AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Lun 22 Aoû - 12:05

Un homme se déplaçait dans l’immense forêt de bambous. Ces cheveux d’un bleu marine étaient recouverts d’un chapeau conique selon la mode orientale. Rien chez lu n’indiquait une différence flagrante avec les autres humains. Il possédait une taille banale (un mètre soixante-quinze), ainsi qu’une carrure commune, voire, peut-être en dessous de la moyenne. Pourtant il était loin d’être un humain… Cet homme (une habile utilisation des arts de la Faune pour se camoufler) n’était nul autre qu’Atrée, être d’origine inconnu cherchant ses origines ainsi que sa destiné.
Il était partit il y a cinq mois du continent Archivent par la rive Est sur un bateau de commerce. Le tout début de son voyage était partit d’Ethera City où la présence d’autant d’humain l’étouffait. Pour passer, il décida d’embarquer sur un bateau de commerce plutôt imposant où il s’engagea en tant que protecteur du bateau. Il arriva six semaines plus tard, après multiples péripéties et combat contre des monstres marins déchainés, dans le port de la Cité de LéaFirma. L’énorme paye qu’il avait touché grâce à sa protection extraordinaire du bateau lui avait permis resté trois semaines de plus pour rechercher des informations sur des lieux secret et pour s’approvisionner en vivre pour le reste du voyage. Il était ensuite repartit et avait mit deux mois de plus à traverser les marécages infestés de sangsues longues et voraces ainsi que d’autres créatures pas franchement accueillante… Le sol instable et boueux l’avait énormément ralentit sur le rythme qu’il s’était donné. De même il avait dut repousser des groupes de pillard affamés et blessés qui fuyaient les grandes cités et qui se réfugiaient dans les quelques endroit secs qu’il trouvait. Il était enfin arrivé dans cette énorme forêt de bambous, dans laquelle aucun obstacle particulier ne l’avait ralentit à part le manque de nourriture qui commençait à se faire sentir et qui ne paraissait ne pas avoir de fin. Cela faisait longtemps que ces vivres avaient été épuisés et qu’il se nourrissait de la faune et de la flore locale. Il n’avait jusqu’à maintenant pas relâché une seule fois sa transformation de peur d’être surpris par un humain et cela lui pesait sur ses réserves d’énergies. De plus toutes les infos reçues sur les lieux sacrés ou mystérieux s’étaient avérées fausses. Il s’assit donc, harassés par ses mois de voyages pendant lesquels il n’avait rien trouvé. Il allait relâcher sa transformation lorsqu’une sensation de malaise l’envahit profondément. Un être arrivait vers lui droit devant lui. Il dégageait un fluide inconnu qui apparaissait aux yeux de l’alien d’une couleur violette. Cela le perturbait profondément, jamais il n’avait rencontré un être doté d’autant d’intentions malsaines. Mais avant qu’il n’ait put faire le moindre geste, l’être fut sur lui.



[HSRP: Désolé pour ce post plutôt court mais j'avais pas une tonne d'idées et je tiens au fait que mon personnage ne communique pas beaucoup. J'espère faire mieux la prochaine fois.]
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Mer 24 Aoû - 2:14

    Malsaine... Cela n'aurait certes pas été le premier qualificatif qui serait venu à l'esprit de la plupart des gens en voyant la jeune Ellianne aux cheveux d'or blond. Avec ses yeux vairons pétillants de bonne humeur et d'innocence dans la plupart des cas, on l'aurait plutôt dite mignonne, innocente ou gentille, à la voir. Et le pire, c'était bien qu'il n'y avait aucun mensonge là-dedans. La belle ne mentait pas un seul instant, elle ne jouait pas la comédie : elle était elle-même. Oh, bien sûr, on aurait pu imaginer soulever qu'elle se faisait passer pour une humaine, et cela n'aurait pas été tout à fait faut, mais c'était avant tout de la curiosité, bien avant la duplicité. Elle voulait seulement découvrir les humains dont elle ne faisait plus partie, et ne mentait que sur sa race, nullement sur sa nature. Elle gardait l'air qu'elle avait toujours, et ses yeux étaient identiques à eux-mêmes, avec leurs couleurs opposées, une venue de sa naissance et l'autre de sa transformation, rien dans leurs profondeurs imprévisibles n'était modifié en quoi que ce soit. Un regard dont on pouvait difficilement se méfier, encore moins quand on ne savait pas à qui on avait affaire, et cela quelle que soit la forme adoptée par la jeune femme.

    Et pourtant. Et pourtant « malsaine », cela lui allait bien, quand on y réfléchissait bien. Ou tout du moins « dangereuse ». Et aussi « monstrueuse ». En tous cas, c'était sans doute l'avis du pauvre couple qui lui était tombé entre les griffes ce jour-là. Elle les avait croisé alors qu'ils revenaient par les terres d'une visite en amoureux du Village Leviath. Eux non plus ne s'étaient pas méfiés de cette ravissante jeune fille qui s'était avancée vers eux. Et elle n'avait rien perdu de son sourire quand elle avait soudainement lancé un éclair sur l'homme, le faisant griller et le tuant en une seule attaque, avant de faucher les jambes de la femme de deux boules de feu, l'empêchant de fuir. C'était lui qui avait été dangereux, elle n'avait presque aucun pouvoir, et certainement pas la volonté nécessaire pour réagir aux visions d'horreur qui s'offraient maintenant à elle. En effet, Ellianne commença à dévorer son compagnon, reprenant sa former Teremundo pour plus de facilité. D'un coup de ses crocs puissants, elle ouvrit sa tête pour dévorer le cerveau, avant de passer au reste de la carcasse, le nettoyant de ses chairs de façon experte et décidée, guidée par la faim sous le regard horrifié d'une femme tétanisée. Les bras, les jambes, le torse, tout y passa, jusqu'à ses yeux dont elle sembla se faire des friandises et les parties les plus intimes de son anatomie.

    Après avoir bien nettoyé le cadavre, ne laissant que quelques lambeaux de chairs au charognards locaux, elle se releva pour se diriger vers la femme qui, rompant enfin le charme, poussa un cri de terreur et prit la fuite... c'est à dire qu'elle rampa misérablement sur le sol, ses jambes brûlées et blessées ne lui permettant pas autre chose. La Teremundo fut sur elle en quelques instants et, la plaquant au sol sous elle, vint lui rompre la nuque d'un coup de ses puissantes mâchoires, comme elle le faisait comme elle était un loup et qu'elle chassait un lapin. Après quoi elle la dévora également avec appétit, apaisant sa faim de monstre souvent renouvelée. Elle aurait pu en dévoré encore bien d'autres à la chaîne, n'aillant jamais connu de sur-alimentation depuis qu'elle s'était transformée, si nombreuses que soient ses victimes à la suite, mais à eux deux ils devraient suffire à caler son estomac pour l'instant, jusqu'à ce que la faim la reprenne, et qu'elle se cherche de nouvelles proies, humaines, Teremundos, ou même animales si elle n'avait pas d'autres choix et rien d'autre sous la main, comme souvent en ces contrées assez peu peuplées.

    Et c'est ainsi que, sans un regard en arrière, elle laissa deux corps assez abîmes et en grande partie dévorée à la merci des charognards qui ne demandaient à venir s'en occuper. Elle n'avait aucune culpabilité, aucun regret. Elle n'était ni bonne ni mauvaise, juste amorale. Elle l'avait fait parce qu'elle avait faim, et eux s'étaient laissés manger. C'était là loi de la vie. Les petites bestioles de la Forêt de Bambous, où elle se trouvait, ne seraient elles aussi que trop contentes de se remplir l'estomac, d'ailleurs. Elle avait elle-même été en partie charognard au temps où elle était une toute jeune Teremundo, et elle savait ce que c'était. Aujourd'hui elle était la Siem, la septième personne la plus dangereuse de leur race, et elle ne charognait plus très souvent, pour ne pas dire jamais. Elle avait bien assez de force et de puissance pour chasser ses propres proies, ainsi que pour tenir à distance ceux qui voulaient s' aventurer à les lui voler, dans l'immense majorité des cas. Comme les Teremundos de rang supérieur répugnaient au charognage, ce n'était pas bien difficile, d'ailleurs, dans l'immense et écrasante majorité des cas.

    Toujours est-il que, avançant entre les bambous avec insouciance, elle aperçu entre eux une nouvelle silhouette, visiblement humaine elle aussi, tout comme elle-même, qui avait reprit sa forme humaine pour sa balade, aimant s'y habituer et mieux la connaître. C'était une personne un peu étrange à première vue, avec un chapeau étrange, et elle ne pu se retenir de faire de grands signes de la main à l'inconnu en riant aux éclats.

    « Hé oh, monsieur chapeau bizarre ! Comment va ? Quoique tu fais là, t'es perdu où c'est simplement pour le plaisir de voyager ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Sam 27 Aoû - 11:59

Atrée examinait l’être pas très loin de lui. En apparence elle avait tout d’une humaine banale. Elle dégageait un fluide rouge vif représentant sa vigueur et son excellente santé. Elle possédait une taille respectable pour une humaine et avait des formes sans doute plaisante aux yeux des humains. N’ayant pas une vision comme celle des humains, Atrée avait appris à interpréter le fluide des êtres vivant pour s’en faire une modélisation dans son esprit. Elle avait sans doute des cheveux clairs, sûrement blonds, par contre ses yeux se distinguaient. Un d’eux était probablement foncé alors que le deuxième était clair. Cette différence troubla notre alien car il n’avait encore jamais rencontré une telle chose jusqu’à maintenant. De plus, derrière son fluide rouge vivace, il décelait par intermittence des traces d’un autre fluide… Plus sombre celui-ci… On aurait dit… du violet ! Mais, encore une fois, Atrée ignorait ce que cela signifiait. Il n’avait jamais croisé d’être aussi mystérieux. Une impression d’oppressement étrange le tenaillait. Cet « femme » dégageait une réelle présence inspirant la destruction et le meurtre… Quelle pouvait être ses raisons de se cacher en humaine ? Elle semblait avoir une puissance lui permettant de se mouvoir à sa guise sans être nullement dérangé par qui que ce soit. De plus ce fluide caché sous un autre était un élément étonnant. Il était possible de combiner deux fluides en un seul être ? Non, son raisonnement clochait…
Soudain, la réponse lui apparut ! Elle faisait exactement comme lui ! Elle transformait son fluide pour se dissimuler entre les humains. Mais cette transformation était loin d’être aussi perfectionnée qu’Atrée au niveau du fluide. Par contre au niveau de l’apparence elle avait sans doute plus de crédibilité. Alors qu’il était perdu dans ses pensées, il en avait presque oublié sa présence. Elle, qui ne l’avait toujours pas vue, le remarqua enfin et se tourna vers lui en lui faisant de grand signe tout en rigolant d’un rire franc et pur.


« Hé oh, monsieur chapeau bizarre ! Comment va ? Quoique tu fais là, t'es perdu où c'est simplement pour le plaisir de voyager ? »

Monsieur chapeau bizarre ? Elle n’était donc pas du coin. Sinon, elle aurait été accoutumée à ce chapeau de forme conique qui protégeait admirablement bien de la fine pluie qui tombait dans la région. Mais son ton franc et simple avait jeté un décalage avec le fluide vicieux qui s’échappait d’elle par moment. Un brulant désir de savoir ce qu’elle était vraiment montait en lui. Mais au vue de sa dangerosité, il préféra jouer la carte de celui qui ne se doutait de rien. Il afficha donc un sourire aimable à son interlocutrice et lui déclara :

-Ne connaissez-vous pas ces bien pratiques chapeaux ? Ils protègent de la pluie qui tombe régulièrement sur ces terres ! Vous devriez en mettre-un, cela éviterais que vos jolis cheveux ne mouillent !!

Il s’approcha d’elle et lui posa son chapeau sur le crâne.

-N’est-ce pas bien plus agréable ? demanda-t-il. Je m’appelle Atrée, voyageur itinérant et vous ?

Malgré l’appréhension qui l’étouffait, ses années passée à se cacher parmi les humains lui avaient permis de contrôler un minimum ses émotions. Il ne laissa donc rien paraître et afficha une mine amicale.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Sam 27 Aoû - 18:43

    Contrairement à de nombreux autres Teremundos, surtout parmi les plus puissants, Ellianne n'avait jamais mit au point la moindre technique pour repérer les « faux » humains. Quand elle croisait quelqu'un à forme humaine, elle le supposait humain jusqu'à preuve du contraire, sauf bien sûr quand les Catacombes Teremundis où elle était partagée. Et si elle s'avérait qu'elle se trompait hé bien tant pis, elle assumait les conséquences de son erreur avec bonheur et généralement sans trop de mal ! Au fond, la surprise de découvrir au non en face d'elle un membre de sa propre race pimentait un peu ses rencontres, et, contrairement à ce que certains auraient pu croire, n'augmentait nullement les risques qu'elle courrait, ou alors pas de beaucoup. Elle avait toujours le même niveau de vigilance inconsciente, quel que soit son interlocuteur, tant qu'il était inconnu. C'était à peu près indispensable pour survivre aussi longtemps qu'elle l'avait fait parmi les monstres dont elle faisait partie... et cela ne l'empêchait absolument pas de trouver bon nombre de gens sympathiques, qu'ils finissent ou non par essayer de la manger, d'ailleurs !

    En l’occurrence, elle ne se douta donc absolument pas que son mystérieux inconnu n'était ni humain ni même Teremundo, le prenant simplement pour un homme un peu étrange qui pourrait bien se révéler intéressant. Pour l'heure, son appétit était calmé par les deux innocents qu'elle avait dévoré un peu plus tôt, et cela valait donc la peine de découvrir cette nouvelle personne qui s'offrait à elle. Au pire, s'il se révélait dangereux ou s'il la lassait trop, il serait toujours temps de le tuer puis de le manger un peu plus tard, les choses ne pressaient pas. La jolie blonde n'était pas comme ces Teremundos brutaux qui ne songeaient qu'à dévorer encore et toujours plus, elle préférait jouer avec les humains avant de les dévorer, ou même sans les dévorer du tout si elle était déjà rassasiée ou qu'elle avait d'autres proies à disposition... et qu'ils l'avaient assez amusée, bien entendu ! Un juste retour des choses, au fond, mais qui dépendait au fond grandement de son humeur. Parfois elle était d'humeur sanguine et d'autres fois non, tout simplement. Chercher à la comprendre aurait été une tâche bien difficile, voir impossible, et ce quelque soit celui qui essayerait.

    Il était bien plus facile de la garder de bonne humeur, en lui souriant par exemple, comme le fit l'inconnu aux cheveux bleus. Elle s'approcha de lui en souriant elle aussi, sautillant avec une apparente insouciance dans la forêt de bambou, jusqu'à arriver devant lui.

    « Ne connaissez-vous pas ces bien pratiques chapeaux ? Ils protègent de la pluie qui tombe régulièrement sur ces terres ! Vous devriez en mettre-un, cela éviterais que vos jolis cheveux ne mouillent !! »

    Et sur cette exclamation, il lui posa son chapeau sur la tête, déclenchant un éclat de rire doux et enthousiaste chez la belle Teremundo aux yeux vairons. C'était un geste inattendu et inutile, mais c'était justement cela qui le rendait si amusant pour la damoiselle.
     
    « N’est-ce pas bien plus agréable ? Je m’appelle Atrée, voyageur itinérant et vous ? »


    Atrée... un nom un peu étrange, mais elle avait vu pire, et largement. Son père, déjà, ainsi que le nom qu'il le lui avait légué d'ailleurs, à ce demander comment elle avait pu avoir la chance de recevoir le doux prénom d'Ellianne. En tous cas, elle sourit à nouveau au voyageur, en inclinant légèrement la tête pour se présenter.

    « Enchantée de te rencontrer ! Je m'appelle Ellianne, Ellianne Carpophorus. Et on peut dire que je suis une voyageuse, moi aussi, je me promène un peu partout pour découvrir les mondes et toussa toussa ! »

    C'était vague à souhait, mais au moins n'y avait-il pas la moindre petite trace de mensonge là-dedans. Juste de grosses omissions, comme le fait qu'elle soit une Teremundo qui avait dévoré deux personnes quelques heures plus tôt seulement.

    « Quant au chapeau, merci mais... non merci. »

    Souriant doucement, elle prit le couvre-chef à la forme bizarre et le déposa à nouveau sur la tête du presque inconnu, ses yeux pétillants de bonne humeur.

    « Je sais que c'est étrange, mais j'aime bien la pluie et être mouillée ! Cela dit, c'était très gentil de me le donner si spontanément, c'est quelque chose de rare ! »

    Ce voyageur lui plaisait plutôt bien, l'un dans l'autre. Elle n'allait pas le dévorer, en tous cas pas tout de suite. En riant, elle remit en ordre ses longs cheveux blonds, qui lui venaient de son humanité passée et ne disparaissaient pas, même quand elle quittait sa forme humaine actuelle.

    « Alors, qu'est-ce qui t'amène par ici ? Je peux faire quelque chose pour t'aider, peut-être ? Tu me semble bien sympathique en tous cas ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Lun 29 Aoû - 17:17

Alors qu’il s’attendait à une réaction dérangeante de la part de son interlocutrice, celle-ci éclata d’un rire franc et désarmant qui effaça quelque peu le malaise d’Atrée. Peut-être que finalement ce n’était qu’un être incompris qui ne souhaitait pas vraiment le mal… Malgré tout l’impression étrange qu’avait Atrée sur la jeune femme qui lui faisait face refusait de disparaître. Elle inclina légèrement la tête sur le coté, affichant un beau sourire et se présenta d’une voix enjouée.

« Enchantée de te rencontrer ! Je m'appelle Ellianne, Ellianne Carpophorus. Et on peut dire que je suis une voyageuse, moi aussi, je me promène un peu partout pour découvrir les mondes et toussa toussa ! »

Atrée afficha un sourire réjouit se retrouver en compagnie d’un voyageur comme lui-même était une chance. Tout comme lui elle souhaitait rester discrète sur les intentions de son voyage, après tout, chacun possédait sa propre motivation. Elle mentait par oubli mais cela ne signifiait pas qu’elle était dangereuse. De plus à bien y regarder, la maitrise d’Atrée dans les « Arts Occultes » comme les appelaient les humain ou les « outils du Fluide » comme il les nommait, lui permettait de se débarrasser de pas mal d’ennuie. Sa voix harmonieuse finit par apaiser le doute qui taraudait l’alien.

« Quant au chapeau, merci mais... non merci. »

D’un geste simple et gracieux, elle prit son chapeau au dessus de sa tête où un doux sourire subjuguait le reste et le reposa sur le crâne d’Atrée. Dans ses yeux se lisaient une joie de vivre intense ainsi qu’une bonne humeur débordante. Avant qu’il n’ait put demander les raison de ce refus, la jeune femme lui expliqua :

« Je sais que c'est étrange, mais j'aime bien la pluie et être mouillée ! Cela dit, c'était très gentil de me le donner si spontanément, c'est quelque chose de rare ! »

C’était en effet étrange la morsure du froid et de l’humidité était franchement désagréable. Comment pouvait-on apprécier ce genre de chose ? Malgré tout son ton de voix ne laissait paraître aucun mensonge et son rire si agréable à l’oreille venait appuyer ce qu’elle lui disait. Pendant qu’elle remettait se cheveux en place, Atrée en profita pour remettre son chapeau correctement. Décidément, cette fille avait l’air d’aimer parler. C’était un vrai moulin à parole. Elle se tourna vers lui et lui demanda :

« Alors, qu'est-ce qui t'amène par ici ? Je peux faire quelque chose pour t'aider, peut-être ? Tu me semble bien sympathique en tous cas ! »

Elle lui proposait de l’aider… C’était peut-être un piège pourtant son attitude ne laissait rien paraître… De plus si elle ne l’agressait pas lui, elle irait chercher quelqu’un d’autre… Autan la surveiller car elle ne pouvait tuer un innocent de sa faute, cela aurait été inacceptable… Atrée prit sa décision.

-Je cherche des lieux anciens, peut-être pourrez-vous m’aider. Dans tout les cas il me plairait de voyager à vos cotés, si vous l’acceptez bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Mar 30 Aoû - 1:58

    Ellianne était ainsi, franche, directe, spontanée. Elle ne songeait que rarement au lendemain ou aux conséquences de ses actes. Atrée le voyageur lui plaisait bien, il avait été gentil avec elle, et cela lui donnait envie de l'aider un peu. Il n'y avait aucune malice dans sa proposition, c'était totalement sincère et franc. Elle était rarement fausse dans ses actes et ses paroles, d'ailleurs, quoi qu'on puisse en penser. Elle se faisait passer pour humaine, mais sans plus. Quand son innocence trompait ses proies, c'était seulement par omission, elle ne leur mentait pas, elle se contentait de les approcher puis de les dévorer. Peut-être le ferait-elle un jour, mais jusqu'ici cela ne lui était encore jamais arrivé, et sans doute cet éventuel jour ne serait-il que bien lointain, en imaginant qu'il arrive jamais. Et comme en plus du reste elle n’envisageait pas de manger le presque-inconnu pour l'instant, cela rendait deux fois plus improbable l'idée qu'elle puisse essayer de le tromper, ou même qu'elle puisse penser à le faire, ce qui n'était absolument pas le cas d'ailleurs.

    La jolie blondinette attendit donc la réponse de son interlocuteur avec de grands yeux curieux et plein d'innocence tranquille, qui n'avait rien à se reprocher, ses lèvres souriant toujours doucement, de façon presque inconsciente, comme toujours quand elle était de bonne humeur. Elle espérait pouvoir faire quelque chose pour lui, et tant qu'à faire profiter un peu de sa compagnie !

    « Je cherche des lieux anciens, peut-être pourrez-vous m’aider. Dans tout les cas il me plairait de voyager à vos cotés, si vous l’acceptez bien sûr. »

    La jeune Teremundo cligna des yeux, un peu surprise, ne s'attendant pas à ce genre de demande, tout du moins pour la première partie de celle-ci. Se reprenant, elle plissa ses mêmes yeux, prenant une expression de réflexion qu'elle n'arborait que rarement.

    « Des lieux anciens... Voyons voyons... »

    Se mordillant légèrement la lèvre, la belle fouilla un peu ses souvenirs. Elle avait visité une bonne partie du monde, de long en large, mais elle n'avait jamais particulièrement fait attention à l'âge de ce qui l'entourait. Seules deux idées lui vinrent à l'esprit, mais cela suffit à lui rendre son sourire, réilluminant son visage. C'était deux rudement bonnes idées, quand même !

    « Alors, déjà, y a les temples de la Montagne aux Temples ! Certains sont vachement anciens, en tous cas ils en ont l'air, je trouve ! Je sais pas si tu as déjà été zyeuter par-là, mais ça pourrait peut-être t'intéresser si c'est le genre de choses que tu recherches ! »

    Celle-là, c'était sa seconde idée, qu'elle avait pourtant présentée en premier, parce qu'elle était la plus évidente des deux dans la tête de la plupart des autres gens, et que n'importe qui aurait pu la lui donner sur ce continent, ainsi que pas mal de personnes dans le reste du monde. Alors que l'autre, peu y auraient songé, encore moins auraient oser la proposer, sans parler des rares qui auraient eut à la fois les moyens et l'envie de peut-être la réaliser !

    « Ensuite, il y a un autre lieu, le plus ancien que j'ai jamais visité, à savoir les Catacombes Teremundis et la Pyramide qui les surplombes. Je ne sais pas quel âge ils peuvent avoir, mais il paraît qu'ils sont aussi vieux que la race elle-même. Même si ce n'est peut-être pas vrai, ils sont en tous cas très anciens, ça j'en suis sûr. »

    Un sourire éclatant s'étala sur son beau petit visage, alors que ses yeux brillaient de contentement et de fierté d'avoir trouvé ça. En plus, le meilleur était encore à venir, parce qu'elle pouvait faire beaucoup mieux que lui en parler, après tout !

    « Si tu veux, je pourrais t'y amener et assurer ta sécurité sur place. Je ne sais pas si tu es fort, mais c'est mieux d'être avec quelqu'un comme moi pour ne pas avoir à t'assurer de ta force, parce que certains peuvent être très... taquins, parfois. »

    Si elle ne connaissait pas sa force, elle savait qu'il aurait du mal contre les plus puissants, comme le Roi, le Dva ou même les autres puissants au-dessus d'elle, déjà, surtout à partir du quatrième plus puissant. Ce fut seulement à ce stade de ses réflexions qu'elle nota qu'il y avait un petit point noir et qu'elle ne pu s'empêcher de grimacer.

    « Quant à voyager avec moi, je crois que tu auras compris que je suis partante. Mais tu dois aussi avoir pigé à ce stade que je ne suis pas vraiment humaine, hein ? S'il-te-plaît, n'attaque pas tout de suite, crois moi si j'avais voulu te faire du mal je n'aurais pas attendu aussi longtemps? Laisse moi m'expliquer deux secondes, et après tu décideras si tu veux te battre. »


    Ce genre de situation n'était pas habituelle, pour Ellianne. D'ordinaire, quand elle se trahissait cela débouchait sur une boucherie, pour ses adversaires, mais cette fois elle n'avait vraiment pas envie de devoir tuer Atrée. Il l'avait intrigué avec sa requête, et elle l'aimait bien tant il avait été naturellement gentil avec elle, dès le début.

    « Oui, je suis une Teremundo. Oui, je suis même une des huit grands, la Siem pour être précise. Mais non, je ne te veux pas le moindre mal. Je sais que la plupart des humains ont du mal à le croire, mais nous ne sommes pas que des monstres... j'ai été humaine avant de me transformer, et je peux encore ressentir des choses comme de la sympathie, ou l'envie d'aider un autre voyageur et de partager un bout de route avec lui. »

    Encore une fois, ce n'était que la pure vérité. La jeune femme ne pu s'empêcher de sourire doucement, même si elle était sur ses gardes, prête à parer un assaut et à riposter si nécessaire, car elle savait que la plupart des gens n'auraient pas acceptées ses paroles.

    « Voilà, mes paroles étaient sincères, et mon offre réelle. Je veux bien voyager avec toi et même te permettre de voir les Catacombes en te protégeant des autres. Nous ne sommes pas tous assoiffés de sang tu sais, nous sommes juste... différents. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Mer 31 Aoû - 19:42

Atrée avait lancé sa proposition avec franchise, ayant perdu une partie de son appréhension lors de sa discussion avec la jeune femme. Elle pouvait sans doute l’aider, enfin c’est ce qu’Atrée espérait. A l’annonce de sa question, Ellianne fut d’abord surprise par sa question, puis elle fronça les sourcils. Elle semblait chercher des endroits intéressant dans les parages. Peut-être que finalement elle ne connaissait pas le coin…

« Des lieux anciens... Voyons voyons... »

Elle se mordilla l’intérieur de la joue pendant quelques instants, avant que sa mine ne s’éclaire d’un puissant sourire. Pas de doute, elle connaissait quelque chose d’intéressant. Atrée se démentit petit à petit attendant les lieux choisis par les soins d’Ellianne.

« Alors, déjà, y a les temples de la Montagne aux Temples ! Certains sont vachement anciens, en tous cas ils en ont l'air, je trouve ! Je sais pas si tu as déjà été zyeuter par-là, mais ça pourrait peut-être t'intéresser si c'est le genre de choses que tu recherches ! »

Atrée réfléchit quelques instants. La montagne aux temples se situait loin de sa destination première. D’un coté il n’y avait sans doute rien à voir d’intéressant là où il allait. Pendant son voyage, il était passé à coté de cette montagne pensant qu’elle serait inintéressante. Finalement, il allait peut-être revoir son choix. De plus voyager en compagnie d’Ellianne n’était pas pour lui déplaire. Avant qu’il n’ait put dire quoique ce soit, elle enchaina :

« Ensuite, il y a un autre lieu, le plus ancien que j'ai jamais visité, à savoir les Catacombes Teremundis et la Pyramide qui les surplombes. Je ne sais pas quel âge ils peuvent avoir, mais il paraît qu'ils sont aussi vieux que la race elle-même. Même si ce n'est peut-être pas vrai, ils sont en tous cas très anciens, ça j'en suis sûr. »

Atré tiqua… Elle avait déjà visitée les catacombes Teremundis et leur pyramide ?! Un doute insidieux s’infiltra dans son esprit. Les seuls êtres qui y allaient étaient… Pourtant la jeune femme continuait de sourire gentiment et gracieusement, son air plein de fierté et de joie. C’était si dur !! Comment aurait-elle put être un des ces monstres ?! Pourtant… Alors qu’il était rongé par le doute, elle répliqua sans faire attention à son air décontenancé :

« Si tu veux, je pourrais t'y amener et assurer ta sécurité sur place. Je ne sais pas si tu es fort, mais c'est mieux d'être avec quelqu'un comme moi pour ne pas avoir à t'assurer de ta force, parce que certains peuvent être très... taquins, parfois. »

Le doute se renforça violemment chez Atrée. Il était tellement oppressant qu’il commençait à avoir une certaine difficulté à respirer. Le doute était quasiment entièrement confirmé. Atrée commençait à croire que le destin était purement cruel. Elle se rendit compte de son appréhension et grimaça :

« Oui, je suis une Teremundo. Oui, je suis même une des huit grands, la Siem pour être précise. Mais non, je ne te veux pas le moindre mal. Je sais que la plupart des humains ont du mal à le croire, mais nous ne sommes pas que des monstres... j'ai été humaine avant de me transformer, et je peux encore ressentir des choses comme de la sympathie, ou l'envie d'aider un autre voyageur et de partager un bout de route avec lui. »

Une ride plissa le front d’Atrée. C’était donc vrai, elle était une Teremundo et pas n’importe laquelle !! La septième selon leur classement !! Pourtant elle possédait quelques chose d’irrésistiblement attrayant… IL était partagé entre deux options… Ellianne finit de trancher dans ses doutes en déclarant ceci :

« Voilà, mes paroles étaient sincères, et mon offre réelle. Je veux bien voyager avec toi et même te permettre de voir les Catacombes en te protégeant des autres. Nous ne sommes pas tous assoiffés de sang tu sais, nous sommes juste... différents. »

Chaque être avait le droit à la vie. Atrée décida donc de suivre Ellianne parmi les siens. Les Teremundos n’étaient pas une exception de la nature. De plus la franchise d’Ellianne était remarquable, Atrée décidé donc de jouer franc-jeu lui aussi. Il lâcha sa transformation, révélant sa peau grise, son crane lisse toujours recouvert par son chapeau oriental. Ses bras puissant auraient put tuer un bœuf. Sous cette forme il était bien plus grand qu’elle. Il la regarda de son regard noir et pénétrant et déclara d’une voix puissante :

-Je ne suis pas non plus humain, mais ne me confond pas avec l’un des tiens, je suis bien différent de vous. J’accepte de te suivre si ton offre tien toujours mais sache qu’au moindre coup en traitre, je te tuerais, car je pense en avoir les moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Ven 2 Sep - 1:19

    C'était un pari des plus risqué, de tout déballer ainsi. Certes, Atrée avait déjà de bonnes raisons d'avoir des soupçons, mais la plupart des autres Teremundos ne les auraient pas confirmé de cette façon, au pire ils auraient tout simplement attaquer. Seulement elle n'était pas la plupart des autres Teremundos, et elle faisait les choses à sa façon. Elle aimait bien le voyageur inconnu, et il avait été gentil avec elle. Elle avait envie de lui donner une chance de ne pas l'affronter et donc de survivre, ce qu'elle avait donc fait. Peut-être accepterait-il ses dires, peut-être pas, et s'il ne le faisait pas hé bien ils se battraient alors probablement. Elle serait peut-être même un peu triste en le dévorant, alors, même si elle le ferait tout de même sans le moindre petit problème. Elle avait mangé plusieurs amis depuis qu'elle vivait parmi les Teremundos, c'étaient des choses qui arrivaient. Elle se souvenait même que l'un d'eux avait un goût totalement délicieux, elle en était même venue à regretter de ne pas l'avoir mangé plus tôt tant il était bon.

    En attendant, la réaction d'Atrée fut des plus inétendues. Au lieu de lui répondre, il se transforma, quittant sa forme humaine d'homme au cheveux bleus pour adopter cette, sans doute plus véritable, d'une créature immense, chauve, la peau bleutée, dotée d'une carrure impressionnante. Était-il un Teremundo, lui aussi ? Pourtant il ne lui en donnait vraiment pas l'impression, quoiqu'on en dise... Ce fut donc avec curiosité qu'elle releva ses beaux yeux vairons dans sa direction, affrontant sans morgue ni haine son regard noir, qu'elle laissa la pénétrer et se perdre dans ses méandres insondables, comme tous les autres avant lui. Elle se tenait sur ses gardes, bien sûr, toujours, mais il n'y avait pas de peur dans ses prunelles, pas plus que dans son cœur.

    « Je ne suis pas non plus humain, mais ne me confond pas avec l’un des tiens, je suis bien différent de vous. J’accepte de te suivre si ton offre tien toujours mais sache qu’au moindre coup en traître, je te tuerais, car je pense en avoir les moyens. »

    C'était bien la première fois qu'elle croisait quelqu'un qui n'était ni Humain ni Teremundo, pas plus qu'animal visiblement. Et elle a-do-rait la nouveauté ! Elle lui sourit tout en éclatant de rire, un rire joyeux et clair, ses intuitions confirmées et sa bonne humeur retrouvée dans la foulée, son beau petit visage innocent plein de joie de vivres.

    « Cooooooool ça ! Bien sûr que mon offre tient toujours, et tu peux guetter tant que tu veux, y aura pas de coups en traître ♥ Je suis pas une menteuse, moi ! Cela dit, ne pense pas que parce que tu es plus grand que moi tu pourrais me tuer si facilement, je crois que tu t'y casserais les dents si tu essayais ♥ Mais enfin, y a pas de raison que ça arrive ! D'ailleurs, puisque tu te montres, je pense que je vais faire pareil, en guise de bonne foi ♥ »

    Avec un nouveau sourire, elle relâcha sa forme humaine pour apparaître comme la Teremundo qu'elle était véritablement, avec ses cornes, ses ailes, ses crocs et les plaques d'os qui ornaient ses bras. En quelques battement qu'ailes, elle arriva au niveau de son visage, histoire de pouvoir le regarder face à face, et de ne pas devoir se dévisser le cou.

    « Vala la vraie moi ! Ma transformation est moins radicale que la tienne, tu le remarqueras ! Mais dis toi bien que même si je suis moins impressionnante que toi je ne suis pas devenue la Siem juste en étant meugnonne, hein ! »

    Son affirmation de tout à l'heure avait quelque peu piquée sa fierté, mais qu'importait, elle n'allait pas pinailler trop longtemps sur ça, quand même. Sur une petite virevolte, elle se reposa au sol et réintégra sa forme humaine.

    « Tu voyages comme tu veux, ça me dérange pas, mais quand on arrivera là où vivent les Teremundos vaudrait mieux que tu reprennes forme humaine, si tu fais trop impressionnant on voudra te défier et ça pourrait dégénéré ♥ Oh et je sais pas ce que t'es, mais essaye de pas révéler que t'es ni humain ni Teremundo non plus, y en a qui seraient capable de vouloir te manger juste pour tester quel goût tu as ! »

    Oh oui, elle aurait presque pu le faire elle-même si elle n'avait rien eut de plus intéressant à faire et qu'elle ne l'avait pas connu préalablement. Tourbillonnant sur elle-même en riant, elle en revint finalement à son nouveau compagnon.

    « Comment tu préfères y aller, au fait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Sam 3 Sep - 16:52

Alors qu’Atrée attendait la réaction de la Teremundo avec calme et froid, celle-ci explosa de joie. Ses yeux pétillaient de curiosité et tout son visage exprimait une bonne humeur soudainement retrouvée grâce à la réponse de l’alien. Malgré-lui, la réaction d’Ellianne lui arrache un sourire. En un instant, elle l’abreuva d’une nouvelle flopée de parole :

« Cooooooool ça ! Bien sûr que mon offre tient toujours, et tu peux guetter tant que tu veux, y aura pas de coups en traître ♥ Je suis pas une menteuse, moi ! Cela dit, ne pense pas que parce que tu es plus grand que moi tu pourrais me tuer si facilement, je crois que tu t'y casserais les dents si tu essayais ♥ Mais enfin, y a pas de raison que ça arrive ! D'ailleurs, puisque tu te montres, je pense que je vais faire pareil, en guise de bonne foi ♥ »

Ils allaient voyager ensemble, cela lui offrirait un voyage sympathique en joyeuse compagnie. De plus elle le défiait ouvertement de se mesurer à elle, cela prouvait au moins qu’elle ne possédait pas l’envie de se battre contre lui. Tant mieux. Soudain, elle prit sa forme première. On disait que les Teremundos étaient aussi effrayant que le diable lui-même, ce n’était pas loin d’être vrais. Cette forme avait quelque chose d’effrayante. Tous y étaient pour exprimer l’agressivité, la volonté de tuer et de vaincre, de ses ailes à ses cornes, en passant par les plaques d’os qui ornaient ses bras. En quelques battements d’ailes, elle se mit à sa hauteur, le regardant droit dans les yeux.

« Vala la vraie moi ! Ma transformation est moins radicale que la tienne, tu le remarqueras ! Mais dis toi bien que même si je suis moins impressionnante que toi je ne suis pas devenue la Siem juste en étant meugnonne, hein ! »

Parce qu’elle trouvait vraiment que cette transformation était mignonne ? Décidément les Teremundos avaient de drôles de gouts. Mais, quelque part cella plaisait à Atrée qui commençait à éprouver de la curiosité envers cette drôle de race. Elle se reposa sur le sol et reprit une forme humaine :

« Tu voyages comme tu veux, ça me dérange pas, mais quand on arrivera là où vivent les Teremundos vaudrait mieux que tu reprennes forme humaine, si tu fais trop impressionnant on voudra te défier et ça pourrait dégénéré ♥ Oh et je sais pas ce que t'es, mais essaye de pas révéler que t'es ni humain ni Teremundo non plus, y en a qui seraient capable de vouloir te manger juste pour tester quel goût tu as ! »

En effet face à des hordes de monstres aux gouts douteux et affamés de sang, il serait préférable de passer inaperçu. Il réintégrerait donc bientôt sa forme humaine. Elle tourna sur elle-même et lui dit enfin :

« Comment tu préfères y aller, au fait ? »

Sa question était judicieuse, mais pour Atrée cela ne faisait nul doute, il savait maintenant que tout les deux pouvaient utiliser la voie des airs, la plus rapide. Il utilisa son Adeiaste Diadromo pour se mettre à marcher dans le vide jusqu’à une dizaine de mètre. Puis il se retourna vers Ellianne. Décidément il préférait les démonstrations à la parole.

-Cela vous va-t-il comme réponse ? Je vous rassure, je reprendrais une forme humaine chez vos confrères, mais pour le moment je préfère profiter de ma forme naturelle après ces semaines harassantes.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Lun 5 Sep - 3:48

    Alors oui, Ellianne se considérait comme mignonne, même sous sa forme de Teremundo, et cela en dépit de ses attributs monstrueux. Elle était bien moins terrifiante ou repoussantes que certaines autres créatures de la même race, et de loin. La plupart des monstres de forme supérieure, comme elle, disposaient de particularités bien plus radicales et bien plus étrangères à toute idée d'humanité. Ils se transformaient en monstre géants, en golems démoniaques, en diables à la peau noire et à la queue fourchue, ou en les Dieux savaient quoi encore ! Elle, elle gardait son tin clair de jeune fille fraîche et douce, ses longs cheveux blonds et ses yeux vairons enivrants qui ne dépareillaient pas tant que cela, même au rang de l'humanité. Bon, d'accord, elle avait ailes, cornes, crocs et plaques d'os, mais ce n'étaient que quelques menus détails qui la faisaient plus ressembler à un diablotin au féminin qu'à la dangereuse créature qu'elle était en réalité. Et oui, elle était mignonne, point à la ligne ! Ceux qui n'étaient pas d'accord n'avaient qu'à aller se faire cuire un œuf dans le désert, cela leur ferait les pieds !

    En attendant, alors qu'elle regardait la puissante créature que s'était révélée être Atrée en souriant, attendant une réponse, celui-ci se mit à s'élever dans les airs en marchant, sous le regard brillant de la jolie blondinette. Ça, c'était un Art Occulte trop cool, foi d'Ellianne ! Et un très bon moyen de transport aussi, indubitablement ! Elle souriant toujours en le regardant quand il se décida finalement à prendre la parole à son tour avec la brièveté qui semblait le caractérisé, surtout en regard du flot de paroles que laissait fréquemment échapper Ellianne.

    « Cela vous va-t-il comme réponse ? Je vous rassure, je reprendrais une forme humaine chez vos confrères, mais pour le moment je préfère profiter de ma forme naturelle après ces semaines harassantes. »

    Il avait donc choisi la voie des airs ! C'était un moyen comme un autre, et il lui allait parfaitement. En riant, amusée comme elle l'était souvent, particulièrement au court de sa discussion avec cet être si étrange, Ellianne relâcha à nouveau sa transformation et rejoignit son nouveau compagnon de voyage en quelques battements d'ailes rapides, se mettant à nouveau à sa hauteur.

    « Oukiiiiiiiiiii, pas de problème, j'ai déjà voyagé avec des personnes plus étranges ou bien plus effrayantes que toi, ça ne me gêne pas le moins du monde ♥ Je te le dirai quand on approchera et qu'il faudra que tu reprennes ta forme humaine et que tu dissimules ta véritable nature aux yeux des autres pour éviter qu'ils ne veuillent te croquer ♥ ! »

    Bien entendu, la majorité des Teremundos n'aurait pas besoin de raison bien précise pour vouloir le croquer, mais s'il passait pour un simple humain accompagnant la Siem pour des raisons qui ne regardaient qu'elle les risques d'une attaque de ce genre diminueraient probablement de façon tout aussi drastique que radicale. Pourquoi chercher trop d'ennuis pour une simple proie... sauf quand on voulait de toute façon des ennuis, mais alors la proie ne serait de toute façon qu'un prétexte comme un autre, alors cela n'avait pas grande importance !

    « Oh, il y aura sans doute quelques bestioles transformées assez stupides pour nous attaquer quand même ♥ C'est comme ça les jeunes Teremundos sans maîtres, surtout issus d'un animal ou d'un humain stupide, ça ne pense qu'à manger. Mais ils ne sont pas bien dangereux, essaye juste de les tuer sans révéler ce que tu es vraiment ! »

    Cela ne devrait pas être bien compliqué, ce n'était pas comme si les Goules et les autres Teremundos primaires représentaient une réelle menace pour un monstre évolué comme elle ou une créature aussi puissante qu'il semblait l'être. Au pire, elle pourrait tout aussi bien se débarrasser seule de tous ceux qui s'en prendraient à eux, c'était juste qu'elle était polie et préférait généralement proposer un partage pour ne pas que ses compagnons éventuels ne se sentent lésés.

    « Dis, au fait, pourquoi tu veux tellement trouver des lieux anciens, dis-moi ? Si c'est pas trop indiscret, bien sûr, on a tous nos p'tits secrets ♥ »

    La jolie blondinette lui sourit pour lui montrer qu'elle ne s'offusquerait pas d'un refus, même si elle n'abandonnerait pas non plus aussi facilement. Depuis qu'elle avait décollée elle avait prit la tête et, après avoir évalué la vitesse d'Atrée, elle avait commencé à avancer vers les Catacombes Teremundis, guidant le mystérieux voyageur vers ce lieu lui-même plein de mystères...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Mer 7 Sep - 15:27

Atrée attendit qu’Ellianne la rejoigne pour repartir. Celle-ci relâcha sa forme véritable et le rejoignit en quelques coups d’ailes. Elle irait et cela renforça la bonne humeur de l’extra-gaeiens. Il marchait à un rythme plutôt soutenu sans pour autan se presser ou courir. A coté de lui, la Teremundo volait doucement à sa hauteur. Elle lui dit, toujours avec sa bonne humeur quotidienne :

« Oukiiiiiiiiiii, pas de problème, j'ai déjà voyagé avec des personnes plus étranges ou bien plus effrayantes que toi, ça ne me gêne pas le moins du monde ♥ Je te le dirai quand on approchera et qu'il faudra que tu reprennes ta forme humaine et que tu dissimules ta véritable nature aux yeux des autres pour éviter qu'ils ne veuillent te croquer ♥ ! »

Décidément, chez les Teremundos, manger était une obsession !! Une telle espèce l’effrayait, le répugnait tout en titillant sa curiosité. Il était tout de même reconnaissant à Ellia de lui offrir une protection contre les gens de son espèce. Au fur et à mesure qu’il marchait, Atrée montait en altitude pour échapper aux regards indiscrets. Histoire qu’un humain ne les voient pas en levant la tête et ne rameute une troupe qui auraient put les ralentir. Bien sûr, il ne doutait pas que sa comparse les aurait tous dévorés, mais quelque part, c’est un peu ça qu’il cherchait à éviter.

« Oh, il y aura sans doute quelques bestioles transformées assez stupides pour nous attaquer quand même ♥ C'est comme ça les jeunes Teremundos sans maîtres, surtout issus d'un animal ou d'un humain stupide, ça ne pense qu'à manger. Mais ils ne sont pas bien dangereux, essaye juste de tuer les siens sans révéler ce que tu es vraiment ! »

Il y avait donc un degré d’intelligence et de puissance différent en fonction de quel être le Teremundo était issus… Intéressant. Décidément c’était une race bien compliquée. Il allait sans doute tout de même devoir tuer… Cette idée n’était pas pour le réjouir. La Souffrance était une chose qui était absolument haïssable…

« Dis, au fait, pourquoi tu veux tellement trouver des lieux anciens, dis-moi ? Si c'est pas trop indiscret, bien sûr, on a tous nos p'tits secrets ♥ »

La question ébranla violemment Atrée. Il ne s’y attendait pas vraiment, pourtant elle allait forcément sortir, c’était obligé, logique même. Il pensa un instant mentir, mais après tout c’était Ellianne… Il dit donc la vérité :

-Je ne sais pas vraiment ce que je suis… J’ai cherché… Mais cela reste un mystère… Je veux savoir… Je suis sûr que j’ai un rapport avec le passé…

Il avait dit ça avec son âme et surtout avec sincérité… Un air de solitude s’était peint sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Ven 9 Sep - 2:44

    Comme elle l'avait prévu, Ellianne régla son avancée sur celle de son compagnon, qui marchait dans les airs plutôt qu'il ne volait véritablement. C'était un mode de déplacement original, mais pas tellement troublant pour la jolie damoiselle. Après tout, elle avait déjà côtoyé bien des Teremundos, et ceux qui n'avaient pas d'ailes naturellement dans leur forme monstrueuse développaient généralement une technique spéciale pour palier à ce manque. Rien d'étonnant donc, au fond, à ce que son mystérieux voyageur dont elle ne connaissait même pas la race ait lui aussi son petit « truc » à lui pour se déplacer dans les airs. Et comme sa vitesse était correcte, ni trop lente ni trop rapide, au goût de la jolie blondinette en tous cas, elle n'avait vraiment pas à se plaindre. Elle-même se contenait de ses ailes pour voler, sans avoir besoin de plus. C'était bien une des choses qu'elle aimait le plus dans sa forme transformée, ces ailes qui lui permettaient de voler, avec les crocs puissants qui lui donnaient la possibilité de déchirer la chair et de broyer les os bien plus facilement que quand elle était humaine ou même maintenant lorsqu'elle en prenait l'apparence.

    Au bout d'un moment, alors qu'elle parlait, son compagnon de voyage du moment monta peu à peu en altitude, et elle suivit en continuant de laisser passer sa masse de paroles. Elle ne voyait pas la raison exacte de ce choix, mais si cela lui faisait plaisir elle n'allait pas le contrarier pour si peu. Cela ne la dérangeait pas le moins du monde, tant qu'il continuait à la suivre en direction des Catacombes Teremundis qu'elle avait promis de lui montrer.

    « Je ne sais pas vraiment ce que je suis… J’ai cherché… Mais cela reste un mystère… Je veux savoir… Je suis sûr que j’ai un rapport avec le passé… »

    Il y avait tant de profondeur, d'émotion et de sincérité dans sa voix qu'elle ne pu s'empêcher de tourner la tête vers lui, et de le regarder, curieuse et troublée de voir ce qui avait bien pu l'atteindre ainsi quand ses paroles innocentes et sans malices. Quant elle vit la solitude peinte sur son visage, elle sentit son petit cœur se serré, et émit un petit bruit triste.

    « Oh, faut pas déprimé comme ça, mon chou ♥ »

    Et, spontanément, sans plus de réflexion, et lui sauta au cou pour lui faire un tendre câlin, le serrant tant bien que mal contre elle avec douceur pour essayer de le réconforter, n'aimant pas voir les gens se laisser torturer de l'intérieur ainsi, les voir souffrir à cause de la tristesse, de la mélancolie, de la solitude, de tout cela. Pas la plupart du temps, en tous cas, car en plein massacre elle causait bien des tristesses, sans spécialement y prendre garde... une autre bonne raison pour tuer tout le monde : cela minimisait les risques de souffrances à contre-coup, même si elle ne le voyait pas toujours ainsi en vérité, se transformer en Teremundo n'aillant pas arrangé son état mental, déjà instable de base.

    « Allez, positive, je suis sûre qu'on va trouvé ce que tu es et tout ça tout ça que tu cherche ♥ Après tout, les Catacombes sont trèèèèèèèèèès vieux, ils pourront sans doute t'aider, et si c'est pas là ce sera autre part ! Je suis certaine que tu y arriveras ♥ »

    Avec un sourire lumineux, elle se dégagea du câlin, ses yeux vairons brillants de bonne humeur et surtout de sympathie à l'égard d'Artée. Elle croyait profondément à ce qu'elle avait dit, et elle se permit même une petite cabriole optimiste et pleine d'enthousiasme pour mieux le marquer. Ellianne n'avait jamais peur de s'impliquer dans les défis et les problèmes des autres, en bien ou en mal. Heureusement pour le mystérieux voyageur, il entrait dans la première catégorie, jusqu'à preuve du contraire, l'action de la jolie blondinette semblant bel et bien être positive puisqu'elle allait le faire accédé à un lieu ancien mais aussi plein de monstres qui, sans elle, l'auraient très probablement attaqué et au bout du compte vaincu, fut-ce sous le poids du nombre.

    « Au fait, pourquoi on vole si haut ? Tu veux attraper un bout de nuage pour en manger ? Je me demande quel goût ça à, tient... »

    Elle eut une moue un peu songeuse et absolument craquante, très mignonne dans son insouciance, comme à l'accoutumée. Elle n'avait rien perdu de sa résolution malgré ce nouveau questionnement, pourtant, et était décidément bien décidée à l'aider comme elle le pourrait, au moins pour un petit moment, quoi qu'il en soit par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Mer 14 Sep - 15:54

Alors qu’Atrée était plongé dans son tourment qui lui paraissait inextricable Ellianne lui apporta un réconfort inattendu. Peut-être que finalement les Teremundos n’étaient pas si mauvais qu’ils y paraissaient mai qu’ils étaient tout simplement des êtres incompris. Elle poussa un petit bruit triste à fendre le cœur.

« Oh, faut pas déprimé comme ça, mon chou ♥ »

Avant même qu’elle esquisse le moindre geste, un sourire doux se peignit sur son visage. « Mon chou » !! Il ne connaissait pas beaucoup de personnes qui l’auraient appelé ainsi !! Puis il sentit des bras lui enserrer son cou puissant dans un câlin. Ce geste lui conféra le peu de bien être qui lui maquait cruellement. Malgré qu’il n’était pas franchement confortable, l’intention qui se cachait derrière toucha Atrée bien plus qu’il ne l’aurait voulu.

« Allez, positive, je suis sûre qu'on va trouvé ce que tu es et tout ça tout ça que tu cherche ♥ Après tout, les Catacombes sont trèèèèèèèèèès vieux, ils pourront sans doute t'aider, et si c'est pas là ce sera autre part ! Je suis certaine que tu y arriveras ♥ »

Les paroles d’Ellianne et son doux sourire quand elle se dégagea rayonna dans son esprit. Cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas reçu autant de chaleur. Ne l’avait-on pas toujours haït pour ce qu’il était ? Au final peut-être que l’être le plus cruel était l’humain… La Teremundo fit une cabriole joyeuse pour lui prouver son affection et arracha un nouveau sourire à l’alien. Il décida de ne plus quitter sa mine joyeuse durant le reste du voyage. C’était décidé !! Il suivrait Ellianne !! C’était la première créature depuis longtemps qui l’acceptait. Il lui faisait confiance et il espérait que cella était réciproque.
En plus, c’était peut-être vrai, il trouverait peut-être quelque chose le concernant dans les catacombes !! Peut-être même une piste sur ses origines !! Pourquoi rester pessimiste, il était temps d’aller de l’avant !! Une lueur nouvelle s’alluma dans ses yeux. Une détermination nouvelle et qui paraissait sans faille.


« Au fait, pourquoi on vole si haut ? Tu veux attraper un bout de nuage pour en manger ? Je me demande quel goût ça à, tient... »

La moue qu’elle fit ensuite fit rire Atrée d’un rire puissant et grave. Les nuages n’étaient pas mangeables, tout le monde le savait ! Pourtant il était vrai que cette pensée était amusante, il se tourna donc vers la Siem avec un sourire puissant :

-Bien sûr !! Après tout manger n’est-il pas une des choses les plus importantes de la vie ?! Pourquoi ne pas tester de nouvelles saveurs ?

La banane au visage, il accéléra leur allure vers les hauts nuages…
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Ven 16 Sep - 18:48

    Une des choses qui réchauffait le plus le cœur d'Ellianne, c'était de voir qu'elle, elle avait réussi à réchauffer celui des autres quand ils allaient mal. C'était la tendre enfant qui parlait en elle, mais aussi ce qu'elle était devenue. Certes, elle était une Teremundo, et une des pires. Si elle était arrivée à ce stade de puissance, c'était en mangeant des Humains, et d'autres monstres, voilà tout. C'était la pure et simple vérité, sans compromis possible. C'était cela, être ce qu'elle était. Le loup chassait le lapin, l'aigle le moineau, le lion l'antilope. Le Teremundo, lui, chassait l'Humain, et cela en faisait un monstre innommable. Pour elle, c'était simplement naturel. Tous les êtres étaient égaux, les lapins comme les moineaux, les antilopes et les Humains. La preuve en était simple : sous l'effet des Arts Occultes, tous pouvaient se transformer en Teremundos, et tous pouvaient avoir une chance d'atteindre une puissance considérable. Tous, sans exception. Un Humain, qui se sentait si supérieur à un insecte des champs, disait-il la même chose en voyant un immense Atlas lever une patte pour l'écraser ? C'était là des réflexions bien profondes pour elle, mais vraies et justes. Et si elle ne les avaient que rarement partagées, c'était tout simplement à cause de leur profondeur.

    Tout cela pour dire que changer de nature n'avait pas changer son fond véritable, et que voir qu'elle avait réussi à toucher Atrée, à le réconforter, à lui redonner confiance en lui-même et en le destin qu'il se forgeait chaque jour, tout cela la toucha elle-même, et amena un immense sourire sur son joli petit visage. Et quand le voyageur éclata enfin de rire, un rire puissant et grave, elle ne pu s'empêcher de le rejoindre, ni ne le voulu, d'ailleurs. Elle rit avec lui, son rire clair et léger se mêlant à celui de l'alien en une douce et subtile harmonie.

    « Bien sûr !! Après tout manger n’est-il pas une des choses les plus importantes de la vie ?! Pourquoi ne pas tester de nouvelles saveurs ? »

    Cette réponse fit à nouveau rire la jolie blondinette, un rire plein de bonne humeur et de contentement. Il lui plaisait, vraiment et définitivement, et même si son goût était peut-être unique, allez savoir, elle ne le mangerait pour rien au monde ! Il était rentré dans la catégorie des « immangeables », et à moins de faire quelque chose de grave pour, il n'en sortirait plus.

    « Ouaaaaaaaaaai ♥ Tu sais que tu es le premier à me suivre dans ce genre de délire ? Si ça se trouve, les nuages sont des barbes-à-papa célestes ! »

    Galvanisée par cette idée, elle battit rapidement des ailes en direction du ciel, et arriva au premier nuage avec délice, en riant comme une folle. Elle ne s'était pas autant amusée depuis longtemps, et elle ne regrettait pas une seule seconde d'avoir rencontré Atrée, ni d'avoir décidé de l'aider, ce qui l'avait menée dans cette exquise situation.

    « Banzaaaaaaaaaaaaaaï ♥ »

    Avec enthousiasme, elle plongea dans un nuage, essayant de le mordre pour mieux plonger dedans... et en ressorti quelques instants plus tard, par un autre endroit, complètement mouillée et riant encore de plus belle, tournoyant sur elle-même dans les airs.

    « Ça se mange paaaaaaaaaaas ! Par contre ça mouille ♥ »

    Nullement déçue par son erreur, elle s'ébroua dans la joie pour revenir ensuite vers son compagnon, une moue songeuse sur le visage, considérant le nuage le plus proche comme pour je jaugée de ses beaux yeux vairons, si précis et profonds.

    « Je pourrais le transformer pour le manger, mais je crois que ça ferait juste un élémentaire d'eau un peu chelou, et je veux pas te faire courir de risque inutile s'il lui prend l'idée de balancer des éclairs... et comme je sais pas comment ça réagit, un nuage.... »

    Ellianne haussa les épaules, abandonnant visiblement l'idée. Tant pis, à la première occasion elle n'aurait qu'à se payer une barbe-à-papa géante ! Ça lui ferait une bonne revanche, et puis ça lui faisait toujours plaisir de se payer des trucs de ce genre.

    « Bon ben... on se remet en route, du coup ♥ ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Mer 21 Sep - 17:32

Elle avait l’air contente qu’il l suive dans son délire. Un sourire doux et joyeux se peignit sur son visage. Elle rit alors et cela faisait plaisir à Atrée. Quand elle était contente il l’était aussi. Il n’avait jamais ressentit ça mais il en était heureux.

« Ouaaaaaaaaaai ♥ Tu sais que tu es le premier à me suivre dans ce genre de délire ? Si ça se trouve, les nuages sont des barbes-à-papa célestes ! »

Il était le premier ? Ce n’était pourtant pas difficile de la suivre alors qu’elle faisait preuve d’autant de bonne humeur et de bonne volonté. Des barbes à papa célestes ? Ca serait assez amusants mais dans ce cas, les avions s’enliseraient dedans et y resteraient coincés. Au moins les passagers auraient de quoi manger… Ce genre de pensée ne lui était jamais apparu mais elles lui paraissaient soudain amusantes. Il était comme un enfant qui découvre quelque chose de nouveau. Emerveillé. Il accéléra l’allure pour la suivre vers les nuages. Elle sauta dans un cri vers le premier nuage.

« Banzaaaaaaaaaaaaaaï ♥ »

Elle ouvrit la bouche pour essayer de le mordre et en ressortit juste après entièrement trempée. Elle riait de plus belle en faisant des tours sur elle-même. Il était resté l’observer à l’écart, un sourire aux lèvres. Elle regarda d’un air joyeux et lui dit :

« Ça se mange paaaaaaaaaaas ! Par contre ça mouille ♥ »

Elle se secoua pour se débarrasser de l’eau dont elle était recouverte. Puis elle regarda le nuage le plus proche avec une tête songeuse. Puis elle exprima sa pensée à voix haute :

« Je pourrais le transformer pour le manger, mais je crois que ça ferait juste un élémentaire d'eau un peu chelou, et je veux pas te faire courir de risque inutile s'il lui prend l'idée de balancer des éclairs... et comme je sais pas comment ça réagit, un nuage.... »

En effet ce n’était pas la meilleure idée à avoir, cela risquait de créer un monstre spécial qui pourrait les attaquer sur un coup de tête. En plus le nuage paraissait assez conséquent… Il fallait donc éviter les problèmes. Elle haussa des épaules abandonnant l’idée à la grande satisfaction d’Atrée que l’idée de rencontrer un nuage vivant ne rassurait guère. Enfin elle se tourna vers lui et lui déclara :

« Bon ben... on se remet en route, du coup ♥ ? »

L’Alien sourit et se remit en marcha dans leur direction en descendant légèrement en hauteur pour ne pas être gêné par les nuages. La vie était décidément pleine de surprise elle lui avait réservé un événement superbe aujourd’hui. Les voies du fluide restaient mystérieuses… Se rendant compte qu’il avait encore son drôle de chapeau sur sa tête il le prit et le jeta dans le vide. Il ne fallait pas se faire remarquer par les Teremundos. Un sourire flottant sur ses lèvres, il avançait vers l’antre de ces étranges créatures...

-Bien sûr qu’on y va !!
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   Sam 24 Sep - 3:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre effrayante parmi les bambous [pv: Ellianne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti parmi les 22 pays les plus menaces par la securite alimentaire
» Haiti, 4éme parmi les 10 plus dangereuses destinations du monde
» Vivre parmi les fantômes... [Sleep =) ]
» La chronique effrayante de Lucy ~
» Une brebis parmi les loups [PV Khâl]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Forêt de bambou-
Sauter vers: