AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Légende de Varig Atorias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Légende de Varig Atorias   Lun 28 Nov - 23:53

L'escalade de la tour allait commencer. Voici l'étage 1, le plus facile. On pouvait y monter avec pas mal d'assurance, les mains dans les poches... au fond de la salle, on pouvait distinguer deux gelées qui bougeaient dans votre direction.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 10 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Blob // Nom: Blob de feu
Taille: 1 mètre // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le blob de feu est un bébé blob ayant grandi en absorbant de la magie occulte naturelle de feu. Il est quasi inoffensif.
Arts occultes: Art élémentaire: feu
Technique exclusive: -

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Blob // Nom: Blob de glace
Taille: 1 mètre // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le blob de glace est un bébé blob ayant grandi en absorbant de la magie occulte naturelle de glace. Il est quasi inoffensif.
Arts occultes: Art élémentaire: glace
Technique exclusive: -

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Sam 3 Déc - 22:43

Playliste de Varig Atorias: les étage de la Tour de Lance


Varig poussa la lourde porte de chêne ouvragé de l'entrée de la tour et pénétra dans celle ci. Il déposa ses sacs d'équipement à terre et balaya la pièce du regard. La première salle était de dimension modestes. Les murs de pierre noircies par endroit semblaient vieux et pour ainsi dire sans intérêt. A peine un crane sculpté ou une statue encapuchonnée de plusieurs mètre de haut à l'allure sinistre pour égailler l'endroit. L'assassin se désintéressât rapidement de la décoration.

"Alors où dois je... Ah oui. L'escalier là bas."

A l'autre bout de la salle, un escalier en colimaçon montait vers les étages suivants. C'est à ce moment que Varig remarqua un léger bruit. En baissant les yeux il en identifia l'origine: deux petites créatures informes visqueuses et gélatineuses qui s'approchaient avec autant de lenteur que la retraite de Dial Blitzness...

"C'est quoi ça? Bon pas de temps à perdre avec ces trucs, je passe."

Il s'approcha d'un pas résolu. Les blops s’arrêtèrent et se redressèrent de toute leur hauteur (un pénible mètre). Varig stoppa à deux pas d'eux.

-C'est moche, gluant et c'est lent. On dirait le cerveau de...

C'est là que la créature rouge vomit un nuage de feu. Le tueur eu juste le temps de se mettre à hors de portée d'un plongeon sur le côté suivi d'une roulade. Il ne s'y attendait pas vraiment.

-***********************************************************************!

Votre imagination reconstituera très bien l'esprit de cette phrase aux contenus jugés choquant et donc censuré.
La créature rouge était perplexe. L'instant d'avant elle avait craché son feu sur un homme, et l'instant d'après, pouf, il était ailleurs. Manifestement perturbée par se mystère, elle s'affaissa sur elle même pour "réfléchir" plus commodément. Quand à la bleu, elle s'était remise à avancer. Lentement.
Varig se redressa, épousseta sa tenue et rajusta ses lunettes.

-J'admet avoir été impolis, voir même grossier avec vous.. Mais je n'apprécie vraiment pas qu'on essaye de me tuer. Vraiment navré du fond du coeur...

Il dégaina son pistolet d'un mouvement souple, hérité d'une longue pratique et tira deux fois sans même leur accorder un regard. La créature bleu tomba en petit morceaux de glace qui fondirent en un instant. Quand à la rouge, elle se consuma en un instant laissant quelques cendres. Varig fit tourner son pistolet et rengaina. En plus de ces restes, les créatures avaient laissé quelques objets qu'il empocha avant de récupérer ses affaires et de monter vers l'étage suivant.

"Je note: on tire d'abord et on discute ensuite ici. Finalement ça va peut être me plaire ici..."


Dernière édition par Varig Atorias le Dim 11 Déc - 21:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Sam 3 Déc - 22:50

Mode opératoire simple mais efficace ^^
Récompense: +20 penas en cours de rajout par Yukai.

Gain de 2 objets:

Bille occulte de feu
<< Cette bille est remplie de l'art occulte du feu. Elle peut être balancée pour créer une petite étincelle, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de feu. >>
Prix : 40 Penas
Bille occulte de glace
<< Cette bille est remplie de l'art occulte de la glace. Elle peut être balancée pour créer un peu de verglas, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de glace. >>
Prix : 40 Penas

Les ennemis de cette zone avaient disparus. L'affrontement suivant allait être un peu moins facile. L'étage deux sentait un peu la forêt, bien que la pièce était parfaitement identique à la précédente. On voyait un fureuil au milieu de la pièce... un ? Non. Sa queue se promenait derrière lui, mais elle se dédoubla soudainement en deux... puis trois... puis quatre... puis une 3ème oreille apparut... en réalité, cinq fureuils étaient les uns derrière les autres. Ils se mirent à courir à tout allure dans la pièce, à une vitesse folle, sentant l'ennemi arriver.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 13 lignes mini, pou pouvoir passer au suivant !]







Race: Animal de la forêt // Nom: Fureuil
Taille: 60 centimètres // Poids: 28 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le fureuil a été appelé ainsi par un voyageur ivrogne, qui a cru voir un furet à côté d'un écureuil, et qui a bafouillé en parlant. Depuis, c'est resté dans les livres. Il est extrêmement agile et rapide, adore voler des choses précieuses, et s'infiltrer dans les vêtements pour fouiner.
Arts occultes: Art de la faune: Dialogue animal // Art extra-sensoriel: Super vitesse
Technique exclusive: Harcèlement (: Il suit sa cible sans attaquer, en esquivant l'intégralité de ses techniques grâce à sa vitesse fulgurante.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Dim 4 Déc - 0:42

Playliste de Varig Atorias: les étage de la Tour de Lance


Varig monta les escaliers menant à l'étage suivant assez rapidement malgré les multiples sacs d'équipement qui le ralentissaient. Il parvint devant le palier de la salle suivante, une petite antichambre avant la salle proprement dite. Il laissa tomber ses sacs dans un coin de la pièce et réfléchit un instant.

"Si je me trouve à nouveau face à des créatures faibles mais cette fois en nombre, j'ai plutôt intérêt à économiser mes munitions..."

Il ouvrit un long étui et en sortit une canne de bois gris ouvragé surmontée d'une tête de dragon. Il tira légèrement sur la poignée, révélant une lame acérée. Il referma la lame d'un mouvement sec. Le tueur rajouta ensuite les balles manquantes dans son pistolet qui reprit rapidement sa place dans son holster sous l'aisselle. Il rajusta ses lunettes et sa plaça face à la porte, sa canne à la main et prêt à dégainer.

"Allons y..."

Il approcha la main et poussa les lourds battants de chêne.
La salle était presque exactement semblable à la première. Il flottait toutefois un léger parfum de... Comment ça c'est déjà dit dans l'introduction? Ah très bien on enchaîne alors.
De petites boules de poils couraient un peu partout dans la pièce. Vite. Très vite. Varig haussa un sourcil. Des Fureuils. Le credo s'en servait pour entraîner les recrues à s'adapter à leurs mutagènes en combat. Sans être dangereux, ils étaient exaspérants. Le tueur s'avança vers l'escalier suivant d'un pas rapide.
Un premier Fureil sauta sur lui, manifestement dans le but de rebondir sur sa tête. Varig se baissa, dégaina sa canne épée à une vitesse inhumaine et trancha l'imprudent en deux en tournant sur lui même. Sa lame luisait légèrement au contact du sang. Dans le même mouvement il dégaina son pistolet et tira deux fois sur l'une des créatures qui courait sur un mur. Les détonations résonnèrent dans l'espace confiné mais les tampons magiques de Varig protégèrent ses tympans. L'animal esquiva souplement les tirs. Un troisième tenta sa chance, profitant de la supposée inattention de Varig quand à ses arrières. Mais le tueur était trop rapide. Les mutagènes rendait peut être incapable de pratiquer la magie consciente, mais ils avaient leurs propres avantages.
La cage thoracique du petit animal ne résista pas au violent coup de crosse asséné par le tueur et elle s'enfonça sous le choc. Le Fureuil s’écrasa sur un mur et tomba en y laissant une trace sanguinolente. Varig se redressa et baissa sa lame.

-On y voit plus clair. D'autres amateurs?

Les trois créatures choisirent d'attaquer toutes en même temps et de toutes les directions en sautant sur lui depuis les murs. Un choix peu judicieux. Varig tira sur la première, qui, incapable d’arrêter son élan, ne put éviter les balles. Le second n'eut pas plus de chance et ne vit même pas la lame le faucher. Le tueur pivota sur lui même et réceptionna le dernier d'un violent coup de pied. L'animal couina et heurta la porte avec un craquement sourd. Il y eu un instant de silence.
Varig fit quelques moulinets pour débarrasser sa lame du sang des Fureuils et la remit dans la canne, qui avait roulé à terre. Il se pencha sur l'un des cadavres.

"C'est étranges... Les Fureuils ne sont normalement pas des animaux agressifs. Tout juste des nuisibles. C'est probablement l'influence de la tour qui les a poussé à cette attaque suicide malgré ma démonstration... Je ne voit que ça. On dirait vraiment que quelque chose m'en veut ici."

Il se redressa et rajusta ses lunettes, un sourire moqueur aux lèvres.

-Navrant... Des peluches vivantes en guise d'adversaires? C'est une plaisanterie ou une insulte... Il va falloir trouver autre chose de plus convainquant pour m'inquiéter.

Il se retourna vers le corridor dans le but de récupérer ses affaires mais le portes claquèrent dans un bruit sec. Il eu beau s'échiner sur la poignée, elle ne bougea plus.

-Très bien... J'ai peut être été injuste... Un petit combat, ça échauffe après tout. Mais j'aurai quand même besoin de mes affaires pour continuer.

Il ne se passa rien, évidement. Il tira sur la serrure, mais la balle n'entama pas l'épaisseur du bois. La porte devait être enchantée... Varig décida de monter vers l'étage suivant malgré tout.


Dernière édition par Varig Atorias le Dim 11 Déc - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Dim 4 Déc - 1:05

Joli Smile
Récompense: +35 penas en cours de rajout par Yukai


Les fureuils étaient maintenant complètement explosés. L'étage suivant l'attendait déjà. A première vue, rien ne se trouvait dans la pièce. Puis, une étrange fumée brillante prenait forme dans l'air, créant des illusions, des reflets, formant des souvenirs passés... la pièce entière semblait se déformer... oui, la source, c'était le redouté corail magique. Il n'est pas puissant en soi, mais sa fumée magique pourrait rendre fou n'importe qui, créant des illusions, faisant ressurgir des souvenirs... L'épreuve était de pouvoir l'atteindre, en survivant à ce brouillard troublant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 15 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Cnidaire // Nom: Corail magique
Taille: 1 mètre // Poids: 12 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le corail magique est immobile et n'attaque jamais, enfin, en apparence. En effet, il dégage naturellement des nuages de spore occultes, créant des illusions diverses, brouillant les sens, la vue et la réflexion, et faisant remonter des souvenirs oubliés. C'est d'autant plus puissant si le corail est à proximité.
Arts occultes: Art de soutien: Mutisme, cécité, allergies // Art extra-sensoriel: Illusions, brouillage des sens, nostalgie
Technique exclusive: -
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Dim 11 Déc - 21:22

Playlist de Varig Atorias: Dark memories


Varig monta vers l'étage suivant, impatient d'en découdre à nouveau. Le palier de la salle suivante était très exactement semblable au précédent. Jusqu'au sac de matériel qu'il y avait déposé. Celui ci se gratta la tête, perplexe...

"Drôle d'endroit... J'ai bien monté un étage pourtant... Je me demande si..."

A l'aide d'un de ses couteaux de lancé, tiré d'une de ses bottes, il entailla légèrement le mur le plus proche, laissant une marque reconnaissable. Il rechargea ses armes et poussa la porte de la salle suivante.
Une brume rougeâtre se faufila par le battant entrouvert. Toute la pièce était envahi du même brouillard impalpable et magique... Varig en inspira une petite quantité avec circonspection

"C'est sucré, presque..."

Une puissante douleur vrilla son cerveau. Les murs de pierre de la salle devinrent une roche brune, coupante et inégale. D’innombrables ombres noires aux dents pointues et aux yeux rouges envahirent la salle, tournoyant autour de Varig telle une nuée de cauchemars. Des milliers de voix suraiguë riaient tandis que des voix graves murmuraient des mots de terreur et de haine. Plié en deux, Varig tentait de maîtriser la douleur qui annihilait toute forme de pensée cohérente. Il avait déjà vécu cette scène... Déjà vécu cette torture...

"Plus..."

Les ombres se densifièrent, se resserrant autour de Varig.

"... Jamais..."

La nuée tournait toujours plus vite. Les murmures étaient maintenant devenus hurlement. Les rires

"... Subir!"

C'était un véritable cri mental. Toute la haine de l'assassin remontait, froide et pure comme la glace. Elle écrasait la douleur, nourrissait sa volonté, le remplissait de force. Les ombres hésitèrent un instant. Puis lentement elles refluèrent. Varig se releva. Ses lunettes étaient tombées et ses yeux bleus glace hurlait une haine sans limite.

-Je n'ai pas peur de vous... Et vous le sentez... Vous sentez ma haine... Maintenant c'est à vous de trembler.

Les ricanements se turent. Les voix désenflèrent, jusqu’à devenir une rumeur lointaine. Varig dégaina sa lame, luisante de magie lumineuse. Il la plaçât devant son visage.

-Brûlez en enfer démons!

Les ombres achevèrent de disparaître dans une longue plainte de souffrance et de peur. La salle repris lentement son aspect initiale. En son centre une créature luisante d'un halo magique rougeâtre était apparue.

-Sans rancune.

La lame siffla, tranchant proprement le corail magique en deux. Ses deux moitiés flottèrent un instant en l'air avant de se désintégrer doucement, comme un rêve. De la créature il ne resta plus bientôt plus qu'un petit tas de poussière rouge. Varig l'enferma dans un petit sachet. Il revint ensuite sur ses pas, se pencha et ramassa ses lunettes, tombées à terre. Il les rajusta d'un mouvement machinal. Pensif.
Il avait vécu cette scène il y a longtemps... On appelait ce lieu "la grotte des damnés". Alors qu'il était encore enfant, son maître au sein du credo l'avait laissé là en lui ordonnant de traverser la grotte tandis qu'il restait à l'extérieur. Son supplice avait duré des heures. Quand son maître était venu le ramasser, il avait sangloté pitoyablement et passé des jours prostré sans qu'on puisse lui arracher un seul mot. Ce jour là, un puits de haine et de peur s'était formé en lui. Il n'avait plus jamais pleuré. Il avait onze ans.
La porte s'était ouverte. Varig secoua la tête pour dissiper les dernières brumes de nostalgie, renvoyant pour de bon les démons de la grotte dans ses souvenirs. Puis il se dirigea vers l'étage suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Dim 11 Déc - 21:34

Récompense: +40 penas en cours de rajout par Yukai

Gain d'un objet:

Poudre de corail
<< Une fois lancée en l'air, cette poudre produit un brouillard, imbibé de la magie nostalgique: les malheureux qui en inhalent ont des souvenirs douloureux du passé qui ressurgissent, couplés d'allergies. >>
Prix : 200 Penas

Ce fût le combat le plus éprouvant pour l'instant, surtout mentalement... Un affrontement simple allait changer les idées. L'étage suivant sentait le coyote... et c'était peu de le dire. Deux vulpes se tenaient là. On ne savait pas trop s'ils dormaient ou s'ils étaient éveillés, ayant les yeux fermés, mais se baladaient dans la pièce malgré tout. Ils ne semblaient pas vraiment méchants, même plutôt pacifiques et joueurs... mais malgré tout, il fallait les tuer pour passer à l'étage suivant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 14 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Coyote // Nom: Vulpes
Taille: 1 mètre 10 // Poids: 35 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le vulpes (se prononce vulpèsse) est à mi-chemin entre le renard, et la race canine. Il a la particularité d'avoir les yeux fermés en permanence, ne laissant pas deviner s'il dort ou s'il est éveillé. Néanmoins, il se repère très facilement malgré ceci. Il est totalement pacifique, et même relativement serviable... sauf lorsqu'on blesse un membre de sa meute.
Arts occultes: Art de soutien: Soin mineur
Technique exclusive: Prescience (: Il se déplace et repère ses cibles sans regarder. Il peut même deviner des attaques quelques secondes avant impact.)
Rage (: Si un membre de sa meute a été blessé, il devient très agressif et beaucoup plus puissant, du moins pour ses quelques prochaines attaques. Effet amplifié si mort d'un compagnon.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Dim 11 Déc - 22:11

Playlist de Varig Atorias: Let's go on


Varig monta les escaliers bien plus lentement. Arrivé au palier, il prit une grande inspiration. Il commença par chercher la marque de couteau qu'il avait fait à l'étage précédent. Il n'y en avait aucune trace. Pourtant ses affaires se trouvaient exactement à l'endroit où il l'avait laissé.

"Cette tour est décidément étrange... Je vais continuer mes petites expériences. Voyons si un objet trouvé dans la tour suit le principe du sac ou celui de la structure de la tour."

Il déposa le sachet de poudre au sol.

"Voilà, comme ça je devrais être fixé... Bon puisqu'on a l'air d'être ici pour se battre, je vais m'équiper en conséquence."

Après quelques minutes de fouille et d'habillage, l'assassin avait totalement changé d'apparence.
La veste noire de ville et les lunettes de soleil avaient laissés place à une tenue grise anthracite pleine de protections, d'armes et d'équipements. Ses lunettes tactiques lui donnait une apparence inhumaine et une cagoule cachait son visage. Il avait troqué son pistolet, rangé dans un holster contre sa cuisse, pour son FNF2000, un fusil d'assaut compact muni d'un lance grenade et d'une lunette.

"Que la fête commence."

Il ouvrit la porte d'un violent coup de pied. A l'intérieur, deux canidés aux couleurs chatoyantes se tournèrent vers l’intrus. L'un d'eux émit un grognement rauque. L'assassin sourit sous sa cagoule.

"Vu qu'ici tout ce qui apparaît est destiné à m’empêcher d'atteindre l'étage suivant, sautons les préliminaires..."

Il lâcha une courte rafale sur l'animal qui s’effondra sans un son. Le second effectua un saut impressionnant vers Varig, tout crocs dehors. Ce dernier le cueillit d'un violent coups de crosse qui l'expédia à plusieurs mètres, hors de combat. L'animal se tourna avec difficulté vers son compagnon. A travers un voile de douleur, il vit les pieds de l'assassin entrer dans son champ de vision et s'interposer entre lui et le cadavre. Dans un dernier sursaut de vie, il leva la tête vers le visage cagoulé de Varig. Le canon noir du pistolet fut la dernière chose qu'il vit. La détonation résonna dans l'espace clos et le tintement de la douille sur les dalles de pierre sonna comme un glas.
Sans émotion apparente, le tueur rengaina son arme et traversa la salle sans un regard pour les deux cadavres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Dim 11 Déc - 22:24

Babare !
Récompense: +60 penas que tu te rajouteras un jour, quand tu auras le temps ^^


Et c'est comme avec un sentiment d'habitude que les vulpes se firent transformés en gigots, avec ou sans leur consentement. Les combats s'enchainaient, et ne se ressemblaient pas... Le niveau montait progressivement, lentement mais sûrement. Dans la salle suivante, rien était visible au sol à première vue... c'est lorsqu'un battement d'ailes, suivi d'un chant mélodieux d'oiseau perça le silence, que les trois bestioles rentrèrent dans le champ de vision. Soudain, la salle s'illumina, et se brisa pour faire place à un autre environnement, votre présence semblant avoir déclenchée l'art occulte environnant. La salle prenait maintenant la forme d'un ciel, où une chute pourrait être mortelle, et où seuls quelques îlots flottant en l'air permettaient de rester ici.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 15 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'environnement est le ciel, les zones accessibles sont limitées aux rochers flottants, une chute est éliminatoire.]








Race: Oiseau // Nom: Diamant Mandarin
Taille: 50 centimètres // Poids: 100 grammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le diamant mandarin sauvage adore vivre en colonie. On n'en trouve jamais isolé. Il s'est imprégné de magie occulte, et adore les attaques groupées.
Arts occultes: Art de soutien: Chant d'encouragement / Art de la faune: Lance-oeuf
Technique exclusive: Deux fronts (: Avec l'aide d'un autre diamant mandarin, il fonce en piqué vers la cible par une direction précise, tandis que l'autre prend l'opposé.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Oiseau // Nom: Sénégali
Taille: 1 mètre 15 // Poids: 3 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le sénégali n'est pas trop dangereux, mais plutôt chiant à abattre. En effet, il est insensible aux arts occultes conventionnels, étant né dans un environnement magique.
Arts occultes: Art de soutien: Insensibilité à l'art élémentaire (complètement), et aux autres arts (du palier 1 à 6)
Technique exclusive: Harcèlement (: Le sénégali se sert de son insensibilité magique pour foncer tête baissée vers sa cible, et la gêner autant que possible, avec de petits coups de bec, des cris et des griffures.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Sam 24 Déc - 1:53

Playliste de Varig Atorias: les étage de la Tour de Lance


C'est avec un début d'habitude que Varig trouva le même palier en haut de l'escalier. Le sachet de poudre et son sac se trouvaient exactement à l'endroit où il les avait déposés à l'étage précédent. Il se pencha et ramassa le sac de poudre.

"Bon expérience concluante. Ce qui est dans la tour peut être déplacé sans soucis par ce palier magique, de même pour ce qui vient de l'extérieur. Mais la structure de la pièce ne se transporte pas, même si elle a le même aspect. Ça me servira peut être plus loin de savoir ça..."

L'assassin décida de changer à nouveau d'équipement. Les ennemis qu'il avait rencontré exigeaient une grande mobilité mais n'avaient aucune puissance de feu ou résistance. Il réduisit donc son armement en conséquence. Le FNF2000 et le matériel lourd céda la place à une paire de pistolets et une tenue légère. Le tueur avait hésité un moment pour choisir ces armes. Louis lui avait récemment fournis deux pistolets de très grande puissance, Ebony et Ivory, mais il ne les avait jamais testés. Il décida de profiter de l'occasion et les introduit les chargeurs magiques dans les armes avant de les glisser dans ses holsters sous les aisselles, prêts à servir.
La cagoule, qui limitait sa vision, suivi le même chemin que le reste des armes lourdes. Varig pu ainsi remettre les lunettes de soleil qui ne le quittaient jamais vraiment. Il était maintenant vêtu d'une combinaison grise renforcée par endroits, protégé par un simple gilet pare balle et armé de ses gantelets, les pistolets et sa canne épée glissée dans un étui spécial dans son dos.

Il ouvrit la porte de manière plus prudente que la précédente. Son changement d'armement l'avait rendu moins téméraire. La salle était bien plus grande que la précédente, mais en tous points semblable. Toute fois elle était apparement vide. Varig jeta un regard méchant à la tête de dragon sculptée qui surplombait une des colonnes avant de se risquer à faire un pas en avant, aux aguets. Rien ne se produisit.

"Il y a forcément un truc qui va essayer de me tuer quelque part... Qu'est ce que ça va être? Des champignons carnivores et invisibles? Un champ de mines thermiques?"

Il avança encore d'un pas. Derrière lui la porte claqua. Le tueur s'autorisa un petit sourire en rajustant ses lunettes.

"Ça commence."

Un bruit de battements d'ailes venant de nul par et partout à la fois retentit, accompagné d'un chant d'oiseau. Trois oiseaux apparurent, assez loin dans le plafond de la salle. Le sol se mit à trembler, bousculant Varig qui, surpris, manqua d'en perdre l'équilibre.

"Saleté!"

De gros morceaux du sol s’effondrèrent alors que d'autres montèrent de plusieurs mètres en un instant. La pièce était devenu une mer du nuages vertigineuse où flottaient de petits îlots rocheux. Varig jaugea l'obstacle.

-Bien... Après le combat de l'escalade. J'ignore qui a bâtit cet endroit, mais il faut lui reconnaître qu'il sait rester original d'un étage à l'autre.

Il tendit le bras et plaça sa main sur son gantelet droit. Un filin d'acier jailli à toute vitesse et se planta dans l'un des murs de la salle. Un grappin, fixé au bout, s'ouvrit, assurant une prise solide dans la pierre. Il inspira, regardant le vide.

"C'est sans doute une illusion, mais mieux vaut ne pas vérifier..."

Il sauta. Le filin se rembobina à grande vitesse, le propulsant littéralement vers la parois. Au dernier moment, Varig appuya une nouvelle fois sur le gantelet, décrochant le grappin du mur. Il se réceptionna à 90 ° et se propulsa vers le fragment de sol le plus proche avant de d'y atterrir sans mal. Le grappin acheva de revenir et reprit sa place dans le gantelet.
La manœuvre acrobatique l'avait amené à quelques îlots de l'escalier vers l'étages suivant en lui faisant parcourir la moitié de la salle en quelques secondes. Les oiseaux commencèrent à s'intéresser à cet intrus. Mal leur en pris.
Le plus gros, un magnifique Sénégali, piqua droit sur le tueur en piaillant. Malheureusement, si ces créatures ont développé une immunité à la magie qui peut souvent leur sauver la vie, elles n'ont aucune protection contre des balles.
Il avait parcouru à peine quelques mètres quand Varig dégaina la paire de pistolets fournie par Louis. Les semi automatiques crachèrent la mort dans un ensemble parfait. Le Sénégali n’atteint jamais la plateforme. C'est tout juste si une de ses plumes tachée de sang plana paresseusement jusqu'aux pieds de Varig.
Les deux autres volatiles, semblèrent hésiter une seconde. Le tueur n'attendit pas la fin de leurs réflexions, bien décidé à tester la puissance de feu d'Ebony et Ivory. Les détonations se succédèrent, de plus en plus rapides et sans discontinuer. En quelques secondes, il furent criblés de balles, ainsi que le mur derrière eux. Les cadavres ensanglantés chutèrent lourdement avant de disparaître dans les nuages. Satisfait, le tueur fit tourner les deux pistolets avant de rengainer d'un seul mouvement rapide.

-Tsss... Tout juste de quoi pimenter un peu mon escalade. Bien, passons à l'étage suivant. Peut être puis-je espérer quelques indices sur le mystère de cette Tour, et plus seulement un de ces défis... Ces tentatives maladroites mais répétées de me tuer deviennent agaçantes.

Il se baissa et empocha la précieuse plume de Sénégali, puis il sauta rapidement les dernières plates formes qui le séparait de la sortie avant de quitter l'étage sans regret par l'escalier en colimaçon désormais familier menant au prochain combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Sam 24 Déc - 2:10

Trisseur, t'es pas sensé savoir la récompense tongue
Pas de penas

Plume absorbe-magie
<< Cette plume venant d'un sénégali est d'une très grande utilité. En effet, si vous la brandissez en face d'un sort magique, peu importe sa puissance, qui arrive vers vous (mais au bon moment), cette plume peut l'encaisser à votre place, avant d'être réduite en cendres. Cela ne marche donc qu'une fois. >>
Prix : 1000 Penas

La salle reprit son aspect initial, et la voie vers l'étage suivant était maintenant libérée. L'épreuve d'après allait nous placer dans un nouvel univers... Rien qu'à y rentrer, on pataugeait dans l'eau. Plus ça allait, plus le niveau montait. L'eau semblait arriver de nulle part, bien que l'étage soit visiblement identique aux précédents... Cela ne signifiait qu'une chose: des monstres aquatiques.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 16 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est rempli de 2 mètres d'eau.]








Race: Créature marine // Nom: Gely
Taille: 1 mètre // Poids: 15 grammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le gely a une particularité: A chaque attaque physique direct, il se divise en deux, et cela à cinq reprises ! Ceci mis à part, il est surtout redouté pour ses piqûres.
Arts occultes: Art martial occulte: Piqûres
Technique exclusive: Division (: A chaque attaque, il forme deux gelys. Cela marchera encore quatre fois sur chacun d'entre eux.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Mollusque // Nom: Octopus
Taille: 1 mètre 35 // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: L'octopus s'accroche à ses cibles comme pas permis. Mais il peut aussi les étrangler. Son autre spécialité est de lancer de l'encre dans les yeux comme un véritable fusil de précision. Bref, chiant et collant.
Arts occultes: Art de soutien: Jet d'encre, Amortissement des chocs // Art martial occulte: Ligoter
Technique exclusive: Syphon (: Lorsqu'il panique, il tourne sur lui même, créant un courant d'eau déviant ses cibles dans le sens opposé, et dans le pire des cas, l'enfoncer dans les profondeurs de la mer.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Dim 15 Jan - 21:56

Varig monta la série d'escaliers vers l'étage suivant avec un fatalisme hérité de la routine.

La logique de la tour semblait à priori simple. A chaque étage, une ou plusieurs créature essayait de vous brûler/congeler/égorger/éviscérer/trancher en morceaux/faire exploser/abattre/... Et autres joyeusetés. Quelque chose ou quelqu'un testait les capacités du concurrent à chaque étage et le libérait vers le suivant, comme un vulgaire rat de laboratoire.
Ce n'était pas que fondamentalement le tueur ne soit pas habitué à être l'objet de tentatives de meurtres originales et répétées, mais le "maître de la Tour" qui le mettait ainsi à l'épreuve commençait vaguement à l’agacer. Il n'était même pas sûr d'avoir monté un seul étage tant le lieu réagissait de manière étrange. Peut être n'étais ce finalement qu'un immense simulateur magique ou électronique... Comment savoir?
Varig n'avait pas le choix et devait donc continuer à monter.

C'est désormais sans aucune surprise qu'il retrouva son sac au palier supérieur, à l'architecture toujours inchangée... Toutefois, l'aspect de la porte l’interpella. Les lourds battants de chêne se doublaient maintenant d'un joint étanche.

"De l'eau? Du gaz toxique peut être? Ennuyeux dans les deux cas. Je ne suis pas équipé pour le combat sous marin et les gaz ne sont pas précisément ma spécialité... Je vais prendre mon masque au cas où. On verra bien si ça me sert à quelque chose..."

Varig se pencha sur le sac et y fouilla un instant avant d'en tirer un petit masque noir couvrant ses yeux et le bas de son visage. L'autonomie était faible, mais cela ne serait sans doute pas long. Le tueur menait ses combat avec beaucoup de rapidité.
Une fois cette formalité expédiée, il entra dans la salle proprement dite.

Comme lors des précédents combats, les portes se refermèrent toutes seules derrière lui. La salle faisait la même taille qu'aux autres étages, ni démesurée ni petite.
L'assassin avait dégainé et pointé son arme avant même de passer le seuil. Pour l'instant tout était calme. Il fit quelques pas lents, tous ses sens en alerte.
Le masque déformait légèrement les sons et lui renvoyait le bruit de sa respiration qui semblait assourdissante. Il jeta un coups d'oeil vers la tête de dragon. Une sorte de rituel. Justement... Le dragon avait changé. Sa gueule était maintenant grande ouverte. Un bruit d'abord lointain s'amplifia peu à peu. De l'eau arrivait. Beaucoup d'eau. La tête du dragon se transforma soudainement en fontaine. En quelques secondes, le tueur pataugeait.

"Saleté de tour. Se mettre au sec et nettoyer l'opposition."

Varig rengaina le pistolet et visa un point en hauteur sur le mur le plus proche avec son bras droit. Un filin métallique terminé par un crampon en jaillit et fila en sifflant. Le crampon pénétra la pierre de la salle avec un claquement sec et se déploya, solidement ancré. Le tueur se ramassa et sauta en déclenchant simultanément le rembobinage. Il se trouva alors propulsé jusqu'au grappin, toujours planté dans le mur.
L'instant d'après il se trouvait en hauteur, au sec, sa main droite immobilisé contre le mur par son son gantelet ancré dans la pierre. La position était désagréable mais elle avait le mérite d'être plus sûre que de continuer à barboter.
Le dragon cracha encore durant quelques minutes, jusqu’à remplir la salle d'eau sur deux bons mètres.
Quand enfin les derniers remous s’arrêtèrent, Varig soupira et fixa l'étendue opaque d'un air blasé.

"Si ça marche comme d’habitude, l'ennemi devrait arriver à peu près... Maintenant."

Un long tentacule sortit de l'eau et fonça droit vers la jambe du tueur, littéralement cloué au mur. Malheureusement pour l'Octopus détenteur du membre en question, même avec la main gauche, Varig était toujours capable de dégainer rapidement et de frapper tout aussi vite.
La lame de la canne épée quitta son étui en un instant et siffla laissant comme une trace lumineuse derrière elle tant le coups était rapide.
Un petit nuage rouge jaillit de la chaire rosée lors du contact. L'épée traversa la tentacule sans résistance, la tranchant proprement. L'Octopus retira la partie intact de son membre et lança un nuage noir d'encre qui s'étendit paresseusement dans l'eau.
Varig sourit et rajusta ses lunettes, son épée toujours à la main.

"Pas très efficace... Dis moi "Adieu"."

L'épée rejoignit son étui dans le dos de Varig, remplacée par Ivory, le pistolet occulte. Ce dernier tira à l'aveugle une trentaine de coups à travers le nuage d'encre, sans en connaitre le résultat. Une petite méduse remonta à la surface, touchée, et se divisa en... Deux méduse. Varig tira à nouveau sans autre résultat que de nouvelles divisions.
Quand à l'Octopus, paniqué par les tirs, il s'était mit à tournoyer, créant un véritable siphon.

"Au grands maux..."

Ivory rejoint son holster au profit d'une grenade polaire occulte. L'assassin la jeta le plus loin possible, regrettant de ne pas avoir grimpé plus haut.
Il eu un flash éblouissant. Quand le tueur put rouvrir les yeux, un énorme bloc de glace se tenait au milieu de la salle et il n'y avait plus une goutte d'eau. A l'intérieur, les méduse et l'Octopus blessés étaient morts instantanément. Le tueur décrocha son grappin et se laissa tomber sur les dalles frpoides, sans dommage grâce à ses mutagènes.

-Pfiouuu... Une bonne chose de faite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Dim 15 Jan - 23:17

Joli Smile
Pas d'objets
+70 penas en cours de rajout par Yukai ^^


L'eau de la salle disparut petit à petit, non pas par un trou dans le sol... mais par magie. L'étage était à présent totalement sec, ne laissant pas de traces du combat qui venait de se dérouler. L'étage suivant, quant à lui, était plongé non pas dans l'eau... mais dans une obscurité totale. On pouvait ressentir des courants d'air déclenchant des frissons de temps à autre... Oui, on se croyait dehors en pleine nuit, et c'était le calme plat. Jusqu'à que le sol se mit à se fissurer... et que des zombies en sortirent. Eh oui, des zombies.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 17 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est totalement obscure.]








Race: Mort-vivant // Nom: Zombie
Taille: 1 mètre 70 // Poids: 45 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le zombie est une race de mort-vivant retenue en vie par une magie interdite. Il ne ressent pas la douleur, bien que ses blessures soient présentes et ne se guérissent pas. Il a une odeur nauséabonde et en veut aux vivants.
Arts occultes: Art élémentaire: Souffle empoisonné // Art de soutien: Sensible aux soins
Technique exclusive: Persévérance de l'au delà (: Il n'arrêtera pas de vous attaquer, malgré les blessures et les membres en moins. Si son corps est coupé en morceaux, ils essaieront toujours de vous tuer.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Mer 18 Jan - 15:54

Après le rapide "nettoyage" des mollusques de la salle précédente, Varig se sentait de meilleure humeur. Son petit combat lui avait donné le temps de pousser un peu plus ses réflexions sur la Tour.

Le "maître de la Tour", comme il se plaisait maintenant à l'appeler, n'avait, malgré les apparences, manifestement pas pour objectif de le tuer. Sans quoi, un simple piège aurait suffit. Comme l'architecture extérieure lui avait d'abord suggérée, l'endroit était plutôt une sorte... D'arène?
"On" voulait le mettre à l'épreuve, et bien qu'il n'y en ai aucun signe visible, il était persuadé de ne pas être le premier à subir ce "test".
Restait à découvrir pourquoi il était ici. Vu l'ampleur de la magie mise en œuvre, le propriétaire des lieu devait être très puissant, et son but très important.

Continuer à se soumettre aux épreuves était donc, pour le moment, la meilleure option, en espérant y voir plus clair plus tard.

L'assassin monta jusqu'au palier suivant presque joyeux. Bonne nouvelle: la porte de la salle suivante n'avait pas de joint étanches. Donc pas d'eau.
Il prit un instant pour déposer son masque, désormais inutile, et fit coulisser les battants sans plus de cérémonie.

La salle était plongée dans le noir. Varig ôta ses lunettes de soleil à regret, handicapantes dans une telle obscurité, et avança de quelques pas. Il ne s'inquiéta pas outre mesure du claquement sinistre des portes derrière lui, désormais habitué à la "routine" et aux bizarreries de la Tour.
Il n'alluma pas de lampe. Ses mutagènes, sans le rendre totalement nyctalope, améliorait grandement sa vision de nuit et les différents sens utiles dans ce genres de combats, tels que l’ouïe. Allumer une lumière, c'était faire de soi une cible rêvée, quoi que la ou les créatures qu'il allait rencontrer n'aient sans doute aucun problème pour trouver leurs proies dans l'obscurité.
Lui même, sans y voir vraiment clair, distinguait assez nettement les contours de la salle. Un vent froid soufflait par intermittence, évitant de rendre les ténèbres douillettes. Varig sourit en imaginant l'aventurier fatiguer piquer un somme en plein milieu de la salle. Drôlement subtil comme piège...

Le tueur n'eut pas vraiment le temps de pousser plus loin ses réflexions; le sol trembla légèrement avant de s'ouvrir. Une odeur nauséabonde fut la première chose qui en sortit, une véritable agression pour l'odorat supra-sensible de Varig. Accompagnant l'odeur de décomposition, trois corps informent quittèrent péniblement le trou béant. Des zombies. Varig fronça les sourcils et dégaina Ivory de sa mains libre, ses lunettes toujours dans la main.

"Je ne sais pas pourquoi, mais ça me rappelle quelque chose..."

La faille se referma dans un claquement dès que les créatures en furent sorties. Celles ci se dirigèrent directement vers Varig, avec difficultés, comme s'ils n'étaient pas vraiment habitués à utiliser un corps. Ce dernier eu un méchant sourire.
L'instant d'après il était sur eux. Il avait bougé très vite, plus vite que ce qu'un humain normal ne pouvait percevoir. Le zombie le plus proche tendis les mains. Varig déposa ses lunettes dans la paume tendit et fit un pas de côté.

-Garde moi ça, veux tu?

Le zombie émit un grognement vaguement perplexe, et regarda stupidement la paire de lunettes.
Les deux autres, nullement déconcentrés avaient accéléré. Le premier était presque au contact quand Varig changea son pistolet de main d'un mouvement rapide dégaina sa lame, le tranchant proprement en deux au niveau du bassin. Le second n’eut pas beaucoup plus de chance. Les morceaux de la première créature n'avaient pas encore touché le sol quand Varig leva son arme. Le zombie fut propulsé en arrière et s'effondra.
Le dernier survivant (quoi que l'expression soit ici malheureuse), sembla s'arracher à la contemplation des lunettes et releva la tête. Varig était déjà devant lui.

-Merci pour les lunettes. A charge de revanche...

Le tueur rengaina et posa sa main gantée sur le front du cadavre et lui brisa la nuque d'un mouvement sec avant d'essuyer de son avant bras une souillure imaginaire.

-Sans rancune?

L'ensemble n'avait pas duré plus de vingt secondes. Il enjamba le corps... Dont la main saisi fermement sa cheville. Le tueur se dégagea d'un violent coups de pied avant de reculer rapidement, hors de portée.
Le buste du zombie tranché en deux rampait vers lui, celui qu'il croyait avoir abattut avait entrepris de se relever tandis que le dernier cherchait péniblement à remettre sa tête dans le bon sens. Varig fronça les sourcils.

-Vous n'êtes pas seulement moches, stupides et puants. Vous vous permettez en plus d'être solides... Vous savez quoi? Finalement, vous n'avez vraiment que des défauts.

L'assassin examina rapidement ses options. Les balles chargées en lumière de même que la lame n'avaient pas vraiment eu d'effet. Les arts occultes ne suffiraient pas. Il pouvait essayer de les couper en petits morceaux inoffensifs. Ou alors...
Il tira de sa poche le briquet qui ne le quittait jamais.

-Dommage que je n'ai pas Sandra sous la main. Enfin, ça devrait suffire.

Varig s'approcha du zombie le plus proche, toujours criblé de balles, et passa rapidement derrière lui. Avant qu'il ne se retourne, il alluma le briquet et en approcha la flamme de sa proie.

Il faut savoir que les cheveux humains brûlent extrêmement bien, en dégageant une forte chaleur. De même que les vêtements synthétiques, contenants des dérivés de pétrole, ce qui est le cas de la plupart des tenues postérieures au siècle dernier et donc probablement des hardes encore présentes sur les zombies. Or la chair putréfiée résiste extrêmement mal au feu, qui la fait fondre. Il faut aussi prendre en considération le fait que le processus de décomposition produit divers gaz inflammables. Il est par exemple arrivé que des cercueils explosent littéralement après plusieurs semaines passés sous terre à cause d'une simple flamme. Ce qui heureusement n'arrive pas au zombies dont les gaz s'échappent librement au lieu d'êtres comprimés dans une boite.

Pour ceux qui n'auraient pas eu le courage de suivre ce cour de biologie amusante proposé dans la plupart des écoles primaires, résumons le propos par cette simple observation: les cadavres, ça brûle bien.

La flamme du briquet embrasa les cheveux du monstre en un instant. Insensible à la douleur, ce dernier ne chercha absolument pas à éteindre les flammes, se retournant mollement vers l'assassin, depuis longtemps hors de sa portée. Il ne fit que quelques pas avant que le reste de son corps ne s'embrase. En quelques secondes, il ne restait de lui qu'un petit tas d'os fumants et une odeur atroce. Varig sourit, satisfait. Un peu de vitesse et un briquet. Contre une centaine de créatures ça n'aurait pas suffit, mais là, c'était tout simplement parfait.

"Aux suivants..."

L'une des créatures tournait en rond, toujours préoccupées par la position anormale de sa tête. Quand à l'autre elle rampait toujours aussi lentement, avec un manque flagrant de fluidité mais une constance remarquable.
Varig passa près du "rampant" et l'enflamma sans même s’arrêter. Il s'approcha dernier et lui fit subir un sort semblable.
Les portes vers l'étages suivant s'ouvrirent et la lumière revint. Des cadavres ou de la faille dont ils étaient sortis, nulle trace. Toujours la même grande salle vide et la même figure de dragon sculptée. Varig lui fit un clin d’œil et remis ses lunettes avant de repartir vers d'autres combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Mer 18 Jan - 21:00

Hâte de voir la suite n_n
Pas de penas
Objet gagné:
Pena sale
<< Qui sait ce qui se produira si vous le montrez à un certain Vincent... >>
Prix : 1 Pena


La lumière apparut de plus en plus, pour finir par se rétablir totalement. Le combat était clos, et la suite attendait déjà. L'étage suivant n'avait pas de sol en pierre comme toutes les précédentes... C'était une jungle exotique. Qui savait si c'était une illusion magique, ou la vraie apparence de la salle... De très nombreux insectes virevoltaient en l'air. Des moustiques, mouches, moucherons et autres... et parmi eux, le véritable adversaire.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 18 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est totalement rempli d'insectes volants insignifiants se mélangeant avec la cible.]








Race: Insectes // Nom: Insectes Shangunaha
Taille: 80 millimètres // Poids: 10 milligrammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Ces insectes se déplacent toujours en colonie entière. A la moindre attaque, ils se dispersent dans toute la zone, avant de se réunir au même endroit de façon synchronisé. L'accouplement et les naissances s'effectuent en plein vol.
Arts occultes: Art de soutien: Piqûre de paralysie, piqûre empoisonnée, piqûre de sommeil, piqûre aveuglante, piqûre démotivante, piqûre de démangeaison
Technique exclusive: Gestation express (: Si deux insectes shangunaha sont présents, un troisième voit le jour quelques temps après.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Sam 5 Mai - 23:24

Varig monta les marches jusqu'à l'étage suivant aussi vite qu'il avait monté les précédentes. Il était impatient de combattre de véritables adversaires et non des créatures insignifiantes n'opposant une résistance que symbolique, plus divertissante qu'efficace. Lâcher des zombies contre un héros surarmé... Quiconque a déjà joué à resident evil devrait savoir que c'est voué à l'échec. Hum... Je m'éloigne un peu du sujet là non?
Varig, disais je donc était arrivé à l'étage suivant avec sa célérité habituelle. Il entra directement dans la salle, avec une petite pensée pour ses deux merveilles de pistolet qui ne nécessitaient aucune recharge. D'autant qu'il avait pu constater l'effet mortel de leurs munitions magiques... Y avait pas à dire, c'était du bon matériel.
Malheureusement du matériel qui serait à peu près inutile.
La salle reprenait le même schéma que certaines des salles précédente. Il se trouvait maintenant dans un environnement reconstitué, ou une illusion d'un réalisme incroyable. Le tueur penchait plutôt pour la seconde hypothèse. La magie influent sur l'espace temps était très rare, et lui même n'en avait jamais vu. Une autre donnée intéressante à ajouter sur le maître de la Tour; il semblait apprécier que la mise en scène de ses combats soient un minimum soignée... Et ce qui semblait déjà évident, il disposait d'une magie incroyablement puissante.
Varig remit ses réflexions à plus tard, rangeant ses conclusions dans un coin de son esprit.
Il fit quelques pas prudents dans la salle, testant le sol du pieds. L'endroit reproduisait à la perfection une jungle exotique, si l'on oubliait les murs couverts de liane que l'on distinguai à travers la végétation. Tout y était jusqu'aux nuées d'insectes et à la chaleur étouffante de la jungle. Ses bottes l'isolaient des quelques centimètres de l'eau stagnante qui recouvrait les dalles. Le tueur fronça le nez. L'odeur moite heurtait ses sens ultrasensibles.
Il avança jusqu'au milieu de la salle puis s’arrêta, tous ses sens en alerte. D'habitude les monstres ne rechignaient pas à se montrer. Et puis ce vrombissement de milliers d'ailes incessant le gênait vraiment... Ça devenait insupportable. Le tueur rajusta ses lunettes.

-Un monstre peureux, il manquait plus que ça... Eh l’affreux du niveau, si tu peux m'entendre, alors sache que si tu ne viens pas à Atorias, c'est... Mais qu'est ce que je raconte moi?

Il dégaina ses doubles pistolets avec assez de vitesse pour troubler la surface de l'eau autour de lui. On allait voir ce que ces pistolets avaient dans le ventre.

-Que la fête commence.

Le tueur sauta en déclenchant une mini onde de choc autour de son point de départ et se mit à tirer avec frénésie, balayant méthodiquement la salle autour de lui depuis les airs. Il bougeait à une vitesse inhumaine et noyait les végétaux autour de lui sous un déluge de balles. Quand il retomba au milieu d'un tapis de douille, le véritable ennemi se rassembla au dessus de lui. Il leva un visage blasée vers la boule vrombissante d'insectes.

-C'est ça l'ennemi... Juste ça... Et bien alors on va nettoyer un peu la vermine volante.

En un battement de cil, les deux pistolets avaient rejoint leur holster. Dans les mains du tueurs se tenaient désormais une grenade bouclier et une grenade offensive. Il grogna.

-Ça a intérêt à marcher.

Il arracha la goupille de la grenade offensive et la jeta dans la nuée sans cesse plus nombreuse rassemblée au dessus de lui, prête à passer à l'attaque. Pendant un instant rien ne se passa. La grenade vola comme au ralentit et disparu dans le nuage noir. Ce moment sembla durer une éternité. Et puis ce fut l'explosion.
Un souffle brûlant et des centaines de milliers de micro-éclats de grenade lancés à pleine vitesse balayèrent les insectes en un instant et secouèrent la salle. Tranquillement installé au coeur de son bouclier qui se désactiva rapidement, Varig effaça de sa manche une souillure imaginaire avant de se diriger, impérial, vers l'étage suivant. Derrière lui, la jungle, lacérée, soufflée et brûlée ainsi que les centaines de douilles propulsés partout dans la salle semblaient témoigner d'un combat de titan.

"Question spectaculaire il a été servit. N’empêche j'espère que c'est une illusion... Sinon bonjour les réparations."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Sam 5 Mai - 23:50

Évite de faire trembler la salle si facilement Smile
Pas de penas ni d'objets, et un rire moqueur résonne du plafond en guise de récompense


Un rire moqueur ? Un ennemi ? Non, ça venait de nulle part. Ni aucune récompense. Soit, passons. La salle suivante était à priori normale, aucun changement, pas d'illusions, pas de changement d'environnements. Nous retrouvons nos amis les blobs, sauf que ça s'était compliqué un petit peu.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 18 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Blob // Nom: Blob de foudre
Taille: 2 mètres // Poids: 80 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Ce blob est hautement conducteur d'électricité, et brille dans le noir. Il influence par sa seule présence les autres blobs dans la zone.
Arts occultes: Art élémentaire: foudre // Art de soutien: résistance physique, attire-foudre, absorbe-foudre
Technique exclusive: Avaler (: Il absorbe un autre blob plus petit que lui en terme de taille, et s'approprie ses pouvoirs, tout en grandissant un peu.)
Eclair nerveux (: Son pouvoir de foudre accélère grandement les mouvements des autres blobs, et améliore leurs attaques.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Mar 8 Mai - 19:52

Quand Varig monta jusqu'à la salle suivante avec sa vitesse habituelle, il ne prit que le temps de se réapprovisionner en explosifs (diverses et redoutables, cela va sans dire) avant d'enfoncer la porte suivante d'un grand coup de pied. La prudence et la ruse ne semblaient définitivement pas être les deux qualités maîtresses exigées dans la tour, aussi le tueur avait il décidé de les laisser avec le reste de son armement: dans un sac à l'écart du combat.
Enfoncer la porte l'arme au point, noyer la salle sous un ouragan de feu et se poser les grandes questions sur la tour et l'ennemi du moment ensuite, telle était la nouvelle stratégie de Varig.
Les deux pistolets tressautaient au rythme des détonation à mesure que le tueur pressait rapidement la détente des armes. C'est un véritable déluge de balles occultes qui s'abattit en quelques instants dans la salle, concentrée sur les trois formes gélatineuses qui n'avaient pas même eu le temps de penser à la première syllabe du mot "abris". Les dalles autour du tireur se couvrait de douilles dorées tandis qu'un petit nuage de poussière arraché au sol s'élevait sur la zone d'impact. Les munitions occultes produites par la paire de pistolets produisaient de petits flash de lumière ou de ténèbres à l'impact, ce qui augmentait encore leur létalité.
Varig continua à tirer sans s'interrompre jusqu'à ce que les deux pistolets s’arrêtent, complètement en surchauffe. Le déluge de feu avait duré plus d'une trentaine de secondes, le canon des armes fumait, et leurs poignées étaient brûlantes. Le tueur fit tournoyer les pistolets avant de les remettre dans leurs holsters.

-Bon matériel je confirme.

Le nuage de poussière se dissipa lentement. Là où se tenaient les blops encore peu auparavant, il ne restait que des impacts de balles noircis, avec quelques marques plus colorées là où ils avaient explosé. Le tueur s'aperçu en s'approchant que les munitions avaient pulvérisé les cibles, couvert le sol et les murs de marques, mais entamé qu'une couche superficielle du sol. Apparemment quelque chose d'extrêmement puissant protégeait la salle... Rien d’étonnant mais ça faisait un élément de plus qui pouvait se révéler utile plus tard. Pensif, Varig se dirigea vers l'étage suivant. Il ne prêta pas grande attention au peu qui restait des blops, déjà concentré sur le combat suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Mar 8 Mai - 20:21

Faut voir plus laaaaaaaaaaarge pour les lignes è_é
Récompense: +50 penas en cours de rajout par Yukai

Gain d'un objet:

Bille occulte de foudre
<< Cette bille est remplie de l'art occulte de foudre. Elle peut être balancée pour créer un court jus, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de foudre. >>
Prix : 40 Penas

Les blobs, c'était fini. Place à une salle.... vide. Oui, c'était bien ça, la salle était vide. Mais on entendait des bruits de pas... il y avait quelqu'un. Serait-il invisible ? Son aura angélique présageait que c'était un esprit bienfaisant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 19 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
Le progeny reste dans le monde spectral, donc il est invisible ! Sensible qu'aux Imagias, divinités, et aux sorts magiques ! Pour la même raison, le progeny ne peut attaquer que les autres imagias (maléfiques bien entendu), divinités ou teremundos transcendants. Oui, c'est exact, si nous ne rentrez pas dans cette catégorie, il ne vous fait.... rien.]








Race: Imagias du paradis de Theoc, 3ème sphère // Nom: Archangia: Progeny
Taille: 1 mètre 80 // Poids: 80 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le premier échelon de la hiérarchie céleste. Une création angélique du Grand Architecte afin de réguler l'équilibre du monde de Gaea, pour contrer le mal en trop. Le progeny est une âme bienveillante d'un homme ou une femme venant tout juste de mourir, et voulant défendre le monde des humains.
Arts occultes: Art martial: Sceptre // Art esthétique: Immunité à la lumière & au feu; Vol // Art monstrueux: Transformation en colombe
Technique exclusive: Toucher Kirie (: Lorsqu'un être maléfique touche le progeny, une brûlure atroce est infligée, proportionnellement à la noirceur de l'âme de la cible.)
Aktiva or (: Envoie un rayon de lumière. Cette lumière n'est pas comptée comme un élément normal, et donc les protections contre la lumière ne marchent pas. Art élémentaire)
Portail de purific niveau II (: Permet d'aller du paradis au monde de Gaea, et dans ce dernier, du monde spectral où ils sont invisibles, au monde réel, mais ça leur coûte de l'énergie. Art de l'espace-temps)
Vision spectrale (: Détecte et peut interagir avec la forme divine des divinités, et l'esprit des teremundos transcendants. Art de l'espace-temps)
Modelage (: Les imagias peuvent modeler des membres de leur corps en autre chose: Bras en épée, ou en ailes... Jambes en queue de poisson... La transformation ne coûte pas d'énergie, et doit rester de masse équivalente au membre transformé. Art de la faune)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Mer 9 Mai - 0:19

La méthode "section I" avait parfaitement fonctionné: tirer sans réfléchir, tuer tout ce qui bouge -ou pas d'ailleurs- et poser les questions ensuite aux éventuels survivants. Balancer quelques grenades avant peut être, histoire d'être sûr de pas avoir à faire trop de paperasses. Finalement, la méthode avait du bon et était plutôt bien adaptée au lieu. Les blops avaient étés littéralement vaporisés et le tueur n'avait même pas eu à courir pour nettoyer l'étage. Aussi était il parfaitement sûr de lui quand il enfonça la porte de l'étage suivant pistolets aux poings. Toutefois son naturel prudent repris le dessus quand il pointa ses armes sur une salle entièrement vide. Plutôt que de tirer en tous sens, il décida d'avancer d'abord jusqu'au centre de la salle. Dès son premier pas dans la salle, la lourde porte se referma derrière lui avec un claquement sonore.
Varig avançait lentement, à petits pas prudents, les jambes légèrement fléchies et tous ses sens en alerte. Arrivé au centre de la salle, il s’immobilisa, ses armes toujours pointées devant lui. La salle était toujours vide mais il en émanait une sorte de... Bien être. C'était très étrange, mais pas désagréable.
La main gantée du tueur se serra sur la crosse de son pistolet mais il ne bougea pas. Peut être une créature essayait elle de le manipuler, ou de l'affaiblir pour mieux le tuer? Partir de ce principe était plus prudent pour espérer survivre à l'étrange tour. Un bruit de pas parfaitement audible se fit soudain entendre derrière lui. Le tueur pivota en un instant dans un froissement de tissus, canons pointées dans la direction du bruit. Pourtant il n'y avait toujours rien de visible. Une illusion sonore? Un camouflage optique? Varig resta tout à fait immobile. Les pas reprirent autour de lui, lents et réguliers. Le tueur ne bougea pas. Le manège continua un long moment. Enfin Varig se décida à y mettre fin. Il tira en l'air, une seule balle. Le coups de feu résonna dans la salle, suivi du tintement métallique de la douille sur les dalles. Avant même qu'elle ne touche le sol, le tueur avait de nouveau braqué ses armes en direction du dernier bruit de pas.

-Ouvre la porte. Maintenant.

D'abord rien ne changea. Le doigt de Varig se crispa sur la détente. Et puis les pas reprirent, toujours aussi réguliers. Le tueur tira une fois, légèrement en avant de là où il situait les pas. Le tueur rajusta ses lunettes du canon d'Ivory, qui n'avait pas tiré. La créature ne semblait étrangement pas agressive mais la porte ne s'ouvrait toujours pas... Inhabituel.

-Dernière fois que je me répète. Ouvre la porte.

La porte de l'étage suivant se déverrouilla avec un claquement sec et s’entrebâilla lentement. Varig se dirigea vers elle sans cesser de braquer ses armes vers la créature, toujours invisible. Il ne les baissa qu'une fois que la porte se fut refermée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Mer 9 Mai - 0:39

Ben tu vois !
Récompense: +100 penas en cours de rajout par Yuyu.


L'esprit angélique, c'était du passé aussi maintenant. Dans la salle suivante se tenait des soldats et quelques machines... Visiblement, ils se demandaient ce qu'ils faisaient là, et étaient prêts à en découdre avec les premiers venus.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 20 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
Ceux de la B-Corp n'ont pas à les affronter.]







Race: Humain // Nom: Espion B-Corp.
Taille: 1 mètre 80 // Poids: 95 kilos
Créateur: -

Info: Les espions de la B-Corp. sont chargés de repérer les lieux, puis de rapporter la situation aux vrais combattants. Néanmoins, ils savent se battre quand même.
Arts occultes: Art de soutien: soin mineur // Art de la faune: Rapport par yuko voyageur
Technique exclusive: Escapade (: L'espion se sert de ses pouvoirs occultes pour fuir un combat à la vitesse de l'éclair, lorsque la situation tourne à son désavantage.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP !


Race: Machine // Nom: Falco
Taille: 3 mètres 50 // Poids: 750 kilos
Créateur: Red Heligor

Info: Le Falco est d'autant plus doué pour rouler à 200 à l'heure sur les routes que de franchir des obstacles grâce à ses réacteurs. Bref, le véhicule d'assaut et de poursuite par définition !
Arts occultes: Art de soutien : Blindage, blindage magique // Art extra-sensoriel : Super vitesse niveau 3
Technique exclusive: Missiles aéroportés (: Une vague de mini-missiles lancée depuis l'avant du véhicule, et qui devient d'autant plus puissant et rapide en fonction de la vitesse du Falco.)
Mines flottantes ( : Le Falco peut larguer des mines derrière lui, qui restent suspendus dans l'air à l'endroit où le véhicule est passé,)
Lames de profil ( : Le Falco a une autre fonction : Il peut étendre deux lames tranchantes à gauche et à droite de celui ci, permettant de crever les pneus des poursuivis / poursuivants, ou de simplement découper sur le coup des cibles que le Falco voit passer,)

/!\ Contrôlable par vous dans votre propre RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Mer 9 Mai - 16:13

L'étage précédent avait laissé Varig tout à fait perplexe. Un monstre qui n'attaquait pas, voilà qui représentait une nouvelle donnée de taille à intégrer à ce qu'il savait de la tour. Ce genre d'étages devaient pourtant avoir leur utilité... Mais laquelle? Aussi hésita il un moment dans le vestibule ou l'attendait son sac avant de choisir son matériel. Rester dans la bonne veille: je sulfate tout et je réfléchit après? Revenir à des méthodes de pacification prudentes et proportionnées? Ou rester flexible entre les deux méthodes? Varig se décida finalement pour cette dernière option. Il reprit sa tenue noire de tous les jours, ainsi que son matériel moins spécifiquement destructif. Puis il poussa doucement la porte.
Avant même de voir ce qu'il y avait dans la salle, le déclic d'un fusil d'assaut qu'on arme et le ronflement de moteurs lui sembla de fort mauvaise augure.

-Halte, ne bougez plus! Blitzness corporation... Heu... Sortez de là et identifiez vous!

La voix était mal assurée. On aurait même dit que son propriétaire était sur le point de fondre en larmes. Le tueur arqua un sourcil, incertain sur l'attitude à adopter pour ne pas se faire refroidir par un soldat terrorisé.

-Décidez vous, on ne bouge plus ou sortez de là?

Apparemment complétement à bout de nerfs, le soldat devint carrément hystérique et sa voix monta dans les aiguë.

-Sorteeeez de là lalalala! Vite vite vite!

Le tueur franchit la porte les mains en l'air en s'efforçant d'avoir l'air rassurant, pas tout à fait rassuré lui même. Le soldat en armure rouge qui braquait son fusil sur lui tremblait tellement que le tueur craignit que le coups ne parte accidentellement. Les deux falco qui le visaient aussi au lance missiles ne le tranquillisaient pas non plus.

-Identiti... Idenfiet... Identototo...
-Identification?
-Voilààà c'est ça identification!

Le tueur se congratula mentalement d'avoir changé de tenue et d'avoir prit quelques fausses cartes d'identité. Les congratulations durèrent d'ailleurs un temps relativement court étant donné l'état mental du soldat qui le braquait. Varig mis lentement la main dans sa veste. Son gant effleura la crosse de son arme, mais saisi une petite carte plastifiée dans une des poches intérieures avant de ressortir toujours avec lenteur sous l'oeil vigila... Heu complétement flippé de l'espion.

-Du calme, on est dans le même camps. Major Guillaume Rester, voici ma carte d'agent Blitzness.
-Approchez vous et... Non n'approchez pas restez où vous êtes! Donnez moi la carte, sans la lancer en restant loin loin loin! Gyhihihi...

Bon il devenait vraiment chiant et en plus il riait bizarrement. Et puis là franchement même avec un plan tordu c'était impossible.

-Euh... D'accord mais je fais comment?

La lèvre inférieure du soldat se mit à trembloter de plus en plus.

-Je... Je sais paaaaaaaaaaaaas!

Et puis il éclata en sanglots, jeta son fusil et tomba à genoux avant de se mettre à frapper le sol à coups de poing.

-Je veux sortir! Soooooooortir! Je veux rentrer chez ma maman! C'est moche ici... En plus on est jeudi, et le jeudi elle fait des crêpes bouhouhou! Maman!

Le cockpit des falco s'ouvrirent et deux soldats descendirent. L'un d'eux s'approcha de Varig, pistolet au poing, tandis que l'autre ramassait son camarade toujours en pleine crise de nerfs. Le soldat vérifia sa carte et rengaina.

-Excusez le major, il est claustrophobe... Franchement je veux pas abuser, mais vous sauriez comment on sort de là? Ces saletés de portes ne s'ouvrent pas... Et l'autre devient flippant.
-Par où vous êtes entrés?
-Je sais pas bien, on patrouillait au bunker et... "Pouf" on s'est retrouvés là. Et vous?

Varig ouvrit la bouche pour répondre... Et puis la referma. Il se souvenait très bien de son entrée sur la tour, mais n'avait pas le moindre début d'idée de comment il y était arrivé. Un mystère de plus à mettre au compte de l'étrange maître de la tour.

-Comme vous, je ne sais pas bien. Attendez là, quelqu'un finira par venir, moi je dois continuer.
-A vos ordres! Dites vous voulez pas l'emmener?

Il désigna du doigt le soldat qui se roulait maintenant par terre en hurlant.

-Gyiiiiahh... Pas les papillons verts... PAS LES PAPILLONS!
-Franchement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Mer 9 Mai - 17:27

Excelleeeeeeeeeeeeeeeeeent Razz
Pas de penas

Gain d'un objet:

Vieille carte magnétique
<< Cette carte semble ouvrir la porte du laboratoire abandonné, à Punent'Isfel... >>
Prix : 0 Penas

L'étage de la B-Corp était à présent derrière. Que se passera t'il à présent ? Cette fois ci, l'air semblait pesant, et le plafond avait disparu. Oui, une autre illusion. Et pour cause, le monstre qui s'y tenait était bien trop grand pour rentrer dans une pièce normale. Voici le golem.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 20 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
Les teremundos ne sont pas obligés de le combattre pendant ce RP.]








Race: Teremundo // Nom: Golem
Taille: 6 mètres 50 // Poids: 2 tonnes
Créateur: Version évoluée d'un teremundo

Info: Le golem est excessivement lent, mais sa grande taille et ses attaques à distance en font une arme parfaite pour les assauts éloignés et les repérages.
Arts occultes: Art de soutien: bouclier occulte / Art extra-sensoriel: super défense / Art du teremundo: quasar
Technique exclusive: Rayon-quasar (: Le golem envoie un rayon large de quasar avec une portée inégalable d'un kilomètre ! Possible d'en lancer trois à la fois, grâce à ses 3 yeux.)

/!\ Contrôlable par vous dans votre propre RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Varig Atorias
♟ Tueur indépendant ~ Conspirateur à ses heures perdues... ♟
avatar

Messages : 2361
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 24

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
5/10  (5/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 5800 penas-5450 points
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Jeu 10 Mai - 17:34

Les clown de la B-corps n'avaient pas excessivement posé de problème. Comme d'habitude finalement. Mieux, ils lui avaient permis de découvrir un fait troublant: il n'avait aucune idée de comment et pourquoi il était arrivé là. Depuis le début, il n'y avait pas réfléchit un seul instant. Pire il était incapable de retrouver son dernier souvenir avant ça. Au delà de son arrivée sur l'île, sa mémoire était un ensemble de souvenirs flous et confus, complétement sans dessus dessous, sans début ni fin. C'était déroutant, inquiétant. De même maintenant qu'il y faisait attention, le contenu de son sac variait d'un étage à l'autre. De la magie... C'était la seule explication rationnelle. Cet endroit était... Hors du temps? Ou peut être son propre esprit était il sous influence?
Le tueur se promit d'éclaircir plus tard ces inquiétantes théories. En attendant, il monta rapidement les marches jusqu'à l'étage suivant. Là, appuyé contre un des murs du vestibule, une surprise de taille l'attendait -sans mauvais jeu de mots-.

"Comment mon lance roquette est il arrivé là!?"

Varig vérifiea méticuleusement toutes les pièces de l'arme lourde, qui était en parfait état. Il la chargea et cala le lance roquette sur son épaule avant d’ouvrir la porte de la salle suivante d'un grand coups de pied, d'excellente humeur. Pour un œil humain, les dix secondes suivantes consistèrent en une série d'explosions, de mouvements flous au milieu d'un nuage de poussière et de gravas parcourus de rayons Quazar. Quand on put à nouveau y voir, Varig traversait déjà l'immense salle à grandes enjambées vers l'étage suivant. Du Golem il ne restait plus qu'un tas informe de chair et de chitine sanguinolent et brûlé. Arrivé à côté des reste, le tueur s'arrêta.

-Être une bestiole ou ne pas être une bestiole...

Il écrasa méthodiquement un petit bout de chitine du pied avec un air impassible et rajusta ses lunettes. Puis il tapota son lance roquette encore chaud avec un grand sourire avant d'expliquer au tas d'un ton docte:

-Ceci est un lance roquette à triple tube. Ça envoie jusqu'à 6 roquettes d'affilé, et elles disposent d'une charge creuse de 350mm. Ces petites saletés pénètre même les blindages. Une fois avec ça j'ai rasé tout un immeuble... Enfin bon pas sûr que ça t'intéresse.

Le tueur eu un moment d'arrêt.

-Je suis en train de parler avec un Golem là?

Je dirais plutôt avec le cadavre d'un Golem, mais oui effectivement, ce n'est pas tout à fait ce que j'appellerai un bon indicateur de santé mentale.

-Je crois que j'aurais besoin de vacances.

N'est ce pas.

-Mais pas dans l'archipel Franzeza. Plus jamais je ne mettrais les pieds là bas.


C'est effectivement une bonne idée.

-Oui, c'est une bonne idée.

Mais c'est qu'il commence à me mettre le doute à parler tout seul là... Il m'entend ou quoi?

-C'est drôle ça m'arrive jamais de parler tout seul d'habitude.

... Les studios? La voix off à l'appareil... J'ai l'impression qu'il y a un problème avec mon micro... Comment ça c'est dans le script? Mais c'est complétement débile comme idée!? Des quotas de lignes? C'est quoi encore cette connerie?! Je suis un professionnel sérieux moi! Continuez ça et je démissionne! Oui c'est ça... Comment ça l'histoire continue? Le temps s'est pas arrêté?
Varig revient ici immédiatement! J'ai pas encore dit que tu avais quitté la salle! Vaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrriiiiigggggg!!!!!!!!! Rah putain j'en ai marre de ce job à la con, de ces scénaristes schizophrènes et des mises en abimes foireuses... Vous savez quoi? Ce post est fini! Fini! Et moi je vais prendre des vacances. De très, très longues vacances. Merci à la prochaine voix off de prendre soin de ma collection de kaktus. Adieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   Jeu 10 Mai - 18:17

Ovnus, sort de ce corps !
Pas de penas ni d'objets, et une nouvelle fois, un rire sinistre et moqueur résonne du plafond, d'on ne sait où.


Encore ce rire étrange. Une ombre furtive semblait filer de l'étage pour aller à l'étage suivant. D'ailleurs, la salle suivante était bizarre... une aura malsaine planait. C'était étrangement calme... il y avait zéro bruit. Un mal de tête soudain vous saisissait, comme si un mauvais esprit essayait de compresser votre tête...
Le centre de la pièce était occupé par une chose bizarre... oui, c'était un fureuil, mais il avait l'air étrange. En premier lieu, il était absolument immobile, au poil près, ses deux yeux brillants comme des lampadaires vous fixant de loin, remplis de rage. Puis, il commença à se déplacer pour se distordre dans l'air, laissant traîner une aura noire derrière lui. Oui, c'était lui le voleur.


[ Vous contrôlez ces monstres ! RP de 40 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant ! ]







Race: ??? // Nom: Edo-Fureuil de Mathias
Taille: 1 mètre // Poids: 0
Créateur: Tyamatt

Info: Ce fureuil au look étrange appartient à son maître, Mathias, et personne n'en connait son origine. Il possède une ceinture en or gravée de runes autour de sa queue.
Arts occultes: Art martial: Combo du fureuil, Ceinture d'or // Art élémentaire: boule ténébreuse, épée d'or, pique d'or, modelage de l'or // Art de soutien: super vitesse niveau 5, insensible aux illusions, insensible aux poisons // Art de la faune: transformation temporaire en edo-tigre // Art extra-sensoriel: illusions sous forme de clones, de cauchemars
Technique exclusive: Prison d'or runique (: Sa ceinture d'or runique se détache et s'enroule autour de sa cible pour la piéger magiquement. Incassable. Il faut distraire l'edo-fureuil pour s'en libérer.)
Apparition de Mathias (: Si l'edo-fureuil se fait attaquer trop de fois dans un court laps de temps, Mathias pénètre cet étage, et le duel s'éternisera, étant infiniment plus compliqué et ambitieux. (attendre l'admin))

/!\ Contrôlable par vous dans votre propre RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légende de Varig Atorias   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légende de Varig Atorias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Les lieux de la légende...
» Quelque vilains dans la Légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Tour de Lance-
Sauter vers: