AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Légende d'Aikawa Lucia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 1 Nov - 16:00

L'escalade de la tour allait commencer. Voici l'étage 1, le plus facile. On pouvait y monter avec pas mal d'assurance, les mains dans les poches... au fond de la salle, on pouvait distinguer deux gelées qui bougeaient dans votre direction.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 10 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Blob // Nom: Blob de feu
Taille: 1 mètre // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le blob de feu est un bébé blob ayant grandi en absorbant de la magie occulte naturelle de feu. Il est quasi inoffensif.
Arts occultes: Art élémentaire: feu
Technique exclusive: -

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Blob // Nom: Blob de glace
Taille: 1 mètre // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le blob de glace est un bébé blob ayant grandi en absorbant de la magie occulte naturelle de glace. Il est quasi inoffensif.
Arts occultes: Art élémentaire: glace
Technique exclusive: -

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 1 Nov - 18:27

Après avoir faite son entrée dans la fameuse tour, plus précisément au premier étage de celle-ci puisqu’il fallait tous les gravir l’un après l’autre pour accéder au suivant... Une bonne vieille tour à l’ancienne sans ascenseur... Imaginez un peu le building de la Blitzness Corporation sans ascenseur non plus... Devoir gravie une bonne centaine d’étages à pied lorsque l’on veut s’entretenir avec le PDG de la société, le pauvre ne recevrait plus aucune visite tant se serait fatiguant pour les jambes de ses employés. Une bonne comme une mauvaise chose en faite... Enfin soit, on s’en fou un peu de ça pour le moment, ce qui nous intéresse c’est ce qu’il y a dans le premier étage et la façon dont Lucia va franchir ce premier « obstacle » et accéder à l’étage suivant. Sachant que ce qu’elle trouvera principalement dans cette tour sera du combat, je vous laisse imaginer la motivation de la capitaine de la section d’élite tandis qu’elle monte les marches afin d’accéder au premier étage de la tour.

Si elle avait eut des poches, se serait les mains dans celles-ci que la jeune femme serait arrivée au niveau du premier étage, sauf que là et ben elle n’en a pas... Dur d’en trouver quand on ne porte qu’une ceinture avec un pant de tissus sur le côté d’une cuisse, deux fines plaques d’armures à l’arrière et une culotte... Mais bon, on peut dire que sa surprise fut plutôt grande lorsqu’elle pénétra dans la grande salle assez sombre, vide, cherchant son adversaire du regard avant que de petits bruits étranges ne parviennent jusqu’à ses oreilles, attirant son regard au fond de la grande salle. Deux petits blob élémentaire arrivaient vers elle, ayant l’air de se déplacer au ralentit, comme pour donner un petit effet à la situation sauf qu’ils étaient vraiment lents... Le temps que la jeune femme arrive depuis l’entrée jusqu’au milieu de la salle ses adversaires n’avaient avancé que de deux mètres à tout casser.

Non mais c’est une blague là ?

Lucia attendit encore quelques minutes, les bras croisés sous la poitrine, histoire de voir si les deux Blob allaient augmenter leur vitesse ou quelque chose comme ça mais ça ne fut pas le cas. Ils continuèrent à avancer vers elle avec une lenteur exagérée. Comme vous connaissez Lucia, la patience n’est vraiment pas son fort et attendre indéfiniment l’arrivée de ces bestioles jusqu’à elle allait la mettre rapidement sur les nerfs, si ce n’est déjà fait. Une petite veine se dessina sur le haut de son crâne, bien que cachée par ses cheveux, signe que sa patience était à bout et qu’elle n’attendrait pas plus longtemps que le combat commence.

En un coup, la capitaine se mit à courir vers l’un des deux blob, celui qui semblait être de l’élément feu, courant à pleine vitesse tant elle n’en pouvait plus d’attendre et lui administra un coup de pied aussi puissant qu’elle pouvait faire, envoyant voler la pauvre bestiole au loin qui alla s’écraser contre le mur, éclatant sous le choc pour se répandre sur le mur, dans un grand « splash ! », maintenant sali à cet endroit. A la vue de cette scène, le second blob écarquilla ses yeux qui doublèrent de volume avant qu’il ne fasse volte-face, voulant fuir la furie qui avait éclaté son camarade sans problème. Evidemment, avec une vitesse aussi faible que la leur, il ne parvint pas à créer d’écart entre lui et sa poursuivante qui le suivait sans mal en marchant le plus lentement possible.

Lucia le laissa un moment essayer de sauver sa vie, voulant voir si quelque chose d’intéressant allait se passer mais comme ça ne semblait pas être pour tout de suite il était inutile de perdre davantage de temps dans cette salle alors autant l’éliminer et accéder au deuxième étage. Faisant quelques pas plus rapide, Lucia s’était approchée du blob restant et leva sa jambe, tendue en l’air avant que celle-ci ne s’écrase sur la pauvre créature, libérant la dose d’énergie occulte chargée dans son pied afin de recourir à son art sismique, fissurant l’air sur la bestiole gluante qui, après avoir subit un séisme directement dans son corps, éclata en plusieurs morceaux de gelée.

Et voilà...

Ces adversaires étant vaincus, plus rien n’empêchait la capitaine de poursuivre son chemin pour accéder à l’étage suivant. Ce n’est que le premier étage donc la faiblesse des créatures est compréhensible mais il lui tarde d’atteindre l’étage ou les choses sérieuses commenceront réellement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 1 Nov - 18:32

Il faudra attendre encore quelques étages pour ça ^^
Récompense: +20 penas en cours de rajout par Yukai.

Gain de 2 objets:

Bille occulte de feu
<< Cette bille est remplie de l'art occulte du feu. Elle peut être balancée pour créer une petite étincelle, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de feu. >>
Prix : 40 Penas
Bille occulte de glace
<< Cette bille est remplie de l'art occulte de la glace. Elle peut être balancée pour créer un peu de verglas, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de glace. >>
Prix : 40 Penas

Les ennemis de cette zone avaient disparus. L'affrontement suivant allait être un peu moins facile. L'étage deux sentait un peu la forêt, bien que la pièce était parfaitement identique à la précédente. On voyait un fureuil au milieu de la pièce... un ? Non. Sa queue se promenait derrière lui, mais elle se dédoubla soudainement en deux... puis trois... puis quatre... puis une 3ème oreille apparut... en réalité, cinq fureuils étaient les uns derrière les autres. Ils se mirent à courir à tout allure dans la pièce, à une vitesse folle, sentant l'ennemi arriver.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 13 lignes mini, pou pouvoir passer au suivant !]







Race: Animal de la forêt // Nom: Fureuil
Taille: 60 centimètres // Poids: 28 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le fureuil a été appelé ainsi par un voyageur ivrogne, qui a cru voir un furet à côté d'un écureuil, et qui a bafouillé en parlant. Depuis, c'est resté dans les livres. Il est extrêmement agile et rapide, adore voler des choses précieuses, et s'infiltrer dans les vêtements pour fouiner.
Arts occultes: Art de la faune: Dialogue animal // Art extra-sensoriel: Super vitesse
Technique exclusive: Harcèlement (: Il suit sa cible sans attaquer, en esquivant l'intégralité de ses techniques grâce à sa vitesse fulgurante.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mer 2 Nov - 23:10

Le premier étage de la Tour de Lance avait été franchit sans aucun problème par la Capitaine de la section d’élite qui ne cachait pas sa moue déçue devant un combat aussi ridicule qu’inutile. De plus, quelque chose lui disait que l’étage suivant n’allait pas non-plus être à la hauteur de ses attentes mais elle peut encore comprendre le fait qu’il faille franchir un certain nombre d’étages avant que les choses ne deviennent vraiment sérieuse et ne permettent des combats intéressants et difficiles. La jeune femme avait donc poursuivit sa route, entamant de nouveau un moment de grimpette avec les nombreuses marches à franchir et atteignit finalement le deuxième étage d’où se dégageait un léger fumet plutôt agréable faisant penser à une belle forêt. C’était un contraste assez spécial quand on voyait cette salle similaire à la précédente, aussi vide et sombre mais avec cette agréable odeur de végétation.

Cette tour est vraiment... Étrange...

Pénétrant dans la seconde salle, le regard de Lucia fut attiré dans le fond de la salle ou elle put voir une petite bestiole, un Fureuil semblait-il, mais qui révéla rapidement la présence de quatre autres de ses congénères pour un total de cinq de ces mignonnes petites créatures. Ce genre de petite créature fort mignonne n’est pas réputée pour sa dangerosité qui peine à se maintenir au niveau de zéro. Par contre, son niveau dans la compétence pour pousser vos nerfs à bout est bien au delà de ce que l’on peut s’imaginer lorsque notre regard se pose sur cette adorable boule de poil. La jeune femme n’était même pas encore arriver à leur hauteur qu’ils s’étaient déjà tous mit à courir dans tous les sens comme des furies, presque apeurée avant que ça ne commence. Avec une telle vitesse, il n’allait pas être évident de les attraper mais heureusement Lucia pouvait compter sur son art occulte de la foudre pour en devenir elle-même l’espace de quelques instants et acquérir une vitesse de déplacement considérable mais ça ne serait probablement pas suffisant pour s’en prendre à de si petites créatures.

On va s’amuser...

Alors qu’elle s’apprêtait à lancer une attaque en direction du groupe de Fureuil, celui-ci se dispersa avant même que son éclair ne touche le point d’impact, les petites créatures se mirent ensuite à tourner autour de la Capitaine qui tentait de les attraper sans succès. La voir comme ça sembla amuser les animaux dont certains jouaient en sautant vers elle, profitant de leur vitesse pour faire des bonds rapides et l’empêcher de les attraper. L’un d’eux se mit à tourner dans tous les sens autour de la femme aux cheveux rouges, zigzagant entre ses jambes à pleine vitesse et, avec l’aide de ses petits camarades, parvint même à faire basculer la capitaine qui atterrit sur ses fesses, l’air vraiment pas contente.

Espèce de sale petits... !

Son énervement montait tellement vite que Lucia fut incapable de finir sa phrase, tout son corps émettant des éclairs qui circulaient autour de tout son corps. Son poing serrer s’abattit sur le sol, libérant de l’énergie occulte pour créer une importante onde sismique qui fit trembler le sol et déséquilibra l’un des Fureuil qui se vautra lamentablement au sol, juste à l’endroit ou Lucia posa son pied pour se remettre debout pendant le tremblement, écrasant sans hésitation la petite créature réduite à l’état de carpette. Les quatre bestioles restantes continuèrent de courir dans tous les sens, surement conscient qu’ils allaient y passer l’un après l’autre. Ils comptaient vraisemblablement sur leur vitesse mais, malheureusement pour eux, la Capitaine de la section d’élite avait acquis de petits objets à l’étage précédent dont un allait lui être utile tout de suite.

La jeune femme tenait la bille occulte de glace qu’elle jeta au sol après avoir observé la trajectoire que suivait constamment deux autres Fureuil qui couraient autour d’elle sans se fatiguer. A cet endroit une plaque de verglas apparut, faisant glisser les deux animaux dont les petites pattes allèrent dans tous les sens avant qu’ils ne se retrouvent allongés au sol, l’un sur l’autre et avaient du mal à s’entendre sur la manière de se dégager chacun correctement. Encore une fois l’on pouvait observer le fait que se précipiter dans un moment critique est tout sauf une bonne idée et que ça ne mène généralement qu’à une triste fin. La leur arrivait d’ailleurs à grand pas. Lucia devait agir rapidement pour éliminer les deux là et pour se faire, elle prit une profonde inspiration à laquelle elle ajouta de l’énergie occulte qu’elle recracha d’un coup sous forme de colonne de foudre qui allait s’abattre sur les deux Fureuils en même temps, carbonisant les deux pauvres bestioles.

Rairyū no Hōkō !

Un nuage de poussière s’était levé et se dissipait peu à peu pour révéler les deux corps fumant des Fureuil. En comptant le précédent cela fait trois morts pour deux encore en vie qui commencent à s’affoler sans avoir la bonne idée de courir dans la direction opposée à Lucia. La prochaine technique qu’elle allait lancer causerait surement de lourds dommages à la pièce mais tempi, ce n’est qu’un dommage collatéral comme un autre et puis il n’y a qu’elle à celui-là alors pas de raison de se retenir. Levant le bras en l’air, on pouvait sentir que l’atmosphère se faisait plus pesante, une grande quantité d’énergie étant concentrée puis envoyée vers le haut de la pièce pendant qu’un énorme cercle brillant s’était dessiné sur le sol, même Lucia était dans la zone d’impact avec les deux derniers Fureuil.

El Thor !

Mais pourquoi balancer une attaque de zone qu’elle ne maîtrise pas totalement et qui va donc lui couter une bonne dose d’énergie occulte tout en étant elle-même dans la zone d’impact ? Et bien tout simplement car à ce moment là, elle va se changer elle-même en foudre afin de s’immuniser des dégâts en échange d’encore un peu plus de son énergie. Cette attaque dévastatrice s’utilise normalement à distance mais si elle à une vue sur ce qu’elle vise, même de près ça marchera également. Au moment ou le bras de la capitaine s’abaissa, un immense éclair sembla s’abattre sur le sol depuis le plafond de la pièce, prenant les Fureuil et la femme dans son air d’effet et provoqua une intense explosion qui dura de longue seconde avant que la lumière ne disparaisse pour dévoiler l’employée de la B-Corps. Toujours debout mais fort essoufflée ainsi que les deux derniers animaux dans le même état que leurs prédécesseurs.

Heureusement que cette tour est solide...

En temps normal cette attaque laisse derrière elle un immense cratère dans le sol mais il semblerait que les matériaux utilisés pour construire cette tour soit renforcés par quelque chose de très résistant. Après avoir vérifié que les cinq Fureuils étaient bien tous morts, Lucia prit quelques minutes de repos avant de continuer sa route en direction du troisième étage de la tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mer 2 Nov - 23:13

Espèce de... grosse bourrine !!! Razz
Récompense: +35 penas en cours de rajout par Yukai


Les fureuils étaient maintenant complètement explosés. L'étage suivant l'attendait déjà. A première vue, rien ne se trouvait dans la pièce. Puis, une étrange fumée brillante prenait forme dans l'air, créant des illusions, des reflets, formant des souvenirs passés... la pièce entière semblait se déformer... oui, la source, c'était le redouté corail magique. Il n'est pas puissant en soi, mais sa fumée magique pourrait rendre fou n'importe qui, créant des illusions, faisant ressurgir des souvenirs... L'épreuve était de pouvoir l'atteindre, en survivant à ce brouillard troublant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 15 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Cnidaire // Nom: Corail magique
Taille: 1 mètre // Poids: 12 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le corail magique est immobile et n'attaque jamais, enfin, en apparence. En effet, il dégage naturellement des nuages de spore occultes, créant des illusions diverses, brouillant les sens, la vue et la réflexion, et faisant remonter des souvenirs oubliés. C'est d'autant plus puissant si le corail est à proximité.
Arts occultes: Art de soutien: Mutisme, cécité, allergies // Art extra-sensoriel: Illusions, brouillage des sens, nostalgie
Technique exclusive: -
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 22 Nov - 16:06

Sortie victorieuse de son précédent combat et donc de l’étage inférieur de la Tour de Lance, qui l’eut cru... Les petits fureuils de l’étage précédent avaient tous fini leur vie dans d’atroces souffrances et ça ne faisait ni chaud, ni froid à la capitaine qui jugeait qu’ils n’avaient qu’à déserter leur étage afin de ne pas y laisser leur peau. C’est bien dommage d’ailleurs car Lucia en aurait bien attrapé un pour en faire une familier ou une belle paire de pantoufle... Ca aurait été vraiment trop mignon quand même ! Enfin soit, intéressons-nous plutôt à ce qui attend impatiemment la jeune femme à l’étage suivant plutôt que tout ce qu’elle aurait pu faire de ces pauvres fureuils sinon on ne va pas s’en sortir. D’ailleurs, une odeur étrange se dégageait de l’étage dans lequel elle venait de pénétrer en plus du fait qu’il y régnait une sorte de léger brouillard rougeâtre...

Qu’est-ce que ça va être cette fois ? Des pots de confiture sanguinaire ?

Après les défis tous plus... Inutiles les uns que les autres on peut se permettre d’envisager toutes les hypothèses, même celles qui sont complètement stupides hein ! Pour le moment Lucia ne voyait rien, à part le manteau de poussière pourpre qui s’épaississait au fur et à mesure des ses pas vers le bout de l’étage et, chose plutôt curieuse, sa vue semblait se brouiller, devenant floue par moment suivie par quelques vertiges... Vraiment très... Inhabituel comme sensation et fortement désagréable qui plus est. La jeune femme ne s’arrêta pas de marcher, désireuse d’aller de l’avant malgré les moments ou elle titubait sans en comprendre la raison, n’ayant pas utilisé suffisamment d’énergie occulte pour ressentir ce genre d’effet secondaire.

Rapidement, un autre élément vint s’ajouter à la liste de ceux qui dérangeaient la capitaine. Devant déjà faire avec une vue et un sens de l’équilibre qui lui font défaut actuellement, Lucia se retrouva à entendre des voix familière, celles de membres de sa famille en plus... Celle qui était la plus audible était la voix de sa mère, se remémorant les rares souvenirs lointains qu’elle avait des moments passés avec elle à discuter de tout et rien, entre filles, avant qu’elle ne la rassure vis-à-vis de la dure « tradition » de la famille qui perdure depuis de nombreuses générations. Sans même qu’elle ne s’en sois rendue compte, Lucia s’était mise à tourner en rond en suivant sans cesse la même trajectoire, ne voyant rien dans tout ça alors qu’elle cherchait à se rapprocher de la voix de sa mère, attirée comme un aimant.

Au bout d’un moment ses pas incessants finirent par s’arrêter quand elle percuta un mur de plein fouet, se massant le visage afin d’apaiser la douleur en râlant et jurant à propos de ce brouillard ennuyant. Lucia se frotta également les yeux à cause de sa vision à nouveau troublée, frottant ses petites mirettes qui, en se relevant, se posèrent sur une vision totalement inattendue et aussi improbable qu’étonnante... Devant la capitaine se tenait la mère de Lucia, la regardant avec un sourire qui se voulait tendre et rassurant à la fois. Attirée par ce visage maternel, la jeune femme aux cheveux rouge, comme ceux de sa mère, s’avança pour la serrer dans ses bras mais passa au travers, perdant l’équilibre avant de se retrouver à genoux sur le sol, tête baissée.

Ma - Maman... ?

En peu de temps, Lucia s’est retrouvée complètement désorientée, ne parvenant même pas à comprendre ce qui se passe dans cet étage et ces voix qui ne s’arrêtent pas une seconde, qui s’amplifient même au contraire n’arrangent rien à la situation. Une nouvelle fois la voix de sa mère s’éleva autour de la capitaine déboussolée qui cherchait à aller vers elle, passant plusieurs fois à travers l’illusion qui se dissipait aussitôt. Tous ses souvenirs sanglants datant de sa jeunesse étaient remontés à la surface et la faisait crouler sous de nombreux sentiments qu’elle ne voulait plus ressentir depuis... Avant même qu’elle ne comprenne ce qui se déroulait dans cette pièce, l’employée de la Blitzness se retrouva face à son grand-frère, celui qu’elle avait affronté et tué de ses mains lors du tournois traditionnel familiale pour la place de Capitaine, se retrouvant devant son souvenir le plus détestable qui ne manqua pas de faire couler de nombreuses larmes sur ses joues.

Ce n’est pas... Tu es mort... C’est même moi qui t’aies tué... Tu ne peux pas être ici...

L’illusion restait face à elle et se mit même à lui répondre, puisant dans ses souvenirs afin de la mettre face à l’horrible vérité et lui faire le plus de mal possible, bien que cela soit un détail inconnue de la femme qui restait horrifiée devant ces mots en premier lieu avant de plaquer ses mains de part et d’autre de sa tête qu’elle serrait, ne voulant plus entendre ces choses qui lui faisaient tant de mal, ne souhaitant qu’une chose : que ça s’arrête. Chaque mot qui était prononcé résonnait infiniment dans son esprit au point qu’elle ne commence à perdre le contrôle de son pouvoir, de l’électricité émanant en grande quantité de son corps tandis qu’elle serrait les dents, finissant par pousser des hurlements de douleur.

Lucia ne supportait plus d’entendre toutes ces choses, s’en voulant déjà suffisamment comme ça pour qu’on n’ait pas besoin de lui en remettre une couche et le fait que tout ça soit exposé par l’illusion de son frère défunt qui, en plus de ça, parlait comme s’il l’avait toujours détestée devenait trop pour la jeune femme qui perdit son self-control. En un coup, la jeune femme envoya un puissant éclair tout en hurlant de toute ses forces, l’éclair semblait par ailleurs représenter toute sa frustration qu’elle voulait évacuer droit sur l’illusion qui représentait son frère défunt la traversant avant qu’une explosion ne puisse s’entendre loin derrière.

Est-ce que c’est... Enfin fini ?

A l’arrière de la salle, le bruit sourd causé par l’explosion de l’éclair lancer avec toute la rage et son mal être intérieur se dissipait en même temps que le brouillard rougeâtre ainsi que les illusions et les vois qu’elle entendait dans sa tête. Il semblait évident que sans le vouloir Lucia avait détruit la cause de tout ceci, regardant autour d’elle pour voir ce qu’il en était, n’apercevant que les restes de ce qui produisait ces choses. Elle prit néanmoins le temps de retrouver les idées claires avant de se remettre en marche, traversant la salle pour monter les marches qui menaient à l’étage suivant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 22 Nov - 16:28

Pauvre Lucia ♥
Récompense: +40 penas en cours de rajout par Yukai

Gain d'un objet:

Poudre de corail
<< Une fois lancée en l'air, cette poudre produit un brouillard, imbibé de la magie nostalgique: les malheureux qui en inhalent ont des souvenirs douloureux du passé qui ressurgissent, couplés d'allergies. >>
Prix : 200 Penas

Ce fût le combat le plus éprouvant pour l'instant, surtout mentalement... Un affrontement simple allait changer les idées. L'étage suivant sentait le coyote... et c'était peu de le dire. Deux vulpes se tenaient là. On ne savait pas trop s'ils dormaient ou s'ils étaient éveillés, ayant les yeux fermés, mais se baladaient dans la pièce malgré tout. Ils ne semblaient pas vraiment méchants, même plutôt pacifiques et joueurs... mais malgré tout, il fallait les tuer pour passer à l'étage suivant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 14 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Coyote // Nom: Vulpes
Taille: 1 mètre 10 // Poids: 35 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le vulpes (se prononce vulpèsse) est à mi-chemin entre le renard, et la race canine. Il a la particularité d'avoir les yeux fermés en permanence, ne laissant pas deviner s'il dort ou s'il est éveillé. Néanmoins, il se repère très facilement malgré ceci. Il est totalement pacifique, et même relativement serviable... sauf lorsqu'on blesse un membre de sa meute.
Arts occultes: Art de soutien: Soin mineur
Technique exclusive: Prescience (: Il se déplace et repère ses cibles sans regarder. Il peut même deviner des attaques quelques secondes avant impact.)
Rage (: Si un membre de sa meute a été blessé, il devient très agressif et beaucoup plus puissant, du moins pour ses quelques prochaines attaques. Effet amplifié si mort d'un compagnon.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 22 Nov - 22:58

Et encore un étage de plus, un ! Ça en fait combien maintenant... trois de fait et un quatrième qui ne va surement pas durer bien longtemps et toujours pas un seul vendeur de nourriture, pas même un distributeur automatique... C’est quoi ça ?! En faite, même si on est super fort, on ne peut pas espérer arriver jusqu’au dernier étage car entre-temps on crève de fatigue ou de faim et de soif hein ? Même pas moyen d’acheter un truc pour casser la croûte en chemin... Bien pensé comme moyen d’empêcher les gens d’atteindre le dernier étage, très bien pensé le Grand Architecte, chapeau ! Enfin bon on s’en fou, Lucia ne mangera rien jusqu’au bout s’il le faut, tempi, c’est pas important mais j’avais juste besoin de tirer des lignes en disant tout et n’importe quoi avant d’expédier ce combat et passer à la suite.

Donc, donc, donc... La capitaine de la première section avait atteint la prochaine salle qui empestait le coyote écrasé à plusieurs mètres avant l’entrée, encore légèrement sous le choc, ou même le traumatisme, d’avoir été forcée de revivre un passage de son passé qu’elle à enfoui le plus loin possible dans sa mémoire. Mais c’est une femme forte hein, elle va s’en remettre et déjà maintenant elle est prête à en découdre, même si elle ne sait pas quel genre de bestioles bizarres elle va encore devoir tuer pour pouvoir passer à l’étage suivant. A son entrée dans la pièce, la jeune femme observa les deux Vulpes en train de se promener dans la salle avec un blasé, se demandant si ce qu’on lui avait dit à propos de cet endroit n’était pas une invention pour attirer les foules car si c’est comme ça jusqu’au dernier étage, ça va vraiment la mettre en rogne !

Ce n’est vraiment pas le bon moment pour la pousser à bout et ce coup-ci la capitaine compte bien expédier rapidement la chose pour poursuivre sa route, animaux sympathiques à voir ou pas ! Ses pas se firent plus rapides, pressés, tandis qu’elle approche de l’un des deux Vulpes tout en chargeant son art occulte de la Foudre dans ses deux mains qui se mirent à émaner de courant électrique, Lucia ne s’intéressant même pas aux mouvements tout inoffensifs et gentil de la bestiole située à quelques mètres devant elle.

Hino !

Sans rien dire d’autre à part le nom de sa technique, comme elle fait pratiquement toujours, Lucia lança un grand oiseau de foudre sur les vulpes dont un l’évita par hasard grâce à ses déplacement aléatoire dans la pièce, le deuxième se faisant carrément rôtir sur place par contre. L’esprit d’entre-aide de ces animaux n’étant inconnu pour personne, la jeune femme était tout à fait prête à l’attaque du suivant lorsqu’il verrait son compagnon mort, Lucia n’eut aucun mal à l’intercepter en plein dans son élan, ayant eu seulement à tendre le bras pour attraper l’animal par le cou qu’elle tenu un instant avec de serrer de toutes ses forces jusqu’à broyer celui de la pauvre bête, lâchant le corps inerte après avoir repris sa marche en direction de la sortie qu’elle franchit pour se diriger vers l’étage supérieur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 22 Nov - 23:10

Hé oui, dur dur les premiers niveaux... trop chiants Razz
Récompense: +60 penas


Et c'est comme avec un sentiment d'habitude que les vulpes se firent transformés en gigots, avec ou sans leur consentement. Les combats s'enchainaient, et ne se ressemblaient pas... Le niveau montait progressivement, lentement mais sûrement. Dans la salle suivante, rien était visible au sol à première vue... c'est lorsqu'un battement d'ailes, suivi d'un chant mélodieux d'oiseau perça le silence, que les trois bestioles rentrèrent dans le champ de vision. Soudain, la salle s'illumina, et se brisa pour faire place à un autre environnement, votre présence semblant avoir déclenchée l'art occulte environnant. La salle prenait maintenant la forme d'un ciel, où une chute pourrait être mortelle, et où seuls quelques îlots flottant en l'air permettaient de rester ici.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 15 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'environnement est le ciel, les zones accessibles sont limitées aux rochers flottants, une chute est éliminatoire.]








Race: Oiseau // Nom: Diamant Mandarin
Taille: 50 centimètres // Poids: 100 grammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le diamant mandarin sauvage adore vivre en colonie. On n'en trouve jamais isolé. Il s'est imprégné de magie occulte, et adore les attaques groupées.
Arts occultes: Art de soutien: Chant d'encouragement / Art de la faune: Lance-oeuf
Technique exclusive: Deux fronts (: Avec l'aide d'un autre diamant mandarin, il fonce en piqué vers la cible par une direction précise, tandis que l'autre prend l'opposé.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Oiseau // Nom: Sénégali
Taille: 1 mètre 15 // Poids: 3 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le sénégali n'est pas trop dangereux, mais plutôt chiant à abattre. En effet, il est insensible aux arts occultes conventionnels, étant né dans un environnement magique.
Arts occultes: Art de soutien: Insensibilité à l'art élémentaire (complètement), et aux autres arts (du palier 1 à 6)
Technique exclusive: Harcèlement (: Le sénégali se sert de son insensibilité magique pour foncer tête baissée vers sa cible, et la gêner autant que possible, avec de petits coups de bec, des cris et des griffures.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Lun 2 Jan - 21:42

Ayant franchit l’étage précédent sans le moindre soucis, la capitaine de la Section I poursuivit son chemin pour gravir les marches qui menèrent à l’étage supérieur, jusqu’à pénétrer dans la prochaine salle qui semblait presque reposante, de petits bruits de battements d’ailes pouvaient être entendus si on tendait l’oreille. Lucia ne savait pas à quoi s’attendre mais continua d’avancer avant de voir de petits zoziaux au loin puis disparaître à cause d’une lueur aveuglante dans toute la pièce. Quand sa vue fut rétablie, la jeune femme à la chevelure de feu eut la surprise de découvrir un tout nouvel environnement composé d’îles flottants dans les airs. Curieuse, elle se pencha au-dessus du vide pour regarder la distance et ne pu même pas voir le sol de là ou elle était.

Cette tour n'est pas logique en plus d'être chiante !

Haussant les épaules, Lucia continua de fixer le vide en se disant qu’elle avait de quoi éviter de tomber mais son ouïe fut titillée par un bruit de vrombissement venant d’on ne sait ou, se rapprochant d’elle avant que l’un des mandrins ne passe à pleine vitesse à ras de son corps, ayant reculé juste à temps apparemment. Le pigeon n’avait pas attendu pour se lancer à l’attaque de la Capitaine, revenant à la charge avec son compère qui attaqua par l’autre côté. Les esquivant tous les deux in-extrémis, Lucia manqua de perdre l’équilibre sur le bord de son île et prit la bonne résolution de s’éloigner du bords, au cas ou...

D’un coup, une idée lui vint à l’esprit quand l’un des deux mandrins lui fonça à nouveau dessus, prenant de plus en plus de vitesse, un léger sourire sadique au coin des lèvres. La capitaine comptait simplement retourner le petit jeu des oiseaux contre eux, et reculait rapidement afin de lui faire prendre toujours plus de vitesse. Quand le volatile ne fut qu’à quelques centimètres d’elle, Lucia tendit le bras d’un coup pour présenter sa paume au pauvre petit pigeon.

Tekkai !

Juste après ça on entendit une sorte de « Sploch », signifiant que l’oiseau qui lui avait foncé dessus s’était encastré dans sa paume durcie et s’y écraser la face, mis définitivement hors combat. Le second, toujours dans les airs, se mit à utiliser son art du lance œuf, mitraillant la capitaine qui ne manquait pas de ressources pour l’atteindre, même dans le vide ou il semblait faire le malin. Fixant sa cible, Lucia joignit ses mains devant elle, bras tendus, ou apparut un cercle jaune brillant et tournant sur lui même avant que, de celui-ci, ne parte de nombreux et fins éclairs qui furent pour la plupart esquivés par le Mandrins jusqu’à ce qu’il soit touché par un, puis deux, puis pleins d’autres et grillé dans les airs.

Qui fait le malin... Tombe dans le ravin !

Dit-elle en regardant le corps calciné de l’oiseau faire de la chute libre et reporta ensuite son attention sur son dernier adversaire. Il fallait en finir et la capitaine savait comment faire. Elle créa de nombreux Sphéronimbus disposé en forme d’escalier pour monter dans les airs, son bras tendu vers l’arrière faisant apparaître une épée de taille énorme directement dans sa main. Elle sauta pour trancher l’oiseau mais fut trop basse lorsqu’il remonta, frappant un coup dans le vide puis utilisa rapidement son Geppou histoire de se retrouver au-dessus et trancha l’oiseau en morceau d’un coup d’épée bien placée qui disparut ensuite.

La capitaine se retrouva à nouveau sur une île, marchant en direction de la sortie tandis que la salle reprenait son apparence normale, vide et sombre, comme à son arrivée, laissant la jeune femme poursuivre sa route vers l’étage supérieur, même pas essoufflée... Comment ça c'est trop rapide ? Ce n'est qu'un groupe de pigeons hein, ça ne va pas retenir une capitaine pendant six mois !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Lun 2 Jan - 22:03

Razz
Pas de penas

Plume absorbe-magie
<< Cette plume venant d'un sénégali est d'une très grande utilité. En effet, si vous la brandissez en face d'un sort magique, peu importe sa puissance, qui arrive vers vous (mais au bon moment), cette plume peut l'encaisser à votre place, avant d'être réduite en cendres. Cela ne marche donc qu'une fois. >>
Prix : 1000 Penas

La salle reprit son aspect initial, et la voie vers l'étage suivant était maintenant libérée. L'épreuve d'après allait nous placer dans un nouvel univers... Rien qu'à y rentrer, on pataugeait dans l'eau. Plus ça allait, plus le niveau montait. L'eau semblait arriver de nulle part, bien que l'étage soit visiblement identique aux précédents... Cela ne signifiait qu'une chose: des monstres aquatiques.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 16 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est rempli de 2 mètres d'eau.]








Race: Créature marine // Nom: Gely
Taille: 1 mètre // Poids: 15 grammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le gely a une particularité: A chaque attaque physique direct, il se divise en deux, et cela à cinq reprises ! Ceci mis à part, il est surtout redouté pour ses piqûres.
Arts occultes: Art martial occulte: Piqûres
Technique exclusive: Division (: A chaque attaque, il forme deux gelys. Cela marchera encore quatre fois sur chacun d'entre eux.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Mollusque // Nom: Octopus
Taille: 1 mètre 35 // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: L'octopus s'accroche à ses cibles comme pas permis. Mais il peut aussi les étrangler. Son autre spécialité est de lancer de l'encre dans les yeux comme un véritable fusil de précision. Bref, chiant et collant.
Arts occultes: Art de soutien: Jet d'encre, Amortissement des chocs // Art martial occulte: Ligoter
Technique exclusive: Syphon (: Lorsqu'il panique, il tourne sur lui même, créant un courant d'eau déviant ses cibles dans le sens opposé, et dans le pire des cas, l'enfoncer dans les profondeurs de la mer.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Ven 6 Jan - 14:33

Un nouvel étage était terminé, sans grandes surprises pour la capitaine de la section d’élite qui progressait tranquillement à travers ceux-ci, profitant des ennemis divers et variés qu’elle rencontrait pour tester différentes armes et techniques. Pour une fois elle avait pu essayé son épée géante qui, malgré sa grande taille, était moins lourdes que ce à quoi elle s’attendait, une bonne chose. Autre petit plus, les objets trouvés après les combats, bien que pouvant parfois sembler inutiles, finiraient bien par être utilisés correctement par la jeune femme qui les gardait en réserve, n’oubliant pas de les lier avec son art d’invocation d’objet avant de les envoyer avec tous les autres dans sa « réserve personnelle ». Enfin toujours est-il que ça ne l’empêchait pas de s’impatienter de plus en plus pour atteindre un ennemi digne de ce nom qui saurait la faire passer la vitesse supérieure et lui fournir un défi digne de ce nom mais pour le moment il ne faut pas trop y compter, n’arrivant qu’au sixième étage.

Gravissant les marches l’unes après l’autre, Lucia s’arrêta un moment quand elle entendit un bruit de pas fais dans une flaque, baissant la tête pour voir qu’elle avait les pieds dans l’eau. Arrivant à l’étage suivant, elle découvrit que la salle était totalement inondée sous deux mètres d’eau... Une salle inondée... Au sixième étage... Tout va bien... Enfin soit on s’en fou un peu, ce ne sont plus les choses loufoques du monde de Gaea qui vont étonner la capitaine, y étant habituée depuis le temps.

Lucia se contenta d’observer la salle, analysant son environnement tout en cherchant du regard les créatures qu’elle allait devoir affronter mais rien ne se montrait. Beaucoup d’eau et pas d’ennemis à l’horizon, la seule explication possible était des créatures sous-marines qui vivaient sous l’eau. Et ben, avec Lucia ils sont vraiment mal tombés car rester comme ça ne signifie qu’une défaite éclair pour eux, et c’est le cas de le dire. Avant d’agir, la jeune femme à la chevelure de feu se dit que, malgré tout, si elle se mettait dans l’eau aussi elle risquait d’être touchée par sa propre attaque, bien que ça ne soit pas sûr, elle ne voulait pas prendre de risques inutiles et trouva aisément la solution à problème encombrant.

On va régler ça vite fais...

Se créant un Sphéronimbus, Lucia monta ensuite dessus pour se tenir dans les airs, au-dessus de l’eau avant de lever un bras vers le haut duquel crépitaient de nombreux éclairs avant d’être projetés vers le plafond avant de redescendre d’un coup et s’abattre dans l’eau qui, conductrice d’électricité de première qualité, ne manqua pas de décupler énormément la puissance de l’attaque tout en la propageant sur toute son étendue, faisant rayonner l’eau et éclairant la salle d’une lueur aveuglante durant quelques secondes avant que ça ne se termine.

Sango...

La capitaine de la section d’élite observa la surface de l’eau pendant un moment, attendant de voir si quelque chose passait à l’attaque et ce n’est qu’au bout d’un moment que deux ombres se dessinèrent et gagnèrent en taille, laissant la jeune femme sur le qui-vive avant que les seules choses qui remontent ne soient que deux cadavres d’animaux marins, une sorte de poulpe et une méduse, tout deux morts après la puissante décharge reçue.

En ayant fini avec eux, le Sphéronimbus flotta jusqu’à l’autre bout de la grande salle avant de laisser Lucia en descendre avant de disparaître, celle-ci reprenant sa marche afin de monter vers le prochain étage, l’air quelques peu lassée par la facilité de cet étage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Ven 6 Jan - 14:38

Zouli
Pas d'objets
+70 penas en cours de rajout par Yukai


L'eau de la salle disparut petit à petit, non pas par un trou dans le sol... mais par magie. L'étage était à présent totalement sec, ne laissant pas de traces du combat qui venait de se dérouler. L'étage suivant, quant à lui, était plongé non pas dans l'eau... mais dans une obscurité totale. On pouvait ressentir des courants d'air déclenchant des frissons de temps à autre... Oui, on se croyait dehors en pleine nuit, et c'était le calme plat. Jusqu'à que le sol se mit à se fissurer... et que des zombies en sortirent. Eh oui, des zombies.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 17 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est totalement obscure.]








Race: Mort-vivant // Nom: Zombie
Taille: 1 mètre 70 // Poids: 45 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le zombie est une race de mort-vivant retenue en vie par une magie interdite. Il ne ressent pas la douleur, bien que ses blessures soient présentes et ne se guérissent pas. Il a une odeur nauséabonde et en veut aux vivants.
Arts occultes: Art élémentaire: Souffle empoisonné // Art de soutien: Sensible aux soins
Technique exclusive: Persévérance de l'au delà (: Il n'arrêtera pas de vous attaquer, malgré les blessures et les membres en moins. Si son corps est coupé en morceaux, ils essaieront toujours de vous tuer.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Dim 8 Jan - 23:57

Arrivant à l’étage suivant, Lucia se posa des questions sur ce qu’elle allait bien pouvoir affronter qui nécessitait d’être dans le noir complet, faisant quelques pas de plus avant de ressentir quelques courant d’air qui la firent frémir. Cet étage était vraiment lugubre et ne donnait qu’une seule envie : Celle de le traverser le plus vite possible. Faisant quelques pas de plus pour pénétrer définitivement dans le nouvel étage, la jeune femme avança complètement à l’aveugle, se fiant à son ouïe. Cette méthode fut plutôt efficace pendant un moment jusqu’à ce que la pauvre femme se heurta à quelque chose de froid, un mur apparemment d’après la consistance mais elle n’en était pas sûre, ce mur ayant quelque chose de vraiment bizarre.

Quelle idée de faire une salle ou on voit rien...

N’ayant pas encore reprises sa marche, l’attention de la belle fut attirée par un bruit plutôt étrange, très proche d’un grognement pas très rassurant. En tâtant de ses mains, Lucia ne put s’empêcher de se dire que ce mur avait une consistance étrange, presque visqueuse par moment ce qui piqua sa curiosité et sa suspicion qui augmentait au fur et à mesure que l’idée de ne pas toucher un mur grandissait dans son esprit. D’autres bruits se laissaient entendre tout autour d’elle, ajouté à cela que le sol semblait trembler et bouger sous ses pieds, choses vraiment très particulière qu’elle ne parvenait pas à comprendre, surtout pas en étant plongée dans l’obscurité, là ou tout semblait décupler et déformé dès le moindre bruit.

Plus ça va et moins la capitaine est rassurée sur la suite des événements à venir, ne pouvant s’empêcher de faire quelques pas en arrière afin de garder l’équilibre sous le sol qui remuait sous ses pieds, si compté que c’est bien sur le sol qu’elle se tient. Après quelques secondes, les mouvements en-dessous d’elle devinrent plus vif jusqu’à ce que quelque chose ne semble s’agripper à sa cheville. Surprise, elle produit alors de l’électricité sur son poing pour s’éclairer grâce aux rayonnements, découvrant à son grand malheur une créature mort-vivante qui se tenait à quelques centimètres d’elle avec son air d’affamé. Pour la première fois, le teint de Lucia vira rapidement au blanc jusqu’à ce qu’elle baisse les yeux pour voir ce qui la tenait, à contrecœur, voyant cette main sortie du sol ou le reste du corps d’un second zombie en sortait... 3... 2... 1...

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et non vous ne rêvez pas, la jeune femme vient belle et bien de crier devant la peur de sa vie, ne s’étant pas attendue à se retrouver confrontée à ce genre de choses dans cette tour. Décidément ses nerfs allaient être mis à rude épreuve mais c’est un mal pour un bien, en théorie. Par réflexe, la capitaine avait balancé de nombreux éclairs directement de son corps et dans tous les sens mais le zombie s’était relevé et avançait vers elle tandis que l’autre sortait du sol, fumant de l’attaque qui ne lui avait rien fait à priori. A nouveau par réflexe et sous la peur, la belle fit apparaître son épée par invocation et trancha en deux le zombie qui marchait vers elle, découvrant avec horreur que maintenant les deux parties de celui-ci en avaient après elle.

Lucia retrouva quand même son calme après avoir prit une bonne bouffée d’air et l’avoir soufflée, analysant ainsi la situation qui se présentait face à elle. De toute façon elle ne pouvait pas échouer ici, sa réputation de capitaine en prendrait un coup si elle était incapable de battre deux vulgaire zombies - le troisième n’étant pas encore entré en scène -.

*Les couper ou les foudroyer ne fonctionne pas... Peut-être que...*

D’un coup une idée, peut-être celle qui ferait la différence, vint à l’esprit de la capitaine qui tentait d’immobiliser les parties du zombie coupé par son épée. Ladite épée disparut d’ailleurs de sa main pour être remplacée par son bouclier acquit après la défaite de ROB Dragon et se tourna vers le second mort-vivant, toujours entier pour sa part. Son idée était simple mais avait tout pour marcher, du moins en théorie et on ne va pas tarder à vérifier celle-ci.

On va voir si tu bougeras encore après ça. Tekkai Sai !

D’un coup, la jeune femme se propulsa à grande vitesse sur le zombie, corps solidifié derrière le bouclier et heurta de plein fouet le zombie lent des restes de cerveau avant de l’écraser dans le mur avec le plus de force possible donné par sa vitesse, réussissant la créature en véritable bouillie mort-vivante devenue incapable de faire le moindre geste. Le premier était hors combat, le second coupé en deux et le troisième venait de faire son apparition lorsque la capitaine, reculant d’un pas du mur, se heurta à lui avant de faire volte-face et éjecter le monstre à l’aide de son 400 Volts Vari.

La créatures se releva comme si de rien n’était, ce qui énerva la capitaine aux cheveux rouges et la fit sauter en l’air avant qu’elle ne frappe le vide de nombreux coups de pieds qui envoyèrent pour leur part un nombre incalculable de vagues tranchantes sur le zombie entier et les deux demi-zombies.

Rankyaku Ran !

Cette fois, ce fut avec ses deux jambes qu’elle attaqua, coupant les zombies ainsi que le sol. Quand elle eut terminé, toujours en l’air, elle remarqua que les mort-vivants ressemblaient maintenant plus à des apéricubes qu’à autre chose. Lucia serra le poing tout en fonçant droit vers eux, frappant le tas de morceaux avec son art des séismes qui fit trembler la terre et enterra les restes sous plusieurs mètres. Dans leur états actuels, ils pouvaient toujours continuer de vouloir la tuer et la poursuivre, ils ne risquaient pas de sortir de leur nouvelle tombe. Persuadée d’en avoir terminé, Lucia se mit à chercher le chemin de la sortie, s’éclairant d’un poing de foudre jusqu’à trouver le chemin menant vers l’étage supérieur - après s’être trompée en prenant celui vers l’inférieur -...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Lun 9 Jan - 0:04

Hâte de voir la suite n_n
Pas de penas
Objet gagné:
Pena sale
<< Qui sait ce qui se produira si vous le montrez à un certain Vincent... >>
Prix : 1 Pena


La lumière apparut de plus en plus, pour finir par se rétablir totalement. Le combat était clos, et la suite attendait déjà. L'étage suivant n'avait pas de sol en pierre comme toutes les précédentes... C'était une jungle exotique. Qui savait si c'était une illusion magique, ou la vraie apparence de la salle... De très nombreux insectes virevoltaient en l'air. Des moustiques, mouches, moucherons et autres... et parmi eux, le véritable adversaire.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 18 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est totalement rempli d'insectes volants insignifiants se mélangeant avec la cible.]








Race: Insectes // Nom: Insectes Shangunaha
Taille: 80 millimètres // Poids: 10 milligrammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Ces insectes se déplacent toujours en colonie entière. A la moindre attaque, ils se dispersent dans toute la zone, avant de se réunir au même endroit de façon synchronisé. L'accouplement et les naissances s'effectuent en plein vol.
Arts occultes: Art de soutien: Piqûre de paralysie, piqûre empoisonnée, piqûre de sommeil, piqûre aveuglante, piqûre démotivante, piqûre de démangeaison
Technique exclusive: Gestation express (: Si deux insectes shangunaha sont présents, un troisième voit le jour quelques temps après.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Lun 26 Mar - 17:51

L’étage précédent avait été pleins de frayeurs et de rebondissements pour la capitaine qui n’avait pu cacher une certaine... P... Pe... Peu... Peur... (Voilà c’est dit, vous êtes contents ?!) vis à vis des zombies, enfin des espèces de mort-vivants... Bref du genre de saloperies qu’on peut pas tuer facilement et qui a le don de sortir du sol pour vous surprendre et vous flanquer la peur de votre vie ! Malgré tout, la jeune femme était sortir victorieuse de ce combat et se dirigeait maintenant vers la sortie pour accéder à l’étage supérieur, même si elle y allait à l’aveugle puisqu’elle ne voyait rien. La lumière finit par revenir et heureusement car quand elle y vit enfin claire, Lucia se rendit compte qu’elle n’était pas du bon côté, chose qui expliquait un peu pourquoi elle n’avait pas trouvée les marches qui se dirigeaient vers le haut...

Repartie du bon côté, Lucia gravit les marches tout en percevant une sorte d’odeur typique d’une forêt ou quelque chose dans le genre, des parfums sauvages venant chatouiller ses narines en plus de percevoir un fort taux d’humidité. Quand elle pénétra dans la pièce, la jeune femme se rendit compte qu’elle ne s’était pas trompée car elle se trouvait bel et bien dans une jungle remplie d’insecte. Super... Après les zombies, les moustiques... Youpie ! Poussant un soupir, elle se mit en route vers la sortie, se disant qu’elle croiserait bien son adversaire de l’étage et ça ne tarda pas, un essaim venant lui tourner autour et la piquer. Chaque fois qu’on la piquait, elle ne pouvait s’empêcher de se gratter à cet endroit comme une forcenée, tardant un peu à comprendre que c’était surement une des techniques de ces bestioles.

Rah mais dégagez de là !!

Cria-t-elle sous le coup de l’exaspération tout en tendant le bras, sa main ouverte envoya alors un éclair qui ne toucha pas sa cible, les insectes volant s’étant dispersés pour laisser l’éclair aller frapper le mur du fond de la salle. Elle recommença plusieurs fois, forcée de constater qu’à chaque fois c’était la même chose.

Ok... J’ai autre chose à faire, on va vite régler ça...

Puisqu’une attaque ciblée ne suffirait pas à toucher sa cible, alors Lucia allait passer au stade supérieur et employer une attaque qui couvrait une large zone afin de les avoir, même s’ils se dispersent. Levant le bras, elle chargea son énergie tandis qu’un cercle lumineux et légèrement crépitant d’étincelles apparaissait et s’élargissait sur le sol jusqu’à couvrir une zone que les insectes, même ceux ne faisant pas partie de l’essaim mais qui l’emmerdaient quand même, ne pourraient pas quitter à temps.

El Thor...

Le nom de l’attaque résonna d’une voix grave dans la pièce avant qu’une colonne de foudre ne s’abatte dans la zone éclairée, causant d’importants dégâts et, surtout, désintégrant complètement les petits insectes et toute choses prise dans la zone d’impact. Sans même vérifier, Lucia reprit sa marche vers l’étage supérieur, sachant bien que ce n’était pas de si petites choses qui résisteraient à une attaque pareille. Assez ironique quand on sait que ça faisait son poids en énergie demandée pour la lancer mais qui sait, il vaut peut-être mieux effectuer une grosse dépense de temps en temps pour continuer son chemin que perdre trop de temps lors de chaque affrontement parce que l’on souhaite s’économiser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Lun 26 Mar - 18:17

S'pèce de bourrineuse de la vie que j'aime va ♥
Pas de penas ni d'objets, et un rire moqueur résonne du plafond en guise de récompense


Un rire moqueur ? Un ennemi ? Non, ça venait de nulle part. Ni aucune récompense. Soit, passons. La salle suivante était à priori normale, aucun changement, pas d'illusions, pas de changement d'environnements. Nous retrouvons nos amis les blobs, sauf que ça s'était compliqué un petit peu.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 18 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Blob // Nom: Blob de foudre
Taille: 2 mètres // Poids: 80 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Ce blob est hautement conducteur d'électricité, et brille dans le noir. Il influence par sa seule présence les autres blobs dans la zone.
Arts occultes: Art élémentaire: foudre // Art de soutien: résistance physique, attire-foudre, absorbe-foudre
Technique exclusive: Avaler (: Il absorbe un autre blob plus petit que lui en terme de taille, et s'approprie ses pouvoirs, tout en grandissant un peu.)
Eclair nerveux (: Son pouvoir de foudre accélère grandement les mouvements des autres blobs, et améliore leurs attaques.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 24 Juil - 18:25

Son combat terminé, un rire moqueur se fit entendre dans la pièce, raisonnant dans toute la salle où se trouvait la capitaine de la section d’élite occupée à chercher d’où cela provenait. Elle s’attendait aussi à ce que quelque chose se passe mais il n’en fut rien. N’ayant pas besoin de s’éterniser à cet étage vide, Lucia poursuivit donc sa montée des étages, quittant cette sale bredouille. Qui sait, la prochaine allait peut-être enfin lui proposer un défi digne de ce nom… Espérons-le en tout cas. Quand elle pénétra dans la salle suivante, la jeune femme ne put que pousser un profond soupir blasé lorsque son regard se posa sur les deux petits blobs, pareil que dans la première salle, ainsi que sur le troisième qui semblait un peu plus gros que les autres.

Je vais avoir droit à des blobs et des insectes jusqu’à la dernière salle, c’est ça ?!

Comme elle ne voulait pas perdre son temps, ou plutôt elle en avait marre que ça soit le cas, la jeune femme aux cheveux rouges envoya un éclair bien peu amical en direction des trois bestioles qui lui barraient la route, pensant que cela suffirait à les réduire en cendre tous en même temps. Cependant, la capitaine déchanta vite en voyant qu’ils étaient intacts, le gros blob jaune rayonnant tel un paratonnerre qui venait de jouer son rôle. Son attaque avait été absorbée sans faire aucuns dégâts visiblement, de quoi poser problème à quelqu’un maniant l’art de la foudre, n’est-ce pas ?

Tu te crois fort un, petite lampe ambulante ? Rira bien qui rira le dernier…

Se lançant vers les petits monstres, poings fermés, Lucia ne se laissa pas surprendre par les attaques enchainées des trois blobs, bien que leur agressivité et leur efficacité au combat soit différente de ceux qu’elle avait déjà rencontrés au premier étage. En effet, ceux-ci étaient plus rapides et plus efficaces dans leurs mouvements, parvenant même à la déstabiliser à force de lui foncer dessus pour attaquer de part et d’autres leur adversaire, leurs attaques étant également moins faiblardes que prévues.

Mais il en faut plus pour venir à bout de la capitaine de la section d’élite et ça, le petit blob de glace allait l’apprendre sous peu. Même s’ils étaient plus efficaces, leurs mouvements se répétaient et étaient donc prévisibles, ce qui n’échappa pas à la jeune femme. Celle-ci avait anticipé le rebond du blob pour lui foncer dessus et recourut à son Shigan mais avec tout son poing, faisant éclater la petite bestiole en morceau de gelée qui se répandirent au sol, son regard se posant sur les deux autres qui s’étaient momentanément reculer.

Suivant !

Prête à en découdre, Lucia n’attendait plus que leur attaque, cherchant quel mouvement ils allaient effectuer, probablement les mêmes qu’avant. Au final, le gros blob mangea le plus petit, ne restant plus qu’en tête à tête avec l’employée de la B-Corps. Elle l’avait laissé faire, ayant regardé celui de foudre avalé le petit blob de feu avant de le voir grandir encore un peu et l’attaquer à nouveau, se déplaçant plus vite et parvenant même à la brûler au niveau de son épaule lorsqu’après qu’elle ait esquivé son saut, celui-ci ait libéré une sorte de petite vague de flammes. Une blessure légère qui ne l’empêcherait surement pas de le détruire.

Tu vas voir toi…

Ayant fait apparaître son épée de Trimurti, la demoiselle s’appliqua à esquiver les attaques du Teremundo, n’hésitant pas non plus à l’envoyer plus loin avec le plat de sa lame, comme s’il s’agissait d’une balle de baseball. Cela dura quelques temps avant qu’une faille ne puisse être vue dans ces attaques répétées, une faille que Lucia exploita en envoyant un coup de poing sur la bestiole, libérant son art occulte des séismes qu’elle avait eut tout le loisir de charger et qui aplatit totalement la créature au sol, lui-même ayant mieux résister à l’impact que le pauvre blob réduit en bouillie.

Voilà qui devrait lui régler son compte à se tas de gelée vivante.

Sur ces mots, Lucia reprit sa marche, prenant tout de suite la direction de l’étage suivant après avoir vérifié l’état de son épaule, plus précisément le fait d’être gênée ou non dans ses mouvements mais le bilan était plutôt bon, pas besoin de chercher un moyen de soigner cela pour le moment en tout cas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 24 Juil - 18:38


Récompense: +50 penas en cours de rajout par Yukai.

Gain d'un objet:

Bille occulte de foudre
<< Cette bille est remplie de l'art occulte de foudre. Elle peut être balancée pour créer un court jus, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de foudre. >>
Prix : 40 Penas

Les blobs, c'était fini. Place à une salle.... vide. Oui, c'était bien ça, la salle était vide. Mais on entendait des bruits de pas... il y avait quelqu'un. Serait-il invisible ? Son aura angélique présageait que c'était un esprit bienfaisant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 19 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
Le progeny reste dans le monde spectral, donc il est invisible ! Sensible qu'aux Imagias, divinités, et aux sorts magiques ! Pour la même raison, le progeny ne peut attaquer que les autres imagias (maléfiques bien entendu), divinités ou teremundos transcendants. Oui, c'est exact, si nous ne rentrez pas dans cette catégorie, il ne vous fait.... rien.]








Race: Imagias du paradis de Theoc, 3ème sphère // Nom: Archangia: Progeny
Taille: 1 mètre 80 // Poids: 80 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le premier échelon de la hiérarchie céleste. Une création angélique du Grand Architecte afin de réguler l'équilibre du monde de Gaea, pour contrer le mal en trop. Le progeny est une âme bienveillante d'un homme ou une femme venant tout juste de mourir, et voulant défendre le monde des humains.
Arts occultes: Art martial: Sceptre // Art esthétique: Immunité à la lumière & au feu; Vol // Art monstrueux: Transformation en colombe
Technique exclusive: Toucher Kirie (: Lorsqu'un être maléfique touche le progeny, une brûlure atroce est infligée, proportionnellement à la noirceur de l'âme de la cible.)
Aktiva or (: Envoie un rayon de lumière. Cette lumière n'est pas comptée comme un élément normal, et donc les protections contre la lumière ne marchent pas. Art élémentaire)
Portail de purific niveau II (: Permet d'aller du paradis au monde de Gaea, et dans ce dernier, du monde spectral où ils sont invisibles, au monde réel, mais ça leur coûte de l'énergie. Art de l'espace-temps)
Vision spectrale (: Détecte et peut interagir avec la forme divine des divinités, et l'esprit des teremundos transcendants. Art de l'espace-temps)
Modelage (: Les imagias peuvent modeler des membres de leur corps en autre chose: Bras en épée, ou en ailes... Jambes en queue de poisson... La transformation ne coûte pas d'énergie, et doit rester de masse équivalente au membre transformé. Art de la faune)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 24 Juil - 19:03

Après avoir gravit les marches qui menait à l’étage supérieur, Lucia se demandait toujours ce qui l’attendait dans cette salle, même si elle ne s’attendait pas à quelque chose de particulièrement puissant vu ce qu’elle avait affrontée par avant. Enfin bon, qui sait, cette tour lui réserve surement des surprises après tout. Quand on parle de surprise, figurez vous que la jeune femme en eut une belle en pénétrant dans la nouvelle salle qui semblait l’attendre. Pourquoi était-elle surprise ? Ce n’est pas car un puissant adversaire l’y attendait mais au contraire il n’y avait personne. La salle était vide de chez vide. Bon d’accord, niveau surprise en réserve, cette tour est très forte, il faut bien le reconnaître mais quand même…

Est-ce que c’est… Une blague ?

Se demanda-t-elle tout haut avant de pénétrer plus en avant dans la pièce qui semblait plus grande maintenant qu’elle était totalement vide. La capitaine de la section d’élite resta toutefois sur place quelques minutes histoire de regarder partout afin de bien vérifier qu’il n’y avait personne, son attention étant alors attirée par des bruits de pas. Voilà qui était inhabituelle. La salle était vide, mais des bruits de pas raisonnaient autour d’elle. S’il y a une chose qui est bien connue c’est le fait qu’on peut tromper plus facilement sa vue que son ouïe.

Pour cette raison, la demoiselle s’avança de façon prudente jusqu’au centre de la pièce, entendant toujours ces bruits de pas. Il s’agissait peut-être d’une sorte d’art de camouflage, comme les caméléons. Pour en être sûre, Lucia agita les bras tout autour d’elle, ne touchant rien de particulier. Et ces bruits de pas qui n’en finissent pas, c’est aussi oppressant que déstabilisant à force !

Il y a quelqu’un ? Un petit monstre peut-être ? Youhouuuuuu ~ ♫

Aucune réponse… Rien à part ces bruits de pas qui continuaient. S’éloignant, revenant vers elle, repartant et ainsi de suite sans que rien ne se produise. Depuis le temps qu’elle était dans la salle, rien ne l’avait attaqué… Peut-être que ce bruit était juste là pour faire perdre du temps et que personne ne gardait cette salle, allez savoir.

Bon ben…

Haussant les épaules de manière étonnée, la capitaine reprit sa marche en direction de la sortie de la pièce, plus précisément vers celle qui menait aux escaliers afin de passer à la salle suivante. Aucun combat ce coup-ci, c’est peut-être une simple salle pour se détendre et se reposer. A moins qu’il y ait bien quelque chose dedans, ce qui explique les bruits de pas toujours en cours, mais peut-être que ses cibles sont définies à la base, et qu’elle n’en faisait pas partie… Il y a tellement d’explications et d’hypothèses qui traversent la tête de la jeune femme en ce moment que nous passerons ces détails pour nous contenter de passer à la suite, paisiblement et sans même avoir suer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mar 24 Juil - 19:10

xD
Récompense: +100 penas en cours de rajout par Yuyu.


L'esprit angélique, c'était du passé aussi maintenant. Dans la salle suivante se tenait des soldats et quelques machines... Visiblement, ils se demandaient ce qu'ils faisaient là, et étaient prêts à en découdre avec les premiers venus.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 20 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
Ceux de la B-Corp n'ont pas à les affronter.]







Race: Humain // Nom: Espion B-Corp.
Taille: 1 mètre 80 // Poids: 95 kilos
Créateur: -

Info: Les espions de la B-Corp. sont chargés de repérer les lieux, puis de rapporter la situation aux vrais combattants. Néanmoins, ils savent se battre quand même.
Arts occultes: Art de soutien: soin mineur // Art de la faune: Rapport par yuko voyageur
Technique exclusive: Escapade (: L'espion se sert de ses pouvoirs occultes pour fuir un combat à la vitesse de l'éclair, lorsque la situation tourne à son désavantage.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP !


Race: Machine // Nom: Falco
Taille: 3 mètres 50 // Poids: 750 kilos
Créateur: Red Heligor

Info: Le Falco est d'autant plus doué pour rouler à 200 à l'heure sur les routes que de franchir des obstacles grâce à ses réacteurs. Bref, le véhicule d'assaut et de poursuite par définition !
Arts occultes: Art de soutien : Blindage, blindage magique // Art extra-sensoriel : Super vitesse niveau 3
Technique exclusive: Missiles aéroportés (: Une vague de mini-missiles lancée depuis l'avant du véhicule, et qui devient d'autant plus puissant et rapide en fonction de la vitesse du Falco.)
Mines flottantes ( : Le Falco peut larguer des mines derrière lui, qui restent suspendus dans l'air à l'endroit où le véhicule est passé,)
Lames de profil ( : Le Falco a une autre fonction : Il peut étendre deux lames tranchantes à gauche et à droite de celui ci, permettant de crever les pneus des poursuivis / poursuivants, ou de simplement découper sur le coup des cibles que le Falco voit passer,)

/!\ Contrôlable par vous dans votre propre RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mer 25 Juil - 1:32

L’étage précédent n’avait rien eut de très palpitant, il n’avait rien eut du tout en fait puisqu’il était complètement vide. Après cela, la logique voudrait que quelque chose d’étonnant attende la jeune femme aux cheveux rouges, histoire de rétablir l’équilibre après cet étage qui était « gratuit ». Du moins c’est ce que Lucia aurait fait si elle avait mise la tour au point ainsi que ses nombreux défis, mais ceux qui en sont responsables ont l’esprit probablement plus tordus que le sien, même si elle faisait de gros efforts. Quand la belle fit enfin son entrée dans la nouvelle pièce, celle-ci se retrouva face à une unité de la B-Corps. Chargée généralement de récolter des informations sur le terrain pour ceux qui doivent se battre.

Se retrouver face à eux était amusant, même s’ils n’avaient pas trop l’air de savoir où ils étaient et comment ils avaient finis ici. De toute façon ça ne regarde pas Lucia, celle-ci étant trop occupée à leur poser des questions sur les informations qu’ils ont amassées pour se soucier de leur bien-être. Logique quoi… La capitaine de la section d’élite leur posa donc de nombreuses questions auxquelles aucunes réponses ne se firent donner. Comme quoi, même ceux en charge des renseignements étaient tout à fait inutiles dans cette tour… Mais comment ont-ils bien pu arriver jusqu’à cet étage alors ? Une nouvelle énigme vient de s’ajouter à toutes celle déjà présentes autour de ce lieu.

Elle resta pourtant encore un bon moment, demandant par ailleurs comment ils étaient arrivés ici et, surtout, pourquoi ils ne continuaient pas mais, d’après leurs dires, ils ne pouvaient pas aller plus loin, tout simplement. C’est quand on se retrouve dans une telle situation qu’on se dit qu’il faut vraiment tout faire par soi-même. Heureusement que c’est ce compte faire Lucia de toute façon. Mais puisqu'elle est là, autant prendre le temps de manger un petit quelque chose histoire de se remplir le ventre et s'occuper de sa petite brûlure et pouvoir entamer la suite sereinement. Leur disant qu’elle continuait sa route dans le but d’atteindre le sommet de cette tour, Lucia traversa ainsi la pièce pour entamer sa nouvelle montée des marches menant à l’étage suivant. Deux salles sans combattre, vraiment surprenant et presque inquiétant pour la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Mer 25 Juil - 2:05


Pas de penas

Gain d'un objet:

Vieille carte magnétique
<< Cette carte semble ouvrir la porte du laboratoire abandonné, à Punent'Isfel... >>
Prix : 0 Penas

L'étage de la B-Corp était à présent derrière. Que se passera t'il à présent ? Cette fois ci, l'air semblait pesant, et le plafond avait disparu. Oui, une autre illusion. Et pour cause, le monstre qui s'y tenait était bien trop grand pour rentrer dans une pièce normale. Voici le golem.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 20 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
Les teremundos ne sont pas obligés de le combattre pendant ce RP.]








Race: Teremundo // Nom: Golem
Taille: 6 mètres 50 // Poids: 2 tonnes
Créateur: Version évoluée d'un teremundo

Info: Le golem est excessivement lent, mais sa grande taille et ses attaques à distance en font une arme parfaite pour les assauts éloignés et les repérages.
Arts occultes: Art de soutien: bouclier occulte / Art extra-sensoriel: super défense / Art du teremundo: quasar
Technique exclusive: Rayon-quasar (: Le golem envoie un rayon large de quasar avec une portée inégalable d'un kilomètre ! Possible d'en lancer trois à la fois, grâce à ses 3 yeux.)

/!\ Contrôlable par vous dans votre propre RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Aikawa Lucia
Sex & Fun ~ Section d'élite
Sex & Fun ~ Section d'élite
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : A la Blitz. Corps.

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/8  (7/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 11050
Jobcard(s): Sage de Brakmör et Épéiste

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Jeu 26 Juil - 20:17

Ayant laissé les membres de la B-Corps. Dans la salle précédente où ils semblent bloquer, Lucia continua de gravir les marches pour atteindre la pièce suivante. En entrant dans cette dernière, le plafond lui semblait être beaucoup plus haut que les autres, taille réelle ou illusions comme il y a eu plusieurs fois ? Dur à dire, toujours est-il qu’il y avait peu de chances que ce soit encore un passage aisé sans combattre. Faisant quelques mètres au sein de la nouvelle salle, la capitaine de la section d’élite put voir une silhouette de très grande taille se dessiner et se préciser au fur et à mesure. Quoique cela puisse être, c’est vraiment énorme, se disait elle surement tout en avançant. De là où elle se trouvait, elle crut voir la chose bouger mais ce qui suivit fut encore plus inattendu.

Une sorte de lueur peu rassurante se fit de plus en plus intense au niveau du sommet de la silhouette géante, ce qui ne présageait rien de bon. Ne sachant pas à quoi s’attendre, surtout d’un pareil morceau, la jeune femme aux cheveux rouges se mit à courir sur le côté autant qu’elle le pouvait. Celle-ci eut le loisir de voir une sorte de quasar géant lui foncer dessus, ou plutôt être tiré derrière elle. Bien qu’elle tenta de creuser la distance en prenant sa forme de foudre pour augmenter incroyablement sa vitesse, l’attaque était suffisamment large pour la frôler malgré tout et la souffler avec l’explosion, envoyant la pauvre femme s’écraser contre le mur d’en face.

Un Teremundo ? Tout ce repos pour affronter un monstre pareil, voilà qui est plus intéressant que le reste…

La capitaine se releva, égratignée à de nombreux endroits et blessée, l’impact ayant été tellement fort il faut dire et l’explosion ne l’avait pas laissée indemne non plus, loin de là. Pourtant elle en avait déjà affronté des créatures puissantes et de grandes tailles, comme ROB par exemple, mais si cette bestiole géante la mitraillait de quasar comme celui qu’il avait déjà tiré, le combat risquerait d’être vraiment tendu. Mais depuis ROB la jeune femme s’était améliorée, du moins c’est ce qu’elle espère, alors peut-être n’aurait elle pas besoin de dépasser ses limites et se retrouver dans un sale état à la fin du combat…

Sans tarder, Lucia chargea en direction du Golem, chargeant ses poings en foudre et diminuant la distance jusqu’à l’atteindre, l’enchainant de coups de poings et coups de pied qui libérait la foudre contenue sur le Teremundo. Pourtant, celui-ci semblait à peine sentir les coups, ne pouvant les éviter ou contre-attaquer vu sa lenteur mais de son côté, la capitaine ne semblait pas pouvoir le blesser. Du moins pas avec ça.

Je vois, tu es du genre coriace, on va monter d’un cran alors !

Elle effectua une sorte de salto arrière afin que ses pieds touchent le golem, l’utilisant comme appui pour se propulser plus haut et vers l’arrière, parvenant temporairement à se trouver en hauteur par rapport à son adversaire géant.

Ran Kyaku Ran !

Ses deux jambes se mirent à effectuer des coups dans les airs, libérant des vagues d’énergies occultes à rythme élevé pour bombarder la créature en-dessous d’elle. Son attaque semblait moins puissante que prévu, causant moins de dommages que ce qu’elle espérait mais vu les réactions du monstre, il semblait tout de même sentir les coups passés, ce qui en sois est déjà une bonne chose, non ? Il y eut tout de même un moment où il ne sembla plus rien sentir, après avoir fait quelque chose qui ressemblait à l’activation d’un art occulte. Une vraie plaie ce Golem…La jeune femme était retombée au sol depuis quelques secondes et se montra inattentive par rapport aux mouvements de son adversaire, celui-ci ayant presque réussit à l’écraser sous une attaque directe.

Faut que j’en finisse vite, sinon je pourrais bien y passer…

Levant le bras en l’air, Lucia chargea à nouveau son art de la foudre avant de l’envoyer sur le Teremundo sous la forme d’un grand phœnix de foudre qui, une nouvelle fois, fit moins de dégâts que prévu mais laissa tout de même le golem avec des blessures, dont une importante située là ou l’animal fait de foudre avait frappé. Cette technique fut suivie d’un séisme provoqué par Lucia afin de déstabiliser le monstre, chose qui fut un succès car, pour le coup, sa défense énorme ne lui servit à rien puisque l’attaque n’était pas dirigée contre lui.

Finissons en !

Ne voulant pas risquer de le voir se défendre encore, la capitaine se préparait à employer la dernière technique de Rokushiki afin de le détruire de l’intérieur, se disant que même si elle s’affaiblirait, rien ne l’empêcherait de se reposer avant d’aller vers la salle suivante. Si elle voulait être sûre que son coup face mouche, un seul endroit pouvait être visé sans prendre le risque de voir le Golem continuer à se battre ensuite : Son énorme tête.

Des quasars lui furent tirés dessus, ne l’arrêtant pas dans sa course pour autant. Lucia utilisa aussi son Geppou mon monter dans l’air tout en avançant vers le golem, allant bien plus haut que nécessaire pour se laisser tomber une fois au-dessus de sa tête.

Roku Ou Gun !

Le Teremundo avait relevé la tête, son œil centrale fixant la jeune femme aux cheveux rouges tout en se préparant à lui envoyer un nouveau quasar. Manque de bol pour lui, les deux poings joints de la capitaine s’abattirent sur son œil avant de libérer toute la grosse quantité d’énergie accumulée. Cette attaque cause surtout de lourds dommages internes, et un coup pareil en plein dans l’œil est très douloureux. Elle avait visé la tête afin de réduire en bouillie ce qui se trouvait à l’intérieur, et l’œil frappé était comme une porte plus fragile vers tout cela.

Quant au quasar en préparation, celui-ci explosa avant de partir, causant des dégâts à son propriétaire mais également à Lucia qui encaissa l’attaque de plein fouet, volant une nouvelle fois vers l’arrière tandis que la créature tombait lentement, finissant par s’écraser de tout son poids au sol, inerte. Une défaite cuisante en gros mais la jeune femme n’en était pas sortie indemne, malheureusement pour elle. A quelques secondes près elle le prenait avant d'avoir frappé et là, elle n'en serait surement pas sortie vivante. Le choc l’avait évanouie pour un moment et lorsqu’elle reprit ses esprits, elle se sentit affaiblie, choisissant de se reposer un bon moment.

Ça devrait aller maintenant…

Bien qu’encore blessée, saignant à quelques endroits, la capitaine de la section d’élite était coriace et avait jugée avoir récupérée assez de force, se dirigeant maintenant vers la prochaine salle en se demandant ce qui l’attendait. Pas un autre golem, espérait-elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   Jeu 26 Juil - 20:42

Nan, encore plus chiant qu'un Golem ♥
Pas de penas ni d'objets, et une nouvelle fois, un rire sinistre et moqueur résonne du plafond, d'on ne sait où.


Encore ce rire étrange. Une ombre furtive semblait filer de l'étage pour aller à l'étage suivant. D'ailleurs, la salle suivante était bizarre... une aura malsaine planait. C'était étrangement calme... il y avait zéro bruit. Un mal de tête soudain vous saisissait, comme si un mauvais esprit essayait de compresser votre tête...
Le centre de la pièce était occupé par une chose bizarre... oui, c'était un fureuil, mais il avait l'air étrange. En premier lieu, il était absolument immobile, au poil près, ses deux yeux brillants comme des lampadaires vous fixant de loin, remplis de rage. Puis, il commença à se déplacer pour se distordre dans l'air, laissant traîner une aura noire derrière lui. Oui, c'était lui le voleur.


[ Vous contrôlez ces monstres ! RP de 40 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant ! ]







Race: ??? // Nom: Edo-Fureuil de Mathias
Taille: 1 mètre // Poids: 0
Créateur: Tyamatt

Info: Ce fureuil au look étrange appartient à son maître, Mathias, et personne n'en connait son origine. Il possède une ceinture en or gravée de runes autour de sa queue.
Arts occultes: Art martial: Combo du fureuil, Ceinture d'or // Art élémentaire: boule ténébreuse, épée d'or, pique d'or, modelage de l'or // Art de soutien: super vitesse niveau 5, insensible aux illusions, insensible aux poisons // Art de la faune: transformation temporaire en edo-tigre // Art extra-sensoriel: illusions sous forme de clones, de cauchemars
Technique exclusive: Prison d'or runique (: Sa ceinture d'or runique se détache et s'enroule autour de sa cible pour la piéger magiquement. Incassable. Il faut distraire l'edo-fureuil pour s'en libérer.)
Apparition de Mathias (: Si l'edo-fureuil se fait attaquer trop de fois dans un court laps de temps, Mathias pénètre cet étage, et le duel s'éternisera, étant infiniment plus compliqué et ambitieux. (attendre l'admin))

/!\ Contrôlable par vous dans votre propre RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légende d'Aikawa Lucia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légende d'Aikawa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Chroniques de Lucia Sato
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Les lieux de la légende...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Tour de Lance-
Sauter vers: