AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Là où personne jamais ne va... (pv Elli)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Ven 15 Juin - 1:40

Cela faisait peu de temps que Akechi avait rencontré Suraisu.. Il était à présent quelqu'un de reconnu dans l'empire, il pouvait au moins y circuler sans crainte, du moins plus ou moins... Mais il lui restait une chose qu'il devait absolument faire avant de visiter l'empire.. Il l'avait promis à cette fille, qu'il prendrait contact dés qu'il le pourrait. Ainsi il demandait à ce qu'un message soit transmit à Ellianne Carpophorus. Dans ledit message il y avait marqué: " Carpophorus-sama.. J'ai à présent un peu de temps libre et souhaite vous voir. Si vous voyez ce message, j'aimerai que vous me rejoignez à l'endroit indiqué par le messager".

" Il est rare de vous voir convier quelqu'un Susanoo-sama.
- En effet, je suppose qu'il faut bien le faire de temps en temps.
- Hmpf... Tu étais pas obligé d'inviter cette Bakablonde.
- Hm... Qui sait, mon instinct me dit que j'ai eu raison. "

Le garçon riait doucement, il n'était pas bien sûr de cette invitation mais son instinct ne l'avait jamais trompé... Bref il attendait un long moment regardant vers le donjon scellé, il en avait entendu parler rapidement dans les écrits de sa famille. L'endroit où se trouvaient un cachot et... La grotte des esprits, un lieu qui était craint et évité par les soldats de l'empire. Bien sûr, le garçon n'étant pas d'ici, était intrigué par cette grotte et semblait vouloir y aller... Cependant il ne voulait pas paraitre rustre en mettant un lapin à la blonde pour ça. Il soupirait avant de finalement dire..

" Tsukiyomi, pourrais-tu attendre Carpophorus-sama ici et l'escorter jusqu'au donjon scellé ? je vous y attendrai"



Il n'attendait pas de réponses, commençant à avancer vers ladite grotte. Il entrait dans le donjon scellé, bien sûr son combat avec Suraisu n'était pas passé inaperçu et donc il n'était pas inconnu de l'empire. On le prévenait bien que ce qu'il cherchait était dangereux. Cependant les gardes furent incapables de donner une localisation exacte... Ils donnaient cependant au garçon un accès aux zones. Le saurai fit un léger sourire les avertissant de l'arrivée prochaine de deux autres personnes avant de partir s'enfoncer dans le donjon scellé. Après de longue recherches il arrivait dans ce qui semblait être un cul-de-sac banal cependant... Il ressentait la présence d'une barrière, il le savait puisqu'il maitrisait cet art... Finalement il entendait des pas derrières lui, voyant arriver ses deux amies.. Voyant Ellianne il laissait tomber quelques temps la barrière.

" Carpophorus-sama, je suis ravi de vous revoir ! Je craignais trouver les grottes des esprits avant que vous n'arriviez."

Disant ceci, il se souvenait de la barrière il sortait son katana portant plusieurs coups dans le mur jusqu'à ce que ce dernier se brise. Derrière se trouvaient des talismans pour repousser les mauvais esprits ce qui semblait être une barrière. Derrière, on pouvait voir de faibles lueurs étranges.. Il s'agissait visiblement du lieu qu'il cherchait tant. Il fit plusieurs mouvement des doigts en récitant une sorte de psalmodie... Les sceaux des esprits brulaient dans des flammes bleutés et une flash blanc faisait disparaitre la barrière.

" Et bien... Carpophorus-sama, puisque nous sommes là tout deux, venez-vous avec moi ? "

Il faisait un léger sourire, avant de pénétrer dans la grotte. Cependant il n'était pas dupe.. Si c'était protégé d'une barrière ce n'était sans doute pas pour rien. Une fois que toutes les personnes furent entrées, il reformait la barrière en soupirant, cet art était fatiguant, lui qui n'aimait pas les arts occultes en général. Il approchait alors d'Ellianne souriant légèrement une fois encore. Il décidait de lui dire, d'un ton neutre et calme, ce qui s'était passé à son arrivée.

" Carpophorus-sama... Il semble que j'ai réussi à convaincre maitre Suraisu de la pureté de mon Bushido, je peux à présent offrir mon coeur à l'empire. Mais cela attendra que nous eussions finit d'explorer cette grotte. Mais je vous en conjure, restez prudente, je ne pourrai faire face à mes maitres s'il vous arrive malheur."

Le garçon gardait une main sur le manche de son katana, commençant à marcher doucement, gardant un oeil prudent sur la blonde...

* Hm... j'ai comme un mauvais pressentiment... Espérons que tout se passe bien.*


Anxieux, il attendait la suite des événements.


[HRP: message édité le 17/06/2012; bien que rien de fondamental n'a été changé, si vous avez déjà lu, je vous conseil de relire.]

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Mar 19 Juin - 0:05

    Elle était une Prêtresse, ça y était. Sa longue initiation avait enfin été achevée, elle avait accédé à l'un des rangs les plus enviés du vieil empire d'occident. Après son entrevue avec l'Évêque et toutes les aventures mouvementées qui y avaient pris place, elle avait enfin obtenu ce qu'elle s'était prise à désirer bien longtemps au part avant, quand elle n'était encore que la Teremundo Siem et que le premier des Moines d'Ahi'Kufu lui avait proposé cette voie. Mais elle n'était pas la seule à trouver peu à peu sa place en ces lieux, loin de là ! Outre sa chérie-choupinette-d'amour – alias Rayne-choutte – qui grâce à elle s'y intégrait peu à peu, une autre des connaissances de la blondinette, plus récente certes et aux racines indubitablement moins profondes, mais tout de même très agréable, avait également réussi à creuser son trou dans la ville. Il s'agissait du samouraï-chou qu'elle avait rencontré dans la Forêt Mystique et guidée elle-même jusqu'à l'Empire, à savoir Akechi Susanoo, alias Dango-Kun – surnom donné par Ellianne elle-même, fallait-il le précisé. Elle avait appris qu'il avait réussi à intéressé le chef des Samouraïs et ancien maître de Sensei-Sama, et qu'il avait même réussi à valider la première épreuve d'un combat avec lui, comme elle-même l'avait fait avec ledit Sensei-Sama, justement !

    Et aujourd'hui, il l'avait contactée, comme il avait d'ailleurs promis de le faire ! Non, ce n'était pas un premier rendez-vous ! Roh, tout de suite... et puis ils s'étaient déjà vu de toute façon, donc ça n'aurait pas marché ! En tous cas, il lui avait envoyé un message, lui disant de suivre le messager. Elle l'avait fait et avait découvert non pas le guerrier lui-même mais bien plutôt une de ses deux compagnes, celle qui faisait si bien le thé, Tsukiyomi. Elle lui sourit, accepta son câlin plein de bonne humeur et entrepris ensuite de la conduire vers son maître, qui était déjà parti en avant vers l'aventure qu'il leur avait visiblement réservé ce jour-là, le vil ! Heureusement, elle n'était pas rancunière, et puisqu'elle pouvait espérer bien s'amuser en sa compagnie elle ne fit aucune protestation en suivant la beauté sombre. Elle l'aimait plutôt bien, elle aussi, tout comme l'autre compagne du Samouraï-chou, même si dans ce second cas la réciproque était peut-être moins évidente. Mais, bon, ce n'était pas cela qui allait arrêter Ellianne, pour elle c'était sa Coupine-Choutte qui mettait de la vie dans le groupe de Dango-Kun, et donc elle serait forcément sa coupine avec le temps, c'était une loi naturelle et inéluctable du monde !

    Alors qu'elle songeait ainsi, les deux jeunes femmes s'enfoncèrent dans le Donjon Scellé, à la porte duquel on n'arrêta bien entendu pas la blondinette. Les gardes leurs confirmèrent même que le Samouraï-chou s'y était aventuré avant elles. Un Samouraï-chou qu'elles retrouvèrent d'ailleurs bel et bien plus loin dans le réseau interne du lieu, guidé par l'instinct qui liait Thé-Chan à son maître.

    " Carpophorus-sama, je suis ravi de vous revoir ! Je craignais trouver les grottes des esprits avant que vous n'arriviez."

    La Grotte des Esprits ? C'était cela qu'il cherchait ? Une lueur s'alluma dans les yeux de l'ancienne Teremundo. Elle avait déjà entendu parlé de ce lieu, et elle avait toujours eu l'envie de le découvrir elle aussi ! Et maintenant elle avait l'occasion de le chercher avec un compagnon d'aventure qu'elle appréciait ? C'était presque trop beau pour être vrai ! Elle le regarda ouvrir la voie, en partie à coup de sabre – elle l'aurait bien aidé avec quelques Pulsars, mais elle ne lui en laissa pas le temps – avant d'à nouveau se tourner vers elle, ainsi que Thé-Chan, qui était toujours là.

    " Et bien... Carpophorus-sama, puisque nous sommes là tout deux, venez-vous avec moi ? "

    Genre, comme si elle allait rester devant la porte ! Elle ne prit même pas la peine de lui répondre et entra directement... tout en tiltant soudain qu'il l'appelait Carapophorus-sama depuis tout à l'heure, alors qu'elle lui avait expressément demandé de ne pas le faire, lors de leur première rencontre. Elle n'avait pas fait attention à l'écrit, l'écrit étant toujours distinct de l'oral pour elle, et cela était passé au second plan jusque-là, mais elle le nota soigneusement et se promis de lui taper dessus à ce propos dès qu'elle aurait un moment, une petite moue boudeuse aux lèvres.

    " Carpophorus-sama... Il semble que j'ai réussi à convaincre maître Suraisu de la pureté de mon Bushido, je peux à présent offrir mon cœur à l'empire. Mais cela attendra que nous eussions finit d'explorer cette grotte. Mais je vous en conjure, restez prudente, je ne pourrai faire face à mes maîtres s'il vous arrive malheur."

    Nyaaaaaaaaaa, et il continuait de lui donner du « Carpophorus-sama » de partout en plus ! Bon, par contre, le reste était chou mais bon... c'était pas une raison ! Le pré-sentiment du jeune homme se vérifia donc plutôt que prévu quand, en quelques pas rapides, Ellianne s'approcha de lui... et lui donna une tape à l'arrière de la tête, la même moue toujours aux lèvres.

    « Zeeeeeee t'ai déjà dit de pas m'appeler comme ça ! Elli-Sama à la limite si tu veux, Ellianne-Sama si tu veux rester plus formel, Elli si la choupititude te suffis, voir même autre chose, mais dispense moi de cette appellation-là, naméo ! »

    Ben oui, autant mettre les choses au point directement ! Et non, au cas où vous vous poseriez la question, la fille-fée-chimère n'était absolument pas affectée par l’atmosphère du lieu, enfin pour l'instant. D'un autre côté, quand votre esprit s'était recomposé au beau milieu du bureau d'un Docteur K en pleine crise de rage – alors que cette atmosphère-là vous impressionnait déjà très peu – il devenait difficile de trouver des lieux vraiment inquiétants à la première impression...

    « Sinoooooooon ce regrettable point mis à part, je suis contente de te revoir ! J'ai entendu parler de ton duel amical contre Rire-qui-part-tout-seul-sama ! C'est une coutume chez les Samouraïs je pense, Sensei-Sama aussi m'avait défiée pour m'évaluer, lors de ma première épreuve de prêtrise ♥ ! Mais j'étais sûre que tu t'en tirerais bien, après tout t'es mon Dango-Kun, ça ne pouvait pas ne pas aller ! D'ailleurs, en parlant de dango... »

    À nouveau souriante, maintenant que la question de son appellation avait – elle l'espérait en tous cas – été réglée, la damoiselle fouilla à l'intérieur de sa belle robe occidentale, comme elle en portait toujours à Ahi'Kufu et parfois en dehors, pour finalement en tirer une boîte. Une boîte qu'elle ouvrit et tandis à son compagnon, qui pu ainsi la découvrir pleins de délicieux dangos. C'était une formule spéciale à emporter, qu'elle avait achetée à un marchand en venant.

     « Cadeau de retrouvailles ♥ »

    Oui, elle lui offrait des gourmandises alors qu'ils pénétraient dans un des lieux les plus louches et sans doutes les plus dangereux de ce continent et donc du monde, l'un dans l'autre. C'était Ellianne je vous rappel, vous ne vous attendiez pas à des choses aussi exotiques et superflues que de la prudence, de la logique ou du bon sens, tout de même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Mar 19 Juin - 1:41

Les deux personnes marchaient donc dans la grotte depuis quelques minutes alors que la conversation s'engageait petit à petit. La jeune fille ne semblait d'ailleurs pas trop aimer la façon dont parler le samurai, il avait oublié qu'elle n’aimait pas les noms trop formels en effet, il se prenait un tarte derrière la tête, comme s'il avait fait une grosse bêtises, c'était amical certes, c'est pourquoi il souriait malgré tout puis... Il ne comprenait pas pourquoi mais la voir avec sa petite bouille ainsi... lui faisait ressentir quelque chose d'étrange. Il l'écoutait alors dire quelques mots de sa petite voix mignonne.

« Zeeeeeee t'ai déjà dit de pas m'appeler comme ça ! Elli-Sama à la limite si tu veux, Ellianne-Sama si tu veux rester plus formel, Elli si la choupititude te suffis, voir même autre chose, mais dispense moi de cette appellation-là, naméo ! »

Il essayait de s'imaginer l'appeler de façon informelle, dire simplement Elli.. à cette simple idée il eut de légère rougeur... Ce n'était pas comme s'il était toujours formel, mais il n'arrivait pas à l'être avec elle, continuant simplement de marcher, il se disait qu'il verrait comment il la nommerait le moment venu. Il restait donc à ses côté la regardant d'un oeil mi-inquisiteur mi-troublé. Il ne se l'expliquait pas mais... Son visage affichait tout doucement un sourire par sa simple présence. Secouant la tête pour se remettre rapidement les idées en place, il se taisait redevenant prudent et regardant un peu partout pour prévenir aux dangers éventuels. Il l'écoutait alors qu'elle ajoutait quelques mots à ses précédents paroles:

« Sinoooooooon ce regrettable point mis à part, je suis contente de te revoir ! J'ai entendu parler de ton duel amical contre Rire-qui-part-tout-seul-sama ! C'est une coutume chez les Samouraïs je pense, Sensei-Sama aussi m'avait défiée pour m'évaluer, lors de ma première épreuve de prêtrise ♥ ! Mais j'étais sûre que tu t'en tirerais bien, après tout t'es mon Dango-Kun, ça ne pouvait pas ne pas aller ! D'ailleurs, en parlant de dango... »

Le garçon fit un grand sourire quand elle disait être contente, avant de lâcher un petit rire quand elle parlait de Suraisu. Visiblement elle avait aussi été défiée lorsqu'elle voulait devenir prêtresse... Preuve qu'elle était forte et qu'il n'y avait pas à s'inquiéter et pourtant... Puis elle se mit à parler de dango, le regard du samurai s'illuminait d'un coup d'un seul alors qu'il regardait la jeune fille avec des gros yeux, si elle faisait vraiment ce qu'il pensait qu'elle allait faire... Et elle le fit, elle sortait une boite de dango, les donnant à Akechi. Ce dernier s'emparait bien sûr de la boite en souriant et riant comme un gamin dévorant les sucreries en regardant Ellianne, les joues légèrement rougies par ce cadeau. Il piquait un fard supplémentaire quand il se souvenait de ce qu'il avait dit à propos de tomber amoureux grâce aux dangos..

« Cadeau de retrouvailles ♥ »



Son sourire s'étendait, il souriait comme il avait rarement sourit il donnait la boite de dango à Tsukiyomi et vint contre toute attente enlacer la blonde, pourquoi ? Son instinct lui avait dit de le faire à se moment là. Ce n'était qu'un simple câlin cependant... Son cœur battait fort, il ne comprenait pas, mais il se sentait étrangement bien là.. Le simple câlin amical devenait presque plus que ça... Se rendant compte de ça, il se retirait gêné.

" Je..... Désolé Elli je.... Je ne sais pas ce qui vient de me prendre... Merci pour les dangos, tu es adorable"

Il poussai un léger soupire, pas d’ennuis, mais d'incompréhension, il ne comprenait pas pourquoi les choses avaient tournée ainsi... Que pensait-il réellement d'Ellianne ? C'était vraiment un coup de foudre comme l'avaient dis ses lances ? Non il ne pouvait pas y croire... Pourquoi lui ? Alors que ce n'était arrivé qu'une fois des années en arrière. Se chassant ces idées de sa tête il reprenait la boite à dangos et en donnait à tout le monde, bien que c'était un cadeau, il aimait partager. C'était sa nature profonde. C'est toujours souriant qu'il regardait Elli.

" Elli je... hum... Je vais essayer de te parler moins formellement à présent, après tout, tu es quelqu'un d'importante pour moi à présent... Je ne sais pas ce que nous allons trouver ici, mais je te protégerai"

Son regard brillait d'une forte résolution, il comprenait les mots de son grands père.. Un sabre ne chante que lorsqu'il protège quelqu'un... Akechi comprenait enfin le sens de ces mots... Il deviendrait plus fort en protégeant quelqu'un et son coeur lui disait qu'il fallait qu'il protège cette fille. Lui caressant le haut du crâne comme on caresserai un chat il prenait les devants, faisant signe à ses camarades pour qu'elles surveillent les arrières. Tournant la tête à moitié il ajoutait dans un nouveau sourire.

" Si tu veux tu peux me grimper sur le dos pour t'épargner la marche"

Il se mit à rire d'un rire cristallin, c'était une boutade bien sûr, mais avec Elli... Qui pouvait bien dire si elle ne le ferait pas... C'est en posant une main sur son torse et sentant son coeur que finalement il comprenait... La présence d'Elli, pour lui... C'était bien plus que celle d'une amie... C'était bien plus que celle d'une camarade... c'était bel et bien...

* Une lame que personne ne peut arrêter hein......*

Pensait-il finalement se rendant compte du coup du destin qui venait de frapper telle la foudre, sans mauvais jeu de mot...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Dim 24 Juin - 3:32

    Elle avait commencé par le faire sourire simplement, puis par faire briller ses yeux, ce qui au fond n'était déjà pas si mal. Mais l'effet devant son cadeau, lui, avait été magnifique, bien au-delà encore de celui qu'elle avait espéré ! Décidément, les dangos avaient vraiment un effet magique sur lui, et son surnom était bien loin d'être usurpé, ça c'était sûr. En bon Dango-Kun qu'il était, il s'empara de la boîte avec des yeux d'enfants qui amenèrent un grand sourire ravis sur le visage de sa compagne aux blondes boucles – oui, elle n'a pas de boucles, je sais, c'est une licence littéraire, na ! – qui ne demandait rien de mieux que de le voir heureux ainsi. Apporter du bonheur à ses amis, n'était-ce pas le principal dans ce genre de relation ? Enfin il fallait dire que quand le bonheur était aussi facile à faire naître cela aurait vraiment été dommage de se priver, à moins de risquer la ruine en boîtes de dangos, mais elle était encore bien loin du compte, heureusement ! C'était ça l'avantage d'avoir un peu d'argent devant elle, elle pouvait toujours se faire plaisir. Quand à savoir où elle le trouvait hé bien... sur les gens qui étaient morts, au petit hasard, chez le gentil monsieur qui donnait des penas au marché... ce genre de choses. Tant qu'elle avait des sous, elle ne s'en souciait pas trop !

    Du reste, elle fut bien récompensée pour ses dangos puisqu'elle reçu en échange quelque chose qui, à ses yeux, était encore mieux, qui était même tout simplement mieux que tout : un câlinou ! Un calinou plein d'affection en plus, comme elle les aimait, qu'elle ne manqua pas de lui rendre avec joie. Elle adorait faire des câlins, encore plus quand son partenaire y mettait autant de cœur ! Il fini pourtant par rompre l'échange, affichant un air gêné, même si elle ne comprenait vraiment pas pourquoi. Ça avait été un super câlin après tout !

    " Je..... Désolé Elli je.... Je ne sais pas ce qui vient de me prendre... Merci pour les dangos, tu es adorable"

    Hein ? Pourquoi il était désolé ? La jolie petite blondinette affichait un visage de franche incompréhension, ne comprenant pas son comportement. Et plutôt que de s'attarder sur ce qu'elle considérait comme une franche bizarrerie comportementale l'ancienne Teremundo préféra noter le positif : il avait abandonné son ridicule « Carpophorus-sama » pour l'appeler Elli ! C'était rudement mieux, beaucoup plus chou et familier que l'autre appellation beaucoup trop raide et distante !

    " Elli je... hum... Je vais essayer de te parler moins formellement à présent, après tout, tu es quelqu'un d'importante pour moi à présent... Je ne sais pas ce que nous allons trouver ici, mais je te protégerai"

    Nyaaaaaaa c'était chou, vraiment ! Bon, elle avait pas vraiment besoin d'être protégée, elle était largement assez forte pour le faire seule, mais c'était tout de même mignon de vouloir faire ça ! Elle accepta avec un grand sourire et ronronna quand il lui caressa les cheveux, avant de lui emboîter le pas quand il se mit en route, toute contente d'explorer ce lieu qui l'avait toujours directement et fortement intriguée dès qu'on lui en avait parlé.

    " Si tu veux tu peux me grimper sur le dos pour t'épargner la marche"

    Il rit tout en disant cela, et la damoiselle ne se priva pas pour rire avec lui. Ce n'était sans doute pas une entrée en matière commune dans ce genre de lieux, mais elle n'était pas quelqu'un de commun alors c'était quelque chose qui lui allait bien ! D'ailleurs pour rester dans l'originalité, la jeune femme déploya ses ailes et se mit à avancer en flottant – ou en lévitant, elle ne savait pas trop comment ça fonctionnait en fait – un peu au-dessus du sol.
     
    « Tu vois, pas besoin de te transformer en mule, mais c'était chou de le proposer ♥ »


    Et de rire à nouveau, tout en tournoyant sur elle-même en répandant un peu de poussière dorée, de bonne humeur. Elle était tout sauf sur ses gardes, en dépit du lieu où ils avançaient peu à peu. Elle faisait confiance à son instinct, comme toujours, sans compter que maintenant elle avait un protecteur d'élite pour veiller sur elle alors autant se lâcher un peu !

     « Et c'est chou aussi de vouloir me protéger ♥ Même si j'ai pas spécialement besoin de ça tu sais hein, j'suis plutôt forte ♥ J'sais me débrouiller depuis le temps ♥ »

    Bah quoi, c'était pas pour rien qu'elle avait été accepté au rang où elle était dans l'Empire ! Elle avait encore des choses à apprendre parmi les Arts d'Ahi'Kufu mais elle en connaissait déjà une partie et elle avait bien d'autres atouts en réserve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Mer 4 Juil - 1:28



IMMOBILIS

Les nouveaux venus se retrouvèrent dénués de toute envie de se déplacer, restant maintenant totalement immobiles, les pieds cloués au sol, peu importe leur volonté à avancer. Le lanceur de la technique se trouvait un peu plus loin, il gardait une nouvelle entrée, au sein même de la grotte. Il y avait une deuxième barrière. On dirait qu'une seule n'était pas suffisant, témoignant de ce qui les attendait. Cette barrière là possédait des sceaux, et ne pouvait donc pas être dissipé sans l'art approprié.

L'homme en face de la barrière était relativement grand, et portait la tenue traditionnelle des 24 moines taoïste. Son kimono à lui était bleu-gris sombre. On ne pouvait pas voir sa tête. Ce n'était même pas un masque qu'il possédait, mais carrément un casque, qui englobait toute sa tête. Des trous placés un peu au hasard sur le devant lui permettait de voir et de respirer, mais on ne voyait que du noir, son visage et ses yeux restant totalement inconnus. Il prit la parole, de sa voix profonde et sérieuse.


<< Arrêtez de gesticuler, vous pourriez attirer l'attention de... ces choses... >>

Il voulait évidemment parler de ce qui se trouvait un peu plus loin. Pourtant, vu d'ici, c'était totalement vide et calme. On y distinguait quelques tombes de moines dans l'obscurité. Il y avait une deuxième porte sur le côté, menant à la prison scellée, mais ce n'était pas leur destination. La zone était seulement éclairée par de petites lucioles multicolores, et des sceaux de lumière éclairant très faiblement dans leur coin.

<< Si vous êtes là, c'est qu'Ahi'Kufu ne vous a pas emprisonné... donc que vous êtes la bienvenue...
...
On m'appelle le Bannisseur. Je vis dans cette grotte, et je me charge de la remplir des esprits malveillants. Ils y résident depuis des millénaires, toujours de plus en plus nombreux... leur rage ne fait que s'accroître avec les années, incapables de sortir, de prendre forme, ni même... d'exprimer leur colère, tout simplement. >>


Il leva une main, afin de dissiper le sceau de la barrière, et les invita à se dépêcher, pour de reformer la barrière.

<< Cela explosera sur les premiers venus... >>

Il disparut ensuite... Peut être qu'on le voyait plus ? Ou alors, il guettait dans l'ombre. Des tombes étaient entreposées un peu partout. Une très forte énergie maléfique suintait de chacune d'entre elles, et rien que les toucher était très risqué. La grotte s'enfonçait dans les profondeurs... Les cinq sens semblaient se restreindre dans la zone. La visibilité était faible, et le silence était pesant.





Race: ??? // Nom: A découvrir

Info: Une tombe suspecte, qui semble vous fusiller du regard. A éviter de toucher, sinon...


Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Mer 4 Juil - 2:59

Le garçon continuait de marcher en regardant Ellianne avec un léger sourire, toujours légèrement rougissant mais étrangement heureux. Quoi qu'il en soit, sa bonne humeur était une bénédiction pour le samurai qui la regardait se trouvant apaisé. Elle lévitait ou virevoltait peu importe comment on voulait le dire, quoi qu'il en soit elle semblait de bonne humeur, tout comme le samurai, malgré tout il ne partageait pas son imprudence, il était même sceptique de n'avoir rien croisé jusque là... Il se demandait bien ce qui pouvait arriver. Il esquissait un léger sourire quand la blonde disait de nouveau quelques mots:

« Et c'est chou aussi de vouloir me protéger ♥ Même si j'ai pas spécialement besoin de ça tu sais hein, j'suis plutôt forte ♥ J'sais me débrouiller depuis le temps ♥ »

Le garçon rougissait légèrement devant le sourire si rayonnant de la blonde, bien qu'il la savait forte, ce n'est pas ça qui l'effrayait, mais son innocence et sa curiosité facile à constater.. Cependant, il ne pouvait pas aller contre sa nature et puis... Il l'adorait ainsi. Souriant toujours, il avançait calmement jusqu'à ce qu'il soit incapable de marcher, il ne s'attendait surement pas à ça... Un tel sort immobilisant, c'était bien au-dessus de sa force actuelle.. Il ne pouvait pas s'en défaire malgré tout.. Alors il restait calme, un tel sort d'immobilisme devait surement avoir des contraintes ou autre... Mais finalement ce fut une voix qui résonnait dans la grotte.

<< Arrêtez de gesticuler, vous pourriez attirer l'attention de... ces choses... >>

Un homme à la tenue de moine et au casque étrange se présentait devant eux, leurs disant de moins bouger, pour le coup ils ne le pouvaient plus vraiment en effet. Le samurai regardait l'homme avec respect et neutralité, s'il était un moine, il ne ferait surement rien à un samurai et encore moins à Ellianne... Ainsi, il se contentait d'écouter ce qui disait ce gardien mystérieux. Il confirmait alors les instincts du samurai:

<< Si vous êtes là, c'est qu'Ahi'Kufu ne vous a pas emprisonné... donc que vous êtes la bienvenue...
...
On m'appelle le Bannisseur. Je vis dans cette grotte, et je me charge de la remplir des esprits malveillants. Ils y résident depuis des millénaires, toujours de plus en plus nombreux... leur rage ne fait que s'accroître avec les années, incapables de sortir, de prendre forme, ni même... d'exprimer leur colère, tout simplement. >>

Le garçon comprenait qu'il ne s'agissait de rien de très bon rien qu'à entendre l'homme en parler, mais il ne le coupait pas, buvant ses paroles afin d'être sûr de ce qui allait l'attendre à l'intérieur. Bien rapidement après un dernier avertissement, il ouvrait la barrière, la refermait et disparaissait... Laissant les deux personnes seules en ces lieux. Le garçon voyait rapidement deux tombes, son sabre résonnait à leur présence... Ces choses étaient clairement dangereuse, mais envoutantes dans un certains sens, l'envie d'y toucher était très forte.. Et Akechi avait peur qu'Ellianne cède à cette envie, c'est pourquoi il s'interposait entre elle et les tombes.

" Elli... je... Je suppose que tu ne vas pas écouter les avertissement du bannisseurs et approcher de ces tombes ? Je t'en prie... je ne veux pas que tu dois blessée. Et ce n'est pas une demande, prêtresse, c'est la résolution d'un samurai chargé de te protéger..."

Son regard était résolu... En cas de pépin, il placerait une barrière autours de la blonde afin de la protéger des créatures qui pouvaient sortir de ces tombes, pour peut que quelque chose en sortirait, comme avait dis l'homme à l'entrée, ils ne pouvaient pas prendre forme... Alors ces tombes pouvaient être tout et n'importe quoi, malgré tout il savait que ce n'était qu'une question de temps avant qu'Ellianne ne fasse une bourde... Mais il avait cette sensation qu'il n'était pas capable d'affronter les dangers de cette grotte... Tenant fermement le manche de son sabre, il balayait la pièce du regard.

*j'ai un mauvais pressentiments à propos de tout ça...*

Pensait-il finalement en restant bien entre Ellianne et les tombes..
Spoiler:
 

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Jeu 5 Juil - 4:02

    Ils étaient entrés assez facilement, semblait-il, ne rencontrant pas d'obstacle majeur. Était-ce dû à leur puissance, ce qui était relativement peu probable au vu de la force d'autre résidants de l'Empire, ou alors à une quelconque autorisation accordée du fait de leur affiliation ou autre chose ? Aucun des deux, peut-être... thèse qui fut accréditée par la manière dont le couple – oui le duo, d'accord, j'évite de sauter les étapes – se retrouva soudainement immobilisé en pleine marge, sans qu'il leur soit possible d'avancer même un petit peu.

    IMMOBILIS

    Alors qu'Ellianne gesticulait dans tous les sens en riant un peu, amusée par la situation, un homme se révéla, devant une seconde barrière qui semblait cette fois plus impressionnante, couverte de sceaux protecteurs. L'homme aussi semblait impressionnant, d'assez haute taille et en tenue de moine, sauf qu'au lieu d'un masque ou d'un chapeau il portait un casque avec des trous percés visiblement au hasard mais qui n'ouvraient même pas sur ses yeux, juste sur du noir. Un vrai monsieur mystère en somme !

    << Arrêtez de gesticuler, vous pourriez attirer l'attention de... ces choses... >>


    Roooooooooh, il était rasoir ! Histoire de lui faire plaisir, la blondinette arrêta ses gesticulations, même si elle n'était absolument pas inquiète de ses paroles. Non seulement tout semblait calme mais en plus ce n'était vraiment pas son genre d'avoir peur des choses invisibles, surtout que maintenant elle pouvait les voir grâce à la super-bénédiction de l'Évêque-Kawai-Sama !

    << Si vous êtes là, c'est qu'Ahi'Kufu ne vous a pas emprisonné... donc que vous êtes la bienvenue...
    ...
    On m'appelle le Bannisseur. Je vis dans cette grotte, et je me charge de la remplir des esprits malveillants. Ils y résident depuis des millénaires, toujours de plus en plus nombreux... leur rage ne fait que s'accroître avec les années, incapables de sortir, de prendre forme, ni même... d'exprimer leur colère, tout simplement. >>


    Owi, la belle affaire il y avait des méchants esprits qui sommeillaient là, c'était pas si terrible ! Elle-même elle serait enfermée là si jamais elle discutait ou écrivait ou autrechosait à propos des connaissances qu'elle pouvait acquérir via le don d'Aurasar-choutte-sama mais c'était pas pour autant qu'elle était un esprit maléfique qui faisait peur ! Et puis de toute façon elle en avait côtoyé beaucoup des esprits maléfiques dans sa vie de Teremundos, même s'ils étaient encore vivants à ce moment là, et même un vrai esprit qu'elle voyait chaque fois qu'elle entrait par la porte des Catacombes, elle allait pas se laisser effrayer par des menaces de michants fantômes !

    << Cela explosera sur les premiers venus... >>

    Ouai ben tant pis ! Sans prendre garde à ses avertissements, ni même faire attention à sa brusque disparition assez mal expliquée même dans la narration, la blondinette pénétra dans la grotte en compagnie de son Dango-Kun, et laissa la barrière être refermée derrière elle. Si elle avait dû s'arrêter de faire quelque chose à chaque fois que cette chose se révélait être déraisonnable ou même complètement folle elle n'aurait plus rien fait dans sa vie hein ! Contrairement au Samouraï-chou qui semblait plutôt sur ses gardes, l'ancienne Teremundo était plutôt insouciante, totalement imperméable comme de coutume à l'ambiance néfaste du lieu, préférant regarder tout autour d'elle en souriant. Elle trouvait même ça plutôt agréable, l'un dans l'autre – mais elle avait trouvé charmant le bureau du Docteur K et plaisante l'ambiance infernale d'un des étages de la Tour de Lance, alors son avis n'était peut-être pas le plus représentatif qui puisse être. En tous cas, ce fut toujours en souriant qu'elle s'approcha de ce qui semblait être des tombes, jusqu'à se que le jeune homme qui l'accompagnait se mette en travers de sa route.

    " Elli... je... Je suppose que tu ne vas pas écouter les avertissement du bannisseurs et approcher de ces tombes ? Je t'en prie... je ne veux pas que tu dois blessée. Et ce n'est pas une demande, prêtresse, c'est la résolution d'un samurai chargé de te protéger..."

    Hé, c'est qu'il la connaissait déjà bien, en fait. Enfin, moins s'il espérait qu'elle allait être prudente juste parce qu'il lui demandait. Ce n'était tout simplement pas dans sa nature de faire preuve de prudence, et en ces lieux l'aura de calme qui la baignait en Ahi'Kufu semblait s'atténuer quelque peu, ce qui ne la rendait bien entendu pas moins impulsive. Elle prit quand même le temps de le rassurer en souriant, parce qu'elle l'aimait bien.

     « T'en fais pas Dango-Kun, je t'ai déjà dit que c'était chou de vouloir me protéger mais que j'en avais pas vraiment besoin ♥ En plus c'est vraiment pas mon genre d'être en mode peureuse juste parce qu'un monsieur masqué m'a dit qu'il y avait des mauvais esprits dans les environs ♥ Si je suis là c'est pour explorer pas pour avoir peur ♥ ! »

    Et ce fut ainsi que, en riant, elle le contourna et vint tapoter une des deux tombes les plus proches, puis la suivante, le tout en souriant de son air de petite fille – okay, fille-fée-chimère mais petite fille-fée-chimère alors ! – curieuse de voir ce qui allait se passer.

     « Z'êtes là les esprits malveillants ♥ ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Ven 13 Juil - 0:25

<< Z'êtes là les esprits malveillants ♥ ? >>
~ COUCOU ~
~ COUCOU ~
~ COUCOU ~
~ COUCOU ~
<< COUCOU >>


< Ellianne s'effondre et quitte le RP. Suite ici pour elle >


Une voix avait résonnée de plusieurs endroits en même temps, plus ou moins flou, comme un écho... puis, le même "coucou" fût prononcé, très TRÈS près et bien distinctement, comme si ça venait de par dessus l'épaule. Ellianne avait perdue connaissance nette suite à cette manifestation. Quelques instants passaient... puis, elle se releva, comme si on l'avait assommé, et souria à Akechi.

<< Tu vois ! Ils sont pas si terribles que ça ! J'l'ai fait exprès, t'as eu peur hein ? Dango-kun ? Bwahahaha ♥ >>

Elle lui tapota gentiment la tête, avant de gambader dans la salle en chantonnant. Elle l'invitait à continuer plus loin, tout au fond. Elle l'observait, se demandant ce qui l'inquiétait comme ça. Après tout, ça servait à quoi, l'inquiétude ? La blondinette était bien inquiète de temps en temps, mais y'avait des raisons ! Quand ses chouttes sont en mauvaise posture par exemple, ou encore contre Kuro, l'ancien roi déchu, qui voulait faire du mal à ses chéries choupinettes d'amour ♥ Mais voilà, Dango-kun n'avait aucune raison. C'était juste une promenade de santé après tout. Hein ? N'est ce pas... ? Hihihihi...

<< Alleeez viens ! Dépêche touwaaa !! Je veux voir si y'a des trésors cachés par tête-de-casque-kun ! Il reste pas planté là pour rien ? Nan ♥ ? Et après, on ira T'ENTERRER !!! >>

Sa tête fit un tour complet sur son cou, fixant Akechi avec des yeux brillants maléfiques. Puis, elle reprit son sourire niais.

<< Tu penses pas ? Faut enterrer les tombes, c'est moche et ça pue ! C'est tête-de-casque-kun qui va être content ♥ >>

Elle continua à gambader, en sautillant tout les deux pas, et soufflant des papillons dorés de temps en temps, afin de rendre la luminosité convenable. Le chemin commençait à s'enfoncer dans les profondeurs, et une deuxième salle se tenait en dessous de la première. La lumière du jour était maintenant totalement disparue. On ne pouvait compter que sur de faibles sceaux de lumière, et des lueurs étranges qui se baladaient un peu partout. La blondinette aimait ça, les lucioles, c'était kawaiiiii ♥ Elle les suivait à la trace, et essayait de les gober, en ricanant.

Son ricanement devint de plus en plus sombre. Puis, la main qui n'était pas dans la ligne de vue d'Akechi se mit à briller...


PULSAR

Spoiler:
 

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Ven 13 Juil - 2:09

Peu après qu'Ellianne eut touchée les tombe, des voix se mirent à résonner, me faisant plisser les yeux, mon corps entier était prit d'une frisson, cette sensation me rappelait celle lorsque j'ai usé de la puissance d'orochi la première froid. Une sœur froide, un glacement qui parcours l'échine. Qui plus est, je n'étais pas rassuré par le tournure des événements puisque bien rapidement elle tombait dans les vapes... Je restais sceptique, la main sur le pommeau de mon sabre, regardant tout autours de moi, c'était juste ça ? Non... c'était bien trop facile. Soudain, Ellianne se relevait, comme si de rien était et me souriait.

<< Tu vois ! Ils sont pas si terribles que ça ! J'l'ai fait exprès, t'as eu peur hein ? Dango-kun ? Bwahahaha ♥ >>

Je plissais les yeux regardant vers mes compagnonnes, cela semblait trop simple, les moines étaient très droit, même s'il avait un aspect sombre, je doutais fortement qu'il m'avait menti. Je continuais donc simplement de suivre Ellianne inquiet, gardant toujours un semblant de regard sur elle. Elle avançait joyeusement comme elle le ferait d'habitude et pourtant cette sensation de malaise ne partait pas... Elle restait toujours là... Une main toujours prête à monter une barrière ou deux j'avançais. Jusqu'à ce que finalement tous mes doutes se révèlent exacts...

<< Alleeez viens ! Dépêche touwaaa !! Je veux voir si y'a des trésors cachés par tête-de-casque-kun ! Il reste pas planté là pour rien ? Nan ♥ ? Et après, on ira T'ENTERRER !!! >>
" Susanoo-sama c'est ... ?!
- Hm... Il y avait bien quelque chose alors... Attendons pour le moment... De voir ce qu'il va se passer. Restez à distance de moi, au cas où"


Ces, yeux, cette voix et ce comportement... Je ne pensais pas ces mythes sur l'exorcisme réels, mais visiblement, la grotte des esprits portait bien son nom... A cet instant j'entendais encore quelques mots, venant d'elle. Mais j'étais bien trop occupé à chercher une solution pour l'aider, avant que ça ne devienne ingérable. Finalement après un long moment...


" Susanoo-sama attention !"

Mais il était déjà trop tard pour esquiver. L'esprit avait finalement montré son vrai visage, envoyant un puissant pulsar vers moi. D'un mouvement vif, je faisais apparaitre une première barrière pour atténuer l'attaque puis une seconde sur mon corps pour diminuer le choc... Ce qui ne m’empêchait pas de m'envoler m'écraser sur un mur. Je me redressais tant bien que mal crachant une gerbe de sang... On pouvait dire qu'Ellianne cachait bien ses pouvoirs... Et l'effet de surprise n'arrangeait rien. Je ne tirais cependant toujours pas mon sabre, n'ayant pas coeur à la blesser.


" Lilith-sama ! Je suis sûr que vous m'entendez... Vous allez laisser le mal souiller votre hôte ? C'est donc là toute l'importance que vous accordez à son corps ? Êtes vous incapable de protéger celle qui vous permet à nouveau de vivre ? Faites donc un effort, je vais vous y aider !"


Certes, ces provocations pouvaient sembler infantiles... Voir même stupides. Mais peut-être que Lilith avait la force de se dépêtre de cette possession... Ou peut-être de l'affaiblir... Expirais longuement, je n'avais rien pour combattre l'invisible, je ne maitrisais pas les arts monastiques et user de mon sabre était juste totalement impossible, je ne voulais pas la blesser. J'expirais un grand coup avant de luire d'un couleur bleuté, créant des illusions de moi-même afin de leurrer l'esprit. Je ne me servirais pas de mes armes, mais mes poings n'étaient pas émoussés... laissant donc mes illusions leurrer la blonde et me ruait sur sa droit... Bien sûr je me doutais qu'elle m'avait repéré... C'est pourquoi je devenais une nuée de pétales... Avant d'apparaitre à son autre flanc. Je lui attrapais le bras et l'épaules afin de l'immobiliser à l'aide d'une clé.

" Le corps que tu as choisit est faible et frêle, esprit, penses-tu pouvoir me vaincre, moi, qui ai maitrisé la voie de la guerre avec ça ? Tu ne sortiras jamais de cette grotte avec ça. Tu continueras d'errer, même avec ce corps "

Je ne cherchais pas à le faire sortir non... Mais le faire hésiter, j'étais persuadé que Lilith combattait cette possession... Et si j'arrivais à le faire hésiter, ne serait-ce qu'un peu alors... Elle en profiterai. Cependant je savais aussi que j'étais en dangers... Je ne maintenais pas plus la soumission, bondissant en arrière, prêt à faire de nouvelles barrières en cas de besoins...

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Mar 31 Juil - 23:15

< Plus que 3 réponses >

L'homme était encore le seul en course. En espérant juste qu'il ne finisse pas dans un fâcheux problème lui aussi.... M'hihihi...

<< Lilith-sama ! Je suis sûr que vous m'entendez... Vous allez laisser le mal souiller votre hôte ? C'est donc là toute l'importance que vous accordez à son corps ? Êtes vous incapable de protéger celle qui vous permet à nouveau de vivre ? Faites donc un effort, je vais vous y aider ! >>

Ellianne l'observait avec des yeux vides, qui se voulaient interrogateurs.

<< Agna ? Pourquoi que tu parles bizarrement comme ça, dango-kun ? T'sais, j'ai entendu dire que fumée-magique-kun bah il avait des produits louches. T'es coupain avec lui, nah ? ? >>

Elle s'approchait d'un pas vide, comme un vrai zombie. A ce moment, Akechi fit des illusions de lui même. Or voilà, Ellianne en était TOTALEMENT immunisée à présent, continuant de fixer l'original d'un regard à faire peur, s'approchant toujours plus, jusqu'à qu'il disparaisse en nuage de pétales.... pour réapparaître derrière elle, et l'immobiliser avec une prise plutôt efficace... si on oubliait le facteur magique.

COMBUSTION SPONTANÉE

Ce n'était plus vraiment Ellianne. Elle souriait bêtement, même immobilisée, comme une vraie démone. Là où une personne normale aurait eue mal, à présent elle s'en fichait... Elle relâcha sa magie depuis tout son corps, afin de s'envelopper de flammes ardentes, afin de faire lâcher prise à Akechi. Oui, bien sûr qu'Ellianne était prise dans le feu... et alors ?

<< Le corps que tu as choisi est faible et frêle, esprit, penses-tu pouvoir me vaincre, moi, qui ai maitrisé la voie de la guerre avec ça ? Tu ne sortiras jamais de cette grotte avec ça. Tu continueras d'errer, même avec ce corps. >>
<< Dis, dango-kun... Après la grotte, allons nous amuser à Grandia Coquilla ! Ze veuuuux faire du poney ! Et la grande roue aussi ♥ Comme ça, nos enfants seront tout conteeeents ♥ >>

Elle posa l'une de ses mains dans le dos d'Akechi pour le câliner, et progressivement descendre, petit à petit, le regard plein de malice... En parallèle, elle continuait d'émettre de la magie, formant des pulsars, des boules de feu et des boules de foudre un peu partout dans la grotte... Les sphères ne bougeaient pas, se contentant d'apparaître petit à petit. Ellianne commençait à crépiter, petit à petit...

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Ven 3 Aoû - 14:05



Les choses ne se déroulaient pas au mieux... Vraiment pas. Je ne savais pas ce qui la possédait, mais c'était clairement puissant et... Fou à lier. Je ne pouvais pas agir librement, je ne voulais pas la blesser cependant j'étais loin d'imaginer ce qu'elle pourrait faire contre moi. Alors que je la tenais dans mon attaque de soumissions, elle se mit à... brûler. Heureusement mon instinct m'avait averti à la toute dernière minutes car ma main fut légèrement brûlée mais le plus inquiétant c'est que le corps d'Ellianne n'était pas épargné par l'attaque visiblement. Mes yeux s'écarquillaient légèrement, ce monstre... n'avait fichtrement rien à faire du corps de son hôte. Je tentais de convaincre l'esprit mais rien à faire... Sa seule réponse fut.

<< Dis, dango-kun... Après la grotte, allons nous amuser à Grandia Coquilla ! Ze veuuuux faire du poney ! Et la grande roue aussi ♥ Comme ça, nos enfants seront tout conteeeents ♥ >>

Elle, ou il, approchait de moi, le regard toujours aussi livide, la possession semblait de plus en plus forte et je devais protéger le corps d'Ellianne, que ferait-elle si elle n'avait plus de corps ou retourner si elle se libérait du contrôle de l'esprit. Je soupirais longuement alors qu'elle m'enlaçais plus ou mains, passant sa main sur moi son corps crépitant. Cependant, quelques lueurs me faisait comprendre de quoi il en retournait vraiment, voyez vous dans une grotte aussi sombre une flamme est un peu.. voyante. Mais si j'évitais cette attaque toutes les boules de feu se rueraient sur Ellianne... Et si je tentais de la repousser pour la protéger, sans doute me ferais foudroyer.

Finalement je n'avais pas d'autres choix... J'allais devoir resister à ses assaut tout en la protégeant et pour ce faire.. Je nous entourais de ma plus puissante barrière, Anima Doloris. Les boules de feus et autre ne la traverseraient pas, cependant j'étais loin d'échapper aux crépitements.. L'éléctricité parcourant mon corps et quelques éclairs statique sortant, attirés par les paroi occultes de ma barrière.


" Allez, foudroie moi, tant que je ne serais pas mort, tu ne pourrais plus sortir de cette barrière, qu'attends-tu esprit ? Foudroie-moi !"

Bien sûr je n'étais pas fou, je savais très bien que dans l'espace étriqué de la barrière je ne tiendrais pas plus de quelques seconde devant quelqu'un que je ne pouvais pas combattre... Cependant j'étais prêt à l'endurer autant que possible, ensuite je pouvais m'en remettre aux soin de mes compagnonnes et dans le pire des cas.. à Orochi... Bien que je préférais éviter à tout prix cette dernière option. La poussant pour la décoller de moi, je m'attendait aussi à ce que ce repousse attise sa haine et que finalement elle lance son puissant sort de foudre... Nous étions au moins à l'abris des projectiles en dehors de la barrière.

" Allez... Lances tes éclairs, j'endurerai toutes tes attaques jusqu'à ce que tu rende son corps à Ellianne"

Le regard noir, j'attendais l'attaque... ne pouvant pas lancer de techniques pour la parer, si par malheur j'usais d'une technique... La barrière se dissiperait et... Ce serait dangereux. Tours en position je la regardant, je ne pouvais vraiment rien faire à part m'en remettre à la chance et la protéger de ses propres attaques.

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Mer 12 Sep - 18:10

Ellianne continuait à prendre petit à petit en malice, comme si elle se dénaturait progressivement, au détriment d'Akechi. Ce dernier ne semblait pas avoir de solution, même en réfléchissant. Il devait donc se résoudre à retarder l'inévitable, à défaut de pouvoir guérir sa promise de ce vice nouveau... Il forma des barrières afin de se protéger, lui et la victime, des nombreuses orbes qui étaient apparues un peu plus tôt. C'était déjà un problème en moins... pour s'exposer pleinement au second soucis : le fantôme. Ellianne continuait de grésiller, souriant malicieusement, en mettant ses mains sur le torse du samurai.

<< Allez, foudroie moi, tant que je ne serais pas mort, tu ne pourrais plus sortir de cette barrière, qu'attends-tu esprit ? Foudroie-moi ! >>
<< ... Je t'aime tellement, mon... petit Dango... ♥ >>

Ses mains continuaient de palper l'homme, semblant le caresser en remontant de temps en temps vers la nuque. Elle grésillait de plus en plus. Ses cheveux se soulevaient dans l'air un peu plus.

<< Allez... Lances tes éclairs, j'endurerai toutes tes attaques jusqu'à ce que tu rende son corps à Ellianne >>
<< Je t'aime trop pour ça... Je t'aime trop. Trop ! ♥ >>

Ses "caresses" s'accéléraient, chauffant la peau d'Akechi, puis elle y mettait les ongles, puis s'accrochait fermement à la nuque de celui ci. Elle était partie pour l'étrangler. Ses yeux s'ouvrirent grand, ses pupilles tremblaient, et son sourire sadique était à présent figé sur son visage. Elle allait tout bonnement l'étrangler.

<< Je te hais trop... Je te hais tellement. Je vous hais tous tellement. TELLEMENT ! >>

C'était un moment critique. Akechi allait devoir faire un choix. Autant dire que cette situation était devenue très délicate. Il allait devoir perdre quelque chose... Ellianne... sa barrière... sa santé... Il fallait choisir...

*Crack*

Un caillou tomba par les escaliers. Des bruits de pas très lents semblaient descendre de la seule issue qui les permettait de sortir. Une grande ombre se dessinait sur le mur, masquant ce qui restait de lumière dans ce lieu malsain. Puis... il... apparut.



EDULISFICATION


Une onde de choc rouge envahit la grotte, entrant en résonance avec toutes les techniques magiques de la zone. Elles prirent toute une teinte rougeâtre.

ABSORPTION


Toutes les orbes de feu et de foudre se firent comme drainer vers la silhouette. Il en était de même pour la barrière d'Akechi, ainsi que les éclairs d'Ellianne. Toute la magie se faisait aspirer. L'homme s'avança... il s'agissait... du bannisseur. La magie tournoyait autour des trous de son casque, comme un siphon dans le bain, avant de totalement se faire engloutir par lui. La tension qui régnait dans la pièce était palpable, comme s'il avait beaucoup gagné en puissance.

<< Non... pas cet esprit là... Surtout pas... Êtes vous des détraqueurs... ? >>
EXORCISME DA


L'un des trous de son casque commençait à briller d'une lueur rouge, qui devenait de plus en plus intense. Puis un grand flash percuta Ellianne, semblant la diviser en quatre l'espace d'un instant... comme si son âme était projetée, puis celle de Lilith, puis celle... d'un inconnu... Ellianne s'écroula au sol.

< Ellianne reprend contrôle d'elle même, évanouie, l'esprit est de retour dans son cercueil. Le bannisseur ne vous sauvera pas une deuxième fois. >

<< Que faites vous... ? Si vous aviez dérangés un autre esprit, j'aurais fait confiance à votre seule et unique force. Mais... mais cet esprit là... Dites moi vos intentions. Dites moi ce que vous vouliez faire. TOUT DE SUITE ! >>
IMMOBILIS

SCANNER D'AURA


Il réutilisa de sa technique initiale pour les immobiliser tous les deux, afin d'éviter toute fuite, par une technique ou autre... et un autre trou de son masque s'illumina du même rouge malfaisant. Il semblait voir l'esprit et la couleur de leur aura. Il saurait instantanément s'ils disaient des mensonges.

Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Kiirohime
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
侍 Dark Vixen - Kitsune Shinobi 侍
avatar

Messages : 1835
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 26
Localisation : Là où y'a des blagounettes à faire !

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 84590
Jobcard(s): Samurai & Reliquaire de Félunie

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Mer 12 Sep - 19:30

    La situation devenait critique, il était devenu impossible de tout faire à la fois, la protéger, me protéger, chasser cet esprit, il fallait faire un choix, que j'étais malheureusement incapable de faire en cet instant. Je ne pouvais pas blesser Ellianne cela m'était impossible, mais je ne pouvais pas non plus la laisser me tuer, j'étais face à un dilemme, duquel je ne pouvais pas me sortir aussi facilement alors que l'esprit avait de plus en plus l'ascendant sur le corps de la jeune blonde. L'esprit commençait à m'étrangler je devais vraiment faire un choix, du moins j'aurais du, car une lueur rouge venait comme l'aube sur après une nuit de bataille. Même ma barrière était semble-t-il influé par cette lueur, un autre esprit ? C'est ce que je croyais mais finalement ce fut le bannisseur qui apparaissait devant nous, difficile de dire ce qui l'avait attiré cependant.

    << Non... pas cet esprit là... Surtout pas... Êtes vous des détraqueurs... ? >>
    EXORCISME DA


    L'une des ouvertures dans son casque commençait à luire d'une couleur inquiétante, mais pourquoi semblait-il inquiet à propos de cet esprit ? Finalement son attaque avait eut un étrange effet, scindant Ellianne en plusieurs partie, faisant quitter l'esprit de son corps. Bien que son casque couvrait son visage, je pouvais clairement sentir une hostilité qui émanait de lui, Ellianne pour sa part avait perdue connaissance, après tout ça rien de moins normal, je ne savais pas ce qu'avait subit son esprit, mais j'avais pu protéger son corps, je la regardais donc avec un léger sourire.

    << Que faites vous... ? Si vous aviez dérangés un autre esprit, j'aurais fait confiance à votre seule et unique force. Mais... mais cet esprit là... Dites moi vos intentions. Dites moi ce que vous vouliez faire. TOUT DE SUITE ! >>
    IMMOBILIS

    SCANNER D'AURA


    De nouveau je me retrouvais immobilisé, mais cette fois-ci je n'allais pas simplement et sagement rester à ma place. Enfin dans le sens figuré, car au sens propre je ne pouvais pas bouger. Je regardais l'homme face à moi, le visage glacé, Ellianne ne tarderait pas à se réveiller, je ne voulais donc pas qu'elle voit cette facette de moi, je disais avec un ton glacé, similaire à celui que j'usais lorsque je perdais le contrôler de mon pouvoir de berserker.

    « Tu peux me regarder autant que tu veux, je n'ai rien à cacher. Je suis venu ici par simple curiosité pour découvrir les secrets cachés ici et je suis celui qui à proposé à Ellianne de venir avec moi. Mais n'oublies pas que tu est celui qui nous as laissé entrer, si tu peux visiblement nous sonder, pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt ? N’importe quel taoïste devrait savoir qu'Ellianne est aussi stable qu'un Abraxelon sur une branche de cèdre. »

    Ma voix étais calme, bien que froide, il y avait une forme de respect car je m'adressais à un Taoiste, mais je n'étais pas un simple moine ou samurai ou un simple Daimyo, je pouvais me permettre d'éluder certaines marques de respects hiérarchiques de mes phrases, quand je ne m'adressais pas à la main impériale. J'étais toujours immobilisé alors qu'Ellianne se réveillait visiblement doucement, elle ne ferait surement pas grande chose puisqu'elle était immobilisée elle aussi. Je souriais faiblement, ne quittant pas les lueurs du casque de l'homme.

    « Outre ceci, je te remercie d'être intervenu, c'est en partie ma faute. J'aurais pu et j'aurais du empêcher Ellianne de toucher ces cercueils. J'ai moi aussi une question bannisseur-dono, que faisait un esprit aussi puissant et crains, juste devant l'entrée ? Si un esprit qui semble si fort se trouve ici, qu'y a-t'il au fond de cette grotte ? »

    Ma curiosité était encore plus grande, la raison de ma venu ici ne changeait pas, je voulais toujours en savoir simplement plus, mais à présent cette curiosité était renforcée par la force de ces esprits, si Ellianne n'avait pas Lilith en elle et si l'homme n'était pas intervenu, qui sait ce qu'il se serait passé. Je tournais mon regard vers Ellianne, ma voix étant redevenue plus douce et chaleureuse, mais mon visage devenant sévère.

    « Si je n'étais pas immobilisé, je t'aurais giflé Ellianne. Te rends-tu comptes de l'inquiétude que tu m'as fait éprouver ?! Tu aurais pu nous tuer tous les deux ! La prochaine fois, va même te mettre sous le pied de Faras, si tu veux mourir, ce sera lus rapide.»

    Je soupirais longuement malgré mon immobilisation, et je disais finalement.

    « Vous avez ma réponse, Bannisseur, mais je suppose que vous voulez savoir pourquoi Ellianne est ici, de sa propre bouche. Tant qu'à faire Ellianne.. Qui diable a pu prendre l'ascendant sur Lilith pour vous posséder toutes deux ?»

Signé ~~~~~~~~~~~~


Code couleur Sayu normale: #D55D79
Code couleur Sayu Balrog: #47DAFF
Code couleur Lilith/Sayu Valkyria: #FEE24C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellianne Carpophorus
Apôtre du Chaos Petite fée joyeuse ♥
♠ Apôtre du Chaos ♦ Petite fée joyeuse ♥
avatar

Messages : 4281
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part ♥

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/10  (8/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 10490 de renomée
Jobcard(s): Moine onmyouji & Legendia

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Mer 12 Sep - 20:35

    Il avait semblé faire de plus en plus froid, en dépit des boules de feu qu'elle avait invoqué pour se réchauffer. La bouche avait semblé devenir de plus en plus grande, comme si elle était aussi de plus en plus puissantes et de plus en plus menaçantes. Mais Ellianne ne s'était pas pour autant rendu compte de ce qui se passait. Elle avait continué de parler joyeusement, sans prendre en compte l’absorption qui avait une nouvelle fois raisonnée dans les airs. Par contre, il lui avait semblé étrange de ne pas entendre l'esprit répondre. Elle avait l'impression qu'il le faisait, pourtant, mais il était tellement loin qu'elle ne parvenait pas à entendre quoi que ce soit, en dépit de tous ses efforts. Elle allait une nouvelle fois émettre des questionnements, quand elle vit la lumière rouge apparaître dans le ciel, puis tomber sur l'esprit, de plus en plus fort, comme une coulée de lave venue directement d'un soleil pourpre. Rapidement, tout devint totalement rouge, avant que le paysage – si on pouvait appeler cela comme ça – ne vole en éclat, et que la blondinette soit éjectée dans une sorte de néant, déboussolée par la vitesse incroyable à laquelle elle allait.

    Cela s'acheva par une sorte d'immense choc qui se produisit avec... hé bien... son propre corps. Elle eu un instant une impression de manque, comme si elle était séparée de Lilith, et sentit l'esprit s'éloigner aussi. Elle fut ensuite de retour en elle-même, avec son amie-dans-sa-tête-chan, et... sombra dans l'inconscience, éprouvée par tout cela. Elle entendit des voix tout autour d'elle, comme venues de très loin, avant qu'elle ne reprenne peu à peu connaissance, entendant cette fois de manière beaucoup plus claire la voix de son Dango, qui avait été l'une de celles qu'il lui avait semblé vaguement percevoir au par avant.

    « ...ervenu, c'est en partie ma faute. J'aurais pu et j'aurais du empêcher Ellianne de toucher ces cercueils. J'ai moi aussi une question bannisseur-dono, que faisait un esprit aussi puissant et crains, juste devant l'entrée ? Si un esprit qui semble si fort se trouve ici, qu'y a-t'il au fond de cette grotte ? »

    Elle avait manqué un petit bout, mais pas grand-chose, même si elle ne comprenait pas tout. L'empêcher de toucher les cercueils ? Pour quoi faire au juste ? Et il était craint alors Dial-que-c'est-Dial-Da'Chango-et-peut-être-pas-Dial-Fumée-Magique-Sama-ou-alors-de-façon-tordue ? Il lui avait bien semblé qu'il était puissant, mais il n'avait rien fait de particulièrement sujet à la crainte. Se disant qu'elle pourrait éclaircir tout cela plus tard, la blondinette préféra cligner des yeux une fois encore pour éclaircir sa vision, voyant que l'interlocuteur de son Samouraï-Chou préféré n'était autre que Tête-de-casque-kun, qui visiblement les avait encore une fois immobilisés, puisque son corps tenait en l'air sans qu'elle puisse bouger. Quelque chose lui disait qu'elle avait encore fait une boulette, mais ça n'allait être ni la première ni la dernière fois, de toute façon ! En attendant, son Dango-Kun avait tourné la tête vers elle, et elle lui rendit son regard, souriante.

    « Si je n'étais pas immobilisé, je t'aurais giflé Ellianne. Te rends-tu comptes de l'inquiétude que tu m'as fait éprouver ?! Tu aurais pu nous tuer tous les deux ! La prochaine fois, va même te mettre sous le pied de Faras, si tu veux mourir, ce sera lus rapide.»


    La gifler ? L'ancienne Teremundo Numéros Trois cligna des yeux à cette idée, comme véritablement surprise. Il n'y avait pas de quoi être inquiète, elle lui avait dit, elle était de taille à se défendre, et pas à une bêtise prêt, après tout ! Elle ne comprenait pas ce qui lui valait un tel sermon, ni la sévérité de son visage, ni même son soupir, d'ailleurs.

    « Vous avez ma réponse, Bannisseur, mais je suppose que vous voulez savoir pourquoi Ellianne est ici, de sa propre bouche. Tant qu'à faire Ellianne.. Qui diable a pu prendre l'ascendant sur Lilith pour vous posséder toutes deux ?»

    Sa réponse ? Il avait posé une question en plus ? C'était pas très malin de le faire quand elle était encore inconsciente, il était un peu baka-baka ce Tête-de-casque-Kun, hein ! Néanmoins, à ce qu'avait ensuite dit son compagnon, elle pouvait plus ou moins deviner quelle genre de question c'était, du genre « Gniaaaaaaaaah qu'est-ce que tu fais là, pourquoi t'as fais ça encore, espèce de blondinette démoniaque et d'aimant à ennuis ! », comme d'habitude.

     « Alors déjààààà merci de m'avoir ramené Tête-de-casque-Kun, c'était gentil, paske Fantôme-Kun il avait pas l'air de bien savoir comment on faisait, remarque s'il avait su il y serait plus ♥ Sinon, heu... je sais pas trop ta question, puisque tu l'as pas dit quand j'étais réveillée, mais si tu veux savoir pourquoi je suis venue beeeeeeen c'est parce que j'ai toujours été curieuse de voir y avait quoi ici, alors j'suis venue voiiiiiiiiir ♥ »

    Ellianne respirait la sincérité et l'innocence, comme son aura, d'ailleurs. Elle n'avait eu aucune idée des risques encourus, et mieux encore, elle n'en avait toujours aucune idée. Pour elle, elle avait juste eu une conversation avec un esprit quelque part elle ne savait pas où avant de se perdre et d'être retrouvée par Tête-de-casque-Kun, rien de plus.

     « Et donc une fois là ben j'ai voulu voir ce que ça faisait si on touchait les cercueils, alors j'en ai touché trois au hasard et puiiiiiiis je sais pas trop ce qui c'est passé, j'ai été dans un endroit tout noir, et y avait une espèce de bouche-yeux-esprit-trucmuche géante, qui était retenue par des sceaux ♥ Et puis si ça a foiré c'pas ma faute, c'est ses chaînes de sceaux qui tombaient toutes seules, comme si qu'elles étaient trop veilles, et puis je connaissais pas les sceaux à mettre pour la réparer, donc j'pouvais rien faire, na ♥ C'est ton boulot d'entretenir les chaînes, nan, alors prends-toi-en à toi-même ♥ J'veux un meilleur service si j'viens ici ♥ »

    En riant, la blondinette lui tira la langue, l'air pas du tout au courant de la gravité de la situation, ce qui était... hé bien l'exacte vérité, en fait. Pour elle, il ne s'était rien passé de bien inquiétant, l'un dans l'autre, bien qu'elle se demande distraitement ce qui se serait passé si elle n'avait pas eu Lilith et n'avait pu voir les esprits... elle aurait été toute seule dans le noir sans corps ?

     « Et pour répondre à ta question mon Dango-Kun-Chou, même si je vois pas pourquoi tu me fais un méchant visage parce que j'ai fais des trucs bien pire que de discuter avec une bouche-yeux-esprit-trucmuche niveau bêtise, même si j'suis quand même désolée si je t'ai fais peur paske c'était pas le but et que j'espère que tu vas me pardonner parce que quand on pardonne pas c'est nul, et que je comprend pas trop le truc du descendant ou de l'ascendant ou j'sais pas quoi, le monsieur-nesprit c'était Dial Da'Chango, mais il a pas voulu me dire si c'était un parent de Palladia-Choutte ou de Dial-Fumée-Magique-Sama, même si moi j'pense que c'est genre Fumée-Magique-Sama qui a remonté le temps et qui c'est fait emprisonné, mwahahahahahah, ce serait bien con hein ♥ Ou alors il l'a scellé et lui a volé son identité, ou c'est son petit-fils, et alors faut le dire à Palladia-Choute, paske alors c'est son cousin, ou ou heu... c'était ce qu'il reste de lui en Chimère ! Ah nan ça marche pas faut plus qu'il existe en vrai... enfin c'était peut-être un dédoublement... Enfin bref, c'était un autre Dial-Chou ♥ Ayé, vous êtes contents ? Enfin toi Tête-de-casque-Kun je peut pas savoir si j'ai tout répondu, puisque j'ai pas directement entendu ta question, donc si tu as encore des questions, questionnationne ♥ »

    Et, avec un nouveau rire, la jeune femme s'amusa à essayer de gigotter dans ses entraves pour voir si ça bougeait, les yeux pétillants de bonne humeur, seulement un peu peinée d'avoir fait peur à son Dango-Kun mais persuadée que ça allait s'arranger. Après tout, elle avait dit qu'elle était désolée, et tout finissait toujours par s'arranger, dans la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireeternia.forumgratuit.org/
FALSIFY

avatar

Messages : 2029
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Nulle part

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
8/8  (8/8)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 0
Jobcard(s): Aucun & aucun

MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   Mer 10 Oct - 17:44

L'interrogatoire avait commencé. On venait rarement en ces lieux sans une raison précise. Personne n'y venait pour une "simple visite", ou dans le pire des cas, ils y mourraient. C'était déjà rare d'entrer indemne dans l'Empire, alors en ces lieux...

« Tu peux me regarder autant que tu veux, je n'ai rien à cacher. Je suis venu ici par simple curiosité pour découvrir les secrets cachés ici et je suis celui qui à proposé à Ellianne de venir avec moi. Mais n'oublies pas que tu est celui qui nous as laissé entrer, si tu peux visiblement nous sonder, pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt ? N’importe quel taoïste devrait savoir qu'Ellianne est aussi stable qu'un Abraxelon sur une branche de cèdre. »
<< Votre mort n'est pas mon problème. Aussi, la folie ne se ressent pas, elle se réalise. Je te conseillerai vivement de ne pas finir comme Suraisu, dernier daimyo de l'Empire. >>

Après un petit temps incertain, où soulagement et tension s'entremêlait, le bretteur le remercia finalement.

« Outre ceci, je te remercie d'être intervenu, c'est en partie ma faute. J'aurais pu et j'aurais du empêcher Ellianne de toucher ces cercueils. J'ai moi aussi une question bannisseur-dono, que faisait un esprit aussi puissant et crains, juste devant l'entrée ? Si un esprit qui semble si fort se trouve ici, qu'y a-t'il au fond de cette grotte ? »
<< Tu n'as nullement besoin d'en être informé. >>

Des réponses courtes, précises, et assez vagues. C'était bien le style de l'Empire après tout. Ellianne s'était réveillée, et l'attention se porta sur elle. Elle était possédée, c'était donc le centre des préoccupations du Bannisseur. Qui sait ce qu'elle y aurait entendue ? Akechi lui demanda des informations tout en lui passant un savon.

« Alors déjààààà merci de m'avoir ramené Tête-de-casque-Kun, c'était gentil, paske Fantôme-Kun il avait pas l'air de bien savoir comment on faisait, remarque s'il avait su il y serait plus ♥ Sinon, heu... je sais pas trop ta question, puisque tu l'as pas dit quand j'étais réveillée, mais si tu veux savoir pourquoi je suis venue beeeeeeen c'est parce que j'ai toujours été curieuse de voir y avait quoi ici, alors j'suis venue voiiiiiiiiir ♥ »
* Il y a des choses que la curiosité pourrait faire... comme te tuer... Les inconscients ne survivent pas longtemps en règle général. *
<< ... >>

Il aurait pu dire cette phrase à voix haute, mais il la pensait intérieurement. Ce n'était pas son soucis. Ce qui devra leur arriver arrivera. Il se contenta donc de rester silencieux alors qu'Ellianne racontait aux deux autres son expérience avec son langage improbable de semi-gamine. Si ce manque de respect venait de la bouche de quelqu'un de mature, le Bannisseur l'aurait remis à sa place comme il se doit. Mais visiblement, cette Ellianne ne le faisait pas exprès... il se contenta donc d'écouter à moitié... jusqu'à que le nom de Dial Da'Chanjo tombe sur le tapis. Il en resta interdit... mais cacha ce sentiment derrière son masque, faisant comme si ce n'était pas d'importance.

* C'est très mauvais... *

SCEAU DE L'INCONNU
SCEAU PRIMARI

Il avait disparu pour réapparaitre derrière les deux personnes pendant le monologue de la blonde, pour y former deux sceaux sur chacun d'eux, à travers les vêtements, au milieu du dos. Le premier sceau était un kanji étrange avec des effets inconnus, tandis que le second sceau encerclait et s'incrustait dans le premier. Il revint à sa place, sans rien dire de ses intentions.

<< C'est... Par mesure de précaution. Vous porterez ces sceaux jusqu'à nouvel ordre. Le sceau primari protègera le premier d'un descellage. Je n'ai plus rien à faire avec vous, je vous recommande donc de sortir... >>

Il leur montra le chemin de la sortie avec insistance, en restant derrière, totalement silencieux. Le bruit de ses pas ne s'entendait même pas, comme un vrai fantôme qui les suivait à la trace. Un tournant dans l'histoire avait été franchi. Une deuxième visite en ces lieux était à envisager...

Fin du RP, je met toutes les récompenses d'un coup, inutile de demander dans les topics concernés

Pour vous deux :
+ 600 penas
+ 700 de réputation

Si vous placez des sceaux à l'intérieur du cercle du sceau primari (car il reste de la place) ils ne pourront pas être déscellé.



Signé ~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là où personne jamais ne va... (pv Elli)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là où personne jamais ne va... (pv Elli)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
» Je n'oublie jamais personne ...
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Rien, ni personne sur mon chemin ne pourra me briser.... - Zackary Bowman
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Empire Ahi'Kufu :: Quartier des Mystiques :: Pagode des Mystiques :: Grotte des esprits Hing-
Sauter vers: