AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Légende de Stanley J. Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Légende de Stanley J. Hope   Mer 18 Avr - 18:44

L'escalade de la tour allait commencer. Voici l'étage 1, le plus facile. On pouvait y monter avec pas mal d'assurance, les mains dans les poches... au fond de la salle, on pouvait distinguer deux gelées qui bougeaient dans votre direction.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 10 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Blob // Nom: Blob de feu
Taille: 1 mètre // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le blob de feu est un bébé blob ayant grandi en absorbant de la magie occulte naturelle de feu. Il est quasi inoffensif.
Arts occultes: Art élémentaire: feu
Technique exclusive: -

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Blob // Nom: Blob de glace
Taille: 1 mètre // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le blob de glace est un bébé blob ayant grandi en absorbant de la magie occulte naturelle de glace. Il est quasi inoffensif.
Arts occultes: Art élémentaire: glace
Technique exclusive: -

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Mer 18 Avr - 22:08

Alors que Stanley se trouvait toujours sur le bateau en provenance d'Ethera City et à destination de la Tour de Lance, il avait pu apercevoir, près d'une heure avant l'accostage, la tour qui donnait son nom à l'île. Et une fois le bateau arrivé, le Teremundo devait bien admettre que la construction était encore plus imposante que ce qu'il avait pu voir jusqu'à présent. Hormis la tour, il n'y avait rien de particulier sur l'île. Aussi Stanley ne se fit-il pas prier pour rentrer. Il arriva très vite dans un immense hall complètement vide. Il attendit quelques minutes mais rien ne fit, il ne se passa strictement rien. Le Gentleman se décida donc à prendre les escaliers qui se trouvaient au fond de la salle. Autour des escaliers, les murs étaient assez resserrés, sans doute dans le but de gagner de la place. Mais ils débouchaient sur une autre grande salle. Au bout de quelques pas dans la salle du premier étage, Stanley entendit des bruits semblant émaner de quelque chose qui glissait sur le sol. En avançant encore un peu, il finit par apercevoir deux masses gélatineuses qui, la distance les séparant de Stanley diminuant, se révélèrent vite mesurer près d'un mètre. Le Gentleman se trouvait en présence de deux blobs. La seule différence entre les deux créatures était leur couleur. Le premier blob était rouge, le second était bleu. Les yeux des monstres sautillaient et rebondissaient sur leur corps gélatineux. Les blobs s'approchaient lentement de lui, tandis que Stanley essayait d'évaluer la possibilité de les absorber. Cela était sans aucun doute faisable, puisque leur énergie vitale ne devait pas être bien élevée, cela dit la nature de leur substance l'enjoignait peu à les toucher.

Alors qu'il réfléchissait, le blob bleu s'agita et un vent frais souffla en direction du Teremundo, faisant tomber le chapeau de ce dernier, qui fronça les sourcils et s'adressa à la créature d'un ton contrarié.

"Ce n'est guère élégant d'interrompre un gentleman lorsqu'il réfléchit. De plus, c'est très malpoli de faire tomber le chapeau de quelqu'un. Je suis navré de te l'annoncer, mais je me vois contraint de mettre un terme à ton existence."

Sur cet avertissement qui aurait été totalement inconcevable face à un opposant humain, Stanley lança le Papillon du Désespoir sur le blob bleu, mais l'insecte magique passa au travers de la substance qui composait le corps du blob. Très bien, les attaques tranchantes contre un ennemi gélatineux, mauvaise idée. Pendant ce temps, le blob rouge avait lancé une technique de feu qui déclencha un puissant souffle chaud vers Stanley. Avec un soupir de découragement, le Gentleman ramassa son chapeau.

"Mes chers, si vous continuez ainsi, je vais finir par attraper un rhume, aussi je crains de ne pouvoir vous laisser poursuivre ces alternations de température."

Le Teremundo fit appel à sa magie élémentaire de feu pour envoyer des flammes en forme de fer de lance transpercer le blob bleu. Sous l'effet de cet élément opposé au sien, la créature fondit et s'étala en une flaque bleue que Stanley prit soin d'éviter lorsqu'il bondit vers le congénère du défunt monstre. Stan absorba l'énergie vitale du blob rouge sans daigner poser la main sur lui, évitant ainsi de salir son gant. Finalement, il y avait très peu d'énergie dans un blob de cette taille.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Mer 18 Avr - 23:04

Perfect la longeur ♥
Récompense: +20 penas en cours de rajout par Yukai.

Gain de 2 objets:

Bille occulte de feu
<< Cette bille est remplie de l'art occulte du feu. Elle peut être balancée pour créer une petite étincelle, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de feu. >>
Prix : 40 Penas
Bille occulte de glace
<< Cette bille est remplie de l'art occulte de la glace. Elle peut être balancée pour créer un peu de verglas, ou avalée pour un petit peu renforcer les pouvoirs de glace. >>
Prix : 40 Penas

Les ennemis de cette zone avaient disparus. L'affrontement suivant allait être un peu moins facile. L'étage deux sentait un peu la forêt, bien que la pièce était parfaitement identique à la précédente. On voyait un fureuil au milieu de la pièce... un ? Non. Sa queue se promenait derrière lui, mais elle se dédoubla soudainement en deux... puis trois... puis quatre... puis une 3ème oreille apparut... en réalité, cinq fureuils étaient les uns derrière les autres. Ils se mirent à courir à tout allure dans la pièce, à une vitesse folle, sentant l'ennemi arriver.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 13 lignes mini, pou pouvoir passer au suivant !]







Race: Animal de la forêt // Nom: Fureuil
Taille: 60 centimètres // Poids: 28 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le fureuil a été appelé ainsi par un voyageur ivrogne, qui a cru voir un furet à côté d'un écureuil, et qui a bafouillé en parlant. Depuis, c'est resté dans les livres. Il est extrêmement agile et rapide, adore voler des choses précieuses, et s'infiltrer dans les vêtements pour fouiner.
Arts occultes: Art de la faune: Dialogue animal // Art extra-sensoriel: Super vitesse
Technique exclusive: Harcèlement (: Il suit sa cible sans attaquer, en esquivant l'intégralité de ses techniques grâce à sa vitesse fulgurante.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Jeu 19 Avr - 11:04

Après avoir vaincu les deux blobs, Stanley vit une porte dérobée s'ouvrir, dévoilant de nouveaux escaliers qui allaient le mener à l'étage supérieur. Une fois là-haut, il se retrouva dans une salle où se trouvaient plusieurs arbres, et il vit un rongeur de taille plus modeste que celle des blobs, et qu'il connaissait bien pour avoir visité des zoos en compagnie de charmantes demoiselles. Il s'agissait d'un fureuil, étrange croisement entre un furet et un écureuil, bien qu'il ne sache pas si la créature existait avant qu'on lui donne ce nom, ou si elle fut créée pour satisfaire le caprice d'un scientifique ayant trouvé un nom qui lui plaisait pour le fruit d'une de ses expériences. Soudain, Stanley crut avoir la berlue. En effet, les oreilles, la queue et les pattes du rongueur semblèrent se multiplier. Très vite, le Gentleman dut se rendre à l'évidence, il se trouvait face à plusieurs fureuils qui se tenaient l'un derrière l'autre. Lorsqu'il s'en approcha, les rongeurs se dispersèrent dans tous les sens, trop rapides pour qu'il puisse les suivre du regard. Lorsque l'un d'eux s'approchait suffisamment, il lançait le Papillon du Désespoir, mais à chaque fois la cible évitait le projectile. Puis Stan remarqua que les fureuils ne l'attaquaient pas, et se contentaient de courir autour de lui. Il eut alors une idée. Si c'étaient des rongeurs, ils devaient se nourrir d'insectes, non ? Aussi Stanley fit-il se multiplier son Papillon avant de lancer les insectes dans une direction où ne se trouvait aucun fureuil. Ne résistant pas à l'appel de l'estomac, l'un d'eux bondit au travers de la petite nuée pour saisir l'un des insectes, mais les bords tranchants des ailes lui entailla sa peau tendre. Les autres papillons violets fondirent sur lui, et des petits cris résonnèrent dans la pièce. Lorsque les papillons se dispersèrent, le fureuil gourmand gisait dans une flaque de son propre sang, entaillé de partout. Les autres fureuils regardèrent le Teremundo avec méfiance. Celui-ci haussa les épaules puis se plaça au milieu de la pièce.

"Messieurs, nous voilà maintenant en nombre convenable. Je vous prierai de vous placer auprès de moi, deux à ma gauche, et deux à ma droite. Je veux expérimenter quelque chose qui pourrait plaire aux demoiselles que je croiserai dans un futur proche."

Le Papillon du Désespoir avait peut-être transmis les directives de Stanley aux fureuils qui l'avaient alors compris, puisque les animaux se placèrent de part et d'autre de Stanley, ainsi que celui-ci leur avait demandé. Le Gentleman tapa alors du sol avec les talons de ses chaussures, pour former un rythme régulier, puis il commença à danser, les fureuils reproduisant ses gestes, guidés par la musique formée par les claquements secs. Le numéro dura plusieurs minutes, puis, pour le final, Stanley s'accroupit et libéra deux lances enflammées partant de ses mains et traversant les fureuils, les rôtissant par la même occasion. Le Gentleman se releva et observa les rongeurs calcinés. Il prit ensuite la cuisse de l'un d'entre eux et commença à la grignoter, en attendant de voir si la porte de cet étage allait s'ouvrir elle aussi.

"C'est très nourrissant, il faudra que je pense à en ramener pour le trajet du retour..."

Stanley ne pourrait sans doute pas revenir aux étages inférieurs, et ne se donnerait sans doute pas la peine de le faire, mais sur le coup, il lui parut utile de faire cette remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Jeu 19 Avr - 18:52

Joliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ♥
Récompense: +35 penas en cours de rajout par Yukai


Les fureuils étaient maintenant complètement explosés. L'étage suivant l'attendait déjà. A première vue, rien ne se trouvait dans la pièce. Puis, une étrange fumée brillante prenait forme dans l'air, créant des illusions, des reflets, formant des souvenirs passés... la pièce entière semblait se déformer... oui, la source, c'était le redouté corail magique. Il n'est pas puissant en soi, mais sa fumée magique pourrait rendre fou n'importe qui, créant des illusions, faisant ressurgir des souvenirs... L'épreuve était de pouvoir l'atteindre, en survivant à ce brouillard troublant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 15 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Cnidaire // Nom: Corail magique
Taille: 1 mètre // Poids: 12 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le corail magique est immobile et n'attaque jamais, enfin, en apparence. En effet, il dégage naturellement des nuages de spore occultes, créant des illusions diverses, brouillant les sens, la vue et la réflexion, et faisant remonter des souvenirs oubliés. C'est d'autant plus puissant si le corail est à proximité.
Arts occultes: Art de soutien: Mutisme, cécité, allergies // Art extra-sensoriel: Illusions, brouillage des sens, nostalgie
Technique exclusive: -
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Jeu 19 Avr - 21:23

Alors que Stanley était en train de grignoter une cuisse rôtie de fureuil, une porte menant aux escaliers vers l'étage supéieur s'ouvrit, exactement de la même façon qu'après son combat contre les blobs. De toute évidence, le concepteur de cette tour n'aimait pas les choses simples. Le Gentleman s'inclina en direction du peu de fureuil qu'il restait.

"Je suis désolé Messieurs, mais on m'attend plus haut. Au plaisir de vous revoir..."

Sans se presser, le chef d'entreprise grimpa une à une les marches. En effet, il était bien connu qu'un effort physique aussitôt après s'être sustenté était fortement déconseillé, il n'allait donc pas se fatiguer inutilement. Une fois à l'étage supérieur, Stanley remarqua une espèce de brouillard scintillant qui recouvrait la salle. Il espérait qu'il ne s'agissait pas de poussière de verre, cela pouvait se révéler très dangereux, et risquait de ruiner son costume. N'ayant d'autre choix que d'avancer, il entra à l'intérieur de la mystérieuse brume. Par moments, elle s'écartait, laissant place à des figures familières telles que sa mère ou son père. Des figures qui ne lui témoignaient guère d'affection. Imperturbable, Stanley avançait. Le passé était le passé, ses parents ne pouvaient revenir à la vie, et quand bien même ils l'auraient fait, il doutait qu'ils puissent, même à deux contre lui, lui causer du mal, puisqu'il avait dépassé de loin leur potentiel magique en devenant un Teremundo. Justement, le brouillard reforma le moment où il s'était fait agresser par une bande des créatures dont il allait faire partie peu après. L'entité à l'origine de ce brouillard devait essayer de le blesser à travers ses souvenirs, probablement. Petit problème, il avait tiré un trait sur ce passé et avait mis un point d'honneur à séparer son ancienne vie de la nouvelle, si bien qu'il eut presque l'impression d'assister à l'agression d'un inconnu par des représentants de sa race. Il eut presque envie de se joindre aux Teremundos d'ailleurs. Mais une migraine commençait à poindre, et ses yeux le piquaient. L'hypothèse de poussière de verre n'était peut-être pas si erronée qu'il aurait pu l'imaginer. Stanley sentit qu'il avait plutôt intérêt à ne pas traîner au milieu de la brume. Puis, alors qu'il continuait à avancer, il finit par apercevoir une masse rougeâtre, en branches aux ramifications complexes.

"Ainsi c'est toi qui t'amuses à enfumer cette pièce et à provoquer ces hallucinations ainsi que des migraines ? Je vais t'en montrer moi, de l'Illusion, tu m'en diras des nouvelles ! Illusion des Lames dansantes !"

Stanley concentra sa magie, puis d'un mouvement ample du bras, fit apparaître une série d'épées qui flottaient dans l'air. Les lames, violettes, semblaient très aiguisées et scintillaient légèrement. Elles vinrent se placer auprès de celui qui les avait invoquées, attendant son ordre pour découper le corail.

"Plutôt réaliste, pas vrai ? Je dois dire que j'en suis plutôt fier. Mais attends un petit peu... Pourquoi est-ce que je perds mon temps à parler à du corail ? Dansez, mes épées, et faites cesser ce brouillard !"

Le Teremundo tendit le bras, et les lames se fichèrent dans le corail, avant de se relever, le découpant en plusieurs rondelles sur la hauteur. Elles tournèrent ensuite, et il ne resta plus que des petits dés du corail rouge. Le Gentleman en prit un bout, cela lui ferait un souvenir en plus des petites billes trouvées après avoir vaincu les blobs. Qui sait, peut-être trouverait-il une utilité à ce morceau de corail, un ornement pour un bijou, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Jeu 19 Avr - 22:10

Récompense: +40 penas en cours de rajout par Yukai

Gain d'un objet:

Poudre de corail
<< Une fois lancée en l'air, cette poudre produit un brouillard, imbibé de la magie nostalgique: les malheureux qui en inhalent ont des souvenirs douloureux du passé qui ressurgissent, couplés d'allergies. >>
Prix : 200 Penas

Ce fût le combat le plus éprouvant pour l'instant, surtout mentalement... Un affrontement simple allait changer les idées. L'étage suivant sentait le coyote... et c'était peu de le dire. Deux vulpes se tenaient là. On ne savait pas trop s'ils dormaient ou s'ils étaient éveillés, ayant les yeux fermés, mais se baladaient dans la pièce malgré tout. Ils ne semblaient pas vraiment méchants, même plutôt pacifiques et joueurs... mais malgré tout, il fallait les tuer pour passer à l'étage suivant.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 14 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !]







Race: Coyote // Nom: Vulpes
Taille: 1 mètre 10 // Poids: 35 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le vulpes (se prononce vulpèsse) est à mi-chemin entre le renard, et la race canine. Il a la particularité d'avoir les yeux fermés en permanence, ne laissant pas deviner s'il dort ou s'il est éveillé. Néanmoins, il se repère très facilement malgré ceci. Il est totalement pacifique, et même relativement serviable... sauf lorsqu'on blesse un membre de sa meute.
Arts occultes: Art de soutien: Soin mineur
Technique exclusive: Prescience (: Il se déplace et repère ses cibles sans regarder. Il peut même deviner des attaques quelques secondes avant impact.)
Rage (: Si un membre de sa meute a été blessé, il devient très agressif et beaucoup plus puissant, du moins pour ses quelques prochaines attaques. Effet amplifié si mort d'un compagnon.)
/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Jeu 26 Avr - 22:32

Après s'être débarrassé du corail à l'origine de la mystérieuse brume qui avait provoqué ces visions de son passé, Stanley accéda à l'étage supérieur où l'attendaient deux animaux à l'allure noble. Ils ressemblaient à des renards, mais également à des chiens. En s'approchant un peu, Stanley remarqua que leurs yeux étaient fermés. Conscients qu'il devait les éliminer pour avancer, mais peu désireux d'attaquer des ennemis qui avaient les yeux clos, il décida de s'asseoir en tailleur devant eux, et d'attendre. Aucun des trois ne bougea pendant un long moment, puis il surprit un des deux animaux à osciller d'avant en arrière. Cette fois, c'était sûr, celui-là dormait. Perplexe, Stan se leva et croisa les bras. Alors ça voulait dire qu'avant ils étaient parfaitement réveillés ? S'il avait su, il aurait démarré tout de suite le combat. Il n'avait d'autre choix que de réveiller le vulpes endormi, maintenant. Ne voulant courir le risque de se faire mordre, il s'adressa au dormeur.

"Pardonnez-moi, Sir, mais il me semble que nous devons nous affronter, et cela serait lâche de ma part si je profitais de votre sommeil. Un Gentleman ne se conduit pas de la sorte. Aussi, je vous demanderai de bien vouloir vous éveiller afin que nous puissions commencer."

Pendant que le dormeur sortait de son repos, le Teremundo se tourna face au vulpes qui attendait toujours les yeux fermés. Celui-ci le fixait de ses paupières closes. Quelque part, Stanley avait l'impression que cela ne le gênait pas et qu'il était vu quand même. Il s'inclina face à son adversaire, prenant son chapeau en main, tournant la partie creuse vers l'animal. Soudain un insecte violet en jaillit et fusa vers la créature. Il s'agissait du Papillon du Désespoir, que Stanley avait fait apparaître de façon à ce que cela ressemble à un tour de magie. Cependant, cette petite mise en scène privilégiant la surprise ne servit à rien, car le vulpes esquiva prestement d'un bond de côté, comme s'il avait prédit l'attaque. Tentant le corps à corps, Stanley fit grandir le Papillon et en fit apparaître un deuxième de même taille. Les deux insectes vinrent se placer sur le dos de ses mains. Le Gentleman bondit vers le vulpes qu'il avait commencé à attaquer, essayant de le blesser avec les ailes coupantes de son arme. Néanmoins, aucune attaque ne porta. Si cela continuait, il allait commencer à se fatiguer. Et il avait horreur des efforts inutiles. Il tendit donc le bras vers l'autre vulpes et son grand Papillon vola vers celui-ci, qui devait être encore quelque peu fatigué, car même s'il bondit sur le côté, il fut légèrement entaillé par le coin d'une aile. Le premier vulpes, qui faisait de petits bonds joueurs jusqu'à présent, sembla se mettre en colère, se mettant à gronder. Il allait sans doute se mettre à attaquer, mais s'il fallait ça pour qu'il fasse des erreurs et baisse sa garde, tant pis. Stanley fut obligé de reculer devant la hargne que montra le vulpes en colère, puis il recula suffisamment pour le voir arriver, et alors que l'animal lui sautait dessus, il croisa ses armes, et le vulpes vint se trancher suffisamment la gorge pour y laisser la vie. Celui qui s'était assoupi plus tôt, en voyant son congénère mort, entra dans une rage similaire à celle du décédé, mais encore plus intense. Devant une telle colère dont il se doutait qu'une part était en réalité due au chagrin, Stanley ne put s'empêcher de s'adresser à l'animal, bien que cela soit parfaitement inutile, au même titre que lorsqu'il l'avait fait lorsque le vulpes dormait.

"Comprenez bien que je suis totalement navré de la perte que représente le décès de votre camarade, mais je me retrouve contraint à cette extrémité par le règlement de cette tour. Je me vois également dans l'obligation de me débarrasser de vous. Le seul point positif dans cette tragédie est que dans le trépas, vous serez réunis comme le furent Roméo et Juliette, scellant ainsi la haine entre les Montague et les Capulet. Vos âmes résonneront avec celles de vos ancêtres, dans une multitude d'étoiles semblable à la Danse de Feux Follets."

Mobilisant sa magie de feu, Stanley créa un dôme constitué de petites flammes autour du vulpes encore en vie. Les flammes étaient espacées, mais les mouvements de l'animal allaient s'en retrouver considérablement réduits. Stanley fit disparaître un des deux insectes, faisant reprendre au deuxième une taille normale et le faisant flotter devant lui. Il plaça ensuite ses mains de part et d'autre de l'arme.

"Sir Butterfly, imprégnez-vous de mon énergie pour trouver la force d'envoyer cette âme troublée auprès de son défunt compagnon."

Infusant la technique des Teremundos, le Quasar, dans le Papillon, celui-ci se colora en noir. Une fois la transformation temporaire terminée, le Gentleman lança le Papillon sur le vulpes, dont la matière se fit absorber par le projectile. Les Feux Follets s'éteignirent petit à petit, tandis que Stanley remettait son chapeau en place.

"Ainsi s'achève le tourment de deux créatures forcées de combattre la fatalité, séparées par la force des choses puis réunies dans la douleur de la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Jeu 26 Avr - 22:45

Classe *^*
Récompense: +60 penas en cours de rajout par Yukai.


Et c'est comme avec un sentiment d'habitude que les vulpes se firent transformés en gigots, avec ou sans leur consentement. Les combats s'enchainaient, et ne se ressemblaient pas... Le niveau montait progressivement, lentement mais sûrement. Dans la salle suivante, rien était visible au sol à première vue... c'est lorsqu'un battement d'ailes, suivi d'un chant mélodieux d'oiseau perça le silence, que les trois bestioles rentrèrent dans le champ de vision. Soudain, la salle s'illumina, et se brisa pour faire place à un autre environnement, votre présence semblant avoir déclenchée l'art occulte environnant. La salle prenait maintenant la forme d'un ciel, où une chute pourrait être mortelle, et où seuls quelques îlots flottant en l'air permettaient de rester ici.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 15 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'environnement est le ciel, les zones accessibles sont limitées aux rochers flottants, une chute est éliminatoire.]








Race: Oiseau // Nom: Diamant Mandarin
Taille: 50 centimètres // Poids: 100 grammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le diamant mandarin sauvage adore vivre en colonie. On n'en trouve jamais isolé. Il s'est imprégné de magie occulte, et adore les attaques groupées.
Arts occultes: Art de soutien: Chant d'encouragement / Art de la faune: Lance-oeuf
Technique exclusive: Deux fronts (: Avec l'aide d'un autre diamant mandarin, il fonce en piqué vers la cible par une direction précise, tandis que l'autre prend l'opposé.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Oiseau // Nom: Sénégali
Taille: 1 mètre 15 // Poids: 3 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le sénégali n'est pas trop dangereux, mais plutôt chiant à abattre. En effet, il est insensible aux arts occultes conventionnels, étant né dans un environnement magique.
Arts occultes: Art de soutien: Insensibilité à l'art élémentaire (complètement), et aux autres arts (du palier 1 à 6)
Technique exclusive: Harcèlement (: Le sénégali se sert de son insensibilité magique pour foncer tête baissée vers sa cible, et la gêner autant que possible, avec de petits coups de bec, des cris et des griffures.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Ven 27 Avr - 13:14

Après avoir éliminé le deuxième vulpes, Stanley vit l'accès à l'étage supérieur s'ouvrir. La salle suivante semblait vide, mais le Gentleman activa sans doute un piège, car, arrivé à un certain point de la salle, en posant le pied sur le sol, l'environnement changea. Tout à coup, le Teremundo se retrouva dans le ciel, sur un rocher flottant d'un diamètre proche de deux fois sa taille. D'autres îlots flottants se trouvaient ici et là, mais ils étaient trop éloignés pour qu'il puisse passer de l'un à l'autre d'un saut. L'épreuve de cet étage aurait pu être de traverser la salle jusqu'à la sortie, mais il ne voyait pas de plate-forme suffisamment grande pour représenter la sortie. L'autre possibilité n'en devenait que plus évidente. Et pour appuyer ses pensées, trois oiseaux descendirent en piqué depuis le ciel. Deux d'entre eux étaient identiques et le troisième était plus gros. Avant de laisser les volatiles attaquer, Stanley décida d'agir en premier. Il envoya une volée de papillons en direction des oiseaux. Les deux blancs se dispersèrent, mais le plus gros ne fit aucun effort pour les éviter. Et lorsque les insectes rentrèrent en contact avec lui, ils disparurent tout simplement. Le Gentleman tenta une autre approche et envoya une salve de feu en forme de lance. Mais là encore, le gros oiseau noir fut insensible à l'attaque. Avec un grincement de dents, Stanley se résolut à accepter ce fait. Malheureusement, l'intégralité des attaques du Teremundo reposaient sur les Arts Occultes. Et sans arme à distance non magique, il se trouvait dans l'impossibilité d'abattre cet oiseau de mauvais augure. Mais une chose à la fois. Autant d'abord s'occuper des deux oiseaux blancs. D'ailleurs, où étaient-ils passés ? Un mouvement à la périphérie de son champ de vision l'alerta. Et lorsque la chose se rapprocha, Stanley réussit à l'identifier comme l'un de ces oiseaux blancs. Lorsque celui-ci fut suffisamment près, le Gentleman esquiva mais se prit le bec acéré du deuxième qui l'avait pris à revers. Entre-temps, le premier était revenu à la charge, et Stanley faillit tomber de son îlot, mais grâce à une Pulsion aérienne, il parvint à se rattraper de justesse. Il se repositionna au centre de l'îlot et se concentra. Il patienta jusqu'à ce que les deux oiseaux reviennent l'attaquer. Et au moment où ils furent de retour, il envoya un Papillon sur chacun d'eux, et, emportés par leur élan, ils se firent trachner en deux. Mais il restait le plus coriace, l'oiseau insensible à ses attaques. Celui-ci avait patienté jusqu'à maintenant et vint le harceler à coups de bec, de griffes, et en martelant ses tympans avec des cris aigus. Stanley essaya divers stratagèmes, mais aucun n'eut d'effet. Puis, hors de lui, il lança une exclamation en direction de l'oiseau.

"Cela suffit, je n'en supporterai pas davantage !"

Sur ces mots, il se jeta sur l'oiseau, son saut amélioré avec une Pulsion Aérienne. Il saisit le cou du volatile avant de retomber sur l'îlot le plus proche. Il plaqua l'oiseau sur le sol et, d'un geste sec, lui tordit le cou. Il était peut-être insensible aux Arts Occultes, mais cela n'empêchait pas Stanley de les utiliser sur lui-même, et il pouvait toujours effectuer des attaques directes. Néanmoins, il commençait à se dire qu'il devenait urgent de se procurer une arme non magique. Mais il hésitait entre un arc et un fleuret. L'arc lui permettrait de faire face à des ennemis volants tandis que le fleuret l'aiderait à combattre plus efficacement qu'avec son Papillon les ennemis terrestres.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Ven 27 Avr - 13:52

Stan en colère, claaaaaaaasse !
Pas de penas

Plume absorbe-magie
<< Cette plume venant d'un sénégali est d'une très grande utilité. En effet, si vous la brandissez en face d'un sort magique, peu importe sa puissance, qui arrive vers vous (mais au bon moment), cette plume peut l'encaisser à votre place, avant d'être réduite en cendres. Cela ne marche donc qu'une fois. >>
Prix : 1000 Penas

La salle reprit son aspect initial, et la voie vers l'étage suivant était maintenant libérée. L'épreuve d'après allait nous placer dans un nouvel univers... Rien qu'à y rentrer, on pataugeait dans l'eau. Plus ça allait, plus le niveau montait. L'eau semblait arriver de nulle part, bien que l'étage soit visiblement identique aux précédents... Cela ne signifiait qu'une chose: des monstres aquatiques.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 16 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est rempli de 2 mètres d'eau.]








Race: Créature marine // Nom: Gely
Taille: 1 mètre // Poids: 15 grammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le gely a une particularité: A chaque attaque physique direct, il se divise en deux, et cela à cinq reprises ! Ceci mis à part, il est surtout redouté pour ses piqûres.
Arts occultes: Art martial occulte: Piqûres
Technique exclusive: Division (: A chaque attaque, il forme deux gelys. Cela marchera encore quatre fois sur chacun d'entre eux.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\



Race: Mollusque // Nom: Octopus
Taille: 1 mètre 35 // Poids: 15 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: L'octopus s'accroche à ses cibles comme pas permis. Mais il peut aussi les étrangler. Son autre spécialité est de lancer de l'encre dans les yeux comme un véritable fusil de précision. Bref, chiant et collant.
Arts occultes: Art de soutien: Jet d'encre, Amortissement des chocs // Art martial occulte: Ligoter
Technique exclusive: Syphon (: Lorsqu'il panique, il tourne sur lui même, créant un courant d'eau déviant ses cibles dans le sens opposé, et dans le pire des cas, l'enfoncer dans les profondeurs de la mer.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Ven 27 Avr - 22:51

Sitôt après s'être assuré que l'oiseau noir ne le dérangerait plus, Stanley préleva sur sa dépouille la plume qu'il jugea être la plus belle de toutes, en guise de souvenir. La salle reprit d'un seul coup son aspect normal, ce qui éveilla des soupçons chez Stan quant à la réalité du vide entre les différents îlots. Néanmoins, il préfèrait largement ne pas avoir à le vérifier. Il emprunta donc les prochains escaliers et arriva dans une salle recouverte par une fine pélicule d'eau, qui grandit progrssivement, jusqu'à atteindre une hauteur plus grande que le Gentleman, qui était déjà grand. Celui-ci maugréa. Il n'était pas venu pour se faire ruiner ses vêtements. Il était d'accord pour se battre, mais n'avait pas signé pour ça. Un Gentleman se doit en toutes circonstances d'être présentable, et à cause de toute cette eau, il allait avoir l'air de quelqu'un qui aurait passé la nuit dans un fleuve, et en plus il risquait de tomber malade. Cela dit, il avait déjà pris un risque similaire. Mais, alors qu'il était perdu dans ses réflexions, il sentit un léger courant près de ses pieds, comme si une créature était passée par là. Il était assez évident qu'il allait avoir à affronter des ennemis aquatiques, vu le nouvel environnement dans lequel il se trouvait, mais cela lui montrait qu'il n'était pas adapté à n'importe quelle situation, puisque sa magie élémentaire se résumait au feu et au vent, deux éléments peu utiles dans l'eau. Stanley regarda dans l'eau et la seule chose qu'il vit était une grosse pieuvre, qui était relativement éloignée de lui. Et donc, selon toute logique, la chose qui l'avait frôlé devait être...

"Aaaah !"

Une méduse. Il venait de se faire piquer à la jambe par une foutue méduse. Il avait tout intérêt à ne pas se laisser piquer de trop nombreuses fois où il finirait par ne plus pouvoir faire abstraction de la douleur. Fort heureusement pour lui, les courants que générait la méduse en se déplaçant étaient assez perceptibles, et il put déceler un schéma d'attaque. Dès lors, il plongea, décrêtant qu'il n'était plus à ça près, puisqu'il était d'ores et déja complètement trempé. Il nagea ensuite un peu, avant d'utiliser sa magie de feu tout autour de lui pour faire bouillir l'eau et la méduse lorsque celle-ci fut assez près de lui. Mais il restait encore la grosse pieuvre. En proie à un gros cliché, Stan prédit que la pieuvre essaierait de l'attraper pour le noyer ou l'étrangler, ce qui revenait un peu au même puisque dans les deux cas il mourrait par manque d'oxygène. Manque de chance, il vit juste, et il sentit très vite un tentacule poser ses ventouses sur sa jambe non piquée et le tirer vers le fond. Il devaut donc vite se dégager ou il risquait de se retrouver privé d'air. En vitesse, Stanley invoque le Papillon du Desespoir et trancha le tentacule. Il remonta aussi vite que possible récupérer le précieux souffle vital. En-dessous de lui, la bestiole marine s'agita dans tous les sens et se mit à tourner sur elle-même, créant un tourbillon qui l'aspirait. Stanley essaya de lutter contre le courant mais dut très vite se résigner : cela ne servait à rien.

"Très bien, Messire Poulpe, si c'est ainsi que vous le prenez, sachez que je peux en faire de même."

Stanley utilisa son Illusion des Lames Dansantes pour faire apparaître un cercle de lames autour de lui. Les épées se mirent à tourner de plus en plus vite, et le Teremundo nagea dans le sens du courant pour gagner de la vitesse et atteindre la pieuvre qui se retrouva coupée en morceaux. La voilà qui était prête à agrémenter des soupes pendant un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Ven 27 Avr - 23:20

Joli Smile
Pas d'objets
+70 penas en cours de rajout par Yukai ^^


L'eau de la salle disparut petit à petit, non pas par un trou dans le sol... mais par magie. L'étage était à présent totalement sec, ne laissant pas de traces du combat qui venait de se dérouler. L'étage suivant, quant à lui, était plongé non pas dans l'eau... mais dans une obscurité totale. On pouvait ressentir des courants d'air déclenchant des frissons de temps à autre... Oui, on se croyait dehors en pleine nuit, et c'était le calme plat. Jusqu'à que le sol se mit à se fissurer... et que des zombies en sortirent. Eh oui, des zombies.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 17 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est totalement obscure.]








Race: Mort-vivant // Nom: Zombie
Taille: 1 mètre 70 // Poids: 45 kilos
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Le zombie est une race de mort-vivant retenue en vie par une magie interdite. Il ne ressent pas la douleur, bien que ses blessures soient présentes et ne se guérissent pas. Il a une odeur nauséabonde et en veut aux vivants.
Arts occultes: Art élémentaire: Souffle empoisonné // Art de soutien: Sensible aux soins
Technique exclusive: Persévérance de l'au delà (: Il n'arrêtera pas de vous attaquer, malgré les blessures et les membres en moins. Si son corps est coupé en morceaux, ils essaieront toujours de vous tuer.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Mer 9 Mai - 18:27

Après s'être débarrassé de la grosse pieuvre, l'eau qui remplissait la salle disparut progressivement, et Stanley put reposer pied à terre. Il alla récupérer son chapeau détrempé et attendit un peu, le temps que ses vêtements sèchent. Visiblement, la magie qui avait été à l'oeuvre pour faire disparaître l'eau continua de faire effet et accéléra le séchage du tissu. Le Teremundo put donc reprendre son ascension de la Tour. A l'étage suivant, il se retrouva plongé dans la pénombre la plus noire. Il ne pouvait pas distinguer le sol. Puis il sentit un courant d'air frais qui le fit frissonner. A croire qu'il se trouvait désormais à l'extérieur. Mais il ne pouvait pas vérifier s'il y avait toujours un plafond, puisqu'il ne pouvait rien voir. Afin d'y remédier, il alluma une boule de feu au creux de sa main. Cela lui permit de créer une zone de lumière autour de lui. Ce n'était guère beaucoup, mais c'était suffisant. Soudain, il sentit le sol sous ses pieds trembler. Il recula d'un bond, puis exécuta sa technique de la Danse des Feux Follets. Il dispersa autour de lui plusieurs petites boules de feu qui flottèrent en suspension dans l'air, éclairant chacune un petit peu et créant en même temps un dôme protecteur. Il aperçut alors trois créatures difformes sortir du sol. A peine humaines, ces silhouettes étaient couvertes de blessures, et commençaient à pourrir. De toute évidence, il s'agissait là de morts-vivants. D'après les légendes, la magie curative était très efficace contre ce genre d'ennemis, mais il ne disposait pas de ce genre de magie, il ne pouvait donc vérifier la véracité de ces dires. Il lança vers les zombies une volée de Papillons, mais les non-morts continuèrent d'avancer en dépit des blessures. L'un d'eux se fit trancher le bras qui tomba mollement puis se releva, pour se hisser à l'aide de sa main. Le bras coupé avança en même temps que le reste du corps de son proprétaire vers le Gentleman. Puis l'odeur de décomposition arriva jusqu'aux narines de Stanley, qui fut obligé de se boucher le nez tant elle était forte.

"Messieurs, je suis navré de devoir vous dire cela, mais vous empestez ! Honnêtement, vous montrer face à moi dans cet état, sans même prendre le temps de prendre une douche... Que diable, mettez au moins du parfum !"

Mais les zombies, insensibles à ses paroles, continuaient d'avancer lentement mais sûrement, avec des râles graves. L'un d'eux arriva jusqu'au dôme des Feux Follets et tenta de traverser cette limite flamboyante mais se fit carboniser et s'écroula sans se relever.

"Ainsi donc vous craignez la chaleur et le feu ? Approchez donc, je vais cautériser vos blessures, et comme je suis généreux, je ne vous facturerai pas ce service !"

Stanley commença par lancer une boule de feu sur le bras qui continuait d'avancer, afin d'éviter une mauvaise surprise. Il fit ensuite converger tous les Feux Follets sur les deux morts-vivants qu'il restait, et agrémenta le tout d'une lance de flamme pour être sûr qu'ils ne se relèveraient pas. Il réajusta ensuite sa veste et ses boutons de manchette.

"Et l'on ose me dire que j'ai le sang chaud..."
Revenir en haut Aller en bas
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   Mer 9 Mai - 22:23

Hâte de voir la suite n_n
Pas de penas
Objet gagné:
Pena sale
<< Qui sait ce qui se produira si vous le montrez à un certain Vincent... >>
Prix : 1 Pena


La lumière apparut de plus en plus, pour finir par se rétablir totalement. Le combat était clos, et la suite attendait déjà. L'étage suivant n'avait pas de sol en pierre comme toutes les précédentes... C'était une jungle exotique. Qui savait si c'était une illusion magique, ou la vraie apparence de la salle... De très nombreux insectes virevoltaient en l'air. Des moustiques, mouches, moucherons et autres... et parmi eux, le véritable adversaire.

[Vous contrôlez ces monstres ! RP de 18 lignes mini, pour pouvoir passer au suivant !
L'étage est totalement rempli d'insectes volants insignifiants se mélangeant avec la cible.]








Race: Insectes // Nom: Insectes Shangunaha
Taille: 80 millimètres // Poids: 10 milligrammes
Créateur: Le Grand Architecte

Info: Ces insectes se déplacent toujours en colonie entière. A la moindre attaque, ils se dispersent dans toute la zone, avant de se réunir au même endroit de façon synchronisé. L'accouplement et les naissances s'effectuent en plein vol.
Arts occultes: Art de soutien: Piqûre de paralysie, piqûre empoisonnée, piqûre de sommeil, piqûre aveuglante, piqûre démotivante, piqûre de démangeaison
Technique exclusive: Gestation express (: Si deux insectes shangunaha sont présents, un troisième voit le jour quelques temps après.)

/!\ Contrôlé par vous dans votre propre RP /!\

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légende de Stanley J. Hope   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légende de Stanley J. Hope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Tour de Lance-
Sauter vers: