AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui joue, gagne.. parfois. [pv : Ellianne Carpophorus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashura Mehena / Malis

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 31/01/2014

MessageSujet: Qui joue, gagne.. parfois. [pv : Ellianne Carpophorus]   Ven 7 Fév - 1:04

Ses ailes s'ouvriront un jour. Petite créature. Faible parcelle de vie. Elle rampe au sol, se démène pour grimper aux arbres elle qui ne peut encore voler. Laborieuse enfance que voila. Sans défense ni arme. Comment une chose aussi ridicule peut survivre dans un monde qui réclame le sang à toutes les étapes de l'évolution ? Comment un être aussi précaire peut-il encore être au milieu des puissances qui s'entre-déchirent pour un peu plus de pouvoir, un peu plus de terre, un peu plus.. toujours un peu plus.

Pourtant, un jour, elle aura des ailes.

Une chenille grimpe le long d'un doigt élégant, relève ses petites pattes dans le vide en s'arrêtant sur l'ongle d'un annulaire tendu. La main se lève jusqu'à une branche où l'insecte prend appuis avant de s'éloigner de sa démarche ondulante. Des yeux bleus suivent un instant son parcours avant qu'une voix ne vienne perturber leur observation.

- Mademoiselle Mehena ?

La jeune femme rabaisse doucement la main, tourne légèrement la tête vers la silhouette qui approchait à grand pas. Un homme en costume cravate dans une jungle, ça fait toujours tâche, que son costume soit impeccable ou pas. Ashura contient un soupire de lassitude et se tourne vers lui. Voila à peine vingt minutes qu'ils sont arrivés et son chauffeur fait déjà des siennes. La demoiselle sourit en coin. Si ce n'était que son chauffeur, elle aurait pu le renvoyer dans son carrosse.. Le sourire s'efface bien vite du visage de la jeune femme alors que l'homme, grand, épaules larges, poitrail fier, rasé de prêt, un vrai coq de compétition, agite son cellulaire comme si cela lui donnait plus d'importance.

- Nous devrions y aller maintenant.

Il jette des regards autour d'eux, la jeune Mehena lui trouve un air de ressemblance avec un suricate.. mais le décors ne s'y prête pas et surtout, l'homme qui se tenait devant elle, ne l'attendrissait pas le moins du monde. Levant une main, paume en avant, la jeune femme arrête toute autre remarque qui aurait pu sortir de la bouche de l'homme. Le bleu implacable de son regard se pose sur le visage de l'homme alors qu'elle lui demande calmement :

- Rappelez-moi, qui êtes-vous ?

L'armoire à glace hausse légèrement un sourcil, se rattrape avant que l'expression ne soit trop visible, hésite. Il doit sans doute se demander si la jeune femme est sérieuse ou non. Cependant, le visage paisible de la demoiselle ne lui donne pas le moindre indice. Il finit par se racler la gorge et répondre.

- Arthur Rude, mademoiselle, votre garde du corps.

C'était une bonne réponse, courte et précise. Ashura opina légèrement du chef, abaissant la main tout en affichant un léger sourire avant de poursuivre.

- Vous avez été embauché par la famille Mehena pour vous assurer de mon confort et de ma sécurité lors de ce petit voyage, arrêtez-moi si je me trompe, monsieur Rude, vous êtes employé des Mehena et donc, soumis à mes prérogatives. Je vous demanderai donc de ne pas me déranger, si je suis attaquée soyez assuré que je crierai.

La jeune femme sourit doucement. L'homme à les yeux perdus dans le vide et la bouche entre-ouverte sur une réponse qui ne vient pas. Il y a certains avantages à savoir manier une conversation mais, enfin, la jeune femme ne se vanterait pas d'avoir semer la graine d'une confusion qui persisterait dans le cerveau de son garde du corps qui s'incline, penaud, avant de faire demis tour. Évidemment, Ashura l'avait embrouillé. Il avait été embauché par ses parents, justement pour qu'il n'obéisse pas à leur fille et la surveille de près. Ils n'aimaient pas la voir quitter Las Fantas depuis quelques temps, c'était un certain mystère pour la jeune femme qui ne croyait qu'à moitié à la thèse de l'angoisse parentale. Elle verrait cela plus tard, à son retour. Pour l'instant, il n'y avait qu'une chose à faire; disparaitre.

Dès lors que l'homme disparait de son champ de vision, la jeune femme tourne les talons et s'enfonce dans la jungle. La végétation dense se referme derrière sa frêle silhouette. Pas question pour Ashura d'être venu jusqu'ici pour que quelqu'un la surveille et la suive partout comme un bon familier. Néanmoins.. à trop se hâter de disparaitre, elle allait finir par en oublier le chemin qu'elle avait emprunter et, logiquement, se perdre. Une très mauvaise idée dans l'immense jungle d'Archivant. Elle ne sembla pas se préoccuper de ce dernier point alors qu'elle ralentissait le pas, s'arrêtant devant une fleur reconnaissable. Cinq pétales oblongs d'un pourpre tirant sur l'améthyste, un coeur jaune pâle, Ashura sourit et cueille la fleur, la déposant dans le panier qui pendait à son bras gauche avant d'en chercher d'autres.

À nouveau, c'est un bruit suspect qui suspend son observation. Ashura fronce les sourcils, cette fois elle ne voulait pas parlementer ! Elle allait.. se cacher. Passant derrière un arbre au tronc noueux, la jeune femme sourit pour elle-même en se voyant, six ans en arrière, jouant à cache-cache dans un endroit à la fois totalement approprié et terriblement déconseillé pour ce genre de jeu. Ashura se trompait cependant en croyant connaître le second joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Qui joue, gagne.. parfois. [pv : Ellianne Carpophorus]   Jeu 13 Fév - 5:16


La jungle d'Archivant... un endroit où la nature était encore pleinement concerné, et une grande et belle forêt. Deux conditions primordiales qui suffisaient largement à en faire, pour Ellianne, un lieu plus qu'agréable ! Pour l'enfant des bois qu'elle était, toute forêt, même très différente de celle qui l'avait vu naître, comme l'était celle-ci, était un endroit agréable, et depuis le temps elle était largement assez habituée à la jungle pour ne plus ressentir aucun des petits problèmes qui s'étaient posés, à sa première visite, entre ses souvenirs d'enfance et ce qu'elle y avait connu, et la réalité différente de ces « bois »-ci. Une visite qui si elle avait été la première n'avait pas été la seule, et de loin, d'ailleurs ! Grande voyageuse devant l'éternelle, elle avait parcouru les deux continents, leurs îles et une partie des îles célestes au-dessus en long, en large et en travers, les lieux aussi massifs et incontournables que celui-ci ne manquant pas, d'ailleurs, de capter une attention toute particulière chez la blondinette la plus foudroyante et la plus kawai de tout Gaea, surtout que celui-ci avait en atout supplémentaire le lac qu'il recelait en son cœur, comme un joyau blotti au creux d'un gigantesque écrin de verdure.

Pourtant cette fois-ci ce n'était pas vers le lac en question qu'elle avait dirigé ses pas. Elle souhaitait plutôt observer la faune locale et s'était donc glissée parmi elle, prenant parfois elle-même la forme d'un petit animal... non sans certaines rencontre piquante. Un prédateur appris ainsi à ses dépends qu'un écureuil de la jungle ce n'était pas juste suspect, ça pouvait aussi vous griller le museau si vous vous approchiez trop ! Dans l'ensemble ceci dit elle n'eut pas de mésaventure de ce genre, et s'amusait plutôt bien. Du reste, ce genre de mésaventure n'arrivait que quand elle s'éloignait de son compagnon de jeu, car la blondinette n'était pas venue seule dans la forêt. Histoire de profiter d'un peu de compagnie, pour une fois, elle avait en effet emmené un de ses animaux domestiques, son dragon rouge apprivoisé, qui atteignait déjà maintenant la taille tout à fait honorable de quatre mètres, ce qui le rendait en fait... plus de deux fois plus grand que la jeune femme, comme celle-ci était justement en train de le mesurer, lors d'une pause.

« Hummf... tu deviens vraiment grand mon chou... l'est loin le temps où tu pouvais grimper sur mes genoux, bwahaha ! Heureusement qu'en mode spécial je peux encore être plus grande... pour le moment ! »

Le jeune dragon plus si jeune que ça maintenant avait en effet une nette tendance à pousser en hauteur comme en grosseur, de sorte d'ailleurs qu'il avait maintenant un peu de mal à se mouvoir aussi facilement qu'autrefois entre les arbres. Mais il restait doté d'un fort instinct animal et, les ailes repliées, parvenait tout de même à s'y faufiler, d'autant que l'environnement chaud lui plaisait bien. Avec un sourire, Ellianne se pendit à son cou pour le câliner, avant de le relâcher avec une petite moue, réfléchissant à ce qu'ils feraient ensuite.

« Hum je sais faisons... un cache-cache ! C'est moi qui me cache, toi t'es trop voyant ! Compte jusqu'à cinq cent, puis vient me chercheeeeeeeer ! »

Hé oui son dragon avait appris à compter, à force de parties de cache cache-cache avec elle étant petit... hey ils pouvaient apprendre des arts occultes en regardant longtemps un maître, vous pensiez pas qu'ils pouvaient pas apprendre ça ? Quoi qu'il en soit, le dragon, coopératif, détourna la tête, et Ellianne se mit à courir dans les bois, cherchant une bonne cachette. Elle était vêtue ce jour-là d'un haut rouge à l'air assez élégant tout en restant assez pratique, ainsi que de sa jupe préférée, avec un joli motif à carreau, qui volait autour de ses jambes alors qu'elle fonçait un bon moment dans la jungle, une flamme qui ne brûlait pas brillant dans ses cheveux couleur d'or qui lui arrivaient dans le dos. Elle ne changerait pas de forme, c'était de la triche, mais restait à trouver une bonne cachette, et pour cela son regard vif et pétillant passait d'une chose à l'autre à toute vitesse, jusqu'à arriver sur... un éclat de couleur inhabituel, assez loin sur la gauche. Surprise, elle ralentit, et s'en approcha plus doucement, arrivant juste à temps pour trouver l'endroit... vide !

Hummf... un double cache-cache !, fit-elle dans le secret de son esprit, à l'être qui en partageait les recoins depuis un bon moment maintenant.

Ça y ressemble... faut relever le défis !

Bien de l'avis de la Chimère qui squattait sa tête, Ellianne étudia le sol de la jungle en experte et découvrit bientôt un mince indice qui la mena... à contourner un arbre, y découvrant une femme très belle et très élégante. Surprise, elle cligna des yeux... mais entendit au même moment une démarche plus pesante arriver derrière elle dans la forêt. Avec une grimace déconfite, car elle aurait aimé avoir le temps de mieux se cacher, elle vint se coller contre l'autre femme, de façon à être dissimulé avec elle sur le tronc, venant poser un doigt sur les lèvres de l'inconnue.

« Chuuut, dit-elle dans un léger murmure, sinon il va nous trouver... »

Elle avait parlé très bas, avec l'air de signifier que c'était d'une importance totalement vitale, comme jetant des coups d’œil par-dessus son épaule, visiblement inquiète, comme si elle avait été poursuivie par quelque monstre. La démarche pesante s'approcha, un bruit sifflant se fit entendre... puis soudain une tête rouge, avec des cornes, passa sur le côté de l'arbre et lâcha quelques flammèches victorieuse, l'air de dire « Je t'ai eu ! » alors qu'Ellianne poussait un petit cri de surprise, espérant mieux résister... restait à voir comme la belle inconnue, à qui elle n'avait, bien entendu, rien expliqué, allait réagir à l'arrivée du monstre...

[Si jamais, la fiche du dragon est dans son journal, mais au cas où tu saurais pas trop où comment que c'est et par facilité, la voici, avec lien vers l'artwork dedans si tu visualises pas :3]


Pyro dragon jr. (Spyrion) (Artwork)
Contrôlé par Ellianne Carpophorus
PALIER V
Monstre
Race : Reptile
Taille : 4 m 10 Poids : 700 kg
Camp : Dragonite
Créateur : Ryuterra
- Informations -Le pyro dragon jr est un pyro dragonnet qui a déjà bien grandi, et qui peut se débrouiller au combat contre ses pairs, sans être encore totalement adulte. Ce stade est déjà devenu une grande menace pour les aventuriers peu prudents, pour un peu qu'ils aient la chance de les croiser. Ils sont de nature peu prudents, adorant se battre pour jouer, même entre eux.
Art martial : griffe de feu, empalement
Art élémentaire : souffle de feu, feu
Art stratégique : Immunité au feu, bonne défense, bonne vitesse, bonne force
Capacités naturelles : Perce-barrières ( : Une morsure chargée soudaine avec élan, fragilisant l'équipement défensif tout palier, et peut briser des boucliers magiques jusqu'au palier 5. Propulse la cible en arrière.)
Sagesse ( : Il peut apprendre d'autres arts occultes, s'il possède un maître, ou s'il a longtemps observé une cible.)
Stéroïdes de requin-lotte ( : En échange de sa vitesse et vitalité, il augmente sa force de 25%. Cumulable trois fois.)
Force : Sens du défi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
 
Qui joue, gagne.. parfois. [pv : Ellianne Carpophorus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "On joue à pile ou face ? Pile, je gagne, face, tu perds."
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» On ne change pas une equipe qui gagne
» Avez -vous honte parfois ?
» 3 OCTOBRE PROCHAIN UNE RENTREE DIFFICILE ! COMBIEN GAGNE UN ENSEIGNANT HAITIEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Jungle Archivant-
Sauter vers: