AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Mar 21 Fév - 11:08

Voici la suite des aventures d'Atrée

Ça fait un peu bizarre de se réveiller dans une chambre sans se rappeler comment on y est arrivé. Et avec une jolie migraine en cadeau. Mais c'était prévisible. Elva se rappelait vaguement avoir voyagé dans le Canyon avec Atrée. Puis le temps c'était déchainé. Elle avait glissé dans une sorte de gouffre, c'était plus une pente là. Et depuis, le noir total. Atrée avait dût la porter jusqu'ici. D'ailleurs, ou était-il? Elva se leva, étonnée d'être aussi en forme, excepté la migraine. Atrée était assis sur une chaise non loin du lit. Et il dormait profondément. Jugeant impoli de l'observer pendant qu'il dormait, ben que l'envie ne lui en manquait pas, elle décida plutôt d'aller à la fenêtre voir ou elle était.

- Le marché de Phil?

Malgré ses nombreuses missions, elle n'y avait jamais mit les pieds. La fenêtre donnait un point de vue assez correct sur ce village-marché. Des étals colorés, de nombreuses boutiques, des marchands ambulants, et une foule énorme de clients en tout genre. Le tout donnait une impression de vie, c'était des plus reposant. Les multiples couleurs donnaient une vie propre à ce marché. Pas étonnant qu'il soit si célèbre, on devait pouvoir tout trouver ici ! Elva serait bien descendue visiter un peu, mais elle décida plutôt d'attendre Atrée. Ça serait bien plus marrant de le visiter à deux! N'ayant rien d'autre à faire, Elva se laissa tomber sur le lit et se mit à observer Atrée pensivement.

- Je me demande ce qu'il peux bien chercher ....

Elle sursauta soudain en entendant sa propre voix. Et voilà qu'elle pensait à voix haute maintenant ! En attendant le réveil d'Atrée elle décida de descendre voir ce qu'elle pourrait bien lui monter à manger. Comme elle s'en doutait, ils étaient dans une des nombreuses auberges du marché. Elva fût surprise des bas prix de la nouriture. Bien heureusement, parce que sa bourse était un peu ... vide. Elle monta de quoi manger et s'assit en attendant son réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Sam 25 Fév - 10:43



Il avait fait le chemin jusqu’au marché de Phil avec la jeune femme sur son dos. Elle s’était évanouit dans un sommeil apparemment paisible. Le vulpes les avait fidèlement bien aidés. Il n’avait pas failli dans sa tâche de guide et ils étaient arrivés assez rapidement à bon port malgré le temps qui était devenu exécrable. Après s’être séparé de lui devant l’entrée de la ville, avec le peu d’argent qu’il lui restait, il leur paya une chambre de qualité moyenne. Il la déposa sur le lit et s’assit dans le fauteuil qui était situé dans le coin de la pièce. Malgré qu’il aurait voulu rester éveillé pour veiller sur elle, le sommeil et la fatigue le happèrent et il s’endormit.

Il se réveilla bien plus tard. La lumière du soleil tombait sur lui à travers la fenêtre. Il mit sa main droite devant ses yeux pour se protéger de la lumière et regarda la pièce autour de lui. Elle n’avait pas bougé, enfin presque. La seule chose qui avait bougé depuis qu’il s’était endormit s’était qu’Elvanshalee n’était plus dans son sommeil, allongée sur le lit, mais devant lui entrain de le regarder. A coté d’elle il y avait un sac qui, à l’odeur, contenait sans doute de la nourriture. Il afficha un sourire léger.


-Bonjour, vous avez bien dormi ?

Il se leva ensuite doucement et se dirigea vers la salle de bain. Il se passa un coup d’eau sur le visage pour se réveiller. Il se regarda ensuite dans la glace. Le sommeil avait fait son travail, il avait l’air en forme. Il se sentait remplit d’énergie prêt à entamer sa journée sans problème. Il revint vers la chambre et dit alors à la jeune femme aux yeux vairons :

-Je ne sais pas vous mais moi je meurs de faim, que diriez que nous mangions ce que vous avez apporté ?

Il la regardait avec un sourire joyeux, il avait réellement faim mais il commençait à trouver de plus en plus agréable la présence d’Elvanshalee a ces cotés. C’était une chose qui ne lui était arrivé qu’une seule fois auparavant.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Jeu 5 Avr - 11:38

Perdue dans ses pensées, Elva fixait Atrée sans vraiment le voir. Ce lieu lui rappelais de vieux souvenirs qu'elle aurait préféré oublier. Mais bon, c'est pas parce qu'elle y était venu avec ses frères qu'ils devaient forcement y être à chaque fois qu'elle y venait! Atrée venait de lui parler, et elle n'avait absolument pas suivit. Heureusement qu'il ne semblait pas attendre de réponse immédiate. Elle se posta à la fenêtre en attendant qu'Atrée sorte de la salle de bain. La foule qu'elle voyait la mettait mal à l'aise. Elle n'aimait pas trop ça, la foule. Ça crie, ça bouscule, ça déclenche des bagarres pour rien. Oui, je sais, la tronche du cliché de base.

-Je ne sais pas vous mais moi je meurs de faim, que diriez que nous mangions ce que vous avez apporté ?

Elva lui tendis sa part comme réponse, avec un grand sourire sur les lèvres. Elle aimait bien l'homme, et ça semblait réciproque. Sinon ils ne seraient pas là^^ En attendant, Elva s'ennuyait. Elle avait besoin de bouger, de dépenser l'incroyable quantité d'énergie qu'elle possédait. Elle aurait bien fait une mission si il y en avait eu une de disponible, ce qui n'était pas le cas. Son ennui était assez visible, elle tournait en rond dans la chambre, n'arrêtant pas de faire l'aller-retour entre la porte et la fenêtre. Elle se planta soudain devant Atrée.

- Vous avez quelque chose de particulier à faire ici?

Elle se demandait tout simplement pourquoi, en intégrant le point repos, ils s'étaient arrêtés ici. Quelque chose la rendait mal à l'aise, et la foule n'y était pour rien, les souvenirs non plus. Il ne planait pas une menace sur le marché mais la sensation n'était pas loin de ça. Une sorte de ... malaise. Mais bon, autant mettre ça de coté le temps de trouver d’où ça venait. Le Marché de Phil était un coffre aux trésors, alors autant aller voir ce qui se trouvait à l'intérieur. Elle regardait par la fenêtre quand elle explosa soudain de rire. Elle venait de trouver un nouveau jeu, mais chut, c'est une surprise !

- Ça vous dit d'explorer un peu le Marché? Il parait que c'est une vrai mine aux trésors !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Mar 3 Juil - 14:07




Alors qu’il affichait un miné réjouit et reposé, Atrée remarqua que quelque chose n’allait pas dans le comportement de la jeune femme. Elle regardait à moitié dans le vide, paraissait penser à autre chose qui ne lui faisait pas franchement plaisir. Elle avait apparemment quelque chose qui la dérangeait ici. Elle se tenait devant la fenêtre et regardait la foule qui s’agitait en bas d’une drôle de façon. Surement des souvenirs qui devaient surgir de sa mémoire… Elle réagit enfin quand il exprima son envie de manger quelque chose. Elle lui tendit sa part de nourriture, faisant ainsi montrer qu’elle n’avait pas faim. Décidément, cela ne ressemblait pas à une fille tellement pleine d’énergie et extrêmement joyeuse d’habitude.
Elle avait l’air d’ailleurs de s’ennuyer ferme. Comme si elle trépignait d’envie de se défouler, d’aller évacuer toute l’énergie que son corps mais que ce lieu ne lui permettait pas. Elle avait l’air de chercher quelque chose à faire. Soudain, elle se mit devant lui et lui demanda :


- Vous avez quelque chose de particulier à faire ici?

Il s’arrêta alors qu’il allait mordre une nouvelle fois dans sa nourriture, qui était d’ailleurs succulente et secoua la tête de façon négative pour indiquer qu’il n’avait rien à faire spécialement ici. Elle regarda de nouveau par la fenêtre mais cette fois-ci elle éclata de rire, elle paraissait avoir trouvé quelque chose qui égayait son humeur. Quand il y pensait, l’alien se disait que cette jeune femme était folle mais cela ne le dérangeait pas vraiment. Il avait vu des cas bien plus effrayants et inquiétants. Elle se tourna de nouveau vers lui avec un air pétillant dans les yeux :

- Ça vous dit d'explorer un peu le Marché? Il parait que c'est une vrai mine aux trésors !

Atrée engloutit rapidement son repas avant de hocher la tête avec enthousiasme. Elle avait l’air de trouver quelque chose pour s’amuser et il avait hâte de voir ce qu’il en était ! Il se mit debout et afficha un sourire éclatant :

-Bien sûr que je suis partant !!! Je vous suis !!

Il avait hâte de voir qu’elle comptait faire. Il sentait qu’il allait sans doute bien s’amuser avec elle et la retrouver pleine d’énergie s’était une bonne chose. Il lui indiqua la porte pour lui montrer qu’il la suivait sans hésitation.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Jeu 12 Juil - 11:42

Elle avait appris depuis longtemps que les Marché sont des mines au trésor pour trois types de personnes. Il y à d'abord les féru d'objets en tous genres, brocanteurs, collectionneurs, tous se qui aiment acheter des objets. Il y à ensuite les revendeurs au noir, passant discreto des marchandises peu recommandables ou obtenues par des moyens divers et variés, mais avec le point commun de ne pas respecter la loi. Et il y à enfin ceux qui viennent ici pour tuer en toute impunité, dans un coin sombre, des terroristes se fournissant auprès des marchands au noir de toutes sortes d'objets. Un terrain de chasse parfait pour toute sorte d'êtres, recommandables ou pas.

-Bien sûr que je suis partant !!! Je vous suis !!

Il avait l'air d'un enthousiasme à toute épreuve, tant mieux parce qu'Elva allait lui apprendre un jeu des plus marrant, et un peu dangereux. Enfin, ça dépends à la vitesse à laquelle on cours, et à sa capacité de semer les gens. Elva sorti avec un enthousiasme débordant, suivie de près par Atrée. Elle s'engageât dans la foulée dans les petites rues. Elle savait ce qu'elle cherchait, et le trouva assez vite. Le marchand était dans un coin assez paumé, la ou les touristes normaux ne mettent jamais les pieds. Ils étaient assez loin du marchand pour qu'ils ne les voient pas, mais assez bien placés pour qu'eux puissent le voir.

- Vous voyez, le Marché de Phil à deux facettes. Ce type est un marchand au noir. Il y en à beaucoup de cachés un peu partout dans le marché. Il n'est pas rare qu'ils fournissent des terroristes.

Elva lui fit visiter d'autres coin '' pas nets '' du marché, avant de passer aux coins respectables, du genre le marchand de bonbecs planqué dans une maison à la lisière du marché. Elle le connaissait assez bien, ce marché, grâce à ses frères, bien que beaucoup d'étalage changent perpétuellement de places. Il fallait plus d'une journée pour faire le tour des marchands officiels, alors en rajoutant les autres, ça allait prendre un bon bout de temps. Elva s'arrêta dans un coin tranquille, avec des marchand de nourriture un peu partout autours.

- On à même pas visité la moitié du marché mais ... vous avez aimé?

Elva alla leur chercher de quoi grignoter. Elle venait d'avoir une idée ! Vu que son ami courrait vite, ça ne pouvais qu'être des plus marrant.

- Je viens d'avoir une idée. Une chasse au terroristes ça vous dit? Il suffit d'observer nos marchand non-officiels, et de suivre leur clients, pour leur faire une petite surprise ! Pour la nature de la surprise, je vous laisse choisir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Jeu 12 Juil - 17:55



Elvanshalee sortit par la porte avec une joie impressionnante, il n’avait pas besoin de lire dans son fluide pour le savoir, ça se sentait dans chaque gestes qu’elle faisait. Elle sortit de l’hôtel d’un pas rapide, les faisant entrer dans la foule avant de prendre des petites rues plutôt sombre et pas franchement rassurante. Enfin, tant qu’il ne tombait pas sur un ennemi puissant, il n’y avait pas de raison d’avoir peu, il savait parfaitement se débrouiller en cas de problème. En tout cas, la jeune femme paraissait rechercher quelque chose en particulier. Elle s’arrêta peu après, lui faisant montrer un marchant dans un coin sombre et reculé. Pas exactement le genre d’endroit où la plupart des gens venait faire le marché. Surement pour ne pas attirer l’attention.

- Vous voyez, le Marché de Phil à deux facettes. Ce type est un marchand au noir. Il y en à beaucoup de cachés un peu partout dans le marché. Il n'est pas rare qu'ils fournissent des terroristes.

Ainsi donc il y avait ce genre de personne ici aussi. Atrée avait bien l’impression que l’espèce humaine en était polluée. C’était des gens comme ça qui causaient le malheur de leurs congénères sans le moindre scrupule. Elvanshalee l’emmena ensuite visiter quelques autres lieux dans le même genre. Décidément, il y en avait beaucoup ici. C’était comme le coté caché de ce lieu. Puis, elle lui fit découvrir des lieux bien plus attrayants et agréables.
On vendait de tout ici, de la simple confiserie aux vêtements les plus durs à tisser. C’était un vrai plaisir pour les yeux. Les odeurs se mélangeaient avec élégance, s’était extrêmement agréable de se promener ici. La jeune femme aux yeux vairons paraissait parfaitement connaître l’endroit, elle s’y dirigeait sans aucun problème. Elle semblait même un brin nostalgique. Ils s’arrêtèrent dans un endroit calme, entouré de plusieurs étals de nourritures qui donnaient l’eau à la bouche. Elle lui demanda :


- On à même pas visité la moitié du marché mais ... vous avez aimé?

Il hocha la tête d’un air joyeux avec un grand sourire sur le visage. Il appréciait grandement cet endroit. Il le trouvait particulièrement agréable, le mélange des produits et des cultures qui avait lieu ici était incroyable et il adorait cela. Elle leur prit de quoi manger avant de revenir avec un air malicieux qui signifiait qu’elle venait d’avoir une idée. Elle déclara d’une façon enjouée :

- Je viens d'avoir une idée. Une chasse au terroristes ça vous dit? Il suffit d'observer nos marchand non-officiels, et de suivre leur clients, pour leur faire une petite surprise ! Pour la nature de la surprise, je vous laisse choisir !

L’Alien pesa le pour et le contre. Il ne comprenait pas les tendances de son amie de toujours vouloir se mettre en danger. Elle lui paraissait étrange quelques fois… D’un autre coté il se dit que neutraliser des personnes dangereuses serait faire une bonne action et que ce n’était pas si mal. Et puisque ça semblait lui faire si plaisir… Il hocha la tête en finissant de grignoter. Ils retournèrent donc vers un des coins sombres pour guetter les clients d’un marchant peu scrupuleux. Il guetta quelque temps avant d’en détecter un qui semblait particulièrement malsain. Il dit à la jeune femme :

-Je m’occupe de celui-là.

L’homme avait enfouit quelque chose sous son long impair et commençait à partir dans une ruelle sombre, le visage baissé. Atrée lui emboita le pas avant de dire d’un ton neutre :

-Pourrais-je savoir ce que vous cachez ainsi monsieur ?

L’homme se retourna d’un air surpris. Il n’était pas habitué à être abordé de cette façon. Un éclair de peur passa dans ses yeux avant d’être remplacé par de la colère. Il n’avait pas l’air particulièrement content d’avoir été ainsi interpelé et encore moins d’avoir eut un sursaut de peur lâche. Il sortit un revoler qu’il pointa sur le torse de l’extra-terrestre.

-T’as un problème connard ?

L’être non-humain réagit en un quart de seconde. Il sait le poignet de l’homme à une vitesse incroyable, le lui tordit, le faisant lâcher son arme avant de poser son autre main sur son torse.

-Je vous prierais d’être plus correct.

-Ektinaxi-


Le goujat fut éjecté à une vingtaine de mètre d’une façon violente. Il atterrit sur le sol sur le dos complètement sonné. L’ambiance du coin venait de s’assombrir. La plupart des gens présent étaient des truands et ils n’aimaient pas trop ce qu’il venait de se passer. Certains d’eux sortaient même des armes en s’approchant. Atrée se retourna et demanda à son amie :

-Que fait-on maintenant ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Ven 13 Juil - 11:31

Son ami ne sembla pas très enthousiaste au début, jusqu'à qu'il trouve une utilité à la chose. Elvan le comprenais. C'est pas parce que elle aimait la baston que ça devait être le cas des autres ! En tout cas il semblait maintenant lancé telle une flèche qu'il serai imprudent d'arrêter. Il se rendit dans un des coins sombre qu'elle lui avait fait visiter plus tôt, trouvant presque immédiatement une cible. Elvan allait l'aider quand une main surgit de la porte devant laquelle elle venait de passer et l'entraina rapidement à l'intérieur, sans qu'Atrée ne le voit. Il avait apparemment du pain sur la planche.

Il faisait un noir d'encre, vite brisé par la lueur d'une ampoule. Trois hommes se tenaient dans la pièce, plus celui qui la tenait fermement par le bras. Ils étaient tous armés de pistolets et de poignards. Elvan se promit de s'occuper personnellement du marchand d'arme dès qu'elle aurait fait le ménage ici. Les hommes apparemment pas inquiets posèrent leur pistolet sur une table et tirèrent leur poignard. Celui qui la tenait lui tordit le bras dans le dos, pensant l'immobiliser. Quel con, il allait vite le regretter.


- Tu es perdue gamine? C'est pas bien de trainer toute seule dans des coins pareil. Tu pourrais faire ... de mauvaise rencontres.

Les trois hommes avançaient tranquillement. Une fois arrivés près de leur cible, le premier passa son couteau dans la lanière du débardeur d'Elva et la trancha. Son voisin fit de même avec la seconde.

- Tu est une vilaine fille. Nous t'avons évité de mauvaise surprise, tu pourrai nous remercier.
- Elle est squelettique, fait gaffe à pas la casser !

Le tout parti en un débat sur qui allait commencer, qui allait faire quoi, et comment ils allaient faire pour pas l'abîmer. Ils traitaient Elvan comme un objet, sans oublier bien sur de la peloter. Elvan s'en foutait comme de sa première dent de lait ... jusqu'à qu'une phrase attire son attention.

- T'es vraiment planche à pain ma mignonne, y'à pas grand chose à ...

Le poing d'Elva lui explosa le nez. Le gars qui la tenait la seconde d'avant gisait à l'autre bout de la pièce, proprement explosé par un éjecteur en pleine face. Deux hommes la frappèrent en même temps avec leur poignard tandis que le troisième allait chercher son arme.

- Je suis QUOI ?!

Atrée dût sans problème l'entendre gueuler de l'extérieur. Comme vous l'avez sans doute deviné, le moyen le plus sur de mettre Elvan dans une rage noire c'est de la traiter de planche à pain. Qu'on l'insulte, la pelote ou la déshabille ça passe, mais parlez de planche à pain et vous ne parlerez plus jamais. Elle saisit la lame du mec de droite par la lame et lui envoya un éjecteur en plein ventre. L'autre eut moins de chance et se fit prendre dans un rouleau compresseur.

- Répétez un peu et JE VOUS EXPLOSE !

Le troisième homme venait d'atteindre son arme et tira... à l'endroit ou Elvan se tenait la seconde d'avant. Elle avait utilisé un propulseur pour franchir la distance qui la séparait du dernier homme. Elle se contenta de le frapper en pleine tête, de toutes ses forces. L'homme traversa le mur ... et percuta les deux crétins qui se tenaient derrière. Elva sortit telle une furie de la maison par le trou qu'elle venait de faire dans le mur.

-Que fait-on maintenant ?

Atrée se trouvait non loin. Un homme ko lui apprit que lui aussi avait commencé les réjouissances. Il y avait une dizaine d'hommes armés devant eux, et sûrement bien plus hors de vue. En parlant de vue ... Elva finit de péter son câble quand elle s'aperçut qu'elle était ... en soutif. Son haut n'avait pas survécu aux poignards et sous l'effet de la rage elle n'avait pas capté qu'il était tombé. Son poing droit pissait du sang alors elle prit le temps de le soigner avant de finir de s'énerver.

- Je propose une petite séance de massacrage général et ...
- Dit ma jolie, t'as pas un peu oublié de grandir? Parce que tes brioches elles sont un peu plates !
- Vous croyez que le reste est aussi plat?
- Viens par ici ma jolie, qu'on vérifie !

Trois hommes. Deux en face, le troisième à droite. Elvan réussit à ne pas perdre le contrôle de ses nerfs de justesse. Elle détestait ce genre de pervers plus doués pour aboyer que pour agir. Seuls, ils n'étaient rien.

- Pourquoi vous ne viendriez pas essayer?

Elle fit mine de le frapper avec un sourire. Le bouclier partit en forme de poing et envoya bouler l'importun numéro un à travers un mur. Elva regarda sa main d'un air étonné. Puis elle sourit. La baston allait être vraiment intéressante ! Elle se tourna vers Atrée au moment ou les hommes passaient à l'attaque.

- Je ne peux pas arrêter leurs balles, mais les ralentir ou les dévier ne sera pas un problème. Si vous êtes blessés je m'occuperai de vous soigner. Ah oui, n'hésitez pas à frapper fort, ils ont les os solides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Sam 14 Juil - 15:22



Atrée entendit Elvanshalee faire un raffut monstrueux dans une des maisons derrière lui avant qu’elle ne pulvérise un mur et qu’il ne l’a vit sortir par là. Elle paraissait en pleine rage, à telle point qu’elle n’avait pas l’air d’avoir capté que son haut avait été déchiré et qu’elle ne le portait plus sur lui. Elle finit enfin par remarquer qu’elle était en soutien-gorge et cela parut la calmer un peu, elle paraissait même un peu gênée mais elle s’efforça de ne rien laisser paraître. Elle remarqua aussi que son poing saignait plutôt abondamment et prit le temps de se soigner avant de lui répondre :

- Je propose une petite séance de massacrage général et ...

- Dit ma jolie, t'as pas un peu oublié de grandir? Parce que tes brioches elles sont un peu plates !

- Vous croyez que le reste est aussi plat?

- Viens par ici ma jolie, qu'on vérifie !


Décidément les humains qui trainaient par ici étaient très peu distingué, ils étaient même franchement grossiers. De telles remarques n’étaient pas acceptables tout comme leur façon de couper la parole à une demoiselle. Ceux qui avaient dit ça étaient autour de la jeune femme. Deux étaient en face d’elle et un autre à droite. Il vit qu’elle prenait sur elle pour ne pas s’énerver encore une fois. Il le sentait à son fluide ainsi qu’aux muscles de sa mâchoire qui étaient fortement contractés.

- Pourquoi vous ne viendriez pas essayer?

Elle mit un coup de poing dans le vide en reprenant un sourire sur la figure. Elle les défiait ouvertement, il n’y avait pas grand-chose à faire d’autre, ils se seraient encore plus jeté sur elle si elle avait fait signe de faiblesse, elle avait donc agit de la meilleure façon possible. Un bouclier partit sa main et frappa l’homme le plus proche, le projetant à travers un mur. La jeune femme aux yeux vairons regarda son poing d’un air étonné avant d’afficher un grand sourire. Elle se tourna vers lui et lui dit :

- Je ne peux pas arrêter leurs balles, mais les ralentir ou les dévier ne sera pas un problème. Si vous êtes blessés je m'occuperai de vous soigner. Ah oui, n'hésitez pas à frapper fort, ils ont les os solides.

Alors il allait encore falloir se battre. Très bien, ainsi soit-il. Il se mit en position de combat. Tout d’abord il allait écarter les deux pervers restant qui rodait près de son amie. Il se concentra un léger instant, fermant les yeux.

-Othisi-


Il sentit son corps se remplir de fluide, devenant plus efficace, plus attentif. Il tapa un sprint vers le premier des agresseurs d’Elvanshalee. Il sauta et lui mit un coup de pied retourné dans la nuque, le mettant au tapis en un coup. Dès que ses pieds retouchèrent le sol, il passa au second. Il lui mit un coup de poing dans la partie gauche de son bassin, puis dans la partie droite de sa région abdominale, puis dans la partie gauche de son torse et finit enfin par un uppercut en plein menton. Le voyou tomba au sol, inerte.

Il entendit ensuite une déflagration continue dans son dos. On leur tirait dessus avec une arme automatique. C’était dangereux, sa camarade de bataille lui avait dit qu’elle ne pouvait pas bloquer les balles. Lui, le pouvait. Il se retourna et tendit la main devant lui, créant un mur de vide qui les protégeait tous les deux.


-Adeio Toicho-


Les balles furent éclatées à un stade moléculaire et aucun d’elle ne les toucha. Aux yeux de tous, elles disparaissaient tout simplement. Dès que le slave fut finie, l’alien fit disparaître son mur de vide et fonça tout droit sur le tireur. Il arma son pied.

-Fluid praxikopima-


Sa jambe s’entoure d’un blanc laiteux preuve du fluide extrêmement concentré à l’intérieur. L’homme entrain de recharger son arme subit le coup de pied en plein sternum, il décolla du sol et alla s’écraser contre un mur, le laissant sonné et hors d’état de combattre. Atrée repéra un autre groupe de délinquants qui sortaient des armes à feu de sous leur vêtements, il tendit la main vers eux.

-Skopovoli Lefko-


Le tir de fluide file droit vers eux et explosa à leur pied, les projetant tous avec violence. Ils n’allaient pas y revenir de sitôt. L’extraterrestre se tourna enfin vers son amie pour voir comment elle s’en sortait…



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Dim 15 Juil - 10:46

Il en arrivait de partout. Ça commençait à faire beaucoup, et Elva n'aimait pas trop se battre dans des endroits aussi étroits. Elle utilisa un propulseur pour atterrir sur le toit le plus proche et regarda autours d'elle. Il y avait une espèce de placette à deux rues de la, assez grande pour ce qu'elle voulait faire. Courant sur les toits, elle arriva assez vite à destination, suivie de près par un groupe au sol. Parfait, ils s'étaient séparés, la croyant moins dangereuse que son compagnon. Elle se laisse tomber au sol et se retrouva encerclée au centre de la placette. Comme prévu.

- Il court il court le furet !


Elvan leur sourit. Même pas quinze hommes, qu'elle erreur. Elle se concentra en grimaçant. Elle n'utilisait que rarement cette technique comme ça. Les éjecteurs ne se lançaient pas que de face, contrairement à ce que beaucoup croyaient. Elle pouvait en lancer quatre dans des directions opposées. C'est ce qu'elle fit. Au moment ou les hommes retombaient elle lança un bol sous eux, les récupérant pour les envoyant voler assez haut. Oh, elle en avait manqué quatre ou cinq, mais les autres émirent un bruit satisfaisant en tombant. Elle ne voulait pas les tuer, sinon une brochette aurait suffit. Elle se retrouva au corps à corps avec les cinq restant. Ils étaient tous armés de poignard, n'ayant pas eu le temps de sortir leur armes à feu. Elvan en éloigna trois d'un éjecteur. Les deux restant ne lui laissèrent pas le temps de réutiliser sa magie. Elvan évitait pour le moment le coups de poignards, mais si les autres se ramenaient ça n'allait pas durer longtemps.

- Arrête de bouger gamine, on voudrai pas t'abîmer.

Ce genre de remarques commençait à l'énerver. Elle entoura sa main droite d'un mini-bouclier et attrapa au vol la lame de l'homme de droite, tout en se baissant pour éviter celle de l'homme de gauche, qui manqua de peu d'égorger son camarade. Elvan tordit violemment la lame qu'elle tenait avec le bras de l'homme qui se brisa. Un coup de poing en pleine tête l'envoya au pays des rêves. Le second se retrouva prit dans un rouleau-compresseur et s'effondra. N'en restait plus que trois.

- T'as l'air fatiguée gamine, tu devrai arrêter avant de t’effondrer.

- Venez à moi mes enfants ...
- Regarde moi ça elle pète un câble !
- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

L'homme hurla jusqu'à qu'il ne le puisse plus, enterré sous une mini-armée de feux-follets. Les voilà, les enfants d'Elvan. Les petites créatures encerclèrent les deux hommes restant en sautillant de joie. Ils sentaient la colère de leur maitre et mourraient d'envie de brûler les opportuns. Elvan les autorisa juste à brûler assez les hommes pour qu'ils leur passe l'envie de bouger. Des brûlures très douloureuse mais pas graves. La jeune femme commençant à fatiguer, elle décida de finir le combat avec ses enfants et un peu de baston rapprochée. Elle rejoint son ami, qui de son coté avait fait un beau carnage, accompagnée d'une dizaine de feux-follets qui se précipitèrent sur les hommes. On aurait dit que les petites créatures souriaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Jeu 19 Juil - 16:23



Elvanshalee paraissait s’être pas mal débrouillée vu les cris d’hommes qu’il avait entendit. S’était une guerrière pas forcément extrêmement puissante mais sa folie lui permettait d’oser des choses que des personnes normales ne feraient pas, c’était ça quelque part sa force. Elle arrivait d’ailleurs droit sur lui, entourée de plusieurs créatures étranges. Elles étaient faites d’une sorte de feu mais paraissaient animés par une énergie plutôt malsaine. Elles se mirent à attaquer les voyous encore debout dans les parages. Elles les tuaient, les battants sans problème grâce à leur supériorité numérique écrasante. Atrée détourna le regard, dégouté par cette vision mais il ne fit aucune remarque.

En tout cas, il n’y avait plus aucun individu malfaisant dans les parages. Enfin si, il en restait encore un. Le marchant qui vendait toutes les armes et autres objets non-l égaux du quartier était en train de rempiler son étal à une vitesse impressionnante. Il avait senti que cela n’était pas bon pour lui et il paraissait pressé de déguerpir. L’alien s’approcha de lui tranquillement, les mains dans les poches, sans faire aucun bruit. Il arriva à la hauteur de l’homme qui était trop plongé dans son rangement express pour l’avoir remarqué. Il lui demanda alors :


-Besoin d’aide pour remballer vos affaires ?

L’humain releva la tête, les yeux écarquillés. Il était surpris et effrayé. Il bégaya quelque chose d’absolument incompréhensible en faisant de grands gestes avec ses bras. Une seconde après, il se mit à courir pour le fuir. Il renversait des cartons sur son passage pour essayer de l’empêcher de le rattraper. Ce n’est pourtant pas cela qui allait le bloquer.
L’être non-humain sauta sur l’étal pour lancer la course-poursuite. Il courut ensuite derrière le fuyard, bondit contre le mur et passa au-dessus des cartons renversés en prenant au passage un couteau plutôt imposant. Le marchand courait plutôt vite, il avait déjà tourné à l’angle de la rue. S’il ne réagissait pas, il allait bien finir par lui échapper ! Il remplit ses jambes de fluide et sa vitesse augmenta alors grandement.


-Epitachynsi-


Grâce à son accélération fulgurante, il fut sur sa cible en un instant. Elle était à moins de cinq mètres de lu. D’un geste sec et fluide, il lança le couteau qui vint se planter dans la jambe de l’homme qui se mit à hurler de douleur en se ramassant face contre le sol. Le moment d’après, ne main lui saisit le crâne et l’assomma sans ménagement sur le sol.
La forme humaine que prenait Atrée était plutôt puissante, c’est donc sans aucun mal qu’il mit le poids mort sur son épaule et qu’il le ramena à la jeune femme, le déposant devant elle. Il affichait un sourire plutôt fier de lui et demanda à la jeune femme d’un air sérieux :


-On fait quoi de lui ? On le donne aux autorités ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Dim 22 Juil - 11:34

Pendant un instant, Elva les cru mort. Ce qui n'était pas prévu. Elle avait clairement indiqué à ses feux-follets de ne tuer personne. Elle s’approcha d'un homme et prit son pouls. Il vivait ! Méchamment brulé, mais il s'en sortirai. Les autres étaient dans le même cas. Soupirant de soulagement, Elva sortit une radio de sa poche. Elle ne pouvait pas laisser les hommes comme ça. Elle en appela donc à la section de soin. Qui lui promirent des hommes d'ici une vingtaine de minutes. Ça serai suffisant. Il ne restait plus un homme debout dans la zone à part Atrée et le marchand d'armes. Celui-ci proprement assommé, avait été balancé comme un sac de patates sur l'épaule d'Atrée qui paraissait plutôt fier, ce qui fit sourire la jeune femme.

-On fait quoi de lui ? On le donne aux autorités ?
- J'ai appelé la section 8 pour qu'elle s'occupe des blessés. Ils viendrons avec des soldats, je pense qu'on devrai pouvoir leur confier notre petit marchand.

En effet une vingtaine de minutes plus tard la section 8 déboulait avec une flopée de soldats qui eurent du mal à ne pas tiquer devant le carnage. Ils ne devaient jamais avoir vu un endroit après un passage de la section 1 sinon ils n'auraient jamais réagit comme ça. Reconnaissant en Elvan un membre de la section 1 en question ils n'en posèrent aucune, de question, ne cherchant même pas à savoir d’où venait son compagnon. Après avoir embarqué tous les blessés ils partirent.

- On dirai que la baston est finie pour aujourd'hui ! Que diriez vous de finir notre visite?

Elvan le prit familièrement par le bras et l'emmena terminer la visite des coins les plus jolis du marché, mais évitant une petite zone pourtant jolie. Elle y avait vu un visage familier. C'est pas qu'elle ne voulait pas le voir, mais cette personne étant un mercenaire et donc un fouineur, elle se poserai sans aucun doute des questions sur le compagnon d'Elva, et celle-ci avait comme l'impression que les réponses ne seraient pas celles auxquelles elle pourrai s'attendre.

[ gomen c'est un peu cours, je rallongerai si ça te suffit pas^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   Mar 14 Aoû - 11:22



Quand Atrée regarda autour de lui après avoir déposé l’homme assommé sur le sol, il eut l’heureuse surprise de découvrir que les voyous n’étaient pas morts mais juste à la limite, franchement et méchamment amochés. Le fluide parcourait encore leur corps, à un rythme réduit et plutôt lent, signe évident de leur faible vitalité. La jeune femme répondit à sa question avec un léger sourire aux lèvres :

- J'ai appelé la section 8 pour qu'elle s'occupe des blessés. Ils viendrons avec des soldats, je pense qu'on devrai pouvoir leur confier notre petit marchand.

Il alla donc s’asseoir sur une caisse et attendit que les unités qu’elle avait appelées viennent. Il était d’une patience quasi-inépuisable et il se contenta donc de rester assis tranquillement tout en regardant tous les blessés de la zone pour être sûr qu’aucun d’eux n’allaient s’échapper. Quelques minutes plus tard, la troupe qu’avait contactée Evanshalee arriva sur les lieux et la plupart des soldats qui la composaient tirèrent une mine ébahie. C’est vrai que la scène avait un peu l’allure d’un carnage mais bon, il y avait bien pire dans ce monde et des hommes correctement entrainés n’auraient pas dû avoir une telle réaction si voyante. Enfin bon, ils ne firent aucune remarque en apercevant la jeune femme et embarquèrent les humains assommés sur des brancards un par un avant de quitter la zone en très peu de temps et dans un silence quasi-parfait. On pouvait au moins les apprécier car le travail était propre et rapidement effectué. Après cela, la jeune femme se tourna vers lui et lui demanda :

- On dirai que la baston est finie pour aujourd'hui ! Que diriez vous de finir notre visite?

C’est vrai que ça paraissait être une bonne idée, il avait eu son lot d’actions pour la journée. Elle l’entraina donc de nouveau dans le marcher et lui fit voir des endroits qu’il trouva merveilleux et qui lui arrachèrent des sourires de joie. Vint alors le moment où ils eurent finit leur petit tour. L’alien se mit face à la jeune femme et lui fit un léger sourire. Il la trouvait gentille même si elle était un peu spéciale mais elle semblait avoir quelque chose qui attirait les ennuis et l’agitation, d’ailleurs apparemment elle aimait les provoquer d’après ce qu’il en avait vu. Ce n’était pas vraiment le genre de façon de vie qui l’attirait, il ne tenait pas à mettre l’attention sur lui et s’il continuait de se balader avec elle il aurait bientôt soit une prime soit une renommée, il ne savait pas trop de quel côté elle penchait vraiment vu ses méthodes radicales… Il lui déclara donc :

-Merci pour ce moment, j’ai beaucoup apprécié votre compagnie. Malheureusement je pense que nous allons nous séparer ici, je dois continuer mon voyage seul, je le pressens. Alors c’est un au revoir.

Sans un mot de plus, il fit demi-tour et s’éloigna parmi la foule sans regarder derrière lui. Il ne savait pas où il allait aller maintenant mais ça n’avait pas grande importance. Il se contentait juste de suivre son instinc. Le monde était vaste et il y avait encore bien des choses à découvrir.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une aventure sur de longs chemins [PV: Atrée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partons à l'aventure !
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» les chemins de la liberté
» A la croisée des chemins
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Marché de Phil-
Sauter vers: