'elle bien longtemps, en digne mère du Dieu de la Joie qu'elle était, même quand elle faisait des choses sérieuses. C'était ce qui illuminait les journées ! Elle grattouilla l'animal un moment puis le reposa, reprenant un air résolut qui, chez elle, semblait également un peu kawai.

« Alors on va faire quoi mon Dango-Kun-Chéri ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Liés par le destin (Pv Elli)   Mer 16 Oct - 18:20

Ellianne ne semblait pas résolue à laisser le daimyo en finir seul... Après tout elle marquait une point, ils avaient commencés ça ensemble, ils finiraient ça ensemble, pour une fois le samurai ne tentait pas de la contredire, faisant confiance à sa fiancée pour ne pas se mettre en danger inutilement durant cette aventure, ainsi, il entrecroisait ses doigts avec les sien, la laissant se blottir contre lui, souriant doucement et tendrement... Mais Elli restait fidèle à elle même, ne tardant pas à dire qu'ils allait crabouiller les méchants.

– Ah ah ha, j'en ai déjà 'crabouillé' un bon nombre, ce sont sans doute ses forces d'élites, qu'il reste, ce sera difficile, Nelli.

Il souriait doucement et posait un baiser sur le front de sa tendre petite fée joyeuse cro kawai dans sa nouvelle tenue. Cependant, le vulpes venait dans le câlin et Ellianne disait que le vulpes pensait aussi qu'ils pouvait le faire, le samurai souriant tendrement... Ellianne lui avait tant manqué... Il souriant, confiant, alors qu'elle lui demandait ce qu'ils allaient faire. Le samurai tirait sa toute nouvelle Orochi, Ellianne n'ayant pas vue les reliques ultimes de son dango, la pointant vers l'horizon alors qu’une aura violette s'en échappait.


– Au nom de ce sabre que m'a légué mon premier maître et grand-père... Je vais... Non, tous les deux, nous allons en finir avec ça ! Je le jure.

Il rangeait son épée et se tourner vers Ellianne, la saisissant par la taille avant de venir lui poser un baiser tout doux sur les lèvre... Puis un autre... Et encore un, pour rattraper le temps perdu, il se reculait alors, se baissant pour caresser un kaktuks qui regardait las cène l'air de dire 'et moi j'ai un bisou ?', ce qui faisait rire le samurai aux éclats. Il avait changé depuis son entraînement, il était certes toujours aussi sévère mais... Plus léger aussi, il se laissait aller, évacuant la pression d'être l'un des hommes les plus fort de Gaea.

– Si tu ne fais pas de bêtises et que tu ne te mets pas trop en danger, tu auras d'autres baisers tout doux après tout ceci.

Il se redressait et soupirait doucement, d'un côté il était content d'avoir l'opportunité d'en finir avec son père d'un autre il se demandait... Si ses mains n'étaient pas déjà trop tâchées de sang... Il regardait ses mains, il y avait dessus le sans de ses amis, de sa famille, de centaines de personnes.... Il serrait les poings avant de détourner la tête puis de la secouer négativement ; avant de se tourner vers Ellianne avec un faible sourire.

– Tsuki s'est entrainée au tir à l'arc, elle nous aidera dans notre tâche... On ne sera pas trop de trois, pour affronter les soldats d'élites de mon père... Même Alwine ne pourrait pas les vaincre facilement, ne l'oublies surtout pas en les affrontant, nellidoudou. Oui, il l'avait appelé nellidoudou en rp... Restait à voir ce qu'elle allait dire de ça.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Liés par le destin (Pv Elli)   Mer 6 Nov - 21:34

Ellianne savait se montrer kawai... mais aussi résolue ! Ce n'était pas la première fois qu'elle s'imposait plus ou moins à son fiancé pour ce genre de tâche, et tant qu'il continuerait de mener une vie comme la sienne elle comptait bien continuer à le faire... et aussi à le faire rire au passage, parce que le rire c'était bon pour la santé !

« Ah ah ha, j'en ai déjà 'crabouillé' un bon nombre, ce sont sans doute ses forces d'élites, qu'il reste, ce sera difficile, Nelli. »

Cette annonce ne gâcha pas la bonne humeur de la damoiselle, que du contraite même ! Après tout, c'était bien parce que seuls les plus forts restaient que ça valait la peine qu'elle accompagne son Dango-Kun-Chéri ! Comme ça à eux deux ils pourraient quand même les battre ! Et sa bonne humeur ne fit qu'augmenter entre bisous et câlins jusqu'à ce que finalement, après qu'elle ait – enfin – posé une question d'ordre pratique, son fiancé tire sa lame. Elle reconnu Orochi, mais il y avait quelque chose de fondamentalement... différent, oui, ça c'était sûr et certain. Elle semblait être devenue incroyablement plus puissante, un peu comme ses éventails qui avaient révélé leur véritable force, sauf qu'avec son fiancé ça faisait plus... impressionnant.

« Au nom de ce sabre que m'a légué mon premier maître et grand-père... Je vais... Non, tous les deux, nous allons en finir avec ça ! Je le jure. »

Cette rectification pour « tous les deux » amena un sourire rayonnant, un de ces sourires solaires dont elle avait le secret, sur le visage de la blondinette. Et, encore mieux, son fiancé se tourna à nouveau vers elle pour lui donner plusieurs baisers sur les lèvres, la faisant doucement ronronner de bonheur, séance qui fut interrompue... par un Kaktuk tout kawai, qui fit rire le Samouraï, et sa chère et tendre avec, bien entendu. Elle le trouvait plus ouvert et plus détendu que ces derniers temps, et ce n'était bien entendu pas pour lui déplaire, que du contraire même !

« Si tu ne fais pas de bêtises et que tu ne te mets pas trop en danger, tu auras d'autres baisers tout doux après tout ceci. »

La damoiselle poussa un petit cri de joie en réponse avant de rire, sachant que c'était un appât un peu « gros » mais n'aillant rien contre. Néanmoins, son cher et tendre se fit un peu plus pensif, et elle le regarda avec curiosité, se demandant ce qui lui arrivait. Il ne lui fournis pas d'indications, mais par contre il se retourna vers elle après s'être secoué, avec un faible sourire aux lèvres.

« Tsuki s'est entraînée au tir à l'arc, elle nous aidera dans notre tâche... On ne sera pas trop de trois, pour affronter les soldats d'élites de mon père... Même Alwine ne pourrait pas les vaincre facilement, ne l'oublies surtout pas en les affrontant, nellidoudou. »

Le surnom fit cligner des yeux à la damoiselle toute kawai, qui regarda son fiancé avec étonnement... avant d'éclater de rire et de lui sauter au cou pour lui donner un baiser retentissant sur les lèvres, de façon plus joyeuse qu'amoureuse néanmoins pour une fois, avant de ronronner contre lui, visiblement contente... oui c'est Elli, elle avait ses propres raisons de contentement, qu'elle ne tarda d'ailleurs pas à expliquées à son fiancé.

« Héhé, tavu tavu, t'es devenu aussi doué que moi pour les surnoms ! C'est cro cro cro cro cro meugnon comment que tu m'as appelé, faut recommencer, parce que cey kawai, alors forcément ça me va bien puisque moi aussi ! »

Avec un grand sourire, elle relâcha son fiancé et se tourna vers l'horizon, reprenant un peu de sérieux en contemplant l'endroit où s'était pointée l'épée d'Akechi, comme si ce rappel faisait tilt dans son esprit, et poussa soudain une exclamation en se tournant de nouveau vers lui, alors que Lilith profitait de son calme pour lui re-transmettre le reste de ce qu'avait dit son fiancé. Oui, le nellidoudou avait un peu occulté le discours général, c'est ça une nElli amoureuse !

« Hé mais attend t'as dit que Thé-Chan c'est entraînée au combat ? C'est crobieeeeeen ! Du coup on pourra encore plus apprendre à combattre en famille ! Je suis sûr que si c'est toi qui l'as entraînée elle doit être croforte... hey d'ailleurs, en parlant d'entraînement trop génial de toua ! Grâce à toi, j'ai fini par apprendre comment on utilisait le vrai powar des armes ! »


Oui bon, techniquement c'était pas faux, sans Akechi elle n'aurait jamais acquis les différentes maîtrises permettant de débloquer le Légendia, et comme le narrateur n'a aucune idée de comment justifier le Légendia en RP, il va dire que c'est grâce à ça, parce que ça colle bien. Quoi qu'il en soit, elle sourit en sortant triomphalement ses éventails, qui semblaient indubitablement différents.

« Et du coup je sais pas si c'est lié mais j'ai réussi à révéler les vrais powar de mes éventails, en fait c'étaient des reliques impériales ! Du coup ça va sûrement pouvoir nous servir hein, cey comme ton épée, elle aussi elle a l'air d'être vachement plus développée ! »

Histoire de fournir un exemple, elle battit des deux éventails séparément en direction du dehors, au-delà du balcon, ce qui fut une bonne idée – shut les mauvaises langues, pas besoin de le murmurer dans son dos que ça a été soufflé par Lilith, tout le monde s'en doutait déjà – puisque cela généra de la foudre d'un côté et un vent chaud accompagné de gouttesde laves de l'autre.

« Tavu, ceyclasse hein ! Et pis ça c'est que les powar normaux, pas les vrais powar encore plus classes que je maîtrises grâce à toi ! Du coup ça je les testerai sur les méchants, bwahahahahah ♥ Je suis sûre qu'avec toussa on va y arriver, c'est pas parce qu'ils sont forts qu'on va les laisser être vilains dans leur coin ! »

En tous cas, la blondinette semblait motivée et un peu plus sérieuse que d'habitude... les souvenirs des douleurs éprouvées par son fiancé lors de leur dernier combat contre les sbires de son père étaient encore bien présentes, et elle était déterminée à ne pas les laisser se reproduire. Ce fut donc avec un air résolut qu'elle replia ses éventails et les remis à sa ceinture – ça valait sans doute mieux, vu la dangerosité et les mains qui les tenaient – pour se tourner vers son fiancé.

« Alors, tu sais où ils sont les méchants ? Moi je suis prête à les traquer où il faudra en tous cas... et je ne leur laisserai pas te faire du mal, parole de heu... de nellidoudou, na ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Liés par le destin (Pv Elli)   Ven 8 Nov - 16:51

Le petit surnom qu'Akechi avait donné à Ellianen ne tardait pas à faire son petit effet, en effet le crinière d'or passait d'une expression de 'info qui monte au cerveau' à un saut de kangourou droit sur Ake pour lui montrer son affection. Ce de dernier riait et la laissait bien sûr faire bien qu'il ne s'y attendait pas, souriant il l'écoutait dire que lui aussi commençait à donner des surnoms dignes d'elle et que celui-ci était mignon. Riant doucement le samurai la regardait amoureusement.

– Uniquement pour toi, les autres n'ont pas des surnoms aussi intimes.

Le garçon se plaçait aux côté de sa tendre et douce, le soleil venant lui réchauffer le peau, c'était un lieux agréable dans tous les cas, pas autant que sa petite demeure dans l'empire, mais malgré tout sympathique. Soudain, le son si reconnaissable de la voix fluette de sa tendre et douce fée joyeuse le fit sortir de sa torpeur spritituelle, lui faisant tourner la tête vers elle alors qu'il l'écoutait lui parler de Tsuki-chan puis... Du fait qu'elle avait enfin apprit à utiliser le vrai potentiel des armes. Akechi écarquillait les yeux.

– Tu.... Comment ?

En effet, il lui avait fallut des années d’entraînement intensifs et sans arrêt pour tirer le plein potentiel de ses armes, il avait du mal à imaginer que Elli y soit parvenu alors qu'elle n'était même pas une artiste martiale de base, la surprise était donc au rendez-vous... Bien sûr la surprise était agréable pour le samurai puisqu'elle ne pouvait que mieux se protéger à présent. Elle lui faisait rapidement une démonstration de ce que faisaient les éventails qui furent autrefois de simple bout de bois pour s’entraîner.

– Hm.. Intéressant.

Le samurai n'avait pas grand chose à dire, le narrateur trouve de toute façon difficile de tenir une conversation avec Ellianne dont les dialogues n'ont ni queue ni tête, ni même une suite logique dans leur évolution, il a a abandonné depuis longtemps. Dans tous les cas le sujet principal revenait rapidement sur le tapis quand la blonde demandait au daimyo où se situaient les méchants... Il aurait aimé lui dire 'ici' ou 'là' mais il ne le savait pas, il savait juste qu'ils étaient là sans savoir où...

– Cachés, il va falloir aller les chercher malheureusement... Sans voler, juste en marchant, sinon ils vont nous voir de trop loin.

Il disait surtout ça à Ellianne qui avait tendance à abuser de ses ailes ou de sa forme chimérique qui étaient toutes deux aussi discrètes que Raph dans un bar gay. Quoi qu'il en soit le garçon faisait volte face retournant dans le bâtiment, sans doute suivit d'Ellianne et de tous ses compagnons animaux. Il était temps de partir de la petite maison dans la prairie du ciel – oui oui – et d'aller affronter la fin de toute cette histoire. Le samurai donnait d'ailleurs forme humaine à Tsuki-chan qui étaient encore plus belle qu'avant, sa peau était laiteuse, ses yeux brillant et ses cheveux avaient grandement poussés jusqu'à atteindre ses mollets. Elle s'inclinait doucement et faisait un léger sourire digne de son statut de « dame de la lune » à Elli.

– Bonjour Elli-dono, ça faisait longtemps. Je suis contente de te revoir.
– Les satisfactions et câlins attendront, il est temps d'aller chercher mon père, avant qu'il ne fuit à nouveau. Lançait finalement le samurai, invitant Ellianne à ouvrir le reste sur l'île elle-même, donc la jungle.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liés par le destin (Pv Elli)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liés par le destin (Pv Elli)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» Est-ce vraiment mon destin? [PV: Aurore Musicale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Archipel Franseza :: Île Moncha :: Jardins privés :: Jardins d'Ellianne Carpophorus-
Sauter vers: