AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Lun 25 Fév - 4:05

    Une ombre marchant comme si de rien n'étiat dans un désert... Etait-ce un super fishman séché ? Un kaktuks à jambes ? NON mes amis... C'était Yuuri. Après s'être envoyé en l'air sur Miriam, il avait lancé une nouvelle opération et pas des moindres... Dérober les réserves d'Euphoria, brûler les plantations du village tribale et finalement, faire brûler les réserve en ville pour shooter la populace... Cependant la blitzness n'allait sûrement pas laisser faire le garçon... Il le savait mais était souriant, marchant dans le sable sans sourciller, après tout son endurance était bien au dessus des standards de Gaea... Qui étaient déjà bien hauts.

    Après ce qui fut une longue marche, il installait son camps provisoire près d'un Oasis qui bordait une grande dune... Dune sur laquelle il grimpait en sortant ses jumelles pour observer le village tribal. Il ne semblait pas y avoir de soldats... Simplement quelques mercenaires innocents, payés pour garder la marchandise, mais assez angéliques et purs pour ne pas la consommer... Cette idée fit pouffer le dissident qui se tournait voyant une ombre au loin qui approchait. Il regardait dans cette direction avec ses jumelles. Il voyait le visage de la jeune fille, car c'en était une, mais rapidement ses jumelles se baissaient.. Et i lrecrachait l'eau qu'il buvait de sa main libre.


    « C'EST REGLEMENTAIRE CETTE TAILLE LA ?!! Ca devrait être interdit par la convention d'Ethera. »

    En tout cas... Le garçon était curieux, il voulait vraiment savoir s'ils étaient vraies ou faux... Mais vu les couleurs qu'abordait la femme qui arrivait, il valait mieux s'assurer qu'elle n'était pas une b-corps avec des vêtements délavé et donc roses. Le garçon descendait de sa dune pour se placer près de son petit camps de fortune, composé d'une grande tente et de divers plans et cartes. Il croisait les bras, pas touché par la chaleur pour un sous, la regardant approcher.

    « Ma foi... Ma foi... Ce n'est pas très judicieux de se balader dans le désert avec deux baluchons de combats sur le torse... J'aime bien bais--- Baigner les gens dans mon altruisme, alors... Vous voulez un peu d'eau ? »

    L'homme souriait charmeur, malgré la connerie qu'il venait de dire, montrant l'eau en question et y buvant pour montrer qu'elle n'avait rien de dangereux... Il se posait sous la tente, afin d'être à l'ombre et invité la bonasse à le rejoindre, la regardant d'un air curieux... il ne cachait pas ses plans, car les réactions de la femme en les voyant, allait lui en dire long sur ses intentions et aspirations... Mais un peu de cuisine, et pas de fruits de mers nommés moules, n'allait pas faire de mal. Toujours souriant il entrelaçait ses doigts.

    « Y'a que trois types de personnes qui traversent le désert... Les cinglés... Le chasseurs de trésors... Les guerriers. T'as l'air saine d'esprit, et t'as déjà deux beaux trésors... Alors je suppose que t'es plutôt du genre à avoir des ressources pour la traversée hein... T'es mercenaire ? Soldats ? Teremundo ? Groupies de Anima ? »

    Lançait-il finalement en buvant un peu d'eau en attendant les réaction de la personne qu'il allait qualifier de fleur pour le coup... Et OUI les groupies d'Anima étaient assez folles pour traverser Shima Barnas juste pour une chaussette de leur idole... Alors u ndésert c'était pas grand chose.

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Lun 25 Fév - 21:32

    Rosalia se trouvait donc... dans le désert. Pourquoi ? Hé bien tout simplement parce qu'elle s'y était rendue pour étudier une forme de vie devenue caractéristique de ces lieux : les Kaktuks ! Hé oui, pour une spécialiste des plantes comme elle une espèce de plantes-Teremundos qui s'était si vite adaptée à un milieu hostile constituait un élément fortement intéressant. Elle n'avait pas pu trouver leur ville cachée cette fois-ci, dont parlaient pourtant les voyageurs, mais elle avait pu en croiser quelques uns et les étudier. Les bestioles étaient assez amicales, surtout quand on les appâtait avec un peu de viande humaine. Il faudrait qu'elle pense à en domestiquer un, ou bien à en acheter un... enfin quoi qu'il en soit, elle avait estimé que c'était déjà pas mal pour une première visite, et elle avait donc laissé là les Kaktuks pour se diriger vers le Village Tribal, où elle pensait s'arrêter pour se reposer un peu. Ce n'était pas le paradis, certes, et c'était sous contrôle de la Blitzness Corporation, mais ça restait plus confortable que le désert, surtout quand, comme elle, on était pas encore trop connue en tant que Teremundo.

    Toutefois, avant qu'elle n'arrive au Village Tribal, elle fut plutôt en vue... d'un campement ? Elle ne savait pas trop à qui il pouvait appartenir, mais elle décida de s'y diriger, curieuse. Après tout, elle pourrait peut-être échanger des informations, de l'eau ou de la nourriture, comme c'était souvent le cas dans le désert. Elle avait encore de quoi boire, mais n'était pas sûr que ce soit le cas jusqu'à destination, alors dans le doute... La belle s'approcha donc, découvrant que le camp avait pour seul occupant visible un jeune homme, plutôt beau, qui attendait les bras croisé, l'aillant sûrement vue venir. Sur ses gardes, la damoiselle avança encore, arrivant presque à son niveau, et fut bientôt accueillie d'une façon pour le moins... inattendue.

    « Ma foi... Ma foi... Ce n'est pas très judicieux de se balader dans le désert avec deux baluchons de combats sur le torse... J'aime bien bais--- Baigner les gens dans mon altruisme, alors... Vous voulez un peu d'eau ? »

    La jeune femme resta quelque peu scotchée pour le coup, le regardant avec des yeux ronds alors même qu'il lui souriait. Sur quel genre de malade était-elle encore tombée... entre ses allusions même pas voilées à sa poitrine et son rattrapage en plein mot plus qu’éloquent... difficile pour elle de déterminer s'il plaisantait totalement ou s'il y avait un fond de sérieux dans tout ce qu'il racontait. Malgré tout, elle accepta l'eau proposée, puisqu'il en avait bu aussi, et entra sous sa tente, histoire de profiter de l'ombre. Elle restait néanmoins sur ses gardes, prête à décrocher à tout moment la lance qui se trouvait dans son dos, craignant à moitié être tombé sur un pervers qui avait eut une sacrée insolation, et voulant être prête le cas échéant.

    « Y'a que trois types de personnes qui traversent le désert... Les cinglés... Le chasseurs de trésors... Les guerriers. T'as l'air saine d'esprit, et t'as déjà deux beaux trésors... Alors je suppose que t'es plutôt du genre à avoir des ressources pour la traversée hein... T'es mercenaire ? Soldats ? Teremundo ? Groupies de Anima ? »

    Malgré la méfiance qu'elle était résolue d'entretenir, la dernière réplique la fit rire, presque contre sa volonté. Groupies d'Anima... Secouant doucement la tête, la belle se dérida quelque peu, même si elle restait tout de même sur ses gardes, au cas où.

    « Un homme bien élevé se présente, avant de s'inquiéter de l'identité d'une dame. Mais soit, puisque vous m'offrez votre hospitalité... Je m'appelle Rosalia, et je suis une simple voyageuse venue étudier un peu ce désert. Mais si j'étais une Teremundo ou un criminel recherché il y aurait peu de chance que je vous le dise, n'est-ce pas ? »

    La belle avait dit ça avec un petit sourire. Elle ne savait pas qui il était, ni ce qu'il faisait ici, et il avait eut des propos plutôt louches, qui semblaient clairement montrer qu'une certaine partie de son anatomie avait tout de suite attiré son attention, comme chez la plupart des mâles... excepté celui qui l'intéressait. Mais bon, ce n'était pas le moment de penser aux ironies de la vie. Elle continua donc plutôt de sourire, tout en restant bien droite, histoire de ne pas risquer qu'il lui vienne de mauvaises idées en plongeant les yeux dans son décolleté.

    « Et vous, pourrais-je savoir qui vous êtes et ce que vous faites là ? C'est tout de même un drôle de lieu de villégiature... à moins que vous ne soyez recherché ou que vous n'attendiez quelque chose ? Autre chose que la venue d'une jolie fille, je veux dire. »

    Un léger rire s'échappa des lèvres de la Teremundo, qui jugeait en effet peu probable qu'il était été planté là à attendre sa venue ou celle d'une autre damoiselle au buste assez développé pour attirer son regard. Et elle devait bien avouer que cet homme attisait sa curiosité... mais avant d'espérer la voir satisfaite, elle préféra poser une dernière petite chose, pour être sûre...

    « Oh et... en parlant de jolie fille, je préfère vous prévenir que je ne suis pas le genre à livrer mes « trésor » au premier venu... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Mer 27 Fév - 23:38

    Le dissident regardait la rose devant lui, cette dernière semblait comme il le pensait, assez forte. Silencieux, il buvait un peu d'eau, n'effaçant pas le sourire sur son visage. Il regardait l'écran de son téléphone afin d'avoir l''heure, tout semblait bien se passer, il avait encore le temps de papoter un peu avant que son opération ne débute. Il posait son regard sur elle constatant qu'elle était expressive. Au moins c'était ça de gagner, c'était pas une de ces sublimes femmes froides comme les fesses d'une ours polaires venant tout juste de lever son derrière de la neige.

    « Un homme bien élevé se présente, avant de s'inquiéter de l'identité d'une dame. Mais soit, puisque vous m'offrez votre hospitalité... Je m'appelle Rosalia, et je suis une simple voyageuse venue étudier un peu ce désert. Mais si j'étais une Teremundo ou un criminel recherché il y aurait peu de chance que je vous le dise, n'est-ce pas ? »
    – Oh tu sais, Rosalia-chan, y'en a toujours qui s'annoncent, comme Neo-kun, ou Ao-kun ou Seto-malade-mental-sama, même si lui il fait pas exprès.

    Le garçon éclatait de rire, en effet dans la catégorie discret, c'était pas des rois, ni des valets, ni même quoi que ce soit en fait. Cela dit étudier le désert... Dans ce cas de figure, aller dans la pyramide était plus judicieux, ou bien à Carpophoria... Mais surement pas dans le centre, non loin des ravins et du village tribal, mais bon. C'était son choix, le garçon regardait de nouveau l'heure en affichant un regard sérieux l'espace de quelques instants.

    « Et vous, pourrais-je savoir qui vous êtes et ce que vous faites là ? C'est tout de même un drôle de lieu de villégiature... à moins que vous ne soyez recherché ou que vous n'attendiez quelque chose ? Autre chose que la venue d'une jolie fille, je veux dire. »
    – J'irais à grandia coquilla, pour faire ça. Il se mit à rire. J'attends quelque chose en effet... Et sûrement des ennuis. Oh et pour les présentation, je suis Yuuri Shuurin. A votre service, mais pas trop.

    Il se redressait n'écoutant pas ce que disait la jeune fille, il ouvrait une sacoche et en sortait un sifflet pour chien, avant d'invoquer une puissance et lourde lance anti-teremundo qui devait bien peser des kilos à première vue et qu'il souvenait... Comme si c'était une plume, à une main. La posant sur son épaule en quittant la tente. Il avait rit en entendant que la rose était prise, son cœur à lui aussi été prit, par une morte.

    – Si tu veux garder tes trésors, tu ferais mieux de pas rester trop longtemps ici. Je vais te faire le topo... Comment faire chauffer le désert un peu plus ? Il se tournait à demi et souriat de façon digne de Neosis. En faisant un joli de feu de joie. Et du genre rouge et multicolore... Genre en volant et brûlant ce qui appartient au PDG de la blitzness, par contre ça va sentir la rose qui shoot un peu....

    Il riait doucement et souriant en coin, arrogant, il savait qu'il avait toutes les chances de réussir, cette lance étant là pour mettre des tartes à d'éventuels Héraclès... Il faisait de nouveau dos à la rose en regardant le paysage et en faisant quelques pas vers la dune avant de se figer. Il se tournait de nouveau toujours souriant et tirant légèrement la langue à la rose pour la taquiner un peu, vu qu'elle voulait réserver se seins en les montrant à tous, elle était marrante.

    – Le soucis, c'est que le PDG tient à son euphoria, et que je vais devoir me taper des hélico, des Héraclès, des mercenaires des falco, peut-être même des dirigeables si les mercenaires ont une bonne prime... Il avait dit tout ceci en levant les doigts de sa main libre un à un en faisant le compte. Et si tu te demandes pourquoi je te parle de ça, juste parce que t'es marrante j't'aime bien.

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:




Dernière édition par Yuuri Shuurin le Jeu 28 Fév - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Jeu 28 Fév - 5:45

    Chacun regardait l'autre, tentant de le jauger, de voir sa dangerosité. Après tout, n'était-ce pas normal ? Ils étaient deux personnes inconnues, qui se rencontraient en plein désert, avec des chances mutuelles de s'entre-massacrer. Il ne fallait pas trop n demander à la politesse et à l'ouverture d'esprit envers les étrangers, tout de même.

    « Oh tu sais, Rosalia-chan, y'en a toujours qui s'annoncent, comme Neo-kun, ou Ao-kun ou Seto-malade-mental-sama, même si lui il fait pas exprès. »

    Il avait lancé ces noms avec une certaine désinvolture et sur un mode familier, comme s'il connaissait lui-même les plus grands guerriers de Teremundis et traitait sur un pied d'égalité avec eux. Cela intriguait la belle rose, mais elle ne manqua pas de rire à la blague sur Master Seto. Lui en effet n'avait aucun besoin ni de s'annoncer – son arme qui tirait dans tous les sens suffisait largement – ni de s'identifier, car tout le monde le reconnaissait d'emblée. Mais pour une Teremundo encore peu connue comme elle, mieux valait rester prudente, elle pouvait éviter pas mal d'ennuis en abattant pas directement toutes les cartes dans son jeu.

    « J'irais à grandia coquilla, pour faire ça. J'attends quelque chose en effet... Et sûrement des ennuis. Oh et pour les présentation, je suis Yuuri Shuurin. A votre service, mais pas trop. »


    Yuuri Shuurin... Le célèbre traître des services de la Blitzness Corporation ? Celui qui avait passé une annonce sur les ondes en piratant la radio de Las Fantas ? Rosalia n'avait pas été un « témoin auditif » de cet événement, mais on lui en avait parlé, tout comme on avait commenté à Teremundis la puissance de cet homme. Elle tombait vraiment sur de grosses pointures en ce moment... et elle aimait plutôt ça ! Elle le vit fouiller dans ses affaires et sortir un sifflet, puis invoquer une puissante lance qui semblait largement améliorer et excessivement lourde... mais qu'il maniait sans aucun effort apparent de sa part. Hé bien, ça promettait...

    « Si tu veux garder tes trésors, tu ferais mieux de pas rester trop longtemps ici. Je vais te faire le topo... Comment faire chauffer le désert un peu plus ? En faisant un joli de feu de joie. Et du genre rouge et multicolore... Genre en volant et brûlant ce qui appartient au PDG de la blitzness, par contre ça va sentir la rose qui shoot un peu.... »

    Elle ne comprenait pas tout ce qu'il lui disait, mais en substance il allait attaquer un convois qui... hé bien convoyait des intérêts de la Corporation et détruire son contenu. Elle ne savait pas quel intérêt la chef de la Blitzness pouvait bien avoir dans la région, et ne comprenait pas ses sous-entendus à ce propos, mais le moins que l'on pouvait dire c'était bien que cela lui semblait plus qu'intéressant, ça oui ! En tous cas, il semblait vraiment sûr de lui en dépit de la protection qui devrait être présente, et il semblait guetter ce qui arrivait tout en lui parlant...

    « Le soucis, c'est que le PDG tient à son euphoria, et que je vais devoir me taper des hélico, des Héraclès, des mercenaires des falco, peut-être même des dirigeables si les mercenaires ont une bonne prime... Et si tu te demandes pourquoi je te parle de ça, juste parce que t'es marrante j't'aime bien. »

    De l'Euphoria hein... Forcément, elle aurait peut-être pû deviner, vu les indices donnés, mais un peu d'indulgence. On disait à mi-voix que le Président Directeur Général de la Corporation se droguait, mais de là à en déduire qu'il faisait du commerce avec une zone placée sous l'autorité de Teremundis pour continuer à se fournir sa came, en la défendant avec une horde de mercenaires... hé bien elle ne l'aurait jamais imaginé, de fait.

    « Je dois dire que c'est un objectif inattendu, mais pour le moins intéressant, aussi. Ceci dit, vous devriez faire attention à qui vous choisissez de parler. J'aurais très bien pu être un agent de la Blitzness ou un mercenaire sans scrupule prêt à vous vendre. »

    La jeune femme avait dit cela en souriant, et sur un ton clairement humoristique, signe qu'elle plaisantait sur ce point. Il aurait d'ailleurs été un peu suicidaire de lancer cette phrase sur un ton sérieux, surtout avec ce que le jeune homme tenait à la main.

    « Mais heureusement pour vous, même si je n'ai pas la renommée de Neosis ou d'Aokira, du moins pas encore, je suis plutôt une Teremundo. Et, pour dire la vérité, je dois bien avouer que votre projet m'intéresse. S'il est aussi dangereux que vous le dites, vous serez plus « confortable » dans vos actions avec un peu d'aide, si je ne me trompe pas... »

    Tout en parlant, Rosalia avait relâché sa forme Teremundo, le temps qu'il puisse bien la voir, avant de reprendre son apparence « normale », préférant celle-ci à l'autre, pour sa part. Une « autre » qui était très humanoïde, témoignant de la puissance relative de la damoiselle.

    « Je dois dire que je recherchais justement un défis pour me remettre d'attaque, et ça semble être l'occasion rêvée. Donc si vous voulez bien de l'aide d'une fille de Teremundis, et si vous n'avez rien contre le fait que je bouffe nos victimes... je suis prête à me joindre à vous. »


    Hé bien oui, après l'Empire, pourquoi pas la Blitzness Corporation ? C'était toujours un objectif moins ambitieux que le précédent... et surtout ça ne pouvait PAS plus mal se passer que fasse au Samouraï, ça elle ne pouvait tout simplement pas y croire. Et puis... il y avait encore une chose, et un petit sourire fleurit sur ses lèvres en y pensant.

    « Je dois aussi dire que porter atteinte aux biens de celui qui organise la traque contre Teremundis, fut-ce de la drogue, n'aurait rien pour me déplaire... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Jeu 28 Fév - 13:54

    Le dissident avait dit tout ce qu'il avait à dire et la Rose semblait connaître son nom. Tant mieux, au moins il n'avait pas à tout expliquer de A à Z, de toute façon il n'aimait pas faire ça, c'était un homme d'action, pas de paroles... Même si être orateur était un art obligatoire lorsqu'on devait montrer du leadership. Quoi qu'il en soit, le garçon tapotait sa lourde lance sur son épaule attendant d'éventuelles réactions, car il y en aurait sûrement, regardant par-dessus son épaule pour observer le beauté létale réservée aux seins aussi gros que deux astres.

    « Je dois dire que c'est un objectif inattendu, mais pour le moins intéressant, aussi. Ceci dit, vous devriez faire attention à qui vous choisissez de parler. J'aurais très bien pu être un agent de la Blitzness ou un mercenaire sans scrupule prêt à vous vendre. » Le garçon souriait de façon digne d'un renard fourbe.
    – En effet, mais même si c'était le cas. Je n'aurais eu qu'à te briser, si tu te serais mise au travers de ma route.

    Il avait dit ça un grand sourire et assurance, sans doute un peu d'arrogance, mais de toute façon il doutait qu'elle soit mercenaire ou Blitzness. Si c'était le cas, elle ne se serait pas autant approché de Yuuri, car tout ceux qui avaient connaissances de lui, savaient qu'au corps à corps, un coup de Yuuri pouvait se montrer létal.

    « Mais heureusement pour vous, même si je n'ai pas la renommée de Neosis ou d'Aokira, du moins pas encore, je suis plutôt une Teremundo. Et, pour dire la vérité, je dois bien avouer que votre projet m'intéresse. S'il est aussi dangereux que vous le dites, vous serez plus « confortable » dans vos actions avec un peu d'aide, si je ne me trompe pas... »
    – Oh~ ? Teremundis m'offre son aide, voilà qui est intéressant ma foi. Je n'ai rien contre, tant que tu es assez forte pour ne pas me traîner dans les jambes.

    Le garçon regardait sa forme teremundo avec un bon jemenfoutisme, les bizarreries n'étant pas réservés aux teremundos dans tout les cas. Il avançait vers la dune, sûrement suivit par la Rose. Cette dernière semblait plutôt heureuse de pouvoir ennuyer les rouges, tant mieux... Bien qu'ils ne seraient sûrement pas les premiers à intervenir dans cette opération.

    « Je dois dire que je recherchais justement un défis pour me remettre d'attaque, et ça semble être l'occasion rêvée. Donc si vous voulez bien de l'aide d'une fille de Teremundis, et si vous n'avez rien contre le fait que je bouffe nos victimes... je suis prête à me joindre à vous. »


    Le garçon ne disait rien, il avait déjà répondu à ça, si elle voulait combattre elle pouvait, tant qu'elle n'était pas un boulet. Haussant les épaules, il grimpait le long de la dune pour se retrouver presque à son sommet. Au loin on pouvait voir un convoit... Comme prévu, c'était un hummer mercenaire en tête... Le dissident portait son sifflet à sa bouche et l'instant d'après, un rayon sortait de nul part, frappant le véhicule de tête de plein fouet, le faisant exploser et forçant les autres véhicules à l'arrêt.

    – Bon la rose sauvage, si tu veux m'aider c'est comme tu veux, je vais faire le topo rapide. En s'empare du convoi, on sécurise le camion qui transporte l'euphoria après avoir validé la marchandise. On planque le camion, on fonce vers le village tribal et ont fout le feu aux plantations, avant de récupérer le camion et de partir vers Las Fantas, où on fera cramer le camion. Des questions ? Non, parfait.

    Le garçon se laissait glisser le long de la dune, courant vers les mercenaires qui s'organisaient rapidement après l'embuscade. Le dissident, toujours en pleine course, tendait une main en avant et claquait des doigts envoyant une onde de choc droit sur un mercenaire qui partait s'écraser lourdement contre le sable, mort... Mais Yuuri se savait exposé. Il claquait de nouveau des doigts, visant le sable cette fois, ce qui soulevait un nuage qui couvrait la charge du garçon... Finalement, il arrivait dans la zone de couverture des mercenaires et en croisait un... Le dissident battait sa longue lance, frappant la tête du soldat dont le casque se pliait sous la force, sa visière se couvrant du sang de son crâne tout juste éclaté. Le garçon ne s'occupait pas de vérifier sa mort et continuait, avançant jusqu'à la seconde jeep dans laquelle il portait un coup d'estoc avec sa lance qui tournoyait avec son mécanisme, comme une vrille... Le blindage du véhicule fut transpercé et les gens dedans, transformé en bortsch à la tomate.

    – Beurk, dégueulasse cette lance.

    Yuuri lâchait ladite lance en souriant, en se reculant voyant deux hommes foncer sur lui, épées en mains... Ils n'usaient pas de fusils à l'aveugle hein... Parfait. Il mettait son poing et donc ses gants un peu spéciaux en interposition à une lame qui se brisait sur la défense des dattlebrant... Résultat, l'attaquant prenait un coup de secondes phalanges droit dans la gorge, se faisant éclater la pomme d'Adam et le laissant tomber au sol mort... Son équipier ne s'était pas arrêté pour autant mais Yuuri l'avait saisit et d'une prise de Judo, l'avait écrasé contre le capot de la jeep. Yuuri serrait alors l'un de ses poings, qui se mit à briller d'une foudre rouge.

    – Sans rancunes.
    ~ Gémissement Écarlate ~


    Il abattait son poing contre le corps, l'enfonçant dans le capot de la jeep et pliant un peu cette dernière par la même occasion. Baillant de façon bruyante, il se saisissait de sa lance et la retirait de la carcasse de jeep avant de la mettre sur son épaule... La lance étant couverte de sang... C'était un spectacle assez difficile à voir, même pour un teremundo, sauf peut-être Neosis, qui aurait trouvé ça marrant et fait un concours de dégueulasseries avec Yuuri.

    – Ces gars sont marrants tu peux les manger si tu veux, mais j'te préviens, va falloir le faire à la paille, ou faut aimer le Bortsch..

    Lançait finalement le rebelle après sa démonstration de force....

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Jeu 28 Fév - 21:32

    Le jeune homme ne semblait pas très inquiété quand elle lui disait qu'elle aurait pu être de la Blitzness ou d'une quelconque bande de mercenaire prête à déjouer ses plans... mais il fallait bien dire aussi, de toute façon, que la manière dont elle l'avait dit n'était guère inquiétante.

    « En effet, mais même si c'était le cas. Je n'aurais eu qu'à te briser, si tu te serais mise au travers de ma route. »

    Pour le coup, Rosalia haussa légèrement un sourcil. Il était du genre vraiment sûr de lui, hein... à moins que ce ne soit qu'un petit jeu qu'il joue pour tromper les autres et les rendre, eux, plus confiant, en pensant avoir affaire à un adversaire qui l'était trop ? Oui, bon, il fallait avouer que c'était un peu tordu, mais vu que c'était elle qui imaginait tout ça... peut-être bien que cette histoire d'attaquer la Blitzness « par la drogue du patron » l'avait un peu troublée, qui sait ?

    « Oh~ ? Teremundis m'offre son aide, voilà qui est intéressant ma foi. Je n'ai rien contre, tant que tu es assez forte pour ne pas me traîner dans les jambes. »

    La belle eut un léger sourire et hocha la tête. On pouvait au moins lui faire confiance pour être assez forte, à ce niveau-là. Elle savait, de réputation, que Yuuri était loin d'être faible, mais ce n'était pas son cas non plus, et même si elle n'était pas la plus redoutable des Enfants de Teremundis elle estimait avoir tout de même assez de puissance en réserve pour être loin de « lui traîner dans les jambes ». Elle le suivit donc alors qu'il avançait, et vit bientôt un petit convois se dessiner sur la piste désertique, venant visiblement du Village Tribal, bien qu'il soit visiblement constitué de mercenaires et non pas directement de membre de la Corporation. Soudainement, le jeune homme porta son sifflet à ses lèvres et siffla un bon coup – Rosalia compris alors que c'était un sifflet pour animaux, puisqu'elle n'entendit rien du tout – et en réponse un puissant rayon jaillit de quelque part dans les dunes, frappant le véhicule de tête et l'immobilisant.

    « Bon la rose sauvage, si tu veux m'aider c'est comme tu veux, je vais faire le topo rapide. En s'empare du convoi, on sécurise le camion qui transporte l'euphoria après avoir validé la marchandise. On planque le camion, on fonce vers le village tribal et ont fout le feu aux plantations, avant de récupérer le camion et de partir vers Las Fantas, où on fera cramer le camion. Des questions ? Non, parfait. »

    C'était rapide comme topo, en effet... La jeune femme fronça légèrement les sourcils quand il parla de mettre le feu aux plantations, mais elle n'eut pas le temps de développer qu'il partait déjà à l'assaut, la belle choisissant de le suivre de peu, tout en réfléchissant. Elle n'aimait pas faire du mal aux plantes, fondamentalement, mais là les pauvres petites choses étaient exploitées par la Blitzness... et puis c'était visiblement quelque chose qui les « embêterait bien », pour rester dans une gamme assez polie, alors ça valait bien la peine. Alors qu'elle prenait cette résolution, le traître à la Corporation soulevait un nuage de poussière pour cacher son avance, nuage dans lequel elle se glissa à sa suite, pour éviter comme lui de se faire tirer comme un vulgaire lapin pendant son approche. Elle entendit des bruits devant elle indiquant qu'il avait engagé le combat avec les premiers mercenaires, et entreprit donc de le contourner pour se rabattre sur le troisième véhicule, celui qui se trouvait juste devant le camion qui, d'après Yuuri, transportait l'euphoria, tout en détachant se redoutable lance de son dos pour pouvoir agir au plus vite.

    Alors qu'elle s'approchait de celui-ci, elle croisa un groupe de trois hommes qui se portaient visiblement vers la tête du convois. Le premier à l'apercevoir sembla un peu incrédule de croiser une superbe femme dans sa tenue au beau milieu d'une attaque et perdit de précieuses secondes en une incrédulité inutile. La lance de la belle fusa et lui transperça la gorge de part en part, le laissant sur le carreau. Les deux autres, qui avaient pu en profiter pour se préparer, se mirent en position de combat, l'un tenant une épée longue et l'autre deux grands coutelas.

    « Rayon de lumière ! »

    Tiré de près sur l'homme aux coutelas, l'attaque lui transperça le cœur de part en part, et Rosalia le laissa tomber au sol pour parer l'assaut de son dernier adversaire. Elle bloqua son coup du manche de sa lance, le laissant glisser légèrement dessus, et se porta sur le côté en faisant bouger son arme, donnant un puissant coup de lance qui vint exploser le genou droit de l'homme dans un cri de douleur, avant que son arme ne pivote largement dans le sens inverse et ne vienne lui trancher la gorge. L'ensemble n'avait prit que quelques instants, mais déjà la portière du troisième véhicule s'ouvrait, les occupants visiblement prêt à intervenir... ce qui n'était pas l'idée du siècle, en fait.

    « Quasars ! »

    La belle lança deux Quasars à faible intervalle à l'intérieur du véhicule, tout en se reculant en quelques bonds rapides, et causant une belle explosion. Autant pour les occupants, ils étaient définitivement hors-jeu. Et quand elle se tourna pour voir Yuuri extraire sa lance du véhicule qu'il avait attaqué, poisseuse de sang, elle se dit qu'on pouvait fort probablement dire la même chose des occupants de ce véhicule-là... Ne restaient donc plus que les gars dans le camion, ceux du véhicule de clôture et d'éventuels autres mercenaires qui se seraient trouvés à l'extérieur.

    « Ces gars sont marrants tu peux les manger si tu veux, mais j'te préviens, va falloir le faire à la paille, ou faut aimer le Bortsch.. »

    Rosalia grimaça légèrement en le rejoignant, jetant à coup d’œil à l'intérieur. Elle n'allait pas en vomir, et elle aurait pu les manger s'il l'aurait fallu, mais ce n'était vraiment pas son genre de nourriture préférée, loin de là. Elle préféra donc ramasser une des victimes du jeune homme, celle qui s'était faite frappée à la gorge.

    « Ahem... Tu m'excuseras, mais je préfère les proies entières plutôt que la purée de gens, quand j'ai le choix. Cela dit je te remercie de l'invitation. »

    Visiblement, le fait de commencer à combattre ensemble avait finalement décidé la Teremundo à passer du vouvoiement au tutoiement. Elle expédia rapidement sa victime, mangeant proprement les parties les plus riches en énergie, celles qui suffisaient à absorber toute la force d'un Humain. Le reste n'était que gourmandise, et ils n'avaient pas le temps.

    « Ceci dit, je doute que leurs petits copains me laissent faire un festin sans nous interrompre... je ferais mieux de me dépécher si je veux manger. »

    Et en effet, elle attrapa rapidement le corps à moitié encastré dans le capot du véhicule, arrachant sa tête avant d'en aspirer le contenu via la moelle épinière avant de s'emparer de quelques morceaux de choix. Elle avait bien fait de se dépêcher, car elle eut à peine le temps de s'essuyer la bouche avec un morceau du vêtement d'une des victimes qu'elle entendit un déclic désagréable, un peu plus loin, soit à l'arrière du convois, en fait.

    « Attention ! »

    Le jeune homme devait être lus sur ses gardes qu'elle, mais elle avait tout de même lâché l'avertissement, au cas où. De toute façon, elle n'attendit pas pour se réfugier entre le véhicule sinistré par Yuuri et celui pulvérisé par le premier et mystérieux rayon, des rafales de balles soulevant le sable et criblant la carrosserie quelques instants plus tard.

    « On dirait qu'ils ont décidé qu'on était assez dangereux pour sortir l'artillerie lourde... si tu veux aller leur régler leur compte, je te couvre puis je te suis ! »

    La façon de procédé semblait simple et efficace, vu l'énorme potentiel destructeur du traître à la Corporation au corps-à-corps et les capacités de Rosalia à distance. Sans attendre sa réponse, elle se pencha légèrement à découvert en profitant d'une accalmie et contre-attaqua.

    « Quasars ! »

    Les attaques meurtrières fusèrent en direction des mercenaires, causant de grosses explosions à l'impact. Cela allait faire du dégât... et aussi rendre la visibilité à distance nulle pendant de précieux instants, surtout en comptant l'effet du sable. L'occasion parfaite pour agir, ou en tous cas c'était ainsi que la damoiselle voyait les choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Ven 1 Mar - 13:16

    Vue la grimace qu'elle lui faisait, Yuuri devinait facilement que Rosalia n'était pas trop intéressée par la compote de mercenaire. Ce qu'ils pouvaient êtres difficiles ces teremundos. Haussant les épaules, le dissident constatait que les jeep avaient toutes étés neutralisées rapidement, comme prévu. D'un mouvement vif, il frappait dans le vide avec sa lance pour l'épurer des morceaux de chairs et du sang qui perlait dessus, parce que ça tâche et que c'est chiant à faire partir après.

    « Ahem... Tu m'excuseras, mais je préfère les proies entières plutôt que la purée de gens, quand j'ai le choix. Cela dit je te remercie de l'invitation. »
    – Sont fines bouches ces teremundos ma parole, vous étonnez pas que vous vous faites péter les dents par des samurai après, si vous êtes aussi difficile sur la bouffe.

    Il haussait les épaules moqueurs, la défaite de Neosis et sa capture n'était un secret pour personne, bien que les récents événements avaient fait moindre bruits et que Yuuri ne savait pas les détails liés à la dernière conquête impériale, comme la présence et la défaite de Rosalia. Il la laissait manger en regardant vers l'horizon, il s'en foutait de ce qu'elle mangeait mais bon, c'était pas une raison pour observer comme un gamin curieux.

    « Ceci dit, je doute que leurs petits copains me laissent faire un festin sans nous interrompre... je ferais mieux de me dépêcher si je veux manger. »

    Secouant la tête négativement en levant les mains aux ciel le dissident fouillait quelques corps, pour éventuellement récupérer des infos et documents intéressants sur la mission des mercenaires... Mais rien de bien concret, simplement un ordre de mission non signé et le montant de leur prime, montant qui allait sûrement grimper en flèche si le PDG avait vent du vol de son Euphoria... Mais c'était ça, qui était marrant, en fin de compte. Le garçon entendait soudain un bruit qu'il connaissait très bien ayant été soldat...

    « Attention ! »
    – Pas la peine de m'le dire deux fois !

    Tout comme la Rose, il se plaçait entre deux véhicule, assit, laissant les balles heurter les blindages... Un vrai concerto de coups de feu... Il baillait cependant, pas plus étonné que ça par la situation, c'était évident qu'il y avait une arrière garde pour couvrir toute tentative d'assaut par derrière. Il n'était même pas exclu qu'il n'y ait pas uen avant garde loin devant... Il sortait une pomme pour croquer dedans, après tout, leurs chargeurs finiraient bien par se vider et là, la vitesse occulte les surpasseraient.

    « On dirait qu'ils ont décidé qu'on était assez dangereux pour sortir l'artillerie lourde... si tu veux aller leur régler leur compte, je te couvre puis je te suis ! »
    – Bof, je pourrais largement stopper cette attaque... Mais j'suis curieux de voir ce que tu as en réserve, à part de leur montrer tes énormes seins, enfin là c'est clair que ça les figerai net.

    Elle se penchait et lançait plusieurs quasar, faisant sans doute de bons dégâts dans leur groupe. Le dissident soupirait, comprenant que c'était à lu ide jouer maintenant. Il quittait son point de couverture et marchait tranquillement avant de créer une puissant flash... Lorsque la fumée se baissait et que le flash se terminait il y avait des Yuuri partout... Une puissante illusion qui faisait reculer de quelques pas et hésiter les mercenaires qui se mirent à paniquer et tirer partout.

    – Putain.... PUTAIN ! Ils sont trop nombreux on aura jamais assez de balle !
    – Mourrez... Mais mourrez ! POURQUOI VOUS VOULEZ PAS MOURIR !

    Faibles d'esprit, les effets de l’illusion étaient assez marrant sur eux... Le véritable Yuuri avançant tranquillement jusqu'à être à porté... Il rassemblait de l'énergie sous forme d'éclair rougeâtre sur sa lance et portait un coup en revers avec sa large lance, faisant une superbe homerun avec trois des hommes.... Juste avant que ce ne soit les renfort du dissident qui arrivent, en effet Enuma sortait de nul part, tirant un souffle canin sur les hommes non loin, infligeant de nouveaux nombreux dégâts... Souriant, l'ex-vétéran fusionnait avec son chien et faisait disparaître la lance pour invoquer ses faucilles. Puis disparaissait dans un effet de verre brisé se dissolvant dans l'air.

    ~ Fragments d'âme ~


    Il se retrouvait derrière les trois tireur et d'un coup en croix, laissait une entaille létale dans le dos de l'un d'entre eux avant de courir vers un autre sans lui laisser le temps de comprendre, portant un coup d'une précision mortel, la lame de la faucille passant entres les côtes et sectionnant l'aorte inférieure. Sans se stopper dans sa course, il lançait une de ses faucilles qui se figeait droit dans la tête du soldat... C'était enfin terminé... Pour l'instant. Il récupérait sa faucille avant de les attacher à sa ceinture dans son dos et regardait autours de lui : Les quasar avaient fait de sacrés dégâts.

    – Voilà, pas de bortsch cette fois mademoiselle fine bouche, juste du bon steak saignant. Et de la soupe aux grumeaux, mais c'est la faute à tes quasars, ça.

    Haussant les épaules, il avançait vers le camion et en ouvrait la porte du conteneur afin d'en vérifier le contenu... C'était du fromage qui pu... Mais le dissident n'était pas dupe, il n'y avait pas d'escorte du pour fromage qui pu... Il avançait jusqu'au bout de la la remorque et attrapait un étales avant de le tirer... Découvrant une porte secret et un coffre blindé derrière.

    – Oooooh ouais... Ca, ça doit être un putain de sacré fromage.

    Il avait dit ça avec une voix genre, surfeur cool. Quoi qu'il en soit rien qu'à l'odeur grâce à ses sens canins, il devinait qu'il s'agissait de l'euphoria tant convoité... Le fromage était là pour leurrer et couvrir les odeurs... Dommage que le nez d'un loup était un peu plus fin... D'ailleurs... Il sortait du camion après avoir remit la porte en place et rompait la fusion.

    – Beuh... Ca pu les aisselles à Raph après une journée d'entrainement... Un peu de fromage d’aisselles pour accompagner votre soupe aux grumeaux mademoiselle ? Lançait-il finalement dans une grimace.

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Sam 2 Mar - 2:05

    Rosalia déclinait donc la proposition de Yuuri pour se rabattre sur les morts encore plus ou moins entiers, alors que celui-ci nettoyait sa lance... histoire de pouvoir la re-tâcher par la suite, probablement. Souriant à cette pensée, la belle commença donc à manger, alors que son compagnon d'opération un peu improvisé lui répondait.

    « Sont fines bouches ces teremundos ma parole, vous étonnez pas que vous vous faites péter les dents par des samurai après, si vous êtes aussi difficile sur la bouffe. »

    Pour le coup, la jeune femme se figea quelques instants, franchement surprise. Comment il pouvait savoir ça, lui ? Elle grogna légèrement mais ne répondit rien, se concentrant sur son repas, pour le coup. Ce genre de défaite, ça ne lui arriverait plus, elle allait commencer un cycle de victoire, et ça débutait... aujourd'hui ! Enfin, tout ça passait aussi par bien se nourrir, pour acquérir de plus en plus de pouvoir, aussi finit-elle de manger... avant que la fusillade ne commence, son avertissement fusant rapidement, alors même qu'elle se mettait à l'abri.

    « Pas la peine de m'le dire deux fois ! »

    C'était sûr, puisqu'il fut bientôt à l'abri lui aussi, laissant les balles fuser dans le sable et sur la carrosserie largement sans les toucher. Encore plus tranquille qu'elle, il alla même jusqu'à sortir une pomme et la manger tranquillement, ce qui fit sourire la belle rose. Néanmoins, au bout de quelques instants, elle proposa un plan simple pour se sortir de la situation dans laquelle ils étaient.

    « Bof, je pourrais largement stopper cette attaque... Mais j'suis curieux de voir ce que tu as en réserve, à part de leur montrer tes énormes seins, enfin là c'est clair que ça les figerai net. »

    Il plaisantait, là... en tous cas Rosalia espérait vraiment, parce qu'elle espérait bien ne jamais devoir en venir là en combat... quoique ça puisse distraire pas mal de monde, sans doute. Dans tous les cas, elle utilisa plutôt la tactique qu'elle avait prévue à l'origine, à savoir utiliser des Quasars pour frapper et gêner la visibilité à la fois. Avec un léger soupir, le traître à la Blitzness passa ensuite à l'action, utilisant soudainement un flash... qui quand il se dissipa laissa un grand nombre de lui-même, tout autour. Hé oui, la Teremundo suivait ses actions, et avait donc été prise dans la technique aussi. Néanmoins, elle avait plus de force mentale que les deux hommes, et elle se dit assez vite que ce devait être une illusion... mais qui marchait foutrement bien, visiblement.

    « Putain.... PUTAIN ! Ils sont trop nombreux on aura jamais assez de balle ! »


    « Mourrez... Mais mourrez ! POURQUOI VOUS VOULEZ PAS MOURIR ! »


    Pour le coup, la belle, toujours protégée derrière la voiture pour éviter de se prendre une balle perdue dans toute cette cohue, ne pu s'empêcher d'éclater de rire devant la réaction des mercenaires. Au milieu des doubles qui semblaient bien illusoires puisque les balles les traversaient sans mal, le vrai pu probablement avancer sans problème, puisque bientôt l'un des Yuuri donna un formidable coup de sa monstrueuse lance, dégommant trois hommes d'un coup alors que les autres disparaissaient. Mais une autre surprise leur fit place, puisqu'un chien sembla sortir de nulle part et lança un puissant rayon, semblable à celui qui avait ouvert l'attaque. Voilà l'explication à ce mystère donc, l'homme et le chien semblant former un bon duo puisque bientôt ils fusionnèrent, le combattant mi-animal ainsi créé faisant disparaître sa lance pour invoquer à la place des faucilles – intéressant, comme pouvoir – avant d'enchaîner avec une nouvelle technique.

    ~ Fragments d'âme ~


    La belle eut un peu de mal à suivre le reste de l'action, ainsi à distance, mais il n'empêcha que finalement les mercenaires encore vivants, et tout juste arrivés en renforts des trois premiers, se retrouvèrent dans le sable, aussi gisants qu'ils étaient morts. Elle s'approcha donc en confiance, avec un léger sourire, impressionnée par les capacités dont faisait preuve le jeune homme. Tout bien considéré, il n'était peut-être pas si confiant qu'elle l'aurait cru de prime abord, juste réaliste...

    « Voilà, pas de bortsch cette fois mademoiselle fine bouche, juste du bon steak saignant. Et de la soupe aux grumeaux, mais c'est la faute à tes quasars, ça. »

    Un éclat de rire amusé s'échappa de la gorge de la Teremundo alors qu'elle arrivait à sa hauteur. Il restait largement de quoi se sustenter, même en ne comptant pas les personnes tuées par ses propres attaques, de beaux corps entiers et faciles à dévorer. Elle entreprit de « liquider » le premier d'entre eux alors que son partenaire du jour entrait dans le camion, vérifiant visiblement la marchandise.

    « Oooooh ouais... Ca, ça doit être un putain de sacré fromage. »

    Du... fromage ? En reniflant légèrement, Rosalia eut en effet ce genre d'odeur dans les narines, mais elle espérait franchement qu'ils n'avaient pas attaqué un convois de fromage puant, parce que ça aurait été un peu troll quand même. Mais bon, vu l'escorte, ça semblait peu probable. Elle ne se tracassa donc pas plus et attaqua un second corps alors que Yuuri ressortait et se séparait à nouveau de son chien, reprenant la même apparence qu'au début. Vu qu'il 'navait pas l'air déconfit, la jeune femme supposa qu'il avait découvert ce qu'ils étaient venus chercher...

    « Beuh... Ca pu les aisselles à Raph après une journée d'entrainement... Un peu de fromage d’aisselles pour accompagner votre soupe aux grumeaux mademoiselle ? »

    Une fois encore, elle ne pu s'empêcher de rire légèrement en secouant la tête. Le moins que l'on pouvait dire c'était bien qu'en plus d'une bonne dose de dangerosité, il avait aussi une bonne dose d'humour ! Elle fini toutefois son humain avant de répondre, toujours souriante.

    « Merci, mais non merci, je crois que je vais me contenter d'un steak d'humain bien saignant, et sans accompagnement odorant. »

    Elle avait dit cela avec un petit sourire en coin, tout en attrapant un troisième cadavre. Après tout, les « joyeusetés » ne faisaient encore que commencer, et elle aurait besoin de beaucoup de force pour aller jusqu'au bout, si elle évaluait bien la difficulté de la tâche.

    « Cela dit, puisque tu as l'air d'humeur joyeuse je suppose qu'en plus du fromage puant il y avait aussi l'euphoria que nous venions chercher, dans ce camion, non ? Enfin, j'espère, car « attaque d'un convoi fromager » ça ferait tâche, sur mon C.V. de Teremundos ! »


    Vu le ton qu'utilisait majoritairement le traître à la Corporation, Rosalia ne se privait pas pour rester elle aussi dans la gamme des paroles plus taquines, tant qu'à faire. Après tout, une ambiance détendue dans les instants entre les batailles ce n'était pas de refus, et Yuuri avait réussi l'exploit, en un temps records, de réussir à passer dans la partie « haute » de l'échelle de valeur de la damoiselle, ce qui la rendait plus familière qu'elle ne l'aurait été autrement, sans doute.

    « Enfin... si on ne doit pas se reconvertir en vendeurs de fromages puant pour écouler notre nouveau stock, je suppose que ça va être le moment de passer à la suite des opérations, et de planquer le véhicule avant de se rendre au village tribal, non ? »

    Cette fois, elle avait été un peu plus sérieuse. Elle passa à une quatrième et dernière victime, la mangeant tranquillement, puisque cette fois ils avaient un peu de temps, tout en grimaçant légèrement, repensant à ce qu'il avait dit un peu plus tôt au sujet de la suite.

    « Au fait au sujet des plantations... je t'aiderai à les sécuriser s'il faut, mais compte pas sur moi pour y mettre le feu. J'ai une certaine affinité avec les plantes et... bref, j'comprend que c'est nécessaire pour le plan, mais je me contenterai de m'assurer qu'on ne te dérange pas pendant que tu le fais, si ça te vas. »

    Après tout, autant poser ça tout de suite, qu'il n'y ait pas de mauvaises surprises. Elle ne pensait pas que ça pose problème, vu que le jeune homme devait avoir prévu de quoi agir seul à ce niveau, puisque sa présence était un bonus. Souriant, elle rejeta le dernier corps et s'essuya la bouche, souriante et repue pour le moment.

    « En tous cas je suis prête à me mettre en route, c'est quand tu veux. »


    Sur ce point, Rosalia lui laissait les rênes, ne sachant pas ce qu'il avait prévu ni où il avait prévu de laisser le véhicule, enfin, toutes les modalités de son plan d'action... Mais nul doute qu'elle ne tarderait pas trop à le découvrir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Sam 2 Mar - 21:51

    Les choses commençaient à se calmer, en fait c'était même totalement calme, si on ne classait pas l'odeur de fromage de doigts de pieds comme un brise calme. Le dissident entendait même son équipière de fortune qui riait de son côté, ce qui était pour le moins sympa, c'étiat mieux d'entendre un petit rire féminin que de sermon sur la réservation cinq étoiles des deux lits à eaux qu'étaient ses seins. Le camion de nouveau refermé, il approchait de son loup, se baissant pour le caresser vue qu'il avait fait du bon boulot, il le méritait bien.

    « Cela dit, puisque tu as l'air d'humeur joyeuse je suppose qu'en plus du fromage puant il y avait aussi l'euphoria que nous venions chercher, dans ce camion, non ? Enfin, j'espère, car « attaque d'un convoi fromager » ça ferait tâche, sur mon C.V. de Teremundos ! »
    – Bof ça pourrait être pire genre... 'Vaincu par Raph Hadeus' ou 'capturé par le Spectre' tu sais. Il haussait les épaules en souriant moqueur. Enfin rassures-toi double boing bang-chan, y'a de l'Euphoria bien caché au fond, le fromage est là pour voiler l'odeur.. ; Et il le fait plutôt bien, beurk.

    En esfet, dans la catégorie fromage qui pu, celui-là devait bien valoir les pieds du Spectre après une journée au soleil, sans retirer ses ranger et sans cesser de marcher. Enfin, au moins il y avait une bonne chose à retirer de tout ça, la Rosa commençait un peu à s'ouvrir au dissident, faisant un peu d'humour et se montrant plus souriante et moins méfiante, voilà qui allait faciliter le travail en équipe. Yuuri terminait de faire des grattouilles à son compagnon canin avant de se redresser et de s'étirer.

    « Enfin... si on ne doit pas se reconvertir en vendeurs de fromages puant pour écouler notre nouveau stock, je suppose que ça va être le moment de passer à la suite des opérations, et de planquer le véhicule avant de se rendre au village tribal, non ? »
    – Yep, perspicace Josette. Il souriait moqueur une fois encore. Mais je doute qu'ils aient pas des moyens de retrouver leur camion, on va devoir speeder comme des p'tits puceaux précoces..

    Il ouvrait le camion et commençait à bidouiller les fils pour lancer l'allumage, ayant la flemme de chercher les clés sur les nombreux cadavres en morceaux... Écoutant la rose d'une oreille, il l'entendait dire qu'elle avait certains affinité avec les plantes et qu'elle ne tenait pas à les voir se faire incendier, ce qui faisait sourire le dissident, pour une teremundo elle était plutôt douce, sans doute une femme dont 99% était teremundo mais 1% était amoureux, ce qui foutait en l'air les 99 autres pour cent.

    « En tous cas je suis prête à me mettre en route, c'est quand tu veux. »
    – Allez en voiture Simone, c'moi qui conduit, c'est toi qui klaxonne.

    Il mettait le camion en route et une fois la rose embarqué, il bougeait ce dernier vers le camp de fortune de tantôt, avant de fourrer droit dans une dune, pour qu'il reste bien en dessous... Ce ne serait qu'un camouflage temporaire, mais largement suffisant pour tromper les mercenaires, d'autant que Yuuri avait aussi neutralisé toute forme de système de repérage, accès au nexus-net compris. Une fois ceci fait, il quittait le camion et commençait à marcher, donc ça allait prendre son temps.

    – J'espère que t'aimes la marche, dis toi que ça affine les fesses et que tu pourras vider l’homme que tu aimes avec endurance et puissance.

    Le dissident éclatait de rire, se foutant bien de la tronche de la rose. Il avait bien le droit de se moquer de quelqu'un qui montrait bien ses seins mais les déclaraient république contestée, après tout. En plus la marche allait être longue et le soleil se couchait au loin... Bientôt les scorpions noirs allaient être de sortie et CA c'était la galère... Mais justement... Ces créatures aimaient les sources de chaleurs, pour repérer leurs proie, alors une feu de joie dans la nuit allaient les attirer droit chez les chamanes ce qui aurait la vertu de rendre le travail de Yuuri plus facile pour la suite.

    – Pour ton affinité, j'aimerai te faire plaisir et ne pas tout flamber, mais si le PDG à toujours son pan d'Euphoria, il le rapprochera de lui où bien lui donnera une garde digne du bunker et ça deviendra impossible de le toucher.... Alors pas trop le choix. Pour compenser j'te ferais un massage, chaste.

    Il haussais les épaules et continuait de marcher avant que la radio à sa ceinture, une qu'il avait volée dans le camion, ne se mette à raisonner... Une radio qui demandait des renforts sur uen point ainsi que des info sur la direction qu'avaient prit les deux barbares du déserts. Yuuri riait avant de prendre la radio et de l'allumer.

    – Je..;Je les ai vue aller vers l'ouest... Ils vont surement venir par là ! Il éteignait la radio et riait comme un gamin. Dommage qu'en fait, on arrive pas l'est, pas vrai belle Rose sexy mais réservée ?

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Dim 3 Mar - 6:27

    Le tableau semblait calme maintenant, avec la jeune femme qui mangeait et l'homme qui caressait son chien... enfin si on exceptait le fait que de nombreux cadavres se trouvent tout autour d'eux et que ce que la jeune femme en question mangeait était l'un d'entre eux...

    « Bof ça pourrait être pire genre... 'Vaincu par Raph Hadeus' ou 'capturé par le Spectre' tu sais. Enfin rassures-toi double boing bang-chan, y'a de l'Euphoria bien caché au fond, le fromage est là pour voiler l'odeur.. ; Et il le fait plutôt bien, beurk. »

    Pour le coup, la belle ne pu s'empêcher de rire, amusée par ses contre-exemples et même pas son surnom. Tant qu'il n'essayait pas de concrétiser sa perversion par des gestes ou qu'il ne l'exprimait pas de manière plus concrète, elle pouvait prendre ça à la plaisanterie sans trop de problème, surtout qu'on ne pouvait pas dire que da poitrine soit très discrète...

    « Yep, perspicace Josette. Mais je doute qu'ils aient pas des moyens de retrouver leur camion, on va devoir speeder comme des p'tits puceaux précoces... »

    Souriant encore à sa comparaison, elle n'en hocha pas moins la tête, montrant qu'elle avait bien compris qu'il faudrait se dépêcher pour espérer accomplir l'ensemble de sa mission correctement. Alors qu'elle finissait de manger tout en parlant, elle vit le jeune homme grimper dans le camion, et sembler bricoler les fils, de ce qu'elle pouvait voir d'où elle était.

    « Allez en voiture Simone, c'moi qui conduit, c'est toi qui klaxonne. »

    Toujours le sourire aux lèvres, elle grimpa donc du côté passagers alors qu'il démarrait, le véhicule se mettant ensuite en route dans le désert, prenant la direction par laquelle ils étaient arrivés à l'origine. Ils ne firent donc pas un court chemin, et une fois passées les étapes de camouflage et de sabotage des moyens de repérage, autant que faire se pouvait en tous cas, ils durent sortir du véhicule, et donc reprendre leur chemin à pieds en direction du Village Tribal.

    « J'espère que t'aimes la marche, dis toi que ça affine les fesses et que tu pourras vider l’homme que tu aimes avec endurance et puissance. »

    Il éclatait de rire, trouvant visiblement cela très amusant, alors qu'elle levait les yeux au ciel, ne pouvant cela dit s'empêcher de sourire malgré tout. Elle était déjà en train de marcher avant leur rencontre, elle pourrait bien continuer. Elle le laissa donc guider la marche dans le désert, se concentrant sur son avancée. Elle n'était pas facile, mais la belle avait l'habitude, maintenant. Le soleil allait sur le couchant... probablement que leur raid se ferait de nuit.

    « Pour ton affinité, j'aimerai te faire plaisir et ne pas tout flamber, mais si le PDG à toujours son pan d'Euphoria, il le rapprochera de lui où bien lui donnera une garde digne du bunker et ça deviendra impossible de le toucher.... Alors pas trop le choix. Pour compenser j'te ferais un massage, chaste. »

    Yuuri était-il sérieux, ou était-ce une nouvelle blague ? Voilà qui était difficile à dire pour Rosalia, sur la dernière phrase en tous cas, mais bon... elle comprenait la partie « sérieuse » de sa déclaration, il ne pouvait en effet pas compromettre le plan pour ses beaux yeux, et elle ne lui demandait d'ailleurs pas, elle ferait avec. Elle n'eut pas eut le temps de le dire, toutefois, que soudain la radio qu'il avait prise dans le camion s'allumait, leur apprenant diverses petites choses, et permettant même au jeune homme de fournir une réponse.

    « Je..;Je les ai vue aller vers l'ouest... Ils vont surement venir par là ! Dommage qu'en fait, on arrive pas l'est, pas vrai belle Rose sexy mais réservée ? »

    Cette fois, elle rit bel et bien, amusée par le petit tour qu'il venait de leur jouer. Cela leur donnerait un avantage en plus, mais elle ne se reposerait pas pour autant sur leurs acquis, pas plus que lui, sans doute Il semblait bien trop puissant et expérimenté pour ce genre d'erreur d’orgueil.

    « En effet, c'est dommage pour eux... mais tant mieux pour nous ! On agite vite et bien, et nous chances d'avoir de trop gros ennuis seront encore diminuées ! »

    Agir vite et bien, avec précision et efficacité, voilà qui plaisait à la belle damoiselle... même si quelques massacres et destructions ne la gênaient jamais et ne la gênerait probablement jamais, puisqu'elle était une Teremundo. Ceci dit, elle préférait quand un travail était bien mené, y compris s'il impliquait de tuer des gens ou de détruire des choses.

    « Sinon pour les plantations, ne t'en fais pas, s'il faut que tu les crames , crames-les, je disais ça juste pour te souligner que je ne participerais pas à ça directement... mais ceci dit, s'il reste bel et bien sage un massage chaste, je ne manquerai pas de te le réclamer ! Après tout, un petit massage gratuit ça ne fait pas de mal ! »

    La jeune femme avait prit un air excessivement doux pour finir sa phrase, comme si gagner un message était un énorme plaisir auquel elle ne s'attendait vraiment pas, puis ne manqua pas de rire, amusée par ses propres bêtises. Le duo – enfin trio en comptant le chien qui était avec eux – continuait d'avancer dans les sables en direction du Village Tribal.

    « Sinon, tu penses faire comment pour l'assaut, niveau organisation ? Si jamais tub veux m'insérer à un plan, je maîtrise la lumière et les plantes, en plus de mes pouvoirs de Teremundos, et j'ai une super lance à étrenner un peu. Oh et je vole aussi, ça peut toujours être utile. Si tu veux diriger les choses je te laisse faire, puisque c'est ton opération, de base. »

    En effet, Rosalia n'était jamais qu'un atout supplémentaire dans l'histoire, donc elle ne voulait pas foutre en l'ait les opérations du jeune homme, surtout si cela compromettait la réussite finale. Autant tout « bien » faire et se retrouver avec des événements parfaitement réussis, non ?

    « En tous cas je suis curieuse de voir ce que nous réservent nos amis mercenaires, surtout en sachant que c'est un territoire de Teremundis... Au moins on ne devrait pas croiser de rouges tout de suite, même si j'espère qu'ils seront de la partie ensuite ! Ce serait dommage qu'ils ne viennent pas à la fête alors qu'elle est donnée pour eux, quand même ! »


    Une fois encore, un léger rire s'échappa de ses lèvres, alors qu'elle se félicitait intérieurement de la reconquête de la zone par les Teremundos, peu de temps au part avant. Ça leur éviterait de devoir prendre d'assaut un camp retranché la Corporation autour des plantations, au moins ! En tous cas, tout en parlant ils avaient fait de la route, et le Village Tribal apparaissait peu à peu au loin, quelques signes d'une présence mercenaire cohabitant avec les monstres sur le lieu étant visible de loin, surtout à l'ouest du site et autour d'une zone un peu à l'écart du Village proprement dit... sans doute les fameuses plantations de drogue, supposait-elle.

    « Hé voilà, je crois bien qu'on est arrivé... il est temps de passer à l'opération de flambage massif, malheureusement pour ces pauvres plans... enfin ceux qui les respireront seront contents au moins. Alors, on fait comment ? »

[Désolée, je te laisse initier l'action de l'attaque, mais vu le caractère de Rosa et le contexte de l'action, ça m'a semblé le plus logique à faire ♥ J'ai essayé de te donner assez de matière malgré tout, j'espère que ça va ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Lun 4 Mar - 21:30

    La rose riait de bon cœur suite à tout ceci, au moins l'humeur était au beau fixe malgré les objectifs qui gênaient un peu la demoiselle, c'était mieux ainsi, travailler avec quelqu'un qui boudait n'était jamais vraiment bon. Il avançait donc tranquillement vers le village, inutile de se presser après tout... De toute façon s'ils arrivaient trop vites ils seraient là avant les manœuvres des mercenaires et tout ceci aurait servie à rien, autant les laisser s'installer, ce serait d'autant plus dur de réagir efficacement.

    « En effet, c'est dommage pour eux... mais tant mieux pour nous ! On agite vite et bien, et nous chances d'avoir de trop gros ennuis seront encore diminuées ! »

    Yuuri aussi simplement les épaules en hochant la tête positivement, c'était bien l'idée en fait... Eviter les combats inutiles qui étaient... Et bien inutiles en fait, pour conserver un peu d'énergie pour les moments plus cotons, c'était l'idée du dissident, et elle semblait y adhère, tant mieux. Ce dernier continuait de marcher tranquillement dans le sable avançant avec une allure touriste, soit assez lente pour ralentir de piétons, quoi.

    « Sinon pour les plantations, ne t'en fais pas, s'il faut que tu les crames , crames-les, je disais ça juste pour te souligner que je ne participerais pas à ça directement... mais ceci dit, s'il reste bel et bien sage un massage chaste, je ne manquerai pas de te le réclamer ! Après tout, un petit massage gratuit ça ne fait pas de mal ! »
    Ahahaha une femme qui ne perd pas le nord, j'aime bien. Si t'en as marre des teremundos un jour, rejoints ma rébellion.

    En effet, on avait jamais trop d'alliés résolus, dans une situation comme celle de Gaea. En outre il avait plus de chance de trouver des alliés parmi les teremundos que parmi la blitzness... Il les avait trahi après tout, sur papier en tout cas. Quoi qu'il en soit, le village ne devait plus être très loin à présent et chaque pas les rapprochait d'une éventuelle rixe.. ; D'autant qu'avec la ville sous joug teremundos, les mercenaires devaient se tenir à l'écart le plus possible... Il n'était donc pas exclu de les croiser dans la périphérie du village.

    « Sinon, tu penses faire comment pour l'assaut, niveau organisation ? Si jamais tu veux m'insérer à un plan, je maîtrise la lumière et les plantes, en plus de mes pouvoirs de Teremundos, et j'ai une super lance à étrenner un peu. Oh et je vole aussi, ça peut toujours être utile. Si tu veux diriger les choses je te laisse faire, puisque c'est ton opération, de base. »
    Oublies la lumière et le vol, trop voyant. Les quasar... trop bruyant, oublies aussi. Concentre toi sur la nature et ta lance, pour éliminer les gêneurs, si ont fout trop de bordel, on va attirer la cavalerie.

    Yuuri regardait tout autours de lui, le village se retrouvant à portée de vue, alors que la rose disait qu'elle était curieuse de voir ce qu'allaient faire les mercenaires, d'autant que la zone était teremundos. Ce qui allait tenir les blitzness éloigné, tant mieux, Yuuri n'avait pas besoin d'eux dans l'immédiat, c'était trop tôt pour commencer à les poursuivre, ils ne pourraient pas mener l'opération à bien.

    « Hé voilà, je crois bien qu'on est arrivé... il est temps de passer à l'opération de flambage massif, malheureusement pour ces pauvres plans... enfin ceux qui les respireront seront contents au moins. Alors, on fait comment ? »
    Hmmm... Si tu peux, installer un piège avec tes arts, pour stopper, blesser, gêner et même au mieux, tuer nos futurs poursuivants, ça doit entrer dans le domaine de la nature ça.


    Le garçon souriait, il semblait devenu un peu plus sérieux maintenant que l'opération était débutée... Il fusionnait avec son camarade avant d'attendre que la nuit ne tombe... Ce qui ne tardait pas... Et l'Architecte en soit témoin, le désert fourmillait pas de lampadaires... D'un pas de loups, souple et silencieux, Yuuri avançait vers l'installation, voyant un garde, il sortait alors un couteau et le droit dans la gorge de ce dernier, le tuant sur le coup, avant de reprendre sa marche... La serre était devant lui... Souriant il y entrait en mettant son collier spécial sur la bouche pour respirer de l'air pur et.. ; Foutait le feu...

    Ohohohohoh putain ça flambe, ahahaha c'est trop beau ! Oh putain.. Je crois que ça m'monte à la tête... Trop bon gros.

    Yuuri sortait de la tente alors que la zone se faisait totalement enfumée, rendait tout le monde un peu stone, ça avait crame un peu vite... Yuuri n'était pas trop touché grâce à son collier un peu spécial, mais mieux valait ne pas traîner là... Il battait donc en retraite, les fusil et les rires hurlant derrière lui.... Il était temps d'attirer ce beau monde dans l'embuscade de Rosa...

    Yahouuuuuuuu vazy Simowne ! Fais péter les rafflesias ! c'est trop kiffant... Yeah.

    Une fois en position, il crachait un rayon canin vers eux histoire des leurs faire comptendre qu'il était là, mais visant surtout les plantations, histoire d'être sûr qu'on en pourrait pas les sauver. Une fois ceci fait, le garçon continuait de reculer et les mercenaires continuaient d'avancer, pas très droit par contre.

    Heeeey double boing boing balance la sauce... Ah non c'moi ça... Euh... Et j'veux dire.. ; Fait péter la nature... Faire péter la nature... hihihihi c'trop con, pourquoi je ris... Merde, le pdg plane vraiment tout le temps avec ce turc ? Euh... Ce truc... Whooow... Je vois la vie en rowse... Littéralement.

    Il allait avoir du mal à s'en remettre là....

Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalia S. Cornelia
♥ Reine des Sylves ~ Fangirl ♥
avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 30/12/2012

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
6/10  (6/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 2000 de prime
Jobcard(s): Sage de Falsify & Garde du Corps

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Mar 5 Mar - 6:22

    Le jeune homme semblait partager sa vision des choses pour une opération rapide et bien menée. Il était vrai que si elle pouvait régénérer son énergie en mangeant, comme tout Teremundo, ce n'était pas pour autant la panacée, et que mieux valait garder ses forces pour quelque chose qui en les nécessiteraient véritablement que de les gâcher en vain...

    « Ahahaha une femme qui ne perd pas le nord, j'aime bien. Si t'en as marre des teremundos un jour, rejoints ma rébellion. »

    Un léger rire s'échappa des lèvres de la jeune femme à ces mots. Même si elle en avait « marre » des Teremundos, elle n'imaginait pas comment elle pourrait les quitter, et de toute façon elle ne pensait pas que cela puisse jamais arriver, l'un dans l'autre. En tous cas, ils continuaient d'avancer, se faisant plus discrets au fur et à mesure qu'ils approchaient du village et donc de leurs potentiels ennemis, alors que, devenant un peu plus sérieuse, Rosalia passait à des questions tactiques.

    « Oublies la lumière et le vol, trop voyant. Les quasar... trop bruyant, oublies aussi. Concentre toi sur la nature et ta lance, pour éliminer les gêneurs, si ont fout trop de bordel, on va attirer la cavalerie. »

    La belle hocha la tête tout en continuant à avancer, approuvant la logique de son raisonnement. Il était vrai que ses plantes et sa lance constitueraient des outils plus discrets que la lumière et les Quasars, et elle savait tout aussi bien tuer avec elles qu'avec le reste. Elle avança donc avec lui jusqu'à être vraiment proche du village, échangeant encore quelques paroles.

    « Hmmm... Si tu peux, installer un piège avec tes arts, pour stopper, blesser, gêner et même au mieux, tuer nos futurs poursuivants, ça doit entrer dans le domaine de la nature ça. »


    Un... piège ? Rosalia fronça légèrement les sourcils, avant de hocher la tête sans répondre, songeuse. Elle avait déjà songé à créer une technique toute exprès pour piéger une surface, mais malheureusement cela faisait partie des choses qu'elle ne maîtrisait pas, ou tout du moins pas encore. Néanmoins, elle pouvait « bricoler » un petit quelque chose, si elle restait là pour gérer l'ensemble du tableau. Elle devrait donc pouvoir gérer la situation, en tous cas plus ou moins. Elle laissa donc Yuuri partir devant, tout en faisant sortir des végétaux du sol tout autour d'elle. Contrairement à ce qu'on pensait souvent il y avait de la vie dans le Désert, ne manquait que... de l'eau, et ça elle pouvait le remplacer par sa magie. En plus, elle n'était pas loin de la zone du village, qui elle était justement bien pourvue en eau, et certaines plantes aux longues racines pouvaient déjà avoir accès à certaines réserves.

    « Je vais pouvoir bricoler un joli petits trucs... »

    Patiemment, elle créa donc les plantes puis les fit s'enfuir, avant d'attendre Yuuri, un peu frissonnante dans l'air glacé du désert, la nuit. Mais elle ne tarda pas à voir le feu partir et la fumée s'élever, avant qu'un rayon ne fuse encore sur les plantations, laissant présager que le jeune homme était en très bonne voie de réussir ce qu'il était parti faire. Elle attendit donc, prête à agir, et vit arriver son coéquipier pour cette petite aventure... dans un état disons... particuliers.
     
    « Heeeey double boing boing balance la sauce... Ah non c'moi ça... Euh... Et j'veux dire.. ; Fait péter la nature... Faire péter la nature... hihihihi c'trop con, pourquoi je ris... Merde, le pdg plane vraiment tout le temps avec ce turc ? Euh... Ce truc... Whooow... Je vois la vie en rowse... Littéralement. »

    Alors c'était très simple, il y avait deux solutions possibles : soit il avait prit un très très vilain coup sur la tête... soit en foutant le feu aux plantes il n'avait pu s'empêcher de respirer leur fumée, ce qui bien entendu n'était pas des plus recommandé pour garder toute sa lucidité. Quoi qu'il en soit, elle ne pu s'empêcher de rire en le laissant passer, avant que soudain les mercenaires n'arrivent à sa suite, visiblement pas dans un meilleur état pour la plupart.

    « Contrôle de la flore ! »

    Les nombreuses plantes couvertes d'épines de Rosalia sortirent soudain de sous la sable, emprisonnant les pauvres mercenaires en tête de la poursuite dans leur étreinte douloureuse. La plupart leur étreignirent au moins les jambes, y causant de multiples blessures qui les firent hurleur de douleur, avant de venir étouffer leurs proies en enserrant leur gorge avant de se resserrer. Quelques uns semblaient plus résistants, mais la belle s'approcha et les fini en quelques coups de lances rapides, transperçant ici une gorge, là carrément un œil, enfonçant toute la pointe de son arme dans le cerveau du malheureux. L'un d'entre eux vit même de petits bouts de cervelle rester accrochés en même temps que l’œil. Avec une grimace dégoûtée, l'ancienne noble nettoya sa lance et passa au suivant, en finissant en quelques instants.

    « Hey mister le planeur, la première vague est hors service, mais je crains que les autres ne tardent pas à arriver ! »

    C'était elle qui disait ça, mais elle ne manqua pas de rapidement extraire les parties les plus gorgées d'énergie d'un homme, puis d'un autre et encore d'un autre, se gavant ainsi de leur force et refaisant ce qu'elle avait dépensé pour animer les plantes, au moins en partie. Après un instant d'hésitation, elle en décrocha un dernier et se mit à fuir, vérifiant que Yuuri la suivait bien.

    « Je me suis permise d'emporter un petit casse-croûte, c'est que ça creuse tout ces combats hein ! Je suppose que maintenant on retourne au camion, mais en s'efforçant de ne pas être suivit par nos petits amis ? Cela dit, s'ils ont tous respirés ça, je doute que les recherches soient très efficaces. Et si les Teremundos ont fait pareil... »

    Un petit rire s'échappa de la gorge de la damoiselle quand elle imagina ça. Elle ne savait pas comment au juste les mercenaires avaient construits leur entente avec les monstres présents, mais une fois ceux-ci drogués ils ne s'en soucieraient sûrement plus et dévoreraient tout ce qui serait à portée, mais en planant tout du moins, c'était déjà ça. Quand à elle, elle n'avait pas fumé quoi que ce soit mais ça n'empêchait pas une faim bien réelle d'être présente, et elle entreprit de la calmer en dévorant le corps qu'elle avait emporté. Pas sans raison, mais pour refaire et augmenter ses forces.
    « En tous cas joli incendie, d'habitude je n'aime pas trop, mais là les effets valaient le coup ! Ceci dit si tu es encore dans cet état quand on revient au véhicule, je te préviens que c'est moi qui prend le volant, je tiens pas à finir crashée dans une dune ! »

    L'excitation et la bonne humeur se disputaient la place dans l'esprit de la damoiselle. Pour l'instant leur plan marchait parfaitement bien, au point que ça en était presque trop beau. Mais quelque chose lui disait que cela allait être difficile, puisque c'était la course-poursuite ensuite, qui allait causer les véritables problèmes. Mais bon, on pouvait bien la laisser savourer un peu... non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Amazeu'ud
~ Maître Artisan & Superstar ~
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 25
Localisation : Ici ou là

Carte d'identité
<font color='#B5AA96'><strong>Palier</strong></font> Palier:
7/10  (7/10)
<font color='#C4B8A2'><strong>Prime-Mérite</strong></font> Prime-Mérite: 126.445 de prime
Jobcard(s): Ninja & Homme d'affaire

MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   Jeu 7 Mar - 12:22

    A peine le garçon trop joyeux passait-il le point d'embuscade... Et bien que les poursuivant se faisaient embuscader... Prit dans de puissante lianes ils ne pouvaient rien faire dans leur cas actuel et très rapidement ; la rose les achevait sous le regard brumeux du dissident qui se demandait si elle pouvait faire pousser des haricot et des carottes.... Et des petit pois aussi... Bref il était en train de redescendre, doucement mais sûrement, mais surtout doucement.

    « Hey mister le planeur, la première vague est hors service, mais je crains que les autres ne tardent pas à arriver ! »
    - Oui vazy oui-oui -en fille- avec tes deux melon ! Pwet pwet pwet ! Euh non j'veux dire... Ouais, courons forest'etpasla ! Ahahahah la blagounette... Oh putain...

    Le garçon avait du mal à pas être lui-même choqué par les conneries que lui faisait dire l'euphoria... Cependant il n'était pas temps de s'occuper de ça, une fois des sandwich daunat fait par la belle rose, le garçon se mit à courir en sautillant telle l'Ellianne, voir le Tayukai en fait... Quoi qu'il en soit, il continuait simplement de s'éloigner, se dirigeant vers le camion... Les effets s'estompaient toujours lentement... Mais ça n'était pas encore suffisant pour ne pas dire des conneries.

    « Je me suis permise d'emporter un petit casse-croûte, c'est que ça creuse tout ces combats hein ! Je suppose que maintenant on retourne au camion, mais en s'efforçant de ne pas être suivit par nos petits amis ? Cela dit, s'ils ont tous respirés ça, je doute que les recherches soient très efficaces. Et si les Teremundos ont fait pareil... »
    - Ouais, si t'as soif... J'ai du lait... Du lait à l'euphoria ! Ahahaha... je me demande s'il est devenu arc-en ciel... Il ouvrait doucement sa braguette comme pour voir, mais des balles sifflaient et il s'arrétait. - Oohohohoho y'a un orchestre philharmonique dans mon pantalon...

    Sur cette note Ô combien logique et normal, il reprenait la route, ayant sans doute fait avoir un sublime rougissement à la rose si elle étiat timide, ou rien du tout si elle n'avait rien remarqué.... Finalement, après un long moment, les deux personnes arrivaient au camp de fortune et Yuuri trempait sa tête dans l'oasis... Avant de la ressortir... Il commençait à retrouver ses esprits, sans vraiment se souvenir de la puissance de ses conneries de tantôt... Heureusement qu'il n'en avait respiré qu'un très faible quantité et que son corps combattait bien les poison, grâce à son prisme...

    « En tous cas joli incendie, d'habitude je n'aime pas trop, mais là les effets valaient le coup ! Ceci dit si tu es encore dans cet état quand on revient au véhicule, je te préviens que c'est moi qui prend le volant, je tiens pas à finir crashée dans une dune ! »
    - J'me sens un peu mou... Mais ça à l'air d'aller mieux... Je vais conduire, de toute façon tu connais pas l'itinéraire...

    Le garçon entrait dans le camion, suivit de la Rose sans l'ombre d'un doute. Il mettait le contact et sans allumer les phares, prenait la route... Direction le nord est... Vers le marché de Phil... Les poursuivants allaient mettre un certains temps à s'en remettre, en outre le bruit et le sang allaient sûrement attirer les teremundos et ils allaient se massacrer entres-eux.. Il n'y aurait surement pas de contre-mesure avant demain.

    - Bon alors... On va aller jusqu'au marché de Phil au nord est... Pour la simple et bonne raison que je veux contourner le canyon, on y serait une cible trop facile... On aura pas de poursuivants avant d'atteindre la ville, vue le chaos dans le village, mais une fois près de la ville, on va sans doute se manger toute sorte de mercenaires...

    Il marquait une pose, sortant du chocolat de son sac en en mangeant un peu, avant de le tendre à la Rose, un baiser indirect certes, mais ce n'étaient plus des enfants après tout... Baillant et s'étirant, lâchant le volant, le garçon ne laissait pas ce pauvre camion sans pilote longtemps, attrapant de nouveau ledit volant regardant par dessus son épaule, pour regarder son camarade canin qui dormait... Ca avait été une longue journée pour lui aussi.

    - Au marché de Phil... On devra se débrouiller pour faire le pleins de vivres... Car on va ensuite traverser la jungle, avant de nous rendre à Las Fantas... C'est cette partie de l'opération qui risque d'être coton... Perdre le camion n'est pas grave, ils ne le détruiront pas s'ils veulent leur salaire... Mais continue à pied sera long... Tu sais tout...

    Le garçon souriait, encore un peu sonné par l'euphoria de tantôt, continuant de rouler, il savait que Phil n'était plus très loin et que bientôt, les choses se montreraient un peu plus difficiles pour eux.... Mais bon c'était ça qui était marrant, dans l'histoire.

    << Tu peux ouvrir la suite à Phil, je pense. Sauf si tu as des idées derrière la tête. >>



Signé ~~~~~~~~~~~~
Kamiko:


Yuuri:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brulons l'euphoria dans l'euphorie. (Pv Rosa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ROSA] Le nouvelle forme de Hoopa
» [ROSA] Une mission secrète dans la démo
» [Guide] Les PNJ utiles dans ROSA
» [Astuce] Comment obtenir les différentes O-Auras dans ROSA ?
» [Astuce] Où trouver des Écaillecoeur dans ROSA ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theoc Area :: Le Monde de Gaea :: Désert brûlant-
Sauter vers: