AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalista Arvanal
~ Protectrice d'améthyste ~
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2013

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Sage de Fordrik & Mad Sorg

MessageSujet: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Mer 4 Déc - 7:35

Quand on était dans le peau de Kalichan, il y avait quelque chose de plus important encore que de devenir plus forte pour protéger Yuuri, ou de surveiller du coin de l’œil que les rebelles présents dans le mouvement du Seigneur-Loup ne soient pas animés de quelque idée de trahison. Et cette chose plus importante, c'était de se méfier des filles trop jolies qui lui tournaient autour un peu trop souvent ! Certes, vouloir écarter toutes les charmantes créatures féminines du dissident, qui les attirait comme le miel attire les abeilles, était une tâche impossible, mais Kalista prenait à cœur de tenir à l’œil celles qui semblaient le plus problématiques, ou du moins de se renseigner sur elles. Elle avait ainsi recueillit tout ce qu'elle avait pu sur Alwine et Lucia,mais il était un peu difficile de les rencontrer vu leur camp et le sien, et elle ne tenait pas à se mettre en danger bêtement, encore moins à obliger Yuuri à aller la récupérer entre leurs pattes. Qui savait ce qu'elles demanderaient en échange, hé oh !

Néanmoins, elle avait fini par accepter que le style « pis de vache », comme elle disait, n'était pas le préféré de Yuuri, même si l'inverse pour ces dames n'était pas forcément vrai. Et elle était don beaucoup plus inquiétée par une autre personne qui semblait plus dans les goûts potentiels du Seigneur-Loup, à savoir Tsukiyomi, la compagne d'Akechi Amatsuki, le redoutable et quasi-légendaire Samouraï, qui se trouvait être un ami de Yuuri, tout comme Aeon, un autre homme qu'elle avait rencontré et qui avait déclaré être au service de l'Impérial. Kalista avait pu constater à son contact que tous les Impériaux n'étaient peut-être pas aussi diabolique qu'elle l'aurait cru, et elle devait bien avouer que le guerrier était, par ses exploits et ses liens d'amitiés, quelqu'un qui attirait sa curiosité, et de l'admiration aussi, il fallait bien le dire. Mais toutefois, ce qui l'inquiétait encore plus c'était que Yuuri, en fréquentant souvent Akechi et Aeon, fréquentait aussi leurs connaissances, et parmi elle la belle Tsukiyomi, qu'on disait aussi belle que douce et aussi douée pour combattre à l'arc que pour cuisiner ou préparer le thé, un mélange qui ne lui plaisait pas vraiment.

La dark elfette camouflée s'était donc arrangée pour rester au nouveau quartier général de la rébellion, se disant qu'à un moment ou à un autre le samouraï allait bien finir par rendre visite à son ami maintenant que celui avait un point de chute fixe, et proche de chez lui en plus. Et de fait, cela fini par arriver, un jour où Yuuri n'était pas là, en plus. Kalista avait donc décidé d'aller au-devant du Samouraï, et l'attendit près de la voie qui, montant vers le haut de la montagne, conduisait à leur QG. Il restait encore pas mal de neige dans les allentours, mais elle fondait petit à petit, lentement, sous le fin crachin qui tombait ce jour-là, noyant tout dans une sorte de rideau de pluie assez déprimant, mais qui n'affectait pas trop Kalista. Elle était pour l'occasion drapée d'une cape sombre qui la protégeait autant de la pluie que du froid de la montagne, et elle plissa les yeux pour apercevoir la silhouette qui se dessinait à travers le rideau de pluie.

« Holà, voyageur ! Vous entrez dans le territoire d'une meute de loups bien dangereux. »


Elle avait parlé de sa voix normale, qui n'était ni froide ni chaleureuse, mais plutôt neutre, sans hostilité inutile. Elle s'approcha un peu et pu distinguer les traits de l'homme qui s'approchait, s'autorisant un mince sourire en demi-lune tout en inclinant la tête.

« Mais on dirait que vous êtes quelqu'un de plus dangereux encore... et vous êtes sûrement le bienvenue ici. Enchantée de vous rencontrée, maître Samouraï. Je suis Kalista, et en l'absence de Yuuri je veille sur ces lieux, quand je suis là. »

Le ton pouvait semblé assez neutre, mais la touche de chaleur qui y perçait était révélateur, chez Kalista, de la haute opinion qu'elle avait de l'Impérial, tout Impérial qu'il soit, ce qui n'était pas une mince affaire. Elle était un peu fan sur les bords, même, mais elle n'était pas du genre à l'avouer de but en blanc, et tendit plutôt la main, franche.

« Yuuri ne taris pas d'éloges sur vous, et votre réputation est mondiale et hum... c'est heu... un honneur de vous rencontrer. »

Voir Kalista hésiter pour autre chose que Yuuri lui-même était chose rare, dénotant assez combien elle était impressionnée. Néanmoins, d'autres instants prirent le dessus rapidement, et elle regarda par-delà le jeune homme, dans la fine pluie, comme si elle cherchait quelqu'un, sa voix redevenant plus neutre et prudente.

« Vous veniez nous rendre visite seul ? J'avais entendu dire que vous étiez souvent accompagner d'une archère d'une... hum... d'une gr... d'une grande beauté. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Ven 6 Déc - 6:09



Un jour de tranquillité pour le samurai, un jour hivernal qui se démarquait par son froid particulièrement mordant, Akechi ayant vue le jour et ayant grandit sur les îles, ce froid n'était vraiment pas pour lui. Il portait plusieurs couche de kimono et une ombrelle traditionnel qu'il tenait dans un main, avançant tranquillement sous la petite pluie fine qui balayait les montagnes glacée. Un air apaisé était cependant sur le visage du samurai, très loin de son visage sévère d'antan. Mais que faisait-il à traîner sous la pluie me direz-vous ? Et bien il rendait visiter à un ami, Yuuri, mais ce fut quelqu'un d'autre qui le fit se stopper, alors qu'il gardait les yeux fermé et un visage apaisé.

– Ara ara, moi dangereux ? Tu dois faire erreur... Kalista c'est ça ? Je ne ne suis qu'un voyageur.

Il disait ça mais il redressait la tête et ouvrait finalement les yeux... La chose que retenaient sans doute le plus les gens qui rencontraient Akechi. Son regard semblait plus affûté que ses sabres. Il n'y avait pas une lueur sauvage comme chez Yuuri ou une lueur d'esprit comme chez Aeon, mais plutôt cette sensation de puissance, comme si ses yeux montraient tout ce qu'il avait vu et combattu... béhémoth, classement, ryu gaido, faras.... Pour être franc, son simple regard semblait transpercer jusqu'à l'âme de quiconque il regardait et sa présence était bien plus forte et écrasante que celle de Yuuri...

– Ah ah, je doute qu'il m'ait autant fait briller auprès de toi qu'il ne t'a faite briller auprès de moi, tout le plaisir est pour moi, j'avais hâte de rencontrer celle dont mon ami me parlant tant.

Ladite amie n'était cependant pas très attentive, cherchant visiblement quelqu'un du regard avant de dire qu'en effet.... Le daimyo n'était-il habituellement pas toujours escorté par l'un des membre de son clan, l'archère de la lune réputée belle autant que redoutable. Le samurai souriait faiblement en secouant la tête positivement, ajoutant que Tsukiyomi ne cessait jamais de le surveiller, mais sans donner plus de détail, il ne cherchait pas non plus les raisons de la belle aux cheveux orchidées.

– Le temps n'est pas propice à promener une femme dehors, mais puisque tu sembles vouloir la rencontrer... Tsukichan ?

L'une des sabres à la ceinture du garçon se mit à briller, la belle archère apparaissait à ses côté, elle aussi avec un parapluie traditionnel et sont arc autours du buste. Elle faisait une légère courbette, ne semblant pas gênée le moins du monde par le froid... Et bien ,ce n'était pas au hasard qu'Alwine avait vue en elle une rivale potentielle. Dans tous les cas, le samurai refermait les yeux, le simplement fait qu'il ne regarde pas quelqu'un directement semblait faire redescendre la pression.

– Je suis Tsukiyomi, garde du corps et archère du clan Amatsuki. C'est un honneur de rencontrer la femme dont Yuuri ne cesse de parler à longueur de temps, si bien qu'il concurrence Elli-sama en terme de vent brasé. Lançait-elle avec un sourire radieux.
– Ahaha, vraiment ? Je n'avais jamais remarqué que c'était à ce point... Mais il est normal de chérir les êtres chers. Cela à part, Kalista, pourrions-nous trouver un abris ? Même ceux qui ont affronté les dragon et titans ne sont pas immunisés aux rhumes, je le crains. Il souriait faiblement, mis ouvrait de nouveau les yeux, doux paradoxe... Un tel regard devrait être interdit...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalista Arvanal
~ Protectrice d'améthyste ~
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2013

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Sage de Fordrik & Mad Sorg

MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Lun 16 Déc - 19:03


La belle Kalichan avait donc arrêté Akechi avant l'entrée proprement dite de la toute nouvelle base des rebelles, avec des sentiments divers, sans doute, même si le premier d'entre-eux n'était certainement pas le plus noble du lot.

« Ara ara, moi dangereux ? Tu dois faire erreur... Kalista c'est ça ? Je ne ne suis qu'un voyageur. »

Il était déjà difficile de croire cela quand on connaissait simplement la réputation du Samouraï, mais quand il ouvrit les yeux et que son regard croisa celui de la belle, l'affirmation sembla encore moins dotée de substance. Une partie d'elle voulait reculer devant ce regard, et elle dû faire appel à toute sa concentration et à toute sa volonté pour ne pas le faire, et continuer normalement la conversation, tout en pouvant puiser dans la certitude qu'il était un ami de Yuuri. Si elle avait dû rencontrer un tel homme, surtout Impérial, sans cet élément, l'effet aurait sans doute été encore bien pire que ce qu'il avait réellement été.

« Ah ah, je doute qu'il m'ait autant fait briller auprès de toi qu'il ne t'a faite briller auprès de moi, tout le plaisir est pour moi, j'avais hâte de rencontrer celle dont mon ami me parlant tant. »

Ces paroles firent doucement rougir la jeune femme, qui ne s'attendait pas à ça, surtout venant d'un homme au regard aussi troublant. Néanmoins, elle s'efforça de rester concentrer sur ce qui l'intéressait au premier chef dans cette rencontre, à savoir la belle archère qui servait d'escorte au Samouraï. Elle ne la voyait pas, mais celui-ci complétait pourtant ses paroles en indiquant qu'elle ne cessait jamais de le surveiller. Avant qu'elle n'ait pu le questionner sur cet étrange état de fait – elle ne cessait jamais, mais pourtant elle n'était pas en vue – il apporta lui-même la réponse.

« Le temps n'est pas propice à promener une femme dehors, mais puisque tu sembles vouloir la rencontrer... Tsukichan ? »

Et à cette interpellation, l'une de ses armes se mit à briller, avant de se transformer en une charmante archère munie d'un parapluie. Kalista avait bien entendu entendu dire que les armes d'Akechi étaient vivantes, au moins pour certaines d'entre-elles, mais elle avait complètement oublié ce détail jusque-là. Elle resta un moment surprise – tout en se relâchant un peu devant le re-masquage de regard de l'épéiste d'élite – avant de gonfler doucement les joues en constatant à quel point la femme-arme en question était belle. Néanmoins celle-ci ne tarda pas à prendre la parole – même sa voix était agréable à entendre, raaaaah – pour prononcer des paroles qui désamorcèrent, volontairement ou non, la situation.

« Je suis Tsukiyomi, garde du corps et archère du clan Amatsuki. C'est un honneur de rencontrer la femme dont Yuuri ne cesse de parler à longueur de temps, si bien qu'il concurrence Elli-sama en terme de vent brasé. »

« Ahaha, vraiment ? Je n'avais jamais remarqué que c'était à ce point... Mais il est normal de chérir les êtres chers. Cela à part, Kalista, pourrions-nous trouver un abris ? Même ceux qui ont affronté les dragon et titans ne sont pas immunisés aux rhumes, je le crains. »

Les paroles de l'archère, renchéries par celles du Samouraï, avaient troublé la jeune femme, et le retour du regard d'Akechi n'arrangea pas les choses. Une rivale n'était pas sensé souligner ainsi combien Yuuri parlait d'elle – plus qu'Ellianne, c'était limite incroyable – en tous cas pas sans un petit ton perfide ou moqueur... mais la belle semblait parfaitement sincère. La dark elfette gonfla un moment les joues, songeuse, mais se secoua rapidement, ses devoir d'hôtesse reprenant le pas, vu qu'elle avait affaire à des amis du Seigneur-Loup.

« Humm... c'est un honneur de vous rencontrer aussi, Tsukiyomi. Vous êtes aussi... belle et semblez aussi bonne gardienne que la rumeur le laissait entendre. »

Au moment de parler de louer la beauté de l'archère, sa voix avait achoppé, mais elle s'était bien vite reprise, en se détournant autant pour masquer son trouble que pour échapper au regard direct d'Akechi, même si le sentir sur sa nuque valait à peine mieux. Elle fit un signe de la main au duo de choc, désignant le chemin devant elle.

« Venez, suivez-moi, l'entrée du QG n'est pas loin, et nous y seront à l’abri de la pluie comme du froid pour poursuivre la discussion. »

Le ton de la belle était redevenu plus chaleureux, ou tout du moins moins froid, ce qui chez elle, surtout pour une première rencontre, était ce qui se rapprochait le plus de la chaleur. Le chemin qu'elle empruntait était facilement praticable, sans être différent des autres routes qui traversaient la montagne, et en s'approchant du QG proprement dit l’œil exercé du Samouraï, et de sa compagne si elle était restée humaine, devait pouvoir aisément repérer les endroits d'où les Loups pouvaient surveiller l'approche de leur territoire et défendre celui-ci si besoin était.

« Au fait, je suppose que vous étiez venus pour voir Yuuri... comme je l'ai laissé sous-entendre plus tôt il n'est pas là malheureusement, mais je suis quand même heureuse de vous accueillir ici en son absence. »

Elle se retourna à demi en adressant à l'Impérial – ou aux Impériaux, s'ils étaient encore deux – un sourire en demi-lune sincère et presque chaleureux. De fait, elle était heureuse de rencontrer des amis proches de Yuuri, histoire d'en apprendre plus sur eux et sur lui – et puis quand ils soulignaient combien Yuuri parlait d'elle, ce n'était que mieux – et depuis qu'elle avait vu Tsukiyomi près d'Akechi, même si sa raison gardait quelques doutes, habitude oblige, son cœur n'avait plus guère de crainte de voir celui de l'archère attaché au  Seigneur-Loup. Tout en pensant et parlant, elle continuait de grimper, et arriva finalement sur une zone plate, où se trouvait l'une des entrées du Quartier Général des Loups Fantômes.

« Voilà, c'est ici... entrez, nous serons vite à l'abri ! »

La sentinelle s'était écartée en saluant, informellement, Kalista aillant prévenu qu'elle allait revenir avec une figure de légende, et il – la sentinelle, mais qui était en l'occurrence un homme, d'où le il –  semblait d'ailleurs très impressionné par cette venue. Quoi qu'il en soit, ils ne tardèrent pas à pénétrer dans le QG proprement dit, que le narrateur laisse l'autre narrateur décrire plus en avant, parce qu'après tout c'est son QG, quand même.

« Et voilà, ça ne vaut sans doute pas... hum... l'hospitalité... légendaire de l'Empire, même si je n'aurais de toute façon jamais l'occasion de comparer moi-même, mais voici le nouveau Quartier Général des Loups Fantômes... heureuse de vous y accueillir. »

Kalichan s'était faite un peu plus neutre en parlant de l'Empire – normal, vu sa race – mais elle avait vite retrouvé un demi-sourire, qui pour elle tenait lieu de sourire, voulant pour une fois laisser les points négatifs de côté. Elle fit un geste dans une direction, vers les profondeurs su QG.

« Nous pourrions passer dans des appartements privés pour que vous puissiez vous réchauffer et vous sécher, avant de reprendre notre conversation, si vous voulez. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Jeu 19 Déc - 18:19

Kalista semblait généralement troublée autant par les paroles du samurai que celle de l'archère, elle gonflait légèrement les joues ce qui n'échappait ni au garçon, ni à son escorte, faisant sourire ces derniers, cependant la belle aux cheveux orchidées se reprenait rapidement, rendant ses salutations à l'archère, non sans la qualifier de beauté, ce qui la faisait légèrement rougir et détourner le visage malgré son sérieux habituel, elle était très visiblement sensible aux compliments. Elle faisait ensuite volte-face restant un petit instant figée et finalement... Indiquait le chemin.

– Inutile d'être aussi nerveuse, Tsukichan n'est pas le genre de fille qui utilise sa beauté au quotidien pour attirer les amitiés ou autre.

Le daimyo avait visiblement vu clair dans le jeu de Kalista, sans doute était-elle un peu jalouse et voulait voir à quoi ressemblaient les filles qui étaient proches du dissident, aussi était-elle troublée de voir quelqu'un d'aussi agréable à l'oeil qui louait les mérite d'un couple composée dudit Yuuri et de la jalouse Kalista... Difficile d'en comprendre plus... Mais après avoir été le chéri de Ellianne pendant deux ans, vous devenez un maître de la compréhension des femmes, tout est tellement plus clair avec les gens qui ne sont pas nelli.

– Hm... En effet je venais voir ce vieux loup. Cependant, je suis aussi curieux à ton sujet, voilà de quoi bien alimenter ma journée en événements et discussions intéressantes.

La marche continuait alors que la louve adressait un petit sourire aux deux impériaux, le premier aidant un peu la seconde à monter, même si elle n'en avait pas besoin compte tenue de ses capacité martiales, mais Akechi était gâteau avec elle... Un grand frère sur-protecteur peut-être ? Le trio arrivait finalement à l'abri, divers regards se posant sur eux, certains impressionné, d'autre arrogants et hautain, mais le samurai n'en avait cure. Il se contentait de suivre Kalichan jusqu'à une pièce qui ressemblait fortement à ce que la table ronde chez le roi Arthour.

– Inutile, me sécher sera bien plus rapide de cette façon...
Hi Ougi – Taiyosenryu Shirogane
< Valkyria mode >
Valkyria mode originel de Amaterasu étoile. L'épée impose forme une petit soleil de 300° qui reste immobile et qui provoque à la fois une très forte luminosité et qui provoque une véritable canicule, en outre le soleil est capable de créer des lames laser qui tourne autours de la sphère, tranchant tout ce qui approche.


• Forme un soleil de 300° immobile capable de former des lasers solaires, trop l'approcher est mortel.
• Augmente la température de façon exponentielle et illumine avec violence la zone.
• Ne peut être désactivé que part de l'eau glacée p7 ou après 1H.

(p7)


Il tendait la main et formait un petit soleil qui venait réchauffer autant la salle que les personne, en plus de les sécher très vite... Rompant ensuite la technique avant de s’asseoir, sa belle archère s'occupant de faire apparaître du thé, visiblement celui que préférait Yuuri, à la pomme, avant de servir trois tasse, pour chacun des acteurs ici présent... Le samurai fermait son ombrelle et la posait sur le sol en appuie à un bord de la table et, finalement, posait son regard sur Kalista.

– Bien, je suppose que tu veux savoir ce que Yuuri à dit sur toi. Il dit de toi que tu es uen furie, qui l'empêche de lire des revue adultes et d'approcher des filles pour s'amuser, il dit de toi que tu es pas féminine du tout et pas mignonne du tout... Il marquait une pause et se retenait de rire légèrement. mais il dit aussi... Que malgré tout tu es la plus douce et la plus belle des louves, que tu es la partie manquante à son cœur qui lui est indispensable, que ta jalousie est kawai et surtout... Il adore te taquiner. Le samurai ne pu s'empêcher de rire, bien plus bon vivant qu'autrefois, quoi qu'il en soit, il s'était permis de titiller un peu l'elfette, il fallait bien savoir se dérider parfois.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalista Arvanal
~ Protectrice d'améthyste ~
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2013

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Sage de Fordrik & Mad Sorg

MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Mar 7 Jan - 4:03

La belle Kalichan avait donc accepté de conduire les amis de Yuuri à l'abri, non sans tiquer encore une fois en complimentant la beauté de l'archère, le compliment le faisant tout de même rougir. De son côté, la dark elfette s'était vite détournée, mais visiblement le sagace Samouraï l'avait tout de même percée à jour.

« Inutile d'être aussi nerveuse, Tsukichan n'est pas le genre de fille qui utilise sa beauté au quotidien pour attirer les amitiés ou autre. »

Elle faillait rater un rocher et leur tomber dessus de surprise, pour le coup, mais se retint à temps... visiblement Akechi n'était pas un maître de l'analyse qu'en combat ! Elle resta un peu silencieuse, mais ne tarda pas à relancer la discussion une fois qu'elle eut digéré ce qu'il avait dit. Ça semblait vrai, et cela ne pouvait donc que la rassurer. ;

« Hm... En effet je venais voir ce vieux loup. Cependant, je suis aussi curieux à ton sujet, voilà de quoi bien alimenter ma journée en événements et discussions intéressantes. »


Cette fois-ci, ce fut son tour de rougir légèrement devant l'intérêt qu'un personnage aussi légendaire, aussi intimidant rien que par le regard, s'intéresse autant à elle... elle comptait bien se montrer à la hauteur ! Et elle ne tarda donc pas à le faire entrer avant de proposer d'aller se sécher. Mais ça, c'était la méthode pour les gens normaux, pas pour les « Super-Dango-Kun-Chéri-Cro-Bien-Cro-Beau-Le-Plus-Fort-De-La-Terre », comme aurait dit une certaine blondinette.

« Inutile, me sécher sera bien plus rapide de cette façon... »

Hi Ougi – Taiyosenryu Shirogane
< Valkyria mode >
Valkyria mode originel de Amaterasu étoile. L'épée impose forme une petit soleil de 300° qui reste immobile et qui provoque à la fois une très forte luminosité et qui provoque une véritable canicule, en outre le soleil est capable de créer des lames laser qui tourne autours de la sphère, tranchant tout ce qui approche.


• Forme un soleil de 300° immobile capable de former des lasers solaires, trop l'approcher est mortel.
• Augmente la température de façon exponentielle et illumine avec violence la zone.
• Ne peut être désactivé que part de l'eau glacée p7 ou après 1H.

(p7)


Et il créait... un soleil. Ouai, un soleil miniature, comme ça, pour se sécher. Pour le coup, Kalista ne tilta pas du tout la préparation du thé, même après la disparition de l'astre, son regard faisant l'aller-retour d'Akechi au soleil puis l'endroit où il s'était trouvé avant de disparaître, comme pour dire « non mais... t'as VRAIMENT fait ça ?!?! ». Elle savait qu'il était puissant, mais là ça dépassait les bornes de ce qu'elle imaginait et, chose rare, Kalichan affichant ouvertement surprise et admiration. Le Samouraï, toutefois, ne tarda pas à refocaliser son attention avec un sujet qui attirait toujours celle-ci : Yuuri.

« Bien, je suppose que tu veux savoir ce que Yuuri à dit sur toi. Il dit de toi que tu es uen furie, qui l'empêche de lire des revue adultes et d'approcher des filles pour s'amuser, il dit de toi que tu es pas féminine du tout et pas mignonne du tout... mais il dit aussi... Que malgré tout tu es la plus douce et la plus belle des louves, que tu es la partie manquante à son cœur qui lui est indispensable, que ta jalousie est kawai et surtout... Il adore te taquiner. »

Pour le coup, elle se concentra tout de suite quand il entama le début, et gonfla les joues en entendant ce qu'il disait... avant de prendre une expression plus douce à la fin. Entre le soleil et tout ça, ça faisait beaucoup d'un coup, et elle fut heureuse de se poser à la table et de boire une gorgée de thé après avoir soufflé dessus.

« Hum je... hé mais... il est délicieux ce thé. »

Kalista, visiblement sur le point de dire autre chose, avait remarqué le goût du thé qui s'attardait dans sa bouche. Elle sourit doucement et en repris une gorgée, trouvant cela apaisant, et hocha la tête en direction de Tsuki.

« Vous êtes vraiment douée... heureusement que je ne dois plus vous considérer comme une rivale, hein ? »

Son sourire était un peu tordu et son ton guère jovial en parlant de ça, mais c'était ce qu'elle pouvait faire de mieux comme blague sur le sujet, malheureusement. En parlant de ça, ce qu'Akechi avait dit lui revint soudain en mémoire, et elle s'éclaira un peu.

« Je ne savais pas que Yuuri disait tout ça sur moi... enfin je m'en doutais pour le négatif, mais je n'attendais pas tant d'éloges... Elle eut un sourire presque timide, n'étant visiblement pas habituée. Merci. »

Le remerciement était vibrant de sincérité, on pouvait voir que ce qu'il avait dit l'attendrissait beaucoup. L'air rêveuse, elle repris un peu de thé en regardant d'un côté sans y faire attention, avant de prendre garde qu'elle regardait l'endroit où le soleil c'était tenu. Avec un petit toussotement, elle entreprit de lancer le sujet.

« Ah et... hum... vous... comment dire, vous faites apparaître un soleil à chaque fois que vous devez vous sécher ? Je savais que vous étiez fort et votre maîtrise énorme, mais je ne pensais pas enfin... à ce point là. Je n'en suis que plus honorée de rencontrer un tel combattant, et je ne vous en admire que pl... heu... vous n'en êtes que plus admirable. »

Après le lapsus révélateur sur l'admiration qu'elle lui portait et qui était visiblement forte, elle rougit un peu et replongea le nez dans sa tasse, reprenant une gorgée après avoir soufflé dessus, le goût lui paraissant toujours aussi agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Lun 13 Jan - 21:41

Comme l'avait prévu le samurai durant ses taquineries, Kalista semblait un peu déçue de ce qu'elle entendant... Avant de prendre un air rayonnant... Si elle avait pu ronronner elle l'aurait sans doute fait, mais ce ne fut pas le cas, elle préférait oublier tout ceci en buvant le thé qu'avait fait Tsukiyomi, le trouvant délicieux et ne manquant pas de complimenter cette dernière qui rougissait, de ce fait... Le samurai riait légèrement pour sa part, venant tapoter la tête de son escorte qui n'en fut que plus gênée.

– Moooooo ! Akechi-sama ! Arrêtez de me taquiner ainsi.
– Gomen gomen, quand tu rougis comme ça, ça me donne envie de te taquiner encore plus ahaha.

Le duo n'oubliait cependant pas Kalista, cette dernière disant qu'elle ne savait pas que Yuuri disait tant de bonnes choses sur elle... Avant de dire difficilement merci... Visiblement peu habituée à être douce. Le daimyo se contentait d'un léger sourire, il ne faisait que transmettre, rien qui méritait des remerciement solennels en somme. La jeune fille semblait malgré tout troublée, regardant fixement l'endroit où le samurai avait formé le soleil quelques instants plus tôt, non sans dire quelques une des ses pensées au passage, faisant rire le samurai une fois encore.

– Ahah, ne me places pas sur un piédestal, il y a des combattants bien plus fort que moi, tel que le leader de Zeddling ou les dirigeants impériaux. Tu n'as guère finit d'être surprise.

En effet la demoiselle serait fortement étonnée de voir ce que certaines personnes pouvaient faire... Bien que le samurai ne montrait rien, il songeait aux événements de l'an 0, à la puissance écrasant du Généralissime et de son Kepler... Il en était encore très loin... A une infinité même si on était objectif. Un maigre sourire s'installait sur le visage du samurai alors qu'il levait les yeux sur la plus Kalichan de toutes les Kalichan.

– Cela à part, ne te contentes pas d'admirer les forces qui t'entourent, trouve ton propre flux, suis le, et deviens assez forte pour protéger Yuuri de tout. Vois ça comme une demande d'un ami.

Le garçon souriait de nouveau faiblement, terminant sa tasse de thé et regardant autours de lui, l'air inquisiteur, il se demandait pourquoi Yuuri avait décidé de placer son QG dans un endroit aussi reculé et rustique... Bien sûr la proximité avec l'empire rendait impossible les actions de grandes envergures... Et les temples impies étaient considérés comme des boites de pandore, si quelqu'un venait à détruire un temple, qui sait ce qu'il allait répandre dans les montagnes et peut-être plus... Un lieu peu propice aux grands combats et aussi difficile de ratisser... Finalement ce n'était pas avantageux pour qui que ce soit.

– Par ailleurs, j'ai entendu dire de Yuuri que tu étais une artiste martiale similaire à nos Sohei, nos moines combattants, c'est rare de voir des gens emprunter cette voie de nos jours, c'est admirable. Lâchait-il finalement, Tsukiyomi servant à nouveau du thé à qui en voulait...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalista Arvanal
~ Protectrice d'améthyste ~
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2013

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Sage de Fordrik & Mad Sorg

MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Mer 22 Jan - 6:03

On devait souvent complimenter la belle archère sur son thé, pourtant celle-ci rougissait aux compliments de Kalista, assez étendus il était vrai, étant visiblement du genre modeste, ce qui faisait rire le samouraï avant qu'il ne se permette un geste plutôt kawai qui fit réagir sa protectrice, la dark elfette la trouvant finalement plutôt attendrissante.

« Moooooo ! Akechi-sama ! Arrêtez de me taquiner ainsi. »

« Gomen gomen, quand tu rougis comme ça, ça me donne envie de te taquiner encore plus ahaha. »

La petite scène fit sourire Kalista, attendrie presque sans qu'elle s'en rende compte, au final, elle qui voulait souvent projeter une image bien plus froide d'elle... il fallait dire qu'avec tout ce qui avait précédée, elle était bien moins sur la défensive que d'habitude. Elle remerciait, avant d'en venir à la question de l'exploit accomplit comme si de rien n'était par l'Impérial, traduisant au passage de façon plus ou moins évidente l'admiration qu'elle avait pour lui, ce qui le faisait rire à nouveau.

« Ahah, ne me places pas sur un piédestal, il y a des combattants bien plus fort que moi, tel que le leader de Zeddling ou les dirigeants impériaux. Tu n'as guère finit d'être surprise. »


Kalista hocha la tête, mais son visage montrait bien qu'elle avait du mal à imaginer quel niveau de puissance pouvaient avoir ces gens qui dépassaient encore Akechi... elle tenta de l'imaginer un instant mais renonça finalement en secouant doucement la tête alors que la Samouraï, qui avait semblé perdu un instant dans ses pensées, ne revienne à elle avec un sourire.

« Cela à part, ne te contentes pas d'admirer les forces qui t'entourent, trouve ton propre flux, suis le, et deviens assez forte pour protéger Yuuri de tout. Vois ça comme une demande d'un ami. »

La belle dark elfette hocha rapidement la tête, convaincue de la nécessité de protéger Yuuri, en effet, et souriant aussi de voir que c'était tellement important pour quelqu'un comme Akechi... ; pas de doute à avoir, c'était vraiment un véritable ami ! Il observait d'ailleurs les lieux, et elle ne l'interrompait pas et buvant son thé, mais quand il repris la parole, ce fut pour parler non pas des lieux mais à nouveau de Kalichan elle-même.

« Par ailleurs, j'ai entendu dire de Yuuri que tu étais une artiste martiale similaire à nos Sohei, nos moines combattants, c'est rare de voir des gens emprunter cette voie de nos jours, c'est admirable. »

Le compliment fit sourire la jeune femme, qui tendit sa tasse vide à la belle archère, Kalista soufflant sur le thé une fois remplis et la damoiselle gentiment remerciée, avant de se décider à répondre à Akechi, un sourire aux lèvres, ce qui montrait chez elle qu'elle se sentait bien, Kalichan étant l'inverse de nellidoudou sur les sourires peu justifiés.

« Je n'ai pas de mérite, il s'agissait de la voie pour laquelle j'étais naturellement douée... je n'ai jamais été très forte pour manier aucune arme classique, je dois le confesser et mon... Sa voix trembla légèrement, et elle hésita un instant. Mon peuple a toujours été expert du maniement d'une... certaine branche des arts martiaux. »

Elle avait marqué une hésitation de parlant de son peuple, mais espérait que ça n'aurait pas été trop marqué... elle ne savait pas ce que Yuuri ou Aeon avait pu dire à Akechi, mais cela rendait plutôt bizarre. Elle souffla sur sa tasse un moment avant de toussoter.

« Je sais que je suis encore loin d'avoir la force de protéger Yuuri de tout, et que je ne serai sans doute jamais à votre niveau ou à ceux des êtres si puissants que vous mentionniez, mais soyez tranquille, je continuerai de progresser encore et toujours pour cela ! Je donnerais ma vie pour lui... même s'il ne voudrait sans doute pas. »

La jeune femme eut un léger rire en pensant à cela. Elle aurait tout sacrifié pour Yuuri, mais elle doutait fort qu'il l'eut laissé faire. Prenant une gorgée de thé, elle savoura le breuvage en souriant doucement, secouant la tête en y pensant.

« C'est à peine s'il me laisse prendre des coups ou user des arts martiaux noirs, même sachant que je suis... ce que je suis. »

Une nouvelle fois, Kalista n'était pas passé loin de dire ouvertement ce qu'elle était, et ça ne lui ressemblait pas. Elle fit silence quelques instants, fixant sa tasse de thé tout en restant à l'écoute de ce que pourraient dire les deux autres, puis prit une grande inspiration et releva un regard à la fois intimidé et résolut vers Akechi.

« Je... je suis en confiance avec vous et vu comme vous êtes proches de Yuuri, autant qu'Aeon qui est au courant... je... je répugne à vous mentir et à maintenir la mascarade... Aeon m'a dit que vous ne m'attaqueriez pas mais je... je ne sais pas si vous souhaiteriez que je protège Yuuri sachant que... que je... »

Cette fois encore, elle marqua une hésitation, comme les deux autres, sa nature profonde depuis bien longtemps était de retenir cette information. Néanmoins, ce qu'elle avait dit plus tôt était vrai, et si elle arrivait, comme elle en rêvait, à être entraînée un peu par Akechi, il le découvrirait bien vite. Rien ne servait de faire des secrets et elle lâcha donc dans un seul souffle et d'une petite voix l'information qu'elle avait toujours tenu loin de tout homme et surtout de tout Impérial avant Aeon, se raidissant comme dans l'attente d'un coup.

« Sachant que je suis... une elfe noire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Mar 28 Jan - 13:31

La rencontre se passait plutôt bien, entre les deux proches de Yuuri.. Kalista était étrangement souriante, pourtant le samurai avait souvenir que son ami lui avait dit qu'elle l'était très rarement, justement... Mais il n'allait pas y faire trop attention, après tout elle était libre de choisir ses humeurs, heureusement ! Tsukiyomi lui resservait du thé, visiblement contente que ledit thé soit apprécié, alors que la demoiselle se remit à parler, remerciant le samurai pour le compliment. Il semblait cependant plus curieux quand elle disait que son peuple était spécialiste des arts martiaux.

– Oh ?

La curiosité du samurai était très marqué... Que savait-il exactement ? Que ne savait-il pas ? Difficile à dire et cette difficulté marquait un long silence que Kalista n'osait briser qu'avec ses souffles sur sa tasse, sous le regard neutre du samurai qui lui, pour sa part, portait sa propre tasse à sa bouche, buvant le thé aussi chaud pouvait-il être. Soudain, elle brisait le silence, déclarant qu'elle n'était sans doute pas aussi forte que Yuuri et ne le sera jamais, mais qu'elle ne cesserait pas d'avancer quitte à donner sa vie, ce qui faisait sourire le samurai et surtout sa compagne.

– Vous pensez et raisonnez comme un samurai, Kalista-dono.
– Ahahahah en effet, au détail près qu'elle ne porte pas d'armure sous sa tenue, si ce n'est celle de sa personnalité distante.

Le samurai riait doucement, de bon cœur, mais fut rapidement forcé de revenir à une humeur plus sérieuse quand il vit le regard sérieux de la garde de Yuuri se poser sur lui... Visiblement elle avait quelque chose en tête et Akechi l'avait bien compris, soutenant son regard sans rien dire et attendant qu'elle se lance. Elle semblait grandement hésitante et se demandait si elle pouvait vraiment avoir le droit de protéger Yuuri... Sachant qu'elle était une elfe noire... Akechi marquait un long silence, le bruit du thé aspiré étant la seule chose qui résonnait dans la pièce quand finalement...

– Et ?

Un simple mot, qui pourtant en disait long... le garçon se fichait très visiblement de cette information. Il buvait juste son thé, sous le regard bieveillant de Tsukiyomi qui ne tardait pas elle aussi à sourire tendrement à l'elfette la plus kawai des elfettes parce que c'est Kalista et qu'elle est crokawai quoi ! Il reposait finalement sa tasse lourdement sur sa table en soupirant de façon on ne peut plus audible... Croisant les bras, il entreprenait de dire quelque chose de plus constructif.

– T'attendais-tu à ce que je te décapite aussitôt que tu m'avais livré cette information ? Je connais les jugements impériaux sur les elfes noirs... Mais aucune règle dans l'empire ne me force à ne pas avoir mon propre jugement, et je ne juge pas les gens sur des rumeurs et des superstitions, je les juges selon mes propres critères. Que tu sois une affliction ou une jeune femme amoureuse voulant protéger son mâle alpha, je suis le seul à le décider.

Il décroisait les bras et portait la main vers Kalichan, lui tapotant et caressant le sommet du crâne, de la même façon que le ferait un grand frère... Bien sûr, les relations entre l'empire et les elfes noirs étaient tendues, mais ce n'était pas pour autant qu'il devait tuer ces derniers. Le samurai voyait la moue encore inquiéte de Kalista et cette fois-ci, riait, presque aux éclats, à la fois un peu moqueur, mais surtout très humain, rassurant... Malgré son statut de légende de Gaea.

– Si je devais trancher tout ce dont l'empire se méfiait, j'aurais déjà tranché tout Gaea. Je suis un samurai, mon rôle n'est pas de faire une chasse aux sorcières, mais de protéger l'empire. Tant que tu ne le menace pas, tu seras une personne comme une autre pour moi... Et si tu le menace, je ne te considérerai pas différemment d'un humain, d'un gojang ou d'un yuko présentant la même menace. Lâchait-il finalement pour la rassurer un tant soit peu.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalista Arvanal
~ Protectrice d'améthyste ~
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2013

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Sage de Fordrik & Mad Sorg

MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Mar 4 Fév - 17:21

Kalista était de meilleure humeur que d'habitude, il fallait bien le dire, mais en même temps la rencontre était tout sauf ordinaire, elle aussi. Et elle y dévoilait plus qu'à l’ordinaire, aussi, parlant notamment de son peuple en avouant qu'il était expert dans un certain type d'art martial, ce qui sembla attiser la curiosité d'Akechi.

« Oh ? »

La belle se garda bien, bien entendu, de satisfaire tout de suite cette curiosité, encore incertaine du fait de vouloir avouer la vérité à Akechi, et préférant se concentrer un peu sur son thé. Ce ne fut qu'après un moment qu'elle fini par reprendre la parole, et encore, pour faire porter la discussion sur un sujet totalement différent, à savoir ce qu'elle était prête à faire pour devenir fort et protéger Yuuri, quel que soit le prix que cela entraînerait.

« Vous pensez et raisonnez comme un samurai, Kalista-dono. »

« Ahahahah en effet, au détail près qu'elle ne porte pas d'armure sous sa tenue, si ce n'est celle de sa personnalité distante. »

Cette remarque, par contre, tira un demi-sourire à une Kalichan toujours préoccupée, que l'évocation de Yuuri avait à nouveau ramené prêt du sujet qui « fâchait », en tous cas dans son esprit. Et, prenant son courage à deux mains, elle reprit donc la parole, finissant par avouer sa nature au Samouraï, s'attendant au pire malgré les promesses d'Aeon, mais ne déclenchant qu'une réaction... hé bien... mineure, et encore, en exagérant un peu.

« Et ? »

Une réaction qui, de fait, suffit à abasourdir Kalista, qui ne s'attendait pas à cela. D'une part, elle était seulement à moitié convaincue que cela ne lui vaudrait pas de l'hostilité ou pire encore, et d'autre part même la partie la plus optimiste d'elle-même s'attendait à une réaction plus marquée. Mais rien de tel ne se produisit et Akechi bu plutôt tranquillement son thé alors que Tsukiyomi lui souriait tendrement, visiblement pas alertée, elle non plus.

« T'attendais-tu à ce que je te décapite aussitôt que tu m'avais livré cette information ? Je connais les jugements impériaux sur les elfes noirs... Mais aucune règle dans l'empire ne me force à ne pas avoir mon propre jugement, et je ne juge pas les gens sur des rumeurs et des superstitions, je les juges selon mes propres critères. Que tu sois une affliction ou une jeune femme amoureuse voulant protéger son mâle alpha, je suis le seul à le décider. »

Pour tout dire, Kalista s'était en effet à moitié attendue à une réaction comme celle dont il parlait, ou du moins à quelque chose de fortement négatif. Certainement pas à ce qu'il lui tienne ce discours, et encore moins à ce qu'il lui ébouriffe les cheveux de la sorte, lui faisant arborer un air entre la crainte et la surprise, qui faisait rire Akechi. Le rire était un peu moqueur mais surtout rassurant, ce qui la... hé bien la rassura, tout en la surprenant plus encore.

« Si je devais trancher tout ce dont l'empire se méfiait, j'aurais déjà tranché tout Gaea. Je suis un samurai, mon rôle n'est pas de faire une chasse aux sorcières, mais de protéger l'empire. Tant que tu ne le menace pas, tu seras une personne comme une autre pour moi... Et si tu le menace, je ne te considérerai pas différemment d'un humain, d'un gojang ou d'un yuko présentant la même menace. »

La jeune femme sembla encore hésitante un petit moment, jusqu'à ce qu'un sourire finisse par se dessiner sur ses lèvres, hésitant lui aussi mais traduisant une chaleur et un doux bonheur qu'elle ne laissait voir que rarement. Elle fini doucement sa tasse de thé, le temps de rassembler un peu ses émotions, puis fini par répondre au guerrier Impérial.

« Hummmf en tous cas je ne m'attendais pas à une telle réaction... même les humains hors de l'Empire me voient généralement comme un monstre, ou le faisaient quand ils connaissaient ma vraie nature. Elle marqua une courte pause, avec son demi-sourire coutumier. Vous êtes quelqu'un d'ouvert et de clairvoyant... Je suis heureuse de savoir que Yuuri vous a pour ami, et il en a bien de la chance. »

Posant sa tasse, elle joignit les mains et s'inclina profondément, avec plus de respect qu'elle n'en avait manifesté jusqu'à présent. La réputation d'Akechi, son air plus qu'impressionnant, même la démonstration nonchalante de ses pouvoirs, rien ne l'avait visiblement impressionné comme le faisait sa sagesse. Elle se redressa avec un air plus ouvert sur le visage, qui permettait de voir qu'elle était assez heureuse de la façon dont les choses avaient tournées.

« En tous cas je suis heureuse de ne pas avoir fait fausse route avec cette révélation, sinon j'aurais sans doute dû combattre pour ma vie, et je doute que ça ait été une grande réussite vu l'adversaire que j'aurais eu ! »

Un petit rire échappa à Kalista, visiblement réellement détendue, ce qui se voyait même à la façon dont ses muscles s'étaient relâchés, ce que pouvait sûrement voir quelqu'un comme Akechi. Elle était contente d'avoir fait confiance à Aeon et à son jugement, pour le coup ! La pensée d'Aeon lui rappela d'ailleurs autre chose qu'il avait dit, alors qu'elle laissait un petit blanc, finissant par reprendre la parole ceci dit, après que les autres aient fini de parler, le cas échéant.

« Hummf... il y a une chose que je me demandais... je sais que je peux faire en sorte que mon corps devienne de plus en plus fort mais je sais aussi qu'il aura des limites alors... j'aurais voulu savoir... Que peut faire l'esprit ? Elle marqua une courte pause. Je me disais qu'un guerrier aussi fort que vous le sauriez peut-être et puisque vous n'avez pas de préjugé contre moi finalement... voilà. »

Kalista s'était faite un peu timide, et aussi au passage un peu kawai, sur cette dernière question, même si pour le second point elle n'en avait pas vraiment conscience. Elle n'était pas habituée à demander de l'aide, encore moins sur conseils d'un tiers et encore moins à quelqu'un comme Akechi ! Néanmoins elle se repris vite et afficha un visage plus résolut.

« Si tu sais quelque chose sur comment je pourrais mieux utiliser mon esprit pour protéger Yuuri... je te prie humblement de me le dire, Akechi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1832
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   Dim 16 Fév - 1:22

La conversation semblait lourde... Bien qu'unilatéralement, Kalista semblant s'attendre à bien pire de la part du samurai, mais le sait qu'il l'ait rassurée semblait avoir brisé la pression qui régnait comme une brique briserait une vitre. La demoiselle souriait sans se forcer cette fois, disant qu'elle ne s'attendait pas à cette réaction compte tenue de la réputation de sa race... Et qu'elle était heureusement qu'un ami aussi proche de Yuuri soit ainsi, ce qui faisait rire ledit samurai avec légéreté, ce dernier ne cherchant pas forcément à briller de part sa clairvoyance.

– Les gens qualifient de monstres ou de dangers ce qu'ils ne comprennent pas ou ne peuvent pas maîtriser, manipuler ou même atteindre. Les elfes sont des monstres du point de vu de ceux qui ne peuvent pas égaler leurs compétences martiales par un autre chemin, ou bien les manipuler.

Et ça marchait pour à peu près tout ce qui existait et possédait quelque chose que les autres en pouvaient pas manipuler ou acquérir eux-mêmes... C'était le point de vu du samurai en tout cas. Ce dernier buvait tranquillement son thè, suivant du regard la rebelle qui s'inclinaut avant de se redresser aussitôt, visiblement heureuse du déroulement des choses uen fois encore, allant même jusqu'à parler de ce qu'il se serait passé si les choses s'étaient déroulées dans le sens inverse après cette révélation.

– Et risquer d'énerver Yuuri ? Je ne prendrai pas ce risque, Yuuri est très dangereux. Beaucoup plus que les gens peuvent ne l'imaginer, même pour moi

Akechi n'était en effet pas sûr de ce qu'il se passerait s'il devait affronter sérieusement Yuuri... Il en connaissait même pas le plein potentiel de ce dernier. Un long silence s'installait après coup, les deux personnes semblant plongées dans leurs songes respectives... Akechi regardait son reflet dans son thé, semblant réfléchir à quelques petites choses, mais son visage restant totalement inanimé, ne montrant rien de ce qu'il pensait ou ressentait, mais ces quelques songes furent vites brisées quand la voix de Kalista lui demandait ce que pouvait faire l'esprit...

– L'esprit est comme une épée, il peut s'émousser mais aiguisé il est redoutable. Comme une flèche, avec trop de hâte il est imprécis, mais avec de la focalisation, il est létal... Quiconque maîtrise son esprit à la perfection contrôle son destin immédiat.

Rares étaient les personnes qui s'intéressaient à ceci... Le garçon était donc quelque peu intrigué par ce que venait de Kalista... A l'heure actuelle, le samurai n'avait transmit son savoir qu'à peu de personnes, aussi la connaissance du Qi était assez limitée... Et à part lui, personne n'était grandement avancé dans ce domaine, à sa connaissance, hors de l'empire. Son air devenait plus sérieux alors qu'il posait lourdement sa tasse de thé sur la table, plongeant son regard dans celui de Kalista, plus sévère, plus puissante.

– Brise ton corps et il se régénération ,brise ton endurance et elle se restaurera... Mais si tu brises ton esprit, tu ne seras plus rien, tu cesseras d'exister, tu ne seras qu'un corps sans âme, une coquille vide sans émotions ni destination. Je peux t'apprendre cette voie si tu le mérite... Mais en es-tu sûre ? lâchait-il finalement avec un ton tout aussi sévère et grave que son expression faciale...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La jalousie fait parfois faire de grandes rencontres... [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» L'amour fait naître la jalousie, mais la jalousie fait mourir l'amour... | AMETHYSTE
» je bug grave !!! (regarder le screen)
» « Le hasard fait parfois l'amitié. » [PV : Croc Pur.]
» L'alcool nous fait parfois dire des bêtises, mais des bêtises en vers [PV James]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Montagne aux temples-
Sauter vers: