AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation Eden Zahar [Loading ... 100%] terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden Zahar

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 09/02/2014

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
0/0  (0/0)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Présentation Eden Zahar [Loading ... 100%] terminée   Lun 10 Fév - 20:08


FICHE PRÉSENTATION

©Theoc Area
♦ EDEN ZAHAR ♦





CARTE D’IDENTITÉ
_____________________________________________________________
Nom: Zahar
Prénom: Eden
Surnom(s): Dragon Carmin
Race: Humain
Âge:24

Situation: B-corp
Grade: Lieutenant
Aime: Le sport, les combats, les véhicules de luxes, la technologie, les vêtements, les femmes.
Déteste: La danse, l'ennui, les pizzas froides.

Arts occultes: Art martial 風間流古武術 Kazama-ryuu Kobujutsu. Une discipline qui regroupe Daito-ryu Aiki-jujutsu, Aikido, Judo, et Karate. Eden est spécialisé dans l'utilisation magique de ses poings dévastateurs.
Arme: Gants de combats "haute technologie" créer via l'entreprise familiale Zahar-Tech.
Autre: Il possède constamment une oreillette qui lui donne une liaison audio avec Gary, son assistant (détails dans le chapitre III de l'histoire).

Thème musical: (facultatif)
_____________________________________________________________


♦ VOTRE SUBLIME CORPS ♦


*Visite médicale d'Eden chez B-corp pour son entretien d'embauche*

- "Que pensez-vous docteur ? Il semblerait que notre homme soit relativement bien proportionné pour le combat. Il mesure exactement un mètre soixante-dix-sept si on fait abstraction de sa coiffure hérissée en un unique pique vers l'arrière. Il possède une masse musculaire de combattant conséquente, un compromis entre force et agilité. Surement dû à son entrainement aux arts martiaux depuis qu'il est jeune. Le tout pour un poids général de soixante-seize kilogrammes."

- "Effectivement assistante, c'est un bon point. Pour le reste des détails physiques, je vous laisse les noter dans la base de données."

- "C'est un homme de peau blanche, il possède une chevelure noire corbeau, une pilosité de la même couleur, bien que la pilosité faciale chez cet homme soit inexistante. Quant à ses yeux, ils sont un subtile mélange entre le marron et le noir. Un petit nez classique probablement jamais brisé en combat ainsi qu'une bouche fine et rosée."

- "Concernant le style vestimentaire de cet homme, il est habituellement vêtu de costumes noirs décontractés. Nous avons quelques photos où il est simplement en tenue de sport, pantalon de combat noir, orné d'une flamme rouge, sans haut. On peut d'ailleurs voir sur cette photo, un tatouage à l'encre noire sur son bras gauche, au niveau du triceps. Il faut penser à regarder sur son corps s'il en possède d'autres. C'est à peu prêt tout."

- "Hum, que pouvez-vous me dire sur ses étranges gants rouges et noirs, incrustés de billes, qu'il porte pratiquement en permanence sur les photos ?"

- "Il a dit dans son entretien préalable qu'il s'agissait de gants de combats l'aidant à concentrer la magie sur ses poings. C'est tout ce que nous savons pour le moment."

- "Très bien. Il patiente dans la pièce suivante. Rejoignez-le pour un bilan de santé complet et faites-moi un rapport dans la journée."

♦ DANS LA CABOCHE ♦


*Visite médicale chez B-Corp : Suivi psychologique (entretien d'embauche)*

- "Si je devais décrire ce qu'il y a dans ma tête, vous dire qui je suis réellement, je pense que j'userais de subterfuges et de mensonges. Personne ne devrait être autorisé à entrer dans ma tête, mais je veux bien faire une exception pour cet entretien d'embauche à la Blitzness Corp.

Tout d'abord, je vais commencer par mes défauts, car la liste est beaucoup plus longue que celle de mes qualités. Débutons également par ce qu'il y a de prioritairement visible chez moi. Je suis fils unique d'un père richissime, récemment nouveau propriétaire de l'entreprise familiale. J'ai donc grandi avec tout le confort possible qu'un jeune garçon nécessite et plus encore, c'est pourquoi tout au long de mon enfance ainsi que mon adolescence, j'ai été surprotégé. Je ne voyais que très peu l'extérieur du building, j'ai développé un manque d'attention qui me pousse encore aujourd'hui à tenter de jouer les stars pour être remarqué. Je n'ai jamais vraiment souffert de cette solitude, elle me plait pour tout vous dire, mais parfois, quand le temps dans mon cœur est à l'orage, j'aimerais avoir quelqu'un sur qui compter. Bien sûr il y a Gary, mais mes relations avec cet homme sont limitées.

Je suis donc excentrique, narcissique, archétypique, sarcastique et pleins d'autres trucs en « ique » ... Pour faire simple, quand on ne me connait pas, je suis vraiment insupportable. Aussi dois-je admettre pour cet entretien que mes futurs coéquipiers auront du mal à me gérer sur le champ de bataille. Je suis un électron libre, je n'ai pas peur de me mettre en danger, c'est mon côté impulsif. Même si ma langue se plait à cracher mon sarcasme sur mes adversaires, quand il s'agit de moi, je cède facilement à la provocation. Heureusement que Gary est là pour me gérer. Il est comme mon thermostat.

Je sais, ça fait beaucoup de défauts. Rajoutez à cela que je bouge beaucoup quand je dors et vous n'êtes plus très loin du compte...

Du coup, on peut dire sincère dans mes qualités non ? Ouais, non. J'ai dit au début que je mentirais si je n'étais pas obligé de dire la vérité. Ça ne va pas faire beaucoup de qualités. Disons alors que je suis volontaire, dévoué, fidèle, empli de bravoure. Abandonner n'est pas une option envisageable, laisser mourir un coéquipier encore moins. Sur le champ de bataille, je suis celui qui peut mettre son équipe en danger, mais je suis également celui sur qui on peut compter pour s'en sortir."

♦ VOTRE C.V. ♦


Chapitre I : Tout s'achète, même l'amitié.

Le weekend venait de débuter et comme à mon habitude, j'étais enfermé dans ma gigantesque chambre au quarante-huitième étage de la tour "Zahar-Tech", jouant à divers jeux vidéos hors de prix. Rien d'étonnant à cela quand on est le fils d'un richissime homme d'affaire qui a fait fortune en créant et vendant des armes. La semaine de cours avait été intensive et épuisante pour un tire-au-flanc comme moi qui n'aspirais qu'à jouer et combattre sur le tatami. Les professeurs particuliers étaient confiants quant à mes aptitudes intellectuelles, pour le plus grand plaisir de mon paternel bien que, j'étais également plutôt heureux de ne pas être un imbécile.

Du haut de mes huit ans, impossible pour moi de rester en place sans rien faire alors que les précieuses heures du weekend s'écoulaient. Il me fallait jouer, encore et encore, pendant que je le pouvais. Mais ce weekend était spécial. Aujourd'hui, mon père avait décidé de convier d'autres enfants dans ma chambre pour que je puisse me faire des amis. Bien sûr, il ne s'agissait que des enfants des employés de la tour, mais je me devais de ne pas faire mon difficile, le geste était admirable pour un paternel qui avait jusqu'à maintenant, tendance à me surprotéger et m'éviter le contact au monde extérieur.

Patientant qu'on m'amène ces deux enfants pour me divertir, je décidais de m'avancer vers ma fenêtre. Je jetais un regard vers l'obscur horizon qu'offre Ethera City. Une palette de couleurs limitées, nullement agréable à l’œil mais l'on s'y faisait à la longue. On ne pouvait y voir que l'urbanisation dans son décor macabre de technologie, mille lumières allumées, pour faire oublier à la population qu'à Ethera City, il faisait nuit vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Alors que le focus de mon regard oscillait de building en building, un bruit d'alarme retentit. La porte de ma chambre venait de sonner, m'annonçant que quelqu'un se trouvait de l'autre côté. J'étais sûr qu'il s'agissait de mes deux invités, alors pris d'une liesse incontrôlable, je courrais jusqu'à la porte d'acier pour les accueillir comme il se devait.

J'appuyais sur le bouton d'autorisation d'ouverture de porte et m'inclinais vers l'avant. Ainsi, quand les deux enfants entrèrent dans ma chambre, ils furent agréablement surpris par ma politesse et mon ouverture d'esprit. Évidemment, ce n'était qu'une mascarade pour qu'ils voient en moi autre chose qu'un gosse de riche pourri gâté qui n'a que du dédain pour la petite gent sociale. En réalité, j'étais à mi-chemin entre les deux visages. À la fois réellement poli, courtois et content de les recevoir, mais également hypocrite et réaliste. Je savais que ces enfants n'étaient pas mes véritables amis, ils profitaient des bienfaits de mon argent, moi je profitais de l'amusement qu'ils procuraient.

C'est donc le plus simplement du monde que je les invitais à jouer avec ma collection de voitures. Les deux enfants étaient des garçons de mon âge, l'un brun, l'autre blond comme les blés. Jouer aux voitures étaient donc une idée plus que correcte.

Je m'asseyais sur le tapis qui recouvrait le sol de ma chambre afin de saisir une voiture et de commencer à faire imaginairement fumer le moteur de cette dernière. Les deux autres ne tardèrent pas à me rejoindre et à s'emparer de mes voitures pour m'accompagner dans mon fantastique monde imaginaire. Nous jouions des heures durant et le temps ne semblait pas filer aussi vite qu'à son habitude. Durant ce laps de temps, nous échangions nos noms et autres détails sur nos vies, mais très vite la discussion trouva son centre sur la mienne.

- "Eden ? Pourquoi es-tu si riche ? Mon papa travail pour le tien, mais je ne sais pas ce qu'ils font." *demandait l'enfant brun*

J'avais décidé de jouer cartes sur table avec eux, de ne point mentir sur les réponses, même les questions les plus indiscrètes trouvèrent réponses.

-"Et bien, on peut dire que mon père construit des choses de hautes technologies et qu'il les revend à quelqu'un d'autre, Blitzness Corporation pour être exact. Tu sais, c'est la plus grande tour de la ville ! Ton papa à toi, il aide le mien." *dis-je le plus simplement du monde*

- "Mais, alors pourquoi c'est ton papa le plus riche et pas le mien ?" *rétorquait-il immédiatement*

Je mourrais d'envie de lui cracher le venin de mon sarcasme au visage, lui dire que son père n'était qu'un larbin que mon père payait pour qu'il lui obéisse. Mais je contenais mon humour massacreur, sachant que ce dernier, bien que criant de vérité, n'était pas de bon goût. Alors, je lui répondis simplement que je ne savais pas, en serrant les dents devant tant de naïveté.

- "Pourquoi tu ne viens pas à l'école avec nous ?" *ajoutait le deuxième enfant*

- "J'ai des professeurs qui m'apprennent tout ce que je dois savoir ici. Je n'ai pas besoin d'aller dans une école. Et puis, je peux faire un peu ce que je veux. J'apprends les Arts martiaux, comme dans les jeux vidéos. On n'apprend pas ça à l'école."

Le blondinet ne fut pas choqué de ma réponse sur l'école, mais il était fortement intrigué par la deuxième partie de ma phrase. Je décidais donc de les emmener devant ma console de jeux afin de leur faire découvrir mes jeux de combats favoris.
____________________________________________________________________

Chapitre II : Sale gosse

Vingt-trois heures, la nuit ne faisait que commencer, et pourtant, il faisait aussi obscur qu'à l'aube. Les jours s'enchaînaient et se ressemblaient dans la capital de la nuit où le soleil ne perce jamais. J'étais de sortie, au cœur de la ville d'Ethera, assis confortablement dans ma voiture de luxe. J'avais beau être riche, nul ne pouvait m'enlever le plaisir de la conduite sportive en m'imposant un chauffeur. Une main sur le volant en cuir, l'autre sur le levier de vitesse, je faisais gronder le moteur de ma bête d'acier. Les pneus crissaient à chaque accélération dans les virages et je ne tardais pas à me faire remarquer sur la route. Durcissant le pied sur la pédale, je slalomais entre les voitures, l'adrénaline faisait bouillir mon sang à chaque passage de rapport. Je décidais de monter le son des enceintes pour compléter l'atmosphère de ma bulle. Je prenais plaisir à accélérer, pousser le moteur surpuissant jusqu'à son paroxysme sur les routes bondés de la ville. Je savais pertinemment que je pouvais m'encastrer dans un mur à tout moment en usant de ce genre de comportement, mettant ma propre vie et celle des autres civils en danger, mais j'avais confiance en mes compétences.

Jouissant du plaisir procuré par la sensation de danger, un sourire mesquin s'esquissa sur mon visage, mais il fut brisé rapidement par la sonnerie de mon téléphone portable que je peinais à entendre tant elle était couverte par la musique de mes enceintes. Je saisissais l'appareil qui était posé du côté passager du véhicule et coupais la musique afin de pouvoir entendre mon interlocuteur. Je profitais de l'occasion pour freiner le pas sur l'accélérateur et ralentissais progressivement ma vitesse. Un bref coup d'oeil sur le numéro de l'appelant et je connaissais l'identité du parasite qui venait de briser mon confort. Il s'agissait de Gary, le meilleur ami de mon père et accessoirement, son plus fidèle associé.

- "Eden, j'écoute."

- "Monsieur Zahar, il semblerait que vous soyez en retard pour votre propre fête, les invités, eux, sont déjà à la liesse."

- "Merci Gary, mais je possède l'heure sur le tableau de bord de mon véhicule ainsi que sur mon téléphone. Alors, à moins de n'avoir d'utilité que l'horloge parlante, quel est le but de votre appel ?"

- "Aussi devrais-je ajouter qu'il n'est pas du goût de monsieur votre père, un tel tapage sonore dans sa tour."

Je serrais les dents quant à cette réponse bien qu'elle ne m'étonnait guère. Mon paternel n'était pas du genre à profiter de mes festivités.

- "Dites à mon père qu'il possède une ligne téléphonique et qu'il peut lui-même me dire si quelque chose le dérange. Ajoutez qu'il peut également descendre d'un étage pour saluer son fils, ça lui changera de l'ambiance morose de son bureau. Je suis en route."

- "Votre père vient de sortir pour un rendez-vous d'affaire. Je ne pourrais lui transmettre un tel message."

Un léger soupir presque inaudible m'échappa, puis je mis fin à l'appel. En quoi ma fête pouvait le gêner s'il sortait dans les minutes suivantes pour affaire. Je ne pouvais décidément pas comprendre le fonctionnement de cet homme, bien qu'il soit mon père. Un autre soupir puis j'accélérais de nouveau afin de me rendre au plus vite à la tour Zahar Tech.

Une fois sur place en bas de l'immense building, je descendais du véhicule en jetant mes clefs au voiturier, puis m'empressais de monter dans l'ascenseur, direction le cinquantième étage. L'attente fut brève et j'étais vite arrivé à destination. D'une main habille, je remis en place la veste de mon costume noir pour parfaire mon allure et sortais de l'ascenseur. Là, la fête battait son plein, l'alcool coulait à flot, la musique faisait trembler les murs et les femmes étaient toutes plus jolies les unes que les autres. Mais ils m'attendaient, tous les invités, certains s'arrêtant même de danser pour saluer celui sans qui cette magnifique soirée n'aurait pas été possible, moi. J'avançais en ligne droite, en direction de la terrasse, je passais à travers la foule bien trop imbibée d'alcool en servant quelques poignées de mains, ici et là. J'arrivais au bord de la terrasse, imposant mes deux coudes sur la rambarde de sécurité. Un serveur passa à proximité, j'en profitais pour saisir une coupe de champagne de son plateau. Je plongeais mon regard en contrebas, dans l'univers immersif qu'offre la capital de la nuit. Je me perdais à contempler les signalétiques lumineuses de diverses entreprises, la plus remarquable étant celle de la Blitzness Corp. J'étais fasciné par le travail de ces hommes, ils avaient l'action au cœur de leurs activités, l'inverse total de notre entreprise à nous. Le travail de mon père consistait à fournir à la Blitzness, prototypes d'armes et appareils à usages militaires. Je me plaisais à imaginer une future carrière chez eux, laquelle était presque impossible à envisager réellement, sous peine de me faire sermonner des heures durant par un père trop protecteur.

Tandis que je descendais ma coupe de champagne à la vitesse d'une balle, une jeune demoiselle vint à moi en tintant ces paroles.

- "Eden Zahar Junior. Le célibataire le plus courtisé de la ville. Vous êtes magnifiquement bien habillé et cela n'a rien d'étonnant. Et vous ? Que pensez-vous de ma tenue ?" *s'extasiait-elle en tournant sur elle-même.*

J'avais une sainte horreur de toutes ces opportunistes qui ne voyaient en moi qu'un portefeuille sur pattes et une carrière toute tracée de bourgeoise mondaine. Mais il fallait reconnaitre que je savais apprécier le physique d'une femme à sa juste valeur, c'est pourquoi j'aimais m'entourer de jolies dames. Bien sûr, si par miracle elles étaient faites de marbre, cela serait beaucoup plus simple de supporter les mondaines. C'est pour cette raison que je préférais les femmes plus simples, mais paradoxalement, j'étais l'archétype parfait du jeune gosse de riche à l'égo démesuré qu'elles ne pouvaient supporter. Ainsi, ma romance avec une fille ordinaire était impossible et ma patience avec les bourgeoises avait une limite. C'est pourquoi je répondais à la belle.

- "Votre tenue est splendide, mais vous avez oublié de porter ce magnifique bijou qui sied tant aux femmes de votre classe sociale. Je veux bien sûr parler du silence."

Je venais de citer à ma façon, un proverbe que j'avais déjà entendu lors de mes cours particuliers. Ce dernier visant à déstabiliser la demoiselle pour qu'elle me laisse en paix. Ma réponse laissa perplexe la jeune femme quant à mon éducation, après avoir soufflé comme un taureau en furie, elle prit la poudre d'escampette. J'étais fier du résultat et je ne pus m'empêcher de rire instinctivement en la voyant s'enfuir. Mais ma joie fut de courte durée, mon téléphone sonna à nouveau. Sans prendre le temps de regarder l'appelant, je décrochais. Je savais instinctivement qu'il s'agissait de Gary, cet homme avait le don de briser tous mes plaisirs. Ce que je ne savais pas, c'est que cette fois-ci, son appel allait être le pire de tous.

- "Gary, il faut vraiment que vous arrêtiez de m'appeler pour des futilités. Je n'ai plus dix ans. J'en ai vingt-quatre."

- "Pardonnez-moi monsieur. Je suis ... vraiment désolé. Pu***n, je suis vraiment désolé ..."

Je pouvais sentir que Gary n'était pas au mieux de sa forme, cet homme pourtant si froid émotionnellement, je pouvais presque l'entendre verser des larmes. Sa voix avait changé, elle se faisait hésitante et fuyante.

- "Que ce passe-t-il ? Un problème avec mon père ?"

- "Il a été transporté d'urgence à l'hôpital d'Ethera centre. Un grave accident de voiture. Je vous transmets les coordonnées de l'hôpital sur votre GPS. Faites vite monsieur."

La réponse de Gary fut un choc. Un frisson parcouru mon échine et le téléphone ainsi que la coupe de champagne en cristal que je tenais, m'échappèrent des mains, tombant dans le vide gigantesque qui me séparait de la terre ferme. Je restais figé dans le temps, comme si ses engrenages avaient cessé de tourner. Puis une douleur à la poitrine me rappela que le temps était immuable. Cette pointe au cœur, ce sentiment de malaise, était-ce cela l'amour ? Je tournais les talons à la rambarde de la terrasse et je courrais en direction de l'ascenseur, écartant avec violence tous les gêneurs de mon passage.


_______________________________________________________

Chapitre III : Le roi est mort, vive le roi.

J'étais assis dans le fauteuil en cuir de mon père, derrière son bureau d'un noir glacial me rappelant à quel point cette pièce terne et vide de toute émotion avait hanté mon enfance. Mon père était décédé, mais il était hors de question que je prenne sa place. Réduire ma vie à un confinement entre quatre murs déprimants, à traiter des dossiers et compter mon argent. Ce n'était vraiment pas pour moi.

Je saisissais sur le bureau ce qui semblait être un cadre avec une photographie de moi. La seule chose en couleurs dans cette pièce. Je regardais attentivement le contenu du cadre, j'étais encore enfant, apparemment le jour de mon anniversaire, peut être le septième. Ainsi mon père gardait encore une image d'enfant de moi, bien qu'à vingt-quatre ans, je n'étais plus censé être un petit garçon. Je soupirais, reposant la photographie sur le bureau.

- "Tu n'as tellement pas vu passer ta vie dans ce bureau que tu en as oublié de moi voir grandir."

Je m'étonnais à parler seul dans cette pièce, mais je devais bien avouer que cela soulageait. Je plongeais à nouveau le focus de mes yeux sur le bureau, puis palpais d'une main nostalgique chacun de ses accessoires. J'entrepris ensuite d'ouvrir les tiroirs. Encore une fois, une photographie était disposée dans l'un deux. Cette fois une femme, brune à la peau fort pâle. Je pensais savoir qu'il s'agissait de ma mère, mais je n'en étais pas certains. Elle avait trouvé la mort en me donnant naissance et père m'avait toujours interdit de posséder un souvenir d'elle, de peur que ça n'attise en moi une sorte de manque qu'il ne saurait gérer en étant si distrait avec les affaires. Il fallait croire qu'il n'était pas capable de respecter ses propres règles. Je reposais délicatement la photographie dans le tiroir qui lui était initialement attribué, puis je m'enfonçais plus profondément dans le siège de cuir crissant sous mon poids.

Soudain, la porte d'acier s'ouvrit sans alerte de présence. Il s'agissait donc d'une personne possédant les codes d'entrée. Qui d'autre que Gary, le plus fidèle associé de mon père. C'est ainsi qu'il entra dans la pièce, costume noir de rigueur comme à son habitude. Laquelle je ne pouvais lui reprocher puisque moi-même j'étais adepte de cette couleur vestimentaire. Il réduit l'écart qui le séparait du bureau afin d'être plus près de moi et il enleva ses lunettes de soleil, dévoilant un visage marqué par la fatigue et la peine, ainsi qu'un regard aussi sombre que sa peau. J'entrepris d'entamer la discussion avant que ses lèvres sèches n'eurent à le faire.

- "Gary, mon père n'est plus. Vous êtes perdu, j'en suis conscient. C'est pourquoi j'estime que vous n'êtes plus à votre place dans cette entreprise. N'allez pas imaginer que je suis ce genre de connard, content que son père lui aie cédé la place de leader. Je n'ai que faire de cette entreprise. Je dis cela car j'aspire à une autre vie que celle d'un bureaucrate, homme d'affaire, sans vie sociale. Et cela compte pour vous également."

Gary restait muet comme une carpe, stoïque de toute émotion. Il avait décidé de ne pas répondre à ce que je venais de décréter et attendait patiemment que j'enchaîne dans mes paroles.

- "Je vais signer un contrat chez Blitzness Corporation. J'ai décidé de m'impliquer sur le terrain, usant de mes talents de combattant, que je puisse enfin trouver une utilité aux gants occultes que mon père m'a fabriqués. J'ai décidé de confier les affaires de l'entreprise à Vilucha. C'est pour cette raison que vous êtes démis de vos fonctions. Cependant, j'aimerais vous affecter à un tout nouveau poste. Celui de protecteur, en effet, j'aimerais que vous soyez les yeux derrière la tête que je n'ai pas. Je veux que vous soyez chargé de ma couverture par images satellites lors de mes missions pour la Blitzness. Nous serons en liaison direct via oreillette et vous me préviendrez des dangers, téléchargerez les cartes des lieux sur mon téléphone, calculerez les issues possibles, enverrez les véhicules pour m'escorter. Ce genre de choses."

Je pris le temps de faire une pause pour laisser le temps à Gary d'encaisser les nouvelles et de peser le pour et le contre dans son esprit. L'expression de ses yeux changea, il était devenu plus à l'écoute, à tel point que ses yeux semblaient demander toujours plus de détails. Mais l'heure n'était pas aux détails, il me fallait une réponse claire et concise. Après un bref délai, il entreprit de me répondre.

- "Monsieur, je serais ravi d'un tel poste. Je vous servirais du mieux que je peux, tel que je l'ai toujours fait avec votre père. Alors, très bien. Je serai vos yeux et votre deuxième cerveau. Peut être même votre seul cerveau puisque votre caboche est vide."

Un rictus m'échappa, il était étonnant qu'un homme tel que Gary puisse user d'humour après ce genre d'évènement. Nos regards échangèrent de brèves émotions, puis il serra ma main dans la sienne et me gratifia d'une tape sur l'épaule en guise de contrat. La discussion concernant les détails de son poste continuèrent encore quelques minutes puis je me mis en route vers la Blitzness Corporation pour obtenir mon nouveau poste à moi. J'aspirais secrètement à un grade supérieur à celui de vulgaire troufion, s'ils considéraient nos relations commerciales et mes aptitudes au combat comme des atouts, je pourrais sans doute obtenir un poste de lieutenant, mais s'il fallait que je commence en bas de l'échelle, alors soit. L'aventure était à portée de main.





ET VOUS ALORS ?
_____________________________________________________________
Prénom: Epoque
Âge:  23
Pseudos: Popok
Sexe: M
Comment avez vous découvert le forum ? Entre deux thés menthe sur Google.
Vous plait-il ? Ce design est juste ... parfait ! Je n'ai jamais vu plus joli.
Code du règlement: [Validey par un poney sucrophile]
Avez vous déjà un personnage préféré parmi les membres ? Le grand architecte, parce qu'il ressemble à ce pervers de Mutenroshi.

Mangas appréciés: La liste serait trop longue mais si je devais en citer 5 : Guilty Crown, Zetsuen No Tempest, Sword Art Online, Death Note, Dragon Ball.
Jeux appréciés: Pareil, la liste serait trop longue. On va dire qu'en ce moment je joue principalement à Final Fantasy (je me refais la saga entière, j'en suis au VIII ! O/) , Street Fighter et Pokemon.
Autre: Je suis dépendant à la drogue suivante : Le thé menthe.
_____________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Présentation Eden Zahar [Loading ... 100%] terminée   Jeu 13 Fév - 17:19

Ohayoooooooooooooooooooooooo nouveau-kun ! Bienvenue officiellement sûr Theoc Area, le seul forum où les moutons chient des arcs-en-ciel, où les choses kawai peuvent te tuer, où on boit du sperme de cactus à l'occasion et où « flibidiiiiiii » est un cri de guerre Cool

Comme tu le sais (parce que je te l'ai dit mwahaha) je suis la gentiiiiiiiiiiiiiiille modowte ! Je vais dire tout ce qui est bien dans ta fiche, et passer sur tout le pas bien ! Puis ensuite mon blond collègue passera derrière moi pour dire tout ce qui est pas bien, et passer sur tout le bien ! Et enfin tonton-camé-kun finira le boulot en te validant et en te donnant un palier !

Allons-y ! Yukai

Alors quelqu'un qui vise à devenir Lieutenant ceybien, cey une ambition modérée, on avait plus vu ça depuis... hummf... bah depuis un des anciens perso d'Ake ! Et tu vois ce qu'il est devenu mwahaha, comme quoi c'est un gage de bon début dans le fow !

Citation :
♦️ Déteste: les pizzas froides

T'as bien raison ! On devrait jamais laisser refroidir une pizza, c'est un crime capital, une hérésie ! Bouhouhou ceytounul ! Alors ta première mission sera de mettre en prison ceux qui le font ! *sort*

Un art occulte... précis ! Mwahaha ! Moi rien que art martial m'aurait bien suffit, mais j'suis sûr que des gens plus callés apprécieront ces précisions ! Alors tu fais donc un pugiliste... ceycool ! Je joue moi-même deux des trois pugilistes du fow (un super maître pugiliste pnj en tant que meujeu et un de mes personnages qui pugiliste-avec-un-p'tit-bonus-en-plus mwahah) alors je peux qu'approuver le fait qu'on ait un nouveau coupain de jeu !

Les gants et l'oreillette c'est une bonne façon d'exploiter la technologie, restera à voir comment t'intégrera ça dans l'univers, mwahaha ! Mais on en est pas encore là, en tous cas c'est de bonnes pistes pour roxxationner encore plus !

Allez, passons ààààààààààààà la fiche proprement dite !


Citation :
bien que la pilosité faciale chez cet homme soit inexistante

FAAAAAAAAAAAAAAAAAAAUX ! *bruit de buzzer* il aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa... des sourcils ! Bwahahah ! Cet assistant est incompétent, il sera muté au post de futur mor... de secrétaire de Dial, mwahahah !

Sinon, petit bilan du physique, une forme agréable, rapide, qui permet de développer les points rapidement et de façon concise ! Pas de pirouette verbale pour passer d'un point à un autre, chacun est décris dans l'ordre !

Il en résulte finalement une impression générale du personnage assez claire et facile à se faire, on le visualise bien, et je dis toujours que c'est là l'essentiel d'un physique, alors tu remplis mes conditions essentielles, félicitatpatatatatiooooooooooooooon !

Pis il a des gants comme un boxeur m'ahahah, ceycool !

Et le reste se sera... pour le bakablond !

Allez, on enchaîne avec leeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee... mental !

Citation :
Personne ne devrait être autorisé à entrer dans ma tête, mais je veux bien faire une exception pour cet entretien d'embauche à la Blitzness Corp.

Tu sais que tu livres le contenu de ta tête au directeur d'asile le plus fou et le plus dangereux et le plus puissant du monde là mon gars ? Mwahahah !

*sort et s'y remet, pataper*

Citation :
archétypique

Héhé, bien joué, maintenant Yukai peut toujours dire que t'es cliché t'as déjà posé que t'es mieux que ça, un archétype ! Mwahaha ! TEY BAISAY LE BLONDINET, BWAHAHAHAH ! Yukai

Citation :
Aussi dois-je admettre pour cet entretien que mes futurs coéquipiers auront du mal à me gérer sur le champ de bataille

Attend de voir comment Alwine va te gérer, deux baffes danlaggel, un coup de pied au cul, droit sur l'ennemi, et on verra comment tu t'en tires, bwahahah !

Walaaaaaaaa sinon pour l'impression générale encore une fois c'est clair, pas de fioriture de style tu passes d'un point à un autre calmement, et au final je pense avoir une assez bonne idée du personnage, et c'est quelque chose que j'aime pouvoir dire quand j'ai fini de lire le mental !

Aussi la relation avec son secrétaire téléphonique se concrétise un peu ! Non seulement j'aime bien le procédé – d'abord un indice au début, puis une évocation et.. et on sait pas, on a envie de le découvrir dans l'histoire, et c'est ça qui est tout bien comme rendu, yeah – mais en plus j'aime bien l'idée, ça rappel un peu la relation de certains avec Ichi, sauf que là c'est un personnage différent... j'aime bien l'idée, j'ai hâte de la voir en airpay !

Et sur ces bons mots passons ààààààààààà.. l'histoire ! Ovuns

Citation :
Chapitre I : Tout s'achète, même l'amitié.

Pas celle de nelli ! ... bon d'accord, limite en bonbons et en glace, si tey gentil !

Citation :
Je jetais un regard vers l'obscur horizon qu'offre Ethera City. Une palette de couleurs limitées, nullement agréable à l’œil mais l'on s'y faisait à la longue. On ne pouvait y voir que l'urbanisation dans son décor macabre de technologie, mille lumières allumées, pour faire oublier à la population qu'à Ethera City, il faisait nuit vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Je suis obligé de m'arrêter pour mettre ceci en lumière =3 C'est rare qu'on saissise si bien dès le début l'atmosphère, la trame de la grande capitale d'Archivant. Beaucoup de joueurs confirmés ont pris un moment avant de bien intégrer ça, mais là hop, direct. Non seulement la nuit éternelle mais ce qu'elle apporte, sous-tend... en bref tu viens de gagner un bon point dans l'estime de nellidoudou, félicitation ! Ça donne droit à un cookie... mais pas un des miens !

Citation :
Je n'ai pas besoin d'aller dans une école.

Azy on s'en fiche de tes sous c'est CE détail qui attire l'envie jalouse de tous les gosses de son âge !!

*bus*

Allez, bilan de ce premier chapitre, personnage intéressant, qui assume ses défauts, c'est pas si courant mine de rien, et c'est donc encore un bon point ! Il est réaliste et en même temps très mûr pour son âge, comme s'il avait dû grandir très vite dans un monde qui n'est pas totalement celui d'un enfant.

Pis cey agréable à lire ! Allez la suite !

(j'aime qu'on divise les choses en chapitre, ça me donne des endroits tout trouvés pour couper et raconter ma vie, bwahahaha!)

Après avoir lu le premier paragraphe, je te conseillerai un falco, c'est bien plus marrant qu'une voiture, testé et approuvé par une Vice-Commandante de la Blitzness Cool


Citation :
- "Votre tenue est splendide, mais vous avez oublié de porter ce magnifique bijou qui sied tant aux femmes de votre classe sociale. Je veux bien sûr parler du silence."

Mwahahah j'aime ce garçon *rit comme une conne*

Han son papa ilémort, ceytriste... bon c'était un connard mais quand même ! Enfin ça prouve que quelque part il est plus humain que nelli qui elle l'a juste mangé quand c'est arrivé, bwahahah !

Hé bien deuxième chapitre qui tient les promesses du premier, et du reste, c'est très intéressant, plus qu'une succession de fait ça présente une évolution du personnage, étape par étape, mwahah ! Quand à la forme ben... je n'en dirai rien ! Ninja !

Citation :
Je veux que vous soyez chargé de ma couverture par images satellites lors de mes missions pour la Blitzness. Nous serons en liaison direct via oreillette et vous me préviendrez des dangers, téléchargerez les cartes des lieux sur mon téléphone, calculerez les issues possibles, enverrez les véhicules pour m'escorter. Ce genre de choses.

AZY le gosse de riche, les autres ils ont droit à une armure lui il veut toussa à son recrutement ! J'aurais qu'une chose à dire, au nom de la blitzness... ceytoi qui paye ! MWAHAHAHAH !!!

Et piiiiiiiis l'histoire se termine !

Alors pour faire un bilan général de la fiche, en vrac :

-PAS DE FAUTES ! En tous cas pas qui m'ont piqué les yeux ! Et ça c'est un point positif inestimable pour moi, jeune padawan Cool

-Le mode d'entrée à la Blitzness. Il n'y entre pas par envie de servir le peuple, de se venger des Teremundos, etc... mais plus parce qu'il a envie d'action, voir parce qu'il se fait chier ! Mwahaha ! En plus c'est un gosse de riche, il pourrait faire autre chose, mais nan, il fait ça ! Ça me rappel un peu Wiwine, quoi qu'en beaucoup plus poussé, et en bien plus crédible que Lucia.

Personne n'avait encore élaboré une telle idée aussi loin, avec le fait d'être un partenaire commercial, de faire pression, de faire jouer ses relations, etc... et donc c'est un très bon point, parce que l'originalité est une denrée rare par ici !

Voilà voilà, une histoire sans drames, sans coup d'éclats, et sans non plus être chiante, c'est plutôt un bon dosage. On sent la profondeur du personnage lors de la mort de son père, et on est curieux de voir ce qu'il va devenir alafin !

Et sur ce comme ce commentaire fait déjà trois pages je vaaaaaaaaaais arrêter là !

Je te souhaite encore une fois bienvenue parmi nous, n'hésite pas à poser des questions en masse et à faire plein de RPs, mwahahahah !

Allez sur ce je laisse la place au blond, à vous les studios !

Yukai

PS : Si ton perso est aussi fan de thé que toi, il risque d’idolâtrer Thé-Chan, mwahahah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Yukai

♥ Sucrophile ◘ Kikoo ○ Dragon Fan ♥
 ♥ Sucrophile ◘ Kikoo ○ Dragon Fan ♥
avatar

Messages : 2742
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 21
Localisation : Avec ses paquets de bonbons

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 22850
Jobcard(s): Invocateur et Garde du Corps

MessageSujet: Re: Présentation Eden Zahar [Loading ... 100%] terminée   Dim 16 Fév - 1:11

BOUYAW c'est moi moi moi le vilain modow ! M'enfin on va pas s'attarder sur les présentations, on s'est déjà vu et Elli a tout dit Cool
(Je m'excuse d'avance si y a des oublies de mots ou des fautes, je suis extrêmement fatigué mais je tenais à faire ta prez).
Bienvenu officiellement quand même !

Alors alors,

Un mauvais point pour commencer : l'avatar d'un personnage un peu trop connu ! Ewi c'est pas de chance, malgré ma faible connaissance vidéo ludique j'ai spotted Jin de Tekken !  Panpan cucul

Le prénom de ton perso est aussi un peu trop cliché à mon gout ! Eden est en effet un nom un peu trop courant dans la japanimation ou les jeux vidéos ê.e

Le surnom de ton perso est classe sinon, mais c'est dommage ! C'est plus fun quand les persos ont des surnoms à la con 8DD

Ton grade est cool. T'en fais pas, si on se moque de toi, dis que y a que les plus grands qui exercent ce post ET LES AUTTRES C'EST TOUS DES CONNARD JALOUX ERZTGRYHYTYUIO7OP¨%£+

Sinon t'aurais pu faire l'effort de trouver un thème musical pour ton personnage bourdel !

Allez, passons à la prez à proprement parler !

Alors on voit la volonté de faire quelque chose d'original mais malheureusement ça passe pas. En effet, c'est de l'originalité de feignant comme je me plais à l’appeler ! En effet, c'est un peu la première idée qui passe dans la tête de tout le monde quand on veut donner une forme originale à ses descriptions ! Et le coup de la visite médicale on l'a eu plein de fois ! Try again Cool

Ce que l'on pourrait reprocher à ton style d'écriture est qu'il m'a personnellement parut assez simple. Un peu trop peut être. En effet, tu balances les informations un peu "à l'arrache" sans prendre la peine de les tourner avec des effets de style, même basiques.

Pour ce qui est du contenu, et bien y a l'essentiel. Tu ne rentres pas vraiment dans les détails. Tu pourrais nous parler de ses gestes habituels, de sa démarche, de sa voix où je ne sais quoi. C'est ce genre de détail qui fait qu'une description délicieuse (oui, trop fatigué pour chercher un adjectif plus logique).

En plus, ton personnage a tout du beau gosse au corps de rêve. C'est limite blasant ! Sérieux, c'est un cliché vu, revu et corrigé !
Le pire c'est que ça s'aggrave quand on voit le mental. Il a même le caractère du Sasuke ténébreux !

OUI UN SASUKE ! CA FAIT MAL HEIN ?! J'trouvais que j'avais pas été assez méchant jusqu'à maintenant. J'crois que j'me suis bien rattrapé Cool

PS : ET FUCK LES ARCHETYPIQUES

Bref, pour résumer tes descriptions sont trop peu détaillées et ton personnage beaucoup trop cliché. Faudra que j'm'explique pourquoi j'me fais chier à taper trois paragraphe pour dire la même chose en une phrase juste après...e.e

Pour ce qui est de l'histoire le style reste encore très simple. Le texte n'est pas très prenant, il se laisse lire mais l'action n'est pas réellement au rendez vous. Une histoire n'a pas toujours besoin d'action pour être bien mais dans celle la je trouve qu'il manque quelque chose et je pense que c'est ça.

Voilà voilà, c'est déjà fini ! Et oui j'ai pas beaucoup à dire sur l'histoire et j'vous fuck >.>

Signé ~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theoc-area.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 25
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Présentation Eden Zahar [Loading ... 100%] terminée   Mer 19 Fév - 17:25

Bien que le forum soit quasi mort, il reste des gens qui veulent peut-être rp, au cas où je vais prendre la liberté de procéder à cette validation... Même si je sais pas trop ce qu'il adviendra, comme dit dans le message d'abs, on peut forcer personne à rester, ni à partir et le rp reste ouvert même sans Dial donc...

Je te valide avec comme choix de palier du 5 (à toi de préciser dans ta fiche technique quel palier tu veux du 1 au 5) et te dis bravo pour le côté fils à papa et pas héros badass à la SAO, c'est original et la fiche était sympa à lire.

A toi de voir si tu rperas quand même ou non malgré la situation du forum. Aussi, n'oublies pas de préciser dans quel section tu seras, si jamais tu restes quand même, dans l'espoir d'un retour de Dial ^^

Ps: ceci est ma dernière B.A sur Theoc

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation Eden Zahar [Loading ... 100%] terminée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation Eden Zahar [Loading ... 100%] terminée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Présentation] Oreste, cardinal des flammes [ Terminé ]
» Présentation de Solal Anthony Robbins *terminé*
» Présentation de Jimmy John Kent [Terminé!]
» • Présentation d'un justicier [Fiche Terminée !]
» Présentation Sentô Hushi, le Kuchiyose (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Voie de l'Incarnation :: Présentation-
Sauter vers: