AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Lorsque les mots s'en mêle, il ne peut en résoudre que des catastrophe ~ Hanja Kerr Banhyr [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanja Kerr Banhyr

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: ~ Lorsque les mots s'en mêle, il ne peut en résoudre que des catastrophe ~ Hanja Kerr Banhyr [UC]   Mer 30 Oct - 4:03


FICHE PRÉSENTATION

©Theoc Area
♦ Hanja Kerr Banhyr ♦





CARTE D’IDENTITÉ
_____________________________________________________________
Nom: Kerr Banhyr
Prénom:  Hanja
Surnom(s): //
Race: Humaine
Âge: 25 ans

Situation: Officiellement, elle écrit des romans. Officieusement, elle est danseuse dans les bars. Encore plus officieusement, cambrioleuse avec son frère et leur meilleur ami, Garret.
Aime: Ce qu'elle aime par dessus tous, c'est les mots, elle aime écrire toute genre d'histoire imaginaire, elle aime manier les mots. Elle aime aussi beaucoup danser, pas les danses de rue du style hip hop, etc. Elle aime les danses sensuelles, du genre le pôle-danse , la salsa, la samba, le genre de danse qui fasse bouger tous le corps. Elle aime aussi voyager, voir du monde, apprendre de nouvelle chose. Elle aime le chocolat, les crèmes desserts, les chips, les pâtes, les petits chiens. Elle raffole de la mer, de l'odeur de l'eau salée, de l'odeur du savon, des livres neufs. Elle apprécie les journées de pluie, se promené dans les rues commerçante des grandes villes, parler à des petits vieux.  Elle aime les couleurs vifs, le bleu, le rose saumon, le jaune. Elle aime les chaussures à talons -bien qu'elle n'en mets que lorsqu'elle a des rendez-vous- .
Déteste: Ce qu'elle hait c'est les personnes sales, qui jete leurs détritus partout. Elle n'aime pas les gens incorrectes, les individus grossiers. Ce qu'elle aime le moins, c'est les journées glaciales. Elle n'aime pas tomber malade, les livres abimés. Elle n'aime pas les danses vulgaires. Elle déteste les choux, les épinards, les œufs dur. Elle déteste le noir et le rose girly, les strass. Elle n'aime pas les choses voyantes. Elle ne supporte pas le bruit trop persistant et aigüe. Les musiques qui ne rime à rien la défrise ainsi que la fumée de cigarette. Elle n'aime pas les bandes dessiné, qu'elle considère comme étant une lecture pour des sous-adaptée, etc.

Arts occultes: Art de la Faune (Elle se transphorme en un petit animal: un écureuil de Corée); Art Stratégique et l'Art Martial (c'est une très bonne combattante, elle maitrise le Systema, un art martial russe -elle pratique depuis l'age de 15 ans- , ainsi que Krav-maga, art martial israélien -Ceinture noir, le pratiquant depuis sa plus tendre enfance: 5ans-.).
Arme: Elle possède un petit poignard qu'on lui a offert, il y a quelques temps.
Autre: Elle se promène toujours avec de quoi écrire, papier, stylos, gomme, crayons de bois, mais aussi des livres.

Thème musical:
Thème Général

Thème: Travail secondaire "Pole-Dance"

Thème sur sa rélation avec son frère

Thème sur elle

Thème lors de ses cambriolage:

Thème des trois acolytes

_____________________________________________________________


♦ VOTRE SUBLIME CORPS ♦


Mesurassions : Hanja est une femme pas énormément grande, elle ne mesure qu’un mètre soixante, pour un poids de quarante-neuf kilo. D’après son médecin, elle serait un peu mince par rapport à sa taille, mais, ça lui est égal, tant qu’elle se sente bien.  

Physique : La jeune femme a un physique plutôt commun par rapport aux autres femme. Ses cheveux lui vont jusqu’au bas des reins. Son visage est ovale, comme la majeure partie des femmes. Ses yeux sont en amande et d’un noir profond, comme sa chevelure.  Elle a un nez plutôt court et droit. Ses lèvres sont fines et légèrement pas trop large à son gout, elle aurait préféré avoir un sourire qui ressemble moins à celui du Joker, du coup, elle ne sourit jamais.

Look vestimentaire : Elle n’a pas un réelle look vestimentaire, elle met ce qu’elle aime et comme elle aime les couleurs coloré, elle ne met que des vêtements de couleurs voir blanc.  Ses tenues sont souvent composées de débardeur, de pantalon. Les vêtements de couleur sombres qu’elles possèdent, sont ses tenues de cambrioleuse, ainsi que ses vestes en cuir.

Autres : Elle a également un tatouage en bas des reins, qu’elle n’hésite pas à découvrir et à le montrer grâce à des haut qui vont un peu au-dessus. Elle a aussi une cicatrice en dessous de son sein droits, souvenir du passé, ainsi qu’une cicatrice sur le haut de sa cuisse gauche.

Hanja est une personne qui prend énormément soins d’elle et de son corps, cela se voit dans ses nombreux joggings qu’elle fait le matin avant de commencer sa journée.  Elle a honte de son corps, c’est pour ça qu’elle fait beaucoup de sport, non seulement pour ça, elle l’entretient pour sa passion, qui est la danse, mais aussi pour son métier de nuit. Il faut être en forme pour cambrioler des endroits.  Hanja à gagner en souplesse grâce à sa danse, le pole-dance. (Danse qui n’est pas réservé qu’aux strip-teaseuses, mais qui est un sport en lui-même…). Cette souplesse l’aide lors de ses cambriolages avec son partenaire.  

♦ DANS LA CABOCHE ♦


DébrouillardeAutonomeHargneuseImpulsiveDouceExcessiveMégalomaneTêtueOrganiséDésagréableHautaineSolitaireJusteCultivéGénéreuse

Tant d’adjectif qui correspondent à Hanja… La jeune femme est quelqu’un de compliqué à cerner, c’est une femme pleine de mystère. Elle-même, parfois se demande qui elle est réellement… La seule personne qui la connaisse vraiment, c’est son frère et encore, il découvre encore de nouvelle chose sur sa sœur cadette.  Hanja a toujours été décrite comme étant quelqu’un  de hautaine, qui regarde les gens de sa hauteur, mais, ce n’est qu’une façade. Ça, son frère le sait et l’affirme. Sa sœur à tellement souffert, que pour se protéger, elle fait fuir les gens en se refermant sur elle-même.  Il la décrit comme étant une jeune femme autonome et extrêmement solitaire et débrouillarde. Pour elle, se reposer sur quelqu’un est une preuve de faiblesse, du coup, on ne la verra jamais vivre au crochet de quelqu’un.   Souvent, on dit qu’elle est Hargneuse, c’est vrai, elle l’est. Elle est cassante, froide. Hanja n’est pas une personne gentille et adorable, tout aux contraires.  Les gens qui ne la connaissent pas se retrouvent en face d’une femme impulsive et désagréable, si elle a une réplique à faire, ce sera dans un ton doucereux.

Ce n’est pas non plus un petit monstre mégalomane aimant critiquer à tort et à travers. Lorsqu’on la connait un minimum on saura qu’Hanja est une femme aux multiples talents et qualité. Ses défauts sont conséquent, mais, ses qualités rattrapes le tous.  Hanja est une femme organisée, qui aime que tous soit bien en ordre. Auprès de ses amis, mais surtout de son frère, elle sait se montrer douce et maternelle envers lui.   C’est également une femme généreuse et juste. Elle est aussi cultivée, ce qui aide grandement dans son métier de romancière.  

On peut dire qu’Hanja est une femme complexe aux multiples facettes. Mais lorsqu’on sait comment démêler le vrai du faux, on peut découvrir une femme entière et confiante, qui donnerait sa vie pour les personnes qu’elle aime.  Seulement, la seule personne qu’elle aime réellement, ce n’est que son frère.

♦ VOTRE C.V. ♦

La vie est une chose éphémère, on nait un jour et plus tard on meurt, c’est le cycle de la vie. Mais parfois, il se peut que certaine personne meurt avant l’heure, c’est une injustice, mais la vie est injuste. La vie prend plaisir à faire souffrir. La vie aime voir les gens pleurer.  Peut-être qu’un jour, la vie sera plus juste, mais quand ? Quand est ce qu’elle décidera de l’être réellement ? Ou alors, la vie aime le Sadomasochisme…  Mais, la vie elle-même n’aime pas souffrir, alors pourquoi le fait elle aux autres ? Peut être faut il aime la vie pour que la vie nous le la rendre. Non… Malheureusement, rien n’est si simple. Il a été dire, un jour, que pour connaitre le bonheur, il fallait déjà connaitre le malheur. Peut-être que cette personne avait raison. Elle a surement raison, parce que si on sait ce qu’est le malheur, au final, on ne peut connaitre que le bonheur. Donc, si la vie est si injuste, c’est pour qu’au final, on connaisse la joie et le plaisir de fréquenter le bonheur.

Prologue


« Debout Matthew! »  Une jeune femme d’une vingtaine d’année était  debout devant des rideaux qu’elle avait précédemment ouverts poussant ainsi son ami à se lever. Ce dernier lâcha un grognement voulant profiter des quelques secondes qu’il lui restait de sommeil, mais la jeune femme ne lâcha pas bien décidé à le faire se lever. D’un pas décidé, elle rejoignit le lit et retira les couvertures d’un geste brusque découvrant ainsi l’homme dans la totalité. « J’ai dit debout ! Maintenant! »  Comme à son habitude, le dénommé Matthews se mit l’oreiller sur la tête afin de taire cette voix qui l’interrompait dans ses songes… Merde, il faisait un beau rêve en plus… Un rêve avec des formes là où il fallait ! Mais cette dernière ne se laissa pas démonter pour autant, tous les matins s’était pareil… Elle prit alors la corne de brume qu’elle avait acheté, il y a de ça une semaine, et la fit sonné non loin des oreilles de l’homme. Le bruit strident de l’appareil eut pour effet de réveiller d’une façon permanente le jeune homme mais aussi par la même occasion de le rendre un peu plus sourd. «Emma… Je déteste ton machin !!! Franchement ! » Emma haussa alors les épaules, allant dans la salle de bain afin de se préparer tranquille. «  Je n’aurais pas à l’utiliser, si monsieur se révèlerait du premier, voir deuxième coups… Tu n’as cas t’en prendre qu’a toi-même, mon chéri ! »

Cela faisait maintenant 2 ans qu’Emma et Matthew vivait ensemble. Emma était pour l’instant enceinte de quelques mois, elle devait donner naissance au mois de Septembre. Elle avait du temps avant que ça soit le cas. Avant d’être avec  Matthew, la jeune femme avait eu un brillant avenir dans une entreprise de prêt-à-porter, mais lorsqu’elle avait appris qu’elle était enceinte, elle avait préféré laisser sa carrière de côté pour se concentrer principalement sur sa grossesse et plus tard son enfant. Matthew espérait avoir un garçon, elle, elle s’en fichait un peu, déjà, qu’elle donne vie à un petit être était déjà un miracle, un jour, on lui avait dit qu’elle aurait peut-être jamais d’enfant à cause d’un problème avec ses ovaires, mais finalement, le miracle avait eu lieux. Ce bébé était vraiment un don du ciel.  Elle aimait déjà tellement ce nouveau née qu’elle avait fait tout une liste de prénom que ce soit féminin comme masculin, elle avait décidé que la chambre de leur enfant serait dans une couleur neutre du coup, la couleur, s’était du orange et du vert, le orange était la couleur préféré de Matt et la sienne le vert.

Matthew avait longuement redouté la vie à deux, mais lorsqu’il s’était mis avec Emma, sa crainte avait complètement disparut. Cela faisait maintenant deux ans qu’ils vivaient ensembles. Emma attendait leur premier enfant, lui en attendant ramenait le salaire, le temps qu’Emma accouche de son fils. Il travaillait dans un petit magasin qui vendait diverses petites reliques et objets qui possédaient des pouvoirs spéciaux.  Malgré tous, il appréhendait l’avenir, il ne se sentait pas prêt d’être père, il avait peur de mal faire avec leurs enfants.

Le mois de septembre arriva plus vite qu’ils ne l’avaient prévu et Emma était arrivée au terme de sa grossesse miraculeuse. Le jeune couple avait tous préparé à l’avance, la valise était prête, les futurs vêtements du nourrisson aussi, la voiture avait le plein en gazole et le père était plus stresser que nécessaire.  Pied sur l’accélérateur, l’homme allait d’une vive allure vers la maternité la plus proche alors qu’a ses coté sa femme soufflait comme un pompier qui aurait trop fumé. La route fut rapide, et en moins d’une heure, ils étaient enfin arrivés devant les urgences. Matthew aida sa femme à sortir de sa voiture pour l’amener à l’accueil, l’infirmière prit alors en charge la femme enceinte, la mettant dans une salle pour préparer le travail. L’attente fut longue, mais, le travail commençait après une heure d’attente.

Un accouchement est une chose dure surtout pour les femmes qui doit déjà sentir un obus sortir d’elle, puis elle doit supporter leurs compagnons mielleux paniquant à moitié. Non seulement, les infirmières et leur conseil idiot, le médecin et ses encouragement puérils. Dans un accouchement, la futur maman se retrouve avec un démon en elle. Une femme douce et aimante peut devenir la pire des garces. C’était le cas d’Emma, elle souffrait tellement, qu’elle n’avait qu’une seule envie s’était d’étrangler son compagnon qui l’avait lâchement engrossé. Elle hurlait, elle avait tellement mal qu’elle serrait la main de son compagnon si fort que ses jointures étaient blanchâtre et que la main de Matthew se retrouvait si écraser, qu’il pouvait ressentir la douleur qu’elle ressentait, elle. Pauvre d’elle, le supplice n’allait pas s’arrêter avant qu’elle finisse le travail… A son grand malheur, elle avait deux monstres en elle. «  Putain, Matthew, comment t’as reussi ton compte, incapable que tu es, t’as reussi à m’engrosser de deux sosies qui ont hérité de ta grosse tête ! Plus jamais ! SALOPERIIIIIE ! » Emma était devenu une toute autre personne en cet instant… Pauvre Matthew qui doit se faire insulter sans rien dire… Mais, il comprenait, il l’a laissait faire, comment pouvait il lui en vouloir. Elle souffrait tant... Pire, il l’a trouvait magnifique en cette instant, avec les cheveux qui lui collait sur son visage en sueur et rouge. «  PAR TOUS LES DIEUX ! Combien de temps vous faut ils pour sortir deux morveux de plusieurs centimètre ?! Bordel !. La vague des noms d’oiseau continuait ainsi pendant plusieurs minutes, jusqu’à ce qu’elle soit essouffler et forcé de pousser pour que la tête du môme sorte enfin de l’antichambre de chair.

Les hurlements continuaient, les douleurs n’allaient pas finir de sitôt. Heureusement pour elle, le premier des deux jumeaux allait bientôt sortir, donc, si lui sortait, l’autre allait suivre ensuite.  Matthew avait été sorti du bloc, à force de lui serrer la main, Emma la lui avait cassée. La jeune femme avait toujours eue beaucoup de force, s’était d’ailleurs elle qui s’occupait de tous ce qui était bricolage dans la maison, quant à Matthew, qu’est-ce qu’il faisait ? Et bien le rôle de la femme. Ils s’étaient, tous deux, échangé les places, au grand bonheur de chacun.  Emma était douée avec ses dix doigts et Matthew était un vrai cordon bleu ainsi qu’un maitre de maison hors pair. Seulement Matthew n’était pas très costaud comparer à sa tendre épouse, faisant que dès qu’elle a commencé à lui serrer un peu trop la main, ce dernier eu terriblement mal, au grand plaisir d’Emma qui ne se sentait plus seule à avoir mal. Le premier des jumeaux fit son apparition, sortant la tête de son ancienne demeure pour entrer dans un nouveau monde… Malheureusement, son premier souffle se fit dans les cris et les noms d’oiseau… Il ne s’appelait plus Doriann mais, petit enfoiré. Emma avait un vocabulaire divers et varié. Après la tête, le reste fut plus facile à expulsé, plus fin que « l’obus » qu’il avait en guise de tête. Mais le supplice n’en finissait pas, elle attendait des jumeaux, un venait de sortir qu’il fallait en sortir un deuxième…

Il fallut à la jeune femme plus de trois heures pour accoucher, dans la logique des choses, elle se retrouvait épuiser s’endormant juste après avoir vu ses deux petits monstres déjà plein de vie. Ce ne fut que le lendemain midi qu’Emma se réveilla sous une boutade de son mari. « Pour une fois que tu dors plus que moi ! Tu devrais accoucher tous les jours ! » Il eut seulement pour réponse de celle-ci, un magnifique sourire suivit d’un doigt donneur bien mérité. Mais, elle fut émerveillée devant ses deux petits bébé qui n’avait que quelques heures et pourtant commençait déjà à se disputer l’un l’autre ou s’amuser ensemble, difficile à définir. Un garçon et une fille qu’ils nommèrent respectivement Doriann et Hanja.  Doriann pour le père de Matthew et Hanja, la mère d’Emma. Ainsi, le séjour à l’hôpital des jumeaux et d’Emma se passa à merveille. Trois jours après, ils purent enfin rentrer chez eux, dans le petit logis familial, pendant le séjours d’Emma à l’hôpital, Matthew avait préparé entièrement la venue des jumeaux, ainsi, ils pouvaient être installé chacun dans leurs berceaux respectifs.

Chapitre 1


Mardi 25 juin.

Hanja et Doriann fête leurs troisième anniversaires. Comme chaque année, Emma et Matthew prépare pour leurs deux petits monstres un anniversaire fantastique avec le peu de moyen qu’ils avaient. Malgré leur pauvreté, les deux enfants vivaient heureux, rien ne pouvait entacher leur joie de vivre mutuelle. Sauf peut-être les huissiers qui essayaient de les mettre à la rue, heureusement pour la petite famille, depuis quelques temps Emma s’était trouvé un petit travail qu’elle gardait secret de Matthew. Depuis son adolescence, Emma avait appris à maitriser les arts occultes via son père, elle utilisait ses « dons » dans ce travail, sachant que Matthew était contre cette idée, elle avait tenu secret la façon dont elle gagnait cette argent. C’était en partie grâce à son travail qu’elle avait pu offrir un anniversaire à ses deux bambins ! Ce qui fut dommage, s’était qu’elle ne pouvait pas participer à leur anniversaire cette année, elle travaillait de trop, ainsi Doriann et Hanja fêtèrent leur trois ans en compagnie de leur père.


Chapitre 2


Chapitre 3





ET VOUS ALORS ?
_____________________________________________________________
Prénom:  Amandine
Âge: 22 ans
Pseudos: Saphi
Sexe: Féminin

Comment avez vous découvert le forum ? Il y a longtemps par Ellianne, récemment, c'est Akechi qui ma convaincu de revenir.
Vous plait-il ? Si je suis revenu... Oui.
Code du règlement:
Avez vous déjà un personnage préféré parmi les membres ? Je vais pas jouer mes lêches bottes quand même Cool 

Mangas appréciés: Saint Seyar, sugar sugar rune, Pokémon !
Jeux appréciés: pokémon ._. et Animal crossing !
Autre: Pourquoi ne pas demander les livres apprécié? T^T ca j'en ai 25 milles !  
_____________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~ Lorsque les mots s'en mêle, il ne peut en résoudre que des catastrophe ~ Hanja Kerr Banhyr [UC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire en quatre mots
» Des mots (à deux)
» Au delà des mots...
» les mots par joelle
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Voie de l'Incarnation :: Présentation-
Sauter vers: