AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Jeu 29 Mar - 16:02

Zwei se tenait dans un bar d'Ethera, bien des choses s'étaient passées depuis peu, à vrai dire il avait du mal à croire que tout s'enchainait ainsi. Il regardait le verre d'alcool devant lui puis la personne à ses côtés.

" Je t'ai déjà dit que je ne buvais plus...

- Allez quoi ! Pour fêter l'enterrement de vie de garçon de mon gamin ! Tu te rend compte il est déjà marié ! J'me sens si vieux, c'est déprimant... La fougue de la jeunesse me manque.

- La fougue de la jeunesse hein..."

L'assassin ne pu s'empêcher de se souvenir de quelqu'un qu'il avait rencontré autrefois, une personne qu'il aurait du détester de par sa nature profonde, mais dont il n'a pas réussit à trouver l'inspiration de le faire, Ellianne Carpophorus, aujourd'hui recherchée... Cependant à cette époque les choses étaient différentes...

Flashback:
Spoiler:
 



Zwei venait d'assassiner sa première cible à Ethera, fuyant vers le sud, il s'était enfuit dans la jungle, le lieu où il avait fait sa première mission, avec Luna. Un endroit qui le plongeait dans une certaine mélancolie, cependant il n'avait pas le temps de ressasser ses souvenirs, il restait encore des cibles à abattre et ça n'allait pas se faire tout seul. Mais quoi que disait le garçon, il était fatigué, les choses devenaient difficiles, les ennemis de plus en plus nombreux. Portant ainsi une gourde de fer remplie de Vodka à ses lèvres, il bu un gorgée regardant vers l'infinité de la jungle, premièrement, il devait rejoindre le centre de la jungle afin de faire le plein d'eau au lac, ensuite il se dirigerait vers le désert comme prévu, cependant il savait que le groupe enverrait surement des assassins à sa poursuite. Et bien ça rendait les choses intéressantes dans un certain sens. Rangeant sa gourde à sa ceinture et remettant son masque, il avançait dans la végétation.

Plus il avançait, plus des morceaux de ses souvenirs refaisaient surface, combien de personnes avait-il tué en ces lieux ? Il était incapable de le dire, surement ne voulait-il plutôt pas s'en souvenir. Puis il voulait éviter de penser à sa première équipière, que penserait-elle en le voyant ? Si elle était en vie, si elle était près de lui... Difficile de savoir ce qu'il en serait honnêtement, il n'arrivait pas à imaginer autre chose que la mort de ses cibles, il n'arrivait pas à penser aux bons moments avec ses équipières. C'est finalement après de longues minutes qu'il arrivait dans une clairière, quelle ne fut pas sa surprise d'y voir quelqu'un. S'adossant à une arbre, il effaçait sa présence, détaillant la personne, ses yeux s'écarquillèrent alors... La personne devant lui était...

" Luna ?!"

Alors qu'il sortait de son trou et que la personne se tournait il comprenait son erreur, ce n'était qu'un ressemblance qui unissait Luna à cette personne, une très grande ressemblance très troublante en somme. Le garçon était sur ses garde, la jeune fille devant lui dégageait une aura qu'il connaissait, une impression qu'il avait déjà eut autrefois mais il n'arrivait pas à se souvenir précisément où. Posant une main sur le manche de l'une de ses lames, il regardait la jeune femme, il fit abstraction de politesse et même de logique et dit avec sa voix grave et froide qui résonnait sous son masque.

" Qui êtes-vous ? Je ne pense pas que des jeunes filles normales s'aventureraient si profond dans la jungle."

Sa main se serrait doucement sur sa lame quand finalement il soupira en se disant qu'il était bien trop sur les nerf. Bien qu'il restait prudent, il prit sa gourde, levait une partie de son masque et bu une gorgée de vodka avant d'ajouter tout en replaçant correctement ce qui cachait son visage meurtrie par la peine et la solitude.

" Hm.... Peu importe, je me fiche que tu serves de nourriture à la faune locale."

Marchant doucement en direction de la jeune fille, il avait cependant l'intention de la dépasser afin de continuer sa route... Mais... Tout ne se passe pas comme on l'entendrait à chaque fois....
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Mar 3 Avr - 14:53

    On ne parlait pas encore de la Tri. Bien loin était ce titre pourtant si prestigieux, aux yeux de biens des gens en tous cas, enfuis dans les brumes informes du futur. Il n'y avait encore aucun Kaktuks sur la face du monde, et l'endroit qui serait Carpophoria, dans les sables infinis du Désert Brûlant, n'était encore qu'une zone de dune parmi tant d'autres. Dans un tout autre lieu, qui était encore un paisible village avec sa rivière et ses larges prairies, où d'aucuns élevaient des chevaux, une paisible jeune femme vivait encore sa vie d'humaine, et ses cheveux n'étaient pas encore blancs, et elle n'avait encore rien d'une terrible Teremundo – bien qu'elle ait déjà sa beauté. Bien des lieux étaient dans un état oh combien plus remarquable que celui qu'ils auraient dans ce même futur, encore si brumeux, et aucune guerre n'avait ravagé Las Fantas depuis bien longtemps. Oh oui, bien des choses n'étaient pas encore tissée dans la tapisserie du monde, qui devraient pourtant advenir dans les années qui suivraient, et dont ce n'était là qu'un maigre échantillonnage d'exemples, parmi tant d'autres qui auraient pu être possible.

    À cette époque, donc, ce n'était encore qu'une toute jeune Siem qui errait au petit bonheur dans la Jungle d'Archivant, mais il y avait des choses qui ne changeraient pas avant un bon moment. La jungle était tout simplement la jungle, identique à ce qu'elle serait des années plus tard. Et Ellianne était... hé bien... Ellianne. Elle n'était peut-être pas exactement ce qu'elle devrait être dans le futur de ce passé enfuis, mais elle en était déjà très proche. Moins de nuances encore à sa personnalité, car de nouvelles choses viendraient se rajouter à son être avec le temps, mais le noyau profond et chaotique de ce qu'elle était et serait était déjà bien là, inaliénable. D'ailleurs, la raison de sa présence dans la Jungle était tout simplement... elliannesque. De fait, elle était là parce que... elle avait eut envie, sans plus ! Et elle la parcourait joyeusement, cette jungle, comme la plupart des endroits qu'elle visitait, d'ailleurs, et particulièrement les forêts. La plupart des bêtes sauvages l'évitaient d'instinct, et quand aux autres hé bien soit elle parlait avec elles et en faisait des coupains, soit... elles se faisaient foudroyées ou annihiler via un Quasar destructeur, tout simplement ! Bah hé, fallait pas la chercher quoi, elle était gentille mais fallait pas pousser, naméo !

    Ce fut d'ailleurs alors que, toujours aussi insouciante, et s'étant arrêtée dans une clairière, elle fut brusquement interpellée par une voix sortie de la forêt. Enfin, disons qu'elle supposa qu'elle était interpellée, parce que bon, fondamentalement ce n'était pas son nom qui raisonna dans l'espace chaud et humide de cette clairière en pleine jungle, baignée de soleil.

    " Luna ?!"

    Luna, ce n'était pas son nom, ça c'était sûr, mais c'était un nom qu'elle connaissait, et très bien même ! C'était juste qu'elle ne voyait plus trop d'où lui venait cette connaissance, mais elle allait trouver, à un moment ou à un autre ! Tout en y réfléchissant, la tête penchée sur son épaule, elle se tourna tout de même dans la direction d'où venait la voix, à tout hasard.

    " Qui êtes-vous ? Je ne pense pas que des jeunes filles normales s'aventureraient si profond dans la jungle."

    Bon, ben visiblement elle avait compris qu'elle n'était pas Luna, parce que Luna c'était... ah oui, c'était sa cousine-trop-choupinette ! Ça lui revenait maintenant ! Elle le regarda boire quelque chose qui sentait vaguement l'alcool a son odorat de Teremundo-métamorphe-fillette, tout en se demandant vaguement s'il connaissait sa cousine chérie ou s'il avait juste confondu avec une autre Luna qu'elle ne connaissait pas.

    " Hm.... Peu importe, je me fiche que tu serves de nourriture à la faune locale."


    Hééééééé, c'était pas très gentil ça ! Avec une petite moue, elle bondit devant le jeune homme et l'arrêta d'une main autoritaire. Bon, ça n'avait pas l'air, comme ça, mais elle aurait probablement pu le tuer, juste avec cette main innocemment tendue.

    « Naméo, ça va pas de dire des choses comme ça ! Faut pas être méchant dans la vie, faut être gentil, sinon c'est mal, et le mal, ben c'est pas bien ! Et puis d'abord pourquoi tu m'as appelée Luna, j'm'appel pas Luna moua, j'm'appel Ellianne, Ellianne Carpophorus même ! J'veux bien qu'il y a une Luna Carpophorus, mais c'pas pour ça qu'il faut mélanger ! »

    Et de lui tirer la langue, pour bien marquer son point de vue. Non mais, ça se faisait pas d'être grossier comme ça et en plus de la confondre avec quelqu'un d'autre, même si c'était sa cousine !

    « D'ailleurs qui t'as dit que j'étais normale, hein ? J'suis pas normale, j'suis cro choutte, alors chut. Et puis tu fais quoi ici, toi, hein ? J'savais pas que des monsieurs malpolis et alcooliques se baladaient par ici non plus ! »

    Voilà, pan, dans ses dents ! Naméo, elle aussi elle savait faire des piques-à-deux-balles-de-la-mort-qui-tue-qui-rend-même-pas-joyeux ! Toujours fermement plantée sur son chemin, elle le regarda de ses magnifiques yeux vairons, attendant visiblement une réponse, sous une forme ou une autre, voir peut-être même des excuses – on pouvait toujours espérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Mer 11 Avr - 22:35

Qui que pouvait être la personne face à lui, elle était très bavarde et lui rappelait d'autant plus son ancienne équipière. L'homme se tenait droit, il ne bougeait plus quand la voix de la jeune fille résonnait, non bien sûr il n'en avait pas peur, il était simplement en pleine écoute, ne laissant pas une miette des paroles de la jeune fille s'envoler sans que nul ne l'entende et il eut raison d'écouter jusqu'au bout, ne montrant pas sa surprise, il se tournait doucement lorsqu’il entendait le nom de famille de son équipière passée. Toissant alors la naine loquace de haut en bas, elle tirait la langue tout en retournant la question à l'homme tout en le traitant d'alcoolique. Le visage du dit homme ne changeait pas d'un pousse, pas d'expressions pas même d'exaspération. Il disait alors avec un ton toujours aussi calme et froid:

" Tu parles trop Urusai.... De plus mes affaires en ces lieux ne regardent pas une gamine... Mais il semblerait que tu saches des choses intéressantes... Tu es donc une Carpophorus hein...."

L'homme restait assez mystérieux dans ses propos, il ne disait que l'essentiel sans rien vraiment divulguer... Approchant de la jeune fille il constatait qu'il y avait vraiment des ressemblances frappantes tout comme son premier regard lui avait fait comprendre... Tournant la tête vers les bois, il poussa un léger " tch" Significatif tout en commençant à faire volte-face, vu le type de personne, il savait qu'elle allait surement le suivre et que la conversation allait pouvoir continuer pendant la marche, pour peu qu'on pouvait appeler ça conversation et pas analyse de phrase pour séparer l'utile de l'inutile. Pourquoi une telle hâte tout d'un coup ? Et bien ses poursuivants ne perdaient visiblement pas de temps, l'un de leur cadre venait d'être froidement tué après tout.

" Luna... Elle est une vieille amie... Tu sembles bien la connaitre et tu portes son nom, je devine que tu es de sa famille... Sais-tu où elle est ?"

Une nouvelle fois, l'homme avait été direct, limpide, froid et inexpressif dans sa façon de dire les choses, un don chez lui... Il ne cherchait pas particulièrement à trouver son équipière, mais il était curieux de savoir si elle avait refait surface depuis les événements de la forêt mystique. De la curiosité ? Il avait du mal à comprendre pourquoi il éprouvait ça dans un moment pareil. Soulevant légèrement son masque il prit sa gourde pour boire... Mais elle était vide. Il décidait donc de jeter cette dernière, cela ferait quelques grammes en moins sur lui. Finalement ses pas le conduisaient dans ce qui semblait être une clairière. Il fit silence avant de voir que la pile duracell le suivait toujours.

" Hm... Si tu es une Carpophorus, je suis certain que tu sais te défendre... Tu vas en avoir besoin."

Le doigt de l'homme pointait quelques ombres se déplaçant dans les feuillages, surement quelques traqueurs qui avaient enfin découvert leur objectif, il aurait certes pu s'en occuper lui-même rapidement, mais il voulait être certain que cette fille était dans un stade plus anormal que celui de " cro choupie" Si son instinct ne le trompait pas et si la une fille était une Carpophorus, alors il pourrait avoir besoin de son aide pour quitter la jungle. Du moins, ce serait un petit plus pour lui.

" A moins que tu ais peur de devoir affronter des ombres..."

Fit-il finalement comme ultime provocation afin de s'assurer du soutient de la demoiselle si elle pouvait apporter quelconque soutient. Son regard suivant les ombres, il attendait qu'elles sortent des fourrés, et ça n'allait pas mettre bien longtemps... Surement était-ce préférable ainsi.. Il ne voulait pas perdre trop de temps à jouer avec des pièce d'échecs, même si la fille à ses côtés était susceptible d'être la reine sur le plateau.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Lun 16 Avr - 5:34

    Comme de bien entendu, l'homme s'était arrêté quand elle s'était planté devant lui. Hé, c'était bien la moindre des choses de s'arrêter pour une fille si meugnonne, après tout ! Bon, d'accord, il la toisait un petit-peu-beaucoup-trop à son goût, mais ce n'était là qu'un détail aussi frustre que mineur, et ce fut sans la moindre petite hésitation qu'elle l'ignora superbement, comme tous les détails frustres et mineurs qu'il ne lui plaisait pas de prendre en compte, d'ailleurs !

    " Tu parles trop Urusai.... De plus mes affaires en ces lieux ne regardent pas une gamine... Mais il semblerait que tu saches des choses intéressantes... Tu es donc une Carpophorus hein...."


    Geeeeeeeeeenre, comme si on pouvait parler trop ! On pouvait jamais parler trop, sinon elle aurait déjà été très souvent en infraction et on l'aurait avertie que sa prime augmentait encore à cause de ça, d'abord, surtout qu'il lui arrivait de parler bien plus que ce qu'elle venait de faire, largement même ! Et puis elle était pas une uruk-haï, d'abord ! Mais avant qu'elle n'ait eut l'occasion de lui répondre – ou, pour être honnête, qu'elle ne se soit décidée à le faire – voilà qu'il se détournait après avoir fait un petit bruit bizarre qu'elle ne savait pas trop interpréter. S'il croyait qu'elle allait se laisser planter là, il se trompait lourdement ! Elle lui emboîta le pas sans effort, habituée depuis toujours aux environnements sylvestre. Il n'allait pas la semer comme ça en route, naméo !

    " Luna... Elle est une vieille amie... Tu sembles bien la connaître et tu portes son nom, je devine que tu es de sa famille... Sais-tu où elle est ?"

    Hum, okay, c'était un coupain de Luna-chan-chérie-de-namour, sa top-cousine ! Donc conclusion sauf s'il était très beaucoup méchant, ça devait aussi être son coupain, même s'il était bizarre et qu'il jetait des trucs dans la forêt sans raison apparente. Ce nouveau coupain, donc, la mena jusqu'à une clairière, qu'elle étudia de tous côtés, non pas pour repérer l'environnement ou pour se familiariser avec, bien loin de là, mais tout simplement à la manière d'une enfant profitant d'un paysage nouveau, toute relative que soit la nouveauté en pareil lieu...

    " Hm... Si tu es une Carpophorus, je suis certain que tu sais te défendre... Tu vas en avoir besoin."


    Hein ? Besoin de se défendre ? Contre quoi donc ? Bien sûr, Ellianne regarda tout autour d'eux, et absolument partout... Sauf dans la direction précise qu'il indiquait. Elle ne vit donc rien de ses fameuses ombres, se demandant bien de quoi il pouvait vouloir parler. Il voulait la tapey et il attendait qu'elle se défende, peut-être ? Ou il avait sentit l'arrivé d'une meute de couguars-albinos-crocodiles-de-la-jungle-à-poils-durs ?

    " A moins que tu ais peur de devoir affronter des ombres..."

    Plus il parlait, moins elle comprenait, et la provocation passa, évidement, largement au dessus de sa jolie petite tête blonde. Elle ne compris finalement que quand les tueurs sortirent des fourrés, faisant naître chez elle une exclamation de surprise... et un mouvement de triomphe.

    « Ahahahahah ! Alors c'est vous qu'il faut tapey en fait ♥ ! Pourquoi que vous vous cachiez, c'pas gentil de faire ça quand y a une dame qui attend pour vous démonter la têteuh, c'est même carrément malpolis ! Mais ce qui est pire, c'est qu'on touche pas aux coupains de ma Luna-chérie, sinon... ben vous arrive des bricoles ♥ »

    Et en effet, ce fut ce qu'il leur arriva « des bricoles »... des bricoles fortement électrique. Alors que les hommes la regardaient encore, esquissant un sourire, ne la trouvant sans doute pas dangereuse, elle tendit le bras et foudroya l'un d'eux en pleine poitrine... Après quoi les choses s'accélèrent-elles grandement. Elle en faucha deux autres alors qu'ils se mettaient en mouvement, puis termina les autres d'une puissante Boule-de-Foudre à deux mains et à bout portant alors qu'ils arrivaient droit sur elle. Ils furent projetés en arrière, certains morts, d'autres sonnés, et des boules de feu bien placées vinrent rapidement achevés ces derniers.

    « Et nalaaaaaaaaaaaaaaa ♥ Tu vois que je sais me défendre, naméo ! »

    Sur quoi elle lui tira la langue, comme la bonne petite peste qu'elle était... avant de lui adresser un regard et une bouille adorables, pour bien combiner tous les éléments de sa personnalité. Et na, qu'il en fasse autant, monsieur je-toise-les-autres-en-faisant-le malin!

    « Sinon, nan, je sais pas où est ma Luna-chérie en ce moment, désoulée... mais d'ailleurs, d'où que tu la connais, un monsieur tout pas sympathique comme toi ! Tu t'assortis pas du tout avec nelle, nelle elle est joyeuse et gentille ♥ »

    Ben ouai quoi, c'était sa cousine, elle était obligée d'être joyeuse et gentille, ce qu'elle était de toute façon en réalité. D'ailleurs elle l'avait peut-être même contaminée petite, allez savoir, si c'était contagieux ! Mais si tel était le cas, elle allait s'employer à contaminationner son interlocuteur du jour, foi d'Ellianne Carpophorus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Lun 16 Avr - 12:52



Comme il s'en doutait, la jeune fille montrait une puissance peu commune, elle était bien une Carpophorus. Elle avait enchainée les assassins sans grand mal et épargné à Zwei de devoir utiliser ses propres capacités. Tant mieux dans ce cas, au moins il allait se réserver pour des tâches plus importantes à ses yeux, mais il se doutait qu'il ne se débarrasserait pas de la petite tornade blonde , cette dernière faisait une bouille d'ange tout en disant qu'elle ne savait pas où était Luna, mais qu'elle voulait savoir comment le garçon, lui, la connaissait. Ce dernier retirait son masque pour dévoiler son jeune visage bronzé et regardant la jeune fille. Soupirant il disait alors à cette dernière:

" La jolie petite bouille ne prends pas avec moi... Ça ne prenait pas avec Luna, ça ne prendra pas avec toi."

Il haussait les épaules avant de s'adosser à un arbre, son regard s'élevait vers le ciel, ses cernes montraient clairement sa fatigue cependant, il ne cherchait pas la pitié ou quoi que ce soit de la jeune fille devant lui, il se disait juste qu'il pouvait se dévoiler à quelqu'un de la famille de Luna, bien qu'il n'en dirait pas trop non plus. La regardant droit dans les yeux, de façon neutre et sans animosité, il lui disait alors:

" Luna et moi avons été compagnons de route fut un temps... Cependant un jour, elle a dû partir, pour des raisons quelconques, depuis je ne l'ai pas revu. Je pensais qu'elle était partie retrouver sa famille, il semble que je me sois trompé."

Il remettait son masque avant de reprendra la marche vers le sud de la jungle, toujours suivit d'Ellianne. Elle avait eut ses réponses et le garçon ne savait pas ce qu'elle voulait savoir en plus de ça... Mais peu importait, tant qu'elle serait là, le garçon aurait quelqu'un pour veiller sur ses arrière, ce n'était pas si mal, de temps en temps. Il ne pouvait pas s'empêcher de penser à ses années passées avec Luna, dans un certain sens elle lui manquait, si seulement Luna avait pu être l peut-être que Yin... Il fut alors sortie de ses pensées par la bouille de la jeune fille qui tentait visiblement de voir au travers du masque.

" C'est très désagréable tu sais. D'être fixé de si près par une fille... Tu n'as aucunes gênes ?"

Se souvenant un peu de Luna, il se disait qu'elle n'en avait probablement aucunes non, soupirant sous son casque, il se sentait presque revivre dans un sens, cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas profité d'un compagnie, aussi casse pied soit-elle. Mais l'heure n'était pas à la mélancolie, le lac se tenait enfin devant lui, il allait pouvoir remplir ses réserves d'eau. Se baissant près de la source d'eau, il faisait en sorte de séparer l'eau pure de toute la saleté qui se trouvait dans cette dernière grâce à son pouvoir. Une fois sa première gourde remplie, il la lançait vers Ellianne

" Vu le nombres de mots que tu lances à la minutes, tu dois avoir soif non ?"

Remplissant sa seconde gourde, il attendait à présent la suite des événements, les attaques de la naine blonde avaient étés efficaces, mais très bruyante... Qui sait si toutes les autres équipes d'assassins n'étaient pas sur la piste de Zwei et de son compagnon de fortune...
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Lun 23 Avr - 2:53

    Devant sa si belle et si meugnonne bouille-d'ange-qui-fait-craquer, le jeune homme n'eut pas d'autre choix que... ben... heu... de craquer, tout simplement, hé oui – qui l'eut cru ! Ce craquage se matérialisa par le retrait de son masque, qui laissa voir un beau visage bronzé, aux traits harmonieux. Il n'était pas vilain garçon, mais ce n'était pas très étonnant. Après tout, Luna avait toujours préférer les beaux garçons aux vilains, ce qui était plus que logique – et donc presque étonnant de la part d'une Carpophorus, mais même à elles ça leur arrivaient de l'être, la preuve en était encore une fois apportée par ce simple exemple, d'ailleurs !

    " La jolie petite bouille ne prends pas avec moi... Ça ne prenait pas avec Luna, ça ne prendra pas avec toi."

    Mouaaaaaaaai mouaaaaaaaai mouaaaaaaaaai... Il disait ça, mais il s'était quand même montrer, c'était bien la preuve qu'il avait craqué, et puis na ! D'ailleurs c'était elle qui avait mit la technique de la mignonnitude au point, Luna était seulement son élève, logique qu'elle y arrive mieux qu'elle, naméo ! Elle le regarda s'adosser et toussa toussa sans faire le moins du monde attention à ses cernes où à d'autres détails de ce genre, bien trop ténus pour son attention du moment. Oh, ça ne voulait pas dire qu'elle ne le remarquerait pas plus tard, hein, y compris à un moment plus qu'inopportun, mais que voulez-vous, c'était Ellianne, hein...

    " Luna et moi avons été compagnons de route fut un temps... Cependant un jour, elle a dû partir, pour des raisons quelconques, depuis je ne l'ai pas revu. Je pensais qu'elle était partie retrouver sa famille, il semble que je me sois trompé."

    En fait elle l'avait bel et bien fait, mais avant qu'elle n'ai pu le lui dire il se remit en marche en remettant aussi son masque, et pour la peine elle décida de ne pas lui répondre tout de suite, ça lui apprendrait à ce michant de la vie ! Elle préféra donc le suivre, parfaitement à l'aise en forêt, comme à l'accoutumée, passant même devant lui par moment pour le regarder avec curiosité. Elle cherchait à deviner à quoi il ressemblait, se demandant quel genre de « compagnon » il avait été pour sa cousine-chan, et aussi à voir si elle pouvait retrouver ses traits au travers de son masque, détail qui sembla finir par le déranger, allez savoir pourquoi.

    " C'est très désagréable tu sais. D'être fixé de si près par une fille... Tu n'as aucunes gênes ?"

    La question était si ridicule que la jolie blondinette éclata tout simplement de rire. Allons, allons, il connaissait sa cousine-chan, il aurait dû pouvoir deviner facilement que non, elle n'y avait pas le moindre trace de gêne en elle, même en cherchant bien jusqu'à la dernière molécule de son petit orteil gauche – ou le droit, d'ailleurs. Elle riait toujours, d'excellent humeur comme de bien entendu, quand ils arrivèrent à une source d'eau claire. Le jeune homme s'y dirigea, et se mit à y remplir ses gourdes, avant d'en lancer une à Ellianne, qui tout naturellement l'attrapa, même si elle ne comprenait pas trop bien pourquoi il lui avait lancé ça au juste... c'était un cadeau ?

    " Vu le nombres de mots que tu lances à la minutes, tu dois avoir soif non ?"


    Heu soif ouai mais heu... pourquoi elle aurait été boire dans une gourde alors que la source était là ? Avec un air d'incompréhension, elle lui relança sa gourde en visant la tête, sans se soucier au juste de s'il allait la rattraper ou non. Elle s'approcha ensuite de l'eau et, prenant sa forme de loup pour plus de facilité, elle but longuement à la source d'eau clair, avant de reprendre forme humaine en se redressant, le tout avec la fluidité que seule donnait l'habitude des transformations... Même s'il était vrai que cette acquis d'expérience ne s'était pas fait sur cette transformation-ci mais plutôt sur celle impliquant son état de Teremundo... Mais bon, ce n'était qu'un détail ça !

    « Ah, ça fait du bien ! Sinon, si ça t'intéresse au passage entre ton look de « j'ai un masque et j'suis trop cool » et ta tendance à tracer comme un bourrin sans laisser aux gens le temps de répondre, j'ai bel et bien revue Luna-chan-chérie, mais elle a ensuite suivit son petit bonhomme de chemin ♥ Je lui ai dit que de ce que j'en savais le reste de la famille de donnait plus signe de vie et puis on a passé un peu de temps ensemble puis on s'est séparées ♥ C'était pas trop son genre ni à elle ni à moi de rester en groupe comme ça trop longtemps, on est liiiiiiiiiiiiibres ♥ »

    Et de lui tirer à nouveau le langue en riant et en tournoyant sur elle-même, amusée. Elle était libre oui, et elle n'imaginait pas qu'elle pourrait avoir un jour même un point d'attache fixe. Elle en aurait un, bien entendu, plus tard, et même plus d'un, mais ne perdrait jamais cette liberté fondamentale à laquelle elle était tellement attachée.

    « Et sinon, t'as prévu de faire quoi de ta journée à part fuir comme un lapinou masqué, hein ? C'pas que j'aime pas les lapinous hein, attention, les lapinous ceycrolebien, mais dans notre cas, ou ton cas, comme tu voudras, ce serait pas plus simple d'attirer tous les michants qui te suivent et de leur latter la tronche une bonne fois ? Enfin j'dis ça, j'dis rien hein, après tu fais comme tu veux, s'ta vie de lapinou masqué après tout ♥ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Mar 24 Avr - 11:24



Les choses se figeaient un peu, le garçon avait tendu une gourde mais la jeune fille la lui renvoyait avant de se transformer pour boire... Au moment où elle devenait animal, les yeux du garçons se figeaient... Il était rare de voir des humains maitriser le polymorphisme animal.... Ceux qui réussissaient au mieux cet exercice étaient en général.... Plus très humains de bases. Peut-être que l'impression que la jeune fille lui donnait lorsqu'il activait son sixième sens venait de là... Il restait méfiant mais ne tirait pas de conclusions hâtives, pour le moment il ne savait rien, à part qu'elle était un vrai moulin à parole, elle le prouvait d'ailleurs une nouvelle fois en lançant une légion de mots. Elle lui disait qu'en effet elle avait revue Luna.. Donc elle avait bien passée un peu de temps avec sa famille... Le garçon ne pu s'empêcher de sourire très légèrement sous son masque, il était content que son équipière ait pu trouver un peu de lumière...

Puis finalement alors que la fille aux yeux vairons semblait s'amuser elle ajoutait à ses dernière paroles un interrogations, elle demandait à l'assassin ce qu'il comptait faire de sa journée à part fuir indéfiniment. Elle lui disait qu'il était plus simple de vaincre tous les méchants, c'était bien sûr prévu, Zwei ne comptait laisser aucun des assassins du groupe en vie, mais il n'avait pas le temps de s'amuser à tous les chasser... Mais il est vrai que les attaques bruyantes ainsi que la présence elle-même de la jeune rendaient les choses plus abordables. Soupirant intérieurement il fit volte-face regardant les lieux d'où il venait.

" Tu as surement raison... Quitte à les avoir tous à mes trousses, autant en faire quelque chose d'utile."

Le garçon décidait donc non pas d'attaquer, mais de lancer un embuscade ici même. Plaçant de nombreux câbles dont il avait modifié la matière pour les rendre plus dangereux, il soupirait, cette jeune fille... Elle n'était pas comme Luna, il y avait quelque choses de différent. Elle semblait stupide aux premiers abords, mais elle prenait des décisions qui n'étaient finalement pas les plus mauvaises.. Peut-être que sa naïveté et son innocence étaient des forces pour elle.. L'exact opposé de l'assassin en somme, un doux paradoxe qui lui rappelait Yin... Serrant son poing il frappait ce dernier au sol... Quel souvenir désagréable... Il se redressait finalement approchant de la jeune fille aux yeux vairons, puis il s'asseyait en regardant le lac.

" Il ne reste plus qu'à les attendre, inutile d'aller les chercher, puisqu'ils viendront d'eux-même à moi... Tu m'as surpris lors de ta transformation... Cela m'a rappelé les monstre teremundis... Que j'élimine sans la moindre hésitation... Bien heureusement tu n'es devenu qu'un loup... Et.... Je ne suis pas un lapin, je ne suis pas assez doux pur ça"

A peine eut-il dit ça qu'il se redressait, quelques minutes à peine avaient passées et pourtant l'opposant arrivait déjà... Tombant plus ou moins dans les pièges, mais ce n'était pas vraiment la question, les câbles étaient la pour permettre au garçon de savoir où frapper. Ainsi le premier homme qui sortait des bois fut accueillit par un coup de secondes phalanges droit dans la gorge, ce qui le tuait sur le coup... Elle voulait anéantir les poursuivants, et bien elle allait être servie, c'était à présent du tir de chasse, les proie sortiraient des pièges et viendraient droit vers les chasseurs. Un homme fonçait alors couteau à la main D'un mouvement habile il évitait la lame tout en portant un coup de paume à l'homme avant de lui attraper la tête et... Boom. Se tournant vers la jeune fille blonde il lui lâchait alors

" Si tu compte refaire comme tantôt, ne me foudroie pas avec tes cibles..."

Une confiance absolument nulle pour le coup... En effet le garçon n'avait nullement confiance en la jeune fille pour couvrir ses arrière, elle avait beau avoir le même nom, elle n'était pas Luna... Elle avait beau en partager quelques traits elle n'était pas Yin.... Alors l'assassin ne lui faisait absolument pas confiance... La suite allait peut-être changer ça, qui sait..
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Sam 28 Avr - 2:53

    Elle pouvait dire des choses sensées, parfois. Des choses intéressantes, voir profitables, même ! Et oui, elle pouvait le prouver, parce que même que c'était déjà arrivé, na ! D'ailleurs c'était souvent quand elle le faisait le moins exprès que ça arrivait, preuve que ce n'était pas là la manifestation d'une quelconque et vile intelligence, mais bien l'expression du génie pur et simple qui était le sien, hé oui messieurs dames ! D'ailleurs cela avait visiblement été le cas une nouvelle fois ici même, puisque le jeune homme qui l'accompagnait resta un moment songeur avant de brusquement faire volte-face, directement vers l'endroit d'où ils étaient tous deux venus.

    " Tu as sûrement raison... Quitte à les avoir tous à mes trousses, autant en faire quelque chose d'utile."

    Bien sûr qu'elle avait raison, voyons ! Enfin, s'il ne l'avait pas dit elle n'aurait pas été plus contrariée que cela, ce n'était franchement pas son genre, mais puisqu'il en parlait, oui, sa teneur en raisonalitation était tout simplement indéniable ! De toute façon les michants c'était toujours la meilleure chose à leur faire pour s'en débarrasser rapidement et durablement : les latter tous une bonne fois, comme ça ils vous laissaient définitivement tranquilles... une fois sur deux parce qu'ils étaient morts, et l'autre fois parce qu'ils n'en avaient pas envie, de mourir, justement. Elle était donc contente que son nouveau coupain l'approuve et le regarda s'approcher d'elle en lui faisant un grand sourire, le laissant plonger tant qu'il voulait dans ses yeux aussi profonds qu'ils étaient bicolore, ce qui, vu leur multiplicité duale de couleur plus qu’indéniable voulait tout dire.

    " Il ne reste plus qu'à les attendre, inutile d'aller les chercher, puisqu'ils viendront d'eux-même à moi... Tu m'as surpris lors de ta transformation... Cela m'a rappelé les monstre teremundis... Que j'élimine sans la moindre hésitation... Bien heureusement tu n'es devenu qu'un loup... Et.... Je ne suis pas un lapin, je ne suis pas assez doux pur ça"

    Gniah ? Il n'aimait pas les Teremundos ? Elle allait le faire changer d'avis elle, ça ne traînerait pas, on pouvait lui faire confiance ! Seulement, elle n'en eut pas le temps dans les instants qui suivirent, car le jeune homme avait déjà reporté son attention sur la forêt... et les ennemis qui arrivaient déjà ! Les premières se présentèrent au compte-goutte et furent éliminés sans problèmes par Zwei, la jolie blondinette n'aillant même pas à intervenir dans le conflit.

    " Si tu compte refaire comme tantôt, ne me foudroie pas avec tes cibles..."


    Hé, c'était vexant ça ! Elle était la Siem, elle savait quand même contrôler ses éclairs ! Histoire de lui montrer, elle foudroya les deux prochains hommes s'approchant de lui... en faisant passer un éclair de chaque côté de sa tête.

    « Naméo, tu m'prends pour qui, j'sais encore viser, la preuve ! Maintenant arrête de dire des bêtises et réglons leur compte à ces gugusses ♥ ! »

    Car en effet, les tueurs commençaient à se faire de plus en plus nombreux, et Ellianne s'amusa à les dégommer à distance, à coup d'éclair ou de Boules de Foudre, démontrant sa maîtrise parfaite de cet élément, du moins dans les attaques qu'elle utilisait. Elle préféra ne pas user de ses Quasar tout de suite, préférant éviter d'aborder la question de sa race de façon si abrupte.

    « Alors, quelque-chose à redire sur mes éclairs ♥ ? »

    Il aurait été étonnant que ce ne soit pas le cas car, profitant de sa portée plus grande, elle avait décimé la majeur partie des tueurs. Ceux-ci s'étaient à présent arrêté d'arriver et, penchant la tête sur le côté, Ellianne prêta l'oreille aux rumeurs de la forêt, aux cris des oiseaux et aux bruissements des petits animaux un peu partout, avant de faire la moue.

    « Hummmm... On dirait que tes michants coupains ont compris que c'était suicidaire d'attaquer de front, ils se sont réunis et semblent discuter entre eux, probablement pour décider de quoi faire... Et nous on fait quoi, chef ♥ ? »

    Elle avait tiré la langue sur cette dernière question, comme pour bien souligner l'ironie de cette appellation, même si dans les faits elle le laissait diriger l'opération en lui apportant son aide grâce à ses éclairs, certes, mais aussi d'autres de ses atouts, comme sa capacité à comprendre les animaux et sa longue habitude des forêts de toutes sortes, qui lui permettait d'interpréter tout ce qu'elle comprenait de façon brute. Et elle le faisait heu... parce qu'elle en avait envie, tout simplement, peut-être un peu parce qu'il était un ami de Luna-chérie-chan et assez mignon. Autant d'éléments qui pouvait influencer son envie... ou pas, cela dépendait, était très difficile à dire, et n'avait de toute façon pas grande importance ici, puisqu'au final elle l'aimait bel et bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Dim 29 Avr - 12:31

Le garçon n'avait pas tant de mal à s'occuper des assassins, mais il voulait éviter de dévoiler tous ses talents à sa camarade de fortune, aussi ne se servait-il que de ses dagues et boost de vitesses pour combattre. Malgré ce qu'il pu dire, la blonde était très précise avec ses éclairs. Le pire dans tout ça n'était même pas sa précision mais le fait qu'elle semblait s'amuser à foudroyer les poursuivants comme s'ils n'étaient rien. Finalement les vagues d'assauts cessaient et la jeune fille tendait une oreille dans les bois. Elle disait ensuite que les assassins semblaient s'être arrêter pour discuter d'un plan.. Le garçon soupirait intérieurement, il n'avait plus mille choix, il lui fallait en finir avec tout ceci... Et pour ça il n'y avait qu'une seule possibilité.

" Allons à leur rencontre avant qu'ils ne viennent à la notre... Où sont-ils dans la forêt ?"

Une fois que la jeune fille lui eut indiqué le chemin, de façon plus ou moins claire, le garçon entrait dans les bois, un pas lents et discret, il avait effacé sa présence, il espérait cependant que sa petite camarade ne le fasse pas repérer, ce serait dommage de perdre l'effet de surprise, puisque les assassins ne devaient pas se douter que le duo de fortune savait tout de leurs intentions et positions. Mais tout serait de toute façon bientôt terminé... Une fois le groupe vaincu Zwei pourrait reprendre sa vendetta... Et arrêter de se faire marteler le crâne pour une blonde hyperactive. Finalement après quelques minutes il tombait sur un vigile... Passant derrière lui avec un pas de vent, il lui tranchait ensuite la gorge sans hésitation... Il était temps de mettre le bordel.

Lançant sa dague sur un arbre près du groupe, il rendait l'arbre en question instable, le faisant imposer et infligeant de lourds dégâts et un bel effet de surprise, sautant finalement dans le groupe dague en main, il restait au milieu des hommes, se déplaçant lucidement tranchant un homme, puis deux, puis trois puis quatre... Ainsi de suite, tout en ayant le soutien de sa camarade de fortune il ne fallut pas longtemps pour que les hommes soient tous annihilés... Le sang servant finalement d'engrais à la végétation... Les racines n'allaient pas avoir soifs en ce jour funeste. Rangeant ses dagues il se tournait vers son équipière de fortune... Après tout ça il pouvait bien lui accorder un peu de confiance. Il lui disait cependant sur un ton toujours neutre mais bien moins agressif:

" C'était impressionnant... Utiliser tant d'arts occultes... On dirait que tu ne te soucis pas d'une mutation... Quoi qu'il en soit, Ellianne Carpophorus, je te remercie de ton aide..."

Le garçon était sincère malgré le ton un peu froid qu'il avait... Il n'avait pas le temps pour des remerciements plus conséquents, il devait encore allez trouver sa cible dans le désert... Mais la désert était encore loin... Il fallait traverser la jungle et la canyon... Cependant, il avait cette résolution mais, contre toute attente...

" Je me dirige vers le désert... Si tu pars dans cette direction, n'hésites pas à faire un bout de chemin avec moi... Ne t'y méprend pas, c'est simplement car tu semble t'y retrouver facilement."

Regardant une dernière fois les cadavres de ce qui furent ses opposant il poussait un tch avant d'emboiter le pas et retourner vers le lac... Suivit ou non qui pouvait bien savoir. De toute façon, un cas comme dans un autre, il irait dans le désert sans se soucier de rien d'autre que son objectif....
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Mer 2 Mai - 3:14

    Il n'avait pas fallu un bien long temps de réflexion au jeune homme pour décidé de ce qu'ils allaient faire, mais d'un autre côté ils n'avaient pas une infinité de possibilités, non plus. La plus simple des dites possibilités étant tout simplement d'aller leur latter la tronche, ce qu'aurait probablement fait Ellianne, adepte de la simplicité dans la plupart des domaines. Et visiblement, elle n'était pas la seule à penser de cette manière dans le cas présent.

    " Allons à leur rencontre avant qu'ils ne viennent à la notre... Où sont-ils dans la forêt ?"


    Une nouvelle fois, Ellianne pencha la tête, à l'écoute de la forêt, avant de renseigner le jeune homme comme il le demandait. La position des ennemis n'était pas bien difficile à déterminée, pour qui savait décoder les cris des habitants de la jungle, comme elle. Il ne lui fallu pas longtemps pour lui indiquer la position exacte de tout ce beau monde, après quoi ils se mirent en route. Si elle ne pouvait, comme son compagnon du jour, se fondre totalement dans l'environnement, elle était par contre capable, en forêt tout du moins, de s'harmoniser parfaitement avec celui-ci, et cela lui venait même naturellement. Ce n'était pas qu'elle ne faisait aucun bruit à proprement parler, mais plutôt que les bruits qu'elle générait ne se distinguait pas de ceux que l'on pouvait trouver naturellement dans la forêt tout autour d'elle, tout simplement ! Ce fut donc en toute discrétion qu'elle pu s'approcher de la bande ennemie... pour voir un arbre, dans lequel venait de se planter une dague venue de nulle part, exploser en tous sens.

    Après cela les choses s'accélèrent d'elles-mêmes, dans un maelström de sang et de violence. Le jeune homme plongea dans la mêlée, opérant un véritable massacre, tandis qu'Ellianne, restant à distance, couvrait ses arrières à l'aide de ses éclairs. Les malheureux assassins de seconde zone se défendirent comme ils purent, mais bien vite la forêt retrouva son calme. Le sol sylvestre était à présent jonché de cadavre, de quoi fertiliser la terre mais aussi faire le bonheur de tous les charognards des environs, qui trouveraient là une véritable manne. Enfin, trois véritables mannes, en fait, vu qu'il y avait déjà eut deux autres massacres avant celui-ci.

    " C'était impressionnant... Utiliser tant d'arts occultes... On dirait que tu ne te soucis pas d'une mutation... Quoi qu'il en soit, Ellianne Carpophorus, je te remercie de ton aide..."


    Mutation... Cela lui rappela qu'elle ne lui avait toujours pas dit qu'elle était une Teremundo. Il serait peut-être temps, parce qu'elle n'aimait pas avoir de secrets pour ses coupains si possibles, et pis que lui ben ça devenait un coupain ! Et sinon ben heu... elle n'aurait qu'à le maîtriser, na ! Oui, elle pensait cela avec confiance vu ce qu'elle avait vu de ses capacités, mais espérait tout de même ne pas en arriver là, parce que ça aurait été bien dommage, quand même...

    " Je me dirige vers le désert... Si tu pars dans cette direction, n'hésites pas à faire un bout de chemin avec moi... Ne t'y méprend pas, c'est simplement car tu semble t'y retrouver facilement."


    Ouaaaaaaaaaaaaaaaai, on disait ça ! La vérité, c'était tout simplement qu'il ne pouvait plus se passer d'elle, et voilà tout ! En souriant, elle lui emboîta donc le pas, restant sans problème à sa hauteur, grâce, encore une fois, à sa grande habitude de ce genre d'environnement.

    « C'est claaaaaaaaaasse le désert, bien sûr que je te suis ♥ Et puis t'es un coupain de moua maintenant, en plus d'être un amie de Luna-Chérie-Chan, faut que je te protège et que je fasse gaffe à ce que t'arrive en bon état, c'est la moindre des choses ♥ Bon, c'est vrai que t'es de taille à te défendre tout seul, visiblement, mais s'pas une raison ♥ »

    Elle avait dit cela sur le ton joyeux qui la caractérisait, visiblement pas plus tracassée que cela par le massacre qu'ils avaient réalisés tous les deux. Elle continua quelques instants de progresser en silence, cherchant comment aborder le sujet, puis opta pour une approche directe.

    « Et sinon, y a quelque-chose que je voulais te dire tantôt mais que j'ai pas eut le temps alors je te la dit maintenant ♥ Si j'ai pas peur de muter c'est tout simplement parce que... J'suis déjà une Teremundo ♥ J'suis même la Siem, faudrait te culturer un peu ♥ »

    Encore une fois, son ton n'avait pas changé, restant plein de bonne humeur, et elle alla même jusqu'à lui tirer malicieusement la langue sur sa dernière remarque, un peu taquine. Hé non, pas de gravité ou de précautions prises, c'est ça, l'Ellianne Style !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   Mer 2 Mai - 14:48

Les choses avaient bien avancées, il n'y avait plus d'assassins pour gêner le duo... Et Zwei pouvait finalement se tourner vers ses objectifs... Aller dans le désert. Le jeune fille semblait d'ailleurs d'accord avec cette idée.. Le bonne humeur intarissable de la jeune fille restait cependant quelque chose d'inexplicable... Mais peu importait à présent, elle le qualifiait d'ami... Elle était vraiment étrange. Ce qui fut plus étrange, ce furent les quelques minutes de silence qu'elle fit... Avant de finalement reprendre la parole, elle disait quelque chose qui ne plaisait vraiment, mais vraiment pas à l'assassin. Si elle n'avait pas muter, c'était parce qu'elle était déjà muté... Et pas n'importe qui, elle était la Siem... Le garçon connaissait ce chiffre, Siem... Mais cela faisait tellement longtemps qu'il était concentré sur sa vendetta qu'il n'avait pas fait attention aux mises à jours des primes... S'arrêtant il la regardait.

" Je vois... Tu es l'un de ces monstres, voilà qui explique ta force occulte débordante...."

Le garçon la toisait de haut en bas... Il remettait son masque, comme pour cacher la peine qui venait s'installer sur son visage. Il pensait avoir trouvé une sorte d'amie, mais ce n'était en fin de compte qu'un monstre comme un autre. Il allait l'attaquer, il comptait le faire, son poing était prêt à arracher le coeur de son opposante... Mais le visage de Luna lui revint en tête... Ainsi que ses objectifs. Non, il n'avait pas le temps pour ces jeux là.. Passant devant la blonde en surclassant sa vitesse, il commençait à ressentir une augmentation de la chaleur grâce à ses sens boostés... Il pouvait à présent trouver le désert tout seul.

" Par égard pour ta cousine et pour ne pas me fatiguer stupidement... Je vais faire comme si cette rencontre n'avait jamais eut lieux... Puisse nos chemins ne jamais se recroiser. Siem"

Le garçon filait à présent vers le désert à pleine vitesse, usant de son boost ce qui le rendait donc bien trop rapide pour un poursuite... Une fois à l'orée de la forêt... Il pu apercevoir le canyon ensoleillé... Le dernier rempart entre lui et le désert.... Un endroit qu'il affectionnait tout particulièrement, des paroi praticable, des chemin sinueux, des zones d'ombres de quoi descendre un rappel... Un lieu parfait pour quelqu'un comme lui, dommage que sa cible ne s'y trouvait pas... Vraiment dommage... C'est en repensant une dernière fois à la Siem, le regard plein de rage, qu'il quittait la jungle.

FIN DE RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] L'ombre blanche et le simili de la lune ( PV Elli )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Togoria- L'ombre d'un doute
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Jungle Archivant-
Sauter vers: