AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le calme rencontre la tempête... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Mer 9 Nov - 0:19

    « Éclatants, tes cheveux, et ton sang, éclatant... Jaunes et rouge pour... » pour qui exactement ? Ellianne ne le savait plus, en fait. Elle se souvenait seulement de ces quelques mots, glanés au fil d'une de ses rares lectures de jeunesse, dans des livres qui avaient appartenu à sa mère et que son père avait finalement renoncé à lui faire abandonner tant elle s'y attachait. Elle n'était bien sûr plus là pour les lui lire quand elle avait commencé son apprentissage des lettres, mais ils avaient servit de support à Pomponius pour les leçons les plus avancées, et c'était ainsi que certains passages, certaines phrases prises ici et là, c'étaient imprégnées dans son esprit. Celle-ci, particulièrement, était restée assez vive dans sa mémoire et en ressortait de temps en temps au hasard des circonvolutions complexes et insaisissables de sa pensée, sans doute parce que ces propres cheveux étaient jaunes, d'un jaune éclatant comme le soleil, et que son sang était aussi rouge et éclatant lui aussi que celui de n'importe qui d'autre.

    Celui du beau jeune homme à ses pieds était aussi éclatant, mais ses cheveux étaient noirs comme la nuit. Sa compagne ne valait guère mieux, avec ses longs cheveux d'un brun noisette, mais son sang à elle aussi était rouge, on pouvait assez le voir par le flot qui s'écoulait de sa gorge. Ils étaient morts, tous les deux, et leur trépas n'avait pas été constitué de sacrifices volontaires mais bien de deux meurtres pleinement et totalement délibérés. Ils n'avaient rien fait de mal, les pauvres, ils avaient simplement entreprit une balade en montagne. Seulement, pas de chance, il s'était avéré que leur route devait, au retour, croiser celle de la belle et pétillante Siem des Teremundos. Celle-ci en avait profité pour tester ses nouveaux jouets, ou du moins certains d'entre-eux, à savoir sa vitesse améliorée et ses griffes de combat, qui s'étaient avérées toutes les deux fort efficaces. Une fois transformée en Teremundo, elle n'avait eut aucun mal à trancher la gorge de la damoiselle d'un geste vif et presque instinctif, pour ensuite se retourner sur le jeune homme, esquiver son geste d'attaque maladroit et lui planter les lames dans le cœur pour ensuite tourner plusieurs fois avant de se dégager, histoire d'être sûre qu'il était bel et bien mort.

    Elle les contempla encore un petit moment avant de commencer à les dévorer tous les deux avec appétit. Hé quoi, le grand air ça creusait, oui madame, parfaitement ! Elle était revenue voir l'île à la forêt magique, mais elle avait découvert cette fois qu'il y avait non loin une autre île, montagneuse celle-là, qui semblait monter jusqu'au ciel, et sa curiosité avait été irrésistiblement attirée vers cet endroit. Pour l'instant, elle avait déjà trouvé de très beaux paysages et un excellent repas, et qui pouvait savoir quelles surprises l'attendaient encore plus loin ! E tous cas, ce couple d'amoureux était tout simplement délicieux : deux êtres vigoureux, plein de jeunesse et de vitalité... un régal ! C'était un véritable festin ! La jolie blondinette prit soin de bien nettoyer chacun des os puis les mêla en un seul petit tas. Comme ça ils reposeraient ensemble, c'était pas chou ça ? Elle se relécha ensuite les doigts, un beau sourire sur douces lèvres, l'air aux anges.

     « Miam ♥ »

    Et ce fut donc sur cette exclamation des plus spontanée, et souriant toujours, que la Siem se mit en route. Elle ne quitta pas sa forme humaine, ce qui lui permis d'avancer non à pieds mais bien en volant, ce qui était beaucoup plus pratique et facile, surtout dans ce milieu ! Elle avança donc ainsi, regardant le paysage un peu au hasard, jusqu'à ce qu'elle aperçoive un point coloré un peu plus loin et ne se pose pour avancer discrètement jusque là. De plus près, cela se révéla être une personne, de dos, aux longs cheveux blonds et aux vêtements pleins de couleur. Ellianne ne pouvait pas être plus précise que « une personne » parce qu'elle n'arrivait pas à dire exactement ce que c'était, un homme ou une femme... bah, la seule façon de le savoir c'était bien d'aller voir ! En plus il (ou elle ?) était blond(e ?) également, bien que d'un blond moins éclatant que le sien, c'était donc une raison de plus ! Toutefois, elle avait déjà mangé il était donc inutile de l'effrayer outre mesure, aussi quitta-t-elle sa forme Teremundo avant de sortir des fourrés où elle se trouvait, arrivant en quelques bondissements rapides seulement devant le personnage en question, pour ensuite se retourner vers lui.

     « Coucou toi ♥ »

    De plus près, et de face, il s'avéra que son inconnu était un homme, au visage peint, qui buvait... une tisane. Ellianne cligna des yeux quelques instants puis éclata de rire, sans se soucier de l'effet que pourrait avoir sur l'homme son arrivée brutale au milieu d'une pause qui avait l'air bien tranquille, qu'elle soit méritée ou non par ailleurs...


Dernière édition par Ellianne Carpophorus le Mar 15 Nov - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Dim 13 Nov - 14:13



L'archipel Franseza... Des îles mystiques difficile d'accès, à perte de vue dans l'océan..
Mais comment Dial, le PDG de la Blitzness Corp s'était retrouvé ici ? Eh bien tout simplement en faisant une connerie avec ses pouvoirs. Alors qu'il dormait dans ses papiers, sa nouvelle secrétaire était rentrée avec fracas, en claquant la porte et en hurlant. Pris de panique, Dial avait sursauté dans un portail menant à l'autre bout du monde. Bon, nous pourrons remarquer du progrès: la secrétaire est toujours en vie cette fois ci. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'elle s'est fait tuée peu de temps après par l'arrivée fracassante de Lucia qui allait demander sa paie.

Bref, nous y voilà. Une île perdue, au look exotique. Dial ne faisait pas trop attention à la faune et flore locale, prenant ça pour les fruits de son imagination... ou de sa pipe... A l'orée de la jungle, et au bord de la montagne, Dial pouvait voir un tas de créatures hallucinantes qu'on ne pouvait trouver qu'ici: Des sirènes dans le lac, des nymphes et nains dans les grottes et buissons... Il avait aussi croisé un centaure. Il n'y avait plus qu'une zone qu'il n'avait pas exploré: la montagne. Une promenade n'allait pas lui faire de mal après tout, et ça l'empêchera de perdre son temps avec des formalités à la B-Corp.


‹‹ J'ai comme une petite soif moi...››

Il se posa sur un caillou, sur le chemin de la montagne, et sortit une tisane de son kimono. Ben oui, après tout, c'est indispensable d'avoir deux ou trois tisanes sous le coude, en cas de coup dur, c'est la base. Au moment où il portait son bol à la bouche, une femme sauta devant lui en gueulant:

‹‹ Coucou toi ♥ ››
‹‹ GYAAHH››

Il avait une nouvelle fois sursauté, et avait fait pousser un chêne par accident sous ses fesses, le laissant suspendu à 3 mètres en l'air. Bien évidemment, il s'était mis de la tisane partout, et le bol avait atterri sur sa tête. Après quelques temps, il se décida à s'évaporer en fumée, avant de se reconstituer en face de la femme, tout propre, comme si de rien était. Il la dévisagea.

‹‹ Euh... On se connait ? Ah oui !! Tu es... sbire-chan ! Bien évidemment que je t'ai reconnue ! Non, je ne signe rien, je suis en mission secrète pour la B-Corp. Que fais tu ici ?››

Il se recoiffa une dernière fois. Il n'avait pas encore tilté que c'était impossible pour la B-Corp de venir ici aussi vite. L'aurait-elle téléporté avec lui par accident ?

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Mar 15 Nov - 15:01

    Ellianne adorait tout simplement faire ça, prendre ainsi les gens par surprise avec toute sa spontanéité, son enthousiasme et sa joie de vivre caractéristique ! Certes, une fois sur deux au moins cette surprise était rapidement suivie par une autre, celle de la mort, mais qu'important ! De toute façon, ce ne serait probablement pas le cas ici, à moins que l'inconnu ne provoque cela par lui-même, car comme il l'a déjà été dit la jolie blondinette était momentanément repue. Elle préférait de loin s'amuser avec lui, c'était beaucoup plus distrayant que juste le manger, et au pire elle pourrait toujours le tuer et le croquer plus tard ! En l’occurrence, cela n'allait pas être pour tout de suite, car l'homme se révélait déjà très amusant à la base, et confirma rapidement cette impression.

    ‹‹ GYAAHH››

    Non seulement il sursauta, mais en plus il se fit pousser un arbre sous les fesses, déclenchant l’hilarité incontrôlée de la Siem. Lui, il était vraiment marrant, pas à dire ! Elle ne regrettait pas une seule seconde d'être partie en balade par ici et se trouvait très heureuse de l'avoir croisé en particulier. Alors qu'elle levait la tête pour voir comment il allait descendre, il se matérialisa soudain juste devant elle, s'attirant un petit cri de surprise ravis ainsi que des applaudissements pour sa performance. Il était même magicien en plus d'être clown ! Un vrai cirque personnifié !

    ‹‹
    Euh... On se connaît ? Ah oui !! Tu es... sbire-chan ! Bien évidemment que je t'ai reconnue ! Non, je ne signe rien, je suis en mission secrète pour la B-Corp. Que fais tu ici ?››

    Sbire-chan ? Elle était ça elle ? Il ne lui semblait pourtant pas... Et puis pourquoi il lui disait qu'il était en mission secrète pour la Blitzness Corp., d'abord ? De un elle n'y était pas, elle, dans la Blitzness Corp., que du contraire même, et de deux si c'était secret il fallait pas le dire ! Il était peut-être classe mais il avait pas l'air bien dégourdit le monsieur !

     « T'es un marrant toi, décidément ♥ Nan, on se connaît pas et puis je m'appel pas Sbire-chan mais Elli-chan d'aboreuh ! Et puis moi ben je sais pas du tout que toi tu es ♥ »

    Elle au moins elle assumait pleinement, elle ne tentait pas – lamentablement – de retomber sur ses pattes, comme une certaine personne de sa connaissance. Avec un grand sourire, elle tournoya sur elle même comme une petite fille.

     « Et puis si t'es en mission secrète, pourquoi tu me le dit ? C'est plus un secret maintenant ! Et puis moi en plus j'suis pas de la Blitzness Corp., je les aime pas en général même s'il y en a qui sont bien quand même ♥ »

    Là, elle pensait à certaines des amies qu'elles s'y était fait, comme Elvan-choutte ou Siana par exemple ! Hé puis y en avait eut d'autres qu'elle avait rencontrés et qui étaient pas trop mal dans leur genre, preuve qu'il n'y avait pas que des imbéciles... et en parlant de rencontres...

     « Tu serais pas un ami d'Arthur-kun toi ? On dirait que t'as l'air aussi flemmard que lui ♥ Et t'es qui toi d'ailleurs, pourquoi t'es là, c'est quoi ta mission secrète, elle est passée où ta tisane, pourquoi tu te fais pousser des arbres dans les fesses ? Et puis pourquoi ta tête elle est peinte, pourquoi tu me fais penser à un prêtre-lapin, pourquoi la terre elle est ronde, pourquoi tu te téléporte et puis comment tu fais, et pourquoi tu buvais pas du café, hein pourquoi ? »

    Hé oui, malheureusement pour Dial sa présence n'avait visiblement pas le même effet calmant sur Ellianne en vrai que par l'intermédiaire de son Temple, et la jeune femme était partie sans même le réaliser dans sa technique spéciale de la Torture inconsciente. Pour l'heure, elle n'en était qu'au début, mais qui pouvait dire jusqu'où elle irait si on ne l'arrêtait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Ven 18 Nov - 23:18

Alors qu'il se remettait de sa chute.. ou plutôt de son ascension, il dévisagea la femme.. Pourquoi se trouvait-elle dans un endroit pareil ? Une race d’aborigène ? En tout cas, elle se marrait comme pas possible. Il avait une tâche sur la joue ?

« T'es un marrant toi, décidément ♥ Nan, on se connaît pas et puis je m'appel pas Sbire-chan mais Elli-chan d'aboreuh ! Et puis moi ben je sais pas du tout que toi tu es ♥ »

Il se frotta la tête quelques secondes. Ce n'était pas Sbire-chan ? Alors peut être... Capitaine-chan ? Ou Secrétaire-chan ? Oui, c'était très probable que ce soit une secrétaire. Oui, Dial avait déjà zappé son "Elli-chan", vous avez tout compris. Mais un détail faisait mouche, elle ne savait pas du tout qui il était. Sans doute une employée très, très, très, très, très récente après tout.

« Et puis si t'es en mission secrète, pourquoi tu me le dit ? C'est plus un secret maintenant ! Et puis moi en plus j'suis pas de la Blitzness Corp., je les aime pas en général même s'il y en a qui sont bien quand même ♥ »
‹‹ C'est vrai ça... Pourquoi je te le dis... Bah, en fait... Je suis pas en mission secrète. Je suis juste, euh... venu de... euh...››

Il regarda son environnement, pour se chercher une excuse toute faite.. Il remarqua un phénix dans le ciel... puis un tas de caillou à deux mètres, pour finir par tomber sur le lac, au milieu de la jungle.

‹‹ Tadkayou du lac, la ville des phénix alcoolisés.››

Il s'arrêta un moment, l'air songeur...

* Pourquoi j'ai dit "alcoolisé" ? j'ai dû penser à autre chose...*

Alors comme ça, la femme ne venait pas de la B-Corp. C'était un poids d'enlevé... ou presque. Apparemment, elle ne les aimait pas vraiment. Il n'y avait pas de raisons, pourtant ! Ses capitaines étaient tous polis et servia... euh.. enfin, ses bras droits sont très corrects et sérieu... euh... bon, disons qu'on a du très bon café. Il y avait déjà de quoi.

« Tu serais pas un ami d'Arthur-kun toi ? On dirait que t'as l'air aussi flemmard que lui ♥ Et t'es qui toi d'ailleurs, pourquoi t'es là, c'est quoi ta mission secrète, elle est passée où ta tisane, pourquoi tu te fais pousser des arbres dans les fesses ? * Qu'est ce que je fous là...* Et puis pourquoi ta tête elle est peinte, pourquoi tu me fais penser à un prêtre-lapin, pourquoi la terre elle est ronde, pourquoi tu te téléporte et puis comment tu fais, et pourquoi tu buvais pas du café, hein pourquoi ? »

Pendant qu'elle faisait toute une scène pour ses questions tordues, Dial avait commencé à marcher en direction de la montagne, en se bouchant les oreilles... L'ironie, c'est que ses doigts étaient intangibles, et que les ondes sonores arrivaient à passer quand même.

‹‹ Arthur-kun... ça me dit vaguement quelque chose... Et bizarrement, ça me donne envie de boire... Je ne suis pas flemmard, je suis calme, nuance. Si je suis là, c'est parce que je dois me rendre à la ville de fougère de la falaise, la colonie des lapins. Ma mission secrète consiste à t'éviter. Ma tisane est par terre, et j'en ai encore dans le nez, mais heureusement, il m'en reste. Les arbres dans les fesses, c'est la mode du printemps, tu devrais adopter. Ma tête est couverte de sceaux. Je suis originaire d'Ahi'Kufu, normal que je ressemble à un prêtre, mais me compare pas aux lapins, on dit qu'ils ont une très sale réputation depuis quelques topics... La terre est ronde parce que l'Architecte s'est inspiré de sa trousse à billes. Je me téléporte pas, je maîtrise l'art de la fumée. Et sinon...
....
....euh, oui, voilà !
››


Il avait sorti un récipient rempli de café, depuis son kimono. Combien de liquides possédait-il encore sur lui ? En y réfléchissant, Dial réalisait qu'elle en savait déjà trop sur lui. Donc, au fur et à mesure qu'il grimpait le long de la pente de la montagne, il lui posa de longues séries de questions à son tour, pour faire passer le temps.

‹‹ ..........et toi ?››

Voilà, sa curiosité était à présent satisfaite.

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Mer 23 Nov - 19:53

    Pour l'heure, Ellianne était plutôt de bonne humeur. Elle s'amusait bien, elle souriait, elle pouvait parler tant qu'elle voulait, elle découvrait un nouveau paysage... enfin bref, tout était parfait ! Il manquait juste quelques personnes à dévorer, mais comme elle avait le ventre déjà bien plein, ça ne posait pas de problèmes pour l'instant... restait à voir si son interlocuteur allait accepter de satisfaire sa curiosité, et si oui comment.

    ‹‹ C'est vrai ça... Pourquoi je te le dis... Bah, en fait... Je suis pas en mission secrète. Je suis juste, euh... venu de... euh...››

    Bon fallait savoir, il était en mission secrète ou pas ? Et puis c'était où ça « Euh » ? Euh-city peut-être ? Elle n'en avait jamais entendu parlé mais ça existait probablement quelque part, les gens donnaient si facilement des noms débiles aux lieux où ils vivaient ! Elle, elle n'était née dans aucune ville, et cela lui simplifiait largement les choses, pas à dire !

    ‹‹ Tadkayou du lac, la ville des phénix alcoolisés.››

    Ellianne ouvrit de grands yeux ! Alors il venait pas de Euh-city, mais de la ville des Phénix ! Mais c'était trop cool ça ! La jeune femme avait toujours adoré les Phénix, et l'idée même de ces flamboyants oiseaux, sans véritablement pouvoir dire pourquoi. C'était ainsi, tout simplement, cela ne se discutait pas. Il y avait des choses comme ça qui n'étaient pas autrement. Les câlins c'était le bien, les humains ça se mangeait, l'eau ça mouillait et les Phénix c'était trop cool. Bien sûr, comme la bonne nouille qu'elle était, la Siem n'avait pas remarqué ceux qui passaient dans le ciel au-dessus d'elle, mais ça c'était presque normal pour elle...

    ‹‹
    Arthur-kun... ça me dit vaguement quelque chose... Et bizarrement, ça me donne envie de boire... Je ne suis pas flemmard, je suis calme, nuance. Si je suis là, c'est parce que je dois me rendre à la ville de fougère de la falaise, la colonie des lapins. Ma mission secrète consiste à t'éviter. Ma tisane est par terre, et j'en ai encore dans le nez, mais heureusement, il m'en reste.››

    Bon, fallait savoir, il était en mission secrète où il l'était pas ? Et puis quoi, il connaissait Arthur-kun alors ? Enfin, vu qu'il était de la Blitzness Corp. et qu'il avait l'air comme lui ça aurait pas été bien étonnant... Par contre encore un truc cool, c'était de se rendre chez les lapins. C'était bien les lapins, et ça Ellianne en était encore plus convaincue depuis qu'elle connaissait Rayne-choutte ! C'était quoi, des créatures adorées par sa chérie-choupinette-d'amour ne pouvaient être que trop bien !

    ‹‹ Les arbres dans les fesses, c'est la mode du printemps, tu devrais adopter. Ma tête est couverte de sceaux. Je suis originaire d'Ahi'Kufu, normal que je ressemble à un prêtre, mais me compare pas aux lapins, on dit qu'ils ont une très sale réputation depuis quelques topics... La terre est ronde parce que l'Architecte s'est inspiré de sa trousse à billes. Je me téléporte pas, je maîtrise l'art de la fumée. Et sinon...››

    Oooooooooooooooooooooooooooooh, il venait d'Ahi'Kufu ! Et une troisième chose qu'Ellianne aimait dans le même lot, tient ! Il était décidément trop cool lui, elle l'aimait bien, c'était décidé ! Bien sûr, elle ne se rendait pas compte que sur les trois choses c'était là la seule vraie, ni même que ses réponses étaient majoritairement des mensonges ou des élucubrations diverses...

    ‹‹ ....euh, oui, voilà !››

    Avant qu'elle ne puisse lui demander « voilà quoi », l'étrange personnage sorti de sous son vêtement... un thermos de café ! Sans lui demander la permission, Ellianne le choppa et en but une graaaaaaaande gorgée. Oui, directement au thermos. Ce n'était pas très commun ni non plus très facile à faire, mais pour quelqu'un comme Ellianne qui pouvait s'emparer de café et le boire dans n'importe quelle situation, certaines habitudes s'encraient profondément.

    ‹‹ ..........et toi ?››

    Et elle ? Et elle quoi ? Ah oui, c'était vrai, il venait de lui parler longuement de lui avant de lui offrir ce bon café, donc au fond ce n'était pas très étrange qu'il attende la même chose d'elle. Souriante, la jolie blondinette entreprit donc de lui répondre.

    « Moi ? Hé ben heu moi déjà j'aime les Phénix ♥ Et puis les lapinous aussi, parce que les lapinous c'est le bien ♥ Et puis et puis j'aime Ahi'Kufu aussi, même que j'y vit en plus, dans un super grand temple qui coûte les yeux de la tête mais comme il est cro beau et cro classe ben j'ai pas pu résister j'ai craqué dessus ♥ Même que c'est un temple de AŦild et que c'est le Dieu du Calme et puis que ça marche bien parce que même moi j'y suis toute calme y paraît que c'est l'influence divine qui me calme, c'est pas trop cool ça ? »

    Alors oui, il suffisait de lancer Ellianne, même avec un tout petit truc, et elle pouvait partir pendant longtemps. C'était comme ça, elle ne se refaisait pas, et elle contrairement à Dial elle n'avait besoin de rien inventer, la vérité lui suffisait largement !

    « Et puis j'suis venue ici un peu par hasard en fait je sais pas trop pourquoi j'avais envie et puis c'est tout ♥ Et dit, c'est où la ville des Phénix au fait, tu m'y emmènera ? Tu m'en montreras des Phénix dit, hein dit ? Et puis c'est loi la colonie des lapins ? T'as besoin d'une traductrice ? Si tu veux je peux le faire, je parle lapin couramment, et puis je peux même me transformer en lapinette si tu veux ♥ »

    Hé oui, même quand on était une Teremundo on pouvait aimer rendre service, surtout quand il était question de lapins, de Phénix et de l'Empire. Ellianne aurait pu parler longtemps encore, mais elle préféra reprendre une longue gorgée de café, rapprochant dangereusement le thermos du niveau zéro et laissant tout le loisir à Dial de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Mar 29 Nov - 1:01



Il poursuivait sa marche le long de la pente, sans forcément savoir où il allait. Il voulait juste pouvoir rentrer chez lui avec ses pouvoirs divins, sans être visible de cette petite touriste quelque peu gênante, et collante qui plus est. Qui aurait cru que sa malheureuse question de deux mots allait causer sa perte ?

« Moi ? Hé ben heu moi déjà j'aime les Phénix ♥ Et puis les lapinous aussi, parce que les lapinous c'est le bien ♥ Et puis et puis j'aime Ahi'Kufu aussi, même que j'y vit en plus, dans un super grand temple qui coûte les yeux de la tête mais comme il est cro beau et cro classe ben j'ai pas pu résister j'ai craqué dessus ♥ Même que c'est un temple de AŦild et que c'est le Dieu du Calme et puis que ça marche bien parce que même moi j'y suis toute calme y paraît que c'est l'influence divine qui me calme, c'est pas trop cool ça ? »

Ouhlà, minute papillon... Dial avait cru entendre des infos intéressantes dans ce pavé, mais n'écoutant que d'une oreille, il avait à moitié tilté. Dieu du calme ? AŦild ? Le PDG se figea net, et fit un bond de 2 mètres, avant de se tourner vers elle avec de grands yeux.

‹‹ Euh. Hein ? Des dieux ? M'haha ! Merci du compliment ! Je suis beau comme un dieu voyons, c'est évident, hahaha !!! Je ne vois pas de quoi tu parles, j'ai rien fa...YAH !!››

Sous le coup de la panique, il avait basculé du chemin, dans le vide, ne voyant pas qu'il était déjà assez en hauteur, et sous un hurlement et des gestes dans tous les sens, il finit par se stabiliser, jambes fléchies, bras tendus et parallèles. Il ne manquait plus que les applaudissements. Il soupira et s'essuya le front.

« Et puis j'suis venue ici un peu par hasard en fait je sais pas trop pourquoi j'avais envie et puis c'est tout ♥ Et dit, c'est où la ville des Phénix au fait, tu m'y emmènera ? Tu m'en montreras des Phénix dit, hein dit ? Et puis c'est loi la colonie des lapins ? T'as besoin d'une traductrice ? Si tu veux je peux le faire, je parle lapin couramment, et puis je peux même me transformer en lapinette si tu veux ♥ »

Récapitulons... Originaire d'Ahi'Kufu... Tiens, ça fait bien plusieurs siècles qu'il n'a pas pris le temps de retourner dans son pays natal... Comment se portent-ils ? Ah, quelle question, ses connaissances sont morts depuis 900 ans ! Et donc, elle a un temple en l'honneur de.... lui même...

‹‹ Tiens donc... Un temple en l'honneur d'AŦild... Je note...››
* Il faut que j'aille voir ça... Si elle a un temple, c'est qu'elle deviendra sans doute prêtresse... Je n'aimerais pas m'en faire une ennemie dans ce cas là... Mais elle déteste Blitzness Corp... Mince, c'est compliqué...*

Il fallait noyer l'information. Ne parler que d'Ahi'Kufu et du dieu du calme pourrait soulever des doutes. Il s'attarda donc sur le reste de ses dires.

‹‹ La ville des phénix ? T'y emmener, pourquoi pas. Tiens, en voilà déjà un là bas. Il est tout petit, c'est encore qu'un yuko.››



Un détail retenait toujours son attention... Était-elle déjà prêtresse ? Ou juste sur le chemin ? Ou une simple touriste ? Ce n'était pas chose aisée de pénétrer Ahi'Kufu, elle avait donc forcément des relations bizarres.

‹‹ Maitrises tu l'Art des sceaux ? Je te vois mal survivre dans cette cité sans cet art... Tu es une moine taoïste ? C'est la seule explication plausible. Donc tu connais forcément cet art, m'haha !››

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Mer 30 Nov - 0:03

    Jamais Ellianne n'aurait été imaginer qu'elle parlait au Dieu même à qui était consacrer son Temple, pas plus qu'au Président Directeur Général de la Blitzness Corporation, d'ailleurs ! Pour elle, elle n'avait affaire qu'un un gentil original très amusant qui était en relation avec des choses aussi cool et intéressantes que les Phénix ou l'Empire d'Ahi'Kufu, rien de plus, rien de moins, et pour l'heure elle l'aimait plutôt bien, à vrai dire. Ce qui n'était pas bien difficile, d'ailleurs, car la jolie blondinette pouvait « plutôt bien » aimer à peu près n'importe qui. Dial avait néanmoins l'avantage de la faire sourire et même rire très souvent... comme il le fit une nouvelle fois alors qu'elle s'arrêtait de parler entre deux tirades pour reprendre un tout petit peu son souffle, ce qui ne lui était en fait pas vraiment nécessaire, mais disons plutôt agréable, à l'occasion.

    ‹‹ Euh. Hein ? Des dieux ? M'haha ! Merci du compliment ! Je suis beau comme un dieu voyons, c'est évident, hahaha !!! Je ne vois pas de quoi tu parles, j'ai rien fa...YAH !!››

    Un éclat de rire s'éleva de la gorge de la pétillante Siem quand elle vit le bond de son interlocuteur et ses diverses gesticulations. Elle ne savait pas au juste ce qui lui avait fait faire tout ça, et elle n'avait pas compris grand-chose de ce qu'il avait dit juste avant, mais ce n'était pas bien grave, tant il était amusant. Sans doute était-il un peu dérangé dans sa p'tite tête, mais vu qu'elle ne valait pas beaucoup mieux, elle ne lui en tenait pas rigueur une seule seconde !

    ‹‹ Tiens donc... Un temple en l'honneur d'AŦild... Je note...››

    En dépit de ses dires, il ne sortit aucun bloc-note pour le noter dessus. Elle se demandait aussi pourquoi il revenait tant sur le thème des Dieux et d'AŦild... Peut-être que c'était un ancien prêtre ? Ou alors il avait vécu dans un Temple, lui aussi ? Comme elle n'avait plus de café, Ellianne allait entreprendre de se renseigner, quand son attention fut brusquement détournée sur une autre cible ô combien plus attractive pour son esprit vagabond.

    ‹‹ La ville des phénix ? T'y emmener, pourquoi pas. Tiens, en voilà déjà un là bas. Il est tout petit, c'est encore qu'un yuko.››



    Ellianne suivit la direction qu'il indiquait... et ouvrit de grands yeux émerveillés. Un Phénix choupi-chou tout plein ! Il était trop beau et trop mignon à la fois, trop... parfait ! Elle a-do-rait, tout simplement ! Elle avait trop hâte d'en voir d'autres, des grands, des petits, de toutes sortes ! Et puis de parler avec eux, et peut-être même d'apprendre à en devenir une ! Oh oui, ça ça aurait été un rêve absolut, devenir une p'tite Phénix et pouvoir voler avec eux dans les airs ! Elle s'y voyait déjà, et elle a-do-rait ça d'avance ! Elle a-do-rait tout ce qui était en rapport avec eux, d'ailleurs, c'était pas bien compliqué, et comme elle était elle-même, elle n'avait jamais cherché à comprendre pourquoi...

    ‹‹
    Maitrises tu l'Art des sceaux ? Je te vois mal survivre dans cette cité sans cet art... Tu es une moine taoïste ? C'est la seule explication plausible. Donc tu connais forcément cet art, m'haha !››

    Il fallut quelques instants à la Siem pour revenir de ses rêveries et intégrer les paroles de son interlocuteur, avec un peu de mal quand même. Elle cligna plusieurs fois de ses beaux yeux vairons, secoua sa jolie petite tête blonde, puis entreprit de lui répondre avec son enthousiasme coutumier, qui n'était d'ailleurs absolument pas en relation même indirect avec sa compréhension des choses, quelles qu'elles soient par ailleurs, au niveau de la nature comme de l'importance.

    « Merkiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii tout plein beaucoup de m'avoir montré un Phénix ♥ Il est cro bien ♥ Et cro meugnon ♥ Et cro kawai ♥ Et cro beau ♥ Il est parfait ♥ Tu m'en montreras d'autres hein hein hein hein hein dit ? Et puis tu m’emmèneras dans la ville où ils sont, ce serait cro bien ♥ ! »

    L'énergie d'Ellianne ne demandait qu'à déborder en tous sens, et les Phénix étaient un très bon sujet pour cela, comme le montraient ses sautillements enthousiasmes. Pourtant, elle se rappelait aussi qu'il avait parlé précisément d'un autre sujet qui lui tenait presque autant à cœur à savoir Ahi'Kufu et le Temple qu'elle y possédait, celui du Dieu du Calme.

    « Et sinon, pourquoi tu dois noter que j'ai un Temple d'AŦild ? T'es un fidèle et tu voudrais aller y faire un tour ? Ou alors t'es un ancien prêtre de lui à la retraite ? Et puis d'ailleurs tu l'as pas noté, t'as un bloc-note magique qui note quand tu dis qu'il faut le faire ? Et tu le caches où alors hein dit ? Et pourquoi tu dis que je t'ai fait des compliments et que t'es beau comme un Dieu, j'ai jamais dit ça moi d’abord même si c'est peut-être pas faux... quoique belle comme une Déesse ça t'irait bien aussi, de loin s'est difficile à dire, et même de près par moment ! »

    Tout arrivait un peu pêle-mêle et non traité dans le discours d'Ellianne, qui n'y prêtait pas plus attention que cela, même une seule seconde. Ce n'était pas comme si elle en avait été très capable, mais bon, là elle ne faisait même pas un tout petit effort.

    « Et puis pourquoi je dois être moine tricotiste ? Et c'est quoi l'art des Sceaux ? C'est des seaux de lait ou des seaux d'eau ? Ou alors des Sceaux comme chez monsieur Shugita ? Et puis pourquoi je devrait le connaître ? Et pourquoi je survivrai pas à Ahi'Kufu ? J'suis forte tu sais, faut pas se fier aux apparences, je sais me débrouiller ♥ »

    Cette fois, ce ne fut pas pour boire du café – elle avait laissé tomber le thermos vide puis un petit moment – mais pour recevoir quelques réponses et précisions sur ce qu'il avait dit et ce qu'elle-même y avait répondu, sa curiosité maintenant en éveille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Jeu 22 Déc - 21:54

A peine avait-elle vue le phénix que pour une raison inconnue, elle sauta au plafond (bien qu'il n'y en ait pas présentement). Visiblement, ça lui faisait de l'effet ! On pouvait dire que Dial avait de la chance. Il devait emmener sa compagne au village des phénix, mais il ne savait pas lui même ce qu'il y avait dans cette montagne. A peine avait-il réussi à savourer le calme des lieux qu'elle recommença à meugler un pavé de questions bizarres.

« Et sinon, pourquoi tu dois noter que j'ai un Temple d'AŦild ? T'es un fidèle et tu voudrais aller y faire un tour ? Ou alors t'es un ancien prêtre de lui à la retraite ? Et puis d'ailleurs tu l'as pas noté, t'as un bloc-note magique qui note quand tu dis qu'il faut le faire ? Et tu le caches où alors hein dit ? Et pourquoi tu dis que je t'ai fait des compliments et que t'es beau comme un Dieu, j'ai jamais dit ça moi d’abord même si c'est peut-être pas faux... quoique belle comme une Déesse ça t'irait bien aussi, de loin s'est difficile à dire, et même de près par moment ! [...] Et puis pourquoi je dois être moine tricotiste ? Et c'est quoi l'art des Sceaux ? C'est des seaux de lait ou des seaux d'eau ? Ou alors des Sceaux comme chez monsieur Shugita ? Et puis pourquoi je devrait le connaître ? Et pourquoi je survivrai pas à Ahi'Kufu ? J'suis forte tu sais, faut pas se fier aux apparences, je sais me débrouiller ♥ »
* Doux jésus... TA GUEULE !!*

Visiblement, il avait pensé assez fort pour qu'elle s'arrête. Il se décida donc à répondre tout autant en vrac.

‹‹ Aloooors.. Je dois noter que tu as un temple, car personne de "normal" a un temple... J'ai été fidèle autrefois, et je ne manquerai pas d'y faire un tour. Je suis aussi un ancien prêtre... ancien n'est pas le mot approprié... Et quand je dis que je note quelque chose, c'est dans mon disque dur interne, et je le cache dans ma caboche. Je suis beau ou belle comme tu veux, mais je ne couche pas le premier soir. Moine taoïstes, pas tricotistes ! C'est pour... ››

Il s'arrêta un moment, figé, comme paralysé intégralement, et fit les gros yeux... deux minutes passèrent ainsi... sans aucun mouvement... en plein milieu de son monologue... puis il sortit une théière de sa manche, et s'en prit une gorgée.

‹‹ Juste une petite soif...››

Il rangea sa théière de façon tout aussi bizarre qu'il l'avait sorti de son kimono, de façon très naturelle, et reprit.

‹‹ ......prier les dieux, renvoyer les mauvais esprits, faire des offrandes, toussah, toussah... L'art des sceaux, c'est peindre des signes, sur papier ou dans l'air, et ça contrôle la magie elle même, pour lui donner des ordres. C'est pas des seaux, mais je vais t'en balancer si tu continues. Tu connais Sugita ? Raison de plus pour que tu sois louche. Tu dis être forte ? Hmoui... laisse moi en juger...››

Plus ça allait, et plus cette fillette l'intriguait. Elle a un temple, elle connait Sugita, et elle a survécue à Ahi'Kufu. Elle dit être forte aussi... Pour s'être retrouvé sur cette île paumée, il y a de quoi être forte je suppose. Pourtant, malgré ça, elle n'était pas encore moine visiblement, et ne connaissait pas l'art des sceaux. C'était une erreur à réparer. Il était arrivé au bout du chemin de la montagne, et s'était arrêté en face de l'entrée d'une grotte, d'altitude assez respectable à présent. Il avait stoppé sa marche, se tournant vers Ellianne.

‹‹ J'ai un marché à te proposer... ça nous sera profitables à tous les deux... Voudrais tu bien te barrer de mon espace vita..››

Il se couvrit la bouche de ses mains. Son subconscient avait parlé avant lui, souhaitant qu'elle s'en aille, elle et sa maladie des questions. Non, il n'était pas question de ça.

‹‹ Jeeeeeeeeeee veux dire... Voudrais tu apprendre l'art secret des sceaux ? Mais en échange, tu devras exécuter la lourde tâche de...››

Il leva la tête vers elle, les mèches de cheveux se mouvant sur les côtés laissant apparaître son regard calme, sérieux et solennel.

‹‹ .... m'épuiser.››







Signé ~~~~~~~~~~~~



Dernière édition par Dial Blitzness le Mar 3 Jan - 3:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Sam 24 Déc - 17:50

    Ce qui était sans doute le pire dans tout cela, au fond, c'était bien qu'Ellianne elle-même ne se rendait absolument pas compte qu'elle pouvait épuiser ou énerver les gens de sa pétillante et dynamique attitude. Elle était ce qu'elle était, tout simplement, et elle n'imaginait même pas pouvoir incommoder quelqu'un. Bon, il était vrai aussi que quand quelqu'un le lui disait elle le prenait simplement pour un rabat-joie ou pensait qu'il était de mauvaise humeur à cause d'autre-chose, dans la plupart des cas, ce qui forcément n'aidait pas non plus...

    ‹‹ Aloooors.. Je dois noter que tu as un temple, car personne de "normal" a un temple... J'ai été fidèle autrefois, et je ne manquerai pas d'y faire un tour. Je suis aussi un ancien prêtre... ancien n'est pas le mot approprié... Et quand je dis que je note quelque chose, c'est dans mon disque dur interne, et je le cache dans ma caboche. Je suis beau ou belle comme tu veux, mais je ne couche pas le premier soir. Moine taoïstes, pas tricotistes ! C'est pour... ››

    Personne de normal n'avait un temple ? Ça tombait bien, elle n'avait jamais été normale de toute sa vie, aussi loin qu'elle s'en souvienne ! Même enfant, on aurait guère pu la dire bien ancrée dans la réalité – quoi que cela puisse ici être imputé à son père, au moins en grande partie – et les choses ne s'étaient nullement améliorées au fil des années passées. Elle était une Teremundo, une gamine insupportable, une folle et bien d'autres choses encore, mais certainement pas quelqu'un de normal. La preuve, elle était tellement plongée dans ses réflexions sur les toutes premières paroles de Dial qu'elle n'avait absolument pas remarqué son étrange étouffement jusqu'à ce qu'il sorte sa théière de nulle part et y boive directement, ce qui la fit rire de son beau rire argenté.

    ‹‹ Juste une petite soif...››

    Ce qui était, aux yeux de la blondinette, une explication totalement logique. Après tout, s'il avait soif, pourquoi n'aurait-il pas calmé cette envie toute naturelle ? Elle attendit donc sagement – ben ouai, tout arrive – qu'il range sa théière et reprenne sa phrase.

    ‹‹ ......prier les dieux, renvoyer les mauvais esprits, faire des offrandes, toussah, toussah... L'art des sceaux, c'est peindre des signes, sur papier ou dans l'air, et ça contrôle la magie elle même, pour lui donner des ordres. C'est pas des seaux, mais je vais t'en balancer si tu continues. Tu connais Sugita ? Raison de plus pour que tu sois louche. Tu dis être forte ? Hmoui... laisse moi en juger...››

    Bien sûr qu'elle était forte ! Elle était la Siem quand même, ce n'était pas rien ça ! Et puis elle était forte, voilà tout ! Quand aux Sceaux... elle voyait ce qu'il voulait dire, maintenant qu'il expliquait plus en avant. Ça ressemblait bel et bien aux sceaux que vendait Sugita, le monsieur bizarre qui voyageait tout partout, et il lui semblait avoir déjà vu des moines faire ce genre de trucs à Ahi'Kufu... Et donc, vu qu'il avait dit qu'il était un ancien-prêtre-pas-vraiment-ancien-en-fait c'était sans doute normal qu'il sache en faire aussi après tout !

    ‹‹ J'ai un marché à te proposer... ça nous sera profitables à tous les deux... Voudrais tu bien te barrer de mon espace vita..››

    Agnah ? Son espace vita ? C'était quoi ça ? Ellianne le fixa en clignant des yeux alors qu'il se mettait les mains devant la bouche. C'était un nouveau gros mot ? La jolie blondinette s'interrogea un moment sur tout ça, puis évacua la question d'un haussement d'épaule quand il continua.

    ‹‹ Jeeeeeeeeeee veux dire... Voudrais tu apprendre l'art secret des sceaux ? Mais en échange, tu devras exécuter la lourde tâche de...››

    Ooooooooooooooooh, c'était cool ça, l'art secret des sceaux, ça sonnait trop bien ! Elle le regarda donc avec une air de petite fille totalement déconnectée alors qu'il créait son effet dramatique de circonstance, avec le calme, le sérieux et tout le reste.

    ‹‹ .... m'épuiser.››

    Un éclat de rire s'échappa des lèvres de la damoiselle, qui se mit à sautiller sur place comme la pille électrique surexcitée qu'elle était et avait toujours été. Cela ne semblait rien présager de bon pour la suite, l'un dans l'autre...

    « JE VEEEEEEEEEEEEEEEEEUX APPREEEEEEEEEENDRE L'AAAAAAART TROOOOOOOOP COOOOOOOOOOOOL !!! Et ne vais te n'épuiser, tu vas voir mon chou ! Épuisement powaaaaaaaaaaa en actioooooooooon ! »

    Et voilà, ce qui devait bien finir par arriver était arrivé : Ellianne avait pété un câble... enfin, disons qu'elle l'avait un peu plus détériorer que d'ordinaire. Sautillant toujours, elle se mit à tourner tout autour de Dial comme une petite folle.

    « Eeeeeeeeeeet... heeeeeu... pourquoi que tu es plus fidèle quand que tu vas venir chez moi tu veux que je te prépare du thé ou de la tisane et tu veux des petits gâteau et pourquoi la mer est bleu et combien ça fait cinq cents dix sept fois quarante deux milles douze cents septante trois et et et et puis et puis pourquoi les arbres ils perdent leurs feuilles en hiver c'est complètement débile au fond hein quand même c'est à ce moment là qu'il fait froid ils devraient les retirer en été quand ils en ont pas besoin c'est toi qui leur a volé toute leur intelligence pour la mettre dans tes boissons hein en fait c'est ça hein dit ???? »

    Elle parlait tellement vite sans la moindre pose, avec tellement d'énergie, qu'il était impossible de distinguer une quelconque ponctuation dans ce qu'elle disait. Comme si ça ne suffisait pas, elle se mit aussi à lui lancer une foultitude de petits éclairs galvanisateurs qui n'étaient absolument pas dangereux mais provoquaient de petites décharges très énervantes.

    « Eeeeeeeeeeeet puis au fait pourquoi tous les humains ils parlent pas l'animal, ce serait vachement plus trop cool ils sont bêtes ou quoi et puis pourquoi les raisins dans le kouglof ils sont pas bon et pourquoi des gens deviennent terroristes pour ça et pourquoi les cactus c'est vert et pourquoi ça pique et pourquoi mes Kaktuks ils sont kwaaaaaaaaaaai je veux dire j'ai pas de problème avec ça c'est trop cool trop bien mais bon pourquoi que c'est comme ça ils font pas peur ils devraient nan c'est des monstres quand même et puis et puis pourquoi que y a des gentils gens de la Blitzness Corporation et les gentils pourquoi y a pas que des gentils comme Siana-choutte ou Elvan-choutte qui sont toutes trop gentilles trop fortes tout plein ou même comme Yukai-chou lui au moins il est chou et puis c'est mon p'tit canari à la crème et puis et puis pourquoi que pourquoi et pour quoi ça se dit pareil on s'embrouille non et puis flibidi ! »

    Ellianne parlait de plus en plus vite, et tournait aussi de plus en plus rapidement autour de Dial, sa technique de fuite accélérée étant quelque peu détournée pour lui permettre d'augmenter encore sa vitesse. Et le pire était sans doute qu'elle pouvait sans problème continuer ainsi des heures entières, comme le prouvait le souffle qu'elle reprenait juste avant de commencer une nouvelle tirade... si rien ni personne ne l'en empêchait, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Mer 18 Jan - 17:49

Alors que Dial avait lâché son dernier mot avec un sérieux et un calme extrême, la femme casse littéralement l'ambiance en riant et sautant partout, enchainant des tirades encore plus titanesque qu'auparavant. Avait-elle vraiment saisie ce qu'il avait demandé ? Dial ne bougeait pas de sa position franche et solennelle, et son expression du visage ne changeait pas, alors que la folle lui tournait autour.

« Eeeeeeeeeeet... heeeeeu... pourquoi que tu es plus fidèle quand que tu vas venir chez moi tu veux que je te prépare du thé ou de la tisane et tu veux des petits gâteau et pourquoi la mer est bleu et combien ça fait cinq cents dix sept fois quarante deux milles douze cents septante

A ce moment là, l'esprit de Dial se déconnecta, regardant l'horizon avec sérénité et sérieux, se parlant à lui même dans ses pensées.

* Hmm... Où suis-je... ? Serait-ce une technique d'illusion... ? Serait-ce... l'enfer... ? Ou alors, j'ai succombé au combat... Non, je sais, c'est ça ! Je me fais juste effroyablement chier...*

trois et et et et puis et puis pourquoi les arbres ils perdent leurs feuilles en hiver c'est complètement débile au fond hein quand même c'est à ce moment là qu'il fait froid ils devraient

* Tiens... je me demande si j'ai oublié de fermer le robinet de la salle de bain...
....
....
Je me demande si je l'ai ouvert, d'ailleurs...
*

les retirer en été quand ils en ont pas besoin c'est toi qui leur a volé toute leur intelligence pour la mettre dans tes boissons hein en fait c'est ça hein dit ???? »

* Je dois sans doute être endormi... c'est peut être qu'un rêve, oui... et là je vais me réveiller par un cri de rage de ma secrétaire, et devoir travai... hmmm... moui, je vais rêver encore un peu, tout compte fait.*

« Eeeeeeeeeeeet puis au fait pourquoi tous les humains ils parlent pas l'animal, ce serait vachement plus trop cool ils sont bêtes ou quoi et puis pourquoi les raisins dans le kouglof ils sont pas bon et pourquoi des gens deviennent terroristes pour ça et pourquoi les cactus c'est vert et pourquoi

* Vivement le jour où la commande /kick fonctionnera dans les RP... ... hein ? Qu'est ce que je raconte ?*

ça pique et pourquoi mes Kaktuks ils sont kwaaaaaaaaaaai je veux dire j'ai pas de problème avec ça c'est trop cool trop bien mais bon pourquoi que c'est comme ça ils font pas peur ils devraient nan c'est des monstres quand même et puis et puis pourquoi que y a des gentils gens de la Blitzness Corporation

* Je ne sens plus mon corps... je vais devoir me réveiller, ou ça va mal finir.*

et les gentils pourquoi y a pas que des gentils comme Siana-choutte ou Elvan-choutte qui sont toutes trop gentilles trop fortes tout plein ou même comme Yukai-chou lui au moins il est chou et puis c'est mon p'tit canari à la crème et puis et puis pourquoi que pourquoi et pour quoi ça se dit pareil on s'embrouille non et puis flibidi ! »

‹‹ Yubi Hana !››

En plein pendant son monologue, il se retourna vers elle presque par surprise, et enfonça deux doigts bien profondément dans son nez, avant de la soulever et de la balancer dans le décor. Dans le même temps, il créa une boule occulte dans sa main qui éclata dans sa direction, c'était sa technique de l'art occulte sonore du charabia animalier. Ainsi, elle n'émettra que des sons d'animaux, et lui épargnera ces longs discours accablants.

‹‹ Gomeeeenasai ~ ♪ Je suis censé me laisser faire, mais je vais mourir de vieillesse si je dois attendre que tu te taises.››

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Ven 20 Jan - 2:44

    Pendant tout le temps où elle parlait en lui tournant autour, la gentil monsieur... ou le gentille madame... ah nan, le gentil monsieur, voilà ! Enfin bref, il n'avait pas réagit, il était resté là à regarder dans le vide comme un couillon, tout simplement, sans aucune réaction, sans rien de plus. Elle commençait même à s'inquiéter pour lui, d'habitude les gens hurlaient depuis longtemps, ou alors tremblaient, avaient une veine battante sur le front, palissaient... enfin, ils faisaient quelque chose, en tous cas, mais ils ne restaient pas là, déconnectés à ce point...

    ‹‹ Yubi Hana !››

    Le cri était un peu plus rassurant, bien qu'assez étrange. Ellianne s'arrêta, sourit... et, inattentive, se fit soudain levée par... le nez ?! C'était quoi cette technique à la noix ? En tous cas même si elle était dégoûtante elle n'en restait pas moins efficace : la jolie petite blondinette vola bel et bien dans les airs. Elle sentit au passage quelque chose de magie la frapper, elle ne savait pas trop quoi. Au final, elle atterrit dans un buisson, dont elle se releva lentement en époussetant sa robe, un peu sous le choc mais heureusement pas assommée... ça aurait été un peu idiot comme mise au tapis, quand même, fut-ce pour elle – ce qui était beaucoup dire, en fait.

    ‹‹ Gomeeeenasai ~ ♪ Je suis censé me laisser faire, mais je vais mourir de vieillesse si je dois attendre que tu te taises.››

    Gniaaaaaaaaaaah ? Mais c'était lui qui lui avait demandé de l'épuiser pourtant, c'était quoi cette histoire à la fin ? Il voulait quoi alors, qu'elle le tape jusqu'à ce que la mise hors-jeu s'en suive ? Si c'était ça il fallait le dire tout de suite ! Avec un grand sourire, elle se remit à sautiller, mais sur place, l'énergie électrique s'accumulant en même temps dans ses mains.

    « Aloooooooooooooooooooooooooooors tu voulais que je te tape dessus mon p'tit chou au café ? Faut être plus clair alors, parce que épuiser ça peut être beaucoup de choses ♥ Mais t'en fais pas, je sais faire ça aussi, tu parles quand même pas à n'importe qui, tu t'adresses à la toute-puissante Teremundo Siem, la Destructrice de ville ! Tu vais voir que je vais t'épuiser totalement et que tu seras pas déçu d'avoir fait appel à Ellianne Carpophorus, c'est moi qui te le dis ! Allez, on se lance, daaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaans la joie ♥ »

    Alors oui, la technique de Dial fonctionnait à merveille. Lui, il n'entendait que des bruits d'animaux et ne comprenait strictement rien, ce qui au passage n'était pas plus mal vu ce qu'elle venait de dire sur son identité et le reste. Mais Ellianne, elle, comprenait parfaitement tous les langages que pouvaient avoir les animaux, et donc ce qu'elle disait, même ainsi ! Et elle était tellement excitée, voir carrément surexcitée, même, qu'elle ne s'était aperçue de rien...

    « Et on commence aveeeeeeec... de la foudre ♥ »

    Aussitôt dit, aussitôt fait ! Les deux arcs électriques, qui avaient eut le temps de bien charger, se réunirent soudain en deux Boules de Foudre surpuissantes et foncèrent droit sur le malheureux Président Directeur Général. La jeune femme enchaîna directement avec plusieurs volées d'éclairs majeurs, pleins d'énergie et lancés de partout autour de lui, car elle s'était comme de bien entendu remise à lui tourner autour dans la joie et la bonne humeur.

    « Pour enchaîner aveeeeeeeeeeeeec le feu ♥ »

    Et en effet, ce furent des boules de feu qui lui fusèrent ensuite dessus en grand nombre, et cette fois véritablement de partout, parce que si elles étaient moins puissantes elles pouvaient également être produite en plus grand nombre et plus rapidement. Au pire, elles l'aveugleraient, et puis elle ne se posait pas ce genre de question, elle préférait y aller franc jeu !

    « Aloooooooooooooooors ça te plaît ? Je l'espère en tous cas parce que c'est pas fini, et si c'est pas assez, attention, je passe aux Quasars, je te préviens mon chou ♥ Tu viendras pas dire que je t'avais pas prévenu, quand j'y vais j'y vais à fond si on m'arrête pas ♥ ! »

    La Teremundo était pleine d'énergie et de vitalité, et elle le montra en enchaînant les attaques de feu et de foudre sur lui pendant un bon petit moment, continuant de sautiller tout autour de lui et de parler sur tout et n'importe quoi – c'est à dire, du point de vue de Dial, d'émettre divers bruits d'animaux. Elle devait cette vitalité à sa nature, bien sûr, mais aussi aux deux victimes qu'elle avait dévoré un peu plus tôt, avant de rencontrer le chef de la Blitzness Corporation – qu'elle n'avait toujours pas identifié, d'ailleurs – et qui avaient remplies ses réserves à bloques. Restait à voir quel était l'état de celles de l'occidental, dans tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Jeu 26 Jan - 4:08

Une fois sa mise en garde formulée, la femme commença à s'énerver toute seule, ou quelque chose comme ça, en formant des éclairs avec ses mains et en sautillant dans tous les sens.

« Bokêêêêêt !! Kot kot kot kot kodek ! Bok bok bok bok KODEEEK ♥ Bok kot bok bok bok kodêêêêêêêk ! Booooooook bok bok bok bokêêêêêêêt !! ♥ »

Le PDG se gratta la tête en haussant un sourcil. Il se demandait si transformer ses pavés en pavés animalier était la meilleure solution.

‹‹ Euh... le ciel est bleu... parce qu'il aime bien cette couleur... les chats sont gris la nuit parce que leur teinte a un couvre-feu, et pis.. euh... Si les glaces froides fument, c'est parce qu'elles sont chaudes dans une dimension parallèle.››

Voilà le genre de réponse qui serait adapté au type de questions qu'elle poserait habituellement, du moins il imaginait. Il ne voulait pas passer pour quelqu'un d'impoli, et ne se voyait pas annuler sa technique juste après l'avoir mis en place.

* De toute façon, c'est pas comme si elle disait des trucs importants... comme qu'elle détruisait des villes, ou que c'était la teremundo siem... *
« GRUIIIK ! ♥ »
‹‹ Ouh, ça venait du fond du coeur ça.››

La femme balança plusieurs éclairs dans tous les sens, une à une, encore et encore, en plus des deux boules de foudre chargées qu'elle avait pris soin de préparer. Le patron de la B-Corp ne bougea pas, se contentant d'allumer sa pipe avec sa technique du pouce-briquet. Il se prit a-bso-lu-ment toutes les attaques, ses cheveux frisant légèrement. Bien sûr, il redevint intangible accidentellement durant la moitié des attaques, ne laissant que peu de séquelles. Il se contenta de fixer Elli avec sérieux et sommeil, sans répliquer.

‹‹ Peut mieux faire !››
« Rrrou ~ Rrrou ! ♥ »
‹‹ C'est supposé être quel animal ça ?››

N'espérant pas obtenir de réponse à part un miaulement ou un beuglement, il ne fit qu'attendre la prochaine technique. Et il n'était pas déçu, ce fût un très grand nombre de boules de feu qui arrivaient dans sa direction. Ayant la flemme d'activer son pouce-briquet à tout bout de champ, il se décida à sceller trois boules de feu sur son index, chacune dans un mini-sceau qui était écrit en toute lettre: "Matin, midi, soir". Oui, il fallait savoir répartir son petit plaisir. Néanmoins, il se prit quand même quelques flammes pendant les phases où il était tangible, brûlant la partie gauche de son kimono, laissant apparaître la moitié de son torse. Il ne semblait pas plus surpris que ça.

‹‹ Pas mal. Tu as d'autres trucs ?››
« Snif snif snif... Eêêêh ! Eêêêh ! Snif snif snifsnifsnifsnifsnif... Snifsnifsnif... Eêêêh ! Eêêêh ! Snif... Snif ♥ »
‹‹ Tu es mignonne en furet ~ ♥››

Il commença à faire demi-tour... mais pas pour aller à la sortie de la montagne, non. Il restait dans la cavité de celle ci, pour se diriger vers la paroi. Des nuages apparurent sous ses getas, et il marcha... sur le mur... puis sur le plafond... avant de s'asseoir, et savourer sa pipe.

‹‹ Ah oui... Je m'appelle Dial Blitzness... PDG de Blitzness Corp., et président d'Archivant. Enchanté. Et toi ?››

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Dim 29 Jan - 3:54

    Ellianne était pleine d'énergie, pleine de fougue, et elle comptait bien faire craquer Dial, « l'épuiser » comme il disait, que que soit le sens qu'il puisse bien donner à cela, et autant par les mots que par la parole. Sauf qu'il ne comprenait plus rien à ce qu'elle disait, mais comme ce n'était pas son cas à elle, hé bien... hé bien elle n'en savait rien, tout simplement !

    ‹‹ Euh... le ciel est bleu... parce qu'il aime bien cette couleur... les chats sont gris la nuit parce que leur teinte a un couvre-feu, et pis.. euh... Si les glaces froides fument, c'est parce qu'elles sont chaudes dans une dimension parallèle.››

    C'était... heu... Un discours très intéressant en soit, qui livrait plein d'informations qui étonnèrent la jeune femme tout en lui plaisant beaucoup, mais qui n'avait pas grand rapport avec ses déclarations pour une fois presque sérieuses, ou qui s'en approchaient autant que faire se pouvait avec elle, tout du moins, et où elle allait même jusqu'à proclamer son identité et tout ce qu'elle avait fait. Sans plus ce soucier de cet étrange phénomène – peut-être qu'elle le faisait déjà craquer mentalement et qu'il racontait tout simplement n'importe quoi – elle poursuivit avec la même vivacité, qui fut d'ailleurs finalement saluée par son interlocuteur lui-même – il n'était que temps !

    ‹‹ Ouh, ça venait du fond du coeur ça.››

    Oui, en effet, de même que la vague de foudre qu'elle lui envoya... et qu'il encaissa sans broncher le moins du monde. Visiblement, il avait de la puissance en réserve, ce qui voulait dire qu'elle pourrait se lâcher à fond si le besoin s'en faisait finalement sentir pour de bon. Cela allait d'ailleurs sûrement être le cas, vu son calme devant ce qu'elle lui avait déjà infligé.

    ‹‹ Peut mieux faire !››

    Et elle allait faire mieux, ça oui, et elle n'hésita pas, comme de coutume, à le manifester haut et fort ! Non mais, elle était la Teremundo Numéros Sept quand même, une des Huit Grands parmi les monstres de l'ouest, elle allait lui montrer de quel bois elle se chauffait !

    ‹‹ C'est supposé être quel animal ça ?››

    Un... animal ? Elle ne comprit pas bien ce qu'il voulait dire par-là, au juste, mais cela ne l'empêcha pas de le bombarder de boules de feu, qui firent mouche et brûlèrent même une partie de sa tenue, ce qui ne fit que renforcer son impression de triomphe rayonnant.

    ‹‹ Tu es mignonne en furet ~ ♥››

    Oulààààààààààààààààààààà, visiblement, il avait définitivement craqué lui ! Un furet, maintenant ! Et pour couronné le tout, voilà qu'il se mit à marcher au plafond, avant de carrément... hé bien... s'y installer, comme ça, bien tranquillement. C'était impressionnant comme truc, et la forçait à avoir la tête presque à l'envers pour continuer à le regarder.

    ‹‹ Ah oui... Je m'appelle Dial Blitzness... PDG de Blitzness Corp., et président d'Archivant. Enchanté. Et toi ?››

    Gniaaaaaaaaaah ! C'était Dial Blitzness ? Lui ? Elle le regarda en clignant des yeux pendant un petit moment, avant de se remettre à sautiller sur elle-même, toute pétillante et pleine d'énergie qu'elle était, et excitée aussi comme une puce, en cet instant bien précis.

    « HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN mais c'est vrai en fait ce que dit Siana-choutte, t'es sexy dans ton genre ♥ Je comprend qu'elle soit namoureuse de toua ♥ ! »


    Hé oui, telle fut la première réaction de la damoiselle. Hé, il fallait pas trop lui en demander quand même, Ellianne restait et resterait toujours ce qu'elle était. Elle n'était pas plus troublée que cela par la révélation de l'identité de son interlocuteur. Après tout, elle le trouvait sympathique, et ce n'était pas son simple nom qui allait changer ça, quel qu'il soit ! Tant qu'il cherchait pas à la tuer il resterait avant tout le gentil monsieur marrant et qui en plus donnait du café ! Et vu qu'il n'avait toujours pas essayé après qu'elle lui ait dit qui elle était elle-même et ce qu'elle avait commis comme méfaits, il serait étonnant qu'il commence à le faire plus tard, l'un dans l'autre.

    « Et pourquoi tu dis « et toi » ? J'me suis d'ja présenté, même qu'après tu m'as parlé du ciel et toussa toussa ♥ Faudrait suivrait suivre un peu quand je te parle, hein ♥ »

    Un doux éclat de rire s'échappa de la gorge de la jeune femme. Il était bien distrait pour le chef de l'organisation la plus puissante du monde, mais bon, quand on savait que son p'tit canari à la crème, alias Yuyu-chou, était son premier bras droit, ce n'était peut-être pas si étonnant, en fait...

    « Et pour la peine on passe ààààààààà... la vitesse supérieure ♥ ! »

    Ce qu'elle fit d'ailleurs bel et bien. Se reculant pour ne plus être juste sous lui, elle lança soudain sur Dial une vague de Quasar, de boule de foudre et de boule de feu, le tout mêlé en un beau chaos dont les éléments étaient de diverses puissances mais qui une fois additionnés pouvaient faire très mal à un peu près n'importe qui vu l'énergie employée, y compris à un Teremundo de classe supérieure, par exemple, et supposait-elle aussi à un membre de haut vol de la Corporation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Dim 19 Fév - 21:58

A peine Dial s'était-il présenté, assis sur le haut plafond du dôme naturel de la grotte, que la femme semblait être dans tous ses états.

<< MRREEEOOOOOOOOOOOOOOOOOOOWWWWWWWWW ksschht, mrrrr, mrrr, mrrr, miouwww *bzit* sexy dans ton genre ♥ Je comprend qu'elle soit namoureuse de toua ♥ ! >>

Dial fit des yeux ronds qu'il cligna plusieurs fois.

‹‹ Naniiii !?? Attend attend attend, j'ai loupé un truc là... ››

Sa technique avait pris fin, mais visiblement elle n'avait rien captée. Faisait-elle exprès de dire des conneries, ou était-elle vraiment atteinte ? Et puis sexy ? Comment ça sexy ? De qui ? Elle connait des gens de son entourage ? Trop de questions à la fois, ce qui n'eût pour effet que de disjoncter le cerveau de Dial, qui se frappa doucement et lentement le crâne contre le sol (ou plutôt le plafond), blasé et stoïque comme jamais.

*Poc* .... *Poc* .... *Poc*

<< Et pourquoi tu dis « et toi » ? J'me suis d'ja présenté, même qu'après tu m'as parlé du ciel et toussa toussa ♥ Faudrait suivrait suivre un peu quand je te parle, hein ♥ >>

Ah, okay, elle n'a rien pigée à ce qui lui arrivait... ou alors, Dial avait foiré sa technique, et il a modifié le son reçu de ses oreilles ? Ne répondant plus de rien, il préféra dire un truc totalement illogique, pour rester "logique" avec les phrases d'avant, en soupirant.

‹‹ Hum... Tu as raison, les oeufs devraient être mangés avec du sel et du poivre... Il faut tuer les adeptes de la moutarde... Et Super Fishman il met le thon dans le papier alu... ››

Alors comme ça, elle s'était déjà présentée... Il aurait sans doute loupé quelques détails... Il ne semblait pas avoir loupé quelque chose d'important. Elle préparait enfin son attaque suivante, balançant plusieurs techniques à la fois. Du feu, de la foudre, et... il ne distingua pas le reste, mais ça ressemblait à l'élément ténébreux. Le tout forma une grosse gerbe magique, en direction de Dial.

‹‹ Eh bien, si avec tout ça, tu ne deviens pas une teremundo... ››

Cette attaque allait sans doute être violente sur Dial, il allait sans doute parvenir à ses fins avec ce combo intéressant. Il attendit donc patiemment, et dissipa la fumée qui le maintenait au plafond, pour tomber tête la première dans son attaque. Il ferma les yeux, en esquissant un léger sourire. Il ne restait plus qu'à prier qu'il serait tangible à ce moment là. Il sentit son corps se réchauffer, et le reste de la partie haute de son kimono partir en fumée et en cendres. La foudre avait engourdie ses membres, et plus ça allait, plus la douleur s'intensifiait. Il se prit ensuite des orbes de ténèbres, les uns après les autres. Certains le traversaient, d'autres formèrent des plaies ici et là, sur ses membres... c'était le bon moment.

‹‹ IyyyyyyyyYYYYYYYYAH !!!!››
VOLONTÉ OCCULTE DE RÉPULSION

Son hurlement lâcha une puissante onde de choc terrifiante, balayant tout sur son passage, dissipant toutes les magies de la zone, avec Dial comme épicentre, ce qui restait de son kimono flottant très vite dans l'air repoussé autour de lui. Au même moment, il sortit un énorme pinceau de sa ceinture, et agrandit le tatouage rouge de son visage.

SAIN

L'onde de choc s'arrêta progressivement, avant de revenir vers Dial, se faire aspirer dans le sceau de son visage, formant un typhon magique, pour finalement rétablir le calme de la grotte. Dial atterrit enfin au sol, un genou à terre, et avec le sourire.

‹‹ Héhé... Promesse tenue... Je vais t'apprendre l'art des sceaux. Attend que je me repose un petit peu.››

Il se mit debout lentement, et s'approcha d'un rocher plat. Il le caressa de sa paume, pour y faire pousser de la pelouse douce et rembourrée, avant de s'y allonger. Il était à présent torse nu. On pouvait voir d'autres sceaux sur son corps, ici et là.

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Lun 20 Fév - 13:00

    Il arrivait souvent qu'Ellianne perde ses interlocuteurs, même sur les sujets les plus simples si besoin était. Elle était comme cela, et les choses déviaient assez facilement d'elles-mêmes une fois qu'elles se trouvaient dans le cadre de sa jolie petite bouche volubile. Pourtant, cette fois, elle-même ne comprit pas exactement ce qui avait bien pu perturber Dial – puisqu'il paraissait que c'était lui – au point où il semblait l'être.

    ‹‹ Naniiii !?? Attend attend attend, j'ai loupé un truc là... ››

    Oui ben tant pis, c'était pas la première fois qu'on loupait quelque chose avec elle, au besoin elle y reviendrait plus tard ! Là elle n'avait pourtant rien dit que de très simple, puisqu'elle s'était contenté de commenté le fait que sa Siana-choutte le trouve sexy et soit amoureuse de lui ! C'était peut-être choquant à la limite s'il était assez aveugle pour pas le voir, mais certainement pas difficile à suivre dans ce qu'elle disait, et pis c'était tout !

    ‹‹
    Hum... Tu as raison, les oeufs devraient être mangés avec du sel et du poivre... Il faut tuer les adeptes de la moutarde... Et Super Fishman il met le thon dans le papier alu... ››

    Heu... En fait elle avait pigé pourquoi il avait pas suivit : parce qu'il était cinglé ! Hé oui, tout devenait tout de suite beaucoup plus clair quand on mettait les choses au point de la sorte ! Rassurée de ne pas être en tord pour une fois, la jolie damoiselle aux blonds cheveux lança son attaque suivante, qui lui coûta beaucoup d'énergie mais sembla, tout compte fait, assez puissante, et rendre plutôt bien... Il y avait peut-être une technique à développer là-dessus, il faudrait qu'elle y pense, mais plus tard, éventuellement... et si elle se souvenait, bien sûr !

    ‹‹ Eh bien, si avec tout ça, tu ne deviens pas une Teremundo... ››

    Agnah ? Il perdait vraiment la mémoire alors, il ne se souvenait déjà plus qu'elle était une Teremundo de toute façon ? Elle n'eut toutefois pas l'occasion de poser la question, car voilà qu'il se jetait en plein sur son attaque, qu'il se prit donc... hé bien de plein fouet, forcément !

    ‹‹ IyyyyyyyyYYYYYYYYAH !!!!››

    Ah ben oui, forcément, ça piquait un peu. Ellianne était contente d'avoir réussi à lui tirer une réaction normale, mais d'un autre côté elle s'inquiétait un peu pour lui quand même, elle voulait pas le massacrer non plus ! Heureusement, ses craintes étaient infondées, car son pseudo-adversaire relâcha soudain une technique d'une puissance incroyable.

    VOLONTÉ OCCULTE DE RÉPULSION

    Une onde de choc s'étendit tout autour d'eux, dissipant toutes ses attaques sur son passage. Ça, c'était une attaque trop ultime et trop cool ! Elle voyait enfin qu'il avait de la puissance brute, ce qui était assez rassurant au fond de la part du chef de la Blitzness Corporation. S'il s'était révélé être un gros nul, ça aurait été assez décevant pour leurs ennemis quoi !

    SAIN

    Sur ce nouvel ordre – elle n'avait pas bien vu ce qu'il avait fait – l'onde de choc revint vers lui et fut comme aspirée sur son visage dans... un sceau ! Comme ceux qu'il avait dit qu'il allait lui apprendre ! Hé ben si c'était si cool que ça elle avait hâte de savoir faire pareil !

    ‹‹ Héhé... Promesse tenue... Je vais t'apprendre l'art des sceaux. Attend que je me repose un petit peu.››

    La jolie blondinette n'était pas spécialement pressée, de toute façon, aussi le laissa-t-elle s'allonger un peu. Ce fut à cet instant seulement qu'elle se rendit compte que la technique de tout à l'heure avait aussi balayé sa forme humaine pour la rendre à son apparence de Teremundo, et elle profita tant qu'à faire de ce temps de pause pour revenir à la « normal ». C'était plus convivial quand elle était une damoiselle toute fraîche et meugnonne, nan ? Après s'être assurée que tout était bien en place, elle s'approcha de l'homme torse nu allongé sur son rocher, avec sur les lèvres un grand sourire, qui était rayonnant et impatient tout à la fois.

    « Alors t'es prêt Dial-chou ? J'peux t'appeler Dial-chou hein mon chou ? C'est plus mieux que « monsieur-le-président-directeur-général-qui-est-gentil-et-veux-pas-me-tuer », je trouve ♥ Et pis ça te vas bien parce que t'es chou, même si je te conseil de pas te montrer comme ça à Siana-choutte où elle risque de sauter dessus, huhuhu ♥ »

    Cette fois, son sourire s'était fait malin et malicieux, et elle ne tarda d'ailleurs pas à éclater de rire, amusée par cette idée comme elle l'était toujours pas les idées bizarre qu'avaient la plupart des adultes et que, malgré son âge qui n'était plus celui d'un enfant, elle n'avait jamais été développer...

    « Alors c'est vrai que c'est toi le patron de tous les gens de la Corporation, de Yukai-chou-mon-p'tit-canari-d'amour, d'Elvan-choutte, d'Arthur-kun et de tous les autres ♥ ? C'est impressionnant ♥ ! Moi j'aurais cru que t'aurais eut des cheveux tout blanc à force des les gérer tous, comme mon papa il disait qu'il avait à cause de mouaaaaaaaaaa ♥ »

    Une nouvelle fois, un rire lui échappa à cette idée. Pomponius – oui, Pomponius Carpophorus, et on se demande pourquoi il vivait en ermite – se faisait peut-être juste vieux, mais il avait toujours dit que ses cheveux blancs venaient de sa fille... Bon, d'un autre côté, il n'avait pas eut un goût de vieux défraîchit quand elle l'avait mangé, donc il n'avait peut-être pas tord, l'un dans l'autre...

    « Et au fait, on commence quand ♥ ? Moua c'quand tu veux ♥ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Ven 23 Mar - 3:38

Alors qu'il s'était allongé pour se détendre un peu (car oui, il appelait ça se détendre, ce n'est pas la première fois qu'il fait le masochiste pour sceller une technique après tout), il avait perdu de vue son ex-adversaire. Mais sur le coup, il ne s'en préoccupait pas, fermant les yeux, un sourire au visage, mêlant satisfaction et ambition. Il souffla doucement, attendant que ses douleurs immédiates se calment quelque peu.
Dial était en pleine... méditation.


‹‹ Zzzzz.....››
<< Alors t'es prêt Dial-chou ? J'peux t'appeler Dial-chou hein mon chou ? C'est plus mieux que « monsieur-le-président-directeur-général-qui-est-gentil-et-veux-pas-me-tuer », je trouve ♥ Et pis ça te vas bien parce que t'es chou, même si je te conseil de pas te montrer comme ça à Siana-choutte où elle risque de sauter dessus, huhuhu ♥ >>
*tilt*
‹‹ Hein ? Euh.. oui ! Appelle moi comme tu veux. Et comment connais tu sbire-chan ? Elle me sautera dessus pour me faire signer des papiers, oui.››

Elle connaissait du monde de la B-Corp on dirait. Mais rapidement, Dial fit le lien avec ce qu'elle avait dit précédemment... c'est sbire-chan qui est amoureuse de lui ? M'haha, ce qu'il faut pas entendre comme conneries. Ce n'est pas son genre. La femme n'avait pas non plus remarquée sa technique de déformation de la parole... Dial en conclut donc... qu'elle était schizophrène, et que Siana est le nom de sa double personnalité.

‹‹ Siana... C'est un joli nom....››

<< Alors c'est vrai que c'est toi le patron de tous les gens de la Corporation, de Yukai-chou-mon-p'tit-canari-d'amour, d'Elvan-choutte, d'Arthur-kun et de tous les autres ♥ ? C'est impressionnant ♥ ! Moi j'aurais cru que t'aurais eut des cheveux tout blanc à force des les gérer tous, comme mon papa il disait qu'il avait à cause de mouaaaaaaaaaa ♥ >>

‹‹ Ouep, c'est moi le boss. Tu connais sbire-kun, sbire-chan et sbire-kun aussi ? Tu travailles chez nous ou quoi ?
Et ton papa doit être un sacré phénomène pour avoir pondu une gosse pareille, n'est ce pas ?
››


Il sourit de sa propre remarque, avant de tapoter la tête de la jeune femme. Elle était kawai dans son genre, une vraie enfant. Cela lui rappelait les employés dont il prenait soin, quelque part.

<< Et au fait, on commence quand ♥ ? Moua c'quand tu veux ♥ >>
‹‹ Un instant...››

Il se releva, et sortit son pinceau, et de l'encre. Il marcha ensuite deux mètres plus loin, et sortit cette fois deux rouleaux de parchemins, qu'il prit soin d'étaler sur le sol, grand ouvert. Il fit pousser un deuxième pinceau en bois, pour elle, du bout de l'index, par art occulte. Dial ne comptait certainement pas perdre son temps, et allait lui aussi apprendre des sceaux. Il posa le récipient d'encre entre eux deux, au milieu des parchemins, avant de lui donner les consignes.

‹‹ Bien. L'art des sceaux, c'est l'art de contrôler la magie elle même, et de lui donner des ordres, par l'intermédiaire de sceaux. Ce qu'on appelle sceau, c'est une lettre, un caractère, un dessin,,, bref, une écriture, que tu imprègnes ensuite de magie.››

A titre d'exemple, il dessina sur son parchemin exactement le même symbole que sur son visage, posa le doigt dessus pour l'imprégner de magie, et souffla une grande quantité de fumée magique dopante sur le sceau, avec son art occulte de la fumée, mélangé à sa pipe. Le sceau brillait d'une lueur multicolore, signe qu'il était rempli. Puis, il prit le parchemin, et posa la paume de sa main sur l'arrière du sceau, pour en libérer le contenu sur la femme. Un nuage de fumée multicolore surgit du papier comme un véritable souffle.

‹‹ Voilà. Les caractères deviennent de véritables sceaux lorsque tu les as imprégnés de magie. Tu dois t'inventer tes propres caractères, par exemple la lettre A, puis lui donner un rôle. Si tu te fixes comme objectif que le sceau renvoie la technique par exemple, alors la magie contenue dans le caractère répondra à ton souhait avec l'entrainement, et tu manieras un nouveau type de sceau. Donc, tout les A que tu imprégneras de magie renverront les arts occultes.››

Il se remit debout, la fixant dans les yeux, et lui montra le chiffre trois, de sa main.

‹‹ Je t'aiderai pour trois techniques de sceaux de base. Que veux tu apprendre ?››

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Ven 23 Mar - 5:13

    Son nouveau coupain, voir ami – ben oui, il était sympa, il donnait du café, il montrait des Phénix, il s'amusait avec elle en combat et il allait lui apprendre la magie-trop-classe-comme-Sensei, donc c'était un ami ! – avait semblé prendre un peu trop à cœur son moment de relaxation...

    ‹‹ Zzzzz.....››

    Heureusement, cette « méditation profonde » n'eut pas le loisir de se prolonger outre mesure, car Ellianne ne tarda pas à le réveiller par une nouvelle prise de parole comme elle en avait le secret ! Dial-chou semblait quand même très détendu pour quelqu'un qui venait de se prendre une telle nuée d'attaque, même après avoir utilisé plusieurs techniques incroyables pour y réagir ! Mais d'un autre côté, il devait en voir tellement avec les gens qu'il avait sous ses ordres que se faire massacrer volontairement par une puissante Teremundo, ça lui faisait peut-être des vacances...

    ‹‹ Hein ? Euh.. oui ! Appelle moi comme tu veux. Et comment connais tu sbire-chan ? Elle me sautera dessus pour me faire signer des papiers, oui.››

    Sbire-chan ? C'était Siana-choutte ça ? C'était en tous cas ce qu'elle pouvait déduire d'après sa réaction. C'était un drôle de nom, mais bon, c'était celui de sa 'tite louve de namour donc forcément il était bien, c'était la logique même ! Comment ça c'était pas du tout logique en fait ? Ben prenez-vous-en à Ellianne, c'est SA logique, et puis débrouillez vous avec !

    ‹‹ Siana... C'est un joli nom....››

    Ooooooooooh, il trouvait que c'était zouli ! Elle nota ça dans un coin de sa petite tête pour pouvoir le dire à Siana-choutte la prochaine fois qu'elle la verrait, que son grand namour de la vie qu'elle voulait pas avouer trouvait son prénom zouli, ça lui ferait sûrement plaisir !

    ‹‹ Ouep, c'est moi le boss. Tu connais sbire-kun, sbire-chan et sbire-kun aussi ? Tu travailles chez nous ou quoi ?
    Et ton papa doit être un sacré phénomène pour avoir pondu une gosse pareille, n'est ce pas ?
    ››


    Travailler chez eux ? Alors qu'elle lui avait dit qui elle était de manière très précise ? Hé bien il ne manquait pas de culot en tous cas ! Bon c'était vrai que Siren-kun, le Tri d'alors, travaillait bien pour lui, sous le nom de Raph, mais ça aucun des deux ne le savait le moins du monde en cet instant là. Quand à son papa... moui, c'était vrai qu'il était un phénomène dans son genre, un phénomène unique, heureusement, ce que beaucoup n'auraient pas hésiter à dire également de sa fille. Mais il fallait bien sûr mettre tout ça au passé puisqu'elle l'avait mangé... heu... ben il y avait un joli petit bout de temps maintenant, et qu'il était probablement passé en crotte depuis longtemps également;, avant, peut-être, d'aller fertiliser ensuite un champ, par exemple. Ça aurait été un destin plus qu’honorable au regard de l'être qu'était son père, de toutes les façons. Plutôt que de s'attarder sur ces pensées un étranges, Ellianne préféra plutôt profiter du tapotement de Dial-chou sur sa tête, une marque d'affection qu'elle recevait rarement et qui faisait toujours plaisir ! Mais même cela ne l'empêchait pas d'être impatiente et de demander quand ils allaient se mettre au travail !

    ‹‹ Un instant...››

    La jeune femme attendit donc, curieuse de voir ce qu'il allait faire, et le vit faire sortir de nulle part un pinceau, de l'encre et du parchemin, qu'il disposa au sol d'une manière propice à l'écriture ou au dessin, avant de faire pousser du sol un second pinceau, qu'il lui tendit. Pourquoi ne pas l'avoir fait sortir du néant avec les autres ? Hé ben heu... elle n'en savait rien, mais elle le prit quand même, toute curieuse de voir comment les choses allaient tourner.

    ‹‹ Bien. L'art des sceaux, c'est l'art de contrôler la magie elle même, et de lui donner des ordres, par l'intermédiaire de sceaux. Ce qu'on appelle sceau, c'est une lettre, un caractère, un dessin... bref, une écriture, que tu imprègnes ensuite de magie.››

    Aaaaaaaaah... Donc on dessinait un truc et ça faisait de la magie en mettant de l'autre magie dedans. Okay, elle pensait bien avoir compris le principe de base. Elle regarda donc faire Dial-chou, qui dessina un symbole comme sur son visage, y stocka de la fumée puis la lui envoya dessus via le sceau. Elle fit toooooooooout plein de zoulies couleurs et perdit donc un peu le fil des choses. Heureusement pour elle que son esprit était habitué à battre la campagne tout en écoutant quand même pour reconstitué après, sinon elle n'aurait clairement pas été sortie de l'auberge...

    ‹‹ Voilà. Les caractères deviennent de véritables sceaux lorsque tu les as imprégnés de magie. Tu dois t'inventer tes propres caractères, par exemple la lettre A, puis lui donner un rôle. Si tu te fixes comme objectif que le sceau renvoie la technique par exemple, alors la magie contenue dans le caractère répondra à ton souhait avec l’entraînement, et tu manieras un nouveau type de sceau. Donc, tout les A que tu imprégneras de magie renverront les arts occultes.››

    Okiiiiiiiii cette fois elle pensait avoir tout saisi. Elle le regarda donc se relever avec de grands yeux curieux de savoir ce qu'il y avait encore à saisir et le vit lui montrer le chiffre trois avec ses doigts... Enfin, elle pensait que c'était trois, sa vue était encore un peu brouillée par la « fumée magique ».

    ‹‹
    Je t'aiderai pour trois techniques de sceaux de base. Que veux tu apprendre ?››

    Oh, c'était gentil ça ! Avec un grand sourire, Ellianne se remit également sur ses pieds et lui sauta dessus pour lui faire un câlin... câlin qui dura environs une minute avec que Dial ne devienne intangible et qu'elle se ramasse lamentablement de l'autre côté de lui. Cela n'entama néanmoins en riens a bonne humeur, et elle fut rapidement à nouveau debout, touts sourirante.

    « C'est croooooooooo gentil ça fumée-magique-sama ♥ Ouai, finalement je vais t'appeler comme ça parce que c'est trop plus classe encore que Dial-chou et que en plus la fumée magique c'est classe aussi donc vala, ça va bien ensemble, et pis fumée-magique-sama ça le fait trop tout plein aussi tout seul donc c'est que du bonheur, et le bonheur ceylebien ♥ En tous c'est c'est gentil de ta part, mais faut que je choisisse bien du coup ♥ ! »

    Avec une charmante petite moue interrogatrice, Ellianne se décida finalement pour trois techniques. Oui, comme ça, au bout de quelques minutes de débat intérieur. Elle n'était pas du genre à peser soigneusement chaque élément du pour et du contre pour ensuite tout réexaminer minutieusement et toussa toussa. Elle avait réfléchit oui, mais à son échelle et à son rythme, c'était à dire très vite.

    « Bon ben j'ai choisiiiiiiiiiiiiiii ♥ ! Et bien, enfin j'espère ! Alors je voudrais apprendre la technique pour faire des sceaux directement dans les airs et pas sur une feuille de papier ou autre, paske c'est quand même plus pratique ! Après je voudrais apprendre à sceller les Teremundos, parske ça peut toujours être fun, surtout dans ma situation ! Ah et enfin je voudrais apprendre à briser les sceaux, à faire un anti-sceau quoi, comme ça je pourrai gérer mes conséquences foireuses mais me défendre contre ceux des autres ♥ »

    Et voilà, elle avait choisi peut-être un peu arbitrairement mais elle n'en était pas moins plutôt satisfaite, pour l'heure. Les deux sceaux lui seraient probablement très utiles, notamment pour sceller-desceller des Teremundos chiants, et le premier lui servirait tout le long de son utilisation de cet Art, de toute façon, alors autant le développer tout de suite !

    « En tous cas je voulais te dire que c'était chou d'enseigner ça à quelqu'un comme moi, j'aurais pas cru que ça arriverait ♥ ! »

    Ce qui n'était que la plus pure des vérités, surtout si on pensait que celui qui allait ainsi rendre une des Teremundos les plus dangereuses du monde encore plus dangereuse qu'avant n'était autre que le Président-Directeur-Général de la Blitzness Corporation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Mar 24 Avr - 16:28

La fillette lui avait donnée un nouveau surnom. Fumée-magique-sama... ça sonnait bien, ma foi. D'ailleurs, pour honorer ce nom, il ne manqua pas de souffler une nouvelle fois de la fumée de sa bouche, dont les couleurs se mélangeaient et disparaissaient petit à petit dans un nuage de paillettes. Il était maintenant l'heure de l'entraînement.

/!\ Première règle pour l'art des sceaux : Un sceau ne pourra s'apprendre qu'avec l'aide d'un autre connaisseur de l'art des sceaux. Tu es bien aidée, vu que tu fréquentes Ahi'Kufu.

‹‹ Bien bien... Tu veux leur donner des noms en particulier ? Je crois que je vais apprendre un nouveau sceau en ta compagnie. Après tout, autant apprendre ensemble. Nous allons y passer du temps. ››

Il toucha le sol afin de faire pousser une petite plante, qui finit par faire apparaître des fruits, et posa à côté sa théière. Ils avaient tout le temps qu'il faudrait devant eux. Il était temps de s'exercer maintenant. Dial s'était mis en tête d'apprendre un sceau capable de retenir de la magie quelques minutes. A la même façon que le gemmage d'Oeron, il voulait être un peu plus polyvalent. Recouvrir son bras de ce nouveau sceau le rendrait capable de garder en réserve de la magie temporairement, comme recouvrir le bras de feu, de ronces, de foudre... Mais encore fallait-il préparer ce sceau à l'avance et bien viser lors des assauts ennemis. C'était un défi en soi, et c'est pour cela que Dial se contenterait sans doute d'y rajouter sa propre magie exclusivement. C'était plus simple... même s'il devrait se contenter d'un bras de plantes.... hum... non, en fait c'est nul.

Un éclair de génie mit fin à tout ses doutes. Il avait bien l'intention d'obtenir la volonté occulte de Kyûbi, un jour. Cela faisait si longtemps qu'il rêvait de cette invocation... Et si ce sceau pouvait se lier aux volontés occultes ? Il s'imaginait déjà posséder un bras de renard géant angélique... Cette idée le fit ricaner dans son coin.


‹‹ Hin hin hin...››

Se rendant compte que son rire était audible, il se mit la main devant la bouche, avant de siffloter d'un air innocent. Il était temps d'apprendre, et de faire apprendre. Pinceau en main. Il passait de longues minutes à expliquer à Ellianne la façon de procéder, avec les encouragements qu'il fallait... et lors de ses pauses, c'était à Dial de s'entraîner, levant le manche de son kimono pour faire des dessins sur son bras, et espérant une réaction à la magie...

Les minutes se transformaient en heures... puis en jours.

Au bout de l'entraînement, Dial rangea son matériel, se dirigeant vers... euh... quelque part. Il ne savait pas en fait.


‹‹ Tu étais bien turbulente, mais j'ai pris du plaisir à apprendre avec toi. On doit s'inquiéter de mon absence avec tout ça. Ravi de t'avoir connu, mais je vais devoir m'en aller, see yah ~ ♪››

Il s'en alla au pif, attendant juste d'être à l'abri des regards, en prenant soin d'espionner la femme de loin, voir s'il était suivi ou non... avant de disparaître.

< Je quitte le RP. Tu peux te rajouter les trois techniques, je fais de même pour la mienne. Tu peux continuer si tu veux n_n >

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   Mer 25 Avr - 2:10

    En réponse à son surnom des plus... heu... hé bien elliannesque, en fait, Fumée-Magique-Sama souffla une nouvelle fois sa fameuse fumée, faisant rire aux éclats la jolie blondinette, qui suivit les reflets du petit nuage avec des yeux émerveillés, de véritables yeux d'enfant. Elle fini tout de même par se recentrer, vu que la leçon avec son nouveau coupain allait commencer, et qu'il ne s'agissait pas de rater le début, surtout vu sa capacité à suivre !

    ‹‹ Bien bien... Tu veux leur donner des noms en particulier ? Je crois que je vais apprendre un nouveau sceau en ta compagnie. Après tout, autant apprendre ensemble. Nous allons y passer du temps. ››

    Il y avait un point très positif dans tout ça : au moins, il ne se faisait aucune illusion, et se rendait fort bien compte qu'il lui faudrait du temps, mais alors beaucoup de temps, pour apprendre un truc pareil à Ellianne. Il prit d'ailleurs soin de faire pousser un petit arbre fruitier, probablement pour leur fournir de quoi manger tout en travaillant, sous le regard émerveillé de la Teremundo Numéros Trois – oui, elle s'émerveillait d'un rien, pourquoi ? – qui, en le voyant se perdre dans ses pensées, se mit enfin à réfléchir à ce qu'il venait de dire. Donner un nom... à ses techniques ? Oui, sûrement, c'était l'usage, même si la plupart des gens n'utilisait cela que pour avoir quelque chose de bien évident à crier avant de lancer leur attaque, histoire d'avoir la satisfaction de se faire totalement capter par leurs adversaires, comme Raph-Chou, par exemple ! Restait à voir comment elle allait les appeler, en faisant original ou bien en restant totalement dans le classique et le plus simple – soit également le plus facile à retenir – hummm... c'était là une bonne question, à laquelle elle apporterait réponse... une fois qu'elle y serait obligée, tient !

    Pendant qu'elle songeait ainsi, arrivant à cette conclusion avec un grand sourire satisfait, Fumée-Magique-Sama s'était mit à ricaner tout seul de son côté. Peut-être qu'il avait tout simplement pété un plomb, ou peut-être qu'il avait lui aussi déroulé le fil d'un débat intérieur, c'était difficile à dire, et de toute façon ça ne la regardait pas plus que cela, hein ! Chacun sa folie, et tant qu'il était aussi chou et amusant qu'il l'avait été jusque là, elle ça lui allait très bien.

    ‹‹ Hin hin hin...››

    Il tenta de dissimuler son écart de façon assez... heu... spéciale, ce qui fit rire la jolie blondinette. Mais ils se recentrèrent tous les deux assez rapidement, et commencèrent l'apprentissage-entraînement en duo, qu'ils poursuivirent pendant plusieurs jours. Il fut ponctuer de nombreuses questions et tirades d'Ellianne, qui restait toujours elle-même et avait toujours, toujours, mais alors toujours quelque chose à demander ou à dire dans un grand éclat de verve, entre les moments où elle était concentrée sur ce nouvel Art – dans tous les sens du terme, tant artistiquement que magiquement parlant – qu'elle était en train d'apprendre. Et en dépit de tout, cet apprentissage on ne peut pas dire qu'elle ne le fit pas avec un certain sérieux et une certaine constance, car au bout du compte elle maîtrisa bel et bien les bases de cette discipline ainsi que les trois techniques qu'elle s'était fixé pour objectif d'apprendre avant de commencer, alors que Fumée-Magique-Sama, lui aussi, était visiblement arriver à faire ce qu'il voulait faire.

    ‹‹ Tu étais bien turbulente, mais j'ai pris du plaisir à apprendre avec toi. On doit s'inquiéter de mon absence avec tout ça. Ravi de t'avoir connu, mais je vais devoir m'en aller, see yah ~ ♪››

    Ah oui, c'était l'heure des départs, et il devait retourner à sa vie de Président-Directeur-Général-kun, quand même ! Cela n'empêcha pas la blondinette de lui sauter dessus et de le câliner – en ne lui passant pas au travers, par chance – avant qu'il ne s'en aille, un câlin tout doux.

     « Au revoir Fumée-Magique-Sama ! C'était fun de partager quelques jours avec toi et d'apprendre l'Art des Sceaux, j'espère qu'on se reverationnera bientôt ♥ »

    Bon, okay, il y avait de fortes chances pour que si leurs routes se recroisaient ce soit comme la dernière fois, dans une bataille, avec elle en train de faire n'importe quoi et lui aux commandes d'un croiseur, sans même s’apercevoir de leur présence mutuelle, mais elle pouvait toujours rêver. Elle lui fit un moment des signes de la main, puis quand il eut disparu... s’aperçut que son estomac grondait, et avait faim de plus que des fruits, après tant de jour de manque. Elle se mit donc en quête de proie, et trouva au bout de quelques dizaines de minutes un groupe de randonneurs, de pauvres gens qui n'avaient rien demandé à personne... dommage pour eux, ils allaient prendre cher quand même, qu'ils soient d'accord ou pas !

     « Banzaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaï ♥ ! »

    Les pauvres n'avaient aucune chance de survie contre une Ellianne affamée, qui retrouva rapidement toute sa fougue. Elle en dévora pas moins de trois sur place, alors que les autres, au nombre de deux, se tassaient contre un arbre, n'osant fuir cette bête déchaînée qui les fixaient de ses yeux affamés. Enfin, les trois carcasses la rassasièrent tout de même, et ce fut repue qu'elle se redressa pour les regarder, un petit sourire aux lèvres.

     « Bon bon, c'est l'heure des travaux pratiques ♥ ! Deculpa ♥ »

    L'attaque alla frapper de plein fouet le plus grand des deux survivants, sans doute le grand frère de sa compagne d'infortune, à voir comment ils se ressemblaient. Ce qui ne l'empêcha nullement, une fois transformé, de lui sauter dessus et de la dévorer avec appétit après lui avoir rompu la nuque de ses mains puissants et avides.
     
    « Okay, c'bien une vraie Goule ♥ Et maintenant... Sceau du Teremundo ! »


    Hé oui, elle avait opté pour l'option de simplicité. À l'aide de son Trace-Sceau, elle dessina donc le symbole approprié dans les airs et le projeta sur la Goule, en plein front. Le monstre redevint en quelques instants humains, regardant avec horreur le cadavre à moitié dévoré de sa sœur, qui se trouvait toujours dans ses bras, du sang dégoûtant de son menton.
     
    « Ça aussi c'est bon ♥ Et maintenant le processus inverse... Brise-Sceau ! »


    Avant d'avoir le temps de comprendre la situation, le jeune homme vit son sceau briser par l'autre, qui portait bien son nom, et redevint une Goule, qui reprit bien vite son festin. Tout marchait à la perfection... sauf qu'elle n'allait pas laisser une sale bêbête contaminer sa belle île avec des Phénix dessus, naméo ! Elle s'empressa donc d'achever le monstre d'un éclair bien placé... et trouva son énergie relativement basse, en dépit de l'énorme apport de ses trois victimes.

     « Gourmand en énergie l'Art des Sceaux, faudra faire attention, si j'y pense... même si j'y penserai probablement pas ♥ ! Bwahahahahahahahah ♥ »

    Et ce fut ainsi, en riant, que la damoiselle reprit tranquillement sa promenade dans l'Île Moncha, se demandant si elle allait y voir d'autres zoulis Piafs de Feu !

    [RP clôt ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le calme rencontre la tempête... [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le calme rencontre la tempête... [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnet d'Ororo Munroe - Après le calme, la tempête.
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le Calme après la Tempête
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Archipel Franseza :: Île Moncha-
Sauter vers: